Vous êtes sur la page 1sur 52

Avant­propos

La langue Amazigh a de tout temps suscité un engouement populaire. Aujourd’hui, bien des chercheurs sont parvenus à des résultats qui démontrent la richesse linguistique de cette langue dans les domaines, non seulement de la littérature, mais aussi scientifique.

Le présent ouvrage est le résultat de longues et pénibles investigations opérées auprès de personnes âgées, pour la plupart illettrées mais non ignorantes, comme beaucoup le penserait. Nous nous sommes, surtout, rapprochés de vieilles femmes, celles­là même qui sont restées naturelles car non imprégnées ni de la culture occidentale ni de la culture orientale.

Au hasard d’une discussion à laquelle on prête tout le sérieux nécessaire ou en les sollicitant pour tel ou tel autre sujet, on est parvenu à l’essentiel qui nous permet de confectionner ce modeste ouvrage. Il y a aussi la façon de s’y prendre. Alors, il suffit de déclencher en elles l’intérêt qu’on y porte, pour que les souvenirs défilent; une multitude de noms, de faits et de choses resurgissent du passé pour renaître puis se transmettre de génération en génération ; ainsi la mémoire collective s’immortalise. Grâce à ces bibliothèques vivantes, énormément de choses ont été sauvées in­extrémis du gouffre de l’oubli.

Néanmoins, nous avons rencontré des réticences de la part d’autres personnes censées posséder un certain savoir dans ce domaine qui, malheureusement, l’ont emporté avec elles après leur trépas. Quoi qu’il en soit, nous estimons que la récolte est quelque peu fructueuse au vu du contenu de ce document qui

pourra aider à l’avenir à son enrichissement. Pour notre part et malgré les aléas et les insuffisances que le lecteur pourra à constater, nous envisageons une amélioration future de ce lexique.

La langue Amazigh recèle des richesses énormes, insoupçonnées, surtout dans le domaine des sciences de la nature, précisément la faune et la flore; elle possède aussi une très large connaissance et un lexique riche qui est très peu usité de nos jours.

Pour la plante, par exemple, nous avons procédé à son identification, selon le milieu dans lequel elle pousse, selon

aussi, sa saison, sa forme

déterminée, à savoir : culinaire, médicinale, fourragère etc. Mais là, n’est pas l’objet du présent recueil. La photo et/ou le dessin descriptif nous ont aussi servi comme support d’identification pour beaucoup d’espèces de plantes difficiles à transporter donc à conserver ainsi que pour les espèces

animales et autres, à confondre.

; de là, la vocation est

etc

Une pareille recherche exige une méthodologie qui consiste à classer ces définitions à partir de recoupements. Ceci dit, à partir d’une plante définie dans la langue Française, nous avons essayé de trouver l’équivalent en Tamazight. Et là, chose extraordinaire, nous nous trouvons, à plusieurs reprises, devant une multitude d’appellations. Ce phénomène est aussi valable pour les autres chapitres choisis dans ce lexique comme son titre l’indique.

Il apparaîtra, alors, dans ce recueil, beaucoup de mots qui sembleraient encombrants, du fait de leur caractère synonyme.

Cependant, cette diversité a un sens étymologique de description ou d’évolution de la nature, de la forme ou de la position dans laquelle elle évolue. Donc, cette pluralité de noms pour un même objet indique les divers cycles de changement. Cette différence existe en surface, mais en profondeur elle ne l’est pas. C’est une caractéristique d’une langue aspectuelle: on distingue une chose en fonction de l’importance qu’on lui attribue. L’exemple du Sureau noir illustre bien cette vérité et, bien sûr, on ne peut que se réjouir de posséder une langue aussi riche.

La communication revêt un caractère inné. Depuis toujours, l’image, le geste et la parole furent des modes d’expression, mais l’homme su tout au départ régler la première et la seconde qu’accrocher la troisième. C’est suite à des mutations physio­ logiques, les contraintes de survie et l’impérieuse nécessité d’identifier, que celles­ci ont amené une ingéniosité chez l’homme, passant du verbe à l’écrit. Ne dit­on pas que tous les peuples artistes et poètes ont eu de nombreuses productions de l’esprit avant de savoir écrire ?

Le peuple Amazigh su se créer ces mêmes productions. Les peintures rupestres au Tassili que nous retrouvons encore de nos jours attestent de cette ingéniosité avant son invention d’un alphabet, le Tifinagh. Lamentablement, cette écriture s’effaça chez la plupart des populations du Nord en raison des invasions successives de son domaine. Il ne lui restait presque plus que l’oralité transmise de père en fils, et surtout de mère en fille. La mémoire des hommes en gardait le dépôt, et c’est elle, le plus souvent, qui les a conservées depuis les ombres de l’histoire pour parvenir jusqu'à nous.

Cependant, il est impossible, de nos jours, de cerner les contours chronologiques du développement linguistique. Nous considérons, terre à terre, que chaque espèce a son langage et que chaque vibration émise est décodée par un même corps qu’elle traverse. Entre un son et sa signification, il y a une liaison préconstituée ; chaque catégorie de son a sa signification. Par expérience, les sons produisent en nous des prédispositions, comme si nous sommes programmés, pour accepter ou rejeter une idée, en fonction de la formule perçue. Cette approche se trouvera confirmée par l’analyse des symboles, par le biais de la phonologie; le signe étant arbitraire. Mais, pour ne pas dérouter le lecteur, nous en restons là.

En dépit des lacunes et des interpolations qui peuvent être relevées dans cet ouvrage, il y a également lieu de souligner ici les quelques autres difficultés rencontrées. Parfois, on ne trouve pas d’équivalents, en matière d’explications, que ce soit en langue Française ou en langue Amazigh. On citera, entre autres: A`gu n tgeΥΥen; A`ktun ;

TizeetΫin n wemcic; Lexlie n wemqeΫquΫ; Ifelfel n tagaΥ; Sersur­̧ini; K w erres­lalla; Si lme`ksa; TiΡebΫiyin (pour foulures) ; ̇iyana ; Aeya̮; QuΫas ; CendaquΫat ; Cerreg̮i

etc.

De même que nous avons compulsés des ouvrages élaborés par des chercheurs en langue et cultures amazighs comme le dictionnaire kabyle­français, sur les parlers des At Manguellat. Malgré ces secours, le dictionnaire de Dallet paraîtra à bien des égards insuffisant, mais l’incertitude qui règne encore sur nombre des points auxquels nous avons touché dans ce thème nous servira d’excuse.

Enfin, nous tenons à rendre un vibrant hommage à tous ceux qui, de près ou de loin, hommes et femmes, nous ont aidé, notamment L’Ëao Laemaôa n At Qadi. C’est grâce à ces inconnus pour les uns, ces honnis pour les autres, tous gardiens du temple des aïeux, que nous esquissons une jonction inter générations, ne serait­ce que par l’éveil des mémoires à travers cet inventaire épars, certes incomplet, mais nécessaire à la fixation d’un certain vocabulaire de la nature qui tend à s’éparpiller pour disparaître à jamais, du fait de réorientation de ressources de vie et du changement sociologique impliqués par l’avancée technologique universelle. Nous exprimons aussi notre gratitude à notre ami, feu MAMMA Hocine pour son apport en tous points de vue, notamment son soutien moral qui est des plus précieux.

La transcription adoptée, dans ce présent recueil, obéit à la convention orthographique arrêtée par la majorité des linguistes Amazigh actuels. Cependant, nous tenons à rappeler au lecteur, que dans tout les cas de figure, nous avons transcrit le mot sur sa base phonétique: une lettre égale un son, sauf dans le cas de tension où la consonne se double.

Omar KERDJA. Amar MEGHNEM.

Remarques:

1°) La vélar isation que nous considér ons de haute utilité, étant ce qu’elle r eprésente comme signifiant dans un mot pr ononcé en kabyle, nous avons

or ientations de l’INALCO, de la garder . Peut­êtr e un

jour l’occasion nous ser a donnée pour plaider son maintien. Nonobstant dans cet ouvr age, elle est représentée par un ‘w’ en exposant. 2°) Les mots suivis d’un astér isque, moins d’une dizaine, sont du domaine du néologisme pr oposé par nous.

jugé, en dépit des

A mon ami Hocine. C’est dans la douleur que j’écris ces brèves lignes pour te les dédier ce jour même (23 décembre 2005) où j’ai appris avec grand accablement ta disparition tragique. Une disparition subite due à l’inconscience qui, malheureusement, prend des proportions alarmantes avec des chauffards inconscients, inhumains et criminels.

Repose en paix, mon ami. Ta silhouette, surtout ta générosité et ta douceur sont à jamais gravées dans ma mémoire.

O. Kerdja.

Petit lexique des sciences de la nature.

 

AggaG

 

ALPHABET ­ AGEMMAY

 

w

`K

­ `Kwem

­K AnGi

Asekkil

 

Isem­is

 

Azal­is

 

Amedya

M

­Ma

­

A

 

­AGΫa

 

­A

 

­Amawal

 

AzenzaG

   

­M

     

eil

     

­Aeiwen

N

­Na

e

­

­ e

   

­N

B

     

­B

 

­Bibb

L

­La

­ AggaG

   

­L

             

Q

­Qil

B

 

­

­V

­Abzim

Q

w

­Qw

 

AzenzaG

   

­

   

­AnGi

BW,B w

 

­AnGi

 

­B

   

Ibwa neg Ib w a

G, g

­

Gar

­

   

­Ghou

             

G, g

­

Gw

C

 

Ca

­Ch

 

Cilmum

 

­

­

 

AnGi

Η

           

­Yeč

­Tch

­Ačamar

R

­Ra

­R

                 

D

­AggaG

­D

­

Adaynin

΍

­Rar

­RUfay

                 

D

 

­

­

Lmedwed

S

­Sa­Sa

­S

AzenzaG

   

Γ

 

­SUfay

̎

           

­I̮

 

­Sar

­Dar

T

 

­T

E

   

Ilem

 

­E

   

­Iles

 

­Ta

­

 

AggaG

F

   

­Fa

 

­F

   

­Ifri.

T

­Ta

­T

G

 

­Aggag

 

­G

 

­Aggur

 

AzenzaG

G

 

­

 

­G

 

­

Agaemir

͟Ά

­Tar

­TUfay

AzenzaG

   

Ţ

­Yeţ

­Ts

GW,G w

 

­AnGi

 

­AnGi

 

­As`gwen ; As`g w en

U

­UGlu

­Ou

̇

 

­Yeg

 

­Dj

 

­

Ajȩ̧i`g

X

­Xa

­Kh

H

 

­Ha

 

­ Rauque

 

­Hraw

X

w

­Xw

­Kh

͟͟͟͟΂

 

­

΂ a

 

­

 

­AΡerfi

 

(AnGi)

 

Guttural

 

W

­Wa

­W

I

 

­

T iGri

 

­I

 

­

Ilili

Y

­Ya

­Ya

J

   

­Ja

 

­J

 

­Inijel

Z

­Za

­Z

K

 

­Ka

 

­K

 

­

Ibki

Ο

­

Οar

­ZUfay

 

aggaG

   

K

 

­Ka

 

­K

   

Ame`ksa

Ž

­Yez

­DZ

­

 
   

azenzeG

 

Kw

 

­Kwem

 

­KanGi

 

­Ak w

 

­

Ta`k w essart .

­

Lemri

­

Imensi

­

Amendil

­

AqeΫdac

­Aq w Ϋab;Aq w eΫab.

­IGi

­AlG w em;Alg w em

­ Irden

­ IjiΫme̮

­Asawen

­Ta̮sa

­Inta

­ Itri

­ TaduΥ

­ Tideţ

­ Bururu

­ Axelxal

­Ax w eleņ .

­Tawla

­ Tayu`ga

­Tazitma

­ TaΠudla

­ Tirrežžaf

Petit lexique des sciences de la nature.

Poissons : Iselman.

Abusseau (nom donné à une espèce d’athérine argentée, sans doute…) : luizi (Mogador) Alose (Alosa) Ablag; cabel, ccabel (Agadir, Mogador). Aloses (petites…): acbuq (Mogador). Anchois : cΥun (Mogador). Anguille (grosse…de mer): zlem (Rabat).

Anguille (petite…vivant dans les affluents de l’Oued Dra) irimmel (Tlit).

Anguille ou Murène : tazelmeţ (pl : tizelmin). Anguille : nun, nnun. Auterelle : tefardust (Safi).

Bar (Morone labrax)

AquΫus ; Agarus.

Bar commun : asargal (Agadir, Mogador, Safi); sargan (Safi); tasargalt

(Agadir, Mogador).

Barbeau ou Barbot (Barbus)

Barbeau (gros poisson d’eau douce des Issaffen n tmazgha comme l’acif Abid [Ntifa]) : tigiΠt ; buqa (Mogador) ; burgar (Safi) ; petit barbeau sans barbillon : buqa (Rabat). Barre : tadinga (pl : tadingiwin) (Mogador). Bogue : ΡemΫu̮a (ﺽ) (Agadir, Mogador, Safi).

Butadra.

Bonite ou Pélamide (Pelamys)

Ingal ; Ilgel ; Asala; ilγel (irγel)

(Agadir) ; irγel + zaΫΫuq (Agadir, Mogador) ; tasergalt. (fort beau poisson qui se pêche à la traîne et dont les chleuhs sont très friands).

Cachalot

A`gelmum.

Calamar : Caurie : tazerruf (pl : tizerrufin).

Carpe

Centrisque ou Poisson trompette (Centriscus) Bumexyut n yil.

GuΫΫ n wasif ; gorr. GuΫΫ n yil

Chaboisseau

Chabot (Cottus gobio)

AcaΫuf.

Clarias d’Afrique (Clarias laticeps) Ware`kzer. Calmar ou Calamar Amermad; amermed + ifis (Agadir) ; ameremd

(Mogador).

Amawal amezyan n tusniwin n u`gama.

Congre : asiγaγ. (pl : isiγaγen) (Agadir, Mogador); siγaγ (Safi).

Courbines : iten (pl (Zenaga).

)

Colin

Ameclub.

Crabe (Homarus vulgaris) Taq w eΫjma; Tugtuγz amlal (creuse le sable); uqrica (Mogador) ; iγiΫdem lbΡaΫ ; kurzmaw (Rif) ; tabγaynuzt.

Crevette

Crocodile du Nil (Crocodylus niloticus) Azayez.

QayemΫun (Agadir); lqemΫun.(Mogador) .

Dragonnet ou Callionyme (Callionymus) Azellewlam. Dauphin commun (Delphinus delphis) AΠeffun (1) ; azayim (iziyamen)

(Agadir, Mogador).

Dorade ou Daurade (Chrysophrys)

A`gnanaz.

Dorade espagnole ou Salpe, Saupe : Taccalba; calba (de l’esp. Salpa). Daurade (Agadir) ; pagneau (Mogador) ; poisson rouge : azuggaγ. Daurade (petite…) tazna`gt (pl : taznagin) (Agadir, Mogador, Safi).

Ecrevisse de rivière (Astracus nobilis) TifiΫaeqest.

Espadon (Xiphias gladius)

Ise`gni.

Grondin :

Hippocampe (Hippocampus)

taγunja (Safi).

Gis n y il.

Homard : taΫuct (Agadir, Mogador, Safi).

Huître (Ostrea edulis)

(Mogador).

Wayel (idwayel) TamΡayt; lbdiεa

Langouste

Tamusrent ; azeffan (izeffanen) (Agadir, Mogador).

Loup de mer (Morone labrax)

Ηayil.

Loup, (poisson très abondant qui se pêche surtout au poulpe) : bucuk, bucawk (Safi).

Maquereau commun ou Bizet (Scomber scomber) UzeΫΫag ; azeΫΫuq

(Mogador) ; zeΫΫaq (Agadir).

Marsouin (Phocoena)

AqaΫus.

((1) A ne pas confondre avec Azeffun qui est Chalef multiflore (Elaeagnus multiflora).

Petit lexique des sciences de la nature.

Marsouin blanc : taεΫabt (pl : tiεaΫabin) (Agadir, Mogador) ; ̮nafeΫ (Rif). Méduse : mec­ixΫa̮ (Mogador). Merlan ?: taγyult (Agadir, Mogador).

Amawal amezyan n tusniwin n u`gama.

Pingouin (Alca torda)

AΡnalef.

Poisson blanc (SalmoPoisson (en général) Aslem; Islem; aslem (pl :

iselman). Raie ?: aγuri ; aγoΫi ; bu te`gra nelbhar ; ctΫa (Rif) ; [grosse raie] : lfjer

Merluche

Taflut.

(Agadir, Mogador).

Mérou

Busennan­bucuk.

Rascasse

Ag w enja ; arum (Safi).

Morue fraîche ou Cabillaud

AmΡaΫ; taγyut.

Requin­marsouin (Lamna)

Awqas azerwal.

Moule (Mytilus)

Ameccag; Tigri; Abeŗeglel.

Requin : lqars (Agadir, Mogador).

Moule (Trochocochlea sagottifera) : tafult (Agadir); tigrii (Agadir,

Mogador); ameccaε (pl. invariable.) (Rif).

Mollusque testacé

Morne sèche : baqlaw (Mogador).

Mulet ou Muge (Mugil)

Mulle ou Rouget (Mullus)

Mulle brun (Mullus fuscatus)

Murex (Murex brandarix) Abujil.

Ag w lal.

Aburi.

Tabu`kit.

Abu`kyaras.

Murène (Muraena) ̝̤̙̋̚Ρ̙; AsennuΫ; Tizlemt ; izlem (Agadir, Mogador) ;

tizlemt (pl: tizlam) (Mogador); tizlemt (pl: tizlemin) (Agadir).

Ombrine (petite…) : zemza (Safi).

Ombrine commune (Umbrina cirrhosa) (qui se capture à ligne de fond) :

Menqus ; azemzla ; azlemza ; azellemza ; azelmza (Agadir, Mogador) ; Lqurb (Casablanca) ; debdub (Safi). Orphie vulgaire (belone vulgaris): asekni (Mogador) ; isegni (Agadir,

Mogador).

Oursin comestible (Echinus esculentus) Amercac; Tikerrusin ; cwika (petite

épine) (Agadir, Mogador); guwayra (Safi).

Pagel commun (Pagellus erythrinus) AcbaΫus.

Palangre : mΠello (Rabat). Patelle ou Arapède : Maera; Ta`gelziwt ; tafult (Mogador) ; tig̮amt ou tiqdamt (Safi) ; tizar [pluriel] (Rif). Phoque : bğemri (Rif).

Pieuvre ou Poulpe commun (Octopus vulgaris) Tazaţ ; IqiΫni̮ ; azayez

(Agadir Mogador) ; azayiz (izuyaz) (Agadir, Mogador, Safi).

Roussette à grandes taches ou Chien de mer (Scyllium catulus) Aqjun n y il ;

amuc ; amocc ; bu­isker (Mogador) ; aydi n ğebΡaΫ (pl : i̮an…).

Roussette à petites taches (Scyllium canicula) Aydi n u`garaw*.

Sar: asaΫγi (Agadir); ccaΫγi (Mogador). Sardine: serayt, serayen, sserain (Mogador).

Sardine (Clupea sardina)

Sargue ou jeune sar:

Sargue ou sar adulte :

Saumon commun (Salmo solar)

Saumon des lacs (Salmo lacustris) AmellaΡ gemri̧.

Saupe: Ρallama (Rabat). Saurel: hrenga, haringa (Mogador, Safi). Scarabée: i`gliz.

Scare pourpré ou poisson­perroquet (Scarus purpurius) IfigeΫ; Ifider.

Seiche ou Sèche (Sepia) Talusi ; amremd + cabbit (Ξappit) [Rif] ; umazayz (mère du poulpe) (Safi). Seiche: Sole (Solea) ΂ut­Musa; Madas ; tislext (pl : tisleγin) (Agadir,

Mogador).

Syngnathus serpent de mer (Syngnathus acus) Asegnisfu n yil.

Tidlut.

Amnaßfi (Agadir, Mogador).

Sγaγi ; CcΫaγi (Mogador) ; caΫγu (Rif).

AmellaΡ.

Thon: atun; uton (Agadir, Mogador); lbayrun (Agadir, Mogador).

Thon blanc (Thynnus alalonga)

AbiΫun.

Thon brachyptère (Thynnus brachypterus) AbiΫunbac.

Torpille : tag w limt.

Truite (Trutta)

Veau marin : qΫaεben nemri. Vieille commune (poisson) : asekkur, askur (iskuran).

TabeΫbact.

Petit lexique des sciences de la nature.

Reptiles : Ibelê ekkac.

Caméléon commun (Chamaeleo vulgaris) Tata ; Tayu. Couleuvre de Montpellier (Malpolon Monspessulanus) Azrem.

Cobra d’Egypte (Naja haje)

AfigeΫ.

Fouette­queue (Uromastyx acanthinuus) Agezrem.

Grand sylvain (Limenitis populi)

Ahufiw.

Lézard ocellé (Lacerta lepida ou L. agilis) Amulab (pl : Imulab ; Imulaben) ;

taqlit (pl : tiqlitin).

Lézard d’Algérie (Psammodromus algius) Tazermemmuct.

Orvet ou Serpent de verre (Anguis fragilis) Aneccab.

Salamandre commune (Salamandra)

Scinque ocellé (Chalcides ocellatus)

Taydest ; Ti`gdest. TabellaΡ̤̙Ρt; TabelleΡluΡt

Tarente ou Gecko des murailles (Tarentola mauratanica) Tanejdemt n­lΡi̮ ;

Trinton de poiret (Molge) Ta`gdest b w aman (Ta`gdest n Waman). Tortue d’Hermann ou de terre (Testudo Hermannus) Ifker b w a`kal (Ifker n

Wa`kal) ; ifker (pl : ifkriwen).

Tortue verte (Chelonia mydas)

Ifker b w aman (Ifker n waman).

Tortue de mer : ikfar n djbhar (Rif) ; lefkrun (Mogador).

Vespertilion murin (Vespertilio murinus) Azugnennay; AmčuΫΫay .

Vipère aspic; serpent

tifiγΫa (pl : tifaγΫiwin).

Vipère à cornes (Cerastes cerastes) Amgel ; Tacelt .

Talafsa ; IfiγeΫ (pl : ifaγΫiwen) ; talkumayt ;

Amawal amezyan n tusniwin n u`gama.

Batr aciens : ijgamurda. *

Crapaud de Maurétanie (Bufo mauretanicus) Imejqelleb; AmqeΫquΫ­abaeli ;

alefsa (pl : ilefsiwen).

Grenouille terrestre ou rousse (Rana temporaria) AgeΫΫi (pl: IgeΫΫan) ; a`gru ;

uglu (Tazarin).

Genouille verte (Rana esculenta)

Aliga.

Rainette (Chiromantis xerampelina)

TamqeΫqaΫt. Rainette verte (Hyla arborea) Tétard

Lla­g w ergra; TamqeΫquΫ

TimqeΫqeΫt Aberdedduc (Pl : Iberdeddac).

* Néologisme composé ajgu d’où ajgu b w aerur, et du verbe amured (ramper).

Petit lexique des sciences de la nature.

Oiseaux : I`gv av (sing :A`gviv).

Aigle criard (Aquila clanga)

Aigle ravisseur ou fauve (Aquila fulva) Tamedda. Aigle de Verreaux (Aquila Vereauxi) I`gider.

Alouette du Sahara (Eremophila bilopha) Aqubae .

Alouette des bois (Alauda arborea)

̡ß̥̭̱̙̦).

Alouette huppée (Alauda cristata)

Amadine à collier (Amadina fasciata) UΫxu.

Autruche (Struthio camelus) Anhil.

Afalku (pl : Ifulka).

Tazegwaet ; aßmayun (pl :

Icibix.

Avocette (Recurvirostra avosetta)

Asnu ­ajewal.

Balbuzard pêcheur (Pandion halietus)

Buxatem.

Becasse (Scolopax)

Agbub.

Bécassine sourde (Gallinago gallinula) Bumexyut.

Bergeronnette printanière (Motacilla flava) Tabuzegrayezt ; tumsisi.

Bergeronnette grise (Motacilla alba)

Bouvreuil commun (Pyrrhula vulgaris) MerreΠ­biqes.

Bruant

Tabuzegrayezt n wasif.

AdeΫΫayis­agmumis; Agmumes

Bruant ortelan (Emberiza hortulana) Buse de montagne (Buteo oreophilus)

Aqelqul azegzaw.

Tasiwant.

Amawal amezyan n tusniwin n u`gama.

Cigogne blanche (Coconia ciconia ; C. alba) Abellirȩ ; aswo ; usw.

Cigogne d’Ethiopie (Cicogna abdimii)

Cingle plongeur (Cinclus cinclus aquaticus) A`gaman.

Colibri ou Oiseau­mouche (Trochilus) Ferrer.

Ajexbu̮.

Colombe

tatbirt.

Corbeau commun (Corvus corax) Ta`gerfa ; agaywar (pl : igaywaren) ;

taεaqqayit ; taΡaqqart + tagaywart (A. Atta) ; tayaywart (Todghout); tgaiwar (Ihahan).

Corbeau choucas (Corvus monedula) Takeeabt.

Corneille ou Corbeau­corneille (Corvus corone) Ičaečae ; jaΫfi.

Corrue des Abbés

Coucou­geai ou Oxylophe­geai (Toucan ?) (Clamator glandarius) Tikku`k. Courvite Isabelle (Cursorius Cursor) Tazlalayt. Cygne chanteur ou C. sauvage (Cygnus musicus ; C. ferus) Ardaf.

TazeΫΫawΫawt.

Echasse blanche (Himantopus himantopus) Ajaqwad b w aman. Effraie commune (Tyto alba ou T. affinia) AmieΫuf.

Emouchet :

Engoulevent à collier roux (Caprimulgus rufiocolis) Agyul g­i̮ (Agyul n y­i̮). Etourneau unicolore (Sturnus unicolore) AzeΫzuΫ ; azeluy (pl : izluyin).

zimuc ?

 

Lbaz

Caille (Coturnix) Taßemmant; Tibenb̮eΥ ; TibeΫdeffelt; TijiΫiţ (pl:TijiΫiwin) ; tazerkella.

Faucon lanier (Falco biarmicus) Faucon pèlerin (Falco peregrinus)

Abernin.

Faucon des rivages (Falco cleonorae) Taninna.

Canard sauvage (Anas bosches)

Abri`k Gemri̧.

Fauvette à tête noire (Sylvia atricapilla) Asaflaw ; TabutejΫiwt.

Canari ou Serin des Canaries (Serinus canaria) Akalaylus ; Awargud.

Calandre (Melanocorypha)

Taqubaet.

Chardonneret (Fringilla carduelis) Ameqnin ; Tazinant ; TimΫeqqemt (pl :

TimΫeqmin). Chevalier cul­blanc (Tringa ochropus) Adelman ; Abegnu. Chevêche commune (Athene noctua) Ti`gdeΥ. Chouette­épervière (Surnia funerea) Teeab ; TifigeΫt. Chouette hulotte ou Chat huant (Syrnium aluco) AcmuΫΫas ; tawokt (pl:

tiwoka).

Flamant rose (Phoenicopterus ruber­roseus) Bu̧amal.

Francolin vulgaire (Francolinus vulgaris) Ajelgabu.

Garde bœuf (couleur blanche)

Geai (Garrulus glandarius)

Asabwa. AceΫΫeqΫaq ; Ajagig.

Gélinotte des bois (Bonasa sylvestris) Butrida n tezgi.

Gobe­mouches (Muscicapa) Grande outarde (Ardeotis kori) Grimpereau (Certhia)

Gros­bec commun (Coccothrautes vulgaris) Abuf̮is.

Asaflu. Areddan. Amsitae; Centir ; Meckente̮.

Petit lexique des sciences de la nature.

Grive mauvis (Turdus mauvis)

Grive commune ou Merle­grive (Turdus musicus) Mergu­cenna*.

Amergu.

Grue cendrée (Grus grus) Grue des marais

Grue cendrée ( Grus grus) Grue des marais

Grue­paon (Balearica pavonina)

GaΫnuq.

AgeΫΫaw.

ButegΫist.

Guêpier méridional (Merops apiaster) AΡmam aeΫab; Ayamun; Awerwer. Guifette noire (Hydrochelidon nigra) Tifilellest n waman.

Amawal amezyan n tusniwin n u`gama.

Milan royal (Milvus milvus) Afalku A`geldi*. Moineau espagnol ou Alouette à gros bec (Ramphocorys clotbey) AΠiwec; IΠiwec. Moineau commun (Passer domesticus) Usu`ki ; tazukki. Moineau soulcie (Passer petronia) Izferki. Moineau friquet (Passer montanus) IΠiwci ; Ajerrij. Monticole bleu (Monticola solitarius) Amegwi.

Hibou ascalaphe (Otus ascalaphus) Bururu. Hirondelle rustique (Hirundo rustica) Tifilellest ; Tifirellest.

Mouette

Bufuck.

Hobereau commun (Falco subbuteo; Hypotriorchis subbuteo) ou Faucon

Oie cendrée (Anser anser)

Awezziw.

hobereau (Falco subbuteo) AbueemmaΫ

Hochequeue : walbenna (Tarzent).

Huppe commune ; H. vulgaire; H. fasciée (Upupa epops) Ičibib; Ičibid ;

Tebbib ; Οimuc; hudhud (pl : ihudhud).

Hypolaïs contrefaisant (Hippolais icterina) AzaΫuyae.

Ibis chauve (Geronticus cremita)

Buneqja.

Linotte ou Linot (Cannabina)

Aqelqul azegg w ag .

Loriot jaune (Oriolus auratus)

Telya­eelqa .

Marouette (Porzana maruetta) Ta`kasaţ n waman. Martin­pêcheur vulgaire (Alcedo ispida) I`ge̮ azegg w ag*. Martin­pêcheur huppé (Alcedo cristata) Acibub. Martinet noir (Cypselus apus ; Micropus apus) Aqemmud; Tifirellest­iΫumyen. Merle noir ou M. vulgaire (Turdus merula) Azur`̣̝ΥΥ̡̞ ; A`k w eΫΥ̡f. Merle bleu (Turdus cyaneus) TaΫeΠΠ̙Πt ; mečč­ΫΫman; tawaya. Merle à collier (Turdus torquatus) AjeΡmum. Merle de roche (Petrocincla saxatilis) AjeΡmum n weΠΫu. Mésange bleue (Parus coeruleus) AbuΡeddayed. Mésange charbonnière (Parus major) Abellejxes. Mésange à longue­queue (Parus caudatus ou P. major) Abuferriw ; Amenferriw. Mésange remiz penduline (Parus pendulinus) Aeli­awΫag .

Milan d’Egypte (Milvus aegyptius)

Asiwan; tasawant (pl: tisawanin).

Outarde canepetière ou Poule de Carthage (Otis tetrax) TafneqziΥ*.

Paon commun (Pavo cristatus) Άawes ; AΡeskak. Palombe ; Ramier ; ou Pigeon des bois (Columba palumbus) Azi̮u̮;

az̮̭̮.

Pélican à dos brun (Pelecanus rufescens) AqebΥuΥ.

IΡiqel ; aferkus ; afeΫqus (pl :

ifeΫqas). Perdrix mâle : wawoj (A. Bou Oulli).

Perdrix de roche ou Gambra (Alectoris barbara) Tasekkurt. Perdrix rouge (Alectoris rufa) Tasekkurt tazegg w agt. Perroquet (Psittacus) Babagayu ; Abageg .

Perruche

Petit ramier ou Biset (Columba livia) Ahurrur ; Itbir n y­i`ger (lexla) ;

TaΡmamt. Petit duc à bec jaune (Scops) Nqaba. Pic épeichette (Picus minor) TiččiΫt. Pie­grièche écorcheuse (Lanius collurio) Ičirir. Pie­grièche méridionale (Lanius meridionalis) AΡa̧iw. Pie grièche rousse (Lanius senator) TabaΠult. Pie­grièche du Sénégal (Tchagra senegala) TabuΠbiΠt.

Pigeon tambour (Tympanistria tympanistria) AΡna̧us.

Pingouin

Pinson commun (Fringilla coelebs) AbuΥejqiw; AΥejqiw ; Άejjeq­ifer`gan.

Pintade vulgaire (Numida meleagris) TayaziΥ n waman.

Perdreau

Tabagagt

AginwiΫ.

Petit lexique des sciences de la nature.

Pipit des arbres (Anthus arboreus) Abusbis n wada`gen. Pipit spinolette (Anthus spinoletta) Abusbis n waman.

Pipit des prés (Anthus pratensis)

Acrarad (pl : Icraraden).

Pique­bœuf, Buphage (Buphagus africanus) Aberd­agyul ; AΥuΫhelliw. Pivert ou Pic­vert ou Gécine vert (Gecinus viridis) Abuneqqab ; Abuneqqayeb.

Poule sultane (Porphyrio porphyrio) TayaziΥ Ta`geldit ; Tazehrirt.

Râle des genêts (Crex pratensis) Agyul n tsek w rin. Rollier d’Abyssinie (Coracias abyssinica) AceΫΫeqΫeq (à ne pas confondre avec

AceΫΫeqΫaq. Voir chapitre plantes).

Rossignol (Luscinia philomela ; L. megarhyncha) AqquΫ (pl: IquΫen) ;

Alewlaw.

Rouge­gorge (Erithanus rubicola ou E. rubecula) eaΠΠi ; Abumzegga.

Rouge­queue des murailles (Motacilla phoenicurus) Aeeccac n weΠΫu.

Spatule blanche (Platalea leucorodia) Butbuseţ amellal.

Tantale ibis (Ibis ibis) Torcol ou Torcou (Yunx torquilla) Tourterelle des bois (Columba turtur)

timalliwin).

Traquet à tête blanche (Oenanthe leucopyga) Mula­mula Troglodyte ou Roitelet (Troglodytes troglodytes) Γibus. Troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes) Abusbis.

IΠemmiw. Anejbud gefΫax ; Leellaqa.

Tamilla ; timilla (pl :

Vanneau (Vanellus)

Ibibi̮ .

Vautour ouricou (Torgos tracheliotus)

IgeΫΫiΫew .

Vautour charognard ou Percnoptère (Neophron percnopterus) Isgi.

Verdier ordinaire (Chloris chloris)

Aberze`gzaw.

Amawal amezyan n tusniwin n u`gama.

INSECTES : IBESAC

Abeille

Araignée domestique (Tegenaria domestica) Rtila Tg w emΫa.

Tizizwit.

Bourdon Bourdon zébré Bousier ou Pousse­crotte Buveuse (chenille)

Agayemru. Imjeglel. Axudec ; Meskur deedee ; Meskur zbel. Tifkert.

Cafard ou Blatte ou Cancrelat Carabe

Cerf­volant (Lucanus cervus)

Charançon

Chenille

Chrysomèle phyllophage (Chrysochloa cacalioe) Zugmun.

Cigale

Cloporte

Cloporte de la famille des Oniscidae Zirbu.

AcΫaΫaq ; Abane`k. MqeΫqed. A̮nuf. A`kuz. Burebbu.

WaΫΧ̧̧̧̝ΧΧi ; J̮eţ. Aella­`gudu.

Coccinelle

AneΠlim*.

Cossus gâte­bois (Cossus cossus)

Azgid.

Criquet pélérin (Schistocerca gregaria) Anbaz.

Elater sp.(larve du taupin)

Eresus niger

Eristale

Escargot de Bourgogne (Helix pomatia) AeaΫus.

TaqquΫt. TamsebΫeqt*. Ag w en.

Flambé (Iphiclides podalirius)

AcuΫqim.

Fausse­teigne (Galleria mellonella) Tanilya.

Fourmi à sucre (grosse)

Fourmi noire ailée (grosse) (Lasius fuliginosus) AbeΫΫiq ; IbeΫΫiq.

Azellemcir.

Fourmi

ailée (petite)

AΡwaw.

Fourmi rouge

Amceddal.

Petit lexique des sciences de la nature.

Amawal amezyan n tusniwin n u`gama.

Fourmi noire

TaweΥuft.

Petite sauterelle

Amerrad .

Fourmi minuscule

Abaguz.

Sangsue du cheval (Hoemopis vorax) Adg w eΫ ueidiw.

Fourmi rouge des arbres

AweΥΥuf azegg w ag .

Sangsue de rivière (Aulastome)

Adg w eΫ n waman.

Guêpe terrestre

TaΫΠeΠt.

Sauterelle

AbΠ̡Π ; AbeΫΫaequ.

Guêpe zebrée

AreΠ ; ArΠeΠ.

Scarabée sacré (Scarabeus sacer) Axinefsiw ; Axenfus ; Mčenčen.

Guêpe venimeuse

Ahenkuker.

Grillon

WafΠiΠ.

Scorpion languedocien (Buthus occitanus) TigiΫdemt.

Grillon domestique

M w eqΫec; Imeq w eΫΫec.

Grosse mouche

Izi­u`gudu*.

Taon

Tag w ent.

 

Théridion

Tissist.

Hanneton

Izinzer ; Arzuz.

Tique

Taselluft.

Hanneton (Melolontha melolontha) Ahedfer

 

Hyctère

Aeli­Abnannay.

Ver luisant

TezΫuΫeq.

Larve poilue de l’anthère

TaΡtekkuct*.

Libellule

MezzeΫgel.

Lithobius (un genre de myriapode)

TaguΫt.

Lombric

AjiΫme̮.

Luciole

TaΡmunciΥΥ.

Lycosse ou Tarencule

Tabgaynuzt.

Mante diabolique (Idolum diabolicum) Ta`gmert n Sidi Sliman ; Tazegrayezt ; Tabuslimat. Milles­pattes (Scolopendra morsitans) Times n wadu.

Mite (sa larve) Mouche domestique

Musaraigne ou Souris­araignée (Musaraena) Amenlezza.

Papillon Papillon des champs Perce­oreille Phalène Poux Puce Punaise

Takekkuct ; TummeΥ. Izi.

˹̞̝̪̬̝ΥΥ̭.

Abucrida ; Imecbiber. Menzel. AferteΥΥu g­i̮. Tilkeţ A`kured . Abeqqiw .

Petit lexique des sciences de la nature.

ANIMAUX (Mammifèr es) : IGEÖ SIWEN (isuîîaven).

Arui ou Mouflon à manchettes (Ammotragus lervia) Aqelwac n at laxeΫt. Antilope mohor : Tinert ; Tenert (T) fém. Antilope addax mâle (Addax nasomaculatus): amellal (T); fém. tamellalt.

Baleine de Biscaye ; Sarde (Balaena biscayensis) Gagga (idgaga) + lxict

(Mogador), syn. Tizme`gt ; Tidugalt (pl : Tidugal) ; aselban (Agadir) ; asabban (Mogador) ; acerbriw (Rif); tizmegt el hiet (Aït Bouamran) ; tizmekt (Agadir, Mogador); tizmeqt (pl : tizmegin) (Safi).

Belette (Mustela numidica)

Tadgagaţ.

Buffle d’Afrique (Syncerus caffer nanus) : hamus (T) (à rapprocher de al

ğamus en arabe ?) [fém. tahmust]

Caracal (Caracal caracal)

Chat sauvage (Felis libyca)

Chacal doré (Canis aureus)

(T) ; tebeggit (fém).

Ursel. Amcic n l­lexla ; AmcugΫaΫ. Uccen (K), Tuccent; aaguri, ibeggi

Chauve­souris ou Noctuelle

(Ghadamès) .

Civette d’Afrique (Viverra civetta)

Amčegyul (At Yanni) ; Abdeddar

BujbaΫa ; Ezzebda ; Muc­beΫΫan .

Daim

Daman des steppes (Heterohyrax syria) Adman.

Izerzer.

Amawal amezyan n tusniwin n u`gama.

Gazelle Dama (Gazella dama) Ahenkud ; Tahenkot (T) ; demmu (MC) ; edmi (T) ; admu [pl : idma] (cha) ; dami : (zng) ; izerzer (B) ; femelle :

tehemt (T) ; tahenkoΥ ; azenko̮ (Ghd), azenk w e̮ (Chl).

Genette (Genetta genetta)

Gerboise mâle :

Girafe(Giraffa camelopardalis)

(T)

Guépard (Acinonyx jubattus)

Cebbirdu (pl:Icebburda); Jebbirdu. E̮ewi (T, masc.) Tilat ; Ajeleu̮­leqb w e̮ ˠ̃ˡ; amdeγ

Amayas .

Goundi d’Afrique du Nord (Ctenodactylus gundi) Af̮aΫ­gagir*.

Hérisson Inisi (pl : iniswen) (Kbu­mohammed ; inikf (pl : inakfiwen)

(MC) ; ekenisi (T). Hyène tachetée (Crocuta crocuta) :

Tahuri (T).

Hyène rayée (Hyaena hyaena) : Ifis (K) ; Aridal (T) ; taridalt (fem) ; ifis (K,

MC˻̝ΫΥ̝Υ ; Iffis (pl : iffasiwen).

Laie :

Léopard

Zikki).

Lerot (Eliomys quercinus)

Lévrier oska (T) ; uska, ucca (MC, fém.).

Lièvre Ag w nin ; awtul (pl : iwetlan) ; awtil; wantil (O. Noun). [jeune lièvre: acluγ; pl: iclaγ (Aurès)].

Lièvre à oreilles de lapin (Lepus crawshayi): emerwel (T) ; lièvre femelle:

abeknit (T).

Lion (Panthera leo)

Tileft (pl : Tilfatin ; talfiwin). Agiw; wagerzam (Tarzem) ; agerzam (Ida Ou

Am̮uΫ lgella.

Uccay (K) ; Uskay (A. Baamran) ;

Ar; Iher; Irad; Irat; War ; ahar,

Ecureuil de Barbarie (Atlantoxerus getulus) Anzid.

aweqqas (T) ; Lionne : tahart, taweqqast (T) ; ayrad (MC, K.) ; lionne :

Eléphant d’Afrique (Loxodenta african) Denfil buxentuc (K) ; elu (T).

tayzemt (M.A).

Lionceau

Izem.

Fennec (Fennecus zerda) : Azagaz ; axorhi (T) ; femelle : taxorhit.

Lionne (Panthera leona)

Tasedda (K) ; Tihert.

Gazelle d’Atlas (Gazella cuveiri)

Tizerzert .

Loup d’Abyssinie (Simenia simensis) : agulez (T)

Lynx (Felis caracal)

Magot (Macaca sylvanus)

IblinseΫ.

AΡadum ; Acadiw ; Ibki ; Iddew.

Petit lexique des sciences de la nature.

Mangouste Ichneumon(Herpestes ichneumon) Izirdi .

Marcassin

Mouflon à manchettes (Ammotragus lervia) Udad.

Abaebut ; Aqennib.

Panthère ( Panthera pardus)

Agilas (pl: Igulas ; Igilasen).

Phoque moine (Monachus monachus) Tislit n y il.

Porc­épic (Hystrix galeata) temeγeyt.

Potamogale ou Loutre (Lutra lutra) Putois

Aruy ; taruct ; emeγey (T) ; fém.

Aqjun b w aman. AΫ̮u̮.

Rat Renard famélique (Vulpus ruppelli)

(pl : iΡelliwen); baγwir (pl : ibuγar).

Renard roux (Canis vulpes)

Sanglier (Sus scrofa)

walfan).

AgeΫda ; aγeΫdan AbaΫeg (pl:IbuΫag); Akeeab ; aΡelliw

Ibihu ; Ikkar.

Ilef ; bu­tagant ; ilf (pl : alfan ;

Sanglier solitaire

Agaemir.

Serval (Felis serval)

Amcic n wedrar.

Souris

Amumad ; taγeΫdayt.

Tigre

A`ksil .

Zorille de Lybie (Poecilictis Lybica) Ajeglul ; Awestan imeŗan.

Amawal amezyan n tusniwin n u`gama.

Animaux domestiques : Igeô siwen n wexxam.

Agneau d’un an AbaeΫaΫac ; Ufri`k ; Izimmer (Pl : Izamaren) ; alqaγ ;

ikru (pl : ikrwan) ; (coll.f.s.): tadud. (ﺫﻭﺬﺛ) ; anugu̮; Aεelluc (Aurès).

Agnelle d’un an

(pl : tinugu̮in).

Ane (m) ; Anesse (f) Tagyult Anon

TabaeΫaΫact ; Tizimmert (pl : Tizamarin) ; tanuguΥ

Agyul (pl : Ig w yal) , Amerkub ;

Mzi`ken; asnus (pl : isnas).

Bélier

Bœuf

Aherruy ; I`kerri afeΡli. Azger (pl :Izgaren) ; afunas; waγwi (A. Oumesdakal).

Bœuf (jeune…) : amwad.

Brebis Tixsi (pl :Ulli; taxsiwin) ; tili (pl : ulli ; tant) (A.Baamran) ; tili

(Tlit).

Brebis donnant un lait pauvre

Tameggayezt.

Bouc

Aqelwac ; Aga̮ ; AΡuli ; Aqellu̮; alu̮; allu̮; ankur (ida

Gounfid) ; iqbi (pl: aqban; waqban).

Bouc noir

Abaeuz

Canard domestique (Anas domesticus) AbΫi`k.

Caprins

Agettu̮.

Chameau

Alg w em, Abhir (k) ; araεman (A. Baamran) ; adum (Ghdamès).

Chamelle

talγumt (pl : tiluγmin).

Chameleon

igiz (pl : igayzen ; igayzen) (Ntifa).

Chat

Amcic ; mocc (pl : imaciwen).

Chatte Tamcict (pl: Timcac)(K); tamaciwt (pl: timaciwin) (MC

tamuccit(T).

Cheval

Aeudiw (pl : Ieudiwen) ; Asa̮uf (Isu̮af [1]).

Cheval (vieux…)

Cheval à barbe Chèvre

akidar. Ayis (pl : iyisan) ; Lgub.

TagaΥ (pl : TigeΥΥen ; tiγaΥΥen).

[1] Voir le conte (Tamacahut Aeeqqa yessawalen’ : le grain magique.)

Petit lexique des sciences de la nature.

Chevreau (m) ; Chevrette (f) (pl : Tigidtin) ; Aεetriq (Aurès).

Chien (m) ; Chienne (f) Tigdį ; Taydiţ. Chien de chasse Chiot Coq

Igid (pl : Igiden) ; ahuk ; iγejd; TigideΥ

Aqjun ; I`gdi ; Aydi (pl : I̮an) ; iqzin ; Taqjut,

Aslugi. AbaΫhuc (pl : IbeΫhac). Ayazi̮ (pl : Iyuza̮) ; afullus.

Dinde Dromadaire Genisse d’un an

Ta`genduzt (pl :Ti`gendyaz) ; Tawemmą ; tamuwwat ; tamwat (pl :

Azuxzux. Amehri. TaeejmiΥ (pl : Tieejma̮) ;

tamwatin).

Hase

Tawtult (pl : tiwtal); Tamérouelt.

Jument

Ti`gmert.

Lapin (m) Lapine (f)

Awtul (pl : Iwtal).

Mouton

aΡuli

Mulet (m) ; Mule (f) Tiserdyan ; tiserdant).

I`kerri (pl : A`kraren) ; A`kessas;

Aserdun (pl : Iserdyan) ; Taserdunt (pl :

Pigeon (m) ; Pigeonne (f) Titbirin). Porc Poulain (m) ; Pouliche (f) TijΡ̡Ρin). Poussin Poule

(pl : tifullusin ; ifullusen) (Mtougga). Tauracin

Itbir (pl : Itbiren) ; Titbirt (pl :

A`kinuz. AjΡiΡ (pl : IjΡiΡen) ; TajΡ̡Ρt (pl :

Ifillus (pl : Ifillusen) ; ačičaw. TayaziΥ (pl: Tiyuz̙̮) ; tafullust

amwaΥ.

Amawal amezyan n tusniwin n u`gama.

Taureau (pl : Isuxac) ; isigg.

Aeerrum ; Aramul ; Asaxuc

Vache

Tafunast (pl : Tisita ; Tistan) ; afunast (pl : tifunasin).

Veau

Aeejmi (pl : Ieejmiyen) ; A`genduz (pl :

I`gendyaz) ; igiz (pl : igayzen ; igayzen) (Ntifa).

Petit lexique des sciences de la nature.

Les Ar br es : Adda`gen

Abricotier (Prunus armeniaca. L.)

Arbre à pain (Artocarpus)

Tamecmact

Urru

Amandier commun (Prunus amygdalus communis. L.) Taluzeţ ; talluzt.

Amélanchier (Amelanchier rotundifolia) AsgeΫsif n wurru

Arganier (Argania spinosa. L. )

Argan ; Aŗan

Aulne ou Aune glutineux (Alnus glutinosa. L.)

AsgeΫsif

Bigaradier (Citrus aurantium.L )

EΫΫeņ ; ̙̄Ϋ̧̝̦Χ.

Cannellier de Ceylan (Cinnamomum Zeylanicum) TuqeΫfa (* tiré du mot Lq w eΫfa). Câprier (Capparis spinosa. L) Tilulat ; Taylulut (Tagountaft); waylulu

(Tazerwalt ; Ihahan) ; wailullu (Ida Ou Tanan).

Caprifiguier (Ficus carica. L.) Tadek w aΫ̙̥̝Ϋß̡̮ ˠ̨̤ ̡̥̝̪ß̙̮).

Caroubier

(Ceratonia siliqua. L.)

TaxeΫΫubt ; Tarbelt ; Tasligwa ;

iki̮ (ﺽ) (pl : ikadiyun) ; iki̮u (ﺽ) ; Igliwa; sliγwa (Gharb); tiki̮a (Ida

Gounidif ; Imitek); tikidiΥ (Oued Noun); ticiΥ (A. Ndhir); tisliγwa (Ichqern).

Cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica) Abawal; Abegnun ; Ablez; Adgic; Adgal; Ajdel; Anjel; Idgel; Idil; Ingel; Tingelt; Ubhal; idgil (Ichqern) ; idil

(A. Seghrouchen); lblez (Iguerouan).

Châtaignier (Castanca sativa. M.)

Chêne

Abellu̮­̭Ϋ̡̭̥.

akarruc (K) ; adren (chleuh).

Chêne­liège ou Surier (Quercus suber.L.) Iferki ; Iggi (pluriel : Iggan [A ne

pas confondre avec Uggan qui est le pluriel de Ugg w i qui est la pâte pétrie] ; Tiggiţ.

Chêne afarès (Quercus afares)

Afarez

Chêne kermès (Quercus coccifera)

Tasaft

Chêne pédonculé ou Chêne à gland doux (Quercus robur. L.) Assaf ;

wassaf ; iΥen (Temsaman).

Chêne vert ou Yeuse (Quercus ilex. L.) Acekrid; AgeΫgaΫ; Icekkir ; acerruc

(A.Ndir) ; acxir (B. Salah) ; axerruc (A. Ndir; Zemmour).

Chêne Zeen (Quercus fagines. L.)

Ndhir).

Cerisier (Prunus cerasus. L.)

Alba; Tazaneft; Tect; Zan; tict (A.

Taknisya; Tazrigt

Amawal amezyan n tusniwin n u`gama.

Cognassier commun (Cydonia­oblonga. M) Ta`ktunya Cyprès du Tassili ou vert (Cupressus sempervirens. L) Tarut ; Tiddi.

Daphne laureola : aselen g iddawen (K). Dattier mâle : amersi̮ (pl : imersa̮).

Erable Champêtre (Acer campestris. L) Adari ; Aric.

Erable à grandes feuilles Erable d’Italie

Eucalyptus (Eucalyptus globulus. L.)

Kikeb Adergi ; Iderci Kalitus

Figuier ordinaire (Ficus carica. L.) Amil; TamaΠą; TamegΫust; Tamehil;

Taneq w eleţ; azar (pl : azaren ; wazaren).

Frêne commun (Fraxinus exelsior.L. [Fraxinus dimorpha]) Asel ; Islen ; Tabucict ; Taslent ; Tuzzelt ; Sel ; tuzelt (sud oranais) ; tuzzalt (Aurès) ;

asel (B. Messaoud ; Oumeslaxt ; Sous) ; aselen (K) ; aseln (Igliwa, WawΠt).

Hêtre (Fagus)

Houx commun (Ilex aquifolium.L.) Igri ; Ikerci ; Irsel ; Tigerselt; igersel,

irsel (Zouaoua); yersel (K).

Asebgiw.

If commun (Taxus baccata. L.)

(K) ; tifuΠΠelt (pl: tiffuΠal) (K).

Jujubier (Ziziphus jujuba. L.)

Tamigult ; Tasugelt ; Turcet imerwel

Azegg w ar.

Marron d’Inde (Aesculus hippocastanum. L.) Abellu̮ n wuccen

Merisier (Prunus avium. L.) Micocoulier (Celtis australis. L.)

AneΥΫm ; AΫedli ; AΫedlim ; AΫedΫim.

Tibiqest ; ibiqes (Zouaoua) ; iγzis (B.

Salah) ; lqiqeb (A. Nedhir) ; taγΠaΠa (Ourika) ; toγΠaΠ (Fès ; Meknès).

Mûrier noir (Morus nigra. L.)

Nicotiana tabacum Noyer commun (Juglans regia. L.)

Tut aber`kan.

Taberra. Tajujt ; Tajujeţ; Taswi`kt

Petit lexique des sciences de la nature.

Oleastre :

aΡeccad; aΠebbuj (Rif).

Olivier cultivé (Olea europea. L.) Amil; Amurga; TaΡatimt; Tazemmurt (pl:

Tizemrin); teΡatimt.

Oranger (Citrus sinens. L.) Orme (Ulmus minor. M.)

Tačiną

Tulmuţ ; ulmu (K).

Palmier des Canaries

Palmier­dattier Tabinewt ; Tazaneţ ;Tazdayt ; taz̮ayt (A. Ndhir ; tazzart

(Berabers, Touareg); afrux (Sous) ; taz̮ayt (Berabers).

Palmier nain ou Palmier doum (Hyphaene crinita) Eddum ; Fereun ; Ussel ;

Usser ; Ρagzemt (Chenoua) ; igezdem (A. Ndhir) ; igzdem (A. Sadden) ; ayeΠΠomt (Béraber) ; tigez̮emt (pl : tigez̮am ) (Indouzal ; Tagountaft) ; tigezdemt (pl : tigozdam) (Tagounataft) ; tigeΠ̮en (Ichqern ; Zemmour) ; ̟̝̲̮̝̦̈ (Izayan) ; tigna̮ (ﺽ) [masc. Agni̮] ; tiiΠ̮emt

(Iguerrouan) ; tiizemt (B. Halima) ; tiznirt (Ntifa ; Mtougga ; Imeghran ; A. Baamran).

Pêcher (Prunus persica. L.)

Peuplier blanc (Populus alba. L.)

Peuplier tremble (Populus tremula. L.) Asefßaf ; Aleclac ; sefßaf.

Usser­igezden

Lxux ; Taxuxt ; Taxuxeţ. AsgeΫsif amellal

Pin

Pin d’Alep : amelΠi (B. Snous); thuya (Ntifa; A. MessadΫawray (sud

oranais).

Pin pignon ou Pin parasol(Pinus pinea.L) ̧̧̝̦̝̦́ ; Tazenbit;Tazumbiţ. Pistachier (Pistacia vera. L. (pistacia terebenthus)) ͟͟͟͟͟͟͟͟͟͟͟͟͟͟΂ejji ; igg (pl:

aggiwen) (Ntifa) ; ijj (pl: ajjiwen) (Izayan).

Άayia (Iguerrouan).

Poirier commun (Puris communis. L.)

Pommier sauvage (Malus sylvestris. M.) TaţţeffaΡt

TabeΫquqt

Prunier (Prunus cerasifera. L.)

Ifires ; Tifirest

Robinier faux­acacia (Robinia pseudoacacia.L) Abseg ; A`gawus; ̇ilmun; lkasis ; Tacilmut; taddut (A. Baamran) ; tamat (Tlit).

Sapin de Numidie (Abies numidica. L.) Tumert Saule des vanniers ou Osier vert (Salix viminalis) ̭̌ΠΠ̡̥̬. Saule blanc ou S. argenté (Salix alba. L.) Isemlel ; Tafsent ; Tamlilt.

Amawal amezyan n tusniwin n u`gama.

Sumac des Corroyeurs (Rhus coriaria) AweffaΫ; Tawlezza.

Tamarinier (Tamarindus indica) Térébinthe (Terebinthe pistacia. L.)

aggiwen).

Thuya de Berbérie (Tetraclinis berberica) Amelzi ;Tagergae.

Thuya à gomme sandaraque : azuka (Ihahan).

Imimun ; Meqdee­siq.

Ibejji ; igg (pl:

Petit lexique des sciences de la nature.

Les arbustes : Tigenza`k (Sing: Tagenza`kt).

Anagyre fétide (Anagyris foetida