Vous êtes sur la page 1sur 4

FT 131

111
FI CHE TOX I C OLOG I QUE N° 131 Cahiers de notes documentaires - Hygiène et sécurité du travail - N° 175, 2e trimestre 1999

Acétate de
2-méthoxyéthyle
Note établie par les services techniques et médicaux de l’INRS
(M.T. Brondeau, M. Falcy, S. Miraval, J.C. Protois, M. Reynier, O. Schneider)

CH3–C–O–CH2–CH2–O–CH3 Propriétés chimiques [2, 3]


II Caractéristiques
Dans les conditions normales de températu-
O re et de pression, l’acétate de 2-méthoxyéthyle
est un produit stable. Il peut cependant former
Numéro CAS Utilisations [2, 3] des peroxydes au contact de l’oxygène de l’air.
N° 110-49-6
Les produits oxydants, les bases et les
Numéros CE - Solvant (fabrication des laques, encres acides forts peuvent réagir vivement avec
Index N° 607-036-00-1 d’imprimerie, industrie des matières plas- l’acétate de 2-méthoxyéthyle.
EINECS N° 203-772-9 tiques, de la nitrocellulose, des dérivés cellulo-
siques…). A température ambiante, les métaux usuels
Synonymes (*) - Industries textiles. ne sont pas attaqués par l’acétate de 2-
Acétate de méthylglycol - Industrie photographique… méthoxyéthyle.
Acétate de l’éther monométhylique
de l’éthylène-glycol
Propriétés physiques [1 à 3] Récipients de stockage [2, 3]

L’acétate de 2-méthoxyéthyle se présente L’acétate de 2-méthoxyéthyle peut être stoc-


sous la forme d’un liquide incolore, d’odeur ké dans des récipients en acier inoxydable.
agréable.
Il est miscible à l’eau et à la plupart des sol-
vants organiques. Méthodes de détection et de
En outre, il dissout les cires, huiles, résines… détermination dans l’air [11 à 14]
Ses principales caractéristiques physiques
T - Toxique sont les suivantes : Prélèvement actif ou passif sur support
Masse molaire : 118,13 poreux, désorption thermique ou par solvant,
ACÉTATE DE Point de fusion : - 65 °C dosage par chromatographie en phase gazeu-
2-MÉTHOXYÉTHYLE se, détection par ionisation de flamme.
Point d’ébullition : 145 °C à la pression atmo-
sphérique
R 60 - Peut altérer la fertilité Densité (D420) : 1,005
R 61 - Risque pendant la grossesse d’effets néfastes Densité de vapeur (air = 1) : 4,1
pour l’enfant
Tensions de vapeur :
R 10 - Inflammable
R 20/21/22 - Egalement nocif par inhalation, par contact 0,27 kPa à 20 °C
avec la peau et par ingestion 0,67 kPa à 25 °C
S 53 - Eviter l’exposition, se procurer des instruc- 3,67 kPa à 60 °C
tions spéciales avant utilisation Point d’éclair (en coupelle fermée) : 45 à 49 °C
S 45 - En cas d’accident ou de malaise, consulter (selon les sources)
immédiatement un médecin (si possible lui Limite d’explosivité (en volume %) dans l'air :
montrer l’étiquette) Limite inférieure : 1,7 %
Limite supérieure : 8,2 %
203-772-9 - Etiquetage CE
Température d’auto-inflammation : 393 °C
(*) On trouve également dans la littérature le terme
« acétate de méthylcellosolve ». La désignation
«Cellosolve» est une marque commerciale. A 25 °C et 101 kPa, 1 ppm = 4,82 mg.m-3
FT 131
112
Cahiers de notes documentaires - Hygiène et sécurité du travail - N° 175, 2e trimestre 1999

une atteinte tubulaire rénale. Une immunosup- leurs acétates, les auteurs mettent en éviden-
Risques pression a été observée chez le rat après expo-
sition orale (400 mg/kg) [6].
ce une tendance à l’anémie et à la granulopénie
ainsi qu’à une oligospermie [8].

Risques d’incendie [2, 3] L’acétate de 2-méthoxyéthyle n’est pas irri- Une malformation des organes génitaux
tant pour la peau; il l’est modérément pour les externes (hypospadias, descente testiculaire
muqueuses oculaires. incomplète) a été rapportée chez les deux
L’acétate de 2-méthoxyéthyle est un liquide enfants d’une femme exposée de façon impor-
inflammable (point d’éclair en coupelle fermée tante pendant ses grossesses à de l’acétate de
45 à 49 °C) dont les vapeurs peuvent former des Subchronique et chronique [4, 5] 2-méthoxyéthyle.
mélanges explosifs avec l’air dans les limites
de 1,7 à 8,2 % en volume. L’exposition prolongée ou répétée à l’acéta- Une augmentation du nombre d’avorte-
Il est susceptible de provoquer des incen- te de 2-méthoxyéthyle est létale pour le chat à ments spontanés est constatée dans certaines
dies par accumulation de charges électrosta- 500 ppm et pour les autres espèces (cobaye, enquêtes menées chez les employées de la
tiques. lapin, souris) à 1000 ppm. Elle est responsable microélectronique. Ces anomalies surviennent
En cas d’incendie, les agents d’extinction d’atteintes hématologiques (leucopénie, chez chez les salariées utilisant plusieurs sub-
préconisés sont le dioxyde de carbone, les le rat et la souris, 1000 mg/kg/j, 8 h/j, 25 j; ané- stances, dont les éthers de glycol [9].
poudres chimiques, les mousses spéciales et mie chez le chat, 200 ppm), rénales (tubulopa-
l’eau pulvérisée. thie à fortes doses) et testiculaires (atrophie
Refroidir à l’eau les fûts exposés ou ayant chez la souris). Valeurs limites d’exposition
été exposés au feu.
Les intervenants, qualifiés, seront équipés En France, le ministère du Travail a fixé à
d’appareils de protection respiratoire auto- Génotoxicité [4] 5 ppm, soit 24 mg.m-3, la valeur limite de moyen-
nomes isolants et de combinaisons de protec- ne d’exposition (VME) indicative qui peut être
tion spéciales. In vitro, l’acétate de 2-méthoxyéthyle induit admise pour l’acétate de 2-méthoxyéthyle dans
des aberrations chromosomiques et des l’air des locaux de travail.
échanges entre chromatides-sœurs dans les
Pathologie - Toxicologie cellules ovariennes de hamster chinois, une
aneuploïdie et des aberrations chromoso-
Toxicocinétique - Métabolisme [4] miques chez S. cerevisiae, mais ni mutation
génique ni recombinaison. Réglementation
L’acétate de 2-méthoxyéthyle est absorbé
par voies digestive, respiratoire et cutanée. In vivo, il n’occasionne pas la formation de
micronoyaux dans la moelle osseuse de ham- Hygiène et sécurité du travail
On ne dispose d’aucune étude du métabolis- ster (1 333 mg/kg, ip).
me de l’acétate de 2-méthoxyéthyle in vivo. In
vitro, sa demi-vie plasmatique est d’environ 1° Règles générales de prévention des
12 min ; la molécule est clivée en acide acétique Effets sur la reproduction [4] risques chimiques
et en 2-méthoxyéthanol par les carboxylesté-
rases du foie, de la muqueuse nasale, des pou- L’acétate de 2-méthoxyéthyle est toxique - Articles R. 231-54 à R. 231-54-8 du Code du
mons et du sang. La toxicité systémique étant pour la fertilité ; il provoque, chez la souris, par travail.
pratiquement équivalente à celle du 2- gavage (62,5-4000 mg/kg/j, 5 j/sem, 5 sem), une
méthoxyéthanol, il est probable que le clivage atrophie testiculaire dépendante de la dose.
se produise aussi in vivo avec transformation La dose sans effet observé est 250 mg/kg/j 2° Aération et assainissement des
ultérieure du 2-méthoxyéthanol en acide 2- pendant 25 jours. locaux
méthoxyacétique, responsable des effets
toxiques observés. L’acétate de 2-méthoxyéthyle est fœto- - Articles R. 232-5 à R. 232-5-14 du Code du
toxique : aucun fœtus viable n’est arrivé à travail.
terme après l’exposition de souris gestantes - Circulaire du ministère du Travail du 9 mai
Toxicité expérimentale (1 225 mg/kg/j, 6e au 13e jour de gestation), sans 1985 (non parue au J.O.).
toxicité maternelle évidente. - Arrêtés des 8 et 9 octobre 1987 (J.O.du 22
octobre 1987) et du 24 décembre 1993 (J.O.du 29
Aiguë décembre 1993) relatifs aux contrôles des ins-
Chez le rat, la DL50 par voie orale est com- Toxicité sur l’homme [3, 7] tallations.
prise entre 3390 et 4300 mg/kg ; chez le cobaye,
elle est de 1250 mg/kg. Il existe très peu de documents signalant les
effets de l’acétate de 2-méthoxyéthyle. Du fait 3° Prévention des incendies
La DL50 par voie cutanée est comprise entre de son métabolisme rapide dans l’organisme
5250 et 5560 mg/kg chez le lapin. L’exposition à en 2-méthoxyéthanol, il est probable que sa - Articles R. 232-12 à R. 232-12-22 du Code du
une atmosphère saturée (4500 ppm) est tolérée toxicité chez l’homme est similaire. travail.
pendant 3 heures par la souris et le lapin ; le On pourra se rapporter à la fiche toxicologique de - Décret du 14 novembre 1988 (J.O. du 24
seul effet observé est une irritation des mem- l’INRS correspondante (FT 103). novembre 1988), section V, articles 43 et 44 (ins-
branes muqueuses. Une telle exposition est tallations électriques) et arrêtés d’application.
létale pour le cobaye et le chat ; ces animaux Il n’est pas rapporté d’action irritante sur la - Décret du 17 juillet 1978 modifié et arrêtés
meurent de broncho-pneumonie après une peau et les yeux de l’acétate de 2-méthoxyéthy- d’application relatifs au matériel électrique uti-
période de 36 h à 21 jours [6]. Le rat survit 4 h le. Un seul cas d’allergie cutanée a été signalé, lisable dans les atmosphères explosives.
à 1500 ppm mais une exposition pendant 8 h est son imputation à la substance est douteuse et
létale [4]. le produit ne peut être considéré comme aller-
Les effets observés sont une dépression du gisant. 4° Valeurs limites d’exposition
système nerveux central, des signes d’irrita-
tion des muqueuses (digestives en cas d’in- Chez les peintres exposés à la fois à du 2- - Circulaire du ministère du Travail du 13 mai
gestion, respiratoires en cas d’inhalation) et méthoxyéthanol et à du 2-éthoxyéthanol ou à 1987 (non parue au J.O.).
FT 131
113
Cahiers de notes documentaires - Hygiène et sécurité du travail - N° 175, 2e trimestre 1999

5° Maladies de caractère professionnel Protection de la population à l’écart des produits oxydants, des bases et
des acides forts.
- Articles L. 461-6 et D. 461-1 (et son annexe) Le sol des locaux sera incombustible, imper-
du Code de la Sécurité sociale : déclaration  Décret du 29 décembre 1988 relatif aux sub- méable et formera cuvette de rétention, afin
médicale de ces affections. stances et préparations vénéneuses (articles qu’en cas de déversement accidentel le liquide
R. 5149 à R. 5170 du Code de la Santé publique), ne puisse se répandre au-dehors.
décret du 29 décembre 1988 relatif à certaines
6° Maladies professionnelles substances et préparations dangereuses (J.O.  Interdire de fumer.
du 31 décembre 1988) et circulaire du 2 sep-
- Articles L. 461-4 du Code de la Sécurité tembre 1990 (J.O. du 13 octobre 1990) :  Mettre le matériel électrique, y compris
sociale : déclaration obligatoire d’emploi à la - détention dans des conditions détermi- l’éclairage, en conformité avec la réglementa-
Caisse primaire d’assurance maladie et à nées ; tion en vigueur.
l’inspecteur du travail ; tableau n° 84. - étiquetage (cf. 8°) ;
- cession réglementée.  Fermer soigneusement les récipients et les
étiqueter correctement. Reproduire l’étiqueta-
7° Surveillance médicale spéciale  Arrêté du 7 août 1997 (J.O. du 17 août 1997) : ge en cas de fractionnement des emballages.
limitation de la vente au grand public.
- Circulaire du ministère du Travail du 2 mai  Prendre toutes dispositions pour éviter l’ac-
1985 (non parue au J.O.) relative aux missions cumulation d’électricité statique.
du médecin du travail à l’égard des salariées Transport
en état de grossesse. Manipulation
Se reporter éventuellement aux règlements Les prescriptions relatives aux zones de
8° Classification et étiquetage suivants : stockage sont applicables aux ateliers où est
utilisé l’acétate de 2-méthoxyéthyle. En outre :
a) de l’acétate de 2-méthoxyéthyle pur : 1° Transport terrestre national et
international (route, chemin de fer,  Instruire le personnel des dangers présentés
- Arrêté du 20 avril 1994 modifié (J.O.du 8 mai voie de navigation intérieure) par l’acétate de 2-méthoxyéthyle, des moyens
1994) qui prévoit pour l’acétate de 2-méthoxyé- de prévention et des précautions élémentaires
thyle la classification suivante : d’hygiène individuelle à respecter. Les femmes
Inflammable, R 10 - ADR, RID, ADNR : l’acétate de 2-méthyl- doivent être informées des risques encourus
Toxique pour la reproduction Cat. 2, R 60-61 glycol doit être déclaré : Acétate de l’éther pour l’embryon, le fœtus ou l’enfant allaité, du
Nocif, R 20/21/22 monométhylique de l’éthylène-glycol. fait de l’exposition de la mère. Cette formation
. Classe : 3 . Code danger : 30 est organisée en liaison avec le médecin du
b) des préparations contenant de l’acétate . Chiffre/lettre : 31c) . Code matière 1188 travail.
de 2-méthoxyéthyle : . Etiquette : 3
 Eviter toute surchauffe brutale ; ne pas dis-
- Arrêté du 21 février 1990 modifié (J.O. du 24 tiller à sec.
mars 1990). 2° Transport par air
 Entreposer dans les ateliers des quantités de
- IATA. produit relativement faibles et de toute maniè-
9° Entreprises extérieures re ne dépassant pas celles nécessaires au tra-
3° Transport par mer vail d’une journée.
- Arrêté du 19 mars 1993 (J.O. du 27 mars
1993) fixant en application de l’article R. 237-8 - IMDG.  Prévenir toute inhalation de vapeurs.
du Code du travail la liste des travaux dange- Effectuer en appareil clos toute opération
reux pour lesquels il est établi par écrit un plan industrielle qui s’y prête. Prévoir une aspiration
de prévention. des vapeurs à leur source d’émission ainsi
qu’une ventilation générale des locaux. Prévoir
Recommandations également des appareils de protection respira-
toire pour certains travaux de courte durée, à
Protection de l’environnement caractère exceptionnel ou pour des interven-
tions d’urgence.
Installations classées pour la protection de I - Au point de vue technique
l’environnement, Paris, Imprimerie des Jour-  Contrôler régulièrement la teneur de l’atmo-
naux Officiels, brochure n° 1001 : sphère en acétate de 2-méthoxyéthyle.
En raison de la toxicité de l’acétate de 2-
- n° 1130 et 1431, fabrication industrielle ; méthoxyéthyle, des mesures très sévères de  Eviter tout contact du produit avec la peau et
- n° 1131 et 1433, installations de mélange ou protection collective, ou à défaut individuelle, les yeux. Mettre à la disposition du personnel
d’emploi ; s’imposent lors de la manipulation de cette des équipements de protection individuelle :
- arrêtés du 10 juillet 1990 et du 1er mars 1993 substance. Chaque fois que l’usage et le pro- vêtements de travail, gants imperméables et
modifiés relatifs aux rejets ; cédé le permettent, il est recommandé d’utili- lunettes de sécurité. Ces effets seront mainte-
- arrêté du 31 mars 1980 portant réglementa- ser un autre produit moins dangereux, après nus en bon état et nettoyés après chaque
tion des installations électriques des établisse- une étude comparative approfondie des usage.
ments susceptibles de présenter des risques risques encourus.
d’explosion.  Interdire de fumer, boire ou manger dans les
Stockage ateliers. Observer une hygiène corporelle et
vestimentaire très stricte : passage à la
 Stocker l’acétate de 2-méthoxyéthyle dans douche, lavage soigneux des mains après
des locaux frais et bien ventilés, à l’abri des manipulation et changement de vêtements
rayonnements solaires et de toute source de après le travail, rangement séparé des vête-
chaleur ou d’ignition (flammes, étincelles...) et ments de ville et des vêtements de travail.
FT 131
114
Cahiers de notes documentaires - Hygiène et sécurité du travail - N° 175, 2e trimestre 1999

L’employeur assurera l’entretien et le lavage  Après l’admission au poste, un examen BIBL I OGRAPHI E
fréquent des vêtements de travail qui devront médical systématique sera périodiquement
rester dans l’entreprise. effectué. La fréquence des visites sera déter- 1. Acétate de méthoxyéthyle - Fiche de données
minée par le médecin du travail en fonction de de sécurité. Chassieu, Brenntag, 1997.
 Prévoir des douches et fontaines oculaires. l’importance de l’exposition. A chaque visite, 2. 2-Methoxyethyl acetate - In : Base de données
les examens cliniques et paracliniques de l’em- CHEMINFO. Hamilton, Centre Canadien
d’Hygiène et de Sécurité, 1998.
 Ne jamais procéder à des travaux sur ou dans bauchage seront répétés. Les organes géni-
des cuves et réservoirs contenant ou ayant taux externes du personnel masculin devront 3. Methyl cellosolve acetate - In : Base de don-
nées HSDB. Hamilton, Centre Canadien
contenu de l’acétate de 2-méthoxyéthyle sans être examinés. L’interrogatoire recherchera d’Hygiène et de Sécurité, 1997.
prendre les précautions d’usage [15]. particulièrement une stérilité conjugale.
4. The toxicology of glycol ethers and its relevan-
ce to man. Technical report n° 64. Bruxelles,
 Ne pas rejeter à l’égout ou dans le milieu  La surveillance biologique s’avère particuliè- ECETOC, 1995, 350 p.
naturel les eaux polluées par l’acétate de 2- rement utile pour évaluer l’exposition profes- 5. GINGELL R. et coll. - Glycol ethers and other
méthoxyéthyle. sionnelle à l’acétate de 2-méthoxyéthyle, du fait selected glycol derivatives. In : Clayton G.D.,
de sa forte pénétration cutanée. On dosera Clayton F.E. - Patty’s Industrial Hygiene and
 En cas de fuite ou de déversement acciden- dans l’urine l’acide 2-méthoxyacétique en fin Toxicology, 4e éd. New York, Wiley-Inter-
tel, récupérer immédiatement le produit après de poste et en fin de semaine de travail [10]. science, 1994, vol. IID, pp. 2761-2966.
l’avoir recouvert de matériau absorbant inerte 6. 2-Methoxyethyl acetate. In : Base de don-
(sable, terre). Laver ensuite à grande eau la  En cas de contact cutané ou muqueux, laver nées ACGIH. TLVs and other occupational exposu-
re values. Cincinnati, ACGIH, 1995.
surface ayant été souillée. la peau à grande eau, immédiatement et pen-
Si le déversement est important, supprimer dant 15 minutes au moins; retirer en même 7. Occupational exposure to ethylene glycol
monomethyl ether, ethylene glycol monoethyl
toute source potentielle d’ignition, aérer la temps les vêtements souillés ou suspectés de ether, and their acetates. Criteria for a recommen-
zone, évacuer le personnel en ne faisant inter- l’être, qui ne seront réutilisés qu’après avoir été ded standard. US Department of health and
venir que des opérateurs entraînés, munis d’un décontaminés. Si une irritation apparaît ou si la human services, sept. 1991.
équipement de protection approprié. contamination est étendue ou prolongée, 8. VEULEMANS H. et coll. - Exposure to ethy-
consulter un médecin. lene glycol ethers and spermatogenic disorders in
 Conserver les déchets dans des récipients man : a case-control study. British Journal of
spécialement prévus à cet effet et les éliminer Industrial Medicine, 1993, 50, pp. 71-78.
dans les conditions autorisées par la réglemen-  En cas de projection oculaire, laver immédia- 9. FIGA-TALAMANCA I. et coll. - Effects of
tation (incinération contrôlée, par exemple). tement et abondamment à grande eau pendant glycol ethers on the reproductive health of occupa-
15 minutes au moins, paupières bien écartées. tionally exposed individuals : review of present day
evidence. Journal of Clean Technology,
Une consultation ophtalmologique sera indis- Environmental Toxicology and Occup-
II - Au point de vue médical pensable s’il persiste une douleur et/ou une ational Medicine, 1997, 6, 4, pp. 323-337.
hyperhémie conjonctivale. 10. PILLIERE F., CONSO F. - BIOTOX :
Inventaire des laboratoires effectuant des dosages
 La visite d’embauchage comportera un inter-  En cas d’ingestion, quels que soient la dose biologiques de toxiques industriels, 2e éd. Paris,
rogatoire et un examen clinique soigneux dont absorbée et l’état clinique de la victime, trans- INRS, 1997, ED 791, 160 p.
les données pourront être complétées par un férer immédiatement en milieu hospitalier. 11. VINCENT R., CICOLELLA A., POIROT P. -
hémogramme avec numération des pla- Dosage des éthers de glycol dans les atmosphères
quettes, la recherche d’une protéinurie, d’une de travail. Analusis, 1990, 18, pp. 591-596.
hématurie ou d’une hémoglobinurie avec une 12. OSHA Analytical methods manual. Salt Lake
bandelette réactive et une créatininémie. City, OSHA 1990, Méthode n° 79.
13. NIOSH Manual of analytical methods, 4e éd.
 On évitera d’exposer à l’acétate de 2- Cincinnati, NIOSH, 1994, Méthode 1451.
méthoxyéthyle les femmes enceintes et les 14. NF X 43-252 - Echantillonnage et analyse de
personnes souffrant d’une dermatose étendue, polluants gazeux sur gel de silice. Prélèvement par
pompage. Paris - La-Défense, AFNOR, sept.
d’une affection du système nerveux central, 1987.
d’éthylisme ou d’une atteinte rénale chronique.
15.Cuves et réservoirs - Recommandation CNAM R
276. INRS. ■