Vous êtes sur la page 1sur 1

12 mai 2011

 
 
Vincent Pellissier 
Entreprendre pour la collectivité  
 
Il est de ces gens des vallées, discret, intelligent et tellement 
efficace.  Avec  passion  et  compétences,  Vincent  Pellissier  a 
pris  part  à  plusieurs  succès  qui  ont  boostés  la  Suisse 
romande  ces  dernières  années.  Il  a  fonctionné  comme 
secrétaire  du  groupe  sécurité  du  M2,  le  métro  qui  a 
révolutionné Lausanne. Chef du bureau de projets à la vice‐
présidence  de  l’EPFL,  il  contribue  à  la  dynamique 
exceptionnelle  de  l’institution  lémanique  dans  le  sillage  de 
Patrick Aebischer, ce président hors norme.  
 
Ingénieur,  économiste  et  entrepreneur.  À  37  ans  Vincent 
Pellissier a également cofondé plusieurs jeunes sociétés, par 
exemple  Keyteam,  active  dans  les  systèmes  d’information 
ou encore velopass, qui voit grandir son réseau de vélos en 
libre service à travers tout le pays. 
 
Elu  PDC  à  la  municipalité  de  Sion,  il  fait  partie  de  cette  nouvelle  génération  de  politiciens  suisses: 
décomplexés,  prêts  à  construire  un  avenir  durable  et  éthique.  Politicien  du  Centre,  pragmatique,  il 
applique en politique ce qu’il a déjà mis en œuvre avec succès dans sa vie professionnelle: trouver le 
moyen de faire avancer les choses tout en restant à l’écoute des gens. On murmure à Sion qu’il est la 
vraie tête pensante des grands projets de la Ville et qu’il a toutes les qualités pour en devenir un jour 
le Président.  
 
Bien qu’ayant vécu à Lausanne, Zürich ou Chicago, c’est en Valais qu’avec sa femme et leurs quatre 
enfants  il  a  choisi  de  prendre  racine.  Par  amour  pour  le  terroir  valaisan  certainement,  mais  aussi 
parce qu’il y voit un potentiel immense pour développer et créer dans les domaines des technologies 
du vivant et de l’énergie.