Vous êtes sur la page 1sur 9

Les Nombres Intouchables

kristos.fr/le-petit-livre-de-gematriel/chapitre-2/les-nombres-intouchables.html

Pour un chercheur de vérité, la kabbale française est plus élaborée que la religion. La
religion malheureusement a causé dans certains cas la haine de certaines personnes d’un
type de religion envers une autre.

C’est pourquoi la kabbale française permet une liberté de réflexion, qui développe la
créativité de l’imagination du chercheur de vérité. Avec l’aide de la gématrie, on peut
dépasser les limites imaginaires en s’abandonnant à nos calculs, à nos pensées et en se
questionnant sur l’univers, ses composantes et son Bâtisseur.

Comme la religion nous dicte des réponses impossibles à vérifier, la gématrie nous
permet tout de même une certaine réflexion alphanumérique pour connaitre le Nom du
Bâtisseur de l’homme et de s’y accrocher dans son univers de connaissance.

Pour cela nous sommes tous concernés pour connaitre l’Être intouchable dont la valeur
alphanumérique est incontestable mathématiquement et à l’abri de toute critique.

L’Empire des nombres nous propose les nombres intouchables, voir le lien web pour
prendre connaissance de cette mesure mathématique :
http://fracademic.com/dic.nsf/frwiki/1240513

La définition : un nombre intouchable est un entier naturel qui ne peut pas être exprimé
comme la somme de tous les diviseurs propres d’un entier donné.

Ce qui lui confère d’un statut invulnérable ou inattaquable au niveau de la connaissance


cabalistique.

Voici la liste des vingt-six premiers nombres intouchables qui sont en relation avec notre
alphabet et le tétragramme biblique :

Nous pouvons observer qu’il y a seulement 5 nombres issus de la table de neuf (en
rouge) : 162+216+288+306+324 = 1296 = 1+2+9+6 = 18 = 1+8 = 9 (synthèse de la kabbale
française).

Le nombre 1296 signifie « ABIF » : c’est-à-dire ARCHITECTE, BÂTISSEUR, INVENTEUR,


INSTRUCTEUR, FONDATEUR, FORMATEUR, MAÇON, MODELEUR, ÉDIFICATEUR,
GÉOMÈTRE, CONSTRUCTEUR, CHARPENTIER.

L’homme cherche effectivement son Bâtisseur originel.

Il est a noté que le chiffre 5 est le seul nombre impair intouchable de cette liste présentée,
ce qui met en évidence les 5 nombres de la table de neuf, synthèse de la kabbale française.

1/9
La magie des trois du Bâtisseur entre en action avec les trois premiers nombres
intouchables de la table neuf : 162+216+288 = 666 : c’est le nombre dynamique du
Bâtisseur.

Cette table des nombres intouchables présente les chiffres 2 et 5 en tant que diviseurs
exclusifs. Ces diviseurs doivent nous permettre de prendre connaissance de la mystique
des nombres en rapport avec le Bâtisseur de l’homme.

DÉCODE = 666 / 2 = 333 : la magie des trois est le révélateur du Bâtisseur, l’indicateur clé
du Bâtisseur.

DIEU = 636 / 2 = 318 : c’est l’ancienne mesure biblique (Dieu est mon aide), cela nous
indique que le Seigneur de la Bible est le fameux Architecte de l’Univers, mais aussi un
guerrier puissant qui lutte contre les forces du mal.

La propriété des diviseurs du nombre 318 y compris (N) indique une puissance armée
contenue dans le Nom du Bâtisseur :

1+2+3+6+53+106+159+318 = 648 / 9 = 72 : puissance armée du Dieu biblique, un


encodage céleste.

PRÉFIXE = 1296 / 2 = 648 / 9 = 72 : l’alphabet des intouchables possède deux lettres


puissantes pour œuvrer dans l’Univers, une racine cabalistique.

L’ALPHABET = 1207 : l’indicateur (1) attributif (207) du préfixe divin, soit KL.

La phonétique du Nom du Bâtisseur :

KAEL-ELOHIM = 1590 / 5 = 318 : le nombre 318 représente chez les gnostiques la valeur
du mot Christ, ainsi que le célèbre nombre des serviteurs exercés ou circoncis d’Abraham.

Le nombre 318 peut-être assimilé à la Planète Jupiter dont l’étymologie signifie Ciel-Père
et Jupiter est 318 fois plus massive que la planète Terre.

JÉSUS-CHRIST = 2318 : le premier nombre intouchable (2) authentifie le véritable


Edificateur et Guerrier des textes bibliques (318)

2318/2 = 1159

Soumettons ce nombre à la Base octale source de vérité :

2/9
Effectivement le nombre 1159 écrit en base dix s’écrit 2207 en base huit. Le nombre
intouchable (2) indique le préfixe puissant ( 207) du Christ qui va combattre les puissances
du mal et dont la fonction est d’édifier l’homme (le serviteur alchimiste) et l’Univers
(organisation alchimique).

La magie des trois certifie le combat du préfixe divin :

SOLDAT = 1110 = VAINCRE

Les nombres de la gématriah associés à notre alphabet confirme l’ancienne mesure du


Dieu biblique.

CODANT = 318 : l’ancien code biblique.

THÈSE = 318 : affirmation de la Kabbale Française.

SAGESSE = 318 : l’appréciation des codes.

ALPHABET A = 318 : le système de signes graphiques appartient au Dieu biblique.

DIEU = 318 : la mesure biblique est authentifiée.

TRADUIRE LA RACINE = 888 : voir les nombres intouchables

TROIS TÊTES DE DIEU = 1296 : le préfixe identifie une organisation trinitaire pour
concevoir l’homme et l’univers.

Pour la traduction cabalistique revenons aux deux nombres intouchables du préfixe divin
206 (K) et 210 (L).
3/9
Il faut soumettre le nombre 206 (K) à ses diviseurs y compris (N) :

1+2+103+206 = 312

Il faut soumettre le nombre 210 (L) à ses diviseurs y compris (N) :

1+2+3+5+6+7+10+14+15+21+30+35+42+70+105+210 = 576

Révélation des nombres : 312+576 = 888 : ce nombre magique symbolise la puissance


infinie des deux lettres du Dieu Bâtisseur et révèle en même temps un Dieu trinitaire.

Le code de la table des nombres intouchables du Dieu Bâtisseur :

KELELOHIM = 1588 : le Nom triple du Bâtisseur.

L’arithmétique décode la puissance magique de ce résultat des nombres intouchables :

MILLE CINQ CENT QUATRE VINGT-HUIT = 5478

Evaluons ce nombre avec ses diviseurs y compris (N) :


1+2+3+6+11+22+33+66+83+166+249+498+913+1826+2739+5478 = 12096 (le code du
Bâtisseur de l’univers et de l’homme).

La table de 1 de la Kabbale française nous éclaire sur le sujet :

Il suffit de diviser le nombre 12096 par l’encodage céleste (72) pour connaitre le Nom
révélé des écritures évangéliques : 12096/72 = 168 = JÉSUS LE CHRIST : le Bâtisseur de
l’homme

Nous avons besoin de la table de 1 pour décrypter la valeur des 2 nombres intouchables
(206 et 210) :

LE BÂTISSEUR DE L’HOMME = 206 = ARCHITECTE BÂTISSEUR

LA LETTRE DE L’ARCHITECTE = 206 : la lettre K dirige les travaux pour donner une forme
à la créature.

ARCHITECTURE DE L’HOMME = 206

DIEU LE VÉNÉRABLE MAÎTRE = 206

LE COMPAS OPÉRATOIRE = 206 : la lettre K symbolise la Volonté créatrice du Père, cette


lettre apporte la conduite à tenir pour réaliser l’œuvre architecturale. C’est le premier
instrument de Dieu dans l’ordre chronologique des deux nombres intouchables.

L’architecture de la créature c’est son squelette. Le squelette d'un adulte comporte 206 os
distincts classés en deux systèmes : le squelette axial d'une part que l'on peut considérer
comme la véritable charpente du corps humain, et le squelette appendiculaire d'autre part
4/9
qui regroupe les bras et les jambes. Il y 26 os au niveau de la colonne vertébrale, 8 au
niveau du crâne, 14 sur la face, 7 autres os crâniaux, 25 à l'étage du sternum et des côtes,
64 dans les membres supérieurs et 62 dans les membres inférieurs.

Décryptons la lettre K du Bâtisseur :

JÉSUS-CHRIST = 151 = CENT CINQUANTE ET UN = 206 = LE


BÂTISSEUR DE L’HOMME = 206 = LA CHARPENTE HUMAINE
DE KL

Le compas ( K) est l’instrument du constructeur qui dose la


matière qui doit recevoir la vie, qui délimite l’espace essentiel à
l’âme humaine. C’est l’instrument de précision du Père.

Ce n’est pas un hasard que Jésus soit né dans une famille de


charpentier. Marc 6.3 : « N’est-ce pas le charpentier, le fils de
Marie, le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? »

Ce passage évangélique est la preuve que Jésus le Sauveur


est vraiment le Bâtisseur de l’homme.

CHARPENTIER = 117 / 9 = 13

L’Arcane cabalistique valide le Bâtisseur du squelette :

Décryptons la lettre L du Bâtisseur :

CODER L’INSTRUMENT = 210 : elle se transforme en lettre


dans l’alphabet.

L’ÉQUERRE DE DIEU LE PÈRE = 210 : le Fils apporte la droiture,


la discipline dans la création. La lettre L redresse tout ce qui est
tordu, corrompu.

La lettre L est l'instrument spirituel de l'ordre de la création qui


fait de l'œuvre un chef-d’œuvre, de la pierre brute une pierre
cubique. C’est l’équerre de Jésus-Christ, on peut ainsi dire que
l’équerre c’est lui-même. Utiliser l'équerre, c'est travailler un
agencement, une charpente cohérente, un temple pour l’âme
humaine, un autel terrestre pour l’esprit, la maison idéale pour l’âme humaine.

Lorsque l’équerre devient Lettre, elle devient le symbole de l’origine de toute vie et de
toute construction pour œuvrer dans la matière brute.

5/9
En table de neuf la lettre L mesure 108.

En langue grecque le mot charpentier se dit TEKTON dont le sens réel


est auteur, créateur, géomètre et charpentier.

La gématrie du mot : TEKTON = 85

Il faut évaluer ce nombre avec ses diviseurs y compris (N) : 1+5+17+85 = 108 (conformité
cabalistique de la mesure de la kabbale française)

(N) soustrait, les mathématiques révèlent le nombre des deux lettres du Bâtisseur :
1+5+17 = 23 = KL

Le Nom du Formateur est en adéquation avec le mot grec : TEKTON = 85 = GEMATRI’L


(le nom céleste du géomètre formateur).

Quand les deux Lettres (K et L) se juxtaposent pour œuvrer et créer ensemble (le compas
et l’équerre) :

Jean 10.30 : « Moi et le Père, nous sommes un. »

L’Équerre sert à contrôler la bonne réalisation du travail, à vérifier si celui-ci correspond


bien à la mesure donnée ou au modèle (l’homme) et si tout à été fait selon la règle divine.
C’est en effet un outil de contrôle dont les branches forment un angle à 90°. Elle permet de
vérifier avec une précision absolue la régularité des formes de la matière brute.

Voyons si la kabbale française apporte cette mesure d’angle :

ÉQUERRE = 89 : il y a déficience sur l’angle droit de 1°.

Ce sont les mathématiques ou l’intelligence des nombres qui corrige ce défaut :

La valeur 89 est un nombre premier, il n’a que le chiffre 1 comme diviseur et lui-même :
1+89 = 90 : la kabbale française est en adéquation avec l’intelligence des nombres.

Mais il est important de comprendre que ce défaut nous informe que notre monde est
imparfait de 1° (1° est la mesure du travail pour la créature, que Dieu a donné en charge de
rectifier cette défaillance de construction avec l’aide de l’alchimie)
6/9
La table de neuf exprime le travail que doit effectuer la créature dans le monde :

UN DEGRÉ = 666 : la mesure du travail.

Le nombre 666 est le mode dynamique imposé par Dieu à l’homme et à tous les êtres
invisibles qui animent le monde Astral. Cela nous indique que la création n’est pas parfaite
de 1°, que ce monde est perfectible et tous les êtres qui vivent dans la matrice terrestre
doivent chercher malgré ce défaut engendré à la fondation du monde la perfection. Le
nombre 666 est le degré défaillant de la création et devient l’outil de travail pour tous les
êtres de la matrice terrestre.

Le compas prend aussi des mesures avec exactitude, mais c’est l’outil qui détermine des
figures géométriques, il délimite l’espace du monde. Le compas est l’outil qui laisse son
empreinte dans la matière brute, comme une signature indélébile. C’est l’outil par
excellence du Grand Architecte de l’Univers.

La kabbale française donne cette fois-ci avec exactitude le degré des deux branches
articulées :

COMPAS = 67 : le compas a été articulé à 67° pour tracé le cercle du monde.

NOMBRE = 67 : c’est la valeur du traçage divin.

L'angle droit et le degré articulé avec l'aide de la soustraction fdonne avec exactitude le
nombre des deux instruments de Dieu soit le Compas (K) et l'Équerre (L) :

90 – 67 = 23

KL = 23 : le nombre du compas et de l’équerre.

KL est l’Attribut fonctionnel du Bâtisseur.

La kabbale française synthétise la révélation :

KL - COMPAS - ÉQUERRE = 179 : c’est un nombre premier donc le total des diviseurs
donne le nombre de l’Architecte Géomètre : 1+179 = 180

KELELOHIM = 90 : le Nom parfait de l’Architecte.

GÉMATRI’EL = 90 : le Nom parfait du Géomètre.

La Synthèse :

KELELOHIM - GÉMATRI’EL = 180

Le mode d’action de l’Architecte Géomètre :

Il faut évaluer les diviseurs du nombre 180 y compris (N) :


1+2+3+4+5+6+9+10+12+15+18+20+30+36+45+60+90+180 = 546

La Base 9 donne le mode d'actiin du Bâtisseur :


7/9
Le nombre 666 est la Base fonctionnelle du Bâtisseur ( ABIF) :

A = ARCHITECTE

B = BÂTISSEUR

I = INVENTEUR

F = FONDATEUR

Le puissant ABIF et son mode de fonctionnement :

ARCHITECTE - BÂTISSEUR - INVENTEUR -


FONDATEUR = 438

Soumettons ce nombre à ses diviseurs y compris (N) pour connaitre la Triple Puissance
du Dieu Architecte :

1+2+3+6+73+146+219+438 = 888 : c’est le nombre puissant du Dieu Trinitaire.

Il est a noté que le diviseur 146 est le huitième nombre intouchable de la liste présentée,
ce qui nous indique que nous devons évaluer le nombre 438 en Base 8 pour connaitre le
mode de fonctionnement du Bâtisseur.

La Base 8 révèle le mode de fonctionnement du Bâtisseur, le nombre 666 est le nombre


dynamique de la création.

Pour terminer évaluons le nombre 146 avec ses diviseurs y compris (N) :

1+2+73+146 = 222
8/9
Soumettons ce nombre à la Base octale :

Le nombre 146 écrit en Base dix s’écrit 222 en Base huit, ce qui nous indique une
précision exemplaire du Bâtisseur.

DEUX CENT VINGT-DEUX = 222 : le nombre deux cent vingt-deux est l’outil de précision
du Grand Architecte de l’Univers, dans sa puissance de fonctionnement triple 3x222 = 666
et de haute connaissance par son tétragramme puissant 4x222 = 888.

Les nombres intouchables sont des indicateurs précieux pour la kabbale française, c’est un
merveilleux livre d’écriture chiffrée.

11 °

9/9