Vous êtes sur la page 1sur 1

GEJ7 C198 V8

14. Or, il y a aussi en Dieu deux entités essentielles distinctes, bien qu'elles constituent
Son être premier, donc Son être essentiel unique et indivisible.
15. La première de ces deux entités distinctes est l'amour, la flamme de vie éternelle
en Dieu, et l'autre, qui en résulte, est la lumière ou sagesse de Dieu.
16. Et s'il en est indéniablement ainsi, la gloire de Dieu n'est-elle pas Son amour tout
autant que Sa sagesse ?
17. En disant : "le Seigneur a parlé à mon Seigneur" David exprimait seulement que
l'amour miséricordieux de Dieu était entré dans la sagesse de Dieu et lui avait dit : "assieds-
Toi à Ma droite, deviens Parole et Essence, unis-Toi à Ma force de vie, et tout ce qui est
ennemi de la lumière devra s'incliner devant la force de vie de l'amour dans sa lumière".
18. Et ce que David déclarait jadis en esprit, le voici à présent, ô merveille, incarné devant
vous ! Pourquoi refusez-vous d'ouvrir les yeux et de comprendre que la Promesse accomplie
se tient désormais devant vous, vous parle et vous enseigne le chemin de la vraie vie divine ?