Vous êtes sur la page 1sur 26
MCA Les Merzougui suspendu joueurs ont fait Betrouni : 4 années grève «Son contrat sera
MCA
Les
Merzougui suspendu
joueurs
ont fait
Betrouni :
4 années
grève
«Son contrat
sera résilié»
MCA-USMH et MCA-USMB à huis clos
MARDI 26 JANVIER 2016
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 3257 PRIX 20 DA
15 e édition du Ballon d’Or
Mahrez
«En soulevant le
Ballon d’Or, j’ai
eu une pensée
pour mon
défunt père»
«Les larmes de ma
mère m’ont touché,
j’ai failli pleurer»
«Un honneur
d’avoir rencontré
un grand champion
comme Aboutrika»
JSK
Harrouche
Harrouche
Harrouche
Harrouche
Harrouche
Harrouche
Harrouche
USMA
Zemmamouche
d’attaque
d’attaque
d’attaque
d’attaque
d’attaque
d’attaque
d’attaque
«Mon intervention
a été réussie»
face à l’USMA
face à l’USMA
face à l’USMA
face à l’USMA
face à l’USMA
face à l’USMA
face à l’USMA
Azlef : «Il n’y a pas d’affaire
Rahal, il sera régularisé»
N° 3257 02 Mardi e Ballon d’Or 26 janvier 15 2016 Il s’est rendu au
N° 3257
02
Mardi
e Ballon d’Or
26 janvier
15
2016
Il s’est rendu au SOS
Village d’Enfants de Draria
Mahrez fait vibrer
les enfants
Amine Bouzahri
(chargé de
communication) :
«Ces enfants, c’est
la responsabilité
de tout le monde»
dit souvent qu’un grand cham-
O n
pion, c’est avant tout quelqu’un qui
Les enfants n’en croyaient pas
leurs yeux en voyant Ryad
a
du cœur. Une personne qui fait
preuve de modestie et de générosité.
Ryad Mahrez a beau être le meilleur
joueur algérien actuellement, il n’en de-
meure pas moins que c’est un homme
qui donne beaucoup de sa personne.
Malgré sa grosse fatigue (il avait passé
quasiment une nuit blanche la veille) et
un planning assez serré, le joueur a tenu
à se rendre au SOS Village d’Enfants
situé à Draria, afin de passer du temps
avec les petits et leur apporter un peu de
réconfort et de chaleur. Un moment très
agréable que Ryad a tout autant appré-
cié.
De retour de l’école, les enfants étaient
tout étonnés de voir Ryad Mahrez dans
leur village. Ils n’arrivaient pas à croire
leurs yeux de le voir de si près, eux qui
ont l’habitude de le voir uniquement à
la télévision et lors des matchs de
l’Equipe nationale. Evidemment, le mot
a été vite donné et en peu de temps, les
autres enfants ont commencé à affluer
pour aller à la rencontre de leur idole.
est le plus fort. Un pur moment de
bonheur. Par la suite, le joueur s’est
reconverti en gardien de but, en lan-
çant un défi aux petits d’essayer de
lui marquer des buts.
L’émotion était
au rendez-vous !
Pour ceux qui ne le connaissent
pas, il faut savoir que Ryad Mahrez
est quelqu’un de très sensible. Voir
autant d’enfants dans ce centre, loin
de leurs parents, l’a beaucoup affecté.
L’émotion se lisait dans ses yeux no-
tamment lorsqu’il leur parlait. Il faut
dire que le joueur, qui a perdu son
papa il y a quelques années de cela,
connaît mieux que personne l’im-
portance que représentent les pa-
rents dans la vie d’un gamin.
«Je tiens d’abord à remer-
cier Le Buteur-El Heddaf et
Stream System pour cette
belle initiative. La visite de
Ryad Mahrez a apporté un
bonheur immense aux enfants
qui étaient très heureux de
pouvoir discuter et surtout
d’échanger avec lui et de jouer
au ballon. Je remercie encore
une fois Stream System pour
sa contribution. Il faut que les
gens sachent que ces enfants
ne sont pas notre responsabi-
lité à nous seuls. Tout le
monde est concerné.»
Ruot Gérard Aïssa
(représentant SOS
Kinderdorf
Algérie) :
«Merci au Buteur-
El Heddaf et à
Stream System»

Arrivée au village à 16h30 C’est vers 16h30, avant-hier, que le joueur, accompagné de son ami, Yous- sef Ghanmi, est arrivé au SOS village d’Enfants. La directrice de l’établisse- ment était à son accueil en compagnie du représentant de SOS Kinderdorf (KDI) Algérie, M. Ruot Gérard Aïssa. Ce dernier a d’abord tenu à souhaiter la bienvenue au sociétaire de Leicester City, avant de lui expliquer en quoi consistait réellement le travail de ce SOS village d’Enfants. Le joueur a écouté avec beaucoup d’attention le discours de M. Ruot, avant d’entamer la visite du vil- lage et aller à la rencontre des enfants.

Le joueur a visité les chambres Entouré des enfants, Ryad a com- mencé à échanger avec certains d’entre eux. Il a surtout voulu connaître leur quotidien au sein de ce centre, ne man- quant pas bien évidemment de leur de- mander s’ils avaient bien travaillé à l’école, histoire d’encourager les plus mé- ritants et appeler ceux qui n’ont pas as- suré durant le premier trimestre à vite se ressaisir. Par la suite, le joueur a com- mencé à visiter les chambres où sont logés les enfants et à faire le tour du vil- lage.

Il a joué au foot avec eux Avant de quitter le village, Mahrez n’a pas manqué l’occasion de se mêler à cer- tains jeunes enfants qui jouaient au foot, tentant quelques dribbles. Les enfants étaient tout heureux et tous voulaient lui chiper le ballon afin de lui montrer qui

tous voulaient lui chiper le ballon afin de lui montrer qui Mahrez et Stream System ont

Mahrez et Stream System ont offert 15 téléviseurs Avant de quitter les lieux, Ryad et le directeur général de la société «Stream System», M. Ali Boumediène, ont offert au village 15 téléviseurs haut de gamme. Le joueur est, rappelons-le, depuis peu l’ambassadeur de cette marque d’appa- reils électroniques. Un geste fortement apprécié par les responsables de ce vil- lage qui comptent pas moins de 15 foyers pour 200 enfants de tout âge. Enfin, et pour information, le SOS Village d'Enfants International (SOS

Kinderdorf International) est une asso- ciation humanitaire internationale apo- litique et non-confessionnelle créée en Autriche en 1949 dans le but d'«offrir à des frères et sœurs orphelins un cadre de vie familial et l'assurance d'une rela- tion affective et éducative durable avec une mère SOS, jusqu'à leur autonomie». SOS Village d'Enfants a démarré en Al- gérie en 1980, après le terrible tremble- ment de terre qui avait frappé la région d’El-Asnam (Chlef).

Saïd F.

qui avait frappé la région d’El-Asnam (Chlef). Saïd F. «Je dois tout d’abord re- mercier Le

«Je dois tout d’abord re- mercier Le Buteur pour cette louable initiative. Souvent, vous pensez à nous et c’est très gentil à vous. Je remercie aussi Stream System pour sa générosité ainsi que le joueur Ryad Mahrez. Sa présence a beaucoup réjoui les enfants. C’est un futur grand champion qui fera sans doute regretter à l’OM de l’avoir snobé.»

Ali Boumediène (P-DG de Stream System) :

«C’est notre devoir d’apporter notre aide au SOS Village d’Enfants»

«C’est un honneur pour nous de pouvoir apporter notre aide à ces enfants. Au- jourd’hui, on a fait un petit geste, mais inch’Allah, on pro- met de faire encore mieux. Il faut encourager de telles orga-

nisations qui aident les enfants et les plus démunis. Ryad Mahrez est un parfait ambas- sadeur de notre marque. On est heureux de collaborer avec lui et on réserve aux Algériens beaucoup de surprises pro- chainement.»

S. F.

N° 3257 Mardi 03 15 e Ballon d’Or 26 janvier 2016 Mahrez a déjeuné avec
N° 3257
Mardi
03
15
e Ballon d’Or
26 janvier
2016
Mahrez a déjeuné avec
Aboutrika
Mahrez
l l Une fois arrivé à la villa
mise à sa disposition à l’école
Il est reparti
hier matin
Arrivé dimanche à
l’aéroport international
Houari Boumediene,
aux alentours de 12h30,
Ryad Mahrez, qui était
accompagné pour ce
séjour à Alger de sa
mère, son frère, son
cousin et son ami, est
retourné en France, à
Paris plus précisément,
hier à 10h50, à bord
d’un vol de la compa-
gnie française, Air
France. Le joueur nous
a indiqué qu’il aurait
souhaité passer plus de
temps dans son pays
d’origine sauf que ses
obligations en club l’ont
contraint à repartir ra-
pidement.

supérieure d’hôtellerie et de res- tauration de Ain Benian, Ryad Mahrez s’est reposé un peu, avant de prendre la direction du restau- rant en compagnie de quelques membres de sa famille pour dé- jeuner. Sur place, notre invité de marque pour cette année, Moha- med Aboutrika, l’attendait afin de le saluer et aller ensuite manger ensemble. L’ancien Havrais était très content de rencontrer pour la première fois l’ancienne star de la sélection égyptienne et de discu- ter avec lui foot, mais aussi de beaucoup d’autres sujets intéres- sants.

L’anglais a mis tout le monde d’accord

l l Dans un premier temps, Mohamed Aboutrika et Riyad

Mahrez avaient eu quelque peu du mal à dialoguer, puisque l’Egyptien ne parle pas du tout le français et son arabe littéraire était difficile pour l’international algérien. Du- rant un moment, on faisait prati- quement la traduction, avant que les deux hommes ne se rendent compte qu’ils partageaient une langue en commun qu’ils maîtri- sent tous les deux parfaitement bien, à savoir la langue de Sha- kespeare.

L’Egyptien fan de Ryad

l l Mohamed Aboutrika, modeste comme on le connaît, n’a pas

manqué d’avouer à Mahrez qu’il était un de ses plus grands fans. L’ancien so- ciétaire d’Al-Ahly du Caire lui a signifié qu’il suivait avec attention ses matchs en Premier League et qu’il était fier de ce qu’il a pu réaliser jusque-là en An- gleterre. Aboutrika a ajouté que «Ryad constituait actuellement la fierté du monde arabe et musulman».

«Aboutrika force le respect»

l l Après le déjeuner, on a pu discuter avec Riyad Mahrez et

on lui a demandé de nous livrer ses impressions sur cette

rencontre avec l’ancien capitaine des Pharaons : «C’est une immense fierté pour moi de rencontrer un tel champion. Aboutrika a été un grand joueur et les titres qu’il a gagnés, que ce soit sur le plan personnel ou collectif, le prouvent bien. En plus, c’est quelqu’un qui force le respect. Humainement, il est extraordinaire».

Surpris par le beau temps Mahrez était agréa- blement surpris en ar- rivant à Alger de trouver un temps enso- leillé digne d’une sai- son de printemps. «Sincèrement, le soleil m’a beaucoup manqué. Tu t’imagines, il fait quasiment 25° en plein mois de janvier. C’est incroyable ! Si vous voyiez le temps qu’il fait à Leicester, je ne vous dis pas. En tout cas, ça réchauffe le cœur», nous a-t-il dit.

Shooting photos pour Stream System Profitant de sa pré- sence pour la cérémo- nie du Ballon d’Or, dont il a été le lauréat cette année, les respon- sables de la société Stream System ont fait une petite virée à l’École supérieure d’hôtellerie et de res- tauration de Ain Be- nian afin d’effectuer une séance de shooting photos avec Mahrez.

Le geste de Slimani Une demi-heure après la fin de la céré- monie, qui a vu Ryad Mahrez remporter le Ballon d’Or de l’édition 2015, le joueur a reçu un sms de la part de son coéquipier en sé-

lection, Islam Slimani, où il a tenu à le féliciter pour cette distinction, lui souhaitant beau- coup plus de succès à l’avenir. Le geste du bu- teur du Sporting Lis-

fait

bonne

a énormément plaisir à Riyad.

Le site de Leicester n’a pas raté l’évènement Évidemment, le site officiel du club de Lei- cester City n’a pas raté l’évènement de la consécration de son numéro 26. Un article a été publié hier où il re- traçait le parcours de l’international jusqu’à cette victoire du Ballon d’Or. Les Foxes étaient fiers de cette distinc- tion qui vient récom- penser un de leurs joueurs.

«En soulevant le Ballon d’Or, j’ai eu une pensée émue pour mon défunt père»

beaucoup tou- ché. Ce n’est pas facile pour eux. Ce sont des enfants qui n’ont
beaucoup tou-
ché. Ce n’est
pas facile pour
eux. Ce sont des
enfants qui n’ont
pas grandi de la
même manière que
les autres. Moi aussi
j’étais enfant et j’étais
tout autant excité de voir
un joueur professionnel de-
mon père, Rebi yerahmou, qui
vant moi. Je voulais les rendre
«De là où il est, il est certainement fier de im- moi» pressions ? C’est
«De là où
il est, il est
certainement
fier de
im-
moi»
pressions ?
C’est quelqu’un de
simple, de très gentil et

de courtois. J’ai pu discuter avec lui et j’ai bien aimé sa per- sonnalité. Le connaissiez-vous avant aujourd’hui ? Oui, je le connaissais, mais pas personnellement. Je sais que c’est quelqu’un qui a rem- porté beaucoup de titres ma- jeurs, dont trois Coupes d’Afrique des na-

aurait été là avec moi s’il était encore vivant. Je sais que de là où il est actuellement, il est très fier de moi. Il y a un an et demi de cela, vous nous disiez que votre papa, Rebi yerahmou, au- rait été très fier de vous voir porter le maillot na- tional. Maintenant, avec cette consécration, c’est en- core plus d’émotion pour vous ? C’est sûr. Déjà le fait d’avoir pu défendre les couleurs de mon pays, c’est très émouvant. Maintenant, se voir récom- pensé par ce titre de meilleur joueur, c’est le summum. Ça va me pousser à travailler davan- tage pour être encore meilleur. Quelle belle histoire ! Il y a un peu plus de deux ans, vous étiez en Ligue 2 fran- çaise avec Le Havre. Quelle trajectoire ! Ah oui ! C’est incroyable, je l’avoue. Il y a deux ans, per- sonne ne me connaissait et voilà qu’à présent, je reçois le trophée de meilleur joueur al- gérien. Je ne m’attendais pas du tout à ça. C’est tout simple- ment génial, mais c’est ça la magie du football. 25 ans à peine, déjà marié et papa d’une fillette. C’était important pour vous cette stabilité ? Oui. La chose la plus im- portante qui m’est arrivée cette année, c’est bien la naissance de ma fille. 2015 a été une année magnifique et cela dans tous les do-

heureux et je vous assure que j’étais très fier d’aller les voir. C’était un moment émouvant. Ça m’a beaucoup touché. On sait que vous êtes très famille. D’ailleurs, vous avez insisté pour que les membres de votre famille vous accompagnent à Alger pour recevoir ce tro- phée de meilleur joueur. C’était important pour vous ? Oui, c’est clair. Ma famille, mais aussi mes amis. Ils étaient là avec moi

tions. C’est un honneur de l’avoir ren- contré et d ’ a v o i r parlé avec lui.

Abou-

trika n’a

«La naissance de ma fille est la plus belle chose qui me soit arrivée. Ma
«La
naissance de
ma fille est la
plus belle chose
qui me soit
arrivée. Ma vie
a changé»

depuis le début, dans les mauvais moments et donc forcément dans les meilleurs mo- ments, c’est nor- mal qu’ils soient avec moi.

pas tari d’éloges sur vous en disant notamment que vous étiez la fierté du monde arabe actuelle- ment. Un commentaire ? C’est flatteur, surtout venant de la part d’un ancien grand champion comme lui. Rece- voir des éloges de sa part, c’est vraiment encourageant. Cet après-midi (entretien réalisé après la cérémo- nie), vous êtes parti faire une visite du côté de SOS Village d’Enfants. On vous a vu notamment beaucoup discuter avec les petits et même jouer au foot avec eux. On sentait que leur si- tuation vous a beaucoup touché… Oui, j’avoue que ça m’a

Au moment où vous montiez sur la scène pour recevoir votre trophée, votre maman n’a pas pu re- tenir ses larmes. Cela vous

a touché ? Oui, forcément. Ça m’a fait chaud au cœur de la voir autant contente de moi. Pour ma

«Les larmes de ma mère m’ont touché et j’ai failli pleurer»
«Les larmes
de ma mère
m’ont touché
et j’ai failli
pleurer»

part, j’ai su rete- nir larmes. Il fal- lait être fort, car on sait que ça peut partir

mes

maines. Ma fille, je l’aime plus que tout. C’est vrai- ment exception- nel ce qui m’arrive. Je n’ai plus de mots.

très vite. En tout cas, c’était un mo- ment très intense. Lorsqu’on vous a remis le trophée, vous pensiez à quoi plus précisément ? À toute mon enfance. À

Vous êtes très ému là… Et comment ne pas l’être. Elle me manque terriblement… Entretien réalisé par

Saïd Fellak

Malgré la fatigue qui se lisait sur son visage, Ryad Mahrez était aux anges. Heureux de soulever ce trophée tant convoité par les footballeurs al- gériens. Inter- viewé tard dans la soirée de dimanche, le joueur nous a fait part de ses p r e m i è r e s impressions.

Vous venez de remporter le Ballon d’Or de l’édition 2015. Beaucoup de joueurs rê- vent de sou- lever ce trophée. C’était le cas

pour vous ? Ça faisait partie de mes objectifs. C’est toujours bien de remporter un trophée de cette envergure. Cela prouve qu’on est en progres- sion et ça nous motive davan- tage. 13 buts inscrits cette sai- son pour huit passes déci- sives. Vous faites sensation en Angleterre et voilà en apothéose ce trophée du Ballon d’Or algérien. Quels seront vos objectifs à présent ? 13 buts c’est bien, mais je sais que je peux faire plus. Mon objectif est de tout faire pour marquer davantage de buts. Il reste encore plus d’une quinzaine de matchs à dispu- ter et si je peux en marquer davantage, je ne m’en priverai pas. J’aimerais aussi aider le club à gagner quelque chose. Comment avez-vous trouvé l’organisation de cette cérémonie ? Parfaite. Sincèrement, cha- peau à vous. Elle n’a rien à en- vier à celle qu’organise la FIFA. Surpris par la présence d’autant d’invités de marque ? Oui, je ne m’attendais pas à voir la présence d’autant de monde. Il y avait les sportifs, mais aussi les politiques. On sent que c’est une cérémonie importante. Cette cérémonie vous a permis de rencontrer l’idole du peuple égyptien, Mohamed Aboutrika. Vos

importante. Cette cérémonie vous a permis de rencontrer l’idole du peuple égyptien, Mohamed Aboutrika. Vos
N° 3257 04 Mardi 26 janvier 15 e Ballon d’Or 2016
N° 3257
04
Mardi
26 janvier
15
e Ballon d’Or
2016

Les moments forts de la 15 e édition du Ballon d’Or

L quinzième cérémonie

a

du Ballon d’Or El Heddaf

Le Buteur s’est déroulée dans la soirée du di- manche à Ain Benian à

-

l’école supérieure d’hôtellerie. Comme à chaque édition, la soirée a été riche en émotions et en moments forts. Les très nombreux téléspecta- teurs ayant suivi la cérémonie en di- rect sur les chaînes nationales ont beaucoup apprécié. La cérémonie de remise du Ballon d’Or est devenue

une tradition chez les quotidiens El Heddaf - Le Buteur, qui tentent tou- jours de contribuer à la renaissance du football algérien et donner un vé- ritable coup de main aux instances pour que le football algérien re- trouve son lustre d’antan.

édition, c’est Ali Bencheikh. L’ancien chouchou du Mouloudia d’Alger des

années 1970 et 80, qui a permis au Doyen de remporter sa première et unique coupe d’Afrique des clubs, a été honoré à l’occasion. On lui a donc décerné le Ballon d’Or honori- fique pour tout ce qu’il a donné au club de cœur, le Mouloudia et la sé- lection nationale avec laquelle, il a remporté la médaille d’or des Jeux africains. Ali Bencheikh a été aussi Ballon d’Argent africain. Mais il ne faut pas oublier aussi l’hommage rendu par Ali Bencheikh à l’an- cienne gloire du Chabab de Belouiz- dad, Ahcène Lalmas, souffrant : «S’il y a bien quelqu’un qui mérite le Bal- lon d’Or honorifique avant moi, c’est bien Ahcène Lalmas qui était un

Aboutrika, qui a décidé de prendre sa retraite après une carrière riche en consécrations. La star égyptienne qui détient le record d’avoir rem- porté trois Coupes d’Afrique des na- tions à savoir en 2006, 2008 et 2010, possède un palmarès très riche, que ce soit avec les Pharaons d’Egypte ou même en club avec Al Ahly. Le directeur général d’El Hed- daf et Le Buteur, Nabil Amra, a tenu à honorer Mohamed Aboutrika pour l’ensemble de sa carrière, mais aussi pour son amour envers l’Algérie. Malgré ce qui s’est passé en 2009 à l’occasion de la ren- contre Egypte-Algérie, Aboutrika a été l’unique joueur côté égyptien à ne pas avoir insulté l’Algérie et son passé révolutionnaire glo- rieux. A cette époque, il avait déclaré : «L’Algérie est un pays frère. C’est aussi un pays possédant une grande histoire qu’on doit impérativement respecter, avec son million et demi de martyrs, pour libérer ce pays du colonia- lisme». Les Algériens ont en mé- moire cette fameuse phrase d'Aboutrika, qui faut-il encore le souligner, s’est toujours montré soli- daire avec les frères palestiniens.

L’honneur pour les militaires et les olympiques

Outre l’ES Sétif et l’USM Alger, deux autres sélections ont été aussi hono- rées. Tout d’abord, l’ESS a été hono- rée pour son titre de champion d’Algérie puis l’USM Alger pour sa participation à la finale de la Ligue des champions africaine qu’elle a perdue face aux Congolais du TP Mazembe. Pour les sélections, il y a eu la sélection militaire qui a été championne du monde en Corée du Sud au mois d’octobre dernier. Le général Benziane Mokdad, directeur du sport militaire, est monté sur

scène pour recevoir le trophée en compagnie de Mohamed Amine Abid et surtout Oussama Darfalou, auteurs de deux buts en finale. La sé- lection olympique n’a pas été en reste, elle aussi.

raga pour l’emmener ensuite au Chabab, l’actuel président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, qui avec un gros sourire, est monté sur scène pour re- cevoir le trophée à la place du joueur, absent de la cérémonie pour des d’obligations professionnelles. Mahfoud Kerbadj, très attaché à son poulain, avait marqué sa présence lors des négociations du joueur avec le FC Nantes, avant de prendre la décision d’aller au Portugal pour négocier avec les dirigeants du Sporting, qui avaient formulé une offre. Kerbadj avait conseillé le joueur pour faire le bon choix et ne pas com- promettre sa carrière.

Présence en force de la génération des années 1980

La génération dorée du foot- ball algérien durant les années 1980, celle qui avait réalisé deux qualifications de suite en Coupe du monde en 1982 et 1986, a mar- qué sa présence en force à la céré- monie. On pouvait apercevoir Ali Bencheikh, Djamel Menad, Ali Fer- gani, Lakhdar Belloumi, Rabah Madjer, Mahmoud Guendouz. D’au- tres anciens joueurs étaient aussi au rendez-vous comme Zoubir Bachi, Saïd Allik, ancien joueur et prési- dent de l’USMA. D'anciens diri- geants et même en poste actuellement ont marqué leur pré- sence.

Bensebaïni reçoit son trophée des mains de son président

Ramy Bensebaïni, un nom à retenir. Déjà, il commence à émerger depuis son transfert à titre de prêt du Para- dou AC à Montpellier. Le joueur fi- nira par s’imposer comme une pièce maîtresse en EN. Christian Gourcuff en est persuadé et, justement, pour cette raison, le technicien français avait décidé de le retenir en sélection à l’occasion de la double confronta- tion face à la Tanzanie, afin de faire son apprentissage. En tout cas, Ramy Bensebaïni a vécu un moment carré- ment inoubliable, comme il l’avait si bien dit : «C’est un moment impor- tant dans ma carrière, je remercie ceux qui m’ont honoré». Le défenseur de Montpellier a été honoré comme la révélation de la saison. C’est son ancien président au PAC, celui qui avait contribué à sa réussite après une formation solide à l’académie de Jean-Marc Guillou, Kheireddine Zet- chi, qui lui a remis sa distinction. Pour Zetchi, c’est aussi une consécra- tion pour l’académie du Paradou, dont les fruits du travail sont là. Hamza Rahmouni

dont les fruits du travail sont là. Hamza Rahmouni En effet, la qualification aux Jeux olympiques,

En effet, la qualification aux Jeux olympiques, trente-six ans après la dernière appa- rition algérienne aux JO constitue une grosse performance et un évè- nement majeur. Mohamed Raou- raoua, président de la FAF, l’assistant de Pierre André Schürmann, Tarek Nouioua en l’occurrence ainsi que les joueurs Darfalou, Kenniche, Ab- dellaoui, Benkhemassa et d’autres encore sont montés sur scène pour être honorés. Désormais, ils savent que les Algériens attendent une bonne performance lors du rendez- vous de Rio de Janeiro.

Slimani n’a pas été oublié

Bien qu’il soit ac-

tuellement le meilleur buteur du championnat portugais et bien qu’il affiche une forme exception- nelle qui a conduit le Spor- ting de Lisbonne vers la première place du cham- pionnat, Islam Slimani a été devancé de quelques voix seulement pour remporter le Ballon d’Or. Une déception sans doute pour l’ex-Belouizdadi, mais qui n’a pas été oublié tout de même. Islam Slimani s’est vu décerné le tro- phée de meilleur buteur de la sélec- tion nationale, pour avoir marqué un nombre important de buts. C’est son ancien président au CRB, celui qui l’avait découvert à la JSM Ché-

au CRB, celui qui l’avait découvert à la JSM Ché- Mahrez en présence de sa famille
au CRB, celui qui l’avait découvert à la JSM Ché- Mahrez en présence de sa famille

Mahrez en présence de sa famille

Le premier point fort de cette 15e édition du Ballon d’Or a été incon- testablement la distinction de Ryad Mahrez. Sans grande surprise, l’ailier droit de Leicester City a remporté l’édition 2015, devançant ainsi deux de ses coéquipiers en sélection… et de justesse. Il s’agit de Yacine Bra- himi du FC Porto et Islam Slimani du Sporting Lisbonne. Ce trophée est le premier dans sa jeune carrière. La star des Foxies a épaté tout le monde. Il est considéré comme une véritable révélation en Premier League anglaise après ses doublés et un triplé inscrits, sans oublier bien sûr sa prestation vraiment étince- lante face à Chelsea, ce qui a préci- pité le départ de José Mourinho du club. Ryad Mahrez a reçu le trophée des mains de la star égyptienne, Mo- hamed Aboutrika, qui reste une icône du football égyptien, africain et arabe. Aussi, un moment fort, c’est la présence de la mère de Ryad Mah- rez ainsi que tous les membres de sa famille.

Le Ballon d’Or honorifique de Bencheikh et les prières pour Lalmas

Le deuxième moment fort de cette

grand joueur. Je prie Dieu Tout Puis- santde de lui prêter longue vie». Un hommage qui lui a valu les applau- dissements de l’assistance. La mon- tée sur l'estrade de Ali Bencheikh ou « Alilou » comme l’appelaient les in- times, a déclenché les applaudisse- ments de l'assistance. C’est Abdelkader Drif, le président histo- rique du Mouloudia qui a remis le trophée à son ancien protégé, non sans tenir un discours émouvant.

Aboutrika honoré pour son amour pour le pays

L’invité de marque de cette cérémo- nie a été l’Egyptien, Mohamed

Aboutrika honoré pour son amour pour le pays L’invité de marque de cette cérémo- nie a
N° 3257 05 15 e Ballon d’Or Mardi 26 janvier 2016 Il a remporté le
N° 3257
05
15
e Ballon d’Or
Mardi
26 janvier
2016
Il a remporté le prix des Gants d’Or
Miloud Hamdi :
Zemmamouche : «Je remercie tous
Zemmamouche : «Je remercie tous
Zemmamouche : «Je remercie tous
Zemmamouche : «Je remercie tous
Zemmamouche : «Je remercie tous
Zemmamouche : «Je remercie tous
Zemmamouche : «Je remercie tous
«Heureux de voir mes
joueurs défiler»
ceux qui me soutiennent, cette
ceux qui me soutiennent, cette
ceux qui me soutiennent, cette
ceux qui me soutiennent, cette
ceux qui me soutiennent, cette
ceux qui me soutiennent, cette
ceux qui me soutiennent, cette
L’entraîneur de l’USMA, Miloud
Hamdi, nous a, lui aussi, honorés de
sa présence di-
consécration leur est dédiée»
consécration leur est dédiée»
consécration leur est dédiée»
consécration leur est dédiée»
consécration leur est dédiée»
consécration leur est dédiée»
consécration leur est dédiée»
Elu meilleur gardien de
quelques jours
nouvelles, ça
but lors de la 15
e édi-
en famille.
m’a fait
tion du Ballon d’Or Le
Buteur-El Heddaf, nous
avons pu joindre Moha-
med-Lamine Zemma-
mouche au bout du fil le
lendemain de sa consé-
cration. Actuellement à
Doha où il a été opéré
avec succès di-
manche, l’internatio-
nal usmiste est
revenu dans cette in-
terview qu’il nous a
accordée sur cette in-
tervention chirurgi-
cale subie à Aspetar,
avant d’évoquer son
nouveau titre person-
nel.
Je suis
un
resté
que cela représente pour
vous ?
Une immense fierté. Je tiens à
remercier Le Buteur et El
Heddaf, ainsi tous ceux qui
ont voté pour moi. Leur
confiance me pousse à don-
ner toujours le maximum
pour être à la hauteur. Main-
tenant, mon prochain sou-
hait est de remporter la
Ligue des Champions. C’est
un titre que je veux. Je n’ai
que 30 ans, je suis sûr que
nous pourrons le rempor-
ter et nous ferons de notre
mieux pour offrir ce tro-
phée à nos supporters.
Avez-vous suivi la cérémo-
nie sur le petit écran ?
J’ai vu juste quelques sé-
quences. Elles ont été suffi-
manche dans la soi-
rée. Il était parmi
les personnalités les
plus heureuses en
voyant ses joueurs
défiler sur l’estrade :
«La fête était réussie
sur tous les plans. Le
Ballon d’Or algérien
est la tradition at-
tendue par tous les
mordus du foot. J’étais aussi très heu-
reux de voir mes joueurs défiler sur
l’estrade ce soir. Ce qui prouve que
nous avons un bon effectif et encou-
rage le travail que l’USMA fait depuis
quelques années.»
Allik : «Une grande fête
avec toujours des
surprises de taille»
Vous avez subi une intervention
chirurgicale dimanche, com-
ment s’est-elle déroulée ?
Dieu merci, tout s’est super bien
passé. En tout cas, les médecins
beau-
coup de
temps loin
m’ont assuré qu’elle a été une to-
tale réussite, ça m’a rassuré et
soulagé. Maintenant, je dois
continuer à faire des efforts pour
m’en remettre le plus rapidement
possible et espérer être de nou-
veau opérationnel. Cette blessure
m’a obligé à rester loin des ter-
rains. Pour être franc, la compé-
tition me
«Je reviendrai encore
plus fort, promis»
énorme
plaisir. Je
d’eux, j’en
n’oublierai
suis sûr
que ça me fera un énorme bien.
Je retournerai par la suite à Doha
pour poursuivre les soins. La
dernière étape se fera à Alger. Je
serai pris en charge par les mem-
bres du staff technique de
l’USMA et je ferai des sauts au
CNMS pour m’assu-
jamais
ceux qui m’ont soutenu à l’image
de Lyès Benhaha, l’entraîneur des
gardiens de but, mais aussi Bel-
mellat et Branci. Mes coéquipiers
m’ont contacté à chaque fois, je
suis en contacte permanant avec
eux. Ils sont à remercier tout
comme les membres du staff mé-
dical, Salim, le garde-matériel, et
tous les employés du stade
Omar-Hamadi. J’ai une pensée
spéciale aussi pour les supporters
qui ont toujours été là pour moi.
Entendre mon nom à chaque fois
que je fais mon apparition sur la
pelouse me fait une sensation
unique, qu’ils sachent qu’ils sont
tous dans mon cœur.
santes pour que je puisse
dire qu’elle a été une totale
réussite. J’ai beaucoup ap-
précié le discours de Mo-
hamed Aboutrika. J’aurais
tant voulu être présent,
mais ce n’est que partie re-
mise. Je ferai de mon
mieux pour être présent
lors des prochains rendez-
vous.
A qui le dédiez-vous ?
Pour l’ex-président de
l’USM Alger, Saïd
Allik, le Ballon d’Or
reste une initiative qui
encourage les joueurs
algériens à déployer
plus d’efforts pour mé-
riter cette distinction
devenue après 15 édi-
tions maintenant le
rendez-vous le plus at-
tendu des sportifs al-
A
mes camarades, parce que seul,
gériens. «Je n’en suis pas à mon
je
n’aurais rien pu faire. J’ai une
manque beau-
coup. J’ai hâte
de faire mon
come-back,
mais il va falloir
continuer à ap-
«Maintenant, je
veux remporter
la Ligue des
Champions»
pliquer à la let-
tre le
programme tracé.
Quand est-ce vous allez débu-
ter la rééducation ?
En principe, dans dix ou quinze
jours maximum. Pour le mo-
ment, je dois porter une attelle
pendant toute cette durée.
Où allez-vous l’effectuer ?
Ici à Aspetar. Je dois rentrer au
pays lors des prochaines heures,
j’en profiterai pour passer
rer que tout se sera
passé comme prévu.
Cette opération chi-
rurgicale était-elle
inévitable ?
Oui, en tout cas
c’était la meilleure dé-
cision à prendre. Je profite de
cette occasion pour remercier
toutes les personnes qui m’ont
soutenu pendant toute cette pé-
riode. Il y avait une possibilité
que j’aille la faire en France, mais
grâce à Haddad et Raouraoua, j’ai
été admis à Aspetar. Le pré-
Vous avez été élu meilleur gar-
dien d’Algérie lors de la cérémo-
nie du 15 e Ballon d’Or Le
Buteur- El Heddaf. Qu’est-ce
pensée pour tous les entraîneurs
des gardiens qui m’ont eu sous
leur coupe du premier jusqu’à
mon actuel coach, Benhaha en
l’occurrence. Il a su me faire pro-
gresser même à 30 ans. C’est
pour les supporters de l’USMA et
tous ceux qui m’aiment. Aux gens
de Mila bien sûr. Je reçois beau-
coup de soutien de Mila, et ça ma
fait un énorme plaisir de voir les
gens de ma ville tous derrière
moi. Cette consécration, c’est
pour eux.
Entretien réalisé par Adel Cheraki
premier Ballon d’Or et je tiens à dire
que c’est toujours bien organisé et sur-
tout relevé par les stars invitées et les
légendes nationales et internationales
du football qui y assistent. Je crois que
ça reste une cérémonie qui représente
une grande fête avec toujours des sur-
prises de taille. Je tiens à saluer l’ini-
tiative d’El Heddaf et Le Buteur qui
dure encore et qui a de longues années
devant elle lorsqu’on connaît le profes-
sionnalisme de ces deux journaux et
de la Chaîne de télévision qui prend
assez nettement de l’ampleur.»
M. A.
sident de l’USMA n’a pas
cessé de me contacter
presque tous les jours
pour prendre de mes
Abdouche Réda
Rebouh Haddad
Dziri : «Mahrez l’a
mérité mais ç’aurait pu
être Slimani aussi»
«Slimani le méritait aussi,
mais Mahrez est un beau
vainqueur»
«C’est une distinction méritée,
Mahrez réalise quand même
une année pleine avec Leicester.
Je crois que Slimani aussi le mé-
ritait mais assurément, il y a des
critères qui ont pesé et qui ont
fait que Mahrez gagne ce titre
de meilleur joueur algérien. Sli-
mani le méritait aussi, mais
Mahrez est un beau vainqueur.»
L’ancien Ballon d’Or algérien
Billel Dziri pense que la distinc-
tion de Mahrez est méritée mais
affirme aussi que si ça ne tenait
qu’à lui, il aurait vu aussi Slimani
triompher. «C’est le vote, on ne
peut rien dire sur la distinction
de Mahrez. C’est une consécration
qui n’est pas du tout volée. C’est
mérité même si je peux dire que
ça aurait pu être Slimani.
«La distinction de Mahrez
est logique et Slimani
le méritait aussi»
Lorsqu’on regarde ce qu’a réalisé
Islam avec le Sporting, c’est tout simplement énorme mais
bon, Slimani l’a gagné, laissons Mahrez savourer. On es-
père que ce Ballon d’Or va l’encourager à produire de
meilleures prestations, surtout en sélection. Bravo à lui !»
«Vu sa saison et surtout l’ex-
cellent début de parcours avec
Leicester, Mahrez fait partie
des meilleurs joueurs algé-
riens actuellement. Je dois
dire que c’est là une récom-
pense juste et méritée. Main-
tenant, il est aussi vrai que la
concurrence était dure et le
suspense entier surtout avec
ce que Slimani a montré cette
année aussi avec le Sporting. Il
l’aurait mérité aussi.»
«On remercie El Heddaf et Le Buteur pour
«Le Ballon d’Or El Heddaf a pris une
dimension internationale»
«Fier de Zemmamouche et des joueurs
usmistes récompensés»
ces moments agréables»
«La cérémonie, il n’y a rien à dire, a été grandiose
comme d’habitude. On remercie El Heddaf et Le Buteur
qui n’ont pas oublié les anciens en les honorant de la
plus belle des manières. Ce n’est pas nouveau pour El
Heddaf et Le Buteur qui font de leur mieux pour pro-
mouvoir le sport-roi et encourager les jeunes footbal-
leurs à travailler pour se distinguer.»
«Concernant la cérémonie, c’est vrai que c’est une
grande fête du football, c’est comme ça qu’on peut la dé-
crire, on peut aussi dire que c’est une occasion pour les
anciens acteurs du football de se retrouver. Le Ballon
d’Or intéresse même les grandes figures du cinéma qui
sont présentes aujourd’hui (dimanche). Après, il faut
dire qu’avec la présence de grandes stars mondiales, le
Ballon d’Or a pris une dimension internationale.»

«Franchement, c’est toujours un plaisir d’assister aux ré- compenses de ses joueurs. Zemmamouche est un gar- dien de but qui a fait ses preuves, il a été vraiment décisif et important durant notre bon parcours en championnat et en Coupe d’Afrique, au même titre que ses camarades récompensés.» Moumen A.

notre bon parcours en championnat et en Coupe d’Afrique, au même titre que ses camarades récompensés.»
N° 3257 06 Mardi 26 janvier 15 e Ballon d’Or 2016 Il a été élu
N° 3257
06
Mardi
26 janvier
15
e Ballon d’Or
2016
Il a été élu «Révélation de
la saison»
«C’est grâce au
«C’est grâce au
«C’est grâce au
«C’est grâce au
«C’est grâce au
«C’est grâce au
«C’est grâce au

Buteur et El Heddaf

Buteur et El Heddaf

Buteur et El Heddaf

Buteur et El Heddaf

Buteur et El Heddaf

Buteur et El Heddaf

Buteur et El Heddaf

que je suis ici

que je suis ici

aujourd’hui»

aujourd’hui»

que je suis ici

que je suis ici

que je suis ici

que je suis ici

que je suis ici

aujourd’hui»

aujourd’hui»

aujourd’hui»

aujourd’hui»

aujourd’hui»

«Je rêve aussi du Ballon d’Or»
«Je
rêve
aussi du
Ballon
d’Or»
aujourd’hui» «Je rêve aussi du Ballon d’Or» «Je ferai mon possible pour convaincre Montpellier de
«Je ferai mon possible pour convaincre Montpellier de m’autoriser à participer aux JO»
«Je
ferai mon
possible pour
convaincre
Montpellier de
m’autoriser à
participer
aux JO»
«On ne s’attendait pas au départ de Courbis»
«On
ne
s’attendait
pas au départ
de Courbis»
Il a passé la nuit à l’école du Paradou Ramy n’a pas passé la nuit
Il a passé la nuit
à l’école
du Paradou
Ramy n’a pas passé la nuit dans la
chambre qui lui a été réservée. Il a en
effet profité de sa présence à Alger pour
passer quelques moments avec ses
anciens coéquipiers à l’école du Paradou.
À
noter qu’il a rallié la France, hier soir.
Il devrait reprendre les entraînements
aujourd’hui avec son club.
Ali Bencheïkh : «Mon fils, en
France tu dois te donner à
fond pour réussir»
À
la fin de la cérémonie du Ballon d’Or,
l’ancien joueur emblématique du
Mouloudia d’Alger, le nouveau chouchou
des Algériens, Ali Bencheïkh, a eu une
petite discussion avec le jeune Ramy
Bensebaïni. Le consultant d’El Heddaf TV
a tenu à donner quelques conseils au
jeune international olympique pour
l’aider à donner une autre dimension à sa
carrière. «Mon fils, ce trophée de la
révélation de la saison est mérité. Tu as
beaucoup de qualités et je sais bien que
tu vas encore progresser. En France, tu
dois te montrer fort et efficace. Donne-
toi à fond pour réussir et assurer une
place de titulaire.»
«Tu es sur la bonne voie»
Poursuivant son intervention, Bencheïkh
ajoutera : «Je suis avec intérêt tes
gestes et les rencontres de ton équipe.
Tu es sur la bonne voie. Continue comme
ça et tu y arriveras inch’Allah.» Des
déclarations qui ont fait énormément
plaisir à Ramy.
S. D.
Zetchi : «Ramy
est un exemple
du joueur local»
Zetchi, le président du Paradou FC, était
aussi présent à la cérémonie du Ballon
d’Or. Il a tenu à parler de son ancien
joueur, Ramy Bensebaïni. «C’est un très
bon joueur qui progresse très vite. C’est
un exemple du joueur local. Je lui
souhaite tout le bonheur du monde. C’est
un garçon très sympa qui a les pieds sur
terre.»
S. D.

Buteur avec Montpellier samedi dernier, le jeune défenseur algérien, Ramy Bensebaïni, auteur de deux réalisations avec son club cette saison, a été invité à la cérémonie du Ballon d’Or organisée par le Buteur et El Heddaf.

comme un grand frère pour moi, je suis très content pour lui. Rêvez-vous de ce trophée ? Remporter le Ballon d’Or est un rêve pour chaque joueur. Certes, je suis encore jeune et je viens de débuter ma carrière.

Je dois d’abord progresser, faire partie de l’Equipe nationale et réaliser quelque chose de positif pour espérer être élu meilleur joueur algérien. Je vais travailler d’ar-

En effet, j’ai été encore une fois buteur en ouvrant le score face à Caen. Malheu- reusement, ma joie n’était pas totale du moment que nous avons perdu la rencontre sur le score de deux buts à un. On traverse des moments

vraiment difficiles ces der- niers temps. Même au classement, on est presque dans la zone rouge. Il faut nous ressaisir le plus vite possible pour ne pas nous compliquer la tâche.

Regrettez-vous le départ de Rolland Cour- bis ? Avec Courbis, on a très mal débuté la saison du moment que nous n’avons empoché qu’un seul point pendant les sept premiers matchs. Par

la suite, on s’est ressaisis et on a rattrapé tout le retard en gagnant plusieurs rencontres de suite. Un jour, nous avons comme d’habitude rallié le stade pour reprendre le travail, Courbis n’était pas là. C’est là que nous avons appris qu’il était parti. Apparemment, il n’a pas

L’ancien joueur du Paradou a été élu la ré- vélation de la saison précédente vu tout ce qu’il a réalisé en l’espace de quelque

«C’est grâce au Buteur et El Heddaf que je suis ici aujourd’hui»
«C’est
grâce au
Buteur et El
Heddaf que je
suis ici
aujourd’hui»

rache-pied pour réussir et pour bien représenter le joueur algérien local à l’étranger. Et si on parlait de l’équipe olympique. Regrettez-vous de ne pas avoir participé à la Coupe d’Afrique qui s’est dérou-

temps. À la fin de la soirée, dans une chambre d’hôtel, nous avons inter- viewé le futur «grand» défenseur al- gérien, qui sans complexe et avec beaucoup de joie, a répondu volon-

tiers à nos questions, même s’il faisait très tard. Entretien. Tout d’abord, on vous remercie d’avoir ac- cepté notre invitation… C’est moi qui vous remercie. C’est avec un grand plaisir que je suis ici avec vous. Dès que j’ai été invité, j’ai directement accepté, sans la moindre hésitation. Même mon club m’a auto- risé, ce qui m’a permis de venir.

lée au Sénégal ? Oui, je regrette énormément de ne pas avoir pu participer à cette compétition. Comme vous le savez, la coupe ne s’est pas déroulée pendant les dates FIFA.

«L’Equipe nationale est toujours un objectif, j’espère convaincre davantage Gourcuff»
«L’Equipe
nationale est
toujours un
objectif, j’espère
convaincre
davantage
Gourcuff»

Du coup, mon club ne m’a pas auto- risé à y participer. J’ai déjà joué le match des éliminatoires contre la Sierra Leone mais pour me rendre au Sénégal, c’était impossible. C’est vraiment dommage. Je voulais vrai- ment être avec mes coéquipiers et réaliser un bon parcours. Dommage !

trouvé un terrain d’entente avec les dirigeants. Maintenant, on travaille avec un autre coach. J’espère que les résultats seront là prochaine- ment. Concernant Ryad Boudebouz, il

commence vraiment à retrouver sa vraie forme. N’est-ce pas ? Tout à fait, Ryad réalise de très belles choses avec Montpellier ces derniers temps. Il brille souvent avec ses passes décisives. C’est un très bon joueur aussi. Revenons à votre contrat, avez-vous entamé les négociations avec Montpellier sachant que vous êtes toujours un joueur du Para- dou ? Pour le moment, il n’y a rien. Je vais encore pa- tienter car la saison est encore longue. Il faut d’abord que je me concentre sur les prochaines rencontres. Concernant mon contrat, je souhaite vraiment rester dans ce club et signer pour qua- tre ans. Je me plais à Montpellier et je veux y res- ter le plus longtemps possible. Avant de conclure, suivez-vous toujours l’actualité du championnat algérien et no- tamment celle du Paradou ? Je ne rate pratiquement aucun résultat. Je suis attentivement le championnat algérien, notam- ment les clubs où certains de mes coéquipiers en EN olympique jouent. Concernant le Paradou, je suis très heureux du parcours qu’ils réalisent. Face à l’USMA, ils ont été à la hauteur. J’espère qu’ils iront le plus loin possible en Coupe d’Al- gérie et réaliseront un bon parcours en cham- pionnat.

Entretien réalisé par Saïd Djoudi

Avant de commencer, Le Buteur - El Heddaf fête bientôt son anniversaire… Je profite de cette occasion pour souhaiter un

joyeux anniversaire à El Heddaf et au Buteur. C’est un journal professionnel avec des journa- listes très compétents. Ils m’ont permis d’être connu puisqu’ils ont joué un grand rôle

C’est officiel, même les Jeux olympiques ne coïncident pas avec les dates FIFA. Ne craignez-vous pas de ne pas être encore une fois autorisé à y parti- ciper ?

«Je suis attentivement le championnat algérien, je suis très content pour le Paradou»
«Je
suis
attentivement
le championnat
algérien, je suis
très content
pour le
Paradou»

lorsque je jouais en Belgique. Ils se sont même déplacés chez moi pour m’interviewer. C’est un grand plai- sir pour moi. Vous avez été élu révélation de la saison précédente. Vous at- tendiez-vous à cette récom-

Vous venez de m’annoncer une mauvaise nouvelle. Je n’étais pas au courant. C’est vraiment dur car je ne veux pas passer à côté des Jeux olympiques. Je vais discuter avec les

pense ? Sincèrement, non ! Je ne m’y attendais pas. J’ai cru que j’étais seulement invité pour as- sister à la cérémonie du Ballon d’Or. Finale- ment, j’ai décroché deux trophées dont je suis très fier. Encore une fois, merci ! La soirée était magnifique, digne d’un Ballon d’Or européen. J’espère que chaque saison, Le Buteur et El Heddaf seront là pour récompenser les meil- leurs joueurs.

dirigeants de Montpellier pour es- sayer de trouver un arrangement avec eux. Croyez-moi, ce genre de compétition m’intéresse énormément. Et concernant l’EN, quels sont vos objectifs pour le moment ? Je suis un joueur très ambitieux et je rêve tou- jours de faire partie de cette équipe. Je me donne à fond pour convaincre davantage Christian Gourcuff. Je souhaite être convoqué pour le pro- chain stage qui devrait avoir lieu bientôt et pour- quoi pas être retenu dans la liste des joueurs qui joueront la prochaine édition de la Coupe d’Afrique. Je vois très loin et j’espère atteindre mon but.

Sur le plan personnel, vous avez inscrit votre deuxième but de la saison, samedi dernier, contre Caen. Un commentaire ?

La concurrence était rude entre les préten- dants, mais finalement c’est Mahrez qui a été récompensé. Selon vous, Ryad mérite-t- il d’être le meilleur joueur algérien 2015 ? Effectivement, Ryad est un très bon joueur. Vous pouvez voir tout ce qu’il réalise avec son club pour en juger. Certes, les prétendants méritent tous d’être récompensés, mais Mah- rez a su briller de fort belle manière. C’est

N° 3257 Mardi 07 15 e Ballon d’Or 26 janvier 2016 Raouraoua
N° 3257
Mardi
07
15
e Ballon d’Or
26 janvier
2016
Raouraoua

Kerbadj «Voilà pourquoi j’ai versé des larmes lorsqu’on a honoré Slimani»

j’ai versé des larmes lorsqu’on a honoré Slimani» Que pensez-vous de la 15e édi- tion du

Que pensez-vous de la 15e édi-

tion du Ballon d’Or Le Buteur-El Heddaf ? Franchement, Le Buteur nous a habitués à des surprises

agréables. La fête était grandiose, grâce à l’expé- rience acquise dans ce domaine. La présence des stars a rehaussé cette

lection nationale. Il a réussi aussi à s’imposer dans le très exigeant championnat anglais. Chose qui prouve ses qualités indéniables. Il ne faut pas oublier les autres lauréats qui ont mérité aussi leur consécra- tion. Cela va pousser tout le monde à se donner à fond pour décrocher d’autres distinctions. On vous a remarqué en train de verser des larmes au moment où vous avez reçu le trophée de Sli- mani comme meilleur buteur de la sélection… C’est vrai que je n’ai pas pu me rete- nir au moment de la consécration de Slimani car ce gars mérite tout le bien du monde. Je me suis rappelé que c’était moi qui lui ai permis d’en arriver là. C’est moi qui l’ai repéré lorsqu’il évoluait à Chéraga et main- tenant, il porte les couleurs du Spor- ting de Lisbonne et il est en train d’affoler les statistiques. Je souhaite qu’il gagne encore ce Ballon d’Or qu’il a déjà gagné il y a deux ans. La cérémonie a connu la présence d’Abou-

«La présence d’Aboutrika prouve que les relations entre l’Algérie et l’Egypte sont bonnes»
«La présence
d’Aboutrika prouve
que les relations
entre l’Algérie et
l’Egypte sont
bonnes»

trika. Que pensez- vous de cette initiative ? C’est un joueur élégant avec des qualités morales

cérémonie. J’espère que le groupe El Heddaf et son di- recteur, Nabil Amra, continuent sur cette lancée, afin de nous grati- fier par d’autres cérémonies qui se- ront bien meilleures que les précédentes. La cérémonie a été ponctuée par la consécration de Mahrez. Pen- sez-vous qu’il mérite ce trophée ? Sans aucun doute. Mahrez est l’un des joueurs les plus en vue de la sé-

très appréciables. C’est une star du football afri- cain et arabe. Sa présence en Algérie nous honore. A cette occasion, lais- sez-moi remercier Le Buteur et El Heddaf de l’avoir ramené ici en Al- gérie. Sa présence prouve que les re- lations entre l’Algérie et l’Egypte sont solides.

Entretien réalisé par BilelG.

t s o l i d e s . Entretien réalisé par BilelG. «Mahrez a réalisé

«Mahrez a réalisé un très bon parcours»

L e président de la Fédéra- tion algérienne de football, Mohamed Raouraoua, a marqué sa présence au cours de cette quinzième

édition du Ballon d’Or. Le patron de la FAF pense que Ryad Mahrez mé- rite
édition du Ballon d’Or. Le patron de
la FAF pense que Ryad Mahrez mé-
rite amplement cette consécration,
tout en soulignant aussi le fait que
d’autres joueurs s’étaient illustrés au
cours de l’année 2015 : «Tout d’abord,
je remercie El Heddaf et Le Buteur
pour cette cérémonie et tout le collectif
pour les efforts consentis. Pour ce qui
est de la consécration de Ryad Mahrez,
je pense qu’il mérite vu qu’il a réalisé
un très bon parcours, tout en souli-
gnant que d’autres joueurs ont réalisé
eux aussi un bon parcours. Je lui sou-
haite plein de réussite et de succès pour
la suite de sa carrière ainsi que pour les
autres joueurs».
«Content de la consécration
de l’équipe olympique»
Concernant la consécration de
l’équipe olympique, honoré à l’occa-
sion après sa brillante qualification
aux JO de Rio, Mohamed Raouraoua
dira : «Je suis content que l’équipe olym-
pique soit honorée après cette qualifi-
cation aux Jeux olympiques. J’espère
maintenant que cette équipe réalisera
aussi un très bon parcours aux JO».
H.R.
Hammoum (président de la CFA)
«J’espère que les meilleurs
arbitres seront honorés
à l’avenir »
Khelil Hammoum, président de la commission fédérale d’arbitrage, s’est
exprimé au sujet de la cérémonie : «C’est une cérémonie grandiose et j’étais
très impressionné. D’ailleurs, c’est l’événement phare du football algérien. J’es-
père que les arbitres vont être honorés lors de la prochaine édition (il rigole),
même si je sais que vous l’avez déjà fait par le passé. On avait un projet en ce sens
et on pourrait le mettre à exécution la saison prochaine».

Drif «Mahrez Ballon d’Or, ça n’étonne personne»

Drif «Mahrez Ballon d’Or, ça n’étonne personne» L’emblématique président du Mou- loudia d’Alger,

L’emblématique président du Mou- loudia d’Alger, Abdelkader Drif, es- time que Riyad Mahrez mérite amplement sa distinction et préfère ne pas trop commenter sa victoire car il reconnaît que la concurrence était vraiment rude entre les diffé- rents nominés, notamment contre Slimani, Brahimi et Ghoulam :

«Mahrez Ballon d’Or, on ne peut pas dire que ce n’est pas mérité, bien au contraire, ce joueur a été flamboyant durant les derniers mois de l’année 2015 et surtout décisif avec son club. C’est un joueur qui a été régulier et je pense que sa distinction est logique.

Maintenant vous me demandez s’il y avait un autre qui le méritait, sincère- ment je n’aimerais pas trop gâcher la joie du jeune Mahrez qui va le moti- ver davantage à donner du plaisir et surtout à contribuer aux bons résul- tats en équipe nationale.»

«Chapeau au groupe El Heddaf – Le Buteur, on n’a pas oublié Bencheïkh !»

Très franc dans son discours et sur- tout émotif, Abdelkader Drif nous livre ses impressions sur la cérémo- nie du Ballon d’Or avec beaucoup de

spontanéité : «C’est toujours un plai- sir d’être parmi la famille d’El Heddaf et partager une agréable soirée avec toutes ces figures du sport, des an- ciens joueurs et dirigeants de clubs présents. L’événement d’El Heddaf est devenu incontournable. C’est vrai- ment une cérémonie qu’on attend toujours et à laquelle on assiste avec plaisir. Cette année il y a eu Abou- trika, un grand joueur et une grande personnalité sportive, et cela me laisse dire que c’est une réussite. Félicita- tions et chapeau au groupe d’El Hed- daf – Le Buteur !»

et cela me laisse dire que c’est une réussite. Félicita- tions et chapeau au groupe d’El
et cela me laisse dire que c’est une réussite. Félicita- tions et chapeau au groupe d’El
N° 3257 08 Mardi e Ballon d’Or 26 janvier 15 2016 La sélection Olympique et
N° 3257
08
Mardi
e Ballon d’Or
26 janvier
15
2016
La sélection Olympique
et Militaire honorées
Darfalou
Farid Chaâl : «Ce que fait El Heddaf est exceptionnel » Farid Chaâl, le portier
Farid Chaâl : «Ce que fait
El Heddaf est exceptionnel »
Farid Chaâl, le portier
de l’USMH, ne cache pas sa
joie de sa présence à la cérémonie du Ballon d’Or Al-
gérien : « Ce que fait El Heddaf est vraiment excep-
tionnel. Chaque saison cette cérémonie du Ballon d’Or
revient pour honorer les meilleurs joueurs algériens. Je
pense que c’est un très bon moyen pour encourager
tous les jeunes footballeurs à se donner à fond pour se
voir à leur tour appelés à cette fameuse estrade. Je pro-
fite de cette occasion pour remercier El Heddaf d’avoir
honoré les joueurs de l’EN Olympique pour leurs pres-
tations au Sénégal ».
Zakaria Draoui :
« Nous sommes
honorés de cette distinction »
Pour ce qui est du
jeune joueur de l’EN
Olympique et la star du CRB, Zakaria
Draoui, il nous dira durant la cérémonie :
« Le Ballon d’Or est devenu un événe-
ment attendu de tous.
Cela honore le
football national d’avoir une céré-
monie pareille. Sincèrement nous
sommes très touchés
nous les
joueurs de l’EN Olympique
qu’El Heddaf ait pensé à
nous. Avec des efforts pa-
reils ce journal est en train
d’améliorer l’image
football national ».
du
Faouzi Yaya : «
Le Ballon d’Or
d’El Heddaf est
un événement
international »
Visiblement,
Faouzi
Yaya, l’attaquant du MOB,
était, lui aussi, très heureux
de se retrouver parmi les in-
vités du Ballon d’Or, et il nous
le fera savoir : « Le Ballon d’Or
algérien n’est plus qu’un événe-
ment national mais international.
Chaque année on voit
les grandes fi-
gures du football mondial défiler dans
cette cérémonie. Nous attendons cet
événement chaque saison et je suis très
heureux de me retrouver parmi vous cette
année. Aujourd’hui encore, la fête était très
réussie. Pour ce qui est des lauréats je pense
que tout le monde avait mérité son trophée ».
Mohamed Amine Abid :
«
Merci à El Heddaf d’encourager
les jeunes »
L’attaquant du Mouloudia d’Alger, Amin Abid, ho-
noré avec l’Equipe nationale militaire durant cet évé-
nement a tenu à adresser un message à El Heddaf:
« Je tiens à remercier El Heddaf d’avoir pris en
considération tous les efforts fournis par l’Equipe
nationale militaire et le football national en gé-
néral. El Heddaf nous a habitués à ces sorties
depuis quelques années maintenant et c’est
un grand honneur pour moi de me retrou-
ver parmi les grandes figures du
football ».
Mohamed Naâmani :
«
El Heddaf donne
beaucoup au football
algérien »
Le défenseur central de
l’ASO Chlef, Mohamed Naâ-
mani, était dans l’équipe
type du championnat na-
tional pour l’année
2015. Ce dernier nous
fera part de sa grande
joie d’être parmi les
présents : « Le Ballon
d’Or algérien est devenu
une coutume de notre
football national. Au-
jourd’hui, tout le monde
attend cet événement
avec
impatience et surtout pour
les joueurs qui travaillent dur
pour faire partie de la
fête. Cet
événement prouve encore une
fois qu’El Heddaf donne beaucoup
au football algérien ».
--
qu’El Heddaf donne beaucoup au football algérien ». -- Belkhemassa : «Nous allons honorer cette distinction

Belkhemassa :

«Nous allons

honorer cette

distinction

durant les

Olympiades»

Le joueur de

l’USMA d’Al- ger, Mouhamed Belkhemassa, était aux anges de se retrouver dans l’équipe type

des joueurs locaux. « Nous sommes très heu- reux de cette distinction. Ce qu’El Heddaf a fait pour

nous ce soir nous pousse à donner encore plus pour hono- rer à notre tour cette distinction en rendant fier notre pays durant

les Olympiades. A mon avis tous les lauréats de la soirée méritaient leur trophée, à commencer par Ryad Mahrez qui a remporté le fameux Ballon d’Or. Pour ce qui est des meilleurs joueurs lo- caux je pense que tous ceux qui ont été choisis méritaient leur place dans l’équipe type de l’année. Je remercie El Heddaf pour tout ce qu’il fait pour notre football et je lui souhaite beaucoup de réussite ».

Ayoub Abdellaoui :

« El Heddaf nous encourage pour les Olympiades »

Tout comme son camarade

Belkhemassa, le défenseur de l’USMA, Abdellaoui, pense que le geste d’El Heddaf motivera

beaucoup les joueurs de l’EN Olympique pour les prochaines Olympiades : « El Heddaf a

brillé comme il

le cas

chaque année. La fête était

réussie sur tous les points et cela confirme l’enver- gure qu’a prise cette société depuis quelque

temps. Nous les joueurs de l’EN Olympique nous sommes très honorés de ce

est

que El Heddaf a fait pour nous, cela nous encourage à ho- norer cette confiance durant les Olympiades ».

Ryad Kenniche :

« Comme El Heddaf, nous procurerons de la joie aux Algériens à Rio »

Invité lui aussi à monter sur l’estrade avec l’EN Olympique, Kenniche nous dira

à son tour : « J’étais très honoré de pou- voir être appelé pour monter sur l’estrade pour représenter l’EN Olympique avec mes camarades. El Heddaf a reconnu nos efforts au Sénégal et cela nous

touche beaucoup. Comme on nous

a donné de la joie ce soir, nous aussi nous allons en procurer aux Algériens Inchallah à Rio ».

Amir Saâyoud : «Heureux d’avoir retrouvé Aboutrika en cette soirée formidable»

Le joueur du DRBT, Amir Saâyoud, était aux anges de revoir son ami et mentor Aboutrika

: « El Heddaf nous a habitués aux grands événements et encore une fois cette saison il aura été fidèle à ses traditions. C’est un jour- nal qui atteint le niveau professionnel mon- dial. Aujourd’hui, j’ai pu revoir un ami et un grand frère, Aboutrika, un homme qui a tou- jours eu de bonnes relations avec les Algé- riens. Félicitations à Ryad Mahrez qui, à mon avis, mérite son Ballon d’Or, et Inchallah le meilleur est avenir pour ce journal ».

«Je suis monté quatre fois

sur la scène, cela restera

gravé dans ma mémoire»

Un mot sur cette cérémonie du Ballon d’Or ? Je remercie d’abord les publica- tions El Heddaf et Le Buteur pour cette belle cérémonie qui est devenue une tradition que tout le monde at- tend. C’est une belle chose qu’un média spécialisé récompense les joueurs en fin d’année, c’est ce qui les pousse en partie à donner le meilleur d’eux-mêmes pour faire partie des lauréats. Vous étiez les joueurs distingués cette saison. Quels sont vos sen- timents ? C’est un grand honneur pour moi et cela va rester gravé dans ma mé- moire car je suis monté à quatre re- prises sur la scène. Justement que signifie pour vous le fait d’avoir été appelé à quatre reprises sur la scène ? Je veux juste dire que cela n’aurait pas été possible sans l’aide de mes co- équipiers sur le terrain comme en

dehors, que ce soit au RCA ou en Equipe nationale olympique, et même à l’USMA. Sans leur soutien et leur aide, je ne serais certainement pas là. Quels ont été les moments les plus importants pour vous cette année ? Il y avait cette année beaucoup de bonnes choses pour moi, particuliè- rement avec la sélection militaire. Je crois que nous avons représenté di- gnement l’Algérie en Corée du Sud, ensuite au Sénégal avec la sélection olympique où nous avons honoré les couleurs nationales. C’est pour cela que cette année restera gravée dans ma mémoire, surtout avec ces dis- tinctions. Pensez-vous pouvoir gagner un jour le Ballon d’Or algérien ? Pourquoi pas ! El Heddaf et Le Bu-

teur nous ont habitués à décerner le Ballon d’Or à celui qui le mérite. A partir de là, il faut le mériter ce Bal- lon d’Or. Je sais que ce n’est pas facile, mais avec le travail et l’abnégation tout sera possible. Je souhaite qu’un joueur parmi ceux qui sont montés aujourd’hui sur la scène le gagne un jour. Un dernier mot ? Je remercie encore une fois El Heddaf pour cette initiative et je veux profiter de cette occasion pour dédier ce trophée à tous les membres de ma famille, surtout mes parents, à tous les habitants de M’sila et Bous- saada, sans oublier les supporters du RCA et de l’USMA. Entretien réalisé par Youssef

K. Hamzaoui : «Heureux de faire partie de l’équipe type de l’année» Bendebka : «
K.
Hamzaoui : «Heureux de
faire partie de l’équipe type
de l’année»
Bendebka : « C’est un
honneur pour l’Algérie d’avoir une
cérémonie comme le Ballon d’Or»
L’attaquant des Crabes, Okacha
Hamzaoui, s’est dit content de faire
partie de l’équipe type de l’année
2015. «C’est un sentiment de fierté
qui se dégage de chez moi, grâce à
cette distinction. Je dédie ce tro-
phée à tous les Crabes. Je suis
aussi content pour Amrani qui a été
élu meilleur entraîneur. Il faut dire
que les résultats du MOB qui a
gagné la Coupe d’Algérie et la
deuxième place du championnat
parlent d’eux-mêmes.»

Lui aussi était parmi les invités dimanche soir à la céré- monie du Ballon d’Or. Sofiane Bendebka, le capitaine du NAHD, se dira lui aussi comblé de joie de se trouver parmi

la grande famille du football qui s’est réunie ce soir-là : « C’est un honneur pour l’Algérie d’avoir une cérémonie comme le Ballon d’Or algérien qui récompense les joueurs à chaque fin de saison. Très sincèrement, je pense qu’avec

tous ces moyens, El Heddaf a atteint le niveau du profes- sionnalisme international avec ce genre de cérémonie. De- puis des années c’est une fête que tout le monde attend avec impatience et en tant que joueur cela nous honore de voir qu’on s’intéresse à nous et qu’on nous pousse à progresser pour un jour atteindre nous aussi l’estrade ».

N° 3257 Mardi 09 15 e Ballon d’Or 26 janvier 2016 Khalef «La présence d’Aboutrika
N° 3257
Mardi
09
15
e Ballon d’Or
26 janvier
2016
Khalef
«La présence
d’Aboutrika a donné
de l’envergue à cette
cérémonie»

Amrani, meilleur

entraîneur de l’année 2015

F ort de sa consécration en Coupe d’Algérie, à la tête de l’encadrement tech- nique du Mouloudia de

Béjaïa, Abdelkader Amrani a été élu meilleur entraîneur algérien de l’année 2015. Il faut dire que l’ancien coach du WA Tlemcen a eu le mérite d’offrir à l’équipe phare de la cité de la Soum- mam son premier titre, deux ans seule- ment après son accession parmi l’élite algérienne. Une consécration jugée comme un exploit pour cette équipe du Mouloudia de Béjaïa qui a réussi à non seulement à arracher la seconde place qualificative pour la Ligue des cham-

pions d’Afrique mais aussi ce premier titre sur la scène nationale. Le tout grâce au sérieux et à la rigueur d’Abdel- kader Amrani qui n’a pas pu rejoindre le centre de AïnBenian, lui qui s’est fait récemment opérer.

«C’est la consécration de toute la famille du MOB»

Très modeste, Abdelkader Amrani pense que cette consécration est l’œu- vre de tous les Béjaouis. «Je suis très content de cette consécration. Je tiens à remercier tous ceux qui ont voté pour moi comme meilleur entraîneur du pays. Mais je dois reconnaître que cette distinction est le fruit d’un travail collec-

tif, que ce soit le staff technique, diri- geants, joueurs et même supporters. Je dédie d’ailleurs ce titre à tous les Bé- jaouis.»

«J’aurais aimé assister à cette grandiose cérémonie !»

Opéré la semaine passée, Amrani s’en est excusé auprès des organisateurs de cette cérémonie. «J’aurais aimé assis- ter à cette grandiose cérémonie marquée par la présence de plusieurs personnali-

tés sportives et politiques. Comme tout le monde le sait, le médecin m’a conseillé d’éviter de me

le sait, le médecin m’a conseillé d’éviter de me L’ancien coach de la grande JSK a

L’ancien coach de la grande JSK a donné son avis sur la cérémonie d’avant-hier. «Comme à chaque fois, c’est toujours un plaisir d’assister à la cérémonie du Ballon d’Or. J’ai assisté à plusieurs éditions et ce que je peux dire est que cette fête du football est l’unique occasion et la seule qui lutte contre la

politique de l’oubli prônée contre notre génération. À croire qu’on n’a jamais rien donné au football algérien. Mais El Heddaf a toujours été là pour rappeler et inculquer aux générations futures ce que les légendes de notre football ont fait pour notre sport. La fête de cette année était vraiment au sommet, avec la présence d’une grande star, en l’occurrence Aboutrika. C’est tout à l’honneur d’El Heddaf et Le Buteur. Merci pour les efforts déployés pour le bien du football algérien.»

«Mahrez, une distinction méritée»

L’ancien architecte de l’épopée de Gijón, Khalef Mahieddine, a tenu à féliciter le lauréat du Ballon d’Or 2015. «La consécration de Riyad Mahrez est méritée, je pense qu’il réalise de très belles choses avec Leicester. Malgré le fait que cette année la concurrence était

vraiment relevée entre les différents nominés, je pense que Mahrez a réussi à s’imposer assez logiquement et je tiens à remercier tous les organisateurs de cet événement que j’apprécie beaucoup.»

Sofiane déplacer.» Nechma Moumen A. «Aboutrika m’a touché» De son côté, Sofiane Nechma s’était arrêté
Sofiane
déplacer.»
Nechma
Moumen A.
«Aboutrika m’a touché»
De son côté, Sofiane Nechma s’était arrêté sur notre
invité de marque de la soirée, Aboutrika, la star du
football arabe : «Très sincèrement, je suis très heureux de
faire partie de cette fête et je pense ne pas être le seul car
j’ai vu tout le monde sortir heureux et satisfait. Ce
qui m’a touché ce soir, ce sont les propos
d’Aboutrika. C’est un honneur de voir une
personnalité pareille dans notre
pays et cela grâce à El
Heddaf qui comme
chaque année ne
manque pas de
nous faire de
belles
Fergani
surprises.»
«Grâce à ses initiatives, El Heddaf est
devenu un partenaire du football»
Mohamed
Henkouche
L’ancien capitaine de l’Équipe nationale et du Jumbo JET des années 80,
Ali Fergani, se dit habitué à ces cérémonies grandioses organisées par
le groupe El Heddaf. «On est habitués maintenant à assister à ce
genre de cérémonies réussies organisées par le groupe El Hed-
daf. Le Ballon d’Or est devenu un partenaire du sport et du
«El Heddaf, toujours au top»
Le très respecté entraîneur Mohamed Henkouche était
présent avec nous dans la soirée de dimanche. Pour lui,
Mahrez mérite bien son trophée : «La soirée était
magnifique et El Heddaf était au top comme toujours. Le
Ballon d’Or devient incontournable et je félicite El Heddaf pour
cette soirée réussie. En ce qui concerne le vainqueur du Ballon
d’Or, je pense que Mahrez l’a bien mérité cette année. J’ai
découvert aussi durant la soirée que c’était un joueur bien
éduqué, son discours m’a plu.»
football algérien. Ses actions de charité envers les personnes
diminuées et les matchs gala de bienfaisance organisés par
El Heddaf ont fait grandir cette chaîne qui prend de l’am-
pleur sur la scène footballistique algérienne. On est bien
entendu prêts à venir en aide à El Heddaf et participer
à toutes les bonnes initiatives de cette chaîne.
Concernant le Ballon d’Or, c’est clair que ça contri-
bue au développement du football national, et ça
s’améliore d’année en année. Bravo au groupe
El Heddaf !»
M. A.
Zaoui
«Le Ballon d’Or algérien
s’améliore d’année en
année»
Il y a toujours une belle surprise et
cette année, on a eu droit à Mo-
hamed Aboutrika qui est une
grande star arabe et internatio-
nale. Concernant le lauréat, Mah-
rez a fini par gagner, on ne peut
que le féliciter, il le mérite. Je
veux juste vous suggérer de dé-
cerner deux Ballons d’Or chaque
année, un pour le joueur local et
un pour le joueur professionnel.
Sinon, je pense que Slimani au-
rait pu encore prétendre à ce
titre cette année.»

B. G.

Les artistes parlent du Ballon d’Or

Mourad Djaafri : «Mahrez mérite le Ballon d’Or»

d’Or Mourad Djaafri : «Mahrez mérite le Ballon d’Or» « C’est la première fois que j’assiste

« C’est la première

fois que j’assiste à cette cérémonie, mais je n’ai pas été surpris par sa grandeur, car El Heddaf et Le Buteur

nous ont habitués à organiser cet événement d’une façon grandiose. Merci donc à tous ceux qui ont contribué à la

réussite de cette cérémonie et je pense que la consécration de Riad Mahrez est amplement méritée. Il est en train de réaliser un grand parcours en Angleterre. Les autres joueurs méritaient aussi le Ballon d’Or. Je crois que la présence d’Aboutrika a également contribué à la réussite de cette soirée.»

Hassan Benzirari : «La présence d’Aboutrika a donné une saveur particulière à la fête»

«Cette cérémonie a connu la présence de plusieurs personnalités et sa

particularité cette année est la présence des artistes qu’El Heddaf n’a pas oubliés. Je tiens donc à vous remercier pour cette invitation, nous sommes très honorés d’être là. El Heddaf nous a habitués à des surprises et cette

là. El Heddaf nous a habitués à des surprises et cette fois, la présence d’Aboutrika a

fois, la présence d’Aboutrika a donné une saveur particulière à la fête. C’était une cérémonie à la hauteur et on souhaite voir cette cérémonie grandir encore, car elle contribue au développement de notre football. Je pense aussi que Mahrez mérite son trophée.»

Anes Tina : «C’était une réussite et je félicite Mahrez pour son Ballon d’Or»

réussite et je félicite Mahrez pour son Ballon d’Or» «Félicitations pour cette grande cérémonie, je suis

«Félicitations pour cette grande cérémonie, je suis présent pour la première fois à la cérémonie dont j’ai toujours rêvé d’y assister depuis que j’étais tout petit. Je pense que c’était très réussi, à tous les niveaux, surtout avec la présence de grandes

personnalités sportives et artistiques. Je crois que la présence des artistes est une bonne chose, c’est une louable initiative. Je saisis cette occasion pour féliciter Mahrez à qui je souhaite d’autres réussites avec l’Equipe nationale en particulier.»

Réda City16 : «El Heddaf a grandi»

en particulier.» Réda City16 : « El Heddaf a grandi» «Il y a quelques mois, j’avais

«Il y a quelques mois, j’avais critiqué El Heddaf et j’avais demandé à ce qu’elle nous améliore ses programmes en terme de qualité. Mais aujourd’hui, je vois que cette chaîne et les deux journaux ne cessent de grandir. Il y avait une très bonne organisation et nous sommes très

heureux d’être là, surtout avec la présence d’Aboutrika qui est très aimé ici en Algérie. J’espère que je serai présent l’année prochaine pour voir d’autres surprises. Le Ballon d’Or contribue au développement de notre

football car il crée la concurrence entre les joueurs.»

N° 3257 10 Mardi 26 janvier 15 e Ballon d’Or 2016 La presse nationale La
N° 3257
10
Mardi
26 janvier
15
e Ballon d’Or
2016
La presse nationale
La presse nationale
La presse nationale
La presse nationale
presse nationale La presse nationale La presse nationale ébahie par la cérémonie ébahie par la cérémonie

ébahie par la cérémonie

ébahie par la cérémonie

ébahie par la cérémonie

ébahie par la cérémonie

du Ballon d’Or

du Ballon d’Or

du Ballon d’Or

du Ballon d’Or

La conférence de presse de Mahrez, le grand événement pour les médias Les gens de la presse venus en grand nombre pour couvrir cette cérémonie du Ballon d’Or 2015 n’ont rien raté et ont saisi l’occasion pour recueillir le maximum de déclarations des invités présents sur place à l’Ecole supérieure de l’hôtel- lerie. Ils étaient aussi au rendez-vous pour cou- vrir la conférence de la star de la soirée, Riyad Mahrez, pour lui poser des questions et rien n’a été laissé au hasard par les journalistes présents sur les lieux.

Les déclarations d’Aboutrika et de Bencheikh très appréciées par les gens de la presse Même si la conférence de presse de l’heureux lauréat, Riyad Mahrez, était l’événement pour les journalistes présents, les déclarations de Ben- cheikh et d’Aboutrika ont été très appréciées par ces derniers. Bencheikh a déclaré que Hacène

Lalmas méritait le Ballon d’Or dans les années 70, alors qu’Aboutrika n’a pas raté l’occasion d’afficher son attachement à la cause palesti- nienne. C’était donc un autre fait marquant de cette soirée footballistique.

Les journalistes ont profité de la présence des personnalités pour recueillir leurs impressions Les différents médias présents à la salle de l’Ecole supérieure de l’hôtellerie ont saisi l’occa- sion pour approcher les personnalités présentes, à l’image du ministre de la Jeunesse et des Sports, Ould Ali El Hadi, du ministre de la Cul- ture, Azzedine Mihoubi, du président du Comité olympique algérien, Mustapha Berraf, du premier responsable de la FAF, Mohamed Raouraoua, d’anciens joueurs comme Ali Bencheikh, Rabah Madjer, Lakhdar Belloumi, Djamel Menad et l’in- vité de marque, Mohamed Aboutrika.

Mourad L.

L a cérémonie du Ballon d’Or 2015, organi-

sée avant-hier à l’Ecole supérieure de

l’hôtellerie à AÎn Benian, a tenu toutes

ses promesses et a été le fait marquant de cette soirée. Rien n’a été laissé au hasard, c’est ce qui a plu aux présents à cet évé- nement. Les gens de la presse écrite et de l’audio-visuel étaient ébahis par la qualité de l’organi- sation, mais aussi du décor, et les nombreuses personnalités de marque, qui ont rehaussé l’évé- nement par leur présence. Sans oublier l’invité de marque, Moha- med Aboutrika, le joueur vedette de la sélection égyptienne, qui a aussi donné un autre charme à cette cérémonie du Ballon d’Or algérien 2015.

Abdelghani Laïb (Radio Chaîne 1) :

«La cérémonie du Ballon d’Or a été grandiose, c’est devenu une tradition»

«Ce n’est pas une première et il ne faut pas s’étonner de voir autant de monde dans une belle soirée comme celle organisée par le groupe Le Bu- teur/El Heddaf qui confirme son professionna- lisme et son sérieux, dans le développement du football national. Ça a été une réussite , grandiose cette cérémonie du Ballon d’Or et Mahrez mérite d’être sacré meilleur joueur et ce qu’il fait avec Lei- cester et la sélection nationale plaide en sa faveur et c’est logique qu’il soit Ballon d’Or 2015.»

Youcef Tazir (Agence Presse Allemagne) : «C’était une cérémonie de haute facture et Mahrez mérite cette consécration»

«C’est vrai- ment toujours un plaisir d’être parmi ce beau monde, dans une aussi grandiose cérémonie et je pense que Mah- rez mérite son Ballon d’Or. C’est une fête de haute facture et les responsables du Buteur/El Heddaf ont été à la hauteur de l’événement, comme le veut la tradition.»

facture et les responsables du Buteur/El Heddaf ont été à la hauteur de l’événement, comme le

Hafid Daâmèche (Agence Presse France) : «On remercie Le Buteur/El Heddaf pour cette belle soirée et sa contribution au développement du football algérien »

«On tient à remercier Le Buteur/El Heddaf pour cette belle soirée sportive et surtout pour sa contri- bution au développement du football algérien, à tra- vers l’organisation de tels événements. C’est un honneur de couvrir un événement pareil auquel plusieurs invités de marque ont pris part. Quant à l’heureux lauréat, Mahrez, il mérite amplement ce Ballon d’Or et on lui souhaite grande réussite à l’avenir.»

l’heureux lauréat, Mahrez, il mérite amplement ce Ballon d’Or et on lui souhaite grande réussite à

Farouk Khelif (El Nahar TV) :

«La présence de toutes ces personnalités est une preuve de la réussite de l’événement»

«C’est vrai- ment fantastique et exceptionnel ce que vient de réussir le groupe Le Buteur/El Hed- daf à l’occasion de cette agréable soirée du Ballon d’Or. La présence de personnalités, à l’instar d’Ould Ali El Hadi, ministre de la Jeunesse et des Sports, d’Azzedine Mihoubi, ministre de la Culture, de Mustapha Berraf, Raouraoua, Aboutrika, Mad- jer, Bencheikh, Kerbadj et les autres invités de marque est une preuve de la réussite de cet événement sportif qui re- vient chaque année

et les autres invités de marque est une preuve de la réussite de cet événement sportif

Hani Chriet (Radio Chaîne 1) :

«Cette fête du Ballon d’Or a été une totale réussite»

«Cette fête du Ballon d’Or 2015 a été une to- tale réussite sur tous les plans. Les animateurs étaient à la hauteur, les invités de marque ont rehaussé de leur pré- sence cette cérémonie, sans oublier la star de la soirée Mahrez, mais aussi l’invité de marque, Mohamed Aboutrika.»

sence cette cérémonie, sans oublier la star de la soirée Mahrez, mais aussi l’invité de marque,

Nordine Metali ( Waqt El Djazaïr) :

«La façon d’organiser

cérémonie reflète le grand professionnalisme du groupe Le Buteur/El Heddaf»

«La façon d’organiser cette cérémonie reflète le grand pro- fessionnalisme du groupe Le Buteur/El Heddaf. On ne peut que féliciter les responsables de cette entreprise de médias qui confirme sa place de leader dans le monde de la presse. Mahrez a été sacré Ballon d’Or 2015 et il le mérite, même si les cinq autres nominés méritaient eux aussi. La pré- sence de Mohamed Aboutrika et des autres personnalités ont donné plus de charme à cette grandiose cérémonie.»

cette

sence de Mohamed Aboutrika et des autres personnalités ont donné plus de charme à cette grandiose

Kamilia Abdellaoui (El Bilad TV) :

«Le Ballon d’Or a été un grand et important événement»

Ballon d’Or a été un grand et important événement» «Le Ballon d’Or de cette année a

«Le Ballon d’Or de cette année a été une totale réussite sur tous les plans. C’est un grand et important rendez-vous à ne pas rater et les organisateurs Le Buteur et El Heddaf sont à féliciter pour tout ce qu’ils font dans le développe- ment du football national. La consécration de Mahrez comme Ballon d’Or 2015 est méritée et il sera encore meil- leur à l’avenir. On lui souhaite d’autres consécrations sur le double plan individuel et avec son équipe.»

Laâlali Djamel Eddine (Saoudi Sport) : «Le groupe Le Buteur/El Heddaf a réussi la cérémonie du Ballon d’Or»

«Le groupe Le Buteur/El Heddaf a réussi la cérémonie du Ballon d’Or 2015 et tout ce beau monde invité a été ébahi par la parfaite organisation et surtout ces distinctions aux footballeurs, que ce soit de la nouvelle ou de l’ancienne génération. Rien n’a été laissé au hasard et tout s’est déroulé dans de bonnes conditions et dans une bonne ambiance de fête. Mahrez mérite d’être sacré Ballon d’Or 2015 pour tout ce qu’il a donné aux Verts et à son club Leicester City.»

mérite d’être sacré Ballon d’Or 2015 pour tout ce qu’il a donné aux Verts et à

Amar Ouksili (Radio Chaîne 2) :

«Le Buteur et El Heddaf nous a ont habitués à ce genre d’événement et c’était exceptionnel»

«Ce n’est pas une première et ce ne sera pas la dernière. Le Buteur et El Heddaf nous ont toujours ha- bitués à ce genre d’événement. Cette fois, ils ont réussi leur pari en étant à la hauteur des aspirations de ceux qui ai- ment la balle ronde. La cérémonie a été au top et la présence des Aboutrika, Drif, Ould Ali El Hadi, Raouraoua, Berraf et les autres est une parfaite il- lustration du professionnalisme de ce groupe de médias.»

El Hadi, Raouraoua, Berraf et les autres est une parfaite il- lustration du professionnalisme de ce

Mohamed Aïssani (APS) : «Le groupe Le Buteur/El Heddaf s’est distingué par son grand professionnalisme» «Chaque

distingué par son grand professionnalisme» «Chaque année, le groupe Le Buteur/El Heddaf confirme son

année, le groupe Le Buteur/El Heddaf confirme son professionna- lisme et surtout son savoir-faire dans ce genre d’événement. Tout était au top durant la soirée, les animateurs, les invités de marque, le décor, les distinctions et enfin cette belle consécration de Riyad Mahrez qui mérite ce trophée du Bal- lon d’Or.»

Sofiane Meheni (TV KBC) :

«Le Buteur/El Heddaf s’est illustré dans cette soirée exceptionnelle»

«Un grand bravo pour les or- ganisateurs de cette soirée du Bal- lon d’Or. Le groupe Le Buteur/El Hed- daf a démontré son grand profes- sionnalisme et se distingue à nouveau pour cette 15e édi- tion du Ballon d’Or. Comme à son habitude, il a été à la hauteur de son statut de numéro un dans le monde de la presse en Algérie. Quant au Ballon d’Or 2015, Mahrez, il le mérite amplement et ce qu’il fait avec les Verts et dans son club est exceptionnel et on lui souhaite d’autres suc- cès dans sa carrière de joueur.»

avec les Verts et dans son club est exceptionnel et on lui souhaite d’autres suc- cès

Moâd Nemroudi (Numidia News) :

«La présence d’Aboutrika est une preuve de la réussite de l’événement»

l«Je re- mercie Le Buteur/El H e d d a f pour son invitation et la réussite de cette soirée du Ballon d’Or 2015. Je pense que la présence de Moha- med Aboutrika, la star du football égyptien, en est la parfaite illustration pour cet événement annuel qu’organise Le Buteur/El Heddaf.»

du football égyptien, en est la parfaite illustration pour cet événement annuel qu’organise Le Buteur/El Heddaf.»
Kamel Mehoui (Ennahar) : «La soirée a été grandiose et on a vécu des mo-

Kamel Mehoui

(Ennahar) :

«La soirée a été grandiose

et on a vécu des mo- ments riches en émotion» l«Il n’y a rien à dire et à rajouter que de remercier Le Buteur/El Heddaf pour cette grandiose cérémonie du Ballon d’Or dans sa quinzième édition. C’est vraiment exceptionnel cette soirée du Ballon d’Or et on a vécu des moments riches en émotion, comme la déclaration d’Aboutrika qui a confié que s’il venait à mourir, il sera enterré avec le maillot mentionné dessus Gaza.»

Rachid Abbad (Liberté) : «Comme à l’accoutumée, Le Buteur/El Heddaf n’a pas dérogé à la

Rachid Abbad (Liberté) : «Comme à l’accoutumée, Le Buteur/El Heddaf n’a pas dérogé à la règle en réussissant un grand événement»

l«Le groupe Le Bu- teur/El Heddaf n’a pas dé- rogé à la règle et à ses traditions en réussissant une soirée de premier ordre. Chaque année, ce groupe confirme son pro- fessionnalisme et sa mon- tée en puissance dans le monde des médias. La consécration de Mahrez est amplement méritée et la présence de personnali- tés sportives artistiques et politiques du pays est la parfaite illustration du sé- rieux dans le travail de cet organe de presse. Sans ou- blier l’invité de marque Aboutrika qui a rehaussé de sa présence cet évène- ment.»

N° 3257 e Ballon d’Or Mardi 11 15 26 janvier 2016 Comme c’est le cas
N° 3257
e Ballon d’Or
Mardi
11
15
26 janvier
2016
Comme c’est le cas à l’occasion de chaque édition du Ballon d’Or algérien…
La consécration de Mahrez reprise
par les médias étrangers
C ette 15 e édition du Ballon d’Or algérien organisée par Le Buteur et El Heddaf a
été reprise par de nombreux confrères étrangers, des médias arabes ainsi
qu’en France, en Angleterre, en Espagne et au Portugal. Les médias étrangers
se sont penchés davantage sur les performances de l’attaquant de Leicester
City et de la sélection algérienne. Ils étaient unanimes à dire que Mahrez mé-
rite amplement son trophée vu ce qu’il est en train de réaliser avec son club. Bien évi-
demment, ces médiats n’ont pas manqué de parler de la présence de la star égyptienne
Mohamed Aboutrika, l’invité d’honneur de cette cérémonie grandiose.
A. A.
«Mahrez remporte le 15 e Ballon d’Or algérien» «Ryad Mahrez vient d’être récompensé dans son

«Mahrez remporte le 15 e Ballon d’Or algérien»

«Ryad Mahrez vient d’être récompensé dans son pays en remportant le 15 e Bal- lon d’Or algérien. Le joueur de Leices- ter City a succédé à l’attaquant du FC Porto Yacine Brahimi qui avait rem- porté le 14 e Ballon d’Or algérien. Les dernières performances de Mahrez lui ont permis de décrocher haut la main ce titre en Algérie.»

permis de décrocher haut la main ce titre en Algérie.» «Mahrez, Ballon d’Or algérien» «L’attaquant de

«Mahrez,

Ballon d’Or

algérien»

«L’attaquant de Lei- cester City, en l’oc- currence Ryad Mahrez, qui brille en Premier League, vient de remporter le titre de meilleur joueur algérien. Il a été récompensé di- manche soir par les siens, en Algérie, en présence de nombreuses personnali- tés sportives et politiques. Mahrez a donc remporté le 15 e Ballon d’Or algé- rien. Une récompense pas facile à dé- crocher puisque Brahimi (FC Porto) et Slimani (Sporting Lisbonne) étaient eux aussi de la course.»

(Sporting Lisbonne) étaient eux aussi de la course.» «Mahrez élu meilleur joueur algérien» «Le joueur de

«Mahrez élu meilleur joueur algérien»

«Le joueur de Leicester City Ryad Mahrez vient de remporter le titre de meilleur joueur algérien de l’année 2015. L’international algérien, qui en- chaîne les bonnes performances en Premier League, a été élu meilleur joueur. Un titre de plus dans le palma- rès du joueur qui espère décrocher, désormais, un titre collectif avec Lei- cester.»

désormais, un titre collectif avec Lei- cester.» Mundo Deportivo : «Mahrez Ballon d’Or algérien 2015»

Mundo Deportivo : «Mahrez Ballon d’Or algérien 2015»

«Au cours d’une cérémonie organisée dimanche soir à Alger, l’international algérien et pensionnaire de Leicester, City Ryad Mahrez, a remporté le Bal- lon d’Or algérien de l’année 2015. Mah- rez a devancé Brahimi et Slimani qui ont décroché respectivement les 2 e et 3 e places. Mahrez a devancé ses compa- triotes, vu ses performances avec son club. Pour rappel, l’attaquant de Va- lence Sofiane Feghouli a terminé à la 5 e place.»

«Mahrez remporte le Ballon d’Or algérien» «Encore très en vue samedi lors de la vic-

«Mahrez

remporte le

Ballon d’Or

algérien»

«Encore très en vue samedi lors de la vic- toire 3-0 de Leicester City face à Stoke City, Riyad Mahrez (24 ans) a reçu dimanche soir à Alger le Ballon d'Or algérien 2015. Décernée depuis 2001 par El Heddaf-Le Buteur, cette distinction récompense le meilleur joueur algérien de l'année grâce au vote des capitaines d'équipes, entraî- neurs et présidents de club de L1 algé- rienne, du sélectionneur national, du capitaine de l'Equipe nationale et des mé- dias algériens. L'ailier des Foxes succède à Yacine Brahimi (FC Porto).»

des Foxes succède à Yacine Brahimi (FC Porto).» «Ballon d’Or algérien : Mahrez sans surprise !»

«Ballon d’Or

algérien :

Mahrez sans

surprise !»

surprise

que l’attaquant de Lei-

cester City a rem- porté, dimanche soir, le Ballon d’Or algérien de l’année 2015. L’international al- gérien s’est dit très ému et fier d’avoir rem- porté ce sacre. Le trophée lui a été remis des mains de la star égyptienne Mohamed Aboutrika qui s’est dit ravi d’être une nou- velle fois l’invité de marque de cette 15 e cé-

rémonie organisé chaque année par El Heddaf-Le Buteur.»

«C’est

sans

chaque année par El Heddaf-Le Buteur. » «C’est sans «L’attaquant de Leicester City Mahrez remporte le

«L’attaquant de Leicester City Mahrez remporte le Ballon d’Or algérien»

«Les performances de

Ryad Mahrez avec Lei- cester City lui ont permis de décrocher le Ballon d’Or algérien 2015. Victorieux avec son équipe cette semaine, après une large victoire de 3 buts à 0, Ryad Mahrez a vécu un heureux événement en remportant le Ballon d’Or 2015, après avoir pris le dessus sur son prédécesseur Brahimi. Les résultats du vote ont été comme suit : Mahrez 29.51%, Brahimi 28.84%, Slimani 17.38%, Ghoulam 11.56%, Feghouli 6.50% et Sou- dani 6.34%.»

17.38%, Ghoulam 11.56%, Feghouli 6.50% et Sou- dani 6.34%.» «Ballon d’Or algérien : Slimani et Brahimi

«Ballon d’Or algérien : Slimani et Brahimi battus par Mahrez»

«Finalement, c’est Ryad Mahrez qui a été désigné meilleur joueur algérien de l’année 2015. L’attaquant de Leicester City a de- vancé son prédécesseur, en l’occurrence l’attaquant du FC Porto Yacine Brahimi, qui a terminé en seconde position. Quant à l’attaquant du Sporting Lisbonne Islam Sli- mani, il a terminé au 3 e rang. Pour rappel, c’est la première fois que Mahrez remporte ce titre, après avoir réalisé de belles perfor- mances cette saison avec son club.»

«Mahrez Ballon d’Or algérien 2015 en présence d’Aboutrika» «C’est dans la soirée de di- manche
«Mahrez Ballon d’Or
algérien 2015 en
présence
d’Aboutrika»
«C’est dans la soirée de di-
manche que l’international algérien et atta-
quant de Leicester City, Ryad Mahrez, a
remporté la 15 e édition du Ballon d’Or algérien.
La cérémonie a été marquée par la présence de
nombreuses personnalités sportives algé-
riennes, à l’image de Rabah Madjer mais aussi
de la star égyptienne Mohamed Aboutrika qui a
été l’invité d’honneur lors de cette soirée. Ainsi,
Mahrez succède à Brahimi qui a été le lauréat
de la précédente édition.»
«Mahrez Ballon d’Or algérien
de l’année 2015»
«Après un duel très rude entre les trois candi-
dats, c’est finalement Ryad Mahrez qui a été
sacré Ballon d’Or algérien 2015. Mahrez a de-
vancé son prédécesseur Brahim ainsi que l’atta-
quant du Sporting Lisbonne Islam Slimani. De
l’avis de l’ensemble des observateurs, Mahrez
mérite son trophée puisqu’il est actuellement
l’homme le plus en forme de la sélection algé-
rienne mais aussi de son
club, Leicester City.»
«Aboutrika remet
à Mahrez le Ballon
d’Or algérien»
«Invité de cette 15 e cérémonie du Ballon d’Or
algérien, l’ancien capitaine de la sélection égyp-
tienne Mohamed Aboutrik,a a remis le trophée
de meilleur joueur algérien de l’année 2015 à
l’attaquant de Leicester City, Ryad Mahrez. C’est
la seconde fois que la star égyptienne est invitée
en Algérie pour assister à cette cérémonie. La
première fois, c’était lors de
l’édition de 2008.»
«Mahrez reçoit le
Ballon d’Or algérien
des mains
d’Aboutrika»
«L’attaquant du FC Porto Bra-
himi a été détrôné par son compatriote Ryad
Mahrez, dimanche soir, à l’occasion de la 15 e
édition du Ballon d’Or algérien. Le jeune atta-
quant de Leicester City a remporté le titre de
meilleur joueur pour l’année 2015, après son
brillant parcours avec son club en Premier
League anglaise. Et c’est des mains de la star
égyptienne Mohamed Aboutrika que Mahrez a
reçu son trophée.»
«Mahrez, Ballon
d’Or algérien
2015»
«Les quotidiens sportifs
El Heddaf et Le Buteur ont organisé, dimanche
soir, la 15 e cérémonie du Ballon d’Or algérien.
Une édition à travers laquelle le meilleur joueur
algérien remporte le trophée. Et c’est Ryad
Mahrez qui a été récompensé. Le lauréat a reçu
son trophée de la part de la star égyptienne
Mohamed Aboutrika, l’invité d’honneur.»
«Mahrez succède à Brahimi» «La 15 e édition du Ballon d’Or, organisée par El Heddaf
«Mahrez succède à Brahimi»
«La 15 e édition du Ballon d’Or, organisée
par El Heddaf et Le Buteur, a été marquée
par la présence de Mohamed Aboutrika. La
star égyptienne se trouvait en compagnie
de la star algérienne Rabah Madjer. Et c’est
l’attaquant Ryad Mahrez qui a remporté ce
15 e Ballon d’Or algérien, succédant ainsi à
son compatriote Yacine Brahimi qui l’avait
remporté lors de la précédente édition.»
«Mahrez élu
Ballon d’Or
algérien 2015»
«C’est Ryad Mahrez qui a
remporté le Ballon d’Or
algérien, pour la première
fois de sa carrière. L’inter-
national algérien a été désigné par les spé-
cialistes comme étant le meilleur joueur
algérien de l’année 2015. Normal, lorsqu’on
voit tout ce que le joueur est en train de réa-
liser en Angleterre avec son club Leicester
City. Cette consécration va certainement
motiver davantage le joueur qui reste en
course pour le titre de champion d’Angle-
terre.»
«Mahrez sacré
Ballon d’Or
algérien»
«Après Yacine Bra-
himi qui l’a remporté l’année écoulée, Ryad
Mahrez a été désigné meilleur joueur algé-
rien 2015, lors d’une cérémonie organisée
par les quotidiens spécialisés El Heddaf et
Le Buteur. C’est l’invité de marque Abou-
trika qui a remis le trophée à Mahrez.»
«Mahrez
remporte le Ballon
d’Or algérien
2015»
«L’attaquant algérien de
Leicester City, Ryad
Mahrez, a été sacré Ballon d’Or algérien.
Lors d’une cérémonie organisée dimanche
soir à Alger, l’international algérien a été
désigné meilleur joueur algérien, après un
vote très large. La concurrence était rude
entre le vainqueur et son prédécesseur, en
l’occurrence Yacine Brahimi. Quant à Islam
Slimani, il a terminé à la 3 e place. Pour rap-
pel, il avait remporté ce titre en 2013.»
«Mahrez
détrône
Brahimi»
«Le 15 e Ballon d’Or
algérien est désor-
mais connu. Il s’agit de Ryad Mahrez. L’at-
taquant de Leicester City a été sacré Ballon
d’Or algérien, détrônant ainsi l’attaquant du
FC Porto Yacine Brahimi. La cérémonie a
été marquée par la présence d’un invité de
marque, Mohamed Aboutrika, la star égyp-
tienne. D’autres personnalités sportives
étaient aussi conviées à cette 15 e cérémonie
du Ballon d’Or.»
N° 3257 12 Mardi 26 janvier 15 e Ballon d’Or 2016 Mihoubi (Ministre de la
N° 3257
12
Mardi
26 janvier
15
e Ballon d’Or
2016
Mihoubi (Ministre de la Culture)
Mobilis réaffirme son engagement auprès
d’El Heddaf et Le Buteur
«Mahrez mérite son
Ballon d’Or…»

Mohamed Habib (DG de Mobilis) «Nous resterons toujours fidèles au Ballon d’Or»

opérateur na- tional de la té- léphonie mobile, Mobi- lis, a largement

contribué à la réussite de la cérémonie du Ballon d’Or al- gérien en sa qualité de spon- sor officiel de l’événement qui a connu dimanche der- nier la consécration de Riad Mahrez qui a succédé à Ya- cine Brahimi, lauréat de la

14e édition. Une cérémonie

que l’étoile du football égyp- tien, Mohamed Abou Trika,

a honorée par sa présence.

Mobilis a ainsi confirmé sa présence sur la scène foot- ballistique en s’engageant au- près des deux publications El Heddaf et Le Buteur pour le développement du football

national. Ce n’est pas la pre- mière fois que l’opérateur de la téléphonie mobile national

y contribue, cela fait des an-

nées qu’il est engagé dans cet événement, comme ce fut le cas lors de la précédente édi- tion dans une soirée mémo- rable avec la consécration de Yacine Brahimi et la pré- sence de stars mondiales telles que le Français, Frank Ribéry, et l’ex-capitaine de la Squadra Azzura, Franco Ba- rési. Et selon le premier res-

L

ponsable de Mobilis, Habib Saad, qui est intervenu au cours de la cérémonie, le partenariat entre Mobilis et les publications El Heddaf et Le Buteur est bien parti pour durer encore puisque l’opéra- teur national sera encore présent la saison prochaine pour soutenir les deux jour- naux spécialisés dans leur démarche qui consiste à contribuer au développe- ment du football algérien. Mohamed Habib, le direc- teur général de Mobilis, était

content de la réussite de cette cérémonie. Il a déclaré :

«Cette cérémonie est une réussite totale, j'en suis très content. La présence de Abou- trika a donné à cette cérémo- nie une grande envergure. Je suis content et je félicite El Heddaf et Le Buteur pour cette réussite. Nous allons res-

ter toujours aux côtés d’El Heddaf pour la cérémonie du Ballon d’Or qui est devenue une tradition. D’ailleurs, nous avons un contrat de partena- riat pour les autres éditions. Mobilis a toujours été der- rière les sportifs toutes catégo- ries confondues et nous sommes contents de ce que nous faisons».

confondues et nous sommes contents de ce que nous faisons». Le ministre de la Culture, Azzedine

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, est un fin connaisseur du football, comme le montre son analyse concernant la dis- tinction du milieu offensif de Leicester City,

Riyad Mahrez : «Mahrez mérite amplement son titre de meilleur joueur algérien eu égard à ce qu’il est en train de montrer en Angleterre et en équipe nationale. Ce n’est pas facile de s’imposer dans un aussi grand championnat. C’est aussi un garçon très gentil. Je dirai également que d’autres au- raient pu le gagner, ils sont tous d’un bon niveau international. C’est bien pour l’Algé- rie de pouvoir compter sur des joueurs de cette classe. C’est une fierté aussi de le voir briller avec son club et hisser le drapeau na- tional aussi haut. Donc c’est mérité même si je peux aussi dire que Slimani n’aurait pas démérité. Maintenant, d’autres joueurs font honneur au pays en se montrant surtout dévoués aux couleurs de l’Algérie lors des différentes échéances internationales, et c’est cela le plus important ».

«Une cérémonie réussie !»

Abordé à propos de la cérémonie du Ballon d’Or qui s’inscrit comme un événement in- contournable dans la scène sportive et mé- diatique en Algérie, Azzedine Mihoubi

sportive et mé- diatique en Algérie, Azzedine Mihoubi déclare : «Ce n’est pas la première fois

déclare : «Ce n’est pas la première fois que j’assiste à cette fête, on a passé une agréa- ble soirée en la présence des personnalités sportives et des acteurs de la scène cultu- relle et artistique. C’est une initiative qui en- courage le football, et El Heddaf nous a habitués à ce genre de cérémonies réussies avec une organisation parfaite ».

Moumen A.

Ould Ali (Ministre de la Jeunesse et des Sports) :

«C’est encourageant pour tout le sport»

Accosté à la fin de la cérémonie, le ministre de la Jeu- nesse et des Sports, El Hadi Ould Ali s’est dit content de

la réussite de cette cérémonie : «Cette cérémonie est une des grandes cérémonies du sport en Algérie. Ça permet d’élever le sport en général et le football en par- ticulier. D’ailleurs, aujourd’hui, il n’y a pas eu seulement Ryad Mahrez qui a été primé puisque même la sélection olympique ainsi que la sélection militaire ont émergé dernièrement en réalisant un parcours exceptionnel. J’espère qu’ils réussiront de bonnes performances à l’avenir pour le bien du football algérien».

de bonnes performances à l’avenir pour le bien du football algérien». PUB Anep : 402598 /Le

PUB

Anep : 402598 /Le Buteur du 26-01-2016
Anep : 402598 /Le Buteur du 26-01-2016
N° 3257 NATIONALE Mardi 26 EQUIPE 13 janvier 2016 Raouraoua Mandi dans l’équipe type de
N° 3257
NATIONALE
Mardi 26
EQUIPE
13
janvier
2016
Raouraoua
Mandi dans l’équipe
type de la semaine
Le capitaine d’équipe du Stade de Reims, Aïssa Mandi, qui
a permis à son équipe de revenir dans le match contre
Saint-Etienne et d’arracher un point inespéré, a été
très bien noté par les différents sites français. Ce
but égalisateur qui vaut un point précieux
pour les Rémois, lui a valu donc la note de
7/10. C’est donc en toute logique qu’il a été
désigné dans l’équipe type de la 22e jour-
née du championnat de France de
Ligue 1.
«Pas de match amical
pour l’EN en 2016 !»
Slimani dans
le Top 10 des
buteurs en Europe
Kadir annoncé au
Gazélec Ajaccio !
En marge de la cérémonie du Bal-
lon d’Or, le président de la Fédéra-
tion algérienne de football,
Mohamed Raouraoua, a été inter-
rogé sur la sélection nationale.
Parmi les questions qui lui ont été
posées, celle qui concerne le pro-
gramme des Verts pour l’année
2016. En effet, des informations
avaient fait part d’une éventuelle
programmation d’une rencontre
amicale au mois de juin pro-
chain, juste après le match à
Victoria, aux Seychelles,
pour le compte des élimi-
natoires de la CAN 2017
dont la phase finale aura
lieu sur le sol gabonais.
Mohamed Raouraoua
a ainsi précisé aux
médias que la déci-
sion a été prise de ne
pas disputer le
moindre match
amical durant
l’année 2016,
compte tenu du
calendrier très
chargé. A ce sujet,
il a déclaré :
Après avoir longtemps galéré, l'international al-
gérien, Foued Kadir, reprend du poil de la bête.
En effet, aligné pour la troisième fois de suite par
son entraineur dimanche soir contre le Real Ma-
drid, l'ancien Marseillais a joué plus d'une mi-
temps. Il a été remplacé à la 58' après s'être bien
donné et surtout participé au jeu défensif de son
équipe dans ce duel qui s'est soldé finalement sur
un score de parité, un but partout. Par ailleurs,
l'ex-milieu de terrain de Rennes est annoncé sur
Le buteur de l’Equipe nationale et du Spor-
ting Lisbonne intègre le Top 10 des buteurs
européens cette saison. Islam Slimani, qui a
réussi à marquer son 3e doublé de la saison, a
augmenté son capital buts à 16 réalisations
en 17 rencontres disputées. C’est ce qui lui a
permis de surclasser plusieurs joueurs euro-
péens. Un classement dominé par l’attaquant
argentin de Naples, Gonzalo Higuain, auteur
lui aussi d’un doublé face à la Sampdoria et
qui porte son record à 21 buts, cette saison.
le départ. Certains sites français affirment que le
Il occupe la 7e place avec Ronaldo,
Neymar et Benzema
joueur du Real Bétis Séville intéresse beaucoup le
nouveau promu en Ligue 1, à savoir le Gazélec
Ajaccio, rapporte notamment Footmercato.fr
«Compte tenu du
calendrier de la Fédé-
ration internationale
(FIFA), l'Equipe nationale
ne jouera aucun match
amical en 2016. Le pro-
gramme des Verts sera
chargé avec cinq matchs of-
ficiels au menu.» Le prési-
dent de la FAF semble être
très soucieux par rapport à la
qualification en Coupe du
monde 2018 : «Nous allons
jouer d'abord face à l'Ethiopie,
les Seychelles puis le Lesotho
pour les qualifications de la
CAN-2017, avant d'entamer le 3e
tour des éliminatoires du Mon-
dial-2018 avec deux rendez-vous pro-
grammés pour octobre et novembre
prochains.»
«Pour Ounas et Benzia, je ne
veux pas polémiquer»
La question la plus importante
concerne Adam Ounas et Yasine
Benzia. Les deux joueurs avaient, en
effet, rencontré le sélectionneur na-
tional, Christian Gourcuff, en
France où ils avaient tous les
deux demandé du temps,
avant de rejoindre les
Verts, au moment où le
président de la FAF,
Mohamed Raouraoua,
avait déclaré lors de
son point de presse
qu’ils étaient presque
acquis. Le président
a été diplomatique
dans ses réponses,
comme à ses habi-
tudes, refusant de
polémiquer. Il a dé-
claré : «Je laisse la
presse française dire
ce qu'elle veut à pro-
pos de ces deux
joueurs. Je refuse de
trop m'étaler sur ce
sujet. Une chose est sûre,
nous sommes toujours en
contact avec les joueurs
évoluant en Europe suscep-
tibles de renforcer l'équipe
première ou celle des
U23. Celui qui veut
venir est le bien-
venu, celui qui re-
fuse, je lui souhaite
bonne chance.» Au-
trement dit, on
comprend bien que
le patron de la FAF a
décidé de laisser la porte
ouverte devant Yassine
Benzia et Adam Ounas.
H.R.
Son entraineur s’oppose à son départ
De retour au premier plan, Foued Kadir semble
à présent incontournable au sein de son équipe.
Après avoir envisagé de le libérer cet hiver, la di-
rection du Bétis Séville a changé d’avis après l’in-
tervention de son nouvel entraineur. Kadir qui est
en contacts avec des équipes désireuses de l’enrô-
ler, a apprécié les déclarations de son coach et
semble aussi bien parti pour rester : «Kadir est un
Islam Slimani qui a joué 17 des 18 matchs
disputés par son équipe en championnat, oc-
cupe conjointement avec Benzema, Ronaldo
et Neymar la 7e place du classement des
meilleurs buteurs évoluant dans les différents
championnats européens. Avec 16 réalisa-
tions, Slimani a réussi à détrôner de grands
noms du football mondial, à l’image
d’Agüero (Manchester City), Giroud (Arse-
nal) et d’autres.
Gourcuff convoque 24
joueurs pour le stage des A’
bon joueur, je compte beaucoup sur lui, j’espère que
sa blessure n’est pas grave et qu’il va bientôt re-
prendre avec nous», disait le coach du Bétis hier
en conférence de presse. Une manière de décou-
rager les courtisans, cet hiver.
Un responsable technique
des Hammers l’a supervisé
Moumen A.
Comme révélé par Le Buteur il y a quelques
jours, Islam Slimani est dans le viseur de plu-
sieurs clubs anglais. Mais l’équipe qui est la
plus pressante pour l’engager, cet hiver, est
sans aucun doute West Ham. Les Hammers
séduits par les performances de l’internatio-
nal algérien du Sporting ont envoyé un res-
ponsable du staff technique pour le
superviser avant de revoir leur offre à la
hausse. C’est ce que révèle une source très au
fait du dossier Slimani. Le Sporting qui veut
redorer son blason et gagner le titre de cham-
pion cette année, n’espère pas un départ de
l’Algérien.
Moumen A.
Liste des joueurs convoqués
1 Asselah Malik (CRB)
2 Khedaïria Sofiane (ESS)
3 Hachoud Abderahmane (MCA)
4 Mohamed Khoutir Ziti (JSK)
5 Khoualed Nacer (USMA)
6 Arroussi Kheireddine (ESS)
7 Benayada Houcine (USMA)
8 Naâmani Mohamed (ASO)
Halliche déjà prêt pour
les matchs officiels
9 Boudebouda Brahim (USMA)
10 Zeghdane Toufik (MCA)
Réunion hier
11 Aouadj Sid Ahmed (MCA)
12 Sayah Saïd (JSS)
Raouraoua-
13 Aït Ouamar Hamza (USMH)
présidents de club Une réunion a eu lieu, hier, au Centre tech- nique national de
présidents de club
Une réunion a eu lieu, hier, au Centre tech-
nique national de Sidi Moussa entre le président de
la FAF, Mohamed Raouraoua, et les présidents de
club de Ligue 1 Mobilis. L’objet de cette réunion est
de revoir la politique des clubs, éponger les dettes
des clubs et surtout les cotisations des joueurs à
la CNAS. Il a été décidé que la Ligue publie un
nouveau modèle de contrat type.
M.A.

Le défenseur central et capitaine d’équipe de l’EN, Rafik Halliche, est de retour à la com- pétition. Après plusieurs séances de rééducation et de préparation individuelle, l’ancien joueur de Coimbra et Fulham s’entraine de nouveau avec ses cama- rades. Halliche a même disputé deux matchs amicaux. Son entraineur a d’ailleurs demandé aux dirigeants du Qatar SC de se séparer du joueur marocain Belmaâlam pour pouvoir engager Halliche comme licence étrangère en championnat. Il sera dans une semaine ou deux déjà prêt pour les matchs officiels, indiquent plusieurs rapports de presse qataris.

Christian Gourcuff a commu- niqué, hier, une liste de 24 joueurs locaux pour le stage de préparation prévu entre le 1er et le 3 février au Centre technique national de Sidi Moussa. Le tech- nicien français a décidé de pro- grammer ce stage dans le but de voir un nombre important de joueurs pour, éventuellement, convoquer les meilleurs, en prévi- sion des prochaines échéances de l’équipe A. Pour ce qui est des gar- diens de but, deux d’entre eux ont été retenus seulement pour le stage. Il s’agit des habitués, à sa- voir Malik Asselah et Sofiane Khedaïria. En défense, il y a trois nouveautés, en l’occurrence Ar- roussi de l’ESS, Zeghdane du Mouloudia et de Naâmani Moha- med de l’ASO. Au milieu du ter- rain, on note plusieurs nouveautés. Par ailleurs, des joueurs vont être supervisés au cours de ce stage, comme Niati (CRB), Haddad (DRBT) et Ben- debka (NAHD).

14 Haddad Fouad (DRBT)

15 Karaoui Amir (MCA)

16 Niati Belkacem (CRB)

17 Bendebka Sofiane (NAHD)

18 Koudri Hamza (USMA)

19 Gourmi Khaled (MCA)

20 Saâyoud Amir (DRBT)

21 Boulaouidet Mohamed (JSK)

22 Nekkache Hichem (CRB)

23 Belkheir Abdennour (JSS)

24 Moussi Abdeslam (MCO)

Amir (DRBT) 21 Boulaouidet Mohamed (JSK) 22 Nekkache Hichem (CRB) 23 Belkheir Abdennour (JSS) 24 Moussi
N° 3257 14 LIGUE Mardi 26 JSK 1
N° 3257
14
LIGUE
Mardi 26
JSK
1
N° 3257 14 LIGUE Mardi 26 JSK 1 janvier 2016 Il devait réintégrer le groupe hier
janvier 2016 Il devait réintégrer le groupe hier Harrouche d’attaque face à l’USMA E ncore
janvier
2016
Il devait réintégrer le groupe hier
Harrouche
d’attaque face
à l’USMA
E ncore une bonne nouvelle ! Alors que le
défenseur central Ali Rial se porte
beaucoup mieux et devrait être d’attaque
la semaine prochaine en prévision
du Clasico face à l’USMA, un autre
joueur devrait connaître ses grands
débuts avec la JSK ce week-end. Il
s’agit de la nouvelle recrue, Hocine
Harrouche. Enrôlé cet hiver en provenance du
RCA, le meneur de jeu, qui a déjà fait l’impasse
sur les deux premières rencontres de la phase
retour à cause d’une blessure à l’adducteur,
devait reprendre hier soir le travail avec ses
coéquipiers. A en croire une source bien
informée, Harrouche ne ressent plus
aucune douleur et devrait même
réintégrer le groupe à la reprise. Un
élément de taille devrait être opérationnel
prochainement. Les qualités de Harrouche lui
permettront facilement de gagner sa place dès son
retour. Il devrait être associé à Mebarki pour animer
le je
Il effectuera un contrôle aujourd’hui
Et pour ne pas prendre de risque et avoir l’autorisation du
médecin, Hocine Harrouche devrait rallier aujourd’hui la capitale
pour effectuer un contrôle pour qu’il soit définitivement fixé. Le moins
que l’on puisse dire est que Bijotat est très impatient pour l’aligner. Il croit
dur comme fer que Harrouche apportera un grand plus à l’équipe. A rappeler
que la JSK doit à tout prix éviter la défaite contre les Usmistes pour espérer
terminer la saison en haut du tableau.
«Bijotat peut compter sur moi »
Interrogé par nos soins hier après-midi, Hocine Harrouche a tenu à rassurer
les supporters de la JSK concernant son retour à la compétition : «Je vais
beaucoup mieux. Ma blessure n’est qu’un mauvais souvenir. D’ailleurs, je vais même
réintégrer le groupe ce soir (hier, ndlr) dans l’espoir de travailler avec mes
coéquipiers. Pour que je sois fixé, je vais effectuer un contrôle. Bijotat peut compter
sur moi face à l’USMA, je suis prêt. »
S. Djoudi

Boulaouidat

convoqué en équipe A’

A en croire une source bien informée, l’attaquant Mohamed El Hadi Boulaouidat a été convoqué pour un stage avec l’équipe nationale des locaux. Le deuxième meilleur buteur des Canaris a été en effet récompensé pour tout le travail qu’il a effectué depuis son arrivée à la JSK. Le stage débutera ce lundi soit après le Clasico qui mettra aux prises les Usmistes avec les Kabyles. A noter que même l’arrière gauche Houari Ferhani devrait aussi être retenu pour ce stage.

«Tout le mérite revient à la JSK »

A peine l’information tombée, nous avons joint l’attaquant Boulaouidat, qui s’est montré aux anges, lui qui a toujours rêvé d’une convocation chez les Verts :

«Je ne m’attendais pas trop mais je tiens à dire que je suis très heureux. C’est le fruit d’un grand travail. Je me suis donné à fond pour en arriver là et je ne vais pas baisser les bras. Tout le mérite revient à la JSK, c’est grâce à elle que je suis ici aujourd’hui. »

«Défendre à

fond

nos chances»

En évoquant le Clasico face à l’USMA, Boulaouidat n’a pas manqué l’occasion de dire que les joueurs doivent à tout prix se racheter : «Le match nul concédé à domicile face à l’USMA est resté en travers de la gorge. On aurait aimé glaner trois autres points pour remonter au classement. Désormais, on n’a pas le droit à l’erreur. Il faut se racheter face à l’USMA même si que la partie s’annonce difficile. Il faut défendre à fond nos chances car on est capables de réaliser un bon résultat. » S. D.

Reprise hier après-midi

l l

Le deuxième homme de la JSK s’est confié au Buteur

Azlef : «Notre objectif est de terminer sur le podium»

notre départ dans cette phase retour est encourageant avec 4 points récoltés en 2 rencontres. Maintenant, il faut qu’on se tourne vers notre prochain match face au leader. Certes, ce n’est jamais évident de jouer l’USMA à Bologhine mais on ira à Alger avec la ferme intention de repartir avec les trois points.»

«Rahal sera régularisé prochainement»

Azlef s’est aussi exprimé au sujet d’une affaire qui a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours, celle de Rahal qui n’a toujours pas été régularisé par sa direc- tion. «Tous les joueurs ont été régularisés, excepté un ou deux joueurs, dont Rahal. J’ai entendu dire que la direction n’allait pas procéder au paiement du joueur. C’est totalement faux. C’est juste parce qu’on a commencé par régulariser les sa- laires de la saison passée. Le concernant, je peux vous assurer qu’il n’a absolument pas approché la direction ni avant son départ avec la sélection militaire, ni après. En tout cas, il sera régularisé pro- chainement», a-t-il ajouté.

«Tafni continuera avec nous la saison

prochaine»

Un autre dossier, celui des jeunes joueurs, notamment Tafni, fait l’objet de plusieurs discussions au sein de la direc- tion kabyle. «Je pense que c’est le moment pour parler avec lui. Il a montré beau- coup de belles choses ces derniers temps. Et il est fort possible qu’il fasse partie du groupe professionnel dès la saison pro- chaine. En tout cas, on a revalorisé son salaire et on discutera avec lui d’une pro- bable prolongation», a-t-il précisé.

«La fête du Ballon d’Or fut une réussite»

Enfin, il nous a parlé de la fête du Bal- lon d’Or organisée, avant-hier, par Le Buteur et El Haddaf et qui a vu la consé- cration de la star des Foxies, Riadh Mahrez. «Je n’ai pas pu assister à la fête du Ballon d’Or pour des raisons fami- liales mais j’ai eu l’occasion de voir la cé- rémonie sur le petit écran. Cette fête fut une réussite et ce genre d’initiative est très encourageant pour le milieu sportif en gé- néral et footballistique en particulier. J’es- père y assister la saison prochaine», a-t-il conclu. Adel A.

Comme attendu, les joueurs ont repris le chemin des

entrainements, hier en fin d’après-midi, en vue de leur

prochaine sortie en championnat. Une séance qui s’est déroulée dans une bonne ambiance, au stade du 1er- Novembre.

Raiah en solo, Malo absent

l l Le milieu de terrain kabyle, Malik Raiah, qui souffre d’un rhume, s’est entrainé en solo, hier, lors de la séance de reprise. Quant à son coéquipier,

lors de la séance de reprise. Quant à son coéquipier, Doukha reprend Le gardien de but
Doukha reprend Le gardien de but de la JSK, Azzedine Doukha, était présent hier soir
Doukha
reprend
Le gardien de but de la JSK,
Azzedine Doukha, était présent hier
soir à Tizi Ouzou à l’occasion de la
reprise des entraînements. L’international
kabyle, qui se sent beaucoup mieux, ne
sera en effet absent face à l’USMA. Il
devrait rejouer contre le CRB. A en croire
nos sources, Doukha retournera à Sidi
Moussa ce mercredi pour y rester deux
jours afin de poursuivre les soins.
Malo
grippé
Le défenseur central de la
JSK, Patrick Malo, souffre
d’une forte grippe et de fièvre.
Invité à la cérémonie du Ballon
d’Or, le Burkinabé n’a pas pu se
déplacer à Alger. Seul Diawara
était présent.
Bijotat
présent à la
reprise
Profitant de la journée de repos
accordée aux joueurs, l’entraîneur
de la JSK, Dominique Bijotat, est
rentré chez lui en France pour régler
quelques affaires personnelles. Il a
regagné le pays hier matin. Il
était présent à la reprise qui
s’est déroulée en fin
d’après-midi.
la reprise qui s’est déroulée en fin d’après-midi. Patrick Malo, lui aussi enrhumé, il ne s’est

Patrick Malo, lui aussi enrhumé, il ne s’est pas déplacé au stade préférant rester chez lui pour bien récupérer.

Rahal en stage avec l’EN militaire

L e deuxième homme de la JSK, Malik Azlef, s’est exprimé sur nos

colonnes sur plusieurs dos- siers concernant les Canaris, notamment leurs objectifs pour cette fin de saison. «Le championnat est encore long. Il reste 13 matchs à jouer durant cette deuxième partie de cham- pionnat, soit 39 points sont encore en jeu. On va donc essayer de bien gérer nos prochaines sorties pour atteindre notre but qui est de ter- miner à la deuxième ou à la troi- sième place. On croit vraiment en nos chances, de plus on n’est pas loin du podium», a-t-il annoncé.

l

La séance de reprise d’hier

l

a été marquée aussi par

l’absence de Faouzi Rahal. En effet, l’attaquant kabyle a intégré le stage de l’EN militaire. Il devrait réintégrer le groupe avant le prochain Clasico face à l’USMA.

Biquotidien

aujourd’hui

l Après une journée de repos le

l

dimanche et une séance

globalement légère, les protégés de Dominique Bijotat s’entraineront à raison de deux fois aujourd’hui en prévision de leur prochain rendez-vous. La première séance aura lieu le matin et sera consacrée au travail physique, tandis que la deuxième est prévue en fin d’après- midi et touchera essentiellement le volet technique.

USMA-JSK, ce samedi à 16h

l l La Ligue a programmé le prochain Clasico qui opposera les

«On ira à Bologhine pour les trois points»

Par ailleurs, le bras droit de Mo- hand Cherif Hannachi a évoqué la dernière sortie de la JSK face au MOB durant le derby kabyle ainsi que le prochain Clasico face à l’USMA, à Bologhine : «Le nul face au MOB a un goût de défaite. On pouvait mieux faire. Mais bon,

Usmistes aux Canaris samedi prochain. Le coup d’envoi est prévu à partir de 16h. Par ailleurs, nous avons appris d’une source bien informée que ce choc de la 18e journée sera retransmis sur le petit écran.

N° 3257 Mardi 26 15 Janvier 2016 JSK MCA Le Mouloudia écope de deux matchs
N° 3257
Mardi 26
15
Janvier
2016
JSK
MCA
Le Mouloudia écope de
deux matchs à huis clos
Pendant ce temps, Hannachi et ses
hommes devraient chercher le moyen
de convaincre le joueur.
Malik Azlef : «On a fait
une offre à Raïah»
Afin d’avoir de plus amples informa-
tions concernant l’avenir du milieu de
terrain kabyle, nous avons pris attache
avec le deuxième homme du club
phare du Djurdjura, Malik Azlef, qui
nous a assuré que le club a récem-
ment formulé une offre intéres-
sante au joueur et qu’une réponse
finale est attendue. «Personnelle-
ment, j’ai beaucoup discuté avec
Raïah concernant une probable
prolongation. Sauf qu’à chaque
fois, il me demande de reporter la
discussion à une date ultérieure.
Ce qu’on a compris et accepté. Il
sait très bien qu’il doit beaucoup
sa réussite à la JSK. Il a grandi au
club et les dirigeants l’ont tous aidé
pour qu’il puisse atteindre le ni-
veau qui est le sien actuellement.
J’ai demandé durant la saison der-
nière à ce qu’il ait plus de chance
pour exprimer son immense ta-
lent. Je lui ai même augmenté
son salaire lorsque j’ai su qu’il
percevait un salaire pas vrai-
ment à la hauteur de ses ca-
pacités. Maintenant, on lui a
fait une offre de l’ordre de
120 millions de centimes par
mois. C’est un joueur profes-
sionnel et il sait pertinem-
ment ce qui est bien pour
lui.»
Aujourd’hui
biquotidien à
Ain Benian
Le derby face à l’USMH aura
lieu à huis clos au 5-Juillet
Islam T.
Aujourd’hui, les joueurs
auront au menu deux
séances d’entraînement le
matin et l’après-midi au
centre de Ain Benian, à
huis clos bien évi-
demment.
Lors de sa réunion hebdo-
madaire pour traiter les af-
faires courantes des Ligues
1 et 2 Mobilis, la commis-
sion de discipline a décidé
d’infliger une sanction de
deux matchs à huis clos
au MCA et deux matchs
avec sursis, suite aux inci-
dents survenus lors de la
confrontation qui a mis aux
prises le Doyen avec le
RCR, samedi passé, au
A travers cette sanction, le MCA
jouera donc sa prochaine rencontre face
à l’USMB à huis clos, au stade de Bolo-
ghine, mais aussi face à l’USMH. En
effet et même si la rencontre est pro-
grammée au stade du 5-Juillet, elle se
jouera à huis clos, comme cela a été le
cas il y a deux années de cela.

difficile, mais on

Le coach veut disputer un match amical L’entraineur du MCA veut programmer pour aujourd’hui un
Le coach
veut disputer un
match amical
L’entraineur du MCA veut
programmer pour aujourd’hui
un match amical. Dans le cas où
il serait impossible de trouver
un sparring-partner, il y aura
un match test entre les
joueurs.
Des
supporters
auditionnés hier
par le tribunal de
Bainem
Les supporters qui ont fait acte
de vandalisme contre Relizane ont
été auditionnés hier par le tribunal
de Bainem. Certains fans ris-
quent tout simplement de la
prison ferme pour vio-
lence aggravée.

stade de Bologhine. La CD s’est basée sur le rapport de l’arbitre de la

rencontre qui a mentionné qu’un «signal

marin» a été lancé à partir de la seconde tri- bune ainsi que

quelques jets de

pierres. Le Mou- loudia a aussi écopé d’une

amende de

20 mil-

lions de

centimes,

confor-

mément

aux dis-

positifs

réglemen-

tant le code disciplinaire.

Betrouni : «Le Mouloudia a perdu un grand joueur et on le convoquera pour résilier son contrat» «Je suis vraiment peiné pour Merzou- gui, un fils de bonne famille et d’une mo- ralité exemplaire. Je peux vous dire que le MCA a perdu un grand joueur. Après cette lourde suspension, on ne pourra pas garder un joueur suspendu pour une longue durée, on le convoquera pour la résiliation de son contrat», dira Betrouni. «Le huis clos est aussi un coup dur, je vais me retirer en fin de saison» «Le huis clos est un coup dur pour nous, après la sanction infligée à Mer- zougui. Je suis vraiment peiné, car j’ai ap- pelé les supporters à la sagesse, en vain. Je vous ai déjà affirmé que la solution consiste à retourner au stade du 5-Juillet. Je ne vais pas abandonner l’équipe pour le reste de cet exercice, mais je vais en grande partie me retirer en fin de sai- son», a conclu Betrouni.

M. L.

Les joueurs ont refusé hier de reprendre l’entraînement

Tandis que la reprise était prévue hier à 16 h à la forêt de Bouchaoui, les joueurs ont tous brillé par leur absence. Une défection collective qui aurait sou- levé moult interrogations. Nous avons appris qu’il y avait même certains qui étaient sur le point de rallier Bou- chaoui avant de rebrousser chemin. D’autres cadres n’ont pas hésité à pren- dre attache avec Ighil afin de lui faire savoir qu’ils n’étaient dans les meil- leures dispositions psychologiques pour reprendre du service. En d’autres termes, les joueurs ont refusé à leur manière de reprendre l’entraînement.

Une situation qui a contraint le coach à revoir sa copie face à la conjoncture ac- tuelle.

Ighil : « Il faut poser la question aux joueurs pour connaître les raisons de leur absence »

Sollicité pour avoir les raisons de ce chamboulement de programme, très confus, Meziane Ighil, avec diplomatie, se contentera de nous dire : «Il faut poser la question aux joueurs pour connaître les raisons de leur absence». T.Che

LIGUE 1
LIGUE 1
connaître les raisons de leur absence» . T.Che LIGUE 1 La JSK a proposé une prolongation

La JSK a proposé une

prolongation à Raïah

S elon les derniers échos, les di- rigeants kabyles ont proposé une prolongation de contrat à leur milieu de terrain, Malik

Raïah, avec une revalorisation salariale à la clé. Considéré comme l’un des meil- leurs éléments cette saison, le jeune mi- lieu de terrain formé au club, Malik Raïah voit son contrat bientôt arriver à terme. En effet, il prend fin en juin pro- chain. Voulant se mettre à l’abri de toute mauvaise surprise, les dirigeants de la JSK ont, selon une source bien informée, proposé au joueur une prolongation de contrat, pour deux années supplémen- taires, assortie d’une nette revalorisation salariale qui atteindrait les 120 millions de centimes mensuels. Des émoluments similaires à ceux des cadres. Mais selon quelques indiscrétions, celui qui inté- resse beaucoup de clubs de la Ligue 1 Mobilis préfèrerait reporter les négocia- tions à une date ultérieure.

Les dirigeants se veulent optimistes

La mission des dirigeants kabyles pour convaincre l’enfant de Tizi-Ouzou de prolonger son contrat s’annonce très difficile. Ils le savent mais ils demeurent toutefois confiants quant aux chances de le voir poursuivre son aventure avec son club formateur, pour au moins deux an- nées supplémentaires, surtout après les gros efforts financiers consentis. De son côté, le joueur préfère rester concentré sur son métier et ne pas aborder ce sujet avec ses responsables actuellement. Les négociations seraient donc au point mort et le dossier ne sera rouvert qu’à quelques semaines de la fin de saison.

«Le match de l’USMA s’annonce

de la fin de saison. «Le match de l’USMA s’annonce ira à Bologhine pour la gagne»

ira à Bologhine

pour la gagne»

Le numéro 7 de la JSK revient dans ce court entretien sur le dernier derby face au MOB et le nul concédé à domicile. Il nous parle aussi du prochain choc face à l’USMA.

reusement, on a raté plu- sieurs occasions de buts en raison de notre précipitation. Pendant ce derby, vous avez produit un beau foot- ball… Je pense que c’est incontes- tablement le point positif à retenir de ce derby. On a très bien joué. Ce qui est de bon augure pour la suite de notre parcours en championnat. Cela dit, il faudra aussi pren- dre l’habitude de concrétiser les occasions qu’on se pro- cure. Un mot sur votre prochain match face aux Usmistes ? Ce sera une rencontre très difficile. Il ne faut pas oublier qu’on jouera le leader qui est invincible depuis la première journée. Cela dit, on a confiance en nos capacités et on croit en nos chances de remporter cette rencontre. De toute façon, on est dans l’obli- gation de nous rattraper après notre échec face au MOB. Entretien réalisé par Athmane S.

Qu’avez-vous à dire sur votre dernière sortie en champion- nat contre les Mo- bistes ? On a abordé cette rencontre avec beaucoup de dé- termination et d’envie pour rem- porter les trois points. Après une bonne première période, avec un but à la clé, on s’est fait rejoindre en deuxième période. Malgré plusieurs tentatives, on n’a malheu- reusement pas pu repren- dre l’avantage. On a manqué de lucidité dans le dernier geste. Ce match nul a un goût de défaite, n’est-ce pas ? Il est clair que concéder le match nul sur son propre ter- rain et devant ses supporters est considéré comme un faux pas. On aurait aimé enchaî- ner avec un deuxième succès consécutif et nous rap- procher un peu plus des premières places au classement. Malheu-

N° 3257 16 LIGUE Mardi 26 MCA janvier 2016 Merzougui écope de 4 Merzougui écope
N° 3257 16 LIGUE Mardi 26 MCA janvier 2016
N° 3257
16
LIGUE
Mardi 26
MCA
janvier
2016

Merzougui écope de 4

Merzougui écope de 4

Merzougui écope de 4

Merzougui écope de 4

1
1

années de suspension

années de suspension

années de suspension

années de suspension

C omme convenu, Kheirredine a comparu, hier, devant la com- mission de discipline de la LFP présidée par Abdelhamid Hed-

dadj. Il a été auditionné afin de s’expli- quer au sujet de sa consommation d’une substance dopante, en l’occurrence la Méthylhexanéamine, après avoir été contrôlé positif lors de la rencontre ayant opposé son équipe à l’USMA. Le joueur, qui était accompagné du secrétaire du club, Hamidouche, a une fois de plus clamé son innocence en expliquant aux membres de la CD qu’il croyait juste qu’il s’agissait de vitamines. En fin d’après- midi, la LFP a rendu son verdict en infli- geant quatre années de suspension à l’attaquant du Mouloudia. Le joueur s’attendait à cette lourde sanction En dépit des explications que Merzou- gui a fournies, il s’attendait à une lourde sanction. On laisse entendre que certains membres de la CD ont eu de la peine pour le joueur qui est connu pour sa mo- ralité, mais ils ne pouvaient rien faire pour lui, car Merzougui devait tout sim- plement consulter le médecin de son équipe, avant de prendre un médicament ou des vitamines, d’autant plus que les responsables du football algérien sont dé- cidés à frapper d’une main de fer pour combattre ce fléau. Merzougui était in- consolable lorsqu’il a quitté la salle, ne croyant pas à ce qu’il venait de lui arriver. Une carrière qui prend fin à 23 ans Pour ce qui est de la nature de la sanc-

tion et bien que certains l’aient jugée trop lourde, la LFP s’est référée à la réglemen- tation de la FIFA, puisque Belaili et Bous- said ont écopé de la même durée de suspension. Ainsi et par inadvertance comme Merzougui l’a déclaré, le meilleur buteur du MCA voit sa carrière de foot- balleur prendre fin à l’âge de 23 ans, lui qui était promis à un bel avenir, en ayant montré de bonnes choses sur les terrains. Les joueurs du MCA très peinés pour lui De leur côté, les joueurs du Moulou- dia, bien qu’ils s’attendaient à ce que leur coéquipier soit sanctionné par la LFP, n’en revenaient pas lorsqu’ils on appris que Merzougui a été suspendu pour une durée de quatre années. Très peinés pour lui, ils l’ont appelé pour tenter de le consoler. Son contrat sera résilié Hier matin, les responsables du MCA qui avaient fait de leur mieux afin de dé- fendre Kheirredine Merzougui ont pris la décision de procéder à la résiliation de son contrat en étant convaincus qu’il al- lait être suspendu par la commission de discipline de la LFP. Ainsi, les pension- naires d’El Achour ont décidé de mettre un terme au bail qui lie le joueur au club et qui s’étalera jusqu'en 2017, lorsqu’on sait que Merzougui a signé pour deux saisons au Mouloudia. Le joueur savait à son tour qu’il n’allait pas pouvoir échap- per à la sanction et se préparait à toute éventualité tout en étant dans un état psychologique assez critique. De son côté, la direction ne pouvait agir autre-

ment, car on ne pourra en aucun cas payer un joueur qui ne sera pas dis- ponible pour une longue durée, d’ail- leurs les formations dont les joueurs ont été contrôlés positifs ont opté pour cette solution afin de préserver l’intérêt de l’équipe. Il touchera ses arriérés de salaire Les responsables du MCA, bien que la faute émane du joueur, tien- nent tout de même à honorer leurs engagements en lui payant ses arrié- rés, lorsqu’on sait que le club lui doit trois mensualités seulement. En effet, l’enfant de Ain Defla a eu une avance de deux mois à la signature du contrat, avant de percevoir deux au- tres mensualités il y a quelques temps de cela, à l’instar de ses coéquipiers. Ainsi, un chèque lui sera remis une fois que son contrat sera résilié d’une manière officielle et qu’il pourra en- caisser dès que les caisses du club se- ront renflouées. En effet, la direction du club attend que la Sonatrach dé- bloque une partie du budget au cours de cette semaine. Ainsi, les dirigeants du MCA vont se montrer assez cor- rects envers les joueurs même si l’équipe a perdu une licence dans un moment crucial de la compétition. Le joueur qui a été mis au courant de la nouvelle s’est montré reconnaissant envers ses responsables qui l’ont dé- fendu depuis jeudi dernier et ne l’ont pas lâché dans les moments difficiles. Kamel M.

l’ont pas lâché dans les moments difficiles. Kamel M. Absent pour blessure contre Relizane, Amir Karaoui

Absent pour blessure contre Relizane, Amir Karaoui évoque dans cet entre- tien l’offre de Fujairah et re- vient sur son accrochage avec Chaouchi.

«Je n’ai aucun problème avec Chaouchi avec lequel je m’entends bien»

Je respecte la décision de Betrouni qui a refusé de me céder à Al Fujairah dans l’intérêt du club

Il a passé hier une nouvelle échographie Souffrant d’une élongation à l’ischio- jambier gauche qui
Il a passé
hier une
nouvelle
échographie
Souffrant d’une élongation à l’ischio-
jambier gauche qui l’avait privé du
match contre Relizane, Amir Karaoui
devait passer hier après-midi une nou-
velle échographie pour être fixé sur
sa blessure. Une fois les résultats
connus, Karaoui saura s’il sera
ou pas du voyage à Béchar.

Vous devez être encore sous les émotions de ce que vous avez vécu ce week-end… C’est sûr qu’on n’a pas l’habitude de se pro- duire à domicile devant une telle hostilité. Il y avait une ambiance électrique dans le stade. Et croyez-moi, il fallait montrer une force de ca- ractère pour s’imposer face à une équipe qui lutte pour le maintien. Tout était contre nous ce jour- là. Et pourtant, mes camarades sont parvenus à s’imposer pour retrouver une place sur le po- dium, ce qui n’est pas rien. Présent dans les gradins, est-ce que vous serez d’attaque pour le prochain match contre la JSS ? Je vais passer une échographie afin d’être fixé. Une fois les résultats connus, je saurai si je serai opérationnel ou pas contre Saoura. J’espère retrouver rapidement la compétition, car j’ai hâte de rejouer. C’est très difficile de suivre la production de vos cama- rades à partir des gradins. On sait aussi que vous avez été sol- licité par l’équipe d’Al Fujairah, mais vous vous êtes heurté au refus de votre direction qui refuse de vous lais- ser partir durant ce mercato… Effectivement, j’ai reçu une offre très al- léchante de l’équipe d’Al Fujairah, mais le président Betrouni m’a fait savoir poliment qu’il ne pouvait me laisser partir en raison des conjonctures actuelles. Je respecte la décision du pré- sident qui cherche à agir dans l’intérêt du club. Il n’y a pas de souci, j’irai au terme de mon contrat, ensuite on verra ce qu’il y aura lieu de faire. Comment voyez-vous votre avenir alors que votre bail expire au mois de juin ? Je peux vous dire que dès la fin de la saison, je laisserai la priorité au Mouloudia. C’est dans le cas où je ne parviendrais pas à un accord

avec la direction que j’ouvrirai la porte aux clubs solliciteurs. Il est possible alors que je signe pour un club local ou bien tenter l’aven- ture dans les pays du Golfe. Mais tout devra se décider une fois la sai- son terminée. Après cette victoire contre le RCR, votre équipe retrouve le podium tout en prenant un ascendant psychologique sur votre futur adversaire en coupe d’Algérie… Nous sommes sur le podium et nous avons toutes les cartes en main, afin de ne pas céder notre place. Nous sommes aussi en course en Coupe d’Algérie et on fera tout notre possible pour aller au bout de l’aventure, même si le match contre Relizane s’annonce très com- pliqué. Beaucoup a été dit ces derniers jours sur votre accrochage ver- bal avec Chaouchi. Pouvons-nous avoir votre version des faits

?

C’est de l’histoire ancienne. En ce qui me concerne, j’ai tourné la page. Ce qui est arrivé avec Chaouchi est normal et peut arriver dans n’importe quel club. Il y a une divergence sur certains points, sans plus. Il n’y avait pas de raison pour en faire tout un plat. D’ailleurs, j’étais présent à Bologhine ce samedi, et dès que Chaouchi a été tou- ché à la tête, j’étais très inquiet pour lui. Je me suis très vite rendu aux vestiaires pour m’enquérir de son état de santé. Je tiens à préciser que je n’ai aucun problème avec Fawzi avec lequel je m’entends bien. Ça arrive tout le temps dans la vie d’un groupe de connaitre des désac- cords. Malgré la victoire, votre équipe a essuyé les insultes nourries de vos supporters qui ont affiché une grande hostilité… On s’attendait à la colère de nos supporters après la défaite contre le CRB, mais il faut faire avec. C’est à nous de gagner les matches pour reconquérir le cœur de notre public. Vous avez en ligne de mire ce match contre Saoura à Béchar, mais à huis clos. Une aubaine pour vous afin de réaliser enfin un coup d’éclat dans le Sud… C’est toujours difficile de jouer Saoura à Béchar. A chaque fois, nous avons dû nous incliner contre cette équipe. Cette fois-ci, le match sera frappé par le huis clos. A nous d’en profiter pour essayer de gagner et se réconcilier avec nos supporters, c’est la seule manière pour nous de retrouver notre public. Entretien réalisé par Tarek-Che

N° 3257 LIGUE 1 Mardi 26 17 janvier 2016 USMA Les U21 reculent à la
N° 3257
LIGUE 1
Mardi 26
17
janvier
2016
USMA
Les U21 reculent à la 6 e place
Koudri et Seguer
Koudri et Seguer
Koudri et Seguer
Koudri et Seguer
Koudri et Seguer
Koudri et Seguer
Koudri et Seguer
Koudri et Seguer
auditionnés par les
auditionnés par les
auditionnés par les
auditionnés par les
auditionnés par les
auditionnés par les
auditionnés par les
auditionnés par les
responsables du club !
responsables du club !
responsables du club !
responsables du club !
responsables du club !
responsables du club !
responsables du club !
responsables du club !
C omme il fallait s’y at-
tendre, Mohamed Se-
guer et Hamza Koudri
ont été auditionné par
les responsables du club, au len-
demain du retour des membres
de la délégation de Sétif. Tra-
duits en conseil de discipline, à
cause d’un accrochage qui re-
monte à mercredi passé, les
deux joueurs ont été audition-
nés et informés de la sanction
qui leur a été infligé. Selon une
source bien informée, le meil-
leur buteur du club et le milieu
de terrain formé au MCA seront
privés de tout leur salaire du
mois actuel. Une lourde sanc-
tion qui les poussera ainsi que
leurs coéquipiers à réfléchir par
deux fois, avant de commettre
un écart disciplinaire. Absents
face à l’ESS, les deux joueurs ont
non seulement écopé d’une
sanction financière, mais aussi
sportive puisque le premier res-
ponsable du staff technique a
décidé de les laisser à la maison,
malgré la grande importance du
match disputé au stade du 8-Mai
un match qui s’est soldé sur le
score d’un but partout.
Ils ont réintégré
le groupe
Les deux joueurs, qui ont été
suspendus, ont reçu le feu vert
pour reprendre avec le groupe.
D’ailleurs, ils étaient présents à
la reprise effectuée hier en fin de
journée au stade Omar-Hamadi.
Leur retour a réjoui leurs cama-
rades vu leur poids dans le ves-
tiaire, mais aussi les membres du
staff technique qui disposeront
de plus de choix en fin puisque
Seguer et Koudri peuvent occu-
per plusieurs postes et être d’un
grand apport à leur équipe.
D’ailleurs, le premier est le meil-
leur buteur du club tandis que le
second est tout simplement un
titulaire indiscutable depuis
qu’il a rejoint l’USMA, il y a plu-
sieurs années.
Ils seront présents face à
la JSK
Selon les informations dont
nous disposons, Mohamed Se-
guer et Hamza Koudri seront
tous les deux présents, le week-
end prochain, à l’occasion de la
rencontre de la 18e journée de
Ligue 1 Mobilis. Une rencontre
qui opposera les Rouge et Noir
à la JSK au stade Omar-Hamadi.
Toujours selon nos informa-
tions, ces deux éléments sont
même en pole position pour dé-
buter cette affiche dans le onze
de départ. Logique lorsqu’on
connaît les qualités physiques et
techniques des deux internatio-
naux.
Face à l’ESS, le week-end passé,
les Espoirs de l’USMA se sont
contentés d’un match nul tout
comme leurs aînés. Les coéqui-
piers de Ardji pointent désor-
mais à la sixième position
avec le même nombre de
points que la JSS, à trois
longueurs du leader,
l’USM Blida. A noter
aussi qu’en cas de
victoire des Mou-
loudéens lors de la
rencontre de mise à
jour du calendrier
face au RCA, ils
pourront prendre les
commandes du
championnat.
USMA-JSK
programmé à
16h
Adel C.
Les responsables
de la Ligue de Foot-
ball Professionnel
ont rendu public le
programme de la
prochaine journée
de Ligue 1 Mobillis.
L’USMA recevra la
JSK dans une ren-
contre qui s’annonce
palpitante, au stade
Omar-Hamadi, à 16h.
Celle des U21 est pro-
grammée à 11h.
à 16h. Celle des U21 est pro- grammée à 11h. CSC Hamiti n’a pas tenu ses
CSC Hamiti n’a pas tenu ses promesses inquiet, mais Amroune a tenu à le rassurer
CSC
Hamiti n’a pas tenu ses promesses
inquiet, mais Amroune a tenu à le
rassurer en lui promettant à son
tour qu’il va être payé comme
prévu et que ce retard n’est dû qu’à
un problème technique de der-
nière minute.
Les dirigeants manquent
de professionnalisme
Cela dit, ce n’est certainement
pas de la sorte que le CSC va pou-
voir gérer cette deuxième phase
du championnat où le Chabab est
appelé à remonter la pente le plus
vite possible. Et ce n’est pas une
manière non plus de motiver une
nouvelle recrue qui vient juste
de débarquer, d’autant que
cette dernière a accepté de
signer sans toucher une
avance sur ses salaires. En
plus, Mellouli a intégré fa-
cilement le groupe et a pris
part au match face au
MCO où son rendement
fut plus que correct. Il faut
savoir aussi qu’en contrepar-
tie de sa libération qu’il
avait obtenue de
son club
l’ex-joueur de l’ESS a
dû renoncer à une
importante
somme. Il espé-
rait en récupérer
une petite partie
en signant au
CSC, mais grande
fut sa frustration
en voyant Hamiti
faillir à ses engage-
ments. Toujours
selon nos informa-
tions, il parait que c’est
la direction de Tassili
qui hésite encore à
délivrer le
chèque que le
DG a promis
au joueur et
cette histoire
risque de
durer en-
core.
?
L. G.
em-
ployeur,
Al Ka-
dis-
sia,
Messaadia et
Cheklam
out face à l’Entente
Nous avons pu apprendre que le
défenseur Cheklam et l’attaquant
Mes-
saadia seront officiellement out à l’occa-
sion du grand classique de l’Est entre le
CSC et l’ESS. Les deux joueurs s’ajoutent à
Megueni et Aksas qui étaient déjà forfaits
alors que le gardien Dahmane sera pré-
sent après avoir réglé son différend
avec Gomez puisqu’il vient de re-
prendre l’entraînement avec le
groupe.

Que s’est-il passé

Remache

«J’ai présenté mes excuses à Gomez»

Remache revient ici sur ce qui s’est passé entre lui et l’entraîneur Gomez lors du match face au MCO en faisant son mea- culpa.

entre vous et Gomez

C’est en raison de ses critiques sévères qu’il m’avait adressées à la fin de la première mi-temps contre le MCO. Il avait haussé le ton avec moi de-

vant mes cama- rades au point où cela a fini par me faire réagir. Ce n’était pas la bonne manière pour re- mettre en cause mon rendement qui était pourtant correct. Je ne suis même pas respon- sable du but qu’on avait encaissé, c’est cela l’origine de la discorde. Justement, vous avez paru très nerveux en deuxième mi-temps face au MCO. C’était à cause de cela ? Je pense que je mé- rite le premier carton

jaune, mais j’ai été surpris de prendre le deuxième. Jai pensé que la balle était sortie

en touche et j’ai donc ramassé le

ballon le plus normalement du monde, mais l’ar- bitre m’a sorti le

carton. C’était peut- être un mauvais com- portement de ma part

pendant un moment où j’avais perdu la concentration.

Et comment les choses sont-elles revenues à la normale entre vous ? Il a demandé à ce que je lui présente des excuses à l’occa- sion de la reprise de l’entraî- nement devant les joueurs comme condition pour réin- tégrer le groupe. C’est ce que j’ai accepté de faire, même si je considère que je ne lui ai rien fait. J’ai surtout pensé à l’intérêt de l’équipe. Vous serez donc absent face à l’ESS. Un commen- taire ? Je le regrette beaucoup, j’avais tant souhaité jouer ce match, mais bon, on ne peut pas revenir en arrière. C’est un match vraiment impor- tant et je fais entièrement confiance à mes coéquipiers qui sauront relever le défi. Estimez-vous que le bon résultat réalisé à Oran soit le signe d’un nouveau dé- part ? Il faut savoir qu’on pouvait gagner ce match, mais un match nul est un bon résultat, cela fait longtemps qu’on n’a pas gagné de points à l’exté- rieur. Cela va certainement nous motiver face à l’ESS et je demande aux supporters de venir soutenir l’équipe qui a besoin d’eux. Entretien réalisé par Lamine Ghrib

Mellouli en colère contre la direction du club

S elon nos informations, le nouveau venu dans la mai- son constantinoise, Farid Mellouli, serait très en co-

lère contre ses dirigeants, plus particulièrement contre le direc- teur général, Hamiti, en raison de son dû qu’il n’a pas encore en- caissé. Le joueur s’est rapproché, en effet, ces derniers jours, de la direction du club pour s’enquérir de la situation en réclamant son argent tel que cela a été convenu entre les deux parties à la signa- ture du contrat. Car le transfuge du club saoudien d'Al Kadissia avait signé son contrat avec le CSC et avait même joué son pre- mier match officiel avec les Sana- fir sans percevoir le moindre centime. Le DG du club l’avait rassuré en lui promettant qu’il touchera une avance sur ses sa- laires dans les jours qui viennent, au plus tard avant le match que le CSC a disputé contre le MCO. Mellouli lui a fait confiance et ac- ceptant de patienter un peu, mais l’expiration du délai, et jusqu’à ce jour, il n’a rien vu venir et c’est la raison pour laquelle il est monté au créneau pour réclamer son ar- gent. Il a interpellé Amroune hier à l’entraînement Hier matin, en marge de la séance d’entraînement, Farid Mel- louli a interpellé le manager gé- néral du CSC, Seif Eddine Amroune, sur le sujet pour savoir s’il va encaisser son argent ou non. Les deux hommes ont discuté pendant un bon moment et Mellouli n’a pas man- qué de demander le direc- teur général qui n’a pas donné signe de vie depuis le match contre le MCO. Le joueur s’est montré

N° 3257 18 Mardi 26 LIGUE 1 janvier 2016
N° 3257
18
Mardi 26
LIGUE 1
janvier
2016
USMH
USMH

Une ambiance bon enfant à la reprise l l Après avoir bénéficié d’une journée de repos, les joueurs ont repris les en-

traînements avec beaucoup de satisfac- tion. Une ambiance bon enfant était visible dans le groupe qui a déjà entamé la préparation du match contre l’ASMO à Oran. Si l'on tient compte de ce que l'on a constaté lors de la séance d'entraînement d’hier matin, on comprend que les Harra- chis ont bien l'intention d’arracher un autre succès. Des indices de taille récon- fortent l'entraîneur en chef, Boualem Cha- ref, et qui laissent les chances de l’USMH intactes quant à la réalisation d’autres bons résultats. En arrachant trois victoires consécutives dont la dernière face à l’USMB, les camarades d’Aït Ouamar ont retrouvé la confiance. Le premier respon- sable technique estime que son équipe a développé le jeu qui lui est propre. Ce qui laisse entretenir un grand espoir pour la suite de la compétition.

Charef met en garde ses poulains l l Bien que les résultats de son équipe soient en nette amélioration, il n'en

demeure pas moins que le coach harrachi veut toujours plus. Pour preuve, Charef n'a pas hésité à exhorter ses joueurs à re- doubler d'efforts et rester vigilants, afin d'éviter une mauvaise surprise lors du prochain match. Pour cela, le staff tech- nique harrachi a mis en garde ses joueurs contre tout excès de confiance, exigeant d'eux une totale concentration. «C'est qu’on est sur la bonne voie mais je pense qu'on n'en est pas encore là. Certes, le ren-

dement du groupe est sur une courbe as- cendante avec une position honorable au classement, mais attention, il ne faut pas croire que les autres équipes vont se rouler les pouces. Le chemin est encore long et tout le monde va se donner à fond lors des prochaines rencontres. Il nous reste à li- vrer encore des matches difficiles dans ce championnat. À nous de persévérer jusqu'au bout.»

Travail technique pour la séance d'hier l l Pour la reprise, l'entraîneur en chef a axé son travail sur l'aspect tech-

nique. C'est ce qui a été remarqué lors de notre passage hier au stade du 1er-No- vembre. Des parties de sixtes étaient au programme afin de mettre au point les au- tomatismes. Charef et ses adjoints se sont même fait remarquer par leurs interven- tions tout au long de la séance pour corri- ger et orienter et le jeu et les joueurs.

pour corri- ger et orienter et le jeu et les joueurs. Le président intérimaire l’a annoncé

Le président intérimaire l’a annoncé hier aux joueurs :

«Demain, vous serez tous payés»

hier aux joueurs : «Demain, vous serez tous payés» P rofitant d’une arrivée d’argent qui était

P rofitant d’une arrivée d’argent qui était attendue depuis plusieurs semaines, la direction de l’USMH procédera dès au- jourd’hui à la régularisation de la situa-

tion financière des joueurs. Ces derniers qui attendaient leur argent depuis longtemps peu- vent se rendre à la banque dès demain pour en- caisser leur chèque. C’est Azziz Nessas en personne qui a annoncé hier après la séance d’entraînement cette nouvelle aux joueurs. Le président par intérim de l'USMH, qui veut re- prendre en main la contestation des joueurs, n'a pas trouvé mieux que de les réunir autour d'un déjeuner pour les rassurer quant à leur dû. Usant de sincérité, le président intérimaire re- fuse de revivre une nouvelle protestation subie la veille du match face à l’USMB. L'engagement de Nessas envers les joueurs : «Dès demain vous serez tous payés, je pense que je suis clair.» Tous les joueurs ont adhéré au discours «rassurant» du dirigeant harrachi, qui les a mis en confiance, lesquels ont tenu à répondre : «Pour le retour en force afin de préserver la seconde

place et surtout rendre le sourire à nos suppor- teurs», dira Younès.

Ils percevront deux mensualités sur quatre impayées Cependant, l'opération pose d'ores et déjà problème, du fait que la somme financière dis- ponible dans les caisses du club ne suffira pas à assainir la situation financière des joueurs. Sa- chant que la direction leur doit quatre mensua- lités, les poulains de Charef toucheront deux salaires aujourd'hui, et le reste dès que les caisses du club seront renflouées une nouvelle fois. Cela devrait satisfaire Boualem Charef, lui qui a toujours souhaité que les joueurs soient payés avant lui afin qu'ils puissent se concentrer uniquement sur leur travail, surtout durant cette phase cruciale de la compétition. C’est pourquoi Aziz Nessas, le président par intérim du club, se retrouve dans l'obligation de revoir à la baisse le montant financier qui sera versé dans le compte de chacun de ses joueurs, afin que tout le monde soit payé.

La direction appelée à trouver d’autres ressources Cette régularisation financière de deux mois permet donc de calmer un tant soit peu les joueurs qui pourront se concentrer sur leur tra- vail mais pas pour longtemps. La direction se heurtera probablement une nouvelle fois au même problème dans quelques semaines si elle ne trouve pas des ressources financières pour payer aux joueurs le reste de leur dû. C’est donc un problème auquel les responsables doivent penser dès aujourd’hui pour trouver une solu- tion afin de préserver la dynamique du groupe durant toute la phase retour. Sachant pertinem- ment que jusqu'à présent les joueurs avaient ac- compli leur part du contrat, les dirigeants sont donc appelés à trouver d'autres sources de fi- nancement dans les jours à venir pour qu'ils puissent subvenir aux besoins de l’équipe, d'au- tant plus qu'ils veulent préparer le prochain exercice dès maintenant.

N. R.

USMB Qui remplacera Bacha ? Lyes Zouaoui, nouveau patron de l'USMB R éunis dimanche en
USMB
Qui remplacera Bacha ?
Lyes Zouaoui, nouveau patron de l'USMB
R éunis dimanche en début de soi-
rée, les membres du conseil d'ad-
ministration de la société qui
gère les affaires de l'USMB ont
désigné Lyes Zouaoui comme nouveau
président de la formation blidéenne. Ce
dernier est un dirigeant de longue date.
Après avoir présidé la section karaté, il a
été élu à la présidence du CSA (Club spor-
tif amateur). Il remplace ainsi Abdelhamid
Foufa qui reste membre du conseil d'ad-
ministration. Ce remaniement est la
conséquence de la crise financière qui se-
coue le club depuis des mois.
fonctions de président, Zouaoui n'en aura
cependant pas le titre. Les règlements
sont clairs à ce sujet. Un président de CSA
ne peut pas cumuler les mandats. Zouaoui
est officiellement le directeur général de
l'USMB.
cadrer le plus grand nombre de jeunes
sont les actions prioritaires que s'est assi-
gné comme objectif cette structure com-
munale, en concertation avec les autorités
locales. Ce club active pour redynamiser
les activités sportives et éducatives, et en-
courager toutes les bonnes initiatives.
Plutôt un directeur général
Abdelhamid Foufa a présenté sa démis-
sion aux membres du conseil d'adminis-
tration, en réunion extraordinaire. Ces
derniers ont donné une suite favorable à
la lettre de Foufa. On a aussitôt procédé à
la désignation de Lyes Zouaoui, l'actuel
président du CSA. Même s'il assure les
«Je suis un enfant du club»
Ce nouveau patron, que nous avons in-
terrogé juste après sa désignation, nous a
confié ce qui suit : «Les membres du
conseil d'administration m'ont demandé
de présider le club et il m'a été impossible
de refuser. Je suis un enfant du club et j'ai
répondu à l'appel du cœur. Il est certain
que la tâche s'annonce très compliquée et
pour la mener à bien, j'ai besoin de l'aide
de tous les amoureux de l'USMB. Il y a
plusieurs problèmes urgents à résoudre et
je m'y attellerai avec cœur.»
pas si nouvelle que cela, qui prend les
rênes du club. Après l'assemblée extraor-
dinaire de dimanche soir, Lyes Zouaoui,
qui était membre du conseil d'administra-
tion et accessoirement président du
CSA/USMB, a été désigné au poste de
président. Il sera entouré des membres
du comité directeur qui étaient au côté de
Foufa. Rien ne sera donc chamboulé,
après cette réorganisation à la tête du
grand club de la Mitidja et Zouaoui conti-
nuera les démarches entreprises jusque-là
par Foufa. Il ne reste plus au club qu'à se
trouver un coach pour remplacer Bacha
qui est démissionnaire.
Le nouveau coach aura carte
blanche
Le nouveau président de
l’USMB a été catégorique,
rien ne se fera sans l’ac-
Le moins que l’on puisse dire
est que le président et le futur
entraîneur doivent s’entendre
"comme des larrons en foire".
Ils doivent avoir, et cela est in-
dispensable, exactement la
même vision des choses et une
totale convergence en ce qui
concerne l’avenir immédiat et
un peu plus lointain du club.
«Nous devrons choisir un nou-
vel entraîneur et ce sera une
décision très importante. Nous
n’avons pas encore fixé notre
choix.» S'est contenté de nous
dire le président à ce sujet.
Les CV de plusieurs en-
traîneurs à l'étude
La page Bacha est définitive-
ment tournée. Les membres du
conseil d'administration étu-
dient les CV de plusieurs tech-
niciens et une décision à ce
sujet sera prise dans les tout
prochains jours. Les objectifs
et les moyens qui seront mis en
branle pour les atteindre sont
connus. Le club doit avoir une
équipe qui saura relever les
défis et elle doit le faire pour
prouver son statut de loco-
motive du football et du
La reprise
hier
Une longue expérience de diri-
geant
Le club sportif amateur blidéen qui est
présidé par Abdelhamid Foufa est opéra-
tionnel depuis plusieurs années et compte
une dizaine de sections. Réhabiliter la cité
blidéenne dans le domaine du sport et en-
cord de celui qui sera à la
barre technique de
l’équipe et dans tous les
domaines. L'entraîneur
qui remplacera Bacha
aura les coudées franches
pour mener à bon port le
bateau blidéen.
C'est hier que les
joueurs ont repris les en-
traînements. C'est Mekhalfa
qui a dirigé la séance et cela
après la démission de
Bacha.
S. B.
On prend (presque) les mêmes…
C'est finalement une équipe directrice
S. B.
sport dans la région.
Les dirigeants ont
promis de recruter
un entraîneur de
haut niveau. Plu-
sieurs noms ont été
évoqués dont ceux
d'Osmane, Mouassa,
Bouhellal, Zemiti et
Rouabah.
S.B.
N° 3257 LIGUE 1 CRB Mardi 26 19 janvier 2016 Reprise hier
N° 3257
LIGUE
1 CRB
Mardi 26
19
janvier
2016
Reprise hier

Michel prépare son

escadron pour le 5-Juillet

Reprise hier Michel prépare son escadron pour le 5-Juillet L a formation de Laâ- quiba effectuera

L a formation de Laâ- quiba effectuera au- jourd’hui son deuxième

jour de préparation du derby face au NAHD. C’est aussi durant cette journée que le staff technique du Chabab, à sa tête Alain Michel, prévoit de rencontrer les joueurs pour une réunion avant le match contre le NAHD. Deux volets seront évoqués durant cette rencontre, la première concernera le dé- briefe du match nul à Lar- bâa. Même si le résultat est positif sur le papier vu qu’il s’agit d’un match à l’extérieur, le technicien du CRB aura quand même à redire sur la partie, lui qui cherchait la victoire. Le deuxième sujet et le plus important sera celui du prochain derby algérois.

Le CRB, pour défendre sa deuxième place, affrontera le NAHD au 5-Juillet dans un derby enflammé. Michel dans sa prise de parole pré- pare ses joueurs à aller au charbon, ce samedi. Le coach veut gagner son premier derby au stade olympique Depuis le début de la saison, le CRB a joué deux fois au 5- Juillet, et jusque-là le club de Laâquiba tient un bilan né- gatif. Lors du premier match contre l’USMA, les hommes de Michel ont perdu sur le score de 2-1 après avoir longtemps mené à la marque. Pour le deuxième match, dans une confronta- tion digne des grands der- bys, contre l’USMH, le Chabab se contentera d’un

résultat vierge. Pour cette phase retour et ce retour au 5-Juillet, Michel veut mettre fin à cette série et remporter sa première affiche contre le NAHD dans ce stade. Il insistera sur le problème offensif Ce qu’on peut dire sur le jeu du CRB dans cette phase retour, c’est que le club reste sur les mêmes bases de la phase aller avec toujours ce jeu porté vers l’avant. Néan- moins, contrairement aux derniers matches de la pre- mière partie de saison, les camarades de Derrag se montrent de moins en moins décisifs devant les buts, c’est pourquoi le technicien du CRB devrait s’attarder au- jourd’hui sur ce point en exi- geant de sa ligne d’attaque de

faire preuve de concentra- tion dans la dernière touche de balle. Les objectifs du mois de février seront divulgués En plus de parler de la ren- contre du NAHD, Michel compte aussi divulguer les objectifs qu’il aura tracés pour le club jusqu’au mois de février, histoire de donner encore plus d’importance au derby. En effet, avec une vic- toire, ce week-end, le Fran- çais compte enchaîner une autre à domicile contre le MCO ainsi que deux bons résultats dans les sorties à Tizi et Canstantine. Pour lui, ce serait le seul moyen pour le CRB de garder sa deuxième place. Lamine Amimi

au 20-Août

Hier, les joueurs belouizdadis ont entamé leur préparation du derby algérois contre le NAHD dans une séance de reprise au 20-Août. Celle-ci marquera la présence de tous les jours hormis le latéral droit, Bellaili.

Bellaili retenu par des soucis personnels

Amir Bellaili était le seul élé- ment à ne pas avoir pris part à la séance d’entrainement d’hier. En prenant attache avec lui, le joueur nous ap- prendra qu’il était retenu à la maison pour des raisons per- sonnelles.

« Je serai de retour mardi »

Nous avons discuté avec le joueur du CRB hier en début d’après-midi. Il nous dira :

«Je n’ai pu me déplacer au 20- Août alors que je suis à Alger. J’ai dû rester au chevet de ma mère qui est un peu fatiguée. Je serais de retour dès mardi.»

Rebih en tenue de ville

Rebih, l’attaquant qui était suspendu lors du dernier match contre le RCA, s’est présenté en tenue de ville. Le joueur devrait reprendre avec le groupe dès aujourd’hui.

Biquotidien

aujourd’hui

A partir d’aujourd’hui, le staff augmentera la charge dans la préparation. Les joueurs auront droit à deux séances d’entrainement par jour. Une première au stade du 20-Août et une seconde au 5-Juillet, l’après-midi.

NAHD
NAHD

Il a été interdit d’entraînement

Le club se débarrasse de ses enfants Allag sort par la petite porte ! Après
Le
club se débarrasse
de ses enfants
Allag sort par la petite
porte !
Après l’éviction de certains enfants du club, que ce soit au ni-
veau des différents staffs ou de l’effectif, la direction hussein-
déenne vient de prendre la décision de sacrifier un autre
élément à l’issue de la date butoir du mercato hivernal. Fouad
Allag a été tout simplement poignardé dans le dos dans la me-
sure où cette décision irréfléchie est venue très en retard. Le
comble, c’est que le joueur a été basculé en espoirs où il s’en-
traîne sous la houlette de Toufik Kabri. Le joueur n’a pas
accepté que son salaire baisse et a refusé tout chan-
tage. Allag estime qu’il a été lâché injustement et
obligé de sortir par la petite porte, lui qui
constitue une partie de l’histoire
du NAHD.
Youcef M.

La reprise délocalisée à Bouchaoui puis à Ain Benian

Le lieu des entraînements pour aujourd’hui pas encore fixé

Allali payera les pots cassés

pas encore fixé Allali payera les pots cassés L es premières conséquences des dernières déclarations

L es premières conséquences des

dernières déclarations fracas-

santes faites par Youcef Bou-

zidi à la fin du match contre l’ASMO ont apparu à l’horizon dès la première séance d’entraînement de la semaine. En effet, le stoppeur Slimane Allali a été la première vic- time puisque Bouzidi l’a interdit à reprendre le travail avec le groupe. Le coach nahdiste lui reproche d’avoir levé le pied en commettant l’erreur défensive qui a permis à Djemaouni d’ouvrir le score. Ainsi, il l’a prié de passer au bureau afin de tirer au clair sa situation avec le président Ould Zemerli. Malheu- reusement, les choses ont pris une autre tournure alors que tout le monde est convaincu que le rende- ment collectif de l’équipe n’a pas été aussi performant pour espérer bat-

tre les Asémistes. Pourquoi accuser uniquement Allali alors que tous les joueurs étaient dans un jour sans ?En somme, cette intox vise une nouvelle fois à nuire à Allali, qui a toujours donné le meilleur de lui- même sur le terrain et qui ne mérite guère une telle accusation. C’est toute l’équipe qui est passée à côté samedi dernier mais c’est Allali qui devait payer les pots cassés.

Ce n’est pas la première fois qu’on l’accuse gratuitement

Ce n’est pas nouveau cette saison d’accuser un élément d’être derrière la défaite du NAHD. Cela s’est passé déjà au mois de novembre dernier lorsque Allali et Guebli étaient ac- cusés gratuitement d’avoir levé le pied contre le RCA. Ce jour-là, cer- tains n’ont pas trouvé de justificatifs

que d’accuser la charnière cen- trale d’avoir « vendu le match ». Le plus grave, c’est que le président Ould Ze- merli a pris au sérieux l’intox même s’il n’avait pas la moindre preuve.

Prévue à hier après-midi Bensiam, la reprise a été dé- localisée à la forêt de Bou- chaoui avant qu’elle soit finalement programmée au cen- tre d’Ain Benian. Après avoir eu

Il a décidé de sus- pendre momentané- ment les deux joueurs

vent de l’intention des supporters de faire un saut à Bensiam afin de de- mander des explications sur ce qui s’est passé face à l’ASMO ainsi que les déclarations de Youcef Bouzidi, la di- rection a décidé d’op-

ter pour Ain Benian. Afin d’apaiser les es- prits et d’éviter l’affrontement avec les suppor- ters, le lieu des entraînements du Nasria pour aujourd’hui n’est pas fixé. Les joueurs doivent en- core attendre pour

avant de les convier à une réu- nion en aparté à la veille du départ

Retenu par un contrôle médical La rencontre Ould Zemerli- Bouzidi n’a pas eu lieu Comme
Retenu
par un contrôle
médical
La rencontre Ould Zemerli-
Bouzidi n’a pas eu lieu
Comme annoncé sur ces mêmes colonnes, une ren-
contre était prévue entre le président Ould Zemerli et
l’entraîneur Youcef Bouzidi après les déclarations fracas-
santes du coach nahdiste à l’issue du match face à l’ASMO.
Mais le boss husseindéen était retenu par un contrôle
médical à l’hôpital, ce qui l’a contraint de repousser la-
dite réunion à une date ultérieure. Les deux hommes
devraient se voir au cours de semaine afin de met-
tre les points sur les i mais surtout calmer les
esprits à quelques jours seulement du
choc face au CRB.

en Tunisie. Il leur a signifié qu’il n’est pas convaincu de ce qui a été dit à gauche et à droite et qui leur fait confiance et n’ont qu’à se remettre au travail. En

cinq minutes, Guebli et Al- lali ont été « graciés » et au- torisés à accompagner l’équipe à Hammam Bour- guiba. Drôle de traitement pour une affaire virtuelle qui a risqué de mettre l’ave- nir des deux jeunes entre parenthèses. Aujourd’hui, le NAHD se retrouve devant le même synopsis, puisque nul n’a

de preuve matérielle pour accuser

qui que ce soit.

connaître leur destina- tion. Y. M.

N° 3257 LIGUE 1 Mardi 26 19 janvier 2016
N° 3257
LIGUE 1
Mardi 26
19
janvier
2016
MCO
MCO

Vers le retour de Kamel Larbi

Absent respective- ment contre l’Entente de Sétif et le CS Constantine, le milieu de terrain, Kamel Larbi devra être retenu pour le prochain déplace- ment de l’équipe face au Mouloudia de Béjaïa. Il faut dire que l’absence de Lemouchia, sus- pendu pour contesta- tion de décision, va certainement précipiter le retour du joueur dont l’absence au cours de cette reprise du cham- pionnat s’est fait dou- loureusement sentir. Même Bouali qui s’est passé des services du joueur durant deux matches de suite devra l’appeler pour ce dépla- cement contre le Mou- loudia de Béjaïa.

Zabiaa, Berradja et Athmani de retour

Mecheri : «On a gagné nos deux matches avant de les jouer»
Mecheri : «On a gagné nos deux
matches avant de les jouer»

A vec du recul, l’entraîneur ad- joint du Mouloudia d’Oran, Mecheri Bachir pense que plusieurs facteurs ont fait que

son équipe réalise un mauvais départ en cette phase retour du championnat de la Ligue 1 Mobilis. Pour l’ancien vi- revoltant attaquant des Hamraoua, le côté psychologique et le changement de tactique sont les principales raisons qui ont fait que le Mouloudia est en train de se chercher encore. «Ecoutez, la première raison de ces deux contre- performances enregistrées en cham- pionnat sont essentiellement dues au fait qu’on pensait avoir gagné ces deux matches avant même de les avoir dispu- tés. Le fait de jouer à domicile n’est pas une garantie qu’on va gagner. La réalité du terrain a été toute autre. Finale- ment, cette défaite contre Sétif a été lourde de conséquence puisque dans la foulée, on a encore perdu de précieux points face au CSC.» «Ce n’est pas facile de passer du 3-5-2 au 4-4-2» Mecheri pense qu’il faudra un peu de temps aux joueurs pour s’adapter

avec le nouveau système qui est le 4-4- 2 «Cela fait une saison et demie que le Mouloudia joue avec un système basé sur la défense à outrance usant de balles longues et directes vers les attaquants. Aujourd’hui, on essaye de retrouver notre jeu d’antan avec une circulation de balle saine. On ne peut pas le faire en un laps de temps relativement court. Maintenant, il faut savoir ce qu’on veut. Est-ce qu’on veut voir un MCO jouer un joli football et gagner avec l’art et la ma- nière ou jouer n’importe comment et gagner avec la peur au ventre ?» Se de- mande Mecheri. «Ni l’ESS ni le CSC nous ont dominés» L’adjoint de Fouad Bouali pense que le point positif à tirer de ces deux matches est le fait que l’équipe n’ait pas été dominée par ses adversaires. «Ecoutez, sur le plan du jeu, on n’a pas été dominé, ni par Sétif encore moins par le CSC. Il faut avouer que le facteur chance joue parfois un rôle détermi- nant. Maintenant, il faut continuer à travailler toute la semaine et corriger ces erreurs dues au manque de concen-

tration.» «Si on continue à parler des balles arrêtées, on va faire douter nos joueurs» Au sujet des balles arrêtées, deve- nues le maillon faible de l’équipe, ces derniers temps, Mecheri essaye de re- lativiser le sujet. «C’est vrai qu’on en- caisse trop sur des balles arrêtées mais il ne faut pas trop en parler au risque d’en faire un complexe. Elles sont une force dans le football moderne. On gagne des trophées et des coupes du monde grâce ce genre d’exercices. Maintenant, on doit trouver la parade pour faire dimi- nuer ces erreurs.» «On doit continuer à travailler le côté psychologique» Afin de se remettre en selle, il pense qu’il faudra faire du plan psycholo- gique le cheval de bataille cette se- maine. «On essaye de travailler encore plus sur le côté mental. L’équipe n’est pas vraiment dans la difficulté car on a gagné le RCA et la JSK. Cela prouve qu’il y a de la qualité. Il faut toutefois tirer les conclusions. Il faut tourner la page mais pas la déchirer.» Affirme

Mecheri. «Voilà comment jouer le po- dium» Concernant la lutte pour le podium, il juge que tout reste possible tant que mathématiquement le haut du tableau est jouable et dira : «Tout reste possible. Ces deux contreperformances n’ont pas hypothéqué les chances de l’équipe. Mais lorsqu’on parle du podium ou d’un quel- conque objectif, il faut le tracer en début de saison en fonction du recrutement. Il faut des doublures dans tous les postes afin d’avoir un effectif équilibré. Il faut recruter des attaquants de valeur. C’est à partir de l’équipe qu’on pourra monter qu’on définira les objectifs de l’équipe.» «Nous avons une équipe d’avenir» Enfin, il se dit optimiste pour la suite de la compétition. «Ecoutez, dans tout ça, il faut avouer qu’on dispose d’une équipe dotée de jeunes éléments qui ont de la qualité. Le Mouloudia qui est en train de lancer des jeunes, semble avoir une équipe d’avenir. Ça les gens ne doivent pas l’ignorer.» Propos recueillis par Amine L.

En imposant le partage des points avec le NAHD votre équipe a finalement mis fin
En imposant le partage des points avec le
NAHD votre équipe a finalement mis fin à
une longue traversée du désert…
Malgré la difficulté de notre mission à Alger
face au NAHD, nous étions dans l’obligation
d’arracher un résultat positif. Finalement, on
a réussi. Le groupe a joué avec une grande
concentration pour atteindre cet objectif.
On aurait même pu prétendre à un succès.
On était bon sur le terrain et cela nous a
permis de marquer dans les dernières
minutes malheureusement, on s’est rat-
trapé au score de manière dramatique.
Pour beaucoup d’observateurs vous
avez raté une bonne occasion d’em-
pocher les trois points. A votre avis
quelles en sont les raisons ?
Par notre prestation, on aurait pu
repartir à Oran avec les trois
points. Mais un nul, en déplace-
ment, reste tout de même un ré-
sultat positif et donc bon à
prendre. Quand aux causes de
ce ratage, personnellement,
je pense que l’expulsion
d’Oussaad qui en est à
l’origine. Cette déci-
sion de l’arbitre a dé-
concentré le
groupe, sinon je

Bentiba : «Face au NAHD, on a raté les trois points de manière dramatique»

ne vois pas d’autres raisons. Sur le plan personnel, en plus

d’avoir été passeur décisif vous avez réalisé une belle presta- tion après votre entrée en

seconde mi-temps Ces propos m'encou-

ragent beaucoup et me mettent plus en confiance. D'ailleurs, je ne vous cache pas que, moi aussi, je me sens en progrès. Certes j’étais content d’avoir été l’auteur de la dernière passe avant le but, mais ma

joie aurait pu être plus grande si on avait arra- ché les trois points.

Vous vous considérez un

peu comme le porte-bon- heur de l'équipe n'est-ce pas ? En fait, je pense aussi que la réus- site était de notre côté. J'espère que cela va durer longtemps pour nous. Entretien réalisé par

Le coach du Moulou- dia devra bénéficier du retour de quatre élé- ments et non des moin- dres en prévision de ce match contre le MOB. Il s’agit en effet de Moha- med Zabiaa qui a purgé sa suspension, de Ber- radja Seddik et Ath- mani Walid, qui ont récupéré de leur bles- sure ainsi que de Kamel Larbi qui se dit prêt à jouer. Ce sera un apport de taille avant ce péril- leux déplacement qui va le mener du côté de la capitale de la Soum- mam pour défier le MO Béjaïa dans un match qui se jouera sous le signe de la revanche pour les Hamraoua. A.L.

ASMO Rien de grave pour Naamane
ASMO
Rien de grave
pour Naamane
Craignant une lourde sanction contre Medjahed La direction de l’ASMO saisit la LNF Après avoir
Craignant une
lourde sanction contre
Medjahed
La direction de l’ASMO
saisit la LNF
Après avoir eu écho du rapport établi par l’arbitre
du match NAHD/ASMO et craignant une sanction
lourde à l’encontre de l’entraîneur Medjahed, la direc-
tion du club de Mdina Jdida a décidé à son tour de sai-
sir la LNF afin de donner plus d’explication concernant
ce qui s’est passé et ce qui a poussé Medjahed à s’em-
porter. Selon une source sûre, on apprend que la direc-
tion de l’ASMO par le biais de son manager général
Fodil Dob qui a déposé hier le rapport à l’instance
que préside Mahfoud Kerbadj. Les dirigeants de
l’ASMO gardent en tout cas l’espoir de voir la
commission de discipline être indulgente au
moment où elle devra
Les
dirigeants déçus
trancher.
par le comportement
des remplaçants
Les dirigeants de l’ASMO à leur tête Me-
rouane Beghor, le président, étaient très déçus
par rapport à l’anarchie qui a régné sur le banc
des remplaçants durant la rencontre et qui est en
grande partie la raison principale pour laquelle
l’ASMO a raté les trois points de la victoire. Les res-
ponsables de l’ASMO n’arrivent pas à comprendre le
comportement de certains remplaçants dont la pré-
sence sur le terrain pour soi-disant
contester la décision de l’arbitre
après l’expulsion d’Ousaad, ce
qui a eu pour effet de décon-
centrer l’entraîneur Medja-
hed au moment où il
devait procéder aux
Benkablia
rejoint le
groupe
changements.
Après avoir pris part au stage de la
sélection olympique qui s’est déroulé au
centre de Sidi Moussa, Benkablia a rejoint
ses camardes pour la préparation du match
Ali B.
contre l’USMH. Rappelons que le jeune in-
ternational de l’ASMO qui était suspendu,
n’a pas participé à la rencontre ayant mis
aux prises le NAHD avec l’ASMO. Après
avoir purgé son match de suspen-
sion, Benkablia pourra retrouver
sa place au sein de la ligne
d’attaque asémiste.

Suite à sa blessure contractée face au NAHD sur le terrain du stade 20 –Août, Naa- mane le défenseur asé- miste est resté à Alger pour effectuer des IRM.

L’ex-joueur du MCEE a effectué un diagnostic pour en savoir plus sur la gravité de sa blessure. D’après l’IRM, il semblerait

qu’il n’ait rien de grave. Naa- mane craignait que ses dou- leurs le tiennent loin de la compétition, finalement, les exa- mens médicaux ont rassuré le joueur ainsi que son staff technique.

Il devrait être présent contre l’USMH

Nous avons appris, d’ailleurs, qu'il a décidé de se soigner et de re- prendre rapidement les entraîne- ments. Une source du staff

médical nous a révélé que Naamane devrait réinté-

grer le groupe. Cela dit, il pourrait s'entraîner le plus normalement du monde avec ses coéquipiers avant le

match contre

l'USMH. L’ASMO qui devra recevoir l’USMH à Oran, pourrait compter sur Naamane.

Ali B.

N° 3257 20 Mardi LIGUE2 26 janvier 2016
N° 3257
20
Mardi
LIGUE2
26 janvier
2016
N° 3257 20 Mardi LIGUE2 26 janvier 2016 JSMB Hammouche : En amical : JSMB 4
N° 3257 20 Mardi LIGUE2 26 janvier 2016 JSMB Hammouche : En amical : JSMB 4

JSMB

Hammouche :

En amical : JSMB 4 – OSEK 0

Un bon galop d’entraînement !

amical : JSMB 4 – OSEK 0 Un bon galop d’entraînement ! P oursuivant leur préparation

P oursuivant leur préparation en prévision de la prochaine ren- contre face au Paradou AC dans le cadre de la 18e journée du championnat de Ligue deux Mo-

bilis, les Béjaouis de la JSM Béjaïa ont disputé une joute amicale hier matin devant la forma- tion de l’OS EL Kseur évoluant en championnat de la régionale 3. Un match qui s’est soldé par la victoire des vert et rouge sur le score de (4-0) grâce au doublé de Benmeghit ainsi que les réa- lisations de Bensaha et Benzekri. Mis à part le résultat technique, cette rencontre a été une oc- casion pour le coach Hammouche de procéder aux réglages nécessaires et de trouver les mé- canismes nécessaires afin que l’équipe soit à la hauteur des attentes et de renouer avec les bons résultats notamment après avoir enchainé deux rencontres sans le moindre succès devant la JSMS et le CRBAF. De ce fait, il a décidé de donner la chance aux joueurs qui n’ont beau- coup de matches dans les jambes afin de leur permettre de bien réagir et d’être compétitifs surtout que le staff technique veut compter sur tout le monde à l’avenir.

Les réservistes ont bien réagi

Bien que cette rencontre face à l’OS El Kseur a eu un cachet amical, il n’en demeure pas moins que les vert et rouge se sont bien illustrés dans ce match en inscrivant quatre buts où les réservistes ont bien réagi puisque le staff tech-

Hammouche a ménagé certains titulaires

Par ailleurs, vu que le staff technique a voulu donner la chance aux joueurs réservistes pour leur permettre de gagner et avoir de la compéti- tion dans les jambes et être aptes pour l’avenir, pas de moins de huit joueurs titulaires n’ont pas été alignés hier face à l’OSEK. Il s’agit de Djaba- ret, Zeghli, Zerrouki, Atek, Mebarki, Lemaici, Frioui, Benmansour. Par ailleurs, l’absence de Chehaïma est motivée par le fait qu’il se trouve avec la sélection militaire.

nique s’est montré satisfait de leur rendement et ce, en attendant de confirmer cela à l’avenir. De ce fait, le coach a eu une bonne idée sur tous les joueurs notamment les jeunes et certains nouvelles recrues à l’image de Benmeghit et Doumi. Ce test a été jugé très bénéfique par le coach de la JSMB qui a eu l’occasion de procé- der aux derniers réglages surtout que les Bé- jaouis seront sous pression car ils doivent renouer avec les victoires pour remonter sur le podium. Cela dit, les joueurs alignés pour- raient bénéficier de leurs chances à l’avenir.

Hammouche a voulu donner la chance à certains éléments

Alors que la préparation se poursuit dans la sérénité pour le rendez-vous de ce week-end face au Paradou AC dans le cadre de la 18e journée du championnat de Ligue deux Mobi- lis, et afin d’accorder la chance à tous les élé- ments notamment ceux qui n’ont pas participé lors des dernières rencontres, voilà que Ham- mouche a décidé de ménager plusieurs titu- laires à l’occasion de la rencontre amicale hier face à l’OS El Kseur qui a eu lieu hier matin puisqu’il a voulu en profiter pour avoir une idée sur les réservistes et par la même, apporter les correctifs qui s’imposent en prévision de la suite du parcours.

H.L.

Benmeghit marque en amical en attendant l’officiel

Ayant été incorporé lors de cette rencontre amicale, cet attaquant a livré un bon rende- ment et ce, en s’illustrant par un doublé. Ce qui lui permettra d’avoir un moral au beau fixe pour les matches du championnat puisqu’il est toujours à la recherche de son premier en match officiel. Ce doublé pourrait être d’un grand apport pour la suite du par- cours.

H.L.

«Face au Paradou AC, on doit se donner à 150%»

L e premier responsable de la barre technique de la JSM Bé- jaïa que nous avons accosté hier matin à la fin de la joute ami-

cale, a tenu à évoquer le prochain match qui attend son équipe face au Paradou AC, prévu ce week-end comptant pour la 18e journée du championnat où il a in- sisté sur les trois points de la victoire pour retrouver la confiance et se motiver pour l’avenir.

«Le match amical face à l’OSEK a été bénéfique»

En ce qui concerne le match amical dis- puté face à la formation de l’OS El Kseur évoluant en régionale 3, le coach dira : «Je pense que cette rencontre a été une occasion pour certains joueurs de gagner de la com- pétition dans les jambes étant donné qu’ils n’ont pas l’habitude de disputer les matches du championnat. De ce fait, j’ai constaté une bonne réaction de leur part et ce, en s’impo- sant et cela est un bon signe pour l’avenir».

«Ce n’est pas facile de prendre un point face au CRBAF»

Par ailleurs, à propos du point arraché devant le CRB Aïn Fekroun, le coach de la JSMB dira : «Je ne vous cache pas qu’on s’est déplacé à Aïn Fekroun avec l’objectif d’avoir le meilleur résultat possible. De ce fait, on a réussi à arracher le point du nul qui est très bénéfique et important pour nous car, ce n’est pas facile de tenir en échec cette équipe, sur son terrain».

Aït Fergane toujours aux soins De son côté, le milieu de terrain Aït Fergane n’a
Aït Fergane
toujours aux soins
De son côté, le milieu de terrain Aït
Fergane n’a pas pris part à cette ren-
contre à cause de sa blessure puisqu’il
continue d’effectuer les soins et de s’en-
traîner en solo en attendant de repren-
dre avec le groupe. Cela dit, il sera out
aussi pour le rendez-vous de ce week-
end face au Paradou.
Lahlouh retrouve
la compétition
Après avoir réintégré le groupe cet
hiver où il est resté sans club durant
toute la phase aller, ce milieu de terrain
a fait sa première apparition hier en se-
conde période à l’occasion de la joute
amicale devant l’OS El Kseur.
Doumi a joué dans
deux postes différents
Profitant de cette rencontre amicale,
l’entraîneur a décidé d’aligner le défen-
seur Doumi. De ce fait, il a été incor-
poré dans deux postes différents
puisqu’après avoir débuté la partie
comme arrière droit, il a été aligné
dans l’axe en seconde période.
droit, il a été aligné dans l’axe en seconde période. «Face au Paradou, on n’a pas

«Face au Paradou, on n’a pas droit l’erreur»

Enfin, à propos de la prochaine rencon- tre face au Paradou AC prévue ce week- end, le coach estime : «Nous sommes appelés à disputer un match difficile et im- portant devant le Paradou AC ce week-end. D’ailleurs, on doit se donner à fond et à 150% pour espérer les trois points de la vic- toire et aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe». Propos recueillis par H.L.

Zerrouki et Benmansour aux soins Les deux joueurs, à savoir Ben- mansour et Zerrouki qui
Zerrouki et
Benmansour aux soins
Les deux joueurs, à savoir Ben-
mansour et Zerrouki qui ont
contracté des blessures diverses n’ont
pas participé à la séance d’entraîne-
ment de dimanche mais aussi au
match amical d’hier. Ils sont actuelle-
ment soumis à des soins intensifs
afin qu’ils puissent reprendre leurs
forces dans les meilleurs délais et être
aptes pour le rendez-vous de ce
week-end face au Paradou AC.
Le stade de l’UMA
subit des travaux
d’aménagement
Lors de la rencontre amicale, nous
avons constaté des travaux d’aména-
gement au niveau du stade de
l’UMA, particulièrement en ce qui
concerne les tribunes officielles. Soit
une manière de remettre de l’ordre et
d’offrir de meilleures conditions de
travail aux gens de la presse, ap-
prend-on après des responsables lo-
caux.
H.L.
PAC
PAC
ap- prend-on après des responsables lo- caux. H.L. PAC Attal : «La victoire face à l’ASO

Attal : «La victoire face à l’ASO va nous faire beaucoup de bien»

Dans cet entretien qu’il nous a accordé, le joueur du Paradou AC, Youcef Attal, revient sur le dernier succès de son équipe face à l’ASO Chlef.

Avec un peu de recul. Qu’avez- vous à nous dire à propos de votre victoire décrochée face à l’ASO Chlef ?

C’était un match difficile, face à une bonne équipe de l’ASO Chlef. On était bien concentrés, on a bien abordé la rencontre. On a tout donné pour gagner cette confron- tation. On est très heureux de cette victoire qui nous a permis de rester proche des premières places. Le pénalty manqué en fin de première mi-temps vous a-t-il perturbés ?

Non, pas du tout. On savait que la partie n’était pas encore termi- née. On était déterminés à se ra- cheter en seconde période et offrir la victoire à nos supporters. Ce match s’est déroulé sous le regard de Pierre-André Schür-

mann le

l’EN Olympique. C’était une occasion pour vous et vos co-

sélectionneur de

équipiers d’attirer son atten- tion ? Oui, bien sûr, en tant que joueurs cela nous motive. Pour ma part, je n’étais pas au courant de sa présence, j’ai joué le plus normale- ment du monde. Maintenant il faut continuer à travailler et à progres- ser en club pour espérer faire par- tie de cette sélection olympique. Entretien réalisé par Rachid C.

Félicitations Un heureux événement vient de donner de la joie au garde matériel du Paradou
Félicitations
Un heureux événement
vient de donner de la joie au
garde matériel du Paradou
AC, Lotfi Bourai. Son foyer
vient d’être égayé par la nais-
sance d’un joli bébé pré-
nommé Youcef. En cette
heureuse circonstance, la fa-
mille sportive du PAC et du
Buteur, lui présentent ses sin-
cères félicitations et souhaitent
un prompt rétablissement à la
maman.
N° 3257 LIGUE 2 Mardi 21 26 janvier 2016
N° 3257
LIGUE
2
Mardi
21
26 janvier
2016
N° 3257 LIGUE 2 Mardi 21 26 janvier 2016 MCS Enchaîner avec les bons résultats ix

MCS

Enchaîner avec les bons résultats

ix points en deux matchs, voilà ce qu’on appelle une

bonne récolte. Le MCS démarre bien sa se- conde moitié de par- cours et c’est tant mieux pour Rah- mouni et ses hommes. Maintenant il faudra continuer sur cette lancée et ne pas trébu- cher car Saïda n’a pas totalement sauvé sa saison et peut sombrer à nouveau dans les fins fonds du tableau plus vite qu’elle s’en est ex- tirpée.

Le reste du parcours ne sera pas facile

Maintenant que le premier objectif est at- teint, à savoir sortir de la zone de relégation, il faudra confirmer la bonne santé de l’équipe et pour ce faire le MCS n’aura pas droit à l’erreur. Il est vrai que le plus dur reste à faire puisque la

S

suite du championnat ne sera pas facile. Mais les Saïdis n’ont pas vraiment le choix et doivent profiter de leurs matchs à domi- cile pour arracher le maximum de points et se mettre à l’abri.

Victoire impérative face à l’OMA

Vendredi prochain, le MCS recevra l’OMA dans un match très important pour la suite de son parcours. C’est une rencontre à six points et une vic- toire des Saïdis leur permettrait de creuser l’écart avec leurs pour- suivants et bien sûr s’éloigner davantage du bas du tableau. C’est dire que la vic- toire est impérative pour les camarades de Laribi ce week-end. Personne à Saïda n’a besoin d’une défaite dans l’état actuel du club et cela se com- prend parfaitement.

Amar B.

actuel du club et cela se com- prend parfaitement. Amar B. ASO Salhi : «On se
actuel du club et cela se com- prend parfaitement. Amar B. ASO Salhi : «On se

ASO

Salhi : «On se rattrapera cette semaine»

Comment vous sentez- vous après la dernière dé- faite ? bons résultats qui nous per-
Comment vous sentez-
vous après la dernière dé-
faite ?
bons résultats qui nous per-
mettront d’améliorer notre
classement.
Il n’est pas facile de se remet-
tre d’une telle défaite. Nous
étions plus proches du match
nul. Perdre sur un pénalty est
toujours difficile à digérer.
Mais il faut bien penser aux
matches qui nous attendent
pour ne pas laisser le doute
s’installer.
Comment expliquez-vous
cette piètre prestation ?
nier résultat. Nous avons un
match important cette se-
maine et la seule solution
pour nous sera de gagner
pour nous relancer.
Personne ne s’imaginait
qu’on produirait cette presta-
tion, même nous les joueurs.
Je pense que nous avons mal
entamé le match et étions
nerveux suite aux décisions
de l’arbitre qui a sifflé deux
pénaltys. Le but encaissé
nous a fait sortir du match.
Quel message adressez-
vous à vos camarades et à
vos fans ?
Cet échec a fait douter vos
supporters. En êtes-vous
conscients ?
C’est normal, car on est en
phase retour et on n’a pas le
droit de réaliser de tels résul-
tats. Ils étaient effectivement
très affectés en fin de match.
À nous de leur rendre le sou-
rire en faisant une série de
Vous aurez une semaine
difficile sur le plan mental,
n’est-ce pas ?
C’est vrai, il est toujours diffi-
cile de travailler sereinement
après une contreperfor-
mance. Il faut bien nous
concentrer et oublier ce der-
Je tiens à inciter mes cama-
rades à produire un meilleur
rendement et se surpasser à
partir de cette semaine pour
gagner le maximum de
matches. En ce qui concerne
nos fans, je leur promets de
meilleurs résultats et qu’on se
rattrapera dès la prochaine
rencontre. Il faut qu’ils conti-
nuent à nous faire confiance
pour le reste de cet exercice.
Entretien réalisé par
Ahmed Feknous
Réunion Medouar – Wallemme
Une séance fermée aux supporters
Les prochaines heures verront une réunion décisive
entre le premier responsable du club, M. Medouar, et
son coach pour parler du dernier résultat et la forme
actuelle de l’équipe. Cette réunion pourrait être capi-
tale pour le reste du parcours surtout que des bruits
courent au sujet du limogeage du staff technique par la
direction qui n’est pas convaincue par les résultats ac-
tuels et la façon de jouer de l’équipe.
La reprise a connu la présence des services d’ordre au
stade de Boumezrag. La direction a demandé un renfort
pour empêcher les supporters de pénétrer dans le stade
et suivre la séance afin d’éviter plus de pression aux
joueurs mais surtout un dérapage, surtout que les sup-
porters présents aux alentours du stade étaient furieux
contre les joueurs et le staff technique.
A. F.
furieux contre les joueurs et le staff technique. A. F. CABBA Alaoui «Je n’avais rien à

CABBA

Alaoui

«Je n’avais rien

à prouver à El Eulma»

Le gardien Fetheddine Alaoui, considéré jusque-là du moins comme étant la doublure de Toual, a sorti le grand jeu face à El Eulma. Il a été décisif sur les quelques occasions que les locaux s’étaient créées, notamment sur le coup franc direct quand le cuir allait se loger dans la lucarne.

Votre équipe a bien négo- cié son périlleux déplace- ment à El Eulma. Un commentaire là-dessus ? Le point ramené d’un dé- placement aussi périlleux que celui d’El Eulma, sachant que cette équipe, dans la peau d’une bête blessée, était à la recherche d’un déclic pour se remettre sur le droit chemin, est finalement bon à prendre même si on espérait mieux. C’est un résultat bon pour le moral surtout et qui nous a permis de confirmer notre victoire face à Boussaâda. Ce n’était pas du tout évident, vu le mauvais état du terrain en gazon naturel, qui a gêné l’évolution des joueurs. Vous avez un rôle dans ce résultat surtout lorsque vous avez sorti avec brio un ballon sur coup franc. À quoi est due cette bril- lante prestation ? Je dois préciser que si on est arrivés à bien négocier ce match, c’est grâce aux efforts consentis par tous les joueurs

même ceux qui étaient sur le banc. La solidarité entre nous a joué un grand rôle aussi, car dès le début on a joué pour les 3 points ou au pire le point du match nul. En ce qui me concerne, je n’ai fait que mon travail, ce qui a donné plus d’assurance au secteur défensif qui a tenu bon durant les 90 minutes. Vous alliez signer au début de la saison avec le MCEE mais cela n’a pas été concrétisé. Sachant que vous vouliez prouver que les responsables d’El Eulma se sont trompés sur votre compte. Qu’avez- vous à dire à ce sujet ? Croyez-moi, j’ai même ou- blié que je m’étais entraîné avec cette équipe puisque cela n’avait duré que quelques jours. Il est vrai que j’allais si- gner, mais puisque je n’avais pas reçu ma prime de signa- ture dans les délais prévus et lorsque j’ai vu que les choses allaient encore traîner j’ai pris la direction de Bordj. J’ai eu un contact sérieux de la part du président du CABBA qui a répondu à mes attentes et c’est pourquoi, je suis là aujourd’hui. Je suis un joueur professionnel qui fait en sorte de gérer du mieux qu’il peut sa carrière. C’est pour vous dire que je n’avais au- cune revanche à prendre sur

cette équipe, mais je me suis déplacé pour défendre les couleurs de mon équipe, ni plus ni moins.

Après cette prestation, on imagine que votre objectif est de demeurer le portier n°1 le plus longtemps pos- sible, n’est-ce pas ? Absolument, car c’est l’ob- jectif de tout élément ambi- tieux qui aspire à améliorer ses performances. Avec le nouveau coach des gardiens, j’estime qu’il n’y a pas un por- tier meilleur qu’un autre que par le travail et la forme qu’il affiche avant le match. Que Toual joue ou moi c’est du pareil au même, l’essentiel est d’être utile à l’équipe en ra- menant un plus. Jeudi prochain vous ac- cueillerez le leader, Médéa en l’occurrence, donc ce sera une occasion pour vous rapprocher encore plus du podium. Com- ment voyez-vous l’issue de ce rendez-vous important

?

C’est simple, on n’aura pas d’autre choix que de gagner car un tout autre résultat nous remettra à la case de départ.

Entretien réalisé par A. B.

PUB Anep : 31001019 / Le Buteur du 26-01-2016
PUB
Anep : 31001019 / Le Buteur du 26-01-2016
N° 3257 Clubs de Kabylie Mardi 21 26 janvier 2016
N° 3257
Clubs de Kabylie
Mardi
21
26 janvier
2016
N° 3257 Clubs de Kabylie Mardi 21 26 janvier 2016 Honneur Béjaïa (16 e journée) Le

Honneur Béjaïa (16 e journée)

Le leader s’envole

A près avoir bouclé sa phase

aller qui a vu la consécration

des Olympiens d'El Kseur, le

championnat de Division

d'Honneur de Béjaïa a repris

ses droits le week-end dernier sans observer de trêve comme c’est l’usage dans pratique- ment tous les championnats. À ce titre d'ail- leurs, la ligue a programmé la trêve pour juste après l'assemblée générale qui se tien- dra le 6 février prochain. Ainsi, pour cette seizième journée, on peut dire que les résul- tats enregistrés n'ont apporté aucun change- ment notable. Ainsi, le leader olympien a assuré chez lui en l'emportant, quoique assez difficilement, face au Ghalia qui lutte vail- lamment pour sa survie dans ce palier. Pour preuve, les Bougiotes menaient à la marque avant de s'incliner en fin de match sur un but signé le fougueux défenseur axial, Terki, qui a permis à son équipe de renverser la vapeur et d'arracher la victoire. Les protégés de Mourad Bounif, qui ont réussi à engranger

trois points supplémentaires à leur actif, continuent donc à mener le bal dans ce groupe en creusant l'écart à quinze longueurs de leur poursuivant immédiat, le Naceria de Béjaïa, qui contre toute attente a chuté lour- dement chez la coriace formation du CRA Barbacha qui lui a planté cinq buts. Un score net et sans bavure. L'autre bonne opération de la journée est à mettre à l'actif de l'US Soummam qui est revenu victorieux de son long et périlleux déplacement en terre sed- doukoise au terme d'une rencontre musclée et caractérisée par un arbitrage très contesté par les gars du RCS. Du coup, les Vert et Noir ont perdu une belle opportunité de rejoindre la seconde marche du podium qu'ils vont d'ailleurs laisser au profit de leur adversaire unioniste qui va la partager avec son voisin du Naceria. Toujours parmi les outsiders, on retiendra le succès des littoraux du CRB Aokas devant un adversaire difficile à manier, en l'occurrence le CR Mellala. Une belle per- formance, la seconde d'affilée, qui permet

aux représentants de la ville balnéaire de grimper jusqu'à la quatrième loge, devançant même le RC Seddouk désormais relégué au cinquième rang. De son côté, la JS Ighil Ouazzoug a renoué avec le goût de la victoire en prenant le meilleur assez difficilement sur le SRB Tazmalt. Une véritable bouffée d’oxy- gène pour ces Banlieusards qui gagnent des marches au classement. Dans le bas de la hié- rarchie, la belle opération est à mettre à l'ac- tif du CSPC Béjaïa qui est allé damer le pion au CRB Souk Tenine. Un succès fort précieux qui permet aux pompiers de souffler un peu et prendre même une petite option sur les deux derniers. Enfin, l'AS Taâssast a de nou- veau trébuché au stade Benallouache face aux imprévisibles Diables rouges du SS Sidi Aïch. Rien ne va plus donc pour cette formation des Banlieusards de Béjaïa qui reste plantée dans les profondeurs de la hiérarchie de ce groupe en compagnie du voisin le Ghalia. Zahir Aït Hamouda

Résultats

JS Béjaïa

0 - ARB Barbacha 0

CRA Barbacha