Vous êtes sur la page 1sur 82

PARTIE 2:

LES ANTENNES
Cours préparés par : BIDONG ESSOSSO CHARLES HIPPOLYTE
Enseignant à SUP’PTIC
E-mail: charlesessosso@yahoo.fr
Département de Transmission et de Radiocommunications

Cours sur les Antennes, SUP’PTIC 2017-2018, par M. BIDONG ESSOSSO Charles H. Enseignant.
CHAPITRE IV : GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.1 INTRODUCTION
IV.2 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DU RAYONNEMENT D’UNE
ANTENNE
IV.4 DIFFÉRENTS TYPES D’ANTENNES
GENERALITES SUR LES ANTENNES

IV.1 INTRODUCTION
Historique
La figure IV.1 dresse un rapide historique des découvertes et inventions liées aux
radiocommunications et aux antennes. Le développement des
radiocommunications est basé sur la théorie de l’électromagnétisme, mise au
point au XIXe siècle et améliorer au XXe siècle. Les ondes
électromagnétiques, support des radiocommunications, ont été prévu de manière
théorique dans le cadre des équations de Maxwell et mises en évidence
expérimentalement par Hertz à la fin du XIXe siècle. Peu de temps après, les
premières applications de transmission radio sont apparues. Leur développement
s’est fait en parallèle avec celui de l’électronique au début du siècle. Le XXe
siècle est ensuite ponctué d’innovations majeures, qui répondaient à des besoins
précis.
GENERALITES SUR LES ANTENNES

Figure IV.1 : Historique des radiocommunications


GENERALITES SUR LES ANTENNES
Applications:
Les antennes sont utilisées sur une large gamme de fréquence (ou de longueur d’onde) pour
un grand nombre d’applications différentes comme le montre la figure IV.2

Figure IV.2 : Occupation du spectre radiofréquence


GENERALITES SUR LES ANTENNES

IV.1 INTRODUCTION
Définition1 : une antenne est un dispositif assurant la transition entre un milieu
de propagation où les ondes sont des champs électromagnétiques et une structure
dans laquelle les ondes circulent sous forme de courant électrique (câble coaxial
guide d’onde).

Définition2 : (Définition traditionnelle)


« Une antenne d’émission est un dispositif qui assure la transmission de
l’énergie entre un émetteur et l’espace libre où cette énergie va se propager.
Réciproquement, une antenne de réception est un dispositif qui assure la
transmission de l’énergie d’une onde se propageant de l’espace à un appareil
récepteur »
GENERALITES SUR LES ANTENNES

Figure IV.3 : Schéma typique d’une liaison Radio


GENERALITES SUR LES ANTENNES
INTRODUCTION
 Le rôle d’une antenne est de convertir l’énergie électrique d’un signal en
énergie électromagnétique transportée par une onde électromagnétique (ou
inversement).

 Le transport d’énergie par une onde électromagnétique va donc permettre le


transfert d’information sans support physique à travers un canal ou une
liaison radioélectrique, à condition que l’onde électromagnétique soit
modulée par un signal informatif.

 Une liaison radioélectrique est un canal de transmission entre un émetteur et


un récepteur, dont le support de transmission est assuré par des ondes
électromagnétiques.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
INTRODUCTION

Comme tous les canaux de communication, il est soumis aux problèmes


posés par le bruit et les perturbations, qui vont limiter les performances du
système de transmission.

Ils sont aussi dépendants des propriétés de l’antenne qui va donner


naissance à l’onde électromagnétique, et à l’environnement autour de
l’antenne qui va influer sur la propagation des ondes électromagnétiques.
La connaissance et la modélisation de la propagation et des antennes sont
complexes … mais nécessaires pour dimensionner un système de
transmission sans fils.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
INTRODUCTION

Pour résumer cela on va dire que:

 Une antenne sert donc à émettre et à recevoir les signaux radios


 Il s’agit d’un dispositif passif, donc réciproque (ses caractéristiques en
émission et réception sont identiques)
 L’impédance en émission et en réception sont identiques.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
INTRODUCTION
Origines du Rayonnement électromagnétique (expérience de Dobkin)
 Lorsqu’un courant continu (noté I) circule dans un conducteur, une excitation
magnétique (noté H) perpendiculaire au fil apparaît,
 Lorsque le courant est alternatif, il apparaît un champ électrique (noté E)
parallèle au conducteur et de même sens que le courant qui la produit,
 Il y a donc naissance d’un champ électromagnétique
Remarque1:
il faut qu’il y ait un déséquilibre dans la
distribution de charges et les courants
parcourant l’antenne, par exemple produit par
toute variation temporelle du courant ou toute
discontinuité dans l’antenne conduisant à une
accumulation de charges. Ceci pour empêcher
l’annulation de la contribution de chaque
charge et de chaque élément de courant de
Figure IV.4 : ligne de champ créée par un fil
l’antenne.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
INTRODUCTION
Origines du Rayonnement électromagnétique (expérience de Dobkin)
Remarque2:
Selon Dobkin une contribution déphasée de deux courants continus I (voir figure IV.5)
peut permettre la création d’un rayonnement électromagnétique pendant un temps très bref. Si
maintenant un courant variable se met à parcourir la boucle, un rayonnement
électromagnétique sera produit continuellement.

Figure IV.5 : Rayonnement électromagnétique créé par la variation d’un courant dans un
circuit de petite taille [Dobkin]
GENERALITES SUR LES ANTENNES
INTRODUCTION
Taille des antennes

 la taille des antennes est typiquement dimensionnée par la longueur d’onde λ.


 on considère qu’une antenne est électriquement petite si son diamètre minimal est
inférieur à λ/10.
 pour des raisons physiques fondamentales, ces petites antennes sont peu efficaces
pour transmettre ou recevoir des signaux : dit simplement, elle ne rayonnent pas très
bien.
 A l’inverse, les antennes de diamètres supérieurs à 10λ sont considérées comme
grandes, et il n’y a aucune limitation de taille.
 il existe des grandes antennes réseau de plusieurs milliers, voire dizaines de milliers de
longueur d’onde.
 C’est par exemple grâce aux grandes antennes très directives des radiotélescopes que
nous pouvons détecter les signaux radio émis par les étoiles lointaines.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
INTRODUCTION
Origines du Rayonnement électromagnétique (expérience de Dobkin)

 Si les antennes sont proportionnelles aux longueurs d’onde, comment fait


t-on pour transmettre des signaux basse fréquence?

 Si on prend l’exemple du spectre audio, les longueurs d’onde sont de


l’ordre de 20 à 20 000 km !!!

la solution consiste à transposer le spectre autour de fréquences RF


beaucoup plus élevées, correspondant à des longueurs d’onde beaucoup
plus petites, compatible avec l’intégration des antennes dans les systèmes.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.2 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DES ANTENNES

Considérons le cas d’une antenne en émission, connectée à la tête d’émission


RF par l’intermédiaire d’un guide d’onde, qui est souvent une ligne de
transmission. Dans le cas général, seule une partie de l’onde incidente est
fournie à l’antenne, le reste étant réfléchi vers le générateur.

 Ce phénomène est caractérisée par le coefficient de réflexion de


l’antenne, 𝑨 considéré dans son plan d’entrée, généralement choisi au
niveau de son connecteur.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.2 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DES ANTENNES

 Par définition, 𝑨 est un nombre complexe de module inférieur à 1 et


dépend de la fréquence.

 L’antenne est dite adaptée lorsqu’elle accepte tout la puissance incidente :


la puissance réfléchie est alors nulle, ainsi que son coefficient de réflexion.

 A l’inverse, une antenne dont le module de , 𝑨 est proche de 1 est


fortement désadaptée, et ne peut donc rayonner correctement puisque
l’essentiel de la puissance incidente est réfléchie vers le générateur.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.2 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DES ANTENNES

Figure IV.6 : Schéma d’une ligne de transmission


GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.2 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DES ANTENNES
On définit la ou les bandes passantes d’entrée à partir de 𝑨 pour un seuil
d’adaptation, par exemple à -6 ou -10 dB selon les applications

Figure IV.7 : bandes passantes d’entrée à partir de 𝑨


GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.2 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DES ANTENNES
Une partie de la puissance acceptée est alors dissipée dans l’antenne par effet joule et la
puissance restante 𝑷𝒓𝒂𝒅 que l’on souhaite la plus importante possible est rayonnée.

Figure IV.8 : Mise en évidence de la puissance rayonnée effective


GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
zones de champ proche et de champ lointain

 On distingue deux régions autour d’une antenne : une zone proche


appelée zone de champ proche ou zone réactive à proximité de
l’antenne, et une zone de champ lointain ou zone radiative qui
s’étend à l’infini.

 En champ proche, on ne peut pas parler de rayonnement


électromagnétique, puisqu’une partie importante de l’énergie
électrique et magnétique n’est pas liée à une onde
électromagnétique qui se propage.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
zones de champ proche et de champ lointain
 En champ lointain, la partie radiative de l’énergie de l’antenne est
prédominante et on peut parler d’une onde électromagnétique
sphérique qui se propage.

 La limite entre zone de champ proche et zone de champ lointain est un


peu floue et dépend de la fréquence et des dimensions de l’antenne.

 On peut considérer qu’on est en zone de champ lointain


lorsque la plus grande dimension D de l’antenne est petite devant la
distance séparant l’antenne du point d’observation.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES

zones de champ proche et de champ lointain


 En d’autre terme, il est difficile de différencier les contributions de
chaque partie élémentaire de l’antenne au champ produit au point
d’observation. On définit la limite entre zone de champ proche et
champ lointain par les 2 critères suivants :

𝟐𝑫𝟐
𝑹> et 𝑹 > 𝟏𝟎𝑫
𝝀
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
IV.3.1 zones de champ proche et de champ lointain
 Il est important de noter que lorsqu’une antenne est placée dans la
zone de champ proche d’une autre antenne, un fort couplage existe
entre les deux antennes (couplage électrique, assimilable à
une capacité) ou magnétique (assimilable à une inductance mutuelle)
qui va contribuer à fortement modifier les propriétés de chaque
antenne (impédance, diagramme de rayonnement, fréquence de
résonance). De même, tout objet métallique placé à proximité de
l’antenne va modifier ses propriétés (par exemple le mat
d’installation d’une antenne). Lors d’une installation d’antenne, il est
important d’évaluer cette modification.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
 Dans l’approximation du champ lointain, l’onde observée à une
distance r de l’antenne est alors localement plane et le champ est
transverse et varie en 1/r.

 En se plaçant dans un système de coordonnées sphérique, cela signifie


que les champs E et H sont tangents à la sphère et peuvent être
représentés par 2 composantes seulement.

 deux aspects ne doivent surtout pas être confondus : d’une part, la


polarisation de l’antenne définie par l’orientation du champ
électrique rayonné dans une direction donnée, et d’autre part la
répartition de la puissance dans les différentes directions de l’espace.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES

Figure IV.9 : Champ électromagnétique dans la zone de champ lointain


GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
IV.3.2 Diagramme de rayonnement d’une antenne
a) Puissance rayonnée par une antenne
 Une antenne sert à convertir une puissance électrique en une
puissance rayonnée, c'est-à-dire transportée par une onde
électromagnétique, qui peut se propager dans toutes les directions
de l’espace. Les directions dans lesquelles cette puissance est
transportée vont dépendre des caractéristiques de l’antenne.

 Commençons par exprimer la puissance rayonnée par une antenne


quelconque, dont le centre est placé au centre d’un repère
sphérique (Fig. IV.10) et connectée à une source qui lui fournit une
puissance électrique 𝑷𝑨 .
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
IV.3.2 Diagramme de rayonnement d’une antenne
a) Puissance rayonnée par une antenne

 La puissance rayonnée dans une direction quelconque 𝜽, 𝝋 dans un


angle solide Ω (exprimé en stéradian sr) est donnée par l’équation
IV.1. La puissance fournie à une surface élémentaire située à une
distance R est donnée par l’équation IV.2. La puissance rayonnée
totale correspond à la somme des puissances rayonnées dans toutes
les directions de l’espace (équation IV.3).
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES

Equation IV.1

Equation IV.2

Equation IV.3

𝒅𝑺
𝜴= 𝟐 = 𝐬𝐢𝐧 𝜽 𝒅𝜽𝒅𝝋 Equation IV.4
𝒓
Figure IV.10 : Puissance rayonnée par une
antenne dans une direction de l’espace
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES

Remarque : soit un repère cartésien où l’axe z correspond à l’axe vertical.

On appelle plan horizontal le plan repéré dans le repère sphérique par
𝝅
les coordonnées(𝜽 = ; 𝝋𝝐 𝟎; 𝟐𝝅 ).
𝟐
On appelle plan vertical tous les plans repérés dans le repère sphérique
par les coordonnées (𝜽𝝐 𝟎; 𝟐𝝅 ; 𝝋=constante)
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
Cas particulier : Antenne omnidirectionnelle ou isotrope (rayonne
uniformément dans toutes les directions)

 Dans le cas d’une antenne sans pertes et d’une propagation dans un


milieu homogène et isotrope, une antenne isotrope est une source
ponctuelle qui rayonne une onde sphérique, c'est-à-dire de manière
constante dans toutes les directions de l’espace la puissance 𝑷𝑨 fournie
par l’alimentation. Bien qu’une telle antenne n’ait pas de réalité
physique, elle est considérée comme une antenne de référence.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
Puissance rayonnée par unité d’angle solide : Equation IV.5

Puissance rayonnée par unité de surface : Equation IV.6

 A partir de la mesure de la puissance rayonnée, il est possible de déterminer la valeur du


champ électrique. En espace libre et en champ lointain, la puissance transportée par l’onde
est donnée par le vecteur de Poynting (Equation IV.7) et les champs E et H sont
perpendiculaires, en phase et reliés par l’impédance d’onde. On peut en déduire la relation
suivante :

Equation IV.7 Equation IV.8

En EL et Champ
(𝑎𝑣𝑒𝑐 𝜼 = 𝟏𝟐𝟎𝝅 𝒆𝒕 𝑬 = 𝜼H) lointain
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
b) Diagramme de rayonnement

 Les antennes sont rarement omnidirectionnelles et émettent ou reçoivent


dans des directions privilégiées. Le diagramme de rayonnement
représente les variations de la puissance rayonnée par l’antenne dans les
différentes directions de l’espace. Il indique les directions de l’espace
𝜽𝟎 ; 𝝋𝟎 dans lesquelles la puissance rayonnée est maximale. Il est
important de noter que le diagramme de rayonnement n’a de sens que si
l’onde est sphérique.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
b) Diagramme de rayonnement

 On trace dans le diagramme de rayonnement la fonction caractéristique


de rayonnement 𝒓 𝜽; 𝝋 qui varie entre 0 et 1 selon la direction. Celui-ci
peut se représenter sous différentes formes (Fig. IV.11). En général, le
diagramme de rayonnement d’une antenne est représenté dans les plans
horizontaux (𝜽= 90°) et verticaux (𝝋 = constante), ou bien dans les plans
E et H.
diagramme de Equation IV.9
rayonnement en
puissance
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES

Figure IV.11 : Représentation du diagramme de rayonnement d’une


antenne
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
Donc, le diagramme de rayonnement en champ est déterminé à partir de
la racine carrée de la densité de puissance :

Equation IV.10

Donc, il suffit de connaître l’un de ces deux diagrammes. Ces diagrammes sont
le plus souvent exprimés en dB :

Equation IV.11
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
IV.3.3 gain d’une antenne
Le gain d’une antenne est le rapport entre la densité de puissance
moyenne rayonnée par l’antenne dans la direction 𝜽; 𝝋 et la densité
de puissance à rayonnement isotrope, les 2 antennes étant alimentées
par la même puissance.

On notera :
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
Dans le cas où le diagramme ne dépend que de 𝜃 et pas de 𝜑, l’intégrale se
simplifie et s’écrie :
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
Donc, comme le gain et le diagramme de rayonnement sont intimement liés, on pourra
calculer le gain d’une antenne connaissant son diagramme de rayonnement.
Lorsqu’on parle de gain d’une antenne, on désigne le gain maximum de l’antenne
exprimé en dB :

Pour avoir un gain élevé, l’antenne doit avoir un diagramme de rayonnement directif et
réciproquement.
Ordre de grandeur de 𝑮𝒎𝒂𝒙 :
 Antenne de réception de télévision : 10 dB
 Antenne autodirecteur de missile : 20 dB
 Antenne de radar de poursuite : 30 dB
 Antenne de radar de surveillance : 40 dB
 Antenne de radioastronomie : 50 dB
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
 Une antenne isotrope n'a pas de gain, donc = 0 dB. (C'est une antenne
imaginaire qui rayonne uniformément dans toutes les directions).
 Une antenne dipôle possède un gain de 2,15 dB par rapport à l'antenne
isotrope. On dit aussi qu'elle a un gain de 2,15 dBi.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
 Une antenne peut être soit unidirectionnelle, si elle ne présente qu’un
seul lobe principal ;soit bidirectionnelle si elle présente deux lobes
principaux soit omnidirectionnelle si elle ratonne dans toutes les
directions.
 Exemple d’antenne unidirectionnelle :

Reflecteur
Figure IV.12 : Antenne de
Dipole réception TV unidirectionnelle
Directeur

Directeur
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
IV.3.4 Directivité d’une antenne (formule simplifiée)
C’est la manière dont l’antenne concentre son rayonnement dans une
partie de l’espace.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES

 Directivité D dans la direction du maximum de rayonnement


GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES

 Relation entre Gain et diversité (formule simplifiée)


Gain = Directivité avec pertes
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES

 Relation entre Gain et diversité (formule simplifiée)


Gain = Directivité avec pertes
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
IV.3.5 Résistance de rayonnement d’une antenne
Antenne assimilée à une résistance R.
La résistance de rayonnement modélise l’antenne et représente la
puissance rayonnée active. En effet, l’antenne rayonne de l’énergie
associée aux champs électrique E et magnétique H. La résistance de
rayonnement 𝑹𝟎 est donnée par la loi d’Ohm :
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
Résistance de rayonnement d’une antenne
Antenne assimilée à une résistance R.
En fonction du Diagramme de rayonnement
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
IV.3.6 Angle d’ouverture
L’angle d’ouverture (beamwidth) caractérise la largeur du lobe principal. L’angle
d’ouverture à 3 dB 𝟐𝜽𝟑 représente la portion de l’espace dans lequel la majeure
partie de la puissance est rayonnée. Il s’agit de l’angle entre les 2 directions autour
du lobe principal où la puissance rayonnée est égale à la moitié de la puissance
rayonnée dans la direction de rayonnement maximal.

Figure IV.13– Diagramme de


rayonnement et angle d’ouverture
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
IV.3.7 Représentation graphique

Figure IV.14a– Représentation en 3D


GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
Représentation graphique

Figure IV.14b– Représentations par


des coupes dans les plans
orthogonaux. ex: le plan vertical et le
plan horizontal
ou encore les plans E et H.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
Représentation graphique

Figure IV.15– Représentation des


Lobes
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
IV.3.8 Polarisation de l’onde
 L'onde électromagnétique est rayonnée selon un plan de polarisation. Elle est
composée de deux "vecteurs en quadrature" appelés "champ électrique" ou E et
"champ magnétique" ou H. On dit qu'ils sont en quadrature lorsque qu'ils sont
déphasés de 90° l'un par rapport à l'autre.

FigureIV.16:Polarisation
de L’onde EM
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
IV.3.8 Polarisation de l’onde
 Par convention, le plan de polarisation est défini selon l'orientation du champ
électrique. Lorsque la configuration de l'antenne place le champ électrique
verticalement, on dit que la polarisation est verticale. À l'inverse, lorsque la
configuration de l'antenne place le champ électrique horizontalement, on dit que la
polarisation est horizontale. Dans certaines conditions, la polarisation peut être
aussi "circulaire droite ou circulaire gauche".
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
IV.3.8 Polarisation de l’onde
La polarisation correspond à la direction et à l'amplitude du champ
électrique 𝑬 Pour une onde non polarisée, ou naturelle, 𝑬 tourne autour de
son axe de façon aléatoire et imprévisible au cours du temps. Polariser une
onde correspond à donner une trajectoire définie au champ électrique. Il y a
plusieurs sortes de polarisation:
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
IV.3.8 Polarisation de l’onde

Figure IV.17: Modes de Polarisation de L’onde EM


GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
IV.3.8 Polarisation de l’onde
 Une onde plane est dite à polarisation rectiligne si le champ électrique
est constamment dirigé dans la même direction.
 L’onde est dite à polarisation circulaire si l’extrémité du vecteur 𝑬
décrit un cercle, ce cas de figure peut se présenter en considérant deux
doublets orthogonaux alimentés en quadrature.
 L’onde est dite à polarisation elliptique si l’extrémité du vecteur 𝑬
décrit une ellipse.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
Importance de la polarisation :

 Un critère important dans les transmissions radio est la polarisation de l'onde


électromagnétique. Il est souhaitable que les antennes des deux correspondants
soient polarisées identiquement, ce qui ne nous met pas à l'abri d'une rotation de
polarisation sur un parcours donné.
 Quand on parle de polarisation, on parle de l'orientation du champ électrique de
l'onde électromagnétique. Les deux vecteurs représentatifs des champs magnétique
et électrique sont orthogonaux (perpendiculaires entre eux).
 La polarisation d'une onde électromagnétique est décrite par l'orientation de son
champ électrique. Si celui-ci est parallèle à la surface de la terre, la polarisation est
linéaire horizontale, s'il est perpendiculaire à la surface de la terre la polarisation est
linéaire verticale, s'il tourne, la polarisation est circulaire.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
En résumé, une « bonne » antenne doit :

1. être suffisamment bien adaptée, c’est-à- dire avoir un coefficient de


réflexion suffisamment faible,
2. avoir un bon rendement, c’est-à-dire dissiper peu d’énergie,
3. il faut en outre définir ses propriétés directionnelles et sa
polarisation, selon les besoins du système.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
IV.4 DIFFÉRENTS TYPES D’ANTENNES

Les grandes familles d’antennes à l’origine de l’ensemble des


structures rayonnantes :
1) les antennes filaires (dipôle, monopôle, Yagi)
2) les antennes à fentes (demi ou quart d’onde)
3) les antennes patchs (planaires)
4) les antennes à ouverture (cornet)
5) les antennes à réflecteurs (paraboles)
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
Exemple d’antennes : le dipôle
rayonnant

Le dipôle est une antenne filaire


composé de deux brins conducteurs
écartés en directions opposés.
L’alimentation est le plus souvent
présentée au centre de la structure ce
qui donne un système symétrique. Elle
est encore appelée antenne doublet
demi-onde (dipôle de Hertz)
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
Exemple d’antennes : doublet demi-onde
 L’antenne de base est l'antenne doublet demi-onde alimentée au centre
(appelée aussi dipôle, dipôle de Hertz));
 Elle est constituée de deux brins quart d’onde
 A chaque extrémité du dipôle:
 L’intensité est nulle;
 La tension est au maximum;
 Au centre du dipôle :
 I est au maximum et U est au plus faible;
 L’impédance, rapport U/I est au plus faible et varie en fonction de l’angle que
forme les brins;
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES
ANTENNES
Exemple d’antennes : doublet demi-onde
 73Ω s'ils sont alignés (angle de 180°)
 52 Ω s'ils forment un angle de 120°
 36 Ω s'ils forment un angle droit (90°)

 Ces valeurs sont données en espace libre (loin de tout obstacle) mais
peuvent varier selon l’environnement proche.
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES ANTENNES
Exemple d’antennes : l’antenne verticale
 L'antenne verticale ou antenne (GP: Ground Plane), nécessite :
 une masse (un piquet de terre ou la carrosserie d’un véhicule) afin
de reconstituer électriquement le deuxième brin de l'antenne (antenne image)
 Ou un plan de sol ( radiant disposés à la base de l’antenne)
 La longueur des radiants est souvent de λ/4 ;
 il faut au moins 3 radiants pour reconstituer efficacement la terre.
 l’angle que forment les radiants par rapport au brin rayonnant
détermine l’impédance de l’antenne.
 un brin rayonnant plus court que le quart d'onde peut être utilisé :
 Une antenne courte peut être L'antenne allongée grâce à :
• un bobinage positionné à la base du brin ou au milieu de celui-ci;
• ou un conducteur fixé au sommet (capacité terminale);
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES ANTENNES
Exemple d’antennes : Antenne YAGI-UDA (du nom de ses inventeurs,
Hidetsugu Yagi et Shintaro Uda)

 En ajoutant des éléments parasites près du dipôle (et si les


éléments sont bien positionnés et à la bonne dimension), on peut créer un
lobe principal, ce qui concentre l’énergie dans une direction ;
 Les éléments directeurs sont plus courts que le dipôle;
 Les éléments réflecteurs sont plus longs;
 lorsque le nombre d'éléments augmente, l’impédance du dipôle
diminue et le gain de l’antenne (son effet directif) augmente;
 Le gain obtenu par ce système dépend à la fois du nombre d’éléments et de
l’écartement entre les éléments
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES ANTENNES
Exemple d’antennes : Antenne YAGI-UDA (du nom de ses inventeurs,
Hidetsugu Yagi et Shintaro Uda)
GENERALITES SUR LES ANTENNES
IV.3 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE RAYONNEMENT DES ANTENNES
Exemple d’antennes : dipôles plus grands
COMPLEMENTS SUR LES TYPES D’ANTENNES
COMPLEMENTS SUR LES TYPES D’ANTENNES
COMPLEMENTS SUR LES TYPES D’ANTENNES
COMPLEMENTS SUR LES TYPES D’ANTENNES
COMPLEMENTS SUR LES TYPES D’ANTENNES
COMPLEMENTS SUR LES TYPES D’ANTENNES
COMPLEMENTS SUR LES TYPES D’ANTENNES
COMPLEMENTS SUR LES TYPES D’ANTENNES
COMPLEMENTS SUR LES TYPES D’ANTENNES
COMPLEMENTS SUR LES TYPES D’ANTENNES
COMPLEMENTS SUR LES TYPES D’ANTENNES
COMPLEMENTS SUR LES TYPES D’ANTENNES
COMPLEMENTS SUR LES TYPES D’ANTENNES
COMPLEMENTS SUR LES TYPES D’ANTENNES