Vous êtes sur la page 1sur 4

Institut de Recherche et de Promotion des Alternatives en

Développement
Institute for Research and Promotion of Alternatives in Development

Tél. ++ 223 21 42 16 69
Tél. : Cell ++ 223 66 75 16 86 /Sévaré/Mopti

RAPPORT DU 2ième TRIMESTRE


D’IRPAD AFRIQUE MOPTI

Réalisé par Mariam NIANGALY


(Stagiaire D’IRPAD Afrique Mopti)
INTRODUCTION
Ce présent rapport porte sur les activités menées durant le deuxième trimestre (1 er Août au
31 Octobre) par l’équipe d’IRPAD-Afrique-Mopti du programme « Diffuser l’Agroécologie et
Soutenir les droits des agriculteurs et les systèmes semenciers dans la Région de Mopti ».

Les activités sont axées sur ces grands points :

 L’étude du marché et stratégie de marketing du site de production de semences


maraîchères du village de Somadougou ;
 La traduction de la loi d’orientation agricole en deux langues locales dogon « le
DIAMSAÏ et le NANDIAMBA »  ;
 La traduction du Traité International des Ressources Phytogénétique pour
l’Alimentation et l’Agriculture ¨TIRPAA¨ en quatre langues locales « le BAMBARA,
le FULFULDE, le DIAMSAÏ et NANDIAMBA »  ;
 Suivi et l’entretient des parcelles d’expérimentation du zaï mécanisé dans le cadre de
la réalisation d’un documentaire sur ladite technique : Filmage des parcelles du zaï
mécanisé au stade de montaison des cultures (3 variétés de sorgho : CSM63-E,
Yacoubagnochi et Sobacouchi ;
 La poursuite des activités de la banque de semences du village d’Ouornion
 Suivi des activités du site de production des semences maraîchères dans le village de
Somadougou
I. L’étude du marché et stratégie de marketing du site de production
de semences maraîchères du village de Somadougou 

II. La traduction de la loi d’orientation agricole en deux langues


locales dogon « le DIAMSAÏ et le NANDIAMBA » 
III. La traduction du Traité International des Ressources
Phytogénétique pour l’Alimentation et l’Agriculture ¨TIRPAA¨ en
quatre langues locales « le BAMBARA, le FULFULDE, le
DIAMSAÏ et NANDIAMBA » 
IV. Suivi et l’entretient des parcelles d’expérimentation du zaï
mécanisé dans le cadre de la réalisation d’un documentaire sur
ladite technique : Filmage des parcelles du zaï mécanisé au stade
de montaison des cultures (3 variétés de sorgho : CSM63-E,
Yacoubagnochi et Sobacouchi 

Les activités de la banque de semences du village d’Ouornion :

Cette activité a démarré au 1er trimestre (mois de juin) avec l’installation des parcelles de
multiplication et de caractérisation des semences de la banque au ferme agroécologique du
village. Les variétés pour la multiplication sont au nombre de 09 (8 sorgho : Embagrenoye,
Emba café, Emba dindi, Maka emba, Emba Mendji, CSM63-E, Sobacouchi, Yacoubagnochi ; et 1
variété de mil Sagnoba) ; pour la caractérisation on compte 6 variétés (5 sorgho : Bobourou, Mébané,
Féla Sénégal, Bimbagalaouily, Hétiepi ; 5 variétés de maïs : rouge de Yorosso, rouge de Kayes, rouge
foncée et blanc ; 3 variétés de mil : Souna, Zouma et Hanikiray). Ces cultures sont en association avec
2 variétés de niébés (Corobalen et Sô yèrèwolo) et l’arachide de Tominian sur une superficie de
6153,43 m2.

A la date d’aujourd’hui les différentes cultures sont à un stade très avancé (stade de maturité
physiologique) et présentes un bon état végétatif avec une pluviométrie élevé.

En plus de la banque de semence du village d’Ouornion, une des zones d’intervention du


programme dans le cercle de Mopti, le village de Pathia a eu mettre en place leurs parcelles de
multiplication des variétés préférées de mil et sorgho (Gaourou Kounari et Bayeri-Labori) sur
une superficie de 0,25 hectare pour les deux cultures qui sont à un stade d’épiaison.

Cette activité permettra aux deux banques de renforcer la quantité leurs stocks de semence les
plus demander par les communautés et en plus maintenir la viabilité des banques de semence
par la conduite de ses activités

Les activités du site de production des semences maraîchères dans le village


de Somadougou :