Vous êtes sur la page 1sur 9

Chapitre 8 – Table de routage : examen détaillé

1/9
8,0 Présentation du chapitre
8,0,1 Présentation du chapitre
- étude plus détaillée des protocoles de routage

8,1 Structure de la table de routage


8,1,1 Travaux pratiques de topologie
8,1,2 Entrées de table de routage
- réseaux connectés directement
- routes statiques
- protocoles de routage dynamique
Note: - les éléments sont présentés hiérarchiquement par classe
- cela facilite également la recherche

8,1,3 Routes de niveau 1


- il s'agit d'une route avec un masque inférieur ou égal au masque par classe
de l'adresse réseau
- exemples : - route par défaut car 0,0,0,0/0
- route réseau (masque de l'adresse égal masque par classe de
l'adresse)
- route de super-réseau (masque de l'adresse inférieur masque par
classe de l'adresse)
- source : réseau connecté directement, route statique, protocole de routage
dynamique

- à noter : une « Meilleure Route » est une route qui contient une interface de
sortie

8,1,4 Routes parent et enfant : réseaux par classe


- Dans la table de routage,
- les routes parent (niveau 1)
- ne contiennent pas d'adresse IP de tronçon suivant ni d'interface
de sortie
- indiquent la présence de routes enfant (niveau 2)
- sont créées pour les routes :
- encodées dans la table et
- ayant un masque égal ou supérieur au masque par classe
de l'adresse
- les routes-enfant (niveau 2)
- sont des sous-réseaux d'une adresse par classe d'un réseau
- peuvent être comme les routes de niveau 1
- un réseau connecté directement,
- une route statique,
- créée par un protocole de routage dynamique
- contiennent l'adresse de trroçon suivant ou un interface de sortie
(meilleure route)

- à noter: - le classement des routes dans la table de routage se fait toujours


en fonction des classes même si c'est un protocole de routage sans
classe qui en est la source
Chapitre 8 – Table de routage : examen détaillé
2/9
- une route parent n'existe que s'il y a au moins une route enfant

8,1,5 Routes parent et enfant : réseaux sans classe


- La table de routage
- présente son découpage en sous-réseaux variables ou non (selon la
topologie)
- classe ses routes dans une logique par classe
- affiche
- le libellé de classe de la route parent
- le libellé de masque des routes enfants

8,2 Processus de recherche de la table de routage


8,2,1 Étapes du processus de recherche de la table de routage
8,2,2 Correspondance la plus longue : routes de niveau 1
8,2,3 Correspondance la plus longue : routes parent de niveau 1 et
enfant de niveau 2

En vue de la meilleure (ou la plus longue en nombre de bits de poids fort)


correspondance avec l'adresse IP de destination :
- examen des routes de niveau 1 (y compris routres de réseau et de super-
réseau)
- si match: transfert
- sinon passage à l'analyse de la route parent
- examen des routes enfants (de sous-réseau)
- si match: transfert
- sinon passage à l'analyse du comportement de routage
- si routage par classe : suppression du paquet
- si routage sans classe : recherche de routes de niveau 1 y compris la route
par défaut
- si match: transfert
- sinon supression du paquet
Note: si une route est indiquée à l'aide d'une interface de sortie, le
concordance doit cependant être étabblie entre cette interface et la route à
laquelle cette interface mène.

8,3 Comportement du routage


8,3,1 Comportement du routage par classe et sans classe
Indépendamment du protocole, un comportement de recherche des routes
peut être choisi - via les commandes
- ip classeless --> recherche par classe
- no ip classless --> recherche sans classe
- toutes deux observable via show running-config

POUR INFO : A PARTIR DE CE POINT, SEULS LES NOUVEAUX CONTENUS DE


Chapitre 8 – Table de routage : examen détaillé
3/9
FORMATION SONT REPRIS DANS CES RESUMES. LES REDITES DE CHAPITRES
ANTERIEURS NE SERONT PLUS REPRIS.

8,3,2 Comportement de routage par classe : no ip classless


- no ip classless était avant IOS 11,3 un comportement par défaut des routeurs
cisco
- no ip classless et ip classless sont des commandes de configuration globale

8,3,3 Comportement de routage par classe : processus de recherche


- exemple

8,3,4 Comportement de routage sans classe : ip classless


- comportement idéal pour les réseaux discontinus et les super-réseaux CIDR
- exemple

8,3,5 Comportement de routage sans classe : processus de recherche


- exemple
- synthèse en situation réelle

8,4 Travaux pratiques de table de routage


8,4,1 Etude du processus de recherche de table de routage
Labo 841 à faire
PT 841 à faire

8,4,2, Travaux pratiques sur la commande show ip route


Labo 842 à faire
PT 842à faire

8,5 Résumé du chapitre


8,5,1 Résumé et révision
La compréhension de la structure et du processus de recherche de la table de
routage peut être un outil important lors de la vérification et du dépannage de
réseaux. Savoir quelles routes doivent être incluses ou non dans la table de
routage est une compétence essentielle lors du dépannage de problèmes de
Chapitre 8 – Table de routage : examen détaillé
4/9
routage.
La table de routage IP Cisco est structurée par classe. Cela signifie qu’elle
utilise les adresses par classe par défaut pour organiser les entrées de route.
La source d’une entrée de routage peut être un réseau connecté directement,
une route statique ou une route dynamique de protocole de routage.
Ce chapitre vous a présenté les routes de niveaux 1 et 2. Une route de niveau
1 peut être une meilleure route ou une route parent. Une meilleure route de
niveau 1 est une route dont le masque de sous-réseau est égal ou inférieur au
masque par classe par défaut du réseau et qui possède une adresse de tronçon
suivant ou une interface de sortie. Par exemple, une route acquise via RIP et
possédant l’adresse réseau 192.168.1.0 et un masque réseau /24 est une
meilleure route de niveau 1. Ces routes sont affichées dans la table de routage
sous forme d’entrée de route unique, telle que : R 192.168.1.0/24 [120/1] via
172.16.2.2, 00:00:25, Serial0/0/0.
Une route parent est un autre type de route de niveau 1. Une route parent de
niveau 1 est automatiquement créée à chaque ajout d’un sous-réseau à la
table de routage. La route de sous-réseau est aussi appelée route enfant de
niveau 2. La route parent est un en-tête des routes enfant de niveau 2. Voici un
exemple de route parent de niveau 1 et de route enfant de niveau 2 :
172.16.0.0/24 is subnetted, 1 subnets
R 172.16.1.0 [120/1] via 172.16.2.1, 00:00:07, Serial0/0/0
Les masques de sous-réseau des routes enfant sont affichés dans la route
parent, sauf si VLSM est utilisé. Avec VLSM, la route parent affiche le masque
par classe par défaut et le masque de sous-réseau est inclus dans les entrées
de route VLSM individuelles.
Ce chapitre vous a également présenté le processus de recherche de la table
de routage. Lors de la réception d’un paquet par le routeur, le routeur
recherche la plus longue correspondance avec l’une des routes de la table de
routage. La plus longue correspondance est la route qui possède le plus grand
nombre de bits les plus à gauche identiques entre l’adresse IP de destination
du paquet et l’adresse réseau de la route dans la table de routage. Le masque
de sous-réseau associé à l’adresse réseau dans la table de routage définit le
nombre minimum de bits qui doivent correspondre pour obtenir une
correspondance.
Avant de rechercher une correspondance dans les routes enfant de niveau 2
(sous-réseaux), il doit exister une correspondance avec la route parent de
niveau 1. Le masque par classe du parent détermine le nombre de bits qui
doivent correspondre avec la route parent. S’il existe une correspondance avec
la route parent, les routes enfant sont examinées afin de trouver une
correspondance.
Que se passe-t-il lorsqu’une correspondance est trouvée avec la route parent
mais aucune avec les routes enfant ? Si le routeur utilise le comportement de
routage par classe, aucune autre route ne fait l’objet d’une recherche et le
paquet est supprimé. Le comportement de routage par classe était le
comportement de routage par défaut sur les routeurs Cisco antérieurs à IOS
11.3. Le comportement de routage par classe peut être appliqué à l’aide de la
commande no ip classless
Le comportement de routage sans classe est devenu le comportement de
routage par défaut depuis IOS 11.3. S’il existe une correspondance avec une
Chapitre 8 – Table de routage : examen détaillé
5/9
route parent mais avec aucune des routes enfant, le processus de la table de
routage poursuit sa recherche d’autres routes dans la table de routage, y
compris la route par défaut (si disponible). Le comportement de routage sans
classe est appliqué à l’aide de la commande ip classless.
Les routes vers les réseaux sont ajoutées à la table de routage à partir de
diverses sources, telles que les réseaux connectés directement, les routes
statiques, les protocoles de routage par classe et les protocoles de routage
sans classe. Le processus de recherche (comportement de routage par classe
ou sans classe) est indépendant de la source de la route. Une table de routage
peut acquérir des routes d’un protocole de routage par classe tel que RIPv1,
tout en utilisant un comportement de routage sans classe (no ip classless) pour
son processus de recherche.
Chapitre 8 – Table de routage : examen détaillé
6/9
Chapitre 8 – Table de routage : examen détaillé
7/9
Chapitre 8 – Table de routage : examen détaillé
8/9

PT 851 : à faire

Autres sources d’informations


L’ouvrage d’Alex Zinin, Cisco IP Routing (Routage IP Cisco, en anglais),
constitue une excellente référence sur la structure de la table de routage et le
processus de recherche. Cet ouvrage aborde de manière approfondie les points
présentés dans ce chapitre.
Le chapitre 4 de Cisco IP Routing, Routing Table Maintenance (Maintenance de
la table de routage), comprend les sections suivantes :
Comparison of Route Sources (Comparaison des routes source)
Representation of Routing Information and Interfaces (Représentation des
informations de routage et des interfaces)
Routing Table Structure (Structure de la table de routage)
Route Source Selection (Sélection de la source de route)
Chapitre 8 – Table de routage : examen détaillé
9/9
Routing Table Initialization (initialisation de la table de routage)
Asynchronous Table Maintenance (Maintenance d’une table asynchrone)
Route Resolvability (Résolution des routes)
Dynamic Route Processing (Traitement des routes dynamiques)
Static Route Processing (Traitement des routes statiques)
Manual Routing Table Clearance (Suppression manuelle de la table de routage)
Default Route Selection (Sélection d’une route par défaut)