Vous êtes sur la page 1sur 18

EXAMEN DE FIN DE CYCLE PRIMAIRE

JOURNÉE DE UN FILM EN
e CONSULTATIONS
7 NATIONALES SUR
LES RÉFORMES
HOMMAGE À TAHAR
DJAOUT PROJETÉ
AU CENTRE
POLITIQUES

Première sortie
600.000 ÉCOLIERS CULTUREL
ALGÉRIEN DE PARIS

médiatique
de Mohamed Ali COMPOSENT
Boughazi
CE MATIN Page 7

26 Djoumada El Thani 1432 - Dimanche 29 Mai 2011 - N°14214 - Nouvelle série - www.elmoudjahid.com - ISSN 1111-0287

Parcours
poignant du
ciseleur
“NOTRE MISSION des mots
EST DE RECUEILLIR L A R E V O L U T I O N PA R L E P E U P L E E T P O U R L E P E U P L E Page 17

TRIPARTITE
LES SUGGESTIONS
SUR L’ENSEMBLE
DES RÉFORMES”
ILS SERONT REÇUS
G O U V E R N E M E N T, P AT R O N AT E T U G T A

UNANIMES
AUJOURD’HUI
Le PNSD, Sidi
Saïd et Djamel
Laïdouni
Page 6

SPORTS
ENTRETIEN AVEC
SUR L'AMÉLIORATION
HADJ ADLÈNE
“JE VOIS DU CLIMAT DES AFFAIRES
BIEN LA  M. Ouyahia s'engage pour la mise en œuvre cette année des conclusions
SÉLECTION de cette rencontre  Sidi Saïd présente quatorze propositions
FAIRE  Ce pour quoi le patronat combat
SENSATION Gouvernement, patronat et Centrale syndicale se sont prononcés
hier, pour l'amélioration de l'environnement de l'entreprise et du cli-
ministre M. Ahmed Ouyahia, à l'ouverture de la tripartite économique,
la première du genre depuis 2009. Citant un rapport de la Banque
AU MAROC” mat des affaires afin de relancer l'investissement et la production
nationales. Le gouvernement va proposer, en effet, l'ouverture d'un
mondiale qui classe l'Algérie à la 136e position sur 183 pays en matiè-
re de climat des affaires, le chef de l'exécutif a affirmé que cette situa-
Page 30
chantier commun relatif à l'amélioration du climat des affaires, sur la tion "exige une amélioration sérieuse que nous souhaitons réaliser
base de critères identifiés par la Banque mondiale", a ensemble". Pages 3-4 et 5
avancé dans ce sens le Premier
Ph. : Nesrine

Quotidien national d’information — 20, rue de la Liberté - Alger — Tél. : (021) 73.70.81 — Fax : (021) 73.90.43 — 52e Année — Algérie : 10,00 DA - France : 1 €
2 EL MOUDJAHID

Météo

Ce matin, à 10 h
Conférence-débat sur la nouvelle dynamique
32° à Alger, dans l’application des textes de la réconciliation
36° à Djanet Une conférence-débat sera tenue par Maître
Azzi Merouane, avocat et président de la cellule
de la Charte pour la paix et la réconciliation, ce
matin, à 10 h au centre de presse de notre publica-
Région Nord : Hoggar/Tassili. d’assistance judiciaire chargé de la mise en œuvre tion.
Temps généralement Les vents seront
voilé et relativement variables 20/30 km/h avec
chaud vers les régions de soulèvements de sable vers Benbouzid aujourd’hui à Annaba Aujourd’hui et demain,
l'Ouest et le Centre avec
développement d'orages
le Sahara central et la
Saoura.
Coup d’envoi de l’examen au siège du ministère
sur les Hauts Plateaux et Les températures de fin de cycle primaire Regroupement
les Aurès.
Les vents seront
(maximales-minimales)
prévues aujourd’hui M. Boubekeur
d’évaluation avec
variables 20/40 km/h avec seront comme suit : B e n b o u z i d , les 48 directeurs
mer belle à peu agitée. Alger (32°-16°),
Annaba (28°-14°), Bechar
ministre
l’Education natio-
de
des travaux publics
Région Sud : (38°-24°), Biskra (36°- nale, donnera le
Temps voilé avec ten- 22°), Constantine (30°- coup d’envoi de Le ministère des Travaux publics organise,
dance orageuse du Sud- 12°), Djanet (36°-20°), l’examen de fin de aujourd’hui et demain, un regroupement
Ouest (région de Béchar) Djelfa (30°-14°), Ghardaïa cycle primaire (ex- d’évaluation avec les directeurs des travaux
vers le nord Sahara. (36°-20°), Oran (32°-16°), 6e) session 2011, publics des wilayas.
Voilé à localement nua- Sétif (28°-12°), demain, à partir de L’ouverture officielle aura lieu aujourd’hui,
geux avec orages de l'ex- Tamanrasset (36°-20°), la wilaya d’Annaba à 9h, au siège de son département ministériel.
trême Sud vers le Tlemcen (30°-14°). et il effectuera, éga-
lement, une visite
d’inspection et de
travail.
Ce matin, à 10 h, à la galerie Baya
du palais de la culture
Conférence sur Ce matin, à 8 h,
«la commission de la fonction à la maison de la Culture Mouloud-Mammeri
publique internationale Clôture des portes ouvertes
et le régime commun sur la Sûreté nationale
des Nations unies» Le directeur général de la Sûreté nationale, M. Abdelghani Hamel
présidera ce matin à 8 h à la maison de la culture Mouloud-Mammeri
L’Institut diplomatique et des relations internationales, de Tizi-Ouzou la clôture des portes ouvertes sur la Sûreté nationale.
organise ce matin, à 10 h à la galerie Baya du palais de la
culture Moufdi Zakaria, une conférence animée par M.
Kingston Rhodes, secrétaire général adjoint des Nations
unies, président de la commission de la fonction publique Ce matin, à 11 h, à la Ce matin, à 9 h,
internationale, intitulée «La commission de la fonction salle Dar El Djazaïr, au siège du CENEAP
publique internationale et le régime commun des Nations
unies».
Palais des Journée d’étude
Expositions Les 30 et 31 mai,
sur le à l’hôtel Hilton
Conférence développement
Cet après-midi, à 15 h 30, de presse Forum de
au siège du HCI du réseau partenariat
sur la 44e FIA internet en
Hommage 2011 et d’affaires
au professeur Algérie algéro-français
Tahar Gaïd Dans le cadre de la tenue de
la 44e Foire internationale Dans le cadre de son programme L’agence française pour le dévelop-
d’Alger, une conférence de mensuel de manifestations scienti- pement international des entreprises
Le Haut conseil islamique fiques, le CENEAP organise une
presse, animée par le ministè- UBIFRANCE, organise les 30 et 31
organise cet après-midi, à 15 h journée d’étude sur le «dévelop-
re du Commerce, la SAFEX mai à l’hôtel Hilton le Forum de
30, en son siège, une cérémonie pement du réseau Internet et son
et l’ambassade de Turquie en partenariat algéro-français, qui
d’hommage, en l’honneur du impact sur la société algérienne»
Algérie, qui aura lieu ce réunira près de 540 entreprises dont
Professeur Tahar Gaïd, ancien le dimanche 29 mai à partir de 9
matin, à 11 h à la salle Dar El 380 algériennes et 160 françaises.
ambassadeur, ancien élève de h au siège du CENEAP sis au 98,
Djazair, Palais des
l’école Thaâlibiyya, écrivain et route nationale n°1, les Vergers,
Expositions. Les 30 et 31 mai,
traducteur. Birkhadem.
au CERIST Ben Aknoun
Journées
Demain, à 9 h, à l’hôtel El Djazaïr Institut du monde arabe à Paris d’étude sur les
Journée d’information L’Algérie élue Bibliothèques
sur les dangers à la vice-présidence universitaires
du tabac du conseil
Le CERIST organise les 30 et 31
A l’occasion de la campagne d’administration mai, la troisième édition des
nationale anti-tabac, l’association Journées d’étude sur les
El Fedjr d’aide aux personnes Le Conseil d’administration de l’IMA, qui a Bibliothèque universitaires
atteintes de cancer, organise une tenu mercredi dernier sa première réunion de (JEBU’11).
journée d’information sur les dan- l’année, a vu la participation de M. Missoum
gers du tabac qui se déroulera Sbih, ambassadeur d’Algérie en France, récem-
demain, à partir de 9 h, à l’hôtel El ment élu en qualité de membre arabe, vice-pré-
sident du conseil d’administration au sein
Djazaïr, avec des spécialistes en la
matière, les services Anatomie duquel, il représente le conseil des ambassa- Le 4 juin,
pathologie et pneumologie du CHU deurs arabes. à 8 h 30,
ure
de Blida et les services à l’hôtel Merc
Pneumothoracique et ORL du CHU de Mustapha d’Alger.
4e Salon
l
Jeudi 9 juin, à 11 h, à l’hôtel Hilton paramédica
Les 19 et 20 juin, au Palais des Nations, Club des Pins
Assemblée générale en oncologie
Assises nationales de l’urbanisme tionale Nour-
ordinaire de l’APAB Association na 4 juin, à 8 h
le
Le ministère de l’Habitat et de Une exposition consacrée aux grands Doha organise cure le 4e Salon
l’Urbanisme organise les 19 et 20 juin, projets sectoriels se rapportant au L’Association des Producteurs algériens de bois- à l’ hôte l M er
30 oncologie.
au Palais des Nations, Club des Pins, développement urbain prévue en sons (APAB), réunit son assemblée générale ordi- paramédical en
les assises nationales de l’urbanisme. marge de cette manifestation. naire, le jeudi 9 juin, à 11 h, à l’hôtel Hilton, Alger.

Dimanche 29 Mai 2011


EL MOUDJAHID
L’événement 3

LES TRAVAUX DE LA TRIPARTITE CONSACRES AUX QUESTIONS ÉCONOMIQUES

L’entreprise à tout prix


En réponse aux directives du de large débat national dont l’objectif est
Président de la République, M. d’imprimer un saut qualitatif dans tous les
Abdelaziz Bouteflika, la Tripartite domaines, en particulier le développement
économique et humain.
s’est réunie, hier, dans l’enceinte M. Ahmed Ouyahia a rappelé que les
de la résidence « El Mithaq », questions sociales, même si elles ne sont pas
avec, pour la première fois, la à l’ordre du jour, vont faire l’objet d’une
participation du Forum des chefs réunion plénière de la Tripartite en sep-
d’entreprise (FCE), présidé par tembre prochain.
Réda Hamiani. Il a souligné que la promotion de l’entre-
prise a constitué un souci marqué par l’ac-
tion du gouvernement qu’il conduit.

C ela a été salué par l’ensemble des


participants compte tenu du fait que
le FCE, va apporter une contribution
utile aux débats et à la concertation.
Il étrenne quelques actions importantes
en faveur de l’entreprise, en matière d’allé-
gement fiscal, dans le domaine du foncier,
du financement de l’entreprise, du soutien à
Le Premier ministre, M. Ahmed
Ouyahia, a mené les travaux de cette l’emploi, la mise à niveau des entreprises, la
Tripartite. Il était accompagné de membres promotion de la production locale…
du gouvernement, en l’occurrence les L’Etat, a-t-il déclaré, a pris des disposi-
ministres des Finances, du Travail, du tions pour soutenir le plan de mise à niveau
Commerce, de l’Agriculture, de l’Industrie, avec plus de 1.000 milliards de dinars de
ainsi que des représentants du monde de la subventions publiques et de crédits forte-
finance et des banques. Le gouvernement, ment bonifiés.
les partenaires sociaux et économiques se L’Etat injecte chaque année plus de
Ph. Nesrine T.
sont concertés sur un volet extrêmement 3.000 milliards de dinars en commandes
crucial étant admis que l’entreprise, le cli- publiques et plus de 1.500 milliards de et d’aborder les questions fondamentales prises, le développement de la PME-PMI, la
mat des affaires et de l’investissement repré- dinars en salaires et pensions. concernant le développement de l’entrepri- dépénalisation de l’acte de gestion, la lutte
sentent la pierre angulaire dans tout proces- Ces efforts sont consacrés à la promotion se. contre les contraintes administratives.
sus développement. Le dossier est important de l’entreprise et à la mise en place d’une «Le principal impératif qui tend à L’UGTA reste fidèle aux actions qui
et, rappelle-t-on, c’est sur instruction du liste négative partielle au niveau de la Zone accompagner l’entreprise est que l’emploi seront menées, en particulier en faveur de
Chef de l’Etat que la Tripartite va s’atteler à arabe de libre-échange et dans les doit être au centre de son développement » a l’épanouissement de la valeur ajoutée natio-
traduire la volonté présidentielle de faire de démarches visant à différer la finalisation de d’emblée martelé le chef de l’organisation nale.
l’entreprise algérienne, qu’elle soit publique la Zone de libre-échange avec l’Union euro- syndicale. Les chefs des organisations patronales
ou privée, un pivot du développement. péenne de 2017 à 2020. Le relèvement des défis est tributaire de qui ont eu à intervenir dans le cadre de cette
Dans son allocution d’ouverture, M. L’Algérie doit aller vers davantage d’in- la détermination à stimuler toutes les initia- Tripartite ont affiché leur entière disponibi-
Ahmed Ouyahia a réitéré la satisfaction du vestissements économiques pour satisfaire tives pour une vraie impulsion des capacités lité à s’inscrire dans l’esprit qui anime la
gouvernement de rencontrer ses partenaires sa demande nationale, créer plus d’emplois, productives nationales. démarche de cette réunion au sommet non
dans le cadre d’un sommet de la Tripartite, améliorer sa productivité et augmenter ses Par conséquent, l’UGTA renouvelle par sans exprimer leurs appréhensions, leurs
le troisième du genre depuis 2005, qui avait exportations en les diversifiant. Une telle la voix de son premier dirigeant son engage- espoirs et leurs préoccupations. C’est le cas
mis en chantier le Pacte économique et perspective nécessite l’amélioration de l’en- ment à soutenir toute action de nature à notamment de M. Réda Hamiani, qui s’est
social. Ce sommet, a-t-il indiqué, est parti- vironnement de l’investissement, un volet développer l’entreprise. M. Sidi Saïd émet félicité de l’initiative du Président Abdelaziz
culier dans la mesure où il découle d’une sur lequel le Premier ministre exhorte les des propositions sur la valorisation de la Bouteflika, tout en évoquant un chapelet de
directive du Chef de l’Etat qui a chargé le partenaires sociaux et économiques à lui production nationale, des facilités au niveau remarques et de propositions liées au domai-
gouvernement de convier ses partenaires à transmettre leurs remarques. des marchés publics, des incitations dras- ne de l’environnement dans lequel évolue
une concertation dédiée au soutien de l’en- Le gouvernement est attentif aux ana- tiques pour l’encouragement à l’exportation, l’entreprise nationale. Il a mis l’accent sur la
treprise, de conforter un climat favorable à lyses et propositions qui lui seront soumises. la mise en place d’un observatoire du com- nécessité de supprimer le fameux Crédoc
l’investissement et à l’activité économique. Disponibilité, transparence, volonté sont merce, la substitution aux importations, qui constitue, à ses yeux, une entrave.
Les conclusions de cette concertation et donc les caractéristiques majeures dans cette l’exploitation des nouveaux axes routiers, la Notons que la réunion sera ponctuée par
les chantiers qui seront dégagés vont être concertation. mise à contribution des compétences univer- un communiqué final à l’issue des travaux
mis en œuvre dans le courant de cette année. Pour sa part, M. Abdelmadjid Sidi Saïd a sitaires dans le processus de développement qui se sont déroulés à huis clos, hier dans la
Le sommet revêt une importance singu- tenu à saluer l’initiative du Chef de l’Etat du pays, la consolidation de la relation entre soirée.
lière car il intervient dans une conjoncture pour avoir permis la tenue de cette réunion la formation professionnelle et les entre- M. Bouraïb

M. Ouyahia s'engage pour la mise


en œuvre cette année des conclusions
de cette rencontre
Pragmatisme
développement de l'entreprise. Il s'agit, entre autres, d'allè- tissement privé national de plus de 500 millions de dinars, ni

L
e Premier ministre, M. Ahmed Ouyahia, s'est
engagé à procéder à la mise en œuvre cette année gements sur la fiscalité notamment sur le foncier, le renfor- aucun projet d'investissement mixte n'est en attente du feu
des conclusions des travaux, de la tripartite écono- cement des mécanismes de garanties du financement de l'in- vert du Conseil national de l'investissement (CNI)". Selon
mique et des chantiers dont elle pourrait convenir. vestissement, et le démarrage des instruments de finance- lui, "87 dossiers de ce genre sont en instance au niveau de
Dans son intervention à l'ouverture de cette rencontre gou- ment du capital et du leasing. M. Ouyahia a rappelé égale- l'Agence nationale de l'investissement (ANDI) au 23 mai,
vernement-centrale syndicale-patronat, consacrée aux ques- ment les mesures prises en matière de soutien à l'emploi, de car il leur manque tous une pièce, ou un élément parmi les
tions économiques, M. Ouyahia a indiqué que cette réunion mise à niveau des PME et de promotion de la production et pièces et éléments exigés par la loi". Le passage devant le
découle d'une directive du Président de la République, M. de l'entreprise locale à travers l'octroi à l'entreprise algérien- CNI des projets d'investissement national de plus de 500
Abdelaziz Bouteflika. Le Président de la République, a-t-il ne d'une marge préférentielle de 25% lors des soumissions millions de dinars "est uniquement destiné à veiller au res-
souligné, avait chargé le gouvernement de convier ses par- aux commandes publiques. pect des normes légales", a-t-il expliqué. A propos de la
tenaires économiques et sociaux à "une concertation exclu- Dans cet effort de soutien aux PME, il a également sou- règle du ''51/49%'' introduite par la LFC 2009 en matière
sivement consacrée aux voies et moyens de soutenir le déve- ligné la mise en place d'une liste négative partielle au d'investissements étrangers, elle "a été admise par nos par-
loppement de l'entreprise et de promouvoir un climat plus niveau de la Zone arabe de libre échange (Zale) et les tenaires comme en témoignent les importants projets
propice à l'investissement et à l'activité économique". démarches entreprises pour différer la finalisation de la conclus ou en cours avec les grandes entreprises occiden-
"Les conclusions de cette concertation et des chantiers zone de libre échange avec l'Union européenne de 2017 à tales", a-t-il souligné.
dont elle pourrait convenir seront mises en œuvre au cours 2020. Le Premier ministre a, d'autre part, indiqué que plus S'agissant de l'amélioration de l'environnement de l'in-
de cette année", assure le Premier ministre. A cet effet, le de 1.000 milliards de dinars ont été concrétisés depuis jan- vestissement, M. Ouyahia a affirmé que le gouvernement
chef de l'exécutif a affiché la disponibilité du gouvernement vier 2010 dans les investissements d'entreprises publiques sera à l'écoute des analyses de ses partenaires et de ses pro-
à travailler avec ses partenaires économiques et sociaux et privées de secteurs divers et hors hydrocarbures. positions, et leur proposera l'ouverture d'un chantier com-
pour la promotion de l'entreprise et de l'activité écono- "L'investissement se développe dans notre pays", a-t-il sou- mun relatif à l'amélioration du climat des affaires, sur la
mique. ''C'est avec une main tendue que nous accueillons tenu, citant pour preuve les "43 investissements totalisant base de critères identifiés par la Banque mondiale (BM). Il
lors de cette tripartite les organisations syndicales et patro- 156 milliards de dinars" engagés par les entreprises privées a relevé, à ce propos que la BM a classé l'Algérie à la 136è
nales'', a souligné M. Ouyahia. Dans la même optique, le durant les 14 derniers mois au titre des seuls projets de plus place sur 183 pays en ce qui concerne le climat des affaires,
Premier ministre a appelé à l'augmentation des investisse- de 500 millions de dinars (chacun) examinés par le Conseil mettant l'accent à cet effet sur la nécessité d'améliorer
ments en Algérie, à l'amélioration de la productivité et à la national de l’investissement. Concernant les investissements sérieusement la position du pays, "ensemble". Le chef de
diversification des exportations. mixtes associant des entreprises algériennes publiques ou l'exécutif a réitéré, en outre, l'engagement des pouvoirs
"L'Algérie doit aller vers davantage d'investissements privées et des entreprises étrangères, le chef de l'exécutif a publics à lutter contre la fraude fiscale sous toutes ses
économiques pour satisfaire sa demande nationale, créer souligné que durant les 14 derniers mois, près de 120 mil- formes dans le champ économique, estimant qu'il s'agit
plus d'emploi, améliorer sa productivité et augmenter ses liards de dinars ont été répartis sur 28 opérations. Durant la d'une "composante essentielle d'un environnement favo-
exportations en les diversifiant", a-t-il dit, ajoutant qu'une même période, les entreprises publiques ont bénéficié de 52 rable à l'entreprise". ''Le gouvernement sera très attentif" au
telle perspective nécessité aussi "l'amélioration de l'environ- programmes pluriannuels de financements bancaires pour concours que ses partenaires économiques pourront apporter
nement de l'investissement". A ce titre, il a reconnu que "des des investissements d'un montant total de 718 milliards de à cette lutte contre la fraude économique, a-t-il encore affir-
efforts restent encore à faire au profit de l'entreprise", rap- dinars hors hydrocarbures, a-t-il fait savoir. Le Premier mé.
pelant que le développement socio-économique a "sans ministre a également affirmé que l'Etat injecte chaque année Enfin, M. Ouyahia a tenu à ''rappeler que si les questions
cesse été un objectif central du gouvernement". Sur ce plus de 3.000 milliards de dinars en commandes publiques sociales ne sont pas à l'ordre du jour de ce sommet, une
point, le Premier ministre a rappelé les principales actions et plus de 1.500 milliards de dinars en salaires et pensions. réunion plénière de la tripartite leur sera consacrée en sep-
mises en œuvre par les pouvoirs publics pour soutenir le M. Ouyahia a, par ailleurs, assuré qu'"aucun projet d'inves- tembre prochain''.

Dimanche 29 Mai 2011


4
Nation EL MOUDJAHID

LES TRAVAUX DE LA TRIPARTITE


L’UGTA force
Sidi Saïd présente quatorze de propositions
propositions pour promouvoir I ntervenant après le Premier ministre,
Ahmed Ouyahia, le secrétaire général de
l’UGTA, M. Sidi Saïd, a déclaré hier, à
l’ouverture de la tripartite économique, que la
Centrale syndicale ne doute pas «un seul ins-

l'économie nationale
confiées les «missions de régulation et de Formation professionnelle et les opérateurs
tant que les résultats de cette tripartite seront à
la hauteur des attentes du monde du travail et
des préoccupations des opérateurs, avec l’ob-
jectif central, communément admis, de faire
de l’entreprise algérienne, et donc de l’emploi,

L e secrétaire général de la Centrale


syndicale, M. Abdelmadjid Sidi
Saïd, a formulé, hier à Alger, lors de
la tripartite économique, quatorze proposi-
tions visant à promouvoir et à protéger
contrôle». La mise en place d’un «couloir
vert» pour les producteurs nationaux pour
les opérations d’exportation hors hydrocar-
bures, l’octroi d’avantages significatifs aux
économiques afin d’adapter les pro-
grammes de formation aux besoins des
métiers, notamment dans le BTPH.
Evoquant enfin le 14e point, celui des
le vecteur principal du développement écono-
mique et social". Une déclaration qui sonne
aussi comme une attente latente de voir le
gouvernement et les représentants des organi-
l'économie nationale. porteurs de projets permettant une substitu- accords de libre-échange de l'Algérie, sations patronales privées et publiques
Dans son intervention lors des travaux tion à l’importation, l’incitation des l’UGTA, tout en «saluant fortement l’ini- répondre de manière concrète aux espoirs du
de cette tripartite, M. Sidi Saïd a présenté banques commerciales à assurer des finan- tiative des pouvoirs publics d’évaluer et de monde du travail. Et pour cause. Pour
ces propositions pour faire face à une situa- cements à long terme en recourant au reformuler les termes de ces accords», a l’UGTA, cette première tripartite, exclusive-
tion où «les dirigeants des entreprises Fonds national d’investissement (FNI) sont appelé ses partenaires à «engager une ment consacrée au développement de l’entre-
publiques considèrent qu’ils sont ligotés des conditions aussi importantes pour la action concentrée entre les différents sec- prise et de son environnement, tombe à point
alors que les opérateurs privés estiment promotion de l’économie algérienne, selon teurs et les opérateurs économiques pour nommé. Confronté, comme il le reconnaîtra
qu’ils sont marginalisés», une situation qui, l’UGTA. réajuster à la fois le planning de démantè- dans son allocution, à « des difficultés » en
dit-il, les place dans «des positions d’atten- En outre, la Centrale syndicale a mis lement tarifaire ainsi que la liste des sec- raison de la pression de la base et des adhé-
te qui portent préjudice à un développe- l'accent sur le développement des PME- teurs fragiles à protéger sur une plus rents, le patron de la première organisation
ment économique rapide». PMI, la promotion de la relation écono- longue période», et ce concernant les syndicale du pays se doit de donner un gage
Selon M. Sidi Saïd, qui s’est dit rassuré mique interentreprises et du dialogue social accords avec l’Union européenne (UE) et
dans l’entreprise, la concrétisation de la la Zone arabe de libre-échange (ZALE). aux 1.784.000 adhérents que comptait à la fin
par «la sensibilité du Chef de l’Etat par de 2010 son organisation. Certes, depuis qu’il
rapport aux questions touchant à l’entrepri- dépénalisation de l’acte de gestion et sur «Nous ne doutons pas un seul instant
une «lutte sans faille contre la bureaucra- que les résultats de cette tripartite seront à est soumis aux critiques, Sidi Saïd n’a jamais
se et à l’amélioration du pouvoir d’achat vraiment semblé affecté, mais il n’en reste
des citoyens et des travailleurs en particu- tie». la hauteur des attentes du monde du travail,
lier», il faudrait d’abord valoriser et pro- Il a été aussi recommandé l’exploitation et des préoccupations des opérateurs avec pas moins qu’il n’ignore pas non plus que les
mouvoir la production nationale à travers des nouveaux axes autoroutiers, l’encoura- l’objectif central, communément admis, de sacrifices qu’impose sa démarche de soutien
des actions «prioritaires et durables». gement de la contribution des compétences faire de l’entreprise algérienne, et donc de au gouvernement, peuvent peser sur tous les
Parmi ces actions, figure l’actualisation universitaires au développement écono- l’emploi, un vecteur principal du dévelop- travailleurs qui lui ont gardé leur confiance. Et
de l’instruction de janvier 1997 du gouver- mique, ainsi que l’initiation d’un cadre de pement économique et social», a conclu ce d’autant que ses détracteurs n’y ont pas été
nement portant sur la promotion de la pro- concertation entre le ministère de la M. Sidi Saïd. avec le dos de la cuillère pour lui reprocher
duction nationale, qui s’avère, selon l’absence de la Centrale syndicale et son inca-
l’UGTA, «de plus en plus d’actualité». pacité à réagir face aux nombreux mouve-
Il s’agit ensuite de la relance du crédit à ments sociaux qui agitent la scène sociale.
la consommation mais «exclusivement
pour la production nationale», la relance
De la gestion classique Mais Sidi Saïd a toujours affirmé s’en tenir à
la ligne de conduite de patriotisme écono-
des coopératives de consommation, la
création de grandes surfaces de distribution
au management mique qui a toujours été celle de l’UGTA et
dont il refuse de se départir. Préserver l’écono-
des produits locaux en partenariat avec le
secteur privé national afin de «venir à bout
des spéculations qui rongent le pouvoir
d’achat de la population», la constitution
d'un réservoir d’emplois et mieux cibler les
C omment rendre l’entreprise algérienne plus performante ? Comment hisser le
niveau de gestion globale qui prend sa source au sein de la petite et moyenne
entreprise ? Quels sont les outils et mécanismes à mettre en œuvre à l’effet de
booster la performance de ces mêmes entités économiques ? Autant de questions aux-
quelles la tripartite est invitée à répondre de la manière la plus concise et la plus rigou-
mie nationale de tous les prédateurs et sauve-
garder l’outil de production sont ses chevaux
de bataille. Et si, pour ce faire, il devait s’ali-
gner sur les politiques économiques du gou-
transferts sociaux de l’Etat. vernement, il le ferait sans la moindre hésita-
reuse possibles. Car bien souvent, lorsque les enjeux sont mal cernés au départ, l’on tion. « Notre principe est de préserver le cli-
La réduction des taux de la TVA appli- débouche alors, de cause à effet, sur des résultats peu probants. Or les instructions du
qués sur ces produits et l’interdiction défi- mat de paix et de stabilité dont jouit le pays,
chef de l’Etat en ce sens ne souffrent aucune zone d’ombre : réfléchir sur les voies et
nitive de l’importation de la «friperie» et moyens les plus appropriés aux fins d’amener les futurs managers et ceux déjà en exer- car c’est dans ce climat que l’action syndicale
autres articles de «bazar» destinés à la cice, à se mettre à niveau, c'est-à-dire répondre au profil recherché et donner toutes les peut aboutir à des résultats concrets», avait-il
consommation sont aussi de mise, selon le chances à l’entreprise considérée d’atteindre ses objectifs. D’autant plus que, bien gérée plaidé, il y a de cela quelques jours, devant les
patron de la Centrale syndicale. et bien managée, elle sera à même de dégager une nécessaire plus-value et, partant, membres du secrétariat national et des fédéra-
«A chaque fois qu’un bateau débarque contribuer grandement à la résorption d’un chômage à l’état endémique. Mais qui n’est tions nationales à l’occasion d’une réunion de
une cargaison de friperie, c’est une usine pas une fatalité, loin s’en faut. D’où l’importance stratégique de cette tripartite groupant coordination préparatoire à la tripartite qui
de confection qui est en difficulté", a-t-il tous les acteurs économiques et politiques de premier rang, connus et reconnus pour s’est tenue hier. Ce samedi, il a une nouvelle
déploré. Les autres propositions de la leur volonté politique affichée d’insuffler à l’entreprise -autant par une nouvelle arma- fois rappelé cette position en déclarant devant
Centrale syndicale sont l’instauration ture juridique que par la sélection des ressources humaines- et du sang neuf et un autre les membres du gouvernement et les patrons
d’une TVA «plus lourde» sur les importa- rapport au travail, seule véritable source de richesse. Et cela on ne le répétera jamais privés et publics qu’en dépit « des difficultés,
tions des produits manufacturés ou destinés assez. Excellente initiative également que celle tendant à exploiter à bon escient les per- nous arriverons à trouver des consensus qui
à la revente en l’état, et l’aménagement des tinentes résolutions qui se dégageront de cette même tripartite, puisqu’ émanant d’un
conditions de paiement de l’importation puissent nous permettre d’avancer efficace-
panel et transmises ensuite à l’appréciation souveraine du président de la République. ment et sereinement ». En fait, l’UGTA refuse
des matières premières et intrants destinés Dont on connaît tout l’intérêt particulier qu’il accorde à ce volet vital. Par ailleurs, ces
à la production nationale. de s’inscrire dans le factuel, et les revendica-
consultations s’inscrivent également et pour grande partie dans l’optique du renforce- tions portées par son secrétariat national sont à
Quant aux procédures d’octroi des mar- ment et de la consolidation du processus démocratique en ce qu’il intègre de plein droit
chés publics, l’UGTA propose de «réduire la voix de la société civile appelée et sollicitée pour qu’elle verse au dossier des long terme. Elles visent, prioritairement, à
le recours systématique aux appels d’offres réformes économiques tout ce qu’elle considère comme contribution sur ce registre. pérenniser l’outil de travail et à défendre la
internationaux dans les secteurs où les C’est dire donc si aucun partenaire n’a été omis, l’essentiel étant que tout un chacun production nationale. Mais force est de recon-
entreprises algériennes sont compétentes». n’ait pour unique intention que d’enrichir un dossier d’une brûlante actualité en ce que naître que la tâche est loin d’être aisée, dans
Elle suggère, notamment pour com- tout le reste est tout autant tributaire du succès de ces travaux auxquels tout le monde un contexte de mondialisation et de suppres-
battre les situations monopolistiques dans du travail et nos partenaires étrangers restent suspendus. Et pour cause ! sion de tous les obstacles tarifaires inévitable
le secteur privé, la mise en place d’un A. Zentar du fait de l’adhésion de l’Algérie aux diffé-
«observatoire du commerce» auquel seront rentes organisations de commerce régionales
ou internationales.
LE GOUVERNEMENT ÉTUDIERA LES BESOINS "D’AMÉNAGER C’est pourquoi, hier, Sidi Saïd n’est pas venu
les mains vides. Dans son escarcelle, il y avait
ET DE CORRIGER" SA DÉMARCHE ÉCONOMIQUE pas moins de 14 propositions, qu’il a exposées
devant le Premier ministre et le patronat. En sa
qualité de partenaire social, il a démontré ainsi
Bonne mesure que le statut qui lui est accordé n’est nulle-
ment usurpé. La Centrale syndicale entend
contribuer, de manière positive, au débat sur
miques, afin d’étudier l'éventualité "d’amé- sont en constante évolution, et c’est donc
nager et de corriger" sa démarche en direc- un circuit sans fin", a-t-il souligné. la situation économique du pays, instauré à la
tion de ces acteurs, a indiqué le ministre Interrogé sur la suppression ou du moins demande du Président de la République. Et
des Finances, M. Karim Djoudi. "Il ne l’allègement du Crédit documentaire c’est sans surprise que parmi les principales
s’agit pas de reculer, mais d’évaluer cor- (Credoc), un souhait cher de toutes les propositions avancées par le secrétaire général
rectement les choses pour voir s’il y a un organisations patronales, M. Djoudi a de l’UGTA, figurent celles ayant trait à la pro-
besoin d’aménager ou de corriger" cer- répondu : "l’objectif de la tripartite est jus- tection de la production nationale par le ren-
taines démarches, a déclaré le ministre à la tement de pouvoir discuter et échanger les forcement des mesures protectionnistes, la
presse, en marge de cette tripartite qui points de vue sur de telles questions afin de mise en place d’un crédit à la consommation
regroupe le gouvernement, l’UGTA, et les trouver des compromis dans l’intérêt des destiné uniquement à l’achat de produits natio-
organisations patronales. "Dans tous les entreprises". Ainsi, la démarche du gouver- naux, la valorisation de l’outil de production,
pays du monde, les agents économiques nement ne peut être que "cohérente", selon l’abaissement de la TVA pour la production

L e gouvernement est disposé à "éva-


luer correctement" les besoins expri-
més par ses partenaires socio-écono-
présentent en permanence leurs problèmes
au gouvernement, c’est une nécessité du
moment que les aspects liés à l’entreprise
le Premier argentier du pays, puisque elle
"intègre les besoins exprimés par la sphère
économique".
nationale et l’instauration de nouvelles taxes
pour les produits importés.
Nadia Kerraz

Dimanche 29 Mai 2011


EL MOUDJAHID
Nation 5

CONSACRES AUX QUESTIONS ÉCONOMIQUES


Une LES ORGANISATIONS PATRONALES PRÉSENTENT
responsabilité DES PROPOSITIONS POUR RELANCER L'ÉCONOMIE NATIONALE
collective
L a rencontre tripartite, gouverne-
ment-UGTA-patronat, consacrée
au développement de l'économie
Ce pour quoi le patronat combat nécessité de soumettre la stratégie nationale de M. Ali Slimani, a suggéré, à ce titre, que le
et de l'entreprise, a ouvert ses travaux,
hier à Alger, sous de bons auspices.
Outre la délégation du gouvernement
conduite par le Premier ministre, M.
L es organisations patronales, conviées à la
tripartite économique, ont formulé des
propositions et des mesures pour la relan-
ce de l'économie et l'amélioration du climat de
l'investissement et des affaires en Algérie. La
développement économique et social à tous les
partenaires pour «validation et adoption», rele-
vant également l' «urgence» de créer des condi-
tions favorables destinées à mobiliser tout le
développement de l'entreprise «devra tenir
compte, d'une part, des priorités retenues par la
stratégie et, d'autre part des évolutions souvent
rapides des règles et des contraintes de l'écono-
Ahmed Ouyahia, et celle de l'Union
Confédération algérienne du patronat (CAP) a potentiel national de production d'études et de mie mondiale».
générale des travailleurs algériens réalisation au service du développement écono- Selon lui, la relance de la croissance et le
(UGTA), conduite par son secrétaire plaidé, pour sa part, pour l'élaboration d'un plan
d'action axé sur l'installation d'un comité mique du pays. La Confédération des indus- développement du secteur public économique
général, Abdelmadjid Sidi Saïd, plu- d'éthique, la prise de décisions gouvernemen- triels et producteurs algériens (CIPA) a plaidé «passent inévitablement par l'investissement au
sieurs organisations patronales tales d'application des différentes mesures en pour «l'égalité de traitement» entre l'entreprise sein de l'entreprise existante et éventuellement
publiques et privées ont participé à faveur du développement de l'emploi et de la publique et l’entreprise privée, une égalité qui par la création de nouvelles entreprises».
cette rencontre, et, pour la première formation, et la conquête des marchés, ainsi que suppose, a souligné l'organisation, «un geste Il considère que les mesures prises par les
fois, le Forum des chefs d'entreprises la création d'un observatoire de suivi. La compensatoire identique à celui consenti et pouvoirs publics en matière d'assainissement
(FCE). Le développement de l'entre- Confédération nationale du patronat algérien renouvelé envers le secteur public et l'agricultu- des entreprises et d'allocation de ressources
prise et la promotion d'un climat propi- (CNPA) a appelé, de son côté, pour le renforce- re». Le président de la CIPA, M. Mehennei d'investissement constituent «un signal fort» de
ce à l'investissement et à l'activité éco- ment de la confiance entre partenaires et favori- Abdelaziz, a estimé que le soutien au dévelop- la volonté de l'Etat de relancer les activités des
nomique constituent le dossier princi- ser la stabilité pour stimuler le progrès écono- pement de l'entreprise exige l'assainissement de entreprises dans le souci de préservation et de
pal inscrit à l'ordre du jour de cette tri- mique et social du pays. Son président, M. Nait tout l'environnement de l'entreprise et la libéra- sauvegarde des moyens nationaux de produc-
partite économique, la première du Abdelaziz Mohamed Said, a mis en exergue tion de l'acte d'investissement telle que garantie tion. Pour sa part, M. Faiçal Khelil, des Sociétés
genre en Algérie. Réunis pour discuter l'importance d'organiser «une concertation per- par la Constitution. de gestion des participations de l'Etat (SGP), a
des transformations économiques, ils manente et une participation active et soutenue» De son côté, l'Union nationale des entrepre- relevé la nécessité de revoir en profondeur l'en-
parleront non seulement des problèmes de tous les partenaires autour des grandes ques- neurs publics (UNEP) a estimé que le dévelop- vironnement dans lequel évolue l'entreprise
des entreprises, mais également de la tions économiques de l'heure et des réformes à pement de l'entreprise requiert «la définition pour s'adapter aux besoins de cette dernière.
façon de protéger la production natio- entreprendre. d'une stratégie globale de développement sur la M. Khelil a souligné les «résultats tan-
nale. Les trois parties devraient Il a recommandé, en outre, l'affectation base d'une étude prospective», qui ferait inter- gibles» obtenus à la faveur des mesures prises
envoyer un signal fort sur l’avenir de équitable des ressources et des fruits de la crois- venir aussi bien les chercheurs, les gestion- par les pouvoirs publics en matière d'appui à
l’économie nationale qui dépend, en sance en concertation entre les partenaires, pour naires, les acteurs politiques que la société civi- l'entreprise publique nationale, de protection de
vérité, du devenir des entreprises, soutenir le développement économique et la le dans la mesure «où il s'agit de dessiner les la production nationale, d'assainissement, de
solidarité qui doit l'accompagner. grandes lignes du développement que l'on vou- mise à niveau et de facilitation des démarches
seules capables à créer de la richesse dra imprimer au pays». Le président de l'UNEP, de création d'entreprises.
M. Nait Abdelaziz a souligné également la
durable qui profiterait à tous, de l’em-
ploi et de la valeur ajoutée. Ils
devraient également prendre la mesure
des attentes et réclamer avec force le
HABIB YOUSFI, PRÉSIDENT RÉDA HAMIANI, PRÉSIDENT DU FCE
respect des engagements pris dans ce
sens. Le patronat et l’UGTA mettront,
DE LA CONFÉDÉRATION GÉNÉRALE DES “Pour un regard neuf
naturellement, en avant leur poid éco-
nomique croissant et leurs influences
ENTREPRISES ALGÉRIENNES (CGEA) sur l’entreprise”
sociales. Le Président Bouteflika avait
appelé les acteurs concernés à la res-
«Mettre fin à la dichotomie M. Réda Hamiani a soufflé le chaud et le à mieux consolider notre environnement
ponsabilité collective, à la transparence
totale et à la volonté générale, pour public privé» froid au cours de son intervention dans le
cadre de la tenue de cette Tripartite. Il s’est
voulu optimiste au regard des actions et des
institutionnel afin de lui permettre de jouer
son rôle.Concernant la croissance écono-
mique, Réda Hamiani observe que le rôle
parvenir à des résultats positifs, cela Outre le fait d’affirmer son entière adhésion à
constitue aussi un des aspects impor- cette Tripartite qui constitue, selon son apprécia- mesures prises par les pouvoirs publics en moteur des dépenses publiques n’est pas un
tant pour ce rendez-vous. Il est tout à tion, un cadre de dialogue fiable, M. Habib Yousfi faveur de l’entreprise mais il y a mis toute- garant sûr pour son développement. La
fait clair, qu’aujourd’hui, personne ne a tenu à se pencher sur la nécessite de consolider fois un bémol, compte tenu du fait que le dépense publique a ses limites
peut s’exonérer de valeurs minimum, la liberté d’entreprendre, de mettre fin à la dicho- terrain dans lequel évolue encore l’entrepri- Le patron du FCE souhaite un regard
de règles minimum, pour mener à bien tomie qui existe entre l’entreprise privée et l’en- se est truffé d’embûches et d’obstacles qui neuf sur l’entreprise qui doit occuper une
une action d’une telle envergure. Pour treprise publique. Il insiste sur le devoir de doivent être levés. Il s’est montré solidaire place de choix dans l’économie. Il a stig-
alimenter la réflexion, dès le départ, débattre sur l’intermédiation financière afin d’im- à l’égard des analyses qui sont faites, des matisé d’une certaine manière, la lettre de
gouvernement, UGTA et patronat ont pulser l’économie. Le secteur du BTPH en ce propositions émises pour redynamiser l’en- crédit (CREDOC) dont l’usage est à ses
convenu du rôle d'accélérateur de qu’il recèle de potentialités intrinsèques est à treprise. yeux excessif. Il plaide pour un maximum
croissance que constitue l’entreprise au encourager. M. Habib Yousfi plaide pour un esprit Il note un paradoxe : l’Algérie dispose de concertation, de dialogue entre les parte-
niveau économique mais aussi en consensuel pour stabiliser l’entreprise. Par consé- de moyens considérables qui ont, certes, naires sociaux, économiques, et le gouver-
termes de création d'emploi et de quent, l’association du patronat dans la confection renforcé les cadres macroéconomiques de nement. Les desiderata de la base producti-
richesse. Les opérateurs économiques des lois de finance, lui paraît judicieuse. L’aspect notre économie mais les résultats demeu- ve rendent compte de la lourdeur de la lettre
plaidant, en plus, pour abattre les fron- juridique de la relation employés-patrons est aussi rent mitigés. Le taux de croissance n’est pas de crédit et il note que la LFC est complexe.
tières qui limitent leurs initiatives. En à prendre en considération. En définitive, il consi- assez élevé, il existe encore des poches de Réda Hamiani insiste sur la nécessité
tout cas, cette rencontre est la preuve dère le dialogue comme un préalable de grande pauvreté, et le gouvernement doit revoir sa d’élargir le dialogue dans des intervalles de
éclatante que les revendications des importance afin de booster les entreprises. Il met copie, selon son point de vue. temps assez rapprochés. L’administration
uns et des autres sont pleinement l’accent sur la promotion des investissements Il serait bon de corriger les erreurs, de n’est toujours pas au rendez-vous dans la
reconnues. Les dirigeants devraient agroalimentaires. La démarche entre le privé et le rectifier le tir, de recenser les insuffisances. mesure où les nouvelles règles ne trouvent
saisir cette opportunité pour faire en public est à développer pour asseoir une authen- Concernant l’évolution de notre écono- pas l’écoute diligente sur le terrain. Il cite
sorte que la protection et la promotion tique stratégie de développement, remar-que-t-il, mie, Réda Hamiani plaide pour des me- des exemples de contraintes liées à l’envi-
des entreprises soient un élément cen- en dernière instance. sures efficaces contre l’informel, le gouver- ronnement économique, qui doivent être
tral dans les relations des uns avec les M. Bouraïb nement doit reconsidérer sa politique d’ou- levées.
autres. Les résultats de cette tripartite verture économique car insuffisamment M. Bouraib
déboucheront, sans doute, sur un appui préparée. Il y a lieu, souligne-t-il, de penser
massif aux entreprises et à l’investisse-
ment, en bannissant d’abord les pesan-
teurs administratives qui constituent un
important obstacle. Depuis longtemps,
La position du gouvernement sur la règle
les dirigeants des organisations patro-
nales estiment que si l’Algérie n’avan-
ce pas au rythme qu’il faut pour s’as-
des 51/49% est immuable
l'économie nationale. Aussi, les objectifs de naires économiques et les représentants des
surer un développement économique
rapide et robuste, c’est que les entre-
prises sont en retard. Il s’agira, désor-
mais, de libérer les initiatives, à travers
G ouvernement, patronat et partenaire
social se sont réunis, hier, à la résiden-
ce « El Mithaq » dans le cadre de la
concertation tripartite. Les travaux qui ont
duré une seule journée se sont axés sur trois
cette rencontre devaient être alignés sur les
décisions prises lors du dernier conseil des
ministres du 2 mai , qui avait vu le premier
magistrat du pays charger le gouvernement
travailleurs. Le fait qui mérite d’être relevé
concerne la règle des ''51/49%'', à propos de
laquelle le Premier ministre dira que l’Etat, à
travers cette mesure ''veut donner une chan-
une batterie de mesures. Les entre- points fondamentaux, à savoir, l’entreprise et de « convier rapidement ses partenaires éco- ce au capital national et à l'entreprise algé-
prises et la production nationale peu- son environnement, le climat des affaires et nomiques et sociaux à une concertation tripar- rienne, chez eux, en Algérie''. M. Ahmed
vent, après ce coup d’éclat, retrouver l’investissement. Ce conclave qui aura été, tite exclusivement consacrée aux voies et Ouyahia précisera également que cette légis-
l’espoir et l’envie de se battre, dans un ainsi, consacré aux préoccupations des opéra- moyens de soutenir le développement de l'en- lation a été admise par les partenaires de
contexte marqué de plus en plus par teurs économiques, notamment en ce qui treprise et de promouvoir un climat plus pro- l’Algérie « comme en témoignent les impor-
une rude concurrence. Au final, la concerne la problématique du financement, pice à l'investissement et à l'activité écono- tants projets conclus ». Ces propos viennent
bataille menée ces dernières années sera soldé par la mise en place de trois ateliers mique ». Le Président de la République avait mettre fin aux tergiversations quant à l’éven-
pour placer l’entreprise au cœur de la appelés à débattre les points en suspens. Cette fait part, alors, d’« engager une action profon- tualité du recul de l’Etat algérien sur cette dis-
politique économique projetée n’est disponibilité à déblayer le terrain pour un de en direction de l'entreprise nationale, position du code de l’investissement. Pour
pas vaine. Et, alors que partout les édi- consensus qui ne peut qu’être profitable à publique ou privée, pour appuyer son déve- rappel, la feuille de route adressée aux partici-
toriaux fleurissent pour expliquer que l’économie nationale a été consacrée dans loppement ». Troisième du genre depuis 2005, pants à la tripartite précise que « la rencontre
cette tripartite ne sera pas différente l’intervention du Premier ministre. ''C'est avec cette tripartie, qui revêt une importance cer- s'achèvera par toute décision dont il serait
des précédentes, ils sont presque aussi une main tendue que nous accueillons lors de taine et enregistre une première participation possible de convenir sur le champ et par la
nombreux ceux qui pensent, au cette tripartite les organisations syndicales et du Forum des chefs d’entreprises (FCE), a été mise sur pied de groupes de travail tripartites
contraire, que les résultats seront satis- patronales'', a déclaré, dans ce sens, M. organisée dans le cadre des directives du pré- qui déposeront leurs conclusions au plus tard
faisants et les trois partenaires en sorti- Ahmed Ouyahia à l'ouverture des travaux de sident de la République, M. Abdelaziz à la fin du mois de juin prochain».
ront grandis. cette rencontre dont l’ordre du jour sera Bouteflika, quant à l’urgence de lancer un D. Akila
Farid B. essentiellement orienté vers la relance de débat économique au sommet avec les parte-

Dimanche 29 Mai 2011


6
Nation EL MOUDJAHID

7E JOURNÉE DE CONSULTATIONS NATIONALES SUR LES RÉFORMES POLITIQUES


PREMIÈRE SORTIE MÉDIATIQUE DE MOHAMED ALI BOUGHAZI Maître Réda Boudiaf pour la création
d’un ministère spécifique aux jeunes
« Notre mission est de recueillir
Maître Miloud Brahimi : « C’est à l’ANP d’être
les suggestions sur l’ensemble la garante du respect de la Constitution »
des réformes » L’ancien bâtonnier national, Réda Boudiaf a plaidé, hier, pour une justice plus
« qualitative », estimant que l’aspect quantitatif a pris le pas sur la nécessité de rappro-
aussi aux personnalités cher cette justice du justiciable. En effet, l’avocat qui venait d’être reçu par les membres

D ans sa première sortie


médiatique, Mohamed
Ali Boughazi, désigné
porte-parole de l’Instance char-
gée des consultations natio-
publiques dont la «contribu-
tion» et «l’influence» sont
reconnues dans les domaines
des droits de l’homme, de la
de l’Instance de consultation, a tenu à rappeler que l’objectif fondamental de la
Commission de réforme de la justice installée par le Président de la République au
début des années 2000 — une commission présidée par le défunt Maître Mohand Issad,
et dont Maître Boudiaf était un membre fort actif — était de mettre en place une justi-
nales sur les réformes poli- culture et de la religion, a enco- ce forte et compétente au service du citoyen, « malheureusement », a-t-il dit, « l’aspect
tiques, a déclaré qu’une semai- re expliqué le porte-parole de matériel a pris le dessus », appelant dans ce contexte à une révision de cette réforme «
ne après le démarrage des l’Instance. de sorte à ce que le citoyen se rapproche de sa justice, et que les textes de loi qui exis-
consultations avec la classe M. Boughazi rappellera que tent soient appliqués à bon escient, ce qui n’est pas encore le cas » a-t-il estimé. Après
politique et les personnalités ces consultations ont été ini- avoir effleuré les sujets d’ordre politique où il dira avoir proposé aux membres de la
nationales, l’instance présidée tiées en application du contenu commission de limiter les prérogatives du Président de la République, « pour qu’elles
par Abdelkader Bensalah est du discours à la nation, pronon- soient en adéquation avec le système politique algérien, basé sur la pluralité et la démo-
«satisfaite» du bon déroule- cé par le Chef de l’Etat le 15 cratie », de même qu’il réclamera de l’exécutif, « une meilleure cohésion ». Dans ce
ment des rencontres inscrites avril dernier et de son allocu- contexte il signalera avoir également soumis le fait que ce soit le Conseil constitution-
dans l’agenda de la commis- tion au Conseil des ministres du nel qui accorde désormais les agréments aux partis, et non pas le ministère de l’Intérieur
sion. Dans sa première déclara- 2 mai dernier. Il a rappelé aussi comme cela est le cas actuellement. « Le rôle du ministère de l’Intérieur devrait se limi-
tion à la presse depuis le début que ces consultations seront ter dans un aspect consultatif », a-t-il indiqué. Justement, l’avocat proposera la création
de ces auditions, M. Mohamed ment la révision de la sanctionnées par un «rapport d’organes consultatifs dans plusieurs secteurs, arguant du fait que, « on n’a pas de stra-
Ali Boughazi a mis en exergue Constitution », que des invita- final détaillé» reflétant «fidèle- tégies, ni industrielle, ni agricole, ni politique d’ailleurs ». Enfin, Réda Boudiaf dira
la «contribution» des partis tions ont été adressées aux par- ment» les avis et les proposi- avoir plaidé pour la création d’un ministère spécifique aux jeunes, affirmant que l’Etat
politiques, des personnalités tis politiques, personnalités tions émis par les participants, « les a assez marginalisés, la preuve étant que pour régler le problème de ceux qui veu-
nationales et des représentants nationales et représentants de la et qui sera soumis au Président lent fuir à l’étranger, on n’a pas trouvé mieux que de les mettre en prison », a-t-il
de la société civile conviés, jus- société civile. Pour M. de la République. A cet effet, conclu. Pour sa part, Maître Miloud Brahimi a estimé que la révision de la
qu'à présent, à ces rencontres. « Boughazi, les critères auxquels M. Boughazi a précisé que Constitution, « non pas dans les textes, mais plutôt dans le préambule, est la priorité ».
Il est nécessaire de ne pas s’est référée l’Instance pour l’Instance de consultations sur Une priorité « dont l’objectif devrait se concentrer sur l’instauration de la démocratie
confondre les attributions de convier différents acteurs à ces les réformes politiques œuvrait et d’un Etat de droit », a-t-il dit précisant que les articles « sont bons, mais le préam-
cette Instance, chargée par le consultations, répondent à des dans le sens d’une «large parti- bule doit contenir les principes généraux qui mettent le pays à l’abri des aléas électo-
Président de la République de «considérations juridiques, cipation» des différentes par- raux. »
mener des consultations poli- politiques et nationales». Sont ties et faisait du «respect des Par aléas, l’avocat a voulu dire que quel que soit le parti qui gagne aux élections, les
tiques, avec l’ancienne ainsi concernés les partis poli- différents avis» exprimés lors acquis démocratiques ne doivent pas être remis en cause, précisant que l’Etat de droit
Commission nationale du dia- tiques agréés, les associations, de ces rencontres, son credo. Il est basé sur la protection des droits de l’homme, l’abolition de la peine de mort, le mul-
logue» avec les partis poli- les instances et organisations de a également rappelé que les tipartisme, et l’égalité des sexes. Dans cet ordre d’idées, il a demandé à ce que ce soit
tiques, a tenu à préciser d'em- la société civile, ainsi que cer- principaux thèmes abordés lors l’Armée populaire nationale de jouer le rôle d’« arbitre » et être ainsi, « la garante de
blée M. Boughazi. C’est sur la taines personnalités nationales de ces rencontres tournaient la protection et du respect de la Constitution », tout en « étant neutre et ne pas se mêler
base des attributions précises ayant occupé, par le passé, des autour de la révision de la de la politique », a-t-il souligné.
dévolues à cette Instance, qui postes de responsabilité et de Constitution, les lois sur les De par son autre occupation de militant des droits de l’homme, Me Brahimi récla-
est, a-t-il dit, «un espace pour hautes fonctions au sein de partis politiques et les élections, mera par ailleurs la liberté d’expression pour les médias audiovisuels et l’égalité des
recueillir les différents avis, l’Etat, a-t-il encore expliqué. le code de l’information ainsi droits et chances pour les femmes. « Je suis contre le système des quotas, mais pour ce
idées et suggestions sur l’en- Les critères qui motivent que la participation de la cas précis, je suis pour, parce qu’il permet d’ouvrir la porte aux femmes, ce serait un
semble des réformes, notam- chaque invitation à participer femme à la vie politique. bon début », a-t-il affirmé.
aux consultations s'appliquent Amel Zemouri

POINT DE VUE ILS SERONT REÇUS AUJOURD’HUI


Une volonté sincère Le PNSD, Sidi Saïd
de servir le pays et Djamel Laïdouni
Le passage des responsables de partis politiques, d’organisations de la société civi- L’Instance chargée des consultations natio-
le et de personnalités influentes au niveau de l’Instance de consultation depuis une nales sur les réformes politiques auprès des par-
semaine continue d’alimenter le débat dans l’opinion publique où les commen- tis et des personnalités nationales recevra
taires vont bon train sur la nature et la portée des changements dont il est question. aujourd’hui une délégation du PNSD, le patron
Tous ceux qui suivent avec attention le déroulement de ces consultations n’ont pas de la Centrale syndicale (UGTA), Abdelmadjid
manqué de remarquer chez l’ensemble des acteurs venus apporter leurs proposi- Sidi Saïd, et le président du Syndicat national
tions, cette ferveur et cette volonté sincère et désintéressée de servir le pays, de des magistrats (SNM), Djamel Laïdouni.
contribuer, un tant soit peu, à sa stabilité et à sa prospérité. C’est dire qu’il y a une
prise de conscience chez les acteurs sur l’essentiel : ces réformes engagent bel et
bien le présent et l’avenir du pays et le devoir de tout Algérien jaloux de son pays
est d’apporter une pierre à l’édifice. L’approfondissement de la démocratie, l’an- L'ANR solidaire avec les partis qui attendent
crage de l’Etat de droit et l’extension de la bonne gouvernance dans les entre-
prises, les administrations et les institutions, qui sont au cœur des réformes mises leur agrément
en chantier à l’initiative du Premier magistrat du pays, sont-ils des questions
secondaires éloignées des vraies préoccupations des citoyens, comme le soutien- Le vice-président de l'Alliance nationale républicaine (ANR), M. Amar Lounis, a appelé , hier, à
nent certains ou d’autres qui estiment que le problème n’est pas dans les textes de Alger les pouvoirs publics à "reconnaître" les partis politiques remplissant les conditions leur permet-
lois, mais dans leur application. En dehors des visions simplistes et réductrices, il tant de prétendre à l'agrément. "Nous avons souligné la nécessité de reconnaître les partis politiques qui
y a unanimité aujourd’hui à reconnaître le lien entre sytème démocratique pluralis- remplissent tous les critères d'agrément, mais qui n'ont pas été reconnus à ce jour", a déclaré M. Lounis
me, respect des libertés et des droits de l’homme, lutte contre la corruption et la à la presse après sa rencontre de moins d'une heure avec les membres de l'instance de consultations sur
stabilité, la diffusion rapide du progrès économique et social dans un pays. Pour les réformes politiques. Il a ainsi exprimé la "solidarité" de l'ANR avec ces partis qui attendent leur agré-
avoir initié d’importantes réformes renforçant la démocratie et l’Etat de droit, il y ment. M. Lounis, qui conduisait une délégation de son parti, a en outre estimé qu'il est temps de prendre
a plus d’une décennie notamment, avec la mise en œuvre de la réforme de la justi- "rapidement" des mesures à même de "rassurer la jeunesse, en particulier, et le peuple algérien, en géné-
ce, la réforme des structures et missions de l’Etat avec les retombées positives rale". L'hôte de l'Instance de consultations sur les réformes politiques, présidée par M. Abdelkader
(moins de bureaucratie, plus de transparence, amélioration de la qualité du servi- Bensalah, assisté de MM. Mohamed Touati et Mohamed Ali Boughazi, a également insisté sur le "rôle"
ce...) des réformes saluées par les institutions internationales et nos partenaires de la femme au sein des partis politiques et des organisations de la société civile.
économique, l’Algérie a durablement consolidé sa stabilité. Cette dynamique, faut-
il le souligner, n’a pas été l’œuvre de l’Etat seul, les partenaires sociaux (syndicat,
patronat public et privé) ont joué un rôle essentiel dans le cadre du dialogue social
dont les acquis, notamment les résultats des réunions des bipartites et tripartites, la
Le PRA veut l’abrogation des articles 82 et 192
signature du pacte national économique et social ont énormément contribué à
asseoir durablement la stabilité sociale. Cette démarche, qui fait prévaloir le
de la loi électorale
consensus et le compromis, qui tend à établir la concertation comme tradition, a
démontré ses vertus comme partout ailleurs. Le secrétaire général du Parti du renouveau algérien (PRA), M. Kamel Bensalem, a appelé, hier, à
C’est dire que tout système est perfectible et il est de la responsabilité des acteurs Alger, à faire des élections législatives de 2012, la "première étape" des réformes politiques.
à la lumière de l’expérience, de ce qui se fait dans les autres pays, des connais- Dans une déclaration à la presse à l'issue de sa rencontre avec les membres de l'Instance de consul-
sances scientifiques, de montrer les pistes qui mènent vers davantage de progrès. tations sur les réformes politiques, M. Bensalem, qui conduisait une délégation de son parti, a indiqué
Sans doute ne faut-il pas demander au droit, élément de la superstructure, qu’il que les élections législatives prévues en 2012 devraient constituer la "première étape" des réformes poli-
apporte plus qu’il ne peut apporter s’agissant de sa capacité à changer le réel car la tiques pour peu, a-t-il dit, que ces élections "soient démocratiques et se déroulent dans la transparence
compétence, l’efficacité ne se décrètent pas. Mais on ne peut sous-estimer pour avec un taux de participation important". "Les législatives étant intimement liées aux réformes poli-
autant le rôle du droit comme vecteur de transformation des réalités socio-écono- tiques, la classe politique suit avec beaucoup d’intérêt les résultats qui découleront des amendements
miques. D’éminents juristes, comme le professeur Ahmed Mahiou, font remarquer de la loi sur les partis et la loi électorale", a estimé l’invité de l’instance que conduit M. Bensalah. Il a
que dans les pays en voie de développement la promulgation de nouvelles lois ainsi appelé à abroger les articles 82 et 192 de la loi électorale en vigueur, lesquels "marginalisent plu-
garantissant les droits de la femme contribue à son émancipation. La nouvelle loi sieurs partis". M. Bensalem, dont la rencontre avec l’instance a duré moins d’une heure, a également
garantissant la place de la femme algérienne dans les institutions en est l’illustra- suggéré des amendements "profonds" de la Constitution, à même de répondre aux "attentes et aspira-
tion. tions du peuple et de la classe politique". Il a mis l’accent, par ailleurs, sur l’ouverture du champ audio-
M. Brahim visuel et une couverture médiatique "équitable" à l’ensemble des partis et des acteurs politiques, notam-
ment, a-t-il précisé, de la part de la télévision nationale.

Dimanche 29 Mai 2011


EL MOUDJAHID
Nation 7

EXAMEN DE FIN DE CYCLE PRIMAIRE Le ministre de l'Enseignement


supérieur et de la Recherche
Près de 600.000 écoliers scientifique à Sétif
10.000 places
composent ce matin pédagogiques
l’examen pour lequel

L es 598 239 écoliers


prendront ce matin,
dernier dimanche
du mois de mai, le chemin
des 3122 centres de dérou-
pas moins de 50 000
enseignants ont été
mobilisés pour la
surveillance sous le
et 14.000 lits seront
livrés à la rentrée
lement de l’examen d’en- regard de 3500
trée en première année observateurs. «Nous avons visité
moyenne, pour se présen- Les résultats de les différentes infra-
ter aux épreuves de la pre- l’examen seront structures quelles
mière session de l’ex 6e. connus le 9 juin et soient pédagogiques
Ils prennent part à trois les candidats qui ou d'hébergement et
épreuves fondamentales à n’auront pas eu la vous avez sans doute
savoir mathématiques, chance d’avoir la relevé comme nous la
langues arabe, et françai- moyenne requise qualité de ces réalisa-
se. Il s’agit selon le pour la réussite tions, l'effort consentis
ministre de l’Éducation auront, une fois de par les autorités
nationale, d’évaluer les plus, une deuxième locales et par l'Etat
apprentissages fondamen- chance.
taux (lire, écrire et comp- En règle généra- dans le programme
ter) des élèves en fin de le, le peu d’élèves qui a été alloué à la
contre 51,98% pour les garçons. Par qui échouent à cette épreuve seront wilaya de Sétif. Un
cycle primaire. Tous les regards se ailleurs, le nombre de candidats ins-
tournent vers nos petits bouts de chou pris en charge par les enseignants au effort qui pour l'année
crits dans des écoles privées a atteint sein même de leur établissement. En 2011-2012, nous
qui sont encouragés et soutenus non cette année 2424. Soit un taux de
seulement par leurs parents et ensei- effet, une seconde session est prévue aurons à réceptionner
0,4%. Le nombre de candidats aux le 26 juin pour les recalés qui auront plus de 10.000 places
gnants, mais aussi par les imams de besoins spécifiques est de 149 élèves.
mosquée qui ont prié Dieu vendredi Selon les statistiques de l’Office
près d’un mois pour réviser leurs pédagogiques et
dernier pour la réussite de tous les cours et mieux se préparer à la 14.000 lits. Aussi et,
national des examens et concours deuxième session dont les résultats
candidats. Le coup d’envoi de cet (Onec), la session 2011 de l’ex-6e tout en tenant compte du nombre de sortants de cette année, je
examen sera donné par M. Boubekeur seront affichés le 4 juillet peux vous affirmer que nous serons à l'aise pour pouvoir
enregistre une baisse de 17 363 candi- En attendant souhaitons bon cou-
Benbouzid, à partir de la wilaya dats, soit 2,90%, par rapport à la ses- accueillir les étudiants de cette wilaya et également ceux
d’Annaba. Toutes les conditions rage pour nos petits candidats et d'autres wilayas.
sion 2010. bonne fête pour leurs mamans, pré-
matérielles et humaines pour le bon Toujours, selon les statistiques de Cela me donne l'occasion de rendre hommage aux gens qui
déroulement des épreuves sont sentent à leurs côtés en cette journée ont suivi et qui ont veillé à ce que ces réalisations soient à la
l’Onec, 68 centres sont prévus pour exceptionnelle.
réunies. On compte 287 299 candi- accueillir les 12 000 enseignants char- hauteur des aspirations des responsables et des étudiants en ce
dates filles soit un taux de 48,02 % Sarah SOFI
gés de la correction des copies de sens, ce que nous recherchons aujourd'hui, à travers ces réali-
sations, ce n'est pas uniquement de construire des places péda-
gogiques et des cités universitaires, mais nous aspirons à ce
BORDJ BOU- ARRÉRIDJ
47 centres Le stress des parents que notre enseignement soit d'un niveau universel et pour cela,
il faut que les mesures d’accompagnement soit conformes à
cette démarche, donc placer l'étudiant dans les conditions les
plus adaptées et ce que nous avons constaté aujourd'hui, ne
d’examen Un morceau de sucre dans une
poche, un fétiche donné par grand-
men se trouvent dans le même état
d’anxiété que la maman de Malik. Le
peut que nous encourager à persévérer dans cette voie.»
Ces propos de M. Rachid Harraoubia, ministre de
pour la 6ème mère dans l’autre, la tête plein de
rêve, le cœur serré, Malik a du mal a
lâché la main de sa mère, elle aussi
trac ressenti par les élèves est vite
transmis aux parents, et ces derniers,
beaucoup plus conscients de l’impor-
l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique qui
effectuait jeudi dernier, une visite de travail et d'inspection
dans la wilaya de Sétif, attestent en effet, largement de la dyna-
Toutes les conditions sont réunies d’ailleurs, pourtant il faut bien fran- tance de ce test, mesurent la gravité mique que poursuit ce secteur, marquée par de réelles avancées
pour un bon déroulement aujour- chir le seuil de la classe d’examen. de la situation si leur progéniture est ces dernières années, ainsi que par la réalisation de pas moins
d’hui de l’examen du 6ème assure Malik passe son examen d’entrée en “rejetée” à ce niveau de scolarité.
la direction de l’éducation de de 44.000 places pédagogiques et 11.500 lits indépendamment
1re année moyenne aujourd’hui, la D’autres plus positifs se projettent des 14.000 lits qui seront livrés pour la rentrée 2011-2012, soit
Bordj Bou-Arréridj. première épreuve officielle et natio- déjà dans le futur et voient leurs
Selon la direction, 47 centres nale de sa jeune vie de potache, d’où enfants sur les bancs de l’université.
le double de ce qui a été réalisé en vingt ans.
répartis à travers la wilaya l’angoisse terrible qui lui étreint la «Ce n’est que le début, le plus dur est Des chiffres révélateurs qui sont le produit des programmes
accueilleront les 11626 candidats gorge depuis son réveil. Un examen à venir », nous dira ce papa qui esti- initiés par le Président de la République et qui permettent à
inscrits cette année. de routine pour beaucoup, mais ô me qu’à cet âge-là les enfants sont l'université Ferhat-Abbas qui a ouvert un jour de 1978 avec un
Ces candidats parmi lesquels combien important et décisif pour gérables «le problème pour nous, nombre de 250 bacheliers de la région et qu’aujourd’hui
nous avons noté la présence de Malik et sa mère. Celle-ci ne cache parents, est de pouvoir encore faire accueillent plus de 5.000 étudiants en attendant de recevoir 15
5654 filles seront encadrés par d’ailleurs pas le flux d’émotion qui passer sa parole, quand ils atteindront à 20.000 autres à la prochaine rentrée.
1689 agents. se lit sur son visage ni le tremblement 15, 17 ans et qu’ils ne voudront plus Une visite qui a permis au ministre de s'enquérir d'emblée,
Outre les conditions matérielles qui altère sa voix en encourageant ouvrir leur cartable », estime-t-il. à l'issue d'une séance de travail du programme en cours qui
qui ont été mobilisées pour le suc- son fils, et encore moins les larmes Pour cet enseignant assurant la sur- compte 20.000 places pédagogiques, 19.000 lits, une biblio-
cès de l’opération, une prise en qui sont à deux doigts de se déverser veillance de cet examen, on perçoit thèque centrale, 2 restaurants centraux et 420 logements répar-
charge médicale et même psycho- de ses yeux. « J’aurais préféré le pas- plus le stress chez les parents que tis sur différents sites. Autant de réalisations qui sont implan-
logique est assurée pour les élèves. ser à sa place », nous confiera-t-elle chez les élèves. Ces derniers ne pre- tées au niveau du 2e Campus El Bez, du 3e campus El Hidhab
Rappelons que c’est le CEM en quittant son fils à l’entrée de la nant pas encore conscience de l’enjeu
Amar-Aouchiche situé au centre où sont implantées 16.000 places pédagogiques et 17.000 lits
classe d’examen, traînant le pas en de ces tests. Beaucoup de parents, au niveau de 8 cités universitaires dotées de toutes les commo-
ville de Bordj Bou-Arréridj qui a s’éloignant de sa progéniture. « Je dont les enfants passent aujourd’hui
été désigné comme centre de cor- suis consciente qu’il s’agit-là d’un l’examen d’entrée en 1re année
dités avec plusieurs infrastructures d'accompagnement dont un
rection ; test tout simple, mais Malik est mon moyenne, ont tout simplement... pris auditorium de 1.200 places, une bibliothèque de 1.000 places
Le rattrapage prévu pour les aîné, c’est donc la première fois que leur journée, ils n’iront pas travailler, et un restaurant central et un ensemble de logements.
élèves qui ont eu une moyenne je me trouve confrontée à cette ils préfèrent attendre devant les éta- En inspectant, ces nombreuses infrastructures, le ministre
égale ou supérieure à 5 sur 10 est angoisse terrible », fera-t-elle remar- blissements la sortie de leur progéni- était accompagné du wali, M. Abdelkader Zoukh, des cadres du
prévue quant à elle le 26 du mois quer, comme pour justifier son inten- ture la peur au ventre. secteur et de l'ensemble des autorités de la wilaya, il s’est
en cours. se trouble. Les parents qui accompa- Farida Larbi d'abord rendu à El-Eulma où doit être implantée une annexe de
FD gnent leurs enfants en ce jour d’exa- l'université Ferhat Abbas qui comportera 4.000 places pédago-
giques, 2.000 lits et 1 restaurant central. Il a rappelé dans ce
contexte, les instructions du Président de la République au titre
AUGMENTATIONS DES SALAIRES DES MÉDECINS GÉNÉRALISTES du programme 2010-2014 et soulignera dans ce contexte toute
l'importance qui doit être donnée à la réalisation des études
Le SNMGSP affiche sa satisfaction dans leur moindre détail.
A Sétif, au 3e campus d’El Hidhab qui s'apparente comme
Les nouvelles augmentations des salaires des médecins sage du grade de médecin principal au grade de médecin en celui d'El Bez à une véritable université, le ministre qui procé-
généralistes annoncés dernièrement répondent "ample- chef, alors que la seconde planchera sur la formation du dera à des actions analogues au niveau de plusieurs infrastruc-
ment" aux résolutions des conseils nationaux du syndicat médecin généraliste. tures pédagogiques, d'hébergement et de restauration ne man-
national de médecins généralistes de santé publique Selon M. Laouar, le ministre de la Santé, de la quera pas de manifester son sentiment de satisfaction mais
(SNMGSP) tenus depuis 2007, a indiqué, hier, ce syndi- Population et de la Réforme hospitalière, M. Djamel Ould aussi de relever tout au long de cette inspection quelques ano-
cat. Abbès, et le SNMGSP avait convenu lors des rencontres du malies qu'il traduira dans un langage ferme par des instructions
"Nous sommes entièrement satisfaits des ces augmen- 3 et 5 mai dernier de l'installation d'une commission inter- fermes à l'endroit de certains responsables de bureaux d'études.
tations (du ministère de la Santé) qui représentent pour ministérielle chargée de fixer les modalités de passage de Une visite qui s'achèvera sur le plateau d'El Bez ouest où est
nous le couronnement d'un long processus de revendica- grade. implanté le second campus où il est question de visiter les 200
tions mené dans le calme et le dialogue depuis notre créa- Concernant le volet formation, il a précisé que son syn- logements de fonction et les 35 autres duplex destinés aux
tion le 27 octobre 2001", a affirmé le président du syndi- dicat revendique une formation médicale continue, de enseignants.
cat, M. Salah Laouar, lors de la réunion du conseil national qualité et devant être prise en charge par la tutelle. Ainsi, cette université qui accueillera dès la rentrée pro-
du SNMGSP. Le président du SNMGSP, a, à cet effet, mis en exergue chaine plus de 60.000 places continue de connaître cette même
Ces nouvelles augmentations des salaires des médecins l'importance de revaloriser le statut du médecin généralis- dynamique qui lui vaut d'être «à tout point de vue un acquis qui
généralistes "viennent parachever notre statut particulier te dans la société. Le Conseil national du SNMGSP a réuni
dans son volet régime indemnitaire", a souligné M. Laouar, les délégués de toutes les wilayas pour débattre des sujets fait la fierté des enfants de la région et de tous les Algériens»
tout en réaffirmant que l'objectif de son organisation a été d'actualité, à savoir le régime indemnitaire, la formation et comme a été souligné par le Président de la République, alors
atteint. les négociations avec la tutelle. Les augmentations dont qu'il procédait en 2009, à partir de Sétif, à l'ouverture de l'an-
Par ailleurs, il a annoncé l'installation de deux commis- viennent de bénéficier les médecins généralistes varient née universitaire.
sions, la première traitera des modalités pratiques du pas- entre 65 et 85% du salaire net. F. Z.

Dimanche 29 Mai 2011


8 Nation EL MOUDJAHID

PARTI DES TRAVAILLEURS OULD ABBÈS L’A ANNONCÉ :


Louisa Hanoune pour Un centre de cancérologie
un régime parlementaire
A l’issue de la clôture de la ses-
à Laghouat en 2013
sion du Comité central de son parti, tures existant à travers le
Mme Louisa Hanoune, SG du Parti
des travailleurs, a animé une confé-
rence de presse hier, au complexe de
la mutuelle des matériaux de
L e ministre de la
Santé, de
Population et de
la Réforme hospitalière,
M. Djamel Ould Abbès, a
la territoire national, ainsi
que la promotion de l'éco-
le locale de formation
paramédicale en institut
construction de Zéralda, au cours de annoncé hier à Laghouat national «en vue de com-
laquelle elle a réaffirmé le choix du la réalisation, à l'horizon bler le déficit accusé en
PT en faveur de l’instauration d’un 2013 d'un centre pour les matière de formation dans
régime parlementaire en Algérie, en cancéreux devant prendre la région».
soulignant la nécessité du respect de en charge les patients de M. Ould Abbès a fait
l’ordre des priorités, en privilégiant la région. part, pour remédier à la
d’abord la révision profonde de la La réalisation de ce carence en médicaments
Constitution et la tenue des élections projet, d'un montage de utilisés dans la lutte contre
législatives anticipées, notamment. 2,5 milliards de dinars, la leishmaniose dans la
Revenant sur la récente participa- confiée à l'entreprise wilaya de Laghouat et
tion de son parti aux consultations nationale «Cosider» pour d'autres régions du pays,
sur les réformes politiques, Mme un délai de 28 mois, de l'acquisition «en quan-
Hanoune a rappelé que la délégation «devra être lancée ulté- tités suffisantes» de ces
du PT a présenté 9 documents — du constat fait par les 500 comités produits, avant d'ajouter
populaires, constitués à travers le rieurement après achève-
dont deux concernant la révision de ment des procédures du qu'il a été mis également à
la Constitution — à l’instance de pays. la disposition de l'ensemble des wilayas, au
La SG du Parti des Travailleurs, marché au niveau du ministère de tutelle», a indi-
consultation sur les réformes poli- qué M. Ould Abbès lors de sa visite de travail début de cette année, de quantités de vaccins,
tiques, présidée par M. Abdelkader qui n’a pas caché les ambitions de destinés aux enfants, d'une valeur globale de 26
son parti, de peser sur le cours des dans la wilaya de Laghouat. Une cellule d'orien-
Bensalah, comprenant 24 proposi- tation - l’une des 72 unités existant au niveau millions d'euros. Dans la ville de Laghouat, le
tions d’amendements des lois, en événements, a exprimé sa préférence ministre a inspecté le chantier de réalisation d'un
pour le régime parlementaire, esti- national - a été créée durant le dernier semestre au
ajoutant qu’elle n’a pas manqué de niveau du service d'oncologie de l'hôpital de hôpital de 240 lits, regroupant, outre les services
déposer des réserves sur la démarche mant que si on veut changer le systè- médicaux nécessaires, un amphithéâtre et 30 loge-
me du parti unique, il faut nécessaire- Laghouat. Elle comprend un cancérologue, un
même de consultation des acteurs généraliste et une psychologue, chargée de la ments de fonction. Lancés à la fin du mois d'avril
politiques du pays, jugeant que ment une Constituante, qui accorde dernier, les travaux de réalisation de ce projet,
de larges prérogatives à l’Assemblée prise en charge psychologique des patients et de
nombre de partis politiques, qualifiés leur accompagnement durant la période de traite- pour lequel une enveloppe de plus de 3,65 mil-
de «saisonniers», et de personnalités nationale, à même de lui permettre de liards dinars a été consacrée, ont été confiés à une
contrôler l’action du gouvernement. ment, a-t-on noté. Le ministre a annoncé, dans ce
nationales dénaturent, voire discrédi- contexte, l'ouverture «prochaine» à Laghouat d'un entreprise italienne pour un délai de réalisation de
tent le processus. La nécessité d’organiser des élec- 20 mois, selon les informations fournies à la délé-
tions législatives anticipées, a été bureau de l'Institut Pasteur, chargé de l'enveni-
Ensuite, elle a précisé que les mation scorpionique, à l'exemple des 19 struc- gation ministérielle.
consultations politiques ne sauraient soulignée également par Mme
exclure un large débat populaire sur Hanoune, avant de faire part de la
les réformes, conformément aux proposition de son parti visant à créer Après la 1re filiale EMS, la Banque postale
orientations du Président de la trois secrétariats d’Etat, chargés res-
République de donner la parole au
peuple. Dans ce cadre, la conféren-
pectivement de l’élévation de tama-
zight au rang de langue officielle, de
la promotion de l’égalité des droits et
Algérie Poste se filialise
cière a fait part de l’intérêt des
Poste qui semble concrétiser comptes courants postaux, cau-
citoyens vis-à-vis de la situation poli-
tique, économique et sociale du pays
et la volonté qui les anime en vue de
contribuer aux réformes, sur la base
de la citoyenneté, ainsi celui des
droits de l’homme et de la protection
des couches vulnérables.
Mourad A.
A lgérie Poste qui a élu
domicile depuis
quelques jours dans son
nouveau siège flambant neuf à
Bab Ezzouar, est entrée dans
finalement ce fameux projet
martelé depuis des années.
«La poste vise la création
d’une banque postale comme
sent certainement quelques
désagréments vu l’importance
de l’affluence qui affecte la
qualité du service au niveau
une phase de restructuration de objectif essentiel et primordial, des guichets, mais constituent
RND ses services en vue de s’ériger et elle y travaille avec un esprit
d’engagement que commande
également un véritable atout
pour Algérie Poste qui en trou-
en groupe. La toute première
Les jeunes fer de lance filiale du futur groupe postal a
déjà vu le jour au début du
ce nouvel enjeu», a déclaré
récemment à la presse le
ve une source d’alimentation
en permanence.
ministre de la Poste et des Au profit de cet important
des réformes mois, au niveau du complexe
de Birtouta. Il s’agit de la filia-
le du courrier express, EMS,
Technologies de l’information
et de la communication, M.
parc d’utilisateurs, le désor-
mais groupe postal compte
déclare M. Miloud Chorfi un segment très porteur sur Moussa Benhamadi, en marge offrir incessamment la possibi-
lequel Algérie Poste est forte- d’une session de l’Assemblée lité de payer leurs achats avec
ment concurrencée par des populaire nationale. des cartes de paiement et

C’ est en présence de nom-


breux militants et cadres
du parti, des jeunes et
moins jeunes, mais aussi de nom-
breuses femmes qui prenaient place
géants mondiaux tels UPS et
DHL. L’autre prochaine filiale
annoncée sera spécialisée dans
le traitement du colis, autre-
La poste forte d’un réseau
étoffé et bien répartis à travers
l’ensemble du territoire peut
s’avérer un véritable concur-
contribuer ainsi à l’absorption
de l’importante masse moné-
taire en circulation au niveau
national qui a engendré ces
dans la grande salle du parc de Sétif, ment dit, une filiale logistique. rent pour le réseau bancaire dernières années un sérieux
que M. Miloud Chorfi, porte-parole En prévision du lancement du actuel, pour peu qu’elle s’orga- problème de manque de liqui-
officiel du RND a prononcé une e-commerce qui suppose des nise et renforce ses partenariats dité.
intervention à l’issue de laquelle il a commandes via Internet et des avec ce même circuit bancaire. Les clients de la poste pour-
abordé différents sujets d’actualité et livraisons à domicile, Algérie Le partenariat que la poste ront, annonce M. Benhamadi,
a saisi cette opportunité pour rappeler Poste a décidé d’anticiper sur entretien avec la CNEP la met utiliser leurs actuelles cartes de
les grands principes qui régissent la ce segment qui a explosé de déjà au parfum des services retrait comme cartes de paie-
vie de cette formation politique. part le monde. Bousculée donc financiers et son expérience ment électroniques à partir de
Le porte-parole du RND qui par les impératifs écono- avec la banque française 2012. Le système de paiement
transmettra à tous les cadres et mili- miques, l’entreprise issue de la Cetelem dans la gestion des par cartes électroniques sera
tants présents, les salutations du première restructuration du crédits destinés à la consom- lancé, dans un premier temps,
secrétaire général du parti, M. secteur des télécommunica- mation accordés par cette der- en projet pilote au niveau de
Ahmed Ouyahia, soulignera d’entrée tions en 2000, opte pour une nière était aussi très bénéfique certaines entreprises publiques
le contexte dans lequel se déroule ra que « la barrière de la peur, nous gestion optimale de ses ser- à l’entreprise forte de 12 mil- telles Sonelgaz, Naftal, Algérie
cette rencontre qui est marquée, dit- l’avons cassé le 8 Mai 1945, le 1er vices qui incluent une large lions de clients CCP. Télécom et l’Algérienne des
il, par les importantes réformes ini- Novembre 1954 et le 5 octobre et que variété de métiers portés par Les salaires des fonction- eaux ainsi que certains centres
tiées par le Président de la nous n’avons pas attendu les direc- près de 29.000 employés. naires et de beaucoup d’entre- commerciaux ayant donné leur
République après son discours du 15 tives pour le faire. » Il parlera de la prises publiques et privées accord, explique le ministre de
maturité qui anime aujourd’hui notre Se convertir en une banque
avril dernier et qui se traduisent transitant presque à la même la Poste et des Tic.
aujourd’hui sur le terrain par des peuple qui a durement souffert durant postale, c’est l’autre vocation
la décennie noire et qui n’est pas prêt que veut se donner Algérie période par le réseau des Hamida B.
grands ateliers politiques qui incar-
nent à la fois la fois la fidélité et l’en- à succomber une nouvelle fois dans
gagement de l’Etat. l’instabilité, félicitant de ce fait les
Aussi réitérera-t-il l’adhésion du jeunes pour leur comportement ARCELORMITTAL : LA GRÈVE LARGEMENT SUIVIE
RND aux réformes engagées par le exemplaire et leur attitude à l’endroit
Président de la République et la
contribution de cette formation poli-
tique à traduire dans les faits ces
de leur pays. Consacrant une large
part de son intervention au RND, le
porte-parole de ce parti, soulignera
Echec du premier round des pourparlers
réformes dans un contexte marqué que ce parti est au service du citoyen, négociations, ce sont pratiquement toutes les uni-
par le multipartisme, la démocratie et
la bonne gouvernance, autant de prin-
cipes qui caractérisent les décisions à
la fois justes et propices prises par le
ajoutant 5 autres grands axes forts
d’intervention se rapportant, aux
réformes, à l’élu, au développement,
la femme et la jeunesse, avant d’ap-
L e mot d’ordre lancé par le syndicat d’entre-
prise d’ArcelorMittal pour revendiquer une
revalorisation salariale a été largement
suivi au premier jour. Le mouvement de grève a
pratiquement paralysé toutes les installations,
tés de production et services de commercialisation
ainsi que les unités portuaires qui sont à l’arrêt.
Intra-muros, tous les regards sont braqués sur
cette rencontre. Mais, tout porte à croire que le
Chef de l’Etat. M. Miloud Chorfi, qui peler tous les élus à être constam- même si les protagonistes avaient convenu de conflit n’est pas près de trouver une issue heureu-
qualifiera toutes ces décisions de ment présent sur le terrain, de veiller laisser ouverte la porte du dialogue. se.
réponses claires et nettes à ceux qui et accompagner les programmes ini- A l’heure où nous mettons sous presse, rien Du moins rapidement. Il faut rappeler que la
jugent avant même de voir, souligne- tiés par l’Etat, loin des promesses encore n’indique que le syndicat et la direction pomme de discorde porte sur la consistance des
ra une fois encore «qu’au RND nous mensongères. Il se penchera ensuite puissent rétablir le consensus rompu. Les pre- augmentations. Le syndicat place la barre haute,
accueillons toutes ces décisions » ne sur les avancées remarquables qu’a miers contacts n’ont pas abouti à la réconciliation, alors que la direction brandit la crise financière
manquera pas de fustiger, dira-t-il connu l’Algérie ces dernières années, le syndicat estime que les nouvelles propositions que traverse l’entreprise, crise qui risque de com-
« ceux qui ont dormi durant 50 ans et faisant état des programmes d’enver- d’augmentation restent en deçà des attentes des promettre la montée en cadence de la production.
que voilà se réveillent par un 12 gure initié sur le terrain et de la place travailleurs. Le syndicat n’est pas satisfait, même si, croit-on
février pour tenter d’induire en erreur reconquise de l’Algérie sur la scène Le dialogue n’est pour autant rompu et les savoir, la direction a fait des concessions et revu à
une jeunesse. » Mettant à profit sa internationale. deux parties affichent une disponibilité à l’écoute la hausse les augmentations.
présence à Sétif, l’intervenant ajoute- F. Z. de l’autre. En attendant le deuxième round de S. Lamari

Dimanche 29 Mai 2011


EL MOUDJAHID
Nation 9

LES RESSOURCES EN EAU À TIZI-OUZOU PROTECTION CIVILE


1679
Des projets d’envergure interventions
en deux jours
 Réalisation de deux grands barrages, des transferts d’eau, des forages, des steps…

L es travaux de réalisation du
barrage de Souk Tletta dans la
commune de Tadmait, une
vingtaine de Km à l’ouest du chef-
géomètre. Ces loge-
ments seront exten-
sibles en hauteur,
selon un plan préala-
L es services de la protection
civile ont enregistré du 25
au 26 mai 1679 interven-
tions liées essentiellement aux
évacuations sanitaires, aux acci-
lieu de wilaya de Tizi-Ouzou, ne blement établi par la dents de la circulation, aux
saurait tardés dés lors que toutes les même agence. Par noyades et autres accidents
contraintes ayant entravé leur lance- ailleurs, il a été domestiques et chutes acciden-
ment ont été levées à la satisfaction convenu lors de ces telles, apprend-on auprès de la
des autorités locales et les proprié- réunions de procéder cellule de la communication de la
taires des terres expropriés pour les au lancement des direction générale de la Protection
besoins de ce barrage qui ont gain de travaux de désencla- civile.
cause. En effet, dans le cadre de la vement du lieu de A Bechar, un enfant de 12 ans
réalisation de ce barrage, équipe- l’implantation du est décédé par noyade à Béni-
ment public de grande envergure qui barrage par la réali-
sation des routes, Abbès alors qu’à M’sila, le corps
mettra fin au problème d’alimenta- sans vie d’un homme de 60 ans a
tion en eau potable et d’irrigation viaduc, voies d’ac-
dans la région, plusieurs séances de cès, dont l’étude de été repêché par les éléments de la
travail ayant regroupé les services de réalisation est protection civile des profondeurs
la wilaya, Agence nationale des bar- actuellement en d’un puits, sis à la Cité Ouest,
rages et transferts (ANBT) et les cours de concrétisa- commune de Djebel Messaad. A
représentants de l’Association des tion au niveau de la Annaba, les éléments de la protec-
expropriés, ont eu lieu à l’effet de direction des travaux tion civile ont évacué vers l’hôpi-
lever toutes les contraintes ayant publics, la délocali- tal d’Ibn Rochd le cadavre d’un
retardé le lancement du projet, sation des activités homme de 46 ans décédé suite à
notamment celles concernant l’in- économiques et commerciales et le Tizi-Ouzou pour un débit de 20 000 d’assainissements en tous diamètres une chute du 1er étage d’un
demnisation des expropriés relevant déplacement du cimetière vers des m3/j soit 8 hm3 une AP : 3 500 000 confondus, de 4 886 ml de collec- immeuble, sis à la Cité
de plusieurs communes. Ces sites appropriés. Pour la concrétisa- 000 DA et réalisation de 6 stations teurs d’assainissements, de 2 bassins « Minadia ». De même qu’on
réunions qui ont lieu sur instruction tion de ces décisions, les représen- d’épuration pour la protection de la de décantation, placement des équi- enregistre à Sidi Bel-Abbès la
du premier magistrat de la wilaya de tants des expropriés et les orga- cuvette du barrage de Taksebt une pements électromécaniques, élec- découverte du cadavre d’un
Tizi-Ouzou, M. Abdelkader nismes cités plus haut ont convenu AP: 6 000 000 000 DA. Concernant triques et hydromécaniques, mise en homme de 24 ans, en bordure de
Bouazghi, se sont soldées par des de la mise en place de sous groupes le plan d’action pour l’exercice en service de la Step de Draa El Mizan,
cours de la direction de l’hydrau- la mise en place de la superstructure la RN13, commune d’Ain El
décisions de prise en charge des de travail. Les capacités de ce barra- Berd.
doléances de ces expropriés. Ainsi, ge est de l’ordre de 92 hm3/an et son lique, celui-ci comprend la réalisa- des ouvrages du décanteur primaire,
tion de réalisation de deux forages à du bassin d’aération de la même Concernant les accidents de la
concernant l’indemnisation des ter- autorisation de programme est de circulation, les statistiques de la
rains expropriés, il a été convenu 11.000.000.000 DA. Ce projet est Ifigha et Imsouhal, d’abris de Step. Le même plan d’action prévoit
forages, dont deux abris à Flikki et également l’achèvement et mise en protection civile portent sur 6
entre les expropriés et les chargés de inscrit dans le cadre du programme morts et 6 blessés constatés en
réalisation de ce barrage de procéder quinquennal de développement un autre à Ouacif, fourniture et pose service de la réhabilitation et l’ex-
à la réévaluation des montants pro- 2010/2014 pour le secteur de l’hy- de 187 km de canalisation différents tension de la Step de DBK, de la deux jours. Le plus meurtrier des
posés selon la réglementation en draulique qui comprend également diamètres et différents matériaux mise en service de l’extension des accidents a été enregistré à Souk-
vigueur en la matière, tandis que les la réalisation d’un autre barrage Sidi (Fonte, Acier, PEHD), construction stations step de TIGZIRT 15 000 Ahras où une collision entre un
propriétaires de maison s’y trouvant Khelifa, dans la commune d’ait de trente quatre (34) réservoirs Eq/hab, d’Azeffoun pour une capa- véhicule léger et un camion, sur-
sur l’assiette du barrage bénéficie- Chaffaa pour un volume régularisé d’une capacité totale de 26 900 m3, cité de 20 000 Eq/hab, ainsi que la venue au lieu dit« Aïn Ghrab »,
ront d’un programme spécial de de 21.4 hm3/an pour une AP de 7 de quatre (4) stations de reprise, relance des travaux de réalisation de commune de Ouillen, a causé 3
logement qui seront réalisé au 000 000 000 DA, réalisation du réhabilitation de la conduite SR4- la step de frèha où les travaux ont morts et 3 blessés. A Alger, on
niveau des communes de Tadmait et transfert des eaux traitées de la sta- SR5 de la chaine de Sidi Ali Bounab, atteint un taux de 20%. compte le décès d’un homme de
Tirmitine, selon une liste arrêtée par tion de dessalement de Cap Djenet extension des réseaux d'eau potable Bel. Adrar 40 ans et 3 blessés suite à une col-
l’ANBT et confirmée par l’expert vers le flanc Nord de la wilaya de de la partie haute d'Assi Youcef, réa- lision entre deux véhicules légers,
lisation de 5395 ml de collecteurs à hauteur d’un barrage de police
au d’El Hamma. A Tlemcen, un
TECHNIQUE DE CONSTRUCTION DES PYRAMIDES motocycliste, âgé de 30 ans, a été
mortellement renversé par un
Le brevet algérien menacé de “déchéance” véhicule léger, au lieu-dit « Pont
du marché hebdomadaire», dans
faute de règlement des taxes la commune de Maghnia tandis
qu’à Relizane, une femme de 40
ans a trouvé la mort après avoir
Dans moins de 15 jours le brevet 7.000 euros (soit l’équivalent de tion impeccable vers le nord, le carré aussi invité son auteur à la faire été heurtée par bus, sur la RN 4,
international validant la découverte près d’un million de dinars algé- parfait de sa base, sans moyens de connaître en lui organisant une dans la commune de Yellel.
algérienne relative à la technique de riens)", estime-t-elle. L'inventeur se mesure, sans astrolabe et sans mètre- conférence au Salon du bâtiment S. A. M.
construction des pyramides risque dit "d’autant plus accablée" par la ruban, et d’autres question chères "Batimatec" lors de sa dernière édi-
de tomber dans le domaine public ou nouvelle que sa découverte est pas- aux spécialistes des pyramides tion à Alger. L’ambassadeur
dans la déchéance, apprend-on, sée par le canal de l’Institut national d’Egypte, a pu faire valider sa d’Egypte en Algérie a tenu à assister
auprès de l'auteur de cette découver- de la propriété industrielle (INAPI) découverte par l’OEB et obtenir la à la conférence de l'inventeur qu’il a
te. Dr. Assia Bennouar, médecin à
Constantine, vient de recevoir une
pour être validée par l’OEB. "Je
pensais que le passage par cet orga-
reconnaissance du WIPO. Une
reconnaissance internationale qui
suivie avec une très grande attention
et salué par des applaudissements
DRAA
correspondance de l’office euro-
péen des brevets (OEB) qui a validé
nisme national était une protection
pour l’inventeur algérien, lui per-
n’a pas pour autant "levé l’incréduli-
té et le scepticisme affichés", ici et
nourris, rapporte Dr. Assia
Bennouar. Outre de publier en
BEN KHEDDA
sa découverte et de la World intel- mettant de déléguer la responsabilité là, vis-à-vis de sa découverte tou- exclusivité un abstract de la tech- Un mort et
lectual property organization
(WIPO), l’avisant, a-t-elle affirmé,
de la protection de son invention sur
le plan international, à un organisme
jours perçue comme une affirmation
"trop grosse et trop belle pour être
nique de construction de la premiè-
re merveille du monde, signé de son deux blessés
que son brevet "risque de tomber
dans la déchéance dès le 6 juin 2011,
national compétent et disposant des
moyens de l’Etat", ajoute-t-elle. Dr.
vraie". Seules quelques initiatives
privées ont montré de l’intérêt à
auteur, le magazine "Vie de villes" a
publié, en encadré, dans son dernier graves dans
si la taxe réglementaire de 7.000
euros n’était pas entre-temps versée
Bennouar qui clame, depuis trois
ans, avoir découvert la technique de
cette découverte, comme a fait M.
Akli Amrouche, directeur de publi-
numéro, "l’engagement de cette
publication à tenter une reconstitu- un accident
pour sa protection". L'auteur de la
découverte se dit "catastrophée" à
construction de la première mer-
veille du monde et tous les mystères
cation du magazine "Vie de Villes"
qui a non seulement réservé un espa-
tion d’une pyramide à base carrée à
l’échelle 1/50è dans les plus brefs
de la route
l’idée de voir son brevet tomber qui l’entourent, comme l’orienta- ce respectable à l’invention, mais délais". Un grave accident de la route
dans la déchéance car cette mesure
signifierait, déplore-t-elle, que survenu dans l’après midi de
"l’Algérie peut perdre tous les fruits
et avantages attachés à cette décou-
TRADITIONS vendredi dernier sur la RN 12 à
hauteur de la ville de Draa Ben
verte qui fait courir les scientifiques
du monde entier depuis plus de Les Ghardaouis fêtent la waâda de «Amlagua» Khedda, une dizaine de km à
l’ouest du chef lieu de wilaya de
Tizi-Ouzou, a causé la mort
4.500 ans". Munie des correspon-
dances reçues de l’OEB, du WIPO Les habitants de la vallée du pour demander pardon à Allah et région. La cérémonie d’ouverture a d’une personne et des blessures
ainsi que d’autres bureaux d’avocats MZab ont célébré vendredi et same- L'implorer d’alimenter la vallée en été marquée par une parade des graves à deux autres. L’accident
allemands et américains lui propo- di une waâda locale dénommée eau, a expliqué M. Brahim Toumi, troupes folkloriques de baroud et de a consisté en un dérapage du
sant de protéger sa découverte «Amlagua» («La rencontre» en membre de l’association.Dans le cavaliers, suivie d'une cérémonie de véhicule léger de marque Toyota
contre le versement de la somme de Tamazight), une occasion pour les passé, cette waâda était organisée thé et gâteaux avant que l’ensemble duquel se trouvaient les trois vic-
7.000 euros, Assia Bennouar fait nantis de donner «Nfach» (l'aumô- par les habitants du M’Zab après times sûrement à cause de l’ex-
ne). Le lieu-dit «Amlagua», au nord une «Touisa», campagne collective des convives n'accomplisse la prière
part de sa détermination de "frapper cès de vitesse. La dépouille de la
à toutes les portes pour éviter cette de la vallée du M’Zab, dans le de nettoiement des oueds affluents d’El Aicha et se retrouve autour
personne décédée sur le coup a
déchéance" et assure "refuser de confluent des oueds Labyad et vers Oued M’Zab ainsi que les d’un couscous bien garni. été transférée à la morgue du
perdre sans avoir livré bataille". Laadira qui alimentent Oued M’Zab, canaux et autres rigoles d’irrigation La cérémonie de cette Nfach CHU Nedir Mohamed de la ville
Elle s’est présentée à l’APS, qui s’est transformé en un espace tout des palmeraies, a ajouté M.Toumi. s’est achevée par la lecture des ver- des genêts, alors que les deux
avait eu la primauté médiatique de en lumière et tout en couleur pour Cette fête, réservée exclusive- sets du Saint Coran et des prières blessés ont été évacués aux
sa découverte, pour essayer de sensi- commémorer cette fête traditionnel- ment aux hommes, a drainé des mil- implorant Allah de consolider les urgences du même établissement
biliser les pouvoirs et l’opinion le. Organisée annuellement à la fin liers de gens qui sont venus des dif- liens entre les habitants du M’Zab et hospitalo-universitaire. Une
publics sur la question : "J’ai pu du mois de mai par les Oumana El férents ksours de la pentapole se enquête a été ouverte par la bri-
faire des économies pour payer les revitaliser les palmeraies et les jar-
Sil, une association locale chargée nourrir pendant deux soirées. dins de la région. Ce rendez-vous gade gendarmerie de Draa Ben
frais de la recherche que j’ai menée de la gestion du système traditionnel Célébrée cette année dans une
toute seule sur une durée de plus de traditionnel constitue, selon un Khedda pour déterminer les
de partage des eaux de la vallée du ambiance festive sur fond de cou- causes et circonstances exactes
20 ans (à) mais cette fois, mon M’Zab, «Nfach» est organisée avec leurs et de sons de baroud, de ghaï- sociologue de la région, une occa-
modeste salaire de médecin généra- sion pour les habitants du M’Zab de de cet accident mortel.
les dons des bienfaiteurs avant le ta avec des chants spirituels, ce ren- B. A
liste dans le secteur public ne me retour des habitants des ksour de la dez-vous a permis la rencontre de se rencontrer et de tisser des liens
permet pas de réunir la somme de vallée du M’Zab vers la palmeraie l'ensemble des habitants de la pour le bien de cette vallée.

Dimanche 29 Mai 2011


EL MOUDJAHID
Monde 11

PALESTINE LIBYE
Abbas appelle à soutenir les Moscou lâche Tripoli
efforts palestiniens visant la L
e conflit en Libye a connu un développement politique majeur
avec la décision de la Russie de lâcher Mouammar Kadhafi, et
pourrait entrer dans une nouvelle phase militaire avec l’intensifi-
cation des bombardements et l’entrée en service de nouveaux modes d’at-
taque par hélicoptères sur des cibles plus rapprochées. Tripoli répond par

reconnaissance de leur Etat la même attitude de défi comme étant non concerné par les décisions
annoncées au sommet du G8 et rejette la médiation proposée par Moscou
pour sortir le pays d'un conflit qui a fait en plus de trois mois des milliers
de morts et risque de s'enliser.
tien à l'Etat palestinien indépendant cipants de la réunion de samedi de

L e président palestinien
Mahmoud Abbas demandera,
lors de la réunion prévue,
hier à Doha, du Comité de suivi du
processus de paix israélo-palesti-
a été parmi les sujets que M. Abbas
a évoqué lors de la réunion d’hier, à
Doha du Comité de suivi du proces-
sus de paix israélo-palestinien, mis
lancer une campagne politique et
diplomatique avec d'autres pays
afin d'obtenir leur vote en faveur de
l'Etat palestinien en septembre,
Sur le terrain, l'Otan a accusé les forces pro-Kadhafi d'avoir posé «un
champ de mines» autour de la ville stratégique de Misrata. Leur objectif
est d'«empêcher la population de circuler» et de «reprendre la ville» aux
rebelles, a déclaré le commandant en chef de l'opération de l'Otan,
sur pied par la Ligue arabe. selon M. Khaled. Charles Bouchard.
nien mis sur pied par la Ligue Selon des sources hospitalières, ces troupes continuent de bombarder
arabe, de soutenir les efforts des Les Palestiniens iront à "Il ne suffit pas que le comité
l'Assemblée générale de l'ONU en rende publique une déclaration sou- cette ville située à 200 km à l'est de Tripoli et à faire des victimes civiles.
Palestiniens pour la reconnaissance C’est loin du front que le sort du dirigeant libyen contesté a été débattu et
de leur Etat indépendant à l'ONU, septembre prochain, pour "lui tenant les Palestiniens après sa
demander de reconnaître un Etat réunion, a fait remarquer M. que le conflit a peut-être pris un nouveau tournant.
a-t-on indiqué hier de source offi- A Deauville où s'est tenu le sommet du G8, M. Kadhafi a perdu un
cielle palestinienne. palestinien avec les territoires occu- Khaled, appelant le comité à "visi-
Selon Taysser Khaled, membre pés en 1967 et avec El Qods-Est ter certains pays influents, notam- allié de poids, la Russie, qui s'est alignée sur la position des Occidentaux
du comité exécutif de comme capitale", a précisé M. ment ceux de l'Union européenne, pour réclamer son départ.
l'Organisation de libération de la Khaled. pour soutenir la décision palesti- «Le monde ne le considère plus comme le leader libyen», a dit M.
Palestine (OLP), cet appel au sou- M. Abbas demandera aux parti- nienne d'aller à l'ONU". Medvedev dont le pays refusait jusqu'alors de soutenir les appels améri-
cain et français à son départ et s'était abstenu lors du vote à l'ONU de la
résolution 1973 autorisant des frappes internationales contre Tripoli.
EGYPTE Après la signature par Moscou de la déclaration finale du G8 affir-
mant que M. Kadhafi avait «perdu toute légitimité», le président russe a
Le terminal de Rafah définitivement offert à ses partenaires du G8 sa «médiation» dans le conflit et annoncé
l'envoi immédiat d'un émissaire à Benghazi, fief de la rébellion libyenne
dans l'Est.
rouvert Mais à Tripoli, la portée de ce changement de cap russe a été minimi-
sée par le vice-ministre aux Affaires étrangères, Khaled Kaaim. Il a reje-
té dans le même temps une éventuelle médiation de Moscou, affirmant

L’ Egypte a rouvert hier défi-


nitivement la frontière
avec la bande de Ghaza,
autorisant pour la première fois
depuis quatre ans la libre circula-
que «Tripoli n'acceptera aucune médiation qui marginalise le plan de paix
de l'Union africaine (...) Toute initiative en dehors du cadre de l'UA sera
rejetée. Le président américain Barack Obama, qui a appelé une nouvel-
le fois au départ du leader libyen, a averti que la coalition internationale
tion des personnes, ont indiqué les allait «finir le travail» en Libye.
médias. Un autobus transportant L'Otan a intensifié depuis quelques jours ses raids aériens sur la capi-
une quinzaine de passagers de la tale libyenne Tripoli, où cinq puissantes explosions ont de nouveau
bande de Gaza a franchi en début de secoué jeudi soir le secteur de la résidence de M. Kadhafi.
matinée le poste-frontière pour se
rendre en Egypte.
Deux ambulances transportant
des malades l'ont également traver-
sé en direction du territoire égyp-
Près de 800 réfugiés
tien. Après l'annonce fin avril par le
chef de la diplomatie égyptienne
Nabil al-Arabi de la prochaine
fuyant la Libye arrivent
réouverture à titre permanent du
passage en vue d'alléger le blocus personnes, selon une source de la
sécurité égyptienne.
Egypte tant qu'ils ont une preuve de
leur acceptation dans une universi-
à Lampedusa
imposé par Israël à Gaza, l'agence
officielle égyptienne Mena en a pré-
cisé les modalités mercredi.
Le point de passage sera ouvert
tous les jours de 09 h à 17 h locales,
à l'exception des vendredis et des
Les femmes palestiniennes de
tout âge seront exemptées de visa,
de même que les hommes âgés de
moins de 18 ans ou de plus de 40
ans. L'exemption s'applique aussi
té. L'annonce de cette réouverture
avait été faite deux jours après le
parrainage fin avril par l'Egypte
d'un accord de réconciliation entre
les mouvements palestiniens
P rès de 800 autres réfugiés subsahariens fuyant les violences en
Libye sont arrivés et s'approchaient de l'île sicilienne de
Lampedusa hier, a rapporté l'agence italienne Ansa. Une pre-
mière embarcation avec à bord 347 personnes a été secourue par les
gardes côtes italiens qui ont fait débarquer sur l'île ces réfugiés, selon
jours fériés. La mesure concerne les aux Palestiniens voulant étudier en Hamas et Fatah. la même source.
En outre, un bateau avec 400 personnes à bord a été repéré par les
patrouilleurs italiens à cinq miles au sud de Lampedusa, qui ont éga-
Le Président américain condamne une lement aperçu un autre bateau de pêche transportant une cinquantaine
de migrants. Ces embarcations devaient accoster sur l'île au cours de
“situation inacceptable” au Bélarus la journée d’hier, selon les gardes-côtes.
La veille, près de 900 réfugiés ont été accueillis sur l'île sicilienne,
nous travaillions ensemble (...) pour encourager la dont les embarcations qui les transportaient ont été secourues égale-
L e Président américain Barack Obama a condam-
né, hier, une "situation inacceptable" au
Bélarus, lors d'une conférence de presse à
Varsovie avec le Premier ministre polonais Donald
société civile, pour encourager les réformes au
Bélarus", a estimé M. Obama. Selon le Président amé-
ricain, "les répressions enregistrées au Bélarus ris-
quent d'avoir un impact négatif sur l'ensemble de la
ment par les gardes-côtes.
Parmi ces réfugiés qui fuyaient la Libye, 55 sont venus de Tunisie
et ont débarqué sur l'île de Pantelleria, proche de Lampedusa.
Tusk au deuxième jour de sa visite en Pologne. M. Tous les migrants ont été placés au centre d'accueil de Lampedusa
région". Le Président Barack Obama a tenu par
Obama a accusé le président bélarus Alexandre ailleurs à rassurer à la fois la Russie et la Pologne sur où on compte 1.200 personnes qui seront transférées dans à travers les
Loukachenko de montrer un "mépris total pour les les intentions de Washington concernant le projet de régions d'Italie.
valeurs de la démocratie et pour son propre peuple". déploiement de bouclier antimissile américain en Ces réfugiés profitaient des bonnes conditions météorologiques en
Dans une conférence de presse commune, le Président Europe. A signaler que la Roumanie et la Pologne ont Méditerranée, pour quitter un pays où l'insécurité est devenue perma-
américain et son homologue polonais Bronislaw accepté d'héberger sur leur sol d'ici 2015 et 2018 des nente.
Komorowski ont souligné la nécessité de défendre intercepteurs SM-3 dans le cadre du projet de bouclier Plus de 14.000 réfugiés en provenance des côtes libyennes sont
fermement la liberté au Bélarus. "Le Bélarus est en antimissile américain, provoquant la colère de la arrivés en Italie, depuis le début de la crise en Libye.
train de faire marche arrière et il est important que Russie qui y voit une menace pour sa propre sécurité.

SUD-SOUDAN VENDREDI NOIR EN SYRIE


Khartoum prêt à négocier sur Abyei Au moins 12 morts lors
L e parti au pouvoir au Soudan
s'est dit ouvert à la négocia-
tion avec le Sud-Soudan et a
Soudan), et le chef du panel de l'UA
sur le Soudan, l'ex-président sud-
africain Thabo Mbeki, y participe-
sante majorité se prononcer en
faveur de la sécession. Le référen-
dum d'Abyei a été cependant reporté
des manifestations
annoncé une reprise des discussions ront, a-t-il précisé. Depuis la prise sine die, et les incidents armés s'y testataires avaient tendu la main à
entre les deux parties dès ce samedi
sur l'enclave disputée d'Abyei, où les
Arabes Misseriya ont reconnu avoir
combattu aux côtés des troupes de
d'Abyei par l'armée nordiste le 21
mai, «les négociations indirectes se
sont en fait poursuivies entre les
deux parties via le panel de l'UA et
sont multipliés, malgré plusieurs
accords et la poursuite de négocia-
tions politiques sous les auspices de
l'UA. Le 21 mai, les Forces armées
A u moins douze personnes
ont été tuées hier par les
forces de sécurité syriennes
qui ont dispersé les manifestations
l'armée restée jusque-là fidèle au
régime, appelant les soldats à ral-
lier leur mouvement. Selon des
groupes des droits de l'Homme,
l'ONU», selon le négociateur du du Soudan (SAF, nordiste) ont fina- anti-régime dans plusieurs villes
Khartoum. «Nous sommes ouverts» du pays, selon un nouveau bilan plus de 1.000 personnes ont été
à la négociation, a déclaré vendredi à NCP. «Sans aucun doute, il y aura de lement pris le contrôle de la ville tuées et quelque 10.000 arrêtées
nouvelles discussions", a simple- d'Abyei jusqu'à plusieurs kilomètres fourni hier, par l'Organisation
l'AFP al-Dirdiri Mohammed Ahmed, depuis le 15 mars dans la répres-
en charge du dossier d'Abyei au Parti ment commenté à Juba (capitale du plus au sud, sur la rive nord de la nationale de défense des droits de
Sud-Soudan), un négociateur du rivière Bahr al-Arab, qui marque l'Homme syrienne. Quatre mani- sion des manifestations.
du congrès national (NCP, au pou- Selon les autorités syriennes,
voir). «Nous avons une réunion le 28 SPLM, Atif Keer, qui a dit ne pas désormais la ligne de front. Pour la festants ont péri à Deraa (Sud), un
avoir d' «informations précises sur première fois, et alors qu'ils démen- à Lattaquieh (Nord-Ouest), quatre qui attribuent les troubles à "des
mai à Addis-Abeba (...) organisée
par l'Union africaine, nous espérons cette prochaine rencontre». A la taient toute présence sur place, les dans la banlieue de Damas et trois gangs criminels armés" ou à des
que nous arriverons à un compromis lisière entre le Nord et le Sud, Abyei Misseriya, tribu arabe locale alliée à Homs (Centre). Un précédent groupes terroristes", 143 policiers,
sur un certain nombre de points», a devait organiser en janvier un réfé- au pouvoir nordiste et au cœur de la bilan faisait état de huit morts tués soldats et membres des forces de
affirmé M. Dirdiri. Des représen- rendum local pour choisir son ratta- querelle d'Abyei, ont reconnu ven- par les forces de sécurité qui ont sécurité sont morts depuis cette
tants du NCP, du SPLM chement à l'une ou l'autre partie, dredi leur participation aux combats, tiré sur les manifestants ou les ont date. Les journalistes étrangers
(Mouvement populaire de libération parallèlement à la tenue du référen- faisant même état de 27 tués dans battus avec des matraques, selon sont interdits de circuler librement
du Soudan, au pouvoir au Sud- dum au Sud-Soudan qui a vu l'écra- leurs rangs. les militants. Pour la journée de en Syrie, rendant difficile toute
manifestations vendredi, les pro- vérification des faits sur le terrain.
Dimanche 29 Mai 2011
16 Société EL MOUDJAHID

Atteintes contre
WEEK-END les personnes en avril
28 assassinats,
SEMI-UNIVERSEL 34 kidnappings et 24 viols
constatés par les gendarmes

L es crimes contre les personnes connaissent ces dernières


années une courbe ascendante inquiétante comparative-
ment à la même période de l’année 2010. Des personnes
sont agressées pour règlement de compte ou pour motif de vol.
Certaines sont grièvement blessées, d’autres perdent la vie par le
fait de l’inconscience des auteurs dont le seul souci est de s’en-
fuir avec les objets d’autrui pour les revendre par la suite.
Durant le mois d’avril dernier, les unités de la gendarmerie
nationale ont traité 1.250 affaires d’atteinte contre les personnes
dans plusieurs wilayas du pays ayant conduit à l’interpellation de
1.387 personnes parmi lesquelles figurent 42 femmes et 86
mineurs. Déférées devant les parquets de compétence, 311 ont
été placées sous mandat de dépôt, 1.033 remises en liberté pro-
visoire et 23 ont été placées sous contrôle judiciaire, a indiqué la
cellule de communication du commandement de la gendarmerie.
Selon notre source, les auxiliaires de la justice ont constaté
28 assassinats ayant impliqué 30 personnes dont 3 mineurs.
Arrêtées et présentées devant la justice, 20 d’entre elles ont été
écrouées en attendant leur jugement. Au cours de la même pério-
de, 34 cas d’enlèvements ont été enregistrés impliquant 46 per-

Vers l’émergence
sonnes dont 15 auteurs ayant avoué leur forfait et placés derriè-
re les barreaux. La région la plus touchée par ce genre de crimi-
nalité est incontestablement la Kabylie (Tizi-Ouzou, Bouira,
Bejaïa).
Les ravisseurs ciblent essentiellement les proches ou bien les

de nouvelles habitudes commerçants de la région pour ensuite exiger des sommes d’ar-
gent faramineuses contre la vie sauve des victimes. Le phéno-
mène des kidnappings touche également les enfants. Ces enfants
sont enlevés puis retrouvés assassinés dans des endroits isolés.
de l’Algérien, jusque-là, ce sont les loisirs et les forêts récréatives, les Parmi les crimes en progression en avril, les gendarmes ont

L es Algériens semblent s’accom-


moder plutôt avec le passage au
week-end semi-universel, adop-
té par l’Algérie, voilà deux ans. En
effet, la réticence et le rejet affichés
commerçants, qui n’hésitent pas à
contribuer à l’émergence de compor-
tements et d’attitudes qui ne font que
renforcer davantage cette option du
manèges qui deviennent, la plaque
tournante des enfants et des familles
en quête de repos et détente. Les mar-
chés et autres espaces commerciaux,
tenu à signaler la hausse des affaires de viol. Ainsi, 24 viols com-
mis la plupart sur des mineures, ont été signalés, par une ving-
taine d’hommes parmi lesquels 12 ont pris le chemin de la pri-
son, précisera la même source.
par le citoyen et certains organismes, week-end semi-universel auquel a tout comme les points de restauration 718 cas de coups et blessures volontaires contre les personnes
disparaissent, aujourd’hui, pour céder recouru notre pays. Aujourd’hui, les et salons de glaces affichent complets, ont également été traités. Les investigations des enquêteurs de la
place à une nouvelle culture et un nou- nouveaux jours de repos se sont impo- en ce jour de semaine où l’on essaie de gendarmerie nationale ont donné lieu à l’interpellation de 912
veau mode de vie pour toute la famil- sés, tant sur le plan économique que joindre l’utile à l’agréable. L’Algérien hommes et 29 femmes impliqués. Après avoir été auditionnés,
le algérienne. Cette dernière, en fait, social puisque ce ne sont pas seule- tient ainsi à profiter pleinement de 190 auteurs ont été placés sous mandat de dépôt. L’examen des
s’est adaptée, à ce chamboulement, ment les opérateurs économiques et son week-end, et renoncer à ses statistiques a révélé que les affaires de coups et blessures volon-
pour entrer désormais dans ses habi- les « affairistes » qui trouveront leur anciennes habitudes cumulées, des taires ont notamment connu une progression sensible par rapport
tudes et ses mœurs. L’écho favorable compte, avec le week-end, nouvelle années durant, au détriment de son à la même période de l’année précédente.
suscité par le nouveau week-end se version, mais aussi les travailleurs, et bien-être. L’ère du boulot, métro, Par ailleurs, 88 attentats à la pudeur ont été enregistrés à la
manifeste par, il faut dire, chez, les même toute la famille, qui gagneront dodo, semble être bien révolue, pour même période. 116 personnes impliquées dans ce type de crime
hommes, comme chez les femmes qui un journée complète, en l’occurrence le citoyen qui découvrent d’autres loi- ont payé pour leurs méfaits, puisqu’elles ont été appréhendées.
vaquent à leur préoccupations, aussi le samedi qu’ils consacreront à cer- sirs que de se mettre en face de son Présentées devant le procureur de la République, 43 ont été
bien le vendredi que le samedi. Outre tains loisirs et hobbies. Ce constat, se poste téléviseur pour suivre une série écrouées. Les représentants de la loi ont signalé aussi 104
les moyens de transport qui tiennent à traduit, à vrai dire par l’ambiance que ou un match de football. Ne dit-on affaires de menaces impliquant 57 hommes dont une dizaine ont
ne pas être en reste de cette révolution connaissent les espaces de distraction pas, à quelque chose, malheur est bon ? été placés sous mandat de dépôt.
qu’a connue « l’horloge biologique » et de détente, notamment les parcs de Samia D. M. Mendaci

Solidarité Ouadhias
Mariage collectif
15 ans de prison ferme pour avoir fabriqué des explosifs
de 120 jeunes à M'sila des habitants de son village qui ne l’aimaient pas,
Le tribunal criminel près la cour de Tizi-Ouzou a
Un mariage collectif de 120 jeunes a été organisé à M'sila par le comi- prononcé mardi dernier, une peine de 15 années de selon ses aveux. Il a même avoué que sa présence
té des œuvres de bienfaisance de la direction des affaires religieuses, a-t- réclusion criminelle à l’encontre du nommé A. lors de son arrestation à la gare routière des Ouadhias
on appris jeudi passé auprès de ce comité. Yazid, pour les chefs d’accusation de «fabrication était pour placer l’engin explosif dans un bus plein
La cérémonie de mariage des 60 couples a été organisée à la salle de d’explosifs et d’armes à feu», apprend-on. Selon de voyageurs et ce, juste pour venger sa marginalisa-
cinéma El-Afrah, où les jeunes tourtereaux ont reçu une aide matérielle l’arrêt de renvoi de la chambre d’accusation, le tion par la société. Lors du procès, le prévenu qui
sous forme de chèques avant d’assister à un concert de chants religieux et nommé A. Yazid, âgé de 38 ans, a été arrêté lors souffrirait de troubles psychiatriques a reconnu
de madih. d’une opération de routine des services de la sûreté toutes les accusations pour lesquelles il est poursuivi
Un montant de plus 2 millions de dinars a été collecté, durant ces der- de daïra des Ouadhias dans la gare routière de cette et condamné. Le représentant du ministère public a
nières semaines dans 446 mosquées de la wilaya pour cette opération de ville, en possession d’une bombe artisanale qu’il a requis une peine capitale à l’encontre du prévenu. La
solidarité, selon la même source. fabriquée lui-même. Lors de la perquisition effectué défense de ce prévenu a demandé à ce que son man-
Lancée pour la première fois en 2010, cette action avait permis le maria- à son domicile, les services de sécurité avaient récu- dant soit examiné par un spécialiste en psychiatrie,
ge de 50 jeunes, puis 120 en 2011 et "devrait croître davantage l’année pro- péré également une arme à feu fabriquée aussi par arguant qu’il ne possède pas toutes ses facultés men-
chaine au regard de l'évolution de l'adhésion populaire à cette initiative", cet individu qui s’est mis à fabriquer des armes, non tales.
a-t-on indiqué de même source. pas à des fins terroristes, mais juste pour se venger B. A.

Publicité

Dimanche 29 Mai 2011


EL MOUDJAHID
Culture 17

JEAN SÉNAC, ALGÉRIEN, POÈTE SIDI BEL-ABBES


UN DOCUMENTAIRE D’ERIC SARNER EN DEUIL
Le comédien
L’itinéraire Kandsi
Slimane
d’un homme n’est plus
Le rideau
est défini-
tivement

de conviction tombé au
grand
regret des
fans du
comédien
qui a tiré
1926, était de tous les combats, n’hé- un dolorisme de mauvais aloi tant il sa révé-
sitant pas à braver les interdits, les est vrai que le poète ne fut pas payé de rence,
identités meurtrières selon le bon mot retour, ni traité avec le respect que avant-hier,
d’Amine Malouf, ami de Jean Cayrol, son combat est en droit de lui confé-
d’Emmanuel Roblès, Mohamed Dib, rer. On est en face d’un destin boule- suite à
Albert Camus avec lequel il s’était versant et contrarié, assumé avec une
violemment brouillé au plus fort de courage et abnégation et auquel un longue maladie. Kandsi Slimane,
notre lutte de Libération nationale, le assassinat crapuleux survenu un cer- puisque c’est de lui qu’il s’agit, ne
ciseleur des rimes qui signait d’un tain 30 août 1973 a mis un terme san- pouvait résister longtemps au mal qui
soleil, est revisité par la caméra glant. La passion de la poésie pour le rongeait pour rendre vendredi soir
d’ Eric Sarner qui part à sa rencontre laquelle il a consacré sa vie, celle son dernier soupir. C’est incontesta-
parce qu’il est ému par le personnage, d’un pays aimé et défendu avec blement un pan de l’histoire de la cité
sa candeur et sa sincérité presque vir- fougue et témérité, se côtoient dans de la Mekkerra qui se plie en ne lais-
ginales. une espèce d’hymne à la tolérance, à sant que des souvenirs d’un homme
Le public redécouvre, à la faveur la fraternité qu’Eric Sarner a tenté de dont le sens de l’humour accrochait le
d’une œuvre cinématographique, un communiquer sans trop pourfendre ni plus sceptique. Un homme né pour le
homme de lettres « pluriel », un pointer d’un doigt accusateur les spectacle et l’art en général. Un
remarquable découvreur de talents, un adeptes des remontrances, de l’indif- homme enfin qui faisait partie du
dénicheur de vocations poétiques, pic- férence méprisante, du consentement
Il ne se reconnaissait d’identité que cette terre turales, à l’image d’un Tahar Djaout, hypocrite, des ressentiments mor-
décor de la ville de Sidi Bel-Abbès et
égayait son paysage.
d’Algérie pour laquelle il s’était investi corps et Hamid Tibouchi, Habib Tengour et
consorts.
bides qui couvent sous la cendre.
Dans ce documentaire diffusé
A 81 ans, le regretté Slimane quitte
sur la pointe des pieds la scène après
âme durant toute sa vie. On le surnommait Yahia La caméra en bandoulière, Eric pour la première fois en Algérie au des décennies d’efforts et d’imagina-
Sarner exhume le parcours à la fois Centre culturel français, on est en pré-
El Ouahrani, celui que Malek Alloula évoquait révolutionnaire, anticonformiste à sence d’un extraordinaire attache-
tion pour faire rire tout bonnement un
public et lui permettre de s’évader
en des termes émouvants et pleins de simplicité. l’excès, d’un poète qui n’a jamais su
marchander avec ses convictions, ses
ment à un pays, à un peuple dont le
poète a partagé les drames, les injus- temporairement de la précarité d’un
certitudes, ses engagements. tices et les vicissitudes. quotidien tout en traitant les maux et
algérienne, nous sont restitués à tra- Le documentaire, d’une durée de C’est aussi l’histoire d’une fléaux d’une société. Avec sa propre
troupe et le duo Bila Houdoud à leur

L
a voix généreuse de Jean vers un documentaire sobre, 52 minutes, s’engouffre dans les désillusion vécue sans haine ni
Sénac le poète et le mili- dépouillé de toute emphase. méandres d’une époque tellement regrets par le forgeron du soleil. tête, Mustapha Kandsi se dépensait
tant, cette mère Algérie si Eric Sarner, documentariste de significative et marquante dans notre Le film fait partie de la collection sans compter et se dévouait pour sa
chère à son cœur, les métier, écrivain et journaliste, nous histoire. L’auteur convoque, pour la documentaire « A contre-temps », sai- passion. Mais c’est derrière les
vastes champs de la poé- entraîne dans un voyage classique où circonstance, ceux qui ont eu l’occa- son trois, produite par le Groupe rideaux que Kandsi reste davantage
sie lyrique et engagée, le parcours la poésie, le militantisme de convic- sion d’avoir côtoyé de près Jean Galactica. attachant à travers ses blagues et ses
d’un écrivain d’envergure qui avait tion se taillent la part du lion. Sénac. Il en recueille les témoignages aventures de la vie.
porté à bout de bras la Révolution Jean Sénac, poète né en Algérie en et les déclarations sans tomber dans M. Bouraib Absolument, le regretté Slimane était
auparavant un arbitre de football
assurant cette activité avec humour.
UN FILM EN HOMMAGE À TAHAR DJAOUT PROJETÉ Lors d’une confrontation entre deux
villages au titre des éliminatoires de
AU CENTRE CULTUREL ALGÉRIEN DE PARIS la coupe d’Algérie, il interrogea les
deux capitaines d’équipe sur l’éven-
tuel détenteur du trophée de cette
Parcours poignant du ciseleur des mots compétition en question : le CRB ou
l’ESS, le MCO ou le MCA répétaient
en décortiquant les premiers essais de 1990. Ces positions seront affichées avec force ces deux joueurs. Kandsi

L e film "Un poète peut-il mourir


?", un hommage au défunt écri-
vain-journaliste Tahar Djaout, a
été projeté jeudi soir en avant-première
au Centre culturel algérien (CCA) de
Djaout, un poète "révolté", signalant
que c’est l’une des caractéristiques
essentielles de l’écrivain. "Il n’existe
pas de poète gentil", opine-t-il.
dans l’hebdomadaire Ruptures en jan-
vier 1993 et dans l’ouvrage post-mor-
tem de Djaout "Le dernier été de la rai-
son". Louis Gardel, des éditions Le
leur rétorquait avec finesse : “Alors,
votre passionnante empoignade n’est
qu’une formalité pour que le fair-play
soit au rendez-vous… Soyez sages
Paris en présence du réalisateur, L'écrivain Ben Mohamed, parolier de la Seuil, évoque un "texte politique très alors…” Toute une méditation sur la
Abderrezak Aît Larbi. D’une durée ini- célèbre chanson Vava Inouva de Idir, engagé" en parlant de la dernière œuvre vocation de ce comédien.
tiale de 80 minutes, l’œuvre, projetée a reconnaît en Djaout celui qui a pu du défunt écrivain qui, déjà, s'interro- Cette vocation ne lui ramènera rien
été réduite en 52 minutes pour des rai- rendre une "lecture transparente" de la geait, le printemps reviendra-t-il ? un de concret, à vrai dire, car Kandsi
sons techniques. Elle retrace le chemi- question culturelle en Algérie post-indé- poète peut-il mourir ? Le film prend fin vivait uniquement d’une modeste
nement, à la fois bouleversant et boule- pendance. Dans une conférence au CCA avec l'annonce de la mort de l'aède et les retraite après des années de service au
versé, de celui qui fut la première victi- en 1991 à Paris, l’auteur des Vigiles réactions attristées qu'elle a suscitées, sein de la direction des impôts. Et ce
me intellectuelle du terrorisme en définissait la "nouveauté" des poètes notamment auprès de sa famille, de ses teur a confié à l'APS que des contacts
post-indépendance par le fait qu’ils proches et collègues de travail. La pro- ont été établis avec la chaîne de télévi- sont ces cachets sur les spectacles qui
Algérie, il y a 18 ans.
La projection de jeudi marquait, "échappent, dans leur majorité, aux jection a été suivie d'un débat lors sion algérienne (ENTV) en vue d'une devaient arrondir un tant soit peu ses
jour pour jour, l’anniversaire de son limites sclérosantes de l’objectivisme et duquel le réalisateur Abderrezak Larbi- prochaine diffusion du film avec un fins de mois et lui permettre de sub-
assassinat le 26 mai 1993. Depuis son de la célébration utilitaire. Ces poètes Cherif a surtout évoqué l'homme d'ou- doublage en arabe, l'œuvre étant initia- venir aux besoins de sa famille.
enfance dans son village natal qui ne refusent pas d’avoir peur ou de verture qu'était Djaout. Pour lui, les lement doublée en langue amazighe. Toujours est-il que les services de la
d’Oulkhou, à Azzefoun (Tizi-Ouzou), douter". Le documentaire retrace, plus écrits de Djaout "parlent" et permettent "Un poète peut-il mourir ? Amedyaz culture et les responsables locaux
jusqu’au summum de sa carrière intel- loin, le passage de feu Djaout du profil aux villageois comme lui de se ressour- Uryetmetat" est la deuxième œuvre fil- étaient chaque fois aux bons soins de
lectuelle lorsqu’il fut admis dans la de ciseleur des mots à celui de roman- cer et d'aller à la rencontre de l'écriture mique de Larbi Cherif. En 2010, il avait l’artiste.
cour des Grands des éditions Le Seuil à cier, puis au journaliste à la plume acer- imagée. décroché l'Olivier d'Or au Festival du Hier, une foule nombreuse l’a accom-
l’âge de 33 ans, le portrait de feu Djaout be. De cette dernière expérience journa- Des intervenants, pour la plupart des film amazigh de Tizi-Ouzou avec son pagné à sa dernière demeure et lui a
est dépeint autant par ses proches que listique, ses anciens collègues à Algérie personnes ayant côtoyé feu Djaout, ont portrait "Kamel Hamadi, l'art en fré- rendu un vibrant hommage. Repose
par des critiques littéraires et journalis- Actualité, Arezki Metref et Abdelkrim rappelé les valeurs intrinsèques de quence", une réalisation également pri- en paix Si Slimane, Sidi-Bel-Abbès
tiques, nationaux et étrangers. Le Djaad parlent d’un Djaout "plus enga- l'homme, notamment sa modestie, son mée au Festival international de se souviendra…
romancier Tahar Bendjelloun évoque, gé, rejetant tant le pouvoir que les thèses nationalisme et son ouverture sur le Marrakech (Maroc), en novembre
dernier. A. Bellaha
islamistes", en ce début des années monde. Evoquant ses projets, le réalisa-

Publicité

Dimanche 29 Mai 2011


18 Régions EL MOUDJAHID

GENDARMERIE NATIONALE Recherche scientifique


2.577 projets retenus à travers
Succès populaire l’ensemble des universités du pays
des portes ouvertes 34 programmes nationaux de recherche ont
été validés. Ces programmes intègrent
2.577 projets retenus à travers l’en-

à Bordj Bou-Arréridj semble des universités du pays. Il s’agit d’un pro-


gramme quinquennal sur la recherche scienti-
fique et le développement technologique. Un
montant de 6 milliards de dinars lui est réservé
pour sa seule gestion en plus des prochaines

L es portes ouvertes de la gendarmerie


nationale ont rencontré un succès
populaire sans précédent dans la
wilaya de Bordj Bou-Arréridj. Ces portes
ouvertes ont été organisées par le groupe-
dotations programmées pour le budget d’équipe-
ment pédagogique des équipes de recherche. Dans
quelques jours toutes ces équipes vont recevoir
une sorte de feuille de route de groupe et collec-
ment de wilaya du 25 au 27 du mois en tive pour pouvoir évaluer ponctuellement le ryth-
cours au complexe culturel Aïcha-Haddad . me d’avancement de travaux de recherche en
Si le hall du complexe a été consacré à l’ex- fonction de la problématique retenue. Le pôle uni-
position des activités et du matériel utilisé versitaire d’Oran est engagé dans 184 projets
contre le crime, le parking a été occupé par toutes spécialités confondues qui regroupent 1104
les différents types de véhicules de la gen- chercheurs . Pour donner une idée de l’échelle,
darmerie. Le théâtre en plein air a été pour l’université d’Oran compte 2000 enseignants de
sa part exploité pour abriter les manœuvres rang professoral. C’est dire la proportion du
des éléments de la gendarmerie. Cette varié- potentiel intellectuel engagé. Théoriquement, ces
té n’a pas manqué d’attirer le public qui a pu équipes ont déjà entamé au début de ce mois leurs
entrer dans le monde de la gendarmerie. travaux . C’est assurément un moment fort dans
C’est ainsi que des enfants ont pu approcher la communauté scientifique et plus tard au sein de
de près avec émerveillement ces véhicules l’ensemble de la société quand les travaux et
qu’ils voyaient de loin roulant rapidement recherches commenceront à sortir de l’anonymat
avec les gyrophares allumés. Ils ont pu des laboratoires pour être portés à la connaissance
même monter sur des motos. Les gendarmes du public. Les projets retenus englobent quasi-
ont accepté cet exercice avec amabilité. Les ment tous les domaines de la recherche et s’intè-
chiffres affichés à propos de la lutte contre grent naturellement dans cette stratégie des pou-
les accidents de la circulation et le crime voirs publics pour mettre l’université et la
entre autres ont montré aux visiteurs nom- recherche au service du développement écono-
breux l’effort gigantesque consenti par ce mique et social. D’ailleurs, dans les notes explica-
corps pour la sécurité des citoyens. Mais ce ce pour faciliter le travail du corps. Ce qui facilement, le message reste gravé dans tives aux porteurs de projets il est clairement spé-
sont les manœuvres réalisés par les éléments est sûr, c’est que cette manifestation a mar- leurs mémoires. Ce ne sont pas les portes cifié que « L’esprit de ce programme est d’assu-
et plus particulièrement ceux du 4ème groupe qué le complexe qui a constitué un facteur seulement qui ont été ouvertes, les cœurs rer le transfert des résultats de la recherche en vue
d’intervention rapide installé dans la wilaya de succès. Pour les visiteurs elle a été inou- aussi. d’une valorisation créatrice de richesses nouvelles
qui ont charmé le plus. Vendredi soir, les bliable. Comme les enfants ne le font pas F. D. ». Les 2577 projets retenus sur les 4023 proposés
gradins du théâtre se sont avérés insuffisants ont donc satisfait à trois exigences : la qualité
pour contenir tout ce monde venu suivre ces novatrice du projet, son impact sur la formation et
exercices. C’était la fête avec ces familles
qui applaudissaient chaque geste des gen-
RELIZANE ses retombées économiques et sociales directes
ou indirectes. A titre d’illustration, Le
darmes . Les youyou fusaient à chaque feu
tiré selon la tradition nationale. Ces élé-
Plantation de 1.723 ha d'arbres Programme national de recherche sur « l’agricul-
ture, alimentation, forêt, espaces naturels et
ments d’élite ont montré eux aussi comment
ils procédaient pour arrêter les dangereux
forestiers et 380 ha d'oliviers ruraux » part de postulats qui s’inspirent des
plans d’actions pour les années à venir, tels "la ré
articulation des programmes autour d’ axes straté-
criminels que ce soit à l’aide de chiens ou à
leurs prouesses techniques. Leur maîtrise a
provoqué l’enthousiasme des jeunes notam-
ment. Au-delà de l’ambiance créée qui a
L a campagne de reboisement de la saison en cours dans la wilaya de Relizane, a
permis la réalisation d'une superficie de 1.723 hectares de différents types de
plantations forestières et de 380 ha d'oliviers, ont indiqué des responsables de la
conservation des forêts. La superficie reboisée représente environ 95 pour cent des
objectifs tracés, portant sur le pin d'Alep, le chêne de liège et autres, qui ont été réa-
giques que sont la modernisation des exploitations
agricoles et le développement des filières, la revi-
talisation et le développement de proximité des
espaces ruraux, le programme de développement
amusé les grands et les moins grands, c’est
ce rapprochement entre la population et le lisés dans différentes régions de la wilaya, notamment au niveau des monts de Aïn des activités économiques dans les zones rurales
corps de la gendarmerie qui doit être rete- Tarik, Ramka, Jdiouia, Had Chekala et Zemmoura, a-t-on precisé. Les chantiers de marginalisées, les agglomérations rurales et les
nue. Les citoyens qui ont salué la bravoure reboisement, entrant dans le cadre des projets de proximité et qui ont permis la créa- ksours, le programme de création de nouvelles
des gendarmes connaissent mieux les tion de 900 postes d'emploi temporaires, ont ciblé également les bassins versants des exploitations agricoles par la mise en valeur des
méthodes de travail utilisés, les sacrifices barrages de "Sidi M'Hamed Benaouda", "Gargar", "Merdja Sidi Abed" et "Sidi terres, le programme de lutte contre la désertifica-
consentis et le matériel exploité. Ces gen- Yagoub" situé dans la wilaya de Chlef, ainsi que les deux barrages de "Kramis" et tion et le développement du pastoralisme et enfin,
darmes sont des enfants du peuple qui se "Oued El Kheir" de Mostaganem, selon la même source. Parallèlement, des travaux le programme de valorisation et d’extension des
sont mobilisés pour défendre leur pays. Le forestiers ont été axés sur la lutte contre les maladies parasitaires, en procédant à l'en- espaces forestiers et d’aménagement des bas-
commandant du groupement le lieutenant lèvement de nids de parasites sur une superficie de 1.000 ha de pin d'Alep. Une cen- sins"…. autant d’axes qui fédèrent de nombreuses
Orabi qui a apprécié ce succès a insisté taine d'ouvriers ont été mobilisés pour cette opération. équipes de recherche.
l’établissement de cette relation de confian- M. Koursi

Opération de volontariat dans la ville de Tizi-Ouzou


MASCARA «Thiwizi», une tradition ancestrale
d’entr’aide ressuscitée
Bientôt un centre l’initiative du premier magistrat de la ancestrale de la population locale qui est hélas très
d’enfouissement des déchets A wilaya, une grandiose opération de volonta- peu pratiquée de nos jours, a mobilisé de gros
riat a été menée hier à travers tous les quar- moyens appartenant à toutes les entreprises
tiers et cités de la ville de Tizi-Ouzou dont l’image publiques et privées, la protection civile, ainsi que
 Création d’entreprises IPIC pour la collecte des est fortement ternie par l’amoncellement d’ordures les centres de formation professionnelle et le mou-
de toute nature dans tous les coins et recoins de vement associatif de divers horizons, ainsi que des
ordures ménagères. cette ville, jadis donnée comme exemple de pro- moyens matériels importants se résumant en 170
preté et du civisme. Ainsi donc, après la libération camions, 30 cases, 04 chargeurs, 14 camions

L e Wali de la Wilaya de
Mascara a présidé une
réunion Technique le 24 Mai
2011 au siège de la Wilaya, en pré-
sence d'un représentant du
des trottoirs de la ville du squat des vendeurs à la citernes , 3 camions hydro-curseurs, 01 balayeuse,
sauvette, les autorités de wilaya ont décidé de lan- et des aspirateurs. Plus de 2.000 travailleurs tous
cer cette vaste et non moins louable initiative de secteurs confondus ont été réquisitionnés, en plus
volontariat pour nettoyer la ville de fond en comble des volontaires, pour les besoins de la réussite de
en mobilisant des moyens des moyens, aussi bien cette opération supervisée par le wali en collabo-
Ministère de l'Environnement et un publics que privés, mais aussi en impliquant la ration avec le P/APW.
représentant de la Belgique au sujet population dans cette opération de salubrité Bel. Adrar
d’un projet Pilote Algéro-Belge, à publique visant à redorer, un tant soit peu, l’image
cette réunion ont partic de la ville des genêts. Cette opéra-
ipé certains Directeurs de l’exécutif, tion qui se poursuivra aujourd’hui Lutte contre le commerce informel à Tizi-Ouzou
des Chefs de Daïra, P/APC et des s’inscrit dans le cadre de l’opéra-
prochaine (EPIC de collecte ménagère) et 15
Bureaux d’études. L’ordre du jour a porté sur
les nouvelles techniques concernant la autres communes dans une deuxième phase.
tion de nettoyage de cette ville de La population apporte son soutien
toutes activités susceptibles de
concrétisation du projet prototype pour la
réalisation, l’élargissement et l’équipement
Le choix de terrain qui devait abriter le
centre de transfert à partir de Tighennif a
détériorer le cadre de vie de la aux forces de sécurité
population, enclenchée depuis
du centre d’enfouissement technique dans la
Commune d’El Keurt, toutes les infrastruc-
tures d’accompagnement de ce projet (centre
de transfert, de tri et de compostage) à
déjà été fait tout en préservant les terres agri-
coles, l’environnement ainsi que la santé du
citoyen, M Ouled Salah Zitouni Wali de
Mascara a instruit les P/APC de multiplier
plus de dix jours. La capitale du
Djurdjura donnait hier l’image
d’un chantier populaire à ciel D es dizaines de citoyens et des représentants de la société
civile ont observé jeudi un sit-in devant le siège de la sûre-
té de wilaya de Tizi-Ouzou pour apporter leur soutien au
ouvert, tellement les travaux de travail qu’effectue actuellement les forces de sécurité en matière de
Tighennif et le centre des déchets inertes les opérations de nettoyage et de préserver la désherbage, de ramassage de toute lutte contre le commerce informel et de la criminalité sous toutes
dans la Commune de Mascara et un autre au propreté des villes et d’exploiter d’une sorte d’ordure, de nettoyage et ses formes. Ce rassemblement de soutien est l’œuvre des comités
niveau de la Commune de Froha. Suite aux manière intelligente la main-d’œuvre en par- d’élagage d’arbres et de planta- de quartiers de l’ancienne ville de Tizi-Ouzou appelée communé-
offres présentées, le Wali de Mascara a déci- ticulier dans le cadre de Blanche Algérie. tion de plants au niveau des ment «la haute ville» qui n’ont pas cessé de par le passé d’inter-
dé de poursuivre de l’accompagnement par L’application de la méthode du tri sélectif, artères, étaient en cours dans peller les autorités de wilaya sur l’absence de la sécurité au niveau
la partie Belge du projet jusqu’à l’achève- un procédé qu’il faut pendre comme modèle toutes les cités et les quartiers, de la ville des genêts, une ville livrée depuis plusieurs années au
ment, dans un premier temps 18 communes pour faire de nos villes un espace de vie et dans l’objectif de rendre le cadre diktat des gangs et autres délinquants de tout bord. Le retour de
sont concernées par la création d’entreprises d'existence dans un cadre de salubrité et de de vie attractif ou du moins l’autorité de l’Etat dans cette ville est désormais une réalité depuis
Industrielles et commerciales qui seront propreté décentes et respectant les règles vivable. Cette opération de volon- la dernière visite qui ont effectué le ministre de l’Intérieur et des
chargées de la collecte des déchets ména- dans un tissu urbain et rural tariat ou «Thiwizi» en langue Collectivités locales, M. Daho Ould Kablia, et le directeur général
gères, la création débutera dès la semaine A. Ghomchi nationale Amazighe, une tradition de la Sûreté nationale (DGSN)

Dimanche 29 Mai 2011


24 Télévision EL MOUDJAHID

S él é ct i o n Le programme de Dimanche
CANAL ALGERIE ARTE
L'empreinte 09:30 El ghaib (11) rediff 11:00 ARTE Reportage
10:00 Technologia el moustaqbel (10) 17:10 La Symphonie des Mille dirigée par Riccardo
Réalisateur :Safy Nebbou
10:30 El haouase (18) Chailly
Avec : Catherine Frot(Elsa 11:00 Avis religieux (direct) 1845 ARTE Journal
Valentin), Sandrine 12:00 Journal en français +météo 19:00 Karambolage
Bonnaire(Claire Vigneaux), 12:20 El arousse el saghira (12) 19:10 Shirin Neshat
Wladimir Yordanoff(Vladimir 13:30 Chahrazed (13) 19:40 Mayerling
Vigneaux). 14:30 Rahalat bahria (16) 21:55 À chacun son bal
15:05 Ma kache kazouz ya azouz ''2 éme ptie''
Elsa est une femme sans histoires. 16:40 Sabeq oua laheq II (16) M6
Un jour, elle vient chercher son 17:10 Moughamarate milo (13)
fils Thomas, qui a passé l'après- 17:30 Moutaât el maida (02) 06:00 Absolument stars
midi à un goûter d'anniversaire. 18:00 Journal en amazigh 08:30 Accès privé
Elsa remarque tout de suite une 18:15 Test drive n°156 09:35 Un trésor dans votre...
18:30 El ghaib (12)19h00 : journal en français
petite fille de 6 ans qui la
+météo 10:50 Sport 6
bouleverse. Quelque chose 19:30 En d'autres thermes ''ain temouchent'' 10:55 Turbo
d'inédit se produit en elle. Elsa le 20:00 Journal en arabe 12:15 Météo
sent, elle en a l'intime conviction : 20:40 L'envers du miroir (01) 12:20 Recherche appartement...
Lola est sa fille. Pourtant, rien ne 19h 35 21:10 Canal foot 13:25 Recherche appartement...
vient étayer cette sensation. 22:10 Culture club 14:10 Recherche appartement...
N'échappant plus à cette 23:15 Variétés algériennes 15:00 Recherche appartement...
obsession, à ce sentiment 00:00 Journal en arabe 16:25 66 Minutes
inexplicable, elle décide d'adopter 17:45 D&CO
un comportement aussi rationnel TF1 18:40 Météo
que possible et enquête sur la fillette. En s'introduisant dans la vie de cet enfant, Elsa 18:45 Le 19.45
rencontre sa mère, Claire Vigneaux. Très vite, Claire s'inquiète du comportement étrange 05:45 TFou 19:05 E=M6
d'Elsa, qui rôde autour de sa fille. Débute alors un face-à-face animal entre deux femmes 09:20 Automoto 19:30 Sport 6
que tout oppose... 10:00 Téléfoot 19:45 Capital
10:55 L'affiche du jour 21:45 Enquête exclusive
11:00 Les douze coups de midi. 23:15 100% Foot
Mayerling 11:45 Face à la mer
11:55 Météo
Réalisateur :Terence Young 12:00 Journal CANAL +
Avec : Omar Sharif(l'archiduc 12:19 F1 à la Une
Rodolphe), Catherine 12:55 Formule 1 Grand Prix de Monaco... 05:15 Les toiles de l'Amérique
06:10 Cartoon+
Deneuve(Marie Vetsera),James 15:10 Dr House 07:05 BA Percy Jackson le voleur de foudre
Mason(l'empereur François- 16:00 Dr House 09:00 Surprises
Joseph), Ava 17:05 Sept à huit. 09:15 BA Imogène McCarthery
Gardner().l'impératrice 18:50 Du clic à la réalité 10:35 Michèle Laroque et Kad Merad, la rencontre
Elisabeth 18:52 Là où je t'emmènerai 11:00 Tout le monde il est beau
19:00 Journal 11:45 Dimanche +
Prince héritier de l'empire austro- 19:35 Du côté de chez vous 12:55 La semaine des Guignols
hongrois, l'archiduc Rodolphe, 13:30 Le petit journal de la semaine
19:39 Ce soir on dîne ailleurs 14:00 Action discrète
idéaliste et libéral, s'oppose à la 19:45 La maison du bonheur 14:05 Ne dites pas à ma mère que je suis reparti...
dure autorité de son père, 22:40 Les experts 15:00 Plateaux les nouveaux explorateurs
l'empereur François-Joseph, qui 22:30 Les experts 15:15 Spécial investigation
fait tout pour le tenir à l'écart des 23:20 Les experts 16:10 BA Desperate Housewives
affaires de l'Etat. 00:05 Post mortem 16:50 BA Desperate Housewives
Il participe aux manifestations
d'étudiants et passe des nuits de 19h 40 FRANCE 2
17:35 Les Simpson
18:00 Zapping
débauche. 18:20 Canal Football Club
Non content de soutenir les 18:35 Canal Football Club
07:05 Rencontres à XV 19:50 Multifoot
revendications des révoltés hongrois, il refuse de supporter plus longtemps Stéphanie de 07:30 Sagesses bouddhistes 22:00 Canal Football Club
Belgique, l'épouse que son père et la politique lui ont imposée, et veut la répudier. En effet, il 07:45 Islam... 23:00 Le journal
aime en secret la charmante Marie Vetsera, dont il a fait sa maîtresse. La rébellion gronde. 08:15 Judaïca
Lorsqu'elle éclate, Rodolphe demande asile à la France. En pure perte... 08:30 Source de vie TV5
09:00 Présence protestante
09:30 Le jour du Seigneur 05:27 Quoi de neuf doc ?
05:37 36,9°
La maison du bonheur 11:05 Tout le monde veut prendre sa place.
12:00 Journal
06:04 TTC - toutes taxes comprises
06:32 TV 5monde - t'choupi et ses amis
12:20 13h15, le dimanche... 08:30 Flash info
temps, sa profession l'a 13:05 Image du jour : Rugby Top 14
rendu avare, au grand 08:43 Partir autrement
13:15 Tennis 09:09 Jardins et loisirs
dam de son épouse, 17:39 Le geste parfait 09:33 Les escapades de petitrenaud
Anne, et de leur fille, 17:45 Stade 2 10:02 360° - géo
Elisabeth. 18:45 L'agenda du week-end 10:59 Mediterraneo
A la suite d'une 18:50 Image du jour : Roland Garros 11:30 Le journal de la rtbf
augmentation, il décide 19:00 Journal 12:00 Chabada
de se défaire de leur 19:35 L'empreinte 12:50 Adn
charmant duplex 21:05 Et si on changeait le monde 13:20 Photos sévices
13:29 Acoustic
parisien pour acheter 21:10 Faites entrer l'accusé 12:56 Portraits / autoportraits
une maison en 22:35 Journal de la nuit... 14:00 TV5monde le journal
banlieue. 22:45 Météo 2 14:25 Sur mesures
Par radinerie, il choisit 22:50 Retour à Roland Garros 14:39 Geopolitis
un agent immobilier 23:15 13h15, le samedi... 14:57 Flash info
19h 45 plus que douteux, 23:45 Thé ou café 15:00 Kiosque
15:55 Merci professeur !
Jean-Pierre Draquart, 00:35 Dans le secret des palaces
Réalisateur :Dany Boon qui lui propose une 16:00 Flash info
demeure sans lui révéler les travaux qu'il 16:10 Internationales
Avec : Dany Boon(Charles Boulin) ,
Michèle Laroque(Anne Boulin), lui faudrait y réaliser. Il recommande FRANCE 3 16:32 Internationales
17:00 L'amérique dans tous ses états
Daniel Prévost(Jean-Pierre même au naïf Charles deux ouvriers 17:57 Flash info
Draquart). incompétents et malhonnêtes. De 06:40 Bunny Tonic 18:00 Maghreb-orient-express
catastrophes en calamités, Charles se 09:55 Côté cuisine 18:30 Le journal de france 2
Charles Boulin travaille au service retrouve surendetté, et licencié dans la 10:20 Expression directe 18:55 Football - championnat de france de ligue 1
contentieux d'une banque. Au fil du foulée... 20:00 Football - championnat de france de ligue 1
10:35 La vie d'ici : magazines et... 21:08 TV5monde le journal
11:00 12/13 : Midi pile : Journal régional 21:23 TV5monde le journal afrique
VENTES PRIVÉES 21:37 Le journal de la tsr
11:25 12/13 : Journal national 22:01 Adieu gary
11:50 30 millions d'amis 23:14 La fille de sa mère
Un marché de dupes 12:20 Louis la Brocante
23:49 C'est pas le bout du monde
00:00 TV5monde le journal
Documentaire De Valérie Rouvière. 14:00 En course sur France 3...
Les grandes marques sont aujourd'hui à 14:30 Le geste parfait FRANCE 5
la portée de presque toutes les bourses. 14:35 A nous deux la vie
Sur les sites Internet de ventes privées, 07:50 La grande librairie ...
dans les solderies ou dans les magasins 16:00 Chabada.. 08:55 Les Report-Terre
d'usines, les rabais peuvent atteindre jusqu'à 17:00 Questions pour un super champion. 09:25 Echappées belles
70%. Mais que valent réellement tous ces 18:00 19/20 : Journal régional 11:05 Les escapades de Petitrenaud
articles bradés ? Selon les leaders du secteur, 11:35 Médias, le magazine.
18:30 19/20 : Journal national 12:45 Superstructures.
il s'agirait des invendus des collections
19:00 Un jour à Roland 12:50 Fourchette et sac à dos.
passées. Mais comment ces produits 14:45 Je ne devrais pas être en vie
peuvent-il alimenter le marché, désormais 19:10 Zorro
15:40 Ventes privées : un marché de dupes.
colossal, du déstockage ? Il existerait en 19:35 Commissaire Brunetti 16:40 C politique
réalité un réseau caché de production au 21:10 Soir 3. 18:00 La traversée du miroir
rabais : de nombreuses marques 18:55 Echo-logis
fabriqueraient des articles de moins bonne 21:40 Tout le sport
19:25 Avis de sorties
qualité pour les vendre à des prix 21:50 Jeunes, seules, sans travail et déjà.... 19:35 Ventes privées : un marché de dupes
prétendument cassés. Sur Internet, en 23:45 L'ange exterminateur 20:30 Les enfants du goulag
boutique ou dans les centres de marques, en 01:15 Soir 3 21:25 Teum Teum
France, en Italie et jusqu'en Tunisie, Valérie 22:15 Casinos : la nouvelle donne
19h 35 Rouvière a enquêté

Dimanche 29 Mai 2011


EL MOUDJAHID

Page animée par Mourad Bouchemla


Détente 25

Mots CROISÉS
Nº 2805
Mots FLÉCHÉS Nº 2805
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

II
IMPERMEABLE
III —————————
EX. GRANDS PAYS
IV —————————
TELLE UN RENARD

V DIALECTE FERA LES GROS


CHINOIS COURS
————————— —————————
POLYNÉSIEN NON CUIT
VI —————————
TRAVAIL DE —————————
JOAILLERIE CERCLE TANGENT
VII

VIII

IX
SOUVERAIN DÉCÉDÉE
DÉCHU —————————
X ————————— CHAUME
EN SALLE —————————
————————— POINTE
FOYERS MÉCHANTE
Définitions POSSESSIF RÉGIMENT PARTIE
————————— DE COMBAT
HORIZONTALEMENT ————————— SURFACE —————————
I- Marsupiaux. II-Héros de troie - ————————— PRATIQUE
Préfixe pour l’Angleterre. III- Celui de la TAS ROBE INDIENNE RELIGIEUSE

main est l’ultime élégance - Pâtisserie. IV PÊCHER


OBSCUR
————————— —————————
Greffa - Croit tout. V - Mémoire VIN D’ITALIE OBSERVA
—————————
informatique - Creuser sa tête. VI- Joue ARCHIPEL DE —————————
POLYNÉSIE
seul. VII- Répétition - Fils d’issaac. VIII - TITRE ANGLAIS
Unité roumaine - Ville de fouilles - En DOIT ÊTRE REMIS
cause. IX - Cravate souple. X- Forme
—————————
d’avoir - Puis récolteras.
VERTICALEMENT PERSONNEL
1- Compositeur Allemand - Bien EN ROSE PLUS
féminine. 2- Fruit exotique - Coule de BELLE
—————————
source . 3- Qui revient sans arrêt. 4- Fit du SE DIT AVANT
TOUT
mal - Article - Génie. 5- Plante vivace des —————————
HOUSSES
forêts. 6- En bas - Issus - Petit avion. 7- AMÉRICAIN
Armée. 8- Bâtiment religieux - En mer. 9- —————————
D’europe de l’est - Plat créole. 10- Au- DOMICILIÉES
dessus de la valeur. —————————
PASSE ET REPASSE

Grille Mot CACHÉ


SOLUTION DES MOTS CROISES

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Nº 2805
1 W A L L A B I E S
2 E N E E A N G L O 3. Rabacheur 33. Eplucheur 15. Vocation E F I N I S S E U R E X C R E T E U R C
3 B A I S E F L A N 6. Orobanche 34. Mildiousé 20. Stripping R B R E V I A I R E D E R M A T O S E O
4 E N T A N A I V E 11. Sardonique 35. Dangereux A A S P H Y X I E H I V O I L E T T E R
22. Maraudeur
12. Boycotteur 36. Diverties
5 R A M P E N S E R 23. Subsister B S E M I T I Q U E S O B R E M E N T O
13. Incontrôlé 37. Salamalec
6 S O L I S T E E 24. Inconsolé A S B I S N N O I T A C O V O S C S D B
14. Surhausser 38. Aliénées
7 E T E R E S A U 25. Hôtel-dieu C A O N U G N I P P I R T S C A R U R A
16. Salicylate 39. Tasmanie
8 L E I O U R C S 17. Crétinisme 40. Betterave 27. Récupérer H R Y C R R U E D U A R A M U L E R O N
9 L A V A L L I E R E 18. Surchauffe 41. Maquiller 29. Habillage E D C O H R E T S I S B U S P I T C L C
10 E U S E M E R A S 19. Drolatique 42. Altimètre
30. Parallaxe U O O N A E L O S N O C N I I C I H A H
21. Cupidité 43. Tessiture
SOLUTION DES MOTS FLECHES 1. Finisseur R N T T U U E I D L E T O H D Y N A T E
26. Nord-Ouest 7. Asphyxie
2. Excréteur
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 28. Véridique 8. Voilette N I T R S R E R E P U C E R I L I U I V
31. Retenues 9. Sémitique 4. Bréviaire
I O Q E O S E G A L L I B A H T A S F Q E
W A T E R P R O F F
32. Sonnaille 10. Sobrement 5. Dermatose
II U R S S R U S E E R U U L E E X A L L A R A P E T M F U R

III M A O R I C R U D E R E R C S E U N E T E R A E E E E I
IV S E R T I S S U R E
Plante ayant l’apprence O S O N N A I L L E E P L U C H E U R D
V A E E T E U L E d’un oursin. U M I L D I O U S E D A N G E R E U X I
VI A R E D A R D E D I V E R T I E S S A L A M A L E C Q
VII A S T I V I T U S A L I E N E E S C T T A S M A N I E U

SOLUTION N° 2804 EBULLIOMETRE


VIII M A R Q U I S E S T B E T T E R A V E M A Q U I L L E R E
IX A R E U E T U I S U A L T I M E T R E T E S S I T U R E S
X S I S E S E R R E

Dimanche 29 Mai 2011


30
Sports EL MOUDJAHID

ENTRETIEN AVEC HADJ ADLÈNE


“Je vois bien la
sélection faire
sensation au Maroc” le terrain. Ça sera comme on dit, le monde attend et espère, pour le
Hadj Adlène que les très serré tactiquement sur le ter- bien de notre Equipe nationale et
médias qualifiaient rain. Les deux coaches savent à de notre football. L’Algérie doit
de renard des quoi s’en tenir. être présente dans les grands ren-
■ D’après-vous, l’EN est-elle dez-vous du football mondial ou
surfaces, pour avoir capable d’aller chercher la vic- continental. Les supporters que
été durant sa riche toire en terres marocaines, nous sommes de l’EN y avons
comme le veut le sélectionneur pris goût, depuis le retour au pre-
carrière l’un des national, Abdelhak mier plan des Verts.
attaquants les plus Benchikha ? ■ Si l’on se réfère à vos pro- Ph. D. R.
Comme tout le monde le sait, pos, les Verts ont donc les
redoutables du il s’agira d’un match très impor- moyens de réaliser l’objectif du jeu et de la cohésion, ils nous Nos joueurs doivent garder une
championnat tant, car toute contre-performan- auquel ils sont assignés pour ce sont supérieurs. Cela dit, l’EN a concentration maximale. Si l’EN
ce, pour l’une ou l’autre des deux match contre le Maroc… aussi ses atouts et Benchikha à parvient aussi à imposer son ryth-
national, est un formations, sera synonyme prati- Oui, tout-à-fait ! Je pense sous la main des joueurs de qua- me, elle pourra gérer convenable-
attaquant racé et quement d’élimination de la pro- qu’on a les moyens de faire lité, aussi bons sur le plan tech- ment la partie.
chaine phase finale de la CAN quelque chose d’intéressant pour nique que celui de l’engagement. ■ Croyez-vous que
souvent décisif dans 2012. Pour le Maroc tout comme ce match-là. Avec la mobilisation Benchikha pourra préparer au
■ De votre point de vue,
les performances de pour l’Algérie qui totalise le de tous et un total engagement comment devrait procéder mieux l’équipe, en raison du
même nombre de points au sein des joueurs, tout est possible. Le fait qu’il ne peut disposer de
son équipe avec une du groupe «D», au même titre mental et la préparation psycho- l’EN pour réussir son pari à
l’ensemble de ses éléments en
Marrakech ?
efficacité que lui que le Centrafrique et la logique sont des aspects très
C’est difficile à dire et cela est même temps, durant le stage en
Tanzanie, il s’agira de remporter importants dans ce type de Espagne ?
enviaient nombre de les trois points de la victoire pour confrontation derby. Je crois que du ressort du staff technique des
Que voulez-vous, il fera avec
Verts dirigé par Benchikha.
ses pairs des autres s’assurer dans une grande pro- sur ce plan, nos capés sont bien
Personnellement, j’imagine comme il l’a lui-même affirmé.
portion, une participation à la armés et seront près à livrer Le groupe sera au complet d’ici
clubs. prochaine Coupe d’Afrique des bataille sur le terrain. Benchikha qu’en plus du capital expérience
le 30 mai, soit au moins 5 jours
Nations. A mon sens, l’EN a un a la chance de disposer de dont dispose les Verts, qu’il fau-
dra savoir exploiter, sur le plan avant la rencontre. Vous savez,

P lusieurs fois meilleur petit avantage sur le Maroc, du joueurs cadres, qui ont une on est en fin de saison, sur le plan
buteur du championnat, il a fait de l’avoir battu lors de la influence positive sur le groupe technique, l’équipe doit être bien
en place, bien présente dans le physique, on ne veut que du
eu le privilège de porter les manche aller à Annaba, il y a un et sont animés d’une motivation maintien de la forme et de la fraî-
couleurs de deux grands clubs du peu plus de deux mois de cela. et d’une détermination telle que combat au milieu du terrain afin
d’empêcher les Marocains de cheur physique des joueurs. Le
pays, l’USMA et la JSK, avec C’est comme on dit un avantage cela ne pourra que déteindre plus important résidera dans la
lesquels il a connu une pleine psychologique dont pourront tirer positivement sur le reste du grou- développer leurs actions offen-
sives. Pour cela, la récupération mise en place tactique et là, je
réussite. Il a aussi porté les cou- bénéfice nos joueurs. Nous avons pe. Là, je voudrais rajouter un pense qu’il n’y aura pas de pro-
leurs de la sélection nationale, aussi d’autres avantages, dont il autre point important et qui rapide du ballon et sa bonne
conservation, auront toute leur blème, puisque 5 jours suffiront à
même si son passage a été faudra en profiter… tombe à pic pour ce match face Benchikha pour établir avec les
quelque peu éphémère malgré ■ Tels que quoi ? au Maroc. importance. Nos joueurs doivent
priver les attaquants adverses de joueurs l’organisation de jeu
son talent et ses qualités cer- Ce que je veux dire, c’est que ■ Allez-y… qu’il préconise pour ce match
taines. Très au fait de l’actualité l’EN a un vécu récent des grands Le fait que la sélection natio- ballons et cela passera par un contre le Maroc. Il procèdera par
footballistique national, consul- rendez-vous, avec les matches nale enregistre le retour d’élé- milieu de terrain fort. Les joueurs un travail de préparation indivi-
tant à la radio et à la télévision par exemple contre l’Egypte, au ments importants qui constituent doivent être solide et prêts men- duel et collectif, lors du micro-
nationale, lorsqu’on lui fait Caire ou à Oum Dourman, avec l’ossature du onze national, tels talement, pour garder leur sang- cycle qui se déroule en Espagne.
appel, il prépare aussi un diplôme des matches à enjeu et à très forte les Ziani, Matmour, Bougherra et froid, en toutes circonstances. Ce Je suppose qu’il demandera aux
d’entraîneur. En ancien footbal- pression. Il y a aussi, les partici- Kadir, est une excellente chose. match se jouera aussi sur les joueurs de s’appliquer et de faire
leur avisé, il nous donne son avis pations à la CAN et à la Coupe du Ils seront d’un apport certain à nerfs, on risque de les provoquer en sorte de commettre un mini-
sur le prochain important rendez- Monde 2010. Nos joueurs sont l’équipe, de part leurs qualités afin de leur faire perdre leur mum de fautes, car à ce niveau-
vous du 4 juin prochain, qui verra donc rompus à ce genre de ren- reconnues, leur expérience et leur concentration. Il ne faudra sur- là, ça se paye cash. Avec la même
les Verts donner la réplique aux contres où le résultat prime, par- poids dans l’équipe. Benchikha tout pas tomber dans le piège, détermination qui les a caractéri-
Lions de l’Atlas. fois pour espérer avancer et pas- aura l’embarras du choix pour mais rester zen et bien concentrés sé au match aller à Annaba, nos
■ Que pensez-vous du pro- ser à l’étape supérieure. Ils ne composer son onze, c’est impor- sur sa mission, en veillant au res- joueurs ont les moyens et sont
chain match de l’EN face au doivent surtout pas oublier, que tant qu’il puisse disposer de solu- pect des consignes de l’entraî- capables de revenir avec un bon
Maroc ? l’Algérie est mondialiste et qu’ils tions. Le Maroc dispose d’une neur, jusqu’au bout. On doit res- résultat du Maroc.
C’est une rencontre qui s’an- sont des Mondialistes pour la bonne et solide équipe. Il jouera ter bien en bloc pour réduire les Personnellement, je crois en eux,
nonce des plus difficiles pour les plupart d’entre eux. Le vécu est chez lui et devant son public, il espaces, procéder par contres et en Benchikha et à son staff. On
deux équipes, notamment de part très important dans le football, faudra être donc costaud pour tenter de les prendre à défaut à la fait confiance aux Verts, comme
son enjeu et son caractère derby. pour qui sait le fructifier, surtout être en mesure de le contrecarrer moindre occasion. Le collectif on dit. Sauf catastrophe, car ce
Du fait que deux solides sélec- pour des matches pareils. Pour afin de réussir à arracher le doit être présent. L’équipe ne doit genre de matches est des plus
tions se donneront la réplique, notre équipe, il s’agira surtout meilleur résultat possible là-bas. pas se retrancher derrière et subir imprévisibles, je vois bien la
souvent la différence se fait sur d’éviter de perdre. Soit on obtient Nous avons bien vu la seconde le jeu. On doit jouer haut et ne sélection faire sensation au
des détails dans ce genre de ren- un match nul et on restera tou- période fournie par les Marocains pas les laisser jouer, car ils dispo- Maroc. C’est ce que tout le
contres. Il faudra s’attendre à une jours en course, mieux encore, si à Annaba. Ils ont eu la maîtrise sent d’éléments de qualité rom- monde espère, moi en premier.
vraie bataille, entre les deux nous gagnons, on fera un grand du jeu et se sont créés certaines pus aux grands rendez-vous, qui Mohamed-Amine Azzouz
équipes, sportivement parlant sur pas vers la qualification, que tout occasions franches. Sur le plan peuvent faire mal, à tout moment.

Publicité

Dimanche 29 Mai 2011


EL MOUDJAHID
Sports 31

SÉLECTION OLYMPIQUE Ligue 1 Professionnelle


ASO 2 – CRB 1

Parcours honorable toutes


Le match a tenu
ses promesses !
des Verts L’ ASO Chlef et le Chabab de Belouizdad se sont
livrés vendredi dernier une vraie bataille, à
l’occasion de leur confrontation au sommet et
très attendue par ailleurs par les galeries des deux clubs,
Mohamed mais aussi par les amateurs de la balle ronde nationale.
En effet, le leader incontestable de la Ligue 1
Raouraoua, avouait Professionnelle, l’ASO drivé d’une main de maitre par
un soir de janvier à Meziane Ighil, qu’on ne présente plus croisait en la
circonstance une formidable équipe du CRB, qui occupe la
Khartoum au seconde place après une série remarquable de 12 matches
sans défaite avec 4 victoires consécutives lors de ses
Soudan avoir été dernières sorties. L’enjeu était de taille de part et d’autre
séduit, à juste titre, donc.
Pour l’équipe chère au président Abdelkrim Medouar, il
par la sélection s’agissait de remporter les 3 points de la victoire afin
d’accentuer son avance de 6 points sur le Chabab et
olympique qui venait l’amener à 9 points, afin de se mettre à l’abri du retour de
alors de remporter, ce dernier, qui en cas de victoire de sa part reviendrait à
seulement 3 points des Chélifiens, même si ces derniers
non sans brio, le comptent encore un match en retard. L’opposition
s’annonçait donc des plus acharnées entre deux formations
tournoi de hyper motivées par l’enjeu et qui affichent cette saison
Casablanca. d’excellentes dispositions.
Le match s’est déroulé devant une assistance record au
stade Ahmed-Boumezrag, dans une ambiance bon enfant et

L’ équipe coachée
Azeddine Aït Djoudi a fait
son bonhomme de chemin
depuis. Placés dans le bon couloir
dans ces éliminatoires aux JO de
par chaque prestation, même insignifian-
te soit-elle, au sérieux, même s’il y a
déjà du bon à retenir, ne serait-ce que
dans les deux buts marqués. C’est en
de s’imposer par un score large à l’al-
ler. Ceci lui assurera une option sur la
qualification au moment d’aborder le
match retour. Aït Djoudi qui sait tout
des grands jours. Sur le terrain, il a tenu aussi ses
promesses, grâce à la bonne prestation fournie de part et
d’autre. Certes, les débats furent très serrés notamment sur
le plan tactique et celui de l’engagement physique. L’ASO
fait de là que réside la force de cette ça, s’affaire déjà à préparer son équi-
Londres, les U23 ne comptent pas équipe. En plus du calme olympien pe en perspective. Il est allé jusqu’à a pris le jeu à son compte, mais le CRB était très bien en
s’arrêter en si bon chemin. Pour ce qui prévaut au sein du groupe, il y a entrer en conflit avec certains prési- place, grâce a la bonne disposition des joueurs sur le
faire, le sélectionneur multiplie les derrière une volonté de fer de réussir dents de club en raison de la multipli- terrain. Il faut dire qu’en fin tacticien le coach argentin du
stages bloqués et les matches d’oppo- quelque chose de bien qui s’alignerait cation des stages, ce qui fait qu’ils ne Chabab a mis en place un plan de jeu pour son team, qui a
sitions de manière à donner à peaufi- à cette dynamique de succès qui avait peuvent bénéficier à leur guise des beaucoup gêné l’équipe hôte. Il y avait pour elle très peu
ner la préparation et travailler — à la engendré la double qualification des services de leurs joueurs. Mais d’espaces, puisque les camarades de Meghout ont serré les
perfection ? — les automatismes qui A à la CAN et le Mondial 2010. C’est comme c’est pour une cause « natio- lignes et bloqué toutes les issues, ce qui a rendu la tâche
sont déjà perceptibles, il faut le dire, du moins l’objectif assigné au staff nale », Aït Djoudi se permet de les des camarades de Zaoui, des plus ardues.
dans le jeu de l’équipe, ce qui est du technique qui fait donc en sorte de retenir pour de longues périodes, La rencontre a été très intense, avec un jeu plaisant des
reste normal, du fait que les sélec- mettre tous les moyens de son côté, comme c’est le cas en ce moment. La deux côtés. Le Chabab s’est montré vraiment solide et
tionnés jouent ensemble depuis près allant des stages illimités, à la sélec- FAF, de son côté, lui assure le soutien difficile à manier, face à un onze chélifien galvanisé par ses
d’un an maintenant. Avant-hier enco- tion des talents nés à l’étranger, pour dont il a besoin. A la Fédération, on milliers de supporters, qui n’ont cessé de donner de la voix
re, Azzeddine Aït Djoudi a convié la mener à bien la mission. Le match du sait que cette équipe pourrait consti- pour le pousser vers la victoire. Il a fallut attendre la 81’ de
sélection militaire qui prépare de son 3 juin face à la Zambie s’annonce tuer le réservoir des A. Le talent y est, jeu pour voir les Chélifiens ouvrir la marque sur une jolie
côté le Mondial de la discipline au d’ores et déjà important pour ne pas en tout cas. Avec un suivi régulier, tête de Mellouli sur un centre impeccable du maestro
Brésil, pour une joute amicale. Le dire décisif. L’affirmer ce serait cette équipe ira à Londres et survivra Djediat. Il a suffi d’une seule hésitation de la défense
résultat n’a pas trop plu au sélection- occulter le match retour, mais la à l’après 2012. bélouizdadie pour voir les filets du prometteur et
neur olympien qui semble prendre bande à Aït Djoudi sait l’importance Amar Benrabah courageux jeune portier du CRB se secouer.
Alors que les locaux croyaient avoir réussi l’essentiel,
voilà que leurs antagonistes, piqués dans leur amour-
propre après tant d’efforts fournis, s’en vont réagir de fort
Aït Djoudi animera belle manière en parvenant contre toute attente à revenir à
la marque sur un coup de boutoir de l’inamovible Rebih,
qui a vu son coup franc direct légèrement dévié dans sa
aujourd’hui une trajectoire par un défenseur chélifien, mourir au fond des
filets de Ghalem (86’).

conférence de presse La joie était indescriptible côté Chabab, mais elle fot de
courte durée puisque le referee Bouster accordera dans le
temps additionnel, un penalty très sévère pour l’ASO, sur
Le sélectionneur de l'équipe nationale Olympique, Azzeddine Aït- une action d’Ali-Hadji, qui verra l’expulsion imméritée de
Djoudi, animera aujourd’hui à 10 h30 une conférence de presse au Herida. L’attaquant de l’ASO se charge lui même de son
centre de presse de l'OCO Mohamed-Boudiaf (Stade du 5-juillet) exécution avec succès, donnant une précieuse victoire aux
d'Alger. siens, leur permettant de faire un grand pas vers le titre,
Lors de son cycle préparatoire, l'équipe nationale olympique a qu’ils mériteraient amplement de glaner cette, au vue de la
disputé la semaine dernière une double confrontation face au Sénégal. formidable saison qu’ils sont en train d’accomplir. Pour sa
Les coéquipiers de Farid Daoud ont fait match nul (0-0) avant de part, le Chabab privé pour sa part en début de rencontre
s'incliner sur le score de 2 à 1. d’un penalty suite au fauchage de Slimani, n’a rien à se
L'Algérie affrontera la Zambie pour le compte du 3e tour reprocher et les fans bélouizdadis peuvent-être fiers de leur
qualificatif aux JO 2012 de Londres. équipe, qui leur a fait honneur et la seconde place qu’il
Le match aller aura lieu le 3 juin prochain au stade de 20-Août occupe n’est pas du tout usurpée. Bravo pour les deux
1955 à Alger, alors que celui de retour est prévu le 18 juin prochain à équipes.
Nchanga stadium de Chingola. Mohamed-Amine Azzouz

Publicité

Dimanche 29 Mai 2011


Pétrole Monnaie
Le Brent L'euro
à 115.05 à 1.432
dollars
le baril dollar

D E R N I E R E S
SOMMET DU G8 CÉRÉMONIE D'INVESTITURE
DU PRÉSIDENT NIGÉRIAN
La Déclaration de M. Ziari représente
Deauville, un soutien aux le Président Bouteflika
Le président de
pays arabes et africains l'Assemblée populaire natio-
nale (APN), M. Abdelaziz
Ziari, représentera aujour-
d’hui à Abuja le Pré-sident
de la République, M.
Abdelaziz Bouteflika, à la
cérémonie d'investiture du
Président nigérian, M.
Goodluck Jonathan, élu le 16
avril dernier.
M. Ziari, a indiqué hier un
communiqué de
l'Assemblée, remettra un
message du Président
Bouteflika au Président nigé-
rian élu, le félicitant pour la
confiance dont il a été inves-
ti et lui souhaitant plein succès dans sa mission en vue de conduire
le peuple nigérian vers le progrès et la prospérité. Dans son messa-
ge, le Président Bouteflika réaffirme également les efforts soutenus
de l'Algérie pour faire des relations algéro-nigérianes «un modèle
de coopération interafricaine d'autant que les deux pays sont liés
par d'excellentes relations politiques et économiques concrétisées à
travers une concertation continue et une coordination sur les ques-
tions liées au continent et les projets économiques communs».
son histoire une déclaration conditions qui le favorisent a figuré

L e 37e sommet des chefs


d’Etat et de gouvernement
des pays membres du G8, a
été couronné par l'adoption de "la
Déclaration du G8 de Deauville",
conjointe avec des chefs d'Etat et de
gouvernement africains, présents
aux séances élargies du sommet à
l'invitation de la présidence françai-
également parmi les préoccupations
des pays membres du G8 qui ont
exprimé leur volonté d’œuvrer en
commun" pour éradiquer cette
DES MILLIERS DE PERSONNES DANS
qui envisage des soutiens aux pays se, dont le Président de la menace "dans le plein respect du LES RUES DE PARIS
arabes et africains, et reconnaît le République M. Abdelaziz droit international" et annoncé le
rôle des gouvernements sur le déve-
loppement et la réglementation de
Bouteflika.
Les pays du G8 ont déclaré "faire
preuve, à l’avenir, d’encore plus de
lancement prochain du Forum mon-
dial de lutte contre le terrorisme
pour consolider le consensus inter-
«Halte à la xénophobie
l'Internet.
Le G8 a ainsi décidé de "lancer un
partenariat de long terme" appelé
transparence dans le suivi de leurs
engagements respectifs en faveur
du développement, de la paix, de la
national de lutte contre ce phéno-
mène transfrontalier.
Toujours au volet sécurité, les
de l’Etat ! »
"Partenariat de Deauville", avec
l'Egypte et la Tunisie, qui avaient sécurité", avec d'importantes aides membres du G8 ont soutenu le plan son côté, «consterné» par le trai-
récemment vu le départ de leurs
anciens dirigeants suite aux mouve-
ments sociaux nationaux et dont les
nouveaux Premiers ministres ont
économiques de la part des huit
puissances aux pays africains. Sur
la question du processus de paix au
Proche-Orient, les membres du G8
d’action et la déclaration politique,
adoptés au début du mois de mai à
Paris par les ministres de l’Intérieur
du G8 et des pays concernés par le
D es milliers de personnes
sont descendues hier dans
les rues de Paris pour
manifester contre la politique
d’immigration du gouvernement
tement «inhumain» et «raciste»
dont ont fait l’objet ses compa-
triotes, à leur arrivée dans
l’Hexagone.
été invités au sommet. Lors d’une ont appelé "instamment" Israël et trafic de drogue, dont l’Algérie. Le
l’Autorité palestinienne à reprendre thème de l’Internet, nouveau sujet français et pour la régularisation «Cette marche nous permet de
conférence de presse au terme de ce réitérer nos appels à un traite-
rendez-vous mondial, le président des négociations de fond dans l’ob- abordé pour la première fois dans le des sans-papiers, a-t-on constaté.
français Nicolas Sarkozy a confir- jectif de conclure un accord-cadre cadre du G8, a occupé aussi un Répondant à l’appel lancé par ment digne de ces nouveaux
mé que les pays membres du G8 sur les questions du statut final et paragraphe important dans la décla- le Collectif national «D’ailleurs migrants ayant quitté clandesti-
s'engagent à accorder une aide sub- exprimé leur soutien à la récente ration en reconnaissant le rôle des nous sommes d’ici", les mani- nement un pays en pleine muta-
stantielle aux mouvements de proposition américaine de gouvernements dans le développe- festants brandissaient des pan- tion et à une régularisation de
réformes engagés dans les pays reprendre ces négociations sur la ment et la réglementation de cartes sur lesquelles on pouvait leur situation administrative», a-
arabes. Concernant l'Afrique, le G8 base des lignes de 1967. La lutte l'Internet. notamment lire : «Halte à la t-il ajouté.
a cosigné pour la première fois dans contre le terrorisme et contre les xénophobie de l’Etat», «Un Selon un membre du Collectif
raciste est quelqu’un qui se "D’ailleurs nous sommes d’ici",
PIERRE LELLOUCHE ET JEAN-PIERRE RAFFARIN DEMAIN trompe de colère», «Oui au droit des marches similaires ont eu
au vote des étrangers» et lieu au même moment dans plus
À ALGER «Racisme = tolérance zéro». de 50 départements de France où
Le long du parcours qu’ils ont des collectifs régionaux ont été
De grands dossiers à finaliser emprunté, de
Rochechouart à place de la
Barbès mis sur pied.
Ces marches couronnent une
Le secrétaire d’Etat français ront plus de 540 PME des deux République, les marcheurs scan- semaine antiracisme pour dénon-
chargé du Commerce extérieur, pays. daient des mots d’ordre fusti- cer la politique d’immigration du
Pierre Lellouche, accompagnera M. Ce forum est organisé par le geant la politique d’immigration gouvernement et exiger une
Jean-Pierre Raffarin, ancien ministère algérien du Commerce et prônée par le gouvernement. «A régularisation des sans-papiers.
Premier ministre et conseiller du l'Agence française pour le dévelop- la 1re, à la 2e, à la 3e génération, on Elles interviennent à l’appel du
président Sarkozy, dans une visite pement international des entreprises s’en fout. On est chez nous", Collectif «D’ailleurs nous
prévue demain et après-demain à Ubifrance. En marge de cette mani- "Sarkozy, Le Pen, Guéant : sommes d’ici», auquel ont déjà
Alger. Une visite qui se veut une festation économique, les respon- Même politique" et "Ni répondu des dizaines de partis,
occasion pour renforcer les relations sable français auront des entretiens Charters, Ni Karchers", criaient- d’organisations syndicales, de
économiques entre les deux pays. avec le ministre des Finances, Karim ils. salariés, d’enseignants, de
Selon le service de communication Djoudi, à l’issue desquels il sera Pour le président d’honneur magistrats, d’avocats, d’étu-
de son département, M. Lellouche procédé à la signature d’un ''pacte diants et de lycéens, en plus
souhaite y ''réaffirmer la volonté du d’actionnaires'' AXA-FNI-BEA du Mouvement contre le racisme
et pour l’amitié entre les peuples d’une centaine d’associations
gouvernement de poursuivre le ren- (Banque extérieure d’Algérie). nationales et locales, des élus
forcement des relations écono- S’agissant du dossier Renault, une (Mrap), Mouloud Aounit, il y a,
en France, «non seulement une locaux, des députés et des parle-
miques et commerciales franco- autre réunion-bilan entre les deux mentaires européens.
algériennes, dans la continuité des parties. Les entretiens porteront éga- lepénisation des esprits, mais
premiers résultats très positifs de la lement sur les autres dossiers de aussi une lepénisation des Présenté sous le slogan "Ni
mission menée par M. Raffarin à la coopération en cours de discussions. valeurs de la République». Charter, Ni Karcher", l’appel du
demande du président Sarkozy''. A la faveur de ce La visite de la délégation française sera également mise «Devant le danger que représen- collectif a été lancé en novembre
déplacement, deux accords de partenariat entre entre- à profit pour la présentation, lors d’une séance de tra- te la montée du Front national 2010 pour dénoncer «la poursui-
prises françaises et algériennes seront signés dans le vail avec le ministre de la Poste et des TIC, M. Moussa (extrême droite), notamment te de l’offensive du chef de
domaine des assurances et dans la production de verre Benhamadi, de trois nouveaux projets de partenariat avec les dernières cantonales, on l’Etat, du gouvernement et de la
(accord Saint-Gobain/Alver), a indiqué la même sour- dans le secteur des TIC. a l’impression que les vannes ont majorité qui les soutient, contre
ce. Ces accords sont retenus dans le cadre des 12 grands Ceux-ci portent sur un accord entre Alcatel Lucent été lâchées : le pas a été franchi les étrangers en s’en prenant
dossiers dont avaient été chargés MM. Raffarin et le et la Technopole de Sidi Abdellah sur la licence de qua- entre les deux lepénisations et ce désormais aux immigrés en
ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de trième génération (4G), entre France Télécom - Algérie sont maintenant les ministres de situation régulière et aux deman-
l’investissement, Mohamed Benmeradi. Ils portent sur Télécom et Mobilis, et entre la Banque Postale et deurs d’asile».
les investissements en Algérie, notamment des groupes Algérie Poste. M. Lellouche, selon son département, la République qui tiennent des
propos d’incitation au racisme», Le Collectif a décidé de faire
Renault, Saint-Gobain, Cristal Union, Sanofi-Aventis et inaugurera également durant sa visite de travail en de l’appel une pétition nationale
Lafarge. La délégation française participera, aux côtés Algérie, la dernière rame du tramway d’Alger, la 1.200e a-t-il déclaré à l’APS.
Un représentant des nouveaux à faire signer par le plus grand
de M. Benmeradi et du ministre du Commerce, rame produite par l’usine Alstom de La Rochelle, et nombre de personnes possible.
Mustapha Benbada, à la cérémonie d’inauguration du assistera aux premiers essais techniques du métro migrants tunisiens en France,
Forum de partenariat France-Algérie auquel participe- d’Alger. Abdelkader Beji, s’est dit, de