Vous êtes sur la page 1sur 10

UNCTAD

United Nations Conference on Trade and Development

Discours de Sandrine Salerno, Maire de Genève


A l’occasion de la journée internationale des femmes
08 mars 2011. 10H00. PALAIS DES NATIONS. ROOM XXV

CONFERENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE


DEVELOPPEMENT
Panel :
Enhancing women’s access to education, science and technology for
economic growth and development

Monsieur le Secrétaire Général Adjoint,

Mesdames, Messieurs,

Seule la version prononcée fait foi 1


Je tiens tout d’abord à remercier Monsieur Draganov pour son aimable

invitation à débattre avec vous ce matin au sein de la Conférence des

Nations Unies sur le commerce et le développement. En tant que Maire

de Genève, je suis heureuse d’être présente aujourd’hui à vos côtés, de

débattre et d’exprimer ce qu’une ville peut faire en matière d’égalité entre

les sexes et afin de promouvoir les femmes dans la sphère économique

et sociale. Si l’éducation, la science et la technologie sont au cœur de

notre débat ce matin, c’est le même souci d’autonomisation des femmes

que nous commémorons aujourd’hui.

1. le 8 mars

Le 8 mars est une journée de commémoration. Après la Saint Valentin et

avant la fête des Mères cette journée est pourtant souvent raillée. On

entendra :

« C’est une journée pour offrir des roses à sa dame ! » ou bien « Et

quand est la journée des hommes ? ». Le 8 mars, c’est aussi un

« marronnier » pour les journalistes, avec son lot de statistiques toujours

aussi déprimantes.

Toujours autant de discriminations sociales et économiques.

Toujours aussi peu de femmes décideuses politiques.

Seule la version prononcée fait foi 2


Toujours autant de luttes et de combats à mener auprès des femmes.

Le 8 mars ne doit pas servir à rien.

Aujourd’hui, le 8 mars 2011, est une journée d’engagement.

Une commémoration centenaire qui nous rend compte des nombreuses

luttes pour les droits politiques et sociaux et un engagement toujours

d’actualité face à la précarité économique et sociale à laquelle sont

d’abord confrontées les femmes. Car ne l’oublions pas, au-delà des

droits politiques chèrement acquis et quotidiennement remis en question

dans le monde, les discriminations demeurent, toujours aussi vivaces et

coriaces !

Dans le monde professionnel bien sur : l’accès à l’emploi, les conditions

sociales et salariales, les postes à responsabilités sont sans cesse remis

en question pour les femmes.

Le 8 mars nous engage en tant qu’actrice et acteur de la vie politique,

économique et sociale dans nos villes et dans nos pays. Loin de faire de

cette journée une opportunité commerciale et de banaliser la lutte pour

les droits des femmes, il est de notre rôle de remplir les engagements

auxquels cette journée internationale des femmes nous oblige. Ce n’est

pas une journée stérile et je vous remercie de susciter cette rencontre

que j’espère fructueuse.

Seule la version prononcée fait foi 3


2. l’égalité un objectif de développement du millénaire

Aujourd’hui notre rencontre s’inscrit dans la droite ligne des objectifs du

millénaire pour plus d’égalité entre les femmes et les hommes. Il s’agit

avant tout de donner aux femmes les moyens de leur autonomie

économique. Comment bâtir des politiques commerciales et de

développement attentives aux femmes et à l’égalité entre les sexes ?

L’objectif numéro 3 du millénaire sur l’égalité nous fournit des pistes et

des plans d’actions valables pour tous les niveaux de décisions à la fois

politiques et commerciales. Le commerce affecte la vie des femmes : les

phénomènes de migration, les structures sociales du marché du travail,

le rôle de l’agriculture de proximité et des petites entreprises sont des

facteurs déterminants pour créer les conditions d’une véritable

indépendance des femmes. Plus que les hommes, les femmes sont

confrontées à la monoparentalité, à l’isolement social, à la précarité

économique. Pour que l’essor du commerce mondial protège et favorise

les femmes et notamment l’entreprenariat féminin, il est essentiel de

connaître l’incidence sexuée de chaque politique économique.

En tant que décideuse et décideur politique et économique, il existe des

pratiques pour favoriser l’égalité et la CNUCED permet de mieux orienter

nos politiques publiques.

Seule la version prononcée fait foi 4


3. la CNUCED un outil de recherches fondamental pour les

politiques publiques

Avec la conférence des Nations Unies sur le commerce et le

développement, nous avons les moyens de mesurer l’importance de

l’égalité entre les sexes pour le développement économique et social

durable. Grâce aux études de cas de la CNUCED on peut se rendre

compte de secteurs économiques très précis dans lesquels les femmes

sont mises en difficultés ou bien au contraire se distinguent par leur

autonomisation économique. Il existe des exemples inspirants. Que ce

soit dans le secteur de la santé ou de l’énergie, la CNUCED met en

avant des initiatives fort positives. La coopération entre les villes dans le

monde permet aussi de développer des projets innovants. Je pense

notamment au micros jardins mis en place à Dakar. En alliant agriculture

de proximité et entreprenariat féminin, le projet met en œuvre une

certaine souveraineté alimentaire locale tout en donnant à des femmes

les moyens de développer une activité commerciale autonome.

4. A l’échelle d’une ville, les enjeux de l’égalité

Seule la version prononcée fait foi 5


Dans les villes, il y a tant à faire en matière d’égalité. Dans une ville

comme Genève, ou les femmes ont acquis les mêmes droits politiques

que les hommes seulement il y a 50 ans, les inégalités persistent

encore.

Pour la formation professionnelle et bien que les études soient ouvertes

tant aux femmes qu’aux hommes, notre canton observe des stéréotypes

de genre féroces.

A Genève, le taux de réussite scolaire et universitaire supérieur des

jeunes femmes pourrait laisser espérer une égale présence des femmes

sur le marché du travail et aux postes de décisions. Dans l'ensemble

des formations de type tertiaire du canton de Genève, les femmes sont

majoritaires.

En revanche, au niveau des choix des filières de formation, les clivages

entre les sexes sont les mêmes que dans l'enseignement secondaire: les

secteurs de l’économie et de la technique sont majoritairement

masculins (respectivement 54% et 86% de garçons).

C'est aussi pour cela que l’analyse des stéréotypes est fondamentale.

Pour dépasser les stéréotypes liés à certains emplois, la Ville de Genève

Seule la version prononcée fait foi 6


soutient les projets visant à favoriser l’orientation des jeunes filles vers

des métiers réputés masculins et souvent plus rémunérateurs.

A Genève, les femmes ont le même niveau (voire un meilleur niveau)

d’éducation que les hommes et dans l’ensemble des formations de type

tertiaire du canton de Genève les femmes sont majoritaires.

Les femmes genevoises sont des femmes actives professionnellement

mais elles sont plus touchées par le chômage que les hommes et les

écarts de salaires entre femmes et hommes persistent

Ces quelques exemples signifient clairement que l'égalité entre les sexes

ne se traduit pas encore pleinement dans la vie de nos concitoyennes et

de nos concitoyens. Cette situation est dommageable pour toutes et

tous, car non seulement nous valorisons très mal les compétences

acquises souvent à grand frais, mais cette perte de valeur économique

est également une immense perte de valeur humaine et sociale. Quel

gaspillage humain, quel gaspillage financier !!

Enfin, ces chiffres démontrent que nos sociétés restent encore très

inégalitaires, malgré le discours médiatique et politique, et que ces

inégalités profitent aux hommes.

Seule la version prononcée fait foi 7


Nous savons maintenant que seule une approche à tous les niveaux de

la société, et notamment dans chaque entreprise, peut faire évoluer les

mentalités et faire avancer nos pratiques sociales et professionnelles.

La Ville de Genève a pour ambition d’être un employeur modèle en

terme d’égalité entre femmes et hommes.

La Ville est un employeur important sur le territoire de Genève et, dans

ce domaine comme dans d’autres, notamment le développement

durable, nous devons nous assurer que l’Administration est exemplaire.

Par exemple :

- Nous avons instauré la possibilité du temps partiel pour

toutes les collaboratrices et tous les collaborateurs;

- le remplacement systématique des femmes en congé

maternité;

- l’utilisation du langage épicène dans les discours les

documents administratifs.

La Ville de Genève adopté un règlement sur l’égalité qui garantit l’égalité

professionnelle de fait entre femmes et hommes visant à intégrer la mise

en œuvre de l’égalité dans tous les aspects de la gestion des ressources

Seule la version prononcée fait foi 8


humaines :

-recrutement prioritaire du sexe sous représenté, à qualifications égales ;

-formation sur le thème de l’égalité entre femmes et hommes ;

-environnement de travail, matériel et vêtements adaptés aux femmes

comme aux hommes.

Enfin la ville de Genève a développé des outils de promotion

économique locale qui servent directement les projets portés par des

femmes. En effet la Ville a créé une fondation pour l’emploi et

l’innovation des entreprises locales qui finance en majorité des projets

d’entreprenariat féminin. Avec un budget de plus de 5 millions de francs

et une équipe dédiée, la ville a aussi mis en place un foinds spécial pour

des projets d’insertion professionnelle- le fonds chomage. La encore les

projets collectifs portés par des associations féminines sont au rendez

vous. Un des derniers en date est le projet d’atelier couture de

l’association SOS Femmes qui permet à des femmes de retrouver une

activité économique tout en se formant au métier de couturière. Un café

couture et des contrats avec des prestataires de services locaux comme

les établissements médicalisés de la Ville permet de viabiliser un

véritable projet économique et social pour des femmes en situation de

rupture.

Seule la version prononcée fait foi 9


L’ensemble de ces projets se nourrit d’échanges et de rencontres

comme celle d’aujourd’hui et je vous remercie à nouveau pour m’avoir

conviée ce matin.

Je vous remercie

Sandrine Salerno

Seule la version prononcée fait foi 10