Vous êtes sur la page 1sur 5

Sylvie Soundaravelou, Audrey Bordone

17 Lycée Jean-Baptiste Corot


19 9 Place Davout 91600 Savigny-sur-Orge, France
Corresponding author: speureux@infonie.fr

OBESITY IN SOCIETY AND L’OBÉSITÉ DANS LE TEMPS


IN THE PAST ET DANS LA SOCIÉTÉ
Nowadays, the media multiply articles, polls and De nos jours, les articles et les sondages concernant
magic recipes about obesity. The fact is that this “new” l’obésité se multiplient de plus en plus. En fait cette nou-
disease affects more and more young people, from every velle maladie touche de plus en plus les jeunes, et ceux de
class. Today, fitness and diets are very popular. Moreover toutes les classes.
researchers have discovered genes and cells responsible for Aujourd’hui, la fitness et les régimes remportent un
obesity. franc succès, et les chercheurs découvrent les gènes et les
Has the disease called obesity always existed? How cellules à l’origine de cette maladie.
has it been dealt with in the past? Mais l’obésité a-t-elle toujours existée? Comment a-t-
It might have always been present, but it wasn’t really elle été traité dans le passé?
considered in the same way by society. L’obésité semble avoir toujours été présente, pourtant
Thus, in order to answer these questions we have con- elle n’été pas considérée de la même manière dans la so-
ducted a research about obesity, and we have come up ciété en fonction de l’époque considérée.
with three major issues. De ce fait, afin de répondre à ces questions et cela
Indeed, first of all we are interested in the history of obe- après avoir fait quelques recherches, nous avons dégagé
sity, then in the environment’s role in this disease and the quatre principaux thèmes.
natural adaptation and lastly we will study the obesity as a Ainsi, nous nous intéresserons tout d’abord à l’his-
disease. toire de l’obésité, puis à l’impact de l’environnement sur
cette maladie et à l’adaptation naturelle, et enfin nous étu-
dierons l’obésité en tant que maladie.

L’HISTOIRE DE L’OBÉSITÉ
Avant toute chose, l’obésité a longtemps été considé-
rée comme une qualité représentant l’importance sociale
des individus:c’était la maladie des riches.
De plus, au Moyen-âge et jusqu’au XVIIIe siècle, les
repas très rapides et la multiplication des repas dans un
même journée symbolisaient la prospérité.
En effet la plupart des souverains étaient gros voire
même obèse.
Par exemple au XIIe siècle, Louis XVI était surnom-
FAST FOOD mé, Louis le gros à cause de son embonpoint.
Quant au roi Louis XVIII, on l’appelait le roi fau-
THE HISTORY OF OBESITY teuil.
First and foremost, obesity was for a long time appreci- Au XVIe siècle, la mort de Henry VIII fut accélérée
ated as a quality which represented people’s social influ- par son obésité.
ence; it was the disease of the rich. Enfin au XIXe siècle, la reine Victoria devint obèse
Moreover, in the Middle Ages and until the XVIII cen- avec l’âge. Certains de ces souverains ont développé leurs
tury, having fast foods and taking meals repeatedly symbol- influences sociales grâce à leur obésité.
ised prosperity. Indeed, most of the sovereigns were big En fait, les embonpoints important étaient signe d’ai-
and sometimes Obese. sance sociale et corporelle: l’obésité représentait la mala-
For instance, Louis VI, in the XII century, was nick- die des peuples d’abondance et sédentaire.
named Louis the Big, because of his fatness. In the XVI Néanmoins, on ne doit pas conclure que tout le
century, Henry VIII’s death was accelerated owing to his monde rêvait de devenir obèse.
obesity. En effet au XVIIe siècle, il y’avait déjà quelques res-
Then, the French king Louis XVIII was nicknamed the trictions diététiques et les gens accordaient énormément

EPMagazine 46
17 History of Science and Technology
19 European Pupils Magazine
d’importance à la qualité de la nourriture.

LE RÔLE ENVIRONNEMENT ET DE
L’ADAPTATION NORMAL
Puis de nos jours, comme un grand nombre de per-
sonnes sont touchés par l’obésité, les restrictions diététi-
ques sont de plus en plus importantes.
En fait, le taux d’obésité augmente chaque année à
cause des facteurs environnementaux.
Tous les êtres vivants savent adapter leur alimentation
à leur environnement, et l’homme s’est rapidement avéré
capable de la même souplesse.
Il suffit de comparer la diète traditionnelle des Esqui-
maux et des Asiatiques à celle des Africains de l’Est: on
remarque une parfaite opposition.
PREVALENCE OF OWERWEIGHT IN USA
The obesity besides being a prosperity symbol
Chair’s King, for the same reason. Finally, queen Victoria,
in the XIX century, became obese by ageing. Some of was also a symbol of fecundity (see prehistorical
these sovereigns developed their social influence through years with all women-gods being fat) and a sym-
obesity. bol of beauty (see Renaissance period).
An important stoutness was a sign of a social and bod-
ily ease: obesity was the disease of abundance and seden- L’Obésité, n’était pas seulement un symbole de ri-
tary society. Nevertheless, we mustn’t conclude that every- chesse, mais aussi de fertilité ’(comparez les années
body dreamt to become obese… préhistoriques et toute les divinités femmes qui
Thus, in the XVII century there were already some die- étaient grasses) et aussi un symbole de beauté
tetics rules and people were very strict with the quality of
their meals. (comparez la période de Renaissance).

THE ROLE OF THE ENVIRONMENT AND Les premiers consomment quasi exclusivement des
THE NATURAL ADAPTATION lipides et des protéines animales, jamais le moindre fruit
Nowadays as lots of people are affected by obesity, ou légume. Les seconds ne mangent presque que des lé-
these dietetic restrictions are more and more important. gumes, des lipides et par-
Actually, the rate of obesity increases each year be- fois des protéines.
cause of environmental factors. Pourtant hormis les
All the living things are able to adjust their nutrition to situations de disette, ces
their environment, and there is no denying that mankind populations se portent
has this capacity as well. bien et ne souffrent d’au-
For example, when we compare the traditional diets of cune carence…
the Eskimos and the Asians with the East Africans’, we Ainsi, le bagage gé-
can notice that they are obviously opposed. nétique de l’homme té-
More precisely, the Eskimos and the Asians consume moigne ici d’une grande
only lipids and animal’s proteins they never consume plasticité.
Donc l’homme est
vegetables. On the contrary, the Africans eat lots of vegeta-
adaptable mais seulement
bles, and very rarely lipids or proteins. si on lui laisse quelques
siècle pour s’habituer.
Now, without food shortage periods, these populations D’ailleurs la consom-
don’t suffer from nutritional deficiency. Thus, human ge- mation de produits exoti- A WORLD PROBLEM
netic patrimony testifies that they have got great plasticity. ques ou issus d’autres

EPMagazine 47
17 History of Science and Technology
19
European Pupils Magazine
So, mankind is adaptable, but only cultures favorise l’apparition d’allergie
through time. Besides, the consumption et d’intoxications alimentaires diverses.
of exotic products or other cultures’ Cependant, les gens sont habitués à
products favour some allergies and food adapter leur environnement à leur be-
poisoning. soins au lieu de s’adapter eux-mêmes à
In brief, people possess adaptability l’environnement: c’est la principale
to an important degree. cause de l’obésité.
Nonetheless, people are used to Par ailleurs, l’évolution des modes de
adapting their environment to their vie a indiscutablement favorisé le déve-
needs instead of adapting themselves to loppement de l’obésité.
the environment: it’s the main cause of La sédentarité s’est entre autre
obesity. considérablement développée: automo-
The evolution of living conditions bile, escalator, ascenseur.
has a role in the development of obesity. A ce manque d’exercice, qui per-
Sedentarity is considerably developed: mettrait de brûler de l’énergie, s’ajoute
cars, escalators, lifts… une grande disponibilité des aliments.
We must add to this two other facts: En fait, face à l’abondance notre or-
the lack of exercise, which could allow PERCENTAGE OF OBESE ganisme ne sait pas réagir car il n’y est
people to spend energy and an important pas génétiquement préparé.
availability of foods. Par conséquent, nos habitudes alimentaires se modi-
In fact, our organism isn’t able to deal with this abun- fient et nos repas sont de moins en moins structurés.
dance, since it isn’t genetically prepared. A cela s’ajoute encore le stress lié à la vie moderne
Therefore, our food habits change and our meals are qui augmente la généralisation de cette maladie.
less and less structured.
What’s more, the stress caused by modern life in- OBÉSITÉ COMME MALADIE
creases the generalization of this disease called obesity. Pour finir, bien que la sédentarité et les habitudes
nutritives soient impliquées, l’hérédité joue un rôle plutôt
OBESITY AS DISEASE important dans le risque, la gravité et le développement de
Lastly, even though seden- l’obésité.
tarity and nutrition are implied, We should not forget the genetic engineered or- Normalement, un enfant gran-
heredity plays quite an impor- ganisms, very popular in our days, which are ac- dit et grossit assez régulière-
tant role in the risk, the gravity cused to produce allergies and many other trou- ment, mais sa masse grais-
and the development of obe- bles in human health, even cancer. seuse ne suit pas la même évo-
sity. lution.
Normally, a child puts on On ne devrait pas oublier les organismes produits Elle augmente beaucoup jus-
weight and grows steadily, avec l’ingénierie génétique, très populaires aux nos qu’à un an, diminue jusqu’à
whereas his fatty doesn’t fol- temps, qui sont retenues responsables de beaucoup six ans, avant de rebondir pour
low the same evolution. croître de nouveau.
It increases a lot until one d’allergies et plusieurs d’autres problèmes pour les Dans les années 90, une
year old, decreases until six, hommes, mme le cancre. équipe de l’INSERM a mon-
before growing again.In the tré que si ce fameux rebond se
90’s, an INSERM team showed that if this revival hap- produit trop tôt, dès l’âge de trois ou quatre ans, l’enfant
pens too early, at the age of three or four, later in life the risque de devenir obèse.
child will be obese. L’établissement de la plus grande collection mondiale
The establishment of the greatest world collection of de familles d’enfants obèses a permis de localiser une ré-
families with obese children has allowed localising the gion du chromosome prédisposant à l’obésité chez l’en-
sixth chromosome’s area, which predisposes to obesity. fant.
There, we have found the ENPP1 (the Ecto-nucleotide On y trouve l’ENPP1 (l’Ecto-Nucléotide Pyrophos-
Pyrophosphatase/Phosphodiesterase 1), an inhibitious phatase/Phosphodiestérase 1), un gène inhibiteur du ré-
gene from the insulin’s receptor, whose presence in a too cepteur de l’insuline, dont la présence en trop grande

EPMagazine 48
17 History of Science and Technology
19
European Pupils Magazine
high quantity in the liver leads to an insensitivity to insulin quantité dans le foie entraîne une insensibilité aux effets
and to diabetes. de l’insuline et un diabète.
The discovery of this diabesity gene is very important, La découverte de ce gène de diabésité est importante
because it shows that beyond the eating perturbations, a car elle montre qu’au-delà des perturbations de la prise
kind of obesity related to diabetes and the metabolism ex- alimentaire, il existe des obésités très diabétogènes d’ori-
ists. Then, a less insulin-resistant nutrition, or specific gine purement métabolique.
medicines could be very effec- Ainsi une nutrition moins
tive, in order to fight against the insulino-résistante, ou des mé-
diabesity, the first epidemic with dicaments spécifiques pour-
a non-infectious origin, in the raient être très efficaces pour
story of humanity. lutter contre la diabésité, pre-
The excessive stoutness at mière épidémie d’origine non
the adult age provokes health infectieuse de l’histoire de l’hu-
problems, which are well- manité. La corpulence exces-
known today: diabetes, hyper- sive à l’âge adulte expose à des
tension, cardiac or breathing ennuis de santé qui sont au-
diseases. This recognition of jourd’hui bien répertoriés: dia-
obesity as a disease has been bète, hypertension artérielle,
done officially by the WHO, in maladies cardiaques, respiratoi-
1998. res.
Some subjects, through a Cette reconnaissance de
genetic inheritance, have lots of OBESITY SICKNESS l’obésité comme maladie a été
fatty cells (called adipocytes), faite officiellement par l’OMS
but others can develop fatty cells by eating too much, en 1998.
which is a real problem as it won’t disappear. Certains sujets, par l’héritage génétique, ont beaucoup
On the one hand this excess weight is called hypertro- de cellules graisseuses (ou adipocytes), mais d’autres peu-
phy, when it happens at the adult age and might be elimi- vent développer des cellules graisseuses en mangeant
nated thanks to a good hygiene. On the other hand, when trop, ce qui ne facilite pas la suite car elles ne disparaîtront
the adipocytes are excessively multiplied since the child- pas.
hood, it is called hyperplasy. Cette surcharge est appelée hypertrophie si elle se pro-
It is then harder to fight against this excess weight, and duit arrivé à l’age adulte, et peut généralement être élimi-
concerned subjects will have to keep an eye on themselves née par une bonne hygiène de vie.Sinon, on la nomme
all their life long. hyperplasie, lorsque les adipocytes se
The problem is that the body’s multiplient dès l’enfance de manière
own mechanisms are against the loss excessive.
of weight. Indeed, during the slim- Le surpoids est alors beaucoup
ming, the adipose cell’s volume de- plus difficile à combattre et els indivi-
creases, but it doesn’t disappear at all. dus devront se surveiller à vie.
As these cells haven’t found Le problème est que le corps possède
enough fat reserve, it informs the brain, des mécanismes à la résistance de la
by increasing people’s eating quantity. perte de poids.
Nowadays, two medicines deal Lors de l’amaigrissement, la cellule
with obesity adipeuse diminue de volume, mais elle
The first one helps people to limit n’est pas supprimée. Comme elle n’a
their nutrition quantity, and so fat’s OBESITY IN THE CARTOONS plus de réserve en graisse, elle prévient
absorption, at the intestine’s level. le cerveau qui réagit en augmentant la
The other one acts on the brain, in order to stop the prise alimentaire.
eating quantity. It would be best if medicines could act on Il existe actuellement deux médicaments contre l’o-
the reward’s system. bésité. L’un permet de limiter l’absorption des graisses
In a nutshell, obesity has always existed. Still it’s scale alimentaires au niveau de l’intestin.

EPMagazine 49
17 History of Science and Technology
19
European Pupils Magazine
was different. In fact, now obesity is due to the changing L’autre agit au niveau du
ways of living. In the past, poor people worked hard and cerveau, pour limiter cette
didn’t eat much: they were thin, whereas the upper-class prise alimentaire.
were rich and fat. L’idéal aujourd’hui serait
des médicaments qui agissent
Reading this entire paragraph someone could con- sur le système de la récom-
clude that all diabetic people are fat BUT, OF pense.
COURSE, FORTUNATELY, IT IS NOT THE En résumé l’obésité a tou-
TRUTH. jours existée, même si l’im-
portance qu’on lui accordait
En lisant ce paragraphe on pourrait conclure que tou- était différente.
tes les gens qui souffrent de diabètes sont grasses, En fait, de nos jours l’obé-
sité est dû au changement des
mais cela, naturellement n’est pas vrai.
modes de vies.
Before the XVIII century, obesity wasn’t considered as A OBESITY FAMILY Dans le passé les pauvres
a disease, it wasn’t a problem in the society: in fact, it just travaillaient dur et ne man-
showed that you had good meals and you were wealthy. geaient pas assez: ils étaient maigre, alors que les riches
That’s why we haven’t found many documents about étaient gros.
obesity in the past (the studies about obesity only start in the
beginning of the XX century). Moreover, the problem is Avant le XVIIIe siècle, l’obésité n’étaient pas consi-
differentiated according to the century. Until the XV cen- dérée comme une maladie, ce n’était pas non plus un pro-
tury, there was no problem of allergy as the food wasn’t blème dans la société: en fait cela montrait que la per-
very diversified. sonne concernée mangeait bien et qu’elle était donc en
Then, after the Great Discoveries, there were lots of new bonne santé.
foods, and a bad tolerance of metabolism could have bad Cela explique le fait que l’on est pas trouvé beaucoup
effects. de documents à propos de l’obésité dans le passé (les
Furthermore, the beauty criterion has changed a lot, and étude sur l’obésité ne débutent réellement qu’au début du
stoutness isn’t regarded as it was in the past. Next, obesity is XX e siècle).
essentially caused by heredity and genetical problems. Be-
sides environment al factors are undeniably involved in peo- De plus, le problème diffère selon l’époque considé-
ple’s obesity. rée. Jusqu’au XV e siècle, il n’y avait pas de problème
Thus, during the last thirty years, children’s obesity has d’allergie car les aliments n’étaient pas autant variés.
progressed everywhere like an epidemic. In Europe, in Puis, après les Grandes Découvertes, de nombreuses
2006, about one child out of three is overweight, and if variétés d’aliments sont apparues, et de mauvaises toléran-
nothing is done, most of them will be obese adults. ces du métabolisme pouvait déclancher de mauvaises ré-
Nearly half of them will then develop diabetes and their actions. A cela s’ajoute le fait que le critère de beauté a
life expectancy might be weaker than their parents. énormément changé, l’embonpoint n’était pas perçu
Bibliography comme de nos jours.
www.pratique.fr/sante/aliment/em21f.htm Enfin, l’obésité est essentiellement provoquée par
http://en.wikipedia.org/wiki/Obesity l’hérédité et des problèmes génétiques. De plus les fac-
www.who.int/topics/obesity/en/ teurs environnementaux favorisent l’obésité.
www.emedicinehealth.com/obesity/article_em.htm Ainsi, depuis trente ans, l’obésité infantile progresse
de plus en plus dans toutes les régions du globe de façon
Iconography épidémique.
www.autonegozi.it/prodotti.html En Europe, en 2006, environ un enfant sur trois est
www.choicesmagazine.org en surpoids, et si rien est fait,la plupart d’entre eux devien-
www.uplink.space.com dront obèse à l’état adulte.
www.postgradmed.com/issues/2003/12_03/1bray.htm A peu près la moitié d’entre eux seront diabétique et
http://encyclopedia.quickseek.com/images/ leur espérance de vie sera alors bien inférieure à celle de
thumb/360px-PigsisPigs1.jpg leurs parents.

EPMagazine 50