Vous êtes sur la page 1sur 3

TD Electronique de puissance Ing.

1 AII/SE GEII/ENST

Série N°2
Redresseurs non commandés

Exercice 1
On se propose d'étudier un chargeur de batterie comme
l’indique le montage ci-contre:
1) Tracer les formes d’ondes des tensions vch et vD et
celle du courant ich.
2) Calculer la durée de conduction de la diode.
3) Déterminer la valeur de la résistance R pour que le
courant moyen <ich> soit de 5A.

Exercice 2
Un redresseur monophasé simple alternance est raccordé à une alimentation de 240V, 50Hz.
Le redresseur alimente une charge de type RL de valeurs (10Ω ; 0.1H).

1) Déterminer l’expression du courant de charge (on prend i(0) = 0A).


2) Tracer les formes d’ondes de la tension vch et du courant ich.
3) Déterminer graphiquement l’angle d’annulation du courant noté θ1.
4) Calculer la valeur moyenne de la tension de charge <vch>.
5) Exprimer la valeur moyenne du courant de charge <ich> en fonction de <vch>.
En déduire sa valeur numérique.
Pour améliorer la valeur moyenne de la tension redressée, on insère une diode de roue libre en
parallèle avec la charge.
1) Tracer la forme d’onde de la tension vch .
2) Calculer la nouvelle valeur <vch> et déduire <ich>.
3) Déterminer la nouvelle expression du courant de charge (on prend i(0) = i0 = i(T), T
étant la période du signal et i0 > 0).
4) Tracer la forme d’onde du courant ich .

Mme K. BOULAAM Page 1/3


TD Electronique de puissance Ing.1 AII/SE GEII/ENST

Exercice 3

On considère le montage redresseur ci-dessous. La charge est une résistance de valeur 10 Ω.


On donne la valeur moyenne de la tension redressée < vch> = 15V.

1) Tracer les formes d’ondes vch, vD1, ich, iD1 et is.


2) Quelle est la valeur efficace Vs de la tension délivrée par la source sinusoïdale ?
3) Déduire la valeur moyenne du courant de charge < ich> ainsi que sa valeur efficace
notée Ich.
4) Déterminer la valeur moyenne du courant qui traverse une diode < iD>, ainsi que sa
valeur efficace ID.
5) Déterminer la valeur efficace Is du courant fourni par la source.

Exercice 4

Un pont redresseur monophasé non commandé (tout diodes) alimenté par une source
sinusoïdale (230V, 50Hz) est utilisé pour alimenter un moteur à courant continu à aimant
permanent de résistance d’induit R = 2.5 Ω. La f.c.é.m. du moteur est donnée par l’expression
suivante : E = k.n (n étant la vitesse de rotation du moteur et k = 0.2 V/mn).
Une bobine de lissage est placée en série avec le moteur, d’inductance suffisamment grande
pour que l’on puisse considérer l’intensité du courant dans le moteur constante : Ich = 12.5 A.
1) Calculer la valeur moyenne de la tension redressée.
2) Donner l’expression du courant moyen de charge < ich>.
3) Calculer la f.c.é.m. du moteur et déduire sa vitesse de rotation en tr/mn.
4) Calculer la puissance consommée par le moteur Pch.
5) Déterminer le facteur de puissance fp du montage.

Mme K. BOULAAM Page 2/3


TD Electronique de puissance Ing.1 AII/SE GEII/ENST

Exercice 5
Soit le montage redresseur triphasé parallèle simple (P3) de la
figure ci-contre, alimentant une charge résistive de valeur 15 Ω. Le
redresseur est alimenté par un transformateur à tension simple
secondaire 170 V.
1) Tracer la forme d’onde de la tension vch, et préciser les
intervalles de conduction des diodes.
2) Quelle est l’indice de pulsation de ce redresseur ?
3) Donner les expressions de la tension vD2 (aux bornes de D2)
quand D1 et D3 conduisent. Tracer son allure.
4) Tracer la forme d’onde du courant ich, et celle du courant iD2.
5) Calculer la valeur moyenne de vch. En déduire celle de ich.
6) Exprimer < iD2> en fonction de < ich >, et calculer sa valeur.
7) Calculer les valeurs limites en tension et en courant que les diodes doivent
supporter.

Exercice 6
Soit un montage PD3 alimentant une
charge fortement inductive (courant lissé
ich = Ich). Le redresseur est alimenté par un
système de tensions équilibrées.
v1(t) = Vm sin ωt
v2(t) = Vm sin (ωt – 2π/3)
v3(t) = Vm sin (ωt – 4π/3)

1) Tracer les formes d’ondes des tensions


vch et vD3 sur une période. Préciser les intervalles de conduction des diodes.
2) Tracer l’allure du courant i1 de la source, et calculer sa valeur efficace en fonction de
Ich.
3) Calculer la puissance absorbée par la charge en fonction de Vm et Ich.
4) Déterminer le facteur de puissance du montage.

Mme K. BOULAAM Page 3/3