Vous êtes sur la page 1sur 18

La réalisation de ce rapport, revient ou

soutient de plusieurs personnes qui par


leurs conseils leurs directives ont
contribués à ce que cette étude soit de la
qualité que j’ai espère atteindre.

Je tiens particulièrement à remercier mer


abd elhamid, le proufe de programmation
qui m’a encadré pendant la période de
projet

Tout ma gratitude à …… dont j’ai


effectué mon projet, ainsi que tout le
personnel de cette institue :………………..

Il aussi agréable de présenter mes vifs


remerciement à mes formatrices ou institue
management indes triel, mes collègues en
formation …… et finalement à toute qui ma

2
REMERCIEMENT -----------------------------------------------------------
SOMMAIRE------------------------------------------------------------------
DEDICACE------------------------------------------------------------------------------------
Introduction --------------------------------------------------------------------------
Partie présentation -------------------------------------------------------------------
I. Présentation de -------------------------------------------------------------------------------------
1. Introduction :---------------------------------------------------------------
2. le directeur générale :------------------------------------------------------------------------------
3. structure d’organisation :-------------------------------------------------------------------------
Partie Analyse -----------------------------------------------------------------------
I définition d’analyse :-------------------------------------------------------------------------------
1. Pourquoi une méthode d’analyse et de conception ?----------------------------------------
a. La volonté d’homogénéisation :------------------------------------------------------------------
b. Le rôle d’une méthode :
2. La méthode MERISE -----------------------------------------------------------------------------
a. Introduction:
b. Approche par étape :------------------------------------------------------------------------------
c. Approche par niveau d’abstraction :-----------------------------------------------------------
3. Les étapes du projet :------------------------------------------------------------------------------
a. Les règles de gestion :-----------------------------------------------------------------------------
b. Dictionnaire de Données :-------------------------------------------------------------------------
4. Le modèle conceptuel de données (MCD) :----------------------------------------------------
a. Concept de base :-----------------------------------------------------------------------------------
5. Modèle Logique de données (MLD) :-----------------------------------------------------------
a. Règles de passage de (MCD) au (MLD) :------------------------------------------------------
b. Le modèle logique de données :------------------------------------------------------------------
Partie développement --------------------------------------------------------------
I Les outils de développement :--------------------------------------------------------------------
1. Microsoft Access :----------------------------------------------------------------------------------

3
Introduction
Notre étude du programme d’application consiste
à faire éclaircir le projet dont nous sommes confiés à
préparer, afin d’éviter la maintenance d’une démarche de
travail déjà existe au sein d’une école pour réaliser une
autonomie de gestion plus efficace, est en plus une meilleure
gestion vu la rapidité, la sécurité des informations.

Leur organisation et la réalisation impeccable des


taches qu’elle trouvait difficiles voir même impossible à
réaliser.
Ce rapport est un programme VISUAL BASIC,
concernant la gestion d’une école privée ELFARABI. Ainsi
pour l’interface on utilise des contrôles standard, le
programme est écrit d’une façon simple avec des algorithmes
simples (des structures alternatives et répétitives). En effet le
projet est un programme classique.

4
OBJECTIF DU PROJET

Actuellement la vie professionnelle assiste à un


progrès technique très spectaculaire, et ceci grâce a la
mission d’un outil informatique.
En effet, l’information est devenue une capitale qui doit
être bien gérée et maîtrisée. A cet égare les entreprises et les
administration nationales, et dans l’objectif de les rendre
plus accessible et plus lucratif, elle été obligé d’intégrer la
nouvelle technologie au sein de ces organisations.
Dans ce but là, nous avons choisi l’ « ÉTABLISSEMENT
» de notre ville afin de réaliser une application qui gère les
taches complexes et les différents états de sortie. Et qui permis
aussi la rapidité et la sécurité des Informations.
A cet effet, nous avons utilisés les outils connus de
VISUEL BASIC, à savoir : fichiers, formulaires contrôles et
modules. Pour le programme, on l’a écrit avec des
algorithmes simples.

5
IMI Tanger rapport de fine formation

Rapport technique 1 Gestion de note


IMI Tanger rapport de fine formation

Rapport technique 2 Gestion de note


IMI Tanger rapport de fine formation

I –définition d’analyse :
1. pourquoi un méthode d’analyse et de conception ?

La conception d’un système informatisé n’est pas évidente car il faut


réfléchir à l’ensemble de l’organisation que l’on doit mettre en place la phase de
conception nécessite des méthode permettent de mettre en place un modèle sur lequel
on va s’appuyer la modélisation consiste à créer une représentation virtuelle d’une
réalité de telle façon à faire ressortir les points aux quels on s’intéresse ce type de
méthode est appelé analyse. Il existe plusieurs méthodes d’analyse .la méthode la
plus utilisée étant la méthode MERISE.

a. La volonté d’homogénéisation :

La nécessité d’une concertation entre :


L’utilisateur, les décideurs, les informaticiens, et la méthode.
 La nécessité de capitaliser les expériences.
 La nécessité d’une conception et d’une spécification qui aborde
conjointement l’organisme et l’informatique.
 La nécessité d’une approche globale :
Cohérence, priorité ……….

b. Le rôle d’une méthode :

 Elle guide et indique comment aborder les problèmes. Dans ce sens elle
comprend une démarche de modélisation à l’aide de formalismes.
 Modélisation : Interprétation du problème.
 Formalismes : concepts théoriques permettant vérification et validation de
la modélisation. Une méthode propose une véritable démarche de fabrication d’un
système qui consiste à traiter un projet informatique.

2. La Méthode Merise :
a. Introduction:

La méthode MERISE date de 1978-1979, et fait suit à une consultation


nationale lacée en 1977 par la ministre d’industrie, dans le but de choisir des sociétés

Rapport technique 3 Gestion de note


IMI Tanger rapport de fine formation

de conseil en informatique afin de définir une méthode de conception de systèmes


d’informatique.
Les deux principales sociétés ayant mis ou point cette méthode sont le CTI
(centre technique d’informatique) chargé de gérer le projet et le CETE (centre
d’étude technique de l’équipement) implanté à ais -en –Provence.
Merise étant une méthode de conception et de développement de système
d’informatique.

b. Approche par étape :

⇒ Schéma directeur :
Le schéma directeur fixe les grandes orientations :
 Choix d’organisation : définition du système d’informatique.
 Choix stratégique :
 Matériels
 Logiciels
 Architecture
 Définition du SAI
L’établissement du schéma directeur est une tâche permanente qui est
alimentée par les déférents projets ainsi par l’évolution des technique et
organisations.
⇒ Etude préalable :
 Référencer les moyens existants.
 Audit des diffèrent acteurs de l’organisation pour définir les limites du
système future.
⇒ Etude détaille :
Définition des règles de gestion
Formalisation de la dépendance fonctionnelle
 Formalisation du dictionnaire des données et validation du MCD vis-à-vis des
traitements
 Liste des entités types
 Liste des relations types
 Liste des propriétés
 Etablissement du modèle logique de
données (MLD)
⇒ Etude technique :
 L’analyse technique à pour but de préparer la réalisation. elle doit lever les
dernières contraintes et établir les choix qui orienteront la réalisation.
 L’analyse technique doit indiquer comment le traitements et données décrits
par l’analyse détaillée seront réalisés.
⇒ Production du
logiciel :
 La
programmation
 Les tests
 La mise en
exploitation
Maintenance :

Rapport technique 4 Gestion de note


IMI Tanger rapport de fine formation

La maintenance et de deux types :


 La maintenance corrective qui a pour but
la correction d’une anomalie
 Erreur de conception : elle est due à une incohérence dans l’analyse et
nécessite de revoir cette dernière.
 Erreur de réalisation : elle est due à une mauvaise compréhension ou un oubli
lors de la réalisation.
 La maintenance évolution : modifications impliquée par une évolution de
l’organisation.

c. Approche par niveau


d’abstraction :

La conception du système d’information se fait par étapes, afin d’aboutir à


nu système d’information fonctionnel reflétant une réalité physique.
Il s’agit donc de valider une à une chacune des étapes en prenant en compte
les résultats de la phase précédente. D’autre part, les données étant séparée de
traitements, il faut vérifier la entre données et traitement afin de vérifier que toutes
les données nécessaires aux traitements, sont présentes et qu’il n’y a pas de donnés
superflues. Cette succession d’étapes est appelée cycle d’abstraction pour la
conception de système d’information.

Système d’information manuel



Expression des besoins

Modèle conceptuel

Modèle logique

Modèle physique

Système d’information automatisé
→ Niveau conceptuel : on pose la question quoi ? que vent-on faire ?dont on
utilise le MCD.
→ Niveau logique (organisationnel) : on pose la question comment ? quand ?
où ? dont on utilise le MLD.
→ Niveau physique (opérationnel) : on pose la question comment ? avec quels
moyens ? l’implémentation dans un SGBD.
3. Les étapes du projet :
a. Les règles de gestion :

Une règle de gestion est une loi qui, à l’échelle de l’établissement, va s’appliquer
systématiquement dans les divers cas qu’elle est censée régir.
Les règles de gestion servent à définir l’ensemble des règles à respecter pour les
actions. Une même règle de gestion peut être appliquée à plusieurs actions.

Rapport technique 5 Gestion de note


IMI Tanger rapport de fine formation

 Chaque élève avoir un seul N° d’inscription dans un appartenance.


 Dans un appartenance chaque élève inscrit ou un seul N° d’inscription.
 Chaque matière avoir un ou plusieurs coefficients.
 Un coefficient peut cœfficient d’un ou plusieurs matières.
 Un élève examen un ou plusieurs devoir.
 Un ou plusieurs devoir peuvent passe par un ou plusieurs élève.
 Un devoir peut être d’un ou plusieurs matières.
 Un matière avoir un ou plusieurs devoirs.
 Un groupe appartient un ou plusieurs appartenances.
 Un appartenance contient un ou plusieurs groupes.
 Un groupe contient un ou plusieurs élèves.
 Un ou plusieurs élève appartient un groupe.
 Un ou plusieurs groupes possède un niveau.
 Un niveau possède un ou plusieurs groupes.
 Un niveau avoir un seul coefficient.
 Un ou plusieurs coefficient peut coefficient un ou plusieurs matière.

Association Entité Identification Cardinalité du rôle


T-éléve Devoir 1. n
T-groupe T-posséde 1. n
T-éléve Appartenance 1. 1
T-groupe Appartenance 1. n
T-groupe T-éléve 1. n
T-niveau T-Posséde 1. n
T-niveau Cœfficient 1. n
Matière Cœfficient 1. n
Matière devoir 1. n

b. Dictionnaire de Donnée

Champs Signification Type taille


- n°d’inscription Numéro d’inscription
- nomeleve Nom élève
- prenomeleve Prénom élève
- datenaissance Date Naissance
- etablissementdo Etablissement Origine
rigine Adresse
- adresse Téléphone
- telephone Prénom Père
- prenompere Nom Mère
- nommere Prénom Mère

Rapport technique 6 Gestion de note


IMI Tanger rapport de fine formation

- pernommere Profession Père


- professionpere Profession Mère
- professionmere Numéro Groupe
- numerogroup Code Niveau
- codeniveau Numéro Ordre
- numeroordre Code Matière
- codematier Note
- note Date
- date Nom Matière
- nommatier Cœfficient
- coeff Désignations
- designation

4. Le modèle conceptuel de donnée :

Le modèle conceptuel de données (MCD) est l’élément le plus connu de MERISE


est certainement le plus utilisé. Il permet d’établir une représentation claire des
données du SI et définit les dépendances fonctionnelles de ces données entre elles.

a. Concepts de base :
⇒ Entité :

Une entité est la représentation d'un élément matériel ou immatériel ayant un


rôle dans le système que l'on désire décrire. On appelle classe d'entité un ensemble
composé d'entités de même type, c'est-à-dire dont la définition est la même. Le
classement des entités au sein d'une classe s'appelle classification (ou abstraction).
Une entité est une instanciation de la classe. Chaque entité est composée de
propriétés, données élémentaires permettant de la décrire.
⇒ Les cardinalités :

Les cardinalités permettent de caractériser le lien qui existe entre une entité et la
relation à laquelle elle est reliée. La cardinalité d'une relation est composé d'un
couple comportant une borne maximale et une borne minimale, intervalle dans
lequel la cardinalité d'une entité peut prendre sa valeur

0,1 Pour chaque occurrence de E, le modèle


E
A admet :
- soit l’absence de lien
- soit la présence d’un seul lien
1,1 Pour chaque occurrence de E le modèle admet
E
A la présence d’un et un seul lien

1, n Pour chaque occurrence de E le modèle admet


E
A la présence d’un seul ou de plusieurs liens

Rapport technique 7 Gestion de note


IMI Tanger rapport de fine formation

0, n Pour chaque occurrence de E le modèle


E
A admet :
- soit l’absence de lien
- soit la présence de plusieurs liens

⇒ Contraintes d’intégrité
fonctionnelles :
Appartenance
Appartenance 1,d’intégrité
Une contrainte n fonctionnelle est une relation non porteuse de données,
Appartien
elle indique une dépendance obligatoire.
Numerogroupe t
Numerogroupe
N°d’inscription
N°d’inscription
1, n
T-niveau
T-niveau
1, n Relation
T-groupe
T-groupe 1, n Possèd 1, n Codeniveau
Codeniveau
e Designation
Designation
Numerogroupe
Numerogroupe
Inscrit

Entité C1, n Entité


1, 1, 1, n
⇒ Schéma MCD :
1, 1

T-eleve
T-eleve
Peut coef
1, n

N°d’inscruption
d’inscruption Contient
Nomeleve
Nomeleve
Prenomeleve
Prenomeleve Devoir
Datenaissance Devoir
Datenaissance 1, n
Etablissementorigine
Etablissementorigine 1, n Codematier
Adresse Examèn Codematier 1, n
Adresse N°d’inscription
Telephone e N°d’inscription
Telephone Note
Prenompere Note
Prenompere Date
Nommere Date
Nommere
Prenommere
Prenommere
Cœfficient
Cœfficient
Profissionpere
Profissionpere 1, n
Profissionmere Codematier
Profissionmere Codematier
Numerogroupe Codeniveau
Numerogroupe Codeniveau
Codeniveau Coeff.
Codeniveau Coeff.
Numeroordre
Numeroordre
Nume Peut être
Nume
1, n

1, n
Matier
Matier
1, n
Codematier
Codematier 8
Rapport technique Nommatier Gestion de note
Nommatier Avoir
IMI Tanger rapport de fine formation

⇒ Schéma MLD :

Appartenance
Appartenance T-groupe
T-groupe T-niveau
T-niveau
Numerogroupe
Numerogroupe Numerogroupe Codeniveau
N°d’inscription Numerogroupe Codeniveau
N°d’inscription Designation
Designation

T-eleve
T-eleve

N°d’inscription
d’inscription
Nomeleve
Nomeleve
Prenomeleve
Prenomeleve
Datenaissance
Datenaissance
Etablissementorigine
Etablissementorigine Devoir
Adresse Devoir
Adresse
Telephone
Telephone Codematier
Prenompere Codematier
Prenompere N°d’inscription
Nommere N°d’inscription
Nommere Note
Prenommere Note
Prenommere Matier
DateMatier
Date Cœfficient
Profissionpere
Profissionpere Cœfficient
Profissionmere
Profissionmere Codematier Codematier
Numerogroupe
Rapport technique
Numerogroupe 9Codematier Gestion de note
Codematier
Codeniveau Nommatier
Nommatier Codeniveau
Codeniveau Codeniveau
Numeroordre Coeff.
Numeroordre Coeff.
nume
IMI Tanger rapport de fine formation

Rapport technique 10 Gestion de note


IMI Tanger rapport de fine formation

I –Les Outils de développement :


1. Microsoft Access :
1.1 – Introduction :

Rapport technique 11 Gestion de note


IMI Tanger rapport de fine formation

C’est la page principale qui reste toujours active et


employée, nonobstant l’apparue des autres pages.
La page principale joue le rôle de menu primordial, qui
vous permet d’accéder au menu saisi de note et matière…….

C’est la page qui vous permet d’ajouter une nouvelle note.


Aussi, cette forme remembre les boutons suivants :
 « Ajouter » : qui permet d’instancier une nouvelle note
et de l’ajouter dans un tableau note.
Rapport technique 12 Gestion de note
IMI Tanger rapport de fine formation

 « Modifier » : qui permet de modifier les données


entrants.
 « Aperçu »: Permet d’afficher la bulletin des notes
 « Quitter » : Pour quitter la page.

Cette fenêtre vous donne la possibilité d’ajouter une matière concernant un


Niveaux spécifié par sa classe à l’aide du bouton « ajout matière »

« Ajout matière » pour ajouter une matière concernant un


niveau

Rapport technique 13 Gestion de note