Vous êtes sur la page 1sur 38

PROJET « GARE DE CAVALAIRE »

ET
PROJET « AUTORAIL »

Présentation de la maquette
Johannes Röder, 8 février 2018
VUES D’ENSEMBLE
Vue aérienne
Vues aériennes nord-est et nord-ouest
Vues aériennes sud-est et sud-ouest
VUES PAR DIRECTION
Vues depuis la RD en direction ouest
Le caisson en bois correspond au
volume de la résidence « Les Palmiers »
Vues aériennes en direction ouest
Vues depuis le rond-point de la RD avec le
volume de la résidence
Vues aériennes en direction sud
Vues nord-est
Vues nord-est
Vues nord-est et nord-ouest
Vues nord-ouest avec et sans la
résidence
Vues nord-ouest
Vues nord-ouest
Vue en arrivant du Lavandou
Vues nord-ouest et sud
Vues en direction nord
Vue sur la gare à travers l’autorail
Vues sud
Vues sud-est
Vues aériennes sud-est
Vues sud-ouest
Vues aériennes sud-ouest
LE BÂTIMENT HISTORIQUE –
DÉTAILS ET SUGGESTIONS
• Suggestion concernant les descentes de gouttières : la configuration des tuyaux de
descente a été modifiée lors d’une rénovation précédente. L’une des deux
descentes initialement présentes sur chaque façade a été supprimée. Néanmoins, la
partie inférieure de la seconde gouttière côté sud a été transformée en rejet des
sanitaires installés à l’étage. Pourquoi pas mettre en place de fausses gouttières et
s’en servir pour canaliser au moins une partie des multiples fils qui défigurent
actuellement les façades ?
• Un éclairage des façades et/ou chaînages d’angles depuis le bas pourrait mettre en
valeur le bâtiment et en améliorer la visibilité la nuit, à l’instar de l’exemple suivant :

Pour d’autres détails,


voir la partie « bâtiment »
du dossier de projet.
Détails d’aménagement pignon ouest :
bancs et panneau explicatif

Détails d’aménagement façade sud :


banc et espace d’affichage aux
emplacements historiques
Espace d’affichage côté rond-point Détails d’aménagement pignon est
L’ABRI – DÉTAILS ET SUGGESTIONS
• Un abri relativement léger, sobre et de couleurs claires limitera l’impact visuel sur
l’environnement urbain et aussi les interférences stylistiques avec le bâtiment et
l’autorail, tout en protégeant ce monument historique des intempéries et du
vandalisme.

• L’abri est inspiré de l’exemple de Ratisbonne montré dans le dossier de projet. Une
clôture en verre entoure l’autorail et les équipements fixes (escaliers, panneaux
explicatifs…) tout en gardant une transparence maximale. Le toit de l’abri pourra
être conçu de façon a protéger l’autorail contre les UV, prolongeant ainsi la durée
de vie de la peinture.

• La configuration suggérée permet un accès contrôlé à l’autorail des deux côtés,


ainsi qu’une fermeture totale quand c’est souhaité. Au sud, un quai fixe donne
accès sur toute la longueur alors que des escaliers modulables peuvent être
positionnés de l’autre côté si nécessaire.

• Cette conception permettra non seulement l’utilisation de l’autorail comme lieu


d’expositions, mais aussi de transformer le quai temporairement en scène abritée,
avec l’autorail et la gare servant de décor insolite. Dans ce cas, l’entrée et sortie
des artistes se fera à travers l’autorail, ou l’on pourra aussi installer les loges.

• L’autorail pourra être éclairé depuis la structure de l’abri.


Le quai d’accès abrité Emplacement pour hayon PMR, à proxi-
mité de la porte coulissante de l’autorail
Rambardes protégeant l’autorail d’éraflures et le public
d’éventuelles chutes

Le quai
Portillon et marches d’accès côté sud
Système modulable d’escaliers
et panneaux explicatifs côté
nord, le tout à l’abri

L’espace entre l’escalier et l’autorail


est moins important en réalité, il
manque une marche sur la maquette Accès par portillons
de l’autorail. coulissants
Johannes Röder, 8 février 2018

Centres d'intérêt liés