Vous êtes sur la page 1sur 18

Chapitre I : Les antennes filaires

‫جامعة عمار ثليجي باألغــواط‬


Cours Antennes et Rayonnement

‫كلية التكنولوجيا‬
‫قسم أال كترو نيات‬

3°Licence Systèmes
Télécommunication &
3°LSTR

Réseaux
2012_2011 ‫لسنة‬

Chapitre III : Théorie des Antennes


Chapitre I : Les antennes filaires

PLAN
Cours Antennes et Rayonnement

Introduction historique
Méthodes d’analyse
Paramètres fondamentaux
Équation de Maxwell voir 1° Partie Propagation
Rayonnement d’un dipôle
Antennes filaires
3°LSTR

Chapitre III : Théorie des Antennes


Chapitre I : Les antennes filaires

le petit dipôle ou (Small dipole)


Dipôle électrique de très faible longueur
( le petit dipôle):
Cours Antennes et Rayonnement

La notion courant constant n’a pas de sens physique; c’est un concept


mathématique permettant de discrétiser une antenne filaire de longueur
quelcon que en doublets électriques de longueur très inférieure à la longueur
d’onde.
  IIoo ẑ(1 - 2pour
z ' ) x'
si  y'  z'z' ≤0 l / 2
J e (Jze' )( x' ,I ey('z, 'z)'ẑ)   l
 0
0 ailleurs ailleurs•
z’

Le potentiel vecteur élementaire est l/2

    e jkR
3°LSTR

dA( r )  o
4 l ' I (r ' ) R dl ' 0

Io
e - jkR
( R ) =
R
-l/2

Chapitre III : Théorie des Antennes


Chapitre I : Les antennes filaires

PETIT DIPÔLE
la longueur du dipôle est faible:
 
Cours Antennes et Rayonnement

 l 
50 10
On peut considérer que

_ _
jkR
0 2 e 2 e jkR l
A( x, y, z)  â z [ ∫ l I0 (1  z' ) dz' ∫ I0 (1  z' )
2
dz' ]
4 
2 l R 0 l R
Dans ce cas, on prend l’approximation suivante pour la phase et le module

Rr
l’intégration est réduite à:
3°LSTR

1 I 0e jkr
_

A = â z A z = â z [ ]
2 4r

Chapitre III : Théorie des Antennes


Chapitre I : Les antennes filaires

ANTENNES FILAIRES DE LONGUEUR QUELCONQUE


Distribution de courant
Cours Antennes et Rayonnement
3°LSTR

Chapitre III : Théorie des Antennes


Chapitre I : Les antennes filaires

ANTENNES FILAIRES DE LONGUEUR FINIE


Considérons le cas simple d'une antenne filaire rectiligne de longueur orienté
le long de l'axe z et centré à l'origine O des coordonnées
Cours Antennes et Rayonnement

La méthode de calcul consiste à subdiviser le dipôle de longueur finie en un


nombre de dipôles infinitésimal de longueur dz’. Si le nombre de subdivision
est assez grand, cette longueur s'approche de 0 .

Soit un dipôle infinitésimal qui se z M ( r, θ, ф)

situe sur l'axe des z à z'. le champ l/2 R


(x, y, z)

électrique et magnétique dans la z’

zone lointaine, déjà calculés, sont: dz'’ P


r
3°LSTR

y
O

-l/2

Chapitre III : Théorie des Antennes


Chapitre I : Les antennes filaires

ANTENNES FILAIRES DE LONGUEUR FINIE


La méthode de calcul consiste à subdiviser le dipôle de longueur finie
Cours Antennes et Rayonnement

en un nombre de dipôles infinitésimal de longueur dz’. Si le nombre


de subdivision est assez grand, cette longueur s'approche de 0

L'approximation de la distribution du courant, permettant à la fois d'alléger le


formalisme mathématique et d’obtenir des résultats satisfaisants. Dans le cas
de ce type d'antenne, cette distribution s'écrit

En utilisant les approximations du champ lointain:


3°LSTR

Chapitre III : Théorie des Antennes


Chapitre I : Les antennes filaires

ANTENNES FILAIRES DE LONGUEUR FINIE


On calcule le champ électrique en utilisant les approximation précédente :
Cours Antennes et Rayonnement

La sommation de la contribution des tous les éléments infinitésimaux donne:

z M ()
Ce qui permet d'écrire en remplaçant le courant par son approximation: R

(x, y, z)
 jk jk l l/2
 ( r ) I o sin  ˆ ∫
l /2 l/2
E  ( r ) sin  ∫ l / 2 I e ( z ' ) e jkz 'cos dz '  sin[ k ( - z ' )] e jkz 'cos dz '
4 4 l /2
2 z’
dz'’ P r


l l
cos( k cos ) cos( k )
 j 2 2
E = E ˆ ≈ I o ( r ) ˆ
3°LSTR

2 sin  y
O

l l
 1  j cos( k cos ) - cos( k )
H = ( r̂ ∧ E) I o ( r ) 2 2 ˆ -l/2
 2 sin 

Chapitre III : Théorie des Antennes


Chapitre I : Les antennes filaires

ANTENNES FILAIRES DE LONGUEUR FINIE


La fonction caractéristique normalisée s’écrit alors:
  l   l 
Cours Antennes et Rayonnement

 cos k cos    cosk 


f ( ) =     2 
2
 sin  
 

Diagramme de rayonnement d’une antenne filaire dans le plan vertical pour


différentes valeurs de l.
0
30 30

60 60 l = 

l = 

90 90 l = 
3°LSTR

l=

120 120

150 150
180
Chapitre III : Théorie des Antennes
Chapitre I : Les antennes filaires

ANTENNES FILAIRES DE LONGUEUR FINIE


Tant que l   , le diagramme ne comporte que les 2 lobes principaux dont le
Cours Antennes et Rayonnement

maximum est dans la direction horizontale et deux directions de rayonnement


nul.
Au-delà de cette valeur ( l   ), le diagramme présente des lobes secondaires.
3°LSTR

Chapitre III : Théorie des Antennes


Chapitre I : Les antennes filaires

CAS D’UN DIPÔLE DEMI-ONDE


Le dipôle le plus utilisé comme antenne filaire rectiligne est le dipôle
demi-onde ( l   2 ), dont les caractéristiques:
Cours Antennes et Rayonnement

Rin de l’ordre de 73  permet une bonne adaptation à une excitation par


ligne coaxiale d’impédance caractéristique de 75 .
Le champ EM est donnée par:
        
cos cos     
 j  2    j  
cos cos


 cos cos  
E I o ( r )   H I o ( r )
2   2
2  sin   2 sin  f()   
     sin  
     
   
L’intensité de rayonnement
 2 2  2
U(, )  U()  I o f ( ) U max  Io
8 2   2
8 2
3°LSTR

La puissance rayonnée:
 2 2  1 - cost 
x

I0 
cos t
Pray  dt  I02 Cin (2)  36.5 I02 Ci ( x)   dt
4 0 t 8 t

Chapitre III : Théorie des Antennes


Chapitre I : Les antennes filaires

LE DIPÔLE (DOUBLET) DEMI-ONDE


L’antenne filaire verticale est couramment utilisée pour l’émission
Cours Antennes et Rayonnement

et la réception en ondes longues et moyennes.


Elle est essentiellement composée d’un fil mince, siège d’une
onde stationnaire, et n’est évidemment sensible qu’à un champ
électrique de polarisation parallèle à ce fil.

Le dipôle demi-onde est utilisé seul à chaque fois que l’on désire
réaliser une antenne simple et relativement peu directive.
•En ondes longues et moyennes, il est disposé verticalement
(antenne fouet verticale) pour produire une onde terrestre.
3°LSTR

•En ondes courtes, il peut être soit verticale, soit horizontale

Chapitre III : Théorie des Antennes


Chapitre I : Les antennes filaires

Dipôle (doublet) vertical à une


hauteur h du sol
Cours Antennes et Rayonnement

• Doublet vertical à une hauteur h du • système équivalent


sol z

z

1 
Doublet réel
1
r

r

y
h O y
O h


3°LSTR

x x -h
Doublet image

Chapitre III : Théorie des Antennes


Chapitre I : Les antennes filaires

Dipôle vertical à une hauteur h du sol


Le champ total est la somme des deux champs
•Direct
Cours Antennes et Rayonnement

d k
E  j ( I ol ) (r1 ) sin  ˆ
4
   k
Réfléchi E  Ed  E r  j ( Iol )  ( r ) sin  2 cos( khcos )  si z >
4
r k
 jR v de( Ila
EInfluence  le diagramme de rayonnement.
 ( r2 ) sinhsur
o l )hauteur
4 E  0 si z  0
0 0
30 30
-10 0 0
30 30
-20 60 60 -10

-30 -20 60 60

-40 -30
3°LSTR

90 90
-40
90 90
h= 0
h = 3  /8
h =/8
h =  /2
h =  /4
h= 
Chapitre III : Théorie des Antennes
Chapitre I : Les antennes filaires

Dipôle horizontal à une hauteur h du sol

• Dipôle horizontal à • système équivalent


Cours Antennes et Rayonnement

une hauteur h du sol


z z

 

1 1
doublet réel
r r
 

y O y
h h
O

x x -h doublet image

(a) (b)
3°LSTR

Chapitre III : Théorie des Antennes


Chapitre I : Les antennes filaires

Dipôle horizontal à une hauteur h du sol


Le champ total est la somme des deux champs
k
Cours Antennes et Rayonnement

  
E  Ed  E r   j ( Iol )  ( r ) sin  2 jsin ( khcos ) ( cos sin    cos   ) si z > 0
4

E0 si z  0
Influence de la hauteur h sur le diagramme de rayonnement
0 0
0 0 30 30
30 30 -10
-10
-20 60
-20 60
60 60
-30
-30
-40
-40 90 90
90 90
3°LSTR

h=0
h =  /4 h =/2
h =

Chapitre III : Théorie des Antennes


Chapitre I : Les antennes filaires

Influence de la conductivité du sol sur le rayonnement


d'un doublet électrique disposé à une hauteur h= /4
du sol.
Cours Antennes et Rayonnement

• Dipôle vertical • Dipôle horizontal


0 0
0 30 30 0 30 30
-10 -10
-20 60 60 60 60
-20
-30 -30
-40 90 90
-40 90 90

120 120 120


120
3°LSTR

150 150 150 150


180 180
h = /4
h =  /4  = 0.01 S/m = 0.01 S/m

 r = 5 r = 5
f = 1 GHz f = 1 GHz

Chapitre III : Théorie des Antennes


Cours Antennes et Rayonnement Chapitre I : Les antennes filaires

Merci pour votre attention


3°LSTR

Chapitre III : Théorie des Antennes