Vous êtes sur la page 1sur 8

1- Introduction

Le domaine de la tribologie porte sur toutes les formes de frottement. Dans le palier lisse ont
lieu des frottements solides, liquides et mixtes. En fonctionnement, le frottement est
totalement liquide, l’arbre et la coquille du palier sont séparés par un film lubrifiant porteur.
La fonction portante du film lubrifiant peut être décrite au moyen de la répartition de pression
dans la fente du palier.

Objectif :

- Dans ce travail, nous allons apprendre à la manipulation d’un module de base TM 260.
13 points de mesure.
- déterminer expérimentalement la répartition de la pression dans un palier
hydrodynamique.
- Dans des essais sera consacrée à l’étude de l’influence de vitesse de rotation et jeu
excentricité sur la pression.

2. Description de l’appareil

L’appareil d’essai TM 260.06 permet de visualiser l’évolution de la pression dans le palier


lisse avec une lubrification hydrodynamique. L’appareil d’essai comprend à cet effet un
coussinet de palier ouvert qui entoure un arbre seulement de moitié et simule le palier lisse.

À la différence des paliers lisses hydrodynamiques réels, la largeur de fente peut être ajustée
par le biais du logement de palier mobile dans la direction radiale à l’aide des tôles élastiques
et d’une vis micrométrique.

L’appareil d’affichage et de commande de l’unité d’entraînement affiche la force de


frottement et la vitesse de rotation et permet l’ajustage en continu de la vitesse de rotation.

Pour la mesure de pression, 13 points de mesure se trouvent sur le pourtour du coussinet de


palier. L’alimentation en lubrifiant est assurée par un carter d’huile. Le coussinet de palier est
transparent, ce qui permet de bien observer l’essai.

1
1 - module de base TM 260 ;
2- ajustage de la largeur de la
fente du palier ;
3- carter d’huile ;
4- arbre ;
5- boîtier du palier avec la
coquille du palier ;
6- manomètre à tubes.

Figure 1. Le schéma explicatif.

3. Caractéristiques techniques du banc d’essai

Caractéristiques Valeur spécifiée


Diamètre nominal de l’arbre Da = 50 mm
Largeur du palier L = 50 mm
Diamètre de coussinet Dc = 52.5 mm
fente du palier ajustable de 0 ….. 2.5 mm
Vitesse de rotation 0 – 300 tr/min
Longueur des tubes de manomètre 360mm
Classe de viscosité d'huile ISO VG 32
Dispositif de réglage de la coque du palier graduation : 0,01mm
Poids 4kg
Jeu radiale C = 1.3 mm

Tab.1 : Caractéristiques techniques du banc d’essai


4. Principe de la mesure

La pression se mesure selon le principe manométrique suivant (figure 2) : Pa = ρ g HAB

Avec :

 g = 9.8 N/kg

 La masse volumique de l’huile ρ = 850 kg/m3

 HAB : La hauteur d’huile dans les tubes de manomètre repérée par rapport à la position
au repos du palier. Avec HAB = HB – Rc * sin (θ).

 Pa : Pression au point de mesure.

2
Figure 2 : Schéma d’un tube manométrique.
5. Réalisation de l’essai

Mise en pratique du mouvement hydrodynamique : Cette expérience permet, grâce au


coussinet transparente et à la grande valeur du jeu C de visualiser les pressions. Pour des
raisons pratiques, la partie mobile, ici, est le coussinet et non l’arbre.

5.1. Dans le cas ou un divergent :


Il n y a pas des pressions car la divergent zone de rupture débit de passage et fuite.

5.2. vis métrique = 4.85

Le jeu radial C = 0, ou le centre d’arbre Oa et le centre de coussinet OC est coaxiale,


donc le jeu d’excentricité e = 0.
Dans ce cas n’est pas des pressions car il n’y a pas de convergent.
5.3 vis métrique = 4.55

D’approfondir cette cas permet d’étudier la répartition de champ de pression ou le jeu


𝑒
excentricité e = 0.3 mm et ɛ = 𝐶 = 23% à une vitesse de rotation (w = 314 tr/min).

vis métrique 4,55 (e= 0,3mm, ɛ=23%) avec W = 314 tr/min


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
(10°) (30°) (50°) (70°) (90°) (100°) (110°) (120°) (130°) (140°) (150°) (160°) (170°)
angle θ (rad) 0,175 0,524 0,873 1,222 1,571 1,745 1,920 2,094 2,269 2,443 2,618 2,793 2,967
HB (m) 0,007 0,035 0,052 0,055 0,052 0,045 0,045 0,037 0,037 0,027 0,025 0,017 0,013
HAB (m) 0,002 0,022 0,032 0,030 0,026 0,019 0,020 0,014 0,017 0,010 0,012 0,008 0,008
P (Pa) 20,267 182,011 265,336 252,283 214,081 159,099 168,983 118,482 140,386 84,089 98,711 66,681 70,247

Tab.2 : répartition des pressions de cas e = 0.3 mm


3
’Essai
Tracer la courbe pression en fonction en d’angle. Avec vitesse W =314 tr/min. On utilise
logiciel Excelle.

répartition de pression pour e = 0.3mm


300.000

250.000

200.000
Pression (Pa)

150.000

100.000 W=314 (tr/min)"

50.000

0.000

Angle (rad)

Figure 2 : répartition des pressions de cas e = 0.3 mm.

La figure 2 qui montre la répartition des pressions en fonction d’angle. On observe qu’il y
a un champ de pression et que celle-ci augmente jusqu’à atteindre une valeur maximale (P =
265.336 Pa avec l’angle 50°). Ensuite la pression réduite progressivement. On constate que
le champ de pression est concentré dans la zone ou il y a l’angle 50°.

5.3 Vis métrique = 4.05

D’approfondir cette cas permet d’étudier la répartition de champ de pression ou le jeu


𝑒
excentricité e = 0.8 mm et ɛ = = 61% à une déférente vitesse de rotation.
𝐶

vis métrique 4,05 (e= 0,8 mm, ɛ=61 %) avec W = 130 tr/min
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
(10°) (30°) (50°) (70°) (90°) (100°) (110°) (120°) (130°) (140°) (150°) (160°) (170°)
angle θ (rad) 0,175 0,524 0,873 1,222 1,571 1,745 1,920 2,094 2,269 2,443 2,618 2,793 2,967
HB (m) 0,034 0,100 0,103 0,066 0,054 0,043 0,040 0,030 0,027 0,023 0,017 0,012 0,009
HAB (m) 0,029 0,087 0,083 0,041 0,028 0,017 0,015 0,007 0,007 0,006 0,004 0,003 0,004
P (Pa) 245,177 723,461 690,166 343,913 230,741 142,439 127,333 60,172 57,086 50,769 32,071 25,031 36,927

4
vis métrique 4,05 (e= 0,8 mm, ɛ= 61 %) avec W = 200 tr/min
10 11 12 13
1 (10°) 2 (30°) 3 (50°) 4 (70°) 5 (90°) 6 (100°) 7 (110°) 8 (120°) 9 (130°) (140°) (150°) (160°) (170°)
angle θ (rad) 0,175 0,524 0,873 1,222 1,571 1,745 1,920 2,094 2,269 2,443 2,618 2,793 2,967
HB (m) 0,050 0,152 0,145 0,090 0,067 0,053 0,048 0,037 0,033 0,027 0,020 0,017 0,011
HAB (m) 0,045 0,139 0,125 0,065 0,041 0,027 0,023 0,014 0,013 0,010 0,007 0,008 0,006
P (Pa) 378,457 1156,621 1040,026 543,833 339,031 225,739 193,973 118,482 107,066 84,089 57,061 66,681 53,587

vis métrique 4,05 (e= 0,8 mm, ɛ= 61 %) avec W = 300 tr/min


10 11 12 13
1 (10°) 2 (30°) 3 (50°) 4 (70°) 5 (90°) 6 (100°) 7 (110°) 8 (120°) 9 (130°) (140°) (150°) (160°) (170°)
angle θ
(rad) 0,175 0,524 0,873 1,222 1,571 1,745 1,920 2,094 2,269 2,443 2,618 2,793 2,967
HB (m) 0,072 0,200 0,202 0,120 0,092 0,066 0,060 0,047 0,041 0,032 0,025 0,020 0,013
HAB (m) 0,067 0,187 0,182 0,095 0,066 0,040 0,035 0,024 0,021 0,015 0,012 0,011 0,008
P (Pa) 561,717 1556,461 1514,836 793,733 547,281 334,029 293,933 201,782 173,706 125,739 98,711 91,671 70,247

Tab.3 : répartition des pressions de cas e = 0.8 mm en déférente vitesse.

Tracer la courbe pression en fonction en d’angle. Avec trois vitesses différentes. On utilise
logiciel Excelle.

Répartition de la pression pour e = 0.8 mm


1800.000

1600.000

1400.000

1200.000
Pression (Pa)

1000.000 w=130 (tr/min)


800.000 w=200 (tr/min)

600.000 w=300 (tr/min)

400.000

200.000

0.000

Angle (rad)

Figure 4 : répartition des pressions de cas e = 0.8 mm en déférente vitesse.

La figure 4 montre qu’il y a un champ de pression et que celle-ci augmente jusqu’à


atteindre une valeur maximale. Ensuite la pression réduite progressivement.

5
On observe que le champ de pression est supérieure par rapport le cas de e = 0.3 mm,
donc la pression augmente avec l’accroissement de l’excentricité.

W1 = 130 tr/min W2= 200 tr /min W3 = 300tr/min


PMA = 723,461 Pa Pmax = 1156,621 Pa Pmax = 1556,461 Pa
Angle = 30 ° Angle = 30 ° Angle = 30 °

Le résultat de la figure ci-dessus et du tableau 4.7 montre que plus la vitesse augmente
plus le champ de pression augmente.

On remarque que la pression de trois vitesses de valeure maximale avec même angle 30°.
Donc le champ de pression est concentrer dans la zone ou il y a l’angle 30°.

5.3 Vis métrique = 3.85

D’approfondir cette cas permet d’étudier la répartition de champ de pression ou le jeu


𝒆
excentré e = 1 mm et ɛ = = 76% à deux vitesses de rotation.
𝑪

vis métrique 3,85 (e= 1 mm, ɛ= 76 %) avec W = 100 tr/min


7 8 9 10 11 12 13
1 (10°) 2 (30°) 3 (50°) 4 (70°) 5 (90°) 6 (100°) (110°) (120°) (130°) (140°) (150°) (160°) (170°)
angle θ (rad) 0,175 0,524 0,873 1,222 1,571 1,745 1,920 2,094 2,269 2,443 2,618 2,793 2,967
HB (m) 0,095 0,200 0,149 0,069 0,050 0,049 0,032 0,025 0,022 0,017 0,014 0,011 0,006
HAB (m) 0,090 0,187 0,129 0,044 0,024 0,023 0,007 0,002 0,002 0,000 0,001 0,002 0,001
P (Pa) 753,307 1556,461 1073,346 368,903 197,421 192,419 60,693 18,522 15,436 0,789 7,081 16,701 11,937

vis métrique 3,85 (e= 1 mm, ɛ= 76 %) avec W = 150 tr/min


8 9 10 11 12 13
1 (10°) 2 (30°) 3 (50°) 4 (70°) 5 (90°) 6 (100°) 7 (110°) (120°) (130°) (140°) (150°) (160°) (170°)
angle θ (rad) 0,175 0,524 0,873 1,222 1,571 1,745 1,920 2,094 2,269 2,443 2,618 2,793 2,967
HB (m) 0,130 0,282 0,208 0,092 0,062 0,046 0,040 0,031 0,026 0,021 0,016 0,012 0,007
HAB (m) 0,125 0,269 0,188 0,067 0,036 0,020 0,015 0,008 0,006 0,004 0,003 0,003 0,002
P (Pa) 1044,857 2239,521 1564,816 560,493 297,381 167,429 127,333 68,502 48,756 34,109 23,741 25,031 20,267

Tab.4 : répartition des pressions de cas e = 1 mm en déférente vitesse.

Tracer la courbe pression en fonction en d’angle. Avec deux vitesses différentes. On utilise
logiciel Excelle.

6
Répartition de la pression pour e = 1mm
2500.000

2000.000
Pression (Pa)

1500.000
w=100 (tr/min)
1000.000
w=150 (tr/min)

500.000

0.000

Angle (rad)

Figure 5 : répartition des pressions de cas e = 1 mm en déférente vitesse.

La figure 5 montre qu’il y a un champ de pression et que celle-ci augmente jusqu’à


atteindre une valeur maximale. Ensuite la pression réduite progressivement.

On observe que le champ de pression est supérieure par rapport le cas de e = 0.3 mm, et le
cas e = 0.8 mm donc la pression augmente avec l’accroissement de l’excentricité.

W1 = 100 tr/min W2= 150 tr /min

Pmax = 1556,461 Pa Pmax = 2239,521 Pa

Angle = 30 ° Angle = 30 °

Le résultat de la figure ci-dessus et du tableau 4.7 montre que le champ de pression


augmente avec l’accroissement de la vitesse.

On remarque que la pression de deux vitesses de valeur maximale avec même angle 30°.
Donc le champ de pression est concentrer dans la zone ou il y a l’angle 30°.

Conclure : il y a une influence de vitesse de rotation sur la pression.au même temps il y a une
influence de excentricité sur la pression.

7
1- Conclusion

L’étude s’est ainsi intéressée à la caractérisation expérimentale à participation de champ


de pression. À l’aide d’un palier lisse TM 260.06.

Nous avons concentré au champ de pression. On a constatés que ce dernier dépend de


plusieurs paramètres telle que la vitesse de rotation, l excentricité et caractéristiques de
lubrifiant (viscosité), etc.

L’effet de la vitesse et de la charge a été pris en considération. Les résultats obtenus


montrent que la vitesse de rotation de l’arbre a un effet remarquable sur les pressions.

L’augmentation de pression atteindre une séparation importante entre les deux surface.

L’excentricité c’est la distance entre arbre et coussinet ce paramètre à une grande


influence sur la pression.

Dans le cas les centre est coaxial ou divergent il n y a pas un champ de pression.

Pour la vitesse nulle et ɛ = 100 % chère à la position d’équilibre .