Vous êtes sur la page 1sur 3

Lycée Galilée Série scientifique (S) Sciences de l'ingénieur

Cours La loi d’ohm et association de résistances

1. LOI D’OHM
1.1. La loi d’Ohm

La relation liant la tension aux bornes d’une résistance et le courant qui la


traverse s’appelle la loi d’Ohm :
i

u R

1.2. Puissance électrique échangée


A B
 Lorsque l’on relie un dipôle générateur et un dipôle i
récepteur, ils ont en commun l’intensité i du courant
R1
électrique et la tension aux bornes u. u

 La puissance électrique instantanée échangée par les 2 D C


dipôles est notée p et elle s’exprime en Watts (W).

p=ui

 Ordre de grandeur, multiples et sous-multiples souvent utilisés dans les domaines :


- de l’électronique (circuits intégrés, transistors) : µW (10-6 W), mW (10-3 W), W ;
- de l’électronique de puissance : W, kW (103 W);
- de l’électrotechnique (moteurs, alternateurs de centrales) : kW (103 W), MW (106 W).

1.3. Association série

Des dipôles sont associés en série lorsqu’ils sont traversés par le même courant.

A Rn B La résistance équivalente de plusieurs


R1 R2
résistances associées en série est égale à la
somme de ces résistances :

A Req B Req = R1 + R2 + ….+ Rn

Remarques :
- la résistance équivalente est plus grande que la plus grande des résistances
- si l’on associe N résistances de même valeur, Req = N  R

Classe de 1ère SO6-C 3 Page 1/3


Lycée Galilée Série scientifique (S) Sciences de l'ingénieur

1.4. Association dérivation (parallèle)

Définition : Des dipôles sont en dérivation lorsqu'ils sont soumis à la même tension.

Exemple : associons trois résistances en parallèle et cherchons la résistance équivalente.

Des dipôles sont associés en parallèle (ou en dérivation) lorsqu’ils sont soumis à la même tension.

A La résistance équivalente de plusieurs


A résistances associées en parallèle est définie
par la relation suivante :

R1 R2 Rn Req 1
Req 
1 1 1
  ... 
R1 R2 Rn
B
B

Remarques :

- la résistance équivalente est plus petite que la plus petite des résistances
- si l’on associe N résistances de même valeur, RP = R / N
- si l’on associe seulement 2 résistances en parallèle, la résistance équivalente est :

R1  R2
Req 
R1  R2

1.5. Diviseur de tension

Définition : on est en présence d'un diviseur de tension chaque fois que des résistances sont
branchées en série c'est-à-dire traversés par le même courant.

Montage :

Cherchons une relation donnant U2 en fonction de U1 ; R1 et R2 :

Classe de 1ère SO6-C 3 Page 2/3


Lycée Galilée Série scientifique (S) Sciences de l'ingénieur

1.6. Diviseur de courant

Définition : on est en présence d'un diviseur de courant chaque fois que des résistances sont
branchées en dérivation, c'est-à-dire soumis à la même tension.

Cherchons une relation donnant I2 en fonction de I , R1 et R2 :

1.7. Le théorème de Millman


Le théorème de Millmann provient directement de la
loi des nœuds et des mailles.
On désire connaître la valeur de la tension uA.
Après simplification

u1 u2 u3
 
R1 A R2 R1 R2 R3
uA 
1 1 1
 
R1 R2 R3

R3
uA u2
u1

u3

Classe de 1ère SO6-C 3 Page 3/3