www.competition.

dz

Vendredi 30 décembre 2016

16
CATALOGNE
TUNISIE

3
3

Stade Montilivi à Girona
Buts : Mskani (18', 28', 65) Tunisie Moreno (34'), Sergio Garcia (68'),
Verdu (87') Catalogne.

Masip,
Pol Lirola,
Sergi Gómez
(Marc Crosas
72'), Fontàs,
Aarón Martín,
Xavi (Oriol Riera
64'), Marc Roca,
Sergi Roberto,
Gérard Moreno,
Sergio García,
Víctor Rodríguez.

Aymen Mathlouthi
(Jeridi 46'),
Zied Boughatas,
Chamseddine
Dhaouadi, Siyam
Ben Youssef,
Oussama Haddadi,
Hamza Mathlouthi
(Hamdi79'), Larry
Azzouni, Hamza
Lahmar (Sassi
46'), Naim Sliti
(Bguir46'),
Youssef Msakni
(Ben Amor 72'),
Taha Yessine
Khnissi
(Khenissi 46').

Arbitre : Alvarez Izequiero ;
affluence nombreuse.
Averts. : Srgio Garci 88' (Cat.) ;
Ben Amor 88' (Tun.).

Second match
ce soir contre
le Pays basque

Après un premier matchtest contre la Catalogne de
Xavi et le nul (3-3) enregistré,
les coéquipiers de l'excellent
Msakni défieront ce soir la
sélection du Pays basque au
stade San Mames, à Bilbao, à
20h45. Le niveau du match
d'aujourd'hui devrait être plus
haut vu les noms qui seront
alignés côté basque avec,
entre autres, 10 joueurs de
Bilbao dans le groupe dont
Muniain, ou encore 7 éléments de Sociedad. La partie
sera la dernière pour les
hommes de Kasperczak avant
de rentrer à Tunis pour continuer la préparation et disputer encore deux autres
matches de préparation.
17 joueurs utilisés
Pour ce premier match de
préparation contre la
Catalogne, le sélectionneur
tunisien a utilisé
17 joueurs. Même le gardien
Mathlouthi a été remplacé.
D'ailleurs, c'est Jeridi, son
remplaçant, qui a arraché la
victoire dans ce match en
brillant lors de la séance des
tirs au but.

Feghouli ne
serait pas contre

Fenerbahce
veut Soso
cet hiver à
titre
de prêt
L'information publiée par

les médias anglais récemment annonçant la mise sur
le marché de Sofiane
Feghouli a mis le club turc
de Fenerbahce sur orbite.
Alors que le club turc envisageait de contacter Hanni,
ce club explore à nouveau
la piste Feghouli. Le club
entraîné par Advocaat voudrait avoir l'ailier droit de
l'EN, et ce dernier ne serait
pas contre un transfert dès
cet hiver. Seul bémol à présent, c'est West Ham qui
voudrait vendre le contrat
du joueur, alors que les
Turcs préfèrent l'avoir à
titre de prêt.

Belle prestation des Aigles de Carthage contre la Catalogne Le Zimbabwe

ATTENTION,
LA TUNISIE NE SERA
PAS DU GÂTEAU !

Alors que le stage des Verts ne commencera que dans 3 jours, la sélection
tunisienne bouclera déjà son premier stage de préparation pour la CAN en
Espagne, ce soir, en affrontant la sélection basque au stade San Mames de Bilbao.
L'équipe tunisienne a entamé sa
préparation le 25 de ce mois à Tunis
avant de voyager en Espagne, plus
précisément à Barcelone où elle a
disputé avant-hier son premier
match de préparation contre la sélection de Catalogne, emmenée par l'infatigable Xavi Hernandez.
L'entraîneur tunisien Henry
Kasperczak a aligné un onze composé de locaux et de quelques pros. Il
avait opté pour un groupe de 23 éléments des 41 présélectionnés pour
partir en Espagne. Le rendement de
ce premier groupe aura été déjà
satisfaisant, puisque les Tunisiens
ont effectué une bonne partie dans
l'ensemble, gratifiant le public catalan de belles facettes de jeu, notamment au début du match.
Machine offensive
Le match s'emballera dès la 18'
quand Msakni a mis le cuir facilement dans la cage catalane, ouvrant
ainsi le score. A la 23' les protégés
d'Henri Kasperczak ont doublé la
mise ; Naim Sliti a profité d'une
bonne passe de Larry Azzouni pour
effacer deux défenseurs et offrir la
balle à Youssef Msakni, qui a doublé
le score avec une très grande facilité.
Le festival Msakni ne s'arrêtera pas
là pour le bourreau de Mbolhi en
2013, mais avant ça, et 6 mn avant le
retour aux vestiaires, Gérard
Moreno a réduit le score pour les
locaux à 2-1.
Le rappel de Msakni
En seconde mi-temps, le coach a aligné Rami Jeridi, Ferjani Sassi, Saad
Bguir et Saber Khlifa, soit 4 nou-

Le quotidien zimbabwéen Daily
News a retracé hier le chemin
des Verts tout durant les deux
dernières années, racontant la
belle histoire avec Vahid au
Brésil qui s'est transformée en
cauchemar à cause de la mauvaise gestion. Le quotidien en
question a rapporté comment
l'EN est devenue très vite une
équipe quelconque, et que
Mahrez est en train de tout
perdre, avec pour preuve les
récentes déclarations de
Ranieri. Pour terminer, le quotidien en question a exhorté les
Warriors à croire en leurs
chances, trouvant que cette
période est idéale pour battre
l'EN.

Mahrez,
Slimani et
Ghoulam dans
l'équipe-type
africaine de
l'année 2016

velles têtes ; l'équipe tunisienne ne
baissera pas le rythme. Msakni ou "
Ennems ", comme on le surnomme
en Tunisie, qui a été rappelé à l'occasion de ce stage a tenu à donner une
3e fois raison à son entraîneur, puisqu'à la 66', le joueur de Lekhwiya,
sur un superbe tir des 20 m, signe
son triplet. Un but identique à celui
qu'il avait marqué à Rais Mbolhi à
Rustenburg, en Afsud, et qui poussé
l'EN dans un tourbillon de problèmes qui ont entraîné rapidement
son élimination précoce de la CAN.
Que de largesses en
défense
Trois minutes après, les Catalans
réussissent à réduire le score grâce à
Sergio Garcia, le joueur d'Al
Rayyane, avant de concéder l'égalisation après la sortie de Msakni,
remplacé par Ben Amor (3-3). Les
Tunisiens, qui ont remporté le match
aux tirs au but après l'incorporation

du 2e gardien Jeridi (2-4), ont fourni
une belle prestation dans l'ensemble
au milieu et en attaque, mais en
défense, de gros réglages attendent
le sélectionneur franco-polonais. Il
faut dire que l'équipe n'est pas encore au complet et l'arrivée d'Aymen
Abdennour dans le groupe pour les
matches contre l'Ouganda et
l'Egypte rendra cette équipe encore
plus forte. Des joueurs comme
Boughattas et Dhaouadi ont déjà
perdu beaucoup de points. L'apport
de Msakni devant est déjà visible ;
les Tunisiens risquent de poser
d'énormes problèmes aux Sénégalais
lors de la 1re journée. Que dire alors
de leur 2e match contre une EN
complètement déchiquetée ! Il faudra bien s'y préparer et essayer d'atteindre ce 2e match de la CAN. Avec
3 points, rien n'est garanti ; désormais il faudra craindre les 3 adversaires et Leekens en est averti.
S. M. A.

L'offre du Bayern a découragé le clan napolitain

Aucun remplaçant pour
Ghoulam à Naples cet hiver
Alors que les rumeurs
concernant son prochain
départ de Napoli se font de
plus en plus persistantes,
Faouzi Ghoulam devrait
continuer la saison dans son
club italien. L'offre de 3 millions d'euros par an pendant
4 ans faite par le Bayern tient
bien la route et a mis une
grosse pression sur la direction, qui ne peut désormais
pas négocier en étant à l'aise.
Un agent FIFA a même déclaré, hier, que Faouzi est en
position de force et que
Naples doit vite en finir
considérant que le temps ne
joue pas en faveur des
Italiens. Alors que les médias

croit en ses
chances de
battre les
Verts

italiens affirment que l'offre a
atteint 2 millions, il semble
que la direction a baissé les
bras. Cela intervient au
moment où Samir, le frère du
joueur algérien, aurait déjà
entamé les pourparlers avec
le Bayern. Ceci dit, le club
n'envisage toujours pas de
recruter cet hiver dans ce
poste ; Sarri a décidé de
reconduire Strinic à la place
de Ghoulam, trouvant ce dernier assez capable de tenir la
baraque en attendant le
retour de l'Algérien. Une
autre preuve qu'aucun départ
de Faouzi ne devrait intervenir cet hiver.
S. M. A.

CAN 2017 :
la liste des 23
joueurs communiquée lundi

La liste définitive des
23 joueurs algériens
retenus pour la Coupe
d'Afrique des nations
sera communiquée lundi
par le sélectionneur
Georges Leekens, a indiqué jeudi la Fédération
algérienne de football
sur son site. "M.
Georges Leekens animera une conférence de
presse le lundi 2 janvier
2017 à 11h00 à la salle
des conférences du
Complexe olympique
Mohamed-Boudiaf
d'Alger. La liste des
joueurs convoqués pour
la CAN 2017, qui aura
lieu du 14 janvier au 5
février, sera communiquée avant le début de
la conférence", précise
la FAF.

Le football algérien est présent
en force dans l'équipe-type africaine de l'année 2016 choisie
par le magazine spécialisé
France Football qui a retenu
trois Verts. Il s'agit de Riyad
Mahrez, d'Islam Slimani
(Leicester City, Angleterre) et
de Fawzi Ghoulam (Naples,
Italie). Outre ces trois éléments, l'équipe-type africaine
comporte l'Egyptien Mohamed
Salah, un trio ivoirien, un duo
sénégalais, le gardien de but de
Sundowns (Afrique du Sud),
l'Ougandais Denis Ounyangi et le
Gabonais Aubameyang.

Mamic veut
Soudani
à Al Nasr
Alors que son contrat prendra
fin officiellement en juin prochain, les rumeurs vont bon
train sur un possible départ de
Soudani de Zagreb dès ce mercato hivernal. L'international
algérien, dont l'agent a affirmé
tout récemment que ce joueur
voudrait aller au terme de son
contrat pour pouvoir ensuite
choisir sa destination plus facilement, est courtisé par plusieurs clubs belges, allemands,
français et même anglais.
Même les clubs du Golfe ne sont
pas restés insensibles aux buts
marqués par l'Algérien depuis
qu'il a rejoint l'Europe à l'image
d'Al Nasr de Riyad, qui voudrait
l'enrôler cet hiver. C'est l'ancien
coach du Dinamo et frère de
l'actuel président, à savoir
Zoran Mamic, qui entraîne
actuellement Al Nasr, qui l'aurait réclamé à ses dirigeants,
annonce la presse saoudienne.
Le Croate a déjà recruté
Tomasov et Tomecak, tous les
deux croates, mais ils n'ont pas
donné satisfaction. Le coach
propose son ancien meilleur
buteur qui ne devrait cependant
pas dire oui, lui qui donne la
priorité aux clubs du Vieux
Continent tant que les offres
existent, après la fin de son
actuel contrat. A noter que tout
récemment, un journaliste de
beIN Sport a évoqué le vœu
pieux de Soudani de jouer pour
Lyon, club qu'il a affronté cette
année en C1 et face auquel il a
fait une bonne partie.
S. M. A.

Vers un bras de fer
Seddiki-Direction
BOUCHERIT VEUT UNE
SOLUTION À L'AMIABLE
Bouhenna, Boussouf, Aouedj et
Cherif El-Ouazzani bloqués

www.competition.dz VENDREDI 30 DÉCEMBRE 2016 20 DA France 2 € N°4864 ISSN 1111

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

ARIBI

LE GÉANT
CHAOUI

Fenerbahce

veut
Feghouli
cet hiver

ACHOISI
LA JSK Soudani

Al-Nasr lui fait un pont d'or

«Je signerai
aujourd'hui»

Il a fait le déplacement
hier à Tizi Ouzou

BENALDJIA CANARI

POUR 18 MOIS
A cause de certaines
personnes au Chabab

Hadj Mohamed
compte se retirer

au Golfe ?

Hamia en
route vers l'USMA

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

ASMO

MCA

2

Si Tahar CEO
veut son fils
à Bel-Abbès

LISTE DES LIBÉRÉS

LE POINT

VERS UN BRAS DE FER
SEDDIKI-DIRECTION
Boucherit veut une solution à l'amiable
PAR MEHDI KABI

c'est au NAHD qu'il a trouvé bonne
oreille.

Les deux milieux de terrain
mouloudéens Antar Boucherit et
Elyes Seddiki sont, sans surprise,
libérés. Comme nous l'avions annoncé plusieurs fois dans ces mêmes
colonnes, Omar Ghrib, après s'être
réuni avec Mouassa, a acté la libération de Boucherit et Seddiki. Elyes
Seddiki, arrivé lors du mercato d'intersaison, a finalement été un flop.
Titulaire indiscutable en début de saison avec Djamel Menad, l'ex-milieu
de terrain du NAHD et de la JSK a
cédé sa place à Amir Karaoui. Voyant
son statut changer, Seddiki a commencé à chercher un club preneur et

Le MCA voulait récupérer
son chèque du NAHD
A ce moment, Ghrib était d'accord
pour le laisser partir dans ce club à
condition qu'il récupère le chèque de
garantie d'un milliard laissé à Ould
Zmirli et qui représente l'argent de sa
libération au MCA l'été dernier. Mais
comme le NAHD a bouclé son recrutement, Ghrib a exigé que Seddiki paye
sa libération sinon ramener un club
preneur. Selon des proches du joueur,
il refuserait de payer à cause de l'absence d'offres. Il serait même prêt à
aller au bras de fer et exiger qu'il soit

Après Mansouri

GHRIB
VEUT UN
AVANTCENTRE

A la demande de Mouassa,
Ghrib va recruter un avantcentre. Le Mouloudia a perdu
beaucoup de points à cause
du manque d'efficacité. Afin
de faire face à ce problème,
le premier responsable de la
barre technique mouloudéenne veut du renfort dans son
compartiment offensif. Même
si Mouassa semble trouver
certaines solutions, il n'en
demeure pas moins que le
club manque d'un avantcentre de métier. Ghrib serait
derrière les traces d'un attaquant de grande envergure
dont on ignore le nom présentement. Il est sûr que Kamel
Mouassa ne veut pas recruter
juste pour la forme. Il a exigé
un renfort offensif de qualité
afin d'être encore meilleur
lors de la phase retour. Sans
oublier que le club aura
besoin de tous ses éléments
afin de faire face aux différentes compétitions de la
seconde moitié de la saison.
On rappellera que Mansouri
est officiellement mouloudéen et que Chita sera opérationnel à partir de 2e journée
de la phase retour de la L1
Mobilis.
M. K.

indemnisé pour sa libération décidée
unilatéralement. Notre source affirme
que Seddiki ne quitterait pas le
Mouloudia à moins de trouver un club
qui serait prêt à lui payer le même
salaire, soit 210 millions par mois, et
aussi racheter sa libération, ce qui
semble bien sûr impossible. De son
coté, Omar Ghrib privéligie une solution à l'amiable.
Boucherit veut partir
à l'amiable
Son co-équipier Antar Boucherti est le
deuxième joueur à avoir été libéré. Le
joueur n'est pas surpris, puisque, lors
de sa dernière déclaration à compétition, il nous affirmait qu'il attendait de

rencontrer Omar Ghrib afin de régler
ce problème. Mais, comme le compartiment du milieu de terrain est étoffé
avec la présence de beaucoup de
joueurs de talent, à l'image d'Amir
Karaoui, Mehdi Kacem, Walid
Derrardja, Abdelmalek Mokdad, Chérif
El-Ouazzani et aussi Chita, Mouassa,
en plus de Seddiki, a décidé de libérer
l'enfant d'Annaba sur la demande de ce
dernier. La question qui se pose c'est
comment Boucherit va-t-il récupérer
ses papiers. Pour lui, c'est le
Mouloudia qui l'a libéré, donc c'est à
lui de négocier le prix de cette libération. "C'est une séparation à l'amiable,
on doit donc se quitter à l'amiable…",
dira le joueur à son entourage. M. K.

Bouhenna, Aouedj et Boussouf ont officiellement
demandé leurs papiers

GHRIB ET MOUASSA

DISENT NON
Bouhenna, Aouedj et
Boussouf veulent changer
d'air mais la direction ne
compte pas les libérer. Après
avoir décidé de libérer
Boucherit et Seddiki, le directeur général de la SSPA
Mouloudia d'Alger veut tout
faire afin de garder les autres
éléments qui sont de la
première importance
pour l'équipe. Mais,
comme tout le
monde le sait,
quelques joueurs
veulent quitter le
Mouloudia d'Alger
après avoir été relégués sur le banc de
touche. Ils sont trois à vouloir changer d'air.
Boussouf : l'USMBA
devra venir négocier
Khair-Eddine Boussouf a
été relégué au statut de gardien n° 3 alors qu'il a débuté
la saison en tant que titulaire.
Avec le retour de Chaouchi à
la compétition et Chaâl, qui
est maintenant en pleine
forme, Boussouf a décidé
d'aller monnayer son talent

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

ailleurs. Croyant que Ghrib
allait le libérer facilement, il a
engagé des discussions avec
l'USMBA et a tout conclu.
Cependant, Ghrib ne veut pas
le lâcher surtout avec le
départ de Farid Chaâl pour la
coupe du monde militaire. Et
même si le boss mouloudéen
changeait d'avis le
concernant,
Boussouf
devra
négocier sa
libération
comme
tout le monde.
Bouhenna :
intransférable ?
Titulaire indiscutable lors de
la dernière saison, Rachid
Bouhenna a finalement été
relégué au poste de remplaçant et ne rentre plus dans les
plans du staff technique. Ne
supportant plus son statut de
remplaçant et voulant retrouver du temps de jeu, il a
demandé ses papiers à la
direction mais Omar Ghrib

refuse catégoriquement de le
libérer pour le moment. Il lui
a promis tout son argent mais
rien d'autre. Cependant, il
n'est pas encore sûr que
Rachid Bouhenna reste au
sein du Mouloudia d'Alger ; il
pourrait y avoir du changement d'ici la clôture du mercato hivernal. Il ne
faut pas
oublier
que

l'USMA
est sur le
coup et
voudrait s'attacher les services du défenseur axial mouloudéen. Le
président des Rouge et Noir
est d'ailleurs prêt à mettre le
prix qu'il faut afin de l'avoir.
Selon une source proche de la
direction, Ghrib refuserait que
le joueur rachète lui-même sa
libération ? "Ramène un club",
lui aurait dit Ghrib. Cela
démontre si besoin est l'attachement du président et surtout de Mouassa à ce
joueur… sauf si Ghrib a peur

qu'il aille chez le voisin,
l'USMA, et éxplose dans ce
club…
Aouedj pressé de
retourner à Oran
Le troisième joueur à vouloir
changer d'air pendant ce mercato hivernal est Sid-Ahmed
Aouedj. Ce dernier a
aussi été écarté et
n'entre plus dans
les plans de l'entraîneur mouloudéen. Son manque
d'efficacité a eu
raison de lui et son
niveau a baissé par
rapport aux dernières
saisons. Aouedj a beaucoup
de contacts et différents clubs
de la Ligue 1 Mobilis se l'arrachent. Son transfert pourrait
rapporter gros au Mouloudia
d'Alger. Reste à savoir s'il
pourra ramener un club
capable de payer sa lettre de
libération estimée à plus d'un
milliard. Rappelons que le
MCO est fortement intéressé
et voudrait le voir revenir au
sein de son effectif.
M. A.

Le jeune milieu de
terrain mouloudéen
pourrait aussi changer d'air lors de ce
mercato. Hichem
Cherif El-Ouazzani
ferait l'intérêt du
premier responsable
de la barre technique de l'USMBA,
qui n'est autre que
son père. Si Tahar
voudrait renforcer
son milieu de terrain et compte
beaucoup sur l'aide
de son fils pour
cela. Reste à savoir
si Omar Ghrib et
Kamel Mouassa
voudront le libérer
lors de ce mercato,
même si cela s'annonce difficile.

Demmou ira
en Espagne

Abdelghani Demmou
aurait finalement
décidé d'aller en
Espagne. Ce dernier,
qui a été attristé au
plus haut point par
la perte de sa mère,
ne veut pas entraver
la préparation de
son équipe et compte faire le déplacement avec ses coéquipiers. Le défenseur axial mouloudéen est pour le
moment auprès de
sa famille qu'il ne
quittera pas jusqu'au jour du stage
qui se déroulera,
rappelons-le, à
Benidorm en
Espagne.

Amachi et
Mouassa ont
récupéré
leur visa

Le buteur de l'équipe
réserve Amachi et le
premier responsable
de la barre technique mouloudéenne
ont finalement récupéré leur visa.
Kamel Mouassa et
son jeune poulain
son ainsi prêts pour
le voyage en
Espagne où se
déroulera l'habituel
stage de préparation hivernal du
Mouloudia d'Alger.

L'attaquant de
l'USM Bel
Abbès, Youcef
Ghazali, a été
officiellement
libéré par son
club.
PAR MALEK. B.
Ce joueur n'a pas
été mis sur la liste des
libérés par le club belabessien, comme l'a si
bien précisé son coach,
Chérif El-Ouazzani, lors
de sa conférence de
presse, où il a insisté
qu'il était bien contre
son départ et qu'il souhaitait bien le garder
dans son effectif pour
attaquer la phase retour,
mais c'est le joueur luimême qui a demandé
ses papiers pour
rejoindre une autre équipe.

15

GHAZALI

Henkouche
refuse le
départ de
Memsoudi

CONTACTÉ
Youcef Ghazali, connu
pour ses talents, n'a pas
laissé de nombreux
clubs indifférents, parmi
eux, l'ASMO, qui est a la
recherche d'un joueur
expérimenté et chevronné, il semblerait que la
direction d'El Djamiya
souhaiterait s'attacher
les services de ce dernier
et est prête à mettre le
paquet, surtout que son
entraîneur, Henkouche,
menace de jeter l'éponge
si son équipe n'assure
pas un bon renforcement
en attaque en prévision
de la phase retour du
championnat.

Le Rapid rentre
dans la course
La mission des Oranais
pour s'attacher les services de l'attaquant
Ghazali Youcef ne sera
pas facile, puisque le
joueur vient de recevoir
une autre offre officielle
de la part du RC
Relizane et cela à la
demande du coach
Moez Bouakez, qui
serait à la recherche d'un
buteur pour renforcer
son compartiment offensif et surtout qu'il
connaît bien le joueur en
question, où il était sous
ses ailes la saison derniè-

Comme nous
l'avons évoqué
dans l'une de
nos colonnes,
le stoppeur
de l'équipe,
Boualem
Memsoudi,
porteur du numéro 12, est
très convoité par
quelques clubs de Ligue 1
Mobilis. L'idée de laisser
partir cet élément, qui
reste une des forces de
l'équipe ces derniers
temps, pourrait exister
fort bien. Et ce, même si
son contrat prend fin dans
une année et demie.
Mais, d'après les
dernières infos qui nous
ont sont parvenues, le
coach Henkouche a refusé
catégoriquement l'idée du
départ de ce défenseur,
qui fait un grand travail
dans son compartiment.

re avec l'USMBA. Pour
gagner du temps et être
fixé, les dirigeants asémistes ont donné rendez-vous au joueur en
ce début de semaine
pour négocier avec
lui, et d'après les
échos qui nous sont
parvenus, Ghazali
serait intéressé par
l'offre d'El
Djamiya, surtout
que son entraîneur,
Henkouche,
tient à sa
venue.
M. B.

DIVISION NATIONALE AMATEUR
ASBM-WAT

S'installer sur le fauteuil de leader
La quatorzième et avant-dernière journée de la phase aller du championnat de division nationale amateurs
constitue, à juste titre d'ailleurs, un tournant important pour la suite de la compétition.
PAR ABDELKRIM ZOUBIR
Le stade des Frères Nouali, de la ville
frontière de Maghnia, abritera une
alléchante affiche avec un certain ASBMWAT. Deux équipes de la wilaya de
Tlemcen, qui postulent pour une place sur le
podium. Ces deux dernières ont eu des
destinées différentes à l'issue de la
précédente journée. Si les Maghnaouis ont
été battus par l'OM Arzew, les Tlemcéniens,
quant à eux, ont réussi une bonne opération,
puisqu'ils ont engrangé trois autres précieux
points, en prenant la mesure de leur
adversaire du jour, à savoir l'USMM
Hadjout, qui a été momentanément écartée
de la course à l'accession.
L'ASBM joue aussi pour
l'accession
Aussi, la présente journée est très attendue
par de nombreux sportifs de la région Ouest,
dans la mesure où des changements peuvent
intervenir en haut du classement, puisque le
leader actuel, en l'occurrence l'OMA, sera en
difficulté à El Khemis face au SCAF. Les
Zianides devront profiter du huis clos qui
sanctionne Maghnia pour ne pas revenir
bredouilles et s'installer seuls sur le fauteuil
de leader. Certes, il est certain que les
camarades de Habchi ne joueront pas sur du
velours face à l'ASMB, d'autant plus que
cette dernière s'est fixé aussi comme objectif
l'accession en Ligue 2 Mobilis.
Sur un air de revanche
En somme, le match entre ces deux clubs

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

voisins est placé aussi sous le signe de la
revanche, puisque les Maghnaouis avaient
éliminé le WAT lors du premier tour des
éliminatoires de la coupe d'Algérie, à vrai
dire, un derby chaud qui nous fixera encore
plus sur les possibilités et les intentions des
deux protagonistes quant à leur volonté de

Groupe Centre 14

e

JOURNÉE

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15

Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

J

RC Kouba
22
WR M'sila
22
US Beni Douala
21
NARB Réghaia
20
JS Hai Djebel
19
USO Amizour
19
MB Rouissat
17
JSD Jijel
16
IB Lakhdaria
15
CRB Dar El Beida
14
MC M'khadema
13
CR Beni Thour
13
IB Khemis El Khechna 12
RC Boumerdes
11
USM Cheraga
7

G
12
12
12
12
12
12
12
13
12
12
11
11
13
12
12

Equipes
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16

14e JOURNÉE

Aujourd'hui à 15h

(Huis clos)

UST - USC

Demain à 14h

HBCL - USMA
(Huis clos)
CRVM - NRBT
(Huis clos)
USMAB - USMK (Huis clos)
MOC - ABM
NCM - ASAM
HAMRA - ABCL ESG - E Collo

CLASSEMENT

Pts

J

G

OM Arzew
WA Tlemcen
USMM Hadjout
IRB Maghnia
ES Mostaganem
ASB Maghnia
SKAF Khemis
SCM Oran
US Remchi
SA Mohammadia
CRB Ben Badis
ESM Koléa
RCB Oued Rhiou
MB Hassasna
CRB Sendjas
WA Mostaganem

28
27
22
21
20
20
19
19
18
18
14
12
12
11
10
9

13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

Groupe Est

14e JOURNÉE

CLASSEMENT

CLASSEMENT
Pts

Groupe Ouest
ASBM - WAT
USR - IRBM
WAM - ESMK
CRBS - MBH
RCBOR - CRBBB
USMMH - ESM
SKAF - OMA
SCMO - SAM

MBR - NARBR (Huis clos)
RCB - RCK
IBL - WRM
USBD - MCM
USMC - CRBT
JSHD - IBKEK
USOA - CRBDB

sur le côté psychologique, le staff technique
du Widad reconduira à un élément près le
onze vainqueur de Hadjout, tout en misant
sur l'opportunisme de Belhadj de Benfoula
ou de Boughalia pour faire la différence.
A. Z.

Miser sur l'opportunisme de
Belhadj, Benfoula et Boughalia
Pour préparer la confrontation avec l'ASBM,
le coach tlemcénien, Kerris, outre des matchs
d'application, a axé le travail beaucoup plus

Demain à 14h

Demain à 14h

Equipes

jouer pour le titre et seulement le titre.

Equipes

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16

Pts

J

G

USM Annaba
AS Ain M'lila
NC Magra
MO Constantine
US Chaouia
HAMR Annaba
USM Khenchela
US Tébéssa
USM Ain Beida
E Collo
CR Village Moussa
NRB Touggourt
HB Chelghoum Laid
AB Chelghoum Laid
AB Merouana
ES Guelma

28
25
24
23
21
20
19
19
17
16
16
13
12
11
9
8

13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Vendredi 30 décembre 2016

INSOLITE

14

Citation

C'est vraiment
dommage
que 90%
des politiciens
donnent
une mauvaise
réputation aux
10% qui restent.
Henry
Kissinger

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

DÉTENTE

JSK

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

Pokémon Go en tête des recherches mondiales sur Google en 2016
Le jeu mobile Pokémon Go a été la requête
la plus populaire cette année à l'échelle
mondiale sur le moteur de recherche en
ligne de Google, selon un classement publié
mercredi par le géant américain d'internet.
Il est suivi par l'iPhone 7 d'Apple, sorti en
septembre, puis par Donald Trump, qui a
remporté l'élection présidentielle
américaine en novembre, et par le chanteur
Prince, décédé en avril. Donald Trump arrive
également en tête du classement des

personnalités les plus recherchées sur
Google, devant sa rivale démocrate Hillary
Clinton. Pour ce qui est des sujets
d'actualité ayant intéressé les internautes,
la présidentielle américaine arrive en tête
des recherches, suivie par les jeux
Olympiques et par le Brexit. Google publie
cette liste des tendances mondiales tous
les ans, de même que des listes par pays
résumant les grands centres d'intérêt des
internautes.

LES FLÉCHÉS

LA BLAGUE

JOUR

génie
malfaisant

cri de
charretier

combats
singuliers

crime de
fonctionnaire

coupèrent
court

hydrogène
arsénié

en fin de
compte

conteur

qui est
en dessous de
la moyenne

7

E
B
R
G
E
E
R
U
T
I
S
S
E
T
E

R
T
A
I
A
I
B
E
G
U
I
N
A
G
E

E
O
T
T
O
U
N
N
I
A
M
F
A
E
C

U
R
T
E
E
R
L
A
A
I
I
N
T
H
D

T
O
N
D
S
A
I
E
M
T
A
A
E
U
H

cyclade

T
S
T
U
E
U
O
T
O
P
I
D
T
D
E

4
7
2
6
9
5
3
1
8

1
3
6
8
4
9
5
2
7

S
S
I
T
U
N
E
N
S
S
R
O
E
S
N

7
2
9
5
6
3
1
8
4
E
E
R
E
H
G
D
O
I
U
C
E
R
A
N

5
4
8
7
2
1
6
3
9
D
U
R
S
E
A
H
E
O
S
R
R
I
N
O

9
8
7
1
3
4
2
5
6

2
5
3
9
8
6
7
4
1

M
R
I
V
T
P
R
L
E
O
E
O
A
C
H

10

Cherchant activement à renforcer
la ligne offensive de l'équipe, le président kabyle, Moh Chérif Hannachi,
ratisse large et essaye de faire signer les
meilleurs joueurs possibles. Plusieurs
noms sont évoqués, notamment les
Hamia, Amiri et les Franco-Algériens.
Cependant, un autre attaquant est sur le
calepin du président depuis un moment
déjà. Il s'agit de Karim Aribi.
L'attaquant du CAB a fait une belle première moitié de saison et a réussi à être
l'un des meilleurs joueurs de l'équipe
des Aurès. De quoi intéresser fortement
le président Hannachi. Ce dernier a
directement pris attache avec le président Nezzar pour en parler. Le boss du
CAB s'est montré prêt à le lâcher s'il
avait une bonne offre financière. Selon
notre source, les choses se sont accélérées hier, lorsque les deux parties ont
trouvé un accord pour le transfert du
joueur à Tizi Ouzou. Une excellente
nouvelle pour les Canaris, qui se renforcent par un joueur aux qualités indéniables.

qui n’a
aucune
religion

5

mètreseconde
génisse
mythologique

applaudissements

6

2

en tout et
pour tout

plante à
alcaloïde

localisera

service de
police

entre 3 et 4
possessif

insolite

titre
ottoman

article
espagnol

donnes ton
avis

Sa signature devrait intervenir aujourd'hui
Toujours selon la même source, le
joueur a été appelé par son manager,
qui lui a fait savoir qu'il devait se préparer pour partir. Les deux hommes
devaient faire le trajet à Tizi Ouzou
pour rencontrer les dirigeants kabyles et
parler de la durée du contrat et du salaire. Toutefois, le joueur avant de partir
n'avait pas encore en main sa lettre de

affaiblie

3

d’Anatolie

punir avec
rigueur
lames

8
amène

fait un choix

cure
incomplète

queue de
souris

révolutionnaire

9
4

E
R
D
N
E
G
U
R
O
I
R
E
B
I
O

R
A
V
A
G
E
R
G
V
T
E
N
I
O
C

F
I
T
I
U
T
N
I
A
E
F
E
L
N
L

empereur

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
AGUETS
ANACONDA
BATEAU
BEGUINAGE
CHEMISIER
COCHONNET
DESTITUER
DOUTE
EROGENE
FERMER
GAULE
GENDRE
HUER
INTUITIF
IRRITANT
LIBRAIRE

LOURDAUD
MAIN
MANIE
NOISETTE
OTITE
PHOSPHATE
PUBLIER
RAVAGER
ROUSSEUR
SANCTION
SCOTCH
TESSITURE
TIROIR
VEGETATIF
VOTE

E
X
C
O
R
I
A
T
I
O
N
S

E
B
C
E
R
O

C
L
O
T

A
R
I
A
N
E
L
U
I

A
R
E

N

A
S

B
A
S

T
I
E
R
C
E

O
D
A
L
I
S
Q
U
E
S

C
B

L
O
R
S
E
C

A
H

L
I
M
A
C
E
S

T
I
A
R
E
S
Y
E
N
N
O

P
I
E
G
E
I
I

N
O
T
R
E
S

O
R
E
R
A
D
O
T
E
R
T
R
I

I
N
E
S
T
I
M
A
B
L
E
N
E
S
S

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

6

N A S S I M
7

8

Une arrivée qui va faire
beaucoup de bien
Bien qu'il n'ait pas encore officiellement
signé son contrat, l'arrivée de Karim Aribi
va faire beaucoup de bien à la ligne d'attaque. On se souvient que c'était lui qui a
réussi à marquer à Tizi Ouzou lors de la
rencontre entre les deux équipes. Ce jourlà, il avait fait le nécessaire pour impressionner le président kabyle, qui l'a contacté pour tenter de le faire signer à la JSK. Il
a également marqué au cours du dernier
match face au MOB. Il a terminé la phase
aller avec 3 réalisations, mais a fait montre
de qualités certaines. Son arrivée soulagera Boulaouidet, qui est le seul attaquant
qui marque et qui a été orphelin après le
départ de Benkablia et Ziaya.
Son gabarit sera utile
Karim Aribi est un joueur de qualité et
dispose d'un gabarit assez imposant. Un
profil qui sera très utile pour la JSK à la
recherche d'un bon joueur de tête. Avec
un Boulaouidet en forme et l'arrivée de
Mehdi Benaldjia, la JSK se renforce qualitativement avec l'arrivée d'un autre
joueur comme Aribi. Une ligne avant
complètement relookée et qui devrait
faire très mal en seconde partie de saison.

«Je suis en route
pour Tizi»
Pour en savoir un peu plus sur cette
affaire, on a décidé de joindre le principal intéressé, à savoir Karim Aribi. Ce
dernier confirme l'accord entre les deux
clubs : "Pour le moment, je n'ai encore
rien conclu avec la JSK. Tout ce que je
sais, c'est qu'il y a un accord entre les
deux clubs pour un transfert. Je n'ai pas
encore récupéré ma lettre de libération.
Mon agent m'a appelé pour me faire
savoir que je devais faire le déplacement avec lui à Tizi Ouzou."
«Normalement, je signe
vendredi»
A la question de savoir s'il allait signer
hier, le joueur a fait savoir : "Je ne pense
pas. Comme je vous l'ai dit, je n'ai pas
encore eu ma lettre de libération.
Normalement, je signe demain (ndlr
aujourd'hui)."
La piste Hamia
abandonnée ?
Maintenant que les dirigeants ont réussi
à arracher l'aval de Farid Nezzar pour
transférer Aribi, on se demande quelle
tournure va prendre l'autre piste creusée par Hannachi. Celle-ci mène à l'attaquant de l'OM, Amine Hamia. La JSK a
refusé le jeu d'enchères et ne va pas
faire de folies pour faire signer le joueur
en question. De plus, pour beaucoup,
Aribi est bien meilleur que Hamia,
puisque ce dernier est trop irrégulier
dans ses performances.
I. Z.

Bouhenna, Benayada et Kenniche
dans l'agenda d'Hannachi

tête blonde

petit cube
article
d’Arabie

libération. Il savait juste que les deux
parties s'étaient entendues sur son
transfert chez le club le plus titré
d'Algérie. La signature du contrat
devrait intervenir aujourd'hui entre les
deux parties. La JSK doit avant tout
payer la lettre de libération du joueur
au président du CAB, Farid Nezzar.

La JSK compte aussi renforcer sa défense

pascal

établissement
pour étalons

ARIBI
LA BONNE PIOCHE

Selon une source digne de foi, on apprend que les dirigeants de la JSK sont
tombés d'accord avec leurs homologues de Batna pour le transfert de
l'attaquant, Karim Aribi. Le joueur devait même se rendre hier à Tizi Ouzou.

congédies
gentiment

6
1
4
2
5
7
8
9
3
P
U
B
L
I
E
R
I
T
T
M
G
R
T
C

7

mesure de
vitesse

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

I
U
A
O
R
I
U
T
A
C
H
M
A
C
T

9

regimba

mélodie

3
9
4 6
2
3
1
7
7 4
1 8
8
7
1
9
5
7
3
8
2
3

8
9
1
3
7
2
4
6
5

8

ouverture
d’exposition
artistique

oblitération
d’un orifice

4

3
6
5
4
1
8
9
7
2

7

épreuve de
précision

2

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

6

bande

3

1
9 5

5

JSK - CAB d'accord

PAR ISLAM Z.

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

6

4

1

bien calé sur
son séant

SUDOKU
9

3

10

Une femme a obtenu le divorce à son profit parce qu'en huit années de mariage son
époux ne lui avait adressé la parole que trois fois. Elle a
également obtenu la garde de ses trois enfants.

8

2

complot

SOLUTIONS

DU

1

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

9 10 11 12 13 14

H A M L A O U I

3

LES MELÉS
AISSA
SIRAT

Voulant à tout prix se renforcer par
des joueurs de qualité, les dirigeants
kabyles scrutent le marché. La défense est
concernée par le renforcement et trois
joueurs sont dans le viseur du
club. Les Jaune et Vert
comptent profiter pleinement des 5 licences accordées par la FAF afin de
recruter et se renforcer
pour la seconde moitié
de saison. Si le compartiment offensif est la priorité du club, la défense et
notamment l'axe est aussi
concerné par les renforts. Selon
une source très au fait de ce qui se
passe au sein de la maison kabyle, on
apprend que les dirigeants ont déjà 3
joueurs dans leur calepin. Il s'agit de
Bouhenna, Benayada et Kenniche. Des
joueurs de talent et confirmés en Ligue 1
Mobilis. La JSK veut l'un des trois joueurs
mais ce ne sera pas facile.
Bouhenna ne veut pas
quitter Alger
Le premier joueur à avoir conrètement
intéressé la JSK n'est autre que le défenseur central du MCA, Rachid Bouhenna.

Ce dernier a connu une première moitié
de saison compliquée. Voulant quitter le
club, il se heurte au désir de son président.
Ce dernier lui a fait savoir qu'il
devait impérativement
ramener un club pour
négocier sa libération en dépit de
la proposition
du joueur
pour racheter
lui-même le
fameux document. Selon nos
informations,
Bouhenna ne souhaiterait
pas quitter Alger à cause de sa fille qui
y est scolarisée. Un transfert à Tizi serait
néanmoins une bonne chose au vu de la
proximité entre les deux villes. En plus, au
vu des bonnes relations entre les deux
équipes, cela pourrait faciliter les choses.
La JSK doit faire face à la concurrence de
l'USMA qui veut le joueur mais qui refuse
de négocier avec Ghrib.
Benayada va saisir la CRL
Le second joueur qui est suivi par la JSK a
failli signer au club mais cela n'a pas pu se
faire. il s'agit d'Hocine Benayada. En effet,

le joueur signataire à la JSK et selon notre
source, va déposer son contrat à la CRL.
Ce dernier exige son milliard représentant
4 mois de salaire. De plus, la
situation actuelle du CSC ne
l'encourage pas à rester.
Selon notre source, la
direction kabyle va
prendre attache avec lui
incessamment et lui
soumettre l'idée de
rejoindre le club kabyle.
Kenniche et le jeu
de chaises musicales
Concernant la piste qui mène à
Kenniche, les dirigeants savent qu'il
est lié par contrat à l'ESS. Cependant, il
pourrait être libéré si Sétif parvient à renforcer sa défense. Le hic, c'est que l'ESS
s'intéresse aussi à Benayada et Bouhenna.
Ce qui rend la mission compliquée du
moment qu'on va assister à un jeu de
chaises musicales. Le recrutemetn de
Kenniche à la JSK dépend de l'arrivée de
soit Bouhenna ou Benayada à Sétif. Malgré
la présence de Khelili, le boss veut toujours renforcer son arrière garde et apparemment, ce sera l'un des trois joueurs
cités. Affaire à suivre.
I. Z.

Il a paraphé un contrat de 18 mois hier

BENALDJIA

OFFICIELLEMENT
CANARI
Comme prévu, le désormais ancien attaquant de la
JSS, Mehdi Benaldjia s'est
rendu à Tizi Ouzou pour rencontrer une dernière fois le
président Hannachi et signer
son contrat avec les Kabyles.
La JSK poursuit son marché
des transferts et fait signer des
joueurs. Après avoir réussi à
signer Sofiane Khelili et
Thomas Izerghouf dernièrement, les dirigeants ont enregistré un nouveau renfort.
Sans surprise, il s'agit désormais de l'ancien attaquant de
la JSS, Mehdi Benaldjia. Ce
dernier s'est engagé officiellement avec le club le plus titré
d'Algérie pour une période de
18 mois. Il s'agit déjà de la troisième recrue des Jaune et Vert
dans ce mercato hivernal. Il
faut dire que les choses se sont
passées assez facilement entre
les deux parties, qui s'étaient
déjà mises d'accord. Comme le
confiait le joueur lui-même
dans notre édition d'hier, il
avait déjà tout conclu. Libre
après la résiliation de son
contrat avec la JSS, le joueur
voulait se relancer dans une
bonne équipe. Désormais, il a
l'opportunité de le faire dans
un grand club.
Des qualités
à exploiter
La signature de Mehdi
Benaldjia intervient au
moment où la JSK cherche des
renforts offensifs pour aider El
Hadi Boulaouidet. La venue
du joueur passé par le CRB
constitue un bon renfort pour
les Kabyles, qui savent que ce
joueur a des qualités qu'il faudra bien exploiter et faire en
sorte de tirer le maximum de

lui afin qu'il donne le plus
escompté à l'équipe. D'ailleurs,
le joueur présente un profil
différent puisque c'est le genre
de joueur qui aime percuter et
provoquer directement ses
adversaires, ce qui a beaucoup
manqué à la formation de
Djurdjura durant cette première moitié de saison.
Sa polyvalence, un
atout non négligeable
Par ailleurs, le nouvel ailier
de la JSK a cette particularité
de pouvoir jouer à tous les
postes en attaque. Une excellente chose pour l'entraîneur
en chef, Sofiane Hidoussi. Ce
dernier n'a pas trouvé de remplaçant à Benkablia depuis son
départ et maintenant, il a un
Mehdi Benaldjia qui est avide
de revanche et qui veut tout
casser à la JSK. Le coach profitera certainement de cette
polyvalence pour avoir la
meilleure équipe possible et
réaliser une bien meilleure
seconde moitié de saison.
Avec la Coupe de la CAF
aussi, Benaldjia sait qu'un
grand défi l'attend et il est très
motivé pour le relever et prouver qu'il peut encore beaucoup
donner à sa nouvelle équipe.
I. Z.

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

ASO

USMH

4

El Kawassir
ne culpabilisent pas
Boulekhoua

Après leur élimination en Coupe d'Algérie

LES SUPPORTERS

HARRACHIS DÉPRIMÉS
L'USM El Harrach est freinée sec dans son élan. Après une belle série
de résultats positifs, le club est retombé dans ses travers à l'occasion
de la nouvelle sortie aux 1/8 de finale de la Coupe d'Algérie.
PAR LYES S.
Ayant affronté, mercredi dernier, le pensionnaire de la Ligue 2 Mobilis, à
savoir le CA Bordj Bou
Arréridj, les gars de Maison
Carrée se sont inclinés, en
toute surprise, sur le score
de 1 but à 0. L'auteur du
but qui a mis le club harrachi hors circuit en Dame
Coupe n'est autre que son
ancien joueur, Benachour.
La Coupe d'Algérie tourne,
du coup, son dos à la formation de Lavigerie, au
moment où ses supporters

commençaient à rêver à une
consécration dans cette
épreuve. C'est un sentiment
de déprime qui anime
désormais les supporters
des Jaune et Noir de
Mohammadia, revenus de
Bordj Bou Arréridj avec de
l'amertume. "C'est un match
qu'on ne devait jamais
perdre. Nous étions plutôt
supérieurs sur tous les
plans. C'est vraiment un
coup dur pour nous", estiment les supporters du
club, soulignant au passage
leur "déception de la succession des échecs". Et de

poursuivre : "Nous n'avons
plus goûté au sentiment
d'une consécration depuis
de très longues années.
Après notre championnat
remporté en 1998, c'est la
traversée du désert. Celle-ci
n'a que trop duré. Nous
pensions que la coupe allait
nous tendre les bras. Mais
voilà que nous avons chuté
une nouvelle fois."
L'absence des dirigeants déplorée
Les supporters de l'USMH
n'ont pas manqué, à ce titre,
d'exprimer leur désolation

par rapport la position des
dirigeants du club. Ces derniers auront brillé par leur
absence lors de ce déplacement dans la capitale de
l'industrie électronique.
"C'est devenu une habitude,
les joueurs et l'encadrement
technique se déplacent
régulièrement en l'absence
presque complète des dirigeants", déplorent-ils, non
sans inviter les joueurs et
les dirigeants à mettre la
main dans la main afin de
réaliser une meilleure phase
retour.
L. S.

Le fait saillant de
ce match de la
Coupe d'Algérie
contre le CABBA
est le penalty raté
par le défenseur
Boulekhoua. C'est
le premier penalty
raté par l'USMH
depuis le début de
la saison en cours.
Le club enregistre,
avant cette nouvelle sortie contre le
club de BBA, un
taux de réussite de
penaltys de 100%.
En dépit de la
grande déception
des supporters,
ces derniers ont
refusé de blâmer
leur défenseur. Les
Kawassir estiment,
en effet, que le
joueur en question
est "un modèle à
suivre pour son
dévouement et son
amour incommensurable pour les
couleurs de
l'USMH. Le ratage
d'un penalty fait
partie du football.
Les meilleurs
joueurs du monde
ont enregistré des
ratages lamentables dans des
compétitions très
prestigieuses,
comme une Coupe
du monde ou
autre".

MOB

Le club veut un mercato réussi
Voici les priorités des Crabes cet hiver
PAR MOUNIR ISLAM
Le Mouloudia de Béjaia boucle la
phase aller du championnat professionnel
de Ligue 1 Mobilis sur une bonne note. Il
s'est permis de retrouver la voie de la victoire après s'être imposé, mardi dernier,
au cours du match de mise à jour du
calendrier contre le CA Batna sur le score
de 2 buts à 1. Une victoire qui relance de
plus belles les chances du maintien du
MOB actuellement dernier au classement
général avec 11 points. Pour ce faire, il
faudra procéder à un recrutement qualitatif pendant ce mercato d'hiver, qui a
ouvert ses portes le 15 décembre dernier
et se terminera le 15 du mois prochain.
Plusieurs joueurs sont, en effet, inscrits
sur les petits papiers du président Farid
Hassissène et ses collaborateurs. Cinq
joueurs, et pas des moindres, sont sérieusement pressentis de venir renforcer les
rangs des Crabes en vue de participer à
leur sauvetage. A leur tête, le très expérimenté défenseur Mekkaoui (RCR). On
parle également d'une volonté réelle des
dirigeants mobistes de récupérer leur
ancien joueur Benali. D'autant plus que ce
dernier est libre de tout engagement après
avoir mis fin à sa collaboration avec El
Hamri. Idem pour le gardien Matijas dont

le contrat avec le DRBT a été résilié. Dans
la même situation se trouve pratiquement
le joueur Messaâdia que l'Entente de Sétif
voudrait libérer. Chose sur laquelle le
MOB voudrait sauter en prévision d'un
éventuel recrutement. L'autre joueur, dont
le dossier est ouvert par les Mobistes, est
celui de Khiter (MCA). La direction de
Hassissène tente de convaincre son homologue Ghrib de lui céder le joueur en
question à titre de prêt. D'autres noms
sont, par ailleurs, pressentis à l'instar des
Sétifiens Aroussi et Djahnit.
Le problème financier
La conclusion des projets hivernaux pour
le MO Béjaia n'est pas facile à matérialiser. Et pour cause, la situation financière
du club est tellement difficile que l'actuel-

le direction tente de frapper à toutes les
portes pour avoir des liquidités suffisantes en vue de renforcer l'équipe. M. I.

BOUHENNA NE
VIENDRA PAS
Annoncé en grande pompe du côté du
Mouloudia d'Alger, le défenseur axial
Bouhenna ne monnayera pas son talent
finalement au club de Yemma Gouraya.
L'information, nous la tenons de sources
proches de l'administration du MOB qui précise que le joueur en question aura décidé,
finalement, de poursuivre l'aventure avec
son club actuel, le MC Alger. Le projet
Bouhenna vient donc de tomber à l'eau.
M. I.

ABDAT :
«Une
élimination
sévère»

L’élimination at home
par une équipe qui
était plus
déterminée a mis à
nu les défaillances
flagrantes à tous les
niveaux du club
ASO.

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

Cette fois,

c’en était trop !

De notre correspondant

ADAM BENABDELKADER

Le très expérimenté défenseur de
l'USM El Harrach, Abdat a été grandement affecté par leur élimination concédée en coupe d'Algérie mercredi soir. Il l'a
qualifiée de "sévère", avant de poursuivre
: "A l'instar de tous mes coéquipiers, je
crois que cette élimination est difficile à
avaler. Nous aurions pu l'éviter, du
moment que nous avions les moyens de
revenir à la maison avec la qualification
dans les proches. Après le premier but de
l'adversaire, qui a été entaché de faute,
nous avons créé des occasions franches
de but dont un penalty que nous n'avons
pas pu transformer. C'est la loi de la
coupe d'Algérie, une épreuve connue
pour ses caprices." L'ancien joueur du
CRB, en homme sage, appelle désormais
les Harrachis à fermer la parenthèse de
l'épreuve la plus populaire du pays, tout
en préparant convenablement la phase
retour. "Il faut maintenant penser à l'avenir. La trêve est là pour nous permettre
de corriger nos erreurs et recharger nos
batteries en prévision de la deuxième
moitié de la saison. Nous devons réaliser
les meilleurs résultats possibles afin de
terminer la saison, au moins avec un classement honorable", estime le défenseur en
question.
L. S.

Une conférence
de réconciliation
Coach le 31 décembre
Amrani, une Les membres du Club sportif
(CSA) viennent de lanpiste écar- amateur
cer une initiative en vue de
tée réconcilier toutes les forces

La question du staff
technique suscite la
plus grande attention des supporters
du Mouloudia de
Béjaia. Qui devra
prendre les destinées de l'équipe en
prévision de la
phase retour de la
Ligue 1 Mobilis ?
Une chose est sûre,
ce ne sera pas l'entraîneur Abdelkader
Amrani. Ce dernier a
été souhaité par
tous les Crabes qui
voyaient en lui
l'homme de la situation, surtout qu'il
connaît parfaitement la maison
béjaouie. Le technicien en question
aura finalement
opté pour le Chabab
de Constantine,
après accord trouvé
avec l'actionnaire
majoritaire l'ENTP.
Amrani devrait
signer son contrat
ce samedi.
M. I.

vives du MO Béjaia. Une conférence est prévue, en effet,
demain à Béjaia à laquelle sont
conviés les anciens joueurs, les
dirigeants et les supporters
ainsi que les actionnaires
actuels. L'objectif d'une telle
rencontre est de cristalliser
toutes les forces afin de créer
une atmosphère positive à
même de sauver le club de la
relégation. Louable initiative.

Les supporters
retrouvent
l'UM le 13 janvier

Le stade de l'Unité maghrébine
de Béjaia va retrouver des couleurs dès la phase retour, et ce,
après avoir été orphelins de
ses supporters pendant quatre
matches suite à la sanction
infligée par la commission de
discipline. Les Crabes seront de
retour dans les gradins le 13
janvier prochain à l'occasion de
la réception de l'USM Alger
dans le match choc de la 16e
journée de la Ligue 1 Mobilis.
Au match aller, le MOB s'était
incliné par 2 buts à 1.
M. I.

Des joueurs qui semblaient
errer sur le rectangle vert. Une
humiliation, ont crié les supporters, dont la grande majorité a
appelé au boycott, car ils n’ont
plus confiance en leur équipe qui
a créé la sensation de par son élimination en coupe, alors qu’elle
avait les moyens de mieux faire.
Sans âme, l’équipe asnamie a
prouvé ses limites dès l’entame de
la partie, en multipliant les ratages
devant et les erreurs derrière. Des
erreurs qui font légion depuis le
début de saison, autant en défense
qu’en attaque.
Zaoui : «Ils ne méritent
pas de porter le maillot
de l’ASO»
L’ex-international et actuellement
entraîneur adjoint, Samir Zaoui,
n’y est pas allé avec le dos de la
cuillère en fustigeant certains éléments : «Ils ne méritent pas de
porter le maillot de l’ASO», a-t-il
fini par dire. Il est vrai que les
absences ont fait mal lors de ce

Trop d’erreurs
en défense
Ayant assisté à trois matches
de sa nouvelle équipe face, respectivement, au RCA et au
GCM, en championnat, et lors
du dernier match des 1/8 de
finale de la coupe d’Algérie
contre l’UST, Bouzidi a été surpris par le niveau affiché par ses
défenseurs. L’ex-driver du
NAHD n’a pas été sans avoir
noté les erreurs commises par
l’arrière- garde de l’équipe pendant ces trois rencontres.
D’après une source proche du
club, Bouzidi va entamer beaucoup de chargements à ce
niveau-là et a même demandé à
ce que le club soit renforcé par
d’autres défenseurs sur qui il
pourra compter lors de la phase
retour du championnat.

Mebarki pas
du tout inspiré

match, mais cela n’explique pas
pour autant la prestation en deçà
des attentes. L’on s’attendait à un
véritable rachat pour un réel
départ avant que les choses

Une pensée pour
les gardiens
chélifiens qui
brillent ailleurs
En crise de gardiens de but, dont
l’un, Hamzaoui, a été libéré après
une baisse notable de son niveau,
alors que le supposé numéro un,
malgré son très jeune âge, Ouabdi,
vient d’être opéré de l’appendicite.
L’ASO a été dans
l’obligation de recruter en
urgence un nouveau
gardien de but en la
personne de l’ex-dernier
rempart du RCA, Mahsas,
qui a été qualifié avant-hier
et a même pris place sur le
banc face à l’UST. Ironie du
sort, l’ASO, réputée pour
être une école en la matière,
est tombée en panne de
gardiens de but, ce qui est
impensable pour les
observateurs, qui
connaissent assez bien
l’ASO, club qui a enfanté
des gardiens de valeur, à
l’image de Hammouni,
Sadeg et autres Hadjaoui et
Benfissa, et tout
dernièrement Doukha, Salhi
et Meddah. Les derniers
nommés, qui évoluent
actuellement au NAHD, au
CRB et au CABBA, ont été
pour beaucoup dans la
qualification de leurs

13

équipes respectives,
notamment les deux
premiers, qui ont réussi à
arrêter des penalties. Les
dirigeants actuels de l’ASO
ont sûrement eu une pensée
pour ces valeurs sûres qui
assurent ben leur cage.
El Hamel a-t-il des
reproches à se
faire ?
Aligné pour la première fois
de la saison, le jeune
gardien de but de l’ASO,
qui a encaissé la bagatelle
de quatre buts, n’a rien à se
reprocher, pour la simple
raison qu’il maque
affreusement de métier. Mis
dans le bain à ce niveau, ce
keeper ne pouvait rien face
aux rushs des Tébessis, mais
surtout aux erreurs de sa
propre défense.
A. B.

sérieuses n’aient lieu lors du prochain stage qu’effectueront les
poulains de Bouzidi en Tunisie.Un
grand travail serait au menu pour
tenter de faire revenir la confian-

ce, mais surtout le calme chez les
Djawarih, qui ne cessent de boire
le calice jusqu’à la lie.
A. B.

LES DJAWARIH
ASSOMMÉS PAR LE
MAUVAIS RENDEMENT
DE LEUR ÉQUIPE
Comme attendu,
le match a été
suivi par un
public nombreux,
venu assister son
équipe, afin de
l’encourager à
décrocher le
ticket des 1/4 de
finale de la
coupe d’Algérie
contre l’US
Tébessa.
Les Chélifiens se
sont rués ver le stade
malgré que la rencontre se
soit déroulée un jour de
semaine, jour de travail.
Une affluence qui devait
normalement donner des
ailes aux joueurs pour
qu’ils se surpassent sur le
rectangle vert pour dédier
un succès au public qui
tenait à voir son équipe
aller le plus loin possible
dans cette compétition
populaire tant chérie par
les Chélifiens.
Un public qui a prouvé,

encore une fois, qu’il était
l’un des meilleurs au pays
quant à sa sportivité,
puisqu’il n’a pas raté
l’occasion de tirer
chapeau à l’adversaire.
Des joueurs
insouciants !
Face aux Canaris, la
formation chélifienne a
semblé hors champ avec
une prestation à la limite
du médiocre. Une défaite
qui a déçu plus d’un,
même si les coéquipiers
de Attafen pouvaient faire
mieux. Il est vrai que
l’équipe a bien débuté la
partie en se créant
plusieurs occasions et
même en marquant un
but, mais cela n’a pas suffi
devant la volonté des
joueurs Tébessis, qui
étaient nettement plus
rapide et plus vivaces sur
le terrain, ce qui a encore
plus déstabilisé le groupe,
au point de rater toutes
les initiatives.
Ont-ils sousestimé l’UST ?
C’est la question que se
posent de nombreux
supporters afin de trouver
une réponse à
l’élimination de leur

équipe, comme si les
joueurs n’avaient pas
préparé ce rendez-vous
face aux Tébessis.
L’équipe asnamie ne
semblait pas avoir donné
trop d’importance à son
adversaire du jour en
omettant de se faire
confiance et de compter
sur ses capacités. Les
joueurs avaient l’air de
faire face à un ogre et les
actions entreprises qui ont
été ratées, comme les
passes, en sont la preuve.
Bravo aux Canaris
Il faut avouer que
pendant ce match de
coupe d’Algérie, les
joueurs adverses étaient
physiquement supérieurs
aux locaux qui
paraissaient traîner sur le
terrain, la preuve,
l’adversaire a pu
décrocher le ticket des ¼
de finale de coupe
d’Algérie pendant la
prolongation et cela
démontre clairement que
les Chélifiens ne
pouvaient plus suivre le
rythme de la rencontre
jusqu’au sifflet final de
l’arbitre.
A. B.

Comme beaucoup l’on constaté, le défenseur Mebarki a commis trop de bourdes lors des
derniers matches qu’il a joués et
des fois même des erreurs de
débutant, d’ailleurs les supporters n’attendaient pas qu’il soit
aligné contre l’UST, mais, malheureusement, le joueur a gardé
sa place de titulaire et a commis
d’autres erreurs qui ont coûté
cher au club.

Pourquoi
Chadouli n’a-til pas été
aligné ?
Les supporters chélifiens s’attendaient à voir le jeune et vivace Chadouli faire son entrée
dans la partie de la coupe, mais
à leur grande surprise, le joueur
n’a pas participé à la rencontre,
dommage pour le club, qui a
laissé sur le banc un jeune pétri
de qualités et qui pouvait vraiment défendre son équipe.
A. B.

Un Boukhari
fantomatique
De retour parmi le onze,
Boukhari, qui a été titularisé au
front de l’attaque, a été tout simplement médiocre puisqu’il a
raté plusieurs occasions, dont
certaines très faciles à mettre
dedans, au point qu’il a provoqué l’ire de son entraîneur, qui
n’a pas manqué de lui faire la
remarque.

Le stage
hivernal à Aïn
Draham
Selon des sources proches de
la direction du club, le stage
hivernal qu’effectuera l’ASO
aura lieu à Aïn Draham, où les
Asnamis passeront une dizaine
de jours, soit du 02 au 11 janvier.
Un stage sur lequel mise énormément le nouvel entraîneur,
qui a été surpris par le niveau de
certains joueurs, mais surtout
par la manière d’évoluer de
l’équipe. Le groupe devrait rallier Biskra dès la fin du stage,
étant donné que le match face à
l’équipe des Zibans aura lieu le
13 janvier.

12

www.competition.dz

Vendredi 30 décembre 2016

PUBLICITÉ

www.competition.dz

USMA

Vendredi 30 décembre 2016

5

Un contrat de 3 ans et demi est signé

Joma, nouvel équipementier

DES ROUGE ET NOIR
En dépit de la déception après son élimination prématurée aux 1/8 de finale de
la Coupe d’Algérie face à l’USM Bel-Abbès, la direction de l’USM Alger ne
lésine toujours pas sur les efforts pour mettre l’équipe dans les meilleures
conditions de travail.

La sortie de la direction du
club de Bab J’did suscite
désormais la curiosité de ses
supporters, surtout si on tient
compte de ses affirmations,
selon lesquelles la nouvelle
tenue de marque Joma est
une première dans les
annales du football algérien.
Selon l’USMA, aucun club au
pays n’a porté auparavant
des équipementiers d’une
telle qualité. «Des
équipements inédits, jamais
portés par des équipes
algériennes», précise le
communiqué de
l’administration de Rebouh
Haddad.

PAR RAFIK KHALED
C’est ainsi que les responsables des Rouge et Noir de
Soustara viennent de conclure un
nouveau contrat avec l’équipementier sportif espagnol, Joma en l’occurrence. Les deux organismes ont
procédé, en effet, à la signature
d’un contrat de trois ans et demi.
C’est du moins ce qui ressort d’un
communiqué rendu public par la
direction algéroise sur son site officiel. « L’USM Alger est heureuse de
conclure un accord avec la marque
espagnole d’équipements sportifs,
Joma, pour un bail de 3 ans et demi.
Les deux parties ont trouvé un
accord il y a quelques semaines,
pour entamer l’année 2017 avec les
nouveaux maillots Joma que le club
a choisis après les propositions
faites par la marque. En revanche, il
a été convenu dans l’accord que des
maillots personnalisés spécialement
pour l’USMA seront opérationnels
à partir de la saison 2017/2018»,
indique le communiqué de la direction du champion d’Algérie en titre.
C’est dire qu’à partir du début de la
phase retour, les coéquipiers du
gardien Mohamed Amine
Zemmamouche joueront leur rendez-vous de la 16e journée en
déplacement à Béjaia contre les Vert
et Noir locaux avec une tenue de
marque Joma. Il semble que la nouvelle tenue confectionnée par l’entreprise espagnole est un véritable
chef-d’œuvre qui tend à faciliter
l’effort physique du joueur sur la

Des joueurs devraient
être prêtés

surface de jeu, apprend-on encore
auprès de l’entourage usmiste.
Selon les mêmes sources, la nouvelle tenue promet également de susciter un sentiment de bien-être chez
les joueurs au plus fort moment de
l’effort physique.
Le maillot officiel
présenté le 2 janvier
La direction de l’USM Alger annonce, par ailleurs, la présentation officielle du nouveau maillot usmiste
lundi prochain (2 janvier). « Une
présentation officielle des nouveaux
maillots se fera le 2 janvier 2017, en

présence du président de L’USMA
et du directeur général de Joma et
des représentants de la marque à
Alger », souligne le communiqué
de l’USM Alger. La cérémonie de la
présentation des maillots aura lieu
au stade Omar-Hamadi de
Bologhine. C’est dire que les dirigeants des Rouge et Noir veulent
entamer l’année 2017 avec un grand
coup publicitaire, en attendant la
confirmation sur le terrain dans le
cadre du championnat professionnel de Ligue 1 Mobilis et de la
Ligue des champions d’Afrique.
R. K.

USMA : «Des
équipements
jamais portés
par des clubs
algériens»

Au chapitre du marché des transferts
d’hiver, rien n’a encore filtré sur les
joueurs qui devraient quitter l’équipe. Le staff technique et les dirigeants sont toujours en concertation
sur ce sujet avec une réelle possibilité, a-t-on appris, que l’administration de Rebouh Haddad procède au
prêt de certains joueurs qui n’ont
pas donné satisfaction pendant la
phase aller. Aucun nom n’a filtré de
l’entourage usmiste. Rappelons que
depuis l’ouverture du mercato d’hiver, la direction usmiste a procédé
pour le moment au recrutement de
deux joueurs dont l’ancien pensionnaire de la JS Kabylie, Mohamed
Benkablia.

Le premier
entraînement de
l’année avec Joma
Dans la mesure où le
championnat professionnel
de Ligue 1 Mobilis observe
une trêve jusqu’au 13 janvier
prochain, le staff technique
de l’USMA, conduit par Paul
Put, a décidé d’accorder aux
joueurs 5 jours de repos. La
reprise des entraînements est
prévue lundi prochain au
stade Omar-Hamadi de
Bologhine. C’est-à-dire que le
premier entraînement de
l’année aura lieu ce lundi.
Selon nos sources, il est fort
probable que les joueurs
s’entraînements avec des
maillots de marque Joma.
R. K.

OM

Deux bons de
sortie sont
réservés à
Bouchouk et
Ghellab

Selon une information qui
nous a été soufflée à
l’oreille, l’ex- pensionnaire
de la Jeunesse de Skikda,
Saïd Bouchouk (30 ans), et
l’enfant d’El-Eulma,
Abderrazak Ghellab (22
ans), vont quitter, fort probablement, le navire des
Médéens à l’occasion de ce
mercato hivernal. La même
information ajoute que la
libération de ces deux
joueurs par la direction de
l’OM est la conséquence de
leur niveau moyen, voire
insuffisant, qu’ils ont montré durant cette phase aller
du championnat. Pour rappel, le premier a signé un
contrat qui court jusqu’à
juillet 2018, le contrat du
second arrive à terme en
juillet 2019.
Compétition / PUB

ANEP 0079 du 30/12/2016

Convoité par plusieurs clubs de l’élite cette saison

Hamia à l’USMA ?
La saison passée, ce joueur
de 27 ans, inconnu au
bataillon, a défrayé la
chronique footballistique.
De notre correspondant

MOHAMED GRINI

Amine Hamia, ce vrai battant, a séduit
plusieurs écuries du football national au
cours de ce premier acte de la saison, par
son sens du jeu et son judicieux placement sur le terrain. Mais, d’aucuns se
posent déjà la question : le joueur en
question est-il régulier dans son efficacité
devant les buts ? Ils ne le croient pas
énormément, car si on se réfère à ses dernières prestations, disent-ils, le joueur
Hamia est resté muet depuis le match
contre le Rapid de Relizane (11e jour-

née), hormis le but qu’il a marqué sur un
coup de pied de réparation lors du
second match de coupe d’Algérie face à
l’USM El-Harrach ! D’autres estiment
que même si le buteur attitré des Orange
et Bleu n’arrivait pas à mettre la moindre
balle dans les filets adverses lors des dernières rencontres de la phase aller, cela
rentre dans le cadre de ce qu’on appelle
un passage à vide, que des joueurs de
renom, mondialement connus, goûtent
parfois à cette période oisive. Par
exemple, Cristiano Ronaldo, au début de
cette saison avec le Réal Madrid.
Très redoutable dans
la surface de réparation
Néanmoins, cet attaquant racé demeure,
quand même, très redoutable dans la
surface de réparation et est capable de
planter des banderilles, au moment où
on ne l’attend pas, il surgit et marque. Il
a du flair et l’intuition de la direction de

la balle. Et la formation du RC Relizane
se souvient certainement et plus longuement de ces deux banderilles que l’attaquant Hamia lui a plantées de la plus
forte et belle manières. Après que le
rideau est tombé sur ce premier acte du
championnat, il y a des joueurs qui rentrent à la maison et rejoignent, ainsi, les
leurs pour bien se ressourcer auprès
d’eux sans se soucier de ce qu’ils ont
laissé derrière eux. Mais il y en a
d’autres qui se préoccupent de ce qu’ils
ont laissé d’inachevé, comme notre
joueur Hamia, qui fait faux bond, selon
l’information qui nous a été balancée, à
d’autres formations pour prendre le
stylo afin de parapher un contrat dans
les tout prochains jours au profil du club
de Soustara, l’USM d’Alger ! Est-ce de
l’info ou de l’intox ? Les jours à venir
nous le diront.
M. G.

Boucherit,
une apparition
éclair, puis
disparation !

Agé à peine de 20 ans, le
pur produit de l’école de
l’O Médéa, Chouaib
Boucherit, n’a joué en
équipe fanion qu’une cinquantaine de minutes lors
de cette première phase
du championnat, et pardessus le marché à l’extérieur face à une coriace
formation de l’est du pays,
le DRB Tadjenanet. Il a bien
tenu son rôle au cours de
ce match sur le couloir
gauche du bloc défensif
comme arrière latéral et
s’en est bien sorti. On se
demande pourquoi la
direction de l’OM cherche
à recruter un élément
dans ce poste, pourtant ce
jeune Boucherit mérite
d’être encouragé et qu’on
lui fasse confiance, c’est
tout ! Il a un avenir prometteur dans cette arrière-garde médéenne.

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

CRB

6

Le mercato
menacé

Au moment où des clubs
ont déjà commencé à
conclure leurs contacts
respectifs avec les
joueurs ciblés, au Chabab
de Belouizdad, on observe
une inertie intrigante.
Pas de signatures ! On se
contente pour le moment
de citer des noms çà et
là, à l'instar du désormais ex-joueur du
Mouloudia de Béjaia
Benali, dont Compétition
a révélé les contacts le
week-end dernier. La
menace de Hadj
Mohamed, qui se serait
engagé auprès des
actionnaires de réaliser
le meilleur recrutement
possible avant la fin du
mercato hivernal le 15
janvier prochain, ne fait
que compliquer davantage la situation. Le mercato est-il déjà compromis
pour Belouizdad ? On en
saura un peu plus dans
les prochains jours.

Petits détails
sur les
libérables

Si le recrutement est à
l'arrêt, il semble que la
réflexion est sérieusement engagée sur les
joueurs dont le coach
Badou Zaki n'a pas
besoin. Les noms qui
reviennent le plus souvent sont ceux de Derrag,
Rebih et Bougueroua.
Compte tenu, cependant,
de la situation stationnaire du recrutement, il
est fort probable que le
CRB se retrouve obligé de
garder l'ensemble de ses
joueurs.
A. N.

JSMB

Des membres influents contestent les hommes choisis

HADJ MOHAMED

Chetouf
et Rabhi
seraient
partants

sur le départ
PAR AMINE NAOUFEL
Les déboires
administratifs du Chabab de
Belouizdad ne sont pas près
de connaître leur épilogue.
Depuis le départ de l'ancien
président, la situation du club
est frappée d'une instabilité
menaçante. Et ce n'est pas
l'officialisation de Hadj
Mohamed à la tête de la SSPA,
après avoir notarié, mercredi
soir, l'achat de 23% qui va
visiblement apporter le calme
à la maison. Loin s'en faut.
Ayant commencé
officiellement hier sa nouvelle
mission, Hadj Mohamed a
procédé, dans une première
étape, à la désignation des
personnalités appelées à
l'épauler dans sa mission. Son
choix est porté, selon des
sources sûres, sur Karim
Chetouf, Mehdi Rabhi et
Djamel Bessa. Sitôt les noms
dévoilés, des membres
influents de la maison
belouizdadie ont "activé" pour
mettre en échec la première
décision de Hadj Mohamed,
fraîchement désigné à la tête
de la société par actions. C'est
du moins ce que nous avons
appris hier de sources très au
fait des affaires du Chabab,
estimant que le nouveau

président aurait dû d'abord se
concerter pour que son choix
soit accepté par tout le monde.
Ce qui n'a pas été du goût du
président Hadj Mohamed.
Celui-ci, apprend-on de
mêmes sources, a piqué une
vive colère en prenant acte, à
ses dépens, des difficultés de
la mission qui l'attend au sein
du Chabab de Belouizdad. Il
aurait été jusqu'à menacer de
tout " abandonner " renonçant,
du coup, à la présidence du
CRB. Ce dernier mérite-t-il
une telle situation pendant
que, sur le plan sportif,
l'équipe réalise des progrès
notables ? Outre l'amélioration

des résultats dans le cadre du
championnat professionnel de
Ligue 1 Mobilis, il faut
souligner le parcours positif
en Coupe d'Algérie. Les
Rouge et Blanc sont toujours
en lice puisqu'ils sont qualifiés
aux quarts de finale de
l'épreuve la plus courtisée du
pays à la faveur de leur
qualification, mercredi dernier
devant le Mouloudia de Saida
aux TAB, après que le match
s'est terminé sur le score de 1
but partout.
Climat malsain
Les récents développements
enregistrés au sein du CRB

avec la menace de départ de
Hadj Mohamed montrent, si
besoin est, toute l'ambiance
malsaine créée pae des
hommes influents. Est-il
concevable de mettre les
bâtons dans les roues à un
nouveau président, quelques
petites heures après sa
désignation réglementaire ? Si
l'on reproche quoi que ce soit
à Hadj Mohamed, pourquoi
n'ont-ils pas agi avant en
opposant leur veto ? La
situation est loin d'être
rassurante dans un club qui,
franchement, mérite bien
mieux que ça.
A. N.

Après avoir pris acte de
la grosse manipulation
qui se trame en mettant
en danger l'avenir du
CRB, Karim Chetouf,
choisi par le nouveau
président, aurait décidé
de partir et ne
compterait pas revenir
sur sa décision. C'est ce
que nous avons appris
de sources bien
informées soulignant,
par ailleurs, que Mehdi
Rabhi, désigné
également par Hadj
Mohamed, aura décidé
d'emboiter le pas à
Karim Chetouf. Aux
dernières nouvelles,
nous apprenons que les
membres qui ont assuré
la gestion provisoire du
club après la démission
de Reda Malek songent à
se retirer, histoire de se
démarquer de la grosse
machination mise en
œuvre par des membres
influents, apprend-on
encore.
A. N.

ESS
Benali ne viendra pas

Alors qu’il était annoncé comme prochaine
recrue hivernale du club, l’ancien Canari a décidé
d’opter finalement pour les Rouge et Noir. Un
choix qui ne dérange pas les Ententistes. Ce
n’est finalement pas une grande perte puisque
l’Entente n’a pas besoin d’un autre joueur dans
ses couloirs, mais vise un avant-centre qui
saura faire revivre ce compartiment.
On n’annonce pas, pour le moment, d’autres
joueurs à part la venue du latéral gauche Salim
Benali. Mais la direction, aux dernières nouvelles, aurait changé d’avis à cause de l’âge du
joueur.

Hammar au chevet du
supporter Hamddan

Le boss Hammar, qui s’est prosterné hier sur la
pelouse du 8-Mai-1945 après la qualification de
ses hommes aux quarts de finale de Dame
Coupe, s’est rendu juste après la fin de la rencontre au chevet du jeune supporter Hamddan
pour lui dédier cette victoire. Pour rappel, ce
jeune fervent supporter de 26 ans est à l’hôpital
depuis un moment après son tragique accident.

Depuis 1980

C’est la première fois depuis 1980 que l’équipe
ne s’est pas qualifiée à la séance de tirs au but
pour la Coupe d’Algérie sur le terrain du 8-Mai1945. Le dernier match remporté aux tirs au but
sur ce terrain était face à la formation du MCO.
Jusque-là ; l’équipe a toujours remporté ses
matches en battant ses adversaires.

ESS-CSC probablement à huis
clos

Après que la JSS Saoura a égalisé, les supporters ententistes n’ont pu s’empêcher de montrer
leur mécontentement en jetant ainsi des fumigènes sur le terrain. Aucune décision n’a été
prise pour l’instant, mais il est fort probable que
la rencontre se joue à huis clos.

Il est rentré en Algérie

Madoui signera son
contrat samedi
Kheireddine Madoui,
qui a été
officiellement choisi
premier prochain
responsable de la
barre technique de
l’ES Sétif, va signer
son bail avec les Noir
et Blanc ce samedi.
PAR MERIEM-IKRAM BOUCHAREB

Le coach, qui devait
commencer sur le banc avec
l’équipe face à la JS Saoura, a
été contraint d’annuler son
voyage pour régler des détails
financiers avec son ancien
club. Pour rappel, le club
saoudien devait à Madoui
2,600 milliards. Enfin, pour les
Sétifiens, Madoui a trouvé un
terrain d’entente avec les
Saoudiens et il est rentré au
pays ; l’entraîneur se trouve à
Alger pour participer au stage
des entraîneurs.

D’après une source sûre du
club, Madoui signera son
contrat samedi et fera
partie du voyage à
Alicante ; le nouveau coach veut
profiter à fond de
ce
stage
en
Espagne pour bien
préparer
ses
joueurs en prévision de la phase
retour du championnat.
Toujours, d’après la
même source, Madoui a rencontré le boss Hamar à Alger
et les deux hommes se sont
entendus sur tous les détails :
le volet financier, le recrutement, les libérés et l’objectif
du club.
Le club attend beaucoup de
Kheirredine, surtout que cette
phase retour ne sera pas du
tout facile. Les Sétifiens veulent à tout prix décrocher ou le
titre du championnat ou le
trophée de Dame Coupe.
A signaler que le deuxième
entraîneur, qui était dans les

plans de l’administration, à
savoir Bernard Simondi, ne
rentre plus dans le
plan B des dirigeants sétifiens :
«Il était parmi
nos priorités et
nous
étions
intéressés par
ses services.
Maintenant
chaque club a un
plan A, B et C ;
Simondi était notre
plan B», nous dira un
dirigeant du club. De son côté,
celui qui a gagné la Coupe
d’arabe avec les Aigles noirs,
a d’autres projets. Le technicien français se trouve en ce
moment en Centrafrique ; il
aurait discuté avec la
Fédération de ce pays pour
diriger son équipe nationale.
Par ailleurs, le coach est aussi
très demandé en Iran au club
Istighlal ; un club qu’a affronté déjà l’USMA d’Alger en
2014 en Turquie lors d’un
match amical.
M. I. B.

L’agent d’Amokrane
a discuté avec Hammar

Nous avons appris de source sûre que
l’agent du joueur Amokrane a discuté
avec le boss Hamar concernant l’offre du
joueur d’un club portugais.
Apparemment, le président Hamar a clairement signifié à l’agent d’Amokrane
qu’il n’était pas contre l’idée de libérer
son joueur, mais seulement pour une
équipe européenne.

A Sidi Moussa pour
des exams

Les joueurs sétifiens étaient tous au
centre sportif de Sidi Moussa pour des
examens médicaux et physiques. Pour
rappel, l’équipe ralliera Benidorm en
Espagne le 2 janvier.

Cinq jours pour se reposer

Les joueurs, qui se sont qualifiés aux
quarts de finale, ont bénéficié de cinq
jours de repos. Pendant ces cinq jours,
les joueurs vont s’entraîner, chacun de
son côté, selon un programme individuel
spécifique qu’ils devront suivre à la
lettre avant de se retrouver pour le stage
hivernal afin de bien préparer la phase
retour. Le préparateur physique Laâbani
va se focaliser surtout sur le côté physique des joueurs.

Kenniche n’ira pas au MCA

Le défenseur sétifien Ryad Kenniche n’ira
pas au MCA ; ce dernier a été annoncé
au club pour un probable échange avec
Mebarkou Zidane. La direction affirme
que le joueur fait partie du groupe qui ira
en Espagne pour le stage. Le jeune
joueur, qui a des contacts en Tunisie et
au Portugal, ne quittera le club que pour
une éventuelle offre en Europe.

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

HADDEF

Le mercato
de la JSMB
au point
mort
Après avoir annoncé des
discussions avec Hocine
Achiou, qui ont finalement
échoué pour des raisons
financières, la direction de la
JSM Béjaïa n’a jusqu’à
présent pas réussi à s’attacher
les services d’un seul joueur.

«Finir la saison
parmi le trio
de tête
 «J’ai bossé, j’ai mérité ma chance»
Haddef Abdelmalik a tardé à s’imposer au sein de l’effectif des Vert et Rouge. L’enfant de Skikda, qui
avait rejoint la formation de Yemma Gouraya en provenance du DRB Tadjenanet, est en train de se faire
une petite place au soleil au vu des prestations offertes lors des dernières rencontres. L’attaquant de la
JSM Béjaïa veut, à l’image de ses coéquipiers, finir le championnat parmi le trio de tête pour fêter
l’accession avec le public de la JSMB.
De notre correspondant
BADR-EDDINE ZAOUCHE
Comment jugez-vous cette
première partie de la saison ?

Je dirais que nous aurions pu
mieux faire. On avait d’ailleurs
débuté la saison comme on le souhaitait. On a réussi à prendre la
tête du classement et nous défaire
de quelques formations qui étaient
très accrocheuses. Quand on s’attarde un peu sur le niveau affiché
par les autres équipes, je pense que
nous aurions pu néanmoins être
devant avec un avantage plus
confortable. Je dirais que c’est
dommage d’avoir raté quelques
rencontres qui étaient abordables
pour nous.

Pensez-vous que vous avez raté
une belle opportunité de
prendre le dessus sur des
concurrents directs ?

Oui, exactement, je pense que si
on avait été très bien concentrés
durant toute cette phase aller, on
aurait sans doute eu un petit avantage au classement général. Peu
d’équipes nous ont mis en difficul-

té sur les 15 rencontres que nous
avons jouées. Je pense que, dans
certaines situations, on a été tout
simplement mauvais, ou on avait
sous-estimé nos adversaires,
choses qui nous ont fait perdre des
points bêtement. Mais c’est ça le
football, cela ne répond à aucune
logique. On doit tout simplement
continuer à travailler afin d’être
plus performants à l’avenir.

Après avoir débuté la saison
sur le banc, vous avez réussi à
prendre une place de titulaire,
comment avez-vous vécu cette
situation ?

La vie d’un footballeur est ainsi
faite. J’avais pour ambition de
m’imposer au sein d’un effectif
aussi riche. Je pense qu’en
choisissant ce métier, on se doit
d’accepter certaines situations.
Moi, personnellement, je n’ai pas
baissé les bras, j’ai continué mes
efforts afin de pouvoir convaincre
le coach de me donner la chance de
montrer ce que je vaux. J’ai profité
de la chance que j’ai eue et j’ai
démontré à tous que je méritais de
jouer. Je pense avoir donné le
meilleur de moi-même.

«

Peu
d'équipes
nous ont
mis en
difficulté

Quelles sont les chances du
club pour la seconde moitié de
la saison ?

Je pense que nous disposons de
meilleurs atouts afin d’atteindre le
but tracé par la direction en début
de saison. La direction du club est
ambitieuse et cela nous permet de
nous surpasser et de donner le
meilleur de nous-mêmes. Avec
l’arrivée de Younes Ifticen, qui, je
pense, connaît très bien la Ligue 2,
on a plus de chances d’atteindre
cet objectif. La JSMB est favorite
naturellement pour accéder en fin
de saison. De notre côté, nous
allons devoir faire des sacrifices
pour être à la hauteur de l’attente
des dirigeants et des supporters.

quelques jours à Sétif, puis
vous allez reprendre la
compétition tout juste après.
Avec le départ de quelques
joueurs et la probable arrivée
d’autres, pensez-vous que
l’équipe sera plus forte à
l’avenir ?

Certainement, je pense que la
direction a très bien su comment
évaluer les insuffisances du
groupe en place et à travers cette
démarche, je pense qu’elle veut
bénéficier de plus d’atouts pour
répondre aux besoins des
supporters, qu’on sent très
impliqués et voulant qu’on réalise
l’accession en fin de saison.

On vous laisse le soin de
conclure…

Je voudrais lancer un appel à
nos supporters pour leur dire que
les joueurs veulent aussi leur faire
plaisir. On aura besoin de leur
présence auprès de nous pour
qu’ensemble on puisse atteindre
l’objectif qui est celui de
l’accession.
B. E. Z.

Vous aurez droit à un stage de

Début de la phase retour sans la présence des supporters

Cela ne doit plus se reproduire
Après le huis clos infligé par la commission de discipline de la LFP, la formation des
Vert et Rouge évoluera lors des deux prochaines rencontres à domicile sans la
présence de ses fans.
Un handicap avec lequel
débuteront les hommes de
Younes Ifticène, qui comptait sur
la présence des amoureux des
Vert et Rouge afin de prêter
main-forte aux joueurs. «Si nous
voulons atteindre l’objectif de
l’accession, nous devons bénéficier de tous nos atouts. Les supporters sont un paramètre très
important». Le groupe actuel, qui
dispose de joueurs de caractère,

aura besoin de la présence de ses
supporters pour espérer atteindre
l’objectif tracé par la direction du
club. La sanction qui est tombée à
l’encontre de la formation des
Vert et Rouge ne doit pas se
reproduire, dans la mesure où les
fans de la JSMB sont connus pour
leur fair-play. Le comité de supporters devra aussi sensibiliser les
supporters afin qu’ils puissent
apporter un soutien indéfectible

au groupe actuel.
Soutenir l’équipe en
dehors de ses bases
En plus du travail que doivent
faire les dirigeants concernant
l’organisation au sein du club,
l’accession se jouera en additionnant toutes les forces vives du
club. Ils étaient très nombreux les
supporters de la JSMB à se déplacer en compagnie de leur équipe

11

lors des rencontres jouées en
déplacement. Leur apport n’est
pas négligeable, dans la mesure
où les joueurs réalisent souvent
de grosses performances quand
ces derniers donnent de la voix.
Une note positive quand on sait
que la galerie JSMBiste est souvent citée comme l’une des plus
fidèles à son équipe dans ce
championnat de Ligue 2 Mobilis.
B. E. Z.

Avec le départ de trois éléments et non des moindres, les responsables de la JSM Béjaïa doivent
néanmoins redoubler d’efforts afin de
pouvoir mettre la main sur des
joueurs qui apporteraient un plus
pour cette seconde moitié de la saison. Ainsi, alors que d’autres formations ont réussi à engager les joueurs
qu’ils ont ciblés, la JSM Béjaïa, qui
vise l’accession en fin de saison,
devra faire vite afin de mettre à la disposition de l’entraîneur, Younes
Ifticen, l’ensemble des joueurs pour
entreprendre la préparation dans de
bonnes conditions. En attendant,
selon des informations dont nous disposons, les dirigeants de la JSM Béjaïa
sont sur le point de trouver un accord
avec l’attaquant du CAB, Rebbouh, et
le milieu de terrain de la JS Kabylie,
Herbache Billel.
Attek et Hemiti ont résilié
leur contrat
Après Megatli Amine, c’est au tour
d’Attek Abdelhak et Hemiti Farès de
procéder à la résiliation de leur
contrat. C’est mercredi après-midi
que les deux joueurs, accompagnés
de leurs managers respectifs se sont
présentés au siège du club sis au
stade de l’Unité maghrébine pour
signer la résiliation de leur contrat.
Ainsi, la formation des Vert et Rouge
aura la voie libre afin de procéder au
renforcement du groupe en place.
B. E. Z.

La reprise des
entraînements
a eu lieu hier
après-midi
C’est hier après-midi que les camarades de Yacine Djebarat ont repris le
chemin du travail. Le staff technique
des Vert et Rouge a ainsi programmé
la reprise des entraînements pour
jeudi après-midi. Les joueurs auront
droit à deux séances avant de prendre
la route, samedi matin, à destination
de la ville de Sétif pour un stage qui
durera jusqu’au 4 janvier.

Le DRBT
s’intéresse
à Raït
Le milieu de terrain, Raït Billel, qui
fait un gros travail au sein de son
équipe, vient d’être approché par un
dirigeant du DRB Tadjenanet. Ce
membre du comité du directoire tadjenaneti a proposé au milieu béjaoui
de rejoindre l’équipe de Bougherrara,
qui a besoin de renforcer ce palier.
Billel, qui est sous contrat avec la
JSMB pour une autre saison, a été
clair envers son interlocuteur, qu’il
n’avait aucune envie de quitter le
club béjaoui en ce mercato hivernal,
surtout que son équipe est sur le bon
chemin afin de décrocher l’accession.

www.competition.dz

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

CSC

RCR

10

BOUSSIDER

Amrani donne son
accord à Souici

L'ex-gardien du PAC Hamza
Boussider, qui a paraphé son
contrat avec le Rapid le dernier
jour de la clôture du mercato dans
une cafeteria, s'est illustré durant
cette phase aller et détient toujours
le record de cinq matchs sans
encaisser le moindre but. Ce gardien n'a pu participer aux derniers
matchs officiels de son équipe à
cause de la blessure qu'il a contractée à la cuisse. Le joueur, après une
période de travail en solo, a rejoint
les entraînements avec le reste du
groupe, mais son entraîneur Moez
Bouakkez n'a pas voulu prendre
de risque. Il a préféré le ménager
lors du dernier match du championnat contre le CAB en désignant son coéquipier Zaïdi dans
les bois. Nous avons contacté le
joueur pour avoir de ses nouvelles
pendant cette période de repos.

Hamza, peut-on dire que vous
êtes rétabli de votre blessure ?

Oui, hamdoullah, je suis rétabli
et je me sens en pleine forme ; j'ai

passé dernièrement des radios et
mon médecin traitant ma rassuré
que je peux m'entraîner et participer aux matchs le plus normalement du monde.

Vous n'avez pas ressenti une
gêne ou des douleurs aux
entraînements collectifs avec le
reste du groupe ?

Non, pas du tout, je me suis
entraîné comme d'habitude, et je
me suis donné à fond et même
après les séances, je n'ai senti aucune douleur.

Malgré votre retour, le coach
Bouakkez a préféré vous
ménager et vous n'avez pas
assisté au dernier match contre
le CAB…

C'est le choix du coach et je l'accepte. Vous savez, tout joueur doit
cravacher pour décrocher sa place
de titulaire et accepter la concurrence, sinon, il n'avancera ni dans
son métier ni dans sa vie.

Parlons de concurrence, votre
coéquipier Zaïdi garde bien la
cage des Lions, cela ne sera pas

physique et être au top pour le
début du stage.

difficile pour vous afin de
revenir à votre place de
titulaire ?

Zaïdi est un bon gardien et aussi
quelqu'un de bien qui peut donner
beaucoup au club. Comme je l'ai
dit, il faut accepter la concurrence
et les décisions du coach. De mon
côté, je vais redoubler d'effort afin
d'être prêt et comme il le faut pour
cette deuxième partie du championnat.

Le coach vous a accordé 10 jours
de repos, est-ce trop ou cela
vous arrange-t-il ?

Personnellement, cela m'arrange
; de plus ces jours de repos seront
bénéfiques pour le reste du groupe
et ça permettra à mes coéquipiers
de se ressourcer auprès de leur
famille avant le retour au travail.

Vous concernant, allez-vous
suivre un programme spécifique
pendant cette période ?

Oui, comme j'étais blessé récemment et que j'ai raté plusieurs
séances avec le reste du groupe, je
vais suivre un programme spécifique afin de rattraper le retard

Vous faites partie des joueurs
qui se sont illustrés pendant
cette première phase du
championnat, comment avezvous trouvé l'aventure avec le
RCR ?

Franchement, je ne regretterais
jamais d'avoir opté pour le Rapid.
Depuis mon arrivée au club, j'ai
appris beaucoup de choses pour
ma carrière de gardien de but, et
savoir que le staff technique et les
supporters sont contents de ma
prestation me fait chaud au cœur
et m'incite à tout donner pour
aider le club à rester en Ligue 1
Mobilis.

Le stage qui se déroulera à Aïn
Témouchent est très important
pour vous, n'est-ce pas ?

Oui, bien sûr qu'il est très important pour nous pour entamer la
phase retour avec plus de volonté
et aussi pour corriger nos erreurs.

Pensez-vous que votre club a
besoin de renfort ?

DRBT

«J'essayerai d'être à la hauteur»
De notre correspondant

AMAR T.

L'ex-gardien de l'USMBA,
Benbot, après avoir obtenu sa lettre
de libération, a décidé d'opter pour
le DRBT, en signant un contrat de
trois ans. Le joueur, convoité également par d'autres clubs, a préféré
Tadjenanet. Les responsables du
DRBT voulaient l'avoir bien avant
ce mercato, et ce n'est qu'aujourd'hui que le transfert a eu lieu.
Certainement plus motivé pour
changer d'air pour plusieurs raisons, Benbot a, sans hésiter, signé
son contrat, accompagné de son
agent. En paraphant son contrat,
Benbot est la première recrue
venue renforcer l'effectif, et aura
comme concurrent Litim, l'ex-gardien de l'USMBA deviendrait
peut-être numéro 1 au poste de
gardien de but lors de la phase
retour. Approché à l'issue de la
signature de son contrat, on a posé
quelques questions à Benbot.
Vous êtes enfin tadjenaneti,
qu'avez-vous à dire à ce sujet ?
J'ai toujours eu envie de jouer
dans ce club. Je suis venu à
Tadjenanet parce que je ne me sentais pas bien dans mon club où je ne
jouais pas souvent. On me donnera
peut-être la chance de le faire et de
mon côté je dois être à la hauteur.

Pour être franc avec vous, le
RCR dispose de joueurs talentueux. N'étaient les problèmes qu'a
vécus le club en début de saison, je
suis sûr qu'on serait placés, actuellement, au milieu du tableau. Mais
concernant le renfort, je ne pourrais vous répondre, il n'y a que le
coach qui peut vous répondre à ce
sujet puisqu'il a une meilleure
vision que nous.

A votre avis, le RCR pourrait-il
éviter la relégation ?

Oui, sinon on serait tous partis.
Au Rapid, il y a une chose que
vous ne trouverez pas ailleurs
dans les autres clubs, c'est la solidarité entre les joueurs et la volonté de sauver leur équipe, même s'il
y a des problèmes financiers. C'est
pour cela que je suis confiant et
optimiste.

Un dernier mot à vos
supporters…

Je leur dirai qu'ils sont merveilleux et il faut qu'ils continuent
à nous aider et de ne pas perdre
espoir.
B. B.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

Benbot, première recrue

Qu'est-ce qui vous a motivé le plus
pour opter pour le DRBT ?
Pour moi, le DRBT a des projets
ambitieux, ce qui me motive, en
plus, la sérénité au sein de l'équipe.
Je compte sur les supporters pour
m'aider à me transcender dans
cette équipe où j'aimerais donner
satisfaction à tout le monde.
Comment voyez-vous votre avenir
dans cette équipe ?
Je suis venu au DRBT pour don-

ner ce que je sais faire à mon poste,
et la concurrence ne me fait pas
peur. Elle me permettra de me surpasser et de me donner à fond.
Etes-vous satisfait de votre choix ?
Personne n'est sûr de ce que
l'avenir lui réserve. J'essaierai
d'être à la hauteur de toutes les
attentes pour permettre à l'équipe
de terminer la saison à une place
confortable, car rien n'est encore
perdu.
A. T.

L'ESS ne veut pas lâcher Aroussi

En contact avec le DRBT depuis un certain temps pour porter les couleurs
du club, le défenseur de l'ESS, Aroussi, qui devait rejoindre le DRBT cette
semaine pour négocier son transfert, en a été empêché. En effet, les responsables de son club ont refusé de lui remettre ses papiers pour signer
un contrat ailleurs. Le joueur est contrarié de ne pas figurer régulièrement dans la composante où il se retrouvait quelquefois comme remplaçant, ce qui a dû motiver le souhait de son départ pour le DRBT, qui n'aura pas le privilège de l'engager face à la dure décision de son président.

CLUBS

MATCHS

BUTS
P. C. Diff.

4. ESS

Pts J. G. N. P.
30 15 09 03 03 16 09 +07
28 15 07 07 01 16 09 +07
26 15 08 02 05 23 14 +09
25 15 07 04 04 21 14 +07

5.
6.
7.
8.

25
22
21
21

Bougherara 1. MCA
veut un
meneur de 2. MCO
jeu et un 3. USMA
attaquant

Si le coach insiste
auprès de la direction pour engager
un meneur et un
attaquant, il sait
parfaitement que
dans son effectif, il
n'y a pas de joueurs
pouvant répondre
convenablement à
ce profil. C'est donc
avec le souci de
renforcer son équipe en prévision de
la phase retour que
Bougherara demande à ses dirigeants
l'apport d'un attaquant pouvant jouer
le rôle de buteur et
un meneur de jeu
capable d'apporter
son gré à l'animation du jeu offensif,
outre le fait qu'il
doit avoir une autorité sur ses camarades. Au sein de
l'effectif, le coach
ne dispose pas
d'éléments possédant la maîtrise
qu'il souhaite,
même si ses
joueurs sont très
bons.

De notre correspondant

mais leur rencontre n’a pas été fructueuse
pour une raison qui reste à élucider.

Selon une source autorisée, le directeur
général du CSC, Abdelouhab Souici, a
renoncé à engager l’entraîneur Adel
Amrouche, après que ce dernier a raté le rendez-vous qu’il lui avait fixé, mercredi dernier, et a pris rendez-vous, hier, avec le
coach Abdelkader Amrani, pour lui proposer
de prendre en main son équipe. Toujours
selon notre source, Amrani, qui va rencontrer et négocier avec le boss des Vert et Noir,
va aussitôt entamer sa mission, si la direction
de l’ENTP, le propriétaire de la SSPA/ CSC,
accepte ses conditions.

Les Sanafir approuvent ce choix
Espérons que la deuxième entrevue que vont
avoir Souici et Amrani sera concluante, à la
grande joie des Sanafir, les milliers de fans
du CSC, qui, tous, sont unanimes à reconnaître que la direction de leur club a fait le
bon choix en décidant d’engager Amrani, car
il est compétent, et sous sa direction, ils sont
certains que leur équipe va retrouver du poil
de la bête lors de la phase retour.

RABAH GATTOUCHE

«On a besoin de ce stage de Aïn Témouchent» «Le maintien, on y croit»

B. BOUGUELMOUNA

7

Il sera le nouvel entraîneur du CSC

JE REVIENDRAIS
EN FORCE»

De notre correspondant

Vendredi 30 décembre 2016

OM
JSS
NAHD
USMBA

9. USMH
10. DRBT
11. CRB
12. JSK
13. CAB
14. CSC
15. RCR
16. MOB

15 07 04
15 06 04
15 06 03
15 06 03
19 15 04 07
16 15 04 04
16 15 04 04
16 15
16 15
14 15
13 15
11 15

04 21 16 +05
05 15 16 -01
06 18 16 +02
06 17 18 -01
04 09 10 -01

07 18 20
07 11 14
03 07 05 09 13
04 04 07 11 18
03 05 07 18 20
05 04 06 13 18
02 05 08 12 23

16e JOURNÉE

17e JOURNÉE

MCA-JSK
USMH-USMBA
CAB-OM
NAHD-RCR
MCO-CRB
ESS-CSC
JSS-DRBT
MOB-USMA

DRBT-MOB
CSC-JSS
CRB-ESS
OM-MCO
JSK-NAHD
USMBA-CAB
MCA-USMH
RCR-USMA

-02
-03
-04
-07
-02
-05
-11

Second contact, ce mois de
décembre
Pour rappel, c’est la seconde fois, ce mois de
décembre, que Souici a pris langue avec
Amrani, pour lui proposer de succéder au
coach espagnol Portugal, démissionnaire,

Le CSC a vu toute
une liste de coachs
Rappelons que la direction de l’ENTP, la
propriétaire du club, a fait coacher le CSC,
par six entraîneurs, en six mois : Gomez,
Khouda, Boussaâda, Brahimi, Portugal et
Kebir et a contacté aussi un nombre
incroyable d’entraîneurs, qui ont tous refusé
son offre. Parmi ces derniers, ont trouve :

Ighil, le futur coach de l’ESS Madoui, Paul
Put, l’actuel entraîneur de l’USMA, Adel
Amrouche et d’autres encore, du jamais-vu
dans un club amateur ou professionnel.
Un grand chantier attend Amrani
Si l’entraîneur Amrani parvient à trouver un
terrain d’entente avec le directeur général du
CSC, Souici, et accepte de prendre officiellement son équipe, il va devoir se mettre en
quatre pour remettre sur orbite des joueurs,
qui ont le moral très bas, après avoir fait un
très mauvais parcours lors de la phase aller.
En effet, s’il accepte de driver les Vert et
Noir, Amrani va devoir, en quinze jours,
bien connaître chacun de ses nouveaux poulains, les préparer à bien aborder le premier
match de la phase retour qu’ils vont jouer
contre son ancien club, l’ESS, le 13 janvier
prochain. Un match qui s’annonce très spécial pour lui et qu’il ne voudrait pas perdre,
cela est sûr.
R. G.

Le joueur le plus constant de l’équipe révèle à Compétition

Belkheir : «On a souffert
de la valse des coaches»

Le coach, Adel
Amrouche, devait,
avant-hier, atterrir à
Constantine pour
signer son contrat et
prendre en main
officiellement les
Vert et Noir. Mais, au
grand dam des
dirigeants du CSC,
Amrouche n’a point
donné signe de vie et
confirme la rumeur
qui disait qu’il aurait
renoncé à coacher le
club phare de Cirta.

L’attaquant Abdenour Belkheir, qui a su s’imposer dans l’échiquier des
Vert et Noir, sollicité par nos soins, nous a déclaré que si son équipe a
terminé l’aller premier relégable, c’est parce qu’elle ne pouvait pas
mieux faire avec une direction et un staff technique instables.
Voulez-vous, d’abord, nous dire
pourquoi, bien que son effectif soit
très riche, votre équipe a terminé
la phase aller du championnat de
L1 Mobilis classée premier
relégable ?

Certes, je vous le concède, vu que
notre effectif est l’un des plus riches de
la Ligue 1 Mobilis, mes coéquipiers et
moi pensions que nous pouvions réaliser un bon parcours cette saison et
nous étions très décidés à le faire. Mais,
à mon humble avis, nous n’avons pu
atteindre cet objectif car, tout simplement, nous n’avions pas été bien encadrés et étions mal pris en charge,
depuis l’entame du championnat à ce
jour.

Soyez plus explicite et dites-nous
pourquoi vous pensez que votre
équipe a été mal encadrée lors de
la phase aller ?

Je pense que si la direction de notre
club nous avait bien pris en charge et si
elle ne nous avait pas fait coacher, lors
de la phase aller, chaque mois par un
nouvel entraîneur, mes coéquipiers et
moi, qui formions, je tiens à le souligner, un groupe soudé, nous aurions
été plus performants. Et, pour votre
information, après que nous avons
réussi à battre le DRBT, l’USMBA et le
CRB et aligner trois victoires d’affilée,
nous pensions que la direction de
notre club allait nous récompenser en
nous payant, au moins, un salaire.

Mais elle ne fit rien et nous a poussés à
aborder les matches suivants à notre
corps défendant, avec un moral très
bas.

Mais, après que vous avez fait
grève, un membre du directoire qui
dirigeait alors votre club avait
déclaré à la presse que vos
coéquipiers et vous aviez perçu
deux salaires…

Oui, on a payé aux anciens joueurs
leurs arriérés de salaires de la saison
passée, et aux nouveaux, dont je fais
partie, des primes de matches.
Personnellement, je n’ai perçu aucun
salaire depuis que j’ai rejoint, mais,
comme mes coéquipiers, quand je
pénètre sur le terrain, je ne pense qu’à
bien accomplir mon devoir. Mais, on
ne peut pas toujours avoir le rendement escompté quand on joue avec les
poches vides, même si on le veut.

Est-ce vrai que vous aviez été
contacté, cet hiver, par des clubs
qui veulent vous voir porter leurs
couleurs lors de la phase retour ?

Oui, je vous confirme que des clubs
de Ligue 1 Mobilis ont pris langue avec
mon manager, car ils voulaient m’engager cet hiver, mais, vu que je suis
sous contrat avec le CSC, je n’ai pas
donné suite à leurs propositions. Mais,
je suis prêt à partir si, comme ne cessent de le ressasser certains médias, la
direction de mon club ne veut plus de

«

Prêt à partir
si on ne veut
plus de moi

mes services et tarde à me payer mes
salaires.

Pensez-vous que votre équipe, qui a
terminé l’aller premier relégable,
peut assurer sa place en Ligue 1
Mobilis ?

Oui, mes coéquipiers et moi nous
pouvons non seulement assurer notre
place en Ligue 1 Mobilis, mais aussi
finir le championnat classés à une
place honorable si la direction de notre
club nous recrute un grand coach et
mette à notre disposition les moyens
qu’il faut pour que nous ne pensions
qu’à faire notre devoir sur le terrain.

Vous allez jouer les quatre
premières rencontres de la phase
retour contre l’ESS, la JSS, le MOB
et l’USMA, des clubs qui ne sont
point faciles à manier. Pensez-vous
que votre équipe va pouvoir bien
les négocier ?

Comme mes coéquipiers et moi
sommes très décidés à nous ressaisir
lors de la phase retour, nous allons
faire l’impossible pour négocier, non
seulement ces quatre matches, mais
aussi toutes les rencontres de la phase

retour. Mais, pour que nous puissions
le faire, il faut que la direction de notre
club engage un coach très compétent,
qui saura nous remettre sur orbite psychologiquement et qu’elle mette, surtout, à notre disposition les moyens
qu’il faut pour que nous ne pensions
qu’à accomplir notre devoir sur le terrain.

Qu’avez-vous à dire aux fans du CSC
qui craignent le pire pour leur
club ?

Je voudrais que nos supporters
sachent que mes coéquipiers et moi
allons tout faire pour réaliser un
meilleur parcours lors de la phase
retour que celui de l’aller et sauver
notre club de la relégation. Mais, pour
que nous puissions atteindre cet objectif, nos fans doivent nous soutenir
nombreux jusqu’à la dernière minute
du championnat.
R. G.

«

Amrouche
renonce à
coacher le CSC

On ne peut
avoir le
rendement
escompté
quand on joue
avec les
poches vides

Reprise des
entraînements
hier

Après avoir bénéficié
de cinq jours de
repos, les joueurs du
CSC ont repris, hier
soir, les
entraînements sous
les commandes de
leur coach
intérimaire, Kebir, et
de ses adjoints, le
préparateur physique,
Boukhalfa, et
l’entraîneur des
gardiens, Denni. Et
comme d’habitude,
les Vert et Noir qui
résident en France
n’ont pas renoncé au
réveillon et n’ont pas
débarqué à
Constantine pour
prendre part à ce
premier galop
d’entraînement.

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

8

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

INTERNATIONALE

INTERNATIONALE
Manchester
City aussi
sur N'Zonzi

Nasri
visé par une
enquête
antidopage
La fin d'année est compliquée pour Samir Nasri, suite
à une polémique engendrée
par des tweets lors de la nuit
de mardi à mercredi. Le
milieu de terrain du FC
Séville s'est retrouvé par la
suite mêlé à une affaire de
dopage, visé par l'agence
espagnole qui va enquêter,
selon El Pais. Si sa copine a
piraté son compte Twitter, le
soupçonnant d'avoir eu une
relation sexuelle avec l'infirmière, elle ne s'est pas
gênée pour le faire savoir sur
le compte officiel de son
compagnon, qui a supprimé
les messages dans la foulée,
avant de désactiver son
compte. Tout à commencé
lorsque le site Dripdoctors a
publié un tweet pour remercier l'ex-international français
d'avoir choisi l'organisme
pour un traitement reçu par
intraveineuse à la clinique de
Los Angeles pour l'IV Drip.
Cette dernière est "une perfusion qui permet de stimuler
votre système immunitaire et
de prévenir des maladies. Il
contient des doses élevées
de vitamine C, de vitamines
B, de lysine et de zinc combinées avec des nutriments
spécialement formulés pour
aider à combattre les superbactéries et les virus courants", a expliqué en détail le
site DripDoctors.

Bale
veut revenir
dès février
Blessé à la cheville depuis la
fin novembre, Gareth Bale est
pressé de refouler les
pelouses. Le Gallois ne chôme
pas pendant la période des
fêtes et continue de travailler.
Selon le quotidien sportif
espagnol As, l'ailier souhaiterait revenir avant avril, la date
initialement prévue pour son
retour. Son objectif est de participer aux 8es de finale de la
Ligue des champions contre
Naples. Zinédine Zidane ne
devrait pas être contre.

Maxi Rodriguez :
«Simeone mérite
une statue»
L'ancien joueur argentin, Maxi
Rodriguez, estime que Diego
Simeone mérite un monument
pour tout ce qu'il a accompli à la
tête de l'Atletico Madrid.

L

'Atletico Madrid traverse
peut-être une passe délicate
actuellement en Liga, mais il
en faut bien plus pour inquiéter les
dirigeants du club. Et, surtout, il
est surtout hors de question de critiquer Diego Simeone ou de lui
mettre la pression. El Cholo bénéficie presque de l'immunité du côté
de Vicente Calderon et il n'y a personne pour s'en étonner. Des
anciens du club pensent même
qu'il mérite une meilleure reconnaissance. Maxi Rodriguez, qui a
joué à l'Atletico entre 2005 et 2010,
et qui a aussi suivi le parcours de

Simeone dans son pays, estime
que ce dernier "devrait avoir un
monument à son nom".
"Assembler cette équipe comme il
a pu le faire et atteindre deux fois
en trois ans la finale de la Ligue
des Champions et a remporté la
Liga, argumente-t-il. Certains
disent qu'il manque un trophée
européen pour couronner ce cycle,
mais le travail qui a été accompli
derrière a été énorme". Maxi
Rodriguez n'a pas eu la chance de
jouer sous les ordres de son compatriote. Mais, il aurait bien aimé
le faire au vu de toutes les qualités
qui sont prêtées au coach rojiblanco. "Oui, j'aurais aimé car c'est
quelqu'un de très intelligent et qui sait comment motiver ses
troupes. Il vit aussi le

Les Catalans se
battent pour le
“nouveau
Busquets”
elon le quotidien catalan Sport, trois grandes
S
équipes européennes sont intéressées par
Julian Weigl, un jeune milieu de terrain âgé de

21 ans. Le FC Barcelone, le Real Madrid, ainsi
que Manchester City se battent pour la pépite qui
pourrait devenir le 'nouveau Busquets". Après
avoir choisi de prolonger son contrat avec le
Borussia Dortmund jusqu'en 2021, Weigl figure
sur la liste du directeur sportif du Barça, Robert
Fernandez, qui considère le jeune comme la
meilleure alternative pour le futur. Mais la
concurrence risque d'être rude, puisque Pep
Guardiola est également intéressé par ce
dernier pour Man.City. Recruté par
Dortmund pour seulement deux millions
d'euros il y a deux ans en provenance de
Munich 1860, Weigl est estimé aujourd'hui à environ 18 millions d'euros.

Manchester City s'est joint à la
liste des clubs intéressés par les
services du milieu défensif français Steven N'Zonzi.
Un an et demi après l'avoir quittée,
Steven N'Zonzi a toujours la cote
en Angleterre. Le milieu de terrain
français, qui fait les beaux jours
du FC Séville, intéresse Chelsea et
aussi Manchester City depuis
quelque temps. C'est ce que révèle
le quotidien As dans son édition de
ce jeudi. Les Eastlands font face
actuellement à d'importantes
défections dans le secteur défensif. Vincent Kompany peine à
enchaîner les matches et Ilkay
Gundogan sera absent pendant plusieurs mois. Afin de solidifier l'entrejeu et s'offrir une alternative à
Yaya Touré, Pep Guardiola, le coach
de l'équipe, songerait donc à
N'Zonzi. Manchester City pourrait
se positionner sur l'ancien joueur
de Stoke City dès l'ouverture du
mercato hivernal. Mais, au vu de la
concurrence qui règne, il ne lui
sera pas facile de boucler ce dossier. De plus, Séville n'est pas spécialement vendeur et la clause
libératoire du joueur s'élève à
30M€.

football d'une manière très spéciale, indique l'ancien milieu de
Liverpool. Pour lui, le football, ce
n'est pas un travail, c'est un mode
de vie. Aujourd'hui, je continue de
suivre le parcours de cette équipe,
mais de très loin".

Adama Traoré : «Le Barça ne m'a pas donné
ma chance»
Formé au FC Barcelone, Adama
Traoré a quitté la Catalogne en
juin 2015. Désormais à
Middlesbrough, le milieu de terrain de 20 ans regrette l'attitude
du Barça avec lui.

C

onsidéré comme l'un des
meilleurs centres de formation en Europe, le FC
Barcelone ne laisse pourtant pas
toujours leur chance à ses jeunes
joueurs. Annoncé comme une
future star du club catalan, Adama
Traoré a décidé en juin 2015 de
quitter la Catalogne pour tenter sa
chance en Premier League.

Xavi : «Le Real luttera
pour tous les trophées»

C

hampion du monde avec l'Espagne, Xavi Hernandez
Creus n'en oublie pas pour autant sa Catalogne natale. À l'image de Pep Guardiola, l'ancien du Barça
reste viscéralement attaché à ses origines. Il a profité du
mini-break de l'hiver pour rentrer chez lui disputer une rencontre amicale avec la sélection catalane, face à la Tunisie.
L'occasion pour lui de parler du FC Barcelone, du Real
Madrid et de son avenir.
Le dernier clasico : "Pour moi, le résultat était juste (1-1),
car le clasico était équilibré avec une mi-temps pour chaque
formation. Le Real Madrid possède une très bonne équipe
et luttera pour tous les trophées."

LA FÉDÉRATION RWANDAISE
DE FOOTBALL INTERDIT…
LA SORCELLERIE
Un nouvel incident lors d'un match de championnat a conduit la fédération rwandaise de football à sévir contre les auteurs d'actes assimilés
à de la sorcellerie. Le match de la neuvième journée du championnat
rwandais entre Mukura Victory et Rayon Sports (1-1), disputé le 16
décembre dernier, a conduit les dirigeants de la fédération du pays
d'Afrique de l'Est à prendre des décisions drastiques pour lutter contre
la sorcellerie dans le football. Et c'est un geste de l'attaquant du Rayon
Moussa Camara qui a tout déclenché. Après avoir tiré sur la barre transversale, il est allé déposer un petit objet à côté du poteau, déclenchant la
colère du portier adverse, avant d'inscrire le but égalisateur quelques instants plus tard. Un acte de sorcellerie selon les joueurs du Mukura Victory,
alors que le joueur a été averti.
Il n'existe aucun moyen scientifique de prouver l'utilisation de la sorcellerie
La Fédération rwandaise de football (Ferwafa) a donc décidé de sévir et
d'infliger des sanctions aux contrevenants, à partir de 100 000 francs rwandais (118 euros) pour les joueurs incriminés. Les clubs fautifs pourraient,
eux, avoir à régler des amendes de 500 000 francs rwandais et se voir
retirer trois points au classement. "Puisqu'il n'existe aucun moyen scientifique de prouver l'utilisation de la sorcellerie, ces mesures s'appuieront sur les rapports des officiels de matchs et tout soupçon de sorcellerie sera étudié, a expliqué Vedaste Kayiranga, vice-président de la
Ferwafa, dans les colonnes du quotidien The News Times. Nous
avons décidé d'agir en raison des actes de violence entre les
joueurs et des accusations entre les différentes équipes".

Le but de Ramos dans les derniers instants : "Le Real
Madrid revient toujours dans les dernières minutes, il insiste jusqu'à la fin. Le Real n'abandonne jamais.
Historiquement, c'est un club qui gagne et ça continuera
ainsi parce que c'est un très grand club. Il posera toujours
des problèmes au Barça."
Le futur d'Iniesta, Messi et Luis Enrique :
"Ça me plairait de voir Iniesta, Messi et Luis Enrique
ensemble la saison prochaine, cela signifierait que le Barça
restera toujours en bonne santé."
L'usure de Luis Enrique : "C'est normal que le Barça use les
entraîneurs, car c'est le plus grand club du monde, il y a
beaucoup de pression, le besoin de titres chaque année…
Il y a une grosse intensité dans le travail et cela provoque
une énorme usure psychologique. Je vois Luis Enrique
apprécier ce moment, mais également souffrir. C'est le
métier qui veut ça."
Des regrets sur le Ballon d'Or 2010 : "Messi méritait de
remporter le Ballon d'Or 2010. Il n'y avait pas photo. Pour
moi, c'est le meilleur joueur actuel et de l'histoire. Me
retrouver sur le podium avec Léo et Andrés (Iniesta) était
quelque chose d'historique et de fantastique pour moi.
Jamais dans ma vie je n'aurais pu imaginer être là."
Un futur à la tête de la sélection catalane :
"On ne sait jamais. Vous ne pouvez jamais fermer les
portes. Il est trop tôt pour faire des hypothèses, mais c'est
l'une des idées, rentrer à la maison et entraîner à Barcelone,
en Catalogne. C'est ma maison et je me sens très à l'aise ici."

A 41 ans,
Juan
Sebastian
Veron
rechausse
les crampons
A 41 ans, Juan Sebastian
Veron reprend du service en
Argentine. L'ancien joueur
de Manchester United,
Parme, Chelsea ou l'Inter
Milan a signé un contrat de
18 mois avec Estudiantes,
son club formateur, a annoncé la formation argentine
mercredi, dont il est par
ailleurs le président.
Vainqueur de la Coupe
UEFA en 1999 avec Parme,
deux fois champion d'Italie
avec la Lazio Rome (2000)
et l'Inter Milan (2006), vainqueur de la Copa
Libertadores en 2009, le
milieu de terrain, qui avait
été acheté pour 42,6 millions
d'euros par Manchester
United à la Lazio en 2001,
rejoint le club d'Estudiantes
La Plata. Juan Sebastian
Veron, 42 ans le 9 mars, a
été formé à l'Estudiantes et
a joué plus de 200 matches
pour le club argentin. Il touchera un salaire minimum
qu'il reversera à son club
pour aider à son développement. Il est prévu qu'il dispute son premier match le 8
janvier contre le Bayer 04
Leverkusen en Florida Cup.

Tevez
devient
le joueur
le mieux
payé du
monde
L'attaquant argentin
Carlos Tevez va quitter Boca Juniors
pour signer pour le
club chinois de
Shanghai Shenhua,
qui lui a fait une
offre mirobolante, a
annoncé mercredi le
site internet du club
argentin.
" Boca Juniors est
parvenu à un accord
avec Shangai
Greenland Shenhua
pour le transfert de
Carlos Tevez, respectant la volonté du
joueur de continuer
sa carrière footballistique dans le pays
asiatique ", dit le
communiqué. Selon
la presse argentine,
le club chinois lui
aurait proposé 40
millions d'euros par
saison, alors qu'il
touche moins de
deux millions à Boca.
Formé à Boca, Tevez,
qui aura 33 ans en
février, est retourné
dans la capitale
argentine en juillet
2015, au lendemain
d'une finale de Ligue
des champions perdue avec la
Juventus. Le
Shanghai Shenhua,
ex-club de Didier
Drogba et Nicolas
Anelka, a terminé 4e
de la dernière Super
League chinoise et
participera à la prochaine Ligue des
champions d'Asie.

Désormais à Middlesbrough, le
milieu de terrain de 20 ans n'a
pas encore confirmé les attentes
placées en lui. Interrogé par
Mundo Deportivo, Traoré a
adressé un petit tacle à ses
anciens dirigeants. Selon le
Malien, le Barça ne lui a pas
donné sa chance et ce manque
de reconnaissance l'a obligé à
quitter la Catalogne. " Je ne suis
pas parti en bons termes avec le
Barça. Je suis parti parce que le
Barça ne m'a pas donné ma
chance. Si j'en avais eu une,
peut-être que je pourrais dire ce
qui me manquait là-bas. On ne
m'a même pas expliqué pourquoi. Il me laissait avec le Barça,
où je jouais depuis deux ans et
ma mentalité était de continuer
à progresser. "

9

Zidane,
"homme de
l'année"
pour Marca
S'il s'est fait griller la politesse par Diego Simeone
au trophée du meilleur
entraîneur décerné par
l'IFFHS pour 2016, Zizou
va pouvoir largement s'en
consoler. Le tacticien français, qui compte finalement plus de trophées (3)
que de revers enregistrés
avec le Real Madrid (2)
sur l'année 2016, vient en
effet d'être élu " homme de
l'année " par le quotidien
sportif madrilène Marca.
Récemment, le Real de
Zidane a, grâce à une victoire face à La Corogne (3
buts à 2), décroché le
record de matches consécutifs sans défaite du club
(35). Il en est désormais à
37 rencontres sans revers
concédé. Série en cours.

LE CADEAU DES JOUEURS
DU PSG À PIERRE MÉNÈS
Le journaliste sportif a reçu un maillot du PSG dédicacé par tous les joueurs du noyau. Après avoir opté,
durant plusieurs mois, pour la discrétion quant à son
état de santé, Pierre Ménès s'est livré à ce propos
après avoir subi une double greffe. "Chers amis, il est
temps pour moi de vous dire la vérité sur la greffe dont
j'ai bénéficié il y a maintenant douze jours. J'ai donc
reçu un rein et un foie." Toujours en convalescence, le
célèbre journaliste sportif peut compter sur le soutien
du PSG. Après avoir reçu la visite de Thiago Motta il y
a quelques
jours, une
vareuse du
champion de
France, dédicacée par
tous les
joueurs, lui a
été offerte
par le président Nasser
Al-Khelaïfi.
Un geste qui
a ému Pierre
Ménès
comme en
témoigne
son tweet
publié dans
la foulée :
"La grande
classe de
Nasser. Très
touché."

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

8

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

INTERNATIONALE

INTERNATIONALE
Manchester
City aussi
sur N'Zonzi

Nasri
visé par une
enquête
antidopage
La fin d'année est compliquée pour Samir Nasri, suite
à une polémique engendrée
par des tweets lors de la nuit
de mardi à mercredi. Le
milieu de terrain du FC
Séville s'est retrouvé par la
suite mêlé à une affaire de
dopage, visé par l'agence
espagnole qui va enquêter,
selon El Pais. Si sa copine a
piraté son compte Twitter, le
soupçonnant d'avoir eu une
relation sexuelle avec l'infirmière, elle ne s'est pas
gênée pour le faire savoir sur
le compte officiel de son
compagnon, qui a supprimé
les messages dans la foulée,
avant de désactiver son
compte. Tout à commencé
lorsque le site Dripdoctors a
publié un tweet pour remercier l'ex-international français
d'avoir choisi l'organisme
pour un traitement reçu par
intraveineuse à la clinique de
Los Angeles pour l'IV Drip.
Cette dernière est "une perfusion qui permet de stimuler
votre système immunitaire et
de prévenir des maladies. Il
contient des doses élevées
de vitamine C, de vitamines
B, de lysine et de zinc combinées avec des nutriments
spécialement formulés pour
aider à combattre les superbactéries et les virus courants", a expliqué en détail le
site DripDoctors.

Bale
veut revenir
dès février
Blessé à la cheville depuis la
fin novembre, Gareth Bale est
pressé de refouler les
pelouses. Le Gallois ne chôme
pas pendant la période des
fêtes et continue de travailler.
Selon le quotidien sportif
espagnol As, l'ailier souhaiterait revenir avant avril, la date
initialement prévue pour son
retour. Son objectif est de participer aux 8es de finale de la
Ligue des champions contre
Naples. Zinédine Zidane ne
devrait pas être contre.

Maxi Rodriguez :
«Simeone mérite
une statue»
L'ancien joueur argentin, Maxi
Rodriguez, estime que Diego
Simeone mérite un monument
pour tout ce qu'il a accompli à la
tête de l'Atletico Madrid.

L

'Atletico Madrid traverse
peut-être une passe délicate
actuellement en Liga, mais il
en faut bien plus pour inquiéter les
dirigeants du club. Et, surtout, il
est surtout hors de question de critiquer Diego Simeone ou de lui
mettre la pression. El Cholo bénéficie presque de l'immunité du côté
de Vicente Calderon et il n'y a personne pour s'en étonner. Des
anciens du club pensent même
qu'il mérite une meilleure reconnaissance. Maxi Rodriguez, qui a
joué à l'Atletico entre 2005 et 2010,
et qui a aussi suivi le parcours de

Simeone dans son pays, estime
que ce dernier "devrait avoir un
monument à son nom".
"Assembler cette équipe comme il
a pu le faire et atteindre deux fois
en trois ans la finale de la Ligue
des Champions et a remporté la
Liga, argumente-t-il. Certains
disent qu'il manque un trophée
européen pour couronner ce cycle,
mais le travail qui a été accompli
derrière a été énorme". Maxi
Rodriguez n'a pas eu la chance de
jouer sous les ordres de son compatriote. Mais, il aurait bien aimé
le faire au vu de toutes les qualités
qui sont prêtées au coach rojiblanco. "Oui, j'aurais aimé car c'est
quelqu'un de très intelligent et qui sait comment motiver ses
troupes. Il vit aussi le

Les Catalans se
battent pour le
“nouveau
Busquets”
elon le quotidien catalan Sport, trois grandes
S
équipes européennes sont intéressées par
Julian Weigl, un jeune milieu de terrain âgé de

21 ans. Le FC Barcelone, le Real Madrid, ainsi
que Manchester City se battent pour la pépite qui
pourrait devenir le 'nouveau Busquets". Après
avoir choisi de prolonger son contrat avec le
Borussia Dortmund jusqu'en 2021, Weigl figure
sur la liste du directeur sportif du Barça, Robert
Fernandez, qui considère le jeune comme la
meilleure alternative pour le futur. Mais la
concurrence risque d'être rude, puisque Pep
Guardiola est également intéressé par ce
dernier pour Man.City. Recruté par
Dortmund pour seulement deux millions
d'euros il y a deux ans en provenance de
Munich 1860, Weigl est estimé aujourd'hui à environ 18 millions d'euros.

Manchester City s'est joint à la
liste des clubs intéressés par les
services du milieu défensif français Steven N'Zonzi.
Un an et demi après l'avoir quittée,
Steven N'Zonzi a toujours la cote
en Angleterre. Le milieu de terrain
français, qui fait les beaux jours
du FC Séville, intéresse Chelsea et
aussi Manchester City depuis
quelque temps. C'est ce que révèle
le quotidien As dans son édition de
ce jeudi. Les Eastlands font face
actuellement à d'importantes
défections dans le secteur défensif. Vincent Kompany peine à
enchaîner les matches et Ilkay
Gundogan sera absent pendant plusieurs mois. Afin de solidifier l'entrejeu et s'offrir une alternative à
Yaya Touré, Pep Guardiola, le coach
de l'équipe, songerait donc à
N'Zonzi. Manchester City pourrait
se positionner sur l'ancien joueur
de Stoke City dès l'ouverture du
mercato hivernal. Mais, au vu de la
concurrence qui règne, il ne lui
sera pas facile de boucler ce dossier. De plus, Séville n'est pas spécialement vendeur et la clause
libératoire du joueur s'élève à
30M€.

football d'une manière très spéciale, indique l'ancien milieu de
Liverpool. Pour lui, le football, ce
n'est pas un travail, c'est un mode
de vie. Aujourd'hui, je continue de
suivre le parcours de cette équipe,
mais de très loin".

Adama Traoré : «Le Barça ne m'a pas donné
ma chance»
Formé au FC Barcelone, Adama
Traoré a quitté la Catalogne en
juin 2015. Désormais à
Middlesbrough, le milieu de terrain de 20 ans regrette l'attitude
du Barça avec lui.

C

onsidéré comme l'un des
meilleurs centres de formation en Europe, le FC
Barcelone ne laisse pourtant pas
toujours leur chance à ses jeunes
joueurs. Annoncé comme une
future star du club catalan, Adama
Traoré a décidé en juin 2015 de
quitter la Catalogne pour tenter sa
chance en Premier League.

Xavi : «Le Real luttera
pour tous les trophées»

C

hampion du monde avec l'Espagne, Xavi Hernandez
Creus n'en oublie pas pour autant sa Catalogne natale. À l'image de Pep Guardiola, l'ancien du Barça
reste viscéralement attaché à ses origines. Il a profité du
mini-break de l'hiver pour rentrer chez lui disputer une rencontre amicale avec la sélection catalane, face à la Tunisie.
L'occasion pour lui de parler du FC Barcelone, du Real
Madrid et de son avenir.
Le dernier clasico : "Pour moi, le résultat était juste (1-1),
car le clasico était équilibré avec une mi-temps pour chaque
formation. Le Real Madrid possède une très bonne équipe
et luttera pour tous les trophées."

LA FÉDÉRATION RWANDAISE
DE FOOTBALL INTERDIT…
LA SORCELLERIE
Un nouvel incident lors d'un match de championnat a conduit la fédération rwandaise de football à sévir contre les auteurs d'actes assimilés
à de la sorcellerie. Le match de la neuvième journée du championnat
rwandais entre Mukura Victory et Rayon Sports (1-1), disputé le 16
décembre dernier, a conduit les dirigeants de la fédération du pays
d'Afrique de l'Est à prendre des décisions drastiques pour lutter contre
la sorcellerie dans le football. Et c'est un geste de l'attaquant du Rayon
Moussa Camara qui a tout déclenché. Après avoir tiré sur la barre transversale, il est allé déposer un petit objet à côté du poteau, déclenchant la
colère du portier adverse, avant d'inscrire le but égalisateur quelques instants plus tard. Un acte de sorcellerie selon les joueurs du Mukura Victory,
alors que le joueur a été averti.
Il n'existe aucun moyen scientifique de prouver l'utilisation de la sorcellerie
La Fédération rwandaise de football (Ferwafa) a donc décidé de sévir et
d'infliger des sanctions aux contrevenants, à partir de 100 000 francs rwandais (118 euros) pour les joueurs incriminés. Les clubs fautifs pourraient,
eux, avoir à régler des amendes de 500 000 francs rwandais et se voir
retirer trois points au classement. "Puisqu'il n'existe aucun moyen scientifique de prouver l'utilisation de la sorcellerie, ces mesures s'appuieront sur les rapports des officiels de matchs et tout soupçon de sorcellerie sera étudié, a expliqué Vedaste Kayiranga, vice-président de la
Ferwafa, dans les colonnes du quotidien The News Times. Nous
avons décidé d'agir en raison des actes de violence entre les
joueurs et des accusations entre les différentes équipes".

Le but de Ramos dans les derniers instants : "Le Real
Madrid revient toujours dans les dernières minutes, il insiste jusqu'à la fin. Le Real n'abandonne jamais.
Historiquement, c'est un club qui gagne et ça continuera
ainsi parce que c'est un très grand club. Il posera toujours
des problèmes au Barça."
Le futur d'Iniesta, Messi et Luis Enrique :
"Ça me plairait de voir Iniesta, Messi et Luis Enrique
ensemble la saison prochaine, cela signifierait que le Barça
restera toujours en bonne santé."
L'usure de Luis Enrique : "C'est normal que le Barça use les
entraîneurs, car c'est le plus grand club du monde, il y a
beaucoup de pression, le besoin de titres chaque année…
Il y a une grosse intensité dans le travail et cela provoque
une énorme usure psychologique. Je vois Luis Enrique
apprécier ce moment, mais également souffrir. C'est le
métier qui veut ça."
Des regrets sur le Ballon d'Or 2010 : "Messi méritait de
remporter le Ballon d'Or 2010. Il n'y avait pas photo. Pour
moi, c'est le meilleur joueur actuel et de l'histoire. Me
retrouver sur le podium avec Léo et Andrés (Iniesta) était
quelque chose d'historique et de fantastique pour moi.
Jamais dans ma vie je n'aurais pu imaginer être là."
Un futur à la tête de la sélection catalane :
"On ne sait jamais. Vous ne pouvez jamais fermer les
portes. Il est trop tôt pour faire des hypothèses, mais c'est
l'une des idées, rentrer à la maison et entraîner à Barcelone,
en Catalogne. C'est ma maison et je me sens très à l'aise ici."

A 41 ans,
Juan
Sebastian
Veron
rechausse
les crampons
A 41 ans, Juan Sebastian
Veron reprend du service en
Argentine. L'ancien joueur
de Manchester United,
Parme, Chelsea ou l'Inter
Milan a signé un contrat de
18 mois avec Estudiantes,
son club formateur, a annoncé la formation argentine
mercredi, dont il est par
ailleurs le président.
Vainqueur de la Coupe
UEFA en 1999 avec Parme,
deux fois champion d'Italie
avec la Lazio Rome (2000)
et l'Inter Milan (2006), vainqueur de la Copa
Libertadores en 2009, le
milieu de terrain, qui avait
été acheté pour 42,6 millions
d'euros par Manchester
United à la Lazio en 2001,
rejoint le club d'Estudiantes
La Plata. Juan Sebastian
Veron, 42 ans le 9 mars, a
été formé à l'Estudiantes et
a joué plus de 200 matches
pour le club argentin. Il touchera un salaire minimum
qu'il reversera à son club
pour aider à son développement. Il est prévu qu'il dispute son premier match le 8
janvier contre le Bayer 04
Leverkusen en Florida Cup.

Tevez
devient
le joueur
le mieux
payé du
monde
L'attaquant argentin
Carlos Tevez va quitter Boca Juniors
pour signer pour le
club chinois de
Shanghai Shenhua,
qui lui a fait une
offre mirobolante, a
annoncé mercredi le
site internet du club
argentin.
" Boca Juniors est
parvenu à un accord
avec Shangai
Greenland Shenhua
pour le transfert de
Carlos Tevez, respectant la volonté du
joueur de continuer
sa carrière footballistique dans le pays
asiatique ", dit le
communiqué. Selon
la presse argentine,
le club chinois lui
aurait proposé 40
millions d'euros par
saison, alors qu'il
touche moins de
deux millions à Boca.
Formé à Boca, Tevez,
qui aura 33 ans en
février, est retourné
dans la capitale
argentine en juillet
2015, au lendemain
d'une finale de Ligue
des champions perdue avec la
Juventus. Le
Shanghai Shenhua,
ex-club de Didier
Drogba et Nicolas
Anelka, a terminé 4e
de la dernière Super
League chinoise et
participera à la prochaine Ligue des
champions d'Asie.

Désormais à Middlesbrough, le
milieu de terrain de 20 ans n'a
pas encore confirmé les attentes
placées en lui. Interrogé par
Mundo Deportivo, Traoré a
adressé un petit tacle à ses
anciens dirigeants. Selon le
Malien, le Barça ne lui a pas
donné sa chance et ce manque
de reconnaissance l'a obligé à
quitter la Catalogne. " Je ne suis
pas parti en bons termes avec le
Barça. Je suis parti parce que le
Barça ne m'a pas donné ma
chance. Si j'en avais eu une,
peut-être que je pourrais dire ce
qui me manquait là-bas. On ne
m'a même pas expliqué pourquoi. Il me laissait avec le Barça,
où je jouais depuis deux ans et
ma mentalité était de continuer
à progresser. "

9

Zidane,
"homme de
l'année"
pour Marca
S'il s'est fait griller la politesse par Diego Simeone
au trophée du meilleur
entraîneur décerné par
l'IFFHS pour 2016, Zizou
va pouvoir largement s'en
consoler. Le tacticien français, qui compte finalement plus de trophées (3)
que de revers enregistrés
avec le Real Madrid (2)
sur l'année 2016, vient en
effet d'être élu " homme de
l'année " par le quotidien
sportif madrilène Marca.
Récemment, le Real de
Zidane a, grâce à une victoire face à La Corogne (3
buts à 2), décroché le
record de matches consécutifs sans défaite du club
(35). Il en est désormais à
37 rencontres sans revers
concédé. Série en cours.

LE CADEAU DES JOUEURS
DU PSG À PIERRE MÉNÈS
Le journaliste sportif a reçu un maillot du PSG dédicacé par tous les joueurs du noyau. Après avoir opté,
durant plusieurs mois, pour la discrétion quant à son
état de santé, Pierre Ménès s'est livré à ce propos
après avoir subi une double greffe. "Chers amis, il est
temps pour moi de vous dire la vérité sur la greffe dont
j'ai bénéficié il y a maintenant douze jours. J'ai donc
reçu un rein et un foie." Toujours en convalescence, le
célèbre journaliste sportif peut compter sur le soutien
du PSG. Après avoir reçu la visite de Thiago Motta il y
a quelques
jours, une
vareuse du
champion de
France, dédicacée par
tous les
joueurs, lui a
été offerte
par le président Nasser
Al-Khelaïfi.
Un geste qui
a ému Pierre
Ménès
comme en
témoigne
son tweet
publié dans
la foulée :
"La grande
classe de
Nasser. Très
touché."

www.competition.dz

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

CSC

RCR

10

BOUSSIDER

Amrani donne son
accord à Souici

L'ex-gardien du PAC Hamza
Boussider, qui a paraphé son
contrat avec le Rapid le dernier
jour de la clôture du mercato dans
une cafeteria, s'est illustré durant
cette phase aller et détient toujours
le record de cinq matchs sans
encaisser le moindre but. Ce gardien n'a pu participer aux derniers
matchs officiels de son équipe à
cause de la blessure qu'il a contractée à la cuisse. Le joueur, après une
période de travail en solo, a rejoint
les entraînements avec le reste du
groupe, mais son entraîneur Moez
Bouakkez n'a pas voulu prendre
de risque. Il a préféré le ménager
lors du dernier match du championnat contre le CAB en désignant son coéquipier Zaïdi dans
les bois. Nous avons contacté le
joueur pour avoir de ses nouvelles
pendant cette période de repos.

Hamza, peut-on dire que vous
êtes rétabli de votre blessure ?

Oui, hamdoullah, je suis rétabli
et je me sens en pleine forme ; j'ai

passé dernièrement des radios et
mon médecin traitant ma rassuré
que je peux m'entraîner et participer aux matchs le plus normalement du monde.

Vous n'avez pas ressenti une
gêne ou des douleurs aux
entraînements collectifs avec le
reste du groupe ?

Non, pas du tout, je me suis
entraîné comme d'habitude, et je
me suis donné à fond et même
après les séances, je n'ai senti aucune douleur.

Malgré votre retour, le coach
Bouakkez a préféré vous
ménager et vous n'avez pas
assisté au dernier match contre
le CAB…

C'est le choix du coach et je l'accepte. Vous savez, tout joueur doit
cravacher pour décrocher sa place
de titulaire et accepter la concurrence, sinon, il n'avancera ni dans
son métier ni dans sa vie.

Parlons de concurrence, votre
coéquipier Zaïdi garde bien la
cage des Lions, cela ne sera pas

physique et être au top pour le
début du stage.

difficile pour vous afin de
revenir à votre place de
titulaire ?

Zaïdi est un bon gardien et aussi
quelqu'un de bien qui peut donner
beaucoup au club. Comme je l'ai
dit, il faut accepter la concurrence
et les décisions du coach. De mon
côté, je vais redoubler d'effort afin
d'être prêt et comme il le faut pour
cette deuxième partie du championnat.

Le coach vous a accordé 10 jours
de repos, est-ce trop ou cela
vous arrange-t-il ?

Personnellement, cela m'arrange
; de plus ces jours de repos seront
bénéfiques pour le reste du groupe
et ça permettra à mes coéquipiers
de se ressourcer auprès de leur
famille avant le retour au travail.

Vous concernant, allez-vous
suivre un programme spécifique
pendant cette période ?

Oui, comme j'étais blessé récemment et que j'ai raté plusieurs
séances avec le reste du groupe, je
vais suivre un programme spécifique afin de rattraper le retard

Vous faites partie des joueurs
qui se sont illustrés pendant
cette première phase du
championnat, comment avezvous trouvé l'aventure avec le
RCR ?

Franchement, je ne regretterais
jamais d'avoir opté pour le Rapid.
Depuis mon arrivée au club, j'ai
appris beaucoup de choses pour
ma carrière de gardien de but, et
savoir que le staff technique et les
supporters sont contents de ma
prestation me fait chaud au cœur
et m'incite à tout donner pour
aider le club à rester en Ligue 1
Mobilis.

Le stage qui se déroulera à Aïn
Témouchent est très important
pour vous, n'est-ce pas ?

Oui, bien sûr qu'il est très important pour nous pour entamer la
phase retour avec plus de volonté
et aussi pour corriger nos erreurs.

Pensez-vous que votre club a
besoin de renfort ?

DRBT

«J'essayerai d'être à la hauteur»
De notre correspondant

AMAR T.

L'ex-gardien de l'USMBA,
Benbot, après avoir obtenu sa lettre
de libération, a décidé d'opter pour
le DRBT, en signant un contrat de
trois ans. Le joueur, convoité également par d'autres clubs, a préféré
Tadjenanet. Les responsables du
DRBT voulaient l'avoir bien avant
ce mercato, et ce n'est qu'aujourd'hui que le transfert a eu lieu.
Certainement plus motivé pour
changer d'air pour plusieurs raisons, Benbot a, sans hésiter, signé
son contrat, accompagné de son
agent. En paraphant son contrat,
Benbot est la première recrue
venue renforcer l'effectif, et aura
comme concurrent Litim, l'ex-gardien de l'USMBA deviendrait
peut-être numéro 1 au poste de
gardien de but lors de la phase
retour. Approché à l'issue de la
signature de son contrat, on a posé
quelques questions à Benbot.
Vous êtes enfin tadjenaneti,
qu'avez-vous à dire à ce sujet ?
J'ai toujours eu envie de jouer
dans ce club. Je suis venu à
Tadjenanet parce que je ne me sentais pas bien dans mon club où je ne
jouais pas souvent. On me donnera
peut-être la chance de le faire et de
mon côté je dois être à la hauteur.

Pour être franc avec vous, le
RCR dispose de joueurs talentueux. N'étaient les problèmes qu'a
vécus le club en début de saison, je
suis sûr qu'on serait placés, actuellement, au milieu du tableau. Mais
concernant le renfort, je ne pourrais vous répondre, il n'y a que le
coach qui peut vous répondre à ce
sujet puisqu'il a une meilleure
vision que nous.

A votre avis, le RCR pourrait-il
éviter la relégation ?

Oui, sinon on serait tous partis.
Au Rapid, il y a une chose que
vous ne trouverez pas ailleurs
dans les autres clubs, c'est la solidarité entre les joueurs et la volonté de sauver leur équipe, même s'il
y a des problèmes financiers. C'est
pour cela que je suis confiant et
optimiste.

Un dernier mot à vos
supporters…

Je leur dirai qu'ils sont merveilleux et il faut qu'ils continuent
à nous aider et de ne pas perdre
espoir.
B. B.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

Benbot, première recrue

Qu'est-ce qui vous a motivé le plus
pour opter pour le DRBT ?
Pour moi, le DRBT a des projets
ambitieux, ce qui me motive, en
plus, la sérénité au sein de l'équipe.
Je compte sur les supporters pour
m'aider à me transcender dans
cette équipe où j'aimerais donner
satisfaction à tout le monde.
Comment voyez-vous votre avenir
dans cette équipe ?
Je suis venu au DRBT pour don-

ner ce que je sais faire à mon poste,
et la concurrence ne me fait pas
peur. Elle me permettra de me surpasser et de me donner à fond.
Etes-vous satisfait de votre choix ?
Personne n'est sûr de ce que
l'avenir lui réserve. J'essaierai
d'être à la hauteur de toutes les
attentes pour permettre à l'équipe
de terminer la saison à une place
confortable, car rien n'est encore
perdu.
A. T.

L'ESS ne veut pas lâcher Aroussi

En contact avec le DRBT depuis un certain temps pour porter les couleurs
du club, le défenseur de l'ESS, Aroussi, qui devait rejoindre le DRBT cette
semaine pour négocier son transfert, en a été empêché. En effet, les responsables de son club ont refusé de lui remettre ses papiers pour signer
un contrat ailleurs. Le joueur est contrarié de ne pas figurer régulièrement dans la composante où il se retrouvait quelquefois comme remplaçant, ce qui a dû motiver le souhait de son départ pour le DRBT, qui n'aura pas le privilège de l'engager face à la dure décision de son président.

CLUBS

MATCHS

BUTS
P. C. Diff.

4. ESS

Pts J. G. N. P.
30 15 09 03 03 16 09 +07
28 15 07 07 01 16 09 +07
26 15 08 02 05 23 14 +09
25 15 07 04 04 21 14 +07

5.
6.
7.
8.

25
22
21
21

Bougherara 1. MCA
veut un
meneur de 2. MCO
jeu et un 3. USMA
attaquant

Si le coach insiste
auprès de la direction pour engager
un meneur et un
attaquant, il sait
parfaitement que
dans son effectif, il
n'y a pas de joueurs
pouvant répondre
convenablement à
ce profil. C'est donc
avec le souci de
renforcer son équipe en prévision de
la phase retour que
Bougherara demande à ses dirigeants
l'apport d'un attaquant pouvant jouer
le rôle de buteur et
un meneur de jeu
capable d'apporter
son gré à l'animation du jeu offensif,
outre le fait qu'il
doit avoir une autorité sur ses camarades. Au sein de
l'effectif, le coach
ne dispose pas
d'éléments possédant la maîtrise
qu'il souhaite,
même si ses
joueurs sont très
bons.

De notre correspondant

mais leur rencontre n’a pas été fructueuse
pour une raison qui reste à élucider.

Selon une source autorisée, le directeur
général du CSC, Abdelouhab Souici, a
renoncé à engager l’entraîneur Adel
Amrouche, après que ce dernier a raté le rendez-vous qu’il lui avait fixé, mercredi dernier, et a pris rendez-vous, hier, avec le
coach Abdelkader Amrani, pour lui proposer
de prendre en main son équipe. Toujours
selon notre source, Amrani, qui va rencontrer et négocier avec le boss des Vert et Noir,
va aussitôt entamer sa mission, si la direction
de l’ENTP, le propriétaire de la SSPA/ CSC,
accepte ses conditions.

Les Sanafir approuvent ce choix
Espérons que la deuxième entrevue que vont
avoir Souici et Amrani sera concluante, à la
grande joie des Sanafir, les milliers de fans
du CSC, qui, tous, sont unanimes à reconnaître que la direction de leur club a fait le
bon choix en décidant d’engager Amrani, car
il est compétent, et sous sa direction, ils sont
certains que leur équipe va retrouver du poil
de la bête lors de la phase retour.

RABAH GATTOUCHE

«On a besoin de ce stage de Aïn Témouchent» «Le maintien, on y croit»

B. BOUGUELMOUNA

7

Il sera le nouvel entraîneur du CSC

JE REVIENDRAIS
EN FORCE»

De notre correspondant

Vendredi 30 décembre 2016

OM
JSS
NAHD
USMBA

9. USMH
10. DRBT
11. CRB
12. JSK
13. CAB
14. CSC
15. RCR
16. MOB

15 07 04
15 06 04
15 06 03
15 06 03
19 15 04 07
16 15 04 04
16 15 04 04
16 15
16 15
14 15
13 15
11 15

04 21 16 +05
05 15 16 -01
06 18 16 +02
06 17 18 -01
04 09 10 -01

07 18 20
07 11 14
03 07 05 09 13
04 04 07 11 18
03 05 07 18 20
05 04 06 13 18
02 05 08 12 23

16e JOURNÉE

17e JOURNÉE

MCA-JSK
USMH-USMBA
CAB-OM
NAHD-RCR
MCO-CRB
ESS-CSC
JSS-DRBT
MOB-USMA

DRBT-MOB
CSC-JSS
CRB-ESS
OM-MCO
JSK-NAHD
USMBA-CAB
MCA-USMH
RCR-USMA

-02
-03
-04
-07
-02
-05
-11

Second contact, ce mois de
décembre
Pour rappel, c’est la seconde fois, ce mois de
décembre, que Souici a pris langue avec
Amrani, pour lui proposer de succéder au
coach espagnol Portugal, démissionnaire,

Le CSC a vu toute
une liste de coachs
Rappelons que la direction de l’ENTP, la
propriétaire du club, a fait coacher le CSC,
par six entraîneurs, en six mois : Gomez,
Khouda, Boussaâda, Brahimi, Portugal et
Kebir et a contacté aussi un nombre
incroyable d’entraîneurs, qui ont tous refusé
son offre. Parmi ces derniers, ont trouve :

Ighil, le futur coach de l’ESS Madoui, Paul
Put, l’actuel entraîneur de l’USMA, Adel
Amrouche et d’autres encore, du jamais-vu
dans un club amateur ou professionnel.
Un grand chantier attend Amrani
Si l’entraîneur Amrani parvient à trouver un
terrain d’entente avec le directeur général du
CSC, Souici, et accepte de prendre officiellement son équipe, il va devoir se mettre en
quatre pour remettre sur orbite des joueurs,
qui ont le moral très bas, après avoir fait un
très mauvais parcours lors de la phase aller.
En effet, s’il accepte de driver les Vert et
Noir, Amrani va devoir, en quinze jours,
bien connaître chacun de ses nouveaux poulains, les préparer à bien aborder le premier
match de la phase retour qu’ils vont jouer
contre son ancien club, l’ESS, le 13 janvier
prochain. Un match qui s’annonce très spécial pour lui et qu’il ne voudrait pas perdre,
cela est sûr.
R. G.

Le joueur le plus constant de l’équipe révèle à Compétition

Belkheir : «On a souffert
de la valse des coaches»

Le coach, Adel
Amrouche, devait,
avant-hier, atterrir à
Constantine pour
signer son contrat et
prendre en main
officiellement les
Vert et Noir. Mais, au
grand dam des
dirigeants du CSC,
Amrouche n’a point
donné signe de vie et
confirme la rumeur
qui disait qu’il aurait
renoncé à coacher le
club phare de Cirta.

L’attaquant Abdenour Belkheir, qui a su s’imposer dans l’échiquier des
Vert et Noir, sollicité par nos soins, nous a déclaré que si son équipe a
terminé l’aller premier relégable, c’est parce qu’elle ne pouvait pas
mieux faire avec une direction et un staff technique instables.
Voulez-vous, d’abord, nous dire
pourquoi, bien que son effectif soit
très riche, votre équipe a terminé
la phase aller du championnat de
L1 Mobilis classée premier
relégable ?

Certes, je vous le concède, vu que
notre effectif est l’un des plus riches de
la Ligue 1 Mobilis, mes coéquipiers et
moi pensions que nous pouvions réaliser un bon parcours cette saison et
nous étions très décidés à le faire. Mais,
à mon humble avis, nous n’avons pu
atteindre cet objectif car, tout simplement, nous n’avions pas été bien encadrés et étions mal pris en charge,
depuis l’entame du championnat à ce
jour.

Soyez plus explicite et dites-nous
pourquoi vous pensez que votre
équipe a été mal encadrée lors de
la phase aller ?

Je pense que si la direction de notre
club nous avait bien pris en charge et si
elle ne nous avait pas fait coacher, lors
de la phase aller, chaque mois par un
nouvel entraîneur, mes coéquipiers et
moi, qui formions, je tiens à le souligner, un groupe soudé, nous aurions
été plus performants. Et, pour votre
information, après que nous avons
réussi à battre le DRBT, l’USMBA et le
CRB et aligner trois victoires d’affilée,
nous pensions que la direction de
notre club allait nous récompenser en
nous payant, au moins, un salaire.

Mais elle ne fit rien et nous a poussés à
aborder les matches suivants à notre
corps défendant, avec un moral très
bas.

Mais, après que vous avez fait
grève, un membre du directoire qui
dirigeait alors votre club avait
déclaré à la presse que vos
coéquipiers et vous aviez perçu
deux salaires…

Oui, on a payé aux anciens joueurs
leurs arriérés de salaires de la saison
passée, et aux nouveaux, dont je fais
partie, des primes de matches.
Personnellement, je n’ai perçu aucun
salaire depuis que j’ai rejoint, mais,
comme mes coéquipiers, quand je
pénètre sur le terrain, je ne pense qu’à
bien accomplir mon devoir. Mais, on
ne peut pas toujours avoir le rendement escompté quand on joue avec les
poches vides, même si on le veut.

Est-ce vrai que vous aviez été
contacté, cet hiver, par des clubs
qui veulent vous voir porter leurs
couleurs lors de la phase retour ?

Oui, je vous confirme que des clubs
de Ligue 1 Mobilis ont pris langue avec
mon manager, car ils voulaient m’engager cet hiver, mais, vu que je suis
sous contrat avec le CSC, je n’ai pas
donné suite à leurs propositions. Mais,
je suis prêt à partir si, comme ne cessent de le ressasser certains médias, la
direction de mon club ne veut plus de

«

Prêt à partir
si on ne veut
plus de moi

mes services et tarde à me payer mes
salaires.

Pensez-vous que votre équipe, qui a
terminé l’aller premier relégable,
peut assurer sa place en Ligue 1
Mobilis ?

Oui, mes coéquipiers et moi nous
pouvons non seulement assurer notre
place en Ligue 1 Mobilis, mais aussi
finir le championnat classés à une
place honorable si la direction de notre
club nous recrute un grand coach et
mette à notre disposition les moyens
qu’il faut pour que nous ne pensions
qu’à faire notre devoir sur le terrain.

Vous allez jouer les quatre
premières rencontres de la phase
retour contre l’ESS, la JSS, le MOB
et l’USMA, des clubs qui ne sont
point faciles à manier. Pensez-vous
que votre équipe va pouvoir bien
les négocier ?

Comme mes coéquipiers et moi
sommes très décidés à nous ressaisir
lors de la phase retour, nous allons
faire l’impossible pour négocier, non
seulement ces quatre matches, mais
aussi toutes les rencontres de la phase

retour. Mais, pour que nous puissions
le faire, il faut que la direction de notre
club engage un coach très compétent,
qui saura nous remettre sur orbite psychologiquement et qu’elle mette, surtout, à notre disposition les moyens
qu’il faut pour que nous ne pensions
qu’à accomplir notre devoir sur le terrain.

Qu’avez-vous à dire aux fans du CSC
qui craignent le pire pour leur
club ?

Je voudrais que nos supporters
sachent que mes coéquipiers et moi
allons tout faire pour réaliser un
meilleur parcours lors de la phase
retour que celui de l’aller et sauver
notre club de la relégation. Mais, pour
que nous puissions atteindre cet objectif, nos fans doivent nous soutenir
nombreux jusqu’à la dernière minute
du championnat.
R. G.

«

Amrouche
renonce à
coacher le CSC

On ne peut
avoir le
rendement
escompté
quand on joue
avec les
poches vides

Reprise des
entraînements
hier

Après avoir bénéficié
de cinq jours de
repos, les joueurs du
CSC ont repris, hier
soir, les
entraînements sous
les commandes de
leur coach
intérimaire, Kebir, et
de ses adjoints, le
préparateur physique,
Boukhalfa, et
l’entraîneur des
gardiens, Denni. Et
comme d’habitude,
les Vert et Noir qui
résident en France
n’ont pas renoncé au
réveillon et n’ont pas
débarqué à
Constantine pour
prendre part à ce
premier galop
d’entraînement.

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

CRB

6

Le mercato
menacé

Au moment où des clubs
ont déjà commencé à
conclure leurs contacts
respectifs avec les
joueurs ciblés, au Chabab
de Belouizdad, on observe
une inertie intrigante.
Pas de signatures ! On se
contente pour le moment
de citer des noms çà et
là, à l'instar du désormais ex-joueur du
Mouloudia de Béjaia
Benali, dont Compétition
a révélé les contacts le
week-end dernier. La
menace de Hadj
Mohamed, qui se serait
engagé auprès des
actionnaires de réaliser
le meilleur recrutement
possible avant la fin du
mercato hivernal le 15
janvier prochain, ne fait
que compliquer davantage la situation. Le mercato est-il déjà compromis
pour Belouizdad ? On en
saura un peu plus dans
les prochains jours.

Petits détails
sur les
libérables

Si le recrutement est à
l'arrêt, il semble que la
réflexion est sérieusement engagée sur les
joueurs dont le coach
Badou Zaki n'a pas
besoin. Les noms qui
reviennent le plus souvent sont ceux de Derrag,
Rebih et Bougueroua.
Compte tenu, cependant,
de la situation stationnaire du recrutement, il
est fort probable que le
CRB se retrouve obligé de
garder l'ensemble de ses
joueurs.
A. N.

JSMB

Des membres influents contestent les hommes choisis

HADJ MOHAMED

Chetouf
et Rabhi
seraient
partants

sur le départ
PAR AMINE NAOUFEL
Les déboires
administratifs du Chabab de
Belouizdad ne sont pas près
de connaître leur épilogue.
Depuis le départ de l'ancien
président, la situation du club
est frappée d'une instabilité
menaçante. Et ce n'est pas
l'officialisation de Hadj
Mohamed à la tête de la SSPA,
après avoir notarié, mercredi
soir, l'achat de 23% qui va
visiblement apporter le calme
à la maison. Loin s'en faut.
Ayant commencé
officiellement hier sa nouvelle
mission, Hadj Mohamed a
procédé, dans une première
étape, à la désignation des
personnalités appelées à
l'épauler dans sa mission. Son
choix est porté, selon des
sources sûres, sur Karim
Chetouf, Mehdi Rabhi et
Djamel Bessa. Sitôt les noms
dévoilés, des membres
influents de la maison
belouizdadie ont "activé" pour
mettre en échec la première
décision de Hadj Mohamed,
fraîchement désigné à la tête
de la société par actions. C'est
du moins ce que nous avons
appris hier de sources très au
fait des affaires du Chabab,
estimant que le nouveau

président aurait dû d'abord se
concerter pour que son choix
soit accepté par tout le monde.
Ce qui n'a pas été du goût du
président Hadj Mohamed.
Celui-ci, apprend-on de
mêmes sources, a piqué une
vive colère en prenant acte, à
ses dépens, des difficultés de
la mission qui l'attend au sein
du Chabab de Belouizdad. Il
aurait été jusqu'à menacer de
tout " abandonner " renonçant,
du coup, à la présidence du
CRB. Ce dernier mérite-t-il
une telle situation pendant
que, sur le plan sportif,
l'équipe réalise des progrès
notables ? Outre l'amélioration

des résultats dans le cadre du
championnat professionnel de
Ligue 1 Mobilis, il faut
souligner le parcours positif
en Coupe d'Algérie. Les
Rouge et Blanc sont toujours
en lice puisqu'ils sont qualifiés
aux quarts de finale de
l'épreuve la plus courtisée du
pays à la faveur de leur
qualification, mercredi dernier
devant le Mouloudia de Saida
aux TAB, après que le match
s'est terminé sur le score de 1
but partout.
Climat malsain
Les récents développements
enregistrés au sein du CRB

avec la menace de départ de
Hadj Mohamed montrent, si
besoin est, toute l'ambiance
malsaine créée pae des
hommes influents. Est-il
concevable de mettre les
bâtons dans les roues à un
nouveau président, quelques
petites heures après sa
désignation réglementaire ? Si
l'on reproche quoi que ce soit
à Hadj Mohamed, pourquoi
n'ont-ils pas agi avant en
opposant leur veto ? La
situation est loin d'être
rassurante dans un club qui,
franchement, mérite bien
mieux que ça.
A. N.

Après avoir pris acte de
la grosse manipulation
qui se trame en mettant
en danger l'avenir du
CRB, Karim Chetouf,
choisi par le nouveau
président, aurait décidé
de partir et ne
compterait pas revenir
sur sa décision. C'est ce
que nous avons appris
de sources bien
informées soulignant,
par ailleurs, que Mehdi
Rabhi, désigné
également par Hadj
Mohamed, aura décidé
d'emboiter le pas à
Karim Chetouf. Aux
dernières nouvelles,
nous apprenons que les
membres qui ont assuré
la gestion provisoire du
club après la démission
de Reda Malek songent à
se retirer, histoire de se
démarquer de la grosse
machination mise en
œuvre par des membres
influents, apprend-on
encore.
A. N.

ESS
Benali ne viendra pas

Alors qu’il était annoncé comme prochaine
recrue hivernale du club, l’ancien Canari a décidé
d’opter finalement pour les Rouge et Noir. Un
choix qui ne dérange pas les Ententistes. Ce
n’est finalement pas une grande perte puisque
l’Entente n’a pas besoin d’un autre joueur dans
ses couloirs, mais vise un avant-centre qui
saura faire revivre ce compartiment.
On n’annonce pas, pour le moment, d’autres
joueurs à part la venue du latéral gauche Salim
Benali. Mais la direction, aux dernières nouvelles, aurait changé d’avis à cause de l’âge du
joueur.

Hammar au chevet du
supporter Hamddan

Le boss Hammar, qui s’est prosterné hier sur la
pelouse du 8-Mai-1945 après la qualification de
ses hommes aux quarts de finale de Dame
Coupe, s’est rendu juste après la fin de la rencontre au chevet du jeune supporter Hamddan
pour lui dédier cette victoire. Pour rappel, ce
jeune fervent supporter de 26 ans est à l’hôpital
depuis un moment après son tragique accident.

Depuis 1980

C’est la première fois depuis 1980 que l’équipe
ne s’est pas qualifiée à la séance de tirs au but
pour la Coupe d’Algérie sur le terrain du 8-Mai1945. Le dernier match remporté aux tirs au but
sur ce terrain était face à la formation du MCO.
Jusque-là ; l’équipe a toujours remporté ses
matches en battant ses adversaires.

ESS-CSC probablement à huis
clos

Après que la JSS Saoura a égalisé, les supporters ententistes n’ont pu s’empêcher de montrer
leur mécontentement en jetant ainsi des fumigènes sur le terrain. Aucune décision n’a été
prise pour l’instant, mais il est fort probable que
la rencontre se joue à huis clos.

Il est rentré en Algérie

Madoui signera son
contrat samedi
Kheireddine Madoui,
qui a été
officiellement choisi
premier prochain
responsable de la
barre technique de
l’ES Sétif, va signer
son bail avec les Noir
et Blanc ce samedi.
PAR MERIEM-IKRAM BOUCHAREB

Le coach, qui devait
commencer sur le banc avec
l’équipe face à la JS Saoura, a
été contraint d’annuler son
voyage pour régler des détails
financiers avec son ancien
club. Pour rappel, le club
saoudien devait à Madoui
2,600 milliards. Enfin, pour les
Sétifiens, Madoui a trouvé un
terrain d’entente avec les
Saoudiens et il est rentré au
pays ; l’entraîneur se trouve à
Alger pour participer au stage
des entraîneurs.

D’après une source sûre du
club, Madoui signera son
contrat samedi et fera
partie du voyage à
Alicante ; le nouveau coach veut
profiter à fond de
ce
stage
en
Espagne pour bien
préparer
ses
joueurs en prévision de la phase
retour du championnat.
Toujours, d’après la
même source, Madoui a rencontré le boss Hamar à Alger
et les deux hommes se sont
entendus sur tous les détails :
le volet financier, le recrutement, les libérés et l’objectif
du club.
Le club attend beaucoup de
Kheirredine, surtout que cette
phase retour ne sera pas du
tout facile. Les Sétifiens veulent à tout prix décrocher ou le
titre du championnat ou le
trophée de Dame Coupe.
A signaler que le deuxième
entraîneur, qui était dans les

plans de l’administration, à
savoir Bernard Simondi, ne
rentre plus dans le
plan B des dirigeants sétifiens :
«Il était parmi
nos priorités et
nous
étions
intéressés par
ses services.
Maintenant
chaque club a un
plan A, B et C ;
Simondi était notre
plan B», nous dira un
dirigeant du club. De son côté,
celui qui a gagné la Coupe
d’arabe avec les Aigles noirs,
a d’autres projets. Le technicien français se trouve en ce
moment en Centrafrique ; il
aurait discuté avec la
Fédération de ce pays pour
diriger son équipe nationale.
Par ailleurs, le coach est aussi
très demandé en Iran au club
Istighlal ; un club qu’a affronté déjà l’USMA d’Alger en
2014 en Turquie lors d’un
match amical.
M. I. B.

L’agent d’Amokrane
a discuté avec Hammar

Nous avons appris de source sûre que
l’agent du joueur Amokrane a discuté
avec le boss Hamar concernant l’offre du
joueur d’un club portugais.
Apparemment, le président Hamar a clairement signifié à l’agent d’Amokrane
qu’il n’était pas contre l’idée de libérer
son joueur, mais seulement pour une
équipe européenne.

A Sidi Moussa pour
des exams

Les joueurs sétifiens étaient tous au
centre sportif de Sidi Moussa pour des
examens médicaux et physiques. Pour
rappel, l’équipe ralliera Benidorm en
Espagne le 2 janvier.

Cinq jours pour se reposer

Les joueurs, qui se sont qualifiés aux
quarts de finale, ont bénéficié de cinq
jours de repos. Pendant ces cinq jours,
les joueurs vont s’entraîner, chacun de
son côté, selon un programme individuel
spécifique qu’ils devront suivre à la
lettre avant de se retrouver pour le stage
hivernal afin de bien préparer la phase
retour. Le préparateur physique Laâbani
va se focaliser surtout sur le côté physique des joueurs.

Kenniche n’ira pas au MCA

Le défenseur sétifien Ryad Kenniche n’ira
pas au MCA ; ce dernier a été annoncé
au club pour un probable échange avec
Mebarkou Zidane. La direction affirme
que le joueur fait partie du groupe qui ira
en Espagne pour le stage. Le jeune
joueur, qui a des contacts en Tunisie et
au Portugal, ne quittera le club que pour
une éventuelle offre en Europe.

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

HADDEF

Le mercato
de la JSMB
au point
mort
Après avoir annoncé des
discussions avec Hocine
Achiou, qui ont finalement
échoué pour des raisons
financières, la direction de la
JSM Béjaïa n’a jusqu’à
présent pas réussi à s’attacher
les services d’un seul joueur.

«Finir la saison
parmi le trio
de tête
 «J’ai bossé, j’ai mérité ma chance»
Haddef Abdelmalik a tardé à s’imposer au sein de l’effectif des Vert et Rouge. L’enfant de Skikda, qui
avait rejoint la formation de Yemma Gouraya en provenance du DRB Tadjenanet, est en train de se faire
une petite place au soleil au vu des prestations offertes lors des dernières rencontres. L’attaquant de la
JSM Béjaïa veut, à l’image de ses coéquipiers, finir le championnat parmi le trio de tête pour fêter
l’accession avec le public de la JSMB.
De notre correspondant
BADR-EDDINE ZAOUCHE
Comment jugez-vous cette
première partie de la saison ?

Je dirais que nous aurions pu
mieux faire. On avait d’ailleurs
débuté la saison comme on le souhaitait. On a réussi à prendre la
tête du classement et nous défaire
de quelques formations qui étaient
très accrocheuses. Quand on s’attarde un peu sur le niveau affiché
par les autres équipes, je pense que
nous aurions pu néanmoins être
devant avec un avantage plus
confortable. Je dirais que c’est
dommage d’avoir raté quelques
rencontres qui étaient abordables
pour nous.

Pensez-vous que vous avez raté
une belle opportunité de
prendre le dessus sur des
concurrents directs ?

Oui, exactement, je pense que si
on avait été très bien concentrés
durant toute cette phase aller, on
aurait sans doute eu un petit avantage au classement général. Peu
d’équipes nous ont mis en difficul-

té sur les 15 rencontres que nous
avons jouées. Je pense que, dans
certaines situations, on a été tout
simplement mauvais, ou on avait
sous-estimé nos adversaires,
choses qui nous ont fait perdre des
points bêtement. Mais c’est ça le
football, cela ne répond à aucune
logique. On doit tout simplement
continuer à travailler afin d’être
plus performants à l’avenir.

Après avoir débuté la saison
sur le banc, vous avez réussi à
prendre une place de titulaire,
comment avez-vous vécu cette
situation ?

La vie d’un footballeur est ainsi
faite. J’avais pour ambition de
m’imposer au sein d’un effectif
aussi riche. Je pense qu’en
choisissant ce métier, on se doit
d’accepter certaines situations.
Moi, personnellement, je n’ai pas
baissé les bras, j’ai continué mes
efforts afin de pouvoir convaincre
le coach de me donner la chance de
montrer ce que je vaux. J’ai profité
de la chance que j’ai eue et j’ai
démontré à tous que je méritais de
jouer. Je pense avoir donné le
meilleur de moi-même.

«

Peu
d'équipes
nous ont
mis en
difficulté

Quelles sont les chances du
club pour la seconde moitié de
la saison ?

Je pense que nous disposons de
meilleurs atouts afin d’atteindre le
but tracé par la direction en début
de saison. La direction du club est
ambitieuse et cela nous permet de
nous surpasser et de donner le
meilleur de nous-mêmes. Avec
l’arrivée de Younes Ifticen, qui, je
pense, connaît très bien la Ligue 2,
on a plus de chances d’atteindre
cet objectif. La JSMB est favorite
naturellement pour accéder en fin
de saison. De notre côté, nous
allons devoir faire des sacrifices
pour être à la hauteur de l’attente
des dirigeants et des supporters.

quelques jours à Sétif, puis
vous allez reprendre la
compétition tout juste après.
Avec le départ de quelques
joueurs et la probable arrivée
d’autres, pensez-vous que
l’équipe sera plus forte à
l’avenir ?

Certainement, je pense que la
direction a très bien su comment
évaluer les insuffisances du
groupe en place et à travers cette
démarche, je pense qu’elle veut
bénéficier de plus d’atouts pour
répondre aux besoins des
supporters, qu’on sent très
impliqués et voulant qu’on réalise
l’accession en fin de saison.

On vous laisse le soin de
conclure…

Je voudrais lancer un appel à
nos supporters pour leur dire que
les joueurs veulent aussi leur faire
plaisir. On aura besoin de leur
présence auprès de nous pour
qu’ensemble on puisse atteindre
l’objectif qui est celui de
l’accession.
B. E. Z.

Vous aurez droit à un stage de

Début de la phase retour sans la présence des supporters

Cela ne doit plus se reproduire
Après le huis clos infligé par la commission de discipline de la LFP, la formation des
Vert et Rouge évoluera lors des deux prochaines rencontres à domicile sans la
présence de ses fans.
Un handicap avec lequel
débuteront les hommes de
Younes Ifticène, qui comptait sur
la présence des amoureux des
Vert et Rouge afin de prêter
main-forte aux joueurs. «Si nous
voulons atteindre l’objectif de
l’accession, nous devons bénéficier de tous nos atouts. Les supporters sont un paramètre très
important». Le groupe actuel, qui
dispose de joueurs de caractère,

aura besoin de la présence de ses
supporters pour espérer atteindre
l’objectif tracé par la direction du
club. La sanction qui est tombée à
l’encontre de la formation des
Vert et Rouge ne doit pas se
reproduire, dans la mesure où les
fans de la JSMB sont connus pour
leur fair-play. Le comité de supporters devra aussi sensibiliser les
supporters afin qu’ils puissent
apporter un soutien indéfectible

au groupe actuel.
Soutenir l’équipe en
dehors de ses bases
En plus du travail que doivent
faire les dirigeants concernant
l’organisation au sein du club,
l’accession se jouera en additionnant toutes les forces vives du
club. Ils étaient très nombreux les
supporters de la JSMB à se déplacer en compagnie de leur équipe

11

lors des rencontres jouées en
déplacement. Leur apport n’est
pas négligeable, dans la mesure
où les joueurs réalisent souvent
de grosses performances quand
ces derniers donnent de la voix.
Une note positive quand on sait
que la galerie JSMBiste est souvent citée comme l’une des plus
fidèles à son équipe dans ce
championnat de Ligue 2 Mobilis.
B. E. Z.

Avec le départ de trois éléments et non des moindres, les responsables de la JSM Béjaïa doivent
néanmoins redoubler d’efforts afin de
pouvoir mettre la main sur des
joueurs qui apporteraient un plus
pour cette seconde moitié de la saison. Ainsi, alors que d’autres formations ont réussi à engager les joueurs
qu’ils ont ciblés, la JSM Béjaïa, qui
vise l’accession en fin de saison,
devra faire vite afin de mettre à la disposition de l’entraîneur, Younes
Ifticen, l’ensemble des joueurs pour
entreprendre la préparation dans de
bonnes conditions. En attendant,
selon des informations dont nous disposons, les dirigeants de la JSM Béjaïa
sont sur le point de trouver un accord
avec l’attaquant du CAB, Rebbouh, et
le milieu de terrain de la JS Kabylie,
Herbache Billel.
Attek et Hemiti ont résilié
leur contrat
Après Megatli Amine, c’est au tour
d’Attek Abdelhak et Hemiti Farès de
procéder à la résiliation de leur
contrat. C’est mercredi après-midi
que les deux joueurs, accompagnés
de leurs managers respectifs se sont
présentés au siège du club sis au
stade de l’Unité maghrébine pour
signer la résiliation de leur contrat.
Ainsi, la formation des Vert et Rouge
aura la voie libre afin de procéder au
renforcement du groupe en place.
B. E. Z.

La reprise des
entraînements
a eu lieu hier
après-midi
C’est hier après-midi que les camarades de Yacine Djebarat ont repris le
chemin du travail. Le staff technique
des Vert et Rouge a ainsi programmé
la reprise des entraînements pour
jeudi après-midi. Les joueurs auront
droit à deux séances avant de prendre
la route, samedi matin, à destination
de la ville de Sétif pour un stage qui
durera jusqu’au 4 janvier.

Le DRBT
s’intéresse
à Raït
Le milieu de terrain, Raït Billel, qui
fait un gros travail au sein de son
équipe, vient d’être approché par un
dirigeant du DRB Tadjenanet. Ce
membre du comité du directoire tadjenaneti a proposé au milieu béjaoui
de rejoindre l’équipe de Bougherrara,
qui a besoin de renforcer ce palier.
Billel, qui est sous contrat avec la
JSMB pour une autre saison, a été
clair envers son interlocuteur, qu’il
n’avait aucune envie de quitter le
club béjaoui en ce mercato hivernal,
surtout que son équipe est sur le bon
chemin afin de décrocher l’accession.

12

www.competition.dz

Vendredi 30 décembre 2016

PUBLICITÉ

www.competition.dz

USMA

Vendredi 30 décembre 2016

5

Un contrat de 3 ans et demi est signé

Joma, nouvel équipementier

DES ROUGE ET NOIR
En dépit de la déception après son élimination prématurée aux 1/8 de finale de
la Coupe d’Algérie face à l’USM Bel-Abbès, la direction de l’USM Alger ne
lésine toujours pas sur les efforts pour mettre l’équipe dans les meilleures
conditions de travail.

La sortie de la direction du
club de Bab J’did suscite
désormais la curiosité de ses
supporters, surtout si on tient
compte de ses affirmations,
selon lesquelles la nouvelle
tenue de marque Joma est
une première dans les
annales du football algérien.
Selon l’USMA, aucun club au
pays n’a porté auparavant
des équipementiers d’une
telle qualité. «Des
équipements inédits, jamais
portés par des équipes
algériennes», précise le
communiqué de
l’administration de Rebouh
Haddad.

PAR RAFIK KHALED
C’est ainsi que les responsables des Rouge et Noir de
Soustara viennent de conclure un
nouveau contrat avec l’équipementier sportif espagnol, Joma en l’occurrence. Les deux organismes ont
procédé, en effet, à la signature
d’un contrat de trois ans et demi.
C’est du moins ce qui ressort d’un
communiqué rendu public par la
direction algéroise sur son site officiel. « L’USM Alger est heureuse de
conclure un accord avec la marque
espagnole d’équipements sportifs,
Joma, pour un bail de 3 ans et demi.
Les deux parties ont trouvé un
accord il y a quelques semaines,
pour entamer l’année 2017 avec les
nouveaux maillots Joma que le club
a choisis après les propositions
faites par la marque. En revanche, il
a été convenu dans l’accord que des
maillots personnalisés spécialement
pour l’USMA seront opérationnels
à partir de la saison 2017/2018»,
indique le communiqué de la direction du champion d’Algérie en titre.
C’est dire qu’à partir du début de la
phase retour, les coéquipiers du
gardien Mohamed Amine
Zemmamouche joueront leur rendez-vous de la 16e journée en
déplacement à Béjaia contre les Vert
et Noir locaux avec une tenue de
marque Joma. Il semble que la nouvelle tenue confectionnée par l’entreprise espagnole est un véritable
chef-d’œuvre qui tend à faciliter
l’effort physique du joueur sur la

Des joueurs devraient
être prêtés

surface de jeu, apprend-on encore
auprès de l’entourage usmiste.
Selon les mêmes sources, la nouvelle tenue promet également de susciter un sentiment de bien-être chez
les joueurs au plus fort moment de
l’effort physique.
Le maillot officiel
présenté le 2 janvier
La direction de l’USM Alger annonce, par ailleurs, la présentation officielle du nouveau maillot usmiste
lundi prochain (2 janvier). « Une
présentation officielle des nouveaux
maillots se fera le 2 janvier 2017, en

présence du président de L’USMA
et du directeur général de Joma et
des représentants de la marque à
Alger », souligne le communiqué
de l’USM Alger. La cérémonie de la
présentation des maillots aura lieu
au stade Omar-Hamadi de
Bologhine. C’est dire que les dirigeants des Rouge et Noir veulent
entamer l’année 2017 avec un grand
coup publicitaire, en attendant la
confirmation sur le terrain dans le
cadre du championnat professionnel de Ligue 1 Mobilis et de la
Ligue des champions d’Afrique.
R. K.

USMA : «Des
équipements
jamais portés
par des clubs
algériens»

Au chapitre du marché des transferts
d’hiver, rien n’a encore filtré sur les
joueurs qui devraient quitter l’équipe. Le staff technique et les dirigeants sont toujours en concertation
sur ce sujet avec une réelle possibilité, a-t-on appris, que l’administration de Rebouh Haddad procède au
prêt de certains joueurs qui n’ont
pas donné satisfaction pendant la
phase aller. Aucun nom n’a filtré de
l’entourage usmiste. Rappelons que
depuis l’ouverture du mercato d’hiver, la direction usmiste a procédé
pour le moment au recrutement de
deux joueurs dont l’ancien pensionnaire de la JS Kabylie, Mohamed
Benkablia.

Le premier
entraînement de
l’année avec Joma
Dans la mesure où le
championnat professionnel
de Ligue 1 Mobilis observe
une trêve jusqu’au 13 janvier
prochain, le staff technique
de l’USMA, conduit par Paul
Put, a décidé d’accorder aux
joueurs 5 jours de repos. La
reprise des entraînements est
prévue lundi prochain au
stade Omar-Hamadi de
Bologhine. C’est-à-dire que le
premier entraînement de
l’année aura lieu ce lundi.
Selon nos sources, il est fort
probable que les joueurs
s’entraînements avec des
maillots de marque Joma.
R. K.

OM

Deux bons de
sortie sont
réservés à
Bouchouk et
Ghellab

Selon une information qui
nous a été soufflée à
l’oreille, l’ex- pensionnaire
de la Jeunesse de Skikda,
Saïd Bouchouk (30 ans), et
l’enfant d’El-Eulma,
Abderrazak Ghellab (22
ans), vont quitter, fort probablement, le navire des
Médéens à l’occasion de ce
mercato hivernal. La même
information ajoute que la
libération de ces deux
joueurs par la direction de
l’OM est la conséquence de
leur niveau moyen, voire
insuffisant, qu’ils ont montré durant cette phase aller
du championnat. Pour rappel, le premier a signé un
contrat qui court jusqu’à
juillet 2018, le contrat du
second arrive à terme en
juillet 2019.
Compétition / PUB

ANEP 0079 du 30/12/2016

Convoité par plusieurs clubs de l’élite cette saison

Hamia à l’USMA ?
La saison passée, ce joueur
de 27 ans, inconnu au
bataillon, a défrayé la
chronique footballistique.
De notre correspondant

MOHAMED GRINI

Amine Hamia, ce vrai battant, a séduit
plusieurs écuries du football national au
cours de ce premier acte de la saison, par
son sens du jeu et son judicieux placement sur le terrain. Mais, d’aucuns se
posent déjà la question : le joueur en
question est-il régulier dans son efficacité
devant les buts ? Ils ne le croient pas
énormément, car si on se réfère à ses dernières prestations, disent-ils, le joueur
Hamia est resté muet depuis le match
contre le Rapid de Relizane (11e jour-

née), hormis le but qu’il a marqué sur un
coup de pied de réparation lors du
second match de coupe d’Algérie face à
l’USM El-Harrach ! D’autres estiment
que même si le buteur attitré des Orange
et Bleu n’arrivait pas à mettre la moindre
balle dans les filets adverses lors des dernières rencontres de la phase aller, cela
rentre dans le cadre de ce qu’on appelle
un passage à vide, que des joueurs de
renom, mondialement connus, goûtent
parfois à cette période oisive. Par
exemple, Cristiano Ronaldo, au début de
cette saison avec le Réal Madrid.
Très redoutable dans
la surface de réparation
Néanmoins, cet attaquant racé demeure,
quand même, très redoutable dans la
surface de réparation et est capable de
planter des banderilles, au moment où
on ne l’attend pas, il surgit et marque. Il
a du flair et l’intuition de la direction de

la balle. Et la formation du RC Relizane
se souvient certainement et plus longuement de ces deux banderilles que l’attaquant Hamia lui a plantées de la plus
forte et belle manières. Après que le
rideau est tombé sur ce premier acte du
championnat, il y a des joueurs qui rentrent à la maison et rejoignent, ainsi, les
leurs pour bien se ressourcer auprès
d’eux sans se soucier de ce qu’ils ont
laissé derrière eux. Mais il y en a
d’autres qui se préoccupent de ce qu’ils
ont laissé d’inachevé, comme notre
joueur Hamia, qui fait faux bond, selon
l’information qui nous a été balancée, à
d’autres formations pour prendre le
stylo afin de parapher un contrat dans
les tout prochains jours au profil du club
de Soustara, l’USM d’Alger ! Est-ce de
l’info ou de l’intox ? Les jours à venir
nous le diront.
M. G.

Boucherit,
une apparition
éclair, puis
disparation !

Agé à peine de 20 ans, le
pur produit de l’école de
l’O Médéa, Chouaib
Boucherit, n’a joué en
équipe fanion qu’une cinquantaine de minutes lors
de cette première phase
du championnat, et pardessus le marché à l’extérieur face à une coriace
formation de l’est du pays,
le DRB Tadjenanet. Il a bien
tenu son rôle au cours de
ce match sur le couloir
gauche du bloc défensif
comme arrière latéral et
s’en est bien sorti. On se
demande pourquoi la
direction de l’OM cherche
à recruter un élément
dans ce poste, pourtant ce
jeune Boucherit mérite
d’être encouragé et qu’on
lui fasse confiance, c’est
tout ! Il a un avenir prometteur dans cette arrière-garde médéenne.

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

ASO

USMH

4

El Kawassir
ne culpabilisent pas
Boulekhoua

Après leur élimination en Coupe d'Algérie

LES SUPPORTERS

HARRACHIS DÉPRIMÉS
L'USM El Harrach est freinée sec dans son élan. Après une belle série
de résultats positifs, le club est retombé dans ses travers à l'occasion
de la nouvelle sortie aux 1/8 de finale de la Coupe d'Algérie.
PAR LYES S.
Ayant affronté, mercredi dernier, le pensionnaire de la Ligue 2 Mobilis, à
savoir le CA Bordj Bou
Arréridj, les gars de Maison
Carrée se sont inclinés, en
toute surprise, sur le score
de 1 but à 0. L'auteur du
but qui a mis le club harrachi hors circuit en Dame
Coupe n'est autre que son
ancien joueur, Benachour.
La Coupe d'Algérie tourne,
du coup, son dos à la formation de Lavigerie, au
moment où ses supporters

commençaient à rêver à une
consécration dans cette
épreuve. C'est un sentiment
de déprime qui anime
désormais les supporters
des Jaune et Noir de
Mohammadia, revenus de
Bordj Bou Arréridj avec de
l'amertume. "C'est un match
qu'on ne devait jamais
perdre. Nous étions plutôt
supérieurs sur tous les
plans. C'est vraiment un
coup dur pour nous", estiment les supporters du
club, soulignant au passage
leur "déception de la succession des échecs". Et de

poursuivre : "Nous n'avons
plus goûté au sentiment
d'une consécration depuis
de très longues années.
Après notre championnat
remporté en 1998, c'est la
traversée du désert. Celle-ci
n'a que trop duré. Nous
pensions que la coupe allait
nous tendre les bras. Mais
voilà que nous avons chuté
une nouvelle fois."
L'absence des dirigeants déplorée
Les supporters de l'USMH
n'ont pas manqué, à ce titre,
d'exprimer leur désolation

par rapport la position des
dirigeants du club. Ces derniers auront brillé par leur
absence lors de ce déplacement dans la capitale de
l'industrie électronique.
"C'est devenu une habitude,
les joueurs et l'encadrement
technique se déplacent
régulièrement en l'absence
presque complète des dirigeants", déplorent-ils, non
sans inviter les joueurs et
les dirigeants à mettre la
main dans la main afin de
réaliser une meilleure phase
retour.
L. S.

Le fait saillant de
ce match de la
Coupe d'Algérie
contre le CABBA
est le penalty raté
par le défenseur
Boulekhoua. C'est
le premier penalty
raté par l'USMH
depuis le début de
la saison en cours.
Le club enregistre,
avant cette nouvelle sortie contre le
club de BBA, un
taux de réussite de
penaltys de 100%.
En dépit de la
grande déception
des supporters,
ces derniers ont
refusé de blâmer
leur défenseur. Les
Kawassir estiment,
en effet, que le
joueur en question
est "un modèle à
suivre pour son
dévouement et son
amour incommensurable pour les
couleurs de
l'USMH. Le ratage
d'un penalty fait
partie du football.
Les meilleurs
joueurs du monde
ont enregistré des
ratages lamentables dans des
compétitions très
prestigieuses,
comme une Coupe
du monde ou
autre".

MOB

Le club veut un mercato réussi
Voici les priorités des Crabes cet hiver
PAR MOUNIR ISLAM
Le Mouloudia de Béjaia boucle la
phase aller du championnat professionnel
de Ligue 1 Mobilis sur une bonne note. Il
s'est permis de retrouver la voie de la victoire après s'être imposé, mardi dernier,
au cours du match de mise à jour du
calendrier contre le CA Batna sur le score
de 2 buts à 1. Une victoire qui relance de
plus belles les chances du maintien du
MOB actuellement dernier au classement
général avec 11 points. Pour ce faire, il
faudra procéder à un recrutement qualitatif pendant ce mercato d'hiver, qui a
ouvert ses portes le 15 décembre dernier
et se terminera le 15 du mois prochain.
Plusieurs joueurs sont, en effet, inscrits
sur les petits papiers du président Farid
Hassissène et ses collaborateurs. Cinq
joueurs, et pas des moindres, sont sérieusement pressentis de venir renforcer les
rangs des Crabes en vue de participer à
leur sauvetage. A leur tête, le très expérimenté défenseur Mekkaoui (RCR). On
parle également d'une volonté réelle des
dirigeants mobistes de récupérer leur
ancien joueur Benali. D'autant plus que ce
dernier est libre de tout engagement après
avoir mis fin à sa collaboration avec El
Hamri. Idem pour le gardien Matijas dont

le contrat avec le DRBT a été résilié. Dans
la même situation se trouve pratiquement
le joueur Messaâdia que l'Entente de Sétif
voudrait libérer. Chose sur laquelle le
MOB voudrait sauter en prévision d'un
éventuel recrutement. L'autre joueur, dont
le dossier est ouvert par les Mobistes, est
celui de Khiter (MCA). La direction de
Hassissène tente de convaincre son homologue Ghrib de lui céder le joueur en
question à titre de prêt. D'autres noms
sont, par ailleurs, pressentis à l'instar des
Sétifiens Aroussi et Djahnit.
Le problème financier
La conclusion des projets hivernaux pour
le MO Béjaia n'est pas facile à matérialiser. Et pour cause, la situation financière
du club est tellement difficile que l'actuel-

le direction tente de frapper à toutes les
portes pour avoir des liquidités suffisantes en vue de renforcer l'équipe. M. I.

BOUHENNA NE
VIENDRA PAS
Annoncé en grande pompe du côté du
Mouloudia d'Alger, le défenseur axial
Bouhenna ne monnayera pas son talent
finalement au club de Yemma Gouraya.
L'information, nous la tenons de sources
proches de l'administration du MOB qui précise que le joueur en question aura décidé,
finalement, de poursuivre l'aventure avec
son club actuel, le MC Alger. Le projet
Bouhenna vient donc de tomber à l'eau.
M. I.

ABDAT :
«Une
élimination
sévère»

L’élimination at home
par une équipe qui
était plus
déterminée a mis à
nu les défaillances
flagrantes à tous les
niveaux du club
ASO.

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

Cette fois,

c’en était trop !

De notre correspondant

ADAM BENABDELKADER

Le très expérimenté défenseur de
l'USM El Harrach, Abdat a été grandement affecté par leur élimination concédée en coupe d'Algérie mercredi soir. Il l'a
qualifiée de "sévère", avant de poursuivre
: "A l'instar de tous mes coéquipiers, je
crois que cette élimination est difficile à
avaler. Nous aurions pu l'éviter, du
moment que nous avions les moyens de
revenir à la maison avec la qualification
dans les proches. Après le premier but de
l'adversaire, qui a été entaché de faute,
nous avons créé des occasions franches
de but dont un penalty que nous n'avons
pas pu transformer. C'est la loi de la
coupe d'Algérie, une épreuve connue
pour ses caprices." L'ancien joueur du
CRB, en homme sage, appelle désormais
les Harrachis à fermer la parenthèse de
l'épreuve la plus populaire du pays, tout
en préparant convenablement la phase
retour. "Il faut maintenant penser à l'avenir. La trêve est là pour nous permettre
de corriger nos erreurs et recharger nos
batteries en prévision de la deuxième
moitié de la saison. Nous devons réaliser
les meilleurs résultats possibles afin de
terminer la saison, au moins avec un classement honorable", estime le défenseur en
question.
L. S.

Une conférence
de réconciliation
Coach le 31 décembre
Amrani, une Les membres du Club sportif
(CSA) viennent de lanpiste écar- amateur
cer une initiative en vue de
tée réconcilier toutes les forces

La question du staff
technique suscite la
plus grande attention des supporters
du Mouloudia de
Béjaia. Qui devra
prendre les destinées de l'équipe en
prévision de la
phase retour de la
Ligue 1 Mobilis ?
Une chose est sûre,
ce ne sera pas l'entraîneur Abdelkader
Amrani. Ce dernier a
été souhaité par
tous les Crabes qui
voyaient en lui
l'homme de la situation, surtout qu'il
connaît parfaitement la maison
béjaouie. Le technicien en question
aura finalement
opté pour le Chabab
de Constantine,
après accord trouvé
avec l'actionnaire
majoritaire l'ENTP.
Amrani devrait
signer son contrat
ce samedi.
M. I.

vives du MO Béjaia. Une conférence est prévue, en effet,
demain à Béjaia à laquelle sont
conviés les anciens joueurs, les
dirigeants et les supporters
ainsi que les actionnaires
actuels. L'objectif d'une telle
rencontre est de cristalliser
toutes les forces afin de créer
une atmosphère positive à
même de sauver le club de la
relégation. Louable initiative.

Les supporters
retrouvent
l'UM le 13 janvier

Le stade de l'Unité maghrébine
de Béjaia va retrouver des couleurs dès la phase retour, et ce,
après avoir été orphelins de
ses supporters pendant quatre
matches suite à la sanction
infligée par la commission de
discipline. Les Crabes seront de
retour dans les gradins le 13
janvier prochain à l'occasion de
la réception de l'USM Alger
dans le match choc de la 16e
journée de la Ligue 1 Mobilis.
Au match aller, le MOB s'était
incliné par 2 buts à 1.
M. I.

Des joueurs qui semblaient
errer sur le rectangle vert. Une
humiliation, ont crié les supporters, dont la grande majorité a
appelé au boycott, car ils n’ont
plus confiance en leur équipe qui
a créé la sensation de par son élimination en coupe, alors qu’elle
avait les moyens de mieux faire.
Sans âme, l’équipe asnamie a
prouvé ses limites dès l’entame de
la partie, en multipliant les ratages
devant et les erreurs derrière. Des
erreurs qui font légion depuis le
début de saison, autant en défense
qu’en attaque.
Zaoui : «Ils ne méritent
pas de porter le maillot
de l’ASO»
L’ex-international et actuellement
entraîneur adjoint, Samir Zaoui,
n’y est pas allé avec le dos de la
cuillère en fustigeant certains éléments : «Ils ne méritent pas de
porter le maillot de l’ASO», a-t-il
fini par dire. Il est vrai que les
absences ont fait mal lors de ce

Trop d’erreurs
en défense
Ayant assisté à trois matches
de sa nouvelle équipe face, respectivement, au RCA et au
GCM, en championnat, et lors
du dernier match des 1/8 de
finale de la coupe d’Algérie
contre l’UST, Bouzidi a été surpris par le niveau affiché par ses
défenseurs. L’ex-driver du
NAHD n’a pas été sans avoir
noté les erreurs commises par
l’arrière- garde de l’équipe pendant ces trois rencontres.
D’après une source proche du
club, Bouzidi va entamer beaucoup de chargements à ce
niveau-là et a même demandé à
ce que le club soit renforcé par
d’autres défenseurs sur qui il
pourra compter lors de la phase
retour du championnat.

Mebarki pas
du tout inspiré

match, mais cela n’explique pas
pour autant la prestation en deçà
des attentes. L’on s’attendait à un
véritable rachat pour un réel
départ avant que les choses

Une pensée pour
les gardiens
chélifiens qui
brillent ailleurs
En crise de gardiens de but, dont
l’un, Hamzaoui, a été libéré après
une baisse notable de son niveau,
alors que le supposé numéro un,
malgré son très jeune âge, Ouabdi,
vient d’être opéré de l’appendicite.
L’ASO a été dans
l’obligation de recruter en
urgence un nouveau
gardien de but en la
personne de l’ex-dernier
rempart du RCA, Mahsas,
qui a été qualifié avant-hier
et a même pris place sur le
banc face à l’UST. Ironie du
sort, l’ASO, réputée pour
être une école en la matière,
est tombée en panne de
gardiens de but, ce qui est
impensable pour les
observateurs, qui
connaissent assez bien
l’ASO, club qui a enfanté
des gardiens de valeur, à
l’image de Hammouni,
Sadeg et autres Hadjaoui et
Benfissa, et tout
dernièrement Doukha, Salhi
et Meddah. Les derniers
nommés, qui évoluent
actuellement au NAHD, au
CRB et au CABBA, ont été
pour beaucoup dans la
qualification de leurs

13

équipes respectives,
notamment les deux
premiers, qui ont réussi à
arrêter des penalties. Les
dirigeants actuels de l’ASO
ont sûrement eu une pensée
pour ces valeurs sûres qui
assurent ben leur cage.
El Hamel a-t-il des
reproches à se
faire ?
Aligné pour la première fois
de la saison, le jeune
gardien de but de l’ASO,
qui a encaissé la bagatelle
de quatre buts, n’a rien à se
reprocher, pour la simple
raison qu’il maque
affreusement de métier. Mis
dans le bain à ce niveau, ce
keeper ne pouvait rien face
aux rushs des Tébessis, mais
surtout aux erreurs de sa
propre défense.
A. B.

sérieuses n’aient lieu lors du prochain stage qu’effectueront les
poulains de Bouzidi en Tunisie.Un
grand travail serait au menu pour
tenter de faire revenir la confian-

ce, mais surtout le calme chez les
Djawarih, qui ne cessent de boire
le calice jusqu’à la lie.
A. B.

LES DJAWARIH
ASSOMMÉS PAR LE
MAUVAIS RENDEMENT
DE LEUR ÉQUIPE
Comme attendu,
le match a été
suivi par un
public nombreux,
venu assister son
équipe, afin de
l’encourager à
décrocher le
ticket des 1/4 de
finale de la
coupe d’Algérie
contre l’US
Tébessa.
Les Chélifiens se
sont rués ver le stade
malgré que la rencontre se
soit déroulée un jour de
semaine, jour de travail.
Une affluence qui devait
normalement donner des
ailes aux joueurs pour
qu’ils se surpassent sur le
rectangle vert pour dédier
un succès au public qui
tenait à voir son équipe
aller le plus loin possible
dans cette compétition
populaire tant chérie par
les Chélifiens.
Un public qui a prouvé,

encore une fois, qu’il était
l’un des meilleurs au pays
quant à sa sportivité,
puisqu’il n’a pas raté
l’occasion de tirer
chapeau à l’adversaire.
Des joueurs
insouciants !
Face aux Canaris, la
formation chélifienne a
semblé hors champ avec
une prestation à la limite
du médiocre. Une défaite
qui a déçu plus d’un,
même si les coéquipiers
de Attafen pouvaient faire
mieux. Il est vrai que
l’équipe a bien débuté la
partie en se créant
plusieurs occasions et
même en marquant un
but, mais cela n’a pas suffi
devant la volonté des
joueurs Tébessis, qui
étaient nettement plus
rapide et plus vivaces sur
le terrain, ce qui a encore
plus déstabilisé le groupe,
au point de rater toutes
les initiatives.
Ont-ils sousestimé l’UST ?
C’est la question que se
posent de nombreux
supporters afin de trouver
une réponse à
l’élimination de leur

équipe, comme si les
joueurs n’avaient pas
préparé ce rendez-vous
face aux Tébessis.
L’équipe asnamie ne
semblait pas avoir donné
trop d’importance à son
adversaire du jour en
omettant de se faire
confiance et de compter
sur ses capacités. Les
joueurs avaient l’air de
faire face à un ogre et les
actions entreprises qui ont
été ratées, comme les
passes, en sont la preuve.
Bravo aux Canaris
Il faut avouer que
pendant ce match de
coupe d’Algérie, les
joueurs adverses étaient
physiquement supérieurs
aux locaux qui
paraissaient traîner sur le
terrain, la preuve,
l’adversaire a pu
décrocher le ticket des ¼
de finale de coupe
d’Algérie pendant la
prolongation et cela
démontre clairement que
les Chélifiens ne
pouvaient plus suivre le
rythme de la rencontre
jusqu’au sifflet final de
l’arbitre.
A. B.

Comme beaucoup l’on constaté, le défenseur Mebarki a commis trop de bourdes lors des
derniers matches qu’il a joués et
des fois même des erreurs de
débutant, d’ailleurs les supporters n’attendaient pas qu’il soit
aligné contre l’UST, mais, malheureusement, le joueur a gardé
sa place de titulaire et a commis
d’autres erreurs qui ont coûté
cher au club.

Pourquoi
Chadouli n’a-til pas été
aligné ?
Les supporters chélifiens s’attendaient à voir le jeune et vivace Chadouli faire son entrée
dans la partie de la coupe, mais
à leur grande surprise, le joueur
n’a pas participé à la rencontre,
dommage pour le club, qui a
laissé sur le banc un jeune pétri
de qualités et qui pouvait vraiment défendre son équipe.
A. B.

Un Boukhari
fantomatique
De retour parmi le onze,
Boukhari, qui a été titularisé au
front de l’attaque, a été tout simplement médiocre puisqu’il a
raté plusieurs occasions, dont
certaines très faciles à mettre
dedans, au point qu’il a provoqué l’ire de son entraîneur, qui
n’a pas manqué de lui faire la
remarque.

Le stage
hivernal à Aïn
Draham
Selon des sources proches de
la direction du club, le stage
hivernal qu’effectuera l’ASO
aura lieu à Aïn Draham, où les
Asnamis passeront une dizaine
de jours, soit du 02 au 11 janvier.
Un stage sur lequel mise énormément le nouvel entraîneur,
qui a été surpris par le niveau de
certains joueurs, mais surtout
par la manière d’évoluer de
l’équipe. Le groupe devrait rallier Biskra dès la fin du stage,
étant donné que le match face à
l’équipe des Zibans aura lieu le
13 janvier.

www.competition.dz

Vendredi 30 décembre 2016

INSOLITE

14

Citation

C'est vraiment
dommage
que 90%
des politiciens
donnent
une mauvaise
réputation aux
10% qui restent.
Henry
Kissinger

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

DÉTENTE

JSK

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

Pokémon Go en tête des recherches mondiales sur Google en 2016
Le jeu mobile Pokémon Go a été la requête
la plus populaire cette année à l'échelle
mondiale sur le moteur de recherche en
ligne de Google, selon un classement publié
mercredi par le géant américain d'internet.
Il est suivi par l'iPhone 7 d'Apple, sorti en
septembre, puis par Donald Trump, qui a
remporté l'élection présidentielle
américaine en novembre, et par le chanteur
Prince, décédé en avril. Donald Trump arrive
également en tête du classement des

personnalités les plus recherchées sur
Google, devant sa rivale démocrate Hillary
Clinton. Pour ce qui est des sujets
d'actualité ayant intéressé les internautes,
la présidentielle américaine arrive en tête
des recherches, suivie par les jeux
Olympiques et par le Brexit. Google publie
cette liste des tendances mondiales tous
les ans, de même que des listes par pays
résumant les grands centres d'intérêt des
internautes.

LES FLÉCHÉS

LA BLAGUE

JOUR

génie
malfaisant

cri de
charretier

combats
singuliers

crime de
fonctionnaire

coupèrent
court

hydrogène
arsénié

en fin de
compte

conteur

qui est
en dessous de
la moyenne

7

cyclade

E
B
R
G
E
E
R
U
T
I
S
S
E
T
E

R
T
A
I
A
I
B
E
G
U
I
N
A
G
E

E
O
T
T
O
U
N
N
I
A
M
F
A
E
C

U
R
T
E
E
R
L
A
A
I
I
N
T
H
D

T
O
N
D
S
A
I
E
M
T
A
A
E
U
H

T
S
T
U
E
U
O
T
O
P
I
D
T
D
E

10

Cherchant activement à renforcer
la ligne offensive de l'équipe, le président kabyle, Moh Chérif Hannachi,
ratisse large et essaye de faire signer les
meilleurs joueurs possibles. Plusieurs
noms sont évoqués, notamment les
Hamia, Amiri et les Franco-Algériens.
Cependant, un autre attaquant est sur le
calepin du président depuis un moment
déjà. Il s'agit de Karim Aribi.
L'attaquant du CAB a fait une belle première moitié de saison et a réussi à être
l'un des meilleurs joueurs de l'équipe
des Aurès. De quoi intéresser fortement
le président Hannachi. Ce dernier a
directement pris attache avec le président Nezzar pour en parler. Le boss du
CAB s'est montré prêt à le lâcher s'il
avait une bonne offre financière. Selon
notre source, les choses se sont accélérées hier, lorsque les deux parties ont
trouvé un accord pour le transfert du
joueur à Tizi Ouzou. Une excellente
nouvelle pour les Canaris, qui se renforcent par un joueur aux qualités indéniables.

4
7
2
6
9
5
3
1
8

1
3
6
8
4
9
5
2
7

S
S
I
T
U
N
E
N
S
S
R
O
E
S
N

7
2
9
5
6
3
1
8
4
E
E
R
E
H
G
D
O
I
U
C
E
R
A
N

5
4
8
7
2
1
6
3
9
D
U
R
S
E
A
H
E
O
S
R
R
I
N
O

9
8
7
1
3
4
2
5
6

2
5
3
9
8
6
7
4
1

M
R
I
V
T
P
R
L
E
O
E
O
A
C
H

6

2
plante à
alcaloïde

localisera

service de
police

entre 3 et 4

donnes ton
avis

possessif

insolite

titre
ottoman

article
espagnol

affaiblie

3

d’Anatolie

Sa signature devrait intervenir aujourd'hui
Toujours selon la même source, le
joueur a été appelé par son manager,
qui lui a fait savoir qu'il devait se préparer pour partir. Les deux hommes
devaient faire le trajet à Tizi Ouzou
pour rencontrer les dirigeants kabyles et
parler de la durée du contrat et du salaire. Toutefois, le joueur avant de partir
n'avait pas encore en main sa lettre de

punir avec
rigueur

lames

8
amène

6
1
4
2
5
7
8
9
3
P
U
B
L
I
E
R
I
T
T
M
G
R
T
C

5

génisse
mythologique

applaudissements

en tout et
pour tout

fait un choix

cure
incomplète

queue de
souris

révolutionnaire

9
4

petit cube
article
d’Arabie

E
R
D
N
E
G
U
R
O
I
R
E
B
I
O

R
A
V
A
G
E
R
G
V
T
E
N
I
O
C

F
I
T
I
U
T
N
I
A
E
F
E
L
N
L

empereur

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
AGUETS
ANACONDA
BATEAU
BEGUINAGE
CHEMISIER
COCHONNET
DESTITUER
DOUTE
EROGENE
FERMER
GAULE
GENDRE
HUER
INTUITIF
IRRITANT
LIBRAIRE

LOURDAUD
MAIN
MANIE
NOISETTE
OTITE
PHOSPHATE
PUBLIER
RAVAGER
ROUSSEUR
SANCTION
SCOTCH
TESSITURE
TIROIR
VEGETATIF
VOTE

E
B
C
E
R
O

C
L
O
T

A
R
I
A
N
E
L
U
I

A
R
E

N

A
S

B
A
S

T
I
E
R
C
E

O
D
A
L
I
S
Q
U
E
S

C
B

L
O
R
S
E
C

A
H

L
I
M
A
C
E
S

T
I
A
R
E
S
Y
E
N
N
O

P
I
E
G
E
I
I

N
O
T
R
E
S

O
R
E
R
A
D
O
T
E
R
T
R
I

I
N
E
S
T
I
M
A
B
L
E
N
E
S
S

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

6

N A S S I M
7

8

Une arrivée qui va faire
beaucoup de bien
Bien qu'il n'ait pas encore officiellement
signé son contrat, l'arrivée de Karim Aribi
va faire beaucoup de bien à la ligne d'attaque. On se souvient que c'était lui qui a
réussi à marquer à Tizi Ouzou lors de la
rencontre entre les deux équipes. Ce jourlà, il avait fait le nécessaire pour impressionner le président kabyle, qui l'a contacté pour tenter de le faire signer à la JSK. Il
a également marqué au cours du dernier
match face au MOB. Il a terminé la phase
aller avec 3 réalisations, mais a fait montre
de qualités certaines. Son arrivée soulagera Boulaouidet, qui est le seul attaquant
qui marque et qui a été orphelin après le
départ de Benkablia et Ziaya.
Son gabarit sera utile
Karim Aribi est un joueur de qualité et
dispose d'un gabarit assez imposant. Un
profil qui sera très utile pour la JSK à la
recherche d'un bon joueur de tête. Avec
un Boulaouidet en forme et l'arrivée de
Mehdi Benaldjia, la JSK se renforce qualitativement avec l'arrivée d'un autre
joueur comme Aribi. Une ligne avant
complètement relookée et qui devrait
faire très mal en seconde partie de saison.

«Je suis en route
pour Tizi»
Pour en savoir un peu plus sur cette
affaire, on a décidé de joindre le principal intéressé, à savoir Karim Aribi. Ce
dernier confirme l'accord entre les deux
clubs : "Pour le moment, je n'ai encore
rien conclu avec la JSK. Tout ce que je
sais, c'est qu'il y a un accord entre les
deux clubs pour un transfert. Je n'ai pas
encore récupéré ma lettre de libération.
Mon agent m'a appelé pour me faire
savoir que je devais faire le déplacement avec lui à Tizi Ouzou."
«Normalement, je signe
vendredi»
A la question de savoir s'il allait signer
hier, le joueur a fait savoir : "Je ne pense
pas. Comme je vous l'ai dit, je n'ai pas
encore eu ma lettre de libération.
Normalement, je signe demain (ndlr
aujourd'hui)."
La piste Hamia
abandonnée ?
Maintenant que les dirigeants ont réussi
à arracher l'aval de Farid Nezzar pour
transférer Aribi, on se demande quelle
tournure va prendre l'autre piste creusée par Hannachi. Celle-ci mène à l'attaquant de l'OM, Amine Hamia. La JSK a
refusé le jeu d'enchères et ne va pas
faire de folies pour faire signer le joueur
en question. De plus, pour beaucoup,
Aribi est bien meilleur que Hamia,
puisque ce dernier est trop irrégulier
dans ses performances.
I. Z.

Bouhenna, Benayada et Kenniche
dans l'agenda d'Hannachi

tête blonde

E
X
C
O
R
I
A
T
I
O
N
S

libération. Il savait juste que les deux
parties s'étaient entendues sur son
transfert chez le club le plus titré
d'Algérie. La signature du contrat
devrait intervenir aujourd'hui entre les
deux parties. La JSK doit avant tout
payer la lettre de libération du joueur
au président du CAB, Farid Nezzar.

La JSK compte aussi renforcer sa défense

pascal

établissement
pour étalons

ARIBI
LA BONNE PIOCHE

Selon une source digne de foi, on apprend que les dirigeants de la JSK sont
tombés d'accord avec leurs homologues de Batna pour le transfert de
l'attaquant, Karim Aribi. Le joueur devait même se rendre hier à Tizi Ouzou.

qui n’a
aucune
religion
mètreseconde

congédies
gentiment

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

I
U
A
O
R
I
U
T
A
C
H
M
A
C
T

9

regimba

7

mesure de
vitesse

3
9
4 6
2
3
1
7
7 4
1 8
8
7
1
9
5
7
3
8
2
3

8
9
1
3
7
2
4
6
5

8

ouverture
d’exposition
artistique

oblitération
d’un orifice

mélodie

4

3
6
5
4
1
8
9
7
2

7

épreuve de
précision

2

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

6

bande

3

1
9 5

5

JSK - CAB d'accord

PAR ISLAM Z.

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

6

4

1

bien calé sur
son séant

SUDOKU
9

3

10

Une femme a obtenu le divorce à son profit parce qu'en huit années de mariage son
époux ne lui avait adressé la parole que trois fois. Elle a
également obtenu la garde de ses trois enfants.

8

2

complot

SOLUTIONS

DU

1

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

9 10 11 12 13 14

H A M L A O U I

3

LES MELÉS
AISSA
SIRAT

Voulant à tout prix se renforcer par
des joueurs de qualité, les dirigeants
kabyles scrutent le marché. La défense est
concernée par le renforcement et trois
joueurs sont dans le viseur du
club. Les Jaune et Vert
comptent profiter pleinement des 5 licences accordées par la FAF afin de
recruter et se renforcer
pour la seconde moitié
de saison. Si le compartiment offensif est la priorité du club, la défense et
notamment l'axe est aussi
concerné par les renforts. Selon
une source très au fait de ce qui se
passe au sein de la maison kabyle, on
apprend que les dirigeants ont déjà 3
joueurs dans leur calepin. Il s'agit de
Bouhenna, Benayada et Kenniche. Des
joueurs de talent et confirmés en Ligue 1
Mobilis. La JSK veut l'un des trois joueurs
mais ce ne sera pas facile.
Bouhenna ne veut pas
quitter Alger
Le premier joueur à avoir conrètement
intéressé la JSK n'est autre que le défenseur central du MCA, Rachid Bouhenna.

Ce dernier a connu une première moitié
de saison compliquée. Voulant quitter le
club, il se heurte au désir de son président.
Ce dernier lui a fait savoir qu'il
devait impérativement
ramener un club pour
négocier sa libération en dépit de
la proposition
du joueur
pour racheter
lui-même le
fameux document. Selon nos
informations,
Bouhenna ne souhaiterait
pas quitter Alger à cause de sa fille qui
y est scolarisée. Un transfert à Tizi serait
néanmoins une bonne chose au vu de la
proximité entre les deux villes. En plus, au
vu des bonnes relations entre les deux
équipes, cela pourrait faciliter les choses.
La JSK doit faire face à la concurrence de
l'USMA qui veut le joueur mais qui refuse
de négocier avec Ghrib.
Benayada va saisir la CRL
Le second joueur qui est suivi par la JSK a
failli signer au club mais cela n'a pas pu se
faire. il s'agit d'Hocine Benayada. En effet,

le joueur signataire à la JSK et selon notre
source, va déposer son contrat à la CRL.
Ce dernier exige son milliard représentant
4 mois de salaire. De plus, la
situation actuelle du CSC ne
l'encourage pas à rester.
Selon notre source, la
direction kabyle va
prendre attache avec lui
incessamment et lui
soumettre l'idée de
rejoindre le club kabyle.
Kenniche et le jeu
de chaises musicales
Concernant la piste qui mène à
Kenniche, les dirigeants savent qu'il
est lié par contrat à l'ESS. Cependant, il
pourrait être libéré si Sétif parvient à renforcer sa défense. Le hic, c'est que l'ESS
s'intéresse aussi à Benayada et Bouhenna.
Ce qui rend la mission compliquée du
moment qu'on va assister à un jeu de
chaises musicales. Le recrutemetn de
Kenniche à la JSK dépend de l'arrivée de
soit Bouhenna ou Benayada à Sétif. Malgré
la présence de Khelili, le boss veut toujours renforcer son arrière garde et apparemment, ce sera l'un des trois joueurs
cités. Affaire à suivre.
I. Z.

Il a paraphé un contrat de 18 mois hier

BENALDJIA

OFFICIELLEMENT
CANARI
Comme prévu, le désormais ancien attaquant de la
JSS, Mehdi Benaldjia s'est
rendu à Tizi Ouzou pour rencontrer une dernière fois le
président Hannachi et signer
son contrat avec les Kabyles.
La JSK poursuit son marché
des transferts et fait signer des
joueurs. Après avoir réussi à
signer Sofiane Khelili et
Thomas Izerghouf dernièrement, les dirigeants ont enregistré un nouveau renfort.
Sans surprise, il s'agit désormais de l'ancien attaquant de
la JSS, Mehdi Benaldjia. Ce
dernier s'est engagé officiellement avec le club le plus titré
d'Algérie pour une période de
18 mois. Il s'agit déjà de la troisième recrue des Jaune et Vert
dans ce mercato hivernal. Il
faut dire que les choses se sont
passées assez facilement entre
les deux parties, qui s'étaient
déjà mises d'accord. Comme le
confiait le joueur lui-même
dans notre édition d'hier, il
avait déjà tout conclu. Libre
après la résiliation de son
contrat avec la JSS, le joueur
voulait se relancer dans une
bonne équipe. Désormais, il a
l'opportunité de le faire dans
un grand club.
Des qualités
à exploiter
La signature de Mehdi
Benaldjia intervient au
moment où la JSK cherche des
renforts offensifs pour aider El
Hadi Boulaouidet. La venue
du joueur passé par le CRB
constitue un bon renfort pour
les Kabyles, qui savent que ce
joueur a des qualités qu'il faudra bien exploiter et faire en
sorte de tirer le maximum de

lui afin qu'il donne le plus
escompté à l'équipe. D'ailleurs,
le joueur présente un profil
différent puisque c'est le genre
de joueur qui aime percuter et
provoquer directement ses
adversaires, ce qui a beaucoup
manqué à la formation de
Djurdjura durant cette première moitié de saison.
Sa polyvalence, un
atout non négligeable
Par ailleurs, le nouvel ailier
de la JSK a cette particularité
de pouvoir jouer à tous les
postes en attaque. Une excellente chose pour l'entraîneur
en chef, Sofiane Hidoussi. Ce
dernier n'a pas trouvé de remplaçant à Benkablia depuis son
départ et maintenant, il a un
Mehdi Benaldjia qui est avide
de revanche et qui veut tout
casser à la JSK. Le coach profitera certainement de cette
polyvalence pour avoir la
meilleure équipe possible et
réaliser une bien meilleure
seconde moitié de saison.
Avec la Coupe de la CAF
aussi, Benaldjia sait qu'un
grand défi l'attend et il est très
motivé pour le relever et prouver qu'il peut encore beaucoup
donner à sa nouvelle équipe.
I. Z.

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

ASMO

MCA

2

Si Tahar CEO
veut son fils
à Bel-Abbès

LISTE DES LIBÉRÉS

LE POINT

VERS UN BRAS DE FER
SEDDIKI-DIRECTION
Boucherit veut une solution à l'amiable
PAR MEHDI KABI

c'est au NAHD qu'il a trouvé bonne
oreille.

Les deux milieux de terrain
mouloudéens Antar Boucherit et
Elyes Seddiki sont, sans surprise,
libérés. Comme nous l'avions annoncé plusieurs fois dans ces mêmes
colonnes, Omar Ghrib, après s'être
réuni avec Mouassa, a acté la libération de Boucherit et Seddiki. Elyes
Seddiki, arrivé lors du mercato d'intersaison, a finalement été un flop.
Titulaire indiscutable en début de saison avec Djamel Menad, l'ex-milieu
de terrain du NAHD et de la JSK a
cédé sa place à Amir Karaoui. Voyant
son statut changer, Seddiki a commencé à chercher un club preneur et

Le MCA voulait récupérer
son chèque du NAHD
A ce moment, Ghrib était d'accord
pour le laisser partir dans ce club à
condition qu'il récupère le chèque de
garantie d'un milliard laissé à Ould
Zmirli et qui représente l'argent de sa
libération au MCA l'été dernier. Mais
comme le NAHD a bouclé son recrutement, Ghrib a exigé que Seddiki paye
sa libération sinon ramener un club
preneur. Selon des proches du joueur,
il refuserait de payer à cause de l'absence d'offres. Il serait même prêt à
aller au bras de fer et exiger qu'il soit

Après Mansouri

GHRIB
VEUT UN
AVANTCENTRE

A la demande de Mouassa,
Ghrib va recruter un avantcentre. Le Mouloudia a perdu
beaucoup de points à cause
du manque d'efficacité. Afin
de faire face à ce problème,
le premier responsable de la
barre technique mouloudéenne veut du renfort dans son
compartiment offensif. Même
si Mouassa semble trouver
certaines solutions, il n'en
demeure pas moins que le
club manque d'un avantcentre de métier. Ghrib serait
derrière les traces d'un attaquant de grande envergure
dont on ignore le nom présentement. Il est sûr que Kamel
Mouassa ne veut pas recruter
juste pour la forme. Il a exigé
un renfort offensif de qualité
afin d'être encore meilleur
lors de la phase retour. Sans
oublier que le club aura
besoin de tous ses éléments
afin de faire face aux différentes compétitions de la
seconde moitié de la saison.
On rappellera que Mansouri
est officiellement mouloudéen et que Chita sera opérationnel à partir de 2e journée
de la phase retour de la L1
Mobilis.
M. K.

indemnisé pour sa libération décidée
unilatéralement. Notre source affirme
que Seddiki ne quitterait pas le
Mouloudia à moins de trouver un club
qui serait prêt à lui payer le même
salaire, soit 210 millions par mois, et
aussi racheter sa libération, ce qui
semble bien sûr impossible. De son
coté, Omar Ghrib privéligie une solution à l'amiable.
Boucherit veut partir
à l'amiable
Son co-équipier Antar Boucherti est le
deuxième joueur à avoir été libéré. Le
joueur n'est pas surpris, puisque, lors
de sa dernière déclaration à compétition, il nous affirmait qu'il attendait de

rencontrer Omar Ghrib afin de régler
ce problème. Mais, comme le compartiment du milieu de terrain est étoffé
avec la présence de beaucoup de
joueurs de talent, à l'image d'Amir
Karaoui, Mehdi Kacem, Walid
Derrardja, Abdelmalek Mokdad, Chérif
El-Ouazzani et aussi Chita, Mouassa,
en plus de Seddiki, a décidé de libérer
l'enfant d'Annaba sur la demande de ce
dernier. La question qui se pose c'est
comment Boucherit va-t-il récupérer
ses papiers. Pour lui, c'est le
Mouloudia qui l'a libéré, donc c'est à
lui de négocier le prix de cette libération. "C'est une séparation à l'amiable,
on doit donc se quitter à l'amiable…",
dira le joueur à son entourage. M. K.

Bouhenna, Aouedj et Boussouf ont officiellement
demandé leurs papiers

GHRIB ET MOUASSA

DISENT NON
Bouhenna, Aouedj et
Boussouf veulent changer
d'air mais la direction ne
compte pas les libérer. Après
avoir décidé de libérer
Boucherit et Seddiki, le directeur général de la SSPA
Mouloudia d'Alger veut tout
faire afin de garder les autres
éléments qui sont de la
première importance
pour l'équipe. Mais,
comme tout le
monde le sait,
quelques joueurs
veulent quitter le
Mouloudia d'Alger
après avoir été relégués sur le banc de
touche. Ils sont trois à vouloir changer d'air.
Boussouf : l'USMBA
devra venir négocier
Khair-Eddine Boussouf a
été relégué au statut de gardien n° 3 alors qu'il a débuté
la saison en tant que titulaire.
Avec le retour de Chaouchi à
la compétition et Chaâl, qui
est maintenant en pleine
forme, Boussouf a décidé
d'aller monnayer son talent

www.competition.dz Vendredi 30 décembre 2016

ailleurs. Croyant que Ghrib
allait le libérer facilement, il a
engagé des discussions avec
l'USMBA et a tout conclu.
Cependant, Ghrib ne veut pas
le lâcher surtout avec le
départ de Farid Chaâl pour la
coupe du monde militaire. Et
même si le boss mouloudéen
changeait d'avis le
concernant,
Boussouf
devra
négocier sa
libération
comme
tout le monde.
Bouhenna :
intransférable ?
Titulaire indiscutable lors de
la dernière saison, Rachid
Bouhenna a finalement été
relégué au poste de remplaçant et ne rentre plus dans les
plans du staff technique. Ne
supportant plus son statut de
remplaçant et voulant retrouver du temps de jeu, il a
demandé ses papiers à la
direction mais Omar Ghrib

refuse catégoriquement de le
libérer pour le moment. Il lui
a promis tout son argent mais
rien d'autre. Cependant, il
n'est pas encore sûr que
Rachid Bouhenna reste au
sein du Mouloudia d'Alger ; il
pourrait y avoir du changement d'ici la clôture du mercato hivernal. Il ne
faut pas
oublier
que

l'USMA
est sur le
coup et
voudrait s'attacher les services du défenseur axial mouloudéen. Le
président des Rouge et Noir
est d'ailleurs prêt à mettre le
prix qu'il faut afin de l'avoir.
Selon une source proche de la
direction, Ghrib refuserait que
le joueur rachète lui-même sa
libération ? "Ramène un club",
lui aurait dit Ghrib. Cela
démontre si besoin est l'attachement du président et surtout de Mouassa à ce
joueur… sauf si Ghrib a peur

qu'il aille chez le voisin,
l'USMA, et éxplose dans ce
club…
Aouedj pressé de
retourner à Oran
Le troisième joueur à vouloir
changer d'air pendant ce mercato hivernal est Sid-Ahmed
Aouedj. Ce dernier a
aussi été écarté et
n'entre plus dans
les plans de l'entraîneur mouloudéen. Son manque
d'efficacité a eu
raison de lui et son
niveau a baissé par
rapport aux dernières
saisons. Aouedj a beaucoup
de contacts et différents clubs
de la Ligue 1 Mobilis se l'arrachent. Son transfert pourrait
rapporter gros au Mouloudia
d'Alger. Reste à savoir s'il
pourra ramener un club
capable de payer sa lettre de
libération estimée à plus d'un
milliard. Rappelons que le
MCO est fortement intéressé
et voudrait le voir revenir au
sein de son effectif.
M. A.

Le jeune milieu de
terrain mouloudéen
pourrait aussi changer d'air lors de ce
mercato. Hichem
Cherif El-Ouazzani
ferait l'intérêt du
premier responsable
de la barre technique de l'USMBA,
qui n'est autre que
son père. Si Tahar
voudrait renforcer
son milieu de terrain et compte
beaucoup sur l'aide
de son fils pour
cela. Reste à savoir
si Omar Ghrib et
Kamel Mouassa
voudront le libérer
lors de ce mercato,
même si cela s'annonce difficile.

Demmou ira
en Espagne

Abdelghani Demmou
aurait finalement
décidé d'aller en
Espagne. Ce dernier,
qui a été attristé au
plus haut point par
la perte de sa mère,
ne veut pas entraver
la préparation de
son équipe et compte faire le déplacement avec ses coéquipiers. Le défenseur axial mouloudéen est pour le
moment auprès de
sa famille qu'il ne
quittera pas jusqu'au jour du stage
qui se déroulera,
rappelons-le, à
Benidorm en
Espagne.

Amachi et
Mouassa ont
récupéré
leur visa

Le buteur de l'équipe
réserve Amachi et le
premier responsable
de la barre technique mouloudéenne
ont finalement récupéré leur visa.
Kamel Mouassa et
son jeune poulain
son ainsi prêts pour
le voyage en
Espagne où se
déroulera l'habituel
stage de préparation hivernal du
Mouloudia d'Alger.

L'attaquant de
l'USM Bel
Abbès, Youcef
Ghazali, a été
officiellement
libéré par son
club.
PAR MALEK. B.
Ce joueur n'a pas
été mis sur la liste des
libérés par le club belabessien, comme l'a si
bien précisé son coach,
Chérif El-Ouazzani, lors
de sa conférence de
presse, où il a insisté
qu'il était bien contre
son départ et qu'il souhaitait bien le garder
dans son effectif pour
attaquer la phase retour,
mais c'est le joueur luimême qui a demandé
ses papiers pour
rejoindre une autre équipe.

15

GHAZALI

Henkouche
refuse le
départ de
Memsoudi

CONTACTÉ
Youcef Ghazali, connu
pour ses talents, n'a pas
laissé de nombreux
clubs indifférents, parmi
eux, l'ASMO, qui est a la
recherche d'un joueur
expérimenté et chevronné, il semblerait que la
direction d'El Djamiya
souhaiterait s'attacher
les services de ce dernier
et est prête à mettre le
paquet, surtout que son
entraîneur, Henkouche,
menace de jeter l'éponge
si son équipe n'assure
pas un bon renforcement
en attaque en prévision
de la phase retour du
championnat.

Le Rapid rentre
dans la course
La mission des Oranais
pour s'attacher les services de l'attaquant
Ghazali Youcef ne sera
pas facile, puisque le
joueur vient de recevoir
une autre offre officielle
de la part du RC
Relizane et cela à la
demande du coach
Moez Bouakez, qui
serait à la recherche d'un
buteur pour renforcer
son compartiment offensif et surtout qu'il
connaît bien le joueur en
question, où il était sous
ses ailes la saison derniè-

Comme nous
l'avons évoqué
dans l'une de
nos colonnes,
le stoppeur
de l'équipe,
Boualem
Memsoudi,
porteur du numéro 12, est
très convoité par
quelques clubs de Ligue 1
Mobilis. L'idée de laisser
partir cet élément, qui
reste une des forces de
l'équipe ces derniers
temps, pourrait exister
fort bien. Et ce, même si
son contrat prend fin dans
une année et demie.
Mais, d'après les
dernières infos qui nous
ont sont parvenues, le
coach Henkouche a refusé
catégoriquement l'idée du
départ de ce défenseur,
qui fait un grand travail
dans son compartiment.

re avec l'USMBA. Pour
gagner du temps et être
fixé, les dirigeants asémistes ont donné rendez-vous au joueur en
ce début de semaine
pour négocier avec
lui, et d'après les
échos qui nous sont
parvenus, Ghazali
serait intéressé par
l'offre d'El
Djamiya, surtout
que son entraîneur,
Henkouche,
tient à sa
venue.
M. B.

DIVISION NATIONALE AMATEUR
ASBM-WAT

S'installer sur le fauteuil de leader
La quatorzième et avant-dernière journée de la phase aller du championnat de division nationale amateurs
constitue, à juste titre d'ailleurs, un tournant important pour la suite de la compétition.
PAR ABDELKRIM ZOUBIR
Le stade des Frères Nouali, de la ville
frontière de Maghnia, abritera une
alléchante affiche avec un certain ASBMWAT. Deux équipes de la wilaya de
Tlemcen, qui postulent pour une place sur le
podium. Ces deux dernières ont eu des
destinées différentes à l'issue de la
précédente journée. Si les Maghnaouis ont
été battus par l'OM Arzew, les Tlemcéniens,
quant à eux, ont réussi une bonne opération,
puisqu'ils ont engrangé trois autres précieux
points, en prenant la mesure de leur
adversaire du jour, à savoir l'USMM
Hadjout, qui a été momentanément écartée
de la course à l'accession.
L'ASBM joue aussi pour
l'accession
Aussi, la présente journée est très attendue
par de nombreux sportifs de la région Ouest,
dans la mesure où des changements peuvent
intervenir en haut du classement, puisque le
leader actuel, en l'occurrence l'OMA, sera en
difficulté à El Khemis face au SCAF. Les
Zianides devront profiter du huis clos qui
sanctionne Maghnia pour ne pas revenir
bredouilles et s'installer seuls sur le fauteuil
de leader. Certes, il est certain que les
camarades de Habchi ne joueront pas sur du
velours face à l'ASMB, d'autant plus que
cette dernière s'est fixé aussi comme objectif
l'accession en Ligue 2 Mobilis.
Sur un air de revanche
En somme, le match entre ces deux clubs

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

voisins est placé aussi sous le signe de la
revanche, puisque les Maghnaouis avaient
éliminé le WAT lors du premier tour des
éliminatoires de la coupe d'Algérie, à vrai
dire, un derby chaud qui nous fixera encore
plus sur les possibilités et les intentions des
deux protagonistes quant à leur volonté de

Groupe Centre 14

e

JOURNÉE

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15

Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

J

RC Kouba
22
WR M'sila
22
US Beni Douala
21
NARB Réghaia
20
JS Hai Djebel
19
USO Amizour
19
MB Rouissat
17
JSD Jijel
16
IB Lakhdaria
15
CRB Dar El Beida
14
MC M'khadema
13
CR Beni Thour
13
IB Khemis El Khechna 12
RC Boumerdes
11
USM Cheraga
7

G
12
12
12
12
12
12
12
13
12
12
11
11
13
12
12

Equipes
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16

14e JOURNÉE

Aujourd'hui à 15h

(Huis clos)

UST - USC

Demain à 14h

HBCL - USMA
(Huis clos)
CRVM - NRBT
(Huis clos)
USMAB - USMK (Huis clos)
MOC - ABM
NCM - ASAM
HAMRA - ABCL ESG - E Collo

CLASSEMENT

Pts

J

G

OM Arzew
WA Tlemcen
USMM Hadjout
IRB Maghnia
ES Mostaganem
ASB Maghnia
SKAF Khemis
SCM Oran
US Remchi
SA Mohammadia
CRB Ben Badis
ESM Koléa
RCB Oued Rhiou
MB Hassasna
CRB Sendjas
WA Mostaganem

28
27
22
21
20
20
19
19
18
18
14
12
12
11
10
9

13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

Groupe Est

14e JOURNÉE

CLASSEMENT

CLASSEMENT
Pts

Groupe Ouest
ASBM - WAT
USR - IRBM
WAM - ESMK
CRBS - MBH
RCBOR - CRBBB
USMMH - ESM
SKAF - OMA
SCMO - SAM

MBR - NARBR (Huis clos)
RCB - RCK
IBL - WRM
USBD - MCM
USMC - CRBT
JSHD - IBKEK
USOA - CRBDB

sur le côté psychologique, le staff technique
du Widad reconduira à un élément près le
onze vainqueur de Hadjout, tout en misant
sur l'opportunisme de Belhadj de Benfoula
ou de Boughalia pour faire la différence.
A. Z.

Miser sur l'opportunisme de
Belhadj, Benfoula et Boughalia
Pour préparer la confrontation avec l'ASBM,
le coach tlemcénien, Kerris, outre des matchs
d'application, a axé le travail beaucoup plus

Demain à 14h

Demain à 14h

Equipes

jouer pour le titre et seulement le titre.

Equipes

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16

Pts

J

G

USM Annaba
AS Ain M'lila
NC Magra
MO Constantine
US Chaouia
HAMR Annaba
USM Khenchela
US Tébéssa
USM Ain Beida
E Collo
CR Village Moussa
NRB Touggourt
HB Chelghoum Laid
AB Chelghoum Laid
AB Merouana
ES Guelma

28
25
24
23
21
20
19
19
17
16
16
13
12
11
9
8

13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Vendredi 30 décembre 2016

16
CATALOGNE
TUNISIE

3
3

Stade Montilivi à Girona
Buts : Mskani (18', 28', 65) Tunisie Moreno (34'), Sergio Garcia (68'),
Verdu (87') Catalogne.

Masip,
Pol Lirola,
Sergi Gómez
(Marc Crosas
72'), Fontàs,
Aarón Martín,
Xavi (Oriol Riera
64'), Marc Roca,
Sergi Roberto,
Gérard Moreno,
Sergio García,
Víctor Rodríguez.

Aymen Mathlouthi
(Jeridi 46'),
Zied Boughatas,
Chamseddine
Dhaouadi, Siyam
Ben Youssef,
Oussama Haddadi,
Hamza Mathlouthi
(Hamdi79'), Larry
Azzouni, Hamza
Lahmar (Sassi
46'), Naim Sliti
(Bguir46'),
Youssef Msakni
(Ben Amor 72'),
Taha Yessine
Khnissi
(Khenissi 46').

Arbitre : Alvarez Izequiero ;
affluence nombreuse.
Averts. : Srgio Garci 88' (Cat.) ;
Ben Amor 88' (Tun.).

Second match
ce soir contre
le Pays basque

Après un premier matchtest contre la Catalogne de
Xavi et le nul (3-3) enregistré,
les coéquipiers de l'excellent
Msakni défieront ce soir la
sélection du Pays basque au
stade San Mames, à Bilbao, à
20h45. Le niveau du match
d'aujourd'hui devrait être plus
haut vu les noms qui seront
alignés côté basque avec,
entre autres, 10 joueurs de
Bilbao dans le groupe dont
Muniain, ou encore 7 éléments de Sociedad. La partie
sera la dernière pour les
hommes de Kasperczak avant
de rentrer à Tunis pour continuer la préparation et disputer encore deux autres
matches de préparation.
17 joueurs utilisés
Pour ce premier match de
préparation contre la
Catalogne, le sélectionneur
tunisien a utilisé
17 joueurs. Même le gardien
Mathlouthi a été remplacé.
D'ailleurs, c'est Jeridi, son
remplaçant, qui a arraché la
victoire dans ce match en
brillant lors de la séance des
tirs au but.

Feghouli ne
serait pas contre

Fenerbahce
veut Soso
cet hiver à
titre
de prêt
L'information publiée par

les médias anglais récemment annonçant la mise sur
le marché de Sofiane
Feghouli a mis le club turc
de Fenerbahce sur orbite.
Alors que le club turc envisageait de contacter Hanni,
ce club explore à nouveau
la piste Feghouli. Le club
entraîné par Advocaat voudrait avoir l'ailier droit de
l'EN, et ce dernier ne serait
pas contre un transfert dès
cet hiver. Seul bémol à présent, c'est West Ham qui
voudrait vendre le contrat
du joueur, alors que les
Turcs préfèrent l'avoir à
titre de prêt.

Belle prestation des Aigles de Carthage contre la Catalogne Le Zimbabwe

ATTENTION,
LA TUNISIE NE SERA
PAS DU GÂTEAU !

Alors que le stage des Verts ne commencera que dans 3 jours, la sélection
tunisienne bouclera déjà son premier stage de préparation pour la CAN en
Espagne, ce soir, en affrontant la sélection basque au stade San Mames de Bilbao.
L'équipe tunisienne a entamé sa
préparation le 25 de ce mois à Tunis
avant de voyager en Espagne, plus
précisément à Barcelone où elle a
disputé avant-hier son premier
match de préparation contre la sélection de Catalogne, emmenée par l'infatigable Xavi Hernandez.
L'entraîneur tunisien Henry
Kasperczak a aligné un onze composé de locaux et de quelques pros. Il
avait opté pour un groupe de 23 éléments des 41 présélectionnés pour
partir en Espagne. Le rendement de
ce premier groupe aura été déjà
satisfaisant, puisque les Tunisiens
ont effectué une bonne partie dans
l'ensemble, gratifiant le public catalan de belles facettes de jeu, notamment au début du match.
Machine offensive
Le match s'emballera dès la 18'
quand Msakni a mis le cuir facilement dans la cage catalane, ouvrant
ainsi le score. A la 23' les protégés
d'Henri Kasperczak ont doublé la
mise ; Naim Sliti a profité d'une
bonne passe de Larry Azzouni pour
effacer deux défenseurs et offrir la
balle à Youssef Msakni, qui a doublé
le score avec une très grande facilité.
Le festival Msakni ne s'arrêtera pas
là pour le bourreau de Mbolhi en
2013, mais avant ça, et 6 mn avant le
retour aux vestiaires, Gérard
Moreno a réduit le score pour les
locaux à 2-1.
Le rappel de Msakni
En seconde mi-temps, le coach a aligné Rami Jeridi, Ferjani Sassi, Saad
Bguir et Saber Khlifa, soit 4 nou-

Le quotidien zimbabwéen Daily
News a retracé hier le chemin
des Verts tout durant les deux
dernières années, racontant la
belle histoire avec Vahid au
Brésil qui s'est transformée en
cauchemar à cause de la mauvaise gestion. Le quotidien en
question a rapporté comment
l'EN est devenue très vite une
équipe quelconque, et que
Mahrez est en train de tout
perdre, avec pour preuve les
récentes déclarations de
Ranieri. Pour terminer, le quotidien en question a exhorté les
Warriors à croire en leurs
chances, trouvant que cette
période est idéale pour battre
l'EN.

Mahrez,
Slimani et
Ghoulam dans
l'équipe-type
africaine de
l'année 2016

velles têtes ; l'équipe tunisienne ne
baissera pas le rythme. Msakni ou "
Ennems ", comme on le surnomme
en Tunisie, qui a été rappelé à l'occasion de ce stage a tenu à donner une
3e fois raison à son entraîneur, puisqu'à la 66', le joueur de Lekhwiya,
sur un superbe tir des 20 m, signe
son triplet. Un but identique à celui
qu'il avait marqué à Rais Mbolhi à
Rustenburg, en Afsud, et qui poussé
l'EN dans un tourbillon de problèmes qui ont entraîné rapidement
son élimination précoce de la CAN.
Que de largesses en
défense
Trois minutes après, les Catalans
réussissent à réduire le score grâce à
Sergio Garcia, le joueur d'Al
Rayyane, avant de concéder l'égalisation après la sortie de Msakni,
remplacé par Ben Amor (3-3). Les
Tunisiens, qui ont remporté le match
aux tirs au but après l'incorporation

du 2e gardien Jeridi (2-4), ont fourni
une belle prestation dans l'ensemble
au milieu et en attaque, mais en
défense, de gros réglages attendent
le sélectionneur franco-polonais. Il
faut dire que l'équipe n'est pas encore au complet et l'arrivée d'Aymen
Abdennour dans le groupe pour les
matches contre l'Ouganda et
l'Egypte rendra cette équipe encore
plus forte. Des joueurs comme
Boughattas et Dhaouadi ont déjà
perdu beaucoup de points. L'apport
de Msakni devant est déjà visible ;
les Tunisiens risquent de poser
d'énormes problèmes aux Sénégalais
lors de la 1re journée. Que dire alors
de leur 2e match contre une EN
complètement déchiquetée ! Il faudra bien s'y préparer et essayer d'atteindre ce 2e match de la CAN. Avec
3 points, rien n'est garanti ; désormais il faudra craindre les 3 adversaires et Leekens en est averti.
S. M. A.

L'offre du Bayern a découragé le clan napolitain

Aucun remplaçant pour
Ghoulam à Naples cet hiver
Alors que les rumeurs
concernant son prochain
départ de Napoli se font de
plus en plus persistantes,
Faouzi Ghoulam devrait
continuer la saison dans son
club italien. L'offre de 3 millions d'euros par an pendant
4 ans faite par le Bayern tient
bien la route et a mis une
grosse pression sur la direction, qui ne peut désormais
pas négocier en étant à l'aise.
Un agent FIFA a même déclaré, hier, que Faouzi est en
position de force et que
Naples doit vite en finir
considérant que le temps ne
joue pas en faveur des
Italiens. Alors que les médias

croit en ses
chances de
battre les
Verts

italiens affirment que l'offre a
atteint 2 millions, il semble
que la direction a baissé les
bras. Cela intervient au
moment où Samir, le frère du
joueur algérien, aurait déjà
entamé les pourparlers avec
le Bayern. Ceci dit, le club
n'envisage toujours pas de
recruter cet hiver dans ce
poste ; Sarri a décidé de
reconduire Strinic à la place
de Ghoulam, trouvant ce dernier assez capable de tenir la
baraque en attendant le
retour de l'Algérien. Une
autre preuve qu'aucun départ
de Faouzi ne devrait intervenir cet hiver.
S. M. A.

CAN 2017 :
la liste des 23
joueurs communiquée lundi

La liste définitive des
23 joueurs algériens
retenus pour la Coupe
d'Afrique des nations
sera communiquée lundi
par le sélectionneur
Georges Leekens, a indiqué jeudi la Fédération
algérienne de football
sur son site. "M.
Georges Leekens animera une conférence de
presse le lundi 2 janvier
2017 à 11h00 à la salle
des conférences du
Complexe olympique
Mohamed-Boudiaf
d'Alger. La liste des
joueurs convoqués pour
la CAN 2017, qui aura
lieu du 14 janvier au 5
février, sera communiquée avant le début de
la conférence", précise
la FAF.

Le football algérien est présent
en force dans l'équipe-type africaine de l'année 2016 choisie
par le magazine spécialisé
France Football qui a retenu
trois Verts. Il s'agit de Riyad
Mahrez, d'Islam Slimani
(Leicester City, Angleterre) et
de Fawzi Ghoulam (Naples,
Italie). Outre ces trois éléments, l'équipe-type africaine
comporte l'Egyptien Mohamed
Salah, un trio ivoirien, un duo
sénégalais, le gardien de but de
Sundowns (Afrique du Sud),
l'Ougandais Denis Ounyangi et le
Gabonais Aubameyang.

Mamic veut
Soudani
à Al Nasr
Alors que son contrat prendra
fin officiellement en juin prochain, les rumeurs vont bon
train sur un possible départ de
Soudani de Zagreb dès ce mercato hivernal. L'international
algérien, dont l'agent a affirmé
tout récemment que ce joueur
voudrait aller au terme de son
contrat pour pouvoir ensuite
choisir sa destination plus facilement, est courtisé par plusieurs clubs belges, allemands,
français et même anglais.
Même les clubs du Golfe ne sont
pas restés insensibles aux buts
marqués par l'Algérien depuis
qu'il a rejoint l'Europe à l'image
d'Al Nasr de Riyad, qui voudrait
l'enrôler cet hiver. C'est l'ancien
coach du Dinamo et frère de
l'actuel président, à savoir
Zoran Mamic, qui entraîne
actuellement Al Nasr, qui l'aurait réclamé à ses dirigeants,
annonce la presse saoudienne.
Le Croate a déjà recruté
Tomasov et Tomecak, tous les
deux croates, mais ils n'ont pas
donné satisfaction. Le coach
propose son ancien meilleur
buteur qui ne devrait cependant
pas dire oui, lui qui donne la
priorité aux clubs du Vieux
Continent tant que les offres
existent, après la fin de son
actuel contrat. A noter que tout
récemment, un journaliste de
beIN Sport a évoqué le vœu
pieux de Soudani de jouer pour
Lyon, club qu'il a affronté cette
année en C1 et face auquel il a
fait une bonne partie.
S. M. A.

Vers un bras de fer
Seddiki-Direction
BOUCHERIT VEUT UNE
SOLUTION À L'AMIABLE
Bouhenna, Boussouf, Aouedj et
Cherif El-Ouazzani bloqués

www.competition.dz VENDREDI 30 DÉCEMBRE 2016 20 DA France 2 € N°4864 ISSN 1111

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

ARIBI

LE GÉANT
CHAOUI

Fenerbahce

veut
Feghouli
cet hiver

ACHOISI
LA JSK Soudani

Al-Nasr lui fait un pont d'or

«Je signerai
aujourd'hui»

Il a fait le déplacement
hier à Tizi Ouzou

BENALDJIA CANARI

POUR 18 MOIS
A cause de certaines
personnes au Chabab

Hadj Mohamed
compte se retirer

au Golfe ?

Hamia en
route vers l'USMA

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful