Vous êtes sur la page 1sur 17
Annales de Géographie Une géographie des canalisations d'eau potable dans la Manche//A drinking water pipes

Citer ce document / Cite this document :

Cador Jean-michel. Une géographie des canalisations d'eau potable dans la Manche//A drinking water pipes geography in department of Manche (France). In: Annales de Géographie, t. 110, n°618, 2001. pp. 136-150;

Document généré le 15/06/2016

: 10.3406/geo.2001.1764 http://www.persee.fr/doc/geo_0003-4010_2001_num_110_618_1764 Document généré le 15/06/2016

Abstract Drinking water pipes are an important patrimony, accumulated from the beginning of the century, but largely unknown. An inventory in the Manche departement (Western Normandy) has been made and enables to reconstitute the pipe laying history and its geography. 12000 kilometers of pipes have been invento-ried, half of which are more than 25 years old, for a total value of 2 600 millions of francs : most of the kilometers were built during the mid 70% at a rate of 1 000 kilometers each year. After this period, the rate fell to only 100 kilometers per year. The analysis of the spatial layout of drinking water pipes enables to identify regions with an old water supply or with problematic materials, where part of the facilities will have to be replaced in the next ten years.

Résumé Les canalisations d'eau potable forment un important patrimoine accumulé depuis le début du siècle, mais qui reste largement méconnu. Un inventaire dans le département de la Manche en a été réalisé et permet de reconstituer l'historique de la pose et sa géographie. Ainsi, 12 000 kilomètres de canalisations ont été recensés, dont la moitié âgée de plus de 25 ans, pour une valeur totale de 2,6 milliards de francs. L'analyse de la répartition spatiale des canalisations permet d'identifier les régions d'adduction ancienne ou caractérisées par des matériaux à problèmes, dont une partie des installations devra être renouvelée dans les dix années à venir.

par des matériaux à problèmes, dont une partie des installations devra être renouvelée dans les dix

Une géographie des canalisations eau

potable dans la Manche

of drinkingManche waterFrancepipes geography in department

lean-Michel Cador

Université de Caen Basse-Normandie

Résumé

Les canalisations eau potable forment un important patrimoine accumulé de puis le début du siècle mais qui reste largement méconnu Un inventaire dans

le département de la Manche en

été réalisé et permet de reconstituer histori

que de la pose et sa géographie Ainsi 12000 kilomètres de canalisations ont été recensés dont la moitié âgée de plus de 25 ans pour une valeur totale de 26 milliards de francs analyse de la répartition spatiale des canalisations per met identifier les régions adduction ancienne ou caractérisées par des maté riaux problèmes dont une partie des installations devra être renouvelée dans les dix années venir

Abtract

Drinking water pipes are an important patrimony accumulated from the begin ning of the century but largely unknown An inventory in the Manche departe ment Western Normandy has been made and enables to reconstitute the pipe laying history and its geography 12000 kilometers of pipes have been invento

ried half of which are more than 25 years old for

total value of

600

millions

of francs most of the kilometers were built during the mid

at

rate of

000

kilometers each year After this period the rate fell to only 100 kilometers per year The analysis of the spatial layout of drinking water pipes enables to identify regions with an old water supply or with problematic materials where part of the facilities will have to be replaced in the next ten years

Mots-clés

Canalisations eau potable inventaire patrimoine renouvellement Basse-Nor mandie Manche

Key-words

Pipes drinking water inventory patrimony replacement Basse-Normandie Manche

Les canalisations eau potable un patrimoine méconnu

Omniprésente dans la vie quotidienne eau potable nécessite la pose infras tructures aussi nombreuses et coûteuses que discrètes Les canalisations eau potable représentent un véritable patrimoine accumulé durant le siècle reflet des progrès techniques accomplis comme des choix politiques aménage ment du territoire ou fruits de décisions individuelles locales Ces infrastructures posées pour essentiel depuis 50 ans restent dans en semble méconnues des décisionnaires en matière de gestion des eaux et de planification des investissements enterrées des époques différentes par des maîtres ouvrages divers sur décisions purement locales ou sur grands pro jets régionaux nombre de ces canalisations sont en partie oubliées Si leur em-

Ann Gèo. no 618 2001 pages 136-150

Armand Colin

Articles

Une géographie des canalisations eau potable dans la Manche

137

placement même est connu avec plus ou moins de précision leur nature et leur âge restent totalement ignorés Seules les collectivités dotées de moyens informatiques modernes de stockage de information en particulier dans le cas de gestionnaires privés possèdent une mémoire de ce patrimoine et enco re uniquement pour les tron ons les plus récents

Le vieillissement des réseaux eau potable

Sans doute parce que la majeure partie des infrastructures de distribution eau potable est invisible les responsables des services de distribution eau maires ou présidents de syndicats intercommunaux alimentation en eau po table SIAEP) ont négligé le suivi et la connaissance de leur réseau Après cin quante années de bons et loyaux services certaines installations arrivent hui au terme de leur existence encore il existe pas de critère universel de vieillesse en la matière Cette question est ailleurs au coeur de nombreuses recherches dans le monde

2.1 Les critères du vieillissement

Si les experts en matériaux et en techniques de distribution interrogent et mènent des études pointues Eisenbeis 1994 Lamandé 1994 sur la modé lisation de la durée de vie des canalisations en fonction de leur environne ment sols eau véhiculée circulation routière avoisinante etc. et de leur nature matériau âge) les avis convergent au moins vers un point âge un tuyau est pas loin en faut le seul critère déterminant de son état Toute fois sur un plan comptable les canalisations sont considérées comme amor ties partir une durée variant de 30 50 ans Si en certains endroits des canalisations datant de plus un siècle ont pu être observées en excellent état ou si ailleurs autres tron ons vieux de seulement 10 ans sont bons chan ger il paraît raisonnable de considérer une canalisation fait son temps après 30 40 ans 50 ans au plus Se pose alors le problème de la connaissance des tron ons concernés emplacement âge réel état

2.2 appréciation de Vetat un réseau

appréciation de état un patrimoine tel que celui des canalisations eau potable peut se faire de plusieurs manières Des investigations in situ par re cherche des fuites au moyen de corrélateurs acoustiques dans le réseau ou des analyses microscopiques en laboratoire sur la porosité du matériau offrent avantage de dresser un bilan très précis De telles études sont toutefois coû teuses et nécessitent des compétences techniques la seule portée de presta taires spécialisés ou de gestionnaires privés importants comme le sont les grands groupes bien connus dans le domaine Elles ne appliquent ailleurs échelle du tron on de canalisations ou du réseau et ne sauraient être gé néralisées des régions entières

ce sujet deux colloques ont eu lieu ces dernières années Le rendement des réseaux eau 9- 20 juin 1991 Strasbourg et Le renouvellement des réseaux eau potable 20-21 octobre 1994 Lyon organisés par AGHTM

138 Jean-Michel Cador

ANNALES DE

OGRAPHIE

618

2001

Les autres techniques appréciation sont indirectes plus grossières mais permettent en tous cas échelle de la région de dresser des bilans sur état global des réseaux approche la plus simple emploi est celle qui consiste calculer le rendement primaire des réseaux en comparant une part les vo lumes annuels pompés dans le milieu nappes ou rivières et connus avec pré cision et autre part la somme des volumes comptabilisés aux compteurs des abonnés sur la même période Le rapport du second terme sur le premier donne le rendement du réseau en pourcentage et la différence renseigne sur le volume de pertes fuites et défauts de comptage ou de facturation est

une approche qui nécessite des données assez difficiles

obtenir mais qui pré

sente une idée générale bien que très indirecte de la qualité de gestion un patrimoine et de son état

2.3 La dégradation des réseaux de la Manche

Les travaux précis qui ont été menés dans le bassin Seine-Normandie et plus particulièrement dans le département de la Manche Cador 1992 et 1995)

12 millions

de mètres cubes soit un rendement environ 70 pour un indice linéaire de pertes ILP de 22 km/jour chiffres tout fait dans la moyenne na tionale et plutôt satisfaisants pour un département dans lequel la desserte de habitat dispersé représente une très forte contrainte

ont quantifié le volume annuel de pertes pour ce département

Un tel état avec 30

de pertes laisse supposer une dégradation du patri

moine posé Par ailleurs les investissements financiers en matière de diagnos

tic de réseaux effectués ces dernières années dans la Manche par Agence de Eau Seine-Normandie ont pas montré amélioration de la situation en

rapport avec les efforts consentis Une accélération de la dégradation semble donc se profiler

ce constat les professionnels de la pose de canalisations se

sont inquiétés de effondrement du marché depuis le début des années 1980 le taux de pose annuel ne suffisant pas un renouvellement raisonnable du parc Cette période correspond la fin de adduction eau dans les campa gnes et les longueurs posées hui concernent surtout des extensions de réseaux en milieu périurbain le renouvellement de canalisations anciennes semblant négligeable

Parallèlement

indice linéaire de pertes ILP est le rapport entre le volume de pertes un réseau et la longueur des canalisations il exprime en mètres cubes de pertes par kilomètre de canalisation et par jour Le renouvellement consiste en le remplacement une canalisation par une autre de même capa cité Le changement une canalisation par un tron on de diamètre supérieur est désigné par le terme renforcement

Articles

Une géographie des canalisations eau potable dans la Manche

139

inventaire des canalisations eau potable de la Manche

Ces éléments ont incité les décisionnaires locaux et des partenaires privés faire réaliser une étude sur la question Ce travail est une première nationale

par bien des aspects Cette recherche

eau potable dans

aussi précis que possible du patrimoine des canalisations

le département de la Manche et de jeter les bases une méthodologie suscep

eu pour objet de dresser un inventaire

tible être adaptée

autres départements

3.1 Méthodologie enquête

Le groupe de travail comprenant en particulier des enquêteurs anciens pro fessionnels des métiers de la distribution de eau choisis pour leurs connais sances des collectivités et des aspects techniques recensé pour chaque réseau les tron ons de canalisations et notamment la longueur du tron on sa date de pose son matériau et son diamètre Les données ont été collectées dans les documents des DGD décomptes généraux et définitifs des travaux recueillis pour essentiel dans les archives de la Direction Départementale de Agricul ture et de la Forêt de la Manche ou pour les données plus anciennes dans les pièces confiées aux Archives départementales En complément ont été sollicités les professionnels de eau sociétés fermières entreprises de pose) les bureaux études privés les Services techniques du Département de Agence de Eau ou les plans de réseaux détenus dans les collectivités

3.2 Représentativité au travail

La base de données ainsi mise en place compte plus de 5000 tron ons homogènes recensés dans les 118 réseaux de distribution du département Son traitement statistique et cartographique permet de dresser une image de état actuel du patrimoine et de reconstituer la manière avec laquelle est ef fectuée la réalisation de ce réseau ampleur du travail de collecte effectué of fre une base de données pour la quasi-totalité des collectivités enquête porte ainsi sur 86 des réseaux couvrant 96 de la population et 97 des volumes eau utilisés dans le département Ainsi inventaire affine sérieusement les longueurs globales de canalisa tions autrefois estimées plus grossièrement par autres enquêtes de Agence de eau le département de la Manche compte 12000 kilomètres de canalisa tions hors branchements ce qui en fait de loin sur le plan des longueurs le premier département du bassin Seine-Normandie La faible valeur de 40 ha bitants par kilomètre de tuyaux est ailleurs représentative une région habitat dispersé

Agence de Eau Seine-Normandie Conseil Général de la Manche/ACGEPA Association des Col lectivités Gestionnaires de Eau Potable et de Assainissement) Canalisateurs de France syndi cat professionnel des fabricants et poseurs de canalisations) Ont été prises en compte les canalisations stricto sensu et ont été exclus les branchements tuyaux allant du compteur de abonné la canalisation) titre indicatif le rapport est de 53 habitants par kilomètre de canalisations pour le Calvados 61 pour Eure 110 pour la Seine-Maritime et 21 pour Essonne

140 Jean-Michel Cador

ANNALES DE

OGRAPHIE

618

2001

Historique de la pose des canalisations

histoire de la pose de ce patrimoine peut être découpée en deux grandes phases bien distinctes de part et autre de année charnière 1973

4.1 Le développement de

adduction

940-1973

La reconstitution de historique de pose des canalisations eau potable met en lumière importance de la croissance de adduction eau des années après- guerre au milieu des années 1970 et plus précisément en 1973 qui mar que dans la région la fin une époque fig Cette période est celle de la gé néralisation de adduction eau dans les petites villes les bourgs et certains

secteurs ruraux en particulier le Cotentin Les longueurs posées ont ainsi pra tiquement doublé tous les ans durant cette époque passant de quelques di zaines de kilomètres annuels la fin de la guerre près de 1000 kilomètres pour

1973 Cette phase de croissance amorcée la fin des années 1940 présente une

nette allure exponentielle facilement modélisable avec la longueur annuelle posée en kilomètres le nombre années écoulées depuis t=0 en 1949

4.2 La fin de

144

adduction en milieu rural 1973-1998

partir de année 1973 la tendance inverse brutalement avec une phase

de chute très rapide en 1981 avant une lente stabilisation pendant une quinzaine années suivante fig La longueur annuelle posée passe alors de près de 1000 kilomètres une centaine seulement au début des années

1980 Cette période est celle de extension des réseaux la majeure partie de

espace rural Le taux global de décroissance est également bien rendu par un modèle exponentiel avec la longueur annuelle posée en kilomètres le nombre années écoulées depuis t=0 en 1973

117

partir du début des années 1980 les longueurs annuelles posées se limi tent une centaine de kilomètres par an en début de période avec une baisse continue sensible et linéaire hui Ces canalisations correspon dent achèvement de adduction eau en milieu rural notamment dans le Sud-Manche ou ailleurs pour la desserte des derniers écarts Une partie relève également de extension des réseaux dans les secteurs urbanisés en périphérie des villes comme Saint-Lô Cherbourg ou La Hague Enfin une faible part est mettre au compte du renouvellement de tron ons plus anciens évolution globale du patrimoine peut alors se résumer presque parfaite ment en kilométrage posé cumulé depuis origine une courbe allure lo gistique fig 2) typique de évolution dans le temps un bien équipement Mélard 1990 avec Lt la longueur totale en kilomètres posée un instant en années écoulées depuis t=0 en 1940

L=

00236.08377

Articles

Une géographie des canalisations eau potable dans la Manche

141

tat général du patrimoine et contrastes géographiques

5.1 Un patrimoine vieillissant

allure de la courbe précédemment décrite montre que ce patrimoine est

pour partie vieillissant En effet la moitié du réseau de la Manche date de plus

de plus de 20 ans adduction eau

ne est pas faite uniformément sur le territoire départemental mais

né en premier lieu les régions urbaines de Saint-Lô de Cherbourg et de Gran- ville Les âges moyens des réseaux fig montrent également la présence un grand nombre de petites communes seules dont les réseaux datent en moyen ne de immédiat après-guerre il agit des petites villes du département dé truites au cours du second conflit mondial et qui ont bénéficié la Reconstruction un réseau de distribution eau Dotées alors infrastruc tures la pointe du progrès technique ces petites collectivités ont pas eu endetter adduction étant entièrement prise en charge par Etat Les ré seaux eau potable ont vieilli depuis sans renouvellement et souvent avec peu entretien permettant la pratique un prix de eau du robinet particulièrement bas adduction eau est également ancienne sur certaines portions du littoral occidental dans les stations balnéaires

de 25 ans 25

de plus de 30 ans et 75

concer

longueur posée par an km 1000 900 800 700 première phase modèle exponentiel croissant seconde
longueur posée par an km
1000
900
800
700
première phase
modèle exponentiel croissant
seconde phase
modèle exponentiel décroissant
1949-73
1973-95
600
0144.t
-0117.t
500
6365.e
S-
400
-J
300
r-
200
100
l

Fig annéedes différentsLaAnnualposemoyenne1940 drinkingannuelletron deonspose1950waterdede launcanalisationscollectivitépipesréseau1960layingestpondéréeeaucalculéein Manche1970potablecommepar la danslongueurétant1980le ladépartementdesmoyennetron1990onsdesdeannées1995la Manchede pose

142 Jean-Michel Cador

ANNALES DE

OGRAPHIE

618

2001

Fig

90 80 cumulé/ linéaire logistique modèle 70 50 40 1940 1945 1950 1955 1960 1965
90
80
cumulé/ linéaire
logistique modèle
70
50
40
1940 1945 1950 1955 1960 1965 1970 1975 1980 1985 1990 1995
-MichelCador 1999

années depuis 1998 La constitution du patrimoine des canalisations dans le département de laManche The building-up of drinking water pipes patrimony in the department of Manche

Un deuxième ensemble de réseaux est formé par les unités de distribution du Centre de la Manche et de la fa ade orientale du Cotentin suivant axe routier Saint-Lô/Cherbourg passant par Valognes année moyenne de pose se situe dans la seconde moitié des années 1960 La troisième catégorie de réseaux est celle dont les années moyennes de pose sont comprises entre 1971 et 1974 dernière phase de adduction de masse dans la Manche Il agit des collectivités de la moitié occidentale du département de la pointe de la Hague la baie du Mont Saint-Michel Les plus grandes longueurs ont généralement été posées après 1975 pour la desserte des campagnes les bourgs possédant déjà un réseau depuis les années 1950 Enfin les réseaux du Sud-Manche sont caractérisés par une année moyen ne de pose postérieure 1974 Si les bourgs ont bénéficié une adduction eau contemporaine de celle des autres secteurs du département les campa gnes ont connu une desserte très tardive se prolongeant localement au milieu des années 1980 Ce fait tient la grande dispersion de habitat et la desertification de ces secteurs Ces espaces sont également ceux qui présen tent les consommations eau du robinet les plus faibles avec moins de 85 mètres cubes annuels par abonné contre le double souvent dans le centre de la Manche Cette sous-consommation est ailleurs pas sans poser de pro blèmes de stagnation eau dans les conduites et est origine un manque de rentabilité celle-ci étant nécessaire amortissement des infrastructures

Terme désignant une entité administrative assurant la distribution de eau il peut agir une commune seule ou un syndicat intercommunal

indice linéaire de consommation ILC rapport des volumes consommés dans un réseau

la lon

gueur de canalisations est inférieur 25 mètres cubes annuels par kilomètre contre plus de dans autres secteurs ruraux de la région voire plus de 10 en milieu urbain

Articles

Une géographie des canalisations eau potable dans la Manche

143

Année moyenne de pose pondérée par la longueur des canalisations 1945 1965 1965a1971 1971 1974
Année moyenne de pose
pondérée par la longueur
des canalisations
1945 1965
1965a1971
1971 1974
après 1974
données manquantes
Jean-Michel Cador 1999

Fig

Année moyenne de pose des canalisations AEP des réseaux de la Manche Mean year of drinking water pipes laying in the Manchets water supply networks

5.2

Un vieillissement inégal

L7 âge moyen un réseau comme toute moyenne peut refléter différentes histoires adduction eau avec plusieurs phases de pose plus ou moins lon gues et son étude doit accompagner un indice hétérogénéité de âge identifiant les infrastructures qui ont été constituées sur plusieurs périodes distinctes fig Le calcul de écart-type de âge des tron ons une collec tivité utilisé pour vérifier la proximité des années de pose année de pose moyenne pondérée se heurte au fait que les tron ons une même collectivité ont des longueurs différentes donc des poids statistiques différents Il fallu

tenir compte de cet état de fait en intégrant les longueurs des différents tron ons comme coefficients pondérateurs Cette option simple revient diviser tous les tron ons un même réseau de distribution eau en éléments un mètre de longueur et calculer écart-type des années de pose sur cette nou velle population statistique

écart-type

pondéré avec Ai année de pose un tron on année de pose

La formule suivante

donc été définie pour estimation un

144 Jean-Michel Cador

ANNALES DE

OGRAPHIE

618

2001

moyenne pondérée du réseau Li la longueur de chaque tron on du réseau et le nombre de tron ons de la collectivité en question

(V V2

é=1

ZDeux grands pôles très hétérogènes en âge se distinguent il agit de la région de Saint-Lô et du centre de la Manche une part de celle de Cher bourg et de son extension vers La Hague autre part Cette hétérogénéité se manifeste également de manière plus localisée dans des régions urbaines comme Coutances Avranches Valognes Granville ou dans les secteurs bal néaires comme Barneville-Carteret ou Agon-Coutainville Ces réseaux sont caractérisés par un noyau ancien pouvant dater du début du siècle ou de en tre-deux guerres puis des éléments datant de la Reconstruction et des tron-

Ecart-type pondéré par la longueur des canalisations de année de pose réseau hétérogène en âge
Ecart-type pondéré par la longueur
des canalisations de année de pose
réseau hétérogène en âge
plus de 10 années
de
10 années
moins de
années
réseau homogène en âge
données manquantes
Jean-Michel Cador 1999
Fig
Hétérogénéité de âge des réseaux
Heterogeneousness of water networks ages

Articles

Une géographie des canalisations eau potable dans la Manche

145

cons plus modernes correspondant accroissement de ces villes ou de leur périphérie pour les dernières années

Géographie des matériaux

6.7 Matériaux utilisés

Le choix des matériaux posés au cours des années dépend la fois de choix techniques ou économiques et de la disponibilité sur le marché de ces maté riaux qui ont connu de nombreux progrès depuis 40 ans De ce fait la géographie des matériaux reflète essentiellement la période de pose mais éga lement la densité de habitat en effet en fonction des diamètres posés des matériaux différents sont utilisés selon leurs caractéristiques techniques no tamment la résistance la pression de service Ainsi le PVC polychlorure de vinyle est en usage pour les diamètres inférieurs 150 millimètres les plus fréquents en milieu rural et la fonte ductile pour les diamètres supérieurs du

fait de sa résistance aux fortes pressions et gros débits des milieux urbains ou des régions aux fortes variations saisonnières de population Le patrimoine actuel compte six matériaux différents pour les canalisa

Le principal en longueur est le PVC qui connut des débuts discrets

tions

dans les années 1960 pour devenir le principal matériau pour les petits diamè

tres avec près des deux tiers des linéaires actuels Il peut se révéler sensible au vieillissement selon les conditions de température et surtout de pression aux

quelles il est soumis Dès 1970 80

des longueurs posées dans la Manche

étaient constituées de PVC ce qui montre le caractère rural des linéaires tirés

durant cette période La fonte grise utilisée depuis fort longtemps fut posée la fin des

années 1960 principalement et représente 17 du linéaire Elle est fragile aux chocs et particulièrement sensible aux surpressions Dans de nombreux sec

mal vieilli car elle supporte difficilement

les travaux se déroulant proximité Le principal problème vient toutefois des

joints et branchements en plomb qui lui sont généralement fixés Matériau largement utilisé depuis le début des années 1970 la fonte duc tile avec 11 du total départemental représente hui la totalité des gros diamètres installés soit la moitié des linéaires actuellement posés amiante-ciment en usage surtout depuis le début des années 1960 tend être de moins en moins utilisé depuis 20 ans Ses conséquences sur la santé sont discutées et il devra probablement être remplacé titre préventif Enfin acier posé de 1955 1965 environ existe état de traces comme le PEHD polyethylene haute densité) plus fréquent pour les branchements

teurs comme en milieu urbain elle

10 Les matériaux utilisés pour les branchements sont généralement différents de ceux des canalisa tions Le plomb fut par exemple largement utilisé pour les branchements des abonnés ou les joints entre canalisations mais pas pour les canalisations elles-mêmes ce qui explique son absence dans le présent recensement

146 Jean-Michel Cador ANNALES DE OGRAPHIE 618 2001 Tab Répartition des linéaires de canalisations AEP
146
Jean-Michel Cador
ANNALES DE
OGRAPHIE
618
2001
Tab
Répartition des linéaires de canalisations AEP alimentation en eau potable dans le
département de la Manche par matériau
Distribution of drinking water pipes classified by materials Manche
Matériau
Kilomètres
PVC
720
64
Fonte grise
110
17
Fonte ductile
378
11
Amiante-ciment
805
7
Acier
88
1
PEHD
0
Tab
Les grandes phases de adduction eau dans le département de la Manche
Main stages of layout of drinking pipes in Manche
Période Traits marquants 1940-1955 Utilisation quasi exclusive de la fonte grise Adduction dans le Centre-Manche
Période
Traits marquants
1940-1955
Utilisation quasi exclusive de la fonte grise
Adduction dans le Centre-Manche le Cotentin et autour des villes
1955-1965
La fonte grise reste le principal matériau
Période de transition apparition du PVC et de amiante-ciment
1965-1970
Les grands changements
déclin rapide de la fonte grise
géné
ralisation de usage du PVC apparition de la fonte ductile disparition
progressive de acier
1970-1975
Le PVC domine très largement La fonte ductile reste très secondaire
Disparitions progressives de la fonte grise et de amiante-ciment
1975-1999
Effondrement du rythme de la pose de canalisations AEP Achève
ment de adduction en milieu rural Sud-Manche)

6.2 Répartition dans espace eres matériaux de canalisations

Caractéristique avant tout du milieu rural faibles diamètres de canalisations

le PVC est quasi-exclusif dans le sud de la Manche fig et dominant par tout ailleurs avec un pourcentage décroissant vers le nord et la fa ade littora le secteurs la fois adductions anciennes et aux diamètres plutôt importants du fait des villes et des besoins saisonniers Il représente plus de 60 80 des linéaires de réseaux dans le sud et le centre du département rarement moins de 40 dans le nord Les autres matériaux comme la fonte grise ne do minent exceptionnellement mais sont bien présents dans les villes ad duction ancienne région de Saint-Lô de Cherbourg petites villes du Bocage ou du Cotentin)

amiante-

ciment ou la fonte ductile) sont bien souvent localisés dans les secteurs lit toraux combinant villes ou bourgs adduction ancienne quartiers pavillon-

Les réseaux présentant les matériaux les plus variés PVC associé

Articles

Une géographie des canalisations eau potable dans la Manche

147

naires plus récents et front de mer très gros diamètres de canalisations autant espaces ayant connu des phases de croissance étalées sur plusieurs époques depuis la guerre amiante-ciment concerne essentiellement les ré seaux du nord du Cotentin et plus localement des bourgs du sud de la Man che mais il représente généralement moins de 20 des réseaux de ces régions et très localement des valeurs supérieures

en pourcentage de la longueur des canalisations des réseaux plus de 80 de 60 80
en pourcentage de la longueur
des canalisations des réseaux
plus de 80
de 60
80
moins de 60
données manquantes
Jean-Michel Cador 1999

Fig

Le PVC dans

PVC polyvinyl chloride in drinking water networks of Manche

les réseaux de la Manche

Applications

la programmation du renouvellement

7.1 Un rythme actuel de renouvellement trop lent

Un tel inventaire des canalisations alimentation en eau potable permet de dresser un état relativement précis de historique de la pose et donne une ima ge fidèle de état de vieillissement du patrimoine Au taux actuel de pose des canalisations avec moins de 100 kilomètres annuels et en considérant tous les travaux comme du renouvellement il faudrait plus un siècle pour remplacer les tuyaux existants ce qui dépasse de toute évidence la durée de vie des ma-

148 Jean-Michel Cador

ANNALES DE

OGRAPHIE

618

2001

tériaux âge médian du réseau de la Manche qui est de 25 ans doit en tout cas alerter les responsables de la gestion de eau élus locaux maires et prési dents de syndicat en premier lieu ainsi que leurs financeurs potentiels que sont principalement les Conseils généraux

7.2 Des facteurs déclenchants

Si âge est pas le seul critère prendre en compte certains indices permettent de dresser une liste des canalisations remplacer dans les 10 années venir Il agit des très vieux matériaux comme la fonte grise par exemple ou acier Outre un âge avancé pour ces tron ons élément important dans le déclen chement du renouvellement est la présence de branchements et de joints en plomb dont la dépose est rendue obligatoire pour raisons de santé publique comme imposent les nouvelles normes européennes Des raisons techniques comme la fragilité aux chocs de ces matériaux et des raisons économiques les coûts ouverture et de réfection de la voirie font il est impensable de chan

ger les branchements fixés aux canalisations sans renouveler celles-ci en même temps De même les suspicions concernant amiante-ciment sont des facteurs qui devraient accélérer le remplacement des tron ons concernés par des maté riaux plus modernes comme le PVC ou la fonte ductile

Les canalisations

renouveler dans la Manche dans un délai assez court

10 ans par exemple représentent donc selon ces critères 2110 kilomètres

pour la fonte grise 805 kilomètres pour amiante-ciment et 88 kilomètres pour acier donnant un total de près de 000 kilomètres soit 25 du linéaire actuel

7.3 Une lourde facture

Dans hypothèse un renouvellement par des canalisations de mêmes diamè tres une grille de tarifs été établie avec remplacement des petits diamètres

par du PVC et des gros diamètres par de la fonte ductile Le prix incluant tous les frais de matériaux ouverture et de remise en état de la chaussée de contrôles de taxes etc varie de manière exponentielle avec le diamètre La base de données initiale donc permis le calcul une valeur en francs actuels de chaque tron on puis du patrimoine global de la Manche en canalisations alimentation en eau il élève 26 milliards de francs Dans un second

temps estimation du coût des travaux les plus urgents

les tron ons

Quels que soient les modes de financement du renouvellement qui seront proposés les tron ons changer représenteront une somme de plus de 500 francs par abonné en moyenne dans le département étaler sur 10 ans pour la plupart des réseaux Localement des valeurs de plus de 000 francs par abonné sont obtenues soit plus de 500 francs par an Rapportées au mètre cube eau consommé les sommes mobiliser sont ordre de 25 francs

engager

été faite

remplacer représentent 765 millions de francs

11 Les Agences de eau ne financent pas

12 II agit de renouvellement simple le cas du renforcement occasion des travaux ne peut être pris en compte

heure actuelle le renouvellement des réseaux

Articles

Une géographie des canalisations eau potable dans la Manche

149

pendant 10 ans pour les réseaux les plus concernés Il agit pour essentiel des secteurs adduction ancienne que sont les régions de Saint-Lô plus gé néralement du centre de la Manche de la fa ade orientale du Cotentin puis secondairement de la fa ade occidentale avec plus de 20 voire 30 des linéai res changer Les coûts sont élevés en raison de la part importante des vieux tron ons fonte grise et acier datant de la Reconstruction et des forts diamè tres rendus nécessaires pour la satisfaction des besoins élevés

Conclusions et perspectives

La méconnaissance un patrimoine construit en près de 50 ans pour essen

tiel

pratiques tarifaires basses sur le prix de eau du robinet de nombreuses col

lectivités assurant pas le renouvellement au fur et mesure du vieillissement de leur réseau ou pour les bénéficiaires de la Reconstruction ayant pas

emprunts

eau distribuée abonné le prix de entretien et surtout celui des provisions

pour le renouvellement Le retard pris est désormais manifeste Le moment inéluctable se dessine du changement de certaines canalisations et de nom

breuses collectivités ne pourront pas faire face aux dépenses et aux emprunts ce qui risque de se traduire alors par une envolée du prix de eau inventaire réalisé permet de tirer une sonnette alarme en quantifiant effort accomplir par les gestionnaires pour les dix années venir La carto graphie des secteurs concernés indique acuité des problèmes dans le centre du département le nord du Cotentin ou sa fa ade littorale occidentale ainsi que pour les petits bourgs adduction ancienne Les sommes investir font du renouvellement des canalisations eau potable un enjeu majeur de amé nagement régional encore trop peu pris en compte La présente étude per mis aux professionnels des canalisations aux élus et responsables des grands organismes publics de financement de mesurer importance des énergies et

des moyens

été constitué et cette

Aménagement du Territoire et de Environnement

mobiliser Un groupe de travail sous égide du Ministère de

avoir inclus dans le coût de

abouti

une dégradation lente mais sûre de celui-ci encouragée par les

rembourser Rares sont les réseaux

approche va être étendue autres départements-ateliers en vue de la mise en place une synthèse nationale sur la question approche spatiale permet de reconstituer histoire de adduction de la mettre en parallèle avec les grandes données historiques et géographiques du département montrant par exemple que la gestion de eau potable est pas un thème purement technique Sur un plan plus immédiat étude réalisée fournit des indicateurs chiffrés et localisés même aider les décideurs mieux cibler leurs interventions techniques ou financières et mieux répartir les efforts dans le temps

GEOPHEN UMR 6554 Université de Caen Basse-Normandie Esplanade de la Paix BP 5186 14032 Caen cedex Email cador@geo.unicaen.fr

150 Jean-Michel Cador

ANNALES DE

OGRAPHIE

618

2001

tude réalisée par le laboratoire GEOPHEN LETG UMR 6554-CNRS Littoral environnement télédétection géomatique Université de Caen Basse- Normandie) la demande et avec la participation financière de Agence de Eau Seine-Normandie du Conseil général de la Manche de Association des collectivités gestionnaires de eau potable et de assainissement ACGE- PA et de Canalisateurs de France

Bibliographie

CadorUniversitéJ.-M 1998)de CaenLe patrimoineAgence de desEaucanalisationsSeine-Normandieeau potableACGEPAduCanalisateursdépartementdedeFrancela MancheRap port étude 150 et poster 70 68cm Cador j.-M 1992) Consommations en eau potable et rendements de réseaux en Basse-Normandie Département de la Manche année 1991 Université de Caen Agence de Eau Seine-Norman die Rapport étude 30 Cador J.-M 1995) valuation des priorités intervention en matière de rendements de réseaux eau potable bassin Seine-Normandie année 1993 Université de Caen Agence de Eau Sei ne-Normandie Rapport étude 33 Eisenbeis 1994) Modélisation statistique de la prévision des défaillances sur les conduites eau potable ENGEES CEMAGREF 248 Herz 1994) Prévision du taux de renouvellement dans différents réseaux eau potable Actes du Colloque sur le renouvellement des réseaux eau potable 20-21 octobre 1994 AGHTM Pollutec 59-73 Kugler J. Lapierre 1994) Analyse prédictive en vue du renouvellement un réseau de distribu tion eau potable Actes du Colloque sur le renouvellement des réseaux eau potable 20-21 octobre 1994 AGHTM Pollutec 9-24 Lamande 1994) tudes diagnostic synthèse et incidence sur le renouvellement Actes du Collo que sur le renouvellement des réseaux eau potable 20-21 octobre 1994 AGHTM Pollutec

Mélard

25-42

1990) Méthodes de prévision

court terme Bruxelles ditions Ellipses 466