Vous êtes sur la page 1sur 23

De nos envoyés spéciaux en Angola

Yebda et Belhadj
rappelés par Portsmouth
MARDI 12 JANVIER 2010 QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1081 PRIX 20 DA

Malawi 3 – Algérie 0
Bougherra
«On demande
«On demande pardon
pardon
au peuple
au peuple algérien»
algérien»
Yahia
«C’est un manque
de respect envers
les Algériens»

Saâdane «Face au Mali,


vous verrez une autre équipe»
Le Buteur au
chevet de Gaouaoui
«Je suis de tout cœur
avec l’équipe»
2 Le Buteur n° 1081 Mardi 12 janvier 2010
Coup d’œil CAN2010
De nos envoyés spéciaux en Angola

Mohamed Farid Nacym Redouane Samir Adlane Yacine Gonçal Madjid


Saâd Aït Saâda Djender Bouhanika Bechir Chouail Selhani Pérez Aït Abdallah

Stade : 11-Novembre
(Luanda, Angola))
Algérie 0 - Malawi 3
Affluence : faible
Arbitres : Badar Diatta (Sén), Sam-
bada Mankod (Cam) et Peter Idibé
(Nig)
Buts : Mwafiluria (17’), Kafoteka
(35’), Banda 48’) (Malawi)
La gifle qu’il nous fallait !
a lourde défaite

L
Avertissements : Sanudi (81’) (Ma- concédée par la sé-
lawi), Ziani (83’) (Algérie) lection nationale
hier face au Malawi
fiche technique

Algérie :
Chaouchi, Zaoui, Belhadj, Bou-
a surpris plus d’un,
surtout par l’am-
gherra, Halliche, Mansouri, Yebda, pleur du score. Même les plus
Matmour (Bezzaz 62’), Ziani, Ghez- pessimistes d’entre nous n’au-
zal (Bouazza 79’), Saïfi (Ziaya 63’) raient jamais imaginé une telle
Entraîneur : Saâdane catastrophe. C’est une grande dés-
illusion qui s’est emparée hier de
tout le peuple algérien qui n’a pas
Malawi :
Sanudi, Kafoteka, Mponda, Sangala,
trop compris le pourquoi du
comment de cette déroute. Les
Verts avaient pourtant bien en-
Chavuda, Mwakasun, Banda
(N’Gambi 52’), Mwafulur (Msowoya tamé leur match en allant inquié-
64’), Wadabwa (Zakazaka 77’), Ka- ter les premiers leurs vis-à-vis.
nyenda, Kamwendo Dès la 5’, Ghezzal sur la droite tire
Entraîneur : Kinnah Phiri dans un angle fermé, la balle est
toutefois difficilement déviée par
le gardien Sanudi. Trois minutes
Saâdane garde plus tard, les Malawites réagissent
son 3-5-2 par l’intermédiaire de Russel qui
II Alors qu’il était prévu qu’il reprenait de la tête un centre Les Verts avaient l’opportunité de va heurter le poteau droit et re- loin de leur famille pour préparer
change de tactique, Saâdane a tendu, mais sa balle passe à côté rétablir l’équilibre à la 24’, mais le vient dans l’axe. Banda récupère ce rendez-vous, et cela a fini par
maintenu son schéma de 3-5-2 au (8’). Huit minutes plus tard, une lob de Saïfi passe légèrement au- devant Bougherra et frappe par payer. Les nôtres, c’était plutôt ré-
drnier moment. En effet, c’est lors belle combinaison entre Saïfi et dessus. Tranquillement, les Mala- deux fois avant de pouvoir glisser veillons en famille, quartiers li-
de la dernière séance d’entraîne- Matmour permet à ce dernier de wites gèrent leur petite avance et la balle au fond des filets. Les bres et séances photos. Et quand
ment que le coach national a dé- tenter sa chance des 18 mètres, ne paniquent pas. Ils vont même Verts éviteront le pire à la 72’ il faisait très froid, on faisait
cidé de se passer de Raho et le sans danger pour Sanudi. Et au profiter d’une autre occasion pour lorsque Msowoya, seul face à même l’impasse sur les entraîne-
remplacer par Zaoui. Saïfi a, de moment où les Algériens sem- doubler la mise sur un centre de Chaouchi, trouve le petit filet. ments. Sur son banc, Kinnah
son côté, gagné sa place lors de blaient bien en place, ils se feront Chavuda que Hellings, dominant Phiri gérait son onze comme il se
cette séance où il a marqué pas surprendre en encaissant un but Halliche au milieu de la défense devait pendant que Saâdane assis-
moins de cinq buts. pour le moins inattendu, sur une Rien n’est
algérienne, a transformée victo- tait impuissant au naufrage de
grosse bourde de Faouzi Chaou- rieusement d’une tête décroisée dû au hasard son équipe. En termes d’idées, le
chi. Une balle en profondeur sans Pendant tout ce temps, on tente
Phiri a tenu parole en pleine lucarne (35’). Sonnés,
de créer du jeu côté algérien, mais
coach national réfléchissait beau-
II «Après l’avoir battue en tant grand danger pour la défense al- les Verts ne parviendront pas à coup plus à ce qu’il allait dire
gérienne que Bougherra pouvait réduire la marque avant la pause, cela reste fort laborieux. En face, pour justifier cette déroute que
que joueur, j’aimerais battre l’Algé-
facilement dégager, n’était la sor- ni au retour des vestiaires d’ail- le petit poucet de la CAN donne d’essayer de trouver des solutions
rie en tant qu’entraîneur.» C’est que
nous avait déclaré Kinnah Phiri, le tie hasardeuse de Chaouchi qui a leurs. Bien au contraire, et à la une leçon d’organisation et d’effi- susceptibles d’arrêter l’hémorra-
sélectionneur du Malawi, avant le tiré sur l’attaquant malawite, au surprise générale, ce sont les Ma- cacité au mondialiste. C’est éton- gie. On le devinait déjà, «c’est la
match. Finalement, il a tenu parole lieu de dégager en touche. La lawites qui vont corser l’addition nant, le milieu de terrain algérien chaleur et l’humidité». C’est la
et a gagné son pari. Son nom re- balle revient dans les pieds de encore une fois sur une faute de à cinq est dominé par des Mala- gifle qu’il nous fallait, et cette dé-
joint la liste des «bourreaux» de Russel qui s’est retrouvé face à des Chaouchi. Sur un centre de Kafo- wites disciplinés et plus malins. faite, aussi humiliante soit-elle, va
l’Algérie. bois désertés et n’eut aucune téka depuis le côté droit, Chaou- Mais rien n’est dû au hasard, on peut-être secouer notre ego.
peine à ouvrir la marque (17’), chi sort et dévie mal le cuir qui n’a rien pour rien. Pendant un M. S.
malgré le retour de Bougherra. profite à Mwafulirwa. Sa frappe mois, les Malawites s’étaient exilés
Matmour et Ziani au
contrôle antidopage
II A l’issue de la rencontre, la
commission de contrôle antido- Mansouri : «On s’était L’hymne au cœur !
Les joueurs de l’EN se sont donnés le mot au moment d’enton-
ner l’hymne national. Ils se sont en effet entendus pour mettre la
page a choisi deux joueurs dans
chaque équipe. Pour ce match, le peut-être vus trop beaux !» main sur le cœur. Un moment de solidarité chez les coéquipiers
tirage au sort, côté algérien, est «On n’a pas bien joué. Ni en défense, puisqu’on de Saïfi qui ont sensiblement réagi à l’hymne national.
a encaissé trois buts, ni en attaque, en ne se créant
tombé sur Karim Ziani et Karim
aucune occasion. C’est vrai qu’il y avait un léger
Matmour. mieux en deuxième période, mais c’était vraiment Faible assistance
insuffisant pour les faire bouger. On a mis en On ne peut pas dire que cet Algérie-Malawi intéressait grand
Prix du fair-play avant la chaleur et l’humidité, ce qui n’est pas faux, monde à Luanda hier. On avait, en effet, enregistré une affluence
mais je crois qu’on s’était vus trop beaux ! Cette dé- très faible dans les gradins. A peine une poignée de supporters a
pour Mponda faite va nous permettre de redescendre sur terre.
II En plus de la victoire, le ca- daigné faire le déplacement.
On va essayer de digérer tout ça. On en reparlera
pitaine d’équipe du Malawi, entre nous tout à l’heure pour essayer de tirer les
Mponda, a eu l’agréable surprise leçons qu’il faudra et essayer après de repartir du
d’être désigné le joueur le plus fair- bon pied. On a un match très important à préparer. On aura le Mali au
play de la rencontre. menu. Ça va être un sacré match et il faudra vraiment qu’on soit à 200 % si
on veut réaliser un bon résultat.»
Bougherra perd M. S.

une… chaussure !
II Sur une intervention plutôt
musclée, le stoppeur des Verts,
Bougherra :
Madjid Bougherra, avait «Nous demandons pardon
réussi à faire le ménage au-
tour de lui. Il s’était tellement
au peuple algérien»
«Nous demandons pardon au peuple algérien. Nous
déployé qu’il y a laissé une n’avons pas été du tout à la hauteur dans ce match. Nous ne Les supporters algériens se sont fait
chaussure dans ce duel. Il a pouvions pas jouer à notre véritable niveau, car la chaleur
dû la chercher pour la nous a fortement handicapés. Il y eu des moments où nous ne
entendre
chausser tranquillement; Les quelques supporters algériens présents au stade du 11-No-
pouvions même pas marcher sur le terrain. Nous nous atten-
alors que le jeu se poursui- dions aux effets de la chaleur, mais il est clair que notre adver- vembre se sont bien fait entendre. Ils ont donné de la voix tout au
vait. saire y est davantage habitué. Nous nous rachèterons long de la partie. C’est à croire qu’ils étaient majoritaires. Ce qui
forcément face au Mali, car la chaleur ne sera pas aussi forte.» n’était pas le cas bien sûr.
Le Buteur n°1081 Mardi 12 janvier 2010
3
Coup d’œil CAN2010

Saâdane Le dernier 3-0 remo


à Ziguinchor
Ce n’est pas la première
nte

fois que l’Algérie perd

explique la débâcle par 3-0 en phase finale


de la Coupe d’Afrique des
mment le cas en 1980,
nations. Cela avait été nota eria à Ibadan. Ce-
lors de la finale contre le
pendant, la dernière défa
Nig
ite sur ce score remonte
, face à la Côte d’Ivoire
à la CAN-92, au Sénégal

«Ce n’est pas normal


or.
dans le stade de Ziguinch

Le tableau d’affichage avait

de jouer à 15h» n avait trop beaux, Saâdane a rap-


de l’avance

Q
Au début de la deuxième mi-temps, le tableau d’af-
fichage du stade du 11-Novembre de Luanda a dé-
marré à la 46, soit avec une avance d’une minute.

O
Du coup, la transcription du minutage des faits de
l’impres- pelé que «même si nous
matches (avertissements, changements) s’en est trou-
sion que sommes qualifiés en Coupe
vée faussée.
l’explica- du monde, nous avons des
tion de insuffisances, nous devons
Rabah surtout améliorer notre jeu Même les volontaires
Saâdane était toute prête collectif que ce soit en dé-
avaient chaud

Q
après la débâcle subie face fense ou en attaque». Saâ-
aux Malawites. Dès la pre- dane a rappelé que la Les volontaires chargés, lors des hymnes natio-
mière question des journa- défense en ligne utilisée naux respectifs de l’Algérie et du Malawi, d’afficher
listes en conférence de par les joueurs n’a pas très une fresque des emblèmes des deux pays avec des
presse, il a répondu : «La bien fonctionné alors des tifos dans la deuxième tribune, étaient les seuls à oc-
CAF doit revoir la program- joueurs ont joué en deçà de cuper cette tribune, tellement l’affluence était faible au
mation, ce n’est pas normal leur véritable valeur en ci- stade. D’ailleurs, certains d’entre eux, écrasés par la
de nous faire jouer à trois tant le nom de Karim Mat- chaleur, se sont réfugiés en haut de la tribune où les
heures en cette période de mour notamment. sièges étaient à l’ombre. Cependant, ils ont fait de leur
chaleur.» C’est vrai que mieux pour créer une ambiance sympathique.
même dans les tribunes on «La préparation
étouffait tellement la cha- dans le froid, ça Bougherra a perdu
leur était accablante, mais n’a rien à voir» sa chaussure

Q
cela n’explique pas tout. En dépit des critiques sur
Saâdane le reconnaît : «Il y A la 66’, Madjid Bougherra a
le choix du lieu de stage, le perdu sa chaussure au cours
a eu des fautes individuelles sélectionneur n’a pas
notamment en première mi- d’un duel avec un atta-
changé d’attitude. Pour lui, quant malawite. Il a continué
temps, des fautes inhabi- dane n’a rien voulu pro- n’a par ailleurs pas voulu «cette défaite n’a rien à voir
tuelles chez mes joueurs, mettre «car les deux matchs minimiser de la victoire du de jouer avec un pied «nu»
avec la préparation car jusqu’à la fin de l’action, puis il
mais je ne vais pas accabler qui restent sont très difficiles Malawi, «une équipe très même si on n’était venus ici
tel ou tel joueur, c’est des avec des adversaires qui ne bien organisée qui pratique est allé ramasser son soulier et
un mois avant la phase fi- l’a rechaussé rapidement avant
fautes individuelles, certes, sont plus à présenter». La un football simple et effi- nale, on n’aurait jamais pu
mais la défaite, elle, est col- seule chose que le sélec- cace». de reprendre le jeu.
supporter cette chaleur.
lective.» tionneur national a pro- Non, a-t-il insisté, les rai-
mise, «c’est que les gens «Je l’ai toujours sons de la défaite, c’est la Yebda atterré au coup
«A 17h face au verront un autre visage de dit, il y a programmation et la presta- de sifflet final

Q
Mali, vous verrez l’équipe nationale face au beaucoup tion moyenne de l’équipe».
Mali, parce que le match se Lorsque l’arbitre du match a sifflé
une autre équipe» d’insuffisances» M. S. la fin du match, les joueurs al-
Fidèle à ses habitudes, Saâ- jouera à 17h». M. Saâdane
Pour ceux qui se sont vus gériens ont quitté le terrain
tête baissée, abasourdis aussi
bien par le résultat médiocre
Phiri l’a contredit que par leur piètre prestation.
Hassan Yebda était carrément
atterré. Assis sur la pelouse, les
«Les Algériens auraient peut-être mains sur les genoux, il ne com-
prenait pas. Il a fallu que Bougherra
vienne à lui pour qu’il se relève et
dû se préparer en Afrique» quitte le terrain.

ancien international et sé- joué un troisième match contre le

L’ lectionneur du Malawi
était un homme heureux à
la fin du match. Battre l’Algérie un
Mozambique. Tout cela a porté ses
fruits», a expliqué Phiri. L’Algérie
aurait-elle dû faire la même chose
Mansouri et Bouazza
ont salué leurs
adversaires
mondialiste par 3 bus à 0, il ne s’y pour s’adapter à la chaleur et à l’hu-

Q
attendait certainement pas. «C’est midité ? «Peut-être, a répondu Les joueurs algériens ont
vrai que nous sommes là pour ap- Phiri, mais chaque choix obéit à des quitté le terrain à la fin du
prendre, mais aussi pour surprendre. raisons précises et mon collègue al- match sans dire un mot. Seuls
Nous nous sommes très bien prépa- gérien avait sans doute ses raisons Yazid Mansouri et Hameur
rés avec des matchs contre l’Egypte en choisissant de se préparer dans le Bouazza sont allés saluer l’arbitre et
et le Ghana que nous avons accro- froid.» les joueurs malawites en toute sporti-
chés chez eux pour ensuite partir en M. S. vité. Ils ont serré la main à tout le monde, avant d’aller
stage au Swaziland où nous avons consoler leurs coéquipiers.

Meghni «On peut se ressaisir»


Que s’est-il passé vraiment ce match ne sont pas celles faite à laquelle on ne s’atten- Que direz-vous au public
sur le terrain ? d’une CAN tout de même. dait pas, mais on vous pro- algérien qui doit être
Moi, je n’étais pas sur le ter- Le stade était vide, on se met de nous racheter. sonné par ce score ?
rain, je ne pourrais donc croirait à l’entraînement. Et qu’en est-il de votre 3 à 0, c’est vraiment trop
pas vous dire ce qui s’est jus- L’équipe nationale peut- blessure ? pour une équipe qui a de
tement passé. Mais bon, elle se ressaisir ? Lorsque je suis à l’arrêt, je l’ambition et qui prépare de
même sur le banc, on sen- Oui, on peut. On a le droit ne sens rien du tout, mais à surcroît le Mondial. Mais il
tait une grosse chaleur et tout de même de perdre un l’entraînement je ressens des ne faut pas se décourager,
des conditions climatiques match ! Nous allons nous tiraillements au niveau du nous pouvons nous ressaisir
difficiles. Les joueurs ne parler entre nous et remet- genou. Et si ça continue dans les prochains matches.
pouvaient plus bouger. En tre tout en question. C’est comme ça, je ne sais pas Entretien réalisé par
plus de ça, les conditions difficile certes d’encaisser le vraiment quoi faire. Nacym Djender
dont lesquelles s’est déroulé coup après une sévère dé-
4 Le Buteur n° 1081 Mardi 12 janvier 2010 Coup d’œil CAN2010
De nos envoyés spéciaux en Angola

Mohamed Farid Nacym Redouane Samir Adlane Yacine Gonçal Madjid


Saâd Djender Bouhanika Bechir Chouail Selhani Pérez

Zaoui
Aït Saâda Aït Abdallah

C’est la défaillance étaient


«Les conditions de jeu
très difficiles et
mentale qui inquiète nous devons assumer»
aux joueurs qu’aux supporters de
faire la transition entre les qualifi-
cations et les phases finales. Le staff
technique avait invoqué le souci
d’éviter d’éventuelles blessures pour
justifier sa décision d’effectuer la
préparation pour la CAN sans dis-
puter de matches amicaux. Non
seulement il se révèle, à présent,
qu’il y a bien eu des joueurs blessés
même sans match jouer, mais orga-
niser des rencontres amicales était
nécessaire pour la décompression et
pour marquer le passage à autre
chose, après la qualification épique
pour le Mondial.

Hier, c’était
les Malawites
qui avaient l’état
d’esprit de Khartoum
«Au fait, c’est où le Malawi ?»
Beaucoup d’Algériens, notamment
les plus jeunes d’entre eux, s’étaient
sans doute posé la question à l’ap- C’est une bien une lourde très mal et qu’il a été suivi d’un
proche de ce match, tant l’adver- défaite que celle que vous second, sans que nous ayons eu
saire de l’Algérie hier est méconnu avez concédée face au Ma- de réaction.
sur la scène footballistique et même lawi. Un commentaire ?
géographiquement parlant. Pour- Croyez-moi, aucun de nous Pensez-vous avoir hypothé-
tant, il s’est préparé en Afrique, sans n’arrive à digérer cette lourde qué une grande partie de
t pourtant, ce n’était que surprend dans le match d’hier que grands moyens, en disputant trois défaite. Nous ne sommes pas

E
vos chances de
le Malawi et non pas le la manière. Les joueurs paraissaient matches amicaux très instructifs entrés dans le match et l’adver- qualification ?
Mali ! Sur ce qu’on a vu amorphes et hors du coup. Le jeu face à l’Egypte, au Ghana et au Mo- saire nous a cueillis à froid. Ne pensez surtout pas que
du match d’hier, il y était laborieux et les automatismes zambique, et il a donné hier une Nous avons encaissé but sur but nous allons baisser les bras.
avait seulement une syl- pas au point. Bref, une prestation leçon de courage et d’application. sans arriver à réagir. Nous avons perdu un match et
labe de différence entre les deux sé- digne d’un match de reprise. Alors que les Algériens clamaient
c’est à nous les joueurs d’assu-
lections. Au terme de la première qu’ils devaient avoir le même état
Quelle explication donnez- mer. Il y a deux autres rencon-
journée dans le groupe B, le leader Il fallait des matches d’esprit que face à l’Egypte dans la
vous à cet échec ? tres à disputer et nous ferons le
est le Malawi, alors que l’Algérie CAN, ce sont les Malawites qui
amicaux pour marquer Ce n’est pas pour chercher des maximum pour les gagner et
pointe à la dernière place. Le match étaient animés par cet état d’esprit.
la transition Une image forte pour l’illustrer : à excuses, mais la chaleur et le passer au second tour. La mis-
qui paraissait, du moins sur le pa- En fait, c’était effectivement un taux d’humidité très élevé ont sion est certes difficile mais pas
pier, sinon le plus facile, du moins l’ultime seconde du temps addi-
match de reprise. Reprise après une eu raison de nous. du tout impossible.
le plus abordable pour les Verts, a tionnel, alors que son équipe me-
aventure qui a mené les Verts nait 3 à 0, un défenseur du Malawi,
été perdu de manière piteuse. Loin jusqu’à une qualification glorieuse
de nous l’idée de canarder nos au prix d’un geste acrobatique, a Ne pensez-vous pas que le Pour votre première titulari-
en Coupe du monde. Reprise avec mis tout ce qui lui restait comme lieu choisi pour le stage de sation, ce ne fut pas exacte-
héros d’il y a quelques semaines, car un nouveau statut et de nouvelles
il ne faut pas se montrer oublieux si énergie pour dégager un ballon à préparation est un mauvais ment une réussite. Qu’en
ambitions. Reprise après une cou- l’entrée de sa surface de réparation.
rapidement, mais l’objectivité im- choix ? pensez-vous ?
pure où les joueurs sont longtemps Hier, c’était les Malawites qui
pose de reconnaître que l’équipe est Je ne le pense pas car nous C’est vrai. J’aurais voulu que
restés sur un nuage d’euphorie. Re- étaient les Algériens de Khartoum.
passée complètement à côté du avons effectué une excellente les choses se passent autrement.
prise après une fin où l’on s’était vus Sans aller jusqu’à dire qu’ils man-
match. Cela arrive même aux meil- préparation et nous avons, je Cet échec est bien sûr collectif
trop beaux. C’était peut-être cela le quaient de motivation, il était appa-
leurs (souvenez-vous de l’Italie, pense, respecté le programme et c’est ensemble que nous relè-
problème : un passage de ciel vers rent que les Verts, à une ou deux
championne du monde, battue par établi. Nous ne nous attendions verons la tête. C’est promis, vous
terre sans rendez-vous transitifs exception près, semblaient mentale-
l’Egypte l’été dernier en Coupe des pas à une chaleur aussi étouf- verrez un tout autre visage de
pour amortir un éventuel choc. Les ment vidés. La défaillance physique
Confédérations, ou du FC Barce- fante. Aussi, jouer à cette heure- l’équipe face au Mali et à l’An-
Verts sont retombés de leur nuage ou technique peut s’expliquer, mais
lone, champion d’Europe des clubs là était le plus mauvais horaire gola.
brutalement parce qu’il n’y a pas eu pas la défaillance mentale. C’est ce
en titre, humilié par les Russes de en Angola pour un match de Entretien réalisé par
de matches, ne serait-ce que pour la qui est inquiétant.
Kazan il y a quelques semaines), football. Je me dois de reconnaî- Adlane Chouail
forme, pour permettre aussi bien F. A-S.
mais ce n’est pas tant le résultat qui tre que le premier but nous a fait

Consternation sur le banc après le 3e but du Malawi. Halliche a souffert devant les attaquants malawites. Toutes les tentatives de Ghezzal sont restées vaines.
Le Buteur n° 1081 Mardi 12 janvier 2010 5
Coup d’œil CAN2010

Fanfare entre
Yahia «C’est
les mi-temps
QuneAfin de distraire le public
entre les deux mi-temps,
troupe de fanfare a été pré-
un manque de respect
vue par les organisateurs. Mais
le problème, c’est que ladite
troupe a joué, à l’instar des
deux équipes, devant des gra-
au peuple algérien»
dins vides. Un commentaire jouera, mais on a tout nuer de nous soutenir
sur le match ? de même le droit de comme vous l’avez
Les joueurs étaient perdre un match. Une toujours fait et de ne
La garde amorphes sur le ter- bonne gifle comme nous pas nous tomber
républicaine rain certes, mais on celle-là peut nous se- dessus. Si vous nous
présente ne peut pas les juger couer et nous remet- soutenez, cette équipe

Qangolaise
En plus des forces de l’armée du moment qu’on n’a tre en question. On se est capable de réaliser
qui ont quadrillé la capitale pas senti ce qu’ils ont parlera entre nous et d’autres miracles, car
Luanda, des troupes senti eux. Les gens nous allons nous mo- on ne lâchera rien.
de la garde républicaine, avec peuvent parler et cri- tiver de nouveau pour Au-delà de cette
des chevaux dodus, étaient tiquer le rendement aborder les deux au- note d’optimisme,
aussi présentes aux alentours des joueurs, mais ne tres matches avec plus
quel est le
du stade 11-Novembre. pourront pas sentir ce de sérénité.
sentiment qui
que ces derniers ont
enduré sur le terrain. prévaut chez vous
Mauvaise Mais cette lourde en ce moment
C’est vrai qu’on est
organisation passés à côté, mais ce
défaite risque-t- précis ?
QtionEnfluence
dépit de la faible af-
au stade, l’organisa-
hier lors de la rencontre
n’est pas la fin du
monde.
elle de secouer les
fondements de
l’équipe nationale ?
Je dirai que nous
n’avions pas le droit
de perdre par trois
entre le Malawi et l’Algérie lais- Si le match s’est joué face au Malawi.
sait à désirer. Qu’en sera-t-il Ce sera dur de se dans des conditions C’est un
lorsque le stade sera bien rem- ressaisir, n’est-ce différentes de celles manque de res-
pli… pas ? d’aujourd’hui, la ren- pect au peuple al-
Absolument, car contre aurait pris une gérien.
Desailly boycotte cette chaleur sera tou- autre tournure, mais Entretien réalisé
jours présente lors des on peut relever la tête par Nacym
les médias autres matches qu’on à condition de conti-
Q L’ex-défenseur des Bleus, Djender
Marcel Desailly, a été pré-
sent hier au stade du 11-No-
vembre en qualité de
consultant. L’ancien joueur de
La ville de Luanda
l’OM a été naturellement solli-
cité par les différents médias,
dont la chaîne qatarie Al Ja- quadrillée par l’armée Halliche
zeera, détentrice des droits TV
de la compétition, qui cou-
vraient l’événement. Desailly a
La capitale angolaise, Luanda, qui abrite les matches de poule A, a été
quadrillée par les forces de l’armée. Le chemin menant au stade du 11-
Novembre où s’est déroulé le match d’hier entre l’Algérie et le Malawi a
«A 17h, face au Mali,
refusé d’accorder la moindre
déclaration aux médias.
été particulièrement sécurisé. Des militaires, à intervalle de 30 mètres,
étaient en faction sur les deux côtés de la route. Les menaces du mou-
vement séparatiste (FLEC) de Cabinda ont été prises au sérieux par les
ce sera une autre
Les joueurs ont vu
le match d’ouverture
autorités angolaises.
histoire»
ensemble Un stade vide
La rencontre Comment expliquez-vous
Q Les joueurs de la sélection
algérienne ont suivi ensem-
ble le match d’ouverture qui a
d’hier entre le Ma-
lawi et l’Algérie s’est
cette lourde défaite ?
C’est plus dû à la chaleur et à
déroulée dans un l’humidité. C’est vrai qu’il y avait
mis aux prises l’Angola avec le
stade pratiquement des erreurs individuelles, mais, en
Mali, leurs deux prochains ad-
vide. Une poignée gros, le climat qui a régné au-
versaires dans la CAN. Les
de supporters ont jourd’hui nous a handicapés.
Verts ont été impressionnés par
pris place dans le Nous avons joué dans des condi-
la détermination des Maliens
nouveau stade du tions extrêmes. C’était infernal.
qui sont revenus de loin, en
11-Novembre de
surmontant quatre buts de re-
Luanda, construit à Avec du recul, ne pensez-vous
tard en l’espace de moins d’un
l’occasion de la
quart d’heure. pas que ça était une erreur
CAN. Les Verts n’ont pas l’habitude d’évoluer dans des conditions pa-
reilles, que se soit au niveau de leurs clubs respectifs ou dans la sélec- d’aller se préparer en France ?
Plusieurs éléments tion. Les Angolais avaient pourtant promis de remplir les stades, Non, je ne le pense pas. La ques-
souffrent d’angine même lorsque leur équipe ne joue pas. tion ne se pose même pas. Tu

QVerts.Lefinichangement de climat a peux rester un an ici si tu veux, tu


par avoir raison des ne t’habitueras jamais à la chaleur
Plusieurs joueurs ont en Le bus des Verts pris dans 3 dollars et à l’humidité. On suffoquait car-
effet été victimes d’une angine les embouteillages le prix du billet rément. Il fallait être sur le terrain
qui, toutefois, ne les a pas em- Les embouteillages restent un vé- On ne peut pas dire que c’est pour le comprendre.
pêchés de jouer le match d’hier. ritable casse-tête à Luanda. Les le prix du billet qui a dissuadé
Verts ont eu à le vérifier encore une les supporters de venir en grand Cette défaite ne remet-elle pas
Saâdane garde fois à leurs dépens hier au moment nombre au stade. Le prix d’accès en question la qualification ?
de rallier le stade. Il aura fallu en au stade était fixé à environ 3 Pas du tout ! Rien n’est encore
son 3-5-2 effet plus d’une heure pour arriver, dollars, ce qui reste relativement
Qa maintenu
Alors qu’il était prévu qu’il joué dès lors qu’on en n’est qu’à la
alors qu’il n’en faut pas plus d’une accessible à tous. première journée. Il reste encore
change de tactique, Saâdane demi-heure d’habitude.
son schéma de 3-5- deux matches à jouer. On va don-
2 à la dernière minute. En effet, ner le maximum pour rester tou-
Les joueurs s’accusaient De l’eau jours en lice.
c’est lors de la dernière séance en continu
d’entraînement que le coach après le deuxième but
national a décidé de se passer Les Verts ont accumulé les er- pour les Algériens Vous jouerez le Mali dans
reurs défensives durant le match. Les joueurs n’ont pas arrêté sur ça. Il y a plusieurs facteurs qui
de Raho et le remplacer par quatre jours, ça sera un sacré font que le contexte sera tout
Chacun incombe l’erreur à l’autre de demander de l’eau tout au
Zaoui. Saïfi a, de son côté, challenge ? autre. A commencer par le fait
après le deuxième but. Il faut dire long de la rencontre. Avec la
gagné sa place lors de cette En effet. Le Mali est certaine- qu’on jouera à 17h. Là, la donne va
que ce score avait ébranlé le moral chaleur et le taux d’humidité
séance où il a marqué pas ment euphorique après le match changer.
des troupes. La preuve en est ce élevés, ils avaient besoin de
moins de cinq buts. qu’il a livré hier. Contrairement à Entretien réalisé par
troisième but encaissé dès la reprise. s’hydrater.
nous. Mais ça ne va pas se jouer M. S.
6 Le Buteur n° 1081 Mardi 12 janvier 2010 Coup d’œil CAN2010
De nos envoyés spéciaux en Angola

Mohamed Farid Nacym Redouane Samir Adlane Yacine Gonçal Madjid


Saâd Aït Saâda Djender Bouhanika Bechir Chouail Selhani Pérez Aït Abdallah

Roger Milla :

Saïfi «Cette défaite nous «La victoire


du Malawi n’est pas
une surprise»

remettra sur la bonne voie» «Il y a un travail en profondeur


qui se fait au Malawi depuis des an-
nées et il n’y a qu’à voir les résultats
de ce pays en catégories jeunes. On
Votre commentaire sur le Alors que nous, on aspire à passer commence à récolter les fruits de
match ? ce premier tour. l’investissement qui a été fait. La vic-
C’était très difficile, on a eu af- toire du Malawi face à l’Algérie n’est
faire à une redoutable équipe qui a Saâdane vous a titularisé au- pas réellement une surprise.»
montré un niveau auquel on ne jourd’hui, comment jugez-vous
s’attendait pas. La grosse chaleur, votre rendement ?
comme tout le monde l’a remar- Je ne vous cache pas que je ne
Peugeot signe
qué, nous a énormément gênés au suis pas du tout satisfait de mon un partenariat
point où nous ne sommes pas en- rendement aujourd’hui. J’étais loin
trés directement dans le match. Ce de mon réel niveau, l’entraîneur
avec la FAF
que notre adversaire a su mettre à Saâdane a pris la décision de me
La Fédération algérienne de foot-
son profit en inscrivant deux buts titulariser, je n’avais d’autre choix ball vient de signer un nouveau
dans des moments cruciaux. Il faut que de m’y soumettre et essayer de partenariat avec Peugeot. C’est hier
reconnaître qu’on est incapables de donner le meilleur de moi-même. matin qu’une cérémonie grandiose
jouer sous une chaleur accablante, J’ai essayé d’apporter le plus at- a été organisée à ce sujet. Il faut dire
on est vraiment désolés de déce- tendu, mais à cause des conditions que ce nouveau partenariat rend la
voir nos supporters qui atten- dont je vous ai déjà parlé, toute gestion, au niveau de la FAF, de plus
daient beaucoup de nous. l’équipe est passée à côté de son en plus professionnelle.
sujet et pas seulement moi.
Cette sévère défaite risque-t-
elle d’influer sur le groupe pour
Nedjma s’occupera
Etes-vous toujours optimistes
la suite du parcours ? de vous qualifier au deuxième du choix du véhicule
Nous ne devons pas perdre es- tour ? Nous avons appris d’une source
poir, il est vrai que nous avons été Nous devons l’être, nos chances proche de la Fédération que le
battus par le Malawi sur le score restent intactes, mais nous devons sponsors officiel, Nedjma, s’occu-
de 3 à 0, mais il reste deux autres d’abord oublier cette défaite et ne pera du choix du véhicule. D’après
matchs à disputer bien qu’ils penser qu’au prochain match la même source, les joueurs vont
soient plus difficiles. Il se pourrait contre le Mali. bénéficier d’un véhicule dernier cri.
que la défaite d’aujourd’hui nous Entretien réalisé par
pousse à nous remettre sur la perdre espoir, nous allons nous Mali d’autant plus qu’on n’a plus le
préparer de la meilleure manière droit à l’erreur car une autre dé- Redouane B.
bonne voie. Nous ne devons pas
pour le prochain match contre le faite est synonyme d’élimination.
L’Equipe Magazine
réalise un reportage

Djiar «Il faut faire sur Chaouchi


L’Equipe Magazine a réalisé ré-
cemment un long reportage en

confiance à cette équipe» l’honneur du portier de la sélection


nationale, Faouzi Chaouchi, ainsi

Q
que sa ville natale Bordj Menaïel.
«C’est ça le football, il y a un et de ne pas perdre espoir de se quali- habitués à ce genre de conditions. Le magazine français a publié des
vainqueur et un vaincu. Il faut fier au deuxième tour. Ce n’est qu’un Mais d’un autre côté, je ne pense pas photos du joueur en compagnie de
continuer à avoir confiance en revers, je pense qu’il ne faut pas que l’absence du public puisse influer
condamner cette équipe. Le climat n’a sur le rendement d’une équipe qui
ses proches, histoire de découvrir la
cette équipe qui est capable de se res-
pas arrangé les affaires de nos joueurs, joue bien au ballon.» vie quotidienne de Chaouchi en de-
saisir. Je demande au public et à la
presse de faire confiance aux joueurs contrairement aux Malawites qui sont hors des terrains.

Vous avez aussi le droit de perdre !


e serait criminel de semblant d’oubli. Les Verts ont rêve et à l’embellie après cette dé- tout supporter des Verts de ne pas Quitte à mourir debout !

C critiquer aveuglément
les joueurs de Saâdane
après cette déroute
face au Malawi, même
si elle fait très mal au cœur, même
si elle nous a brûlé les entrailles, tel-
lement elle était forte et inattendue.
perdu toute leur chlorophylle dans
ce stade du 11-Novembre et sem-
blaient complètement out du début
à la fin. Mais doit-on pour autant
les enfoncer un peu plus ? Doit-on
leur faire plier l’autre genou et les
faire tomber, pour permettre aux
monstration légendaire de Khar-
toum ? Il doit y avoir sans doute des
raisons plausibles qui ont fait que
les Algériens passent à ce point à
côté de leur match.
garder un brin d’indulgence malgré
la terrible déception d’hier.

Pourquoi reprendre nos


mauvaises habitudes
de destructeurs ?
Saâdane avait clamé haut et fort
que la CAN est mal tombée pour
son équipe qui a fait mille sacrifices
deux années de suite et sans re-
lâche. La fatigue de tant de mois de
labeurs avait le droit de se faire res-
Les fondations n’ont Pourquoi reprendre nos mau-
sentir, sans choisir le moment. Il
Trop de facteurs ont influé négati- ennemis de les écraser ? Non, ce pas encore séché pour nous l’a claqué au visage le 11 jan-
vement sur Ziani et ses camarades n’est pas ce qu’ils attendent de nous. vaises habitudes de destructeurs,
vier 2010. Comme pour réveiller de
pour qu’ils ne brillent pas hier, Ils nous ont donné trop de joie les brusquer ! alors que tout le monde était quasi-
notre doux rêve de mondialiste.
comme l’espérait tout le peuple. La pour qu’on soit si oublieux, l’espace Trop de pression déjà sur leurs ment certain que l’Algérie détenait
C’est sûr qu’une défaite de l’Algérie
gifle a été si cinglante qu’on a en- d’une rencontre ratée. frêles épaules de nouveaux mondia- en ces jeunes l’une des meilleures
fait toujours très mal pour les sup-
core du mal à croire que ce n’est pas listes, pour qu’ils parviennent à re- générations de son histoire ? Pour-
porters. Pour toute l’Algérie ! C’est
un cauchemar. 3 à 0 contre le Ma- trouver leur beau jeu et cette grinta quoi se déchaîner contre Saâdane et
lawi ! Incroyable mais vrai.
C’est dur la défaite qui les a fait monter de trois paliers, ses joueurs alors que l’objectif initial
sûr que la déception est profonde et
que les grands espoirs qu’on pouvait
des héros ! sans que les fondations n’aient eu le a été largement atteint ? Serait-ce
avoir dans cette CAN ont été ré-
Qu’il est dur de vivre la défaite temps de sécher. Non, ce serait trop sage de casser cette belle statue
Les Verts ne pouvaient injuste de mettre encore plus de qu’on leur a tous érigée depuis la
duits à presque rien. Et ce sera aussi
des héros ! La douleur qu’on ressent ce «presque» qui va nous donner
pas gagner dans dépasse l’entendement. Voir dans ce pression qu’ils en ont déjà. La route qualification au Mondial ? Com-
d’autres envies d’y croire, malgré les
ces conditions stade vide, les Malawites jubiler sur est encore longue dans cette CAN ment peut-on nier que la défaite
difficultés prochaines qui attendent
Mais qu’est-ce qu’on ne peut pas le terrain et les entendre même qui devait servir au départ de sim- d’hier n’était qu’un simple accident
Chaouchi et consorts face aux Ma-
croire lorsqu’on joue dans une cha- comme s’ils nous criaient dans les ple tremplin aux Verts afin de jau- de parcours que Ziani et ses cama-
liens d’abord, puis contre les Ango-
leur aussi étouffante ? Dans des oreilles leur joie d’avoir battu un ger leurs capacités et leurs limites rades se feront le devoir de sur-
lais, chez eux. La sagesse voudrait
conditions aussi pénibles pour des mondialiste. Le match parfait pour dans des conditions similaires à monter rapidement ? Nul doute que
qu’on jette l’éponge pour ne pas se
joueurs qui ne sont pas habitués à les uns et la défaite complète pour celles du Mondial. Il serait trop in- les Verts vont se ressaisir tôt ou
faire ridiculiser un peu plus aux
jouer dans un tel enfer ? Et surtout les autres. Il est plus que pénible juste de réduire les efforts d’une tard. Dans cette CAN, de préfé-
yeux de nos ennemis, qui jubilent
lorsqu’on continue à sous-estimer d’assister à la chute de ceux qu’on équipe aussi brave, dont le courage rence, mais aussi après cette compé-
depuis hier. Mais notre nif d’Algé-
des équipes comme ce Malawi qui a avait portés peut-être trop haut a dépassé les frontières après le tition, parce que ce qui attend le
riens nous impose aussi de relever
fait un match aussi plein et sédui- qu’ils n’avaient sauté en fait. Les a-t- Soudan, à rien, juste parce qu’elle a football algérien est beaucoup plus
la tête et de tout faire pour nous
sant. Non, les Verts ne pouvaient on surestimés ? Mais comment ne fait un faux pas surprenant. Que de important que le titre de champion
ressaisir. Quitte à mourir debout, à
pas gagner cette partie dans ces pas les mettre sur un nuage grandes équipes ont raté des ren- d’Afrique.
l’algérienne !
conditions. La CAN est d’un niveau lorsqu’ils nous emmènent au para- dez-vous encore plus importants
Nacym Djender
trop élevé pour permettre un quel- dis ? Comment arrêter de croire au avant de finir sur le podium. Ce se-
conque égarement ou même un rait vraiment lâche de la part de
Le Buteur n° 1081 Mardi 12 janvier 2010 7
Coup d’œil CAN2010

Les clubs anglais estiment que l’Angola est un pays à risques


Portsmouth exige le retour
de Belhadj et Yebda a fusillade dont a été victime la délé- gation du Togo, est considéré, à tort ou à raison,

L gation du Togo à la frontière angolo-


congolaise continue d’avoir des
retombées même sur le plan interna-
tional. Au-delà de l’émoi suscité par ce
drame, qui a coûté la vie au chef de la déléga-
tion et à l’attaché de presse et qui a fait plusieurs
blessés, le problème de la sécurité des joueurs
comme un pays à risques (les clubs en question
font tout pour accréditer cette idée). Les clubs
anglais veulent ainsi faire croire aux joueurs que
leurs familles ne toucheraient rien dans le cas
où il leur arriverait malheur.
Portsmouth brandit la menace
est posé avec insistance, non seulement par les du quart de finale à Cabinda
fédérations des sélections qualifiées, mais aussi Si tous les clubs anglais tiennent le même lan-
par les clubs employeurs des joueurs profes- gage, les plus insistants sont ceux dont les
sionnels retenus pour la CAN. joueurs jouent ou devront jouer à Cabinda, l’en-
Tottenham réclame l’annulation clave où a lieu la fusillade et où sévit encore la
de la CAN guérilla séparatiste. Ainsi, les Ivoiriens Didier
Drogba et Salomon Kalou (Chelsea) et les Gha-
Déjà que les clubs européens prennent très néens Michael Essien (Chelsea) et Nwanku
mal le fait de libérer leurs joueurs africains pour Kanu (Portsmouth) sont sommés de rentrer
la CAN, surtout que leur absence peut être de tout de suite dans leurs clubs ou, à tout le moins,
plus de cinq semaines, les graves incidents de de ne pas rester à Cabinda. Plus même : vu qu’il
vendredi passé constituent pour eux un excel- y a une possibilité de voir l’Algérie évoluer à Ca-
lent prétexte pour faire campagne contre la binda en quarts de finale (dans le cas où elle ter-
Coupe d’Afrique des nations afin de battre le minerait à la deuxième place de son groupe),
rappel de leurs joueurs. Vu que les joueurs Portsmouth réclame, selon plusieurs médias an-
concernés sont protégés par les règlements de la glais, le retour de Nadir Belhadj et de Hassen
FIFA, les clubs ne peuvent rien faire contre leur Yebda, estimant que leur vie est en danger et
participation, sinon souhaiter de changer la pé- qu’en leur qualité d’employés du club, ils ne peu-
riode de déroulement des CAN, mais là, ils ont vent pas prendre de risques pour leur vie. Selon
en possession un motif solide pour monter au le club, même si les joueurs sont assurés par la
créneau et réclamer l’arrêt immédiat de la com- FAF, ils sont quand même leurs employés et de-
pétition, comme l’a notamment fait Tottenham. vraient se soumettre à leurs instructions.
Les déplacements vers des lieux Belhadj et Yebda n’ont rien
à risques ne sont pas couverts à craindre
par l’assurance Bien sûr, Belhadj et Yebda n’ont rien à crain-
Les plus «offensifs» pour exiger le retour de dre puisque leur présence en sélection pour la
leurs joueurs sont les clubs anglais, plus préci- CAN est protégée par les règlements de la FIFA.
sément ceux évoluant en Premier League. Ils re- Après le drame de vendredi passé, les autorités
posent leur argumentaire sur le volet angolaises ont renforcé les mesures de sécurité
assurances. En effet, l’une des clauses des polices dans tous les sites, plus particulièrement celui
d’assurances qui couvrent la sécurité des joueurs de Cabinda. De plus, si déplacement vers Ca-
stipule que le risque vital n’est pas couvert binda il y a, il se fera par avion et non pas par
lorsqu’il y a déplacement vers un lieu déclaré et route, ce qui fait que le risque de croiser la gué-
reconnu comme étant dangereux. En plus clair, rilla est vraiment infime. Le forcing de Ports-
un joueur qui se déplace dans un endroit où le mouth n’est donc pas près d’aboutir, vu que les
risque de mort est avéré et qui y décède ou y est joueurs ne font que défendre les couleurs de leur
blessé en dehors des terrains n’est pas couvert pays en toute légalité et après que leurs fédéra-
par l’assurance et, ainsi, la famille dudit joueur tions eurent obtenu toutes les garanties de sé-
ne pourrait pas être indemnisée. En l’occur- curité.
rence, l’Angola, après la fusillade contre la délé- F. A-S.

Il a été auteur d’une passe décisive dimanche


Djebbour, le grand retour !
écidément, Rafik Djebbour entraîneur, avait fourni ce jour-là une récidivé en fournissant une prestation

D est en train de se refaire une


santé du côté d’Athènes. Ti-
tularisé mercredi dernier
lors du derby grec face à l’Olympiakos,
l’international algérien qui avait repris
belle prestation. Ce qui n’a pas laissé la
presse locale, ni les supporters et
même le staff technique de l’AEK in-
différents, puisque Djebbour avait
réussi à mettre tout le monde dans sa
de haute facture. Même s’il n’a pas
marqué, Djebbour a été quand même
d’un grand apport pour les siens. La
preuve, il a livré une passe décisive à
son coéquipier, Gentsoglou, qui lui a
les entraînements avec son équipe poche en réalisant un retour gagnant permis d’égaliser trois minutes après
quelques jours auparavant, après plu- en compétition officielle. Etant l’un l’ouverture du score des visiteurs. Gal-
sieurs mois loin du groupe à cause des artisans de la victoire de son vanisés, les coéquipiers de l’Algérien
d’un malentendu équipe qui s’est imposée à l’extérieur vont aggraver l’addition à deux re-
avec son sur le score de deux buts à un face à prises par le biais de Scocco à la 45’ et
l’actuel dauphin du leader, Panathi- 53’. Seulement, cela n’a pas suffi pour
naikos. Dimanche soir, l’ancien que l’AEK d’assurer la victoire, puisque
Meniri s'entraîne joueur des Panionios a fait par- les visiteurs ont réussi à revenir au
avec la réserve de Nancy ler de lui une fois de plus du score en marquant deux buts en deux
Libre depuis la résiliation de son côté de la capitale grecque minutes, à la 69’ et 71’. Il faut dire que
contrat avec le Sporting Club de Bastia fin après avoir livré une grosse les deux dernières prestations de Djeb-
novembre, Mehdi Meniri a obtenu l'accord partie en super League, lors bour ont été un message clair pour
de Pablo Correa pour s'entraîner à l'AS de la réception de Atromi- Saâdane, qui s’est passé de ses services.
Nancy-Lorraine. L’ex-défenseur de l’équipe tos au stade Athens Olym- Des services qui pouvaient être d’une
nationale, qui a évolué sous les couleurs du pic Stadium à l’occasion de grande utilité lors de cette CAN ango-
club lorrain de 1996 à 2000, a donc parti- la dix-septième journée. laise, surtout après la prestation des
cipé hier matin à la séance des espoirs L’auteur du troisième but des Verts hier face au Malawi.
nancéens sous les ordres de Ra- Verts face à l’Egypte à Blida a Adel C.
chid Maâtar.
8 Le Buteur n° 1081 Mardi 12 janvier 2010 Coup d’œil CAN2010
De nos envoyés spéciaux en Angola

Mohamed Farid Nacym Redouane Samir Adlane Yacine Gonçal Madjid


Saâd Aït Saâda Djender Bouhanika bechir chouail Selhani Pérez Aït abdallah

Kouici : Guendouz :
«C’était une faillite «J’ai pressenti ce
générale» mauvais résultat»
Mahmoud Guendouz tique et d’essayer
«C’est une grosse surprise. Ce sein de l’équipe en général. Il est connu pour ne pas d’aider le staff
n’est pas le Malawi qui m’a ne faut pas oublier que le staff avoir la langue dans sa technique par leurs
surpris, mais c’est l’ampleur technique devait composer poche. Au terme du remarques et ana-
du score. Quand on joue en sans plusieurs joueurs bles- match contre le Ma- lyses objectives, on
Afrique, il faut tenir compte sés. Chaouchi était aussi hors lawi, il n’a ménagé per- est allé dans des
de plusieurs paramètres et du coup. A Oum Dorman, il sonne, «pour l’intérêt discussions stériles.
toutes les équipes sont à avait, dès le début de la par- national» explique-t-il. On a parlé de
prendre au sérieux. L’Algérie tie, réussi à sauver deux bal- «Comment prépare-t- guerre et de ba-
a failli sur le plan physique. lons, ce qui lui avait permis on une équipe dans un taille. J’avais pres-
Cette équipe n’était pas prête d’entrer très vite dans le pays froid, pour ensuite senti cet échec.
à jouer ce match. Si tu n’es match. Mais face au Malawi, aller jouer une CAN en Voyez le résultat !
pas bien préparé, tu risque de la faute qu’il a commise sur le Angola où la tempéra- Le Malawi, qui n’a
passer à côté de ton sujet et premier but nous a coûté ture atteint les 40° ? On qu’un seul joueur
c’est ce que tous les observa- cher. Ce n’était plus le même a vu les joueurs algé- professionnel, nous a
teurs ont sans doute remar- Chaouchi que nous avons vu riens marcher tout sim- que les gens pensaient mis KO. Il faut revoir la
qué.» cun des défenseurs de l’axe ne au Soudan. Ziaya a été incor- plement en fin de que nous étions déjà ar- stratégie à envisager
«L’axe central était savait quand il fallait sortir poré tardivement. A trois à rencontre. On ne pré- rivés. Que nous sommes avec cette équipe. Les
zéro, le moral était déjà at- pare pas une compéti- devenus les plus forts. prochains matchs ne se-
out» pour défendre. Ce qui a pro-
Certains, comme à leur
voqué le deuxième but du teint. Il a réussi deux voire tion d’une telle ront pas de tout repos.
«L’axe central de la défense a habitude, ont caressé
Malawi. Si j’étais à la place de trois bonnes choses, malgré importance dans une Le Mali et l’Angola sont
manqué de cohésion. Les dans le sens du poil,
Saâdane, j’aurai programmé le but qu’il a raté. Il était pré- région glaciale. De plus, très forts.»
joueurs alignés n’ont pas l’ha- ceux que j’appelle les
au moins deux rencontres sent. Mais je reste convaincu j’estime qu’on n’a pas
bitude de jouer ensemble. Je chiyatines. Au lieu de
amicales dans le but de remé- que c’est toute l’équipe qui a respecté l’adversaire. J’ai
veux surtout parler de Zaoui rentrer dans le vif du
dier à certaines absences et failli face au Malawi.» remarqué, depuis notre
qui devait pallier l’absence de sujet et de se concentrer
consolider la cohésion au qualification au mois
Yahia. On a remarqué qu’au- sur le côté technico-tac-
de novembre dernier,

Kaci-Saïd : Assad : Megharia :


«J’ai peur que ce soit «Le climat et l’attentat «La titularisation de
Saïfi est la cause de
notre plus mauvaise CAN» contre le Togo y sont-ils
cette catastrophe»
L’ancienne gloire n’ont rien montré. pour quelque chose ?» «L’humidité et la chaleur ne sauraient, à
du football national L’équipe était elles seules expliquer cette
Salah Assad est plus tempéré
Mohamed Kaci- amorphe. J’ai vu défaite. Il y a eu beaucoup
dans ses déclarations. L’ancien
Saïd nous a donné des joueurs qui redoutable ailier gauche du RCK d’erreurs qui ont été com-
son avis sur la pre- marchaient, sans et de l’Equipe nationale des an- mises. D’abord de la part
mière sortie des doute à cause du nées 80 trouve même des cir- de Saâdane qui a titularisé
Verts face au Ma- climat qu’ils n’ont constances atténuantes à la un joueur qui ne s’est que
lawi. Il se dit très pas pu supporter.» piètre prestation des joueurs al- très peu entraîné lors du
sceptique sur la Prié de donner gériens. Il parle du climat et de stage en France. Il s’agit de
suite des événe- son avis sur les l’attentat qui avait fait plusieurs Saïfi. Par ailleurs, Ghezzal
ments. «Je l’ai déjà prochaines ren- victimes entre morts et blessés et Ziaya auraient dû faire
déclaré dans la contres de l’équipe au sein de l’effectif du Togo et leur entrée au coup d’envoi
presse et à votre algérienne, Kaci- qui, selon l’ancien attaquant de de la rencontre. Il faut
quotidien. Cette Saïd dira : «Je ne Mulhouse, aurait sans doute ajouter à cela les erreurs de
équipe du Malawi crois pas que ce laissé des séquelles pour certains joueurs. «J’ai remarqué débutants et les bévues des défenseurs, le gardien de
était à prendre avec sera facile face à un manque de concentration de nos joueurs. Cela trouve but y compris. Toutefois, rien n’est encore perdu. Il
le plus grand sérieux. Angola. Je n’ai pas l’Angola et le Mali. Je une explication liée à ce qui s’est récemment passé à la nous faut tirer les leçons de cette catastrophe au plus
Je suis très déçu par revu cette Equipe crains malheureuse- frontière du Congo avec l’Angola. L’attentat contre l’équipe vite et aborder comme il se doit le match face au
la défaite. D’ailleurs, nationale qui s’est ment que cette CAN du Togo a-t-il laissé des séquelles psychologiques sur cer- Mali.»
je crains que la CAN défendue bec et on- soit la plus mauvaise tains joueurs ? Le Mali n’a joué qu’une mi-temps, il était
2010 soit la plus gles au Caire et au de l’Algérie depuis hors du coup en première mi-temps face à l’Angola. Il y a
mauvaise. Je suppose
que les joueurs ne se
Soudan. Celle que
nous avons vue face
que le pays participe
aux phases finales de
aussi le climat qui n’a pas du tout arrangé les affaires de
notre Equipe nationale. On avait l’impression que les
joueurs avaient la tête ailleurs. Je voudrais croire que ce
Zekri :
sont pas adaptés au
climat assez chaud et
au Malawi n’a rien à
voir avec celle qui
Coupe d’Afrique des
nations.»
faux pas trouve ses raisons dans ce que je viens d’énumérer. «L’heure de la
Parce qu’il n’est pas évident de perdre au début du tournoi,
assez humide qui nous a qualifiés au
Mondial. Les joueurs
ce n’est pas bien pour la suite de la compétition.» retraite a sonné pour
sévit actuellement en
Saïfi et
Mansouri»
Hannachi : Mouassa : «En réalité, cette défaite
était attendue et ce, à cause
«Je refuse de faire «Le Malawi mérite sa victoire des mauvais choix qui ont
été faits à tous les niveaux.
le moindre commentaire» et il nous faut respecter les Se préparer par un teps gla-
cial, alors que l’on devait
Le président de la JSK, Hannachi, a refusé de faire le moin- choix de Saâdane» jouer une compétition sous
dre commentaire en ce qui concerne la prestation des Fennecs «Ce serait être de mauvaise foi que de ne pas reconnaître que le une forte chaleur est une
face au Malawi. Il confiera cependant qu’un événement autre Malawi ne mérite pas sa victoire. Ses joueurs ont gagné un maximum aberration. C’est ce qui ar-
que ce match le rend triste et il en est de même pour toute la Ka- de duels et cela dans toutes les zones du jeu. Ils étaient aussi plus mo- rive quand on cède aux ca-
bylie. «Je suis désolé, mais je ne suis pas en état de faire un com- tivés que les nôtres et se sont battus sur tous les ballons. C’est bien sûr prices des joueurs qui
mentaire objectif, après la défaite de notre équipe nationale face une surprise quand on compare les deux effectifs et aussi les moyens choisissent tout : le montant de leurs primes et
au Malawi. Nous sommes encore sous le choc après la perte de dont bénéficie chaque équipe, mais le football est ainsi fait et c’est ce même le lieu du stage. Face au Malawi, aucun
Kamel Aouis, que Dieu ait son âme. Il en est de même pour toute qui fait son charme. Il reste deux matchs à Saâdane, dont il faut res- joueur ne courait sur le terrain. Concernant Saïfi et
la Kabylie.» pecter les choix, afin de réagir et trouver la bonne formule pour bien et Mansouri, l’heure de la retraite a bel et bien sonné
les négocier.» pour eux. Désolé, mais je suis pessimiste pour la
suite de la compétition et pour le Mondial.»
Coup d’œil CAN2010 Le Buteur n° 1081 Mardi 12 janvier 2010
9
Paris : Correspondance particulière

Gaouaoui
«C'est le mektoub»
C'est de sa chambre d'hôpital, à la
Salpêtrière à Paris, que le gardien des
Fennecs a suivi (par textos, car la
télévision ne captait pas la chaîne)
l'entrée en lice catastrophique de ses
coéquipiers. Opéré avec succès d'une
appendicite, il revient sur ses
malheurs, mais garde le moral.

A quel moment avez-vous commencé à une appendicite. Très bien. Je remercie


midi. Ensuite, je resterai à Paris deux jours
avoir mal au ventre ? Quelle a été votre réaction ? le docteur Adam Benahmed (médecin tra-
pour voir mes amis et je rentrerai jeudi en
J'ai commencé à avoir des douleurs mer- C'est le mektoub. J'étais vraiment triste, vaillant à la Salpêtrière et proche du prési-
Algérie.
credi. Le médecin m'a donné un traitement, surtout quand on est arrivés en Angola et dent Raouraoua) et tous ceux qui m'ont
mais je n'ai pas dormi de la nuit. J'avais en- soutenu et qui m'ont rendu visite depuis Etes-vous en contact avec les joueurs ?
que j'ai vu ce beau stade à Luanda. J'ai
core mal au moment de notre départ, jeudi mon arrivée à Paris samedi soir. Oui bien sûr, la séparation a été déchi-
même voulu m'entraîner, mais un des en-
matin. J'ai résisté durant le voyage en avion. rante, mais ma santé passe avant tout. Je
traîneurs m'a dit : «T'es dingue ou quoi ?» Quand pensez-vous sortir ?
En arrivant en Angola, j'ai vraiment com- leur dis que je suis de tout cœur avec eux
Les médecins vont passer me voir mardi
pris que c'était grave. Je sentais que c'était même d’ici.
Comment s'est passée l'opération ? matin et je pense que je pourrai sortir à
Propos recueillis par Sebti Djoudi

Côte d’Ivoire 0 – Burkina Faso 0 Togo


En pensant aux Togolais Le Togo
ier lundi, Ivoiriens et tunité d’assurer une place en quart officiellement
H Burkinabés s'affron-
taient dans un match
comptant pour la 1re
journée du groupe B de la Coupe
d'Afrique des nations. Une ren-
de finale de Coupe d’Afrique dans
ce groupe B qui se jouera à trois
après le départ officiel des Togo-
lais. Ainsi, grâce à leur gardien
Daouda Diakité, auteur d'un très
disqualifié
L’information anticipée par nos soins s’est
avérée fondée. Les Eperviers ne participeront
contre qui s’est jouée dans un grand match et sauveur d’un but pas à la CAN. L'équipe nationale du Togo, dont
contexte particulier suite à cette tout fait, sur une reprise à bout les joueurs souhaitaient revenir en Angola pour
attaque terroriste qui a ciblé le portant de Bakary Koné (42’), le disputer les deux derniers matches du groupe B
Togo, obligé de se retirer de la Burkina Faso peut aspirer à une après avoir respecté le deuil national de trois
compétition après la mort de deux place au soleil lors du prochain jours, a été officiellement disqualifiée de
de ses membres de la délégation. match décisif contre le Ghana. l'épreuve lundi par la Confédération africaine
Ce duel, qui a connu un rythme L'arbitre aida également bien le de football. Afin de participer à la compétition,
moyen et décevant au même Burkina Faso en oubliant deux pe- Adebayor et consorts devaient se présenter hier
temps, s’est terminé sur un score nalties pourtant flagrants (2’, 20’) à 19h30 à Cabinda pour affronter le Ghana.
vierge. Les camarades de Didier en faveur des coéquipiers de Di- «Les Togolais n'ont pas entamé de démarche of-
Drogba ont raté une belle oppor- dier Drogba. Moumen A. ficielle pour revenir disputer la CAN. Nous
avons juste entendu la rumeur dans les médias»,

Drogba : «Nous sommes tristes» a expliqué un officiel hier. «L'arbitre a reçu l'or-
dre de donner le coup d'envoi du match, et si les
Togolais ne sont pas là, ils auront match perdu
Quelques instants avant l'entrée en lice ont anéantis», a déclaré le capitaine ivoirien ont prise» de quitter le tournoi, a poursuivi
et seront disqualifiés.» Il a également précisé
de la Côte d'Ivoire dans la CAN contre le sur la chaîne britannique Skysports. «J'ai l'attaquant de Chelsea. «Nous sommes tous
qu'en cas d'absence du Ghana sur la pelouse
Burkina Faso à Cabinda, Didier Drogba a parlé avec Emmanuel Adébayor (le capi- tristes de les voir quitter le tournoi le plus
pour le coup d'envoi, une décision sera prise à
reconnu que l'attaque du bus togolais ven- taine du Togo, ndrl), c'était une situation important pour les joueurs africains, mais
ce moment-là.
dredi avait touché les Ivoiriens. «On était difficile pour eux. Nous devons leur montrer c'est la vie», a conclu l'Ivoirien.
prêts, mais les événements de vendredi nous notre solidarité et soutenir la décision qu'ils
Suite à l’attentat de Cabinda
Groupe C : Mozambique – Bénin à 19h Deux personnes
Egypte-Nigeria cet après-midi à 17h arrêtées
Entre prétendants Le match des outsiders C’est aujourd’hui, en début de soi- sur l`Ivoiro-béninois, Stephane Ses-
Deux personnes ont été arrêtées par la police
angolaise dans l'enclave de Cabinda, après le
mitraillage vendredi passé du bus de l'équipe de
rée, que le deuxième match du segnon, la star du PSG et, Omo- football du Togo, a rapporté hier la radio natio-
La compétition dans le dans ses récentes déclara- groupe C aura lieu. Et c’est au stade toyossi (Helsingborg) pour faire la
groupe C démarrera au- tion a été on ne peut plus nale angolaise. L'attaque par des rebelles avait
Complexo da Graçaque que se jouera différence. Les Ecureuils voudront fait deux morts et plusieurs blessés au sein de la
jourd’hui avec un choc très clair à propos de la partici- la rencontre qui mettra aux prises le faire mieux qu’en 2008 où ils n`ont
attendu entre deux grands pation égyptienne dans ce délégation togolaise. Elle avait poussé le gouver-
Mozambique avec le Bénin, les deux pu franchir le premier tour. nement togolais à demander aux Eperviers de
ténors d’Afrique. Il s’agit de tournoi africain : «On est là outsiders du groupe, puisque dans le
l’Egypte, double champion pour gagner. Un troisième renoncer à disputer la CAN
même groupe, on trouve aussi Mozambique, le petit
d’Afrique qui affrontera les titre africain de suite fera l’Egypte, le double tenant du titre, et Obilalé «hors de danger»
Super Eagles du Nigeria, oublier au peuple égyptien la le Nigeria, le mondialiste de cette
poucet Kodjovi Obilalé, le gardien togolais blessé
dans un match où le moin- dernière désillusion de notre La tâche du Bénin ne sera pas du vendredi lors de l'attaque du bus de son équipe
poule. Les deux équipes vont donc se tout facile pour la sélection mozam-
dre pronostic est difficile à élimination en Coupe du disputer et tenter de glaner leurs trois dans l'enclave angolaise de Cabinda, était hier
bicaine, considérée comme le cen- «complètement hors de danger», a affirmé Ken
faire. Les Egyptiens qui se- monde», n’a-t-il cessé de premiers points dans cette CAN an- drillon du groupe. Face donc aux Boffard, un des chirurgiens qui l'a opéré samedi
ront amoindris par l’ab- soutenir avant le départ de golaise avant d’affronter les deux deux géants que sont l’Egypte et le à la clinique privée Milpark Hospital, à Johan-
sence de pas mal de joueurs la délégation égyptienne en géants du continent africain lors des Nigeria, le Mozambique n`a prati-
importants, à l’instar terre angolaise. De leur deux prochaines journées. nesburg. «L'équipe médicale est satisfaite des
quement rien à perdre, il devra jouer progrès réalisés par M. Obilalé. Il restera cepen-
d’Aboutrika, Zaki et Midou, côté, qualifiés in extremis Le Bénin, après seulement deux à fond dans cette Coupe d’Afrique des
tenteront de se racheter aux en Coupe du monde à la participations, fait figure de challen- dant en soins intensifs», a-t-il également dé-
nations. Le sélectionneur Maart claré. Le Dr Boffard a précisé qu'il surveillera
yeux de leur public dans faveur d’un succès ramené ger dans cette poule. Pour se qualifier Nooij misera surtout sur l’esprit col-
pour cette 27e édition de la CAN, le ces prochains jours les risques d'infection, ajou-
cette phase finale de Coupe du Kenya, le Nigeria ne lectif du groupe et notamment sur
Bénin s’est classé deuxième du groupe tant que la balle ayant atteint le footballeur dans
d’Afrique des nations après l’entend pas de cette oreille. son attaquant Dario Monterio du Su-
D avec 10 points, devant le Mali (3e), le bas du dos et à l'abdomen n'avait pas été ex-
leur dernière déception Les poulains d’Amudo persport d’Afrique du Sud ainsi que
après avoir battu à domicile le Ghana traite.
vécue suite à cette élimina- Shaibu, décidés à surpren- Dario Khan d’Al Kharitiyah du Qatar. «L'état de santé du gardien de but togolais de
tion amère contre l’Algérie à dre les Pharaons, sont dé- (1-0) et le Soudan (1-2) en déplace- Bien que petit poucet de ce groupe, il
ment. Une performance remarquable 25 ans, Kodjovi Obilalé, qui a été sérieusement
Khartoum. Pour se faire, un terminés à confirmer leur faudrait s’en méfier. C’est donc à un blessé, s'est stabilisé», a indiqué de son côté un
bon résultat face aux mon- statut de mondialiste dans qui fait dire à certains observateurs match disputé, mais aussi serré, entre
que les Ecureuils du Bénin ont leur communiqué de la clinique. Kodjovi Obilalé,
dialistes nigérians est plus ce groupe. Un match qui les deux nations qui voudront, cha- qui joue en France pour le club amateur de Pon-
qu’obligatoire dans ce pre- promet, à suivre cet après- mot à dire dans cette CAN, en An- cune de son côté, se montrer plus ef-
gola. Les Béninois pourront compter tivy, avait été évacué samedi par hélicoptère vers
mier duel de titans. Shehata midi à partir de 17h. ficace et réaliste. la capitale économique de l'Afrique du Sud.
10 Le Buteur n° 1081 Mardi 12 janvier 2010

Coup d’œil CAN2010

Keshi «Pour battre l’Algérie, il faut


rééditer notre dernier quart d’heure» Il pense que la défense du Mali
e Nigérian Stephen Keshi, sélec- d’explications. «Je ne sais pas si c’est la plus si nous avons comporte plusieurs lacunes
L tionneur du Mali, était partagé
entre le soulagement et les regrets
à la fin du match Angola-Mali de di-
crispation ou c’est à cause de l’état du
terrain. On avait l’impression que les
garçons n’avaient pas conscience de l’im-
gagné deux points
ou si nous en avons
perdu deux. Je crois
Laroum : «Le nul du
manche soir. «Je suis soulagé que nous portance de la rencontre, qu’ils étaient que c’est un peu les Mali nous arrange,
ayons pu revenir au score, même si ce hors du match. Heureusement qu’ils se deux car nous étions
n’était pas très évident. Néanmoins, je sont bien ressaisis.» L’essentiel pour lui largués de quatre mais son réveil
pense que c’est bien dommage que nous est que «le Mali n’ait pas perdu, ce qui buts, ce qui aurait
n’ayons joué que durant les 20 dernières aurait pu être problématique pour la dû déboucher sur nous inquiète»
minutes, car si nous avions montré le suite». une défaite, mais
même niveau durant toute la partie, nous avons aussi dé-
nous aurions certainement été en me- «Je ne sais pas si nous montré que, lorsque
sure de gagner», a-t-il déclaré. Cela avons gagné ou perdu deux nous voulons bien jouer,
l’amène déjà à préconiser la même points» nous pouvons faire mal.
hargne lors du prochain match face à Avec le scénario incroyable du C’est peut-être l’enseigne-
l’Algérie. «Contre les Algériens, il nous match et le retour miraculeux des Ma- ment le plus important à
faudra jouer comme lors de nos der- liens durant les dernières minutes, le tirer de ce match.»
F. A-S.
nières minutes avec volonté et combati- Mali est un peu miraculé. «Je ne sais
vité. C’est en jouant ainsi que nous
pourrons les battre.» Kali : «L’Algérie non plus ne nous fera pas de cadeau»
«On avait l’impression que Le capitaine de la sélection angolaise, Kali, arrivait difficilement à expliquer le flanche-
les joueurs étaient hors du ment de son équipe durant les dernières minutes du match. «Nous croyions avoir le match en
match» main, mais nous avons eu un flanchement coupable. Je ne sais pas si c’est dû à l’excès de
confiance ou bien à la fatigue. Nous sommes fatigués et effondrés», a-t-il regretté. «Pour se qua-
Questionné sur les causes du mau-
lifier pour les quarts de finale, l’Angola doit gagner ses deux prochains matches. Ce sera tout Ayant suivi minutieusement le match d’ou-
vais match des Maliens, surtout en pre-
aussi dur car on ne nous fera pas de cadeau, surtout pas l’Algérie. Nous devons tirer les leçons verture qui a mis aux prises au stade du 11- No-
mière mi-temps, le coach ne trouve pas
de notre défaillance de ce soir.» vembre l’Angola avec le Mali, Boualem Laroum
estime que le résultat nul qui a départagé les
deux équipes arrange bien les affaires de l’équipe
Diara Kanouté nationale qui est engagée dans le même groupe
que ces deux équipes. Toutefois, l’ancien entraî-
neur du CRB affirme que le Mali, qui a réussi à
«Ce sera chaud contre «On doit battre l’Algérie !» revenir au score après avoir été mené 4 à 0, est un
sérieux avertissement pour les Verts, surtout que

l’Algérie !» Qu’est-ce qui s’est passé dans ce match ? C’est de la


folie, non ?
Aujourd’hui, je préfère commencer toutes les in-
les camarades de Saïdou Keïta ont donné l’im-
pression d’être bien préparés en réagissant dans
les ultimes minutes de ce match fou.
des matchs comme celui face à
l’Angola. C'est-à-dire puissant et terviews par une pensée pour nos camarades du «L’Angola sans Flavio et Gilberto
indécis jusqu’à la dernière se- Togo, après le drame qu’ils ont subi. C’est devient une modeste équipe»
conde. beaucoup plus important qu’un match
de football. On pense à eux dans ces Laroum, qui a pour mission de chapeauter les
Qu’est-ce qui vous a séduit moments aussi. En parlant du match adversaires des Verts durant ce tournoi en com-
chez l’équipe algérienne ? contre l’Angola, c’est vrai que c’est pagnie de Kamel Yekhlef pour transmettre en-
C’est surtout le mental et la so- de la folie. C’est vraiment très suite les données au premier responsable de
lidarité de toute l’équipe (entre- rare de marquer quatre buts en l’encadrement technique de l’Equipe nationale,
tien réalisé avant la défaite de quinze minutes. Cela prouve déclare : «Bien que l’équipe locale n’ait pas pu entrer
Comment avez-vous vécu cet l’Algérie, ndlr) que notre équipe a du carac- dans le match, elle s’est complètement libérée dès
incroyable 4-4 ? Heureusement qu’il y a eu ce tère. On a démontré à qui en l’ouverture du score sachant comment profiter du
Le Mali est revenu de très loin. réveil dans le dernier quart doutait qu’on était un groupe laxisme de la défense malienne. Mais juste après la
On a joué devant le pays organi- soudé et compact et qu’on ne sortie de Flavio et Gilberto, les Angolais se sont
d’heure ! voulait pas entamer cette compé- étrangement affaiblis. Il faut se méfier de cette
sateur qui nous a cueillis un peu C’est sûr ! La fin de ce match
à froid. Il fallait avoir les reins tition de manière ridicule. équipe qui excelle ans les balles arrêtées.»
nous a mis en totale confiance
solides pour remonter quatre maintenant. C’est vrai qu’on a Comment expliquez-vous cette «La fatigue du tournoi du Qatar
buts en l’espace d’un temps aussi joué un peu avec le feu et qu’on piètre prestation en début de a pesé sur les Maliens»
réduit. On se fouettait à mesure s’est réveillés juste à temps pour match ?
que les buts arrivaient. Heureu- ne pas perdre ce match. On se C’était un non-match carrément. En ce qui concerne le début catastrophique des
sement qu’on a pu revenir avant doit de prendre les 20 dernières Jusqu’à l’heure du jeu, les Angolais nous ont Maliens, qui ont concédé quatre buts, Boualem
le coup de sifflet final de l’arbitre. minutes de ce match pour exem- mis la pression et nous ont totalement étouf- Laroum estime que la fatigue est derrière cette fé-
Maintenant, on va se concentrer ple à suivre et tenter de jouer de fés. Avec les joueurs de qualité qu’on a, c’est brilité. «Je pense que les joueurs du Mali étaient très
sur l’Algérie et surtout penser à la même manière contre l’Algé- inadmissible. C’est vrai qu’on était absents fatigués suite au tournoi auquel ils ont pris part au
corriger notre défense et arran- rie et le Malawi. Ce sera cette pendant longtemps et on a laissé faire nos ad- Qatar. C’est tout à fait normal que le cumul des
ger aussi notre milieu du terrain. partie du match qui doit nous versaires. Mais je préfère rester sur la partie po- matchs laisse des séquelles sur le plan physique.
La tâche ne sera pas facile contre servir de référence pour la suite sitive de ce match, car ce qu’on a réalisé peut Heureusement pour eux qu’ils ont réussi à revenir
l’Algérie. de cette CAN. S’il nous restait nous permettre d’espérer encore et effacer ce d’une manière impressionnante dans les dernières
Avez-vous visionné les encore un peu plus de temps, je début de match raté. vingt minutes. Un renversement de situation in-
pense qu’avec la dynamique qui Vous pensez au match de l’Algérie ? croyable qui prouve si besoin est les énormes po-
vidéos de l’équipe d’Algérie ?
nous animait tous, on aurait sans Non, pas toute de suite. Je dois d’abord aller me reposer tentialités de cette équipe malienne.»
Non, pas encore. Mais nous
avons trop de respect pour l’Al- doute pu gagner ce match large- avec toute l’équipe et le tour de l’Algérie viendra en son temps. «Les deux équipes souffrent
gérie pour ne pas prendre cette ment. A nous de faire en sorte de Une fois bien reposés, c’est évident qu’on pensera très sérieuse-
garder ce mental et cette ma- ment au match contre l’Algérie. Mais une chose est sûre, avec
défensivement»
équipe au sérieux. Il s’agit tout
de même d’un mondialiste ! On nière de jouer face à l’Algérie un point seulement au classement, il nous faudra gagner ce Comme le score l’indique, les deux équipes ont
sait que ce ne sera pas un match pour espérer aller au bout. match à tout prix. Ce sera un peu décisif pour le reste de la com- fait preuve de fébrilité défensive flagrante. Chose
facile, mais on est là pour vivre Entretien réalisé par M. A. A. pétition. qui n’a pas échappé à l’œil de Laroum. «Je pense
Entretien réalisé par M. A. A. que nous possédons de bons attaquants qui ont une

Seydou Keita «On sait quoi faire contre l’Algérie»


Comment expliquez-vous ce payer. Je suis vraiment très content Ça va être aussi difficile face aux
bonne pointe de vitesse. Il faut en profiter face à ces
deux équipes. Par exemple, le Mali dispose d’un mi-
lieu de terrain très lourd, tout comme l’axe central.
Idem pour l’Angola qui était incapable de préserver
retour exceptionnel ? d’avoir pu remonter ces quatre buts. Algériens, si ce n’est plus, non ? un score de quatre buts d’avance durant un laps de
C’est le football ! C’est pour cela C’était quoi le discours qui a On sait que ça ne va pas être facile temps relativement court.»
qu’il y a autant de monde qui aime régné entre vous dans le contre l’Algérie. C’est tout de même
ce sport. On sait tous qu’un match de une équipe qui est en pleine «N’oubliez pas que les matchs
vestiaire à la mi-temps ? ne se ressemblent pas»
football n’est jamais gagné d’avance. On s’est motivés pour ne pas flé- confiance, après sa qualification en
Il faut toujours y croire jusqu’au chir. On s’est dit que nous avons de Coupe du monde. Nous sommes A la fin de son analyse, Laroum a rappelé que
bout. Les Angolais nous ont cueillis à grands joueurs dans cette équipe et passés par les éliminatoires et nous les matchs ne se ressemblent pas forcément dans
froid en première mi-temps. Ils ont qui possèdent tous un mental très savons que ce n’est pas facile de dé- un tournoi. «Il faut s’attendre à des changements
eu deux occasions et ils les ont fort. On ne voulait pas admettre crocher la première place du groupe. fréquents des joueurs et de tactique», dira le tech-
concrétisées. A la mi-temps, on s’est qu’on allait perdre ce match avec au- On sait donc parfaitement à qui on nicien qui pense dur comme fer que l’Equipe na-
beaucoup parlé entre nous et on s’est tant de bons joueurs dans l’équipe. aura affaire face aux Algériens. Ils tionale a les moyens pour battre le Mali et
dit que nous sommes en Afrique et Nous nous sommes persuadés que ont l’esprit de la gagne et c’est cela qui l’Angola, après avoir supervisé les deux équipes
que nous n’avons pas le droit de bais- nous pouvions remonter le score et les motive. Franchement, ça va être durant le match d’ouverture.
ser les bras. On s’est donc battus mal- c’est ce qu’on a fait en y croyant très dur. B. Redouane
gré le 4 à 0 et à la fin, ça a fini par jusqu’au bout. Entretien réalisé par M. A. A.
Le Buteur n° 1081 Mardi 12 Janvier 2010
11
Coup d’œil CAN2010
Nostalgie Nostalgie Nostalgie Nostalgie Nostalgie Nostalgie

LES MATCHS INOUBLIABLES DE LA CAN


a série des matchs inoubliables de la sélec- meuse CAN 80 et le début de la grande épopée des Achiou, aujourd’hui malheureusement absent de

L tion des Fennecs reprend. Elle coïncide, cette


fois, avec le déroulement de la CAN 2010. Le
journal se propose de revenir sur quelques matchs
Verts, avec les Madjer, Belloumi et autres Ben-
saoula, sans les professionnels faut-il le préciser,
qui mènera les Fennecs vers ce Mondial espagnol
la sélection qui se trouve en Angola depuis le 7 jan-
vier courant. Justement, ce groupe est constitué en
partie de l’équipe qui avait battu l’Egypte, à Sousse,
ayant marqués les esprits. On a choisi de démar- de 82, à la CAN 2004 et cette extraordinaire résur- et qui a fait le déplacement en Angola.
rer ce tour d’horizon des matchs de l’EN par la fa- rection des coéquipiers d’un certain «Haramy»

19.03.1980
Ibadan - Phase finale Coupe Algérie 2 - Egypte 2 (a.p)
d’Afrique des Nations Arbitre:
Lawsen (Togo)
Buts : Assad 54' ( s.p),
Benmiloudi 63' pour
l’Algérie, Khatib 32',
Première finale de l’Algérie en Coupe d’Afrique
ncroyable retournement de si- «Ghoraf» et qui s’était retrouvé au
Ramadane 47' pour Egypte.

Algérie :
I tuation dans cette rencontre.
L’Algérie était menée au score.
Après seulement 47’, les Ramadane
Paris Saint-Germain nous avouait
avant le match fameux match du
14 novembre dernier que : «A Iba-
Cerbah, Derouaz, Khedis, Mer- et Khatib donnaient un avantage den en 80, les Egyptiens avaient
zekane, Larbès, Slimani, Madjer, presque définitif à l’Egypte. réussi à nous endormir. Mais on
Bensaoula, Belloumi, Assad, Presque, parce que l’équipe natio- n’avait pas perdu de temps pour
Fergani. nale algérienne était cette équipe nous réveiller et prendre les rênes
Entraîneurs : Khalef et Raykov qui allait devenir la meilleure, du match.» On est revenus, samedi
sinon l’une des meilleures équipes dernier en fin d’après- midi et à la
sur le continent africain. Pour veille de la cérémonie d’ouverture
Egypte : preuve, deux années après la CAN
80, les Fennecs se qualifiaient au
de la CAN 2010 avec le même
Assad sur cette CAN 80. L’an-
Ikramy, Salah, Ramadane, Bedir,
Mondial espagnol au détriment cienne gloire de la sélection algé-
Mabrouk, Shehata, Chawki,
des Nigérians, vainqueurs du tro- rienne s’était illustrée durant le
Abdou, Khatib, Mokhtar,
phée africain de 1980. Belloumi al- match contre l’Egypte en mar-
Hassan.
lait recevoir durant l’année 1981 le quant deux penalties au cours de
trophée du meilleur footballeur FranceFootball. Cette équipe ne Salah Assad au pied magique, dont la rencontre. Ecoutons-le…
africain, décerné par le magazine pouvait s’arrêter en si bon chemin. le drible avait pris l’appellation de

Assad «En Angola, j’ai pris Cela s’est passé


un café au milieu de la brousse» ce jour-là
cadré et sous haute sécu- autre chose du même genre. Je n’y fication de l’équipe nationale, moi
rité… avais même pas pensé. J’ai suivi qui ne souhaitais pas prendre cette Dix mille volontaires
On était allé jouer un match l’Angolais sans faire de calcul. responsabilité. Je n’ai pas hésité. J’ai
dans le cadre des qualifica- L’Algérie risque de se retrou- marqué le penalty. Entre 78 et 80 pour le reboisement
tions en coupe d’Afrique, si
mes souvenirs sont bons. On
n’avait pas une escorte particu-
ver dans cette enclave du Ca-
binda, en cas de qualification
j’avais marqué trois penalties aux
Egyptiens Q C’était à l’occasion de la journée inter-
nationale de l’arbre et l’unique quoti-
dien de l’époque en langue française titrait à
aux quarts de finale… D’aucuns disent que l’Algérie
lière. Je me souviens d’une Vous allez très vite en besogne, est la bête noire de l’Egypte la une : 10.000 volontaires pour le reboise-
anecdote où un jeune angolais il faut d’abord se qualifier, on n’en sur terrain neutre, qu’en dites- ment. Les opérations lancées à Zemmouri
est venu à ma rencontre. Il est pas encore là. Je pense que tout vous ? par Mohamed Salah Yahiaoui, lit-on aussi.
avait fait ses études à Ben Ak- se jouera sur le terrain. Je ne suis pas superstitieux et je Sans vouloir aucunement le froisser. Ce der-
noun, m’avait-il expliqué. J’ha- ne crois pas trop à ce genre de rai- nier ressemblait beaucoup à Staline, physi-
bitais Cheraga. Cet ex-étudiant Lors de la CAN de 1980, vous
étiez un acteur majeur face sonnement. C’est faux, je pense quement s’entend. Certains le prédestinaient
en Algérie tenait absolument à que la victoire s’obtient sur le ter- à la plus haute magistrature du pays, mais il
m’inviter chez lui. aux Egyptiens, voulez-vous re-
venir sur cette fameuse ren- rain. Il faut être fort. faut croire que la grande muette n’était pas
Pourquoi particulièrement contre ? Après tout ce qui s’était passé tout à fait de cet avis. Nous avions eu droit à
vous ? J’avais marqué deux penalties depuis le 14 novembre dernier une décennie de bonnes blagues.
Sans doute parce qu’il me face à l’Egypte. Un au cours de la au Caire, quelle est la morale
connaissait. J’étais une vedette rencontre et un autre lors de la de l’histoire à tirer des der-
et en plus je faisais partie de série des tirs au but qui devaient nières confrontations avec La République
l’effectif du PSG. déterminer l’équipe qui allait dis- l’Egypte ?
puter la finale de la Coupe Des personnes sont derrière ces
de Syrie recevait Chadli
Aviez-vous décliné cette in-
vitation ? d’Afrique. J’étais le dernier de la événements. Elles tirent les ficelles.
Non, au contraire, comme il liste. Il faut chercher plutôt ce qui lie les
Actualité oblige, on voudrait connaissait assez bien l’Algérie Pourquoi avoir choisi de frap- deux peuples. La langue, l’islam, la
connaître votre avis sur le il me parlait de Ben Aknoun. Je l’ai per le dernier ? culture. On est condamnés à nous
malheur qui a touché la sélec- suivi, on était jeunes et insou- Il y avait toute une histoire de entendre.
tion togolaise… ciants. penalties avec les Egyptiens. Déjà, Pensez-vous que cette équipe
J’imagine que tout le monde est Que s’est-il passé ? en 1978, lors des Jeux Africains, je peut aller loin ou est-ce un
traumatisé après ce que vient de
vivre la sélection togolaise. Je ne
Je n’avais averti personne, j’ai
suivi le bonhomme et on est sortis
leur avais marqué un but sur pe-
nalty. Puis ce fût lors de ce match
simple feu de paille qui a
coïncidait avec les deux ren- Q A la même période où l’Algérie attei-
gnait les sommets en football et en
handball, grâce à la réforme de 77. On pou-
parle pas uniquement de l’équipe de la capitale. On avait fait une de 1980. Je me suis dis qu’à force contres face à l’Egypte ?
du Togo, mais toutes les équipes, y trentaine de kilomètres avant d’ar- d’en tirer j’allais finir par en rater Pour se qualifier, il faut bien dé- vait lire sur la une du même quotidien le
compris la notre. Je pense que les river à destination. Laissez-moi un. Il ne faut pas oublier qu’aussi marrer le premier tour. Ne pas voyage vers la mi-mars du président desti-
choses vont s’atténuer avec le vous dire que je me suis retrouvé bien en équipe nationale que dans perdre face au Malawi. En général, tué à la suite d’un coup d’état en 92, au
temps. Aussi bien pour les autres en pleine brousse. Mon ami ango- mon club, j’étais le spécialiste des dans ce genre de tournoi, si on ar- Moyen Orient. Chadli se rendait en visite de
équipes que pour notre équipe na- lais m’avait présenté à sa famille et tirs de penalty, mais à un moment rive à gagner le premier match on travail en Syrie.
tionale, une fois sur le terrain, on à ses amis et à la fin de la visite on donné, à force d’en tirer on risque est presque sûr de se qualifier au
aura tendance à se lâcher et on ou- est retournés à l’hôtel, sans aucun d’être habité par le doute et on se deuxième tour. Gagner sa pre-
bliera le triste événement. J’ai incident. demande si on ne va pas en rater mière sortie va donner du moral El Moudjahid
connu personnellement l’Angola. Ça aurait pu mal se passer. un à la prochaine occasion aux joueurs et les mettre très vite coûtait encore 50 cts
Q
On avait fait un voyage au milieu Personne n’avait appris la nou- Malheureusement, croyant dans une dynamique de qualifica- Pourquoi ne pas se rappeler du prix du
des années 80, dans ce pays et lais- velle ? que l’affaire allait être réglée tion. Passer au second tour, et journal à l’époque. El Moudjahid coû-
sez-moi vous dire que la situation Si, j’en avais parlé à certains de avant l’ultime frappe, le sort pourquoi pas passer dans le der- tait 50 centimes. Et le dinar valait le double
n’était pas du tout stable à cette mes coéquipiers. Ils étaient surpris en a voulu autrement, n’est-ce nier carré.
du franc français. En 30 ans, les prix des
époque. par mon aventure. Ils avaient pas ? Entretien réalisé par
quotidiens n’ont pas beaucoup augmenté,
Vous aviez sans douté été en- craint pour moi un kidnapping ou J’avais au bout du pied la quali- M. B.
sommes-nous tentés de dire.
12 Le Buteur n° 1081 Mardi 12 janvier 2010

Coup d’œil Reportage


Allezlesfennecs.com, un
Sa mère, son grand frère et son cousin site qui traite l’actu des
Verts conçu par Rabah
nous ont rendu visite avant-hier Bougherra

Qresponsable
Madjid Bougherra
Le grand frère de Madjid, Rabah,
nous a informés qu’il est depuis peu
d’un nouveau site Internet,
qui traite de l’actualité de la sélection

vu par sa famille
algérienne. Ce site, allezlesfennecs.com,
a été mis en ligne, il y a de cela, environ
2 mois et sur cela. «Ayant constaté que
certains journaux et même des sites
faisaient des déclarations fausses sur
mon frère, j’ai décidé avec quelques
amis à moi de mettre en ligne un site
qui sera consacré à l’actualité des Verts.
Les internautes y trouveront des
interviews intéressantes et des photos
sur le déroulement de la dernière
préparation effectuée au Castellet.

Des céréales et de l’huile


d’olive, voilà le secret de
Madjid

QdeEnMaman
évoquant l’enfance de Madjid,
Bougherra n’a pas manqué
nous dire que son fils n’oubliait
jamais de prendre ses céréales et sa
cuillère d’huile d’olive chaque matin et
après chaque entraînement. Cela
Le directeur du journal explique la grande force et surtout le
au milieu de la famille
Bougherra. gabarit du joueur.

vant-hier après midi, la famille Bou- tendre enfance de son petit champion qui est de- Profitant de leur présence au siège de notre ré- Chenoua, sa plage

A gherra s’est jointe à nous, en nous


rendant visite au siège de notre jour-
nal pour évoquer avec nous l’enfance
et la riche carrière du joueur, qui de-
puis maintenant quelques années, s’affirme
comme l’un des défenseurs les plus talentueux qu’a
connus l’Algérie depuis l’indépendance.
venu une vraie star aujourd’hui. Très à l’aise, la
mère du «Ballon d’Or» 2009 nous a raconté com-
ment elle suivait les rencontres auxquelles prenait
part son petit chouchou, que ce soit avec la sélec-
tion nationale ou bien avec son club les Rangers.
Pour elle, Madjid est arrivé à ce haut niveau grâce
à sa grande détermination de réussir. Elle dira
daction, nos invités, accompagnés, du directeur
d’El Heddaf et du Buteur, ont effectué un petit tour
à l’intérieur de notre siège et ont longuement dis-
cuté avec les journalistes et techniciens présents.
La mère de Bougherra a été invitée à visionner la
vidéo et les photos de la dernière cérémonie du
Ballon d’Or qui a vu son fils être sacré meilleur
préférée

Q On a appris du cousin de Madjid,


Walid, que lorsqu’ils étaient petits, la
plage préférée où aimait aller se baigner
l’actuel sociétaire des Glasgows, c’était la
plage de Chenoua à Tipasa. Bougherra
s’ y plaisait et n’y manquait pas de faire
On était heureux de discuter durant quelques aussi toute sa fierté de voir son fils adulé par tout joueur de la saison passée. Avant de nous quitter, quelques parties de foot sur le sable.
heures avec la maman, Mme Wahiba Bougherra, un peuple qui attend toujours beaucoup de lui et Mme Wahiba Bougherra a tenu à remercier Le Bu-
qui était accompagnée d’un des ses fils Rabah et qui compte sur lui aussi pour mener l’Algérie vers teur d’avoir contribué au renouveau de notre foot-
de son neveu, Walid, et aussi d’un de leurs voisins d’autres succès. ball national, nous promettant de venir nous revoir Jamais sans son
à Hadjout ainsi que d’une journaliste de radio Ti- prochainement. Saïd Fellak programme
pasa. La discussion était des plus croustillantes, dès Petite visite de notre rédaction d’entraînement
lors que maman Bougherra évoquait avec nous la
Qsérieux
On sait tous que Bougherra est un
joueur professionnel et extrêmement
Khaled Bougherra lorsqu’il s’agit de sa carrière.
Cela ne date pas d’aujourd’hui
(frère de Madjid) : apparemment, puisqu’on a appris que
même lorsqu’il était jeune, lorsqu’il
«Mon rêve est de voir dans tout, mais pas dans venait passer ses vacances à Hadjout, il
n’omettait pas de ramener avec lui son
Madjid à Manchester» programme d’entraînement et son
«C’est vraiment une grande
fierté pour moi d’être le frère
la façon de conduire équipement, pour garder la forme et
être prêt pour la nouvelle saison.
de Madjid. C’est quelqu’un de
rofitant de la pré- la cabosse», nous disait-il vient en aide aux enfants Bougherra a débuté
très respectueux et surtout de
très calme. Il sait ce qu’il fait
et quand il veut quelque
chose, il l’obtient. Malgré la
P sence du grand frère
de Madjid, on lui a
demandé de nous raconter
en rigolant.
Bougherra
souffrant de retard psycho-
moteur. Son but est d’ap-
porter son aide aux
comme attaquant

Q Aussi surprenant que cela puisse


paraître, en discutant avec Walid, ce
grande dimension qu’il a une anecdote sur Madjid parrain d’une familles démunies. «Super
dernier nous dira que Madjid, lorsqu’il
prise, que ce soit avec les Ran- lorsqu’il était jeune. Après association Magic» véhicule son image
était jeune, aimait jouer en tant
gers ou bien avec la sélection une petite minute de ré- caritative pour cette association et
qu’attaquant : «Figurez-vous que Madjid
nationale, il a su rester hum- flexion, Khaled nous ap- espère que sa notoriété in-
Il n’y a pas que le foot ne voulait pas jouer en défense à
ble et le même. Il ne refuse prendra que même si citera les bonnes volontés à
dans la vie de Madjid Bou- l’occasiondes matchs de quartier à
rien et reste toujours disponi- Madjid excellait presque apporter aide et assistance.
gherra. Hadjout. Il nous disait tout le temps
ble. J’étais vraiment très dans tous les domaines Les personnes désirant
Connu pour sa sympa- qu’il préférait jouer en attaque où il
content lorsque j’ai réalisé qu’il touchait, il n’en de- faire des dons au profit de
thie et sa générosité, le dé- excellait. Il étai un bon dribbleur, on le
que la Fédération algérienne meure pas moins pour la cette association n’auront
fenseur des Verts fait voit même maintenant. Pour preuve,
l’a contacté pour qu’il intègre la sélection. C’était une conduite, ce n’est pas vrai- qu’à se connecter sur le site
partie depuis quelques son magnifique but inscrit il y a quelque
juste récompense pour lui, d’autant qu’il a toujours ma- ment son dada. «A chaque www.zakariya.wifeo.com
mois d’une association ca- temps avec les Rangers, un but à la
nifesté son grand amour pour son pays et a tout le temps fois que je lui donnais ma et suivre les instructions
ritative qu’il parraine éga- Messie !», a conclu Walid.
été à la disposition de la sélection. Je me rappelle que voiture, il se passait quelque mises en ligne. S. F.
tout juste après le match de Khartoum, il m’a appelé et chose par la suite. Soit elle lement. Dénommée S. F.
voulu savoir comment était l’ambiance en Algérie, à tombe en panne, soit il me Association Zakariya, elle
Hadjout précisément où je me trouvais. Il voue un grand
respect aux supporters algériens, qui ont toujours su le
transcender et l’encourager. Selon toute vraisemblance,
il quittera les Glasgows Rangers à la fin de la saison et
mon plus grand rêve sera de le voir jouer soit pour Man- Walid Achab (son cousin)
chester City ou bien Manchester United. Il en a les
moyens.» «Il était doué dans
«J’ai prénommé mon fils Madjid, en
espérant qu’il fasse comme lui»
les études aussi»
« Ce qu’il faut savoir, c’est que Madjid n’était pas doué
«Je suis père de trois enfants. Le plus grand s’appelle que dans le foot uniquement. Il était aussi studieux et ne
Ayoub 5 ans et demi, et les deux jumeaux de 7 mois, l’un badinait pas avec les études. Cependant, après qu’il ait
se prénomme Mohamed et l’autre Madjid junior. J’ai obtenu son bac, il a dû mettre ses études (BTS en infor-
donné le prénom de Madjid à un de mes fils, en espérant matique) entre parenthèses en bloquant son année pour
qu’il réalise une grande carrière footballistique comme se consacrer pleinement au football et à l’équipe natio-
mon frère et qu’il défende son pays, l’Algérie. Mon fils La représentante de Radio
nale.» Tipaza a tenu à accompagner
aîné, Ayoub, devrait très bientôt entrer dans une école de S. F. la famille Bougherra.
football à Lens, celle où a été formé Nadir Belhadj.»
Le Buteur n° 1081 Mardi 12 janvier 2010 13
Coup d’œil Reportage

Wahiba Bougherra
«Voir mon fils brandir le Ballon d’Or
a été pour moi une grande fierté»

Maman Bougherra a répondu «Son père et moi Toute fière de voir la photo
aimablement aux questions lui avons inculqué de son fils sur l’un des
de notre journaliste. l’éducation de chez écrans du service technique.
nous, c’est ce qui
explique son amour
Pour débuter, on voudrait que vous nous Ah oui, plus qu’un rêve pour le pays et sa chaque jour aux entraî- (rires). La photo a d’ailleurs fait fureur à
racontiez un peu l’enfance de Madjid… même. Et tout cela revient à grande fierté d’être nements et le récupérait. Dijon.
Madjid, tout comme mes quatre autres en- Dieu qui a veillé sur mon fils et Algérien» Moi, je me contentais de Une anecdote à nous raconter sur Mad-
fants, est né en France, précisément à Dijon. l’a aidé dans la réussite de sa car- bien l’alimenter (rires). jid ?
Il a grandi là-bas. Cela ne l’empêchait pas de rière. Madjid avait du talent et a Suivez-vous de près le Pas spécialement. Mais je dois dire que
venir en Algérie plusieurs fois par an pour su comment l’exploiter. parcours de votre fils ? Madjid, quand il était jeune, on ne le voyait
voir sa grande famille et se ressourcer auprès Combien d’enfants avez-vous ? Evidemment. Je suis même parti le voir que rarement papoter et se balader avec les
des siens. Madjid était depuis son jeune âge J’ai 2 filles et 3 garçons. J’ai eu en premier jouer en Ecosse quelques fois. Je vous informe enfants de son âge. Tout comme son frère
quelqu’un de simple, calme et surtout très une fille, puis Rabah, qui a 35 ans, par la suite au passage que je voulais aller au Soudan Souhil, il aimait beaucoup discuter avec les
serviable. Quand il voulait une chose, il l’ob- Souhil, Madjid et la toute dernière Zohra qui pour assister au match face à l’Egypte, mais gens âgés. C’est peut-être ce qui explique sa
tenait. Je dirai que ça a été la clef de sa réus- a 22 ans. Madjid n’a pas voulu. J’étais triste, car je vou- nature un peu réservée et posée.
site actuelle. lais vraiment y aller. Heureusement qu’on a
Donc, il n’y a que Madjid qui a percé Comment décrivez vous votre fils ?
Où se rendait-il précisément en Algérie ? dans le sport ? gagné. Comme je vous l’ai dit, Madjid est
Depuis tout petit, il venait régulièrement Détrompez-vous, il n’y a pas que Mad- Où l’avez-vous suivi ce quelqu’un de calme, réservé et surtout
passer ses vacances à Hadjout, jid qui fait du sport. Mes en- match d’appui ? très respectueux. Il ne dit presque ja-
chez ses oncles maternels. Il se fants sont tous des sportifs. Lorsque l’Algérie joue, je «Il m’appelle mais non, et essaye tout le temps
sentait comme chez lui et ado- «Madjid est Mes deux autres fils jouent au descends toujours au toujours de se montrer disponible envers
rait partager des journées en- quelqu’un de basket-ball, alors que Zohra bled, chez mes parents à avant les ceux qu’il aime. Même si on vi-
tières avec ses cousins à la excelle dans le volley- Hadjout, pour suivre les matchs»
plage et jouer des parties
réservé, de calme vait en France, cela ne nous a pas
et malgré sa ball. matchs. L’ambiance y est vrai- empêchés, son père et moi, de lui in-
de foot entre autres. Il par- ment magique. culquer l’éducation de chez nous et lui
tait aussi à Annaba, mais pas popularité, il a su C’est dire que vous leur
trop souvent. rester le même» avez incarné la culture du Arrive-t-il à Madjid de vous appeler juste apprendre les règles de base et les coutumes
sport… avant les matchs ? du bled.
Racontez-nous comment On peut dire ça. Leur père Oui, toujours. Lors du match de Khar- Quel est son plat préféré ?
votre fils a découvert le foot pour la aussi était à cheval et les emmenait tout toum, il m’a appelé deux heures avant la ren- Quand il vient à la maison, il me demande
première fois… le temps faire du sport, sans négliger leurs contre et m’a demandé de prier pour lui. C’est toujours de lui préparer soit la Chorba soit un
Madjid était un passionné de football de- études bien entendu. une habitude chez lui. bon couscous de chez nous. Lors du dernier
puis son jeune âge. A 5 ans déjà, il commen- nouvel an, il était avec moi à Dijon et je lui ai
çait à jouer au ballon. D’ailleurs, il nous Comment expliquez-vous son grand Comment avez-vous suivi les incidents
amour pour l’Algérie, sachant qu’il a qui ont émaillé la rencontre du Caire ? préparé un succulent rôti aux haricots verts,
amusait avec sa technique à manier le cuir.
C’est alors que son père et moi avons décidé vécu en France durant toute sa vie ? J’étais vraiment choqué en voyant les un plat qu’il a beaucoup apprécié aussi.
de l’inscrire dans une école de foot, près de Même s’il a vécu en France, cela ne l’a pas images qu’a montrées la télé. C’est vraiment La dernière fois, les autorités locales de
chez nous, pour qu’il puisse s’exprimer da- empêché d’aimer son pays d’origine et d’être indigne de la part des Egyptiens de s’attaquer la wilaya d’Annaba ont honoré… la mère
vantage. toujours à sa disposition. Son amour pour comme ça aux joueurs. Je ne vous cache pas de Madjid, mais le hic est que ce n’était
l’Algérie, il le tire certainement de son défunt que j’avais très peur pour mon fils. Mais il n’a pas vous qui étiez, mais une autre per-
A quel moment vous êtes-vous dit que grand-père qui était Moudjahid. pas tardé à m’appeler pour me rassurer. sonne…
Madjid pouvait devenir un grand joueur La mère biologique de Madjid, c’est moi
et briller dans le monde du football ? C’était quand la première fois qu’il vous Madjid a été élu meilleur joueur algérien
a dit qu’il allait endosser le maillot de de la saison passée et s’est vu remettre bien sûr. Celle dont vous parlez et qu’ont a
Je me souviens de cette histoire que je vais montrée à la télé ce jour-là était la femme de
vous raconter. Un jour, alors que Madjid avait l’EN d’Algérie ? dernièrement le trophée du Ballon d’Or
Je ne m’en rappelle plus quand exactement, par notre journal. Quels sont vos senti- son père.
8 ans, on s’est rendus lui et moi chez son oncle Entretien réalisé par Saïd Fellak
Mohamed à Marseille et aussitôt rentrés chez mais je sais qu’avant de jouer pour l’Algérie, ments ?
lui, je lui ai dit : «Voilà Mohamed, je suis venu il voulait savoir ce que je pensais de le voir Une énorme fierté, surtout lorsque la
chez toi et j’ai ramené avec moi le nouveau Zi- défendre les couleurs nationales. reconnaissance nous vient du
dane.» Il commençait à rigoler (Mohamed) et Toute émue, je lui ai dit fonce mon «Je voulais bled. Je ne vous cache pas que je
m’a dit. «Ah bon ? OK, on verra s’il fera une fils et Dieu te protégera. Quelque aller au n’étais pas au courant au
temps après, il a fait son pas- début, car Madjid n’a pas
grande carrière dans le foot comme Zizou.» A
seport algérien et débuté avec Soudan, mais voulu me le dire. Ce n’est
cet instant précis, j’ai senti comme une vibra-
les Espoirs, avant d’intégrer il n’a pas qu’après la fin de la cérémonie
tion dans mon cœur et je me suis dit : «Faites voulu»
Dieu que mon fils réalise une grande carrière et l’équipe A. C’est une grande fierté qu’il m’a appelé pour m’annon-
devienne célèbre.» C’est à partir de là que je pour moi que de voir mon fils jouer cer la bonne nouvelle. Mon fils
me suis dit que Madjid pouvait le faire et de- pour son pays d’origine. aime me faire des surprises, même si je
venir un très grand joueur. Quelques années Qu’avez-vous ressenti au moment où il a dois vous dire que j’aurais aimé assister à la
plus tard, le même Mohamed m’a rappelé signé son 1er contrat professionnel ? remise du trophée, mais ce n’est pas trop
cette histoire, en me disant : «Eh bien, tu ne Ça a été pour moi une immense joie et une grave. Je voudrais ajouter une chose…
t’es pas trompé sur Madjid, voilà t’as à présent grande satisfaction. Son père et moi avons Allez-y…
ton Zidane à toi !» veillé à ce qu’il réussisse. Le fait qu’il ait signé Ce qui m’a le plus réjouit au cours de cette
Disons alors que c’est un rêve qui s’est son premier contrat pro très jeune nous a cérémonie que j’ai pu suivre à la télé, c’est la
réalisé pour vous ? vraiment fait plaisir. Son père était toujours danse de mon fils. Je me suis vite rendu
derrière lui, et c’était lui qui l’emmenait compte que Madjid est un pur Algérien
De nos envoyés spéciaux
14 Le Buteur n° 1081 Mardi 12 janvier 2010
en Turquie

Coup d’œil Equipe nationale A’


Il a discuté avec l'agent qui travaille pour le club turc Hamza Rahmouni Chouaïb Kahoul

Ghazali - Dardanelsport, Les joueurs ont


vu la première

les contacts avancent que Dardanelsport joue pour l'ac-


mi-temps
Angola-Mali
sur grand écran
cession en première division, et Les joueurs de l'Equipe na-
c'est pour ce challenge que les res- tionale ont suivi dimanche soir
ponsables du club turc veulent à la première mi-temps du
tout prix engager Ghazali. Au cas match d'ouverture de la CAN
où le joueur ne s’y plairait pas, il entre le pays organisateur,
aura ainsi la possibilité de retourner l'Angola, et le Mali. Ils l'ont
à Tlemcen. suivi sur grand écran dans une
L'agent lui a proposé de salle de l'hôtel. La majorité des
rester en Turquie pour joueurs ont préféré suivre ce
match en groupe.
signer directement
Par ailleurs, l’on croit savoir que La deuxième,
l'agent turc a même demandé à
Ghazali Youcef de rester en Turquie dans leur
pour s'engager avec le club turc, en chambre
attendant que la direction du club
Cependant, la deuxième mi-
fasse une proposition financière à
temps du match a été suivie
Bouraoui qui n'attend que cela pour
par les joueurs individuelle-
être fixé et trancher avec les mem-
ment dans leur chambre. C'est
bres de son bureau. Cela surtout
l'entraîneur adjoint, Abden-
dans le cas où la proposition finan-
nour Kaoua, qui a décidé d’en-
cière serait intéressante. Dans le cas
voyer les joueurs dans leur
où Youcef rejoindrait Alger avec les
chambre, pour leur permettre
A', il pourrait retourner en Turquie.
de se reposer, vu qu'ils avaient
omme nous l'avions buteur la saison passée de la D2 al- pas contre cette idée, mais une C'est ce que lui a demandé l'agent

C
un match amical hier.
annoncé dans notre gérienne et compte neuf réalisa- chose est sûre, il n'a encore rien dé- qui a pris attache avec lui.
précédente édition, le tions à l’issue de la première phase cidé.
club turc de Dardanel- aller du championnat. Avant-hier Bouraoui favorable à Slimani remporte
sport s'intéresse de en fin d'après-midi, le manager qui Les Turcs le veulent cette proposition le tournoi de
près à l'attaquant tlemcénien, You- a pris attache avec le président du pour un prêt de 6 mois
cef Ghazali, pour un éventuel re- WAT, Bouraoui, et qui travaille avec option d'achat
Il n'est un secret pour personne ping-pong
crutement dès ce mois de janvier. Il pour ce club, a pris aussi attache par que le président du WAT, Bouraoui, Islam Slimani, l'attaquant du
faut dire que les dirigeants de ce téléphone avec le buteur tlemcé- Pour ne pas avoir à rencontrer de est prêt à céder son joueur, à condi- CRB, a remporté dimanche
club font de ce joueur une priorité, nien, après avoir demandé la per- problème sur le montant de la tion que le club turc mette le pa- dernier un tournoi de ping-
après qu’il eut montré un visage mission de Bouraoui qui lui a transaction, les dirigeants du club quet. D'ailleurs hier, Bouraoui a pong. Il a en effet battu tout le
plutôt séduisant lors du premier donné son numéro de téléphone. turc ont peut-être trouvé l’astuce, appelé son joueur pour avoir son monde. Le jeune Belouizdadi
match amical de l'Equipe nationale Les discussions entre les deux pour enrôler Youcef Ghazali. Il avis. En tout cas, au rythme où vont est en train de faire son ap-
A' face à Bugasport. Ils ont même hommes se sont bien déroulées. s'agit d'un prêt de six mois, avec, les choses, Ghazali pourrait atterrir prentissage, comme il nous l'a
recueilli pas mal d'informations sur L'agent a voulu connaître le point bien sûr option d'achat. Cela per- en Turquie, à Dardanelsport. dit lors de l'entretien, y com-
lui à travers Internet. C’est ainsi de vue du joueur sur cette expé- mettrait au joueur de ne pas trop Hamza R. pris au ping-pong.
qu’il appris qu'il a été le meilleur rience en Turquie. Ce dernier n’est s'aventurer, le club aussi. Rappelons

«Jouer en Turquie m'intéresse,


mais je n'ai encore rien décidé»
Après votre prestation avec pour moi de donner une ré- sport…
les A', vous avez attiré de ponse, il me faut du temps pour Ce stage se passe dans de très
nombreux managers… bien réfléchir. Il ne faut pas que bonnes conditions. On se pré-
Ghazali nous a Oui, je sais que pas mal je commette une erreur. Je lui ai pare pour les éliminatoires du
confirmé dans d'agents ont parlé de moi, mais demandé un temps de réflexion, championnat d'Afrique des lo-
il n'y a rien de concret jusqu'à le temps de voir, et surtout de caux. Je pense qu'on est en train
cet entretien les présent. discuter avec mon entraîneur, de faire du bon travail ici en
contacts qu'il a Oui, mais il y a le Dardanel-
Abdelhak Benchikha, pour qu'il Turquie, surtout qu'il y a les
avec le club turc me prodigue quelques conseils. moyens pour bien faire. Le
sport qui insiste pour vous Pensez-vous que le président premier match, c'est un
de avoir. En principe, vous êtes du WAT, Bouraoui, va accepter test face à une équipe très
Dardanelsport. Il au courant, non ? de vous libérer ? agressive et nous avons su
Là, oui. Pour le Dardanel- Oui, bien sûr ! Avant de signer la contrer. Ces matches
nous parle sport, c'est du sérieux. Ils ont mon contrat, on s'est entendus amicaux vont beaucoup
même des pris attache avec moi cet après- sur ma libération, dans le cas nous servir pour corriger
discussions qu’il midi. C'est un agent qui travaille d’une offre en provenance de nos lacunes.
avec le club qui m'a appelé au té- l'étranger. De ce côté, je n'ai Entretien réalisé par
a eues avec léphone pour connaître ma po- aucun souci. En plus, il est com- Hamza R.
l'agent du club sition. Le président Bouraoui lui préhensif. D'ailleurs, j'ai discuté
turc et le a donné mon numéro de télé- avec lui, il y a quelques instants.
phone.
président du Et que vous a-t-il dit ?
Et que vous a-t-il dit ? Il m'a demandé mon avis à
WAT. Bouraoui. Il a été direct avec moi, il m'a ce propos et, d’après ce
Toujours est-il proposé de jouer au profit de ce qu'il m'a dit, lui, il est tota-
que le joueur club qui joue pour l'accession. Il lement d'accord pour me
m'a fait savoir qu'il avait discuté faciliter la tâche. Je lui ai
s’est montré avec le président Bouraoui et donc relaté tous les détails
intéressé par que ce dernier était favorable. Il des discussions.
une aventure m'a même proposé de rester ici
Parlons maintenant du
en Turquie pour signer directe-
professionnelle ment. stage de l'EN A', ici en Tur-
en Turquie. Quelle a été votre réponse ?
quie. Apparemment, cela se
passe très bien, avec une pre-
Honnêtement, je lui ai fait sa-
voir qu'il était encore trop tôt mière victoire face à Buga-
Le Buteur n° 1081 Mardi 12 janvier 2010 15
Coup d’œil Equipe nationale A
Les joueurs
ont suivi une La piste de Duisburg toujours d'actualité
mi- temps du

Sasic a supervisé
match du Malawi

Les joueurs de l'Equipe natio-


nale A' n'ont pas eu la chance de
suivre l'intégralité de la rencontre
encore une fois Meftah
près avoir supervisé le Equipe nationale, à quelques
des Verts face au Malawi, malgré
le changement d'horaire. En effet,
ils n’ont suivi qu’une seule mi-
temps sur écran géant à l'hôtel.
A défenseur de la JS Kaby-
lie, Mohamed Rabie
Meftah une première fois, ven-
mois seulement de la Coupe du
monde

dredi passé, lors du match ami- Il s'intéresse aussi à


Même s'ils ont pris part au match cal qui a eu lieu entre l'Equipe
amical face à Antalya sport, leurs Gasmi et Ghazali
nationale A' et le club turc de
pensées étaient en Angola… pour Bugasport Izmir de D2 locale, Sasic ne s'intéresse pas unique-
leurs aînés. l'entraîneur en chef de Duisburg, ment à Rabie Meftah. En effet,
Milan Sasic, est revenu à la après avoir vu le premier match,
La Libye a perdu charge. L'entraîneur du club al- l'entraîneur de Duisburg a coché
lemand a, encore une fois, su- dans son calepin, les noms de
face au Bénin pervisé le latéral kabyle, hier, à Ahmed Gasmi, le milieu de ter-
Par ailleurs, l'équipe libyenne, l'occasion du match amical des rain de l'USM Annaba, et de
qui prépare son match face à l'Al- Verts face à Antalyasport. Sasic Youcef Ghazali, le centre avant
gérie pour le compte des élimina- voulait, en effet, connaître par- du WA Tlemcen. Le premier a
toires du Championnat d'Afrique faitement ses capacités, et même fait une partie de premier ordre,
des nations de 2011 qui se tiendra qu'il a visionné le joueur à le second aussi d’ailleurs. Seule-
au Soudan, a disputé, mercredi, maintes reprises à travers des vi- ment, Youcef l'avait épaté par sa
un match amical face à la sélec- déos. Sasic était très impres- technique, sa combativité, mais
tion nationale béninoise à Coto- sionné par les qualités du jeune aussi son emplacement. D'ail-
nou. Les Libyens ont perdu par la prodige kabyle qui est le meil- leurs, c'est ce qui a attiré les re-
plus petite des marges, un but à leur arrière droit du champion- cruteurs du Dardanelsport, un
zéro. C'est Stéphane Sessegnon nat national de football, par ses club de D2 turc qui joue pour
qui a marqué l'unique but. Les Li- prestations de haute facture. monter en Division Une. L'en-
byens misent beaucoup sur cette Malgré cela, l'entraîneur de traîneur de Duisburg Sasic va
double confrontation face à l'Al- Duisburg voulait le voir de près. donc, en supervisant Rabie Mef-
gérie pour se qualifier à la phase La première fois, Sasic était venu tah qui demeure sa priorité, voir
finale du CHAN 2011, comme en compagnie de son adjoint. Il une seconde fois à l'œuvre le mi-
celui de 2009 qui s'est déroulé en faut dire que Rabie Meftah a de lieu de terrain annabi et le ba-
Côte d'Ivoire. Nos voisins veulent, fortes chances de rejoindre le roudeur tlemcénien.
en effet, profiter de cette compéti- club allemand de Duisburg. Cela Décidément, les joueurs algé-
tion, qui renferme uniquement permettra au joueur non seule- riens ont la cote en Turquie.
des joueurs locaux, pour oublier ment d’élever son niveau, mais H. R.
disqualification à la CAN 2010. aussi décrocher une place en
H. R.

Bouguèche conseille
aux jeunes de…
se marier s l'occasion de donner des conseils
Hadj Bouguèche ne rate jamai
comme Djallit et Ghazali,
Si Mohamed
aux jeunes de l'EN A', qui sont à ses côtés,

auprès des jeunes de se marier dans


uant mouloudéen insiste
pour ne citer que ceux-là. En effet, l'attaq se stabiliser : «Depuis
le but de
que je me suis marié, je me suis stabili
sé. Je me sens même à l'aise.»
a ramené un micro portable Cédric Si Mohamed, le gardien de but de la JSM
Béjaïa, ne s'ennuie pas à l'hôtel. Il a en effet apporté
dra
«J'espère que le public revien avec lui son micro portable pour avoir des nouvelles
du pays, de l'EN surtout, et ce, à travers les articles de
dans les sta des » journaux. D'ailleurs, c'est sur son micro que la
son inquiétude quant à l'ab-
L'attaquant mouloudéen n'a pas caché majorité des joueurs jettent un coup d'œil sur les unes
du championnat national. A ce
sence de public dans les gradins lors et les articles d'El Heddaf et du Buteur.
public reviendra après la CAN.
propos, il nous dira : «J'espère que le
l, puisque, même nous on suit
Personnellement, je trouve cela norma Il a joué avec Belhadj
avec intérêt l'Equipe nationale A.»
et Bougherra à Gueugnon
Cédric Si Mohamed connaît parfaitement deux de nos
Aujourd'hui, Ultime séance, dimanche internationaux. Il s'agit du défenseur de Portsmouth,
quartier Les joueurs se sont entraînés pour la dernière fois ici en Turquie di- Nadir Belhadj, et du stoppeur des Glasgow Rangers,
libre manche après-midi, au terrain Majesty. Ils ont apporté les dernières re- Madjid Bougherra. Pour rappel, il a joué à leurs côtés
touches avant le match d'hier, face à Antalyasport. à Gueugnon. Interrogé à ce sujet, il dira : «Oui, j'ai
C'est aujourd'hui le joué avec Belhadj et Bougherra à Gueugnon. Je les
dernier jour de ce connais bien, surtout Nadir avec lequel je suis toujours
stage bloqué de Coups de pied arrêtés...
en contact, un peu moins Madjid. Je suis très content
l'équipe nationale Lors de cette séance d'entraînement, Abdelhak Benchikha a programmé pour eux. Ils ont travaillé d'arrache-pied pour atteindre
A'. C’est ainsique le des exercices de coups de pied arrêtés. Le sélectionneur national n’a pas né- ce niveau. Je leur souhaite toute la réussite».
sélectionneur na- gligé cet exercice, du fait que c'est devenu une arme pour toutes les équipes.
tional a décidé
d'accorder aux ... et volet tactique au menu Voilà pourquoi il s'appelle Cédric
joueurs quartier Outre les exercices de coups de pied arrêtés, les joueurs ont été soumis à Sans doute, beaucoup d'Algériens se sont interrogés sur le prénom du
libre. Les joueurs se des exercices tactiques. Benchikha a voulu corriger certaines lacunes gardien de but de la JSM Béjaïa. Ce n'est pas un peu bizarre d'avoir Cédric
déplaceront à bord constatées lors du premier match amical face à Bugasport, quoi qu'il n'ait comme prénom, alors que le nom est Si Mohamed ? Le joueur nous a
d'un bus au centre- pas caché sa satisfaction après le premier match, comme il nous l'avait dit expliqué pourquoi : «Je suis fier de mon prénom. C'est ma mère, qui est
ville d’Antalya pour après le premier match : «Je suis vraiment satisfait de la production de mes Française, qui me l'a donné, alors que mon père est Algérien. Donc, il faudra
faire leurs em- joueurs, surtout qu'ils ont appliqué tout ce qu'on a travaillé durant la se- leur poser cette question à eux.»
plettes. maine.»
16 Le Buteur n° 1081 Mardi 12 janvier 2010

Coup dur JSK


Les Canaris reprendront cet après-midi les entraînements Les dirigeants nahdistes
se sont déplacés hier

Après la semence, matin à Tizi


Braham-Chaouch
devait obtenir sa

la… récolte lettre de libération


Qse relancer,
Etant libérable, Karim Braham-
Chaouch a choisi le NAHD pour
après un passage raté à la
JSK. On peut même dire qu’il est of-
ficiellement nahdiste, enfin presque.
En effet, même s’il a effectué le stage
de préparation avec les Sang et Or en
Tunisie, Braham-Chaouch n’a tou-
jours pas obtenu sa lettre de libéra-
tion. A ce sujet, les responsables du
club algérois se sont déplacés dans la
matinée d’hier pour négocier avec les
responsables kabyles et espérer trou-
ver un accord sur le montant à verser
pour obtenir ladite lettre. Au mo-
ment où nous mettons sous presse,
Braham-Chaouch n’est pas officielle-
ment libéré de la JSK. Il faudrait dire
que cette situation n’arrange ni le
joueur ni les responsables du NAHD,
surtout que trois jours nous séparent
de la fin de la période des transferts.
Les responsables du club algérois
puis maintenant plus d’un mois, suite à la série Canaris pourront figurer désormais dans l’effec- souhaitent conclure au plus vite,

A
près avoir passé dix jours au Maroc,
dans le cadre de leur préparation d’hi- de la sanction à huis clos infligée à la JSK depuis tif kabyle à partir de la première journée de la pour pouvoir bénéficier des services
ver, les Canaris ont regagné le pays le match face au MSPB et à l’ASO à la fin de la phase retour. du joueur lors de la première journée
avant-hier après-midi. Le chef de la phase aller. Cette sanction n’a toutefois pas freiné de la phase retour du championnat.
délégation kabyle au Maroc, Karim Doudène, a les Kabyles dans leur élan, eux qui soutiennent Braham-Chaouch de son côté, qui
Les supporters ne pourront reste très anxieux, souhaite que les
jugé nécessaire, une fois arrivée à Alger, d’accor- que la phase retour sera celle de la confirmation.
der une journée de récupération à toute l’équipe Les Kabyles veulent récolter les fruits de leurs ef- les découvrir qu’à la troisième deux parties puissent trouver un ac-
qui, il faut le dire, aura fourni des efforts consi- forts fournis tout au long de ce stage, sachant journée face au NAHD cord, histoire de mieux se concentrer
dérables tout au long de cette période de stage au qu’à Casa le volume du travail a été volumineux sur son travail avec sa nouvelle for-
Les fidèles de la JSK ne pourront découvrir la mation.
Maroc pour ainsi reprendre les entraînements à et l’aspect physique a eu la part du lion comme JSK new-look avec ses trois nouvelles recrues
partir de cet après-midi à Tizi Ouzou. Tous les tracé par le staff technique. qu’à la troisième journée du championnat lors du
joueurs sont attendus à cette première séance de match JSK-NAHD. Pour la rencontre de ce sa- Coulibaly :
reprise. Il ne manquera, à l’appel, que les inter- Les nouvelles recrues, medi après-midi, la JSK évoluera face aux Cri-
nationaux kabyles se trouvant toujours en stage
un atout de plus quets à huis clos et ce sera pareil pour le prochain «Le Mali a affiché
avec la sélection nationale A’ dont le retour de match face à l’USMH au stade de Mohammadia
Turquie est prévu pour demain mercredi. Après En plus des joueurs ayant évolué lors de la qui, lui aussi, est sanctionné par la LN. C’est dire
une grande force
ce stage jugé par toute la délégation kabyle de phase aller, la JSK s’est renforcée pratiquement que les supporters de la JSK devront encore pa- mentale»
Q
mission accomplie, les Canaris devront dès au- dans les trois compartiments. Deux autres nou- tienter quelques jours pour pouvoir suivre de En tant qu’ancien international
jourd’hui passer à la seconde étape : préparer le velles recrues, Souguer et Nessakh, ont emboîté près l’évolution de leur équipe qui n’a pas lésiné malien, nous avons voulu avoir
retour à la compétition nationale prévu ce sa- le pas à Driss Ech Chergui qui se trouvait déjà en sur les efforts ni moins sur les moyens pour ef- les impressions d’Idrissa Coulibaly
medi face à la formation bordjienne du CABBA. Kabylie avant son retour à Nîmes où il a pour- fectuer une bonne préparation hivernale pour sur la rencontre d’ouverture qui a op-
Un match qui, pour rappel, se jouera sans la pré- suivi son programme de préparation, avant sa revenir à la charge en à partir de ce samedi. posé l’Angola au Mali. Le défenseur
sence des supporters privés de leur équipe de- qualification officielle en compétition. Les néo- L. A. de la JSK nous dira à ce sujet : «C’est
un match fou. C’est la preuve qu’en
football, tout peut arriver. J’étais très

Lyès Saïdi «L’équipe est bien huilée» déçu lors de la première période, car le
rendement était très moyen. Les deux
buts encaissés en seconde période
Le stage qu’a effectué la JSK au Maroc a ndlr) en prévision du match de ce samedi… nouveaux joueurs sont déjà dans le bain. Déjà, m’ont déçu davantage. Mais ce qui m’a
permis aux Canaris de travailler leur Tout à fait, juste le temps d’aller retrouver la fa- Driss faisait partie du groupe avant même la fin le plus marqué, c’est que les joueurs de
condition physique et d’avoir retrouvé mille après dix jours d’absence. Et nous revoilà à de la phase aller et les deux autres ont profité du notre sélection n’ont pas baissé les
un bon état d’esprit à la veille du retour partir de demain sur le chemin des entraîne- stage pour connaître tout le monde, ils sont sym- bras. Ils ont fait preuve d’une grande
à la compétition, estime le milieu de ments. Le groupe se retrouvera une nouvelle fois pas et chacun d’eux va apporter assurément un force mentale jusqu’à l’ultime seconde
terrain kabyle Lyès Saïdi. La confirma- pour préparer le match d’ouverture de la phase plus à l’équipe. La JSK jouera plusieurs challenges du match. C’est très rassurant en pré-
tion de tout le travail accompli au Maroc retour que nous devons bien négocier. C’est entre championnat, Coupe d’Algérie et surtout vision des deux prochaines rencontres.
passe par une réaction positive sur le l’étape où toutes les équipes vont se jeter dans la cette Coupe d’Afrique Pour ma part, je vais suivre la rencon-
terrain ce samedi face au CABBA. Pour course pour glaner des points. Chaque match qu’on entamera à par- tre de l’Algérie face au Malawi avec
Saïdi, toutes les conditions sont favora- aura sa particularité. La meilleure manière de tir du mois de fé- mes amis, histoire d’avoir un aperçu
bles pour bien amorcer la deuxième procéder, c’est d’aller chercher le maximum de vrier prochain. sur ce qui attend le Mali (rires). Ce
phase du championnat. points à l’extérieur et de maintenir notre supré- Donc, un effectif qui est certain, c’est que ce sera une
matie à domicile. aussi bien étoffé grande rencontre entre deux très
Vous revenez du Maroc après dix jours de La JSK va devoir se passer du soutien du pu- ne sera que bé- bonnes équipes.»
stage, comment s’est déroulée la blic, ça doit être handicapant d’évoluer pour néfique.
préparation ? la 3e fois de suite à Tizi Ouzou à huis clos ? Entretien réa-
lisé par Lyès A.
L’état de la
Franchement, on n’en a manqué de rien, on a Qui vous dira le contraire ? Nous avons hâte de
bénéficié de toutes les commodités pour que le retrouver notre galerie. Le match qu’on a joué face pelouse chamboule
groupe puisse travailler dans un climat serein. Il à Kénitra ne ressemblait pas avec un match ami- les Canaris
Q
me semble que nous avons suivi à la lettre le pro- cal. Les gradins étaient pleins comme un œuf et Le staff technique kabyle avait
gramme de préparation élaboré à cet effet. Le seul ça nous a fait énormément plaisir. Les Marocains souhaité programmer d’autres
point noir à relever est le mauvais état de la pe- n’ont pas cessé de nous encourager tout au long séances d’entraînement, d’autant
louse du terrain réservé aux entraînements vers de la partie, on dirait qu’on jouait à Tizi Ouzou. que les joueurs ont affiché une
les quatre derniers jours de notre préparation. C’est pour vous dire tout simplement que ça forme éblouissante. Mais l’état de la
Cela est dû au mauvais temps. Sinon, dans l’en- nous manque vraiment, j’espère qu’il n’y aura pelouse qui s’est dégradée lors des
semble, tout a été bien fait. Maintenant, il faut plus de sanction d’ici la fin de la saison. quatre derniers jours du stage a
mettre tout ça en pratique à partir du prochain Trois nouvelles recrues vont renforcer à chamboulé le programme du staff
match face au CABBA. partir de la première journée de la technique.
Vous n’avez bénéficié que d’une seule jour- phase retour votre équipe. Ont-ils
née de repos, vous reprendrez les entraîne- réussi à s’adapter ?
ments demain matin (entretien réalisé hier, A mon avis, c’est déjà fait, les trois Reprise des
entraînements
Ech Chergui ce matin
«J’ai hâte de débuter avec la JSK»
Q Lquelques
’ une des nouvelles recrues kabyles, Ech Chergui, que nous avons accosté
minutes avant que les joueurs ne soient autorisés à rentrer chez eux pour
Q Les Canaris reprendront les en-
traînements au stade du 1er-No-
vembre de Tizi Ouzou aujourd’hui à
une journée de repos, a tenu dans la foulée à qualifier le stage pratique de réussite totale partir de 9h30. Les joueurs résidant
sur tous les plans, d’autant plus que ça a permis aux joueurs, les nouvelles recrues no- hors de Tizi Ouzou devaient tous re-
tamment, de bien se préparer physiquement pour la plus importante partie du cham- gagner la ville des Genêts hier en fin
pionnat, la phase retour en l’occurrence. «Vous ne pouvez pas imaginer à quel point j’ai d’après-midi afin d’éviter tout retard
hâte de débuter sous mes nouvelles couleurs. J’ai vraiment hâte de découvrir les supporters à la séance de reprise.
de la JSK. La compétition me manque terriblement, j’espère donner le meilleur de moi-
même pour réussir à la JSK. Sincèrement, je me sens bien dans ce club.» Abdelatif A.
De nos envoyés spéciaux à Sousse
Le Buteur n° 1081 Mardi 12 janvier 2010 17
Coup sur coup MCA
Tarek Rachid
Bouchikhi Benchikh

Bracci : «Harkat En amical : MCA 1 - CRB 1 Ce matin, retour à Alger


et Mokdad seront C’est ce matin, à 6h, que les joueurs
d’attaque samedi»
Avant même de jouer le CRB en
amical, le coach corse, François Bracci, Le Mouloudia rassure, mouloudéens ont quitté leur lieu de
regroupement après dix jours de stage.
C’est à bord d’un autocar de haut
standing que la délégation a rallié

le Chabab progresse
a été catégorique sur le cas de
Abdelmalek Mokdad et Sofiane l’aéroport Tunis Carthage pour
Harkat sur lesquels il compte prendre le vol de 10h à destination
beaucoup pour le match de samedi, d’Alger. Il aura fallu presque deux
contre Annaba. «Je compte beaucoup heures de route pour rejoindre
sur Harkat qui a retrouvé sa verve et l’aéroport de Tunis, qui se trouve à
Mokdad qui a tout pour réussir une environ 225 km de Sousse.
phase retour du tonnerre avec nous.
Nous avons bossé très dur pour les Reprise demain
mettre dans les meilleures conditions, au 5-Juillet
en prévision du match de Annaba qui
sera déterminant pour nous. Attaquer C’est demain à 10h30 que les joueurs
la phase retour par un bon résultat reprendront le travail à l’annexe du 5-
contre un prétendant au titre ne pourra Juillet. Les camarades de Zeddam
que mettre en confiance le groupe», devront se remettre au boulot afin de
nous a confié Bracci lequel fera aussi préparer le match contre Annaba.
confiance à Réda Ouamane qui Tout le groupe suivra le même
disputera son premier match officiel programme jeudi et vendredi.
depuis le début de la saison.
Départ vendredi
Harkat souffre C’est ce vendredi, à 17h30, que la
d’une cloque délégation mouloudéenne prendra
Le défenseur central Sofiane Harkat cette le vol à destination de la ville de
n’a pu aller au bout du match test, en Annaba. Cela pour affronter l’USMAn
raison d’une cloque au niveau du pour le compte de la première journée
grand orteil du pied droit. C’est ce qui de la phase retour du championnat.
a contraint Sofiane à céder sa place à
Megherbi, juste après la pause. Derrag, Bouguèche et
’est au terme d’un match assez disputé que le mais son tir est passé juste à côté du poteau droit de Bouchama reprendront
Ouamane : «J’avais
le soleil dans les yeux» C Mouloudia et le Chabab se sont neutralisés
sur le score d’un but partout. Cette fois,
contrairement aux habitudes, c’est les Vert et Rouge
Fellah.

L’équipe du MCA
aujourd’hui
Les trois internationaux qui se
trouvaient en stage en Turquie avec
Face à son incapacité à détourner le qui vont ouvrir la marque dès la 7’ par Mokdad qui Ouamane, Besseghier, Bedbouda, Zeddam, Har- l’Equipe nationale des locaux, sous la
cuir qui était sur sa trajectoire, a profité d’un joli service de Koudri pour mettre le kat (Megherbi), Boumechra, Koudri (Kabla), Mok- houlette de Abdelhak Benchikha,
Ouamane nous dira : «J’avais le soleil cuir au fond des filets. Mokdad, en grande forme, a dad (Daoud), Bensalem, Attafen (Belkheir), devront réintégrer le groupe ce matin
en plein visage c’est ce qui m’a empêché failli doubler la mise sur un coup franc botté sur la Amroune (Hamrat) à l’occasion de la reprise du travail. Il
de voir convenablement la trajectoire transversale. Les Belouizdadis vont revenir pro- L’équipe du CRB s’agit bien évidemment de Hadj
du cuir», nous a dit à la fin du match le gressivement dans la partie en égalisant à la 80’ Fellah, Akniouen (Fénier), Boukedjane (Bou- Bouguèche, Mohamed Derrag et
remplaçant de Zemma qui a été dans grâce à une reprise puissante de Boukria des 18 mè- kria), Mameri, Aksas, Bendahmane (Meghout), Nacim Bouchama qui seront des
l’ensemble très bon. tres, et qui a été repoussée par Ouamane dans ses Lahmar, Aouad (Alex), Saïbi, Boushaba, Gherbi titulaires indiscutables lors du match
propres filets. Bensalem aurait pu permettre à son (Bey) de ce samedi face à Annaba.
équipe de reprendre l’avantage dans les arrêts de jeu, T. Che
Amroune et Bensalem
Il a quitté officiellement
Il remplacera Babouche face à l’USMAn titularisés
le Doyen Bedbouda «Pas question de Les deux jeunes Mouloudéens,
Mohamed Amroune et Zinedine
Bensalem, ont été titularisés à
Khedis
a obtenu chuter cette fois-ci à Annaba»
Relégué depuis quelques Annaba lors du
l’occasion du match test face au CRB.
Pour Amroune, c’est un retour à la
compétition après avoir été soumis à
des soins afin de soigner un bobo au
avant-hier matches sur le banc de touche,
Brahim Bedbouda n’a pour-
match aller à
Rouiba. Ce jour-là,
tendon de la cheville droite.
tant jamais sourcillé, attendant vous aviez mis qua- Mokdad étincellent
sa lettre de l’opportunité de refaire son re-
tour au premier plan. Il aura
tre buts à votre ad-
versaire. Une défaite Pour son deuxième match test l’ex-
libération l’occasion de le faire samedi
prochain face à Annaba. Bra-
qui est restée en tra-
vers de la gorge des
joueur de l’US Créteil, Abdelmalek
Mokdad, a fait forte impression en
him se dit prêt à remplacer Ba- Annabis qui vou- produisant un bon match. Auteur du
Aux abonnés absents depuis un bouche sur le flanc gauche de dront certainement premier but de son équipe à la 7’ sur
certain temps, ce n’est la défense. prendre leur re- un service de Koudri, Mokdad aurait
qu’avant-hier que le défenseur Un mot sur ce match ami- vanche. N’est-ce pas
? même pu doubler la mise lorsqu’il a
Sid-Ahmed Khedis a obtenu cal que vous venez de dis- laissé dans le vent Aksas, celui-ci
des mains de Omar Ghrib, le puter face au CRB et qui C’est sûr que An-
naba voudra nous n’ayant d’autre alternative que de
responsable du club, sa lettre clôture votre stage de dix
jours à Sousse ? battre et prendre sa stopper illicitement la course du
de libération. Cela lui revanche, mais nous joueur émigré. Mokdad sur un coup
permettra de tenter sa chance C’est un bon test pour nous,
car nous n’avons disputé qu’un aussi aurons des franc a trouvé la transversale de
ailleurs, lui qui aura quitté le atouts à faire valoir. Fellah. La forme retrouvée de ce
seul match amical durant ce
Mouloudia en ayant joué trois stage. Néanmoins, nous avons Nous irons à Annaba joueur rassure Bracci qui compte
matches de championnat bossé très dur au cours de ce avec la ferme déter- beaucoup sur lui lors de phase retour.
comme titulaire, soit 260 regroupement avec une ca- mination de réussir
minutes de jeu dans les jambes. dence très soutenue. J’estime un bon résultat qui Daoud était de la partie
A vrai dire, l’ex-Husseindéen que nous avons fait du très nous mettra dans les
aura fait les frais de l’excellente bon boulot à Sousse. meilleures conditions Farid Daoud a fait son retour à la
pour la suite du compétition à l’occasion de ce match
forme et de la complicité qui Relégué sur le banc de championnat.
existait entre Zeddam et touche depuis, justement, amical face au CRB. Incorporé à la
Coulibaly qui a joué tous les le derby face au CRB, vous allez refaire surface à l’occa- Souvent, votre équipe a connu des désillusions à An- place de Mokdad, le demi défensif
sion de la reprise du championnat contre Annaba. naba. C’est un stade qui ne réussi trop au Mouloudia. mouloudéen s’en est pas mal sorti,
matches sans rater la moindre Qu’en pensez-vous ?
minute. Une performance de Vous semblez déterminé à fournir un gros match… surtout pour un élément qui n’a pas
Tout le monde est déterminé à produire un gros match. C’est vrai que nous avons souvent perdu à Annaba, mais joué depuis des mois pour cause de
haut vol qui n’a pas laissé la les choses on changé. Nous sommes leaders du champion-
Nous sommes tous décidés à réaliser une bonne perfor- blessure.
moindre opportunité à Khedis mance face à une équipe très redoutable qui joue aussi pour nat, on se doit de ce fait de réussir un bon résultat. Il est hors
de s’exprimer sur le terrain. le titre. Personnellement, je suis prêt à relever le défi. J’ai tou- de question pour nous de perdre cette fois-ci. Senouci n’a pas joué
Évoluant sur le côté gauche jours bossé très dur afin d’être prêt à répondre aux attentes du Vous allez remplacer Babouche lors de ce match. Une
n’était pas ce qu’espérait le staff technique. situation qui ne sera pas facile à gérer… Benziane Senouci était l’un des
défenseur central qui a préféré Pas du tout, puisque ce n’est pas la première fois que je seuls joueurs chevronnés de
Vous avez été l’auteur de trois buts durant la phase l’équipe à ne pas avoir joué la
changer de club que de aller. C’est une situation exceptionnelle pour un jeune remplace Réda qui est un élément indispensable. Il est le ca-
continuer au MCA avec le défenseur… pitaine, le leader et l’âme de cette équipe. Il ne faut pas oublier moindre minute durant ce stage.
statut de remplaçant, lui qui Faire partie des meilleurs buteurs de l’équipe avec trois que souvent j’ai joué sur le côté gauche, permettant à Réda de Une situation difficile à vivre pour
était le capitaine des Sang et réalisations ne peut que me mettre dans les meilleures condi- monter d’un cran sur le terrain. Je ferai de mon mieux. celui qui était un titulaire
Or. tions pour la suite de la compétition. Entretien réalisé par Tarek Che indiscutable à l’USMB.
T. Che Justement, vous avez inscrit votre premier but contre T. Che
18
De nos envoyés
spéciaux à Hammamet
Le Buteur n°1081 Mardi 12 janvier 2010

Coup d’œil CRB

Kerbadj
Il a rendu visite Kamel Farid
Manane

dimanche soir à
Abboud

l’équipe Henkouche prend


le dessus sur
«Henkouche m’a assuré que les anciennes
stars de la Tunisie
le stage est une réussite» Dimanche, en fin d’après-midi,
Henkouche, Kamel le soigneur, Ra-
chid le magasinier de l’équipe, et
Boualem l’organisateur du stage,
omme il le fait toujours, fait d’avoir récupéré ces joueurs sera

C le président du CRB a
tenu à rendre visite à son
équipe sur le lieu de son
stage de préparation. Mahfoud Ker-
badj est arrivé donc dimanche à
un atout de plus à faire valoir par
l’équipe dans la phase retour du
championnat», dira le président du
CRB.
ont donné la réplique à des an-
ciennes stars de la sélection tuni-
sienne en l’occurrence Nadjib
Ghoumid, Khaled Saïdi et Bayari
Habi qui ne sont que des amis du
20h à l’hôtel Tedj Soltan. Kerbadj, «Aksas a signé pour dix- directeur de l’hôtel Tej Soltan qui,
que nous avons sollicité pour un huit mois sans percevoir le lui aussi, a pris part à la rencontre.
entretien s’est étalé sur plusieurs su- moindre centime» En effet, la partie qui s’est déroulée
jets relatifs à la vie du club. Pour ce Pour ce qui du volet financier, dans une très bonne ambiance s’est
qui est de ce stage de préparation, le Kerbadj estime que ses joueurs, soldée sur le score en faveur des
président du CRB s’est montré satis- même s’ils ont confiance en lui, il Belouizdadis par neuf buts à huit.
fait des conditions de son déroule- n’en demeure pas moins qu’il est de A noter que Henkouche n’a rien
ment et du travail accompli et ce, leur droit de percevoir leur argent. perdu de sa technicité puisqu’il fut
après avoir eu une discussion avec Il a même donné l’exemple d’Aksas l’artisan de la victoire de son
Henkouche : «Je ne vous cache pas pour illustrer cette confiance : «Sa- équipe.
que je suivais toutes les informations chez que Aksas a signé pour dix-huit
relatives à mon équipe au cours du mois au CRB sans percevoir le moin-
stage à travers le Buteur et El Hed- dre centime. Je tiens à rassurer les Younes ménagé
daf, puisque vous êtes les seuls jour- joueurs, et je les assure qu’ils seront par Henkouche
nalistes présents avec l’équipe. Pour payés au cours de ce mois de jan- L’attaquant du CRB, Sofiance
ce qui est du stage, Henkouche m’a vier», nous a confié Kerbadj. Younes, a été ménagé hier par son
assuré de sa réussite, que ce soit pour entraîneur à l’occasion du dernier
le travail accompli ou pour l’am- «L’argent des sponsors
match de préparation face au MCA.
biance qui règne au sein du groupe. renflouera les caisses bien-
tôt»
L’entraîneur du CRB a voulu sans
En dehors de l’aspect technique, le
but de ce stage était de permettre au « Nous avons entamé toutes les doute éviter à son joueur d’être
Boukria vont apporter un plus au de son départ, je n’aurais peut-être confronté à son ex-équipe.
groupe de retrouver la bonne am- démarches nécessaires pour bénéfi-
CRB. J’ai misé donc sur le recrute- pas transféré Harizi mais on a été
biance qui était la sienne la saison cier de l’argent des sponsors. Je pense
ment pour donner un nouveau souf- contraints de le faire pour avoir le
passée afin de pouvoir réaliser les ré-
fle à l’équipe.» droit de recruter deux joueurs.»
que les caisses du club seront ren- Il a discuté avec
sultats souhaités.» flouées dans les quelques jours à
«Nous avons 27 licences et «Avoir recruté Boukria ne
venir au cours de ce mois de janvier. Bracci
«Le match du MCO révélera le recrutement est clos» Dès que l’on aura cet argent, les
veut nullement dire que l’on
les résultats du stage» Même après le recrutement d’Ak- joueurs seront payés, mais l’argent
reproche quelque chose à
Kerbadj ajoutera : «Je pense que le sas et Boukria, dans l’entourage du des sponsors reste insuffisant pour
Boukedjane»
match du MCO que nous allons dis- club on parlait de troisième recrue. subvenir à tous les besoins du club.
Toujours à propos de recrute-
puter pour le début de la phase re- A ce sujet Kerbadj nous dira : «Il n’y Les pouvoirs publics doivent nous
ment, le président du CRB a voulu
tour révélera, et confirmera, les aura pas de troisième recrue car il aider.»
apporter des précisions pour mettre
résultats du stage. Nous avons misé faut savoir que nous avons déjà 27 fin à toute polémique : «Le recrute-
sur ce stage pour que l’équipe re- licences et que l’on ne peut aller au- «Le président Bouteflika
ment de Boukria, qui est un bon élé-
trouve sa stabilité du moment que, delà du nombre de joueurs autorisé a demandé aux pouvoirs
ment, ne veut nullement dire que
sur le papier, nous avons un bon ef- par la réglementation. Si on avait publics d’aider les clubs qui
l’on reproche quelque chose à Bou-
fectif et des joueurs qui ne sont plus transféré Alex, on aurait peut-être représentent l’Algérie dans
kedjane. Je voulais seulement avoir
à présenter.» pensé à une troisième recrue, mais, les compétitions
une bonne doublure au poste d’ar-
comme vous le savez, Alex est ac- internationales»
rière gauche.» «Le plus en forme
«Le recrutement effectué va tuellement avec nous, bien que l’on «Je n’arrive pas à comprendre la
jouera et cela relève des prérogatives
nous permettre de donner souhaite toujours le transférer.» raison pour laquelle les pouvoirs pu-
du staff technique», ajoutera Ker-
une base à l’équipe» blics ne viennent pas en aide au
badj. Younes, qui s’est contenté de
Pour ce qui est du recrutement, «On était sur le point de CRB. Pourtant, le président de la Ré-
le président du CRB nous a confié transférer Alex à Al Shamal publique a donné instruction d’aider quelques exercices, a discuté long-
«On a récupéré des temps avec Bracci qui était son en-
qu’à travers cette opération il vou- mais…» tous les clubs qui représentent l’Algé-
joueurs» traîneur au Mouloudia. A noter que
lait beaucoup plus donner une base A propos du transfert d’Alex, rie dans les compétitions internatio-
«Maintenant que nous avons un Younes était l’une des pièces maî-
à l’équipe : «Après le retour de Hen- Kerbadj nous dira : «Sincèrement, il nales. Le CRB prendra part à la
effectif équilibré, je tiens à vous dire
kouche, et même si l’entraîneur avait n’y a rien de nouveau dans le trans- coupe de la CAF et il nous faut les tresses du technicien français
aussi que je suis satisfait que nous
déclaré que l’effectif qu’il avait sous fert de Alex actuellement. Certes, on moyens nécessaires pour représenter
avons récupéré des joueurs sur les-
sa coupe lui suffisait, j’ai tenu à ren- dignement notre pays», conclut
forcer l’équipe. Des éléments qui ne
était sur le point de le transférer à Al
Shamal, au Qatar, mais il y a eu des
quels on avait presque perdu espoir,
Kerbadj.
Boukria joue et
et qui ont repris leur forme dans
sont plus à présenter y ont été inté- interférences qui ont fait échouer le l’équipe à l’image de Gherbi, Aoued
Kamel M. marque
grés afin de lui donner une base, projet. D’ailleurs, si j’avais été certain Le néo Mouloudéen qui a fait sa
et Akniouène. Je pense donc que le
derrière, et je pense que Aksas et rentrée au cours de la deuxième mi-
temps, a réussi l’unique réalisation
Kerbadj a suivi Gasrine s’intéresse à Alex Son manager s’est de son équipe en remettant les pen-

Q
Le Club Tunisien de Gasrine s’intéresse aux mi- dules à l’heure et ce à dix minutes de
la première partie lieu de terrain du CRB, Soumian Alex, et c’est l’or- montré très exigeant la fin de la rencontre. Ce dernier a
ganisateur du stage, Ahmed Boualem, qui était donné entière satisfaction, et le staff
du match derrière ce contact. D’ailleurs, un manager tunisien envers Al Shamal
Q
Cependant, le milieu de terrain ivoi- technique, ainsi que le président
l’Angola - Mali devait le superviser pour conclure son transfert, seu-
lement le CRB veut le transférer avant que le mercato rien souhaite aussi terminer la saison Kerbadj qui a assisté à la rencontre
Sitôt arrivé à l’hôtel Tej Soltan, le prési- en Algérie n’arrive à son terme. En effet, le président dans une autre équipe, car il ne veut n’ont pas tari d’éloges sur lui.
dent Mahfoud Kerbadj a pris place au salon du Chabab ne veut pas dégarnir son effectif car, même en aucun cas se retrouver sans club à la fin
de l’établissement où il a suivi, avec le staff s’il affirme avoir clôturé le recrutement, il se pourrait de l’actuel exercice. En effet, Alex a failli
technique et les joueurs, la première mi- qu’il ramène un attaquant. Kerbadj se montre prêt à être au club d’Al Shamal, mais son mana- Un troisième
ger s’est montré très exigeant sur le plan fi-
temps de la rencontre qui a opposé l’Angola faciliter la tâche à Alex pour évoluer dans le club de
son choix, et aussi bénéficier de son transfert sur le nancier envers les Qataris, demandant pas match nul
au Mali ; avant de se rendre au restaurant moins de 200.000 dollars pour le transfert. Le match qui s’est soldé sur un
plan financier.
pour le dîner. Ce que les dirigeants d’Al Shamal ont caté-
goriquement refusé. Alex est dans une im- score de parité (un but par tout)
Le CRB prêt à le céder entre le CRB et le MCA était la
Les joueurs du CRB, passe, vu qu’il n’est au courant de rien
concernant les tractations entre son ma- troisième rencontre disputée par
supporteurs du Mali pour un prix raisonnable nager et le club d’Al Shamal. D’ailleurs, les Belouizdadis qui ont réalisé leur

Q
Les joueurs du CRB se sont reconvertis en Le CRB se montre prêt à céder Alex au club Kerbadj compte avoir une discussion à bâ-
qui voudrait bénéficier de ses services et ce, tons rompus avec son joueur afin de lui ex- troisième match nul au cours de ce
supporters de la sélection malienne qui était pour un prix raisonnable. Le club ne veut pas pliquer la situation qui prévaut stage. Mais le plus important pour
menée au score, avant de remettre les pen- bloquer le joueur d’autant plus que son moral est actuellement au sujet de son transfert. La le CRB n’était pas le score en lui-
dules à l’heure de manière spectaculaire. Les un peu affecté, suite à la situation qu’il traverse piste du club de Gasrine est donc un nou- même, mais surtout de se préparer
joueurs du CRB auraient voulu que la ren- comme il nous l’a affirmé. Reste à savoir mainte- vel espoir pour Alex qui veut être fixé sur
nant si le club trouvera aussi un consensus avec son avenir le plus tôt possible en prévisions du championnat et
contre se solde sur un score de parité afin
que cela puisse profiter à l’EN. son manager. corriger les lacunes décelées.
Le Buteur n° 1081 Mardi 12 Janvier 2009
19
Coup d’œil Division 1

USMA

Achiou forfait
face au CAB…
uteur d’une grande prestation lors du dernier match offi- coup duré, Achiou semble décidé à faire de son mieux

A ciel de son équipe face au MCO pour le compte des 32es


de finale de la Coupe d’Algérie en inscrivant un but sur
coup franc direct, mais en délivrant aussi deux passes
décisives, Hocine Achiou, qui a été l’homme en forme
des Rouge et Noir en fin de la phase aller, n’a pas pu en fin de compte
prendre part au stage de préparation hivernal que ses coéquipiers, à
cause d’une blessure dont il souffre depuis plusieurs semaines au ni-
pour en finir. Il devra être de retour sur Alger dès qu’il
aura le feu vert du médecin qui le prendra en charge.

Sayah pour le remplacer


De son côté, l’ancien entraîneur du Ahly de Tripoli va
essayer, à son tour, de trouver des solutions pour pal-
lier cette défection. Saâdi, comme indiqué plus haut,
veau de la cheville. Saâdi espérait, toutefois, récupérer son milieu de espérait récupérer son milieu de terrain. Comme ce
terrain offensif lors de la réception du CAB samedi prochain, à l’occa- ne sera pas le cas, il devra donc compter sur un
sion de la première journée de la phase retour. En fin de compte, cela autre élément pour remplacer Achiou. Et cet élé-
ne se réalisera pas du moment que le n°10 usmiste n’est pas complète- ment-là pourra bien être le jeune Sayah. L’inter-
ment rétabli. N’ayant pas repris les entraînements avec le groupe, national Espoirs, qui n’a plus foulé les
Achiou sera ainsi le deuxième joueur à déclarer forfait pour la rencon- pelouses en championnat depuis plusieurs
tre de la dix-huitième journée, après Karim Ghazi. Pour rappel, ce der- mois, pourra profiter de ce forfait pour re-
nier est suspendu, après avoir était expulsé face au NAHD lors de la trouver la compétition officielle.
phase aller. Adel C.

Il se trouve actuellement en France


A en croire une source proche de Achiou, l’ex-international se Aujourd’hui Rial et Khoualed
trouve actuellement en France pour se soigner. Voulant à tout repos
prix en finir le plus tôt possible avec cette blessure qui a beau- de retour jeudi
Les joueurs de l’USMA ont eu En regroupement à Antalaya en Tur-
droit aujourd’hui à un jour de repos quie depuis plusieurs jours
Reprise demain à Bologhine accordé par Noureddine Saâdi à l’is- avec l’Equipe nationale
C’est demain que les Usmistes reprendront le chemin sue de la séance d’entraînement d’hier A’, les deux joueurs
des entraînements, après avoir bénéficié d’une journée de matin. Cette journée sera donc l’oc- usmistes Rial et Khoualed
relaxe. La reprise est prévue au stade Omar-Hamadi. Les casion pour les coéquipiers de Mo- ne rejoindront leur équipe
Rouge et Noir aborderont lors de cette séance leur dernière hamed Amine Zidane de souffler que jeudi prochain, en
phase de préparation pour leur prochain match qui aura lieu un peu, après une semaine prévision du prochain
ce samedi et qui les opposera au CAB, à l’occasion de la pre- de stage bloqué. match de championnat face
mière journée de la phase retour au CAB.

De notre envoyé
spécial à Casablanca
ASO
Gharbi,
toujours
Après le stage, la Abbou-Hamadou,
entre les deux, ça
Brahim S.
au tapis
Si le retour de Mo-
hamed Zaouche a de
quoi rassurer, après qu’il soit clairement apparu
concurrence fait rage «balance»
au milieu
Si on avait dit à Yacine Hamadou
qu’en perdant quelques kilos, il gagne-
que sa blessure est totalement guérie, ce n’est
pas le cas du polyvalent Sabri Gharbi que le rait plus de poids dans l’entrejeu de
coach espérait voir rétabli avant la fin du stage son équipe, il ne nous aurait certaine-
et qui ne sera finalement pas d’aplomb pour ment pas cru, lui qui a vraiment paru
prendre part au premier match de la phase re- renaître au cours de ce stage hivernal
tour, à l’occasion de la réception de l’USMH. Ce où il a vraiment surpris son entraî-
qui n’est pas sans donner quelques soucis à Sli- neur. Ce dernier, qui l’avait au collima-
mani qui aurait tant souhaité pouvoir compter teur durant toute la phase aller où, il
sur lui en défense où les absences de Zaoui et est vrai, l’ex-Annabi et Mouloudéen
Ziane-Cherif ne seront donc pas du tout faciles avait plus brillé par ses incartades
à pallier. Et quand on sait qu’en plus Sellama et qu’autre chose pour espérer se retrou-
le jeune latéral gauche, Belhani, ne sont pas eux ver dans les petits papiers du coach.
aussi au mieux de leur état de santé, on com- Aujourd’hui, la donne a complètement
prend alors l’inquiétude de l’entraîneur, d’au- changé puisque Hamadou a été parmi
tant que le compartiment de la défense a été, les éléments qui se sont le plus distin-
pour ainsi dire, le seul secteur à avoir quelque gués au cours du regroupement au
peu battu de l’aile au cours de ce stage hivernal. Maroc où en plus d’avoir étalé des fa-
cettes insoupçonnées de son talent, il a
prennent part à ce genre de stage avec les réussi, en redoublant d’efforts aux en-

L
es Chéliffiens sont donc de retour au
Les joueurs ratent pays après un regroupement qui «grands». Ainsi, selon Slimani, on va certaine- traînements, à perdre les kilos qu’ils
ANCOLA - MALI aura duré dix jours à Bouskoura du ment entendre encore très souvent parler de avait en trop. A contrario, l’autre mi-
Avant-hier donc prenait fin le stage des Ché- côté de Casablanca où l’ASO a été se ces jeunots qui ont pour noms, Koudat, Man- lieu de terrain chéliffien, Mohamed
liffiens à Bouskoura (Casablanca) et ce fut l’oc- refaire une santé, en prévision de la sour et Boucella, pour ne citer que ceux-là, Abbou, s’est payé une silhouette be-
casion pour eux d’avoir quartier libre pour faire phase retour. L’heure est donc au bilan du tra- avec lesquels les habituels titulaires vont devoir donnante qui ne doit sûrement pas lui
quelques emplettes, afin de ne pas rentrer à la vail effectué dans un centre, le Well ness sport, apprendre à compter. Même parmi les anciens, valoir les bonnes grâces d’un entraî-
maison les mains vides. Mais voilà, dans la ca- offrant toutes les commodités nécessaires pour le coach a constaté l’abattage dont ont fait neur se retrouvant devant une situa-
pitale économique du Maroc on risque de ne une bonne préparation. Même si le coach Sli- preuve certains en se comportant en véritables tion pour le moins cocasse à citer en
plus savoir à quel magasin se vouer tellement mani ne veut pas employer le terme de bilan leaders du groupe comme pour montrer qu’à exemple, pour en prendre de la graine,
on voudrait prendre tout et cela a fait que les préférant attendre que son équipe joue deux ou l’ASO, il n’y a pas que Zaoui, Gaouaoui et autre un élément qui était durant la phase
joueurs n’ont pu rentrer à leur hôtel à temps trois matchs de la phase retour pour pouvoir Messaoud et que eux aussi ont droit de cité. A aller à peine, le type même de la forte
pour assister au match d’ouverture de la CAN juger des retombées de ce stage hivernal. Néan- croire que cet état d’esprit a trouvé l’espace libre tête. Eh oui, il n’y a que les imbéciles
entre l’Angola et le Mali. Ils étaient bien évi- moins, le technicien chéliffien n’a pas été avoir pour se forger en l’absence des internationaux qui ne changent pas et donc vivement
demment déçus, mais pas autant qu’ils n’al- en indice pour pouvoir connaître ou tout au qui, à leur retour, n’aurons sûrement pas la par- le retour que l’on admire le nouveau
laient l’être le lendemain en assistant à la moins deviner les grandes lignes de son tie belle. En attendant, ce sont les supporters Hamadou, à moins que d’ici là, Abbou
débâcle des Verts contre le Malawi . Ce match, constat. Ainsi, pour lui, la principale satisfac- qui se frottent les mains devant tant d’abon- aura réussi à jeter du lest et alors bon-
oui, ils auraient sûrement et de loin souhaité le tion aura été la façon dont ses joueurs se sont dance de bien par laquelle s’expliquerait donc jour le casse-tête pour Slimani.
rater pour s’éviter ce haut-le-cœur auquel ils ne donnés à fond sans rechigner à la tâche, surtout cette passivité de leur club en ce mercato d’hi-
s’attendaient point. les jeunes dont c’était la première fois qu’ils ver.
20 Le Buteur n°1081 Mardi 12 janvier 2010

Coup d’œil Division 1


Il n’a pas encore réintégré le groupe
JSMB Messali incertain
face au MCEE
Le constat de Menad après La blessure contractée par le défenseur de la JSMB, Adel Messali,
lors du deuxième jour du stage effectué à Hammam Lif, semble
plus compliquée que ne le pensait le staff médical béjaoui. Après
l’IRM passée dans une infirmerie privée de la capitale tunisienne

le stage de Hammam Lif cette défection.


on pensait que la blessure n’était pas si grave et que Messali n’avait
besoin que deux ou trois jours de repos. Ces derniers jours lors
des séances d’entraînement et même s’il bénéficiait d’un entraî-
nement spécifique, seul, Messali ressentais toujours des douleurs
et ne pouvait même pas s’appuyer sur la jambe. Selon des proches
du joueur ainsi que du staff médical du club Messali doit passer
Sans N’djeng l’attaque un autre examen dès son retour au pays afin d’être fixé sur la na-
manque d’efficacité… ture de sa blessure. D’après les mêmes sources le joueur risque de
Menad a décelé les points faibles de rater la première rencontre de son équipe pour le compte de la
son équipe surtout au niveau de la première journée de la phase retour, ce samedi, face au MCEE.
ligne d’attaque qui était hors-champ De plus, ce qui confirme l’incertitude du joueur pour le prochain
durant les joutes amicales qu’a dis- match face à El Eulma, ce sont les deux derniers matches amicaux
putées la JSMB. Sur les trois buts qu’a disputée la JSMB à Tunis où le coach Menad a essayé plu-
marqués, les attaquants n’en ont sieurs variantes au niveau du compartiment défensif afin de lui
marqué qu’un seul. Tout cela vient trouver un remplaçant pour le prochain match. Menad aura donc
surtout confirmer les qualités de l’at- à choisir entre le jeune Mebarakou et Mehaïa qui a déjà évolué
taquant camerounais, Yannick dans l’axe de la défense.
N’djeng, qui a raté le stage, mais qui
sera heureusement prêt pour le pro-
chain match face au MCEE.
Messali : « Je préfère ne pas
jouer le match du MCEE et ne
Dehouche a encore be- pas rater la phase retour »
Après dix jours de stage en Tunisie, de la deuxième rencontre face à
soin de temps Joint par nos soins, hier, avant de quitter l’hôtel, Adel Messali nous
Menad a remarqué aussi que la nou- a fait savoir qu’il n’était pas rétabli à 100% et qu’il risquait de ne
plus exactement à Hammam Lif, la l’Etoile du Sahel où il a été responsa-
velle recrue, Nassim Dehouche, qui pas être présent lors du prochain rendez-vous de son équipe, ce
délégation béjaouie a quitté hier ble de deux buts encaissés par son
a bénéficié d’un temps important samedi, face au MCEE. « Après l’IRM que j’ai passée, le médecin
après-midi l’hôtel Ezzahra. Après ce équipe. Ainsi donc, Si Mohamed
durant les matches disputés durant m’a accordé deux jours de repos. Les deux jours n’ont pas été suffi-
stage, et les trois matches amicaux reste le gardien numéro un et Djeba-
ce stage, a prouvé de belles choses. sants car je ressentais toujours les mêmes douleurs, ce qui m’a
joués à Tunis, le coach béjaoui a ret n’a donc saisi sa chance lors des
Toutefois, le joueur n’est pas encore obligé à m’entraîner au sol durant toute la période de stage. A pré-
établi son constat. Des satisfactions trois matches amicaux. Ce qui nous
au top surtout sur le plan physique. sent, je suis incertain pour ce match de la première journée de la
mais aussi des imperfections sur le amène à dire aussi que Menad va
Il n’a pas joué pendant longtemps, ce phase retour car je dois continuer à me soigner. Quoi qu’il en soit,
rendement de l’équipe en général et certainement compter sur Si Moha-
qui a pesé négativement sur ses per- je préfère ne pas jouer ce match plutôt que de rater toute la phase
le rendement des joueurs en particu- med lors de la prochaine rencontre
formances. Malgré tout, le joueur est retour » nous dira-t-il.
lier. Menad estime que certains de face au MCEE même s’il n’a pas ef-
en train de revenir peu à peu et,
ses joueurs ont marqué des points et fectué le stage avec son équipe. Tou-
selon Menad, avec quelques matches
que d’autres n’ont pas convaincu. tefois, selon le coach, il a effectué un
supplémentaires, le joueur récupé-
Tasfaout rend visite
autre stage, plus intéressant, avec
Si Mohamed reste le gar- l’équipe nationale A’.
rera sa forme. aux Béjaouis
Le buteur des Verts de tout les temps était l’invité-surprise des Bé-
dien numéro un et Dje- Zerdab a payé cash son jaouis avant-hier dans la soirée. Abdelhafid Tasfaout devait se ren-
baret n’a pas saisi sa L’absence de Messali a
déséquilibré la défense retard dre, accompagné de Menad, aux studios de Nassma TV pour
chance… Dans le même contexte, le driver bé- participer à une émission diffusée avant-hier dans la soirée.
Parmi ces points, le cas du gardien Le deuxième point noté par Menad
jaoui estime que le milieu de terrain
international, Si Mohamed, qui a concerne la défense qui, selon lui, a
béjaoui, Zahir Zerdab, qui a raté la Menad de retour ce matin
raté ce stage. En dépit de cela il reste perdu son équilibre en encaissant Si la délégation béjaouie a quitté la Tunisie hier pour rentrer au
moitié du stage, a payé cash ce re-
le gardien numéro un de la JSMB, quatre buts lors des trois matches pays par route, le driver de la JSMB, Djamel Menad, quant à lui,
tard : il n’a participé qu’à une seule
puisque le gardien qu’il a remplacé amicaux disputés par son équipe. a prolongé son séjour d’une journée afin d’assister pour la
rencontre et seulement dans les der-
durant cette période de stage, à sa- Menad fait allusion à son défenseur
nières minutes du match. Ce qui deuxième fois à l’émission présentée par l’animatrice algérienne,
voir Yacine Djebaret, a joué tous les de l’axe, Adel Messali, qui était blessé
prouve que le joueur n’est pas encore Lydia, sur la chaîne Nassma TV. Il sera présent pour commenter
matches amicaux de son équipe dis- et qui n’a pas pu jouer le moindre
prêt car, durant les minutes où il a la défaite surprise de l’Equipe nationale face au Malawi. Menad
putés en Tunisie. L’autre gardien de match durant ce stage. Cela
été incorporé, Zahir a souffert physi- sera de retour ce matin à bord d’un avion à destination d’Alger
l’équipe, Karim Saoula, était blessé et confirme donc la valeur de l’enfant
quement. Cela permet de penser avant de se rendre dans l’après-midi à Bejaïa pour reprendre le
n’a joué aucune minute. Selon son de Sétif dans ce compartiment. Sa
qu’il risque de ne pas jouer la pro- travail avec son équipe en prévision du prochain rendez-vous face
entraîneur, Yacine n’a rien démontré blessure a chamboulé tout le pro-
chaine rencontre de son équipe et au MCEE.
durant ces trois matches. Il a com- gramme de Menad qui, à chaque
rester sur le banc de touche. L. M.
mis beaucoup d’erreurs surtout lors fois, cherchait la solution adéquate à
L. M.

ESS
De notre envoyé spécial
à Hammam Bourguiba
Retour au biquotidien à
partir d’aujourd’hui
Alors que Zekri défend sa réaction hostile Vu l’incapacité de la direction de pro-
grammer un second match amical, le staff
technique sétifien, et après avoir pro-
Kheïreddine R. La direction de l’Entente exige un grammé une seule séance d’entraînement le
lundi, a donné la permission aux équipiers
rapport sur le scandale face à Jendouba de Hadj Aïssa de quitter l’hôtel pour faire
un petit tour dans les environs. A partir
n restant à Sétif, l’homme fort tances, il est regrettable qu’un grand de l’équipe adverse. Selon lui, en de- à Hammam Bourguiba.

E
d’aujourd’hui, des biquotidiens sont prévus
de la direction sétifienne, le club comme l’Entente soit mêlé à ce mandant à ses joueurs de quitter le Il espère affronter une jusqu'à la fin de ce stage bloqué, avec le pri-
président Serrar, ainsi que genre d’incidents qui n’honorent terrain avant la fin de la rencontre, il équipe algérienne vilège de s’entraîner sous les projecteurs en
son bras droit, Hemmar, n’étaient guère le récent champion de a voulu humilier les Sétifiens, ce qui en amical fin d’après-midi, privilège dont n’ont pas pu
pas au courant des incidents surve- l’UNAF. n’a pas plu à Zekri, qui considère ce Après son refus dans un premier bénéficier les équipes algériennes présentes
nus durant le match amical entre les L’attitude de Zekri n’a geste comme une provocation. Un temps de rencontrer des formations en Tunisie durant cette trêve hivernale.
équipiers de Belkaïd et les Tunisiens pas plu aux dirigeants geste enfantin qu’il aurait pu igno- algériennes en amical durant le sé-
de Jendouba. Ils en ont été informés En s’accrochant avec l’entraîneur rer vu que cette formation de Jen- jour des Noir et Blanc à Hammam
quelques heures plus tard par un de Jendouba, le coach Zekri, qui est douba est très loin du niveau et Bourguiba, préférant affronter des La direction veut garder
membre de la délégation présent à avant tout un éducateur, n’a pas été surtout du riche vécu de l’Aigle noir. équipes tunisiennes, le coach Zekri, les émigrés
Hammam Bourguiba, ce qui a à la hauteur, selon les dirigeants sé- «J’étais content du jeu qui a constaté que la direction n’a Auteur d’une prestation correcte durant
poussé la direction à se réunir pour tifiens qui regrettent que le numéro collectif de mon groupe» pas réussi à programmer une se- le match amical face à Jendouba, le trio
étudier la situation et prendre les un de la barre technique de l’En- Même s’il aurait aimé disputer conde rencontre, cherche actuelle- d’émigrés, Kacem-Kaddour-Bouderbal, a
décisions qui s’imposent pour évi- tente se comporte de la sorte durant l’intégralité de la rencontre amicale, ment à disputer un match face à un prouvé qu’il pouvait apporter un plus
ter à l’avenir de ternir l’image de un match amical, quels que soient le pour avoir une idée précise sur le adversaire algérien. Malheureuse- conséquent dans l’échiquier de Zekri durant
l’Aigle Noir sur la scène arabe. motif et les raisons qui ont poussé rendement et le niveau de chaque ment cela est impossible en Tunisie, la seconde partie de saison. Cela au point de
Un rapport détaillé Zekri à réagir aux provocations des élément sétifien, l’entraîneur Nou- vu que des équipes comme l’USM pousser la direction, par le biais de Hem-
sur cette rencontre Tunisiens. redinne Zekri reconnaît qu’il était An, le MSPB ou l’ASK sont déjà ren- mar, d’annoncer qu’il sera retenu dans le
La direction sétifienne n’a pas Zekri : « Je n’accepterai satisfait de la qualité du jeu collectif trées au pays. Il faudrait peut-être groupe sétifien jusqu'à la fin de saison. Ben-
tardé à entamer une petite enquête, jamais que l’on touche à de son groupe. Un groupe qui, selon préciser que ces équipes avaient sol- cherif, lui, fera les frais de son rendement
contactant quelques joueurs et des notre dignité» lui, n’a pourtant joué qu’à 50% de licité dans un premier temps la di- laborieux, samedi dernier, en quittant le na-
membres du staff technique pour Contrairement à la direction, le ses moyens vu la forte charge de tra- rection de l’Entente pour la vire sétifien durant cette trêve hivernale.
avoir une idée précise sur cette af- coach Zekri ne regrette pas son al- vail qu’ont subis les équipiers de programmation d’un match amical. Kheiredinne R.
faire. Quelles que soient les circons- tercation verbale avec l’entraîneur Diss depuis le début du stage bloqué K. R.
Le Buteur n° 1081 Mardi 12 janvier 2010
21
Coup d’œil Division 1

USMH
En amical

Hendou est rentré WAB 1 - USMH 1


La rencontre amicale ayant
opposé hier à Boufarik la for-
mation locale du Widad à

d’Ukraine blème de sa libération. Cela dit, le cas Galoul reste


l’USMH s’est achevée sur un
score de parité (1-1). Pour
faire tourner son effectif, Cha-
ref a constitué deux équipes.
Chacune a eu droit à 45 mi-
nutes de jeu. En première mi-
près avoir passé en stand by et nul ne sait si ce joueur portera ou

A deux semaines en Ukraine où réside sa


famille, Karim Hendou est rentré à
Alger, le soir. Le lendemain il a pris part à la
pas les couleurs de l’USMH.

Abdat signe et attend


temps, l’entraîneur harrachi a
présenté un groupe composé
essentiellement de joueurs ré-
servistes qui ont trouvé en
séance de reprise avec l’ensemble de ses co-
équipiers. Mais son absence hier à la ren-
sa libération face un onze très motivé qui
Le transfert du défenseur koubéen Abdat à leur a donné du fil à retordre.
contre amicale jouée à Boufarik a suscité La mi-temps a d’ailleurs été
l’USMH n’est toujours pas concrétisé. Même si ce
quelques interrogations parmi les sifflée sur le score de 1à 1.
joueur a déjà paraphé son contrat avec le club har-
quelques supporters de l’USMH présents C’est Djeghbala qui a ouvert la
rachi, il reste toujours dans l’attente de sa libéra-
à la rencontre. marque pour l’USMH, mais le
tion sans laquelle il ne pourrait être qualifié pour
jouer avec sa nouvelle équipe. Le président Mo- Widad n’a pas tardé à remettre
Galoul en stand by hamed Laib a eu une discussion avec son homo- les pendules à l’heure. On
Quant à Galoul, l’incertitude plane tou- logue koubéen, Mecheri, au sujet de la libération pensait qu’après la pause et la
jours quant à son recrutement. Même si le du joueur. Le premier responsable du RCK s’est rentrée de plusieurs titulaires,
joueur a déjà donné son accord, rien n’in- montré disposé à libérer Abdat mais il a demandé les Harrachis allaient prendre
dique que son transfert sera réalisé. Le dé- au dirigeant de l’USMH de patienter quelques l’avantage. Mais cela n’a pas
fenseur husseindéen a certes montré au jours, le temps pour lui de prendre l’avis du été le cas. Malgré une légère
président de l’USMH son intérêt de comité directeur. domination, les Jaune n’ont
porter les couleurs de l’USMH, mais N. R. pas été capables de percer la
tout en avouant son incapacité à régler le pro- défense du WAB terminant
ainsi le match avec ce même
Problème de dos Briki va mieux score acquis en première
mi-temps.
pour Bouchemal Briki le défenseur latéral qu’un mauvais souvenir. Briki pour la rencontre de ce week-
Pour Bouchemal, son absence est due à une bles- pourrait prendre part au se sent beaucoup mieux mais end, car j’ai vraiment envie de Absences de
sure au dos. D’ailleurs, il n’est pas à sa première match contre l’ASO, prévu ce sa participation dépendra de disputer ce match très impor- plusieurs titulaires
puisqu’il a raté déjà les deux précédentes rencontres week-end. Le joueur était de- la décision du médecin. Il es- tant contre l’ASO. Mais bon, la L’USMH a affronté le Widad
amicales. L’enfant de Ouargla continue malgré tout puis quelque temps soumis à père en tout cas être présent décision revient à l’entraîneur. de Boufarik avec plusieurs
à s’entraîner, avec des séances légères basées sur des un travail spécifique, basé sur Je souhaiterai être aligné et je absents, parmi les titulaires.
tours de piste. Sa participation à la rencontre contre des tours de piste en solo, et «Je suis prêt pour ferai tout pour être à la hau- On citera Bouchemal, Hanti-
l’ASO est très incertaine. C’est la raison pour laquelle il vient de reprendre les en- teur. Le plus important c’est, ser, Aissaoui et Hendou.
le coach mise beaucoup sur la participation de traînements avec le groupe.
le match contre bien sûr, les trois points de la Tous ces joueurs n’ont, pour
Briki. Totalement rétabli de sa blessure, ce joueur Briki a même pris part aux l’ASO» victoire», a dit Briki. des raisons diverses, pu parti-
est le plus indiqué pour jouer sur le flan gauche ; dernières rencontres ami- «Ma blessure n’est plus Nacer-Eddine Ratni ciper à cette rencontre
contre l’ASO cales. Sa blessure n’est plus qu’un mauvais souvenir. Je me amicale.
sens beaucoup mieux et prêt

USMB
Malgré le mauvais
temps… Mouassa : «Des joueurs
Les joueurs de Blida sont sur le point de conclure
leur première semaine de stage. Mouassa a surtout axé
son travail sur le volet physique, et pour cela il a pro-
tout de suite opérationnels»
Le coach blidéen, Kamel Mouassa, es- auront à être libérés : «Nous nous sommes Mouassa précisera : «Nous allons recher-
grammé des séances quotidiennes à Bouchaoui. La se-
conde semaine sera plutôt consacrée au volet time qu’aucune erreur ne doit être faite basés, pour établir la liste des joueurs qui cher surtout des joueurs à vocation offen-
technico-tactique. En effet, le travail qui sera effectué lors de l’importante opération de recrute- seront libérés, sur des critères uniquement sive, c’est certain, car c’est à ce niveau que
peut conditionner, dans une large mesure, le reste du ment. Il a dit en substance : «Nous avons sportifs. Ce sont des éléments qui ont eu un nous avons le plus souffert. Ce seront des
parcours des camarades de Zemmouchi. Les raisons terminé la première manche par un succès rendement médiocre et qui, au vu de ce éléments ayant une certaine expérience. Il
pour cela en sont multiples. Il s’agira d’abord de gagner en coupe d’Algérie, et cela a mis du baume qu’ils ont montré lors de la phase aller, ne faut aussi que ces éléments soient tout de
des matchs à domicile et c’est ce que les joueurs de au cœur à tout le monde. Pour ce qui est de seront pratiquement d’aucune utilité à suite opérationnels. Ils ne viendront pas à
Mouassa n’ont pas exactement réussi à faire. Si les la trêve, il nous faut la mettre à profit pour l’équipe lors de la phase retour. Il n’y a Blida pour chauffer le banc de touche.»
échecs at home persistent, l’USMB serait dans une si- corriger ce qui doit l’être et aborder comme aucun sentiment à faire dans ce domaine, S. B.
tuation très délicate. Il faut admettre que la formation il se doit la deuxième partie du champion- car il y va de l’intérêt du club.» Pour ce qui
blidéenne a totalement raté la première manche du nat.» Il ajoutera à propos des joueurs qui est du profil des joueurs recherchés
championnat. Elle se retrouve à une peu enviable place
de relégable. Lors de cette trêve, les Blidéens, comme
sûrement presque toutes les équipes de D1, ont affûté
leurs armes et se sont préparés pour la phase retour. On
Kraïmia : «L’USMB présentera un tout autre visage lors de la phase retour»
veut, du côté de la ville des Roses, et cela comme lors Vous avez terminé la phase aller par manque de confiance ? convient-il ?
des précédentes saisons, ne pas avoir à tirer le diable une contre-performance. Un com- Je ne vous cache pas qu’on avait Je sais que ma polyvalence me sert. L’es-
par la queue. Dans ce cas, le maintien parmi l’élite dé- mentaire ? quelques appréhensions avant d’aborder sentiel c’est d’être sur le terrain. Je veux
pendrait pour une large part des autres formations. Ce nul face à El Harrach est incontes- le championnat. Je suis, effectivement, agir en professionnel et être à la disposi-
tablement un mauvais résultat. Comme très déçu, ainsi que tous mes coéquipiers, tion du coach et de l’équipe. Je ne vous
mes coéquipiers, j’étais très motivé et je de ne pas avoir réussi à négocier comme cache pas que j’éprouve énormément de
...une phase retour démentielle voulais la victoire. Il nous fallait prendre il se doit les derniers matchs. Il est impé- plaisir à toucher beaucoup de ballons.
Il est certain que les camarades de Zemmouchi n’au- des risques et cela devant une équipe qui ratif de gagner des matchs pour retrouver Entretien réalisé par
ront pas du tout la tâche facile lors de la deuxième est une grosse cylindrée du championnat. la confiance. Il s’agit, maintenant, pour Slimane
manche du championnat. Que se soit le président Zaïm Nos efforts n’ont pas été récompensés car nous de nous battre. Baghdali
ou son entraîneur, ils ne nous ont pas caché leur nous méritions de gagner.
crainte. «Nous aurons, lors de la phase retour, à jouer On doit donc s’attendre à un
des matchs à couteaux tirés et chaque point perdu aura Sur un plan personnel, au fil des
matchs vous progressez et cela sur
ensemble blidéen plutôt
combatif, c’est cela ?
Mangolo veut jouer à
une grande importance. Nos joueurs, et cela malgré le
travail qui va se faire pour éviter cette situation, seront tous les plans. Cela fait de vous un ti- C’est certain, nous occu- Blida
soumis à une certaine pression. Ceci peut leur faire per- tulaire de l’équipe. pons une bien mauvaise L’attaquant eulmi, et cela est une certitude, veut
dre une partie de leurs moyens et c’est justement à ce ni- Qu’en pensez-vous ? place au classement. Nous changer d’air. Il a confié à un de ses proches qu’il veut
veau que nos supporters peuvent nous aider», a dit Zaïm. Ce que vous dites me fait énormément espérons aussi récupérer terminer la saison dans un club du Centre du pays. Son
Quoi qu’on en dise, cette équipe de Blida a réussi à rele- plaisir, mais le plus important c’est que les blessés et c’est à partir dévolu s’est porté sur le club blidéen et il n’a pas hésité à
ver un sacré pari ; elle était, il y a à peine quelques mon équipe gagne ces matchs. Je n’aurais de là que nous arriverons donner son accord de principe au président Zaïm, quand
mois, au plus bas et cela à cause des multiples pro- jamais réussi les prestations dont vous à développer notre foot- ce dernier l’a sollicité. Mangolo venait juste de répondre
blèmes qui ont totalement empoisonné son entame de par la négative à Menadi. Les choses ne sont, cepen-
championnat. Très peu d’observateurs lui donnaient parlez si mes coéquipiers n’avaient pas fait ball. Il est impératif de se
une chance de salut. Elle est mal classée, certes, mais ce qu’il faut pour cela. Ce sont surtout battre, que ce soit à Blida dant, pas aussi simples car le boss eulmi ne veut pas
entendre parler du départ de son attaquant. Donc,
elle a encore toutes les chances de s’en sortir. Il lui faut mes camarades qui sont à féliciter. Pour ou à l’extérieur. il ne reste à Zaïm plus qu’à se montrer
pour cela tenir bon, ce n’est vraiment pas le moment de ce qui est des responsabilités, c’est le de- Votre entraîneur vous a convaincant, surtout que Mouassa insiste
flancher. voir de chacun de nous de les assumer. confié le poste de milieu ré- pour avoir Mangolo dans son ef-
Slimane B. Peut-on dire que votre équipe est en cupérateur. Cela vous fectif lors de la phase
retour.
22 Le Buteur n° 1081 Mardi 12 janvier 2010

Coup d’œil Super D2

CSC MOB
Ounis veut récupérer ses chèques
armi les préoccupations
Les Béjaouis
préparent Bel
P actuelles du président
clubiste figure la récupé-
ration des chèques remis Abbès
Comme attendu, les Béjaouis du MOB ont
comme garantie en début de
saison. Nous croyons savoir repris le chemin des entraînements avant-hier
que pas moins de quatre dimanche et ce, afin de préparer le prochain
joueurs seraient concernés par match du championnat face à l’USM Bel Abbès
cet état de fait dont Benkad- comptant pour la première journée de la phase
joune et Debous. Avec ce der- retour. La préparation s’est effectuée dans de
nier les choses pourraient
connaître leur dénouement bonnes conditions, le groupe est animé d’une
avec le contact établi par le grande volonté pour entamer cette deuxième
manager du joueur. Pour Ben- phase en force et arracher une victoire qui lui
kadjoune la justice aurait été permettra d’aborder la suite du championnat
informée. Toujours est-il, c’est avec un moral au beau fixe pour sortir de la
un paramètre qui gène visible- mauvaise situation dans laquelle il se trouve.
ment Ounis dans toute prise
de décision future. D’ailleurs, la majorité du groupe était présente
à la première séance de la reprise qui s’est dé-
Un autre jeune roulée sous la houlette du coach béjaoui, Ho-
cine Zekri, qui tente de bien préparer son
boycotte les équipe en prévision de la rencontre de ce ven-
entraînements dredi.
Après le trio composé de Ke-
mouche, Guerfi (le gardien de
but) et le centre-avant Amrane, Aouameur trouvera- demandé un temps de réflexion être passagère. Avec l’aide de Quatre joueurs
c’est au tour d’un quatrième élé- pour rendre sa réponse. C’est tous les proches et de ses fidèles manquent à l’appel
ment en l’occurrence Lakehal de t-il une solution ? d’ailleurs ce qui a privé le CSC
Le défenseur Aouameur, qui a supporters, il serait à même de Toutefois la séance de dimanche dernier a
manifester son mécontentement d’avoir le droit de recruter au réussir une meilleure phase re-
à l’adresse de son président en été blessé du temps où il faisait mercato actuel. été marquée par l’absence de quatre éléments
exigeant d’être réglé. La meil- partie de l’effectif clubiste, a vai- tour. C’est une certitude d’ad- pour différentes raisons. Il s’agit de Lahlouh
leure solution pour lui a été celle nement attendu un règlement à mettre que c’est un véritable (blessé), Marek, Ziad et Ousmail. Sinon, le
de mettre fin à sa participation l’amiable avec le club. Devant le Rouas appelle chantier à entreprendre, il va fal- reste du groupe s’est présenté à cette reprise
aux séances d’entraînement. Ce silence radio affiché depuis à la mobilisation loir mettre les bouchées doubles avec comme objectif, faire le maximum pour
quatuor campe pour l’heure sur quelques saisons, il a déposé Le nouveau coach Rouas a pour sortir de ce tunnel. Person-
plainte contre le CSC. Une situa- assurer la meilleure préparation possible. Le
la coupure du travail et met pris en main les destinées de la nellement j’y crois beaucoup,
comme condition de retour le tion qui a été prise en considéra- MOB espère glaner les trois points de la vic-
tion par la L N F qui a estimé formation de la ville des Ponts mais il nous faut l’aide et la com-
règlement intégral des primes et après le départ de Benyellès et préhension de tous. Le problème
toire, pour débuter cette phase aller dans de
autres salaires. Ayant mal appré- que le joueur était dans son bonnes conditions et éviter le scénario de la
droit. Le montant demandé autres dontKhezar. Ce dernier de l’effectif est pris en charge par
cié cette attitude, le président a qui connaît parfaitement l’équipe phase aller, où les Crabes avaient mal débuté
clairement annoncé que ces étant de l’ordre de 180 millions l’administration du club et s’il est
de centimes. L’on croit savoir que constantinoise est en train de résolu nous irons beaucoup l’exercice enchaînant une série de mauvais ré-
jeunes pourraient être tout sim- sultats qui leur a coûté une dernière place au
plement écartés du groupe pour le président Ounis a proposé au tout mettre en œuvre pour redo- mieux.»
le compte de la phase retour du joueur un échéancier de paye- rer le blason clubiste : «Comme Tahar Aggoune classement général. Certains éléments qui ont
championnat. ment de 10 millions de centimes je l’ai dit, le CSC est un grand raté la première séance, devaient reprendre
par mois. Le joueur concerné a club et sa situation actuelle doit dans la journée d’hier lundi, pour se préparer
avec le reste du groupe.

PAC JSMS Zekri mise sur


le volet psychologique

Ferchichi : Toumi : «Non assistance à un Voulant certainement motiver ses joueurs


pour les prochains rendez-vous qui les atten-
dent à l’avenir et surtout les pousser à réaliser
«On doit faire un bon club en danger» un bon résultat, le staff technique, sous la hou-
lette du coach Hocine Zekri, a axé son travail
C’est un véritable SOS que vient de lan- moyens. Aujourd’hui le club est la convoi-
cer le joueur Toumi Kamel, pour un club tise de clans, sans que personne ne vienne sur le plan psychologique en demandant aux
résultat à Biskra»
Le gardien de but du Paradou AC, Rachid
qui est en train de traverser des moments
très difficiles. Ce joueur, qui aura participé
le soulager de ses douleurs. Je suis vraiment
triste. Pour l’anecdote, en 2007 lors de
joueurs de prendre les choses au sérieux et
d’éviter de tomber dans le piège de la facilité.
Ferchichi, qui a fait une phase aller acceptable pleinement à l’accession de l’équipe en notre accession on faisait nos déplacements D’ailleurs, les camarades de Bezouir semblent
en matière de prestation, pense que son équipe Super D2, pense que l’avenir de la JSMS est deux jours avant le match, même si c’était être conscients de la tâche qui les attend, tout
aura une grande chance d’accéder s’ ils refont le en péril s’il n’y a pas une intervention ra- pour jouer face à Grarem, Magra ou Me-
pide des autorités locales. en se montrant décidés à faire le maximum
même parcours de l’aller. rouana, c’est pour dire qu’on respectait pour réaliser un bon résultat et permettre à
Voilà deux ans qu’on ne vous a plus beaucoup la JSMS, là où on passait. Ce n’est l’équipe de retrouver sa sérénité.
Alors Ferchichi, comment évaluez-vous revu sur les terrains, après votre mé- pas le cas aujourd’hui, l’équipe arrive deux
votre préparation lors de cette trêve ? chante blessure lors de l’année de heures avant la rencontre dans des condi-
Dieu merci, on s’est bien préparé, que ce soit l’accession. Aujourd’hui comment tions catastrophiques, allant jusqu'à éviter L’effectif au complet
à Staouéli ou à Hydra. En effet, on a cravaché allez-vous ? de justesse un forfait face à Saïda, ce qui au- Le coach Zekri aura de petits problèmes à
dur pour être au top lors du premier match du Si je suis à présent remis totalement de rait été tout simplement historique dans la résoudre avant la rencontre de ce vendredi de-
championnat qui est prévu pour ce vendredi. ma blessure à la jambe, c’est grâce à mon vie du club. vant la formation de l’USM Bel Abbès, à com-
Justement, comment se présente ce match médecin kiné, M. Badouna Chawki, et son mencer par la disponibilité de tout l’effectif en
assistante, Mériem, qui m’ont prodigué les D’aucuns s’accordent à dire que le
pour vous ? recrutement a été un gros point prévision de ce match, et surtout avoir le choix
soins nécessaires pour que je retrouve
Je pense que ce n’est pas facile de jouer à Bis- toutes mes capacités physiques. nécessaire pour aligner l’équipe qui sera en me-
kra face à l’USB, tout le monde connaît la va- noir, parmi d’autres ?
Depuis que j’ai connu la JSMS on n’a ja- sure de réaliser un bon résultat et faire sortir
leur de cette équipe. Chez elle, elle est Vous qui avez participé pleinement l’équipe de la mauvaise situation dans laquelle
à l’accession de la JSMS en Super D2, mais réussi un recrutement valable. Cer-
pratiquement intraitable. Cependant, on ne va elle se trouve actuellement. C’est ce qu’estime
tains joueurs, qu’on recrute au Mercato,
pas partir en victime expiatoire, mais plutôt que pensez-vous de la situation au- le coach béjaoui qui affirme que la disponibi-
viennent pour faire que de la figuration,
pour faire un bon résultat. jourd’hui ? lité de tout l’effectif pour ce match, sera un
jouer un match ou deux et laisser les
Mais, ne pensez-vous pas que la mission Si le club a réussi son accession en 2007, joueurs locaux faire le reste. atout pour tenter de faire le maximum pour
ne va pas être facile ? c’était grâce au concours de tout le monde, réaliser un bon résultat et sortir de la zone des
il existait une solidarité à toutes épreuves, Il y a aussi un problème de stade à
Aucun match n’est facile, surtout quand on Skikda. Il porte grandement préju- turbulences.
joue à l’extérieur. Tous les clubs veulent gagner ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Il y a un
grand vide autour du club et des joueurs Lahcène H.
devant leur public. De ce fait, on doit être très dice à l’équipe et ses résultats ?
vigilant et ne pas encaisser dès les premières moralement abattus qui ne veulent plus Avec l’ouverture du stade du 20-Août-55,
minutes de la partie, sinon on risque de repro- vivre de promesses, comme ce fut le cas les choses auraient été bien meilleures pour
duire le même scénario que face à l’ABM, à Me-
rouana.
lors de notre accession où à la fin on est re-
partis qu’avec quelques petits présents of-
ferts par ci par là, alors qu’une accession
l’équipe. Dans cette enceinte sportive, on
sent qu’il y a une équipe, du football et des Anniversaire
supporters. C’est vraiment une catastrophe
Vous êtes optimiste pour cette rencon- dans d’autres clubs est beaucoup mieux ré- pour le football skikdi cette fermeture du Le 12 janvier 2009, notre foyer a été
tre… compensée. stade de 20-Août-55. égayé par la venue au monde de notre
Je dirais que si on joue sur notre vraie valeur, adorable Lyna Afkir. Aujourd’hui devenue
Le club à présent se trouve dans une Un dernier mot ? une superbe fillette d’un an qui comble
on vaincra. On a un bon groupe qui va faire sû- situation très difficile pour ne pas Je dirai à tous les Skikdis, jaloux pour la
rement faire de bonnes choses dans cette phase toute notre vie de joie et de bonheur. En
dire désespérée. D’après vous quelles JSMS, de sauver d’abord le club pour en- cette heureuse occasion, son père Abid et
retour, et pourquoi pas arracher au final cette suite lui donner des assises plus solides la
première place qui nous permettra d’accéder sont les raisons de cette situation ? sa mère Widad ainsi que tous les membres
D’abord je dois dire qu’à la JSMS on a saison prochaine. des deux familles paternelle et maternelle
en première division.
toujours manqué d’organigramme de club, Entretien réalisé par lui souhaitent une vie pleine de bonheur et
Entretien réalisé par Sofiane Me.
avec ses structures, ses hommes et ses Hafiane Mohamed Lamine de bonnes surprises.
Le Buteur n° 1081 Mardi 12 janvier 2010 23
Coup d’œil International

T
T o
o rr rre ess
«Cette Coupe du monde,
Real Madrid
Benzema : «Higuain ne m'a pas
donné le ballon, ce n'est pas grave.
c'est notre chance !» Ce«Oui,
seraon pour la prochaine fois»
peut dire que je suis déçu
Certes, il vient d'établir un nouveau record sous le maillot de Liverpool en devenant d'avoir été remplaçant», a confié Ben-
le joueur le plus rapide de l'histoire du club à atteindre la barre des 50 buts en Pre- zema dimanche soir à L'Equipe. Re-
mier League. Mais Fernando Torres n'est certainement pas rassasié. Aujourd'hui père cruté l'été dernier pour 35 millions
de famille, El Niño se fixe encore des objectifs et il fait bien car à 25 ans, il connaît d'euros, l'international français
l'une des plus belles périodes de sa carrière. L'avant-centre des Reds et de la Furia prend son mal en patience. «Cela fait
Roja a accordé quelques instants à FIFA.com pour évoquer sa vision optimiste de partie du métier. C'est comme ça, je
suis dans un grand club et j'apprends.
l'avenir et ses ambitions : «Nous arrivons invaincus à la Coupe du monde et nous Je ne veux pas me prendre la tête là-
voulons la terminer invaincus», annonce sans langue de bois le numéro 9 espagnol. dessus. Je travaille pour convaincre
Vous faites partie du FIFA/FIFPro nous a fait du bien. Nous avons réalisé joueur n'a pas un jour imaginé l'entraîneur de me faire confiance.
World XI dressé à la fin de l'année que le chemin jusqu'à la Coupe du cette photo où il brandit le tro- Mais bon, au moins, je fais des ap-
2009 suite au vote de 50 000 monde n'allait pas être simple, mais phée de la Coupe du monde ? J'es- paritions.» Il assure que «la moti-
joueurs professionnels. Quel senti- qu'il fallait continuer à avancer. Et c'est père que nous allons y arriver vation est toujours là, bien
ment engendre cette reconnais- ce que nous avons fait de la plus belle cette fois. Nous savons que c'est présente. Je vis un passage durant
sance ? des façons avec ces dix victoires consé- difficile, mais nous allons tout lequel je suis un remplaçant. A moi
C'est une source de joie, un privilège cutives en qualifications… Nous avons donner car nous sommes dans de tout faire pour regagner ma
et une très grande satisfaction. La re- retrouvé la confiance que nous avions une bonne passe. Peut-être que place.» Moins percutant contre Ma-
connaissance de ses confrères, c'est peut-être un peu perdue face aux États- nous ne revivrons jamais une jorque que lors de ses dernières en-
quelque chose de très particulier qui Unis. Le plus important, c'est que nous telle situation. trées en jeu, Benzema l'explique par
apporte beaucoup de fierté. Le fait de arrivons invaincus à la Coupe du le fait «que ça ne jouait plus quand j'ai
Pelé a dit que cette sélection remplacé Kaka. Le match était
savoir qu'ils apprécient ce que l'on fait monde et que nous voulons la terminer espagnole lui rappelle le Bré-
donne encore plus envie de de la même façon, sans se faire bouclé.» L'attaquant n'a eu
sil sacré lors de la Coupe du
progresser et de conser-
ver sa place dans
«Cela battre. monde de la FIFA, Mexique
qu'une seule occasion de
briller, à la 77e minute,
Drame
peut arriver à Estimez-vous que cette 1970. Cette Seleçao avait elle
cette équipe.
tout le monde de défaite vous
plus forts ?
a rendus aussi abordé l'épreuve su-
prême en ayant fait le plein
sur un contre mené par
Higuain. Mais l'Argen- au Bernabeu
tin l'a oublié alors Le Real Madrid s’est facile-
Quel bilan passer à côté. Mais un Je pense que le de victoires en phase de qua- ment imposé avant-hier soir face
qu'il était idéalement
faites-vous de mauvais jour peut être groupe a toujours lification… placé, préférant réa- à Major que. Victorieux 2 buts à 0,
l'année 2009 fatal en Coupe du monde. gardé les pieds sur Quand un grand monsieur du liser une mauvaise les Merengues ont consolidé leur
qui vient de terre. L'humilité est la football s'exprime, on ne peut place de dauphin, mais un drame
se terminer ? Afrique du Sud 2010, c'est marque de fabrique que l'écouter. C'est une source passe à destination
s’est joué en tribune lors de la
notre grande chance et de Cristiano Ro-
Cette élection de cette sélection es- de motivation supplémentaire, naldo. «Il ne m'a pas pause. Marca révèle en effet qu’An-
dans le 11 mon- nous ne voulons pas pagnole. Mais nous même si c'est aussi un avertisse- donné le ballon, ce tonio Garae García, un socio de
dial sans avoir nous sommes rendus ment pour nos adversaires, qui 72 ans, a succombé à une crise
gagné de titre en- la laisser filer» compte que cela peut arri- seront encore plus vigilants face
n'est pas grave. Ce
cardiaque. Emmené d’ur-
sera pour la prochaine
traîne un surplus de ver à tout le monde de passer à nous. J'espère qu'à la Coupe fois», a ajouté Ben- gence à l’hôpital de la Paz,
motivation. Cela signifie à côté et qu'un mauvais jour peut du monde, nous pourrons dire zema. ce supporter n’a pu
que même si tout ne s'est pas bien être fatal en Coupe du monde. Nous que Pelé avait vu juste. être réanimé.
passé pour notre équipe, j'ai eu un bon avons bien pris conscience de ça à la Quels sont vos souhaits
rendement personnel et je fais du bon Coupe des Confédérations ! Mais
boulot. Je dois continuer sur cette voie. maintenant, nous savons comment
pour cette année 2010 ?
C om me
Espagne
Il faut juste avoir un peu plus de réus- faire pour éviter que cela se reproduise. chaque
«Je
site sur le plan collectif pour aller cher- Afrique du Sud 2010, c'est notre
cher un trophée. grande chance et nous ne voulons demande à ce Le Barça en démonstration
pas la laisser filer. Si le Real Madrid a
C'est vrai que Liverpool éprouve que nous soyons réalisé une bonne opéra-
des difficultés en ce moment. Vous Le tirage au sort vous a ver- épargnés par les bles- tion en s'imposant 2-0 ce
pensez que l'équipe pourra redres- sés dans le Groupe H en sures. Non seulement moi, dimanche face au Real
ser la barre ? compagnie du Chili, du Majorque lors de la 17e
Malheureusement, la saison ne se Honduras et de la Suisse. mais aussi tous mes coéqui-
journée de Liga, le FC
passe pas comme nous l'aurions sou- Comment jugez-vous vos piers. Ça nous permettra Barcelone en a fait de
haité, mais le meilleur est toujours à adversaires ? de lutter à armes égales. même en se promenant
venir. C'est dans le sprint final de la sai- Comme je vous l'ai dit, la dé- sur le terrain de Tenerife
son que l'on arrive aux moments les faite contre les États-Unis nous a Ensuite, que le meil-
(0-5). Les Blaugrana ont
plus importants. J'espère que nous montré que n'importe quelle leur gagne…» pu compter sur leur at-
pourrons bien nous comporter et répa- équipe peut poser des problèmes. Il taquant vedette Lionel Messi, en état de grâce et auteur d'un
rer les erreurs que nous avons com- faut accorder le plus grand respect à triplé (36’, 45’ et 75’). Les autres buteurs barcelonais sont le
mises jusqu'ici. Et qui sait, au mois de toutes ces équipes. Notre objectif est de année, je défenseur et capitaine Carles Puyol (44’) et Luna contre son
mai, nous dirons peut-être que nous prendre les matches les uns après les demande à ce que nous camp (85’). Grâce à ce large succès, le Barça conserve la tête
avons fait une bonne saison… Il nous autres et de terminer premiers. Que l'on soyons épargnés par les bles- du classement avec deux points d'avance sur son rival ma-
reste encore des objectifs à atteindre. soit premiers ou deuxièmes, la suite sures. Non seulement moi, drilène.
La confiance est-elle encore de mise sera terrible. Mais quand on veut être mais aussi tous mes coéqui-
champions du monde, il faut être prêts piers car les grosses
du côté de l'équipe et de l'entraî-
neur ? à jouer toutes les équipes. Il y a dans le échéances se profilent. Ça Italie
Bien sûr. Nous ne doutons pas un Groupe G des équipes qui font partie nous permettra de lutter à
seul instant que nous avons les moyens des meilleures du monde. Ce sera le armes égales. Ensuite, que le
de retrouver la place qui est la nôtre et premier grand test. meilleur gagne… Le Milan
In fifa.com
que cela ne dépend que de nous.
L'équipe est pratiquement la même que
Votre but en finale de l'UEFA
EURO 2008 a per- assomme
celle qui a terminé deuxième de la Pre-
mier League l'an dernier. Nous allons
mis aux Espagnols
de voir leur sélec- la Juve
tout faire pour améliorer notre situa- tion brandir un Dans le choc de la
tion. trophée en cou- 19e journée de Serie
leurs. Vous A, le Milan AC, décidément en grande forme, est allé s'im-
En revanche, les choses se passent poser 3-0 sur le terrain de la Juventus Turin. Les Rossoneri
plutôt bien pour la sélection espa- voyez-vous
remettre ça ouvraient la marque par Nesta en première période. A la 28’,
gnole. La phase de qualification sur un corner tiré par Pirlo, le défenseur milanais, à bout
pour Afrique du Sud 2010 s'est clô- dans
quelques portant, trompait Manninger, le remplaçant de Buffon. En
turée sur un impeccable total de seconde période, Ronaldinho, de la tête sur un nouveau cor-
dix victoires en autant de matches. mois ?
Nous en rê- ner de Pirlo, doublait la mise (7’). En fin de rencontre, le Bré-
Selon vous, quel a été le point le silien, idéalement servi par Beckham, fusillait Manninger
plus positif de l'année vons tous : rega-
gner une finale, (87’). Le Milan AC paraît désormais être la seule équipe ca-
pour la Roja ? pable de concurrencer l'Inter Milan pour le titre de cham-
Je crois que le plus positif a été notre qui plus est en
pion. Quant à la Vieille Dame, Ciro Ferrara a du souci à se
capacité à rebondir, après notre défaite Coupe du monde. faire...
en demi-finale de la Coupe des Confé- Tout footballeur
dérations. D'une certaine façon, ça rêve de ça. Quel
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA Contact@lebuteur.com Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
 Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, ou bien contactez lʼANEP :
Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Mohamed Raber, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. 1, avenue Pasteur - Alger
Imprimerie : SIO - Distribution : Entreprise Nationale de Distribution. Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150