Vous êtes sur la page 1sur 106

Qualité des sols

Plan du cours

1 – Définitions - Historique
2 - Le sol : compartiment spécifique de
l’environnement
3 - Le sol : milieu physique

4 - le sol : milieu réactif

cours de pédologie - DM - 2008 1


4 - le sol : milieu réactif

RAPPEL sur la terre fine

• fraction 2 mm à 2 µ m : rôle dans la


porosité  propriétés physiques

• fraction < 2 µ m = fraction des argiles


granulométriques
 propriétés des réactions
chimiques

cours de pédologie - DM - 2008 2


• fraction < 2 µ m = fraction des argiles
granulométriques :

• Minéraux Iaires hérités


• ARGILES MINERALOGIQUES
• OXYHYDROXYDES
• CATIONS et ANIONS
• MOLECULES ORGANIQUES

 Propriétés chimiques
cours de pédologie - DM - 2008 3
4 - le sol : milieu réactif

41 – Nature et origine des constituants

411 – Les ARGILES MINERALOGIQUES

cours de pédologie - DM - 2008 4


411 – LES ARGILES MINERALOGIQUES

Définition :

• minéraux organisés en feuillets

• silicates d ’alumine hydratés

 Phyllosilicates

cours de pédologie - DM - 2008 5


311 – LES ARGILES MINERALOGIQUES

A – Structure des argiles

• Le cristal

• Le feuillet

• Les couches moléculaires

cours de pédologie - DM - 2008 6


Structure en feuillets ré
microscopie et la spect

Doc. 17 - Structure en feuillets des argiles.


7
couche Oc
le feuillet
couche Te

espace interfoliaire

Doc. 18 - Organisation des feuillets d ’argiles.

8
SCHEMA GENERAL DE
L’ASSEMBLAGE DES ATOMES
DANS LES MINERAUX

Les minéraux du sol ont une structure agencée à partir d’une trame d’ions
O2- ou d’ions OH- disposés en assemblage hexagonal compact

Fig. assemblage à 1 plan assemblage à 2 plans


1

structure triangulaire

structure trétraédrique structure octaédrique


Fig. Fig.
2 3

ions O2- et OH- , de rayon R 9


r = 0,154 R

r
R

structure triangulaire
cours de pédologie - DM - 2008 10
r = 0,224 R

r
R

structure trétraédrique
cours de pédologie - DM - 2008 11
structure trétraédrique
cours de pédologie - DM - 2008 12
r = 0,414 R

structure octaédrique
cours de pédologie - DM - 2008 13
structure octaédrique
cours de pédologie - DM - 2008 14
structure octaédrique
cours de pédologie - DM - 2008 15
structure octaédrique
cours de pédologie - DM - 2008 16
r = 0,224 R r = 0,414 R

tétraèdre octaèdre

cours de pédologie - DM - 2008 17


VALEURS
VALEURSDES
DESRAYONS
RAYONS
ET
ET DES
DESRAPPORTS
RAPPORTS AU
AURAYON DEO
RAYONDE O22- -

cours de pédologie - DM - 2008 18


r = 0,224 R r = 0,414 R

tétraèdre octaèdre

cours de pédologie - DM - 2008 19


SCHEMA GENERAL DE
L’ASSEMBLAGE DES ATOMES
DANS LES MINERAUX

Les minéraux du sol ont une structure agencée à partir d’une trame d’ions
O2- ou d’ions OH- disposés en assemblage hexagonal compact

Fig. assemblage à 1 plan assemblage à 2 plans


1

structure triangulaire
avec cavité triangulaire
de rayon r = 0,154 R structure trétraédrique structure octaédrique
avec cavité de rayon avec cavité de rayon
r = 0,224 R r = 0,414 R
ions O et OH , de rayon R
2- - 20
Fig. Fig.
2 3
L’élément de base est le tétraèdre
dont les d ’ions O2- à cœur de Si4+ .

4-
Les tétraèdres de silice (SiO4) c
trame de symétrie hexagonale
2-
commun les ions O contenus
de la trame.

Au centre des hexagones d’ions


Doc. 19 - Organisation de la couche tétraédrique.
O
situés aux sommets des tét 21
L’élément de base est l’octaèdre
d ’ions O2- ou OH- à cœur
d ’aluminium Al3+.

La couche octaédrique
est une chaîne
d’octaèdres mettant en
commun des ions
hydroxydes ou des ions
oxygènes.

Doc. 20 - Organisation de la couche octaédrique.


22
couche Oc
le feuillet
couche Te

espace interfoliaire

Si2O5Al2(OH)
Doc. 21 - Structure d ’une argile Te-Oc : la kaolinite.

23
cation eau et cation
fixé espace interfoliaire échangeable
plus grand

Te
Te
Oc
Oc
Te
Te
Une illite
Une montmorillonite

Doc. 22 - Structure de 2 argiles Te-Oc-Te.


24
311 – LES ARGILES MINERALOGIQUES
A – Structure des argiles

B – Propriétés des argiles :

• Électronégativité

• Surface d’échange importante

• Hydratation

• Dispersion / floculation

cours de pédologie - DM - 2008 25


B – Propriétés des argiles :

I – l’Électronégativité

Présence de charges

électriques négatives

cours de pédologie - DM - 2008 26


Cause 1 :

Les substitutions isomorphiques :

• Al3+ remplace Si4+


• Mg2+ remplacent Al3+

cours de pédologie - DM - 2008 27


ion O2-
ion O2-

Al3+ remplace Si4+

ion Si4+
ion Al3+

ion O2- ou OH- ion O2- ou OH-

Mg2+ remplace Al3+

ion Al3+ ion Mg2+

Doc. 23 - Substitutions isomorphiques.


cours de pédologie - DM - 2008 28
ion O2-
ion O2-

Al3+ remplace Si4+

ion O2- ou OH- ion O2- ou OH-

Mg2+ remplace Al3+

cours de pédologie - DM - 2008 29


Exemple 1 : feuillet électriquement neutre

la KAOLINITE Si4O10 Al4(OH)8

charges négatives : -20 - 8 = -28


charges positives : +16 +12 = +28
déficit de charge = 0

cours de pédologie - DM - 2008 30


Exemple 2 : feuillet chargé négativement

une MONTMORILLONITE Si4O10 (OH)2 Al2-x Mgx

• charges négatives : -20 - 2 = -22


• charges positives : +16 +3(2-x)+2x =+22-x
• déficit de charges : -x (-0,33)

cours de pédologie - DM - 2008 31


Conséquence :

Les substitutions isomorphiques :

Apparition d ’un excès


de charges négatives sur le feuillet.

cours de pédologie - DM - 2008 32


Cause 2 :

Les cassures
ou microdivisions des feuillets

cours de pédologie - DM - 2008 33


rupture

Avant rupture

+
Après rupture
-

+
-

Doc. 24 - Microdivisions des feuillets de phyllosilicates.


cours de pédologie - DM - 2008 34
Conséquence :

Les cassures
ou microdivisions des feuillets

 Apparition de charges négatives ou


positives sur les bords du feuillet.

cours de pédologie - DM - 2008 35


valeurs :

• kaolinite et chlorite 0,5 à 2 c.moles+/100g

• illite 1 à 4 c.moles+/100g

• montmorillonite : 10 à 13 c.moles+/100g

Application : cas du Calcium

cours de pédologie - DM - 2008 36


B – Propriétés des argiles :
I – l’Électronégativité

II – la surface d’échange

origine :
• forme du cristal
• petite taille et division
• disposition en feuillets superposés

types :
surface externe et surface interne

cours de pédologie - DM - 2008 37


B – Propriétés des argiles :
I – l’Électronégativité

II – la surface d’échange

valeurs :

• Kaolinite : 80 m2/g

• Illite : 200 m2/g

• Montmorillonite : 800 m2/g

cours de pédologie - DM - 2008 38


B – Propriétés des argiles :
I – l’Électronégativité
II – la surface d’échange

III – l’Hydratation – la rétention


d’eau
origines :
• liaisons hydrogène, van der Waals,... entre
les feuillets et la molécule d’eau

• hydratation des cations compensateurs

• épaisseur variable de l ’espace interfoliaire

cours de pédologie - DM - 2008 39


cation eau et cation
fixé espace interfoliaire échangeable
plus grand

Te
Te
Oc
Oc
Te
Te
Une illite
Une montmorillonite

Doc. 22 - Structure de 2 argiles Te-Oc-Te.


40
B – Propriétés des argiles :
I – l’Électronégativité
II – la surface d’échange importante

III – l’Hydratation – la rétention


d’eau

conséquences :
• capacité à retenir de l ’eau
• gonflement des cristaux en
présence d ’eau  imperméabilité
• rétraction des cristaux en absence
d ’eau  fissuration
cours de pédologie - DM - 2008 41
B – Propriétés des argiles :
I – l’Électronégativité
II – la surface d’échange importante
III – l’Hydratation – la rétention d’eau

IV – la Dispersion et la floculation :

État des particules d’argiles dans


la suspension colloïdale

cours de pédologie - DM - 2008 42


L’état dispersé

Etat dispersé :
• répulsion des particules chargées
• formation d ’une suspension
colloïdale en présence d ’eau
• structure continue, massive en
absence d ’eau

cours de pédologie - DM - 2008 43


L’état floculé

Cations
adsorbés

Etat floculé :
• Attraction des particules
neutres
• formation de particules
neutres sédimentables
• structure agrégée en
absence d ’eau.
cours de pédologie - DM - 2008 44
Milieux pauvres en cations
 Dispersion et structure
continue, massive

Milieux riches en cations


 Floculation et structure
grumeleuse ou agrégée

cours de pédologie - DM - 2008 45


311 – LES ARGILES MINERALOGIQUES
A – Structure des argiles
B – Propriétés des argiles

C – Origines des argiles

• La transformation
• La néogénèse
• L’héritage

cours de pédologie - DM - 2008 46


La transformation :

Minéral primaire  minéral


secondaire
• HYDROLYSE = action des H+
contenus dans l’eau (libération de
cations, de SiO4- , de Al(OH)2- ,...
• ACIDOCOMPLEXOLYSE ou CHELUVIATION =
action d’acides organiques : entraînement des
cations ; destruction + ou - poussée des édifices
cristallins.
cours de pédologie - DM - 2008 47
NEOFORMATION des ARGILES : exemples

ORIGINE de 3
1) hydrolyse m
cours de pédologie - DM - 2008 48
La néogénèse

= néoformation d’argile à partir de SiO4-


et de Al(OH)2 - ou Al(OH)2- présents dans
le milieu
nécessite des conditions de pression et
de température particulières (régions
tropicales et équatoriales)

cours de pédologie - DM - 2008 49


L’héritage

l’argile est contenue dans la roche mère


ou le matériau parental du sol ;

l’argile est libérée lors de la dissolution


de certains minéraux ;

cours de pédologie - DM - 2008 50


L’héritage
cas typiques des sols développés sur
R.M. carbonatées : dissolution des
carbonates et libération des impuretés
argileuses
= l’argile de décarbonatation

autres cas : loess, marnes, schistes


ardoisiers
cours de pédologie - DM - 2008 51
4 - le sol : milieu réactif
41 – Nature et origine des
constituants

42 – Réactions d’adsorption et de
désorption

a) mise en évidence

cours de pédologie - DM - 2008 52


Mise en évidence du pouvoir adsorbant du sol :

Purin

Terre
argileuse Terre
sableuse

Le purin Le purin filtré


filtré sort garde sa
clair et couleur noire
sans odeur et son odeur
ammoniacale

Doc. 25 - Expérience de WAY (1850) sur la décoloration et la


désodorisation du purin par passage sur une terre argileuse.
cours de pédologie - DM - 2008 53
Expérience au KCl

Terre Terre
sableuse argileuse

Filtrat appauvri en
Solution de KCl K+, riche en Cl- et
Filtrat riche en
versée enrichi en autres
K+ et en Cl-
goutte à goutte cations,
notamment Ca2+

Doc. 26 - Adsorption de K+ et désorption de Ca2+ par deux terres de


texture différente percolées par une solution de Kcl.

cours de pédologie - DM - 2008 54


4 - le sol : milieu réactif
41 – Nature et origine des
constituants

42 – Réactions d’adsorption et de désorption

a) mise en évidence

b) définition et modèle

cours de pédologie - DM - 2008 55


Le sol fonctionne comme un
échangeur d ’ions et
particulièrement de cations
=
Capacité d’Echange
Cationique

Propriété d’adsorption
Propriété de désorption
cours de pédologie - DM - 2008 56
Le sol comme échangeur d ’ions

Echangeur A + B+Y- Echangeur B + A+Y-

cours de pédologie - DM - 2008 57


NH4+

- - --
-
- -
- Argile -
-- -
- - - --
Ca2+
K+

Représentation du rôle de l ’argile dans les propriétés


d ’adsorption.
cours de pédologie - DM - 2008 58
NH4+

- - --
-
- -
- Humus -
-- -
- - - --
Ca2+
K+

Représentation du rôle des acides organiques de l’humus dans


les propriétés d ’adsorption.
cours de pédologie - DM - 2008 59
NH4+

- - - - - -
- - - -
- - - -
- Argile M Humus -
- --
-- - -
- - - -
- - - - - Ca2+

K+

Représentation de la formation d’un complexe organo-minéral ;


rôle dans les propriétés d ’adsorption.

cours de pédologie - DM - 2008 60


NH4+

- - --
-
- -
- C.A.H. -
-- -
- - - --
Ca2+
K+

Doc. 27 - Rôle du Complexe Argilo-Humique dans les


propriétés d ’adsorption.

cours de pédologie - DM - 2008 61


K+
Ca K+
absorption
Ca Ca
C.A.H

Ca Ca
Ca
K +
Ca Ca
K+ C.A.H
désorption Ca
Ca
Ca
Ca
Doc. 28 - Dépendance des réactions d ’adsorption et de
désorption.
cours de pédologie - DM - 2008 62
- - --
- Pont
- - calcique
- C.A.H. -
-- -+
- - - - - Ca +
- NO3

Capacité du CAH à retenir des anions.

cours de pédologie - DM - 2008 63


4 - le sol : milieu réactif ; propriétés chimiques
41 – Composition et origine des
constituants

42 – Réactions d’adsorption et de désorption

a) mise en évidence
b) définition et modèle

c) les 4 lois de l’échange

cours de pédologie - DM - 2008 64


1ère : Loi de l ’équilibre.

Pour un cation donné, un équilibre s’établit entre les


cations fixés et les cations libres.

X
X
X
X X
C.A.H

X X X

cours de pédologie - DM - 2008 65


2ème : Loi de l ’équivalence.

L ’échange obéit à une relation d ’équivalence.

• 1 équivalent de charge Xa+ est échangé


contre un équivalent de charge Yb+

OU

• 1 centimole+ de Xa+ est échangée contre


une centimole+ de Yb+

cours de pédologie - DM - 2008 66


• 1 équivalent = la masse d’élément qui
apporte une mole de charge +, soit :
eq = masse molaire / valence

OU

• 1 centimole+ = la masse d’élément qui


apporte une centimole de charge +, soit :
c.mole+ = masse molaire / valence * 10-2

cours de pédologie - DM - 2008 67


La centimole de charge +

1c.mole+ = massemolairedel'élément*10−2
valencedel'élément

cours de pédologie - DM - 2008 68


Exemples :
1 eq de K+ = 39 g
1 meq de K+ = 39 mg
1 eq de Ca2+ = 40 g / 2 = 20 g
1 meq de Ca2+ = 40 mg / 2 = 20 mg

1 c.mole+ de K+ = 0,39 g ou 390 mg


1 c.mole+ de Ca2+ = 0,2g ou 200 mg

cours de pédologie - DM - 2008 69


3ème : Loi quantitative.

La somme des charges est constante pour un


même sol ; elle dépend de la teneur en colloïdes
et de leur nature ; elle est caractéristique d ’un
sol.
La Capacité d ’Echange Cationique = CEC ou T
meq/100g ou c.mol+/kg de terre

- - --
-
- -
- C.A.H. -
-- -
- - - --
cours de pédologie - DM - 2008 70
4ème : Loi de la sélectivité.

La force de fixation dépend des caractéristiques


des ions : rayon atomique et valence.
Al3+ > Ca2+ > Mg2+ > H+ > K+ > NH4+ > Na+.

Fixation d’anions possible par ponts calcique ou


ferrique et charges positives en bordure des feuillets.
SiO2 > PO4 > SO4 > NO3 > Cl
maximum 5% de la charge

cours de pédologie - DM - 2008 71


4 - le sol : milieu réactif ; propriétés chimiques
41 – Composition et origine des
constituants

42 – Réactions d’adsorption et de désorption

a) mise en évidence
b) définition et modèle
c) les 4 lois de l’échange

d) conséquences

cours de pédologie - DM - 2008 72


CONSEQUENCES

Désacidification par la chaux

Ca OH2

OH H
+ Ca2+ C.A.H.
OH
H

cours de pédologie - DM - 2008 73


Décalcification par le K+

KCl

Ca
Cl- K+

Ca C.A.H.

Cl- K+
Ca

cours de pédologie - DM - 2008 74


Acidification due à l’absorption minérale

r
H+
a
NH4+ d
i
c
C.A.H. e
l
l
NH4+ NH4+ e

cours de pédologie - DM - 2008 75


4 - le sol : milieu réactif ; propriétés chimiques
41 – Composition et origine des constituants

42 – Réactions d’adsorption et de désorption

43 - Capacité d ’échange - Taux de


saturation

cours de pédologie - DM - 2008 76


a) La Capacité d’Echange Cationique

Capacité Totale d’Echange (T)


=
Capacité d’Echange Cationique (CEC)

Quantité maximale de cations de toute


nature que peut fixer un poids déterminé de
sol.
En milliéquivalents.
Ou en centimoles de charges positives

cours de pédologie - DM - 2008 77


Somme des Cations Echangeables (S)
(Ca2+ , Mg2+ , K+, Na+)
Quantité de cations métalliques retenus par le
complexe à un moment donné.

T - S = teneur en H+

cours de pédologie - DM - 2008 78


T ou CEC =
Constance pour un
sol donné

T-S
T- S
=
= ions
S ions H+
S H+
= = échangea
fixés
Cations
cations bles
fixés
échangeables

cours de pédologie - DM - 2008 79


Taux de saturation

V % = (S / T) * 100

Facteurs de variation
• richesse en cations de la RM
• fréquence et importance des apports
• importance des départs (lixiviation,
lessivage, exportation,...)
• pH

cours de pédologie - DM - 2008 80


4 - le sol : milieu réactif ; propriétés chimiques
41 – Composition et origine des constituants

42 – Réactions d’adsorption et de désorption


43 – Capacité d’échange – Taux de saturation

44 – pH – potentiel d’oxydo-réduction

cours de pédologie - DM - 2008 81


a) Le pH du sol

pH du sol = pH de la solution du sol = quantité


d’ions H+ libres à un moment donné.

Deux types d’acidité :


• acidité actuelle ou active
•acidité potentielle ou résiduelle

cours de pédologie - DM - 2008 82


Doc. 29 - 2 visages de d ’acidité :
acidité actuelle et acidité potentielle

H+ H+
H+ H+
H+ C.A.H.
H+
H+
H+

Cation Acidité actuelle Acidité de


métallique. ou active ; pH réserve ou
du sol. potentielle.

cours de pédologie - DM - 2008 83


Doc. 30 – les 2 mesures du pH

pH eau pH KCl

KCl

H+ H+ H+

H+
Terre + eau distillée
H+
H+
K+ H+
K+

C.A.H. C.A.H.
H+ H+ H+ H+ H+
H+
H+ H+ K+
H+

cours de pédologie - DM - 2008 84


Relation pH et taux de saturation :

pH élevé V important
pH bas V faible
pH moyen V variable

Causes de mauvaise relation :


• nature des colloïdes
• présence d’ions Al3+ et Fe3+
• nature des cations fixés
• tension du CO2 en sols calcaires
cours de pédologie - DM - 2008 85
Variations du pH :
• type de RM et d’humus (3,5 à 9,5)
• en fonction de la saison
• à long terme, baisse du pH du fait de l’exportation
et des pertes de cations.

cours de pédologie - DM - 2008 86


Doc. 31 - Le pouvoir tampon du sol

EAU
pH

SABLE

ARGILE
7

Aptitude des
V de HCl N/10 Eau V de NaOH N/10 sols à s’opposer
pure aux variations
de pH

cours de pédologie - DM - 2008 87


Causes :
• propriétés du C.A.H.
•acidité active et acidité potentielle
• bases et acides faibles
• présence des cations
• systèmes tampons :
• tampon des carbonates : pH 8,6 à 6,2
• tampon des silicates : pH 6,2 à 5
• tampon des argiles : pH 5 à 4,2
• tampon des hydroxydes d ’Al : pH 4,2 à 2,8
• tampon des hydroxydes de Fe : pH < 3,2
cours de pédologie - DM - 2008 88
b) Le potentiel Rédox = Eh

Définition : les conditions


oxydoréductrices du sol sont liées à
l’aération du sol et à la décomposition
de certains composés organiques.

cours de pédologie - DM - 2008 89


Les 4 niveaux de Eh :
1. 800 à 450 mV : O2 présent, nitrification active,
MO décomposée rapidement
2. 450 à 0 mV : O2 rare ; ralentissement de la
minéralisation ; apparition phénomènes de
réduction :
NO3-  N2 (dénitrification)
Fe3+ + e-  Fe2+ (réduction du fer)
3. 0 à -200 mV : milieu anoxique ; fermentation
anaérobie ; réduction généralisée ; horizon
gris-verdâtre.
4. -200 à -300 mV : réduction totale ; dégagement
de H2S ou de CH4

cours de pédologie - DM - 2008 90


Relations entre potentiel rédox et respirations

accepteur final oxydé accepteur réduit


O2 H2O Bct aérobies
+

NO3- N2 Bct dénitrifiantes


potentiel redox

Fe3+ Fe2+ Bct ferriréductrices (Geobacter ; Geothrix)


fermentations
S H2S Bct sulforéductrices
SO42- H2S Bct sulfatoréductrices
-

CO2 CH4 Bct méthanogènes

cours de pédologie - DM - 2008 91


Conclusions pH et taux de saturation :

• Sol = système chimique en équilibre stable,


susceptible d’évolution mais jamais brutale.

• Stabilité = nécessité pour les E.V. du sol


(plantes et microorganismes) et pour les
processus pédogénétiques.

• Quand sol dégradé : perturbations brutales et


très importantes des constituants ; souvent
irréversibles à court et moyen terme.

cours de pédologie - DM - 2008 92


4 - le sol : milieu réactif ; propriétés chimiques
41 – Composition et origine des constituants
42 – Réactions d’adsorption et de désorption
43 - Capacité d ’échange - Taux de saturation
44 - pH et Eh

45 – Réactions de dissolution et de
précipitation

cours de pédologie - DM - 2008 93


4 - le sol : milieu réactif ; propriétés chimiques
41 – Composition et origine des constituants
42 – Réactions d’adsorption et de désorption
43 - Capacité d ’échange - Taux de saturation
44 - pH et Eh
45 – Réactions de dissolution et de précipitation

46 – Forme des éléments - Biodisponibilité


461 – Les 6 compartiments

cours de pédologie - DM - 2008 94


Doc. 59 - Schématisation des 6 compartiments de localisation des
éléments dans les sols (BAIZE, 1997).
cours de pédologie - DM - 2008 95
Elts libres Eléments liés

Ions Ions
Ions faiblement libérés Non mobilisables
de la absorbés,
solut. rapidemen pendant la pendant la période
du t période de
sol échangeab croissance de croissance
les

Elts biodisponibles Elts non biodisponibles

Doc. 32 - Biodisponibilité des éléments dans le sol.


d ’après JL. MOREL - 1997

cours de pédologie - DM - 2008 96


Elts libres Eléments liés

Ions Ions
Ions faiblement libérés Non mobilisables
de la absorbés,
solut. rapidemen pendant la pendant la période
du t période de
sol échangeab croissance de croissance
les

Elts biodisponibles Elts non biodisponibles

Fig. 3.17 - Biodisponibilité des éléments dans le sol.


d ’après JL. MOREL - 1997

cours de pédologie - DM - 2008 97


462 - Les principaux constituants minéraux

1 - Les trois cations échangeables : Ca, Mg, K

2 - Les trois principaux anions : P, N, S

3 - Trois métaux essentiels : Fe, Al, Mn

4 - Les oligo-éléments : Cu, Zn, Co, Mo, Bo

cours de pédologie - DM - 2008 98


1 - Les trois cations échangeables : Ca, Mg, K

Le CALCIUM :
Origines : roches carbonatées, certains silicates
Rôles : nutriment ; facteur pédogénèse
Formes :
• Calcaire inactif
• Calcaire actif
• Calcium soluble
• Calcium échangeable

cours de pédologie - DM - 2008 99


Le MAGNESIUM :
Origines : roches carbonatées (calcaires
dolomitiques), certains silicates
Rôles : nutriment ; (facteur pédogénèse)
Formes :
• Formes complexes insolubles
• Mg soluble
• Mg échangeable

cours de pédologie - DM - 2008 100


Le POTASSIUM :
Origines : minéraux silicatés
Rôles : nutriment ; (facteur pédogénèse)
Formes :
• K liés aux minéraux (90 à 98% K total)
• K rétrogradé dans les argiles
• K lié aux MO (assimilable)
• K échangeable (1 à 2% de K total)

cours de pédologie - DM - 2008 101


2 - Les trois principaux anions : P, N, S

Le PHOSPHORE :
Origines : variées : minérale, organique
Rôles : nutriment essentiel
Formes :
• P insoluble (minéraux et formes précipitées)
• P organique
• P absorbé + ou - échangeable (argile, humus et
hydroxydes)
• P dissous et assimilable (H2PO4- et HPO42-)

cours de pédologie - DM - 2008 102


L’ AZOTE :
Origines : atmosphérique, organique, engrais
Rôles : nutriment essentiel
Formes :
• N organique
• N ammoniacal = forme transitoire
• N nitrique très soluble, forme assimilée

cours de pédologie - DM - 2008 103


Le SOUFRE :
Origines : organique et minérale ; fumées
industrielles
Rôles : nutriment essentiel
Formes :
• S organique
• S assimilable = SO42- , soluble, peu absorbée
• S minéral (FeS2 et H2S)

cours de pédologie - DM - 2008 104


3 - Trois métaux essentiels : Fe, Al, Mn
Pour mémoire : formes métalliques complexes,
-OH, O2- ; formes souvent peu solubles,
précipitées.

4 - Les oligo-éléments : Cu, Zn, Co, Mo, Bo

Origines : minérale, organique


Rôles : constituants d’enzymes
Formes :
• solubles aux pH acides, mais lixiviables
• insolubles aux pH élevés ; carences

cours de pédologie - DM - 2008 105


Réactivité du sol = propriétés des argiles

• surface d ’échange importante

• capacité d ’échange cationique = pouvoir


d ’adsorption

• capacité à retenir de l ’eau

• état dispersé ou floculé

cours de pédologie - DM - 2008 106