P. 1
Pythagore.triangle Rectangle

Pythagore.triangle Rectangle

|Views: 5,892|Likes:
Publié parAli L'azim

More info:

Published by: Ali L'azim on May 02, 2012
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

11/04/2012

pdf

text

original

A

C
B
D
O
x
63 cm
65 cm
56 cm
33 cm
Exercice 1 :
1. Faire un dessin à l’échelle 1/10. Vous laisserez
visibles les traits de construction.
2. Calculer x.
3. Démontrer que ABD est rectangle. Vous
préciserez en quel point.
4. O est le milieu de [AB]. Montrer que OC = OD.
Centres étrangers (Nice)
Corrigé :
1. Dessin à l’échelle 1/10.
2. AB
2
= AC
2
+ BC
2
(Théorème de Pythagore
dans le triangle ABC rectangle en C)
65
2
= 63
2
+ x
2
x
2
= 4 225 – 3 969
x
2
= 256
x = 256
x = 14 (en cm)
3. AB
2
= 65
2
= 4 225
AD
2
+ BD
2
= 56
2
+ 33
2
= 3 136 + 1 089 = 4 225
AB
2
= AD
2
+ BD
2
donc le triangle ABD est rectangle en D d’après la réciproque du théorème de
Pythagore.
4. Dans un triangle rectangle, la médiane issue du sommet de l’angle droit a pour mesure la moitié de la
mesure de l’hypoténuse donc OC =
AB
2
(dans le triangle ABC) et OD =
AB
2
(dans le triangle ABD)
donc OC = OD.
Théorème de Pythagore. Triangle rectangle
A
C
A
B
A
B
D
O
Exercice 1 :
Soit un triangle ADE tel que
AD = 6,6 cm,
DE = 8,8 cm
AE = 11 cm.
B est le point du segment [AD]
tel que AB = 3 cm.
C est le point du segment [AE]
tel que (BC) soit parallèle à (DE).
Sur la figure ci-dessus, les dimensions ne sont pas respectées ; on ne demande pas de reproduire la
figure.
1. Calculer la longueur BC.
2. Montrer que le triangle ADE est rectangle.
3. Calculer la valeur, arrondie au degré, de l’angle DEA.
Centres étrangers (Bordeaux). Juin 2006
Corrigé :
AD = 6,6 cm,
DE = 8,8 cm
AE = 11 cm.
B est le point du segment [AD]
tel que AB = 3 cm.
C est le point du segment [AE]
tel que (BC) soit parallèle à (DE).
1. Dans le triangle ADE, B est un point de [AD], C est un point de [AE] et les droites (BC) et
(DE).sont parallèles, donc, d’après le théorème de Thalès :
AB
AD
=
BC
DE
d ‘où
3
6,6
=
BC
8,8
BC =
3 × 8,8
6,6
BC = 4 (en cm)
2. AE
2
= 11
2
= 121
AD
2
+ DE
2
= 6,6
2
+ 8,8
2
= 43,56 + 77,44 = 121
donc AE
2
= AD
2
+ DE
2
donc le triangle ADE est rectangle en D d’après la réciproque du théorème
de Pythagore.
3. cos DEA =
DE
AE
cos DEA =
8,8
11
cos DEA = 0,8 DEA ~ 37°
D E
A
B C
11 cm
6
,
6

c
m
3

c
m
8,8 cm
D E
A
B C
11 cm
6
,
6

c
m
3

c
m
8,8 cm
PROBLEME
PARTIE 1
Sur un plan, un terrain rectangulaire est représenté par un rectangle ABCD de largeur AB = 9 cm et de
longueur BC = 12 cm.
1. Déterminer l’aire du triangle ACD.
2. Calculer AC.
Centres étrangers (Bordeaux). Juin 2006
Corrigé :
AB = 9 cm et BC = 12 cm .
1. Aire de ACD =
AD × CD
2
Aire de ACD =
12 × 9
2
Aire de ACD = 54 cm
2
.
2. AC
2
= AB
2
+ BC
2
(Théorème de Pythagore dans le triangle ABC rectangle en B).
AC
2
= 9
2
+ 12
2
= 81 + 144 = 225
AC = 225 = 15 (en cm)
A D
B C
F
E
12 cm
9

c
m
4 cm
A D
B C
F
E
12 cm
9

c
m
4
cm
Exercice 3 :
La figure ci-contre n’est pas en vraie grandeur.
On ne demande pas de la reproduire.
Les points A, C et E sont alignés.
Les points B, C et D sont alignés.
Le triangle ABC est rectangle en B.
Les longueurs suivantes sont exprimées en centimètres.
BC = 12 ; CD = 9,6 ; DE = 4 ; CE = 10,4.
1. Montrer que le triangle CDE est rectangle en D.
2. En déduire que les droites (AB) et (DE) sont parallèles.
3. Calculer la longueur AB.
Ouest. Juin 2006
Corrigé :
BC = 12 ; CD = 9,6 ; DE = 4 ; CE = 10,4.
1. CD
2
+ DE
2
= 9,6
2
+ 4
2
= 92,16 + 16 = 108,16
CE
2
= 10,4
2
= 108,16
CD
2
+ DE
2
= CE
2
donc le triangle CDE est rectangle en D
d’après la réciproque du théorème de Pythagore
2. Le triangle ABC est rectangle en B donc (AB) est perpendiculaire à (BD).
Le triangle CDE est rectangle en D donc (DE) est perpendiculaire à (BD).
Deux droites perpendiculaires à une même troisième sont parallèles donc (AB) et (DE) sont
parallèles.
3. Les points A, C, E et les points B, C, D sont alignés, les droites (AB) et (DE) sont parallèles, donc
d’après le théorème de Thalès :
AB
DE
=
BC
CD

AB
4
=
12
9,6

AB =
12 × 4
9,6
AB = 5 (en cm)
B
D
A
E
C
B
D
A
E
C
Exercice 1 : ABC est un triangle rectangle en A tel que : AC = 3 et BC= 6.
1. Faire la figure ; la compléter au fur et à mesure.
2. Calculer la valeur exacte de AB.
3. Calculer cos ACB ; en déduire la mesure en degrés de l’angle ACB.
4. Tracer la médiatrice du segment [BC] ; elle coupe la droite (AC) en E et la droite (AB) en O.
a. Démontrer que le triangle BEC est isocèle, puis qu’il est équilatéral.
b. Démontrer que la droite (BA) est la médiatrice du segment [EC].
c. Citer deux transformations du plan par lesquelles le triangle BCO a pour image le
triangle BOE ; en préciser les éléments caractéristiques.
Pondichéry. Avril 2006.
Corrigé :
1. Figure.
2. AB
2
+ AC
2
= BC
2
(Théorème de Pythagore
dans le triangle ABC rectangle en A)
AB
2
= 6
2
– 3
2

AB
2
= 36 – 9
AB
2
= 27
AB = 27
AB = 3 3.
3. cos ACB =
AC
BC

cos ACB =
3
6

cos ACB = 0,5
d’où ACB = 60°.
4. a. Le point E appartient à la médiatrice de [BC] donc il est équidistant des points B et C.
Les segments [EC] et [EB] ont donc la même mesure, donc le triangle BEC est isocèle en E.
BEC est isocèle en E, donc les angles à la base BCE et EBC sont égaux.
BCE = 60° donc BCE = EBC = 60°.
La somme des angles d’un triangle est égale à 180° donc :
BEC = 180° - ( EBC + BCE ) = 180° - 60° × 2 = 60°
Le triangle BEC a ses trois angles égaux donc il est équilatéral.
b. BAC est un triangle rectangle en A donc la droite (BA) est perpendiculaire à la droite (AC), donc
(BA) est la hauteur issue de B dans le triangle BEC. Dans un triangle équilatéral, les hauteurs sont aussi
médiatrices donc (BA) est la médiatrice du segment [CE].
c. Le triangle BCO a pour image le triangle BOE
par la symétrie orthogonale d’axe (AB).
Le triangle BCO a aussi pour image le triangle BOE
par la rotation de centre O, d’angle 120°, dans le sens
des aiguilles d’une montre.
B
C
E
O O
C
A B
C
E
O
Exercice 2 :
1. Construire un triangle ABC rectangle en C tel que AC = 5 cm et BAC = 40°.
2. Calculer la longueur BC. (On donnera une valeur arrondie au millimètre).
3. a. Où se trouve le centre O du cercle circonscrit au triangle ABC ? Justifier.
b. Tracer ce cercle.
4. En déduire la mesure de l’angle BOC.
Sud. Juin 2006
Corrigé :
1. Construire le triangle ABC :
2. tan BAC =
BC
AC

BC = AC × tan BAC
BC = 5 × tan 40°
BC ~ 4,2 (arrondi au millimètre de 4,19… cm)
3. a. Le triangle ABC est rectangle en C donc
son cercle circonscrit a pour diamètre son
hypoténuse [AB].
Le centre O du cercle est donc le milieu de [AB].
b. Tracer le cercle.
4. BOC est un angle au centre qui intercepte l’arc BC.
L’angle BAC est inscrit dans le même cercle et intercepte le même arc BC donc la mesure de BOC
est double de la mesure de BAC, donc BOC = 80°.
PROBLEME.
Sur la figure ci-dessous, SABCD est une pyramide à base carrée de hauteur [SA] telle que AB = 9 cm
et SA = 12 cm. Le triangle SAB est rectangle en A.
A B
S
C
D
E F
G H
C
A
B
OO
B
40°
5

c
m
Partie A
EFGH est la section de la pyramide SABCD par le plan parallèle à la base et telle que SE = 3 cm.
1. a. Calculer EF.
b. Calculer SB.
2. a. Calculer le volume de la pyramide SABCD.
b. Donner le coefficient de réduction permettant de passer de la pyramide SABCD à
la pyramide SEFGH.
c. En déduire le volume de SEFGH. On donnera une valeur arrondie à l’unité.
Nord. Juin 2006
Corrigé :
Sur la figure ci-dessous, SABCD est une pyramide à base carrée de hauteur [SA] telle que AB = 9 cm
et SA = 12 cm. Le triangle SAB est rectangle en A.
1.a Dans le triangle SAB, E est un point de [SA], F est un point de [SB] et les droites (EF) et (AB) sont
parallèles, donc d’après le théorème de Thalès :

EF
AB
=
SE
SA

EF
9
=
3
12

EF =
3 × 9
12
= 2,25 (en cm).
b. SB
2
= SA
2
+ AB
2
(Théorème de Pythagore dans
le triangle SAB rectangle en A).
SB
2
= 12
2
+ 9
2
SB
2
= 144 + 81
SB
2
= 225
SB = 225 = 15 (en cm)
2.a. Volume d’une pyramide: V =
Aire de la base × hauteur
3
Volume de SABCD :
9 × 9 × 12
3
= 324 (en cm
3
)
b. Coefficient k de réduction : k =
SE
SA
=
3
12
=
1
4
c. Le coefficient de réduction des longueurs étant k, le coefficient de réduction du volume est k
3
.
k
3
=
1
3
4
3
=
1
64
Volume de SEFGH : 324 x
1
64
= 5,0625 (en cm
3
) soit 5 cm
3
en arrondissant à l’unité.
A B
S
C
D
E F
G H
Exercice 2 :
Soit un cercle de centre O et de diamètre [ST] tel que ST = 7 cm. Soit U un point de ce cercle tel que
SU = 3 cm.
1. Faire une figure.
2. Démontrer que STU est un triangle rectangle en U.
3. Donner la valeur arrondie au dixième de l’angle STU.
4. En déduire une valeur approchée au dixième de SOU. Justifier votre réponse.
Nord. Juin 2006
Corrigé :
1. Construire le cercle de centre O et de diamètre [ST] tel que ST = 7 cm et U un point de ce
cercle tel que SU = 3 cm.
2. STU est inscrit dans le cercle avec
son côté [ST] pour diamètre, donc
STU est un triangle rectangle en U.
3. sin STU =
SU
ST

sin STU =
3
7
STU ~ 25,4 (arrondi de 25,37…)

4. SOU est un angle au centre et STU est un
angle inscrit. Ces deux angles interceptent
le même arc SU, donc la mesure de l’angle
au centre est double de la mesure de l’angle inscrit.
SOU = 25,4° × 2 = 50,8°
(l’arrondi est le même en prenant la valeur exacte de STU).
Exercice 1 :
L’unité de longueur est le cm.
1. Construire un triangle DNB tel que DN = 5, NB = 12 et BD = 13.
2. Démontrer que le triangle DNB est un triangle rectangle en N.
3. a. Calculer le sinus de l’angle DBN. Arrondir le résultat au millième.
b. En déduire la mesure de l’angle DBN arrondie au degré près.
Polynésie. Juin 2006
OO
T S SS
U
Corrigé :
1. Construire un triangle DNB tel que DN = 5, NB = 12 et BD = 13.
2. DB
2
= 13
2
= 169
DN
2
+ BN
2
= 5
2
+ 12
2
= 25 + 144 = 169
DB
2
= DN
2
+ BN
2
donc le triangle DNB est un triangle rectangle en N, d’après la réciproque du
théorème de Pythagore.
3. a. sin DBN =
ND
DB

sin DBN =
5
13

sin DBN ~ 0,385 (arrondi au millième de 0,384 6...)
b. DBN ~ 23° (arrondi à l’unité de 22,6…)
Exercice 1 :
On considère la figure ci-contre qui n’est
pas réalisée en vraie grandeur.
Les points S, P, E, B sont alignés.
Les points N, P, C, M sont alignés.
Les droites (MB) et (NS) sont parallèles.
On donne : PM = 12 cm, MB = 6,4 cm,
PB = 13,6 cm, PN = 9 cm.
1) Démontrer que le triangle PBM est rectangle.
2) En déduire la mesure de l’angle PBM arrondie au degré près.
3) Calculer la longueur NS.
4) On considère le point E du segment [PB] tel que PE = 3,4 cm et le point C du segment [PM] tel
que PC = 3 cm.
Les droites (CE) et (MB) sont-elles parallèles ?
Est. Juin 2006
N
S
B
M
P
E
C
D B D B
N
Corrigé :
Les points S, P, E sont alignés.
Les points N, P, C, M sont alignés.
Les droites (MB) et (NS) sont parallèles.
On donne : PM = 12 cm, MB = 6,4 cm,
PB = 13,6 cm, PN = 9 cm.
1) PB
2
= 13,6
2
= 184,96
PM
2
+ MB
2
= 12
2
+ 6,4
2
= 144 + 40,96 = 184,96
PB2 = PM2 + MB2 donc le triangle PBM est rectangle en M d’après la réciproque du théorème de
Pythagore.
2) cos PBM =
BM
PB
cos PBM =
6,4
13,6
PBM ~ 62°
3) Le point N appartient à la droite (PM), le point S appartient à la droite (PB) et les droites (MB) et
(NS) sont parallèles, donc d’après le théorème de Thalès :
NS
BM
=
PN
PM

NS
6,4
=
9
12
NS =
6,4 × 9
12
NS = 4,8 cm
4)
PC
PM
=
3
12
=
1
4
(ou 0,25)

PE
PB
=
3,4
13,6
=
1
4
(ou 0,25)
donc
PC
PM
=
PE
PB
Dans le triangle PBM, E est un point de [PB], C est un point de [PM] et les rapports
PC
PM
et
PE
PB
sont
égaux donc d’après la réciproque du théorème de Thalès, les droites (CE) et (MB) sont parallèles.
Exercice 2 :
la figure suivante n’est pas à reproduire ; elle n’est pas conforme aux mesures données.
On donne :
AB = 18 cm ; BC = 12 cm ;
BE = 7,5 cm ; BF = 5 cm ;
AE = 19,5 cm.
Les droites (FC) et (AE) sont parallèles.
a. Calculer FC.
b. Montrer que ABE est un triangle rectangle.
c. Calculer la tangente de l’angle BAE.
F C
A E
B
N
S
B
M
P
E
C
d. En déduire la valeur arrondie au degré de l’angle BAE.
e. Une pyramide SABE a pour base le triangle ABE. Sa hauteur [SB] mesure 21 cm.
1. Calculer son volume V.
2. Une réduction S’A’B’E’ de cette pyramide est telle que sa hauteur [S’B’] mesure 7 cm.
Quel est le coefficient de réduction ?
En déduire le volume V’ de S’A’B’E’.
Antilles. Septembre 2005
Corrigé :
a. F est un point de (BE), C est un point de (AB) et les droites (FC) et (AE) sont parallèles,
donc d’après le théorème de Thalès :

FC
AE
=
BC
AB
donc
FC
19,5
=
12
18

donc FC =
19,5 × 12
18
donc FC = 13 cm
b. AE
2
= 19,5
2
= 380,25
AB
2
+ BE
2
= 18
2
+ 7,5
2
= 324 + 56,25 = 380,25
AE
2
= AB
2
+ BE
2
donc le triangle ABE est rectangle en B d’après la réciproque du théorème de
Pythagore.
c. tan BAE =
BE
AB
tan BAE =
7,5
18
tan BAE ~ 0,41666...
d. tan BAE =
7,5
18
d’où BAE ~ 23° (arrondi à l’unité de 22,619…)
e. Pyramide SABE de base ABE et de hauteur 21 cm.
1. V =
1
3
×
AB × BE
2
× 21 =
1
3
×
18 × 7,5
2
× 21 =
1
3
× 67,5 × 21 = 472,5 (en cm
3
).
2. La pyramide S’A’B’E’ a pour hauteur 7 cm donc le coefficient de réduction est
7
21
donc
1
3
.
Le coefficient de réduction des longueurs étant k, le coefficient de réduction du volume
est k
3
donc
1
27
.
Volume V’ de S’A’B’E’ =
1
27
× 472,5 = 17,5 (en cm
3
).
F C
A E
B
Exercice 2 :
On sait que :
EO = 5 cm, OC = 3 cm et OA = 6 cm.
Les points E, O et C sont alignés.
Les triangles ENO et OCA sont
respectivement rectangles en E et C.
La droite (AO) coupe la droite (NE) en S.
1) Montrer que la mesure de [AC] est 3 3 (en cm).
2) a) Montrer que les droites (NS) et (AC) sont parallèles.
b) Calculer les valeurs exactes de OS et ES.
3) Calculer ON sachant que NOE = 30°.
Arrondir au mm.
4) a) Calculer l’angle COA.
b) Démontrer que le triangle SON est rectangle.
Amérique du Nord. Juin 2006
Corrigé :
1) Montrer que la mesure de [AC] est 3 3 (en cm).
OA
2
= AC
2
+ OC
2
(Théorème de Pythagore dans le triangle OAC rectangle en C)
AC
2
= 36 ÷ 9 AC
2
= 27 AC = 9 × 3 AC = 3 3 (en cm)
2) a) Montrer que les droites (NS) et (AC) sont parallèles.
Deux droites perpendiculaires à une même troisième sont parallèles.
Les droites (NS) et (AC) sont perpendiculaires à la même droite
(EC) donc elles sont parallèles
b) Calculer les valeurs exactes de OS et ES.
Les points A,O,S d’une part et les points C,O,E d’autre part
sont alignés, et les droites (AC) et (ES) sont parallèles donc,
d’après le théorème de Thalès :
OS
OA
=
OE
OC
=
ES
AC
donc
OS
6
=
5
3
et
ES
3 3
=
5
3
d’où :
OS =
5 × 6
3
=
30
3
= 10 (en cm) et ES =
5 × 3 3
3
= 5 3 (en cm)
3) Calculer ON sachant que NOE = 30°. Arrondir au mm.
cos NOE =
OE
ON
donc ON =
OE
cos NOE
d’où ON =
5
cos 30°
ON ~ 5,8 cm
4) a) Calculer l’angle COA.
cos COA =
OC
OA
cos COA =
3
6
cos COA = 0,5 d’où COA = 60°
b) Démontrer que le triangle SON est rectangle.
Les angles AOC et EOS sont opposés par le sommet, donc ils sont égaux, donc EOS = COA = 60°.
NOS = NOE + EOS = 30° + 60° = 90° .
Le triangle SON a un angle droit donc le triangle SON est rectangle en O.
E
C
A
N
S
O
6 cm
5 cm 3 cm
30°
E
C
A
N
S
O
6 cm
5 cm 3 cm
30
°
E
C
A
S
O
Exercice 3 :
Sur la figure ci-dessous, les mesures ne sont pas respectées.
On considère un cercle C de diamètre HA = 9 cm.
Soit M un point du cercle C tel que MA = 5,3 cm
et T un autre point du cercle C.
1. Justifier que MAH est un triangle rectangle.
2. Calculer la mesure de l’angle MHA, arrondie à l’unité.
3. Déterminer la mesure de l’angle HTM, arrondie à l’unité.
Antilles. Juin 2006
Corrigé :
On considère un cercle C de diamètre HA = 9 cm.
Soit M un point du cercle C tel que MA = 5,3 cm
et T un autre point du cercle C.
1. Le triangle MAH est inscrit dans le cercle C avec
son côté [AH] pour diamètre, donc MAH est un
triangle rectangle en M.
2. sin MHA =
AM
AH
sin MHA =
5,3
9
d’où MHA ~ 36° (arrondi à l’unité de 36,07…).
3. Les angles aigus d’un triangle rectangle sont complémentaires donc :
HAM = 90° - MHA HAM ~ 90° - 36° ~ 54° (ou somme des angles d’un triangle)
Les angles HAM et HTM sont inscrits dans le cercle C et interceptent le même arc HM,
donc ils sont égaux donc HTM ~ 54°.
Exercice 3 :
Le plan est rapporté à un repère orthonormé (O,I,J) ; OI = OJ = 1 cm.
1. Placer les points A(3 ; 0), B(4 ; 3), C(-4,5 ; 0) et D(-6 ; -4,5).
On admet que les points B, O, D sont alignés.
2. Donner sans justifier les longueurs OA et OC.
Montrer que OB = 5 cm et OD = 7,5 cm.
3. Prouver que les droites (AB) et (CD) sont parallèles.
4. Calculer les coordonnées du milieu M de [AB].
Placer le point M. Tracer la droite (OM) ; elle coupe le segment [CD] en N.
5. La propriété de Thalès permet d’écrire : d’une part
OC
OA
=
CN
AM
, d’autre part
OC
OA
=
CD
AB
.
Quels sont les deux triangles considérés dans le premier cas ? dans le deuxième cas ?
6. En utilisant les deux égalités précédentes et en remplaçant AB par 2 AM, prouver que N est le
milieu de [CD].
Amérique du Sud. Novembre 2005
A H
M
T
A H
M
T
Corrigé :
1. Placer les points A(3 ; 0), B(4 ; 3), C(-4,5 ; 0) et D(-6 ; -4,5).
2. OA = 3 et OC = 4,5
[OB] est l’hypoténuse du triangle OBH rectangle en H dont les côtés de l’angle droit mesurent 3
cm et 4 cm, donc OB = 5 cm (théorème de Pythagore)
De même, [OD] est l’hypoténuse du triangle ODK rectangle en K donc :
OD
2
= OK
2
+ DK
2
. OD
2
= 6
2
+ 4,5
2
OD
2
= 36 + 20,25 OD = 56,25 OD = 7,5
3.
OB
OD
=
5
7,5
=
2
3

OA
OC
=
3
4,5
=
2
3
donc
OB
OD
=
OA
OC
Les points A, O, C et les points B, O, D sont alignés dans cet ordre et les rapports
OB
OD
et
OA
OC
sont égaux, donc les droites (AB) et (CD) sont parallèles d’après la réciproque du théorème de
Thalès.
4. M est le milieu de [AB] donc M a pour coordonnées (
x
A
+ x
B
2
;
y
A
+ y
B
2
), donc
M(
3 + 4
2
;
0 + 3
2
) M( 3,5 ; 1,5)
Placer les points M et N.
5. La propriété de Thalès permet d’écrire :
d’une part
OC
OA
=
CN
AM
, les triangles considérés étant OCN et OAM
d’autre part
OC
OA
=
CD
AB
, les triangles considérés étant OCD et OAB.

6. En utilisant les deux égalités précédentes et en remplaçant AB par 2 AM, prouver que N est le
milieu de [CD].

OC
OA
=
CN
AM
et
OC
OA
=
CD
AB
donc
CN
AM
=
CD
AB

CN
AM
=
CD
AB
et AB = 2 AM, donc
CN
AM
=
CD
2 AM
donc CD = 2 CN ou CN =
1
2
CD.
C, N et D étant alignés dans cet ordre, on peut en déduire que N est le milieu de [CD].
O
J
A
B
C
D
M
N
I H
K
PROBLEME
x est un nombre positif compris entre 0 et 10. Les longueurs sont exprimées en cm et les aires en cm
2
.
Première partie
La figure ci-contre est effectuée à main levée.
Il s’agit de savoir s’il existe une valeur de x
pour laquelle ABC est un triangle rectangle.
1. Calculer AB et AC lorsque x = 4.
Lorsque x = 4, ABC est-il un triangle rectangle ? Justifier la réponse.
2. Développer et réduire (x + 7)
2
et (x + 8)
2
. En déduire : AB
2
– AC
2
= 2x + 15.
Quelle est la valeur de AB
2
– AC
2
lorsque x = 0, lorsque x = 10 ?
La valeur de BC
2
dépend-elle du nombre x ?
3. Soit f la fonction constante : x 25 et g la fonction affine : x 2x + 15.
La représentation graphique de la fonction f est tracée dans le repère de la figure n° 1
de la feuille annexe.
Construire la représentation graphique de la fonction g dans ce même repère.
4. Nommer R le point d’intersection des représentations graphiques des fonctions f et g.
Par lecture graphique et en faisant apparaître les tracés utiles, donner les coordonnées de R.
Lorsque x est égal à l’abscisse de R, ABC est un triangle rectangle ; en quel sommet et
pourquoi ?
Deuxième partie
Dans cette partie, x = 5. Le triangle ABC est alors rectangle en C ; il est représenté en réduction sur
la figure n°2 de la feuille annexe.
1. Placer le milieu O de [AC] puis calculer l’aire de chacun des triangles ABC, BCO et ABO.
2. Placer le point D tel que le quadrilatère ABCD est un parallélogramme.
Quel est le rôle du point O pour le segment [BD] ? Pourquoi ?
Calculer l’aire du quadrilatère ABCD.
Troisième partie
Dans cette partie, utiliser encore la figure n°2 de la feuille annexe.
1. Construire les points M et P tels que
÷÷÷
OM =
÷÷÷
OB +
÷÷÷
OC et
÷÷÷
BP =
÷÷÷
BO +
÷÷÷
BC.
2. Citer, sans justifier, les images des points B, O et D par la translation de vecteur
÷÷÷
OC.
Les points M, C et P sont-ils alignés ? Pourquoi ?
3. Construire l’image E de C par la translation de vecteur
÷÷÷
OC et tracer en vert l’image du
parallélogramme ABCD par la translation de vecteur
÷÷÷
OC.
Quelle est l’aire du quadrilatère POME ? Pourquoi ?
A
C
B
5
x + 8
FEUILLE ANNEXE A JOINDRE A LA COPIE
Figure n°1 du problème
Sur l’axe des abscisses, 1 cm représente une unité.
Sur l’axe des ordonnées, 1 cm représente 5 unités.
Figure n°2 du problème
Amérique du Sud. Novembre 2005
2 4 6 8 10 12 14 0
10
20
30
40
C
B
A
Corrigé :
Première partie
La figure ci-contre est effectuée à main levée.
Il s’agit de savoir s’il existe une valeur de x
pour laquelle ABC est un triangle rectangle.
1. Lorsque x = 4, AB = 12 et AC = 11.
Si ABC était rectangle, il le serait en C puisque le plus grand côté [AB] serait alors l’hypoténuse.
Mais 12
2
= 144 et 11
2
+ 5
2
= 121 + 25 = 146. 144 = 146
La relation de Pythagore n’est pas vérifiée donc ABC n’est pas un triangle rectangle.
2. AC
2
= (x + 7)
2
AC
2
= x
2
+ 14x + 49 AB
2
= (x + 8)
2
= x
2
+ 16x + 64.
AB
2
– AC
2
= x
2
+ 16x + 64 - x
2
- 14x - 49. AB
2
– AC
2
= 2x + 15.
Lorsque x = 0, AB
2
– AC
2
= 15. Lorsque x = 10, AB
2
– AC
2
= 2 × 10 + 15 = 35.
La valeur de BC
2
ne dépend pas du nombre x. Quelle que soit la valeur de x, BC
2
= 5
2
= 25.
3. g(x) = 2x + 15 est une fonction affine, représentée graphiquement par une droite ne passant pas par
l’origine (ici par un segment puisque x est compris entre 0 et 10).Pour la tracer, je détermine deux de
ses points. g(0) = 15 et g(10) = 35. Cette droite passe donc par les points de coordonnées (0 ; 15) et
(10 ; 35).
4. Par lecture graphique : R(5 ; 25).
Quand x = 5, f(x) = g(x) donc BC
2
= AB
2
– AC
2
donc

AB
2
= BC
2
+ AC
2
donc
ABC est rectangle en C .

Deuxième partie :
1. Placer le milieu O de [AC].
x = 5 donc AC = 5 + 7 = 12, AB = 5 + 8 = 13 et BC = 5. OA = OC =
AC
2
=
12
2
= 6 (en cm)
Aire du triangle ABC :
AC × BC
2
=
12 × 5
2
= 30 (en cm
2
) Aire de BCO :
BC × OC
2
=
5 × 6
2
= 15 (en
cm
2
)
Aire de ABO :
OA × BC
2
=
6 × 5
2
= 15 (en cm
2
)
2. Placer le point D tel que le quadrilatère ABCD est un parallélogramme.
ABCD est un parallélogramme donc ses diagonales ont le même milieu donc O étant le milieu de
[AC] est aussi le milieu de [BD].
O est centre de symétrie du parallélogramme ABCD : le triangle ABC d’aire 30 cm
2
a pour
symétrique le triangle ADC de même aire. L’aire du quadrilatère ABCD est donc la somme des aires
des deux triangles, donc 60 cm
2
.
Troisième partie
1. Construire les points M et P tels que
÷÷÷
OM =
÷÷÷
OB +
÷÷÷
OC et
÷÷÷
BP =
÷÷÷
BO +
÷÷÷
BC.
2. Les images respectives des points B, O et D par la translation de vecteur
÷÷÷
OC sont M, C et P.
Les points B, O, D sont alignés et la translation conserve l’alignement donc les points M, C et P sont
alignés.
3. Construire l’image E de C par la translation de vecteur
÷÷÷
OC et tracer en vert l’image du
parallélogramme ABCD par la translation de vecteur
÷÷÷
OC.
POME est l’image de ABCD par la translation de vecteur
÷÷÷
OC et la translation conserve les aires
donc le quadrilatère POME a la même aire que ABCD donc 60 cm
2
.
A
x + 7
C
B
5
x + 8
ANNEXE
Figure n°1 du problème
Figure n°2 du problème
2 4 6 8 10 12 14 0
10
20
30
40
R
5
25
C
B
A
O
D
M
P
E
Exercice 2 :
IJK est un triangle tel que IJ = 9,6 cm, JK = 10,4 cm et IK = 4 cm.
1. Tracer le triangle IJK en vraie grandeur.
2. Démontrer que le triangle IJK est rectangle en I.
3. Calculer la tangente de l’angle IKJ ; en déduire la valeur arrondie au degré près de la mesure de
l’angle IKJ.
4. M est le point du segment [IJ] tel que IM = 7,2 cm ;
N est le point du segment [IK] tel que IN = 3 cm.
a) Démontrer que les droites (MN) et (JK) sont parallèles.
b) Calculer la distance MN.
Ouest. Septembre 2005
Corrigé :
1. Tracer IJK en vraie grandeur.
2. KJ
2
= 10,4
2
= 108,16
IK
2
+ IJ
2
= 4
2
+ 9,6
2
IK
2
+ IJ
2
= 16 + 92,16
IK
2
+ IJ
2
= 108,16

IK
2
+ IJ
2
= KJ
2
donc le triangle IJK est rectangle en I d’après la réciproque du théorème de Pythagore.
3. tan IKJ =
IK
IJ
tan IKJ =
9,6
4
tan IKJ = 2,4 d’où IKJ ~ 67° (arrondi de 67,38..)
4. a)
IM
IJ
=
7,2
9,6
= 0,75
IN
IK
=
3
4
= 0,75 donc
IM
IJ
=
IN
IK
Dans le triangle IJK, M est un point de [IJ], N est un point de [IK] et les rapports
IM
IJ
et
IN
IK
sont
égaux,
donc les droites (MN) et (JK) sont parallèles d’après la réciproque du théorème de Thalès.
b) Dans le triangle IJK, M est un point de [IJ], N est un point de [IK] et (MN) est parallèle à (JK)
donc,
d’après le théorème de Thalès :
MN
JK
=
IN
IK
donc
MN
10,4
=
3
4
donc MN =
3 × 10,4
4
= 7,8 (en cm)
K J K J
I I
M
I
N
Exercice 2 :
Soit C le cercle de centre O et de rayon 4 cm.
[AB] est un diamètre du cercle C et M est un point de ce cercle tel que AM = 5 cm.
1. Faire une figure en respectant les dimensions données et la compléter au fur et à mesure.
2. Démontrer que AMB est un triangle rectangle.
3. Calculer sin MBA. En déduire la mesure de MBA arrondie au degré.
4. Placer le point R milieu du segment [OB]. Tracer le symétrique de M par rapport à R, on
l’appelle P. Quelle est la nature du quadrilatère MBPO ? (Justifier)
5. En déduire que
÷÷÷
MO =
÷÷÷
BP.
6. Construire le point N tel que
÷÷÷
MN =
÷÷÷
MO +
÷÷÷
BP.
Nord. Septembre 2005
Corrigé :
Soit C le cercle de centre O et de rayon 4 cm.
[AB] est un diamètre du cercle C.
M est un point de ce cercle tel que AM = 5 cm.
7. Tracer le cercle et placer les points A, B, O et M.
8. M appartient au cercle de diamètre [AB] donc le triangle AMB est rectangle en M.
9. sin MBA =
AM
AB
sin MBA =
5
8

sin MBA = 0,625 MBA ~ 39°.
10. Placer R milieu de [OB] et P le symétrique de M par rapport à R.
P et M sont symétriques par rapport à R donc R est le milieu de [MP]. R est aussi le milieu de
[OB].
Le quadrilatère MBPO a ses diagonales de même milieu donc c’est un parallélogramme.
11. MBPO est un parallélogramme donc les vecteurs
÷÷÷
MO et
÷÷÷
BP sont égaux.
12. Construire N tel que
÷÷÷
MN =
÷÷÷
MO +
÷÷÷
BP.
OO
B A A
M
R
P
N
Exercice 2 :
1. Construire :
a. Un carré ABCD de centre O et de côté 3 cm.
b. Le point E tel que
÷÷÷
OE =
÷÷÷
OA +
÷÷÷
OB.
c. Le point F, symétrique de O par rapport à C.
d. Le point G tel que
÷÷÷
CG =
÷÷÷
BO.
2. Démontrer que :
a. Les points O, F, G sont situés sur un même cercle dont on précisera le centre et le rayon.
b. Le triangle OFG est rectangle en G.
Est. Septembre 2005
Corrigé :
1. Constructions :
a. carré ABCD de centre O et de côté 3 cm.
b. E tel que
÷÷÷
OE =
÷÷÷
OA +
÷÷÷
OB.
c. F, symétrique de O par rapport à C.
d. G tel que
÷÷÷
CG =
÷÷÷
BO.
2.a. F est le symétrique de O par rapport à C donc
C est le milieu de [OF] et OC = CF.
Les diagonales d’un carré ont la même mesure
et se coupent en leur milieu donc OC = OB.

÷÷÷
CG =
÷÷÷
BO donc CG = BO.
OC = OB et CG = BO donc OC = CG.
OC = CF = CG donc les points O, F, G sont situés
sur le cercle de centre C et de rayon OC.
(Remarque : la diagonale du carré mesure 3 2 (Théorème
de Pythagore dans ADC) et le rayon du cercle est une
demi-diagonale donc il mesure
3 2
2
)
b. Le point G appartient au cercle de diamètre [OF] donc le triangle OFG est rectangle en G.
C
A
B
A B
C
D
O
E
F G F
Exercice 1 :
Le triangle ABC est rectangle en A.
On donne : AC = 6 cm AB = 8 cm
1. Tracer la médiane AM du triangle ABC.
2. Calculer, en cm, la longueur BC.
3. En déduire, en cm, la longueur AM.
4. Calculer cos ABC.
5. En déduire, en degrés, la valeur de l’angle ABC. Arrondir le résultat à l’unité.
ST Est. Septembre 2005
Corrigé :
Le triangle ABC est rectangle en A.
On donne : AC = 6 cm AB = 8 cm
6. Tracer la médiane AM du triangle ABC.
7. Calculer, en cm, la longueur BC.
BC
2
= AB
2
+ AC
2
(théorème de Pythagore)
BC
2
= 8
2
+ 6
2
BC
2
= 64 + 36
BC
2
= 100
BC = 100
BC = 10
8. En déduire, en cm, la longueur AM.
La médiane issue du sommet de l’angle droit d’un triangle rectangle a pour mesure la moitié de la
mesure de l’hypoténuse.
AM =
BC
2
=
10
2
= 5 (en cm)
9. cos ABC =
AB
BC
cos ABC =
8
10
(ou 0,8) .
10. ABC ~ 37°. (Arrondi à l’unité de 36,8…).
C
A
B
M
Exercice 1 : Le plan est muni d’un repère orthonormal (O,I,J). L’unité de longueur est le cm.
1. Dans un tel repère, placer les points : A(3 ; ÷2) ; B(1 ; 2) ; C(÷3 ; 0).
2. Calculer la valeur exacte de AB.
3. a. Sachant que BC = 20, en déduire que ABC est un triangle isocèle.
b. Sachant de plus que AC = 40, prouver que ABC est un triangle rectangle.
4. Calculer les coordonnées du point M, milieu du segment [AC]. Placer M.
5. Construire le point D symétrique du point B par rapport au point M.
Calculer les coordonnées du point D.
6. Prouver que le quadrilatère ABCD est un parallélogramme.
7. En déduire la nature exacte du quadrilatère ABCD.
Nouvelle-Calédonie. Décembre 2005
Corrigé :
1. Placer les points A, B et C.
2. AB = (x
B
÷ x
A
)
2
+ (y
B
÷ y
A
)
2
AB = (1 ÷ 3)
2
+ (2 ÷ (÷2))
2
AB = (÷2)
2
+ 4
2
AB = 4 + 16
AB = 20
3. a. AB = BC = 20
donc le triangle ABC est isocèle en B
b. AB
2
+ BC
2
= 20 + 20 = 40 AC
2
= 40
donc AC
2
= AB
2
+ BC
2

donc le triangle ABC est rectangle en B
d’après la réciproque du théorème
de Pythagore.
4. M est le milieu de [AC] donc
x
M
=
x
A
+ x
C
2
=
3 ÷ 3
2
= 0 et
y
M
=
y
A
+ y
C
2
=
÷2 + 0
2
= ÷1
donc M a pour coordonnées (0 ; ÷1). Placer M.
5. Construire D symétrique de B par rapport à M.
D est le symétrique de B par rapport à M, donc M est le milieu de [BD] donc
x
M
=
x
B
+ x
D
2
et y
M
=
y
B
+ y
D
2
x
M
=
x
B
+ x
D
2
donc 0 =
1 + x
D
2
d’où x
D
= ÷1
y
M
=
y
B
+ y
D
2
donc ÷1 =
2 + y
D
2
2 + y
D
= ÷2 y
D
= ÷4
D a donc pour coordonnées (÷1 ; ÷4).
6. M est le milieu de [AC] et M est le milieu de [BD] donc le quadrilatère ABCD a ses diagonales de
même milieu donc ABCD est un parallélogramme.
7. Le parallélogramme ABCD a deux côtés consécutifs de même mesure (AB = BC) donc ABCD est
un losange.
Le losange ABCD a un angle droit (ABC est un triangle rectangle en B, question 3.b.) donc ABCD
est un carré.
O I
J
A
B
C
M
D
Exercice 2 :
L’unité de longueur est le millimètre.
Soit ABCH un trapèze rectangle en A et H.
(HB) et (BC) sont des droites perpendiculaires.
(Ce schéma n’est donné qu’à titre indicatif)
1. Construire la figure sachant que AH = 36 et AB = 48.
2. Calculer HB.
3. Calculer cos AHB.
4. En déduire la mesure de l’angle AHB, puis de l’angle BHC arrondies à 1° près.
Nouvelle-Calédonie. Décembre 2005
Corrigé :
1. Construire la figure.
2. Dans le triangle AHB rectangle en A :
HB
2
= AH
2
+ AB
2
(Théorème de Pythagore)
HB
2
= 36
2
+ 48
2
HB
2
= 1296 + 2304
HB
2
= 3600
HB = 3600 = 60 (en mm)
3. cos AHB =
AH
HB
cos AHB =
36
60
cos AHB = 0,6
4. cos AHB = 0,6 d’où AHB ~ 53° (arrondi à l’unité de 53,13…)
BHC = 90° ÷ AHB BHC ~ 90°÷ 53° ~ 37°
Suite pages suivantes
A B
H C
48
36
A B
H C
Géométrie :
La figure ci-contre représente la façade d’un abri
du jardin pour four tahitien (fare ahima’a).
Il est composé de deux pans de toit en tôles et
d’une charpente métallique.
La figure n’est pas à l’échelle.
Dans tout le sujet A, l’unité de longueur est le
mètre.
1. Construire la figure à l’échelle
1
100

(1 cm représente 1 m) sachant que :
AC = 4 BC = 3 FE = 4 DF = 2 CF = 1 AG = CH = FI = EJ = 2,5
2. En utilisant le théorème de Pythagore, calculer la longueur AB.
3. Calculer la valeur de la tangente de l’angle DEF.
4. En déduire la valeur de l’angle DEF (valeur arrondie à l’unité).
5. Calculer la longueur totale des fers de la façade soit AE + AG + BH + DI + EJ.
ST Polynésie. Septembre 2005
Corrigé :
1. Construire la figure à l’échelle
1
100

Remarque : le sujet n’indique pas de
quelle longueur débordent les tôles
par rapport à la charpente.

AC = 4 BC = 3
FE = 4 DF = 2
CF = 1
AG = CH = FI = EJ = 2,5

2. Dans le triangle ABC rectangle en C :
AB
2
= AC
2
+ BC
2
(théorème de Pythagore)
AB
2
= 4
2
+ 3
2
AB
2
= 16 + 9
AB = 25 = 5
3. Tan DEF =
DF
FE
tan DEF =
2
4

tan DEF = 0,5.
4. DEF ~ 27° (arrondi à l’unité de 26,56..).
5. Longueur totale des fers de la façade : AE + AG + BH + DI + EJ = 9 + 2,5 + 5,5 + 4,5 + 2,5 = 24 m.
G J
A E C F
H I
B
D
G J
A E C F
H I
B
D
PROBLEME
Le plan est muni d’un repère orthonormal (O,I,J). L’unité de longueur est le centimètre.
1. Déterminer la fonction affine f telle que f(4) = ÷2 et f(0) = 6.
2. En utilisant les points A(4 ; ÷2) et B(0 ; 6), tracer la représentation graphique de la fonction
affine f.
3. Soit g la fonction affine définie par g(x) =
1
2
x + 1.
a) Construire la droite (d) représentant graphiquement la fonction g.
b) Montrer que C(÷4 ; ÷1) appartient à (d) et placer le point C.
4. Résoudre par le calcul le système suivant :
¹
¦
´
¦
¦ y = ÷2x + 6
y =
1
2
x + 1
Expliquer comment on peut retrouver graphiquement le résultat.
5. Montrer que le point E(2 ; 2) est le milieu du segment [AB].
6. Calculer les valeurs exactes des longueurs AE, EC et AC.
Montrer que le triangle AEC est rectangle.
7. Construire le point F symétrique du point C par rapport à E.
Montrer que ACBF est un losange.
Polynésie septembre 2005.
Corrigé :
1. f est une fonction affine donc de la forme f(x) = ax + b.
f(0) = 6 donc b = 6
f(4) = ÷2 et f(4) = 4a + 6 donc 4a + 6 = ÷2 d’où 4a = ÷8 a = ÷2.
La fonction f est donc définie par f(x) = ÷2x + 6
2. Représentation graphique de f.
3. a) g(x) =
1
2
x + 1 est représentée par la droite (d) qui ne passe pas par l’origine. Pour la tracer, je
détermine deux de ses points : g(2) = 2 et g(8) = 5.
(d) passe par les points de coordonnées (2 ; 2) et (8 ; 5).
b) g(÷4) =
1
2
× (÷4) + 1 = ÷2 + 1 = ÷1 donc le point C appartient à (d).
4.
¹
¦
´
¦
¦ y = ÷2x + 6
y =
1
2
x + 1

En remplaçant y par ÷2x + 6 dans la deuxième équation, on obtient : ÷2x + 6 =
1
2
x + 1.
÷2x + 6 =
1
2
x + 1 ÷2x ÷
1
2
x = 1 ÷ 6 ÷
5
2
x = ÷5 x =
÷5
÷
5
2
x = ÷5 × ÷
2
5
x = 2
d’où y = ÷2 × 2 + 6 = 2
Vérification :
¹
¦
´
¦
¦ 2 = ÷2 × 2 + 6 = 2
2 =
1
2
× 2 + 1 = 1 + 1 = 2
Le couple solution du système est (2 ; 2)
Ce résultat est le couple de coordonnées du point d’intersection des représentations graphiques de f et g
(y = f(x) = g(x))
5. Calculons les coordonnées du milieu de [AB] :

x
A
+ x
B
2
=
4 + 0
2
= 2
y
A
+ y
B
2
=
÷2 + 6
2
=
4
2
= 2 Le point E(2 ; 2) est donc le milieu de [AB].
6. AE = (x
E
÷x
A
)
2
+ (y
E
÷ y
A
)
2
= (2 ÷4)
2
+ (2 + 2)
2
= (÷2)
2
+ 4
2
= 4 + 16 = 20
EC = (x
C
÷x
E
)
2
+ (y
C
÷ y
E
)
2
= (÷4 ÷ 2)
2
+ (1 ÷ 2)
2
= (÷6)
2
+ (÷3)
2
= 36 + 9 = 45
AC = (x
C
÷x
A
)
2
+ (y
C
÷ y
A
)
2
= (÷4 ÷ 4)
2
+ (÷1 + 2)
2
= (÷8)2 + 1
2
= 64 + 1 = 65
AC
2
= 65 AE
2
+ EC
2
= 20 + 45 = 65 donc AC
2
= AE
2
+ EC
2
donc AEC est un triangle rectangle en
E d’après la réciproque du théorème de Pythagore.
7. Construction de F, symétrique de C par rapport à E.
F et C sont symétriques par rapport à E donc E est le milieu de [CF].
E est aussi le milieu de [AB] (question 5.)
Le quadrilatère ACBF a ses diagonales de même milieu donc ACBF est un parallélogramme.
AEC est un triangle rectangle en E (question 6.) donc [AB] et [CF] sont perpendiculaires.
Le parallélogramme ACBF ayant ses diagonales perpendiculaires est donc un losange.
O I
J
C
E
A
B
F
Sujet A : activités géométriques. (Annexe page suivante)
1. Sur l’annexe 1, on a tracé un segment [AB] tel que AB = 84 mm.
a. A partir de ce segment, construire avec soin, sur l’annexe 1, un point C, en-dessous du
segment [AB], tel que AC = 112 mm et BC = 140 mm.
Laisser visibles les traits de construction.
b. Construire, sur l’annexe 1, le triangle ABC.
2. Prouver que le triangle ABC est un triangle rectangle. Préciser l’angle droit.
3. a. Calculer sin ACB.
b. En déduire, en degrés, la mesure de l’angle ACB, puis celle de l’angle ABC.
Arrondir le résultat à l’unité.
4. a. Placer sur la figure de l’annexe 1 le point E sur le segment [AB] tel que BE = 30 mm.
b. Soit la droite (d) parallèle au côté [BC] et passant par le point E.
Cette droite coupe le segment [AC] au point K.
Tracer sur l’annexe 1 cette droite (d) et placer le point K.
5. Calculer la mesure du segment [AE].
6. Le triangle EAK est rectangle en A. On donne AE = 54 mm et AEK = 53°.
Calculer, en mm, la mesure du segment [AK]. Arrondir le résultat à l’unité.
7. Quelle est la nature du quadrilatère BEKC ? Justifier votre réponse.
8. Calculer, en mm3, l’aire du quadrilatère BEKC si AE = 54 mm et AK = 72 mm.
Rappel : Aire d’un triangle : A =
B × h
2
Série technologique. Sud. Juin 2006
ANNEXE 1
(à rendre avec la copie)
Activités géométriques : questions 1.a. et 1.b
A
B
Corrigé :
1. a. Construction du point C.
b. Construction du triangle ABC.
2. BC
2
= 140
2
= 19 600
AB
2
+ AC
2
= 84
2
+ 112
2
= 7 056 + 12 544
= 19 600
BC
2
= AB
2
+ AC
2
donc le triangle ABC est
rectangle en A d’après la réciproque du
théorème de Pythagore.
3. a. sin ACB =
AB
BC

sin ACB =
84
140

sin ACB = 0,6.
b. ACB ~ 37° (arrondi à l’unité de 36,86…) .
Les angles aigus d’un triangle rectangle sont
complémentaires
donc ABC = 90° - ACB
= 90° - 37°
= 53°.
4. Placer E, tracer (d) et placer K.
5. AE = AB – BE
AE = 84 – 30
AE = 54 (en mm)
6. Dans le triangle AEK rectangle en A :
tan AEK =
AK
AE

AK = AE × tan AEK
AK = 54 × tan 53°
AK ~ 72 (en mm)
7. (d) est parallèle à (BC) donc (EK) est parallèle à (BC).
Le quadrilatère BEKC a deux côtés parallèles donc c’est un trapèze.
8. Aire de BEKC = aire de ABC – aire de AEK
=
AB × AC
2
-
AE × AK
2
=
84 × 112
2

54 × 72
2
= 4 704 – 1 944
= 2 760 (en mm
2
)
A
B B
A
C
E
K

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->