Vous êtes sur la page 1sur 7

10 SCHÉMAS

INTERNES
LIMITANTS
Les identifier pour les éradiquer

1) L'IMPUISSANCE APPRISE
Imaginez un éléphanteau... Dès ses premiers mois, il est
accroché à un poteau et une corde. Il essaie alors de s'en
échapper mais il n'est pas assez puissant pour le faire. Il va
essayer des dizaines, centaines de fois mais en vain. Il
abandonne.
Plusieurs années après, pesant plusieurs tonnes de plus alors
qu'il est largement capable de s'en défaire, l'éléphant n'essaie
même plus et reste coincé près du poteau.

Cette histoire s'applique directement dans notre vie. Enfant, nous avons appris par expérience que
dans certains domaines il était préférable d'abandonner. Adulte, nous conservons ces croyances,
pourtant devenue fausses et limitantes.
Le plus insidieux étant de ne même pas avoir conscience soi-même de notre programme
d’impuissance apprise. Nous rentrons alors dans le cercle vicieux des croyances : votre croyance
influence vos perceptions qui elles influencent vos émotions et donc vos actions et vos résultats.

QUESTIONS :
Quelles sont les croyances internes limitantes, installées durant votre enfance qui vous
empêchent d'essayer et surtout d’avoir la vie que vous voulez ?

A votre avis dans quel domaine l’impuissance apprise vous impacte le plus ?
2) LES HABITUDES ET ADDICTIONS LIMITANTES
Nous sommes des êtres d’habitude, nous répétons au quotidien les mêmes
gestes, 95% de nos pensées sont les mêmes que la veille. Alors quand il
s'agit d'habitudes qui nous détruisent comme par exemple des addictions
alimentaires (sucre, fast-food...), il devient difficile de reprendre le contrôle
et changer ces comportements.

Votre monde extérieur est le reflet de qui vous êtes. Il est primordial que vous mettiez de la
conscience sur vos routines qui vous nuisent, c'est la première étape pour votre changement.
Prenez le temps de lister l'ensemble des inconvénients que cela produit dans votre vie, ressentez
les. Sachez aussi qu'une habitude ne se supprime pas, elle se remplace. Alors, trouvez une
habitude constructive qui vous inspire et qui remplacera celle qui vous limite aujourd'hui. Allez-y
par petits pas.

QUESTIONS :
Quelles sont les habitudes qui vous éloignent le plus de la vie dont vous rêves ?

Dans quels domaines vous limitent-elles le plus ?

3) LE SYNDROME DU SPRINTER
La personne qui démarre un marathon en décidant de sprinter ne tiendra
pas le long des 42 Km impartis. Ce qui est bon à savoir puisque la vie
s'avère être un marathon et non un 100m.
Alors qu'est-ce que cela signifie concrètement ?
Vous est-il déjà arrivé de vouloir vous mettre au sport, en mettant la
barre très haute et abandonner au bout d'une semaine ?
C'est cela le syndrome du sprinter. Ayez conscience de la manière dont
vous investissez votre énergie dans vos projets. S'impliquer fortement
est une chose mais de la mauvaise manière vous allez vous épuiser et
vous sentir d'autant plus frustré car vous avez le sentiment de tout
donner. Ayez une stratégie pour que vos efforts vous apportent le
maximum de résultats.

Nous avons tendance à :


Surestimer ce que nous pouvons réaliser en 1 semaine &
Sous-estimer ce que nous pouvons accomplir en 6 mois

QUESTIONS :
Où est-ce que dans votre vie vos efforts vous ramènent trop peu de résultats ?

Quelles stratégies pouvez-vous mettre en place pour être plus efficient ?


4) LES REPRÉSENTATIONS MENTALES
La manière dont vous vous représenter les événements de votre vie
détermine comment vous vous sentez.
Il existe 3 freins qui peuvent vous empêcher de changer les représentations
qui vous ralentissent : être inconscient que ce sont des images et non la
réalité, ne pas savoir comment les déconstruire et enfin ne pas comprendre
comment en construire de nouvelles.

Si vous minimisez vos victoires, si vous amplifiez vos échecs ou si vous vous fixez des objectifs
avec une vision fantasmée, alors cela signifie que vous avez des représentations limitantes qui
impactent déjà vos relations, votre carrière, votre bien-être.

Dans "Entrainé pour réussir" je vous montrerai comment transformer vos représentations mentales
afin qu'elles soient un moteur pour votre réussite.

QUESTIONS :
Sur 10, quelle est votre tendance à avoir des représentations mentales qui vous limitent ?

Quelles nouvelles représentations constructives pouvez vous implémenter ?

5) LES STRATÉGIES NON-SPÉCIFIQUES

Il est certes possible d'apprendre le piano seul, dans son coin, ou encore
d'apprendre à conduire sans moniteur mais il est tellement plus rapide,
plus simple d'être accompagné par une personne qui connaît déjà le
processus, qui dispose des stratégies et qui va vous permettre d'atteindre
vos objectifs.

Etes-vous le genre de personnes qui souhaitent progresser rapidement, créer des résultats ? Je
pense que si vous lisez ceci, la réponse est oui. Et parce que la perception du temps ne fait que
s'accélérer plus les années passent, je vous invite à dès maintenant vous mettre au contact de
personnes qui ont déjà réussi là où vous souhaitez progresser et apprendre d'elles.
Autre conseil : ne vous arrêtez pas aux bonnes stratégies, recherchez les excellentes. Car, oui
vous pouvez construire une piscine avec une pelle, c'est déjà mieux qu'à la main, mais vous
pouvez aussi le faire avec une pelleteuse.

QUESTIONS :
Quelles sont les bonnes stratégies que vous pouvez faire devenir excellentes ?

Avec quels moyens efficaces pouvez vous effectuer ces changements ?


6) L'INCAPACITÉ À MOBILISER VOS RESSOURCES
Nous vivons tous des moments de hauts et de bas. En revanche, rares sont
les personnes qui arrivent à avoir un impact sur ces cycles. Même si vous
avez une vision qui vous inspire, vous allez connaître des chutes d'énergie.
La bonne nouvelle, c'est qu'il existe des moyens de re-créer de l'énergie
quand vous vous sentez en pleine baisse de motivation.

Dîtes moi, combien vous coûte chaque heure passée à vous plaindre, à être en
colère ? Est-il possible que sur 10 ans, l'ensemble de ces moments cumulés vont
créer une trajectoire très différente de celle d'une vie où vous vous prenez en
main même aux instants où vous en avez le moins envie ?

Avec de bonnes méthodes vous allez réussir à amortir les chutes et faire durer
plus longtemps les périodes où vous vous sentez au pic de vos capacités.
Je vous donne une première astuce : c'est lorsque vous vous sentez au top que
vous devez vous préparez aux futures difficultés. Préparez des playlist de
musiques qui vous reboostent, de citations qui vous inspirent...

ACTION :
Listez et préparez au moins 3 actions que vous pouvez mettre en place dès aujourd'hui
pour vous aider à remonter plus rapidement les phases de chute d'énergie

7) LA MÉCANIQUE DE DÉCISION INVERSÉE

Retenez bien ceci :

La personne programmée à échouer, à souvent tendance à


prendre des décisions d'une façon compliquée, retardée et
abandonne rapidement, facilement.

La personne entrainée pour réussir, à souvent tendance à


prendre des décisions facilement, rapidement mais abandonne
de façon compliquée et retardée.

Faîtes partie de ces personnes qui saisissent les opportunités quand


elles se présentent et qui gardent le cap vers leurs rêves, en donnant
tout pour aller jusqu'au bout !
8) L'INCAPACITÉ À TIRER PROFIT DE
VOTRE ÉPIGÉNÉTIQUE
L'épigénétique est l'impact de votre environnement sur vos gènes et ici
nous allons surtout nous intéresser à l'impact sur votre état d'esprit.
Beaucoup de personnes, lorsqu'elles sont au contact d'un environnement
qu'elles considèrent comme négatif, elles vont amplifier ce sentiment en
blâmant ces personnes, se tirant ainsi encore plus vers le bas. Et à
contrario, au contact d'un environnement inspirant, elles vont simplement
se sentir un peu satisfaites, contentes sans parvenir à tirer un maximum de
valeur et bien-être de cette opportunité.

QUESTIONS :
Sur 10, à combien avez vous tendance à vous sentir tiré par le bas par votre entourage ?

Sur 10, à combien vous sentez que vous n'arrivez pas à extraire suffisamment de valeur de
biographies, rencontres inspirantes etc ?

9) LA TENDANCE À RENFORCER LE DÉSÉQUILIBRE

Prenons un exemple simple, entre une personne qui a un profil


entrepreneur, très pragmatique, qui souhaite se dépasser en permanence.
De l'autre une personne au profil bien plus spirituel, qui prend le temps
d'apprécier ce qu'elle a, qui médite, admire la beauté de la vie.

Au fil du temps, l'entrepreneur va continuer à s'entourer de personnes qui lui


ressemblent, chercher à toujours plus se donner à fond tandis que la
personne spirituelle va davantage s'orienter vers plus de lâcher prise, laisser
venir les réponses à elle...

Cela renforce leur déséquilibre et elles le font car il est plus confortable de
continuer dans une direction que nous connaissons déjà et que nous
maîtrisons. La réalité c'est que les comportements qui vous ont permis de
réussir hier sont ceux qui vous empêcheront de progresser demain si vous
vous continuer à vous déséquilibrer. Challengez-vous et aller tester de
l'autre côté du spectrum pour vous équilibrer.

Dans "Entrainé pour réussir" nous verrons comment mettre de la cohérence et s'équilibrer sur ces
énergies qui semblent paradoxales.

QUESTION :
Quels sont les déséquilibres que vous avez tendance à renforcer dans votre vie ?
10) LA SOUMISSION INCONSCIENTE
OSCILLATOIRE (SIO)
La vie est faîtes de cycle, les hommes ont des cycles, les femmes ont des
cycles, la nature aussi. Il est alors logique comme nous l'avons vu
précédemment d'avoir des moments où nous nous sentons au top et
d'autres où nous nous sentons moins bien.

Maintenant, il arrive pour beaucoup de personnes de se soumettre à ces


oscillations.
Avez vous déjà remarqué, par exemple, que lorsque vous vous sentez
fatigué, vous n'avez pas les mêmes pensées, les mêmes désirs. Dans ces
moments il est possible que vous remettiez même en question votre couple,
vos rêves. Ou encore que des habitudes néfastes du passé redeviennent
subitement plus attractives.

Et étrangement le lendemain, alors que vous n'avez rien fait consciemment


pour changer cet état, vous n'avez plus du tout les mêmes pensées,
désirs... Comme si ce qu'il s'était passé hier n'avait jamais existé et n'avait
plus de sens.

Une personne en mode S.I.O, elle subit ces cycles, en continuant à chaque
moment de bas, de se dire que ce qu'elle ressent est VRAI et prendre de
mauvaises décisions en conséquence.

Alors qu'une personne en mode M.C.O (Maîtrise Consciente Oscillatoire),


elle arrive à capter lorsqu'elle vit cet état de baisse d'énergie et met en place
des stratégies pour ne pas s'auto-saboter. C'est grâce à cela que, lorsqu'elle
se sent fatiguée, cette personne va par exemple éviter une discussion
importante pour son couple, un achat compulsif ou encore une décision
business capitale pour la vie de l'entreprise.

QUESTION :
Sur 10, quelle est votre tendance à vous soumettre sans vous en rendre compte à vos
oscillations émotionnelles ?