Vous êtes sur la page 1sur 4

I.

1-Dimensionnement de la transmission du circuit de translation


D’après le cahier de charge nous avons pour le mouvement de translation de
l’engin les données suivantes :
Effort de traction maximal : FT=100.8 KN
Vitesse de translation maximale : VMax=20 km/h
Rayon des roues motrices: R=0.52 m

- Puissance apparente : Papr=FT. VMax=100,8.103.(20*1000/3600)=560 Kw


- Pression de service : 350 bar
Dimensionnement des moteurs hydrauliques
P
On a : Papm  apr
 Rm
  
C ym .N max [l / min] 
Papr [ Kw].600
4. mm . Rm .p max [bar ]
560  600
A.N : C ym .N max [l / min]   252.56l / min
4  0.95  350
Référence Cy(cm3/tr) N (tr/min) Cy.N (l/min)
F11-19 19 9000 171
F11-150 150 3000 450
F11-250 242 2700 653.4

Tableau 1 : les références sont d’après Catalogue HY17-8249/US


Le moteur retenu est :
Référence : F11-150
Cy=150 cm3/tr
ηvm=0.97
ηmm=0.95
(∆p)max=350 bar
Nmax=3000 tr/min

Dimensionnement de la pompe
Papr [ Kw].600.
 C yp .N p. max [l / min] 
Papr
On a : Papp 
 Rm . glm  glm . Rm . vmp .p max [bar ]
560  600  1
A.N : C yp .N p max [l / min]   1096.6l / min
0.97  0.95  0.95  350
Référence Cy(cm3/tr) N (tr/min) Cy.N (l/min) Tableau 2 :
TVW 360 360 1800 648 les références
TVW 500 500 1800 900 sont d’après
TVW 750 625 1800 1125 EATON,
Vickers
La pompe retenue :
Référence : TVW 750
Cy=625 cm3/tr
ηvp=0.95
ηglp=0.91(pour 100% du débit)
(∆p)max=350 bar
Npmax=1800 tr/min
Vérification :
La vitesse de l’engin :
 C yp .N p . vp 
2. . . vm
2. .N max  4 .C m 
Vmax  .R   y  .R  210km / h 20km / h
60 60
La pression est :
p max  Cm.2  Fmaxm .R.  100800  0.52  716.3bar 350bar
C y . mm C y . mm 242  0,95

Le choix n’est pas satisfaisant donc il faut prévoir une solution ?


Une solution consiste à utiliser un réducteur de vitesse dont le rapport de réduction
remédie au problème de la pression et de la vitesse en même temps.
Donc le réducteur mécanique va se présenter comme un réducteur de vitesse et
aussi un multiplicateur de couple, ce qui va répondre à notre besoin qui est réduire le
couple demandé au niveau de l’arbre du moteur hydraulique.
Le rapport de réduction est :

r
 r  0.095
m
On adopte le rapport de réduction :

1
r
10

Donc :
p max .C ym . mm . Rm r.F .R.
r  p max  m max
C.2 C y . mm . Rm
- (∆p)max=38 bar<350 bar
 C yp .N p . vp 
2. . .r . vm
2. .N max  4 .C m 
- Vmax  .R   y  .R  21km / h
60 60
Conclusion :
Avec l’introduction d’un réducteur de rapport 1/10, la pression et la vitesse de
l’engin sont bien adaptées.

Dimensionnement de la pompe de gavage:

On a :Qf=QfM+ QfP
Pour simplifier le calcul on prend : QfM=QfP
D’apres le catalogue on a : Qpth =CyP*Np=1125 l/min et ηV=0.95
 Qprelle= Qpth* ηV=1068 l/min
Donc : QfP= Qpth- Qprelle=57 l/min
 Qgavage=114 l/min

Qgavage 114 *1000


Cy    67.38 cm3/tr
Np.v 1800 * 0.94
On choisir une pompe a engrenage a cylindre fixe modèle :PGP-517-0700 (voir annexe)

Remarque

Le rapport de réduction ainsi obtenu est relativement important, ce qui engendre un


réducteur trop encombrant, mais on peut le garder sous prétexte qu’il existe des
trains épicycloïdaux qui offrent des rapports de réduction importants.