Vous êtes sur la page 1sur 2

RAPPORT SOMMAIRE SUR LE FORUM DES FEMMES LEADERS POUR LA TRANSFORMATION DE

L’AFRIQUE
NEW YORK, 31 Mai au 2 Juin 2017
Contexte
La Commission de l'Union Africaine, ONU Femmes, L'Entité des Nations Unies pour l'égalité des
sexes et l'autonomisation des femmes, et la République Fédérale d'Allemagne ont organisé un
« Forum de Haut-Niveau des Femmes Leaders pour la Transformation de l’Afrique » au siège
de l'Organisation des Nations Unies à New York, du mercredi 31 mai au vendredi 2 juin 2017. Le
forum de trois jours a rassemblé plus de 80 femmes leaders, y compris des anciennes Chefs
d’Etat et Vice-Présidentes, des Premiers Ministres, des Députées et Présidentes de Parlements,
des leaders de partis politiques et des candidates aux élections présidentielles, des Ministres,
des leaders politiques au niveau local, des représentantes du secteur privé, des militantes de la
société civile et des jeunes femmes leaders.
Le forum a témoigné de la participation de la Secrétaire Générale Adjointe des Nations Unies,
Mme Amina J. Mohammed; de la Commissaire aux Affaires Politiques de l'Union Africaine, S.E.
Mme Minata Samate Cessouma; La Directrice Générale pour l'Ordre International, les Nations
Unies et le Contrôle des Armements au Ministère Fédéral des Affaires Etrangères allemand,
l’Ambassadrice Patricia Flor; l’Envoyé Spéciale de l'Union Africaine pour les Femmes, la Paix et
la Sécurité, Mme Bineta Diop; La Directrice Exécutive de l'ONU Femmes, Mme Phumzile
Mlambo-Ngcuka; et le Représentant de l'Union Africaine auprès des Nations Unies, S.E.
Ambassadeur Téte António.
Le forum de trois jours a abouti au lancement du Réseau des Femmes Leaders Africaines, une
nouvelle initiative visant à renforcer le leadership des femmes dans la transformation de
l'Afrique en mettant l'accent sur la gouvernance, la paix et la stabilité.
Au cours du forum, les participants ont discuté des domaines suivants:

 Le leadership des femmes en Afrique: statut et perspectives;


 Le rôle des femmes dans la transformation de l'Afrique, grâce à la réalisation de
l'Agenda 2063 de l'Union Africaine et des Objectifs de développement durable à
l’horizon de 2030 des Nations Unies;
 Préparer les femmes au leadership politique: Influence, action et responsabilisation; et
 Le Réseau des femmes africaines leaders: établissement, coordination et durabilité.
Résultats:
Au cours du forum de trois jours, les femmes leaders ont convenu de procéder comme suit:

- De mettre en place et d'entretenir un réseau inclusif comprenant la diversité des


femmes et des jeunes femmes en position de leadership dans tous les secteurs de la
société, y compris des secteurs politique, public et privé; la société civile, des
organisations de terrain, tout en incluant les femmes chefs traditionnelles ;
- D’encourager l’appropriation du réseau parmi les femmes leaders par l'adhésion et la
mobilisation des femmes de tous les secteurs pour faire progresser les droits des
femmes au niveau de la communauté et de la société;
- De promouvoir la solidarité entre les femmes africaines et de cultiver des partenariats
stratégiques entre les réseaux existants et émergents, y compris les réseaux mondiaux
avec des objectifs similaires pour encourager les femmes à faire la transformation de
l'Afrique leur ordre du jour;
- De nourrir le leadership des femmes à travers l'échange et la documentation des leçons
apprises et des expériences ; le mentorat des jeunes femmes leaders, à travers le
dialogue entre les générations et la création de plates-formes pertinentes.
- De convier la prochaine réunion du Forum à Addis-Abeba en Février 2018.

Points d'Action
Au cours de la période entre maintenant et la réunion du deuxième forum à Addis-Abeba, les
participantes ont convenu des actions suivantes:
- De mettre en place un groupe de travail intérimaire qui préparera les modalités
d'établissement du réseau ;
- De mobiliser les ressources des femmes pour renforcer l’appropriation et la
responsabilisation du réseau.
- D’entreprendre des missions de solidarité pour la prévention et la résolution des conflits
et pour soutenir l'élection des femmes à des postes de leadership, y compris au sein du
gouvernement.
- De mobiliser les amis, y compris les hommes, pour l'avancement du leadership
transformateur des femmes en Afrique tant sur le plan qualitatif que quantitatif.
- D’engager les médias pour promouvoir la visibilité du réseau et améliorer l'impact du
rôle des femmes dans la transformation de l'Afrique.

New York, 6 Juin 2017