Vous êtes sur la page 1sur 14

La démarche MERISE

Méthode d'Etude et de Réalisation Informatique pour les Systèmes d'Entreprise

La démarche de l analyse informatique: Méthode d'Etude et de

Réalisation Informatique pour les Systèmes d'Entreprise

Merise est née en 1978

-

1979 à la suite d une consultation lancée par le

Ministère de l industrie. Cette naissance est liée :

- à l inadéquation des méthodes de l époque aux traitements conversationnels faisant suite à la révolution technologique des années 70.

- aux nombreux travaux sur :

- les bases de données :

- rapport ANSI/SPARC de 1975 préconisant pour la construction des bases de données, une approche en 3 niveaux :

conceptuel externe interne - les formalismes de description des données :

le modèle « Entity-Relationship » de Chen le modèle relationnel de Codd

- l approche système

Plus qu une méthode, MERISE est avant tout un état d esprit, une démarche pratique. MERISE évoque la greffe réussie des méthodes informatiques sur l organisation comme celle de la branche d un cerisier sur un merisier.

1. Les principes généraux

La vocation de MERISE est double :

présenter une méthode de conception de système d informationLes principes généraux La vocation de MERISE est double : proposer une démarche méthodologique de développement

proposer une démarche méthodologique de développement d un système d information.une méthode de conception de système d information En tant que méthode de conception, les at

En tant que méthode de conception, les atouts de Merise sont :

une approche globale du système d information menée parallèlement sur les données et les traitements.que méthode de conception, les at outs de Merise sont : une descrip tion du s

une description du s ystème p ar niveaux : tion du système par niveaux :

conceptiontraitements. une descrip tion du s ystème p ar niveaux : logique physique une description du

logiqueune descrip tion du s ystème p ar niveaux : conception physique une description du SI

physiquedescrip tion du s ystème p ar niveaux : conception logique une description du SI utilisant

une description du SI utilisant un formalisme précis, simple et rigoureux pour la description des données, normalisée par l ISO (International Standard Organisation) sous le nom de « Modèle Entité-Association »du s ystème p ar niveaux : conception logique physique une description au niveau conceptuel fondée

une description au niveau conceptuel fondée sur les invariants du SI permettantdes données, normalisée par l ISO (International Standard Organisation) sous le nom de « Modèle Entité-Association

sont : la construction d un nouveau SI de façon indépendante de l organisation et

sont :

la construction d un nouveau SI de façon indépendante de l organisation et des choix techniques. une représentation visuelle des modèles conceptuels qui permet un dialogue constructif entre partenaires collaborant à la conception du nouveau SI.

En tant que méthode de développement de système d information les points forts

découpage du p rocessus de dévelo pp ement en quatre étapes : e du processus de développement en quatre étapes :

1. étude préalable

2. étude détaillée

3. réalisation

4. mise en ouvre

ce découpage correspond au CYCLE DE VIE d un SI

une description détaillée de la structure de travail nécessaire à un développement de SIen ouvre ce découpage correspond au CYCLE DE VIE d un SI 1. comité directeu r

structure de travail nécessaire à un développement de SI 1. comité directeu r 2. groupe projet

1. comité directeur

2. groupe projet

3. comité utilisateur

La composition et les missions de chaque groupe sont précisées dans le cadre de la méthode.

2. Niveaux de description et modèles associés

MERISE distingue trois niveaux dans la description d un système d information. A chaque niveau correspond un ensemble de modèles pour la représentation des données et des traitements. L ensemble constitue le cycle d abstraction (2.3.2.3).

2.1. Le niveau conceptuel

Il s agit de décrire le QUOI sans tenir compte des contraintes techniques et d organisation. Les modèles utilisés sont :

pour les données : le Modèle Conceptuel des Données (MCD)techniques et d organisation. Les modèles utilisés sont : p our les traitements : le Modèle

pour les traitements : le Modèle Conceptuel des Traitements (MCT) our les traitements : le Modèle Conceptuel des Traitements (MCT)

2.1.1. le MCD (Modèle Conceptuel des Données)

Il vise à représenter de façon statique les données de concepts manipulés sont les suivants :

Entitéles données de concepts manipulés sont les suivants : Association Propriétés Cardinalités l organisation. Les

Associationstatique les données de concepts manipulés sont les suivants : Entité Propriétés Cardinalités l organisation. Les

Propriétésstatique les données de concepts manipulés sont les suivants : Entité Association Cardinalités l organisation. Les

Cardinalitésstatique les données de concepts manipulés sont les suivants : Entité Association Propriétés l organisation. Les

l organisation. Les

2.1.2. le MCT (Modèle Conceptuel des Traitements) Son but est de représenter de façon dynamique les données manipulées par l organisation. Les concepts manipulés sont les suivants :

Processusl organisation. Les concepts manipulés sont les suivants : Evénement Opération Synchronisation Règle d émission

EvénementLes concepts manipulés sont les suivants : Processus Opération Synchronisation Règle d émission Tâche 2.2.

Opérationconcepts manipulés sont les suivants : Processus Evénement Synchronisation Règle d émission Tâche 2.2. Le niveau

Synchronisationsont les suivants : Processus Evénement Opération Règle d émission Tâche 2.2. Le niveau or ganisationnel

Règle d émissionsuivants : Processus Evénement Opération Synchronisation Tâche 2.2. Le niveau or ganisationnel ou logique Les choix

TâcheEvénement Opération Synchronisation Règle d émission 2.2. Le niveau or ganisationnel ou logique Les choix de

2.2. Le niveau organisationnel ou logique

Les choix de l organisation sont pris en compte :

Répartition Homme/Machineou logique Les choix de l organisation sont pris en compte : Fonctionnement Temps réel /

Fonctionnement Temps réel / Temps différésont pris en compte : Répartition Homme/Machine Répartition g éo grap hi que des données et

Répartition géo grap hi que des données et des traitements éographique des données et des traitements

On répond à :

QUI : quelle personne effectue le travail ? QUAND : à quel moment, selon quelle périodicité ? OU : dans quel lieu, sur quel poste de travail ?

Analyse

? OU : dans quel lieu, sur quel poste de travail ? Analyse MCD MLD MPD

MCD

: dans quel lieu, sur quel poste de travail ? Analyse MCD MLD MPD Figure 1

MLD

dans quel lieu, sur quel poste de travail ? Analyse MCD MLD MPD Figure 1 :

MPD

Figure 1: L'enchaînement des différents modèles

2.2.1. MLD (MOD) (Modèle Logique (Organisationnel) des Données)

C est une VUE que l utilisateur a des données, au travers d une procédure. C est un modèle Conceptuel des Données qui est construit dans l optique d un seul traitement. Il s agit de mettre en cohérence MCD (statique) et MCT (dynamique). Le formalisme utilisé et les concepts manipulés sont les mêmes que pour le MCD.

En général, à ce stade on peut faire le choix d un des modèles suivants :

Le modèle réseau (Codasyl)ce stade on peut faire le choix d un des modèles suivants : Le modèle relationnel

Le modèle relationneld un des modèles suivants : Le modèle réseau (Codasyl) Les fichiers classi ques 2.2.2. MOT

Les fichiers classiques ques

2.2.2. MOT

Il doit préciser l ensemble des concepts décrits dans le Modèle Conceptuel des Traitements et décrire de quelle façon les procédures de traitement sont mises en uvre au sein de l organisation. Les concepts manipulés sont :

au sein de l organisation. Les concepts manip ulés sont : Procédure (ensemble de tâches exécutées

Procédure (ensemble de tâches exécutées par un même poste de travail)au sein de l organisation. Les concepts manip ulés sont : Poste de travail 2.3. Le

Poste de travailde tâches exécutées par un même poste de travail) 2.3. Le niveau physique Les choix techniques

2.3. Le niveau physique

Les choix techniques sont définis et pris en compte. Il représente les moyens qui

sont mis en

et pris en compte. Il représente les moyens qui sont mis en uvre. C est le

uvre. C est le niveau où l on décrit le COMMENT.

2.3.1. MPD (Modèle Physique des Données)

C est la traduction du Modèle Logique des Données en un modèle physique particulier. Si le modèle logique choisi est le modèle relationnel, le modèle physique sera constitué de la description des données à l aide d un langage spécialisé (DDL :

Data Definition Language) appartenant à l un des Systèmes de Gestion de Bases de Données relationnelles suivants : ORACLE, DB2, INFORMIX, INGRES,

2.3.2. MOpT

Il est constitué de la description de l architecture générale des programmes.

Modèles /Niveaux

Données

Traitements

Conceptuel

MCD

MCT

Organisationnel

MLD

MOT

Physique

MPD

MOpT

Figure 2: Tableau de synthèse des niveaux d'études

3. La conduite de projet

MERISE constitue une méthode de développement de projets informatiques. On peut décomposer cette démarche en six étapes principales.

3.1.

oser cette démarche en six éta pes p rinci pales. 3.1. Les étapes d un processus

Les étapes d un processus d informatisation

Elles constituent le cycle de vie du système d information.

3.1.1.

Schéma directeur

Il permet de faire le point entre la stratégie de l entreprise et ses besoins en matière de système d information. Il est constitué des étapes suivantes :

décomposition de l organisation en domaines (achat, production, serviced information. Il est constitué des étapes suivantes : commercial ) identification des activités affectation des

commercial

)

identification des activitésen domaines (achat, production, service commercial ) affectation des activités aux domaines identification des

affectation des activités aux domainesservice commercial ) identification des activités identification des besoins , recensement des difficultés

identification des besoins, recensement des difficultés actuelles , recensement des difficultés actuelles

3.1.2. Etude préalable

Cette étape est constituée de trois phases principales :

3.1.2.1. Recueil

3.1.2.1.1.

Le Recueil préliminaire

Il s agit de décrire et de faire approuver la mission générale attachée à la commande de l étude. On part de l expression d un besoin à satisfaire et on doit aboutir à la validation d un document de lancement du projet.

Le domaine d activité concerné doit faire l objet d une description sommaire. Il s agit de délimiter le domaine. On précise les objectifs généraux de l entreprise en précisant ceux qui ont été fixés au domaine qui est l objet de l étude. Le projet doit donc être positionné vis à vis du système d information. On doit également définir les modalités de déroulement en précisant :

la liste et le rôle des participants (structure de travail)définir les modalités de déroulement en précisant : les contraintes de budget et de planning les

les contraintes de budget et de planningla liste et le rôle des participants (structure de travail) les modalités d information de contrôle

les modalités d information de contrôle et de suivi du projet.de travail) les contraintes de budget et de planning 3.1.2.1.2. L étude de la situation actuelle

3.1.2.1.2.

L étude de la situation actuelle

L objectif est de réaliser une évaluation en décrivant l état de la situation actuelle. Des précisions sur l activité du domaine doivent être apportées en énumérant les principaux produits ou services réalisés et en collectant les données caractéristiques de l activité. On procède également à une description sommaire de la structure hiérarchique ainsi que de la structure fonctionnelle. Les flux du domaine sont mis en évidence dans un diagramme des flux.

3.1.2.1.3. Synthèse et bilan de la situation actuelle

Il s agit de mettre en évidence les besoins d amélioration. Un rapport de synthèse de l étude de l existant doit être produit et soumis aux utilisateurs pour approbation. Il contient essentiellement une synthèse des services rendus, une analyse des insuffisances de la situation actuelle et une présentation des besoins d amélioration.

3.1.2.2. Conception globale de la solution

3.1.2.2.1. Choix des orientations

Le but est de délimiter les nouvelles orientations de la solution à concevoir sur trois plans. Au niveau de la gestion, on définit les nouvelles orientations en précisant les activités qui sont maintenues sans changement, celles qui devront être aménagées en modifiant certaines règles, les extensions qui sont nécessaires. Sur le plan organisationnel on précise les activités qui seront centralisées ou décentralisées, la répartition entre activité homme et activité machine ainsi que les type des fonctionnements automatiques (temps réel ou temps différé). Au niveau technique il faut définir les matériels, les logiciels, les communications.

3.1.2.2.2. Elaboration de la solution

La nouvelle solution est conçue globalement en élaborant les Modèles Conceptuels de Données et de Traitements et en esquissant le Modèle Organisationnel des Traitements. La solution globale sera proposée pour discussion et approbation définitive par le comité directeur. Le nouveau diagramme des flux est construit en mettant en évidence les modifications apportées par rapport à la situation antérieure.

Au niveau des données, le MCD qui a été réalisé au cours de l étude de l existant est actualisé, un MLD est ébauché. On évalue également les volumes de données qui seront traitées. Au niveau des traitements, on élabore le MCT et le MOT pour validation.

3.1.2.3. Evaluation et plan de développement

3.1.2.3.1. Evaluation de la nouvelle solution

On fournit aux personnes chargées de prendre les décisions les éléments d appréciation de la nouvelle solution. Un bilan quantitatif et un bilan qualitatif sont réalisés. On met en évidence les éventuels nouveaux services ainsi que les améliorations apportées sur le plan de la qualité, de la fiabilité et de la rapidité. Une évaluation des matériels et logiciels nécessaire est réalisée. Un bilan économique de la nouvelle solution doit être présenté.

3.1.2.3.2. Plan de développement

Un plan de développement et un scénario de réalisation et de mise en

développement et un scénario de réalisation et de mise en uvre sont proposés. Le projet est

uvre

sont proposés. Le projet est éventuellement découpé en sous-projets en prenant en compte les contraintes générales de l environnement, les prévisions de ressources humaines. Une rédaction du dossier de l étude préalable est réalisée.

3.1.3. Etude détaillée

3.1.3.1. Conception générale

Le dossier de l étude préalable a été validé. Un rapport de conception générale va permettre d aboutir à un accord sur la conception générale de la nouvelle solution. Ensuite, la conception détaillée sera mise en uvre. Au niveau des données et des traitements on procède à une description complète (MCD, MCT, MLD, MOT). L environnement de développement est défini au niveau du matériel et des normes de développement. On construit le dictionnaire des données. La mise en uvre fait l objet d une étude préliminaire permettant de définir :

l objet d une étude préliminaire permettant de définir : le plan de formation la documentation
l objet d une étude préliminaire permettant de définir : le plan de formation la documentation

le plan de formationl objet d une étude préliminaire permettant de définir : la documentation le plan de réception

la documentationpréliminaire permettant de définir : le plan de formation le plan de réception les conditions de

le plan de réceptionde définir : le plan de formation la documentation les conditions de démarrage le plan d

les conditions de démarragele plan de formation la documentation le plan de réception le plan d initialisation des données

le plan d initialisation des donnéesle plan de réception les conditions de démarrage 3.1.3.2. C onception détaillée Chacune des phases est

3.1.3.2. Conception détaillée

Chacune des phases est complètement décrite en spécifiant les données en entrée, les traitements et les données en sortie. Un dossier de spécifications détaillées est produit et doit faire l objet d une validation par les utilisateurs.

Concernant les phases « temps réel » :

description du dialogue homme-machine (écrans, enchaînementsles utilisateurs. Concernant les phases « temps réel » : description des traitements réalisés : algorithmes,

description des traitements réalisés : algorithmes, contrôles, règles d accès audu dialogue homme-machine (écrans, enchaînements ) MLD description des règles de sécurité ( reprise)

)

MLD

description des règles de sécurité ( reprise): algorithmes, contrôles, règles d accès au ) MLD Concernant les p ha ses « temps

Concernant les phases « temps différé » :

description des tâches réalisées (lecture, contrôle, traitement, éditions )( reprise) Concernant les p ha ses « temps différé » : description des états de

description des états de sortieréalisées (lecture, contrôle, traitement, éditions ) validation données/traitements 3.1.3.3. Plan de dévelo

validation données/traitementstraitement, éditions ) description des états de sortie 3.1.3.3. Plan de dévelo ppement Il s agit

3.1.3.3. Plan de développement

Il s agit d évaluer la charge et d établir un planning de développement pour la réalisation et la mise en uvre. Il est mis au point à partir du dossier des spécifications détaillées. Souvent, la charge est évaluée en déterminant le nombre de lignes de code nécessaire à la programmation. Mais d autres critères interviennent dans cette évaluation :

d autres critères interviennent dans cette évaluation : nombre d écrans nombre d états de sortie

nombre d écransd autres critères interviennent dans cette évaluation : nombre d états de sortie difficulté des algorithmes

nombre d états de sortieinterviennent dans cette évaluation : nombre d écrans difficulté des algorithmes mis en nombre de fichiers

difficulté des algorithmes mis eninterviennent dans cette évaluation : nombre d écrans nombre d états de sortie nombre de fichiers

nombre de fichiers mis à jourinterviennent dans cette évaluation : nombre d écrans nombre d états de sortie difficulté des algorithmes

: nombre d écrans nombre d états de sortie difficulté des algorithmes mis en nombre de

uvre

programmeur débutant/confirmé

programmeur débutant/confirmé

connaissance du matériel et des outils de développement

connaissance du matériel et des outils de développement

programmeur débutant/confirmé connaissance du matériel et des outils de développement

3.1.4. Réalisation

3.1.4.1. Etude technique

A ce niveau, on doit prendre en compte l environnement de développement et compléter la description de la solution avant la production du logiciel. A partir du dossier des spécifications détaillées et des orientations techniques du développement, on réalise une description détaillée du logiciel et du modèle physique des données.

Une description de l environnement technique doit permettre de préciser :

le type d ordinateur retenu et son système d exploitationde l environnement technique doit permettre de préciser : le choix du système de gestion des

le choix du système de gestion des données: le type d ordinateur retenu et son système d exploitation les outils de développem ent

les outils de développem ent (langage, atelier de génie logiciel, ) outils de développement (langage, atelier de génie logiciel, )

plan de tests et jeux d essaisde développem ent (langage, atelier de génie logiciel, ) Une description de l architecture du logiciel

Une description de l architecture du logiciel

structure des procéduresjeux d essais Une description de l architecture du logiciel découpage en unités de traitement phases

découpage en unités de traitementde l architecture du logiciel structure des procédures phases temps réel unités de traitement Une descript

phases temps réeldes procédures découpage en unités de traitement unités de traitement Une descript ion du modèle physique

découpage en unités de traitement phases temps réel unités de traitement Une descript ion du modèle

unités de traitement

Une description du modèle physique des données

intégration au MPD des choix techniques retenus pour la gestion de la base de donnéesUne descript ion du modèle physique des données description des procédures de sécurité et de reprise

description des procédures de sécurité et de reprisetechniques retenus pour la gestion de la base de données ré partition physique des données sur

partition physique des données sur les sites partition physique des données sur les sites

3.1.4.2. Production du logiciel

Cette phase qui aboutit au logiciel testé et prêt à l utilisation est constituée de quatre étapes :

production du logicielprêt à l utilisation est constituée de quatre étapes : tests unitaires correspondant à l unité

tests unitaires correspondant à l unité de traitementest constituée de quatre étapes : production du logiciel tests d intégration dans l ensemble du

tests d intégration dans l ensemble du logiciel ensemble du logiciel

Eventuelle optimisation du MPD timisation du MPD

3.1.5. Mise en

du logiciel Eventuelle op timisation du MPD 3.1.5. Mise en uvre 3.1.5.1. Mise en place des

uvre

3.1.5.1. Mise en place des moyens

Elle a pour but la réception provisoire par les utilisateurs et comprend :

la mise en place des moyens techniquesla mise en place des moyens humains la mise en place des fichiers et de

la mise en place des moyens humainsla mise en place des moyens techniques la mise en place des fichiers et de la

la mise en place des fichiers et de la documentation place des fichiers et de la documentation

3.1.5.2.

Réception et lancement

C

est la phase qui se termine par le démarrage progressif de l application. Elle

comprend en général les phases suivantes :

livraison des logicielsElle comprend en général les phases suivantes : exécution des jeux d essais par les utilisateurs

exécution des jeux d essais par les utilisateursen général les phases suivantes : livraison des logiciels appréciation sur la conformité des résultats par

appréciation sur la conformité des résultats par rapport à l étude détailléelogiciels exécution des jeux d essais par les utilisateurs lancement du nouveau système fonctionnement en vraie

lancement du nouveau systèmedes résultats par rapport à l étude détaillée fonctionnement en vraie grandeur réception définitive

fonctionnement en vraie grandeurà l étude détaillée lancement du nouveau système réception définitive 3.1.6. Maintenance Il s agit de

réception définitivedu nouveau système fonctionnement en vraie grandeur 3.1.6. Maintenance Il s agit de faire vivre et

3.1.6. Maintenance

Il s agit de faire vivre et évoluer les applications en fonction des besoins nouveaux qui apparaissent.

en fonction des besoins nouveaux qui apparaissent. 3.2. Les cycles d un projet Un projet peut

3.2. Les cycles d un projet

Un projet peut être appréhendé au travers de 3 cycles :

le cycle de vieUn projet peut être appréhendé au travers de 3 cycles : le cycle de décision le

le cycle de décisionêtre appréhendé au travers de 3 cycles : le cycle de vie le cycle d abstraction

le cycle d abstractiontravers de 3 cycles : le cycle de vie le cycle de décision 3.2.1. Cycle de

3.2.1. Cycle de vie

Il représente l évolution d un système d information depuis sa création et son développement jusqu'à sa remise en cause. ( 2.3.1)

3.2.2. Cycle de décision

Il représente l ensemble des décisions et des choix à effectuer lors du développement du système d information. Il se concrétise par l évolution des documents produits pendant les six étapes du cycle de vie. Il est délimité par des impératifs de délais : les objectifs et les engagements sont réalisés en fonction d un calendrier.

3.2.3. Cycle d abstraction

Il représente les différents niveaux de conception du système d information. Ce

type d approche permet de bien différencier les types de préoccupations qui sont différentes selon le niveau auquel on a affaire. MERISE propose un découpage en trois niveaux.

3.2.3.1. Les trois niveaux d abstraction

le niveau conceptuel On définit le système d information et les règles de gestion indépendamment

le niveau conceptuel

On définit le système d information et les règles de gestion indépendamment de l organisation et des moyens à mettre en uvre. Le niveau conceptuel représente les informations et leurs relations d'une part, les utilisations qui en sont faites et les contraintes d'autre part. Ces définitions sont établies en faisant abstraction de toute contrainte liée à l'organisation. Au niveau des données, cette description fait appel au formalisme Entité- Association. Au niveau des traitements, les entités vont être décrites par leurs sollicitations ou par les réactions qu'elles déclenchent de la part du système d'information, donc par les traitements dont elles sont les causes et les conséquences. Ceci se fait à l aide d'événements, de synchronisation et d'opérations.

d'événements, de synchronisation et d'opérations. le niveau or ganisationnel (logiq ue ) Alors qu'au

le niveau organisationnel (logiq ue ) ganisationnel (logique)

Alors qu'au niveau conceptuel on modélise la réalité perçue dans son ensemble, le niveau organisationnel exprime cette même réalité telle qu'elle est vécue par les différents acteurs. A ce niveau, aucune différence n'est faite entre les hommes et les machines. On intègre à l'analyse les critères liés à l'organisation. Les règles d organisation sont intégrées dans la description.

règles d organisation sont intégrées dans la description. le niveau physique C est le niveau de

le niveau physique

C est le niveau de l intégration des contraintes techniques. C'est une représentation des moyens qui vont effectivement être mis en uvre pour gérer les données ou activer les traitements. Le niveau physique apporte des solutions techniques. - En ce qui concerne les données, il y a passage d'une classe de solutions à un produit de cette classe. Concrètement, cela se traduira par l'utilisation d'un SGBDR. On effectue des choix sur les méthodes de stockage et d'accès. - En terme de traitements, le modèle opérationnel décrira l'architecture des programmes qui vont activer les différentes tâches de l'ordinateur.

vont activer les différentes tâches de l'ordinateur. 3.2.3.2. Les phases d une étude Merise propose une

3.2.3.2. Les phases d une étude

Merise propose une démarche déductive connue sous le vocable de courbe du soleil. La courbe du soleil consiste à construire le SI futur à partir de l observation des éléments physiques du SI actuel.

niveaux d abstraction

description conceptuelle du système actuel description conceptuelle du nouveau système description organisationelle
description conceptuelle
du système actuel
description conceptuelle
du nouveau système
description organisationelle
du système actuel
description organisationnelle
du nouveau système
recueil de l existant
description physique
du nouveau système

conceptuel

logique

physique

Etat actuel Figure 3: La courbe du soleil

Etat futur

durée

   

Les Principaux concepts MERISE

Niveaux

 

Données

 

Traitements

Conceptuel

Modèle Conceptuel des Données

Modèle Conceptuel des Traitements

 

Entité

Opération

Association

Processus

Propriété

Evénement

Cardinalité

Synchronisation

 

MCD

 

MCT

Organisationnel

Modèle Organisationnel des Données

Modèle Organisationnel des Traitements

 

Modèle

Modèle

Modèle

 

Relationnel

Codasyl

Fichiers

Procédures

Tables

Record

Fichiers

Phases

Attributs

Fields

Rubriques

Tâches

Formes

Normales

Set

 

MLD

 

MOT

Physique

Modèle Physique des Données

Modèle Physique des Traitements

 

Algèbre

Langages

Langages

 

Relationnelle

Spécifiques

Procéduraux

Applications Unité de traitement Transaction (temps réel) Traitement par lots (temps différé)

SQL

QBE

Indépendance

Indépendance

Dépendance

totale

partielle

totale

 

MPD

 

MPT

Figure 4: Les concepts Merise

Conceptuel

Réel Perçu Abstraction MCD MCT validation
Réel Perçu
Abstraction
MCD
MCT
validation

Prise en compte de l organisation

MLD MOT Interaction - validation
MLD
MOT
Interaction - validation

Organisationnel

Prise en compte des choix techniques

Physique MPD MPT Interaction forte Exploitation
Physique
MPD
MPT
Interaction forte
Exploitation

DONNEES

DONNEES
TRAITEMENTS

TRAITEMENTS

Interaction totale

Figure 5: Les interactions Données / Traitements

Index du texte :

LA DEMARCHE DE L ANALYSE INFORMATIQUE : MERISE

2

1. LES PRINCIPES GENERAUX

 

2

2. NIVEAUX DE DESCRIPTION ET MODELES ASSOCIES

3

2.1 LE NIVEAU CONCEPTUEL

 

3

2.1.1 le MCD (Modèle Conceptuel des Données)

3

2.1.2 le MCT (Modèle Conceptuel des Traitements)

4

2.2 LE NIVEAU ORGANISATIONNEL OU LOGIQUE

4

2.2.1 MLD (MOD) (Modèle Logique (Organisationnel) des Données)

4

2.2.2 MOT

5

2.3 LE NIVEAU PHYSIQUE

 

5

2.3.1 MPD (Modèle Physique des Données)

5

2.3.2 MOpT

5

3. LA CONDUITE DE PROJET

 

5

3.1 L ES ETAPES D UN PROCESSUS D INFORMATISATION
3.1 L ES ETAPES D UN PROCESSUS D INFORMATISATION

3.1 LES ETAPES D UN PROCESSUS D INFORMATISATION

6

3.1.1 Schéma directeur

 

6

3.1.2 Etude préalable

6

3.1.3 Etude détaillée

8

3.1.4 Réalisation

9

3.1.5 Mise en

uvre

uvre

10

3.1.6 Maintenance

 

10

3.2 L ES CYCLES D UN PROJET

3.2 LES CYCLES D UN PROJET

10

3.2.1 Cycle de vie

10

3.2.2 Cycle de décision

10

3.2.3 Cycle d abstraction

11

Index des figures

FIGURE 1: L'ENCHAINEMENT DES DIFFETENTS MODELES

4

FIGURE 2: TABLEAU DE SYNTHESE DES NIVEAUX D'ETUDES

5

FIGURE 3: LA COURBE DU SOLEIL

 

12

FIGURE 4: LES CONCEPTS MERISE

13

FIGURE 5: LES INTERACTIONS DONNEES / TRAITEMENTS

14