Vous êtes sur la page 1sur 12

MECANIQUE Doc 1/12

COURS Fonction guidage en rotation

1. PRESENTATION DU SYSTEME « POSTE AUTOMATIQUE DE PLIAGE.


1.1. Mise en situation :
Dans les ateliers de lavage des véhicules,
ils ont utilisés l’air sous pression pour
nettoyer les tapis de véhicule et pour gonfler
les pneus ce dernier est créé par un
compresseur d’air qu’on va l’étudier dans ce
cour.

1.2. Fonctionnement :

Lorsque le volant tourne, entraîné


lui-même par une machine
électrique, le piston est animé d’un
mouvement alternatif quasi
sinusoïdal.
Lorsqu’il descend, la pression dans
le cylindre diminue. Dès qu'elle est
inférieure à celle en amont du
clapet d’aspiration, celui-ci s'ouvre,
laissant l'air entrer à l'intérieur.
(Aspiration)Lorsqu’il monte, la
pression dans le cylindre
augmente. Dès qu'elle dépasse la pression au-dessus du clapet de refoulement, celui-ci s’ouvre
et laisse échapper l’air vers la sortie. (Échappement)
MECANIQUE Doc 2/12
COURS Fonction guidage en rotation
MECANIQUE Doc 3/12
COURS Fonction guidage en rotation

2. GENERALITE AU SUJET DU GUIDAGE EN ROTATION.

La solution constructive qui réalise une liaison pivot est appelée guidage en rotation.
Le guidage en rotation est nécessaire dans de nombreux cas (moteurs, roues de véhicules,
hélices d’avion ou de turbine…).
On appelle arbre le contenu, logement ou alésage le contenant.

3. FONCTIONS A ASSURER.
Le guidage en rotation en phase d’utilisation doit assurer les fonctions suivantes :

 Positionner l’arbre et le logement : notions de jeu et de précision de guidage ;


 Permettre un mouvement relatif (rotation) : notions de rendement et de vitesse de rotation ;
 Transmettre les efforts : dimensionnement des pièces et durée de vie du montage ;
 Résister au milieu environnant : fiabilité, matériaux, étanchéité, protection, etc.…
 Etre d’un encombrement adapté (voire minimal) ;
 Minimiser les niveaux de bruit et de vibrations.

4. TYPOLOGIE DES SOLUTIONS.


Il existe 4 solutions principales permettant de réaliser un guidage en rotation :
 par contact direct ;
 par interposition d'une bague de frottement ;
 par interposition d'éléments roulants ;
 par interposition d'un film d'huile.
MECANIQUE Doc 4/12
COURS Fonction guidage en rotation

5. LES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES.

5.1. Contact direct :


Le guidage en rotation est obtenu par contact direct des
surfaces cylindriques arbre/logement (figure 1).
Des arrêts suppriment les degrés de liberté en
translation. Ce guidage est peu précis, mais le coût est
très faible. Son utilisation est limitée à des vitesses de
rotation faibles et des efforts faibles.

Avantages Inconvénients

Coût peu élevé Frottements

Domaine d’utilisation :
A cause des risques d’échauffement, cette solution est à réserver aux domaines suivants :
 Faibles vitesses ;
 Efforts transmissibles peu élevés.
MECANIQUE Doc 5/12
COURS Fonction guidage en rotation

5.2. Bagues de frottement :


Le principe du contact direct est amélioré en interposant des bagues de frottement qui vont :
 Diminuer le coefficient de frottement ;
 Augmenter la durée de vie de l’arbre et du logement ;
 Diminuer le bruit ;
 Reporter l’usure sur les bagues.

5.2.1 COUSSINETS :
Les coussinets sont des bagues cylindriques en bronze ou en matière
plastique, épaulée ou non.
Ils sont montés "serré" dans l’alésage et "glissant" au niveau de l'arbre.
Certains coussinets sont autolubrifiants : ils sont obtenus par frittage
(compression de poudre à température élevée) et sont donc poreux. Les
porosités contiennent du lubrifiant qui, sous l’effet centrifuge du
mouvement, est aspiré et forme un coussin d’huile. A l’arrêt,
le lubrifiant reprend sa place par capillarité.

5.2.2 ARTICULATIONS SPHERIQUES :


Une articulation sphérique est comparable à une liaison rotule. Elle est constituée de
deux bagues aux surfaces sphériques complémentaires. Ces composants permettent de
corriger des défauts au niveau des arbres : alignement, flexion,…
MECANIQUE Doc 6/12
COURS Fonction guidage en rotation

Avantages Inconvénients
 Réduction du frottement
 Encombrement en longueur
 Augmentation de la durée de vie
 Sensible aux défauts d’alignement
(changement du coussinet)
(sauf articulation sphérique)
 Réduction du bruit
 Capacité de charge inversement
 Encombrement radial réduit
proportionnelle à la vitesse
 Coût réduit

5.3. Les éléments roulants :


5.2.3 PRINCIPE :

En remplaçant le frottement par


glissement par du roulement, on
diminue la puissance absorbée.
Le rendement du guidage en
rotation est donc meilleur.

On place alors des éléments de


roulement (billes, rouleaux ou
aiguilles) entre deux bagues.
L’une (la bague intérieure) est
ajustée sur l’arbre, l’autre (la bague extérieure) est ajustée sur l’alésage.
MECANIQUE Doc 7/12
COURS Fonction guidage en rotation

5.2.4 TYPOLOGIE DES ROULEMENTS :


Il existe différents types de roulements que l'on peut classer en fonction du type de charges
supportées (radiales, axiales, combinées).

Représentation Charge Remarques


Type de roulement Vitesse
Utilisations
Normale Schéma Radiale Axiale

Le plus utilisé.
Roulement à billes Très économique. Existe
+++ ++ +++ en plusieurs variantes
à contact radial (Etanche, avec rainure et
segment d’arrêt …)

Roulement à une Ces roulements doivent


ou deux rangées être montés par paire, car
+++ +++ ++ chaque roulement
de billes à contact n'accepte que des
charges
oblique unidirectionnelles.

Utilisé lorsque
Roulement à deux l’alignement
des paliers est difficile ou
rangées de billes à +++ + ++ dans le cas d’arbre de
rotule grande longueur pouvant
fléchir sensiblement.

Roulement à Supporte des grandes


charges radiales.
rouleaux ++++ 0 +++ Les bagues sont
cylindriques séparables, facilitant le
montage.

Roulement à Se monte par paire et en


++++ +++ ++ opposition. Les bagues
rouleaux coniques sont séparables, facilitant
le montage.

Légende : ++++ : Très élevé +++ : Elevé ++ : Modéré + : Passable 0 : Nul


MECANIQUE Doc 8/12
COURS Fonction guidage en rotation

6. MONTAGES :

6.1. Montage des coussinets


6.1.1 REGLE DE MONTAGE :
Afin de limiter les frottements, le coussinet doit être monté serré sur l’alésage, et glissant sur l’arbre, et non l’inverse.
De cette façon la vitesse de glissement est la plus faible (voir ci-dessous)

6.2. Montage de roulements


6.2.1 MONTAGE DES ROULEMENTS A BILLES A CONTACT RADIAL :

1er cas : ARBRE TOURNANT par rapport à la charge


 Ajustements :
- Les bagues intérieures tournantes sont montées FIXE
SERREES :
Tolérance de l’arbre : k6
40 H7

13 k6

TOURNANT
- Les bagues extérieures fixes sont montées

GLISSANTES :
Tolérance de l’alésage : H7

 Arrêts axiaux des bagues :


- Les bagues intérieures montées sérrées sont
Ajustement SERRE
arrêtées en translation par quatre obstacles : A, B,
C, D Ajustement AVEC JEU

- Les bagues extérieures montées glissantes sont

arrêtées en translation par deux obstacles : E et F


MECANIQUE Doc 9/12
COURS Fonction guidage en rotation

2nd cas : ALESAGE (moyeu) TOURNANT par rapport à la charge


 Ajustements :
- Les bagues intérieures fixes sont montées TOURNANT

GLISSANTES :
Tolérance de l’arbre : g6

40 M7

13 g6
FIXE
- Les bagues extérieures tournantes sont montées

SERREES :
Tolérance de l’alésage : M7

 Arrêts axiaux des bagues :


- Les bagues intérieures montées glissantes sont Ajustement AVEC JEU
arrêtées en translation par deux obstacles : E et F
Ajustement SERRE
- Les bagues extérieures montées sérrées sont

arrêtées en translation par quatre obstacles : A, B,


C, D

- Application : Touret a meuler


Echelle 1:2
(Meule)
 96 H7
 40 k6

 36 k6
 84 H7

L’arbre porte-meule (2) est guidé en rotation par deux roulements (3) et (4). Répondre aux questions suivantes :
a) Colorier l’ensemble des pièces en rotation
b) De quel type de roulement s’agit-il ? Roulement à billes à contact radial
c) Est-ce un montage à arbre ou à alésage tournant ? Arbre tournant
MECANIQUE Doc 10/12
COURS Fonction guidage en rotation

d) Quelles sont les bagues montées serrées (extérieures ou intérieures) ? Bagues intérieures
e) Identifier les obstacles arrêtant ces bagues axialement (A, B, C, D, E, F, G, H) : E, F, G, H
f) La bague intérieure du roulement (4) est liée indirectement en translation avec l’arbre (2), à gauche en G, à
droite en H. Etablir sur le diagramme ci-dessous, la suite des contacts entre la bague intérieure et l’arbre
(2) :

3 5 6 7

g) Les bagues extérieures sont-elles montées avec jeu ou avec serrage ? Avec serrage (glissantes)
h) Identifier les obstacles arrêtant ces bagues axialement (A, B, C, D, E, F, G, H) : C, D
i) La bague extérieure du roulement (3) est-elle liée en translation avec le bâti (1) (OUI ou NON) ? NON

j) Donner la tolérance des portées des bagues intérieures situées sur l’arbre : k6

k) Donner la tolérance des portées des bagues extérieures situées sur l’alésage : H7
l) Coter les portées de roulement sur l’arbre (2)
m) Coter les portées de roulement sur les alésages (1) et (8)
MECANIQUE Doc 11/12
COURS Fonction guidage en rotation

6.2.2 MONTAGE DES ROULEMENTS A ROULEAUX CONIQUES :


Ces roulements doivent être montés par paire et en opposition (roulements montés en sens inverse).
1er cas : ARBRE TOURNANT par rapport à la charge
MONTAGE DIRECTE EN « X »
Montage appelé en « X » car les perpendiculaires aux chemins de roulement dessinent un « X »
 Ajustements :
- Les bagues intérieures tournantes sont FIXE
montées SERREES : C
D
Tolérance de l’arbre : m6

- Les bagues extérieures fixes sont montées A B

45 H7

14 m6
GLISSANTES : TOURNANT

Tolérance de l’alésage : H7 A B

 Liaisons axiales des bagues :


D
C
- Les bagues intérieures avec l’arbre :

Obstacles A et B
- Les bagues extérieures avec l’alésage :
Ajustement SERRE
Obstacles C
Ajustement AVEC JEU
Réglage axial du jeu du montage en D

2nd cas : ALESAGE (moyeu) TOURNANT par rapport à la charge


MONTAGE INDIRECTE EN « O »
Montage appelé en « O » car les perpendiculaires aux chemins de roulement dessinent un « O »
 Ajustements :
- Les bagues intérieures fixes sont montées
TOURNANT
GLISSANTES : A B

Tolérance de l’arbre : f6
C
D
- Les bagues extérieures tournantes sont
45 P7

14 f6

FIXE
montées SERREES :

Tolérance de l’alésage : P7
C D
 Liaisons axiales des bagues :
- Les bagues intérieures avec l’arbre : A B

Obstacles C
Réglage axial du jeu du montage en D
Ajustement AVEC JEU
- Les bagues extérieures avec l’alésage :
Ajustement SERRE
Obstacles A et B
MECANIQUE Doc 12/12
COURS Fonction guidage en rotation

- Application : Roue de remorque ou caravane

 52 P7

 72 P7
25 f6

 35 f6
Echelle 3 :4

La jante d’une roue est fixée sur un ensemble moyeu/tambour de frein (2) . Cet ensemble est guidé en rotation
autour de la fusée de l’essieu (1) avec deux roulements (3) et (4) :
a) Colorier l’ensemble des pièces en rotation
b) De quel type de roulement s’agit-il ? Roulements à rouleaux coniques
c) Est-ce un montage à arbre ou à alésage tournant ? Alésage (moyeu) tournant
d) Est-ce un montage direct en « X » ou indirect en « O » ? Montage indirect en « O »
e) Comment appelle-t-on l’écrou (6) ? Ecrou à encoches
f) Quelle est la fonction de la rondelle (7) ? Freiner par obstacles l’écrou à encoches (6)
g) Choisir une rondelle-frein (7) entre les deux rondelles ci-contre et justifier :
(A) ou (B) : Rondelle-frein (B) possédant une languette interne.
h) Les bagues intérieures sont montées serrées ou avec jeu ? Avec jeu
i) Donner la tolérance des portées des bagues intérieures situées sur l’arbre : f6
j) Les bagues extérieures sont-elles montées serrées ou avec jeu ? Serrées
k) Donner la tolérance des portées des bagues extérieures situées sur l’alésage : P7 ou R7 pour charges
élevées
l) Quel élément permet de régler axialement le jeu du montage des roulements ? Ecrou à encoches (6)
(réglage sur les bagues intérieures montées avec jeu sur l’arbre 2)
m) Coter les portées de roulement sur la fusée de l’essieu (1)
n) Coter les portées de roulement sur l’ensemble moyeu/tambour de frein (2).