Vous êtes sur la page 1sur 21

Jeudi 19 novembre 2009

Quotidien national sportif N° 1035 Prix 20 DA


De nos envoyés spéciaux à Khartoum
Algérie 1 - Egypte 0

Un seul mort : l’Egypte


Yahia «On leur a prouvé
qu’on est des hommes»
«Qu’ils nous regardent jouer
le Mondial à la télé !»

Bouteflika
«Je suis
fier de
vous»
2 Le Buteur n°1035 Jeudi 19 novembre 2009

De nos Coup d’œil Algérie - Egypte


envoyés spéciaux
au Soudan
Algérie 1 – Egypte 0

Nacym
Djender
Redouane
Bouhanika
Maintenant, on peut
Stade : Oumdurman
(Khartoum)
Affluence : record
mourir en paix !
ls nous l’ont promis, ils moins à deux reprises, ils

I
Arbitres : Eddy Maillet, Evarist Men-
kouande, Jason Damoo l’ont fait ! Le sang algé- étaient à deux doigts de
But : Yahia (43’) rien versé au Caire «nous» faire fléchir, mais il
Avertissements : Belhadj (1’), Ghezzal n’aura pas été vain, ainsi fallait compter avec
(20’), Saïfi (48’), Ziani (53’) (Algérie) que toutes ces larmes qui Chaouchi, cet «incognito»
Gomaâ (26’), Abd Rabbo (63’) (Egypte) auront coulé à flot sur les qui a fait barrage de son
joues de ces hommes hu- corps à l’Egypte. Un…
Algérie miliés comme jamais aupa- deux… trois sauvetages de
Chaouchi, Bougherra, Belhadj, Yahia ravant dans un pays qui se classe mondiale sur la ligne
(Zaoui 66’), Halliche, Mansouri, Ghez- disait pourtant frère. «Pleu- et le match est plié… Enfin
zal, Saïfi (Ghilas 85’), Meghni (Matmour rera bien celui qui pleurera presque puisque Ghezzal
58’), Yebda, Ziani le dernier», écrivait-on (71’) ratait de peu la balle
Entraîneur : Saâdane dans ces mêmes colonnes. de break d’une tête piquée
Misr, cette mère des qu’Al Hadary avait stoppée
JSK mondes, pourra pleurer
désormais ses rejetons à
in extremis sur sa ligne,
prolongeant ainsi de
Al Hadary, Muhammadi (Eïd 75’), El
chaudes larmes mainte- quelque vingt minutes le
Sakka, Aboutrika, Saïd, Fathi (Abd
Rabbo 46’), Moteab, Moawwad, Zaki nant que l’Algérie est quali- «supplice» de 35 millions
(Zidan 46’), Hassan, Gomaâ fiée. Oui, l’Algérie a eu son d’Algériens.
Entraîneur : Shehata ticket, par la grâce de ses
joueurs en état de grâce et 24 ans après,
de ces milliers de suppor- tabassés. On ne les a pas trébuchets pour nous dis- Chaouchi, l’Algérie y est
Raouraoua ters qui ont déferlé sur terrorisés. On les a juste
battus dans les règles de
qualifier. Un but qui vient
confirmer les résolutions
un rempart à part
Quelle fut longue la
Les dernières minutes du
Khartoum pour répondre à match furent longues, mais
«Là, nous montrons un appel. Celui du cœur. l’art. Si ! Si ! On les a juste de jeu prises par les Verts deuxième mi-temps de ce cette fois-ci, l’EN a tenu
ce que l’Algérie vaut Voici l’Algérie dans toute sa battus et le monde entier qui ont laissé entrevoir dès match. L’Algérie entière jusqu’au coup de sifflet
splendeur. L’Algérie telle nous est témoin. l’entame du match leurs in- s’est arrêtée de vivre. Le final synonyme de décret
vraiment» qu’on l’aime. L’Algérie qui tentions de jouer l’offen- scénario que tout le monde annonçant jour de fête en
A la fin de la rencontre, le prési- gagne. On nous a humiliés. Yahia, un but venu sive. redoutait commençait à se Algérie. Des scènes de
dent de la FAF, Mohamed Raou- On nous a tabassés et on d’ailleurs Il est vrai que Chaouchi mettre en place. Ayant le liesse comme on n’en a ja-
raoua, était aux anges. Et comment s’est tus. Mais on n’a pas ou- Du match, l’on ne retien- a dû faire le ménage à deux c... entre deux chaises, l’EN mais vu auparavant. Les
ne pas l’être, puisque l’Algérie venait blié. On n’a pas oublié que dra que le score. Le but reprises autour de lui, no- ne savait pas trop s’il fallait gens qui dansent et qui
de se qualifier a Mondial 2010 après du sang algérien a coulé aussi. Un but tout simple- tamment sur cette tête de défendre cet acquis ou aller chantent à tue-tête dans les
une absence de 24 ans, et cela s’est sur les bords du Nil. Et ment venu d’ailleurs. Et il Zaki (8’) qu’il était allé chercher le break. Il faut rues des villes d’Algérie.
réalisé sous sa présidence. Sollicité quelle magnifique re- ne s’agit nullement ici chercher au deuxième po- dire qu’avec les change- Cela fait vingt-quatre ans
par la presse, le président de la FAF vanche que celle du terrain. d’exagérer la chose pour teau, mais il fallait bien ments tactiques de Shehata que le pays n’a pas goûté à
n’a pas été prolixe, et a répondu in- De ce onze égyptien qui donner à l’œuvre de Yahia plus que ça pour déstabili- qui incorporait à la reprise la joie d’une qualification
directement à son homologue égyp- rugissait à gorge déployée, (43’) les attraits d’un chef - ser le gardien algérien, im- deux joueurs à vocation of- au Mondial.
tien, Samir Zaher : «Je ne veux pas l’on n’a vu que des minous d’œuvre, car c’en est tout perturbable. fensive, les Verts ont re- Cela fait vingt-quatre
revenir à la rencontre qu’on a jouée maintenant que leurs ta- simplement un. Geste par- Une sérénité qui a vite culé, presque ans qu’on en rêvait. Main-
au Caire et les conditions dans les- nières sont de l’autre côté fait dans un angle fermé, fait de donner de l’assu- instinctivement, dirions- tenant qu’on y est, on peut
quelles elle s’est déroulée. Mais tout ce de la frontière. L’Algérie a reprise et boom ! En plein rance à l’arrière-garde algé- nous. Ce qui a ouvert la mourir en paix… Mais,
que je peux dire aujourd’hui, c’est que gagné et de quelle ma- dans le coin où crèche le rienne qui se projetait dès voie à l’adversaire qui s’était comme disait l’autre, le
là nous montrons ce que l’Algérie vaut nière ! Nous, on ne les a pas diable puisse-t-il emporter lors un peu plus vers l’at- déployé sur toute la lon- plus tard possible.
vraiment lorsqu’elle elle joue dans des caillassés. On ne les a pas tous ceux qui ont osé user taque. La preuve, Yahia gueur du terrain cherchant A. A. A.
conditions de jeu normales.» de stratagèmes et autres ouvre le score. à s’ouvrir des brèches. Au

Saâdane Les joueurs


récitent la Fatiha

«Nous avons prouvé qu’on est les plus forts en chœur dans
le vestiaire
Après le match, et après avoir
et les plus méritants pour aller au Mondial» laissé exploser leur joie sur le
terrain en la partageant avec

«J e n’avais aucun doute sur tactique de jeu que j’ai dû changer lonté qui les a animés durant les les supporters, les joueurs ont
les capacités de mes après cet incident. Et si nous avions quatre-vingt-dix minutes du match. rejoint leur vestiaire avec des
joueurs qui ont fait un appliqué notre premier plan, on Ils sont courageux, voire des héros. cris de guerre pour une petite
grand match aujourd’hui. Al Ham- n’aurait jamais laissé l’Egypte nous Ils ont été à la hauteur de la fête à huis clos. Mais avant
doullah, on a réussi à prouver qu’on mener au Soudan. Ce qui veut dire confiance que le peuple algérien a cela, le secrétaire de l’EN,
mérite la victoire et décrocher le que si l’Egypte avait joué contre mise en eux. Je suis persuadé qu’ils Boubekeur Cheniouni, a ap-
billet qualificatif au Mondial à par- nous au Caire sans recourir à des réaliseront un bon parcours en pelé tout le monde, joueurs,
tir du Soudan. Nous avons prouvé moyens extrasportifs, on l’aurait Coupe du monde et honoreront le staff technique et staff diri-
également qu’on est les plus forts et battue chez elle.» monde arabe. Je remercie vivement geant, à remercier d’abord
les plus méritants d’aller au Mon- «Les Egyptiens sont les joueurs pour tous les efforts Dieu et le glorifier en récitant
dial plus que les Egyptiens. Nous forts en cinéma» qu’ils ont fournis sur le terrain et fé- la Fatiha en chœur. Elle a été
possédons des joueurs courageux, «D’après nos confrontations licitations à l’Algérie et ses héros.» suivie par des prières dans
des héros animés d’une grande vo- contre l’Egypte, que ce soit en Algé- «Merci au peuple une grande émotion.
lonté de qualification pour la rie ou chez eux, l’Egypte a toujours soudanais dont on n’ou-
Coupe du monde. J’espère qu’on gagné en utilisant des moyens ex- bliera pas la générosité» Ghilas : «Nous
pourra honorer le monde arabe trasportifs. Et l’histoire retiendra «Je n’oublierai pas tout ce que le
dans ce Mondial. » qu’elle est faible devant l’Algérie peuple et le gouvernement souda-
les avons eus, ces
«Si l’Egypte avait joué quand elle loin de son terrain. Ce nais ont fait pour nous. Merci pour Egyptiens»
normalement au football, qui nous amène à dire que les Egyp- le soutien qu’ils nous ont affiché de- «Je ne peux pas décrire cette
on ne serait jamais venus tiens ne sont forts que dans le ci- puis notre arrivé sur leur sol. Je leur immense joie, mais je tiens à
au Soudan» néma. En football, il faut gagner souhaite bonne chance dans leur remercier ce merveilleux pu-
«Je reviens à la rencontre qu’on a avec le fair-play que ce soit sur ou parcours sportif. Je n’oublierai pas blic qui est venu jusqu’ici
jouée au Caire pour dire qu’avant en dehors le terrain.» de remercier l’Etat algérien et les pour nous soutenir. Je lui
notre voyage en Egypte, j’avais «Les joueurs ont fait un responsables qui étaient derrière dédie cette qualification et à
confiance que mes joueurs arra- match héroïque» nous. Vive l’Algérie !» tout le peuple algérien. Nous
chent leur qualification. Avant «Il faut mettre en exergue le cou- Redouane B. les avons eus, ces Egyptiens.
notre agression, j’avais préparé une rage des joueurs et la grande vo- Vive l’Algérie !»
R. B.
Le Buteur n°1035 Jeudi 19 novembre 2009 3
Coup d’œil Algérie-Egypte

Yahia Une quinzaine


de supporters

«L’essentiel est que les Egyptiens algériens


s’évanouissent
Le but de Anthar Yahia n’a pas fait
que faire taire seulement les Egyp-
tiens présents dans les gradins du

vont nous voir au Mondial à la télé»


Félicitations, vous vous cache pas qu’ils pas été agressés au
Merreïkh Stadium hier. En effet,
une quinzaine de supporters algé-
riens se sont carrément évanouis
à la vue du «miracle». Il aura fallu
l’intervention de plusieurs mem-
avez arraché une nous ont beaucoup Caire, on aurait
motivés. gagné. On n’aurait ja- bres du staff médical composé de
brillante victoire
mais dû perdre, mais Soudanais, mais aussi du premier
face aux Egyptiens Justement, vous responsable de la Fédération algé-
qui vous qualifie avez été l’auteur de avec un climat hostile
comme celui qui a rienne de football, pour les secou-
en Coupe du l’unique but de la rir.
régné samedi passé
monde pour la partie ; qu’est-ce au Cairo Satdium, et
troisième fois de que cela vous pro- même avant le match, Yahia et Ghezzal :
l’histoire… cure ? il était impossible
On est tous heu- C’est une immense pour nous de réaliser
«H’na r’djal»
reux de cette qualifi- fierté pour moi. Je Anthar Yahia, le défenseur des
un bon résultat. Mais Verts, s’est dirigé vers les suppor-
cation historique en suis l’homme le plus ici au Soudan, sur
Coupe du monde. Je heureux de la planète ters juste après avoir inscrit
terrain neutre, on a l’unique but de la partie en scan-
pense qu’on a prouvé, aujourd’hui. Ce n’est prouvé aux Egyptiens
par cette victoire, pas parce que j’ai dant de toutes ses forces «H’na -
qu’on est nettement r’djal (nous sommes des hommes,
qu’on mérite ample- réussi à inscrire, supérieurs à eux. On
ment d’aller au Mon- comme vous l’avez NDLR).» Il n’était pas le seul à se
est les meilleurs. En fendre de cette expression à la
dial. Ce fut un match dit, l’unique but de la Egypte, ils nous ont
très difficile qui res- partie, que je suis fou symbolique fort significative
accueillis avec des puisque Abdelkader Ghezzal est
semblait beaucoup de joie, mais parce pierres, cela prouve
plus à une finale. Il qu’on a arraché cette venu lui emboîter le pas avant que
qu’ils avaient peur de quelques secondes plus tard, les
fallait être bien en qualification au Mon- nous. Ce qui s’est
place pour éviter de dial. Le plus impor- deux compères ne se fassent re-
passé au Caire est une joindre par leurs coéquipiers.
commettre des er- tant pour moi, c’est la vraie honte.
reurs, parce qu’à ce victoire.
niveau, la moindre Que voulez-vous Ghezzal étale
Ne pensez-vous dire aux Egyp-
erreur se paye cash.
Dieu merci, on a réa-
pas qu’après cette tiens? La vitesse du tir le drapeau algérien
lisé l’essentiel en arra- victoire, vous avez Qu’il y a une justice et prie dessus
chant le billet pour le démontré aux divine. Dieu était de Yahia a atteint les… 100 km/h Abdelkader Ghezzal était très
Egyptiens que toujours à nos côtés. A la 43’, sur un centre de Ziani au deuxième poteau, la balle
Mondial sud-africain. heureux. L’attaquant de Sienne
vous êtes meil- Maintenant, ils vont a eu juste le temps de rebondir avant que Yahia ne surgisse
On dédie cette vic- n’en croyait pas ses yeux. Il a, en
nous voir au Mondial pour la reprendre rageusement. La balle a ricoché sous la
toire à notre merveil- leurs qu’eux ? effet, étalé un drapeau algérien et
à la télé. transversale avant d’aller mourir au fond des filets. La frappe
leux public qui s’est Absolument. Mais prié dessus. Il a voulu lancer sans
Entretien réalisé de Yahia était tellement forte qu’elle a atteint une vitesse de…
déplacé jusqu’au Sou- il faut savoir une doute un message.
par Redouane . B. 100 km/h. D’ailleurs, El Hadary n’y a vu que du feu.
dan pour nous. Je ne chose, si on n’avait

Des millions d’Algériens sont sortis fêter la victoire

«Allahou Akbar, Shehata mat !»


amedi dernier, certains sup- citoyen en tenait un ou, à tout le pour leur grade. Le souffre-douleur

S porters algériens avaient com-


mencé à faire la fête avant
même que l’arbitre ne siffle la fin du
moins, arborait qui un tee-shirt,
qui une écharpe, qui un cache-nez,
qui un serre-poignet aux couleurs
a été le sélectionneur égyptien,
Hassan Shehata, largement tourné
en bourrique. Les «Allahou Akbar,
match et leur déception avait été nationales. Le sentiment national Shehata mat» (Allahou Akbar, She-
grande d’apprendre, par la radio, était exacerbé à son paroxysme et hata est mort), «Shehata hima-
que l’Egypte avait inscrit un tout le monde était fier de se sentir roun» (Shehata est un âne) et autres
deuxième but synonyme de sursis algérien. D’ailleurs, le slogan qui a “Shehata makayin walou” (Shehata
pour eux et de la tenue d’un match été le plus scandé a été «Les Algé- est nul) ont été entonnés à gorge
d’appui au Soudan. Hier soir, la riens !» déployées par des millions de gens,
prudence a été de mise et personne les filles compris. Même Samir
n’a commencé à faire la fête avant Même les femmes Zaher, le ci-devant président de la
que le match ne soit bel et bien ter- et les filles sont sorties ! Fédération égyptienne de football,
miné. Déjà, en voyant que le qua- La fête a été telle que les gens commanditaire du guet-apens
trième arbitre a annoncé seulement sont sortis en famille exprimer leur ayant visé les joueurs algériens, et
quatre minutes de temps addition- joie. Miracle du football : des le président Hosni Moubarak n’ont
nel, l’espoir est demeuré vivace. femmes et des jeunes filles ont dé- pas été oubliés dans les «gentil-
«Tant que ce n’est pas six mi- filé à pied au centre-ville sans qu’ils lesses» déclamées à l’égard des
nutes…», ont commenté beaucoup ne soient nullement embêtés par Egyptiens.
de gens. Ils ont eu raison : les Verts les hommes. Même des petits en-
ont bien tenu cette fois-ci, jusqu’au fants, arborant fièrement l’attirail Une fiesta bon enfant,
bout, et ont obtenu le billet qualifi- du parfait supporter, étaient de sor- sans débordements
catif pour la Coupe du monde en tie. Hier soir, la solidarité était Par précaution, plusieurs axes
Afrique du Sud. Comme on peut le réelle, vraie, présente. Les drapeaux menant vers des institutions sensi-
deviner, la fiesta a été totale et na- algériens étaient accrochés de ma- bles, comme la présidence de la Ré-
tionale. nière ostentatoire à tous les bal- publique, l’Assemblée populaire
cons. Les slogans à la gloire des nationale, le siège du gouverne-
On a fêté l’affront lavé Verts étaient légion et scandés par ment ou l’ambassade d’Algérie en
Comment peut-il en être autre- ment la qualification pour la Les couleurs nationales les femmes et les hommes, les Egypte, ont été fermés à la circula-
ment puisqu’avant même le match, Coupe du monde, mais surtout à tous les coins vieux et les jeunes, sans distinction tion. Les services de sécurité se
et trois jours durant, les Algériens l’honneur sauvé et l’affront lavé Des marées humaines ont investi aucune. Les you-yous ont fusé des sont montrés vigilants tout en se
se sont tous mis aux couleurs na- contre des Egyptiens au comporte- tous les quartiers d’Alger. Hier, il voitures et des balcons. C’était la montrant discrets. Aucun déborde-
tionales et ont commencé à faire la ment mesquin et chauvin durant la n’y avait pas des supporters du fête, tout simplement ! ment n’a été signalé au moment où
fête avant même le coup d’envoi de présence des joueurs et supporters MCA, de l’USMA, de la JSK, du nous mettons sous presse. C’était
la rencontre ? Nulle surprise donc algériens au Caire. Hier, c’était plus CRB, de l’USMH, du RCK… Il y Shehata, Zaher tout simplement une fête populaire
que sitôt le coup de sifflet final qu’un match. C’était un combat avait des Algériens avant tout. Ja- et Moubarak en prennent qui s’est terminée très tard dans la
donné, des millions d’Algériens pour l’honneur et les Algériens mais, de mémoire d’Algérois, il n’y pour leur grade soirée… ou plutôt très tôt ce matin.
sont sortis dans les rues des 48 wi- sont tous sortis pour fêter l’hon- a eu autant de drapeaux algériens Bien sûr, comme il fallait s’y at-
layas du pays pour fêter non seule- neur sauf. dans les rues de la capitale. Chaque tendre, les Egyptiens en ont pris F. A. S.
4 Le Buteur n° 1035 Jeudi 19 novembre 2009
De nos
envoyés spéciaux
au Soudan
Coup d’œil Algérie - Egypte

Le jeu et les joueurs Nacym


Djender
Redouane
Bouhnika

Chaouchi : il l’a
promis, il l’a fait !
Faouzi Chaouchi l’avait promis : «Ce sera le
match de ma vie.» Celui que Rabah Saâdane a
tardé à prendre en sélection a confirmé tout le
bien qu’on pensait de lui. Il a démontré hier qu’il
n’avait vraiment peur de rien et que ce ne sont pas
les noms ronflants qui étaient en face qui l’im-
pressionnerait. Sa parade à la troisième minute
lui a donné confiance et rassuré les supporters al-
gériens. Auteur de trois sauvetages décisifs, il a
été tout simplement l’homme du match.

Bougherra : Belhadj : précieux Halliche : la rage Yahia : un but à la


le déménageur en attaque, frileux du gladiateur Van Basten !
aérien en défense Combatif à sou-
hait, impérial sur les
Irréprochable en
défense, il a de plus
Aligné au poste Il a fait du Bel- balles aériennes, il a été l’auteur de
inhabituel d’arrière hadj, à savoir très aussi été très présent l’unique but de la
droit, Madjid avait habile balle au balle au pied, rencontre. Et quel
tendance à s’ou- pied et précieux contrant de nom- but ! Un but de vrai
blier un peu dans dans l’apport of- breux adversaires attaquant, d’un tir
le placement du- fensif, mais frileux de manière très du pied droit à bout
rant la première sur le plan défen- propres. Il a portant dans un
période. Il a eu le sif, avec quelques confirmé ses quali- angle presque fermé,
mérite de bien mu- passes malencon- tés de gladiateur qui n’a peur de rien du tout. à la Van Basten en finale de l’Euro-88, sur le-
seler Amr Zaki, treuses à l’adver- L’explosion de joie qu’il a exprimée à la fin de quel El Hadary n’a rien pu faire. Blessé à un
quasi-inexistant saire. Un coup franc direct botté par lui a été la rencontre et la rage qu’il a extériorisée té- quart d’heure de la fin de la rencontre, il a dû
durant le match. En deuxième mi-temps, avec détourné in extremis par El Hadary, alors moignent de sa motivation à arracher la quali- céder sa place, mais il a été l’un des héros de la
le retour au 3-5-2 suite à la rentrée de Karim qu’un débordement en première mi-temps a fication, lui qui porte encore dans sa chair les victoire d’hier, tout comme il avait été l’un des
Matmour, il a retrouvé son poste de prédilec- failli permettre à Saïfi et Ghezzal d’ouvrir la traces de la lâche agression perpétrée contre le héros du succès de 2004 à Sousse. Décidément,
tion dans l’axe central et a fait le ménage, avec marque. bus de la sélection algérienne au Caire. l’Egypte lui réussit bien.
Halliche, dans le jeu aérien.
Mansouri : des Yebda : un rôle Meghni : l’artiste Ziani : encore une
maladresses pas clair, mais un fidèle à passe décisive !
dans la relance apport précieux son C ontrairement
au match de sa-
Le capitaine
des Verts a été
Pour son premier
match en tant que ti- talent medi, où il avait dé-
buté en trombe
un ton en-des- tulaire en sélection Comme lors du avant de flancher
sous par rap- d’Algérie, il a su tirer match de samedi physiquement en
port à ses son épingle du jeu, passé, il s’est mon- fin de rencontre, il a
coéquipiers. surtout au plan de la tré très utile dans su ménager ses ef-
Ayant récupéré récupération et dans la récupération et, forts, évitant de
beaucoup de les duels aériens. En surtout, dans la courir inutilement.
balles, il s’est deuxième mi-temps, conservation du Au moment où les
souvent montré il semblait un peu ballon. Ses dribbles d’artiste ont souvent poussé Egyptiens l’avaient presque oublié, il a délivré
maladroit dans perdu sur le terrain, ses adversaires à commettre la faute. Il a été une passe précise en direction de Yahia qui a
la relance. Peut-être ressentait-il de la fa- ne sachant trop s’il devait s’occuper de la récupé- malheureusement blessé au début de la inscrit l’unique but de la partie. Enième passe
tigue du match de samedi passé, surtout ration devant les défenseurs centraux ou suppléer deuxième mi-temps. Sur les matches de samedi décisive dans ses qualifications. En deuxième
que c’est l’un des rares trentenaires que la sortie de Meghni au milieu de terrain. Il a dé- et d’hier, il a énormément séduit et démontré mi-temps, il s’est sacrifié pour couvrir Belhadj
compte la sélection. livré un centre qui aurait pu se révéler décisif en qu’il peut vraiment beaucoup apporter à la sé- au plan défensif. En dépit de la fatigue, il a
deuxième mi-temps, le coup de tête de Ghezzal lection nationale. lutté courageusement jusqu’à la fin.
ayant été repoussé par El Hadary sur sa ligne.

Ghezzal : Saïfi : l’homme qui a Matmour : double Zaoui : un


abnégation fixé la défense mission accomplie sauvetage décisif
défensive, danger égyptienne Il savait qu’il avait C’est le genre de
Comme à son une double mission : match où sa pré-
offensif habitude, il s’est contribuer à la quali-
fication des Verts
sence est très utile.
Avec son impact
Saâdane lui a beaucoup dé-
pensé sur le flanc pour la Coupe du physique, sa grande
confié le rôle de monde et se racheter détermination et sa
deuxième atta- de l’attaque, mais
aussi en défense de sa prestation hargne, il a très bien
quant et de pivot terne de la première rempli son rôle en
pour servir son sur les coups
francs adverses et mi-temps du match remplaçant Antar
coéquipier Rafik du Caire. Il a accom- Yahia sorti blessé. Il
Saïfi. Il s’est beau- lors du début de
la deuxième mi- pli sa mission et fait a même été auteur
coup dépensé montre d’une grande application dans sa tâche d’un vrai sauvetage en contrant avec son corps
pour s’acquitter de temps. Sa mobi-
lité a obligé l’adversaire à fixer deux défenseurs défensive à droite et d’une certaine vélocité en un tir d’un attaquant égyptien à bout portant,
sa tâche, mais il s’est montré surtout dangereux attaque qui lui ont permis de mener deux alors que Chaouchi était à terre. Un apport
lorsqu’il était à son vrai poste, celui d’attaquant pour le surveiller, surtout que les deux occa-
sions qu’ils s’étaient procurées lors du match contres qui auraient mérité un meilleur sort. vraiment précieux.
de pointe. Une première fois en se faisant de-
vancer par El Hadary sur un centre de Belhadj, du Caire ont fait que les Egyptiens l’ont craint
et une deuxième fois en reprenant d’une tête jusqu’à ce qu’il soit remplacé par Ghilas.
piquée un superbe service de Yebda. Exténué
à la fin du match, il a quand même contribué
dans le travail de récupération et continué à
harceler les défenseurs égyptiens.

Ghilas : de la fraîcheur
et de la mobilité
Rentré pour les dernières minutes du match à la place de Saïfi, il
a alterné repli défensif et harcèlement offensif. Il a joué trop peu de
temps pour juger sa prestation, mais il a apporté sa fraîcheur phy-
sique en fin de match.
Le Buteur n° 1035 Jeudi 19 novembre 2009 5
Coup d’œil Algérie - Egypte
Les joueurs en
larmes à la fin
Chaouchi : la qualification, Repos
pour les Soudanais
de la partie
Juste après le coup de sifflet c’est lui aussi ! Ql’Algérie
Afin de permettre à ses citoyens
de suivre le match d’hier entre
et l’Egypte, l’Etat soudanais
final de l’arbitre de la rencon- a décrété la journée d’hier chômée
tre, les joueurs ont tous défilé et payée. Pou rappel, plusieurs mil-
avec leurs supporters qui se liers de Soudanais ont assisté à la
sont déplacés à Khartoum rencontre dont la majorité ont sou-
pour les soutenir. Il faut sou- tenu l’Algérie.
ligner qu’ils étaient aussi en
larmes, après cette explosion La sécurité renforcée
Qla sécurité
de joie au stade de Omdur- Afin d’éviter l’affrontement entre
man. les supporters des deux équipes,
au stade hier a été ren-
forcée. En plus des policiers placés
tout autour du terrain pour éviter
l’envahissement de terrain, d’autres
ont été postés avec des chiens en de-
hors du terrain.

La Gazetta dello sport


s’intéresse
à la rencontre
Qconsacré
Le journal italien la Gazetta dello
sport dans sa livraison d’hier a
un article d’une demi-page
pour le match entre l’Algérie et
l’Egypte. Sous le titre «Egypte-Algé-
Les Tunisiens L’avertissement qu’avait adressé le
bonhomme aux Egyptiens, avant-
marque de fort belle manière, l’en-
fant de Bordj Menaïel s’est chargé
tout lui. Le forcer à plus de retenue rie, le défi de la peur», le journal ita-
lien est revenu sur le match de
serait en quelque sorte le dénaturer.
et les hier, n’était pas que du pipeau. du reste. Et il n’était guère en reste, Donc autant le laisser faire au flaire samedi passé et les incidents qui
Lorsque Chaouchi promettait qu’il lui qui a repoussé à lui seul au et le reste c’est pour lui ! La preuve l’ont émaillé, ainsi que le déplace-
Marocains ont n’allait pas encaisser, c’est toute l’Al- moins cinq actions chaudes du de son immense talent nous a été ment du Soudan. L’ambassadeur
d’Italie au Soudan s’est dit étonné
aussi défilé gérie qui l’avait pris au mot, car sa-
vait-elle mieux que quiconque de
genre à vous mettre le feu aux gants.
Il n’y a que lui qui sait faire ça. Il n’y
encore une fois donnée lors de ce
match déconseillé aux âmes sensi- par le déferlement des Algériens sur
quel bon grain il descend. Ce grain a que lui qui sait rester stoïque, bles. Son sourire du coin ne l’a la capitale soudanaise.
La qualification de l’Algérie
de star au talent rare, comme on presque de marbre au moment où la quitté point ! Preuve -
pour la prochaine Coupe du
monde n’a pas été fêtée uni-
n’en rencontre plus de nos jours. On plupart de ses coéquipiers anhé- encore une !- de son sang-froid à Ghezzal : «Ce que j’ai
dira ce qu’on dira de lui, mais hier il laient à cause de la grosse pression toute épreuve. Cette qualification,
quement par les Algériens à a assuré comme un chef. Un chef qui pesait sur eux. Certains le pen- c’est aussi toi. Et pour ça, toute l’Al- vu en Egypte, je ne l’ai
travers tous les pays du d’orchestre ou un chef tout court. Le seront un peu foufou. D’autres, trop gérie te dit merci ! jamais vécu de ma
monde. En effet, d’autres na- rempart a été à part. Si Antar Yahia inconscients pour mesurer l’am- A. A. A.
tions n’ont pas manqué de a fait l’essentiel en ouvrant la pleur de la responsabilité, mais c’est
vie»
partager la joie des Algériens.
Les premiers à le faire ont été
bien évidemment nos voisins
tunisiens et marocains. En
«On leur a prouvé qu’on
effet, juste après le match, les
Tunisiens ont défilé aux côtés est des hommes»
Tout d’abord, félicitations pour moment ? m… Mais on a prouvé qu’on est des
des Algériens résidant en Tu-
nisie. Il en a été de même dans la qualification ? De la fierté, naturellement. Je hommes. Que sur le terrain, on est
le Royaume chérifien où les Félicitations à l’Algérie. Au- suis tout heureux d’avoir contribué les meilleurs.
Marocains se sont associés à la jourd’hui, c’est le pays qui est en à offrir à l’Algérie cette qualifica- A qui dédiez-vous cette qualifi-
joie des Algériens, confirmant fête. Vive l’Algérie…Vive l’Algérie tion. C’est tout le peuple qui l’a dé- cation ?
ainsi les liens forts existant (sic). sirée. Vive l’Algérie… A toute l’Algérie. A ma famille et
entre les deux peuples, malgré
les différends politiques.
On imagine que c’est confus
dans votre tête, mais on aime-
On vous sent révolté …
Oui, je le suis. Je n’arrive toujours
à tous les gens de Bordj Me-
naïel…Tahia l’Algérie… (sic).
Qdéclaré
L’italien de l’équipe nationale al-
gérienne, Abdelkader Ghezzal, a
dans la Gazetta dello sport
rait bien connaître le senti- pas à digérer toute cette injustice Entretien réalisé par que les Verts ont vécu l’enfer au
ment qui prévaut en vous en ce qu’on nous avait fait vivre au Caire. Redouane B. Caire. «Ce que j’ai vu en Egypte, je
On nous avait traité comme de la ne l’ai jamais vécu dans ma carrière.
Si je commence à raconter, je pour-
Il a adressé un message
Bouteflika :
rais écrire des livres. J’ai peur que ce
qui s’est passé au Caire nuise aux re-
de félicitations aux joueurs lations entre les deux pays.»

«Vous êtes la fierté L’entraîneur d’ENPPI


se trompe sur
de l’Algérie» Chaouchi
Qgardien
L’entraîneur du club pétrolier
égyptien ENPPI a déclaré que le
dre de l'impossible. Vous avez ébloui mais il s'agit pour vous de donner le vous disant, de tout mon cœur, com- algérien Faouzi Chaouchi,
le monde du football par le haut ni- meilleur de vous-mêmes pour lui as- bien je suis fier de vous, et en sa- qui a remplacé Lounès Gaouaoui
veau d'excellence de votre prestation, surer la place qu'il mérite à l'échelle luant votre magnifique hier, est d’un niveau très faible. Il
la rigueur de votre tactique de jeu, mondiale. Je suis persuadé que vous accomplissement, je tiens à vous fé- s’est appuyé sur les deux rencontres
votre esprit sportif et votre parfaite êtes capables de continuer à faire liciter pour tous les résultats gran- disputées par son équipe ENPPI
cohésion. Ce faisant, vous avez sur- honneur à l'Algérie et à la nation dioses que vous avez jusque-là contre l’ESS en Coupe d’Afrique et
monté les difficultés et remporté la arabe tout entière et de nous offrir, réalisés, en priant le Tout-Puissant le grand nombre de buts encaissés
Le président de la République, victoire face à l'équipe sœur encore et plus, le bonheur d'être fiers de vous accorder la pleine réussite et par le gardien algérien. Mais le
M. Abdelaziz Bouteflika, a adressé d'Egypte, pourtant forte et aguerrie de vous en vous voyant hisser haut vous aider à remporter victoire après coach égyptien s’est bien évidem-
mercredi un message aux joueurs qui, comme la vôtre, la briguait pour notre glorieux drapeau national et victoire, lors de vos prochaines ren- ment trompé de goal, puisque
de l'équipe nationale de football et représenter la nation arabe à la fi- illustrer les valeurs d'honneur et de contres. De tout cœur, nos vœux de Chaouchi, le transfuge de la JSK, n’a
à son staff technique après sa quali- nale de la Coupe du monde et à loyauté que recèle le sport dans la nouveaux triomphes vous accompa- pas le droit de jouer la compétition
fication au Mondial qui se dérou- celle de la Coupe d'Afrique. En im- compétition internationale. Tout en gnent.» (APS) africaine. C’était Ferradji qui était
lera en Afrique du Sud, dont voici posant votre précellence, vous avez dans les bois lors de ces matches.
le texte intégral : «Une fois de plus, rehaussé le moral de votre public na-
vous venez de triompher et d'offrir
une nouvelle joie à votre public, en
tional qui n'a jamais cessé de s'en- Bouteflika envoie un message Une octogénaire
orgueillir des accomplissements que
Algérie et ailleurs, en arrachant la vous avez réalisés grâce à votre dé- de remerciements au Président dans les gradins
qualification de notre équipe natio-
nale de football, pour la troisième
fois, à la finale de la Coupe du
termination, votre sérieux et votre
sueur. Après cette éclatante victoire,
du Soudan
On l'a constaté : le peuple soudanais n'a pas été du tout hostile à la
QSoudan
Comme indiqué, des vieux et des
vieilles ont fait le déplacement au
pour soutenir les Verts. En
vous vous êtes rendus détenteurs de sélection algérienne comme l'espéraient les Egyptiens, bien au effet, nous avons aperçu une octo-
monde. Ce fut là, pour tous les Algé- l'honneur de concrétiser la forte et
riens, le motif d'une joie ineffable et contraire. A ce titre, le président de la République, Abdelaziz Boute- génaire dans les gradins qui ne ces-
sérieuse présence du football algé- flika, a adressé un message de remerciements à son homologue souda- saient de demander l’état des
d'une immense fierté, car, par la rien dans la finale de la Coupe du
prouesse que vous avez accomplie, nais, le général Omar Al Bachir, dans lequel il lui exprime sa gratitude joueurs algériens avant le coup d’en-
monde et de celle de la Coupe voi.
vous venez de réaliser vaillamment d'Afrique, car il ne s'agit pas d'une ainsi que celle de tout le peuple algérien pour le merveilleux accueil ré-
un rêve qui était jusqu'alors de l'or- simple participation de principe, servé aux joueurs et supporters algériens.
6 Le Buteur n° 1035 Jeudi 19 novembre 2009
Coup d’œil Algérie-Egypte

J
Je n’ai
jamais vu ça !
e me souviens encore du match Algé-
Bougherra
«C’était là notre réponse
rie-Nigeria disputé à Constantine qui
nous a qualifiés au Mondial espagnol.
Je me rappelle encore de la liesse populaire
qui a suivi ce succès historique et l’im-

à la hogra vécue au Caire»


mense joie que nous ont procurée les Mad-
jer, Belloumi, Assad et autres Gamouh. Je
me souviens du moindre détail. Je me rap-
pelle de Bab El Oued, Zoudj Ayoun, la rue
d’Isly, la rue Michelet et des différents Le défenseur des Glasgow Rangers a beaucoup défendu lors de cette rencontre contre l’Egypte.
quartiers d’Alger, ainsi que des images télé Malgré le jeu rapide de ses adversaires sur les deux ailes, il a défendu bec et ongles son territoire.
montrant l’ensemble du pays plongé dans
une allégresse indescriptible, fêtant notre Il revient sur cet exploit en félicitant le peuple algérien et les nombreux supporters qui se sont
baptême du feu dans la cour des grands. Je déplacés au Soudan pour soutenir les Verts.
me rappelle encore plus de l’épopée de Un mot sur cette formidable qualification pour
1986 et cette double confrontation Algérie-
le Mondial…
Tunisie (1-4 et 3-0) en éliminatoires, mais
C’est une joie immense que nous partageons avec
je ne me rappelle pas que l’engouement
le peuple algérien. Nous avons prouvé aux Egyptiens
était aussi grand et aussi intense qu’au-
de quoi sont capables les hommes. En fait, on leur a
jourd’hui. Je n’ai jamais vu ça. Hier, à
montré qu’on est les plus forts.
quelques heures du match, en me prome-
nant dans les différents quartiers d’Alger, Après le dernier résultat au Caire, on s’était
histoire d’évacuer le stress, j’ai pu mesurer posé des questions sur ce qu’il allait se passer
pour la première fois l’ampleur de cette au Soudan…
mobilisation sans précédent autour de On a joué sur un terrain neutre et on leur a mon-
notre onze national. Jamais le drapeau al- tré ce dont nous étions capables. On a réussi à ouvrir
gérien n’a été aussi présent. Jamais l’air n’a la marque tout en résistant durant toute la seconde
été aussi sain. Jamais l’union n’a été aussi période. L’Egypte n’était plus dans les conditions et
sacrée. Entre chants et klaxons, les dans le même environnement qui nous étaient très
youyous fusaient de partout. La femme al- hostiles.
gérienne n’a pas manqué à l’appel. Hidjab Ce qui s’est passé au Caire n’a pas l’air d’avoir
aux couleurs nationales, khimar vert et
laissé des séquelles, au vu de la prestation de
blanc, étoile et croissant rouges, visage
peint vert, blanc et rouge et … «One two l’Equipe nationale, n’est-ce pas ?
three, viva l’Algérie !», de quoi avoir la chair On a reçu un très mauvais accueil au Caire, on a
de poule, l’émotion avait atteint son pa- été victimes de caillassage avant la rencontre. Plu-
roxysme. Oui, je n’ai jamais vu ça. Devant sieurs joueurs ont été blessés lors de cette agression.
un décor aussi merveilleux, une idée dia- La rencontre du Caire ne s’est pas déroulée dans un
bolique est venue perturber mon esprit. climat de fair-play. On n’était plus les bienvenus. S’il
Comment aurait-on vécu la désillusion n’y avait pas eu ces agressions des Egyptiens, ils ne
si… nous auraient jamais battus. Au Soudan, cela s’est
Non, non, ce n’est pas possible, je ne peux passé de manière totalement différente On a donné
pas l’imaginer, ce serait trop injuste. notre réponse à la hogra dont on a été victimes chez
L’Egypte ne peut pas nous battre, ça ne eux.
peut pas arriver. Il y a une justice divine, Un mot pour les supporters algériens…
non ? Et puis, il y a eu cet artifice de Antar Je félicite le peuple algérien pour cette qualifica-
pour brûler le cœur de Zidan et réchauffer tion pour le Mondial. On a défendu crânement nos
le nôtre. La suite, vous la connaissez tous. chances. Et je remercie les nombreux supporters qui
Je vous laisse le soin de la commenter. One nous ont soutenus à Khartoum.
two three, viva l’Algérie ! Entretien réalisé
Basset M. R. B.

Takfarinas avec toutes ses nyoucef Ouadia a tenu à effectuer le dé- d’envoi du match. La bataille des galeries Réda City 16 s’est fait tout
placement au Soudan pour soutenir les a commencé tôt et n’a pas connu de répit petit
forces vocales avec les Verts dans leur dernière sortie pour le jusqu’au coup de sifflet final. GG Après avoir effectué le déplacement
Verts compte des éliminatoires de la Coupe du au Caire, le chanteur algérien Réda City
GG Plusieurs artistes algériens ont fait le monde. Il a été présent à El Merreikh Sta- Le maillot de Ghezzal, la ba- 16 s’est déplacé au Soudan pour suivre la
déplacement au Soudan pour encourager dium où il a suivi les débats avec beau- raka énième rencontre entre l’Egypte et l’Algé-
l’équipe nationale, hier, contre l’Egypte. coup d’attention. GG En plus de la parcelle de la pelouse du rie. Ce chanteur, qui est revenu avec des
C’est le cas du célèbre chanteur kabyle stade Tchaker de Blida ramenée par des vidéos d’Egypte sur son portable, et qui a
Takfarinas, qui était dans les gradins d’El supporters blidéens à El Merreikh Sta- apporté un témoignage sur le décès de
Merreikh Stadium venu soutenir les Verts
Les journalistes de la politique
dium, les Algériens ont accroché le supporters algériens, s’est fait tout petit au
de toutes ses forces vocales. en force
maillot d’Abdelkader Ghezzal sur le banc Soudan. Les supporters algériens ont
GG La presse algérienne et étrangère a été
de touche avant le coup d’envoi de la ren- compris que c’était de faux témoignages et
présente en masse, hier, à Khartoum pour
Hansal représente le corps couvrir cette énième rencontre entre l’Al-
contre, comme ce fut le cas lors de la vic- il n’y avait pas eu de morts, comme il
arbitral toire contre la Zambie à Blida. l’avait prétendu.
gérie et l’Egypte. Mis à part les journa-
GG En plus des artistes, le corps arbitral listes des rubriques sportives, plusieurs
était présent, hier, au stade d’El Merreikh autres, qui n’ont rien à voir avec le sport, Nos envoyés spéciaux très Sa vidéo a été exploitée par
Stadium pour inciter les Verts à aller de étaient présents également. sollicités par la presse les Egyptiens
l’avant. Il a été représenté par l’ancien ar- GG Parmi les vidéos qui circulent sur le
bitral Mohamed Hansal. étrangère net et sur les téléphones portables, un té-
La bataille des GG Les envoyés spéciaux des journaux Le moignage de Réda City 16, qui s’égosillait
Benyoucef Ouadia galeries n’a pas connu de Buteur et El Heddaf ont été fortement sol- affirmant que l’ambassadeur algérien était
licités par les différentes télévisions et ra-
ne rate pas les répit dios étrangères qui ont couvert le match
en état d’ivresse et qu’il est prêt à tuer qua-
GG Les supporters des deux équipes ont rante Egyptiens pour se venger. Une vidéo
rendez-vous de l’EN d’hier. Les témoignages de nos journa- qui a été utilisée par la population égyp-
pris place sur les gradins du stade d’El
GG Le célèbre journaliste sportif Be- listes, qui ont suivi le parcours des Verts, tienne pour se moquer des Algériens.
Merreikh plusieurs heures avant le coup
ont été précieux pour ces médias.
Le Buteur n° 1035 Jeudi 19 novembre 2009 7
Coup d’œil Algérie-Egypte

Ziani a donné
300 euros à des
supporters
Au cours de la dernière séance
d'entraînements des Verts, des
Les Algériens
supporters algériens se sont ap-
prochés de leur idole Karim Ziani
pour lui demander de battre
l'Egypte. Mais le milieu de Wolfs-
burg leur a demandé comment ils
gagnent la bataille du stade
étaient, après ce périlleux déplace-
ment. Après avoir appris qu'ils
passaient la nuit dans des tentes,
Ziani leur a offert 300 euros.

Les joueurs ont vu


les photos des
blessés du Caire
Dans le but d'être très motivés, les
joueurs de l'EN ont vu les photos
des supporters blessés au Caire,
lors du match de samedi dernier.
Cela s'est passé le jour de la ren-
contre, à l'hôtel, avant de rejoindre
le stade.

Les joueurs appel-


lent leurs familles
Avant de quitter l'hôtel pour re-
joindre le stade Oumdorman, les
joueurs ont tous appelé leurs fa-
milles pour leur donner de leurs
nouvelles. e rsonne ne s'attendait à marades de Bougherra à la Coupe porters égyptiens ont accédé au lestine qui sont en train de souffrir
Forte affluence
Au stade Oumdorman, il y avait
une très forte affluence. D'ailleurs,
P voir le public algérien se dé-
placer au Soudan en grand
nombre. Au moment où on s'ap-
du monde qui aura lieu en juin
prochain en Afrique du Sud.
stade avec des bus mis à leur dis-
position pour échapper au lyn-
chage des Algériens qui les
de l'occupation sioniste, contraire-
ment aux Eyptiens, puisque
comme tout le monde le sait, Israël
prêtait à rejoindre le stade Oum- attendaient de pied ferme pour est leur second pays. Les drapeaux
depuis l'inauguration de ce stade
durman, on a été très surpris par le
Le pont aérien Alger-
en 1964, jamais il n’avait fait le Khartoum de Boute- leur donner une seconde leçon aux de la Palestine étaient présents en
grand nombre de supporters algé- alentours du stade. force dans le stade, on entendait
plein comme c’était le cas hier. Al- flika fausse les calculs
riens qui étaient dans les rues de même des chants pro-palestiniens.
gériens et Egyptiens et même Sou- Khartoum, capitale du Soudan. Ils de Zaher Une preuve que les Algériens ne les
danais étaient tous présents au étaient en train de défiler dans les La décision prise par Son Excel- Les Algériens plus
rendez- vous. nombreux que les ont pas oubliés.
rues. On n'en croyait pas nos yeux, lence le président de la République
puisqu'ils ont créé une folle am- Abdelaziz Bouteflika semble avoir Egyptiens
biance. C'était tout simplement un complètement faussé les calculs de Dans les gradins du stade Om- Les drapeaux des
Des photos de grand exploit de voir près de 15 l'idiot Samir Zaher, président de la dorman, les Algériens étaient plus Chnaoua et des
Bouteflika, Bachir et 000 Algériens en train de faire la Fédération égyptienne de football. nombreux que les Egyptiens. Il Kawasser en force
fête dans les rues de Khartoum, Ce dernier croyait avoir emmené faut dire que depuis les premières Les supporters du Mouloudia
Moubarak bien avant le début de la rencontre. les Algériens disputer ce match
A l'entrée du stade Oumdor- heures de la journée d'hier, ils d'Alger et de l'USM El Harrach
On avait même eu le même senti- barrage en Egypte, mais d'une ma- étaient nombreux à envahir les étaient en force lors de ce déplace-
man, il y avait des posters des trois ment que celui du match aller qui nière indirecte. Mais en Algérie, on
présidents algérien, égyptien et alentours du stade pour accéder les ment au Soudan. Alors qu'il y a
s'est déroulé au stade Mustapha- a décidé d'envoyer gratuitement le
soudanais. premiers aux gradins, surtout qu'il une grande rivalité entre les deux
Tchaker de Blida, avec toute cette peuple algérien chez son frère sou-
folle ambiance créée par le public y avait un bon nombre de suppor- galeries, au Soudan, ils ont oublié
danais. Zaher semble avoir bien
algérien qui a envahi le pays de ters algériens qui ont effectué le dé- qu’ils étaient des supporters de
compris. Rien ne peut arrêter ces
"Balakou Omar Al Bachir. Algériens qui se sont déplacés au placement à Khartoum, que ce soit
d'Algérie, mais d'Europe aussi. Par
deux clubs rivaux. D'ailleurs, les
banderoles de Mouloudéens et
Soudan pour se venger des leurs,
taharbou" Les Egyptiens ont qui ont échappé de justesse au lyn- ailleurs, la majorité des Soudanais Harrachis étaient accrochées côte
Après avoir accédé au stade, les chage. Avec la coopération des sont du côté des Algériens pour à côte au stade. Il faut mentionner
supporters algériens ont com- choisi le Soudan où soutenir les Verts. qu’il y avait aussi des supporters
Soudanais, on remercie fortement
mencé à lancer des slogans anti- vivent 45 000 de leurs Zaher pour avoir choisi le Soudan. venus d’autres wilayas du pays.
Egyptiens. Ils leur ont même compatriotes 5 000 Algériens n'ont
demandé de ne pas quitter les Beaucoup s'attendaient à voir 15 000 policiers pour
lieux à la fin du match pour la une forte affluence du côté égyp-
Affrontements entre pu accéder au stade
grande explication en scandant : tien par rapport aux Algériens, vu Algériens et Egyptiens Les mécontents, il y en avait à encadrer les
"Balakou taharbou" . la forte communauté égyptienne dans les rues de Khar- gogo. En effet, près de 5 000 sup- deux galeries
porters algériens, si ce n'est plus, Ce match s'est joué sous haute
vivant au Soudan estimée à toum n'ont pu accéder aux gradins du
quelque 45 000 personnes. C'est Avant de rejoindre le stade Om- sécurité. Il faut dire que les autori-
Des masques contre pour cette raison que les Egyptiens durman, les Algériens ont rendu
stade de Omdorman. Selon des es- tés soudanaises ont tout fait pour
la grippe porcine ont fait le forcing sur le Soudan, et l'ascenseur aux Egyptiens, en
timations, plus de 15 000 Algériens qu'aucun incident ne se produise
Les supporters qui sont rentrés au ont effectué le déplacement au au cours de cette rencontre classée
comme par hasard, le tirage au sort amorçant une attaque contre les
stade portaient tous des masques Soudan pour soutenir les coéqui- à hauts risques. Surtout après les
les a favorisés. En plus, le Soudan, fans des Pharaons dans un des
contre la grippe porcine. Les autorités piers de Karim Ziani. Ceux qui graves incidents qui ont eu lieu au
c'est comme la Tunisie pour nous. quartiers de Khartoum. Les Algé-
soudanaises ont pris cette décision n’ont pas eu la chance d’accéder au Caire. Les supporters algériens se
Des Egyptiens ont même pu rallier riens ont donné une leçon de
pour éviter la contamination du virus stade ont suivi le match sur écrans sont déplacés au Soudan, dans le
Khartoum par route, tellement la redjla à ses peureux Egyptiens, qui
H1N1. géants. but de se venger de leurs frères.
distance entre les deux pays n’est ressemblaient beaucoup plus à un
pas importante. Mais cela ne sem- poisson qui sortait de l'eau. Les Raion pour laquelle 15 000 poli-
ble pas avoir empêché les suppor- forces de l'ordre sont par la suite Une pensée pour ciers soudanais ont été mobilisés
Des hommes ters algériens de se déplacer en intervenues pour séparer les deux la Palestine pour le bon déroulement de cette
grand nombre au Soudan pour galeries, surtout que les Egyptiens Les supporters algériens ont eu rencontre décisive.
d'affaires égyptiens contribuer à la qualification des ca- ont pris la fuite. D'ailleurs, les sup- une pensée pour leurs frères en Pa- R. B.
ont tenté de sou-
doyer les Soudanais On est venus pour l'EN de Les victimes du Caire
Des hommes d'affaires égyptiens Belkhadem présent tant
ont tenté de soudoyer les Soudanais Moscou, du Canada et des USA Le ministre d'Etat représen remercient Bouteflika
de la ré-
en leur proposant d'acheter leur billet Après avoir aperçu les images sur Youtube, les Al- personnel du Président Les victimes du Caire ont tenu à remercier le pré-
hadem,
pour les distribuer aux Egyptiens. gériens résidant à l'étranger ont pris la décision d'en- publique, Abdelaziz Belk sident de la république, Abdelaziz Bouteflika, pour
r sui-
Mais les Soudanais ont catégorique- vahir le Soudan pour pousser les Verts à se qualifier était présent au Soudan pou leur avoir permis de rallier Khartoum directement
été délé-
ment refusé, promettant aux Egyp- au Mondial. Ainsi à l'entrée du stade, nous avons vre cette rencontre. Il a à partir du Caire, surtout après avoir été tabassés
ka.
tiens de soutenir l'Algérie. croisé trois supporters venus du Canada, de Moscou gué par Abdelaziz Boutefli sans distinction par les Egyptiens.
et des USA.
8 Le Buteur n° 1035 Jeudi 19 novembre 2009
De nos
envoyés spéciaux
au Soudan
Coup d’œil Algérie - Egypte

«Ouvrez le passage de Rafah !»


une des marques
Nacym
Djender

Mecherara:
Redouane
Bouhanika

L’
de solidarité des
Algériens avec le
peuple palesti- «Aucun public
nien est cette
présence des au monde n’est
drapeaux des deux pays côte à côte
dans les tribunes. Les Algériens
capable de
ont même profité de l’occasion
pour narguer les Egyptiens en ins-
faire de même»
tallant une banderole où on pou- Se trouvant à Khartoum, le prési-
vait lire : «Ouvrer le passage de dent de la Ligue nationale de football,
Rafah !». Ce même passage qui se Mohamed Mecherara, est entré sur la
trouve au niveau de la frontière pelouse à 17h30, soit une heure avant
entre l’Egypte et la Palestine. le coup d’envoi. Dès qu’il a été aperçu,
c’était l’explosion de joie les tribunes.
Les fumigènes et les drapeaux algé-
La moitié du stade riens y ont enflammé l’atmosphère.
pour les Algériens
On le disait depuis le début de
Il n’a pas pu retenir
cette semaine, le nombre des Al-
gériens allait être nettement supé- ses larmes
rieur à celui des Egyptiens. Le président de la Ligue, Mohamed
Effectivement, plus de la moitié du Mecherara, a fondu en larmes devant
ont offerte en montant sur les po- monde, et le Maroc qui a échoué chanteur chaâbi. les milliers de supporters et le prési-
stade était aux couleurs des Verts. teaux du stade à une hauteur de 30 même à se qualifier à la CAN, sont
Il faudrait dire que les Soudanais dent de la Fédération, Mohamed
mètres pour accrocher le drapeau restés solidaires avec leur pays voi- Silence au moment Raouraoua, qui lui offrait à voir des
qui ont montré leur soutien aux algérien. Et sans échelle SVP ! sin. du Adhan
Algériens dès le début sont venus images inédites. Cette image restera
Les supporters algériens qui certainement gravée dans sa mémoire
soutenir ces mêmes Algériens. Des drapeaux tuni- Takfarinas et Meskoud avaient pris place du côté nord du et dans celle des responsables de notre
siens et marocains étaient là stade se trouvaient à côté de la football. Très ému, Mecherara que
30 mètres de hauteur dans les tribunes Plusieurs artistes algériens mosquée. Au moment du Adhan nous avons réussi à approcher sur le
pour accrocher Tout le Maghreb s’est mobilisé étaient du déplacement dans la ca- de la prière d’El Icha, les Algériens terrain nous dira en sanglots : «Je suis
les drapeaux avec les Verts. Pour preuve, il pitale soudanaise pour soutenir les ont respecté l’appel à la prière. très ému. Nous avons un public
L’une des images qui a étonné y avait des drapeaux tunisiens et Verts. Parmi eux, le chanteur ka- L’ensemble des supporters ont ob- unique. Aucun public au monde n’est
les Soudanais et les Egyptiens hier marocains dans les tribunes. La byle Takfarinas ainsi que Abdel- servé le silence durant tout le capable de faire de même dans les tri-
au stade d’Omdurman, c’est cette Tunisie éliminée de la Coupe du madjid Meskoud, le célèbre Adhan. bunes. Nous avons confiance en eux.
scène que des supporters algériens Sinon, nous ne les aurions pas envoyés
à bord de vols spéciaux jusqu’ici. On ne
3 000 Algériens ont
passé la nuit aux
Les Egyptiens font leur apparition les remerciera jamais assez.»

alentours du stade
Afin d’assurer leur place au niveau des
45 minutes avant le coup d’envoi
tribunes, plus de 3 000 supporters ont passé Les hommes de Has- Un grand drapeau
la nuit dehors devant l’entrée du stade. Ils
ont pu toutefois accéder très tôt au stade san Chehata ont débuté à l’effigie
dès l’ouverture des portes plusieurs heures
avant le début de la rencontre.
leur séance d’échauffe-
ment quarante-cinq mi- de Matoub Lounès
nutes avant le début de la GLes Kabyles, comme tous les au-
Les non retenus sont rencontre. Dès leur appa- tres supporters du pays, se sont dépla-
rition sur le terrain, les cés en force dans la capitale soudanaise
descendus au stade joueurs égyptiens ont été pour soutenir les Verts. Quelques
N’ayant pas été retenus pour la rencon- longuement sifflés par les heures avant le début du match, un
tre, Zemmamouche, Babouche, Abdoun,
Bouazza, Djebbour, Lemouchia et
supporters algériens. grand drapeau de Matoub Lounès a été
Guaouaoui, sont allés prendre place sur le installé tout au long d’une tribune.
banc des remplaçants au moment où les
300 journalistes
hymnes nationaux ont commencé à être
entonnées. Ils y sont restés tout au long de
la rencontre.
Les joueurs de 1982 présents à la couverture
n plus des personnalités soutien moral pour les cama- dus sur la pelouse. Chacun GL’importance de la rencontre qui a
Pas de tableau électro-
nique à Omdurman
Le stade d’Omdurman n’était pas équipé
E politiques et artistiques,
les anciens internatio-
naux de l’âge d’or du football
rades de Rafik Saïfi que de les
avoir eu à leurs côtés.
d’entre eux à pris le haut-par-
leur afin de lancer un message
aux supporters, en les conseil-
opposé l’Algérie et l’Egypte hier dans
troisième round entre les deux sélec-
tions pour le compt e des qualifi
CAN-Mondial dans le Groupe C a attiré
cation
un

d’un tableau électronique qui permet de national, ceux de 1982, étaient Ils ont sensibilisé lant de ne pas envahir le ter- des journalistes et des photograph es du
Ils
suivre la rencontre à la minute. D’ailleurs, présents au stade hier. Ils ont les supporters rain, même après la rencontre monde entier au Merreïkh Stadium.
de
c’est la raison qui a poussé les entraîneurs tenu à apporter leur riche ex- Avant le début de la rencon- et ce, afin d’éviter une quel- étaient plus de 300 professionnels
couvr ir cet
adjoints des deux sélections à suivre le périence dans le domaine au tre, les anciens internationaux conque sanction de la part de la différentes nationalités à
qui aura été grand iose au
match avec un chronomètre à la main. profit des joueurs. Ce fut un des années 1980 sont descen- FIFA. événement
final.
Le Buteur n° 1035 Jeudi 19 novembre 2009 9
Coup d’œil Algérie - Egypte

Matmour : «Je ne réalise pas


que nous sommes au Mondial»
Auteur d’une prestation Alors Karim, que pouvez-vous Franchement, je ne trouve pas les
tout juste moyenne lors nous dire de la rencontre ? mots pour m’expliquer. C’est un
du match retour qui a eu Comme vous l’avez sans doute sentiment spécial. Un sentiment de
constaté, ce fut un match très diffi- fierté que je ressens. C’est avec diffi-
lieu au Caire, samedi culté que j’essaye de trouver les
cile à négocier. On s’attendait que
dernier, Matmour s’est nôtre tâche n’allait pas être facile mots.
racheté en livrant une face au double champion d’Afrique L’Algérie ira au Mondial, après
prestation honorable. Il en titre. Cette rencontre était très près de vingt-quatre ans d’ab-
est vrai que Karim a importante pour les deux équipes, sence…
perdu sa place dans le quand on sait que le vainqueur al- Croyez-moi, je ne réalise pas en-
onze de départ, hier soir lait représenter le continent au pro- core que nous sommes qualifiés au
chain Mondial. Nous avons réalisé
à Khartoum, à l’occasion Mondial. Il me faudra du temps
un bon match. Nous avons tout pour retrouver mes esprits. En tout
du match d’appui, mais il donné. Dieu merci, nos efforts ont
a fait quand même son cas, nous allons faire la fête. Après
été récompensés avec une qualifica- on verra bien.
apparition en cours de tion historique.
jeu. En effet, l’actuel Un mot sur tous les supporters
C’est une victoire qui a un goût
pensionnaire de Borrusia qui vous ont soutenus ?
spécial, n’est-ce pas ? Je ne trouve pas les mots pour les
Mönchengladbach a été Oui, c’est clair ! Il n’y a pas de remercier. Nos supporters sont les
aligné à l’heure de jeu. Il doute là-dessus. Vous ne pouvez meilleurs. Ils ont fait le déplace-
a remplacé son pas imaginer ma joie. Nous avons ment jusqu’au Soudan, cela veut
coéquipier, Mourad non seulement réussi à prendre tout dire. Nous tenons à les en re-
Meghni, sorti notre revanche et prouvé que nous mercier. Ils sont restés derrière
sommes les meilleurs, mais nous nous, malgré la défaite du Caire.
prématurément. Sollicité bavons aussi rendu tout notre peu-
juste après le coup de Leur présence ici au Soudan nous a
ple heureux. Nous avons prouvé vraiment touchés. Cette victoire,
sifflet final, il a accepté que nous avons été victimes d’actes nous l’avons arrachée pour eux. Ils
de répondre aux anti-sportifs chez eux. Hamdoullah, ont tout laissé pour venir nous sou-
questions du Buteur, nous nous sommes rachetés auprès tenir, on leur rend hommage.
comme fut le cas à de nos supporters. Entretien réalisé par Nacym D.
chaque fois. Entretien. On vous sent ému…

«L’Algérie héroïque»
« L'Algérie l'a fait ! Après plus de 20 ans, les Fennecs,
«L’Algérie en route pour le Mondial»
grâce à une victoire étriquée face à l'Egypte (1-0), re- C'est la liesse à Alger, risien), les voitures avec des aux Français, leur lançant: fervent des Verts. Par cen-
goûteront aux joies d'une Coupe du Monde. Refusant comme à Paris et Marseille. drapeaux algériens aux fenê- «Maintenant on va soutenir la taines de milliers, jeunes et
de retomber dans l'erreur commise samedi dernier L'Algérie va participer à sa tres klaxonnaient. Vers 21 h France ! » ou «On va tous y moins jeunes, hommes et
face aux mêmes Pharaons, l'Algérie décidait d'attaquer première Coupe du Monde 30, des milliers de suppor- aller en Afrique du Sud !» femmes, ainsi que des fa-
la rencontre le couteau entre les dents. Où plutôt le de football depuis 1986. C'est teurs de l'Algérie étaient réu- milles avec leurs enfants ont
sabre entre les mâchoires serrées. Après avoir trouvé le l'attaquant Yahia (41e) qui a nis pour célébrer cette A Marseille déferlé dans les rues des villes
chemin des buts grâce à Yahia, les algériens ont pu donné l'avantage décisif à sa victoire avec force pétards et ou des villages, drapeaux
Le centre de Marseille a ex-
maintir leur avance jusqu’à la fin de la rencontre en re- formation qui affrontait fumigènes. Côté circulation, levés, criant leur joie au mi-
plosé de joie mercredi soir dès
trouvant 24 ans après le mondial » l'Egypte en match d'appui à c'était la confusion. Des voi- lieu d'un tonnerre de pétards,
la fin du match. Plusieurs mil-
Khartoum (Soudan). La tures, abandonnées par leur feux d'artifice et coups de
liers de personnes, dans un
L'attaquant excentré sur la chauffeur, étaient garées un klaxon des voitures qui ont
«Une 3e droite a converti la troisième plein milieu de l'avenue. Des
concert de klaxons et de cris,
célébrant sur le Vieux Port et
envahi les grands axes. Les
occasion de son équipe d'une CRS patrouillaient en nom- forces de l'ordre, déployées en
pour superbe frappe croisée dans la bre.
la Canebière la qualification
des «Fennecs».
masse à Alger en prévision de
lucarne. La seconde mi-temps A Barbès débordements, assistaient
l’Algérie» s'est résumée à une âpre ba-
Dans le XVIIIe arrondisse- EN ALGERIE
bon enfant à ce déferlement.
« Après avoir fournit taille entre les deux équipes ». Des policiers ont même en-
ment parisien, immédiate-
une rencontre excep- Le Parisiens rapporte l’am- Une gigantesque clameur a clenché leurs sirènes, certains
ment après la fin du match
tionnel, les protégé de biance dans les villes en éclaté dans toute les grandes dansant de joie quelques mi-
des attroupements se sont
Rabeh Saâdane ont pro- France villes d'Algérie dès la fin de ce nutes avant de retrouver leur
formés avec drapeaux, pé-
pulsé l’Algérie au mon- En haut des tards et cris de joie. La foule
match d'apuis, «après 90 mi- calme.
dial pour la 3e de leur nutes des pires angoisses», a
Champs-Elysées criait «1, 2, 3, viva l'Algérie !»
expliqué Djamel, 45 ans et
l’histoire. La rencontre et faisait des signes d'amitié
fut très serer dès le (VIIIe arrondissement pa-
début. Toutefois, les al-
gériens ont pu trouver
le chemin des filets
avant la fin de la pre-
mière période, grâce au joueur de Bochum Yahia. Les
camarades de Rafik Saïfi ont maintenu leur avance
jusqu’au coup de sifflet final »
. «L’Algérie
Kouici : «L’Egypte nous a
retardés 4 jours, on les retardera au Mondial grâce à Yahia»
pour 4 ans» « Le défenseur Antar Yahia a offert mercredi à l'Algérie sa
A la fin de la rencontre, l’ancien international Koici a
première qualification pour le Mondial depuis 1986 grâce à «L’Algérie, 24 ans après»
une victoire serrée (1-0) contre l'Egypte, lors d'un match d'ap- L'Algérie l'a fait : en battant l'Égypte au Soudan ce 18
bien répondu aux questions de l’envoyé spécial d’Al pui tendu au Soudan. Cette victoire a provoqué l'hystérie chez
Djazeera. Il lui a lancé : « Les joueurs ont prouvé qu’ils novembre 2009, les Fennecs ont obtenu leur billet pour
les milliers de supporteurs algériens dont certains ont littérale- Afrique du Sud 2010. Une attente de 24 ans prend fin...
étaient de vrai hommes. Ils ont honnorer comme il se ment perdu connaissance dans les tribunes du stade d'Omdur-
doit notre pays. On peut être fière d’eux. L’Eypte nous a C’est des soirées de folie qu’ont connus les villes algé-
man, en banlieue de Khartoum ». riennes. La nuit a été très très longue »
retardé de 4 jours, on les a retardé de 4 ans ».
10 Le Buteur n° 1035 Jeudi 19 novembre 2009
De nos
envoyés spéciaux
au Soudan
Coup d’œil Algérie - Egypte

La FAF saisit le TAS pour contrer la FIFA


Nacym Redouane
Djender Bouhanika

Lausanne contre Zurich, un


autre «match» en Suisse
lors que les joueurs ternationale n’est pas aussi regar- gentino-argentine d’échange ver- dans son verdict, il y a un pas qu’il
La FIFA met
en garde

A algériens ont fait


l’objet d’un guet-
apens à leur arrivée
au Caire et que la
FIFA les a obligés à jouer le match
à la date prévue contre l’Egypte en
dépit des blessures dont souffraient
dante sur la question que lorsqu’il
s’agit des autres continents. La
deuxième est que Blatter préfère la
qualification de l’Egypte plutôt que
celle de l’Algérie. En effet, à l’issue
de la Coupe des Confédérations
organisée au mois de juin dernier
bal, Blatter a sévi. Pourquoi ne le
fait-il pas pour une affaire égypto-
algérienne d’agression ?

Le TAS pourrait
invalider le match
n’est pas évident qu’elle franchira.

Problème : les
Algériens ont accepté
de jouer
En effet, il est rare que le TAS
C
ompte tenu de la grande
affluence qui régnait à
Khartoum ces derniers
jours et surtout à la
veille du match, la Fédération in-
ternationale de football a mis en
de samedi garde les responsables des deux
trois d’entre eux, le président de en Afrique du Sud, Blatter avait dé- annule le résultat d’un match qui a
pays contre d’éventuels dépasse-
l’instance internationale de foot- claré dans une conférence de Aujourd’hui, l’Algérie est quali- déjà eu lieu. Il aurait pu examiner
ments de quelque nature que ce
ball, Joseph Blatter, avait un autre presse qu’il souhaitait que les sept fiée après sa victoire d’hier à Khar- une demande de l’Algérie de re-
soit. La FIFA a également mis en
souci : la finale de la Coupe du sélections (l’Irak mis à part, déjà toum en match d’appui. porter le match ou de le déplacer
garde les supporters des deux pays
monde U17 qui a eu lieu dimanche éliminé à l’époque), ayant participé Cependant, elle ne compte pas se sur un autre terrain, à condition
en menaçant de recourir à des
passé au Nigeria. Non pas seule- à ce tournoi soient présentes au taire et va défendre ses intérêts et qu’il soit saisi avant le déroulement
sanctions sévères contre un éven-
ment parce que sa fonction exige Mondial en 2010. De plus, comme son honneur jusqu’au bout. Si des dudit match, mais puisque les Al-
tuel envahissement de terrain
de lui d’être présent à toutes les fi- dans l’esprit de certains dirigeants sanctions n’ont pas été prises à Zu- gériens ont accepté de jouer, le
avant pendant ou après le match.
nales des compétitions de la FIFA, de la FIFA, le nombre est impor- rich, siège de la FIFA, elles risquent TAS n’a pas le pouvoir d’annuler le
mais surtout parce que la finale a tant pour les questions de mer- d’être prises à Lausanne, siège du résultat. Il pourrait ressortir les li-
Tribunal arbitral de sport (TAS). tiges ayant entouré son organisa- Les menaces de Blatter
été remportée par la Suisse, son chandising, il est plus intéressant,
pays. pour la commercialisation des es- Cette instance juridique, compo- tion et, peut-être, conclure à la Le représentant de la FIFA à
paces publicitaires et pour remplir sée d’avocats et de juristes interna- nécessité de le faire rejouer. En at- Khartoum a réuni les présidents
tionaux spécialisés dans les litiges tendant, l’Algérie et l’Egypte de- des Fédérations algérienne et
Blatter dansait les hôtels, que ce soit un pays de 80
égyptienne, à savoir Raouraoua et
millions d’habitants qui se qualifie sportifs et qui maîtrisent tous les vaient jouer le match d’appui pour
dimanche après le règlements sur le bout des doigts, répondre à la logique réglemen- Zaher, pour leur transmettre le
sacre de la Suisse U17 plutôt qu’un de 36 millions. La
troisième hypothèse est que la a été saisie par la FAF pour tran- taire de la FIFA, mais il n’est pas sûr message du président de la FIFA.
Oui, ce n’est pas une blague ! FIFA, dont le souci primordial est cher quant à l’opportunité de faire que le «match» entre les deux pays Le patron de l’instance internatio-
Blatter a remis le trophée à ses de terminer les qualifications dans jouer ce match alors que des soit encore terminé. nale menace en effet de disqualifi-
compatriotes en dansant les délais qu’elles s’étaient donnés, joueurs algériens avaient été bles- F. A-S. cation du pays dont les supportes
presqu’avec eux, oubliant, dans ne voulait pas reporter le match au sés en terre égyptienne avant n’auront pas respecté les exigences
l’euphorie, ses obligations de prési- risque de bousculer le calendrier, même le début de la rencontre. de la FIFA en matière de fair-play
dent de tous les footballeurs dans sachant que l’hypothèse d’un Le TAS pourrait invalider le ou qui se manifesteront par un
le monde. A la limite, c’est tout à match d’appui était toujours plau- résultat du match de sa- comportement antisportif.
fait humain que Blatter vibre au sible et que, auquel cas, il aurait medi passé entre l’Egypte
succès de son pays. Cependant, il fallu lui trouver une autre date. et l’Algérie s’il constate Campagne de
aurait gagné à rester professionnel que des points du règle- sensibilisation pour les
dans l’application des dispositions Maradona sanctionné ment n’ont pas été res- supporters algériens
réglementaires de la FIFA. C’est pectés, notamment celui
clair : une équipe dont les joueurs pour avoir insulté des relatif au déplacement Du coup, c’est tout un travail de
ont été blessés délibérément avant Argentins, mais pas d’un match vers un sensibilisation qui a été entamé
le match a le droit de se retirer et l’Egypte autre pays lorsque les par le ministre de la Jeunesse et
l’équipe hôte doit être sanctionnée. conditions de sécurité des Sports ainsi que le président de
Il ne s’agit là que d’hypothèses,
Cela ne s’est pas fait. Pourquoi ? ne sont pas réunies la FAF qui ont reçu cinq sur cinq
mais elles sont toutes plausibles, vu
dans le pays hôte. Dans le message de Blatter. Les respon-
que la «logique» de la FIFA ne re-
sables de la délégation algérienne,
Seul souci de la FIFA : joint pas toujours le bon sens. Ce ses statuts, la FIFA re-
avec l’aide de certains anciens in-
terminer les dont il faudrait s’étonner, c’est que connaît les décisions
du TAS. De là à ternationaux présents à Khartoum
qualifications pour beaucoup moins que ça, la
dire qu’elle le tels que Kouici, Megharia, Kaci
FIFA s’est montrée prompte à dé-
Plusieurs hypothèses sont suivra Saïd et Slatni, n’ont pas cessé de
gainer son arsenal juridique pour
émises. La première est que, pour sensibiliser les supporters algé-
infliger des sanctions. La dernière
la FIFA, les incidents en Afrique riens leur expliquant qu’ils de-
en date est la suspension de deux
sont monnaie courante et les vaient dans l’intérêt de notre
mois infligée à Diego Maradona
agressions peuvent passer pour des équipe nationale avoir un compor-
pour avoir proféré des insultes
faits anecdotiques, ce qui fait que tement sportif avant et après la
contre des journalistes… ar-
l’instance dirigeante du football in- rencontre.
gentins. Pour une affaire ar-

Les Algériens boycottent les chaînes égyptiennes Les Egyptiens Hidjazi, le seul à afficher sa neutralité

Q Q
La dernière guerre médiatique menée par les journalistes égyptiens accusent les «Nil Sport» est la seule chaîne à pouvoir rester neutre. C’est le cas
contre tout ce qui concerne l’Algérie n’a pas laissé les Algériens insensi- Algériens d’acheter aussi pour son présentateur Hidjazi. Notons que ceux qui ont pré-
bles. La preuve, nombreux sont ceux qui ont pris la décision de les boy- féré rester neutres ne sont autres que les opposants au régime de
cotter après que les Amr Adib, Medhat Chalabi et Al Ghandour ont incité
le soutien des l’actuel président Hosni Moubarak. Parmi les journaux qui n’ont pas
leurs compatriotes à malmener les Algériens en leur rendant la vie dure. C’est Soudanais voulu rentrer en conflit, on peut citer Eddoustour et Ecchourouk.
ce qui s’est passé avec les nombreuses agressions dont ont été victimes les co- Interrogé lors de l’émission
équipiers de Saïfi, mais aussi leurs fans qui ont vécu l’enfer dans la capitale du « 90 minutes » diffusée sur Nessma TV pour les remplacer

Q
pays des Pharaons. Quelques jours après le match du Caire, et après tout ce qui une chaîne égyptienne, Moa-
Ayant fait une croix rouge sur les chaînes
s’est produit, les Algériens ont jugé utile de bouder ces chaînes satellites qui taz Al Damradach, l’un des
égyptiennes, les Algériens se sont tournés
ont, à elles seules, réussi à provoquer la fitna entre les deux peuples. consultants égyptiens, a af-
vers la chaîne maghrébine Nessma TV dont
firmé que les Algériens ont
le siège se situe à Tunis. Celle-ci a réussi à attirer
Toutes les écoles ont fermé et une demi-journée de acheté le soutien des Souda-
les Algériens après que ses animateurs ont affiché
travail pour tous les employés nais en leur offrant 20 dollars
leur soutien pour les Verts.

Q
et un drapeau national.
Pour éviter les grands embouteillages dans les grandes artères et les
ruelles de Khartoum et permettre une meilleure circulation dans la capi- Shoubeir déçoit à son tour
Les Egyptiens

Q
tale du Soudan, les autorités soudanaises ont décidé de fermer toutes les Il était parmi les rares journalistes égyptiens à pouvoir garder sa
écoles le jour du match. Il a été aussi décidé de libérer les travailleurs pour qualifient Al Jazeera
cote auprès des Algériens. Shoubier, l’actuel présen-
l’après-midi. de sioniste tateur TV et ancien international, qui se
Ils attendaient à ce que Al montrait plus crédible par rapport à ses compa-
400 euros le prix du billet d’entrée au marché noir Jazeera les soutienne, mais les triotes, a fini par suivre ses confrères après

Q
A la veille du match, il n’y avait plus aucun billet d’entrée dans les gui- Egyptiens ont été déçus de avoir dévie. Ainsi, il a déclaré lors d’une émis-
chets. De nombreux Soudanais, qui n’avaient pas encore leur billet d’en- constater que la chaîne qatarie sion télévisée : «J’ai reçu les ordres des hautes
tré, se sont rabattus sur le marché noir pour s’en procurer un. Devinez à est restée neutre. Une décision instances du pays. Elles m’ont interdit de faire le
quel prix ? 300 euros, et ceux qui ne voulaient pas rater le match ont dû dé- mal appréciée par les Egyp- voyage au Soudan afin d’éviter les supporters al-
bourser jusqu’à 400 euros ! tiens qui n’ont pas hésité à la gériens connus pour leur hystérie.» Des propos
qualifier de sioniste. qui ont déçu plus d’un.
Coup d’œil Algérie-Egypte Le Buteur n°1035 Jeudi 19 novembre 2009
11

L’Egypte qualifiée au Mondial


Al Hadary chambré
par les Algériens
Al Hadary ayant entamé la ren-
contre dans la cage qui se situe

du… bla-bla
derrière les supporters algériens,
ces derniers en ont profité pour le
déstabiliser. Ils ont ainsi passé la
plupart du temps de la première
période à le chambrer. Il faut dire
que cela n’a pas laissé insensible «Les joueurs algériens sont de cul- sentir tout petit lorsque, à la 40’, «le
l’ancien gardien de but de Sion, ture française, ils ne sont même pas maillon faible de l’équipe algé-
puisque à un certain moment, il a capables de chanter leur hymne na- rienne», après s’être montré intrai-
fini par craquer. La provocation tional.» «Non seulement on va se table en défense, fusille Al Hadary
des fans algériens a doublé juste qualifier, mais on leur en mettra cinq d’une reprise venue d’ailleurs pour
après le but de Anthar Yahia. comme en 2001.» «Les Algériens qui offrir aux Verts le billet qualificatif
n’aiment pas l’Egypte ne doivent pas pour le Mondial sud-africain.
Le but de Yahia fait chanter Qassaman conçue par
nous.» «Sans l’Egypte, l’Algérie serait Que Dieu vous
taire les Egyptiens
Le but du défenseur de Bo- toujours colonisée par la France.» maudisse Amr Adib !
chum, d’une beauté extrême, a fait Ces phrases ont résonné dans nos La phrase qui a fait le plus de mal
taire les milliers de supporters oreilles depuis que le match Egypte- aux Algériens a été celle déversée
égyptiens qui se sont présentés au Algérie de samedi dernier est subi- par Amr Adib sur la chaîne de télé-
stade de Khartoum hier pour sou- tement devenu capital. Elles sont vision Houna Al Qahira au lende-
tenir leur sélection. En effet, ils ont sans doute revenues à la mémoire main de la victoire des Pharaons en
arrêté de soutenir les coéquipiers de beaucoup d’Algériens au coup de Zambie. Le mal nommé Adib a levé
de Zidan juste après la réalisation sifflet final de M. Maillet, le très les mains au ciel en priant Dieu de
algérienne. Un signe de désespoir courageux arbitre seychellois. Les maudire les Algériens et de les stres-
peut-être vu qu’ils savaient à Chalabi, Al Ghandour, Adib et les ser face au Rwanda. Il a répété sa
l’avance que le match allait se jouer jumeaux Hassen ont su frapper là prière plusieurs fois. Eh bien, à
sur un petit détail. De leur côté, les où ça fait mal en jouant sur notre notre tour de prier Dieu pour mau-
Algériens n’ont à aucun moment fibre patriotique. Nous leur avons
dire ce personnage qui a accusé le
arrêté d’encourager les Verts. parfois répondu, d’autres fois nous
avons préféré faire la sourde oreille très respecté et respectable Abou-
en broyant notre colère. Médiati- trika d’avoir sollicité les services de
Ils critiquent quement, ils nous ont bien mal- prostituées en Egypte.
le rendement mené. Nous n’avons pu soutenir la M. Maillet, nous avons zappé vers technicien qui a offert deux Coupe
d’Aboutrika différence face à trois chaînes pri- les chaînes égyptiennes juste pour sd’Afrique à son pays ? Rien, sinon Indépendance en Algé-
Les supporters égyptiens vées qui déversaient leur haine de le plaisir de voir les Chalabi, Al la haine et l’aversion. rie, deuil en Egypte
n’étaient pas visiblement satisfaits l’Algérie tous les jours, mais au fond, Ghandour, Adib et les jumeaux Maintenant que les voix de la
du rendement de leurs joueurs, nous savions que la meilleure ré- Hassan. Point de débats de douk- Younès : «Il faut haine se sont tues, maintenant que
plus précisément de Mohamed ponse c’était de leur barrer encore tour ès football, point d’émissions attaquer du côté de les voix qui ont lâché 86 millions
Aboutrika. Bien que pour les ob- une fois la route du Mondial en leur sportives. Que des mousselsalat et Yahia, un joueur fai- d’Egyptiens contre 2 000 Algériens
servateurs, il ait été l’un des meil- laissant la voie libre pour jouer le autres feuilletons de troisième choix ne parlent plus, maintenant que
à proposer. La seule chaîne à avoir
ble»
leurs Egyptiens sur le terrain, en Mondial du… bla-bla où ils excel- L’analyse du siècle nous est toute- l’Algérie est en Coupe du monde, il
étant à l’origine de toutes les ac- lent. Mieux, l’Egypte sera le favori osé refaire le match, c’est Nile Sport ne nous reste qu’à aller fêter notre
fois venue du Captain Mustapha
tions dangereuses pour son pour remporter la Coupe du monde dont l’animateur a vite trouvé un deuxième indépendance et laisser
Younès pour qui «le maillon faible
équipe, les fans, eux, n’ont pas hé- de la parlote. souffre-douleur en la personne du les Egyptiens vivre leur deuil seuls
de l’équipe d’Algérie reste Anthar
sité à critiquer, en mal soit dit en sélectionneur de l’équipe d’Egypte et en silence. On les a trop enten-
Chalabi, Al Ghandour, Yahia, et si l’Egypte veut marquer
passant, la prestation du célèbre M. Hassan Shehata. Que peut-on
des buts elle doit jouer sur son dus.
milieu du Ahly. Adib, on veut vous voir attendre nous Algériens d’un jour-
flanc.» Le Captain Younès devait se M. S.
Au coup de sifflet final de naliste qui descend en flammes un

Pub
14 Le Buteur n°1035 Jeudi 19 novembre 2009

Coup d’œil Algérie-Egypte

Khalef «Chaouchi a été l’homme du match»


ahieddine Khalef, le consultant ment, il a fait un grand match. Je crois que si

M d’ART Sport, a naturellement com-


mencé par féliciter l’équipe algé-
rienne pour avoir réussi à décrocher son
l’Algérie a pu résister aux assauts des joueurs
égyptiens, contrairement à la dernière ren-
contre, c’est parce que Saâdane a su bloquer
billet qualificatif pour la Coupe du monde les côtés et a fermé le jeu. Bloquer les côtés
2010. «Félicitations au peuple algérien ainsi est l’une des clefs de la réussite de la rencon-
qu’au gouvernement pour cette qualification en tre.»
Coupe du monde. Il faut féliciter aussi le pré-
sident de la Fédération, Mohamed Raouraoua,
pour tous les efforts qu’il a fournis depuis son «Les changements
retour aux affaires du football. Je n’oublierai de Saâdane sont réussis»
pas le staff technique, de Saâdane jusqu’au pré- «Saâdane a procédé à des changements for-
parateur physique. Et surtout les joueurs qui cés. Matmour a remplacé Meghni blessé. C’est
ont réalisé un match héroïque et qui méritent le même cas pour le changement de Antar
la qualification.» L’ancien sélectionneur algé- Yahia par Zaoui, et les changements procédés
rien n’a pas tari d’éloges toutefois sur l’adver- par Saâdane en deuxième mi-temps sont lo-
saire de l’Algérie, à savoir l’Egypte. «L’Egypte giques, en remplaçant Saïfi par Ghilas. Ce sont
restera cette grande équipe qui a représenté de des changements logiques et réussis. Le banc
la meilleure manière le football arabe lors des de touche des Verts est bien fourni, c’est ce qui
deux dernières éditions de la Coupe d’Afrique fait d’ailleurs la force des équipes. La sortie de
(2006-2008). L’Egypte a réalisé de son côté un Antar Yahia et son remplacement par Zaoui,
grand match et aurait pu se qualifier, mais c’est un joueur expérimenté, n’a pas fait perdre
la volonté des joueurs algériens qui a fait la dif- l’équilibre de la défense algérienne, contraire-
férence.» ment à la dernière rencontre en Egypte. Si
Zaoui est rentré au Caire à la place de Hal-
«Techniquement, l’Algérie liche, l’Egypte n’aurait pas marqué ce deuxième
était meilleure» but dans les arrêts de jeu.»
Mahieddine Khalef a avoué qu’il croyait en gériens a posé problème à l’adversaire.» l’homme du match. Même si je dois dire que
cette équipe algérienne depuis le premier tous les joueurs ont réalisé un match «Il faut revoir
match qu’elle a livré dans le cadre des élimi- «Le nif algérien a fait la diffé- énorme.» les 10 dernières minutes»
natoires CAN-CM 2010. «Lorsque j’ai vu cette «Bloquer les côtés est l’une «L’équipe algérienne a bien résisté à la fin de
équipe jouer son premier match et constaté
rence»
«Comme je vous l’ai dit, si Chaouchi soigne des clefs de la réussite» la rencontre. Mais dans les dix dernières mi-
avec quelle volonté elle jouait, je me suis dit «Par rapport au dernier match en Egypte, nutes, les Algériens reviennent trop en arrière.
qu’elle ira loin. Comparativement à la rencon- sa discipline, il sera parmi les meilleurs gar-
diens en Afrique. Il pourrait même signer Saâdane a fait des changements sur le plan Et si vous reculez plus qu’il n’en faut, vous ris-
tre de samedi passé au Caire, l’équipe a changé, quez de vous mettre en danger. L’Egypte a failli
même la tactique a changé. Saâdane a opté dans un club professionnel en Europe. Il a tactique. Il a fait jouer Bougherra à droite
réalisé un grand match en sortant des balles pour bénéficier d’un attaquant supplémen- d’ailleurs égaliser. Donc je dirai que Saâdane
pour l’attaque, car le jeu algérien est à la base doit remédier à cette situation et corriger le
porté vers l’avant. Physiquement, l’équipe algé- chaudes. Il a su par ses interventions donner taire. Yebda, qui a fait sa rentrée à l’occasion,
confiance à ses camarades et même au public a rempli convenablement son rôle. A mon problème de la gestion de ces dernières minutes
rienne était bonne, techniquement elle était
meilleure que l’Egypte. Le jeu collectif des Al- algérien. Pour moi, il est incontestablement avis, il faut féliciter Yebda pour son rende- de match.»
N. B.

Pub
Le Buteur n°1035 Jeudi 19 novembre 2009 15
Coup d’œil Algérie-Egypte

La presse
égyptienne
Raouraoua
s’acharne «C’est Zaher qui
sur Raouraoua a allumé le feu» aouraoura a féré attiser le feu en se tienne après l’agression

D
epuis quelques jours, le président de la
Fédération algérienne de football (FAF)
fait l’objet de vives critiques de la part de
R tenu à rappe-
ler à l’opinion
publique les sorties
comportant comme
un
«Par
irresponsable.»
conséquent
de nos joueurs dans le
bus. ?
Figurez-vous que
la presse égyptienne, les chaînes de télévision en médiatiques du pre- Zaher s’est rendu res- Zaher a même refusé
particulier. Cette campagne médiatique égyp- mier responsable de ponsable de tout ce qui de présenter ses ex-
tienne contre le président de la FAF s’est accen- la Fédération égyp- s’est passé et qui a pro- cuses officielles à notre
tuée depuis qu’il a refusé de répondre à tienne quelques se- voqué cette tension délégation ou en es-
l’invitation des hauts responsables soudanais maines avant le entre les deux pays», sayant de calmer les
pour éviter de s’asseoir sur la même table avec match au Caire. conclura Raouraoua. supporters égyptiens
son homologue égyptien. La presse égyptienne «Ecoutez, il ne faut pour faire preuve de
accuse le président de la FAF de vouloir entrete- pas avoir la mémoire «Zaher n’a fair-play le jour du
nir la haine entre les deux peuples et de nuire courte, Zaher est le même pas voulu match.»
aux bonnes relations entre les deux pays. premier à avoir al- présenter ses
lumé le feu en appe- excuses après «Je ne peux
lant les Egyptiens à la l’agression de plus lui serrer la
«Les Egyptiens sont nos frères, violence contre les nos joueurs» main»
mais pas le responsable du football supporters algériens. Le président Raou- En conclusion, le
en Egypte» “Faites ce que vous raoura n’a pas omis président de la FAF
Malgré les critiques virulentes dont il fait l’objet voulez des Algériens !“, de commenter le maintient sa position
de la part de la presse égyptienne, le président de avait lancé Zaher en manque d’indulgence vis-à-vis de son ho-
la FAF n’en fait pas cas et reste indifférent à tout direction des suppor- de son homologue mologue égyptien :
ce qui se dit dans la presse et les télévisions égyp- ters égyptiens. Ajou- égyptien après l’agres- «Je ne peux plus lui
tiennes. Le premier responsable de la FAF a tenu tant : «Comment sion dont ont été vic- serrer la main parce
à s’excuser auprès des responsables soudanais peut-on interpréter cet times les joueurs de qu’il a raté l’occasion
pour n’avoir pas répondu à leur invitation, pré- appel de la part du l’Equipe nationale à de présenter ses ex-
cisant qu’il ne pouvait se mettre à la même table responsable de Fédé- leur arrivée au Caire cuses au Caire. S’il
que Zaher qu’il accuse d’être le premier respon- ration égyptienne si ce et pendant leur trajet l’avait fait, on aurait
sable de tout ce qui s’est passé au Caire. «Je tiens n’est un appel à la vio- de l’aéroport jusqu’à accepté sportivement
à préciser que je n’ai aucune rancune envers le lence au moment où il l’hôtel. le résultat final, mais
peuple égyptien que je considère tous comme mes devait calmer les es- «Comment peut-on il a préféré nous déni-
frères, sauf Zaher avec qui j’ai décidé de rompre prits et prôner la spor- oublier le manque grer avant et après le
toute relation.» tivité et le fair-play d’indulgence dont a match.»
pour évite tout dépas- fait preuve le président N. D.
sement. Zaher a pré- de la Fédération égyp-

Il a été agressé en plein centre-ville du Caire


«Je suis catégorique, Lemmouchia
Serrar ne portera pas le maillot du Zamālek.
C’est une question de principe»
Tout d’abord, confir- coup de poing au visage. Aucun Algérien à la
mez-vous avoir été J’ai bien sûr répliqué et ils portée de ces chagrinés
Le président agressé au Caire ? étaient quatre à vouloir n’en a réchappé. Croyez-
sétifien, agressé Absolument. J’ai été s’acharner sur moi. Le ha- moi, jamais de ma vie je
en plein centre agressé par quatre Egyp- sard a voulu qu’un em- n’ai vu un peuple aussi
tiens pour le seul motif ployé de Tunis-Air, en lâche. Le plus grave est
du Caire, n’a dû que j’étais Algérien. tenue de travail, qui pas- que c’est l’état d’esprit gé-
son salut qu’à sait par là intervienne, néral en Egypte. Je ne
un employé de leur disant que j’étais un veux plus entendre parler
Pouvez-vous nous re-
de ses amis et de nationa- de ce pays ni de son peu-
Tunis-Air qui a later ce qui s’est lité… tunisienne. ple.
réussi à le faire passé ?
Aussi étonnant que
passer pour un cela puisse paraître, c’est à Qu’avez-vous fait par Y a-t-il du nouveau en
Tunisien. cause d’une sonnerie de la suite ? ce qui concerne le
J’avais réservé une transfert de Lemmou-
Ne parlez sur- téléphone. Ma fille a doté
un de mes deux appareils place dans un vol chia au Zamalek ?
tout pas de de la sonnerie Maâk ya d’Egypte-Air pour Khar- Oui, Lemmouchia ne
l’Egypte et l’Khadhra. Je déambulais toum. On m’a fortement jouera pas pour les Egyp-
déconseillé de prendre tiens, même s’ils sont
d’Egyptiens à dans les rues du Caire
quand mon téléphone cet avion car il n’y aurait prêts à verser des mil-
Serrar, il le s’est mis à sonner. C’est à bord que des Egyptiens liards de leurs livres pour
prendra très malheureusement arrivé et comme je suis racheter son contrat.
quelqu’un qui répond aux Lemmouchia ne portera
mal. devant quatre Egyptiens.
provocations, il a été plus ni le maillot du Zamalek
sage que je m’abstienne. ni celui d’aucun club
Et ensuite…
L’un d’eux m’a demandé égyptien. C’est tout sim-
en m’insultant si j’étais Avez-vous été témoin plement une question de
Algérien. Son copain en a de scènes d’agressions principe.
profité pour m’asséner un ? Entretien réalisé par
S. B.
16 Le Buteur n° 1035 Jeudi 19 novembre 2009

Coup d’œil Algérie - Egypte


De notre envoyé spécial à Kigali : Redouane B.

Amahoro National
Stadium de Kigali
Rwanda 0 - Algérie 0
Affluence: Nombreuse
Arbitres: Coffi Codjia (Bénin),
Komi Konyoh (Togo), Alexis Fassi-
nou (Bénin).
4ème arbitre: Crespin Aguidissou
(Bénin)
Avertissements: Mafusango Mutesa
(35') (Rwanda) Saïfi (10') (Algérie)
Un point
Rwanda :
Jean Claude Ndori, Bonaventure
Hategekimana, Hamadi Ndiku-
mana, Mafusango Mutesa, Jimmy
précieux
et des
Mulisa (Jimmy Gatete 46'), Haruna
Niyonzima, Olivier Karekezi, Bou-
bakary Sadou, Elias Ntaganda (Jean
Mugiraneza 46'), Abedi Said (Roger
Tuyisenge 90'+2'), Eric Gasana.
Entraîneur: Tukac Branko.

Algérie :
Gaouaoui, Raho, Belhadj, Bou-
gherra, Halliche, Mansouri, Lemou-
chia, Matmour, Ghilas (Bouazza
61'), Saïfi (Djebbour 61'), Ghezzal
(Hadj Aïssa 90'+1').
Entraîneur: Saâdane
regrets
Saâdane Algérie a raté de peu coup. Le Merlu a non seulement Réveil des Rwandais Bougherra était bien placé pour

«On a raté
L’ de ramener les trois
points de la victoire
du Rwanda, hier
touché de la main le ballon venu
trop vite sur lui, mais il a écopé
dans l’action d’un carton jaune qui
en seconde
mi-temps
dégager d’un tacle salvateur dont il
a seul le secret. Il a fallu attendre le
dernier quart d'heure pour assister
la victoire» après-midi. Dans un
match plein et âprement disputé,
lui signifiait sa suspension au pro-
chain match contre l’Egypte. La
La suite de la première mi-temps à la première occasion des Verts
par le biais du nouveau rentrant
n'apportera rien de particulier. Les
les Algériens se sont montrés vail- domination s’accentua un peu plus deux camps se contentant d’une Hameur Bouazza qui a débordé
lants, mettant en danger à maintes côté algérien, lorsque Raho offrit à guerre d’usure dans le rond cen- sur la gauche avant d’effectuer un
reprises les Rwandais qui ont dû la 13’ une passe lumineuse pour tral. A signaler que les locaux ont centre-tir que le gardien intercep-
subir la pression pendant toute la Ghezzal admirablement démar- pensé inscrire un but que l'arbitre tera difficilement.
première mi-temps. Il s’en est fallu qué, qui vit son tir instantané Coffi Kodjia refusa suite à une po-
vraiment de peu pour que les Al- s’écraser sur le poteau gauche du sition de hors jeu. En seconde mi- Le rêve au bout du
gériens ouvrent le score. Les cama- gardien rwandais. temps, les donnés ont complète-
rades de l’excellent Madjid ment changé. Les Rwandais, don- pied dans les der-
Bougherra ont fourni en effet une Le spectre des nant l’impression de s’être réveillés nières minutes
prestation de tout premier ordre, pour de bon, se sont carrément Deux minutes plus tard, Haruna
usant leur adversaire du jour par occasions stériles rués vers l'attaque, alors que les manquera de marquer à la suite
«On a assisté à une rencontre très un pressing audacieusement haut, est revenu un petit Verts n'ont pas voulu prendre trop d’une mésentente entre Belhadj et
disputée entre deux bonnes équipes. qui étouffait toute velléité offensive de risques, se contenant de défen- Halliche, son tir passant au dessus
A mon sens, mon équipe a fourni des locaux. Les intentions des Al- moment… dre et de procéder par des contre- de la barre transversale, au grand
gériens étaient affichées d’entrée et Les nerfs devenaient encore plus
un match plein. Je pense qu'on a attaques dans l’espoir de surpren- bonheur de Gaouaoui. Quatre mi-
de manière très claire avec, d’une tendus malgré le foisonnement
raté de peu la victoire en première dre. A la 52', le nouveau rentrant nutes avant la fin du match, un ex-
part, un Matmour virevoltant et d’occasions.
mi-temps, puisqu'on a raté un Jimmy Gatete menace Gaouaoui ploit individuel de Nadir Belhadj a
d’autre part, un Ghezzal fonceur et Le spectre d’un scénario stérile
grand nombre d'occasions franches. d'une belle tête suite à un long cen- failli nous envoyer au paradis avant
presque «tueur». Sans compter sur rappelait aux anciens les affres de
En seconde mi-temps, on n'a pas pu tre de la défense, que le dernier terme. Le joueur de Pompey qui a
le travail de sape que faisaient en la désillusion. Mais contrairement
tenir à cause du climat qui règne ici rempart des Fennecs intercepte profité d'une sortie du gardien,
amont tant les défenseurs que leurs à leurs matchs précédents, les dé-
au Rwanda. Les joueurs n'ont pas pu avec brio. tente un tir de loin, mais sa balle
coéquipiers du milieu de terrain. fenseurs algériens remettaient de
supporter ce climat très changeant, trop enveloppée passera à côté du
l’ordre de manière magistrale par
sans oublier l'état du terrain qui Un Bougherra poteau gauche. Dans les derniers
le duo Halliche-Bougherra dans
nous a beaucoup handicapés après Ghezzal rate de peu l’axe, et sur les côtés par Raho et magistral
instants de la rencontre, Bouazza
la pluie. Généralement, dans les éli- rate de peu la victoire après avoir
minatoires, les matchs de la pre- l’ouverture du score Belhadj. Après cette occasion, les Les Rwandais ont même failli reçu une passe lumineuse de
L’attaquant de Sienne est celui Rwandais, sentant le danger venir, ouvrir le score par Haruna Niyon-
mière journée sont toujours Karim Matmour sur le flanc droit.
qui annoncera la couleur dès la 8’ redéployèrent leurs forces pour zima suite à un corner direct que
difficiles. Il faut maintenant penser à L’essentiel a été sauvé dans cette
par un tir tendu que le gardien tenter de répliquer et se rassurer. Gaouaoui a magistralement dévié.
la suite du parcours.» partie du côté des Algériens. Le
Ndori. Une occasion qui renfor- Leur première action dangereuse A la 71', Mutesa sollicite encore
leur viendra même par un mouvement d’ensemble et les
cera la confiance des protégés de une fois Gaouaoui d’un tir plutôt
Tukac Saâdane qui ont continué à presser
leur adversaire pour se faire res-
concours généreux des joueurs al-
gériens. Ainsi à la 25', sur un coup
mou. Quelques minutes plus tard,
Olivier Karekezi crée encore le
nombreuses occasions ont montré
que l’Algérie et ses Verts ont bien
mûri pour tutoyer fièrement les
«L’Algérie est pecter un peu plus. A la 10', Bel- franc direct de Mutesa, la balle
touche la tête de Saïfi et s'écrase
danger dans la surface des Verts, prétendants au voyage pour
hadj déborde sur son flanc gauche par une infiltration rusée, qui don-
une très bonne et adresse un centre pour Saïfi sur le poteau gauche du gardien nera des frayeurs réelles aux Algé-
l’Afrique du Sud.

équipe» doublement malheureux sur ce Gaouaoui. riens. Fort heureusement, R.B.


« On savait dès le début que notre
Ghezzal découvre la pres-
tâche allait être difficile face à une
bonne équipe algérienne. Notre ad- sion en seconde mi-temps Le président Matmour
«Nous avons
rwandais présent
versaire du jour nous a créé beaucoup
de problèmes, notamment en pre-
mière période. L’Algérie s’est montrée Q Abdelkader Ghezzal qui disputait son premier match
officiel avec les Verts a semblé planer en première
mi-temps, tellement la domination des Algériens était Le président de la République
du
perdu deux
points»
aujourd’hui très solide dans tous les stade
flagrante. Ce n’est qu’après la pause que l’ «Italien» a Rwanda, Paul Kagame, était présent au «Je crois que nous avons
compartiments, ce qui me laisse dire rencon tre
compris le véritable sens de ce qu’était la pression en Amahoro national pour suivre la perdu deux précieux points au-
peu
que c’est une très bonne équipe. Mal-
terre africaine Rwanda-Algérie. Cependant, il a mis un jourd'hui, face à une équipe qui
gré les efforts que nous avons fournis stade.
de temps avant de faire son entrée au était à notre portée. Nous avons
tout au long de la rencontre, nous ne pro-
Sans doute retenu par des obligations
sommes pas parvenus à les déstabili- Halliche touché par fessionnelles, Paul Kagame n’est venu
au fait l'essentiel du jeu durant les
90 minutes, mais malheureuse-
ser vu que l’arrière-garde algérienne minut es de
l'hymne national stade qu’après une vingtaine de ment, la chance nous a tourné le
de la
était extrêmement vigilante. Ils ont l’entame du match. Il a raté l’essentiel
Q
un milieu de terrain et une attaque Rafik Halliche, le défenseur algérien du National de forte- dos. Je pense que le climat qui a
domination algérienne. Le public l’a régné nous a beaucoup handi-
très active qui nous a créé beaucoup Madeire, titularisé pour la première fois de sa jeune a ré-
ment applaudi et le jeune président capés. Nous n'avons pas l'habi-
carrière dans un match officiel avec les Verts aux côtés main
de soucis. Les éliminatoires ne sont pondu aux saluts par des signes de la tude de jouer dans de telles
qu’au début. Pour l’instant, rien n’est de Madjid Bougherra, a été très touché au moment où
et un large sourire. conditions climatiques.»
encore joué.» l’équipe entonnait l'hymne national.
Le Buteur n° 1035 Jeudi 19 novembre 2009 17
Coup d’œil Algérie - Egypte
18 Le Buteur n° 1035 Jeudi 19 novembre 2009

Coup d’œil Algérie - Egypte


De nos envoyés spéciaux en Zambie : Redouane Bouhanika et Farid Aït Saâda

Zambie 0 – Algérie 2

Bravo les hommes !


Stade : Konkola – vront un dernier quart d’heure éprouvant. 29’,
débordement de Musonda, mais Halliche in-
Chililabombwe- (ZAMBIE)
tervient et met in extremis en corner. 33’,
Affluence : nombreuse Gaouaoui sort vainqueur d’un face-à-face avec
Arbitres : MM. Divine Evehe, Yanoussa Musonda en sauvant miraculeusement son
Moussa et Joseph Lambi (Cameroun) camp. 43’, un centre dans le paquet provoque la
Buts : Bougherra (21’), Saïfi (66’) panique dans la défense algérienne.
(Algérie)
Avertissements : Ziani (89’), Matmour 61’, coaching gagnant de
(90’+5) (Algérie) Saâdane
Lorsque M. Saâdane fait appel à Ghezzal
pour céder sa place à Saïfi, beaucoup n’ont pas
Zambie : compris ce changement tant l’attaquant de
Mweene, Mulenga, Banda, Musonda, Sienne pesait sur la défense zambienne. En fait,
Nyambe, Mbola, F. Katongo, Ch. Saâdane voulait un joueur qui vient de derrière
Katongo (Mayuka 72’), Kasonde pour le contre et qui sache conserver le ballon,
(Chivuta 46’), Singuluma (Tembo 46’), et c’est pour cette raison qu’il a fait entrer Saïfi.
Kalaba Cinq minutes plus tard, Saïfi met KO les Zam-
Entraîneur : Hervé Renard biens en inscrivant le deuxième but. A l’origine,
un sauvetage miraculeux de Bougherra sur la
ligne au moment où Gaouaoui était battu, et un
Algérie : contre meurtrier de Djebbour qui, altruiste, sert
Gaouaoui, Bougherra, Halliche,
sur un plateau Saïfi qui n’avait qu’à pousser le
Yahia, Lemmouchia, Mansouri, Belhadj,
ballon au fond des filets de Mweene. Les Verts
Matmour, Ziani (Bezzaz 90’), Djebbour pour s’imposer à l’extérieur, mais elle l’a fait au semblaient bien en place et sûrs d’eux. venaient de faire le plus important et c’est la dé-
(Bouazza 82’), Ghezzal (Saïfi 61’) bon moment. Entre le 11 octobre 2003 et la fense et Gaouaoui qui devaient faire le reste. Ils
Entraîneur : Rabah Saâdane victoire étriquée au Niger et la belle journée Les balles arrêtées, l’arme le firent admirablement bien en réalisant
d’hier, il n’y a eu que de désillusions. Comble fatale quelques petits miracles comme cette claquette
des coïncidences, c’est Saâdane qui était là à Depuis qu’il a pris en main la sélection il y a de Gaouaoui, ce tacle de Yahia ou cette tête de
n allant s’imposer de la plus belle

E
Niamey et c’est lui qui a encore sorti le peuple un an et demi, Rabah Saâdane faisait des balles Bougherra. Il y avait toujours un maillot vert
des manières au Stade de la mort, dans la rue. Un peuple qui en avait bien besoin.
l’Algérie vient de franchir un arrêtées son cheval de bataille. A chaque stage, ilpour écarter le danger. Mieux, l’Algérie aurait pu
Comment Saâdane a-t-il pu s’imposer là où répétait les mêmes exercices : centres rentrants etcorser l’addition lorsque Bouazza préfère tirer
grand pas vers la qualification au toutes les équipes se sont cassées les dents ? Tout
Mondial. Il ne nous reste en effet précis vers les têtes des grands gabarits de alors que Ziani était bien démarqué sur le
simplement en étudiant en détails le jeu des l’équipe. Hier, le plus grand gabarit c’était flanc droit. Peut-on réellement leur deman-
qu’à s’imposer à domicile le 6 septembre face Zambiens, en mettant en place une stratégie ga-
à la Zambie et le 10 octobre face au Rwanda Madjid Bougherra avec ses 1 m 90, et c’est lui qui der plus ? Jamais car hier, les joueurs de Saâ-
gnante et en gonflant à bloc un groupe de a repris victorieusement de la tête le centre bien dane étaient de vrais hommes. Bravo !
pour nous ouvrir le chemin de l’Afrique du joueurs prêts à tout pour rendre le peuple heu- F. A.-S.
Sud et ça sera encore une fois grâce à travaillé de Belhadj. On jouait la 21’ et c’était la
reux. C’est avec le même dispositif que face aux première occasion des Verts. Grâce à cet avan-
Saâdane. Le Cheïkh était déjà là en compa- Egyptiens que les Algériens ont pénétré sur le
gnie d’Evgueni Rogov et Mohamed Maouche tage, les Algériens jouent en
terrain avec des consignes strictes à Matmour et confiance et Djebbour sème
lorsque le 30 octobre 1981, l’Algérie entrait
dans l’histoire en se qualifiant pour la pre-
Ziani de revenir défendre et aux deux attaquants
de pointe (Ghezzal et Djebbour) de presser les
la panique dans la défense Le classement du groupe C
mière fois depuis l’indépendance en Coupe zambienne. Voulant faire le
du monde. Quatre ans plus tard, il était seul
défenseurs dans leur camp. Il fallait d’abord ré- break, les Algériens appuient Equipes J Pts G N P Bp Bc
sister aux assauts répétés des Zambiens en début sur l’accélérateur et c’est Ziani
à la tête des Verts qui se qualifiaient brillam-
ment aux dépens de la Tunisie le 18 octobre
de match pour ensuite penser à trouver la faille. qui prend tout le monde de 1-Algérie 3 7 2 1 0 5 1
Et là, il faut dire que les défenseurs et Gaouaoui vitesse avant que son centre
1985 (4 à 1 et 3 à 0). Et comme il n’y a jamais
deux sans trois, c’est Saâdane qui nous mè-
ont été intraitables. Sur la première occasion des ne soit subtilisé par le gardien 2-Zambie 3 4 1 1 1 2 3
Chipolopolo à la 15’ avec ce débordement et ce zambien de la tête de Yahia.
nera inch’Allah en Afrique du Sud.
Six ans après, l’Algérie gagne
tir de Mulenga, Gaouaoui laisse tranquillement Renard tente tant bien que 3-Rwanda 2 1 0 1 1 0 1
le ballon sortir. Une minute plus tard, Gaouaoui mal de réorganiser son
à l’extérieur dégage des deux poings un centre de Musonda. 2 1 0 1 1 2 4
L’équipe nationale a attendu presque six ans Les Algériens n’attaquaient pas encore, mais ils
équipe pour revenir dans le 4-Egypte
match, et les Algériens vi-

Gaouaoui : Il a donné de l’assurance


Le jeu et les joueurs
poitrine au début du match, qui lui avait per- Ziani : Le milieu de terrain de Ghezzal : Il a bien démarré la partie et
à sa défense dès le début de la partie. Il a fait mis de dribbler l’attaquant de Zambie, mon- l’Olympique de Marseille a joué replié en a réussi ses dribbles dans la défense
un arrêt décisif à la 37’ quand il a boxé des trait que les Verts étaient en confiance. Il s’est première mi-temps. Fort dans la couverture zambienne. Il n’a pas terminé le match. Il a
deux poings, une balle chaude dans les 18 permis le luxe de faire un slalom dans son du ballon, il n’est pas allé au terme de la par- donné l’impression de ne pas trop apprécier
mètres. A la 89’, Gaouaoui dévie sur la trans- camp, et réussit en fin de course à passer le tie, il s'est montré, sans doute un tantinet, sa sortie.
versale un coup franc zambien tiré du flanc ballon du pointu. au-dessous de sa performance de Blida
gauche de la défense algérienne. contre l’Egypte Saïfi : Le changement judicieux de
Yahia : Il ne se pose pas de questions, Saâdane. Le coach des Verts a étudié le jeu, et dès
Bougherra : A tout seigneur tout défendre son périmètre de n’importe quelle Matmour : Il a fait un travail défen- l’entrée de Saïfi, le contre algérien termine sa tra-
honneur. Abdelmadjid Bougherra a été dé- manière, pourvu que le ballon ne reste pas sif et remarquable tout au long de la partie. jectoire dans le petit filet. Un goal qui nous rap-
cisif par deux fois. Une première fois, en ou- dans son compartiment. Il était présent dans D’ailleurs, lors de l’une de ses interventions, pelle la fameuse une-deux entre Assad et Beloumi
vrant le score de la tête. Une deuxième fois, la majorité de ses duels. Matmour a écopé d’un carton jaune, cela ne à Gijon, en Espagne, face à la RFA et qui avait per-
en sauvant du bout du pied un but tout fait. l’empêchera pas de disputer le prochain mis à Lakhdar de marquer le but victorieux pour
Sur le contre qui suivra, l’équipe nationale Lemmouchia : Discret et beso- match de l’équipe nationale, c’est son premier l’Algérie
consolide son avantage en marquant un gneux, il est soft dans son jeu, mais ratisse carton jaune dans ces éliminatoires.
deuxième but. large. Le milieu récupérateur de l’Entente, Bouazza : L’attaquant de Charlton qui a
comme à son habitude, a respecté les Djebbour : Sur le contre de l’équipe terminé la saison à Birmingham a joué 10 mi-
Belhadj : On a eu la frousse au début consignes et accompli comme il se doit sa nationale, Rafik Djebbour intercepte le bal- nutes. Mais dans un laps de temps très court, il a su
de la premiere mi-temps quand son vis-à-vis tâche. lon au centre du terrain, il s’enfonce sur le créer le danger dans le camp zambien.
pénétrait facilement à partir de la gauche. flanc droit de la défense, avant de donner un
Offensivement, le mileu du couloir gauche Mansouri : Egal à lui même, Yaz, retrait millimétré à Saïfi. C’est le deuxième Bezzaz : Le Strasbourgeois est rentré
de Porsmouth était meilleur. comme l’apppellent ses potes, a bien rempli but de l’Algérie. Une passe décisive et un but sur le terrain pratiquement dans les derniers
son rôle dans la récupération des balles. qui vont donner un coup au moral des instants de la partie. Il ne peut pas, par
Halliche : Son contrôle orienté de la Zambiens. conséquent, être jugé sur sa prestation.
Le Buteur n° 1035 Jeudi 19 novembre 2009 19
Coup d’œil Algérie - Egypte

Stade : Mustapha-Tchaker
(Blida)
Algérie 1 - Zambie 0 Renard
«Pour moi, vous êtes
Affluence : archicomble
Arbitres : Rajindraparsad Seechurn,
Issa Fanny et Raj Ramphul (Ile Mau-
Que l’Egypte tente de nous déjà en Coupe du
monde»
rice)
But : Saïfi (59’) (Algérie)
Avertissements : Chris Katongo (
rattraper si elle peut ! Q «J’avais déclaré avant le match que
nous étions venus à Alger pour ga-
gner et je n’ai pas bluffé. La preuve, vous
n’avez qu’à revoir le match. Nous avons
37’), Felix Katongo (43’) (Zambie) ;
Mansouri (73’) (Algérie) donné du fil à retordre aux Algériens.
Concernant le but que nous avons inscrit,
encore une fois, vous n’avez qu’à revoir les
Algérie : séquences du match, et vous vous rendrez
Gaouaoui, Bougherra, Halliche, compte que j’avais raison : il n’y avait pas
Yahia (Meghni 46’), Mansouri, Le- hors-jeu. Dans l’ensemble des deux
mouchia, Matmour, Belhadj, Ziani, matches, les Algériens méritaient de ga-
Djebbour (Ghezzal 63’), Saïfi (Ghilas gner. Pour moi, vous y êtes déjà au Mon-
76’) dial. La force de l’Algérie, c’est qu’elle
Entraîneur : Rabah Saâdane dispose de joueurs aux qualités intrin-
sèques. Des joueurs que je n’ai malheu-
reusement pas dans mon groupe.»
Zambie :
Mweene, Musonda, Sunzu, Mbola,
Himonde, D. Banda, F. Katongo, Chi-
vuta, Ch. Katongo (H. Banda 75’) , Sa-
Rabah Saâdane
kuwaha (Chamanga 67’), Mulenga ( «Maintenant, il faut
75’) battre le Rwanda»

Qmême«Nous
Entraîneur : Hervé Renard avons prouvé que nous avons
un tir de Ziani (16’) que Musonda arri- d’un chef d’œuvre de l’excellent Matmour. des ressources à tous les niveaux,
est la peur au ven-

C’
vera à contrer non sans difficultés. lorsque le doute peut s’installer. Il
tre que l’Algérie entière a Le réveil des Zambiens refroidira le stade
assisté au début de la ren- Saïfi en maître des lieux faut tirer chapeau à cette équipe zam-
Dès ce moment, les Zambiens vont prendre le bienne qui a réalisé un grand match. Ce
contre face à la Zambie. match en main pour faire vivre à Saâdane et ses La furia des Algériens s’accentuera un peu
Beaucoup de solutions fut très difficile pour nous, surtout qu’en
protégés des moments de pures frayeurs. L’on plus au fil des minutes pour atteindre un point ce mois de Ramadhan et ce début de sai-
côté zambien, nettement soupçonnait à tout moment le basculement de de non retour. Et tout le monde y participera en
moins chez les Verts, méconnaissables et visi- son où les joueurs ne sont pas encore au
la partie au profit des visiteurs. Le stade Tchaker apportant sa pierre à l’édifice. Les Verts parais- top physiquement. Je crois que nous aussi
blement très tendus en ce début de match. Déjà, était comme hypnotisé et vivait des instants de saient comme libérés d’une pression engendrée,
pendant l’hymne national, les visages de tous les avons réalisé un très bon match, même si
peur totale. Le spectre du match nul, arraché à coup sûr, par l’enjeu et la victoire de l’Egypte la en première mi-temps, ça ne voulait pas
joueurs algériens restaient fermés et peu rassu- brillamment par la Zambie au Caire, hantait veille au Rwanda. C’est alors que Ghezzal, entré
rants. Le manque d’assurance était encore plus nous sourire. Mais grâce à la volonté de
tous les esprits. Qu’allaient encore faire ces Zam- à la place de Djebbour, faillit marquer le but li- tous les joueurs, nous avons su redresser
perceptible dès lors que le coup d’envoi a été biens qui jouaient de mieux en mieux et qui in- bérateur, à la suite d’un travail minutieux de
donné. la situation en notre faveur et arracher les
terdisaient carrément à l’attaque algérienne de Rafik Saïfi qui semblait prendre l’équipe sur son trois points de la victoire. Vous savez, à ce
construire son jeu ? Le doute s’installera à dos pour la mener vers le rêve. Meghni ratera stade de la compétition, il ne faut pas
L’Algérie donne le la chaque montée des deux frères Katongo, omni- aussi de peu la conclusion sur un retourné spec- trop demander aux joueurs s’ils parvien-
présents sur toutes les actions. Renard com- taculaire. S’il avait marqué ce but, Meghni n’au- nent à gagner leur match. Le plus impor-
et se laisse titiller mençait à y croire de plus en plus. Mais la rait sans doute pas pu rentrer à Rome après le tant était de gagner afin de reprendre
défense algérienne tenait bon, malgré la blessure match. C’est dire la domination des Algériens notre fauteuil de leader sans le partager
Et pourtant, ce sont les Algériens qui donne- qui offraient un spectacle digne de leur rang de
de Anthar Yahia qui ne rassurait personne côté avec qui que ce soit. Aujourd’hui, nous
ront le la, dès la troisième minute, après un joli leaders.
algérien. sommes devant et c’est ce qui importe le
travail sur l’aile droite de Ziani et Matmour,
ponctué par un tir tendu de Khaled Lemouchia plus. On va savourer cette victoire avant
qui ne cadre pas assez. Son tir prenant une tra- Enormes Lemouchia et Deux tirs de Banda qui ont de commencer à penser au prochain
jectoire trop ascendante. Le semblant de domi- Mansouri qui ratera le failli nous bander les yeux match contre le Rwanda. Nous devons
nation des Algériens durera encore jusqu’à la gérer cette compétition match par
cinquième minute, avec des combinaisons qui
prochain match Dans cette EN retrouvée en seconde mi- match»
leur donnaient l’impression d’être présents sur L’endormissement n’allait tout de même pas temps, les remplaçants bonifiaient le jeu, à
l’image de Ghilas qui avait pris la place de Saïfi
toutes les balles. Mais ce n’était qu’une illusion, durer toute la partie ! C’est donc avec une im-
et qui, avec une brindille de chance, aurait pu
Les Zambiens
puisque Musonda annoncera la couleur d’un tir mense ferveur que le public accueillera le réveil
puissant de loin (6’) pour recadrer les débats. Le de l’attaque algérienne, menée tantôt par Saïfi, marquer son but aussitôt entré. Son tir étant lé- copieusement hués
festival zambien commencera dès lors et le pu- Matmour, Ziani qui se relayaient après Lemou- gèrement élevé (76’). Il ne restait plus qu’à gérer à leur arrivée
le quart d’heure qui restait, avant la délivrance
QniqueAjoueurs
blic de Tchaker avait du mal à croire que les chia, auteur d’un match énorme hier, tout 20h11, le bus transportant les
Verts allaient se faire malmener pendant un bon comme son capitaine Mansouri qui, en prenant totale. Mais que ce fut pénible à vivre avec ces
Zambiens qui ne voulaient rien lâcher jusqu’au zambiens et leur staff tech-
bout de temps. un autre carton jaune, manquera le match est entré sur la main courante.
contre le Rwanda. Les combinaisons des atta- bout ! Henry Banda, qui a remplacé Katongo, a
failli nous bander les yeux de manière définitive Après s’être rendus compte qu’il s’agissait
Renard avait donné des quants algériens redonneront quelque peu
sur ses deux tirs à ras de terre. Le premier à la de celui de l’équipe zambienne, les sup-
confiance aux supporteurs, malgré le manque
consignes de contres, juste d’efficacité dans le dernier geste. Mais il en fallait 85’ et le second, trois minutes plus tard, c’est-à- porters algériens se sont mis à huer et sif-
dire à deux minutes de la fin du match. fler longuement. C’était leur manière à
après les coups de pied beaucoup plus pour faire reculer les Zambiens eux de souhaiter la «bienvenue» aux
arrêtés hyper déterminés, à l’image de ce tir de Chris Zambiens.
Katongo (43’) qui refroidira le stade. Qui est en haut du
Il n’y a pas de doute. Hervé Renard avait réussi classement aujourd’hui ?
à embobiner quelque peu les Algériens avec ses
Meghni, Ghezzal et Ghilas : Les officiels zambiens
déclarations généreuses sur la peur supposée Ainsi, la soirée allait-elle se terminer dans la conspués, mais
qu’il avait des balles arrêtées des Algériens. Fai- ces remplaçants de luxe liesse que tout le peuple algérien espérait. Les
sant un peu dans le vrai et dans l’intox à la fois, La deuxième mi-temps verra les Algériens re- Egyptiens, qu’on avait vu chanter la veille, pou- fair-play
Renard avait à coup sûr donné des consignes vaient maintenant admirer la danse de toute l’Al-
Qbienne,
trouver leur beau jeu, avec l’incorporation de Aussitôt après être descendu de voi-
très claires à ses éléments pour profiter de la Mourad Meghni à la place de Yahia. Avec ce gérie, folle d’avoir vu son drapeau se hisser en
montée des défenseurs algériens pour enclen- haut du classement du groupe C. Rabah Saâ- ture, le chef de la délégation zam-
changement, Saâdane avait eu l’audace de sacri- Boniface Mnamelo, le
cher par des contres rapides et porter le danger fier un défenseur important pour apporter du dane, qui avait eu de sérieuses inquiétudes après
aussitôt. C’est justement sur un coup franc mal la victoire de la bande à Shehata, pouvait re- représentant de l’ambassade de Zambie
renfort là où l’équipe en avait le plus besoin. Un en Libye, ainsi qu’une poignée de sup-
négocié des Algériens que Chivuta (9’) a mis son renfort qui libérera un peu plus Rafik Saïfi qui prendre son sourire et ses belles couleurs de ga-
tir lointain que Gaouaoui a suivi d’un regard in- gneur. L’Algérie est bien supérieure à l’Egypte, porters zambiens ont rejoint la tribune
ira se placer astucieusement comme avant-cen-
quiet. Matmour (11’) répondra de belle manière tre. Un positionnement qui ne tardera pas à por- puisque désormais, trois points entiers séparent officielle. Les supporters les ont copieu-
par une tentative qui ressemble beaucoup à celle ter ses fruits, grâce au génie du dernier Or les deux nations. A eux de nous rattraper s’ils le sement sifflés en leur scandant longue-
qui lui avait permis de débrider le match contre algérien. Et ce n’est que par son flair incompara- peuvent ! ment «One, two three ! Viva l’Algérie !»
l’Egypte, mais avec moins de chance cette fois. ble qu’il délivrera l’Algérie entière à la 59’ d’une Mohamed Saâd Mais ils ont pris la chose du bon côté,
Le retour des Algériens sera juste esquissé par reprise de volée acrobatique, après avoir hérité n’arrêtant pas de saluer le public de la
main.
MJ G N P BP BC Pts
Renard provoque Yahia Les Verts arrivés
Q Devant la passivité de l’arbitre qui a mis du
temps à avertir des joueurs zambiens très
Algérie 4 3 1 0 6 1 10 à 20h44
agressifs, Yahia est allé dire deux mots à M. Rajin-
draparsad Seechurn. Cela n’a pas été du goût du sé- Egypte 4 2 1 1 6 4 07 QmainC’lescourante,
est à 20h44 que le bus transportant
Verts a fait son apparition sur la
sous une énorme ovation
lectionneur zambien qui a demandé à Yahia de
du public. Il a fallu plusieurs minutes aux
laisser l’arbitre faire son boulot. S’en suivra un joueurs pour descendre du bus et se
échange entre Yahia et Renard sur la touche avant Zambie 4 1 1 2 2 4 04 frayer un chemin parmi les stadiers qui
que le quatrième arbitre n’intervienne pour les rap- s’étaient agglutinés à la porte du bus.
peler à l’ordre.
Rwanda 4 0 1 3 0 5 01
20 Le Buteur n° 1035 Jeudi 19 novembre 2009

Coup d’œil Algérie - Egypte

Stade : Mustapha-Tchaker
(Blida)
Algérie 3 - Rwanda 1
Affluence : record
Arbitres : MM. Yakouba Keïta,
Moussa Bintou Kaba et Aboubacar Ban-
goura (Guinée)
Buts : Mutesa (20’) (Rwanda) ; Ghez-
Tout le monde a vu
zal (22’), Belhadj (45’+3), Ziani (90’+4
sp) (Algérie)
Avertissements : Sadou (47’), Eale
(52’) (Rwanda) l’arbitre M. Zaher ! grande partie à cause de l’arbitre

C
omme il fallait s’y at-
Algérie : tendre, les Verts en- guinéen M. Yakouba Keïta qui a
Gaouaoui, Bougherra, Halliche, tament le match pied refusé pas moins de trois buts aux
Yahia, Matmour, Belhadj, Lemouchia, au plancher pour es- Algériens dont deux très limpides.
Meghni (Yebda 73’), Ziani, Saïfi (Djeb- sayer de marquer Finalement, le président de la Fé-
bour 72’), Ghezzal (Ghilas 84’) très vite et évacuer la grosse pres- dération égyptienne, M. Samir
Entraîneur : Saâdane sion qui pesait sur eux. Et comme Zaher, a eu raison de demander au
c’est souvent le cas dans ce genre monde entier de surveiller l’arbitre
de matches, la précipitation était du match Algérie-Rwanda. Reve-
Rwanda : au rendez-vous. Au lieu de mener nons aux trois actions litigieuses :
Ndayishimiye, Ndikumana, Ngaboyi- au score par au moins deux buts Saïfi récupère le ballon à la limite
sibo, Aniweta, Mutesa, Mugiraneza, d’écart, à la 20’, les Algériens se du hors-jeu suite à un centre de
Niyonzima, Ouon, Sadou, Kouame, Eale font surprendre à la surprise géné- Belhadj et s’en va battre de près
(Gatete 88’) rale par un tir de Mutesa qui Ndayishimiye, le juge de touche
Entraîneur : Tukac touche le pied d’un défenseur lève son drapeau. Un autre centre
avant de prendre à contre-pied de Belhadj est prolongé de la tête
Gaouaoui. Et c’est là qu’on a com- par Saïfi dans les pieds de Bou-
52’, Saâdane mencé à regretter cette tête de
Ghezzal sur un centre de Mat-
gherra qui fusille Ndayishimiye à
bout portant. Là aussi, M. Keïta
pète les plombs mour qui est passée de peu à côté décide de ne pas valider le but,

Q
Durant du cadre, ou ce jaillissement de alors que l’ailier algérien venait
tout le Saïfi après un service de Ghezzal dans le dos des défenseurs. Le
match, les qui ne trouvera pas le cadre puis scandale arrive vers la 40’ lorsque,
joueurs rwan- surtout cette belle reprise de Saïfi après un cafouillage monstre,
dais n’ont pas qui heurte l’extérieur du poteau Yahia pousse le ballon qui franchit
arrêté de perdre gauche de Ndayishimiye. Les largement la ligne du but avant
du temps, Rwandais, eux, n’ont pas attendu d’être dégagé par un défenseur,
même lorsqu’ils 36 occasions pour trouver le che- mais M. Keïta laisse jouer. En plus d’ouvrir une parenthèse pour s’in- de réparation. M. Keïta ne pouvait
étaient menés min des filets. Tout était à refaire de ces trois buts, M. Keïta aura terroger sur la véritable motiva- pas commettre une autre injustice
au score. Tout pour les Algériens qui, poussés par honte en revoyant les images de la tion des Rwandais. Mais comme à l’encontre des Verts et après mo-
était permis un public en or, ont dû avoir re- télé lorsque Ndikumana asséna un en football il y a une justice divine, ment d’hésitation, il désignera,
pour grignoter cours à leur meilleure arme : les coup de tête à Saïfi sans être in- le but de la délivrance arrivera en malgré lui, le point de penalty.
quelques mi- centres. Et ça a fait mouche ! Le quiété par l’arbitre qui est allé de- fin de match après une multitude Calmement, Ziani marque et aug-
nutes, à tel point qu’on a pensé un moment centre lifté de Ziani trouvera la tête mander au capitaine algérien de se d’occasions ratées lorsque Mat- mente les chances de l’Algérie d’al-
qu’on était dans les années 70, lorsque les de Ghezzal qui réussit à égaliser. relever. mour s’engouffre dans la défense ler ramener la qualification du
joueurs des équipes noires africaines pas- Dès lors, l’on assistera à un match adverse pour être littéralement Caire.
saient leur temps allongés sur le terrain. A la à sens unique et une domination Même menés, les descendu à l’intérieur de la surface M. S.
52’, Matmour, de loin le joueur le plus fair- outrageuse qui aurait pu se termi-
play de l’équipe nationale, récupère propre- ner par un écart beaucoup plus Rwandais perdent
ment le ballon dans son camp au détriment consistant que le 2 à 1 arraché du temps ! Les Rwandais ont refusé de revenir
d’Eale qui tombe et se tord de douleur. L’ac- dans les arrêts de jeu, suite à une
action bien travaillée qui a vu
Si en première mi-temps, la pré- dans le match après le but de Ziani
tion continue et les joueurs rwandais déga- cipitation et l’arbitre ont empêché
gent le ballon en touche pour permettre à
leur coéquipier de se faire «soigner». Une oc-
Ghezzal s’échapper sur le flanc
droit et effectuer un petit centre
les Algériens de faire le break, en Raouraoua a formulé
deuxième mi-temps, certains
casion pour l’adjoint de Tukac de s’approcher
de la ligne de touche pour prendre Matmour
sur Saïfi qui laisse passer le ballon
et embarque deux défenseurs pour
joueurs se sont montrés parfois des réserves
Et si l’Algérie gagnait par tapis vert ! Cela pourrait être possible si
trop individualistes. Ghezzal, pour
de la main alors qu’il n’en a pas le droit. Cela permettre à Belhadj de marquer ne citer que lui, a tenté le tir au les réserves formulées par le président de la Fédération, Mohamed
a fini par avoir raison de la patience de Saâ- en reprenant du… pied droit. moment où Saïfi et Matmour se Raouraoua, venaient à être validées par la FIFA. En effet, après le troi-
dane qui est allé demander au quatrième ar- préparaient au centre. Plus les mi- sième but de l’Algérie signé Ziani sur penalty (90’+5), les joueurs du
bitre d’intervenir enfin pour mettre fin à la Trois buts refusés nutes s’égrenaient, plus les Algé- Rwanda ont refusé pour poursuive la partie, protestant contre la déci-
mascarade. Il a fallu l’intervention de ses ad- riens s’affolaient et plus les sion de l’arbitre. Celui-ci a dû siffler, du coup, la fin du match. Si cela
joints pour calmer le sélectionneur national. en 1re mi-temps Rwandais perdaient du temps. A venait à se confirmer, les données risqueraient de changer complète-
M. Zaher ! un moment donné, on avait l’im- ment. Une victoire sur tapis vert signifierait que le but marqué par les
Mansouri et sa petite Si la domination des Verts n’a pression que ce sont eux qui me- Rwandais sera annulé, ce qui soignera mieux le goal-average des Verts
famille présents pas été récompensée, c’est en naient au score et là, il y a lieu dans ces éliminatoires.

QsionMême s’il n’était pas concerné par le


match d’hier soir à cause d’une suspen-
qui lui a été infligée, après avoir écopé Saâdane : «Je n’ai jamais vu auparavant
Accueil spécial
d’un troisième carton jaune face à la Zambie, pour Yebda
Yazid Mansouri, le capitaine des Verts, a tenu
quand même à être présent pour encourager
un aussi mauvais arbitrage» Pour son premier match
officiel sous les couleurs de
ses coéquipiers. L’un des plus anciens joueurs «Nous avons décroché notre quatrième victoire de c’est l’essentiel. La pelouse a été un peu lourde, et ceci l’EN. Hassan Yebda, le
de l’EN et actuel sociétaire du FC Lorient ne suite. Ce qui va nous permettre de nous déplacer en nous a créé quelques problèmes. Je pense que le score joueur du Benfica prêté cet
s’est pas déplacé seul au stade Mustapha- Egypte avec un moral au beau fixe, et avec une option en pouvait être plus lourd si mes joueurs ne se sont pas pré- été au club anglais de Ports-
Tchaker, puisqu’il a emmené avec lui sa petite plus. Je tiens à souligner que je n’ai jamais vu auparavant cipités, ils étaient même un peu égoïstes. Pour finir, je mouth, a eu droit à un ac-
famille. Rappelons que Mansouri, qui a suivi un aussi mauvais arbitrage. L’arbitre nous a beaucoup pé- remercie les supporters pour leurs encouragements. Ils cueil spécial de la part des
le match contre le Rwanda sur les nerfs, nalisés et déstabilisés. Nous avons gagné, et je pense que sont restés derrière nous, et ça nous a fait plaisir.» supporters. En effet, dès son
devra effectuer son retour parmi le groupe apparition sur le terrain, le
des Verts à l’occasion du dernier match. Un public s’est levé comme un
match décisif capital qui désignera qui de Belhadj : «C’est aux Egyptiens seul homme scandant «Allah
Ouakbar, Hassan Yebda». Un
l’Algérie ou de l’Egypte gagnera le droit d’aller
jouer la Coupe du monde en Afrique du Sud. de faire des calculs» geste qui a fait beaucoup de
bien à l’ancien Manceau qui a
Premier but des Que pensez-vous, comme ça à dial ? jourd’hui, puisque vous venez beaucoup apprécié l’accueil
chaud, du résultat de ce match? Ben, pensez à bien préparer le d’inscrire votre premier but en qui lui a été réservé.
Rwandais Il y a de quoi nourrir des regrets prochain match face à l’Egypte ! Je
Q En réussissant à tromper la vigilance de match officiel avec l’EN…
avec un tel arbitre ! On méritait de ne vais pas me f… le nez dans des Je dois avouer que ce but est le
Lounès Gaouaoui d’un tir en dehors des l’emporter avec un score plus large, calculs. C’est aux Egyptiens de faire fruit d’une action collective. Je de-
Rwanda ouvre le
18m, à la 20’, Mafisango Mutesa a marqué le ça. On est leaders avec trois points
premier but pour son équipe depuis le début
mais il a omis de nous valider deux
d’avance. La pression sera du coup
vrai rendre hommage à Saïfim qui score, Tchaker
buts tout faits. Mais, comme on dit, avait embarqué deux défenseurs, ce
des éliminatoires le mois de mars dernier. Les ce qui est fait est fait. On ne peut sur l’adversaire. Contrairement à qui m’avait dégagé de l’espace, puis à se tait
protégés de Tucak ont dû attendre jusqu’au rien y changer. L’essentiel, c’est qu’on l’Egypte, nous avons une équipe ca- Les Rwandais ont été les
cinquième match pour faire trembler les filets Ghezzal, pour son centre. Ce qui me
a tout donné aujourd’hui face à une pable d’aller chercher la qualif ’ là- fait plaisir, cela étant dit, est le fait premiers à mener au score.
adverses. Derniers de leur groupe avec un seul très solide équipe du Rwanda qui est bas au Caire. Et croyez-moi, le Leur but, il faut le souligner,
point, les Rwandais, qui devront accueillir la que j’ai marqué du droit, chose qui
venue casser le jeu et jouer le nul. succès aura une meilleure saveur ne m’arrive pas souvent (rires). a refroidi les supporters de
Zambie lors de leur dernier match, sont déjà après. l’EN qui n’ont repris leur
élimines, eux qui accusent quatre points de re- Est-ce que vous savez ce qui Entretien réalisé par
souffle que quelques minutes
tard sur le 3e. Par conséquent, ils ne seront pas vous reste à faire dans ces éli- Personnellement, vous devez Mohamed Saâd après.
à Angola pour y disputer la CAN 2010. minatoires pour aller au Mon- être doublement heureux au-
Le Buteur n° 1035 Jeudi 19 novembre 2009 21
Coup d’œil International

O. Marseille Italie Amauri répond à Pazzini


Ben Arfa-Deschamps, le clash !
L'avenir d'Hatem Ben Arfa à
Amauri, l'attaquant brésilien
de la Juventus qui héritera bien-
tôt de la nationalité italienne, a
déjà prise depuis un an, depuis le
moment où j'ai décidé d'avoir
mon passeport. Et comme j'ai
l'Olympique de Marseille s'assom- tenu à répondre à Giampaolo toujours respecté les opinions
brit de jour en jour. Selon Europe 1, Pazzini qui avait déclaré son em- des autres, même celles de Paz-
le milieu de terrain phocéen aurait barras devant le fait qu'Amauri zini, j'attends aussi qu'on res-
eu une vive altercation avec son en- puisse évoluer avec la pecte mon opinion. Je veux jouer
traîneur Didier Deschamps mardi, sélection italienne. pour l'Italie depuis un an
à l'entraînement. Le joueur lui au- «Ca me gêne qu'il lorsque j'ai choisi la Nazionale et
rait alors balancé : «Tu me casses les puisse être sélec- pas le Brésil », a répliqué Amauri
c...». Avant le choc OM-PSG, l'an- tionné avec la Nazio- (29 ans, 4 buts cette saison en
cien Lyonnais vient visiblement de nale, il est Brésilien», Serie A) qui sera donc prochai-
commettre une grosse erreur et avait indiqué l'attaquant de nement à disposition du sélec-
voit, du coup, sa participation au la Sampdoria. «Ma décision est tionneur Marcello Lippi.
match de vendredi fortement compromise. Pire, c'est son avenir à
Marseille que Ben Arfa est en train de mettre en danger. La saison der-
nière, lors de ce même Clasico, il avait déjà provoqué la colère d'Eric
Gerets en refusant de s'échauffer. Plus récemment, début octobre, il Atletico Arsenal
avait déjà fait des siennes en manquant un entraînement, prétextant
avoir raté un avion. Affaire à suivre... Grippe H1N1 Le Real aussi
Basile Boli pour Quique veut Fabregas
L'entraîneur de Ces deux-là ne finiront sans doute ja-
rattrapé par la justice l'Atletico Madrid
Quique Sanchez
mais de se tirer la bourre. Depuis long-
temps sur les tablettes du FC Barcelone, où Sandro
Basile Boli restera comme le buteur de
la victoire historique de l’OM face au Flores souffre de la Rosell a fait de son arrivée en 2010 sa principale
Milan AC en 1993. Après avoir terminé sa grippe H1N1, a an- promesse électorale pour les prochaines élections
carrière professionnelle du côté du Japon noncé mardi le club présidentielles du club catalan, Cesc Fabregas (22
et des Urawa Red Diamonds, l’ancien in- espagnol pour expli- ans, 10 matchs en Premier League cette saison, 6
ternational tricolore s’est éloigné du quer son absence lors buts) serait également sérieusement convoité par le Real Madrid à pré-
monde du football, mais avait notamment des deux séances de son équipe, sent, selon le quotidien espagnol As. Malgré cet intérêt grandissant des
présenté le Lotofoot avant de fonder l’as- lundi et mardi. En attendant son Merengue, le capitaine d'Arsenal reste bien placé pour rejoindre les Blau-
sociation «Entreprendre et réussir en retour, c'est le deuxième entraî- grana à l'issue de la saison, même si les Gunners espèrent toujours conser-
Afrique» qui a pour but d’accompagner le neur, Fran Escriba, qui est en ver leur international espagnol quelques années encore.
retour des Africains au pays. C’est d’ail- charge de la préparation des
joueurs qui affronteront le Depor-
leurs à ce sujet que Boli (42 ans) a été placé
en garde à vue mardi matin à la brigade fi- tivo La Corogne dimanche. L'Atle- Gibbs blessé au pied
tico occupe actuellement la 18e Déjà privé jusqu'à la fin du mois
nancière de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine dans le cadre de l’ou- de Gaël Clichy, victime d'une frac-
verture d’une enquête préliminaire pour abus de confiance. place de la Liga.
ture de fatigue, Arsenal a perdu
aussi mardi son arrière gauche
remplaçant, Kieran Gibbs,
Barça blessé avec les Espoirs an-
glais. Le jeune Gunner a
été touché à un pied,
Puyol ne veut pas de Robinho en première période
lors du match nul de
L'attaquant brésilien de Manchester City Robinho (25 ans, 2 matchs en Pre-
mier League cette saison) n'est visiblement pas le bienvenu au FC Barcelone. l'Angleterre contre la
Si le club catalan aimerait enregistrer l'arrivée de l'ancien Madrilène cet hiver Lituanie (0-0), en éliminatoires de
pour mettre Thierry Henry (32 ans, 4 matchs en Liga cette saison, un but), très l'Euro 2011. Imméditament transporté
critiqué par la presse espagnole pour ses prestations moyennes et son manque à l'hôpital pour y effectuer des radios,
d'efficacité, en concurrence sur le flanc gauche de l'attaque, le capitaine des le joueur a quitté le stade sur des bé-
Blaugrana Carles Puyol (31 ans, 8 matchs en Liga cette saison) estime lui que quilles. La durée de son indisponibilité
Robinho n'apporterait rien de plus au Barça. «Le Barça n'a pas besoin de Ro- n'est pas encore connue. Mais il y a peu
binho, et même si le Brésilien est un grand joueur, l'effectif catalan à déjà de très de chances qu'il soit rétabli pour le dé-
grands joueurs pouvant évoluer à son poste, comme Thierry Henry ou Andres placement des Londoniens, samedi à
Iniesta», a lâché le défenseur barcelonais dans les colonnes du Sun. Sunderland.

Wolfburg Bayern Munich Fiorentina Manchester United


Dzeko veut jouer Le cas Ribéry Nani dans le viseur Un an de plus pour un emblématique
Le mi-
au Milan AC inquiète le Real lieu de
Red Devil ?
L'atta- terrain
quant du Madrid offensif Âgé de 35 ans, Paul Scholes est une institution à Manchester United. À
V f L Franck Ri- de Man- l’instar de Ryan Giggs, il a effectué l’intégralité de sa carrière sous les cou-
Wo l f s - béry n’a plus chester leurs des Red Devils. Même s’il joue moins depuis deux saisons, le milieu
b u r g , foulé la United, de terrain mancunien est très important dans l’effectif de MU, notamment
E d i n moindre pe- Nani (23 dans le vestiaire. En fin de contrat en juin 2010, Sir Alex Ferguson songe-
Dzeko, a louse depuis ans, 8 rait à le prolonger d’une saison. Une décision qui tombe comme un cadeau
envie de le 3 octobre matchs d’anniversaire pour Scholes, puisqu’il a fêté hier ses 35 printemps.
changer dernier. Une et 1 but
d ' a i r
dans les
éternité pour
le Bayern
en Pre-
m i e r Tottenham
mois à venir. Munich, qui League
Interrogé par la Gazzetta dello
Sport ce mardi, le joueur bos-
a bien du mal
à enchaîner les
cette sai-
son), se-
7 M€ pour un gardien remplaçant ?
niaque a répété qu'il voulait abso- victoires sans son joueur français. À Manchester United, il n’est que remplaçant.
rait dans le Et pour cause. Loin du niveau d’un Van Der
lument porter le maillot du Milan Mais l’indisponibilité de l’interna- collimateur de la Fiorentina,
AC la saison prochaine. «J'ai ré- tional tricolore n’inquiète pas seu- Sar, Ben Foster n’est pas vraiment dans les pe-
selon le journal anglais The Daily tits papiers de Sir Alex Ferguson pour pren-
cemment parlé avec les dirigeants lement le club bavarois. En effet, le Mail. Au club depuis l'été 2007 et
de Wolfsburg pour qu'ils sachent Real Madrid se montre très atten- dre la succession du portier hollandais.
sous contrat jusqu'en juin 2012, Titularisé en début de saison lorsque le Batave
que j'ai envie d'être transféré l'été tif à l’évolution de la situation, l'international portugais peine à
prochain. A l'époque où j'étais en- comme le raconte le quotidien As. était blessé, l’international anglais n’a pas saisi
confirmer les espoirs placés en lui l’occasion de briller. Pourtant, si l’on en croit le
core un gamin, je supportais le L’accord trouvé avec le Bayern par Alex Ferguson. Les dirigeants
Milan AC quand leurs matches pour un éventuel transfert l’été Telegraph, Tottenham serait disposé à offrir 7
de la Viola prépareraient une M€ aux Red Devils pour s’attacher les services
passaient à la télévision. C'est la prochain pourrait bien être cham- offre de 16,5 millions d'euros
raison pour laquelle j'espère vrai- boulé par un mauvais traitement du joueur. Privés de Cudicini suite à l’accident
pour tenter de le débaucher en fin de moto dont a été victime l’Italien, les Spurs
ment jouer en Italie l'année pro- de la blessure de l’ancien Marseil- de saison.
chaine», a-t-il confié. lais... aimeraient faire de Foster la doublure de
Gomes. Une doublure à 7 M€ tout de même...

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA Contact@lebuteur.com Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
 Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, ou bien contactez lʼANEP :
Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Mohamed Raber, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. 1, avenue Pasteur - Alger
Imprimerie : SIO - Distribution : Entreprise Nationale de Distribution. Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150
22 Le Buteur n° 1035 Jeudi 19 novembre 2009

Le proverbe du jour
D écrassage jeux-santé@lebu
e par e-mail :
Réagissez à cette pagteur.com

Prévisions météo pour Alger et ses environs


4 exercices pour Horaires des prières

«L'arbre a dit à la hache : Tu me


fais mal. Elle lui a répondu :
C'est toi qui m'as offert le
manche.»
S anté
otre dos est sol-
soulager votre dos
Jeudi
Dohr
Asr
Maghreb
: 12h34
: 15h16
: 17h39
Jeudi
Eclaircies
VENDREDI
assez ensoleillé Vendred
20 Nove

assez e

Proverbe algérien
N licité à chaque
instant. Il faut
l'entretenir et le soula-
Icha

Vendredi
Fedjr
: 19h01

: 06h01
Matin : 19°C
A-M : 24°C
Vent : 11 km/h
Matin : 18°C
A-M : 22°C
Vent : 11 km/h
18°C
22°C
11 km/h
S
ger. Pensez à vous tenir Chourouk : 07h30 Direction : S.E. Direction : S.

Ins
O lites

Des Italiennes dé ç ues par une


bien droit et étirez votre
dos régulièrement.
Voici quelques exer-
cices à répéter aussi
souvent que nécessaire Recette
pour soulager votre
fê te organisé e par Kadhafi dos. Enfin, pratiquez
Italie - Le chef d'Etat une activité physique
libyen, Mouammar pour le muscler. Riz blanc au calamar farci
Kadhafi, en visite à
Rome à l'occasion Exercice n°1 : Étirez Ingrédients
du Sommet mondial l'ensemble de votre -500g de calamars nettoyés
sur la sécurité ali- Exercice n°2 : ramenant vos genoux et vidés. Garder ces cornes
dos
mentaire, a passé Soulagez le milieu de sur votre poitrine. Pour la farce :
Posez vos mains sur -1 verre de petits pois
plusieurs heures en compagnie de 200 femmes
une table, tendez vos votre dos Entourez vos genoux -1 c a soupe de riz
italiennes recrutées par une agence et leur a
donné un cours sur l'Islam. "Cherche 500 femmes bras et alignez votre Debout, jambes légère- avec vos mains et pres- - les cornes de calamars cou-
séduisantes âgées de 18 à 35 ans, mesurant au dos dans le prolonge- ment fléchies, arrondis- sez lentement en respi- pées en dés
moins 1,70 m, bien habillées mais pas en mini- ment de vos bras, en sez votre dos. Votre rant lentement et en - 1 poignée d'olives vertes
jupe ni en robe décolletée", lisait-on sur le site pliant les jambes autant tête est relâchée vers expirant par la bouche. coupées en petites rondelles - une gousse d'ail écrassée
d'une agence d'hôtesses. Les participantes l'avant, vos bras sont -1/2 c à c de cumin -1/2 c à c de sel
que nécessaire. Étirez
devaient se voir remettre 60 euros et "quelques -1/2 c à c de poivre - Persil haché
une jambe dans le pro- fléchis et vos mains Exercice n°4 :
cadeaux venant de Libye". -1/2 c à c de curry - 1/2 c à c de paprika
longement du corps sont posées sur vos Soulagez le haut de
Ce sont quelque 200 femmes qui se sont présen-
tées dans une villa romaine, pensant assister à (vos bras, votre dos et genoux. Respirez lente- votre dos Mélanger bien tous les ingré- peu de sel et 4 c à s de l'huile
votre jambe levée for- ment et maintenez l'ar- À genoux, fesses sur dients, farcir les calamars, fer- d'olive. Ajouter les tomates
une fête. Au lieu de cela, elles ont été invitées à
rondissement du dos au les talons, paumes des mer-les avec du cure-dents, coupées en dés le persil et les
patienter dans une grande salle jusqu'à l'arrivée ment une planche metter-les à part. épices. Couvrir et laisser 15
de Mouammar Kadhafi, qui leur a alors donné un parallèle au sol). maximum pendant 10 mains au sol et bras Pour la sauce, il faut : min. Ajouter les calamars farcis
cours d'environ deux heures sur la Libye et le rôle secondes. A répéter tendus loin devant - 3 grosses tomates et laisser cuire à feu doux.
des femmes dans l'Islam. Le colonel a ensuite autant que nécessaire. vous, étirez votre dos, - 1 gros oignon Ajouter de citron confits.
Étirez-vous pendant 10
invité les jeunes femmes à se convertir à l'Islam et - 2 c à s de persil haché Pour le riz blanc, faites-le cuire
secondes en inspirant Exercice n¡3 : lentement, pendant 10
leur a offert un exemplaire du Coran ainsi qu'un - les épices à utiliser sont les dans de l'eau salée ou à la
recueil de dictons. L'ambassadeur libyen a déclaré et en expirant très len- Soulagez le bas de secondes. Inspirez par
mêmes que la farce vapeur. A votre choix.
que Kadhafi avait l'intention d'organiser d'autres tement par le nez. votre dos le nez et expirez par la - dans une casserolle, faites
soirées similaires au cours de son séjour à Rome. Changez de jambe et Allongé sur le dos, bouche. revenir l'oignon haché avec un
répétez l'exercice 3 fois. repliez vos jambes en
Neuf heures et 600 km de route HARISSA
pour acheter son journal Préparation : 10 min
«Je descends acheter le journal» avait dit à sa
femme en sortant Eric Steward, un Australien de
25 aliments qui soignent Cuisson : 10 min

81 ans. Neuf heures de voiture et 600 km plus Certains aliments ont des pouvoirs guérisseurs ! Ail, citron, miel, myrtille,
Ingrédients
tard, il s'est résolu à faire une halte, à reconnaître
noix... ont des vertus contre le cholestérol, le cancer, lʼhypertension, la (pour 4 personnes) :
qu'il était perdu, et à tendre son téléphone por- - 3/4 petits piments rouges
table à un policier pour qu'il contacte son épouse. cataracte, Alzheimer ou les AVC. Vingt-cinq aliments extraordinaires à
secs
De retour au bercail, après son périple entre sa mettre au menu dʼurgence. - 6/10 gousses d'ail
ville de Yass en Nouvelle Galles du Sud et - 1/2 verre huile d'olive
Geelong, dans l'Etat de Victoria, il a expliqué être Pain complet : contre la constipation - cumin
entré par erreur sur l'autoroute et avoir continué
son chemin. «J'ai fait une belle balade en voiture, Parce que le pain complet est un aliment très riche en fibres (3 à Préparation : Eplucher les gousses d'ail.
8 g pour 100 g), cʼest un précieux allié en cas de constipation ! Mettre les piments ramolis, les
bien peinard», a-t-il confié. Retirer les graines et les fila-
Explication : les fibres sont des molécules dʼorigine végétale non gousses d'ail, l'huile d'olive et
digérées et non absorbées par les intestins qui se gorgent dʼeau ments des piments secs. Les
tremper dans l'eau pour qu'ils une pincée de cumin dans un
tout au long de leur passage dans le tube digestif. Elles augmen- mixeur. Mixer jusqu'à l'obten-
tent ainsi le volume des selles et accélèrent le transit intestinal. ramolissent.
tion d'une pâte homogène.
En pratique : Il faudrait manger 15 à 25 g de fibres par jour pour

Adel Rami élu joueur le


S
T ars améliorer le transit en cas de constipation.
Attention : Toute augmentation dʼaliments riches en fibres doit
être graduelle pour éviter notamment les ballonnements (les fibres
se gorgeant dʼeau, elles font gonfler !). A stuce du jour

plus sexy de L1 Demain : Clou de girofle : contre le mal de dents Redonner aux cheveux qui ont
Un magazine français
vient de dévoiler les résul- verdi une couleur blonde
tats d'un sondage révélant
le nom des joueurs les
plus sexy de Ligue 1 de
Le
C hiffre du jour 7 Trop souvent, le chlore dans les
piscines a tendance à faire ver-
football. C'est Adel Rami Une Indienne de 7 ans lit et mémorise des revues médicales dir les cheveux blonds. Pour
qui arrive en tête, suivi de leur redonner leur couleur d'ori-
Inde - Contrairement aux enfants de son âge qui lisent des gine, il suffit de les laver avec
Loïc Perrin et Yohann
livres jeunesse, Bakkiashira Baskar, âgée de 7 ans, compulse du jus de tomates.
Gourcuff. 15 000 lecteurs
des ouvrages d'anatomie, de pharmacologie ou encore d'oph-
du magazine ont voté pour
talmologie. C'est l'année dernière que M. Baskar a réalisé que
élire le joueur de Ligue 1 le plus sexy et
sa fille faisait preuve d'une grande capacité de mémorisation. Il

? on
c'est avec 34% des sondages qu'Adel
Rami peut se vanter d'avoir été choisi. Ce
joueur d'origine marocaine évolue cette
lui a alors demandé ce qu'elle voulait faire plus tard : «Elle a
dit qu'elle voulait devenir médecin et trouver un traitement défi- La quest
nitif pour le cancer. Elle m'a demandé de lui acheter des livres
saison à Lille, au poste de défenseur. 23
pour commencer à étudier.» M. Baskar a alors dépensé près
ans, 1m 90 et 90 kilos, Adel Rami a de
de 40.000 roupies (environ 600 euros) en livres de médecine. L'eau du robinet est un aliment sûr ?
beaux atouts, qui ont fait la différence face
En une année, la petite Bakkiashri Baskar a ainsi mémorisé le
à ses adversaires listés dans le sondage. L'eau est l'aliment le plus contrôlé et
Loïc Perrin, évoluant à Saint-Etienne, se
traitement pharmacologique de plus de 1.000 maladies. «C'était assez difficile de lire les
livres au début, mais cela s'est avéré être amusant par la suite. J'aime vraiment lire les
Vrai doit répondre à 63 critères de qua-
classe second avec 20.2% des suffrages lité fixés par le ministère de la
livres et revues de médecine», raconte la fillette. Son père, diplômé en zoologie, tente de
et Yohann Gourcuff troisième avec 19.5%. Santé et le Conseil supérieur du secteur
se rapprocher des institutions de médecine qui pourraient être disposées à assouplir leur
Carlos Bocanegra, François Joseph d'Hygiène Publique de France. La DDASS et les
limite minimale d'âge d'entrée afin que Bakkiashri puisse se présenter aux examens
Modesto, Granddi Ngoyi, Jérémy Clément, distributeurs effectuent des contrôles journaliers
d'obtention du diplôme de médecine.
Lisandro Lopez, Rudy Riou et Anthony Le qui portent sur trois indicateurs: les paramètres
Tallec peuvent, eux, se targuer d'avoir fait microbiologiques et deux paramètres physico-
partie de l'enquête. chimiques : les nitrates et les pesticides.

Brad Pitt pas tenté


par la réalisation
ws
Neews S an t é
Contrairement à son ami
Matt Damon, Brad Pitt nʼ
ambitionne pas de se
Un vaccin pour délivrer 19:00 N'oubliez pas
les paroles
17:35 Ghost
Whisperer
15:30 Désordre
affectif
12:30 Les étoiles
filantes

tourner un jour vers la


réalisation, et pour
les accros du tabac 19:40 Point route
19:49 Météo 2
19:50 Les étoiles du
18:25 Tournez
manège !
19:10 La roue de la
17:20 Le rêve de
Diana
17:50 Un dîner
20:00 Roxy
20:30 Journal
(France 2)
cause ! Son obsession sport fortune presque parfait 21:00 Des racines et
Un vaccin antitabac injectable pour éviter les rechutes 19:55 La prochaine des aileso
des détails le rendrait 19:55 Image du jour 18:50 100% Mag
chez les fumeurs qui tentent d'arrêter est dans le «pipe- : Rugby test match fois, c'est chez moi 19:40 Météo 22:50 TV5MONDE, le
fou, a indiqué le compa- line» de l'industrie depuis maintenant près de dix ans, et 19:56 Météo journal
20:00 Journal 19:45 Le 19.45
gnon dʼAngelina Jolie, c'est la dernière ligne droite pour une des trois firmes qui 20:29 Les gestes qui 20:00 Journal 20:05 Scènes de 23:00 Le journal de
qui sʼexprimait dans le rassurent 20:35 C'est ma ménages l'éco
se positionnent sur ce marché. Dans quelques mois, on 23:05 TV5MONDE, le
cadre dʼun entretien accordé à lʼédition bri- 20:30 Les dossiers Terre 20:40 L'internat
saura s'il peut être autorisé à la vente. En effet, le groupe 20:37 Courses et journal Afrique
tannique du magazine OK ! de la route 21:35 L'internat
pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline a annoncé 20:34 Météo 2 paris du jour 23:20 Questions à la
«Pour espérer devenir réalisateur, vous 22:40 L'internat
avoir conclu un accord de licence mondiale exclusive pour 20:35 Envoyé spé- 20:45 Otages une
23:40 Killer Instinct
devez être un vrai perfectionniste. Je le NicVAX, un candidat vaccin contre la dépendance à la cial 22:40 Les experts : 00:20 Le dessous
00:25 Killer Instinct
deviendrai fou, je préfère de très loin 22:45 Climat 2 Miami des cartes
nicotine. Après des années d'essais encourageants chez 01:15 Killer 00:30 Enfin seul(s)
construire des maisons. Cela ressemble 22:50 Le monde soli- 23:30 Les experts :
l'animal, puis dans un premier temps plus décevants chez l'homme, GSK a Miami Instinct 02:00 Tous à la bro-
par ailleurs beaucoup à la réalisation», daire
démarré les essais de phase 3 censés déterminer son efficacité réelle sur les 22:55 Le père incer- 00:20 Les experts : 02:10 Turbo cante
confie Brad Pitt, papa de six enfants. fumeurs. Miami
tain
Détente Le Buteur n° 1035 Jeudi 19 novembre 2009 23
Sudoku n° 691n° 48
Sudoku
Le-Saviez-Vous ? QCCM
jeux-sante@lebuteur
e-mail :
Réagissez à cette page par.com 4
2
8 1
3 9
6
5 7
Les smileys Incroyable mais vrai ! 5 8 3 6
Quel est le premier homme
à voir volé dans lʼespace ? 1 5 9 3
Les smileys (ou "émoticônes") sont des combi-
Un escargot peut
8 2 9 4
naisons de caractères utilisées pour représenter
lʼexpression dʼun visage :
a- Alan Sheppard
b- Neil Armstrong dormir durant 3 ans 9 7 3 1
:-) ou :) = sourire (le visage est incliné à gauche c- Iouri Gagarine
de 90°)
:-( ou :( = déception C’ était… 2 9 4 6
;-) ou ;) = clin dʼœil Trouvez lʼactuelle 6 9 2 3 8
M éli scandinaves
:-D ou : D = rire Débusquez 2 pays appellation de
:-o = surprise
élo mélangés… 7 1 9 2
Ils ont été utilisés pour la première fois en 1982
par un enseignant américain qui proposait dʼen
dont les noms ont été
Icosium Comment le jouer
faire usage sur les forums pour différencier une
plaisanterie dʼun sujet sérieux. Ils sont aujour- VESUN OREGEDE La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de com-
dʼhui utilisés principalement dans les message-
ries électroniques, les messageries instanta-
nées, les forums et les jeux en ligne.
E nigme
pléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la
grille et chaque boîte 3x3 contiennent les nombres de 1 à 9.
Au Japon, les smileys se lisent sans pencher la
tête, et sont davantage axés sur les yeux
(contrairement aux smileys américains qui sont
centrés sur la bouche) :
Devinette U-D-T-Q-C-S-?
Quelle lettre doit-on mettre pour
D’ Ç où
De quel film célèbre cette photo
a s o r t ? est-elle extraite ?
^_^ ou ^^ = sourire (les yeux sont fermés
Quel est l'animal qui est continuer cette suite logique ?
comme ceux des personnages de mangas) plus malin qu'il n'y paraît ?
>_< = énervement
O_o = surprise
Q ui a dit ?
«Gouverner, c'est maintenir les
Déchiffrez balances de la justice égales

Charade Que signifie l’abréviation


suivante ?
pour tous.»
Franklin Delano Roosevelt F. Castro

Mon
Mon
premier fait mal.
deuxième fait miaou. FCE G. Pompidou N. Mandela

Mon troisième est un amusement.


Mon tout permet de bien dormir. Mots fléchés n° 1106
Juger Termine- Jeune ville Nerf Dirigeant Eloquent

Ce jour-là
Machine
à puces
rai
Chiens
de garde
il y a long-
temps
Abri
Outil de
dessin
d’URSS
Autre do
Dépous-
sièreras Pos-
sèdent
Trouveur
1986 : Le président Reagan reconnaît que des arme- de fève
ments américains ont été vendus à l'Iran et que l'argent Donneras
de la vente a servi à financer les "contras" nicara- du sabot
guayens. Baratine-
1995 : L'attaque à la bombe d'un kamikaze, à l'ambas- rons
sade d'Egypte au Pakistan, fait seize morts et soixante Tendance
blessés. mentale
1996 : À l'ONU, les Etats-Unis mettent leur veto à un Exact
Mesura
second mandat du secrétaire général Boutros Boutros- avec
Ghali ; Kofi Annan sera élu. soin Insatis-
fait
Après bis Approp-
Ce qu’il
Humour… Contrôlèr
ent un
riés
Orateur y a de
mieux
navire antique
Une grosse femme va visiter son médecin :
- Docteur, je voudrais bien perdre du poids.
- D'accord, vous allez commencer par me dire vos habi-
tudes alimentaires.
- Oh ! Je ne mange pas beaucoup, je ne bois jamais d'al- Diffusées Radins
cool et je fais de l'exercice tous les jours. Bel Punaise
- Avez-vous autre chose à ajouter ? oiseau d’eau
- Oui, je mens souvent. Grands Grande
cerfs poche Vraiment
Monnaie Titane du grande
humaine chimiste
Fête Point Voile
Expéri- hivernale cardinal géante
ence Possibi- Représe- Rouspèt
lités ntations aient
Attente Symbole
confiante de lumen
Montré
Négation sa joie
Partie Pas beau- Fleur
Grand de siècle coup décorative
fauteuil Petits Arme
passages Bramer de tir
Mallette
Capitale
du
divorce

Dévêtu Prendra Début de


note série
Symbole
La photo
Existé
de dureté Excitées
du jour Célébra- Firma-
tion ments
Jeune
anguille Abattus
Solut ion des jeux… Blessant Greffe
Col des
Blémir
2 5 9 1 6 7 3 4 8 Alpes
8 7 4 3 2 9 6 5 1
6 3 1 4 8 5 9 2 7 Le faucon (faux con) Crier tel
Devinette un rat Piège à
5 1 2 8 3 6 4 7 9 Coupa le homards
7 4 6 9 1 2 5 8 3 sommet
- SEPT)
3 9 8 7 5 4 2 1 6 Trois - Quatre - Cinq - Six Monnaie Article Portion
1 6 3 2 4 8 7 9 5 S pour Sept. (Un - Deux - bulgare de souk de rivage
4 8 7 5 9 3 1 6 2 Circonfé-
Enigme Indigente rence Elimai
9 2 5 6 7 1 8 3 4
Pronom
Sudoku 69148
Sudokun° n° Suède - Norvège
Précis
Méli-Mélo pour lui

c- Iouri Gagarine Fine


Babioles
Je suis une légende
Indisposa alluvion
QCM Dʼoù Ça Sort ? C’est le
platine Convient

Alger d'Entreprises
Cʼétait Forum des Chefs Inqurgi-
tées
Déchiffrez
Franklin Delano Roosevelt Couchage ( coup-chat-jeu) Mesure Elue du
Qui a dit ? Charade d’angle calen-
solide drier