Vous êtes sur la page 1sur 13

FILIERES D’INGENIEURS :

GECSI-SEER 2
GLSID-BDCC 2
GIL-GMSI 2

Cours préparé et dispensé par


Mme ES-SAADIA AOULA
Définition de la RSE selon ISO 26000
En 2010, la norme internationale sur la RSE ISO 26 000 définit la RSE au niveau mondial :
 "la responsabilité d’une organisation vis-à-vis des impacts de ses décisions et de ses activités
sur la société et sur l’environnement, se traduisant par :

Adopter un comportement transparent et éthique qui contribue au développement


durable
y compris à la santé et au bien-être de la société ;
Prendre en compte les attentes des parties prenantes
Respecter les lois en vigueur et
 Être compatible avec les normes internationales".
La RSE traduit ..

Des actions et des comportements responsables et éthiques envers


toutes les parties prenantes ;
C’est une démarche volontaire qui va au-delà des obligations
économiques et légales.

La RSE concerne les entreprises qui allient la rentabilité financière


aux soucis environnementaux , sociaux et sociétaux.
La RSE : quelles en sont les motivations ?
• Suite aux dépassements de certaines entreprises internationales de
règles éthiques (voir document sur les scandales médiatisées des grandes entreprises) :

• Délit d’initié (transactions boursières) ;


• Manque de transparence dans les rapports financiers
(falsifications)
• Mauvaises conditions de travail chez les sous-traitants
• Mauvais climat social au sein de l’entreprise (esclavage moderne
des salariés, stress, pression, horaire de travail…)
• Corruption …
LA RSE : moyen de régulation internationale
La RSE cherche à conscientiser l’organisation sur son mode de fonction et
sur son comportement organisationnel.

OBJECTIF

• L’organisation doit avoir un impact positif sur la société (moins


d’externalités négatives) sur l’environnement écologique, social et sociétal,
tout en étant économiquement viable (continuer à être rentable)
Un équilibre à construire avec l’aide de ses parties prenantes

Approche des Parties prenantes sous


plusieurs angles : Exemples de Parties prenantes d’une
organisation (cela dépend du

- Interne/externe (lieu) périmètre) :

- Relation directe/indirecte (existence ou Salariés, syndicats, administrations

non de contrat formel) publiques (Etat)

- Impact et influence mutuels (risque Clients, consommateurs,

d’influence dans un sens bilatéral fournisseurs, sous-traitants

- (l’entreprise peut impacter la PP, le cas ONG, associations, médias, réseaux

des salariés… les réseaux sociaux sociaux (influenceurs…), collectivités

peuvent mener une compagne de locales, riverains….

boycott (exemple cas centrale laitière


maroc)
Pour que les entreprises puissent s’approprier le concept, un
accompagnement s’impose :

ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES


PAR LA MISE A DISPOSITION D’OUTILS

 Niveau International
 Niveau communautaire (ex. Communauté Européenne)
 Niveau local
ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES PAR LA MISE A DISPOSITION D’OUTILS
Sur le plan international

Dimensions Niveau international


ENVIRONNEMENTALE ISO 14000 : management environnemental
ISO 14069 : nouvelle comptabilité du Bilan Carbonne
Protocole de Kyoto visant la réduction des émissions de Gaz à effet
de serre (L'accord a été signé dans la ville de Kyoto au Japon en 1995, c'est pourquoi il porte le nom de
« protocole de Kyoto »
SOCIALE (les salariés) Déclaration de l’Organisation Internationale du Travail (OIT)
Norme AA 1000 (responsabilité sociale et éthique)
Norme SA 8000 basée sur les conventions de l’OIT
GLOBALE Global Compact
Principes de l’OCDE
AGENDA 21
Global Reporting Initiative (GRI)
ISO 26000
Notation sociétale des entreprises (type VIGEO France, KLD USA)
Principes de la certification ISO
26000 -RSE
Divers principes relatifs à la responsabilité sociétale des organisations, parmi lesquels :
1. la redevabilité (la réédition des comptes via les rapports de référence ;
2. la transparence ;
3. le comportement éthique ;
4. la reconnaissance des intérêts des parties prenantes ;
5. le respect du principe de légalité : (Le principe de légalité se définit comme
la soumission de l’administration au droit. Une norme établie par l’administration (ex : décret,
arrêté) doit donc toujours être conforme à celles qui lui sont supérieures (obligation de
conformité).
6. la prise en compte des normes internationales de comportement
7. le respect des droits de l’Homme.
Le Global Reporting Initiative

• La Global Reporting Initiative, ou GRI, est une Organisation Non


Gouvernementale ONG
• Elle est crée en 1997 et émane de l’association du CERES (Coalition
for Environmentally Responsible Economies) et du PNUE (Programme
des Nations unies pour l’environnement).
• Son objectif : établir un référentiel d’indicateurs permettant de
mesurer le niveau d’avancement des programmes des entreprises en
matière de RSE.
Exemples d’indicateurs

ENJEU 1 Être un employeur responsable

Thème Indicateurs Clés de Performance (ICP) Commenté 2015 Périmètre par Périmètre par
par Deloitte collaborateur chiffre d'affaire

G4-LA9 Gestion des Nombre moyen d’heures de formation 21,29 100% -


collaborateurs par an et par salarié

G4- Gestion des Pourcentage d’employés ayant reçu une 86,86% 87,75% -
LA11 collaborateurs évaluation de la performance durant les
12 derniers mois

G4- Diversité Pourcentage de femmes chez Atos 27,09% 100% -


LA12

G4- Diversité Pourcentage de femmes au Conseil 45% 100% -


LA12 d’Administration
Pourquoi investir dans une
démarche RSE ?
• Nouveaux défis à affronter : climat, approvisionnement, traçabilité,
demande de transparence…
• Évolution des attentes des parties prenantes sur ces sujets...  

Mesure et évaluation de l’impact de ses activités en matière environnementale et


sociétale (ex: consommation d’eau, d’énergie, taux d’accidents du travail…)

Mieux identifier et donc mieux MAITRISER LES RISQUES/PP auxquels elle pourrait
être confrontée
QUESTION ? Quels sont risques possibles envers les Parties Prenantes ?
Parties prenantes Risques potentiels (comment cette PP peut Actions à mettre en place
influencer ou être influencée par l’activité de
l’Entreprise

Salariés
Management

Syndicat (s)/délégués

Actionnaires/
investisseurs

Clients / Consommateurs

Fournisseurs/
Sous-traitants
Société civile (communauté,
riverains, Associations et ONG