Vous êtes sur la page 1sur 19

Exercice 1

Les schémas des documents 1 et 2 illustrent la succession de trois évènements (E1, E2, et E3) pouvant se
produire dans l’appareil génital d’une femme.

1.- Annotez les documents 1 et 2 en reportant sur votre copie les numéros de 1 à 8.
2.- Identifiez les événements E1, E2, et E3.
3.- Expliquez le déterminisme hormonal de l’évènement E1.
4.- Citez deux conditions nécessaires pour la réalisation de l’événement E2
5.- Expliquez les interactions qui s’établissent entre les éléments désignés par les flèches 6, 7, et 8.
Solution 1
1.- Légende :
1 : ovocyte II (ou gamète femelle) ; 2 : ovaire ; 3 : myomètre (musculeuse) ; 4 : trompe
5 : pavillon ; 6 : corps jaune ; 7 : endomètre (muqueuse ou dentelle utérine) ; 8 : blastocyste ou
embryon (accepter trophoblaste).
2.- Les évènements illustrés par les figures a et b du document1 sont :
■ E1 : ovulation
■ E2 : fécondation
■ E3 : nidation
3.- Le déterminisme hormonale de l’ovulation : La maturation du follicule de De Graaf s’accompagne d’une
augmentation rapide du taux d’œstradiol qui exerce un rétrocontrôle positif sur l’axe hypothalamo-
hypophysaire induisant l’augmentation brusque (pic) de FSH et surtout de LH qui déclenche l’ovulation.
4.- Deux conditions nécessaires pour la fécondation (E2) parmi les suivantes :
■ Un sperme normal
■ Des spermatozoïdes capacités
■ Présence de spermatozoïdes dans les voies génitales féminines pendant la période de fécondation
■ Des voies génitales féminines saines et perméables
■ Des sécrétions vaginales pas trop acides pour ne pas tuer les spermatozoïdes
5.- Les interactions qui s’établissent entre le corps jaune (6), l’endomètre (7) et le blastocyste
(trophoblaste) (8) :
Les cellules du trophoblaste sécrètent dès les premiers jours de la grossesse l’HCG (hormone gonadotrophique
chorionique) dont l’action est voisine de celle de la LH. Cette hormone passe dans le sang maternel et
empêche la régression du corps jaune.
Celui-ci continue à produire des doses croissantes d’œstrogènes et de progestérone indispensables au maintien
de la dentelle utérine.
Exercice 3
On se propose d’étudier la relation entre les ovaires et l’utérus chez la femme. Pour cela, des observations sont
faites au niveau des ovaires et de l’utérus parallèlement des dosages des hormones ovariennes.
Le document 2 illustre :

■ Quelques structures de l’ovaire pendant une période allant du 1er au 28 janvier (doc 2a)
■ L’évolution du taux plasmatique des hormones ovariennes de cette femme pendant la même période
(doc 2b)
■ L’évolution de l’endomètre utérin de cette femme pendant la même période (doc c).
1.- Identifiez les structures numérotées 1, 2 et 3du document 2a
2.- A partir du document 2b, précisez en justifiant votre réponse ;
■ Le jour de l’évolution ;
■ Le premier jour de la menstruation.
3.- A partir des documents 2a et 2c, nommez en justifiant votre réponse, pour la période allant du 16 au 28
janvier, la phase :
■ Du cycle ovarien
■ Du cycle utérin.
4.- Exploitez les documents 2b et 2c en vue de dégager l’action des hormones ovariennes sur le cycle utérin.

Exercice 3
On se propose d’étudier certains aspects de la reproduction chez la femme. Le document ci-dessous représente
deux structures ovariennes A et B observées
à deux moments différents du cycle ovarien.
1.- Identifiez les deux structures A et B
2.- Légendez le document 2.
3.- Situez ces deux structures dans un cycle
ovarien de 28 jours
4.- Sachant que la structure A résulte d’un
ensemble de transformations subies par la
structure B, précisez ces transformations et indiquez leur cause.
Exercice 5
Le document 1 représente le schéma d’une portion de coupe
dans un organe de l’appareil génital chez la femme.
1.- a.- Identifiez cet organe et complétez la légende
correspondante en reportant les numéros
(1 à 4) et les lettres (A, B, C, D et E).
b.- Précisez à quelle phase du cycle sexuel, cette coupe a
été réalisée ?
2.- Quel est le devenir de la structure A.
a.- Faites un schéma annoté de cette structure.
b.- Indiquez les différences entre l’élément A du document
1 et celui du document 2.
Exercice 6
Le document suivant présente un schéma d’une
coupe microscopique de portion d’ovaire.
1.- Légendez ce document.
2.- Précisez à quelle date de la vie génitale, cette
coupe est-elle réalisée.
3.- Précisez l’évolution de la structure 11, s’il n’y a
pas une fécondation
4.- Le document suivant montre les schémas de
certaines cellules germinale en division.
a.- Indiquez parmi ces cellules, celle qui est observée
dans l’ovaire au cours du cycle sexuel. Justifiez vos
réponses.
b.- Précisez le devenir des cellules filles issues de
cette cellule, en cas d’une fécondation.

Exercice 7
Chez la femme l’activité génitale est cyclique. Le document suivant représente d’une façon schématique des
structures observables lors de chaque cycle sexuel.

1.- a.- Identifiez les structures a, b et c


b.- Annotez le document en reportant les numéros sur la copie.
2.- a.- Identifiez le phénomène qui aboutit les structures
b.- Expliquez le déterminisme hormonal de ce phénomène.
3.- Expliquez comment la structure b
4.- pour expliquer le déterminisme de menstruation
Chez des femmes de primates (singes) ayant un cycle sexuel analogue à celui de la femme, on mesure la
concentration de progestérone au cours de la phase lutéale
■ Graphe 1, au cours d’un cycle normal.
■ Graphe 2, lors d’un cycle auquel on inhibe la sécrétion de progestérone au milieu de la phase lutéale

a.- Faites une analyse comparative de deux graphiques 1 et 2 que peut-on déduire
b.- Expliquez comment la régression de la structure c à la fin du cycle assure l’apparition de la menstruation.

Exercice 8
Chez la femme, la ménopause est caractérisée par la disparition de l’ovulation et de la menstruation. On se
propose d’étudier les causes qui sont à l’origine de ces modifications.
1.- On suit l’évolution des taux plasmatiques des deux hormones ovariennes (h1 et h2) chez deux femmes
adultes A et B, l’une est ménopausée et l’autre est à cycle sexuel normal.
Les résultats sont présentés par le document 3.

Analysez les courbes du document 3 en vue :


a.- D’identifier les hormones h1 et h2.
b.- de déduire laquelle des deux femmes (A et B) est ménopausée.
2.- On suit l’évolution de la réserve des follicules dans les ovaires le long de la vie d’une femme.
Les résultats sont présentés par le document 4.
A partir de l’analyse du document 4, des informations dégagées du document 3 et de vos connaissances :

a.- Etablissez la relation entre l’évolution du nombre des follicules (document 4) et la sécrétion des
hormones ovariennes chez la femme ménopausée (document 3).
b.- Expliquez l’arrêt de la menstruation chez cette même femme.

Exercice 9
On cherche à comprendre l’action de l’ovaire sur l’hypophyse ; pour cela on réalise les deux expériences suivantes :
Expérience 1
On dose le taux sanguin de la LH libérée par l’hypophyse dans trois situations expérimentales différentes (document ci-
dessous) :
● Situations 1 : Ovariectomie bilatérale.
● Situations 2 : Injection d’une dose de 60pg/ml d’œstradiol.
● Situations 3 : Injection d’une dose de supplémentaires d’œstradiol.

1.- Analysez les résultats de l’expérience 1 en vue de préciser l’action de l’œstradiol sur la sécrétion de la LH
par l’hypophyse.
Expérience 2
On suit la variation du taux sanguin de LH chez une femelle ovariectomisée suite à l’injection de doses
croissantes de progestérone ; Le tableau suivant résume les résultats obtenus :
Doses de progestérone injectée (pg/ml) Taux sanguins de LH hypophysaire
(pg/ml)
2 Supérieur à 50
20 Aux environs de 4
35 Presque nul
2.- Analysez ces résultats en vue de préciser l’action de la progestérone sur la sécrétion de la LH par
l’hypophyse.
Solution 3
1.-
1 2 3
Follicule mûr Corps jaune Follicule cavitaire
2.- ► Le jour de l’ovulation est le 2 janvier, en effet l’ovulation survient environ un jour après le pic
d’œstrogène
► Le premier jour des menstruations est le 16 janvier, en effet à cette date il y a une chute du taux des
hormones ovariennes (œstrogènes et progestérone) suite à la dégénérescence du corps jaune.
3.- Du 16 au 28 janvier :
► La phase du cycle ovarien est la phase folliculaire caractérisée par l’évolution progressive des follicules
► La phase du cycle utérin est la phase post menstruelle caractérisée par le développement progressif
de la muqueuse utérine.
4.- ► Au cours de la phase post menstruelle, et sous l’action des œstrogènes, la muqueuse utérine s’épaissit,
se vascularise et forme des glandes en tubes
► Au cours de la phase prémenstruelle, et sous l’action combinée des œstrogènes et de la
progestérone, le développement de la muqueuse utérine s’accentue (formation de la dentelle utérine).

Solution 33
1.- Analyse :
La sécrétion des hormones ovariennes h1 et h2 est cyclique chez la femme A. On note un pic de l’ordre de 250
pg/mL deux jours avant l’ovulation et un pic de h2 vers le 21ème jour du cycle. Cependant le sécrétion de ces
hormones est faible (h1 environ 50pg/mL, h2 environ 6ng/mL) et constante chez la femme B : absence d’une
variation cyclique de la sécrétion des hormones ovariennes.
a.- h1 : l’œstradiol h2 : la progestérone
b.- La femme A est normale, la femme B est ménopausée.
2.- Analyse du document 4
■ A la naissance le nombre de follicules est très important : supérieur à 1000milles.
■ De la naissance à la puberté ce nombre diminue brusquement et passe de 100milles à 20 milles atrésie
folliculaire)
■ De la puberté à la ménopause le nombre de follicules continue à diminuer et passe de 20 milles à zéro ; on
assiste à l’épuisement total des follicules (les ovaires se vident).
a.- Chez la femme ménopausée, l’arrêt de la sécrétion des hormones ovariennes.
b.- Chez la femme ménopausée, l’arrêt de la sécrétion cyclique des hormones ovariennes empêche le
développement de la muqueuse utérine d’où l’absence de menstruation.
Exercice 4
Le document 1 représente le schéma d’une portion de coupe dans un organe de l’appareil génital chez la
femme.

1.- a.- Identifiez cet organe et complétez la légende correspondante en reportant les numéros
(1 à 4) et les lettres (A, B, C, D et E).
b.- Précisez à quelle phase du cycle sexuel, cette coupe a été réalisée ?
2.- Quel est le devenir de la structure A.
a.- Faites un schéma annoté de cette structure.
b.- Indiquez les différences entre l’élément A du document 1 et celui du document 2.

Exercice 5
Le document suivant présente un schéma d’une coupe microscopique de portion d’ovaire.

1.- Légendez ce document.


2.- Précisez à quelle date de la vie génitale, cette coupe est-elle réalisée.
3.- Précisez l’évolution de la structure 11, s’il n’y a pas une fécondation
4.- Le document suivant montre les schémas de certaines cellules germinale en division.

a.- Indiquez parmi ces cellules, celle qui est observée dans l’ovaire au cours du cycle sexuel.
Justifiez vos réponses.
b.- Précisez le devenir des cellules filles issues de cette cellule, en cas d’une fécondation.

Exercice 6
Chez la femme l’activité génitale est cyclique. Le document suivant représente d’une façon schématique des
structures observables lors de chaque cycle sexuel.

1.- a.- Identifiez les structures a, b et c


b.- Annotez le document en reportant les numéros sur la copie.
2.- a.- Identifiez le phénomène qui aboutit les structures
b.- Expliquez le déterminisme hormonal de ce phénomène.
3.- Expliquez comment la structure b
4.- pour expliquer le déterminisme de menstruation
Chez des femmes de primates (singes) ayant un cycle sexuel analogue à celui de la femme, on mesure la
concentration de progestérone au cours de la phase lutéale
■ Graphe 1, au cours d’un cycle normal.
■ Graphe 2, lors d’un cycle auquel on inhibe la sécrétion de progestérone au milieu de la phase lutéale

a.- Faites une analyse comparative de deux graphiques 1 et 2 que peut-on déduire
b.- Expliquez comment la régression de la structure c à la fin du cycle assure l’apparition de la menstruation.
Exercice 6
Chez la femme, la ménopause est caractérisée par la disparition de l’ovulation et de la menstruation. On se
propose d’étudier les causes qui sont à l’origine de ces modifications.
1.- On suit l’évolution des taux plasmatiques des deux hormones ovariennes (h1 et h2) chez deux femmes
adultes A et B, l’une est ménopausée et l’autre est à cycle sexuel normal.
Les résultats sont présentés par le document 3.
Analysez les courbes du document 3 en vue :
a.- D’identifier les hormones h1 et h2.
b.- de déduire laquelle des deux femmes (A et B) est ménopausée.
2.- On suit l’évolution de la réserve des follicules dans les ovaires le long de la vie d’une femme.
Les résultats sont présentés par le document 4.

A partir de l’analyse du document 4, des informations dégagées du document 3 et de vos connaissances :


a.- Etablissez la relation entre l’évolution du nombre des follicules (document 4) et la sécrétion des
hormones ovariennes chez la femme ménopausée (document 3).
b.- Expliquez l’arrêt de la menstruation chez cette même femme.
Le document 1 représente le schéma d’une portion de coupe dans un organe de l’appareil génital chez la
femme.
Exercice 4
Le document 1 représente deux schémas simplifiés de structures observables dans les gonades humaines.

1.- Nommez les structures a et b.


2.- Légendez le document 1.
3.- Les structures a et b sécrètent respectivement les hormones H1 et H2.
Recopiez, sur votre copie, le tableau suivant et complétez-le.
Nom Organes cibles Effets physiologiques
Hormones H1
Hormones H2
4.- Indiquez le devenir de la structure b.
Exercice 2
Le document 1 représente des schémas simplifiés de quatre cellules sexuelles notées 1, 2, 3 et 4 en division
au cours de la gamétogenèse.
1- Identifiez, en justifiant votre réponse, les cellules 1, 2, 3 et 4.
2- En faisant appel à vos connaissances, précisez le devenir certain ou possible des cellules filles de la cellule
1.

On cherche à déterminer certaines causes de stérilité chez la femme. Pour cela on se réfère à des résultats de
tests cliniques réalisés chez une femme stérile âgée de 25ans.

Test 1 : Des dosages d’une hormone ovarienne H sont effectués chez la femme stérile durant une période de
29 jours. Les résultats obtenus sont représentés par le tracé 1 du document 5.
Le tracé 2 correspond à l’évolution de l’hormone H chez une femme fertile (témoin).

1.- Exploitez les données du tracé 2 du document 5, afin d’identifier :


■ L’hormone H
■ L’évènement X.
2.- A partir de la comparaison du tracé 1 au tracé 2, proposez deux causes possibles pouvant être à l’origine de
la stérilité de la femme.
Test 2 : Un examen échographique a été réalisé chez la femme stérile au 27ème jour.
Le document 6 représente un schéma d’interprétation de la coupe d’ovaire observée.
Le document 3 représente un schéma de synthèse de coupes microscopiques faites à différents niveaux d’un
tube séminifère.
1.- a.- Relève sur votre copie la légende correspondant aux chiffres du document 3
b.- Précisez le nombre de chromosomes de chaque type cellulaire identifié dans la question 1.a
c.- Citez les étapes de la spermatogénèse.
2.- Schématisez les anaphases de deux paires de chromosomes (une paire d’autosomes et une paire de
chromosomes sexuels) au cours des phénomènes qui se déroulent dans un tube séminifère (voir document 3).
Test 3 : On effectue un dosage du taux moyen de LH chez la femme stérile avant et après traitement par
injection d’une substance (S).
Le tableau suivant présente les résultats obtenus chez la femme stérile et chez la femme témoin.
Femme stérile
Période (jour) Femme témoin Avant traitement par Après traitement par
injection de la substance S injection de la substance S
Taux moyen de [2→16 [ 10 10 10
LH (UI /L) [16→28 [ 10 10 10
[28→30 [ 90 10 84

3.- A partir de l’exploitation des résultats des tests 2 et 3 et de vos connaissances :


a.- Justifiez l’absence de l’évènement X chez la femme stérile.
b.- Dégagez l’effet de la substance S.
4.- Sachant que le complexe hypothalamo-hypophysaire de la femme stérile ne présente pas d’anomalies
structurales et fonctionnelle, proposez une explication possible à la cause de cette stérilité.

Exercice 3
On se propose d’étudier certains aspects de la reproduction chez la femme. Le document ci-dessous représente
deux structures ovariennes A et B observées à deux moments différents du cycle ovarien.

1.- Identifiez les deux structures A et B


2.- Légendez le document 2.
3.- Situez ces deux structures dans un cycle ovarien de 28 jours
4.- Sachant que la structure A résulte d’un ensemble de transformations subies par la structure B, précisez ces
transformations et indiquez leur cause.

Solution 3
1.-
1 2 3
Follicule mûr Corps jaune Follicule cavitaire
2.-
► Le jour de l’ovulation est le 2 janvier, en effet l’ovulation survient environ un jour après le pic
d’œstrogène
► Le premier jour des menstruations est le 16 janvier, en effet à cette date il y a une chute du taux des
hormones ovariennes (œstrogènes et progestérone) suite à la dégénérescence du corps jaune.
3.- Du 16 au 28 janvier :
► La phase du cycle ovarien est la phase folliculaire caractérisée par l’évolution progressive des follicules
► La phase du cycle utérin est la phase postmenstruelle caractérisée par le développement progressif
de la muqueuse utérine.
4.- ► Au cours de la phase postmenstruelle, et sous l’action des œstrogènes, la muqueuse utérine s’épaissit, se
vascularise et forme des glandes en tubes
► Au cours de la phase prémenstruelle, et sous l’action combinée des œstrogènes et de la
progestérone, le développement de la muqueuse utérine s’accentue (formation de la dentelle utérine).

Vous aimerez peut-être aussi