Vous êtes sur la page 1sur 7

Chapitre 3 : L'ANALYSE TECHNOLOGIQUE

QU'EST-CE QUE LA TECHNOLOGIE ?

La technologie c'est l'ensemble des connaissances techniques, scientifique


qui permette de concevoir des produits et de les fabriquer ; elle concerne
tous les domaines de l'entreprise (industriel, commercial...) Même au
niveau de son organisation.

L'innovation c'est la mise en oeuvre des technologies.

La technologie est devenue un élément essentiel dans le diagnostic


stratégique de l'entreprise ; en effet la maîtrise d'une technologie, la
capacité à innover son des davantage à prendre en considération dans le
choix d'une stratégie. La technologie fait part qui des forces et faiblesses
de l'entreprise, elle peut être un facteur clé de succès (F. C. S.) pour
l'entreprise est donc lui donne un avantage concurrentiel.
Ex. d'avantage concurrentiel : augmenter la productivité, différencie le
produit par rapport aux concurrents, avoir un monopole temporaire
nouvelle procédure produit...

I. LES OUTILS D'ANALYSE STRATEGIQUE (TECHNOLOGIES)

1. LE DOMAINE DE COMPETENC

Ensemble des technologies qu'une entreprise maîtrise pour exercer son


métier et qu'elle met en oeuvre dans ses activités. On parle de «
patrimoine technologique » gisement de compétence.
 Le portefeuille technologies de l'entreprise permet de positionner les
différentes activités de l'entreprise en fonction de deux critères :
 degré de maîtrise des technologies par l'entreprise.
 L'impact de concurrentiel des technologies sur le marché (est-
ce que la technologie me donne un avantage ?)
 En fonction du positionnement d'une activité l'entreprise peut prendre
quatre types de décisions :

MAINTENIR UNE ACTIVITE

Lorsque l'entreprise maîtrise fortement une technologie et que celle-ci à


un impact de concurrentiel élevé, l'activité étant rentable et elle donne un
avantage concurrentiel à l'entreprise, il faut donc se maintenir.

INVESTIR DANS L'ACTIVITE

Faible degré de maîtrise de la technologie par l'entreprise et qui va


s'améliorer. Comme il y a fort impact de concurrentiel de la technologie
sur le marché, l'entreprise doit investir pour maîtriser cette technologie.

SE DIFFERENCIE DANS L'ACTIVITE

-1-
Par rapport aux concurrents. L'entreprise maîtrise fortement la technologie
qui a dans un 1er temps un impact de concurrentiel faible qui va dans un
2ème temps augmenter, l'entreprise un avantage sur le marché est en
profité pour se différencier par rapport aux concurrents.

SE DESENGAGER

D'une activité : l'entreprise 1° de maîtrise de la technologie en déclin avoir


faible l'impact de concurrentiel de la technologie sur le marché est
également faible ; on a affaire à une technologie dépassée qui ne procure
aucun avantage à l'entreprise, elle doit se désengager si ces technologies
de lui rapporte plus rien.

Document 1 :
LE DIAGNOSTIC TECHNOLOGIES DE L'ENTREPRISE

Les activités naissent avec l'apparition de nouvelles technologies de


production comme les biotechnologies ou de nouveaux produits comme
les antibiotiques ou les services financiers, ou encore de nouvelles
combinaisons de technologies existantes comme la conquête spatiale. La
rencontre entre nouvelles technologies et demandes du marché assure la
fortune des innovateurs et la croissance de l'activité nouvelle. À plus ou
moins long terme cependant, la demande se stabilise par saturation ou
par substitution pour de nouveaux produits, issu des technologies
nouvelles. Le déclin est inévitable, sauf à revitaliser l'activité par de
nouvelles utilisations des produits ou par injection de nouvelles
technologies. Le concept de cycle de vie d'activité est révélateur des
relations entre technologie et stratégie. [...] Toute entreprise dispose d'un
ensemble des technologies mises en oeuvre dans ses différentes
activités : technologies de conception de produits, méthodes de
production, techniques de communication, de gestion, etc. cet ensemble
appelé « patrimoine technologique » doit être connu, analyser,
développer, restructurer pour permettre à l'entreprise d'exploiter et de
cultiver son gisement de compétence.

Le portefeuille technologique de
l'entreprise

Maintenir
Fort

investir

Se
Moyen

différencier

-2-
technologiesImpact concurrentiel des

Faible
Se désengager

Faible Moyen Fort


Degré de maîtrise des
technologies

2. LE CYCLE DE VIE DES TECHNOLOGIES.


Saturation
Du potentiel
De performance
Abandonner de
façon sélective

Développés et De base
contrôler
systématiquement
Investir de façon Clef
sélective
Technologies
Suivre Émergeant

Embryonnaire

Temps
Démarrage Croissance Maturité Vieillissement

Arthur D. Little, "Management de l'innovation technologique ",


encyclopédie de gestion, éditions économica.

1. À l'aide du document, compléter le tableau suivant afin


d'identifier les différentes technologies.

Impact sur la
Technologies Caractéristiques concurrence et la Exemple
stratégie de l'entreprise
De base Investissements peu Aucun impact sur la Montre
importants, en face de concurrence. Se mécanique,

-3-
vieillissement. Maîtrisé par désengager si la
toutes les entreprises. technologie ne rapporte VHS
Essentielles de la maîtriser. plus rien.
Impact important sur la
concurrence car
possibilité de se
En phase de maturité différencier. Peut être
CD, montre à
Clé exploitée par tous. un facteur clé de succès
quartz
Investissement moyen, léger. pour l'entreprise
indispensable de
maîtriser cette
technologie.
En phase de croissance elle Conditionne l'avenir de
doit devenir une technologie l'entreprise car fort
clé lorsque l'entreprise la potentiel de DVD, fibre
Émergentes
maîtrisera Technologies à développement. Peut optique.
surveiller, investissements donner un avantage
importants concurrentiel.
En phase de démarrage. Ne
rapporte rien n'est avenir Mis en place d'une
Embryonnair prometteur ces veille technologique.
e expérimentations influencent. Erreur possible
Technologies à surveiller. technologie risquée
Investissement important

La position technologique d'une entreprise s'apprécie par sa facilité


d'accès et par sa maîtrise des technologies de bases, par sa facilité à
intégrer rapidement les technologies clés et à surveiller le développement
des technologies émergente et embryonnaire.

II. LE POTENTIEL D'INNOVATION ET DE RECHERCHE-


DEVELOPPEMENT

Déterminer son potentiel technologique en entreprise, c'est apprécier sa


capacité à mobiliser des ressources pour mettre en œuvre des
technologies actuelles ou en inventer de nouvelles : ce potentiel
technologique est déterminé par le potentiel d'innovation et de recherche-
développement de l'entreprise.

1. LE POTENTIEL D'INNOVATION

Une entreprise de disposer d'un potentiel d'innovation afin de répondre à


l'évolution de l'environnement. Le potentiel d'innovation mesure la
capacité d'une entreprise à intégrer une innovation : en améliorant
ses produits ou son processus de production, l'entreprise doit obtenir un
avantage compétitif (ex. : différenciation des produits par rapport à ceux
des concurrents, monopole temporaire pour un produit nouveau, réduction
des coûts de fabrication,...).

Innovation peut porter sur différents domaines :

-4-
 l'innovation technologique qui concerne la mise en oeuvre de
nouveaux procédés de fabrication, de nouvelles matières,... (Ex. :
appareils photo numériques),
 l'innovation commerciale qui concerne la mise en place d'une
nouvelle présentation d'un produit ou d'un nouveau mode de
distribution (ex. : vente sur Internet),
 l'innovation organisationnelle qui porte sur des méthodes nouvelles
de gestion, d'organisation de communication (ex. : mise en place de
centres de profit).

Remarque : l'intégration d'une innovation suppose également que


l'entreprise soit capable d'abandonner au bon moment une technologie !

2. LE POTENTIEL DE RECHERCHE-DEVELOPPEMENT

Le potentiel de recherche-développement doit permettre à


l'entreprise de mener une politique de recherche afin de favoriser
l'innovation : c'est un moyen d'accès à l'innovation. Cela va également
permettre à l'entreprise de faire évoluer son portefeuille technologique.
Le potentiel de recherche-développement nécessite des moyens financiers
et humains importants, et donc, l'innovation à un coût pour l'entreprise :
ce coût valeur la conduire à ce déterminer entre deux types de stratégie :
celle de leader en innovation et celle de suiveurs ou d'imitateurs.
Mais la recherche-développement qui prépare l'avenir de l'entreprise en
imaginant les produits du « futures ». Le potentiel recherche-
développement doit donc aider au diagnostic stratégique puisque le rôle
de la stratégie et de projeter l'entreprise dans l'avenir.

Autre moyen pour favoriser l'innovation : la veille technologique


(surveillance de l'évolution des produits et des techniques dans des
domaines où intervient l'entreprise), l'acquisition de brevets ou les
licences d'exploitation, le rachat d'une entreprise innovante...

III.L'EVOLUTION DU PROCESSUS DE PRODUCTION

Structure du produit, phase du cycle de vie du produit


Lancement Démarrage Croissanc Maturité Déclin
*Faible *Faible volume e *Volume *volume en
volume *Volume important déclin
*Faible *Plusieurs plus *Forte *forte
standardisati produits important standardisa standardisati
on *Forte tion on
*Produit standardisa *Produit de *produit
unique tion base obsolète
*Produit de
base

-5-
Flux Atelier Aucun cas
Structure du processus, phase de cycle de vie du processus

déconnect *Main-
és d'oeuvre
Travail à qualifiée
façon *Investissem
ents légers
*Cycle long
Flux Projet
discontinu *Main-
s d'oeuvre
Série qualifiée
*Investisseme
nts
conséquents
*Cycle moyen
Flux Masse
connectés *Main-
Masse d'oeuvre
peu
qualifiée
*investisse
ments
lourds
Abandon
*Cycle
investisseme
court
nts dans un
Flux Aucun cas Productio
nouveau
continus n continue
processus
Base *Main-
d'oeuvre
spécialisée
*investisse
ments très
lourds
*Cycle
continu

1. Qu'est-ce que le processus de production d'une entreprise. En


quoi l'innovation peut-elle influencer ce processus ?
Le processus de production : et l'ensemble des états de la transformation
des matières premières jusqu'à la mis à disposition du produit fini. Il va
être influencé par les technologies maîtrisées par l'entreprise.
L'innovation va augmenter la productivité de l'entreprise, améliorer la
qualité des produits...
2. Quelles sont les logiques de production adoptée aux différentes
phases du cycle de vie du processus de production ?
Il y est une correspondance entre le cycle de vie d'un produit est le
processus de production.
On peut distinguer quatre logiques de production :

-6-
 type atelier : égale phase de lancement d'un produit, petite quantité
produite. Production à la commande, que l'utilisation d'une main-
d'oeuvre qualifiée, investissements légers écarts petite quantité.
 Projet : égale phase de démarrage du produit petite quantité
produite, main-d'oeuvre qualifiée, investir davantage les
technologies.
 Masse : égale phase de croissance, augmentation du volume de
production, investissements plus importants.
 Production continue : égale phase de maturité du produit, production
importante standardisation du produit investissements très lourds
car automatisation du système.

3. La durée du cycle de vie d'un produit est de plus en plus courte,


par contre la durée du cycle du processus de production doit être
la plus longue possible afin de rentabiliser les investissements
réalisés (matériels, technologies...). Comment l'entreprise peut-
elle flexibilité son processus de production pour concilier ces deux
logiques ?
Pour flexibilité son outil de production et suivre l'évolution du cycle du
produit, l'entreprise peut recourir à la robotisation (adaptable à l'évolution
des produits également la quantité des produits) elle peut également
sous-traiter une partie de sa production est utilisée différents systèmes de
production aux différentes phases du cycle de vie de ses produits.

-7-