Vous êtes sur la page 1sur 24

1 objectifs généraux

Objectifs d’enseignement Objectifs d’apprentissage


1. Faire revoir les connaissances acquises au pre- En fin de module 1 les élèves doivent être
mier cycle et en particulier les compréhension et capables de :
expression orales, la phonétique et la grammaire.
1. Réviser et réactiver les connaissances acquises
2. Vérifier que les élèves comprennent et sont à l’oral et à l’écrit aux niveaux précédents.
capables de reproduire, mémoriser, théâtrali-
2. Comprendre, reproduire et imiter ou pasti-
ser ou pasticher les messages oraux proposés
cher des échanges communicatifs oraux
en situation de communication.
simples.
3. Favoriser le passage à la prise de parole per-
3. Exprimer de manière simple des opinions, des
sonnelle et spontanée. Au moment du Projet,
sensations ou des sentiments, théâtraliser
inciter à parler en français dans les sous-
une petite conversation conflictuelle entre
groupes.
jeunes. Commencer à communiquer en tan-
4. S’assurer de la bonne perception auditive des dem en français.
sons et des intonations utilisés et de leur 4. Lire à haute voix en respectant les signes de
transcription écrite, ainsi que de leur repro- ponctuation et les intonations.
duction orale à partir de la lecture. Faire saisir
l’importance de la ponctuation quand on lit à 5. Reconnaître et employer consciemment les
haute voix et quand on écrit. terminaisons des verbes les plus courants des
trois groupes au présent, à l’oral et à l’écrit.
5. Faire réviser et réemployer les conjugaisons Savoir utiliser la plupart des adjectifs qualifi-
des verbes les plus courants, des trois catifs à l’oral et à l’écrit.
groupes, au présent. Faire différencier les
marques orales et écrites des terminaisons. 6. Lire et comprendre des portraits et auto-
Faire revoir à l’oral et à l’écrit les règles du portraits authentiques simples. Ponctuer un
féminin des différents types d’adjectifs quali- texte simple.
ficatifs réguliers et irréguliers. 7. Reprendre l’habitude de communiquer en
6. Favoriser la lecture silencieuse et rapide de classe en français.
textes authentiques, puis l’explicitation par- 8. Se décrire de manière détaillée et envoyer
tielle de ce qui a été compris. cette description à un(e) correspondant(e)
7. Amorcer une progression à l’écrit (orthogra- par mail.
phie et expression) à partir de modèles. 9. Vérifier leurs capacités de gestion et d’orga-
8. Faire intégrer les compétences acquises dans nisation du temps et leurs capacités à
une tâche de communication en sous- résoudre un jeu de logique en français.
groupes. Établir une relation par mail avec un 10. Auto-évaluer leurs capacités et leurs progrès
correspondant. par rapport aux contenus du module 1.
9. Renouer avec la réflexion sur l’apprentissage : Identifier ce qu’il faut améliorer.
les différences de méthodes et de niveaux
peuvent être complémentaires, chacun peut
développer des ressources et des savoirs qu’il
n’utilise pas encore ou qu’il ne valorise pas
assez. Faire réfléchir sur la gestion de son
temps.
10. Faire reprendre l’habitude de l’auto-évaluation
pour que les élèves connaissent leur niveau
réel et les progrès qu’ils font. Faire réfléchir sur
les résultats des bilans proposés, et faire utiliser
les instruments d’auto-évaluation du Portfolio
et les fiches de diversité individuelle.

25

234068 _ 0025-0048.indd 25 05/03/10 9:07


1 contenus
Savoirs
1. Typologie de textes 5. Phonétique
• Pour l’oral : textes fabriqués et semi-authentiques. • Prononciation
- Expressions utilisées en classe par le professeur : - La valeur sémantique des intonations : interrogation,
« Des mots de classe, des mots de passe ». affirmation, ordre : Pour bien prononcer.
- Opinions en situation : « Écoutez ces opinions ». • De l’oral à l’écrit et de l’écrit à l’oral
- Feuilleton télévisé : « Cœur brisé ». CL - Les signes de ponctuation et leur fonction.
- Interview à la radio : « Bienvenue à Top musique ! » - Les marques de l’oral et de l’écrit dans la conjugai-
(Cahier). son des verbes des 3 groupes, au présent (révision
• Pour l’écrit : textes fabriqués et authentiques. et approfondissement).
CL - Transcription des dialogues et des différents textes - Les marques du féminin et du masculin des adjectifs
utilisés à l’oral. (révision et approfondissement).
SC
- Graffitis, slogans : « Exprime-toi ! ».
- Feuilleton télévisé : « Cœur brisé ».
TIN 6. Écriture
- Définition (petit texte informatif) : « Qui a inventé SC
et à quoi servent les émoticônes ? ». • Mail à un ami avec des émoticônes : rubrique @.
- Lettres de présentation. Doc Lecture authentique : • Fiches de présentation.
TIN
« Deux photos, deux portraits » (Livre et Cahier). • À quoi sert la ponctuation ? (Cahier).
- Fiches d’identité personnelle. Projet : « Voilà, nous
sommes comme ça ! ». 7. Culture et civilisation
- Affiche publicitaire pour une fête : « Bidache », Doc CA • Mai 68.
Lecture authentique (Compréhension Écrite, • Fêtes de village en France.
Cahier). SC
• Autoportraits de 2 adolescents français.
- Consignes écrites du Livre et du Cahier.

2. Actes de parole 8. Interdisciplinarité


• Poser des questions. • Société : la vie et la communication en classe, le port
• Communiquer en classe. de l’uniforme au collège.
CL SC • Valeurs sociales : prise de position devant certaines
• Exprimer des opinions négatives, positives ou neutres.
• Manifester ses goûts et ses préférences. attitudes peu civiques ou peu polies.
SC CA • Technologie : les symboles Internet (émoticônes).
• Décrire et caractériser quelqu’un.
• Manifester des sensations et des émotions. • Psychologie : expression de soi, connaissance des
TIN
• Se présenter et présenter quelqu’un. autres, expression des émotions et des opinions, rela-
M tions amoureuses entre adolescents (reproches, rejet,
déception…).
3. Vocabulaire et expressions globales
• Mathématiques et logique : problème de logique
• Le langage de la classe (révision).
déductive.
• Les expressions d’opinion : ça m’agace, j’adore,
CL
ça m’est égal.
• Les qualités et les défauts.
• Les sentiments, les états d’âme.

4. Grammaire en situation (syntaxe et points de


grammaire)
• Structures syntaxiques
- Opinion et insistance : ce qui m’agace, c’est… ;
CL moi, ça m’est égal… ; moi, ce qui me…
• Points de grammaire
AI - La conjugaison des verbes réguliers et irréguliers au
présent, 1er, 2e et 3e groupes (révision et approfon-
dissement).
- Le genre des adjectifs qualificatifs (révision et
approfondissement).

Compétences de base : Communication linguistique (CL), C. mathématique (M), Culture scientifique et interaction avec le monde réel (S), Traitement

26

234068 _ 0025-0048.indd 26 05/03/10 9:07


contenus 1
Savoir-faire
1. Compréhension - Expression écrite semi-libre et libre : description
• Compréhension orale de personnages réels ou fictifs, fabrication d’une
- Compréhension orale globale et fine avec support CL fiche personnelle de présentation, mail à un(e)
de l’image, du texte et de bruitages. ami(e) pour parler de son état d’âme, utilisation des
- Repérage de mots connus et inconnus dans la glo- émoticônes, mail à son / sa correspondant(e).
balité sonore (messages de classe, opinions, dia-
3. Compétences intégrées
logues) avec ou sans appui de l’écrit.
• Tâche globale : « Voilà, nous sommes comme ça ! »
- Vérification de la compréhension par la répétition
(Projet). Travail individuel et en groupes : élaborer par
orale, la dramatisation ou la reconstitution du sens.
CA écrit une fiche d’identité détaillée indiquant ses
- Déduction du sens de mots et d’expressions nou-
goûts, ses passions, son menu et son sport préférés,
velles en situation avec appui visuel partiel.
SC ses principaux traits de caractère… Transmettre les
- Perception des différences d’intonation et du sens
résultats au reste du groupe-classe. Commentaires
CL correspondant. Perception de l’humour.
TIN des résultats en grand groupe. Envoyer sa fiche per-
- Compréhension autonome d’une interview radio-
sonnelle à un correspondant français : rubrique @.
AA phonique semi-authentique. AI • Intégration de diverses compétences et attitudes :
• Compréhension écrite
expression et compréhension écrites, travail de groupe,
- Compréhension écrite autonome, fonctionnelle et
réflexion et synthèse. Échanges oraux et commentaires
rapide des consignes du Livre et du Cahier.
entre sous-groupes.
- Compréhension exhaustive des transcriptions des
textes étudiés à l’oral. 4. Réflexion sur le fonctionnement de la langue
- Identification du sens d’un texte écrit sans ponctua- • Morphologie et syntaxe
tion. Ponctuation de ce même texte pour vérification. - Observation, rappel, approfondissement et synthèse
- Compréhension écrite globale et fonctionnelle de des règles de formation du présent des verbes des 3
textes simples authentiques : expressifs, informatifs, groupes et des règles d’accord des différents types
descriptifs ou prescriptifs. d’adjectifs qualificatifs.
- Compréhension utile de données écrites pour mener • De l’écrit à l’oral et de l’oral à l’écrit
un projet entre élèves et faire un jeu de logique. AA - Associer des opinions orales à des slogans écrits.
2. Expression - Associer la ponctuation à l’intonation dans un texte
• Expression orale AI lu à haute voix.
- Reproduction, scansion, reformulation libre, dra- - Réflexion sur les différences de fonctionnement
matisation, résumé ou reconstitution du sens, d’un grammatical entre oral et écrit : a) terminaisons du
dialogue et autres modèles enregistrés. présent de l’indicatif des verbes des 3 groupes :
- Expression guidée : a) fabrication de phrases à marques orales et écrites, passage des unes aux
partir de modèles, b) réponse à des questions pré- autres, b) marques du masculin et du féminin des
cises ou semi-ouvertes, c) description orale de per- adjectifs qualificatifs à l’oral et à l’écrit : passage des
sonnages, d) réemploi de structures précises sous unes aux autres.
forme d’exercices ou de jeux oraux.
5. Techniques d’apprentissage
- Entraînement à l’expression orale libre : a) expli- AA
• « Pour mieux mémoriser (1) », conseils (Livre).
cations ou commentaires sur ce qu’on a entendu,
demande d’explication, b) échanges libres entre
CL élèves : réactions face à une situation, commen-
taires personnels, c) description de soi et de ses
Savoir-être - attitudes
émotions, description d’autrui. • Socialisation en français : réutilisation du français
• Expression écrite pour communiquer dans la classe, communication
- Copie : copie de phrases ou de petits textes avec réelle avec des Français par mail. Savoir être prudent
des transpositions suivies de modifications, classe- sur Internet. Créativité, humour et expression de soi.
SC
ments, accords, choix entre plusieurs solutions pour • Observation de détails. Synthèse des connaissances.
compléter une phrase : compléter des phrases en • Auto-évaluation de son rapport à l’apprentissage du
AI
écoutant l’enregistrement, etc. FLE (Portfolio) et de ses résultats à la fin du module 1
- Expression écrite guidée : a) compléter des AA (Cahier d’exercices et Portfolio).
phrases, des petits textes ou des fiches, selon le sens • Développement de l’autonomie grâce à un itinéraire
ou le contexte, b) réponse à des questions de individuel d’amélioration.
compréhension sur un texte lu ou entendu, c) trou- • Usage du Portfolio et des fiches de « Diversité indivi-
ver la question correspondant à une réponse écrite. duelle » du livret « Diversité 3 ».

de l’information et culture numérique (TIN), C. sociale et civique (SC), C. culturelle et artistique (CA), Apprendre à apprendre (AA), Autonomie et initiative (AI)

27

234068 _ 0025-0048.indd 27 05/03/10 9:07


1

Outils spécifiques supplémentaires pour la diversité


FICHES « DIVERSITÉ 3 » (livret + fichiers imprimables)
DIVERSITÉ COLLECTIVE (activités à réaliser en classe, à partir des propositions du Livre de l’élève)

Fiches I (A et B) : pp. 9-10, 11-12 (Livre L2, p. 10). Préparation à la compréhension orale.
Fiches II (A et B) : pp. 10, 13-14 (Livre L3, p. 13). Entraînement à l’expression écrite.

DIVERSITÉ INDIVIDUELLE (activités permettant à l’élève de s’améliorer de façon autonome)


CCO Comprendre et communiquer

CO Comprendre à l’oral
Fiche nº 1, p. 45. Identité. Savoir épeler. Les nombres.
CE Comprendre à l’écrit
Fiche nº 7, p. 51. Messages courts en contexte.
GR Grammaire
Fiche nº 1, p. 59. L’interrogation et les mots interrogatifs.
Fiche nº 2, p. 60. Verbes réguliers et irréguliers au présent.
PH Phonétique
Fiche nº 1, p. 73. Les intonations et la ponctuation.
Fiche nº 2, p. 74. Distinguer les terminaisons verbales.
VOC Vocabulaire
Fiche nº 2, p. 82. Adjectifs qualificatifs.

Grammaire : entraînement et évaluation (PDF et fiches éditables).


Jeux pour Tableau blanc interactif - 2e cycle ESO (CD-ROM).
DVD + fiches d’exploitation des DVD d’ESSENTIEL (PDF).
Banque d’images numériques (CD-ROM).
Chansons traditionnelles (Multi-ROM).
Civilisation 1 et 2 (livret).
Fichier interdisciplinaire : Sciences naturelles et Sciences sociales (PDF).

Outils d’évaluation
Test d’évaluation du module 1 : Fichier d’évaluation (Livre du professeur, pp. 245-246).
Bilan de compréhension orale : test de CO guidée (Cahier L5, p. 16).
Bilan de compréhension écrite : Doc Lecture (Cahier L5, p. 15).
Bilan d’expression orale : test d’EO guidée (Livre L5, p. 16).
Bilan d’expression écrite et de grammaire : test écrit (Cahier L5, p. 17).
Auto-évaluation : le point sur son apprentissage (Portfolio, p. 5). Auto-évaluation du module 1 (Portfolio, pp. 6-7).

Évaluation : compétences et DELF A2 (livret et PDF).


Grammaire : entraînement et évaluation (PDF et fiches éditables).

28

234068 _ 0025-0048.indd 28 05/03/10 9:07


1 1
Communiquer en classe

LIVRE DE L’ÉLÈVE, pp. 8-9

1 1 Communiquer en classe
1 1
Des mots de classe, des mots de passe L’uniforme au collège : pour ou contre ?
Voici les phrases que vous entendez souvent pendant le cours de français. 4 Des jeunes donnent leur avis.
Écoutez et lisez ces opinions.
1 Le cours commence... 2 Le cours avance... Vous savez… je crois que
Écoutez et imitez les intonations. Écoutez et scandez.
l’uniforme va être obligatoire
Allez, allez ! Vous êtes prêts ? Allez, allez ! … On parle, on écoute, on répète. à partir de l’année prochaine.
Un peu de silence, s’il vous plaît. On se tait, on lit, on écrit. Ce n’est pas possible, ça !
Je fais l’appel. On joue, on rit, on réagit. Mais si, j’ai entendu ça, hier,
Alors, Mireille, tu te réveilles ? On fait attention à l’intonation. au journal télévisé.
Nicole, Gérard, toujours en retard ! On chante en français. Non, non, non, c’est de la folie…
Renaud, assieds-toi comme il faut ! On pose des questions. Tout le monde pareil… c’est horrible !!!
Et toi, Adrien, tu ne dis rien ? On se corrige, on s’applaudit. Si on n’a plus la liberté de s’habiller
Tout le monde est là ? On fait travailler l’imagination. comme on veut, ça va être
Qui est absent ? mortel !!!
C’est Nicolas ? Ben, non. Moi… je trouve que c’est
Mais qu’est-ce qu’il a ?
pratique. Je déteste passer des heures
Ne parlez pas tous à la fois !
à chercher dans mon armoire. Tu mets
Il est malade ?
ton uniforme et c’est tout…
Il a séché, il a séché ! Ah, non… moi, je suis tout à fait
contre. Avec l’uniforme, tu ne peux pas
On joue, on rit… On pose des questions. montrer ta différence.
Ben, justement… l’uniforme c’est très
bien parce que ça efface les différences
sociales, plus de marques, plus rien,
tout le monde en bleu marine !
Non mais, ça ne va pas la tête ???!!!

5 Quels sont les arguments pour ? Et vous, qu’en pensez-vous ?


Et les arguments contre ? Vous êtes « pour » ou vous êtes « contre » ?
Donnez votre avis !!!
Pour vous aider
EN COURS…
DONNER SON OPINION
À mon avis, …
D’après moi, …
Moi, je trouve que…
Je pense que…
Je crois que…
Pour bien prononcer Je suis pour…
Je suis contre…
3 Imaginez d’autres manières de L’INTONATION ET LA PONCTUATION
DEMANDER SON AVIS
reproduire ces mots de classe. Écoutez trois interprétations différentes de chaque phrase. À QUELQU’UN
Vous pouvez rajouter d’autres Pourquoi le sens change-t-il ? Qu’est-ce que tu en penses ?
À l’écrit, quel signe de ponctuation marque la différence ? D’après toi, c’est une bonne idée ?
phrases, bien sûr !
Exemple : C’est ton frère. C’est ton frère ? C’est ton frère ! Tu es d’accord ?

8 huit neuf 9

Des mots de classe, des mots de passe


Pour introduire la leçon on peut expliquer que l’on va reconnaître ceux qu’ils ont entendus (on peut rajou-
travailler les différentes expressions que l’on utilise ter par exemple : Juliette, Maël, Sylvain, Lena, etc.).
généralement en classe pour communiquer, soit les
élèves entre eux, soit le professeur avec ses élèves et
Transcription CD 1 : 12-14
vice-versa (exemples : « prenez vos cahier », « c’est
Le cours commence…
l’heure », etc.). Il est bon de s’habituer à utiliser ce lan-
Allez, allez ! Vous êtes prêts ?
gage (de la classe) afin d’assurer une classe monolingue
Un peu de silence, s’il vous plaît.
où le français vient naturellement et en toute occasion.
Je fais l’appel.
Le cours commence… Le cours avance… Phrases que Alors, Mireille, tu te réveilles ?
l’on entend souvent en cours de français. Le langage de Nicole, Gérard, toujours en retard !
la classe. HD : se reconnaître dans une situation. Renaud, assieds-toi comme il faut !
Imagination, scansion, jeu verbal. Support visuel en Et toi, Adrien, tu ne dis rien ?
images, gestuelle. HG : support sonore, imitation, Tout le monde est là ?
mémorisation, verbalisation. Qui est absent ?
C’est Nicolas ?
1 Le cours commence… Écoutez et imitez les into- Mais qu’est-ce qu’il a ?
Ne parlez pas tous à la fois !
nations.
Il est malade ?
CO / EO. Ce document comprend deux enregistrements,
le premier étant plus facile à aborder que le second. Il a séché, il a séché !

• Faire une 1re écoute, livre fermé. Comme première


approche, on peut demander aux élèves de noter les • Faire une 2e écoute (toujours livre fermé) et proposer
prénoms qu’ils ont entendus (Ce sont : Mireille, cette grille pour la 2e étape vers la compréhension :
Gérard, Renaud, Adrien, Nicolas). On peut aussi,
Le professeur demande… À qui ?
avant l’écoute, écrire ces prénoms au tableau, en
ajouter deux ou trois, et demander aux élèves de 1) s’ils sont prêts. a) à Renaud

29

234068 _ 0025-0048.indd 29 05/03/10 9:07


1 1
prononçant certains « e » muets, afin d’avoir 12
2) un peu de silence.
syllabes (2 fois 6 syllabes pour l’hémistiche).
3) de se réveiller.
a) à Renaud
4) de répondre. • Prolongement : on peut demander aux élèves
b) à Mireille
d’écrire une strophe qui commencerait par : « Le
5) de s’asseoir comme il faut. c) à Adrien
cours finit… » et éventuellement de l’accompagner
d) à toute la classe
6) si tout le monde est là. d’une musique et de la scander.
- Auparavant, on peut demander aux élèves de dire
7) si Nicolas est malade.
les actions que l’on doit faire avant de sortir de la
classe. On écrit ces actions au tableau (ceci permet-
tra aussi de préparer l’activité suivante où l’on
Solutions : 1 → d, 2 → d, 3 → b, 4 → c, 5 → a,
demande aux élèves de rajouter d’autres phrases à
6→d
la chanson). Exemples : fermer les fenêtres, ramas-
ser les papiers par terre, rendre les cahiers, ramasser
les cahiers, noter les devoirs sur les agendas, finir
• 3e écoute : toujours livre fermé, réécouter en notant
son exercice, ranger ses affaires, se donner rendez-
(grosso modo) ce qu’on ne comprend pas. Élucidation
vous pour la prochaine fois, effacer le tableau,
des mots restants (mots qui pourraient ne pas avoir
éteindre la lumière, etc. Pour aider les élèves à dire
été compris : faire l’appel (énoncer les noms des
ces différentes actions, on peut écrire au tableau les
personnes de la classe, « appeler » pour savoir qui est
compléments des verbes. Les élèves pourront éven-
présent ou absent) ; il a séché (c’est volontairement
tuellement chercher les verbes correspondants dans
qu’il n’est pas venu en cours).
le dictionnaire. Exemples : … les fenêtres /… les
• 4e écoute, livre ouvert. On peut choisir de faire papiers par terre /… les cahiers, etc.
écouter la 2e version en rap et de faire imiter les Exemple :
intonations soit sur la 1re version, soit sur la 2e. Faire Le cours finit...
mémoriser (en partie ou entièrement) et faire chanter. Ça sonne ! C’est l’heure !

2 Le cours avance… Écoutez et scandez. Notons les devoirs sur nos agendas.
C’est l’heure !
CO et scansion. Rangeons nos affaires, disons au revoir.
C’est l’heure !
• Ici, pour aider à la compréhension, on peut écrire les
J’efface le tableau, tu ranges les chaises ?
infinitifs des verbes au tableau et demander aux
C’est l’heure !
élèves s’ils les comprennent tous. Procéder ensuite à
J’éteins la lumière, tu jettes ces papiers ?
une 1re écoute livre fermé.
C’est l’heure ! C’est l’heure !

Transcription CD 1 : 15-16 Pour l’arrangement musical, on peut suggérer à un


On parle, on écoute, on répète. groupe d’élèves de chanter à l’unisson le refrain
On se tait, on lit, on écrit. (dans l’exemple proposé ce sera : « C’est l’heure ! »).
On joue, on rit, on réagit. Une seule personne, qui change à chaque fois,
On fait attention à l’intonation. chantera le reste des phrases.
On chante en français.
- Pourquoi ne pas garder cette chanson pour un
On pose des questions.
spectacle au collège (Noël, spectacle de fin d’année,
On se corrige, on s’applaudit.
etc.) ? Les élèves pourront présenter ce qu’ils ont
On fait travailler l’imagination.
fait en classe (chanter, éventuellement danser), par
groupes de 2 ou plus.
• 2e écoute, livre ouvert. Les élèves écoutent, lisent et
scandent.
La scansion permet de marquer le rythme : c’est la BADGE APPRENTISSAGE : « Pour mieux
façon de prononcer le français en poésie (on sépare mémoriser (1) ».
ou non telle ou telle syllabe ; on prononce ou non Exagérer une intonation, faire monter ou descen-
tel « e », etc.) ; il faudra donc s’inspirer du modèle dre la voix, accompagner une phrase d’un geste
et faire plusieurs répétitions avant que le groupe ou d’un rythme aide à mieux retenir une phrase
puisse chanter à l’unisson ! ou une expression.
Exemple de scansion : « Ah ! Qu’est-ce que je fais,
ici, dans cette chambre ! » (vers de Jules Laforgue, Réflexion sur l’apprentissage. Aide individualisée (voir fiche
Complainte d’un autre dimanche). Pour respecter correspondante dans le Portfolio). HD : kinesthésie, non
le rythme de cette poésie, la scansion se fera en verbal. HG : mémorisation, verbalisation.

30

234068 _ 0025-0048.indd 30 05/03/10 9:07


1 1
• On peut mettre ces conseils en pratique en utili- l’écrit. Faire remarquer l’influence de l’intonation sur
sant certaines phrases de la leçon, voire une strophe le sens (en rattachant éventuellement telle ou telle
entière. Exemples : intonation à telle ou telle situation).
- exagérer une intonation : « Allez, allez ! vous êtes
prêts ? » (ton pressant ou insistant, ton de la confi-
dence) ; à 2 (chacun une partie) sur le même ton Transcription et solutions CD 1 : 17-21
(ironique, par exemple) ; à 2, la 2e personne répé- 1) C’est ton frère. C’est ton frère ? C’est ton frère ! →
tant la phrase en écho, etc. Affirmation. Interrogation. Exclamation.
- faire monter ou descendre la voix : « Nicole, Gérard, 2) Ça va bien. Ça va bien ? Ça va bien ! →
toujours en retard ! » (aigu, grave, doux, fort, etc.) Affirmation. Interrogation. Énervement / Ordre.
- accompagner une phrase d’un geste ou d’un rythme : 3) On fait comme ça ! On fait comme ça ? On fait
« Mais, qu’est-ce qu’il a ? » (ouvrir les bras en signe comme ça. → Enthousiasme / Exclamation.
d’interrogation ou d’impuissance ; faire une pause Interrogation. Affirmation.
après mais… puis rythme saccadé pour le reste de la 4) Ça suffit. Ça suffit ? Ça suffit ! → Affirmation /
phrase, par exemple). Pour ce faire, on demande aux Ordre. Interrogation. Exclamation / Énervement.
élèves de se lever et d’adopter une position corporelle
propice à une bonne élocution : dos droit, tête haute, • Prolongement : on peut demander aux élèves de
ce qui permet d’avoir la voix qui porte loin, inspirer choisir une intonation et de l’intégrer dans une petite
profondément avant l’élocution, bien ouvrir la bouche, situation qu’ils pourront ensuite représenter (exemple :
etc. Ces règles servent aussi pour chanter correcte- un élève (A) mange des bonbons ; un autre élève (B)
ment et pour parler en public. n’arrête pas de lui en prendre. L’élève (A) peut dire :
Ça suffit !
En prêtant attention à ces divers éléments (intona-
tion, rythme, gestes, attitude corporelle), l’élève est
plus décontracté et est préparé pour la mémorisa- L’uniforme au collège :
tion. Il retient alors les expressions presque sans s’en
rendre compte et y prend du plaisir. pour ou contre ?
3 Imaginez d’autres manières de reproduire ces 4 Des jeunes donnent leur avis. Écoutez et lisez
mots de classe. Vous pouvez rajouter d’autres ces opinions.
phrases, bien sûr ! CO et CE : lecture du dialogue expressions de l’opinion.
EO. HD : imagination, gestuelle. HG : verbalisation. VOC : les vêtements pour aller au collège.
• Faire écouter, livre fermé, le dialogue.
• Demander aux élèves de rajouter quelques phrases
Combien de personnes il y a ? Où se trouvent ces
à l’une des 3 strophes. On peut d’abord faire l’activité
personnes ? De quoi elles parlent ? Il y a 3 personnes.
en grand groupe. On écrit au tableau toutes les
Elles sont à la cafétéria ou à la cantine du collège.
propositions des élèves puis, par groupes de 2, ils
Elles parlent de l’uniforme au collège.
rajoutent les phrases qui leur plaisent le plus.

• Par groupes (de 2 ou de 4), les élèves imaginent Transcription CD 1 : 22-23


d’autres rythmes pour mettre ces paroles en musique. ● Vous savez… je crois que l’uniforme va être obli-

On peut leur en proposer (pop, rock, jazz, etc.). gatoire à partir de l’année prochaine.
■ Ce n’est pas possible, ça !

● Mais si, j’ai entendu ça, hier, au journal télévisé.

Pour bien prononcer ■ Non, non, non, c’est de la folie… Tout le monde

pareil… c’est horrible !!! Si on n’a plus la liberté


L’INTONATION ET LA PONCTUATION de s’habiller comme on veut, ça va être mortel !!!
▲ Ben, non. Moi… je trouve que c’est pratique. Je
Écoutez trois interprétations différentes de
chaque phrase. Pourquoi le sens change-t-il ? déteste passer des heures à chercher dans mon
À l’écrit, quel signe de ponctuation marque la armoire. Tu mets ton uniforme et c’est tout…
■ Ah, non… moi, je suis tout à fait contre. Avec
différence ?
l’uniforme, tu ne peux pas montrer ta différence.
• Faire écouter l’enregistrement 3 fois. À la 3e écoute ● Ben, justement… l’uniforme c’est très bien parce

faire des pauses entre chaque phrase pour permettre que ça efface les différences sociales, plus de
aux élèves d’écrire en même temps qu’ils écoutent. marques, plus rien, tout le monde en bleu
Leur demander, avant ou après la dictée, combien marine !
d’intonations on peut repérer à l’intérieur d’une ■ Non mais, ça ne va pas la tête ???!!!

même phrase et quelle en est la conséquence à

31

234068 _ 0025-0048.indd 31 05/03/10 9:07


1 1
• Faire écouter une 2e fois. Faire lire en même temps. phrases s’ils le veulent et répéter seulement les parties
Puis faire demander aux élèves de fermer leur livre et de importantes de chaque intervention.
dire 1 par 1, un mot qu’ils ont retenu (ne pas répéter). Critères pour une bonne représentation : dire un
minimum de phrases chacun (à établir entre tous),
• Expliquer certaines expressions comme C’est de la intonation conforme au modèle, prononciation de
folie (c’est incroyable / c’est fou / ce n’est pas pos- certains mots (se mettre d’accord entre tous), mémo-
sible) ou plus de marques (finies les marques : avec risation, gestuelle, etc.
l’uniforme, on ne portera plus de vêtements de
marques).
Pour vous aider
• Faire des pauses et faire répéter certaines parties DONNER SON OPINION / DEMANDER SON AVIS À
des interventions des personnages (les plus significa- QUELQU’UN
tives et les plus courtes), en grand groupe, tous Observation des structures de communication en classe
ensemble. Exemple : Ce n’est pas possible, ça ! - (expressions de l’opinion). Mémorisation de ces struc-
C’est de la folie - L’uniforme c’est très bien - tures.
Non mais, ça va pas la tête ???!!!
• Demander aux élèves de lire individuellement et
silencieusement ces expressions. Leur dire de faire
• Corriger les prononciations ou intonations défec-
attention à celles qu’ils ne connaissent pas ou qu’ils
tueuses. Faire répéter par groupes de 2 certaines
n’emploient jamais.
parties plus difficiles, si nécessaire.
• Faire répéter en grand groupe chaque expres-
sion.
5 Quels sont les arguments pour ? Et les argu-
ments contre ? • 2 par 2, les élèves lisent à haute voix chaque expres-
Relecture du dialogue et EO : répondre à la question sion : ils regardent la phrase, commencent à la lire
oralement. Préciser les arguments donnés dans le dia- puis, sans regarder l’écrit, continuent à l’énoncer en
logue. regardant leur voisin(e).

• Toujours 2 par 2, les élèves imaginent une phrase


• Demander de répondre à la question. complète simple pour les expressions du tableau qui
l’admettent. Exemples : À mon avis, (c’est bien). -
Solutions D’après moi, (ça efface les différences sociales). - Moi
Arguments pour : C’est pratique. - Je déteste passer je trouve que (c’est horrible). - Je pense qu’(il faut
des heures à chercher dans mon armoire. - Tu mets respecter la liberté de chacun). - Je crois que (si on n’a
ton uniforme et c’est tout. - Ça efface les différences plus la liberté de choisir, ça va être mortel). Le reste
sociales, plus de marques. des expressions se suffisent à elles-mêmes. Correction
Arguments contre : Tout le monde pareil… c’est au tableau.
horrible. Si on n’a plus la liberté de s’habiller comme • Livre fermé, les élèves forment 2 groupes. Le groupe A
on veut, ça va être mortel !!! - Tu ne peux pas mon- commence les phrases (chaque élève à l’intérieur du
trer ta différence. groupe a une phrase assignée). Le groupe B les finit
(quand un élève a terminé il ne peut plus reparler). On
part de 10 points. Le groupe qui ne peut pas terminer
• Faire lire le tableau Pour vous aider. la phrase a 1 point en moins. On fera 2 tours pour
permettre à chaque groupe de commencer et de terminer
• Refaire une dernière écoute et demander aux élèves les phrases.
de cocher ou de souligner les expressions qu’ils ont
entendues dans le dialogue et qui figurent dans ce
tableau. QUESTION PERSONNELLE :
Pour rendre cette activité plus agile, on peut deman- Et vous, qu’en pensez-vous ? Vous êtes « pour » ou
der aux élèves de faire 2 colonnes sur leur Portfolio. vous êtes « contre » ? Donnez votre avis !!!
Une colonne Pour, une colonne Contre. Puis on EO : donner son avis sur un sujet concret (le port de
demande à chaque groupe de 2 d’inscrire les argu- l’uniforme). Parler à partir de la compréhension orale
ments correspondants dans l’une ou l’autre colonne. précédente. VOC : réemploi des expressions pour
On peut faire une mise en commun en grand groupe. donner son opinion et des structures travaillées
Correction au tableau. précédemment. Interaction.

• Par groupes de 5, les élèves préparent une représen- • Les élèves se mettent en groupes de 4 et, en repre-
tation de ce dialogue. Ils peuvent écourter certaines nant les expressions Pour vous aider et le texte de la

32

234068 _ 0025-0048.indd 32 05/03/10 9:07


1 1
compréhension orale correspondant, ils expriment 3 Posez ces questions de deux manières différentes.
leur opinion par rapport à l’uniforme. On peut, si l’on
veut, faire une mise en commun en grand groupe où Solutions
chaque groupe s’exprimera à travers un porte-parole. 1) As-tu tout le matériel ? Est-ce que tu as tout le
matériel ? / Tu as tout le matériel ?
2) Est-ce que nous sommes prêts ? Nous sommes
CAHIER D’EXERCICES, pp. 6-7 prêts ? / Sommes-nous prêts ?
3) Où as-tu mis mon livre ? Où est-ce que tu as mis
ton livre ? / Tu as mis ton livre où ?
1 Entourez la bonne option et recopiez la phrase 4) Vous pouvez rester une minute ? Est-ce que vous
correcte. pouvez rester une minute ? / Pouvez-vous rester
une minute ?
Solutions 5) Elle a fini son dossier ? Est-ce qu’elle a fini son
1) À quelle heure commence le cours de français ? dossier ? / A-t-elle fini son dossier ?
2) Pourquoi tu n’es pas content le jour de la rentrée ?
3) Comment s’appelle le nouveau professeur de
sciences ? 4 Séparez les mots suivants pour retrouver le voca-
4) Est-ce que vous êtes d’accord ? bulaire de la classe. Recopiez ensuite chaque mot à
5) Combien de matières est-ce que tu as cette côté de l’objet correspondant avec les articles un,
année ? une ou des.

2 Trouvez la question qui correspond à ces phrases. Solutions


1) une gomme 2) des crayons 3) des ciseaux
4) un compas 5) des stylos 6) une agrafeuse
Solutions possibles 7) une règle 8) un classeur 9) un cahier 10) un
1) Comment elle s’appelle ? Elle s’appelle com- taille-crayon 11) des feuilles 12) un bâton de colle
ment ? Elle s’appelle Stéphanie. 13) un fluo 14) des livres 15) une craie 16) des
2) Qui est-ce ? C’est monsieur Duchamp, le prof trombones 17) une équerre 18) une calculette
de dessin. 19) des feutres 20) une trousse 21) un sac à dos
3) On se voit où ? / Où est-ce qu’on se voit ? On
se voit dans la cour.
4) Pourquoi il est absent ? / Pourquoi est-ce qu’il 5 Qui parle ? À qui il / elle s’adresse ? Cochez d’une
est absent ? / Pourquoi il n’est pas là ? Parce croix la ou les colonne(s) correspondante(s).
qu’il est malade.
5) Tout le monde est là ? / Est-ce que tout le Solutions
monde est là ? Oui, tout le monde est là. 1) Bonjour tout le monde ! → PGE
6) On a combien d’heures de maths par se- 2) Salut ! → EE
maine ? / Combien d’heures de maths a-t-on 3) Tu as les devoirs ? → EE, PE
par semaine ? On a trois heures par semaine. 4) Bonjour madame ! → GEP, EP
7) Qu’est-ce que tu as fait cet été ? / Tu as fait 5) Asseyez-vous correctement ! → PGE
quoi, cet été ? J’ai fait un voyage en Italie. 6) Lui, c’est le chouchou ! → EE
8) Tu te lèves à quelle heure normalement ? / À 7) On n’est pas d’accord. → GEP
quelle heure tu te lèves normalement ? Je me 8) Quelle heure est-il ? → PGE, EE, EP, PE
lève à 7 heures. 9) Je peux aller aux toilettes ? → EP
9) Qu’est-ce que tu fais comme sport ? / Quel 10) Je ne comprends rien ! → PGE, EE, EP
sport tu fais l’après-midi ? Je fais du judo 11) Fais voir ton cahier ! → EE, PE
l’après-midi. 12) Vous êtes pénibles, aujourd’hui ! → PGE
10) Tu ranges tes affaires régulièrement ? / Est-ce
que tu ranges tes affaires régulièrement ? Oui,
je range mes affaires tous les jours.

33

234068 _ 0025-0048.indd 33 05/03/10 9:07


1 2
Exprimer des opinions
Manifester ses goûts et préférences

LIVRE DE L’ÉLÈVE, pp. 10-11

1 2 Exprimer des opinions


Exprimer ses goûts et préférences 1 2
Exprime-toi ! Les murs ont la parole
1 Lisez ces opinions : lesquelles sont positives ? lesquelles sont négatives ? lesquelles Mai 68, la révolte des étudiants et des ouvriers…
sont neutres ? Un mois qui est devenu un symbole de liberté et de contestation.
Voici quelques slogans qui ont été écrits, à cette époque, sur les murs de Paris.
2 Écoutez ces jeunes. Associez leurs opinions à la bulle correspondante.

4 Lisez les graffitis en silence. 5 À tour de rôle, lisez à haute voix


le(s) slogan(s) que vous préférez.

6 Quelles sont les revendications des jeunes qui les ont écrits ?

Drôles de conjugaisons !
Je crie Je viens J’obéis
7 À vous de
Sur le modèle du continuer !
Tu cries Tu viens Tu obéis
graffiti ci-dessus, Pour vous aider,
Elle crie Elle vient Il obéit
voici d’autres consultez votre
Nous crions Nous venons Nous obéissons
conjugaisons « Aide-mémoire »
Vous criez Vous venez Vous obéissez
insolites. (Conjugaisons).
Ils se taisent ! Ils partent ! Elles se révoltent !

3 Lisez les actions suivantes et


réagissez en utilisant les
expressions de l’activité Écoutez, observez, analysez
précédente. LE PRÉSENT DE L’INDICATIF (RÉVISION)
Écoutez et lisez. Remarquez les différences, à l’oral et à l’écrit.
1) S’embrasser dans la rue.
2) Cracher par terre. 1er groupe 2e groupe 3e groupe
3) Faire du bruit en mangeant. Verbes en -ER Verbes en -IR Verbes en -IR, -RE, -OIR
4) Promener son chien. parler, aimer, grandir, choisir, -IR : venir, ouvrir, -RE : prendre, -OIR : pouvoir,
5) Arriver toujours en avance. adorer, écouter, obéir, réussir, sortir, partir… mettre… savoir…
6) Travailler en musique. entrer, jouer… grossir, rougir…
7) Crier. je cherche je finis je viens je prends je peux
8) Offrir des cadeaux. tu cherches tu finis tu viens tu prends tu peux
elle cherche il finit il vient il prend il peut
Exemple : nous cherchons nous finissons nous venons nous prenons nous pouvons
Tu aimes les fêtes-surprises ? vous cherchez vous finissez vous venez vous prenez vous pouvez
Oui. J’adore ça et toi ? elles cherchent ils finissent ils viennent ils prennent ils peuvent
Moi, ça me rend malade !

10 dix onze 11

Exprime-toi !
On peut introduire la leçon en demandant aux 1 Lisez ces opinions : lesquelles sont positives ?
élèves s’ils savent ce qui s’est passé en mai 68 (éven- lesquelles sont négatives ? lesquelles sont
tuellement, on peut leur en parler quelques jours neutres ?
avant de commencer la leçon afin qu’ils puissent Lecture. Préparation de l’activité suivante : lire des
poser des questions à ce sujet à leur professeur parties de messages qui devront être mis en relation
d’histoire ou aussi faire des recherches sur Internet ; avec les messages oraux de l’activité suivante.
dans ce dernier cas, les volontaires qui se seraient
chargés de faire les recherches pourraient avoir • Faire lire à haute voix, tous les élèves ensemble, les
« un plus » dans leur note globale ; on peut leur parties de messages qui figurent dans le Livre, puis
demander de présenter brièvement et oralement demander aux élèves de dire si chaque opinion est posi-
leurs découvertes -avec supports audiovisuels tive ou négative. Puis, on peut leur demander ce qui les
simples s’ils le désirent). En Mai 68 on assiste à la a orientés pour répondre à chaque fois (quel mot ?
révolte des étudiants et des ouvriers. Les rues des quelle intonation ?).
grandes villes (mais principalement de Paris) se cou-
vrent de barricades contre les C.R.S. (Compagnies
Républicaines de Sécurité) ou forces de sécurité. 2 Écoutez ces jeunes. Associez leur opinion à la
Suite à Mai 68, beaucoup de tabous disparaissent bulle correspondante.
(les garçons se laissent pousser les cheveux, portent CO : documents oraux avec lecture partielle des
des chemises à fleurs, les filles commencent à porter messages. HD : mise en situation visuelle, saisie globale
des mini-jupes, les jeunes veulent se libérer, entre du sens. HG : stimulus auditif, saisie détaillée
autres au niveau sexuel). C’est la naissance des com- du sens.
munautés hippies, où plusieurs familles vivent Avant d’aborder ce document oral et pour
ensemble et partagent leur vie commune. Mai 68 mieux comprendre les opinions positives et
est devenu un symbole de liberté et de contestation négatives, on peut choisir de faire faire
et s’est étendu à travers le monde. C’est une époque d’abord les fiches de « Diversité collective »
qui a vu fleurir une quantité de slogans qui sont correspondantes (Livret « Diversité 3 »,
restés dans les mémoires. pp. 9-10, 11-12).

34

234068 _ 0025-0048.indd 34 05/03/10 9:07


1 2
• 1re écoute livre fermé : faire écouter les 10 opinions 1) S’embrasser dans la rue.
à la suite, simplement pour prendre contact avec les 2) Cracher par terre.
phrases. Recommander aux élèves de bien faire 3) Faire du bruit en mangeant.
attention à l’intonation ; elle les mettra sur la piste et 4) Promener son chien.
les aidera à répondre à la question. 5) Arriver toujours en avance.
6) Travailler en musique.
Transcription et solutions CD 1 : 24-30 7) Crier.
1) Moi, quand j’arrive à la maison, je n’ai pas 8) Offrir des cadeaux.
envie de parler, mais ma mère me pose plein Se poser des questions 2 par 2 sur des thèmes propo-
de questions sur ma journée, sur mes copains… sés, en suivant un modèle de réponse. Réemploi des
Oh là là ! Je ne supporte pas qu’on me force à expressions de l’opinion (négative, positive, neutre).
parler. → J Avant le travail en tandem, on peut faire une simula-
2) Tous les jours, à la radio, à la télé, dans les tion en grand groupe comme entraînement. On relè-
journaux, il y a des nouvelles atroces, des pho- vera ainsi les éventuelles erreurs à éviter et
tos qui ne semblent pas réelles tellement c’est on mettra en valeur les structures à employer. Pour
horrible. Moi, toute cette violence, ça me rend récapituler, on peut écrire au tableau ces structures :
malade… → D Je ne supporte pas ça, ça me rend malade, j’ai horreur
3) Faites pas ci, faites pas ça, passez par ici, ne que… / de…, j’adore + verbe, ça m’agace, j’aime +
passez pas par là… Ça suffit ! J’ai horreur verbe, je trouve génial… / je trouve ça génial, ça me
qu’on décide à ma place ! → I gêne, ça ne me gêne pas.
4) Moi, ce qui me passionne, c’est la mode.
J’adore créer des vêtements, jouer avec les • 2 par 2 les élèves se posent des questions et y répon-
couleurs, m’amuser avec les formes… → H dent en suivant le modèle proposé.
5) Il y a des gens qui croient qu’ils ont toujours
raison et qui n’écoutent jamais les autres. Ça Solutions possibles
m’agace !!! → B -Tu aimes les gens qui s’embrassent dans la rue ? /
6) J’aime passer des heures et des heures à ne -Ça ne me gêne pas. / -Moi non plus, ça ne me
rien faire, sans parler, sans bouger. Je rêve, gêne pas.
j’imagine des voyages… → A -Tu aimes les gens qui crachent par terre ? -Ça ne
7) J’adore être amoureuse. Tout me semble beau. me gêne pas. / -Moi, j’ai horreur de ça.
J’ai envie de chanter, de danser, de rire. Je vois -Tu aimes travailler en musique ? -J’adore travailler
la vie en rose. → G en musique. / -Moi, j’ai horreur de ça. Etc.
8) Quand je lui parle, je ne trouve pas mes mots.
Alors je préfère lui écrire. Tu sais ? Je suis
capable d’écrire des pages et des pages ! Les
• Mise en commun. Quelques groupes peuvent refaire
lettres, les messages, les mails, je trouve ça
l’activité devant le reste de la classe. Correction en
génial ! → C
commun après chaque intervention.
9) Moi, le bruit des voisins, ça ne me gêne pas !
Je me sens moins seul… → F
10) Mon frère écoute toujours sa musique trop
fort. Ma mère ne supporte pas mais moi, ça
m’est égal ! → E
Les murs ont la parole
• 2e écoute, livre ouvert : lire en même temps la partie
des messages qui figure dans le Livre et relier
4 Lisez les graffitis en silence.
CE. Lecture individuelle.
message entendu et message lu ; faire retrouver les
différences ; puis procéder à une 2e lecture à haute
voix de ces messages, en demandant aux élèves de 5 À tour de rôle, lisez à haute voix le(s) slogan(s)
bien respecter les intonations entendues. que vous préférez.
Lecture à haute voix. Slogans de Mai 68.
• Enfin, par groupes de 2, mémoriser les phrases en
se les répétant ; veiller à bien respecter l’intonation.
6 Quelles sont les revendications des jeunes qui
les ont écrits ?
3 Lisez les actions suivantes et réagissez en utili- Accès au sens (répondre à des questions de compré-
sant les expressions de l’activité précédente. hension). Travail sur les slogans.

35

234068 _ 0025-0048.indd 35 05/03/10 9:07


1 2
• Former des groupes et donner à chacun d’eux un
Solutions possibles Opinions Slogans
slogan sur lequel il pourra réfléchir pour répondre à
« Il est
la question.interdit d’interdire » : revendique la A) J’aime…
liberté totale et rejette toute forme de règles. C’est
une phrase pleine d’humour puisqu’elle contient sa B) Ce qui m’agace… L’imagination au pouvoir
propre contradiction. C) Je trouve génial…
• Mise en commun en grand groupe. Il est interdit d’interdire
« Faites l’amour, pas la guerre » : revendique le
D) Ça me rend malade…
droit à la paix et à l’amour, rejette la guerre. Ne me libère pas, je
« L’imagination au pouvoir » : revendique plus E) J’adore... m’en charge
d’ouverture d’esprit parmi les gens qui gouvernent F) Moi, ce qui me passionne… Faites l’amour, pas la
et demande que l’imagination soit une qualité qui guerre
prédomine dans la société. G) J’ai horreur…
« Ne me libère pas, je m’en charge » : chaque H) Je ne supporte pas…
individu doit se libérer seul, personne ne peut le
faire à sa place. Revendique le droit à se libérer
sans contraintes.
« Je participe… Ils profitent » : ceux qui partici- Drôles de conjugaisons !
pent sont ceux qui travaillent. Ceux qui profitent,
c’est-à-dire qui s’enrichissent, sont les actionnaires. Sur le modèle du graffiti ci-dessus, voici d’autres
conjugaisons insolites.
Lire quelques conjugaisons insolites (où la dernière per-
• Prolongements : chercher des slogans revendicatifs sonne du pluriel est différente au niveau sémantique).
actuels. Demander de chercher contre quoi se mobi-
lisent les gens en général : le terrorisme, le chômage, • Faire lire le graffiti trouvé sur un mur de Paris en
la globalisation, etc. mai 68 (Je participe, etc.).
Exemples de slogans plus actuels en France et dans Faire lire les différentes conjugaisons insolites pro-
les pays francophones : « Oui / Non à l’Europe. Oui posées. Demander aux élèves pourquoi elles portent
au droit de vote et d’éligibilité des étrangers ». ce titre (la dernière personne du pluriel comporte un
« Pour la diversité. Contre les discriminations ». « Non verbe différent au niveau sémantique et qui est en
au F’HAINE ». (FN : Front National, parti d’extrême porte-à-faux avec le reste, ce qui peut provoquer un
droite français.) « La rue la nuit femmes sans peur » effet subversif).
(Montréal - campagne pour la sécurité dans les villes).
« Touche pas à mon pote » (slogan de l’association 7 À vous de continuer ! Pour vous aider, consultez
SOS racisme, qui lutte contre les discriminations votre « Aide-mémoire » (Conjugaisons).
raciales). Ce slogan, bien que datant des années 80, Écrire de nouvelles conjugaisons insolites. HD : imagi-
est encore très actuel même s’il a été galvaudé (on nation. Rires. HG : écriture et prononciation des termi-
trouve des slogans comme : « Touche pas à mon naisons verbales.
lundi de pentecôte » (s’oppose au gouvernement
• Les élèves peuvent s’aider du tableau de conjugai-
français qui prévoyait de supprimer le congé du lundi
sons et s’inspirer des verbes ou expressions de l’exer-
de Pentecôte) ou « Touche pas à mon hosto »,
cice précédent. Exemple : Je jette des papiers par terre,
devant la menace de l’administration de fermer un
tu jettes des papiers par terre, etc. Ils nettoient les rues.
hôpital, par exemple.
Pour trouver facilement le verbe de la dernière per-
sonne, suggérer aux élèves de chercher l’effet
• Pour le réemploi des opinions positives ou négatives contraire de l’action présentée par le verbe qu’ils
des activités précédentes on peut demander aux conjuguent ; ou bien de chercher la conséquence que
élèves de répondre à la question : « Quels slogans de cette action peut avoir chez les autres (J’obéis et eux,
Mai 68 pourrait-on associer aux opinions de l’activité ils se révoltent ; je participe, donc ils en profitent).
nº 1 ? »
Pour faciliter ce travail on peut présenter aux élèves
un document (en transparence ou au tableau) avec
Écoutez, observez, analysez
d’un côté les opinions qui figurent dans l’activité nº
LE PRÉSENT DE L’INDICATIF (RÉVISION)
1 et de l’autre, les slogans de mai 68. Ils n’ont plus
alors qu’à relier puis à énoncer à haute voix les Écoutez et lisez. Remarquez les différences, à
expressions et les slogans correspondants. Mais on l’oral et à l’écrit.
peut aussi leur demander de terminer les phrases de Conjugaison des verbes réguliers et irréguliers
la colonne « Opinions » et de faire deviner au reste (3 groupes). Différence entre prononciation et ortho-
de la classe à quel slogan se rattache telle ou telle graphe. HG : analyse, perception des différences,
affirmation. abstraction, formulation de règles. HD : induction.

36

234068 _ 0025-0048.indd 36 05/03/10 9:07


1 2
• Faire lire en écoutant.
Solutions possibles
1) Je déteste quand on entre dans ma chambre
Transcription CD 1 : 31-34 sans frapper. 2) Je n’aime pas du tout / J’adore /
1er groupe : verbes en -er (parler, aimer, adorer, J’aime bien aller chez le coiffeur. 3) Ça ne me gêne
écouter, entrer, jouer…) pas du tout de / Ce qui me rend malade c’est chan-
je cherche, tu cherches, il cherche, nous cherchons, ter en public. 4) Ça m’agace de / J’aime bien faire
vous cherchez, ils cherchent des courses. 5) Je déteste / Ça ne me gêne pas
2e groupe : verbes en -ir (grandir, choisir, obéir, du tout les gens qui parlent fort. 6) Je trouve ça
réussir, grossir, rougir…) génial de / Je ne supporte pas d’être seul(e) à la
je finis, tu finis, il finit, nous finissons, vous finissez, maison. 7) J’aime bien / Ça m’agace de parler de
ils finissent moi. 8) Ce qui me passionne, c’est / Je n’aime pas
3e groupe : verbes en -ir, -re, -oir. du tout écrire un journal intime. 9) Ça ne me gêne
-ir : venir, ouvrir, sortir, partir ; je viens, tu viens, il pas du tout de / Ce qui me rend malade c’est de
vient, nous venons, vous venez, ils viennent sortir en grand groupe. 10) J’aime bien / Je ne sup-
-re : prendre, mettre ; je prends, tu prends, il porte pas de regarder les matchs de foot à la télé.
prend, nous prenons, vous prenez, ils pren-
nent
-oir : pouvoir, savoir ; je peux, tu peux, il peut, nous
pouvons, vous pouvez, ils peuvent 3 Cochez d’une croix la forme verbale entendue.
Attention ! Parfois, les deux options sont pos-
sibles.
• Faire répéter à l’unisson. Corriger les erreurs de
prononciation.
Transcription et solutions CD Cahier : 9-11
• Pour faire remarquer les différences orales et écrites, on
1) Elle finit. (a) 2) Vous êtes. (b) 3) J’ai chanté. (a)
peut demander aux élèves de souligner les
4) Elles viennent. (b) 5) Elle chante. (a) / Elles chan-
lettres qui ne se prononcent pas. Ce sera : 1) je
tent. (b) 6) Ils ont. (a) 7) Ils dorment. (b) 8) Il parle.
cherche, tu cherches, elle cherche, nous cherchons,
(a) / Ils parlent. (b)
vous cherchez, / elles cherchent. 2) je finis, tu finis, il
finit, nous finissons, vous finissez, ils finissent. 3) je viens,

4
nous venons, ils viennent ; je prends, nous
prenons, ils prennent ; je peux, nous pouvons, ils Les sœurs « Dernière-minute » racontent leur jour-
peuvent. née. Recopiez le texte en remplaçant nous par on.

• Faire conjuguer puis mémoriser les autres verbes qui


figurent dans le tableau à l’infinitif. Solutions
Tous les jours, on dort jusqu’à la dernière minute
parce qu’on est fatiguées. On n’a pas le temps de
CAHIER D’EXERCICES, pp. 8-9 prendre notre petit-déjeuner et on est toujours les
dernières à arriver en cours. En classe, on bâille
1 Les jeunes ont la parole ! Complétez ces opinions. souvent : on est tellement fatiguées qu’on ne com-
prend rien du tout.

Solutions
1) Je ne supporte pas quand on prend des décisions 5 Les frères « Sages-comme-des-images » racon-
à ma place. 2) Ce qui m’agace, c’est / ce sont les tent leur journée. Recopiez le texte en remplaçant
gens qui se croient le centre du monde. on par nous.
3) J’aime (bien) écouter les problèmes des autres
parce que, comme ça, les miens me semblent insi-
gnifiants. 4) Les gens aimables, je trouve ça génial ! Solutions
5) J’ai horreur des gens qui demandent toujours et Tous les jours, nous nous levons de bonne heure.
qui ne donnent rien. 6) Ce qui me passionne, c’est Nous faisons notre toilette et nous prenons le
de partir à l’aventure !!! 7) Aider à préparer les temps de prendre un bon petit-déjeuner. Nous arri-
repas, ça ne me gêne pas du tout. 8) Ce qui me vons à l’école un peu avant l’heure et nous prépa-
rend malade, c’est / ce sont les gens égoïstes. rons nos affaires avant que le professeur arrive.
Nous disons « bonjour », nous participons en
classe et quand nous finissons, nous notons sur
2PARLEZ DE VOUS. Comment réagissez-vous ?
l’agenda tous les devoirs.
Complétez.

37

234068 _ 0025-0048.indd 37 05/03/10 9:07


1 3
Décrire et caractériser quelqu’un
Exprimer des sentiments et des émotions

LIVRE DE L’ÉLÈVE, pp. 12-13

1 3 Décrire et caractériser quelqu’un


Exprimer des sentiments et des émotions 1 3
Cœur brisé Les émoticônes
Oh ! Pourquoi es-tu Qui a inventé et à quoi
Sophie-Charlotte ! aussi dure avec moi ?
servent les émoticônes ?

:?
:
Enfin ! J’ai besoin

:o

:S
Je suis triste sans toi,
de parler avec toi… je me sens seul… Le mot anglais « emoticon »,

)
amalgame de « emotion » et « icon »,
se traduit en français par
:-) content :-? pensif :-o étonné :-s inquiet
« frimousse » ou « émoticône », soit
Désolée, Louis-Henri, une icône (image) qui traduit une
mais je ne peux pas. émotion.
J’ai rendez-vous avec

:
:>

:p
Édouard-Antoine.
Ils sont utilisés dans le IRC (Internet
Relay Chat, système de discussion

/
|
Écoute, Louis-Henri, sur Internet). Ils permettent de
je vais être franche montrer rapidement, simplement et
avec toi… C’est fini :- | indifférent :-> sarcastique :-/ désorienté :-p moqueur
parfois discrètement une idée
entre nous.
d’ordre émotionnel.
Pourquoi ? Je ne
comprends pas… Son inventeur, Scott E. Falhman, est

(: |
:o)

:^o
Je suis riche, je suis chercheur en informatique du
beau, je suis Oui, mais tu ne sais département Computer Science de

(
sportif… pas danser et puis,
la Carnegie Mellon University de
je suis amoureuse
d’Édouard-Antoine. Pittsburgh.
: o) drôle :-( triste :^o menteur ( :| fatigué
Son premier message est daté du
Il sait danser, lui ? 19 septembre 1982 !

Écoutez, observez, analysez


Ah oui ! il danse comme un dieu !!!

4 Lisez ces phrases en remplaçant


LE GENRE DES ADJECTIFS (RÉVISION)

Ce n’est pas possible… tu ne


me dis pas la vérité. Pourquoi
A Vous connaissez déjà la règle générale de
formation du féminin des adjectifs à l’écrit.
les émoticônes.
Je ne suis pas Oh ! je me sens si
es-tu si méchante avec moi ? méchante, je Bonjour, mademoiselle, la place est libre ?
malheureux… mais il faut dur dure 1) Je suis :-) parce qu’il fait beau.
suis sincère. Vous êtes seule ?
regarder l’avenir en face ! seul seule
méchant méchante
2) Je suis :-( parce que tu n’es pas là.
Trouvez d’autres exemples.

B Il y a des cas particuliers. Observez. 3) Tu es :^o, mais je t’aime.


cruel cruelle naturel naturelle
Oh ! que tu es cruelle ! malheureux malheureuse amoureux amoureuse 4) Et toi, tu es :->, mais je t’aime aussi.
tu me brises le cœur… sportif sportive expressif expressive
franc franche blanc blanche
5) Je suis :-s, sans nouvelles de toi.
Louis-Henri… Adieu ! beau belle nouveau nouvelle
Que se passera-t-il ? Complétez cette liste avec d’autres adjectifs
Ne manquez pas l’épisode irréguliers que vous connaissez.
5 Faites la description de quelqu’un
C Rappelez-vous aussi cette autre catégorie.
4568. Rendez-vous demain à la
même heure ! de votre entourage avec ses
qualités et ses défauts.
riche riche sincère sincère

1 Écoutez et lisez ce feuilleton télévisé. 2 Décrivez les deux personnages libre libre triste triste
Qu’est-ce qui la caractérise ? Ajoutez d’autres
principaux de cette scène. Envoyez un mail à
1) Quelles sont les « qualités » de Louis-Henri ? exemples.

3 Jouez la scène. Lecture


un(e) ami(e) en lui
2) Quel est son seul « défaut » ?
3) Comment se sent-il ?
théâtralisée. Exagérez les
D Maintenant, écoutez ces phrases au féminin
et trouvez le masculin correspondant.
expliquant votre état
d’âme. N’oubliez pas
4) Que reproche-t-il à Sophie-Charlotte ?
intonations ! les émoticônes !
5) Quelle est la plus grande qualité de Sophie-Charlotte ?

12 douze treize 13

Cœur brisé
On peut introduire la leçon en demandant aux élèves
s’ils regardent des feuilletons à la télévision et les-
■ Pourquoi ? Je ne comprends pas… Je suis riche,
quels. Dans cette leçon, ils vont pouvoir écouter et je suis beau, je suis sportif…
● Oui, mais tu ne sais pas danser et puis, je suis
lire l’extrait d’un feuilleton télévisé et travailler la
description et la caractérisation. amoureuse d’Édouard-Antoine.
■ Il sait danser, lui ?

1 Écoutez et lisez ce feuilleton télévisé. ● Ah, oui ! Il danse comme un dieu !!!

■ Ce n’est pas possible… tu ne me dis pas la vérité.


CO et lecture simultanées. Répondre à des ques-
Pourquoi es-tu si méchante avec moi ?
tions de compréhension. HD : support visuel, motiva-
● Je ne suis pas méchante, je suis sincère.
tion (illustrations simulant des images télévisées).
■ Oh ! que tu es cruelle ! tu me brises le cœur…

● Louis-Henri… Adieu !
• Faire écouter et lire en même temps. Faire répondre
■ Oh ! je me sens si malheureux… mais il faut
aux questions par groupes de 2, puis corriger en
grand groupe. regarder l’avenir en face !
Bonjour, mademoiselle, la place est libre ? Vous
êtes seule ?
Transcription CD 1 : 35-37
Que se passera-t-il ? Ne manquez pas l’épisode
Voici l’heure de notre feuilleton préféré « Cœur
4568. Rendez-vous demain à la même heure !
brisé ». Épisode 4567
■ Sophie-Charlotte ! Enfin ! J’ai besoin de parler

avec toi…
● Désolée, Louis-Henri, mais je ne peux pas. J’ai • On peut fournir une liste d’adjectifs parmi lesquels
rendez-vous avec Édouard-Antoine. les élèves choisiront ceux qui correspondent à Louis-
■ Oh ! Pourquoi es-tu aussi dure avec moi ? Je suis Henri et à Sophie-Charlotte. Exemple de liste :
triste sans toi, je me sens seul… riche ; beau / belle ; sportif(ve) ; maladroit(e) ; intéressé(e) ;
● Écoute, Louis-Henri, je vais être franche avec triste ; seul(e) ; malheureux(se) ; heureux(se) ; impulsif(ve) ;
toi… C’est fini entre nous. gentil(lle) ; cruel(lle) ; franc(he) ; sincère ; égoïste ;
méchant(e) ; hypocrite ; bête ; intelligente

38

234068 _ 0025-0048.indd 38 05/03/10 9:07


1 3
Solutions
1) Quelles sont les « qualités » de Louis-Henri ?
Les émoticônes
Louis-Henri est riche, beau et sportif (et il s’adapte
rapidement aux situations nouvelles…). 2) Quel
4 Lisez ces phrases en remplaçant les émoticônes.
est son seul « défaut » ? Il ne sait pas danser • Faire observer les émoticônes et lire les adjectifs qui
(d’après Sophie-Charlotte). 3) Comment se sent- sont écrits sous chacun d’eux.
il ? Il se sent triste (sans Sophie-Charlotte), seul,
malheureux. 4) Que reproche-t-il à Sophie- • Faire lire le texte informatif « Qui a inventé et à quoi
Charlotte ? Il lui reproche d’être méchante et servent les émoticônes ? » (on peut faire faire une lec-
cruelle. 5) Quelle est la plus grande qualité de ture à haute voix).
Sophie-Charlotte ? Elle est franche et sincère.
• Élucidation du vocabulaire (frimousse : nom familier
qui veut dire visage ; chercheur : personne qui fait des
recherches scientifiques).
2 Décrivez les deux personnages principaux de
cette scène. • Faire faire l’exercice par groupes de 2, puis corriger
EO : réemploi des adjectifs vus précédemment et élar- en grand groupe.
gissement. GR : révision de la formation du féminin des
adjectifs.
Solutions
• S’inspirer de la liste des adjectifs qui se trouvent dans 1) Je suis content(e) parce qu’il fait beau.
Écoutez, observez, analysez, ainsi que la liste de l’ac- 2) Je suis triste parce que tu n’es pas là.
tivité précédente. Dire aux élèves de préparer pen- 3) Tu es menteur, mais je t’aime.
dant quelques secondes la présentation des deux 4) Et toi, tu es sarcastique, mais je t’aime aussi.
personnages puis leur demander de donner chacun 5) Je suis inquiet, sans nouvelles de toi.
un adjectif.

• Corriger les erreurs de prononciation qui pour-


raient se présenter, en particulier avec les adjectifs qui Écoutez, observez, analysez
sont différents au féminin. LE GENRE DES ADJECTIFS (RÉVISION)

Réviser la règle générale de formation du féminin des


Solutions possibles adjectifs. Observer quelques adjectifs irréguliers et
Description morale : Sophie-Charlotte est conten- compléter la liste. Réviser les adjectifs invariables.
te, égoïste, moqueuse, un peu sarcastique, franche, Écouter des adjectifs au féminin et trouver leur mascu-
sincère, directe, un peu dure, etc. Louis-Henri lin. HG : analyse. Support écrit et oral, perception des
est triste, étonné, inquiet, désorienté, pensif, seul, différences. HD : induction, perception des points com-
malheureux, etc. muns.
Description physique : Sophie-Charlotte est jolie, Ces règles ont déjà été vues dans ESSENTIEL ET PLUS 1
bien habillée, grande, mince. Elle a les cheveux (Module 2, leçon 1 pour les adjectifs réguliers ; Module
longs et frisés. Louis-Henri est grand, mince, jeune, 5, leçon 2 pour les adjectifs irréguliers). Il s’agit ici
beau, sportif, etc. d’aider les élèves à revoir ce point de grammaire.

A Vous connaissez déjà la règle générale de for-


3 Jouez la scène. Lecture théâtralisée. Exagérez mation du féminin des adjectifs à l’écrit.
les intonations ! Trouvez d’autres exemples.
EO. Lecture théâtralisée. HD et HG : lecture à haute
• Faire observer les adjectifs qui forment leur féminin
voix. HG : imitation des intonations. De l’écrit à l’oral.
en ajoutant un « e » et qui ne subissent pas d’autres
HD : communication, émotion, théâtralité, sociabilité.
modifications. Demander de trouver d’autres exemples
• Les élèves se mettent par groupes de 2 pour préparer (dans ce module, on a par exemple : contente, directe,
cette lecture théâtralisée puis ils lisent en grand groupe. désorientée, brisée, prête, absente, etc.).
Après un temps de répétition, on peut monter un
petit spectacle où l’on demandera aux élèves, s’ils le B Il y a des cas particuliers. Observez.
souhaitent, de se déguiser (quelques vêtements Complétez cette liste avec d’autres adjectifs irrégu-
classiques feront l’affaire afin de reproduire l’image liers que vous connaissez.
des personnages du feuilleton). On peut tirer au
sort pour sélectionner les groupes qui feront la • Faire observer les cas particuliers. Ce sont des
représentation, si le nombre d’élèves est trop élevé. adjectifs qui doublent la consonne + « e » (ex. : natu-

39

234068 _ 0025-0048.indd 39 05/03/10 9:07


1 3
relle), ou bien qui changent la consonne finale + « e » • Les élèves peuvent préparer ce mail à la maison. Le
(ex. : sportive), ou bien qui rajoutent une consonne professeur le corrigera postérieurement puis utilisera
supplémentaire (ex. : + « e » franche). Compléter la la salle d’informatique pour envoyer les mails (pour
liste donnée. Donner, par exemple, des adjectifs pris les élèves qui n’ont pas la possibilité de le faire chez
dans ce module : neuf(ve), courageux(se), réel(le). eux).

C Rappelez-vous aussi cette autre catégorie. Solutions possibles


Qu’est-ce qui la caractérise ? Ajoutez d’autres Salut Magali. Tu vas croire que je suis folle mais
exemples. ce n’est pas grave : je ne sais pas si je suis amou-
reuse !!! Ça m’inquiète… :-s (inquiète) Comment
• Ce sont des adjectifs qui ne changent pas en passant le savoir ??? :-? (pensive) Je ne veux pas sortir avec
du masculin au féminin. Demander aux élèves de un garçon si je ne suis pas amoureuse de lui. Je me
répondre à la question (Ces adjectifs sont invariables pose tellement de questions que je ne sais plus
en genre). Comme autres exemples, on pourra quoi faire !! :-s (inquiète) Pitié, AIDE-MOI !!! :-/
prendre : malade, réaliste, horrible, etc. (désorientée)

D Maintenant, écoutez ces phrases au féminin et


trouvez le masculin correspondant. Autres exemples d’émoticônes :
>:-) sourire diabolique
• Faire écouter des phrases au féminin et faire trouver ;-) faire un clin d’œil
le masculin correspondant. :-p tirer la langue
On peut partager la classe en 2 équipes qui se place- :-D rire
ront l’une en face de l’autre. On fait écouter un x-D mourir de rire
adjectif ; le premier élève qui lève la main doit dire :-* un bisou
l’adjectif correspondant au masculin. S’il ne le dit :-O grosse surprise
pas correctement, son équipe ne gagne pas de point :-@ cri
ou c’est l’équipe adversaire qui en gagne. ?:-( doutes
|-O ennui
Transcription et solutions CD 1 : 38-39 :,( pleurs
Elle est belle (il est beau), elle est malheureuse (il :’) pleurer de joie
est malheureux), elle est sportive (il est sportif), elle :----) menteur
est colombienne (il est colombien), elle est portu- =8O avoir très peur
gaise (il est portugais), elle est allemande (il est :}{: gros bisous
allemand), elle est petite (il est petit), elle est franche
(il est franc), elle est nouvelle (il est nouveau).
CAHIER D’EXERCICES, pp. 10-12
• Prolongement : on peut pasticher la chanson 1 Écrivez chaque adjectif dans la bonne colonne.
Gaston, de Nino Ferrer, en l’appliquant aux membres
de la classe (Bernadette, elle est très chouette…). Solutions
Masculin : dur / roux / fainéant / gentil / amoureux /
5 Faites la description de quelqu’un de votre
gros / menteur / méchant.
Féminin : belle / jalouse / franche / laide / heureuse /
entourage avec ses qualités et ses défauts.
réservée / bavarde.
EE.
Masculin et féminin : pessimiste / sincère / timide /
• On peut faire faire cette description à la maison et libre / hypocrite / optimiste.
faire lire quelques descriptions en classe ou encore les
afficher au mur et, dans ce cas, la lecture se fera
debout, individuellement. Poser ensuite la question : 2 Voici Martine et son frère Martin. Ils se ressem-
Quelle description vous a surpris le plus ? blent comme deux gouttes d’eau.

@ Envoyez un mail à un(e) ami(e) en lui expliquant Solutions


votre état d’âme. N’oubliez pas les émoticônes ! franche → Il est franc ; gentille → Il est gentil ;
blonde → Il est blond ; sportive → Il est sportif ;
• Se réferer aux conseils de prudence sur Internet donnés bavarde → Il est bavard ; désordonnée → Il est
page 43.

40

234068 _ 0025-0048.indd 40 05/03/10 9:07


1 3
7 Faites le portrait d’un(e) camarade de la classe
désordonné ; belle → Il est beau ; optimiste → Il est et présentez-le / la sans donner son identité. Les
optimiste ; imaginative → Il est imaginatif. autres devinent de qui il s’agit.
(Réponses libres)

3 Trouvez l’adjectif équivalent à l’expression sou-


lignée. 8 Ils parlent de leurs voisins. Écoutez et complé-
tez ce qu’ils disent.
Solutions
1) Elle n’est pas menteuse. → Elle est franche. Transcription et solutions CD Cahier : 12-14
2) Il n’est pas grand. → Il est petit. 1) J’aime Dominique parce que c’est une vraie
3) Elle n’est pas laide. → Elle est belle. copine. Elle est très franche, très sincère, très
4) Elle n’est pas pessimiste. → Elle est optimiste. naturelle. On peut toujours compter sur elle !
5) Il n’est pas gentil. → Il est méchant. 2) Nos nouveaux voisins sont horribles. Ils sont
6) Elle n’est pas brune. → Elle est blonde. bruyants, sales et très hypocrites. Je ne les sup-
7) Elle n’est pas gaie. → Elle est triste. porte pas !
8) Il n’est pas bavard. → Il est réservé. 3) Ma voisine, c’est une vieille dame qui habite
9) Il n’est pas gros. → Il est mince. toute seule, avec ses chats. Elle est très indépen-
dante. Je m’entends très bien avec elle.

4 PARLEZ DE VOUS. Quel genre de personne êtes-


vous ? Cochez les cinq adjectifs qui correspondent le
mieux à votre personnalité. Ensuite, décrivez-vous.
9 Distinguez si la phrase est au masculin (M), au
féminin (F) ou si on ne sait pas (?).
(Réponses libres)
Transcription et solutions CD Cahier : 15-16
5 Trouvez les adjectifs qui correspondent à ces 1) Tu es vraiment idiot ! (M)
attitudes. 2) Tu es horrible ! (?)
3) Que tu es méchante ! (F)
Solutions 4) Vous êtes fantastiques. (?)
1) Elle est compréhensive parce qu’elle se met à la 5) Que tu es belle ! (F)
place de l’autre. 6) Il est franc, n’est-ce pas ? (M)
2) Il est émotif parce qu’il pleure souvent. 7) Vous êtes très sportive. (F)
3) Il est sincère parce qu’il dit toujours la vérité. 8) Que je suis malheureux ! (M)
4) Elle est objective parce qu’elle voit le pour et le
contre.
5) Il est ordonné parce qu’il déteste le désordre.
6) Elle est originale parce qu’elle adore être diffé-
10 JEU DE LOGIQUE. Retrouvez le nom, le prénom,
la profession et l’âge de ces personnes. Servez-
rente. vous de la grille pour noter vos déductions.
7) Elle est curieuse parce que tout l’intéresse.
8) Il est audacieux parce qu’il n’a peur de rien.
Solutions

6 Complétez ce portrait. Nom Leblond Duval Colin Boudin Gaillard


Prénom Marcel Nicolas Sabine André Pascale
Solutions Profession professeur photographe architecte mécanicien psychologue
Monsieur Goffinet est grand : il mesure 1 m 80.
Son visage est allongé et ses yeux sont bleus. Il a Âge 58 ans 43 ans 28 ans 25 ans 39 ans
des lunettes car il a une très mauvaise vue.
Monsieur Goffinet est très original : il a les cheveux Écrire les informations dans les cases jusqu’au
rouges et il en est très fier ! Quand on le croise nº 6. Puis : Mme Gaillard a 39 ans (c’est la seule
dans la rue, il est toujours souriant mais il paraît femme dont on ignorait l’âge, c’est donc Pascale).
qu’il a mauvais caractère et qu’il est difficile à vivre. M. Leblond est forcément Marcel puisque c’est le
seul homme dont on ignorait le nom de famille.
Puis continuer à opérer par déduction grâce aux
informations données (nº 8, 9 et 10).

41

234068 _ 0025-0048.indd 41 05/03/10 9:07


1 4
Intégration des connaissances orales et écrites
acquises dans les différentes leçons du module 1

LIVRE DE L’ÉLÈVE, pp. 14-15

1 4 1 4
Pour faire le p int
COMMUNICATION
Deux photos, Communiquer en classe Exprimer des sentiments et des émotions
deux portraits - Vous êtes prêt(e)s ? Silence, s’il vous plaît.
- Vous êtes en retard !
Aujourd’hui, je suis content parce qu’il fait beau.

- Assieds-toi, s’il te plaît ! OUTILS


Lisez le portrait de ces jeunes. Que savez-vous de leur famille, de leurs amis, de leur caractère, de leurs Les adjectifs
- Je fais l’appel.
loisirs, de leurs goûts, de ce qui est le plus important pour eux, etc. ? Relevez les phrases qui contiennent - Qui est absent ? content(e), pensif / pensive, étonné(e), inquiet /
ces informations. inquiète, indifférent(e), sarcastique, désorienté(e),
- Elle est malade. / Il a séché.
moqueur / moqueuse, drôle, triste, menteur /
menteuse, fatigué(e)
Donner son opinion
Salut ! Moi, c’est Charlotte. J’ai 17 ans et j’habite À mon avis, … / D’après moi, …
à Lyon. Moi, je trouve que… / Je pense que… / Décrire et caractériser quelqu’un
Dans la vie de tous les jours, je ne fais pas Je crois que… - Julie, elle est comment ?
d’activité extra-scolaire mais, pendant les Je suis pour… / Je suis contre… - Elle est très sincère.
vacances, j’adore faire du surf (sur l’eau) et
surtout du parapente… bref, que des sports Demander son avis à quelqu’un OUTILS
que je ne peux pas pratiquer à Lyon ! Le genre des adjectifs (révision)
Qu’est-ce que tu en penses ?
dur dure ; seul seule ; méchant méchante ;
Donc, de temps en temps pour m’amuser, je joue D’après-toi, c’est une bonne idée ?
cruel cruelle ; naturel naturelle ; malheureux
de la guitare. C’est elle mon objet favori car on Tu es d’accord ? malheureuse ; amoureux amoureuse ; sportif
peut en jouer avec précision et attention ou Vous êtes « pour » ou vous êtes « contre » ? sportive ; expressif expressive ; franc franche ;
faire la folle sur des musiques horribles. blanc blanche ; beau belle ; nouveau
Cependant, je n’aime pas en jouer en public car je Exprimer ses goûts et préférences nouvelle ; riche riche ; libre libre
suis « timide ». J’aime aller à la piscine.
Ma guitare, c’est une sorte de clé pour Internet, je trouve ça génial !
ouvrir mon jardin secret… J’adore dessiner. PHONÉTIQUE
Moi, ce qui me passionne, c’est le cinéma.
Moi, ça m’est égal ! / Ça ne me gêne pas du tout ! L’intonation et la ponctuation : C’est Nicolas. /
Je ne supporte pas qu’on me force à parler. C’est Nicolas ? / C’est Nicolas !
Ce qui m’agace, c’est les gens qui crient.
Je m'appelle Manuel et j'ai 14 ans. Je suis bon à Moi, ça me rend malade, toute cette violence. CIVILISATION
l'école, mais je n'aime pas tellement les études.
J'adore le snowboard et jouer sur Internet avec OUTILS Auto-portraits de deux jeunes dans une revue.
mes amis. Une chose qui me fascine, c'est faire Le présent de l’indicatif (révision)
1er groupe (verbes en -er) : parler, aimer, adorer,
du diabolo. J'aime ça parce qu'il y a une infinité
écouter, entrer, jouer… TÂCHE GLOBALE
de figures à faire. Je me vois dans un cirque, en je cherche, tu cherches, il / elle / on cherche, nous
train de faire un numéro spectaculaire… mon cherchons, vous cherchez, ils / elles cherchent
public complètement hypnotisé... 2e groupe (verbes en -ir) : grandir, choisir, obéir,
J'aimerais aussi faire du diabolo à feu, mais réussir, grossir, rougir…
pour le moment, mes parents ne sont pas je finis, tu finis, il / elle / on finit, nous finissons,
vous finissez, ils / elles finissent
d'accord. Ils trouvent ça trop dangereux. Ma 3e groupe (verbes en -ir) : venir, ouvrir, sortir,
couleur préférée, c'est le rouge. Ça me fait partir…
penser aux murs des magasins électro, aux je viens, tu viens, il / elle / on vient, nous venons,
T-shirts de mon équipe et au ketchup ! vous venez, ils / elles viennent
3e groupe (verbes en -re) : prendre, mettre…
je prends, tu prends, il / elle / on prend, nous
prenons, vous prenez, ils / elles prennent
3e groupe (verbes en -oir) : pouvoir, savoir…
je peux, tu peux, il / elle / on peut, nous pouvons,
vous pouvez, ils / elles peuvent
14 quatorze quinze 15

234024 _ 0007-0016.indd 15 09/02/10 9:27

DOC LECTURE Deux photos, deux portraits


Lecture. CE : répondre à des questions de compréhen- des figures imposées. Certains diabolos sont équipés
sion écrite. Texte descriptif. HD : lecture globale, pour qu’on puisse y mettre le feu. À la nuit tombée,
accepter les différences, synthétiser, regrouper les ça attire les foules !
informations. S’identifier. HG : lecture de détails, relever
les différences, vérifier, exprimer ce qu’on a compris.
Solutions
Lisez le portrait de ces jeunes. Que savez-vous de • Que savez-vous de leur famille :
leur famille, de leurs amis, de leur caractère, de - Pour Charlotte on n’a pas d’informations.
leurs loisirs, de leurs goûts, de ce qui est le plus - Pour Manuel, on sait que ses parents ne sont
important pour eux, etc. ? Relevez les phrases qui pas d’accord pour qu’il fasse du diabolo à feu
contiennent ces informations. parce que c’est trop dangereux. (« J’aimerais
aussi faire du diabolo à feu mais (…) mes
On peut choisir de travailler seulement une question parents ne sont pas d’accord. »).
sur ces textes, si l’on pense que l’activité risque d’être • Que savez-vous de leurs amis :
trop longue. - Pour Charlotte on n’a pas d’informations.
- Pour Manuel : « J’adore (…) jouer sur Internet
• Faire lire individuellement les 2 textes. Demander avec mes amis. ».
aux élèves de souligner les mots qu’ils n’ont pas com- • Que savez-vous de leur caractère / leurs loisirs /
pris. Dans le texte 1, les difficultés peuvent être : bref, leurs goûts :
que des sports… (pour résumer, seulement des - Pour Charlotte : elle est courageuse (« j’adore
sports…). Texte 2 : faire du diabolo (le mot diabolo faire du surf (sur l’eau) et surtout du parapente »),
désigne une bobine formée de 2 cônes reliés par leur elle aime la précision (« on peut en jouer –de
extrémité) est un sport qui consiste à jongler avec un la guitare– avec précision »), elle aime s’amuser
diabolo (ou 2) en faisant passer sa partie la plus fine (« faire la folle sur des musiques horribles »), elle
sur une ficelle reliée à des baguettes. On manipule la est timide (« je suis timide »). Elle est secrète
baguette de façon à ce que le(s) diabolo(s) ne (« pour ouvrir mon jardin secret »).
tombe(nt) pas. Il y a comme dans beaucoup de sports

42

234068 _ 0025-0048.indd 42 05/03/10 9:07


1 4
personnelles de chacun. Puis ils présentent leurs
• Que savez-vous de leur caractère / leurs loisirs / résultats au reste de la classe sous forme de grille.
leurs goûts : Cette présentation peut se faire soit en affichant les
- Pour Charlotte : elle est courageuse (« j’adore faire résultats sur les murs de la classe, soit en les montrant
du surf (sur l’eau) et surtout du parapente… »), au rétroprojecteur après les avoir tirés sur transparent,
elle aime la précision (« on peut en jouer –de soit en donnant un exemplaire photocopié.
la guitare– avec précision »), elle aime s’amuser
(« faire la folle sur des musiques horribles »), elle
est timide (« je suis timide »). Elle est secrète
@ Envoyez cette fiche à votre correspondant(e).
EE.
(« pour ouvrir mon jardin secret »).
- Pour Manuel : il est studieux (« je suis bon à Cette activité est la première de ce niveau à proposer
l’école »). Il est sportif (« j’adore le snowboard ») ; une prise de contact avec des correspondants
il aime le contact avec le public (« je me vois dans francophones via Internet. Avant de se connecter, il
un cirque »). est indispensable de sensibiliser les élèves aux
• Que savez-vous sur ce qui est le plus important risques encourus sur Internet. Se référer aux conseils
pour eux : ci-dessous.
- Pour Charlotte : avoir son jardin secret (« …une
sorte de clé pour ouvrir mon jardin secret »). • Avant de commencer, mettre les élèves en garde
- Pour Manuel : le diabolo (« Une chose qui me contre les dangers des rencontres virtuelles. Faire lire
fascine, c’est faire du diabolo »). et expliquer les conseils de l’encadré ci-dessous.
• À titre de rappel, ces conseils pourront être illustrés et
mis sous forme de poster dans la salle de classe et
dans la salle d’informatique. On pourra aussi les faire
recopier par les élèves dans leur cahier, afin que ceux-
PROJET Voilà, nous ci restent prudents quand ils se connectent chez eux.

sommes comme ça ! Si on le juge nécessaire, il faudra informer les parents


du projet en cours afin qu’eux aussi soient vigilants.
LIVRE DU PROFESSEUR, p. 193 • Rappeler ces règles de prudence en cours d’année, à
Se présenter individuellement. Activités écrites. Écriture chaque fois que les élèves sont invités à se connecter.
(fiches). Approfondir la connaissance que l’on a des • Si les élèves ont déjà un correspondant francophone
autres membres du groupe. Révision des structures, du sur le Web, leur faire envoyer le mail contenant leur
vocabulaire et des expressions sur le thème de l’identité. description.
HD : kinesthésie. HG : écriture, verbalisation. • Pour ceux des élèves qui n’ont pas encore de corres-
pondant francophone, on pourra par exemple se
1 Élaborez votre fiche d’identité : collez une
connecter à www.momes.net et les guider dans leur
recherche : présentation initiale, etc. (voir ESSENTIEL
photo de vous sur une demi-feuille de papier
ET PLUS 1, p. 83 du Livre du professeur).
Canson.

• Donner à chaque élève une fiche d’identité sur une Internet c’est formidable : on joue, on s’informe,
demi-feuille de papier Canson contenant seulement on échange des idées, on s’instruit… mais atten-
les titres des différentes rubriques. Faire remplir tion ! pour mieux profiter du Web et éviter les
les rubriques et faire coller une photo personnelle. Ce mauvaises surprises, il faut « surfer en sécurité ».
travail peut se faire à la maison. Les principales règles à respecter sur la toile :
- visiter exclusivement des sites web adaptés à ton
2 Décorez les murs de la classe avec vos fiches âge ;
personnelles. - ne pas donner (en ligne) d’informations person-
nelles sur toi ou sur ta famille à des inconnus ;
• Les élèves mettent leur fiche personnelle sur les murs - ne jamais rencontrer en personne un(e) ami(e)
de la classe puis lisent les autres fiches en se dépla- connu(e) sur Internet sans être accompagné(e)
çant. On peut, après cette activité, demander à par un adulte de ta famille ;
quelques élèves de décrire un ou une de leurs cama- - ne pas accepter ni envoyer de photos, d’e-mails
rades. ou de liens venant d’inconnus.
• Prolongement : par 2, les élèves établissent le profil Et si tu reçois ou si tu vois quelque chose sur la toile
de la classe pour un thème donné (ex. sport : quels qui te met mal à l’aise, parle à tes parents. Même
sont les sports préférés dans notre classe ?). Après s’ils ne sont pas « les rois de la souris », ils pourront
avoir choisi un des items de la fiche (sports, vacances, te conseiller.
style musical, films préférés, etc.), ils relèvent toutes Pour en savoir plus : www.internetsanscrainte.fr
les informations qui le concernent en lisant les fiches

43

234068 _ 0025-0048.indd 43 05/03/10 9:07


1 4
CAHIER D’EXERCICES, pp. 13-14
. Le point à la En fin de Permet de changer de
LECTURE - ÉCRITURE ligne paragraphe. paragraphe.
! Le point En fin de phrase. Marque l’exclamation.
Choisissez un des portraits du Doc Lecture d’exclamation
(Livre de l’élève, p. 14) et complétez cette fiche. : Les À l’intérieur de laIntroduisent une
deux points phrase. énumération ou une
Solutions explication.
Nom : Charlotte … Les points de En fin de phrase. Montrent qu’une
Âge : 17 ans suspension phrase…
Lieu de naissance : (on ne sait pas) , La virgule À l’intérieur de la Sépare des groupes de
Caractère : timide phrase. mots.
Ce qu’elle aime : faire du surf et du parapente, « … » Les guillemets Au début et à la fin Mettent en relief.
jouer de la guitare de l’élément cité
ou mis en relief.
Ce qu’elle déteste : jouer en public
Couleur préférée : (on ne sait pas) (…) Les Au début et à la Isolent une explication
parenthèses fin de l’élément ou un commentaire.
Activités culturelles et sportives : faire du surf et
rajouté.
du parapente, jouer de la guitare

Nom : Manuel
Âge : 14 ans 2 Lisez ce texte qui n’a pas de ponctuation.
Lieu de naissance : (on ne sait pas) a) Rétablissez la ponctuation qui manque.
Mettez les majuscules, si nécessaire.
Caractère : gai b) Écoutez et vérifiez la ponctuation.
Ce qu’il aime : le snowboard, jouer sur Internet
Le professeur dispose de fiches de
avec ses amis, le diabolo
« Diversité collective », (Livret « Diversité
Ce qu’il déteste : (on ne sait pas)
3 », pp. 10, 13-14), afin de préparer les
Couleur préférée : le rouge
élèves à cet atelier d’écriture.
Activités culturelles et sportives : le snowboard

Transcription et solutions CD Cahier : 17-19


• Prolongement : Dans ma famille, mon oncle, ma tante et mon
- Présentez quelqu’un que vous aimez bien. Vous pou- grand-père jouent de la guitare. Quand on se
vez parler de sa famille, de ses amis, de ses loisirs, de retrouve pour des fêtes de famille, on joue et on
ce qu’il / elle aime, de ce qu’il / elle déteste, de sa chante dans tous les styles : rock, blues, pop,
couleur préférée, de l’objet le plus important pour lui / chants traditionnels…
elle, etc. N’oubliez pas les signes de ponctuation ! Il y a trois ans et demi, moi aussi, j’ai voulu
apprendre à jouer de la guitare, mais j’ai encore du
ATELIER D’ÉCRITURE mal à jouer et à chanter en même temps !
La ponctuation Vous voulez savoir ce que je déteste ? Me lever le
matin ! Mon rythme, c’est me lever à midi et me
EE. Lire un texte de présentation d’une jeune adoles- coucher tard. De plus, je déteste la pluie. Est-ce
cente (Ariane) et observer la ponctuation de ce texte. que c’est parce que j’ai des origines italiennes ?

1 Complétez le tableau à l’aide des boîtes à mots.


Solutions
Les
On les appelle… Leur place À quoi servent-ils ?
signes
M Les majuscules En début de Marquent le début
phrase ou derrière d’une phrase.
un point.
. Le point En fin de phrase. Marque la fin d’une
phrase.
; Le point- À l’intérieur de la Isole des phrases
virgule phrase. mais…
? Le point En fin de phrase. Marque l’interrogation.
d’interrogation

44

234068 _ 0025-0048.indd 44 05/03/10 9:07


1 5
Vérification des progrès à l’écrit et à l’oral

la professeur peut alors demander et noter à titre


LIVRE DE L’ÉLÈVE, p. 16 indicatif les scores de chaque élève). On peut faciliter
le calcul du score en donnant aux élèves les réponses
1 5 possibles ci-dessous.
Test d’expression orale : Êtes-vous capable de… ?
DONNER DES INFORMATIONS PERSONNELLES
Donner des informations Conjuguer au présent les verbes
personnelles sur vous des trois groupes SUR VOUS
1 Répondez à ces questions. 4 Récitez au présent les verbes suivants :
1) Quel est votre nom ? et votre prénom ?
2) Quelle est votre date de naissance ?
3) Où est-ce que vous êtes né(e) ?
1) participer 2) finir 3) pouvoir 4) aller

/4 1 Répondez à ces questions.


Dans quelle ville ?
4) Dites trois qualités qui vous caractérisent. Lire en respectant les signes
5) Et maintenant trois défauts. de ponctuation
6) En général, qu’est-ce qui vous agace
spécialement ? 5 Lisez ces phrases en respectant leur ponctuation. Solutions possibles
7) En général, qu’est-ce que vous aimez
particulièrement ?
1) Messieurs ! Les Anglais ! Tirez les premiers !!!
2) Messieurs les Anglais, tirez les premiers ! 1) Quel est votre nom ? → Je m’appelle… et
votre prénom ? → Mon prénom, c’est…
8) Dites le nom de trois personnages
Quelle est la différence entre les deux situations ?
que vous admirez, et leurs qualités.
/3
/8
2) Quelle est votre date de naissance ? → Je
Communiquer en classe Décrire et présenter quelqu’un

2 Réagissez. 6 À partir de la photo et de ces renseignements, suis né(e) le (+ chiffre) (+ mois) (+ année).
1) Dites sept actions que vous réalisez
en cours de français.
présentez et décrivez cette personne.
3) Où est-ce que vous êtes né(e) ? → Je suis
2) Dites trois ordres que vous entendez
souvent en classe.
Frédéric.
17, rue de la Poste, à Béziers.
né(e) en / au / aux + pays. Dans quelle ville ?
→ Je suis né(e) à + ville.
3) Posez cinq questions utiles en cours
Classe de 3e.
de français.
/6 Une sœur (5 ans).
Couleurs préférées :

Demander son avis à quelqu’un


le rouge et le bleu. 4) Dites trois qualités qui vous caractérisent.
→ Je suis + 3 adjectifs (féminin ou masculin).
Musique : le rap français.
et donner votre opinion
Lectures : le journal sportif L’Équipe.

3 Lisez ces étiquettes. Donnez votre opinion Loisirs : sports et jeux vidéo.

ou demandez leur avis à vos copains.


Repas : pizza et glace au chocolat.
Caractère : timide, un peu impulsif ;
5) Et maintenant trois défauts. → Je suis + 3
aime les responsabilités.
/8 défauts (féminin ou masculin).
6) En général, qu’est-ce qui vous agace spécia-
/6 SCORE : / 35
lement ? → Je n’aime pas… ; Je déteste… ; …,
Test de compréhension orale : ça m’agace particulièrement.
Bienvenue à Top Musique ! Cahier d’exercices, page 16.
7) En général, qu’est-ce que vous aimez parti-
16 seize culièrement ? → J’aime… ; J’adore… ; J’aime
particulièrement…
8) Dites le nom de trois personnages que vous
Test d’expression orale : admirez, et leurs qualités. → J’admire… Il /
Elle est + profession ou adjectif(s).
Êtes-vous capable de... ?
Dès la première leçon, on cherche à entraîner les
élèves à s’auto-évaluer et à s’évaluer mutuellement
COMMUNIQUER EN CLASSE
sur plusieurs points vus dans le module.
On demande à l’élève de faire une synthèse de ses 2 Réagissez.
acquis à l’oral et à l’écrit. On cherche à le faire parti-
ciper étroitement au tracé de son itinéraire d’appren- Solutions possibles
tissage : il sait où il en est et où il va, il pourra mieux 1) Dites sept actions que vous réalisez en
décider de ce qu’il doit acquérir pour atteindre son cours de français. → On parle, on écoute, on
objectif. Chaque module propose donc à l’élève une répète, on se tait, on lit, on écrit, on joue, on rit,
auto-évaluation de synthèse de ses progrès et de ses on réagit, etc.
lacunes. Il peut y consigner les scores de ses bilans 2) Dites trois ordres que vous entendez souvent
oraux et écrits et juger son niveau en fonction des en classe. → Assieds-toi, rangez vos affaires,
contenus travaillés dans le module. Cette auto- notez les devoirs sur votre agenda, etc.
évaluation peut aussi l’aider à choisir des fiches de 3) Posez cinq questions utiles en cours de fran-
diversité individuelle en fonction de ses désirs ou de çais. → Je peux aller aux toilettes ? / Je peux
ses besoins. Enfin, cette évaluation peut être l’occa- fermer la fenêtre ? / Est-ce qu’on peut sortir ?
sion de comparer l’opinion que le professeur a de Comment ça s’écrit… ? / Comment on dit… en
l’élève et celle que l’élève a de lui-même. français ?
• Les élèves peuvent préparer ce bilan d’expression
orale à la maison. En cas de difficulté, ils peuvent
revenir en arrière afin de revoir les contenus travaillés
DEMANDER SON AVIS À QUELQU’UN ET DONNER
dans ce module.
VOTRE OPINION
• Faire le bilan en classe, soit individuellement (élève /
professeur) soit en tandem (élève / élève) et, dans 3 Lisez ces étiquettes. Donnez votre opinion ou
ce cas, ce sont les élèves qui calculent leur score (le / demandez leur avis à vos copains.

45

234068 _ 0025-0048.indd 45 05/03/10 9:07


1 5
Solutions possibles sportif. Il fait du sport et joue à des jeux vidéo. Il
D’après toi, abolir tous les examens, c’est une aime la pizza et la glace au chocolat. Il est timide et
bonne idée ? un peu impulsif. Il aime les responsabilités.
Qu’est-ce que tu penses de l’uniforme ?
Moi, je trouve qu’un seul mois de vacances, c’est
peu.
Je suis pour l’uniforme au collège !
CAHIER D’EXERCICES, pp. 15-17
Compréhension écrite
Bidache
CONJUGUER AU PRÉSENT LES VERBES DES TROIS
GROUPES Pour répondre aux différentes questions sur ce texte
de type informatif, l’élève peut employer intuitive-
4 Récitez au présent les verbes suivants : ment ses connaissances antérieures, tant au niveau
du vécu qu’au niveau du vocabulaire. En effet, on
Solutions voit dès le premier coup d’œil qu’il s’agit d’une
1) participer → je participe, tu participes, elle / il / affiche et le mot « fête » y figure en évidence. Il est
on participe, nous participons, vous participez, ensuite facile de repérer de la même manière les acti-
elles / ils participent vités à faire durant la fête ou même de les imaginer
2) finir → je finis, tu finis, elle / il / on finit, nous (manger, boire, danser, écouter de la musique). La
finissons, vous finissez, ils / elles finissent seule question posant problème est la 6e « D’après
3) pouvoir → je peux, tu peux, elle / il / on peut, vous, pourquoi faut-il y aller en bleu et en jaune ? »
nous pouvons, vous pouvez, ils / elles peuvent où l’on demande à l’élève de faire des hypothèses
4) aller → je vais, tu vas, elle / il / on va, nous allons, (qu’il pourra éventuellement vérifier après avoir fait
vous allez, ils / elles vont des recherches sur Internet).
Bidache est le nom d’un village du Pays Basque, dont
le château a joué un rôle historique important.
Bidache ayant été souveraineté des Seigneurs de
LIRE EN RESPECTANT LES SIGNES DE PONCTUATION Gramont, le village a pris les armes et les couleurs de

5 Lisez ces phrases en respectant leur ponctua-


leur seigneur. Les deux couleurs, bleu et jaune, sont
issues du blason (des Gramont), armes de la princi-
tion.
pauté de Bidache.

Solutions
Solutions
↓ premiers !!! →
1) Messieurs↓! Les Anglais↓ ! Tirez les ↓
[me / sjø / le / zɑ̃ / gl / ti / re / le / pʀə / mje ] 1 Ce document, c’est quoi ? Une affiche. (d)
2) Messieurs↓ les Anglais, tirez les ↓ premiers ! → 2 Qu’est-ce qu’il annonce ? Une fête. (a)
[mə / sjø / le / zɑ̃ / glε ↓/ ti / re / le / pʀə / mje ↓] 3 Cela se passera…
Phrase 1 : avertissement (« Les Anglais arrivent ! ») a) Où ? rue Saint-Jacques.
et ordre de tirer avant que les Anglais ne le fassent. b) Quel jour ? samedi 21 août.
L’ordre est donné aux ennemis des Anglais. c) À quelle heure ? à partir de 20 h.
Phrase 2 : proposition faite / ordre donné aux Anglais
de tirer les premiers. Il s’agit d’une phrase historique,
4 Qu’est-ce que vous pourrez faire si vous y
allez ? Manger, danser, boire, écouter de la
prononcée par le Comte d’Auteroche en 1745 à la musique, arborer du bleu et du jaune.
bataille de Fontenoy, sous le règne de Louis XV.
5 Qu’est-ce que c’est ?
a) « Les Dauphins » de Bayonne : un groupe de
musique
DÉCRIRE ET PRÉSENTER QUELQU’UN
b) « porcelet haricots » : du porc avec des hari-
6 À partir de la photo et de ces renseignements, cots (le porcelet est un jeune porc qui pèse
présentez et décrivez cette personne. moins de 20 kg.)
6 D’après vous, pourquoi faut-il y aller en bleu
Solutions et jaune ? Pour être habillé avec les couleurs du
Frédéric habite à Béziers, 17 rue de la Poste. Il est village de Bidache (celle du blason des seigneurs
en classe de 3e. Il a une sœur de 5 ans. Ses couleurs de Gramont). / Pour montrer son appartenance
préférées sont le rouge et le bleu. Sa musique pré- à une même collectivité.
férée, c’est le rap français. Il lit l’Équipe, un journal

46

234068 _ 0025-0048.indd 46 05/03/10 9:07


1 5
Test de compréhension orale -En 2001, c’est vieux déjà !
Bienvenue à Top Musique ! -Donc… écoutons un des titres de « Somnambules ».
Ce bilan, que l’on retrouve dans tous les modules, Vous êtes d’accord ?
permet de tester la capacité des élèves à comprendre -Pourquoi pas ?
l’oral correspondant au module travaillé. Les grilles
qui accompagnent le test servent à fixer un score de
compréhension orale. Ce test est accompagné d’un Solutions
entraînement au résumé sous diverses formes. 1) Ce document est une interview à la radio.
→ Vrai
1 Écoutez et cochez la bonne case. 2) La personne interviewée s’appelle Caoubé.
→ On ne sait pas
3) « Ka » signifie « tambour » dans une langue
des Caraïbes. → Vrai
Transcription CD 1 Livre : 40-41
4) Il est né à Nantes. → Faux
-Bonjour à tous et à toutes ! Bienvenue à Radio
5) Il a commencé sa carrière artistique à 16 ans.
Top Musique. Aujourd’hui nous allons recevoir
→ Vrai
quelqu’un de très, très spécial... un jeune auteur
compositeur… Ici, avec nous… KA !!! Le maître
des tambours créoles ! Ka, bonjour et bienvenue
sur notre plateau. 2 Cochez d’une croix la bonne réponse.
-Bonjour !
-Alors, Ka, c’est votre nom ou c’est un surnom ? Solutions
-Quand j’étais petit, on m’appelait comme ça… 1) Quel cadeau déclenche sa vocation artis-
Ka, c’est le nom du tambour traditionnel guade- tique ? b) un tambour
loupéen… 2) Où joue-t-il au début de sa carrière ? c) dans
-Ah… Vous êtes né aux Antilles ? des bars
-Oui… je suis né à Pointe-à-Pitre… mais j’habite en 3) Qui sont les « Kaphiles » ? a) ses amis
France depuis l’âge de 2 ans… juste après… 4) Quels genres musicaux ont influencé sa
euh… le divorce de mes parents. musique ? a) le reggae
-Comment découvrez-vous votre passion pour la 5) « Somnambules », qu’est-ce que c’est ? c)
musique ? son premier CD
-À 5 ans, pour mon anniversaire… le 11 juin 1985
pour tout vous dire… ma mère me demande si
je veux un tricycle ou un tambour et… je choisis le
tambour.
-Quand est-ce que vous commencez votre carrière Test 40 / 40 à l’écrit
artistique ? L’OPINION
-À 16 ans… avec 2 amis, on forme un petit groupe
de musique et après on commence à jouer dans 1 Dites autrement.
des bars… à Nantes, à Bordeaux…
-Mais… vos premières chansons sont en anglais ? Solutions possibles
-Eh oui… en effet, c’est l’influence du rock… 1) Je ne suporte pas la campagne. → J’ai horreur
Jimmy Hendrix, Queen, Rolling Stones et le de la campagne.
pop. 2) J’aime à la folie le chocolat ! → J’adore le
-Alors… quand est-ce que vous découvrez la chan- chocolat !
son française ? 3) À mon avis, c’est une bonne solution ! →
-C’est un peu plus tard… J’adore Gainsbourg, D’après moi, c’est une bonne solution !
Henri Salvador et d’autres bien sûr… comme… 4) Elle trouve que c’est vraiment débile ! → Elle
-Et les Kaphiles ? C’est qui ? pense que c’est vraiment débile !
-Mes amis, mes supporters… on se rencontre dans 5) Et toi, qu’est-ce que tu en penses ? → Et toi,
les concerts… ou sur mon site kaonline.com. quel est ton avis ?
-Quelle est votre composition favorite ?
-J’aime spécialement « Somnambules », mon pre-
mier CD parce qu’il y a un mélange de musiques
comme le reggae, des rythmes africains…
-Quand est-ce qu’il est sorti, cet album ?

47

234068 _ 0025-0048.indd 47 05/03/10 9:07


1 5
LES VERBES AU PRÉSENT SE PRÉSENTER ET MANIFESTER SES GOÛTS
ET PRÉFÉRENCES
2 Complétez avec le verbe au présent.
4 Complétez la lettre qu’Andréa a envoyée à sa
Solutions revue préférée.
Nos voisins vont tous les dimanches, sans exception,
à la campagne. Ils organisent des sorties en vélo et Solutions possibles
font des pique-niques en plein air. Ils ont une Salut tout le monde !
chienne qui s’appelle Cannelle et qui fait, comme Je m’appelle Andréa et j’ai 14 ans. J’aimerais cor-
eux, beaucoup de kilomètres. respondre avec des garçons ou des filles entre 14
Le soir, quand ils rentrent, ils viennent toujours nous et 16 ans.
voir et racontent leur journée. Nous, on les invite à J’aime le rap, l’histoire-géo, l’Internet et le sport
s’asseoir et on prend un thé ensemble. mais, en réalité, ce qui me passionne, c’est passer
Ils ont tous l’air d’être très fatigués, y compris la des heures à ne rien faire… ! J’ai horreur du racis-
chienne ! Quand ils finissent le thé et les gâteaux, ils me et de la guerre. En général, la violence, ça me
repartent chez eux. Et c’est comme ça tous les rend malade. Je suis gaie, mais un peu timide et
dimanches, sans exception ! introvertie. J’attends vos lettres. Vite, écrivez-moi !
Andréa Barrault, Place de l’église, Bégoux - 46000
Cahors.
LE FÉMININ ET LE MASCULIN DES ADJECTIFS

3 Complétez ces petites annonces.


Solutions
Jeune fille, 18 ans, très sérieuse, responsable et
affectueuse, garde enfants entre 17 et 21 heures.
Carole, tél. 01.45.98.10.33
Monsieur, 75 ans, agréable, cultivé cherche com-
pagne ou compagnon pour promenades. M.
Peyrou, tél. 06.89.86.45.02
Je cherche baby-sytter, gaie, douce, sensible pour
mon petit chien (une heure tous les après-midi).
Mme Duval, tél. 05.65.13.55.26
Jeune homme, 20 ans, très sensible et un peu trop
timide aimerait rencontrer jeune fille sportive, opti-
miste, naturelle pour une belle amitié.
José, tél. 01.98.57.66.98.

48

234068 _ 0025-0048.indd 48 05/03/10 9:07