P. 1
Dico.Annamite.Français.2.Jean.Bonet.1899.1900_N5460294_PDF_1_-1DM

Dico.Annamite.Français.2.Jean.Bonet.1899.1900_N5460294_PDF_1_-1DM

|Views: 468|Likes:
Publié parMonkScribd
Volume 2
Volume 2

More info:

Published by: MonkScribd on Jan 22, 2012
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/20/2013

pdf

text

original

Bonet, Jean (1844-1907). Dictionnaire annamite-français : langue officielle et langue vulgaire. 1900.

1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart des reproductions numériques d'oeuvres tombées dans le domaine public provenant des collections de la BnF.Leur réutilisation s'inscrit dans le cadre de la loi n°78-753 du 17 juillet 1978 : *La réutilisation non commerciale de ces contenus est libre et gratuite dans le respect de la législation en vigueur et notamment du maintien de la mention de source. *La réutilisation commerciale de ces contenus est payante et fait l'objet d'une licence. Est entendue par réutilisation commerciale la revente de contenus sous forme de produits élaborés ou de fourniture de service. Cliquer ici pour accéder aux tarifs et à la licence

2/ Les contenus de Gallica sont la propriété de la BnF au sens de l'article L.2112-1 du code général de la propriété des personnes publiques. 3/ Quelques contenus sont soumis à un régime de réutilisation particulier. Il s'agit : *des reproductions de documents protégés par un droit d'auteur appartenant à un tiers. Ces documents ne peuvent être réutilisés, sauf dans le cadre de la copie privée, sans l'autorisation préalable du titulaire des droits. *des reproductions de documents conservés dans les bibliothèques ou autres institutions partenaires. Ceux-ci sont signalés par la mention Source gallica.BnF.fr / Bibliothèque municipale de ... (ou autre partenaire). L'utilisateur est invité à s'informer auprès de ces bibliothèques de leurs conditions de réutilisation.

4/ Gallica constitue une base de données, dont la BnF est le producteur, protégée au sens des articles L341-1 et suivants du code de la propriété intellectuelle. 5/ Les présentes conditions d'utilisation des contenus de Gallica sont régies par la loi française. En cas de réutilisation prévue dans un autre pays, il appartient à chaque utilisateur de vérifier la conformité de son projet avec le droit de ce pays. 6/ L'utilisateur s'engage à respecter les présentes conditions d'utilisation ainsi que la législation en vigueur, notamment en matière de propriété intellectuelle. En cas de non respect de ces dispositions, il est notamment passible d'une amende prévue par la loi du 17 juillet 1978. 7/ Pour obtenir un document de Gallica en haute définition, contacter reutilisation@bnf.fr.

PUBLICATIONS DE L'ÉCOLE DES LANGUES ORIENTALES VIVANTES

Aït®«**^ïWAMl-

DICTIONNAIRE

ANNAMITE-FRANÇAIS .. (LANGUE OFFICIELLE ET l'Ail JEAN BONET LANGUE VULGAIRE)

V OIUIÏXTALES IVANTES LK À !>HOKKSSEUH L'ECU SPECIALEDES LANGUES ET À L'ÉCOLECOLONIALE

TOME

SECOND N-X

PARIS IMPRIMERIE NATIONALE 2S

ERNEST

LEROUX,

ÉDITEUR, MDCCCC

RUE

BONAPARTE,

PUBLICATIONS DE L'ECOLE DES LANGUES ORIENTALES VIVANTES

DICTIONNAIRE

ANNAMITE-FRANÇAIS (LINGUE OFFICIELLE ET LANGUE VULGAIRE

xfèm^MéffîA&mïï

DICTIONNAIRE

ANNAMITE-FRANÇAIS LANGUE OFFICIELLE ET LANGUE.VULGAIRE) PAR JEAN BONET

"4 O V 'sP.ROFESSEpR L'ÉCOLESPECULE DES LANGUES RIENTALES IVANTES ET À L'ÉCOLECOLONIALE ;;..^-/"''

TOME

SECOND N-X

PARIS IMPRIMERIE NATIONALE

ERNEST

LEROUX,

ÉDITEUR, MDCCCC

RUE

BONAPARTE,

28

DICTIONNAIRE

ANNAMITE-FRANÇAIS (LANGUE OFFICIELLE ET LANGUE VULGAIRE)

N

Na

nom^f|)*. désigner; Indiquer, breux, beaucoup; tranquille, paiexelamative et insible; particule terrogative. Thiên «a 5c O, ô ciel ! — Na niên — Net na o4£,-en quelle année? î§! o, paisible, modeste. — Boni bà nêtna §^ ££, ^g o, personne modeste, femme qui se tient Lien. — Quà na ^L o, le fruit du nerprun. — Cà na %$ o, espèce de mélongène. et JfJJ*. rouler doigts, tourner. frotter, f# Pétrir dans avec les les

Nd

^J|j*. coup,

Grand, nombreux, énormément.

beau-

COUP-àng nâ jfj ^ O, le grand mérite des parents, les peines nombreuses qu'ils se donnent pour élever leurs enfants. baliste. arbalète, Arc, iVa^(0. Voir cung eiguhig. (Formé des S.A. mac Tfc, arbre, et na $|J, indiquer.) tendre l'arbaGiwo'iig nâ îjjto, lète, bander l'arc. — Kéo nâ }?§ o, ici. — Bân nâ ^f o, tirer de l'arc, lancer des flèches. — Aiiêng nâ f|]> O, détendre l'arc. — Dâij nâ $|f o, corde de l'arc. Nà -frl}*. Grand, beaucoup; paisible. A. V. Vallée, ficoteau; particule nale marquant l'élonnenient. Nà toi càij Irai o$|| Jjijf, vallée

Na

mains,

Dla ai o ^yj, porler dans ses mains — A'« nào o ^, (maladroitement). jouer avec un enfant. Na y}})*. Gris bles (pratiques les pour chasser de sorcellerie). dia-

(,) Se transcrit aussi par le car. % . H.

i XATlO.SALt. IMi iuMKMII

( fertile et Lien exposée. — Ruông nà Ifl o, rizière de vallée. — lïâu nà ^ o, où cela? où est-il? faites voir? — Quô> nà p|i o, tancer d'impor— tance, réprimander vertement. Làm nà g o, faire brutalement. Nà Saisir avec la main, i|L et JpL*. inprendre, s'emparer; explétive terrogative. Troc nà |£ O, arrêter quelqu'un (terme de police). — Nàgiài cîièn thê ° M ift W ' ordre d'avoir à conduire — Nà lai o 2}S; un remplaçant. amener, apporter. — Ai nà j£. o, qui donc? M*. Tendre, délicat, fin, joli.

2 > Chim nac nwà'c £| O Jjjf, nom d'oiseau. Nac Voix entrecoupée; ^fj^. soupir, échelon. Voir mec. sanglot; degré, bouche, et (Formé des S. A. khàu , nac H§, se cacher. ) Ndc nâo O j'|f, pousser de longs soupirs. — Tièng nâc nô> p|f o ^, bruit de pleurs et de sanglots. — Ndc eut o H£, hoquet.

Nà Nac

Nâch )}{£*. Aisselle. Voir dich. A. V. Ramener sous les aisselles jusque du peuple (comme font les femmes cacher leurs seins avec le pour haut du pantalon). Nâch ha O *"[* sous les bras. — , Cap nâch $fc o, emporte.]' sous les bras. — Bong nâch %%o, porter sous l'aisselle, porter un enfant à cheval sur la saillie de la hanche, selon la coutume du pays. — Nàchcon o J§, id. — Thipô'cnâch J£ o, équerre. — Lwng nâch Jjj| o, tournure dégagée. Nai mettre /jjfc. Cerf; lier, attacher; en sac. (Formé des S. A. Ichuyèn ji, sui vre. ) chien, et ni fè,, s'approcher, Hwo'u nai %foo, cerfs et daims. Voir hê. — Nai câi o ^j, biche, — Gac nai jjj|f o, cornes de cerf (les cornes tendres des jeunes cerfs sont employées en médecine). — Sùmg nai fjÉ O, cornes de cerf. — Gio nai $fâ o, jambes de cerf. — Nai gao o |§, mettre du riz en sacs. — Nai lwng o Jj|?, ceindre les reins; se renverser en arrière en se tenant les côtes. — •frông nai ^o, plaine des cerfs; nom donné à un grand fleuve de

déjj|§\ Maigre, dépourvu, pouillé. (Formé des S. A. nhuc fèj, chair, et nac [g, se cacher.) Thit nac Jj]§ o, chair maigre. — Mat nac ^jg o, visage placide, sans air hébété; expression; stupide, inepte. dissimuler; pal-

Nac

pa*. Cacher, lier; clandestin, t

à l'abri, disparaître.—Nacdanho fé, cacher son nom. — Nac danh âàu không O ^|^g, plainte ou dénonciation anonyme. — Thûi nac j|| o, puanteur, infection. — Nac nong o ^|j, odeur forte. i\ac secouer. ptË. Remuer, agiter, (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Nâc.gao ofîl, nettoyer le riz. —

anonyme. An nac J§§ o, se tenir

.( 3 >«-Gochinchine rose. Nai ï$\ *. numental, H et Grande sorte ifvf*. endurer et à la contrée qu'il arXin nài P|L o, supplier, solliciter. — Châng nài j£ o , ne ri en d e mander, ne rien espérer. — Nài them O^lf, réclamei' un supplément, demander — Nài chi o ;£., à davantage. quoi il est inutile bon demande]'? de — Câu nài ;Jç O , compter sur. prière — sur prière, obséder, importuner. Thang nài ffpj o, cornac d'éléphant. Nài se pro7 7*. Alors, ensuite; se manifester; être la conséduire, le de; particule quence exprimant doute; simple expiétive. Nài nhï o fijjjf, en suivant, de cette manière. — Nài chuùi o fie, partie d'un régime de bananes. — Cap nài — ffli. ° ; informer, enseigner. Cap nài nhau =|J£o |^, se rendre mutuellement service. — Nài cti o $%, être — Trë nài dégoûté, en avoir assez. être lent |H o, paresser, traînasser, à faire quelque chose; retardataire. — Thang Lrènài fj^J ||| o, négligent, lambin. traînard, paresseux, Nay actuellement. Maintenant, ytîf(Formé des S. A. kim ^, maintenant, et ni jfr , suivre.) Xwa nay %j] o, depuis les temps — Làu nay passés jusqu'à présent. JH o, de tout temps, depuis'long— Bwa aujourtemps. nay f^O, d'hui. — Nâm nay jf^ o , cette année. — Bon nay fÇ o, cette génération, ce siècle. — Hom nay ffc O, dans le — présent, aujourd'hui. Nay mai O ou demain, qui ne J|, aujourd'hui — saurait tarder. Nay lay Ofli|j|, maintenant je me prosterne (formule

vase mopotiche, de brûle-parfums. des pei-

Nai

peines, ner, souffrir;

Supporter des fatigues; patience. prendre

Vo nai hà $j£ o [îïj, irrémédiablement. — Châng nai J±_ o, ne pas de. — Bât nai ïfc o, qui s'inquiéter ne compte pas. — Song nai hà -^ff o fpj, le fleuve des peines (mythologie), une sorte de purgatoire des bouddhistes. — Nai muai o jt^, mine de sel, saline. Nai ?JÎ*. endurer; rencontrer Prunier aller avec sauvage; au-devant quelqu'un. peiner, se de,

Nai

eu des %/J M. Femelle ayant des S. A. khuyèn ;fç, petits. (Formé rad. d'animaux, et nài 75, alors.) Heo nài jjf o, truie.

Ndi

chenille Insecte, (espèce). (Formé des S. A. tràng jjt , ver, et nài 75, alors.) Sàu nài jjjj: o, espèce de ver. — Con nài Jjï o, passement, passepoil, bordure. cordonnet, %/J. 5^f *. mander, Arriver, solliciter; manière? se présenter; comment? prend dede pour

Nài

quelle (Se nai * et réciproquement.)

(1) Se transcrit aussi par le car. ffi.

"( A> finale de lettre). — Nay Icinh o §£, niaintenant je salue avec respect (ici.). — Nay tho> o ^, maintenant voilà la lettre. Peser lourdement sur, faire Nay ^. de grands efforts pour, endurer. (Du S. A. nqi, même car., peiner, souffrir.) Cây nay jfc o, levier. — Xeo nay ;}Ji o, élever au moyen d'un levier. Jj. Qui se produit, Này qui se manifeste. (Du S. A. nài, même car., même signification.) Ay nây «g o , mouvement de l'àme ; indécis, inquiet, effrayé. demander Se présenter, Này §S. instamment, (Du S.A. importuner. vhi, même car., même signification.) Này ni O ]%, demander en exhalant des plaintes. — Xin này pja o, solliciter, supplier. — Này lai o ]Jî , racheter. reprendre, Oui s'est produit, Nay /J. qui a lieu. (Du S. A. nài, même car., manifester.) liai nây \a\ o, tout récemment, y a un instant. — Nây giiplâu o Hj:, depuis longtemps, il va déjà bon moment. i\ày Jj. eu se il H$ un chèi o |^, commencer à montrer ses — bourgeons. Này lôc O jjij£, se couvrir de feuilles nouvelles. — Này con o 3|, rejeton, pousse. Nay yyj. Syllabe complémentaire. (Formé des S. A. hoa >X., feu, et nài 75j se produire.) chaud, ardent. Nong này fljlo, — Ngwo'i non nài \^ >J;j|o, homme g vif, violent, emporté. La partie Này ///£. grasse placée aux deux côtés du ventre du cochon. (Du S.A. nhi, même car., gras.) Niiy Jj. ter sur; Remettre, conférer; rejecorrélatif de ceci, celui-ci; liy. (En S. A., se produire; se pron. nài.) Nây lai o jjï, confier à. — Nây cho o ^c, rejeter sur. — Nây cliwc O ]jfj, conférer un grade. — Nay trao O f$, confier à, charger de. — Này viêc o fj£ , assigner un travail, confier une affaire. — Ai nây $£. o, quiconque, chacun, tous.

Pronom démonstratif Này jfc,. pour les personnes et les choses présentes ou très proches, ce, cette. Voir ay. (Du S. A. ni, même car., être près de.) Câi nhà này ^ ^p O , cette maison. — Con ngum này J| ,|X o, ce cheval. — cet homme, Ngwo-i này ^O, cette personne. — Làng này ^ o, ce village. — Viêc này fê o, ce travail. — Sii' này 3ff o, celle affaire. — Lan celte fois-ci. — này ^fo, Câi này ^ o, cette chose, cet objet, ceci. — Câi này là câi gi ^ O f§ ^ 7t,i qu'est-ce que ceci? — Câi

Croître, pousser, germer, des rejetons, se manifesproduire ler. (Du S. A. nâi, même car., se inanités ter.) Nây ru O P|§, sortir, surgir, se montrer. — Này len. o jj|î, pousser, monter, bondir, rebondir. — Này

»( 5 )này là c'aa loi ^ o $§ fâ $£, ceci est à moi. — iV% Ms O ^, ceci est. . . faire Avancer, bomber, Này Jj. très en dehors. saillant, ressortir; se pron. nui.) (En S.A., se manifester; Này ngii'c O Jjjt, bomber la poitrine, prendre une attitude fière. — Này ngà'a ra o fg !§§ , se renverser en arrière. Terrain sol maNày yy/fangeux, boueux. ; sale, malpropre, récageux (Formé des S. A. lluïy 7JÇ, eau, et nâi 75, se manifester.) Xû> này $£ o, contrée marécaboueux, geuse. — Bim này ^O, fangeux. — Lu này i^ o, un bourbier, un fond vaseux. Nam Sud, midi; p^J*. manière de chanter; bouddhiste. une certaine exclamation Nam d'Annain ollïl'empire (expression cielle). — Nicé'c an nam ffî %£ o, — Nam h'i id. (expression usuelle). la Cochinchine oijj-, proprement dite. — Nam vang o H, nom annamite de la capitale du Cambodge. — Ngu'b'i an nam -j-f. ^j? o, les Annamites. — Quàng nam ^ o, région du sud; le nom d'une province de — Nam l'Annam moyen (ïourane). itinh 0/Σ, du sud; affermissement le nom d'une province du Tonkin. — Hà nam fpj" o, sud des fleuves; autre province du Tonkin. — Luc nam [H o, sud des terres élevées; autre province du Tonkin. — Vân nam |ft o, la province chinoise do Yun nan. — liât nam p§ o, chantée — d'une voie douce et harmonieuse. Nam vô pliât O $OE , invocation au f^ Bouddha dans la prière des bonzes. — Ki nam ï^ o, bois d'aigle, bois de santal. Voir ctàn. Le mâle dans 77*. l'espèce homme humaine, par opposition à femme fils, gar(qui est nie £), çon; le nom d'une dignité que l'on fait correspondre au titre de baron. Nam nû> o -£;, l'homme et la femme, les deux sexes, le masculin et le féminin. — Nam nhom o ^A, un homme, un époux. — Nam là' o -^ , un fils, un garçon. — Trwomg nam -g o, l'aîné des garçons d'une môme famille, celui qui a la charge du culte des ancêtres. — Tw6>cnam Hf O, la dignité de baron. Nam de bois très dur. ^lU*. Espèce Già nam jj$ o, le nom d'un bois précieux et odorant.

Phia nam H; o, le midi, au midi. — Phii'omg nam -jf o, région du sud, contrée du midi. — Uwé'iig nam [fj] o, direction du Sud, qui regarde le sud, position au midi. — Thuôc vèphia nam J|| ||j J| o, méridional. — Nam cu'c o yfi|g, pôle antarctique. — Nam liai o \%., mers du Sud. — Giâ nam j|jr o, vents du Sud. — Chl nam châm ^off, aiguille — ftà nam châm de boussole. Jj^ o §f, aimant ou pierre magnétique. — sud-ouest. — frâng nam jf|o, de Namgiao o $ç , nom préhistorique l'Annam. — Nam viêt O ^&, autre nom ancien de l'Annam. — An nam 4Jr o, le nom moderne (paix du sud). — An nam quùc $f o |g|,

—S-9«( 6 )•« Nam Tig,. Prendre en pinçant avec à pleine les doigts, main. prendre (Du S. A. niêm, même car., même signification.) Mot nam $£o, une pincée, une — Nam dao o poignée. JJ, poignée de sabre. Nâm Brûlé, bàié, bruni. pfà. grillé, (Formé des S. À. hoa >X., feu, et niêm fê, penser.) Nâmden o jajj, brûlé, hâlé, noirci. — Nâm da o fj|£, brûlure à la peau; teint brûlé. — Nâm mat. O ^jjj, vi— Co>mnâm sage hâlé, teint basané. f"H"O, riz brûlé. /3M*. Viande Année. année, salée et séchée. des S. A. le cinquième jour (de la semaine), — Nâm nâm jeudi; cinquièmement. o $ff, cinq ans. — Nâm tuèi o J|, — Nâm mwo'i cinq années (d'âge). — lâm O^J;^, cinquante-cinq. Nâm tram o|!|, cinq cents. — Nâm — Su nâm ^ ngàn o |jf, cinq mille. o, le numéro cinq, le chiffre 5. — Mûng nâm tluing nâm ^ o Jjjp) O, le 5e jour du 5e mois (jour de grande lé te). — Nâm hang o jg, les cinq vertus essentielles ou cardinales. Nâm Jg,. avec la main, Prendre saisir en serrant avec les doigts; Voir niim. (Du S. A. niêm, poignée. même car., même signification.) Nâm tay o%%, prendre la main, serrer la main. — Nâm Idy O j]g, — Nâm giw o ^TJT> empoigner. veiller, surveiller. — Nâm 6c ojjj?, prendre la tète, saisir les cheveux. — Mot nâm — $j[ o, une poignée. Bânh nâm ^J"o, enlever, par poi— main gnées. Tay nâm lai j|o^, fermée, poing. — Nâm minh rân net ° "P^" IS îM ' se retenir, se faire vioP lence. Nam îfjji!\. s'allonger. s'étendre, coucher, s'étendre, (Formé des S. A. nga gH, se coucher, et nam ]fj, sud.) Nam xuông o j§]>, se coucher. — Nâm trong giwbmg o ftf jj^, se mettre au lit. — Nam ngà o g^ ; dormir, se reposer. — Buong nâm ^ o , chambre à coucher. — Nâm dài va O J⧠fl||, couché tout de son long. — Nâm ngwa o jlff, couché sur le dos. — Nâm nghièng o jQl, couché sur le côté. — Nâm s dp OJJÉÎ couché sur le ventre. — Nâm chèo queo O jJ$J J|, Se

Nâm

Nâm jff. niên i£,

sud.) Nâm trwâ'c o ^, années précédentes, années passées. — Nâm ngoâi l'an passé. o#f», l'année dernière, — Sang nâm flfllj , l'année o prochaine. — Nâm iâ'i o $fl, l'année qui vient, l'année prochaine. —• Nâm Ida o ^Ë, l'autre année (il y a deux ans). — Nâm kià o âË, l'autre année (il y a trois ans). — Nâm moi o J|, la nouvelle année. —• Cà nâm fîf o, toute l'année. — Wang nâm 'Jg o, chaque année, tous les ans. — Nâm nhucîn o f^, année de treize mois.

(Formé et nam ]fj,

Nâm

Le nombre la jjfft. cinq (après dizaine se pron. lâm). première (Formé des S.A. ngù J£, cinq, et nam lt, sud.) Môngnâm. ^ o, le cinquième jour — Thâ' nâm ïfc o, le (du mois).

-( 7 h être couché tout ramassé, recroquevillé, tordu. — Nàm bêp o *fê, faire ses couches (à cause du fourneau qu'il est d'usage de placer sous le lit d'une femme en couches). — Nam va o f$, se coucher en manière de protestation ou pour réclamer contre une injustice et signifiant: me voilà, je suis couché, qu'on fasse de moi ce qu'on voudra. Nâm Causer PjtJ*. habiller. varder, longtemps, Voir nom. bad'enGian nan Jj| o, pénible, douloureux. — Nan than o l||, se plaindre, — Nan lat o|iJ[, lien, atgémir. tache, brin. Nan malheur, |gf| *. Fléau, calamité, difficile. infortune; ardu, pénible, Khôn nan @§ o, peine, misère, adversité. — Tai nan jj^ infortune, O, désastre, calamité. — Hoan nan — Mac nan jj§, O, catastrophe. f^ o , être pris par le malheur, tomber dans l'adversité. — Là hê khôn nan ^ JL @çjo, c'est un malheureux. Même sens que ci-dessus. IffÈ*. Phàn nàn |j| o, regrets, remords. — Nàn trâch o ;j|, déplorer, se re— pentir. Nong nàn ||§ o, odeur forte; peine difficile à supporter. |PK et JIJR*. Rouge de honte.

Ni nâm tjjg,o, gazouillement fant, ramage des oiseaux. Ndm /j£) .

Nan Champignon (terme gé(Formé des S. À. thào ]W|I, nérique). plantes, et niêm fê, penser.) Ndm moi o |jj||, une espèce. — Nâm tràm o fUj, id. — Ndm mèo o Hf, id. — Ndm lÙHi o £g, id. — ' Ndm cwt voi ofâ %%, variété dite « excrément d'éléphant». — Nâm âôc o ^, champignon vénéneux. — Nâm ma o JJ§, tumulus.

Nan Nan

|ff£. Syllabe complémentaire. (Du S. A. nan, même car., pénible.) An nàn P£ o, se repentir, faire pénitence. — Su> an nàn j|f p£ o, re— An nàn toi pentance. Pj£ O fp, regretter une faute, foire pénitence. — Nan ni o IJI^, geindre, se plaind ce, se lamenter.

Ndm /$$. Instrument en fer pour creuser la terre, le pour fouiller sol. (En S.A., bois dur; se pron. nam.) — Cây nàm |£ o, excavateur. Lwô'i cày nàm |jg |ï, soc de charrue. Ndm mûr Plein, 7fâ. (céréales). (Du S. A. nhâm, même car., moisson.) Nâm thâp o jijjl, de taille moyenne. Nan iff£*. Difficile, gant. A. V. Matières pour tresser. pénible, à tisser, fatiliens Nan

jffi*. étaler, étendre; Disposer, frotter, presser, comprimer. Nan siva o ^, tirer le lait. — Nan mû o ^j|, presser (un clou) pour faire sortir le pus. — Nan chanh o IfiEî exprimer le jus d'un citron. — Vot nan Ijêpo, pressurer, extorquer, — Nàn vol o gruger. ^, id.

—«•( Nnn f|**. Même sens que ci-dessus.

8 )•<-*•— chasNang tfjgk. Fourche; pousser, ser. (Formé des S. A. môc 7JC, arbre, et nang H, sac.) Nang ra oP$|, mettre à la porte. Nâng pousser dehors,

Nân hhuôn o f(}l, modeler, mouler. — Trau nân }£ o, orner, polir. Ndn de la viande avec f^j *. Broyer les os pour une préparation culihacher. naire; couper, Nânnhûc o |^J,couper des tranches de viande. — Nân nâo o JJjg, dépecer, équarrir. Nân à large ouijjffi.- Vase en terre un tour de corde, d'atverture; tache. (Formé des S. A. thô j;, terre, et mm ff£, calamité.) Ghè ndn JSÊ o, vases et pots en — Côt nliiêu nân Ht jj| o, général. l'aire plusieurs tours de liens. Ndn ITR. Manier, palper, comprimer. (En S.A., rouge de honte; sepron. nân.) Nân sù'a o ff|î, tirer du lait, traire. — Ndnnd o $|5, être surpris; hésiter, montrer de la mauvaise tergiverser, volonté. — Nân lai o |^, venir après les autres. Tubercule véné-

de la main, du Dedans JjJ||. (Formé des palme, empan. pied; S. A. nhtic $J, chair, et nang H, sac.) la paume de la Nang tay ojjlj, main. — Nang chom o $[l, la plante des pieds. — Nâng nènh o fâ, altitude fière.

Jeune XR*personne, jeune Nàng terme femme; aimable, appellatif Voir nu'o'ng. poétique. — Nângtw o -^ , une jeune fille. — Bai Vwo'ng nàng 3E ° ; lfl reine. — nàng ^z O, très grande dame. Ban nàng fâ- o, une demoiselle de — compagnie. Nàng dâu o -^, bru, belle-fille. — Cô nàng hai jjïjjj o^-, ortie. — Cd nàng hai JjJ* o ^-, nom de poisson. — Voi nàng ij|o, se dit de l'éléphant femelle. Pousser en avant, faire 3|§*. Nang soulever. arriver; élever, surélever, adroit, g[i *. Capable,habile, Nâng A. V. Souvent, compétent;pouvoir. fréquemment. Nâng nhom o J\., une personne entendue. — Nâng sic o 3f*, capable en affaires. — Bât two'tig nâng 7Ç> ^g O, ne pas se joindre, ne pas être d'accord. — Va nâng as o, incaincommaladroit, pable, inhabile, pétent. — Hà nâng pj o, qui peut, qui est possible. — Siêngnâng /£ o,

Ndn

réputé syllabe complémentaire. (Formé des S. A. thào JlHJl,plantes, et nnn |§, calamité.) No>nân -f£ o, les dettes en général. vé-

|§Eneux;

Sac, poche, bourse, jj||*. Nang mot euphonique. sicule, besace;

valise, sac de Nang thâc o H, voyage. —Ha nang ~f o, varicocèle. — Mit'c nang |§ o, encre de sèche ou sépia. — Nm nang pfg o, se taire, l'aire silence.

-( — diligent, empressé, plein de zèle. Toàn nâng %> o, qui peut beaucoup. — Nâng nâi nâng loi oP^O^, qui souvent parle souvent se trompe. — Nâng ton o |m, venir fréquemment. — Nâng ai O i&, aller souvent. — faire souvent. — Nâng Ihm o g, Nâng ([iiâ o $1, trop souvent. m*'1). Nâng anciennement, Auparavant,autrefois, jadis. A. V. Lourd, grave, pesant, pénible. Nâng nhict O 0 , les jours passés ; — Té précédemment. nâng $HO, tomber lourdement. — Su> nâng jf£ O, pesanteur. — Câch nâng ne |§f o — lourdement. Vin pesamment, — Nâng ciin o Jp, peser. Nâng quâ O jfô, trop lourd, trop pénible. — Gûnli nâng }|Jï o, porter un lourd fardeau. — Nâng iay o ^jf, avoir la main lourde. — Nâng tai o )(,§., dur d'oreille. — Nâng Un o^f, paroles — sévères. Nâng ctàu o jjffî, tète lourde. — Làm loi nâng jj§£fp o, commettre une grande faute. — Nâng mât O'J0, visage sérieux, ligure sévère, air fâché. — Nâng long de o§, peser sur les sentiments quelqu'un, offenser. — Bail nâng ffi malade. o, être dangereusement

9 ) — Tron rayons. nâng quâ clùmig 5j| il fait excessivement chaud. Ojflf, — Nâng Iwa o 'IH, chaleur de feu. — Nâng hanh o Jif., chaleur brûlante. Bùnig ai nâng \if ^g, o, gardez-vous d'aller au soleil. — Giài nâng $$ o, mettre au soleil, essorer. — Phon nâng U o, faire sécher au soleil. @b. Nâng réitération; la répétition, la Marque sans cesse toujours, qu'en (ne s'emploie composition). (En S. A., capable; se prou, nâng.) Nôi nâng pjlj o, revenir toujours sur le même sujet, rabâcher. — Giân, constamment en colère, nâng^o, facilement irritable.

.Ali* gD- Soulever tout,doucement, Nâng maintenir en l'air. "Voir tlïï elnwng. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Nâng ctô> o $|, allège.)', soulager. — ^'âng Un o jj|i, élever, soulever. fllj. Caresser, Nâng cajoler, amuser. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Nâng niu O p^jj, caresser, cajoler. — Nâng con o J|, amuser un petit enfant. se dresser, se $&. Se gonfler, Ndng durcir (v. mi'ngy, mot euphonique. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Nuoi nâng fgo, nourrir, élever. Nanh %*&*? et js^*. Chienméchanl, animal dédents pointues, velu; fenses; terrible, aspect sauvage, Voir ninh. repoussant.

Eclat du soleil ; chaleur Nâng fljgt2). directement des rayons provenant chaleur solaires, que dégage le soleil lorsqu'il brille. (Formé des S. A. nhu't 0, soleil, et nâng jj, avant.) Nâng nâi o \%, soleil ardent, grande chaleur. — Tron niïng 5g o, le soleil brille, le soleil darde ses

(,) Se transcrit aussi par le car. $j§. — (2) Se transcrit aussi par le car. 0J|.

*( 10 Nanh heo O^, dents extérieures du cochon, défenses de sanglier. — Nanh mit O i^jË, griffes et dents; air féroce, aspect terrible. — Nanh sdu o §!g, dents de crocodile. — Cô nanh cô vût @o | ^, avoir bec et ongles, cornes et griffes; être d'aspect terrible, bien armé pour la défense. Nanh Fin, subtil, /f^*. habile cieux, retors; Voir ninh. artifirusé, à discourir. Nao diva o J£, racler une noix de coco. — Ban nao l^t o, racloire. — Diva nao |£ o, coco encore tendre. Ndo Gris, \rfi) et |TJfj*. bruit, tumulte, tapage, Puclameurs; désordre.

Nao

Nanh nhau o jg|, s'accuser mutuellement, se faire une guerre sourde. — Sanh nanh fl£ o, susciter des en— nuis, chercher querelle. Chông nanh ^O, se camper crânement, mettre les poings sur les hanches. — Nanh phu o $$, femme rusée, envieuse; épouse jalouse, méchante. Nanh . Une espèce de haricot. j) (En. S. A., isolé, retiré; se pron. âinh.) Bôl ââu nanh |ëj: ]3 o, la fécule de ce haricot. rfj. Courbé, voûté; trouble, des émotion, inquiétude. (Formé S. A. thào |![f, plantes, et cân rfl, linge.) Nao long o §, désdécouragé, espéré. — Chang phâi nao j£ 'ffi o, sain et sauf. — Không nao J5Ço, ne rien craindre ; persévérer, persister. — No nao §jjj[o, plût à dieu que. . ., quand donc. . . Nao »%[*. Brait de voix, cris tumulVoir nô. tueux, vacarme, tapage. creuser. gratter, se pron. mm.)

Nao

comment? Qui? quel? par ! corrélatif de éij et de ndy. exemple (Formé des S. A. thào j|ll|f, plantes, et cân |jj, linge.) Ngwon nao \$o, quel homme? quelle personne? —Ngàij nao 0^ o, quel jour? — Anh o>nhà nao jg -fjk 3jjj o, dans quelle maison demeurezvous? — Nô sanh nâm nào j^ ^ ^ O, en quelle année est-il né? — Chivng nào an co>mj^ o P§ f $, quand — Thè nào de ffo, mange-t-on? — quelle manière? Dwomg nào * o, comment! à ce point! autant que? — Khi nào fifc o, quand (passé). — — Chivng nào •$£.O, quand, (futur). Nào ai o i£, qui est-ce qui? — Nào cô o fg , peut-il y avoir? — Nào hay comment savoir? — Ngivà'i oPp, nào y nây \§. o ^ 75 > chaque homme a son idée; à chacun son sentiment. montagne,

Nào f_Lf et WJi*. Mont, colline. Voir nông. Nâo féi*.

du Éprouver chagrin; irritatourment; colère, peine, tion, aversion; vexer, molester. New gan o Jfp, grande irritation; peine de coeur, tourment d'esprit. — Nâo ruôt o d'enJjf;, tiraillements — trailles; profond ressentiment. Nâo khi o |Ç, violente colère. — Phièn nâo jJ(o, pénible, fatigant;

Nao

Racler, .$$2(En S. A., boule;

»( 11 )vexé, ennuyé. — Nàc nâo pjf o, — pousser des soupirs, sangloler. Sàunâo jf£ o, Lrist.o, affligé. — Nâo irrité de ne pouvoir asmi'c opjf, souvir une passion. substance Nâo |ÉJ * - Crâne, cerveau, molle et grasse; doux, friable, la cervelle). veiné (comme lustré, New là' o ^, cervelle, moelle. — — Dâu Long nâo §f o, camphre. nâo gjî o, la tête. — Nân nâo || o, triturer de la viande. Nâo JiJj*. Nom générique de certaines veinées. pierres précieuses Ma nâo ïl§ o, onyx, jaspe, agate. Nap Fils ou brins /fn*. tractent; livrer, payer; insérer dans; contenir, Voir nôp. qui se conprésenter, renfermer. Ndt tenu avec soin. Couvercle; Nap j0$. (Pour le car. en S. À., voir ci-dessus.) Nâp hàp o |K, couvercle de boite. — Dày nâp fë o, mettre le couvercle, couvrir. — Dô> nap pfio, ôter le couvercle, découvrir. — Nâp noi o i$j, couvercle de marmite. — Nâp hom o |Jj, couvercle de caisse, de cercueil. — Câi nhà này ai ngân co nâp Vj w. JE M M M O, cette maison est bien en ordre, bien tenue. Nat Crier, "Jt,*. tempêter; inspirer de la crainte, en imposer aux gens. Nat nô o *£ , terroriser, effrayer. — Nat dàng o Jï, crier pour faire garer les gens (passage d'un manda— Nat rin). dây ojJj|, obliger les — Nat bai o gens à se tenir debout. déchirer, lj/\, frapper, reprendre, partager. déBrisé, V.j| et V:§. broyé, réduit en poussière. truit, dispersé, (En S. A., eau sale; se pron. niêt.) Tan nât jifc O, dispersé, pulvé— Hu> nât risé, réduit à rien. $j[ vicié. — o, cassé, brisé, détruit, Làm liai nât j||:o, causer un pré— Lo nât judice, un dommage. gan — ]§; O JJf, être inquiet. Hay nât p^ O, très friable, fragile. — Chwâ'i nât Pj£, accabler d'imprécations, — Tao ctânh nât agoniser de sottises. hmg § JJ o Jjj!, je vais te casser les reins. — Tan xwomg nâl thil ^ ^ en miettes ofljg-, mettre quelqu'un — Dût nât (menace). %f$o, qui ne sait ni lire ni écrire, complètement illettré, tout à fait ignorant, fifô. Mouvement, évolution;

Nap nhwt o H , le jour d'un une échéance. — Nap payement, thuê O ^fc, payer l'impôt. — Le nap thè fH o ^t, cadeaux de noces (rite). — Nap an cwdp o Pj£ ^, livrer des pirates (à l'autorité). — Nap kê loan ° JL ^L 7 livrer des rebelles. — Nap khi giâi o !fê |j]J(, livrer des armes de guerre. — Nap sûng o Jjf;, charger un fusil, un canon. — Nwô'c nap \fê o, premier choc. hallebarde. Lance, Ndp Mipique, (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Ndp ^j*. plante. Nap ta' O J-, un fruit qui semble à la noix d'arec. Le nom dune

resNau

-~w( crise contraction, (se dit surtout des douleurs de (En l'enfantement). se pron. nàu.) S.A., arracher l'herbe; Liait vau jg o, le travail de la dé— Nau riin O livrance. ^j], effort, poussée. — Nau noi oJ£, cause, niol.il". Ndu y$$. Se mettre à l'abri, se terrer. (Du S.A. nâu, même car., fouir.) Nàu an o JH, se cacher. — Nàu cành o jg^, se cacher sous des ailes — Nàu lai o protectrices. ~0î, s'arrêter un instant, faire une halte en un lieu sûr. Nâu Prfi. d'arbre. nom Meu-violet; du S. A. khàu P, (Formé et de l'A.V. nào "$", quel.) Couleur

12 )<*— à. (Formé des S. A. lig., s'adonner hua >/"£, feu, et nâu $$, sarcler.) Nâu an o Pj£, faire la cuisine. — Ndu co'in of'U", cuire le riz. — Nàu canli o |J, préparer la soupe; faire une sauce, un ragoût. — Ndu nwrhig: O fjjg, cuire, rôtir, griller. — Ngwtri nâu an \fy o Pjç, un cuisinier, le cuisinier. — Xôi kinh ndu sa' |pft |§? o les classiques et jj> , faire bouillir cuire les annales, c.-à-d. s'adonner à l'étude avec la plus grande ardeur. Nâu ffi$. se gâter, pourrir (En S.A., houe; se pron. nâu.) mûr, Se

(traits).

Trâi nâu $j£ O, fruit trop — Nâu ruôt ici. gâté. O^, Ne yjfc. Penché, (En S. A., vase,

Louche,

Ao lua vâu ||| ,|J| o, hahit de soie de cette couleur. — Cây long nâu jfc arLre à fruits gluants. — Cû j|ro, — vâu £|ï o, variété de tubercule. Câ nâu J|j> o, un poisson de mer. Nau ^$f*. arracher Houe, sarcloir; les mettre un herbes, sarcler; en état; fouir; champ troupe, foule. bande, Nâu thào o j|t, enlever les mauvaises herbes, défricher. — But canh thiêt vâu Ç^§o, lahourer avec un pinceau, sarcler avec la langue; au tig., signifie répandre renseignement par la plume et la parole. — lié clàu nâu J\j jijj o, le chef d'une troupe. Ndu jjîjp M. Cuire, faire cuire; au

de côté, de travers. boue; se pron. ne.) Bi ne ne ||oo, aller de travers.

Pencher vers; éviter, dévier. '])),. (En S. A., tu, toi; se pron. ne.) Né mlnh o -^ , esquiver, éviter. — Né dàng o J|£, se détourner du chemin. — Kc né ^f o, se dit des gens qui se tiennent à l'écart. crevasse. fissure, /|r$jj ^\ Fente, homme, et (Formé des S. A. nhom \, nhî lj$ , tu, vous.) Ne va o P$|, se fendre, se fendiller. — B-àvg: né J|£ o, fente, fissure, crevasse, chemin creux. — Bâl ne jji o, terre qui se fend par l'action de la chaleur. — Lo ne ig, o, fente de la terre, crevasse du sol.

Ne

(1) Se transcrit aussi par le car. £§.

— (2) Se transcrit aussi parle car. \j$.

>.( 13 > Ne y/E *. gluant, adhère; Marais, fange, vase, boue ; visqueux, qui colle, qui obstinément à. attaché être très timide, avoir grand peur du — qu'en dira-t-on. Clicing né ngii'à'i nào jj£ o <jf ^, ne faire cas de l'opi— 0> ne jfè o, nion de personne. être libre, disponible, sans place, demeurer oisif. — 0' không o> ne -fjk Î5? ]K °i n'avoir aucune occupation, ne rien faire du tout. Ne jjîf autel et |8J*. Tablettes pour le culte des des aïeux, ancêtres.

Ne thê o j; , sol boueux, terrain — Nêclmjêt o §j£, paroles marécageux. Loueuses ; s'embarrasser dans un dis— Ne en parlant. cours, patauger nhom o J\., un homme obstiné, entêté, qui ne veut rien entendre. — Chdp ne i$i o, retenir obstinément. Ne y/fc. Avoir égard à, faire cas de, tenir compte d'une chose, d'un avis. (En S. A., marais, fange; se pron. ne.) Châng né J±_ o, peu importe, n'ayez crainte. — CM ne £. o, cela n'a aucune importance. — Nào ne "$" o, à quoi bon l'aire cas de. — Clw> ne ffî o, ne vous inquiétez donc pas, ne craignez rien. — Bù'ng ne ^ o, d'attacher la moindre gardez-vous à. importance Ne rouleau cale; pour les fardeaux; transporter particule finale sur certains pour appuyer mois. (En S.A., marais; se pron. ni1.) 7/£. Étai, 'Bill ne j||o, soutenir avec des étais. — fui ne ^g o, laisser libre, laisser intact. — Nàngnè J| o, grave, lourd, pesant. — -Bâij ne -flj o, ici, ici donc. Ne Ne jfc et jfâ*. Tu, toi, vous.

Nem

Viande crue pilée ou haJjffj. chée menu, qui se mange enveloptendres. (Du pée dans des feuilles S.A., nâm, même car., viande salée.) Gai nem ||j o, petit paquet de hachis. — Nem Un O -ffr, id. — Giù — An nem $§£ o, autre préparation. nem |lj£ o, manger de ces préparalions culinaires.

Ném

lancer. Voir quâng. Jeter, ^g,. (Du S. A. niém, même car., prendre en serrant, avec les doigts.) Nom âà oÇ^, jeter une pierre. — Ném mhi.li o ^ . se jeter. — Ném vong cdii o $|£ 3|j, faire décrire une courbe à un objet lancé en l'air. — Ném qua bèn. lia o ;J$ j|| 3£, lancer de l'autre côté. — Ném vê o f|j, donner sur, tourné vers, relatif à.

Tenir de, avoir des /\^. compte aimer, égards pour, respecter. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Kink ne ^£ o, témoigner du respect. — SwnemM ïjp o ^jif, crainte, — Ne lâm o respect humain. /JE,

Ném condiAssaisonnement, P]£}. ment, ingrédient; un mois. apprêter se pron. nâm.) (En S. A., bavarder; Ném canh. O ;§§, ingrédient pour tes sauces. — Mitm ném |jj£ o, espèce de saumure pour assaisonner. Ném /jjfj. Coin à fendre, à serrer;

-( u tourmenter avec cet instrument. (En S. A., bois dur; se pron. nam.) -frong cây nêm ffi jjfo O, enfoncer un coin; comprimer les chevilles (en la question). — Chat nhw appliquant nêm ^ #p o, serré comme avec un coin. I\èm "fj\«j. Matelas. (Formé des S. A. et niem fê, penser.) y 35c, vêtement, Nêm gdm o |/|, matelas de soie. — Nêm hoa o ^, matelas à ramages. — Trâi nêm jjf|f o, étendre le matelas. — Nêm chiêu o |§, matelas et — Nêm ro>m o nattes en général. J|, Ném paillasse.

y Hâanên fâ o, se produire, naître. — Nén ngwo'i tût o -jf. 2^., devenir un excellent homme. — -&â nén quan 16m fe o 1i irf > être déjà parvenu à un haut grade. — Dumg nén Z^. o, élever, ériger, créer. — Câ nên hhông [g o §, est-il permis? est-il convenable de? — Không co nên 3§5 |5J O, pas permis, pas convenable. — Nên an O P^, on peut manger. — Nên nôi O Pj*J, on peut parler. — Châng nên nôi lâm ]±_ o pjfy^f, il n'est pas convenable de parler haut. — Làm nên g o, l'aire ce qu'il faut faire, bien agir. — Nên danh o ^§, se faire un nom, devenir illustre. — Nên công o jfy, acquérir du mérite. — Cho nén ^ o, c'est pourquoi. — Nén bông o jïg, avoir la petite vérole. — Nên trâi o $g[, id. — Nên làm clniw lâm o /Jg 4fj ^, qui est digne d'occuper une situation élevée. Nèn à plusieurs reJ*p W. Frapper battre à coups redoublés; prises, fouler. (Formé des S. A. thù ^,main, et niên 4£ , année.) Nên don o|i{[, donner des coups de verges. — Dùi nên ^| o, fouloir. — Nên ddt o jjj_, battre le sol. — Côi ctè ma nên ^ {g || o, moulin à — foulon. Cây nên vài ^Jjofjf, maillet de foulon.

Discerner le goût. P;g,. par se pron. diên.) (En S. A., soupirer; Ném ihtp ofjH, goûter (pour se rendre compte). — An nêm Pj£ o, — Uûng nêm goûter (en mangeant). P£ o, id. (en buvant). J||.

Nén

barre Lingot, (or ou arse dit d'objets et de tiges de gent); plantes ayant la forme d'un lingot. (Formé des S. A. kim $?, métal, et nang j|, avant, jadis.) — Nén vàng o||, lingot d'or. Nén bac o $J, barre d'argent. — Bac nén -$| o, argent en barre. — Câ nén £§ o, échalotte.

Nên.

Nên

réussir; -*-^-. Devenir, parvenir, être digne de, pouvoir il est faire; il est coirvenabie; c'est permis, donc. par conséquent, pourquoi, (En S. A., année; se pron. niên.)

Fondement, fondation, j?p. des base; remblayer, établir.(Formé S. A. thô j^, terre, et niên ^, année.) Làm nèn g o, fonder, créer. — Aèft châc o ^L, fondement solide, établissement durable. — Nèn nhà o

(1' Se transcrit aussi par le car. Jj|.

,( 15 )< — ^g, les fondations d'une maison. Lâp tien, j£ o, établir un remblai ; — Nèn nhom o poser les bases de. £, fonder une oeuvre de piété. Nénh complémentaire. ^. Syllabe (En S.A., rusé, subtil; se pron. ninh.) Dwa nénh ff| o, s'appuyer sur, se faire fort de. — Nénh ndng oflit, démarche fière et arrogante. — Cây nénh jfa o, nom d'arbre. ancrer. /flp W. Ancre de marine; (Formé du S. A. môc /fc, arbre, et de l'A. V. nào %, quel.) Bô neo îjfâ o, jeter l'ancre, mouiller l'ancre. — Gieo neo ;}g O, id. — Xuùng neo f|]> o, id. — Kéo neo \fè à, lever l'ancre. — Lày neo Jfîg o, id. — Nho neo \^ O, id. — Neo cày o |ft, l'ancre chasse, laboure. — Neo l'ancre ne mord không an o§P|, pas. — Neo lai o if? , ancrer; être au mouillage. — Chô neo ££ o, posle de mouillage, ancrage. — Mo neo pj o, bec d'ancre, oreille d'ancre. — Dây neo $|j o, chaîne ou amarre de l'ancre. — Neo thàn O jji$, ancre maîtresse, ancre de salut. nécessaire. pressé, moyen; urgent, (Du S. A. niëu, même car., sangle.) B-àng nêo jjfr o, un chemin, un sentier. — Nhièu nêo fi| o, beaucoup de sentiers; plusieurs moyens. — Nêo irai âhng châng o fj| || j£, chemin tortueux; mauvaise voie. ou de roNep $jîjj]. Brins de bambou tin enroulés. (Formé des S. A. môc /fv, arbre, et nap $$], fils tordus.) Nep thûng o j|f, bordure supérieure des paniers, extrémité des stores. — Dut cap nep j|| ^ o, border, lier, faufiler, entrelacer. — May hep nep ;|§ ^ o, coudre un surjet. Se tenir à distance, se caNép •$$. se fourrer se blottir. cher, dans, Voir niip. (Du S. A. nap, fils qui se , contractent.) se tenir Dûmg nép lai ^o^, debout et à distance (par respect ou modestie). — Nép an o ||§, vivre à l'écart. — Khép nép >f£ o, montrer une grande réserve, être très timide, très modeste. Nép /$$}. Gluant, visqueux (surtout des riz). (Formé des S.A. më parlant Tjt, grain, et nap $fa, fils tordus.) Gao nêp ||j o, espèce de riz gluant servant à la fabrication des alcools. — BIPO'Unêp |fg o, vin fait avec ce riz. — Dwa nêp ^ o, pastèque. Net jS.. Étendre, étirer; taire re-

Neo

Néo Tfëfâ. Serrer tordre une amarre, ou enrouler une corde. (Formé des S.A. mich j£, lien, et niëu ^, sangle.) Dcinhnéo Jj* o, serrer solidement, sangler; tenir ferme. — Buôc «e'o$f; o, lier, nouer, amarrer. Neo JfiZ. Chemin, sentier; détour.

(,) Peut se transcrire aussi par ie car. §§j, qui a ia même signification en sino-annamite.

>( 16 )• faire bondir, (En S. A., pétrir, fouetter. claquer, mouler; sepron. niêt.) Nêu ^*. perche, Le sommet d'un arbre; Voir bêu.

pavillon,

signal.

Net mol roi o fjj^ fff, donner un — Roi net Jff o, fouet coup de verge. . qui claque bien. Nél marque plume, manière. de ponctuation; moyen, (Du S.A. nièl, même car., noirci, sali.) Net viét o 0 , coup de pinceau. — Net — Net phêl o |?j|, virgule. trait horizontal, 11 coup gang o^, de pinceau en travers. — Chû> inây de combien net ty: J| o, caractère de traits? — Chw mat net !$£.^Ho, mol compliqué, caractère difficile. boue noire, Jx • Eau stagnante, terre salir, souiller; noircir, sale; moeurs (Du S. A. niêi, publiques. même car., même signification.) Net bàn o H, plat de terre sale la souillure et la corsymbolisant — ruption du monde (bouddhisme). Nèl nid bal (ri o ]fjj /f* $[§, quoique dans la corruption (du plonge monde), je ne suis pas souillé (paroles de Confucius). — Net na o $|$, — Làm net jf* humilité. modestie, faire le modeste, O, se rabaisser, — Sù>a vêt {]£ O, être hypocrite. ses moeurs, s'améliorer, changer — Cd net [gj o, être s'amender. c.-à-d. avoir le humilie, modeste, sentiment du peu que nous sommes. — Mut nul |^ o, perdre la modestie ; dissolu. — Nèl an tlwi désordonné, de vivre, ('' o Pj£ JH J*, manière — Net hhièm de conduite. ligne nlui'o'iig o fîljt |||, humble, modeste, respectueux. ?g. Trait de

Cây nêu ^ o, perche ou mât que le jour de les Annamites plantent l'an devant leur porte, en signe de fête, et aussi pour rappeler un combat dans lequel l'esprit du mal fut vaincu par l'esprit du bien. — Lên cây nêu jjg ^ o, planter cette perche. Néu Si, en cas pourvu que, que. (En S. A, sangle; se pron. niêu.) Nêu ma o JjiJ, s'il arrivait que. — Nêu vây oj, s'il en est ainsi. — Nêu cô o gfj, s'il y en a, si oui. — s'il n'y en a pas, si Nêu không o §, si non. — Nêu anh muôn o |§. ^, vous voulez. •— Nêu no toi lld o fy Iffl flf i s'il arrive, alors. :^g. #£\ et Wi*Haute montagne

Nél

-%"

de pierre. N[>a MÏÏJI*. Oiseaux la grosse espèce; Voir ngono-. de aquatiques oie domestique.

— Titien Dàiig nga ijfè o, pélican. "8'a 5c °i cv{jne> grue; lilt., oiseau céleste. CIumtonner, •'%« H$ et 1$£*. en chantant; réciter donner, murmures. donnements, N(>a f^*. pace de incliné. Moment temps; rapide, soudain; frebour-

petit es-penché,

soudainement, Nga nhiên offâ, tout à coup. — Cet nga ;)§(•o, mût de beaupré. — Song nga U o, paire-

--«•( — JVgYiifft <w gittic o H ^jf pU , la Russie. Nga i$% *. distingué joli, élégant, de femmes). (en parlant Nguyêt nga $ o, un personnage nom d'une féminin mythologique; célèbre jeune fille qui figure dans le — poème Luc Vân Tien ^ jÈ |){§. Cung nga g o, femmes du harem. odoriférantes; dont l'armoise à bonnes sont Bon, beau,

17 )<*— Ngâ cây o%%, abattre un arbre, renverser un poteau. — Ngâ ngwa o f§, tomber à la renverse. — Ngâ le o Sg, persuadé, convaincu; à bout — Ngâ long o g;, d'arguments. tout espoir, lâcher pied, perdre abandonner tout. de envie Avoir grande Ngâ f%*. de la faim et de soulfrir manger, la soif. Voir nga. — Ngâ thi't o J5±, ventre affamé. Ngâ ta' o 50, mourir de faim. Ngâ à soi-même; Je, moi, ^K*. conmoi, à nous; sans distinction, A. Y. Voie, chemin; fondu. coté, direction. Ngâ itâng O^p, nous fous, tous ensemble. — Va ngà âtt o, dépourvu — Ngà quôc o g , d'amour-propre. mon pays, notre pays. — Ngà ha o voies |g, point de jonction de trois o ==}, (routes ou fleuves). —Ngàtw point de jonction de quatre voies , — carrefour. Ngà sang o fj|, aflluent. — Nhièu ngà f& o, plusieurs voies, plusieurs directions. ^"*. Ngac du bruit, du lambour, les gens. effrayer Battre faire

Plantes "3^*. Nga comme une plante les tiges tendres

manger. Là nga U o, les feuilles d'une de ces plantes. — Nga truâl o jfu, iris sauvage; espèce de médecine. S'étendre pour Nga f$K*. se reposer. se coucher, Nga f$*. Faim et soif. dormir,

Voir

nga.

d'ivoire. couleur Ivoire; Ngà ïj\ (Formé des S. À. ngoc 3î, pierre précieuse, et nha ;?f, ivoire.) Ngà voi O %%O, défenses d'élé— Batig ngà J$ o, phant, ivoire. en ivoire. — Bûa ngà ^£ o, bâtonnets en ivoire. — Bài ngà f$. o, la— Nwô>c blette d'ivoire (insigne). iiga ngà fjf o O, eau un peu trouble. —• bruit de dispute; Ngàyngà^o. se chamailler. Ngâ j%. tomber, Faire une chute, s'abattre; se décourase renverser, ger. (En S. A., je, moi; se pron. ngà.) Ngà xuông o ||]>, tomber. — Ngâ - mwc tomber dans l'eau. — o\iï, H.

Nom de poisson; fbj et fjpf.*. Ngac avare. homme au lig., crocodile; Cà ngac $$'0, espèce de grand poisson de mer. Ngac $§*. Svnonyme du précédent.

limite; PTJ*. barrage, Digue, Ngac monticule. tertre, dune, butte, o IMtT.IMLi'iIE NATION AIE.

—«•( Obstacle, embarras, Ngac P^. gêne. (Formé des S. A. Ichâu P, bouche, et ngac -ç, effrayer.) Ngac ce o 'é', avoir la gorge prise. — Ngac long o ^jg, être embarrassé. — Ngac y o ;g;, hésiter, tergiverser. P^. Ngac Syllabe complémentaire. ( Pour ia décomp. du car., voir ci-dessus. ) Ngâc nghêo o f§|, faire des grimaces, avoir des façons ridicules. fp *• Porter des accusations, Ngach faire des remontrances sur un ton sévère. •y^ 1**7.et £fl*. Haut du visage, %$ Ngach d'une chose; nomfront; ensemble bre déterminé; seuil. cadre, Ngach ctàu o jîjf, le iront, le haut du visage. — Ngach cwa o pj^|, le seuil d'une porte. — Bào ngach f^ o, creuser sous le seuil d'une porte — Se (pour voler). ngach ^o, — chiffre fixé, nombre déterminé. Ngoai ngach $\\ o, hors cadre (expression administrative). Se diviser en plusieurs $Jt. Ngdch en plusieurs se partager branches, sentiers des petites (se dit surtout voies ou galeries souterraines creusées par les lapins, les rats, etc.). car. en S. A., voir ci-dessus.) (l'ourle — Ngâch chuôt o ffi, ti'ou de rat. Chân ngach ^ o, boucher un trou, obstruer un terrier. Trône royal. Voir ngài. (En sJl. Ngai S. A., vaincre, triompher; sepron. Mai.)

18 )«*— Ngai vàng o £J|, un trône en or. — Ngai rèng O jj^, le trône du dra— gon (trône impérial). Ngaingw o Up, le trône de sa majesté. — Lên ngai HJI o, monter sur le trône. Intact, Ngai pfc*. défendre, garder, hors d'atteinte; conserver.

et ?**. %| Ngai Empêchement, se mettre en embarras, obstacle; travers, tergiverser, intercepter; hésiter. Vô su' va ngai âjE 3jp |ffi o, sans aucun empêchement, sans aucune — Bât complication. ngai ^jîo. n'être arrêté par aucun obstacle. — Ngai chi o ;£., quel empêchement? qui s'y oppose? •— Ngai long o ^, souindécis, embarrassé, hésitant, cieux ; se gêner. •— Nghi ngai |i§ o, douter, se douter, se méfier. — B-iciig ça ngai fê [gj o, ne craignez rien., ne soyez pas soucieux, n'ayez aucune inquiétude. — Ai ngai |g o, inquiet, troublé, anxieux, perplexe. jlgj*. Ngai ture peu Aliments agréable; nourrigâtés, mauvais goût.

Obstacle, Ngdi ^jÉ*. empêchement, A.V. Lointain (ne s'emploie qu'en nom d'arbre. composition); Xa ngâi $£ o, très loin. — ngai jfc o, ficus maculata. -% Ngài limiter, Ngài f^. désigner et $f*. atténuer, Vous; (comme Modérer, calmer. lui, Cihj

retenir,

il; pron. pour âng |^) les fonc-

-( 19 tionnaires pas droit au qui n'ont titre de quan l&n "jt #, excellence. homme, et (Formé des S. A. nhom \, ngài If, modérer.) Bàm ngài «î o, je m'adresse resà vous. — Ngài day pectueusement anh vè o Pf-Ç J§ j§j, monsieur (le vous invite à vous en fonctionnaire) retourner. Ngâi Ht*. sentiments Droit, justice, haute élevés, fidélité, amitié, devoir; morale; O, expliquer. — Chû> ngâi ^ o, les droite lettres. —• Bqo ngâi jj|o, voie, religion de bonté. — Qitàng ngâi JH o, extension de la fidélité; le nom d'une province de l'Annam. — Kinh ngâi fjg o , le nom d'un livre classique. Plante à goût piquant et j^C*. Ngâi incantaà propriétés stimulantes; tions , philtres, charmes amoureux ; se calmer, vieillir. s'apaiser, Ngâi cûni o 7^ , armoise, absinthe. — Ngâi phal o ffi, iris sauvage. — Ngâiphù o fêf , charme de l'armoise, sorte d'amulette que l'on suspend aux portes des maisons le 5e jour du 5e mois pour chasser les esprits malfaisants. — Lào ngâi ^ o, un homme qui a plus de cinquante ans. —Ngài nlwn o \ , id. — Ngâm ngâi B^ O, des formules pour sortimarmotter — Thuûc ngâi lèges. ^ o, poudre poulies charmes ou pour les sorls; philtre qui fait aimer. — Bô ngâi |f O, jeter de la poudre d'amour sur quel— qu'un, jeter un sort, ensorceler. Phâi ngài gracieux, $jj O, beau, charmant. $£. Ngay sincérité Droit, correct; régulier; correction. rectitude, (Formé des S.A. nghi ^g, convenable, et chânh j£, droit, correct.) tout Ngay thâng o fjpj, direct, droit, devant, en face. — Ngay giol droit (comme ta goutte d'eau of£, qui tombe). — Ngay </o>o ^> , re— Ngay Iwng o dresser, rectifier. Mi avoir les côtes raidos, vivre en — Làm clw paresseux. cihng ngay jg — Ngay câng o raidir. ^Jo, 9 2.

amour, tisme; explication, Voir nghia.

patriosignification.

le bon sens, la Ngâi ly oi, des la justice immanente raison, choses. — -&wc ngâi |Ê o, vertu et droiture. —Nhom ngâi £ o, humanité et justice, bonté et droiture. — C6 ngâi |5} o, être droit, juste, fidèle, loyal.— Vô ngâi âjE o, injuste, infidèle, ingrat. — Bal ngâi ^ o, sans morale, sans justice, dépourvu d'affection. — Biét ngâi )j}ljO, savoir ce que c'est quela reconnaissance. — Le ngâi jj§ o, civilité, urbanité, politesse. — Ngài binh o J£, soldats fidèle. — dévoués, armée patriote, bon mari, Ngâi phu o ^, digne — Làm époux. ngâi g o, témoifaire preuve gner du dévouement, d'amitié. — Ngâi cù o j, vieille amitié. — Ngâi thày lé> o $fe |Z51, amitié entre maître et disciples, entre professeur et élèves. — Ngài anh em ° HHê > affection entre frères. — condescenNgâi vo> chûug j^o J, dance entre époux. — Ngâi vua toi ° W #£> fidélité entre roi et sujets. — Cât ngâi §"(]o, détailler un sens, expliquer, traduire. — Giài ngâi $j|

-w( g, raidir les pattes; mourir (grossier). — Nàm ngay |gj[ o , s'étendre tout de son long. — C6 long ngay un coeur *'*?' IH JH ° M > av°ir droit, sincère, loyal. — Ngwà'i ngay — Nôi 'jf- o, homme juste et droit. ngay pjfyo, aller droit au but en — parlant, parler sans détours. Chaij ngay jif o, courir tout droit, fuir sans se retourner. — Xwng ngay fjÇ o, déposer avec sincérité et droiture. — Bi illing ngay thâng £% j£ o f$ , suivre le droit chemin. — Loi ngaij Irai lai ^J o fjj §,§,, la vérité offense l'oreille (des méchants). Ronfler fort; onomatopée. ~$f Ngày se pron. ngqi.) (En S. A., embarras; Ngay pho pho O Pj§ |i$J, faire beaucoup de bruit en ronflant. Jour, journée. (Formé des fl^f. Ngày S. A. nhu'l 0 ,jour, et ngài |f, modérer.)

'20 )-e-iHcing ngày ')§ o, quotidiennement. — Ngày thvo'iig o ^, jouiordinaire. — Ngày le o fjl, jour de fête, jour rituel. — Ngày tôt o ffi, — ~Bà clwo'c jour de l'an annamite. indij ngày fc !}^ j| o, depuis combien de jours? — Ngày nào oj'jfj, quel — jour? Ngày râm O^, jour de pleine lune, i5° jour du mois lunaire. — Sang ngày %Ij o , le matin, au point du jour. — Toi ngày Jj| o, dans la soirée, à la nuit. — Công (àmngày jfj £g o, journée de travail. — Kê làm mwà'ii ngày J[, g pj» o , travailleur à la journée. journalier, %$*. Ngày moralement, telligent. d'esprit, inconscient, Voir si. Faible malade peu in—

Moi ngày mât dé m ix ° fx 0 ' un — Cà ngày <U o, jour et une nuit. tonte la journée. — Nàningày ^ o , — Moi ngày ^ une demi-journée. — O, journellement, chaque jour. %''.'/ 8'^' ° B& ' 'esjoul's c'- ^es ncm'cs > le temps qui s'écoule. — Ngày mai o ijg, demain. — Ngày Ma o S. l'autre jour, un certain jour. — Ngày sau o Ji|, jour postérieur, jour à venir, plus tard. — Ngày Irwt'pc o ^, jour antérieur, jour passé, avant. — Ngày xwa o ^j, jadis, autrefois, dans les temps anciens. -— Baungày ïjî o, pendant le jour, au cours de la journée. — Lâu ngày î|| o, depuis de longs jours, depuis longtemps. '[) Se Iransciil aussi par ie car. ^.

Ngày dqi o ^ , sot, stupide, idiot, insensé. —Ngâyngdt o J£, étourdi, — inintelligent. Ngày mnôi o |^, sot, inepte. — Tho> ngày jttjj o, petit — enfant encore inconscient. Ngâij ngh o y^, tomber de sommeil. vociférer; Crier, brailler, Ngdy |p:. à l'excès. assourdissant, ennuyeux (Pour le car. en S.A., voir ci-dessus.) Ngày vgà o J/f, bruit de dispute; se chamailler, se quereller. — Ngèij lai oJIS,, assourdissant, ennuyeux, — qui fatigant. Ngày <làu os|, donne mal à la tête. inJ^C W. Entaille, Ngàm coupure, cision; serrer pour faire entrer. (En S. A., grave, sévère; se pron. nghiêm.) Cal ngàm ^fi] o, faire une greffe. — Ngàm khé'p o |J£, tenir en res-

»( 21 — Tra ?)gàm fg o, pect. conduire rondement ajuster; instruction judiciaire. Ngâm l'air Lien une

).. ber d'eau; mucilage. — Ngâm dtim o |§;, tremper, macérer. — Ngâm gqo o f §, faire macérer du riz. uè. *. Fermer, clore; congelé, Ngâm mâcher, mâchonner; engourdi; murm urer, marmotte)'. Ngâm miêng O PU., fe rmc r la b ou cl i e, masse taire. — Ngâm Iran o |||;, — Ngâmvgài o ^£, tiquer du bétel. des formules pour sortimarmotter lèges. JE"*. Fermé, clos; intérieur, Ngâm en dedans, tourner secret; garder et retourner en son for intérieur. JJim ngàm jfg o , agir secrètement. — Hiêu ngàm |||o, à comprendre demi mot. — Bè ngàm g o, garder — Giâii pour soi. ngàm >j'|[o, garder rancune; haine secrète. —Ho'iingâm — une vengeance. 'lîc O; ruminer Lui ngàm ^ o, nager sous l'eau. — Câu ngàm §£j o, ligne dejbnd, ligne dormante. Rivage élevé, le front; haut, imposant, Haute bon, éminent, falaise; superbe, pyramidal. grande beau, se

(En ngâm. )

en colère, avoir Vfy. Paraître tirant sur le noir. furieux; S. A., gémir, soupirer; se pron.

— Cop ngâm ^ o, le tigre rugit. Nwâ'c da ngâm ngâm \~fèfi% o O, teint hâlé. — Ngâm peau brune, nghe o Jjf;, gronder, menacer, chercher à effrayer. B^. Ngâm éprouver, naître , comprendre, apprécier. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Ngâm y o ^, éprouver une sensation, comprendre le sens. — Ngâm — lai o ^, réfléchir Ngâm xem o — considérer. !£, méditer, Ngâm v>.o Çfc> goûter, savourer. secret, *i%. Intérieur, interne, Ngàm se pron. tram.) (tën S. A., submergé; -frau ngâm ngâm ^oo, douleur cachée, maladie interne. Lire en récitatif, %p*. Ngàm prononcer en observantbien le rythme et les tons; soupirs, gémissements. A. V. Macérer, imbiber. détremper, Ngâm thi o fjÇ, scander des vers. — id. — Ngâm Ngâm tho> o ||, frevga opfg, chanter doucement, donner, psalmodier. — Ve ngâm nga Et ° P$> la cigale chante. — Ngâm phong hngnguyêl o Ji, |Ç ft , chanter au vent, s'amuser à la lune. — Ngâm féngwi oPH, louer, complimente]', liciter. — Ngâm nwô'c o\^, imbiSentir, recon-

Ngqn J^-*découvrir magnifique, Ngan Tgf**. distinction;

vertu, excellent,

gracieux, distingué. Mï ngan ^ o , une belle personne. — Thitnh ih'pc chi ngqn )fc \jj» ^ O, entouré d'hommes vertueux. maxime, ffî. *. Proverbe, Ngqn discours en langage tence; tique , paroles grossières. senrus-

—-**.( 22 Ngqn ngû> o ff, dicton populaire. — Ngan viêt o H, le proverbe dit. îfé*. Ngqn trefaire, Faux, falsifier, trompeur; faire un confaux.

)*+— — barricader. ^, Ngân lai o ]£, opposer une barrière, replacer l'obstacle. — Sip ngân trô> 3jf o [5J., em— pêchement. Ngân nwô'c lui o f^f l'effort des eaux d'une ^fjl, contenir — inondation. cdm o '*&, Ngân — défendre, empêcher, prohiber. combler. obstruer, Ngân ïdp ofu, — Ngân ngù>a o |§0, aller au-devant — pour s'opposer. Ngân can o ^p, — résister, s'opposer. Ngân giâc o — M' lenir tête à l'ennemi. Ngân chiin Oijjf, séparation, cloison, clôture. — Dài ngân, sâch ^ o $$., cordon pour séparer les pages d'un livre, signet. borné. Court, net, bref, Jjg.. Ngân (Du S. A. cdn, même car., même signification.) Ngânxun o ^, borné, insuffisant. limité, court, bref. — Ngân quâ O jS, trop court. Terme, borne; limite, Ngàn >|s>. partie, quantité. (Du S. A. ngân, même car., même signification.) Tù> ngan |f o, à quel point. — Làm ngân jH£ o, établir une sépara— tion, délimiter. Ngàn dy ojÊ, à telle limite. — Khong ngàn § o, sans terme, sans cesse, illimité. Ngân Ngân >jj>*. Digue, barrage, limite,

Paroles de consolation, P^*. Ngân mots de condoléances; fastidieux, embarrassant; ennuyeux, grossier. Ngân mien g o PJJ[, être rassasié, avoir du dégoût. — Ngao ngân jf£ son eno, errer çà et là, promener nui de tous côtés. énorMille; Ngàn Jgf'. beaucoup, mément. Voir nghln. (Formé des S. A. thièn, ^f-, mille, et ngan Jr, bon, doux.) Mot ngàn qnan rien $£ O j( %%, — liai mille ligatures. ngàn binh j4— O -£ , doux mille soldais. — Ba ngàn trois mille (long bac ^ o |(p[ fr|, — piastres. Ngàn dam Oïîfé, des milliers de stades; très loin très loin. — Ngàn nom o $fâ, des milliers d'années, depuis un temps immémorial. — Câ ngàn ^ o, considérablement. * colline ^0 Ngàn Montagne, Irée sauvage, lieu escarpé. ; con-

la Thwo'jig ngàn _£o, gravir colline, mon ter sur la rive. —Bâng de glace, amas ngàn #jc o, montagne de neige. obFrontière, limite, Ngân >j£. stacle, barrière, digue, séparation, cloison; (Du S. A. ngân, empêcher. môme car., même signification.) Ngân clan o i(ff[, barrer, se mettre en travers. — Ngân ngang qua o jf,

dollar. $j<*. Argent; piastre, Kim ngân ^ o, l'or et l'argent. — Ngân tii'O'ng cuôc irwomg O ]jf£ M le chef des argentiers g, (chargé — Thînj du contrôle des monnaies). •— ngân 7JÇ O, mercure, vif-argent. Toâi ngân %%. , monnaie divisiono

«( 23 naire en argent. — Tien ngân %% o, argent et sapèques, argent en général. — Bien ngân Jpj O, la piastre , mexicaine. — Ngân hà o -/PJ" voie lactée; litt., fleuve d'argent. — Ngân, lai o ffî, médaille d'argent, tablette — Ngân twwng o [g, bid'argent. — Câ nom de ngân jffio, joutier. — verpoisson. Ngân châu o^, millon, cinabre. Bouche yT*. Ngàn rire très oreilles; 3y|. Syllabe Ngân (En S. A., argent; fendue fort. jusqu'aux transversal, horizontal; corresponincondre, face à face; de travers, sidérément. Cao ngang ^ o, haut, imposant, — Làm majestueux. ngang jjfjO, faire de travers. — Bè ngang fo o, la largeur. — Ngang ngwo>c o Jj|", mettre des entraves, des apporter infaire de l'opposition; obstacles; — récalcitrant. subordonné, Ngang làng o |j|, faire selon son bon plaisir. — Nâm ngang ngwa |^ o fg , se coucher dans une position anormale, comme sur le ventre. — Ngôi ngang ^5 o, s'asseoir tout de travers, sans gène, sans façon. —Nôi ngang pjfyo, parler à tort et à travers, contredire de parti pris. — Nguït ngang ^j o, lancer un regard de côté. — Ngang — ngwa o fjf, étourdi. Ngang cîây — Bi 0 {& ; en ulce d'ici. ngang — qiia $% o -^, passer, traverser. Bwomg cti tât ngang /g ££ #* o , chemin de traverse. — Cây ngang %%O, poutre, barre transversale. traverse Barre, bâton, X-U^Ngàng ou pour soulever). (pour porter (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Ngang vông o |pf, traverses pour porter en hamac, en palanquin. J/P*. Ngàng effort pour Se tourner faire vers, clairement.

complémentaire. se pron. ngân.)

Bûmg chàn ngân ^ jlL o, se tenir debout immobile, troublé. étonné, — Trong ngàn Jip"o, limpide, clair, transparent. jx. Ngân lets de plis ou les bourrela peau (chez les enfants gras). (En S. À., ferme; se pron. cân.) Ce ngân |gj o, être potelé. cicatrace, Les

Trace de blessure, 2H*. Ngàn trice ; brisure, fente, marque, ride; se taillader. Bè ngân jjjjjfo, traces Etre stupéfait, Hf. Ngàn se troubler, s'évanouir. Ngo> ngân %Èo, idiot, — Ngan ngo> o jJjÈT,id. Soleil paraissant Ngang jrp*. rizon; élevé; grand, porter !l) Se transcrit aussi par le car. Pj|.

de larmes. s'étonner, imbécile.

à l'hobeau; Ngàng

distinguer Ngô ngàng p^ ° 5 avoir les yeux sur; faire preuve de perspicacité. — Châng ngô ngàng J±_ p^ o, ne pas de. s'inquiéter j-fj. Syllabe complémentaire.

U (Du S. A. ngang, même car., transversal, de travers.) Nôi ngàng ra pjfyo P$|, contredire. — Nghènh ngàng jfjjo, ne prêter aucune attention à celui qui parle. en haut, 'ffl*. Ngàng Regarder considérer avec respect ou admiVoir ngwô'ng. ration. Ngang tliiên o 5$ ; lever les yeux au ciel. — Ngang â-àu o 5jf, porter la tête très droite. — Ngàng ddu ngang ce o 5j| ° "& ' tête et cou raides; au fig., résister, ne pas obéir. Branche rad'arbre, /$£*. Nganh de piarbrisseau armé meau, instrument dard; quants; pointe, déscrochu ou pointu; contrariant, agréable. Nganh tânh tw o *[^ -f, d'un caractère facilement irritable. — Gido nganh i£\ o, pique ou lance avec — 06 nganh |gj crochet, hallebarde. — Nganh câu o, pointu, épineux. o §ft, le dard de l'hameçon. — Nghè — nganh i§| o, ne pas s'entendre. Câ nganh Jf^ o, nom de poisson. — Cây lành nganh trling jjfa ^ o 0^-, mille pertuis (hypéricum). raBranche, rameau, Ngành 4*||. descendance. Voir nhdnh. mure; (Pour le car. en S. À., voir ci-dessus.) rameau lleuri. Nganh vhng o§f|, — Nganh hoa o ffi, id. — Ngon de branche. ngành jjjj^ o, extrémité — Ngành cây o fâ, branche d'arbre, — Treo ngành $fc o, susramure. pendre ou accrocher aux branches.

) Aller à la rencontre de, $1*. Ngành faire un bon accueil. Voir recevoir, et nghênh. nghinh »—r contredire; Ngành JFJ^. Contrarier, détourner la autrement; penser tête. (En S. A., clair; se pron. câith.) le viNgành mat O j0, détourner sage. — Ngành eu o "éf > pencher le cou. — Ngành y o ;§£, ne pas être du même avis. Marcher Ngao ygfc*. pour son plaià sa guise, aller sir, se promener à l'aventure. çà et là, errer Tû>hâi ngao ngao |Jt| $gi o o, parcourir les mers. — Ngao du o j$|, flâner, se délasser en se promenant. — Ngao ngân o Pj^, rôder, errer, aller sans but défini. t&, *. Le nom d'un Ngao gros cobivalve ; les grosses cruillage pinces du crabe, du homard. Ngao thuôc dan O ^ j^, coquille dans laquelle on a mis de l'onguent. Ngao ïj$L*. Espèce de mandoline. de la

$|JC et Jlf *. Un chien Ngao grande espèce. Châ ngao fyJ o, molosse, Ngao fjf langage sants. et 0§)C*. inconsidéré,

mâtin.

Paroles futiles, discours bles-

Pflc*Ngao missements, miaulement

Plaintes, pleurs. du chat.

soupirs, géA. V. Cri ou

-( 25 Tào ngao p|; o, bruit incessant de — Mèo lamentations. ngao $J o, le chat miaule. — Gia lehàu ngao ^ p o, une maison où Ton crie la faim. — Ngliêu ngao |^ o, chanter sur un ton plaintif. WL*. Ngao lai, plein brilhautain, Arrogant, de morgue. déNgao man 0'|§|, méprisant, — Kiêu ordaigneux. ngao §jfo, gueilleux, présomptueux, superbe. — Ngao ngwo>c o Jj!f, déraisonnable. Rôder, errer, et satisfait; flâner d'un de haute souvent. — Toi cûng ngâp thco $£. ^Jt o jJJI, et moi aussi je baillai. U-/ Haute <X.*. Ngâp montagne, élevé; peu sûr, peu solide, Voir ngop. leux, dangereux. pic péril-

Faire venir de l'eau, '{% *. Ngâp inonder, immerger; s'imprégner. Voir cap. l'eau recouvre les Ngâp bit' O^, sous berges. — Chhn ngâp j^O, — l'eau, immergé, noyé. Ngâp — liluber. ngùmg O ^§, hésiter; Ngâp nwô'c o\%i, recouvert d'eau, inondé. — Lut ngâp hêt |f| o |$ , recouvre tout. l'inondation ç7 . Axe; clou, vis de jointure. Ngat se pron. de.) (En S. A., mauvais; — Ngat héo O }fj, vis de ciseaux. Ngat dao o JJ, vis de couteau. — Ngat ngào o §SC, perdre la respiration, être suffoqué. 0y. Ngât Syllabe complémentaire. (Formé des S. A. lehàu P, bouche, et de ^, mauvais.) Tho'in ngât j|?o, très odorant. — Ngâ't ngât f£ o, cesser l'action. — Câ ngât ;$$*O, un poisson d'eau douce. ni bon ni ^x . Ce qui n'est Ngat ce qui est malheureux et rebien, inconvénient, douleur, grettable; peine. (En S. A., mauvais; se pron. de.) Ngat co mût dèu o m $£ f53, H y a ceci de malheureux que. — Khi ngat S£o, temps pénibles, époque

Ngao jffi>*. air content taille.

Cao.ngao ^ Ngao J?fL*. sans esprit, brute.

o, très grand. grossier, espèce de

Personnage sans raison,

Ngo> ngao $# o, répondre gros— sièrement. Thang ngâo fj£j o, un un rustre. lourdaud, Réduire Ngào ;§£. par la cuisson, faire consommer en chauffant. (En S.A., errer; se pron. ngao.) Ngào dàng o ff, faire du sirop de sucre. — Ngot ngào pj[ o, doux, sucré, exquis, suave. — Ngào mât o ^•, miel épais. — Ngat ngào ^ o, avoir l'haleine courte, perdre la respiration. Railler. Ngdp ^. (Du S. A. hap, même car., ouvrir la bouche toute grande.) Kê hay ngâp )[ p£ O, qui baille

~w( — Ngât nghèo o J|j|, désastreuse. — périlleux, dangereux, pénible. être très pauvre, Nghèo ngât @|o, très malheureux. — Ngatminh o fo, réduit à la dernière extrémité; près de la fin, près de la mort. |?W. Ngât cueillir, avec les doigts, arracher, pincer, piquer. des S. A. thû .=£, main, et âc Prendre

26 )« mince, — ^%% ngât ij|§ o, avoir un étourdissement. une défaillance, Ngdt }J&. immobile Étonné, interdit, ahuri; muet de de saisissement, des S. A. lâp j£, (Formé surprise. fonder, et Ichdt £, demander. ) Chét ngât |(f o, perdre connaissance. — Làm cho ngât g ^ o, stupéfier. — Ngât sang o fil, qui s'obscurcit (temps). — Ngât ngo> o 0v, étourdi, accablé, stupéfait, ahuri , interdit.— Ngât tri hhôn o ^J ilp, au-dessus qui dépasse l'intelligence, — de ce que l'on peut imaginer. Cao chat ngât jf[J ^ o, très élevé, — Cwo>i ngdt p4 o, vertigineux. étouffer de rire.

(Formé ^, mauvais.)

Ngât bông o jlj, cueillir des fleurs. —- Ngâttrâi o jj$[, cueillir des fruits. — Ngât rau o H, cueillir des légumes. — Véo ngât PU, pincer avec les ongles. — Ngât da mat o $% ^|f, pincer les joues. — Ddu ngât gi{- o, — Lanh dâ ngât \fy fo o, pinçon. le froid commence à piquer. Ngât. "jg£*. conduire V£*. Ngât desséché; Finir, aboutir, parvenir, bout. à terme, jusqu'au Rivière sans eau, traces d'inondation. lac

(Formé des -f§\ Aglaia odorata. Ngâu S.A. thâo JjH(l,plante, et ngô ^, moi.) Hoa ngâu fâ o, la fleur de cette plante. ira*Ngâu pareilles; égal, ami, Assemblage en double, compagnon; de choses

Petite tumeur sur j%*. Ngât abcès. bouton, peau; pustule, 'f£*. Ngât s'amuser Gai, content, de tout coeur. joyeux;

la

par paire; statue.

les mots, Mal articuler P£*. Ngât balbuavec difficulté, s'exprimer tier; manger gloutonnement. Syllabe complémentaire. Ngât Jlgj. (Pour la décomp. du car., voir ci-dessous.) Ngâtngo' o J(ji£, chanceler, tituber. — Cao ngât nghèo ^ o f§|, long et (1' Se transcrit aussi par le car. }£.

écouter, Entendre, perNghe Jjltsentir. cevoir, (Formé des S. A. nhî oreille, et nghi ?j£, convenable.) ïf, — Nghe nôi o PjK),entendre dire. Nghe qua o ^, entendre vaguement. — Nghe tin o fpT, apprendre une nouvelle. — Nghe tiéng sûng o Pf fj£, percevoir le bruit du canon, entendre des coups de fusil. — Ngk loi offî, obéir, se conformer à. — Nghe phong vân o JH, §|, apprendre

«( 27 )« par le vent et les nuages, c.-à-d. par la rumeur publique. — Nghe thdp f thoângo •{&. fîj, entendre en passant, sans écouter. — Nghe ving vâng o dans le lointain. VfoIfli, entendre — Nghe mùi o ^, sentir, percevoir. — Biét nghe jjlj o, qui comprend à demi mot. — B^ùmg co nghe theo j£f n'écoutez pas, n'obéissez gjojgl, pas, ne vous laissez pas entraîner. — Lén nûf mil nghe |j| %fajjjjjj; , être O aux écoutes. — Nghe hièa o JH, entendre , comprendre, s'expliquer que, se rendre bien compte de. — Toi nghe ho noi $£ o ^ P^, j'ai entendu dire que. — Mày câ nghe khong jg — N6 entends-tu? ||o§, khong ré nghe %%Jg g| o, il n'entend pas. — Nghe mil khong hièu o HJ §. |j|, — entendre et ne pas comprendre. i\ghe thûi o }J|, sentir une mauvaise odeur. o, lecteur du roi. — Nghè miêu o Jgj, petite pagode. Petit, ffî*. Nghe tendre; extrémité, faible, jeune, bout, bord.

Animal fabuleux ]?£*. Nghe (plus fort que le tigre et ayant une crinière comme le lion). ^>C*. Nghe Voir ngài. Plante à goût A. V. Gurcuma, piquant. safran.

Màu nghè iç. o, couleur jaune safran. — Giài nghè ^ o, se barbouiller de safran (comme font les femmes — annamites après leurs couches). Con ong nghé Jjî ^ o, bourdon. Nghè industrie. métier, Art, fH*. Luc nghe -f^ o, les six arts libéraux (qui sont : le jjjg, la connaissance des rites; nhqc |J|, la musique; cung %ïj, le tir à l'arc ; ngip |§j, la conduite des chariots ; tho>:j§-, les lettres ; se :?[•£, le calcul). — Bà nghe "g" o, les cent métiers, toutes les professions. — Thu nghè -^O, art mécanique. — Vô nghè ffi o, art militaire, tactique. — Tài nghè ^ o, habileté, talent, savoir-faire. — &ô khi nghè de travail, ou[!} :§§ o, instrument til, ustensile. — Ki nghè ^jff o, in dus trie. — Thiên nghè |j| o, beauxarts. métier, profession, Voir nghè. aptitude. Art,

Nghé {f|f|. buffletin,

Le çri d'un

veau; une pagnant (Formé des S. A. ngwu ^, buffle, et ngài H, fidélité.) Con nghé Jï o, jeune buffle. — Nghé ngo o £f, cri du veau, du jeune buffle. — Mày ïàm nghé Jg jg o, tu — le feras,n'est-ce-pas? Tâiâivènghé $r %& % °' Je men va's> hein? 1#£.

buffle; jeune interj. fam. accomrecommandation.

Nghè

faciliter; Egaliser, aplanir, de gradués; sorte de appellatif dédié aux génies locaux. temple (En S. A., principe; se pron. nghi.) Nghè ctàt o|, aplanir le sol, égaliser un terrain. — Ông nghè ff O, lecteur du roi. — Thày nghè ^

Nghé HP*. capacité,

Nghè nghièp of, profession, métier, art. — Nghè vô o JÊÇ, le métier des armes. — Nghè Uni thuùc la médecine. — Nghè vê oj|^, o J|^, la peinture. — Nghè làm an

»( -28 y ° M. Pic Î moyens d'existence. — iïpc — Ta/) ng7tè Jp: o, étudier un art. un métier nghè ^ o, apprendre — Xêp nghè fâ o, cesser (manuel). un métier, plier bagage. — Sinh nghè tic nghiêp ^ O 5E W;^iyve ('un métier, mourir dans ce métier (sentence ). — Anh Ihm nghè gl ||go — faites-vous? ;£., quel métier o Trwomg dqy nghè nghiêp jj£ P-f-(j ^ , — Ngwon nhà école professionnelle. — Ra nghè ^ ijfj o, un artisan. montrer ses aptitudes nghè lf|o, (après l'apprentissage). Nghe 0<^*. Coup d'oeil de colère. tout de travers. ^jf, regarder nghênh g^ 1 o > regarder viser, mettre en joue. — Nghênh mat o en dessous. — Ngu obliquement,

ne prêter -JjV,. Etre distrait, Nghinh à ce crue l'on dit. aucune attention (Pour le car. en S.A., voir ci-dessus.) Nghênh distrait. ngàng O j^, inattentif,

Le miaulement pt. Ngheo se pron. (En S. A., éminent;

du chat. nghiêu.)

$M. Syllabe complémentaire. Nghêch sepron. ngqch.) (En S. A.,bautdufront; Nghêch y OJ§£, hébété, interdit. — Nghêch dàu o ]?Jf, sot, imbécile. )!fî • Syllabe complémentaire. Nghêch (Du S. A. nghich, même car., contraire.) Nghêch ngac o ^, inepte, inhabile ; sens opposé. Avoir la gorge Nghen P^*. prise. (Du S.A. ngân, même car., embarras.) Nghen ce o "j^-, difficulté d'avaler. — Nghen I o^, embarras du gosier. — Tûc nghen Ji, o, suffoquer. Etre enceinte. Voir chù'a Nghen Jgf. des S. A. nhuc $J, et thai. (Formé chair, et ngqn fë, éminent.) yHÎ*. Nghênh de, traiter, Voir ngàng à la rencontre faire accueil. recevoir, et nghinh. o Jj^, en désordre, Aller

et de Nom de poisson $ï|. Nghéo des S. A. ngw ;S, (Formé plante. poisson, et nghiêu §&, haut.) Nghèo jjpc. heureux; Pauvre, misérable, mal-

dangereux, périlleux. (Formé des S. A. nguy jjf;, dangereux, et nghiêu ^, haut, élevé.) Nghèo khi o ^, très pauvre, très — Nghèo cu>c o ^, rémisérable. — duit à la dernière extrémité. Hièm nghèo Iffâr dangereux, o, péril— Su> hièm nghèo ^ leux , scabreux. — Câch hièm nghèo ^ O, le danger. — Nhwng $jf fêjt o, dangereusement. hé nghèo fâ j\j o, les pauvres, les — Nhà nghèo ^p 0, misérables. pauvre maison. — Co'nghèo j^o, affamé, misérable. — Toi nghèo Mm #£ o m, je suis très pauvre. — TU — nghèo $j- o, temps de misère. Rènhnghèo j$| o, maladie dangereuse. — sans Nghèo chây tûi o ^ jj|, sou ni maille.

Nghênh ngang

S'incliner avec des fafîtNghèo ; manières çons aimables gracieuses. (En S. A., tribu de nains; se pron. Mai.),

'29 )« Nghco ci o "é', pencher le cou, l'aire des grâces. — Ngâc nghêo p^ o, mignarder. Bouché, obstrué; gêné, NgheJ, ïp£. resserrer, embarrassé; intercepter. (Du S. A. nghièt, même car., gênant.) Nghel ci o -^ , avoir la gorge embarrassée. — Nghet mùi o J|{|, avoir le nez bouché, être enrhumé du cerveau. — Nghet àlmg mvô'c o ^ '{§, boucher une voie d'eau. — Bâng nghet J§è o, très amer, très piquant, qui donne des nausées. Hïf. Syllabe Nghêu complémentaire. (Du S. A. nghièu, même car., pleurer, se lamenter.) Hâl nghêu iigao pj| o jfj;, chanter sur un ton plaintif ou mélancolique. Un coquillage bivalve. y~i. Nghêu (En S.A., ver intestinal ; se pron. nghièu.) Ngld $£*. être dans embarrassé. Douter, l'indécision, appréhender; se trouver droit, correct, convenable; figure, décorum, maintien; étiquette. Lu'ômg nghi pjq o, les deux grands : thiên dia 3Ç ifi i cîel et principes ierre; nhii'tngoat H ^j, soleil et lune. — Tarn nghi ££ o, les trois grandes forces de la nature : thiên 5Ç, ciel ; (lia }{|, terre; nhom. J{, homme. — Le nghi |jj| o, rites, cérémonies, ob— servances. les Ngû nghi jf£o, cinq titres de noblesse : nam ^ , baron; ta' ^, vicomte; ha ffa , comte; — hàu $|, marquis; cdng Q, duc. Oai nghi Jj| O, grave, majestueux, — air imposant. Bong nghi §o, digne, maintien sévère. J=L*Nghi sonnable, rapport. Tien nghi •f|g o, commode, agré— Bat able, utile, avantageux. twomgnghi ^^|o, qui ne s'accorde pas, qui ne s'harmonise pas. — Hiç.p nghi £} o, approprié à, qui s'adapte bien. — Nghi nhom O \ , convenable le 5e degré des personne; dames titrées de la cour. — Nghi hi) xâ, o 3£. jjj£, sacrifier à la terre. correction; rd£*. Droiture, Nghi inconvenable; juste, rapports times, relations amicales loyales, (se prend parfois pour nghia |g). Giao nghi ^o, liaison d'amitié. — Tlnh nghi '[^ o, affection, inclination. — Hù'u nghi 2§to, amis, connaissances. camarades, une Traiter jîp£*. Nghi question, étudier une affaire, les se consulter uns les autres, réfléchir. délibérer, Juste, conforme, convenable, approprié, raien

Ho Hghi (jjij]o, suspecter, soupçonner. — Ba nghi ^ o, être scrupuleux. — Nghi ngai 0#§, hésiter, tergiverser. — Sanh nghi ^ o, l'aire naître des soupçons. — Va nghi 4j£ sans aucun doute. o, assurément, — Bwng ci nghi ^ [g o, n'ayez ne vous mettez pas martel crainte, en tète. — Dang nhom mac nghi ffi A 31 ° ) ne suspectez pas l'homme que vous employez. — Nghi làm chi? ° ?Ja ;£. ) à quoi bon se faire du mauvais sang? Nghi f#£*. Loi, règle; juste, bon;

—w( déliCàng nghi Q o, conférence, — consultation. bération, Nghi luàn o $fo, délibérer, discourir, examiner, — rechercher en commun. Nghi — Iwo'iig o J|, peser, considérer. arrêter, décider, Nghi dinh ojj?, décréter administrative). (formule — Loi décision, arrêté. nghi |$îo, — Hôi nghi -fl- o, assemblée déli— Hôi bérante. nghi tu> ^ O %L, conseil privé (Cochinchine). Nghi ffiff *. Fourmi ; nom de couleur.

30 ).#*— îfâ o, rentrer dans sa famille pour se reposer. — Bô nghî hoc jjg o Jp;, vacances scolaires. — B-inghl £fe o, — Su> aller se reposer. nghi 3jf o, — Toi cti tranquillité. nghi repos, — Chû $r i& ° >je va's me rePosei'cet inlui, cet homme, nghi }Jo, dividu. Ipt*. Nglûa morale; Droit, amour, justice, amitié, ngâi. haute fidélité; significa-

acception, explication, traduction. Noir tion,

une Lâng tb nghi sac ^^OÊJ étoffe brochée de couleur rougeâtre. jfÊ*. Nghï considérer, cider. réfléchir, Penser, peser, déstatuer, examiner,

sérieuseNghi lai o H;, penser — mûrement. ment, réfléchir Nghi en ai nghi lai o %§, o H;, délibérer — soi, réfléchir longuement. Ngilm méditer nghi P^o, (on dit aussi — Suy nghi ^ o, peser, gùm nghi). — Toi hhinh bât considérer. nghi fp ^ xjfs o, la faute étant légère, il ne sera pas statué. — Ong nghi làm sao mon%%o g 2fï , qu'en pensez-vous, sieur? — Phung nghi ctièu le jtj o fl£ $J, projet de règlement. Vivre dans la quiétude, ?^£. Nghi de du repos, se retirer prendre elle. ne rien l'action, faire; loi, (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Nghi ngoi o ^, se reposer, dor— mir. Nghi mût chût oî|Pf, un peu de repos. — Phép prendre du nghi fy o, le droit de prendre repos; un congé. — Vè nhà nghi pjj

Cât nghla j|jj o, traduire, expliun sens. — lit!,., découper quer; Chw nghla £jZ o, les lettres; le sens — des caractères. Nghla là o $|, cela signifie. — Mût chw c'est-à-dire, cô nhièu nghla $£ ^ |g fj| O, un mot — Cô liai a plusieurs acceptions. nghla [g £- o, double sens, ambigu. Nghich aller Contraire, 521*. opposé; à l'encontre contrarier; de, ense révolter; désobéir, rebelle, nemi, antagoniste. Nghich nhau o f*|, qui s'opposent, être ennemis, qui se contredisent; s'en vouloir. — Nghich le o Kg, contraire à la raison. — Nghich y o ^, opposé à la lettre, contraire à l'esprit. — déraisonnable. Nghich hj og|, — réNghich dàng O^g), rebelle, volté, séditieux. — Kc nghich J\j o, — adversaire, ennemi, opposant. Làm nghich jjjg o, se conduire en en— nemi, faire de l'opposition. Ngà réeffronté, nghich >|^o, insolent, — Su> nôi volté, indiscipliné. nglnch •— N6 haij 3|? Pjfyo, contradiction. nghich jj(3(P pf O, il aime à contrarier. — Ach nghich jpg o, le hoquet.

.(31 Avoir conscience Nghiêm jjjj et J|£*.la règle; de son devoir; imposer réfléchi, prévoyant, grave, sérieux, sévère, imposant. majestueux, Nghiêm phu Iw mâu o 3C 3£ # , le père est sévère, ia mère est indul— Phép nghiêm fâ~ o, pouvoir gente. ferme, iois sévères. — Nghiêm trang o $£, digne, imposant. — Oainghiêm d'aspect jgîç o, auguste, majestueux, sévère. — Nghiêm câm oi§§, sévère— ment défendu, interdit, prohibé. Le phép nghiêm nghi |jg $£ o f§|, cé— Thày rémonie imposante. nghiêm nhat ^| o 3 , maître sévère, inflexible. — Ngwb'i nghiêm ffê. o, homme austère. — Giâo bât nghiêm sn> chi âoa est ffc Z> O fij) £, »j§, un maître coupable- s'il enseigne sans sévérité (phrase du Tarn tic kinh). — Câch nghiêm |§f o, de manière imposante ; sévèrement. — Tinh nghiêm '[s£ o, caractère sérieux et réfléchi, naturel grave et sévère.Examiner atNghiêm jffifo et !§£*. scruter à fond, se tentivement, rendre d'une chose, éclaircompte ai- un fait; témoigner, prouver; raisons. preuves, la Nghiêm quà o Jj|, découvrir vérité. — Khan nghiêm ^ o, se li— vrer à un examen approfondi. Chicng nghiêm g£ o , témoin qui a vu ou entendu; témoignage certain, dé— Su> khân irrécusable. position nghiêm ^ |f o, autopsie. — Nghiêm xâc o U, rechercher les traces de violence sur un cadavre. — Nguyên chu lai nghiêm jg jr ^ o, le proviendra se rendre compte. priétaire G 13 se J$C. Disposer, Nghiêm préparer; se procurer le nécessaire. munir, (DuS .A. nghiêm, même car., prévoyant.) Dô nghiêm U o, approvisionnebaments, préparatifs; munitions, — gages, provisions. Nghiêm quân O j|E, fournitures militaires. Beau, %J]*. Nghiên gracieux, Voir ngo'n. gant, distingué. élé-

Godet en pierre T*fl*. Nghiên pour un peu creuse l'encre (la pierre on délaye sur laquelle les hâtons d'encre de Chine); frotter, délayer. encrier, écriNghiên rnipc o|j|, toire. — Ao nghiên Jjft o, godet pour — délayer l'encre en bâton. Nghiên Mm o ^, un camarade d'encrier, un compagnon d'étude. j,ft*. Nghiên coquillages Nghiên Fp*. Nom d'un hivalves. Pleurer, Etre une petit insecte;

se

lamenter. d'une désdes

Nghiên rf^f*. chose, éprouver agréable.

agacé sensation

Nghiên rang o§j|, grincer dents; agacement des dents. -fyT*. Frotter, Nghiên délayer; moudre. écraser, broyer,

piler,

ûu6c des o T^, Nghiên piler drogues, délayer des médicaments. — Nghiên xu'omg o J|, broyer des os. — Nghiên cho nât O ^ ^§, broyer très fin, réduire en poudre. Nghiêng jj£. Incliné, penché, cour-

«( 32 Lé; de travers, (Du$. A.nghinh, de côté, même car., anormal. — Oan vexanghiêt ^ o, injuste, toire. — Làm nghiêt $& o, opprimer, — Nghiêt vexer, pressurer, brutaliser. quâ o j&, c'est très vexant! Nghiéu haut, Terre élevée; prit*. nom d'un éminent; chinois connu empereur le nom Annamites sous au fig., célèbre les par de Vva

s'incliner.) les Nghiêng vai o jfjj|, pencher épaules (pour recevoir un fardeau). — Nain nghiêng j|g[ o, se coucher sur le côté. — Nghiêng Uch o |||, penché, couché de travers. —Nghiêng le coeur vers, ti'ig O ^, penclier avoir une tendance à. — Ngé nghiêng $% o, regarder de travers. — Nghiêng lai o|,i,, prêter l'oreille, se pencher pour écouter. — Nghiêng m'inh phuc da o fo {-£ jftl, s'incliner devant en signe de soumission. quelqu'un racler, frot-

nghiên. PU*. Nghiéu se lamenter, Nghiéu $M*. Crier, pleurer, se désoler. Ver intestinal. gémir.

jlj *. Gratter, Nghiêng effacer. ter, raturer, ^i*. Nghiêp le travail; métier; charge. Ce moyens emploi, qui est

acquis par d'existence; art, fonction, oflice,

Le nombre mille. Voir Nghhi fgf. ngàn. (Formé des S. A. thiên ^f*, mille, et ngan T§; , bon, doux.) Nghhi dam o |'^, mille stades. à la rencontre Aller 3-H*. Nghinh faire accueil; traiter, de, recevoir, se saluer. s'incliner, présenter, Voir ngàng et nghênh. recevoir avec Nghinh tông oj|, honneur. — Nghinh tivp o ||£, sortir de, faire bon pour aller au-devant accueil. — Nghinh le o |]|, se préson ter avec des cadeaux. — Le tliàn nghinh f]| |U O, aller soi-même au— devant (cérémonie du mariage). Nghinh thàn O ||p, recevoir les esprits du culte des ancêtres). (cérémonie Distrait, inattentif; xH. Nghinh qui ne se soucie de rien. \oir nghênli. (Pour le car. en S. À., voir ci-dessus.) Nghinh ngàng — Ngûng nghinh quiéter de. O j^, insouciant. \^ o, ne pas s'in-

Gia nghiêp ^ o, patrimoine. Liens — fonds, Liens domestiques. Nghè nghiêp |H o, art, métier, emploi. — iïanh nghiêp ^ o, créer un métier, — Bon fonder une industrie. nghiêp métier zfco, d'origine, principal — Sy moyen d'existence. nghiêp 3|f action d'éclat. o, affaire importante, — Công nghiêp Jjj o, ce qui est acquis par le travail. — Co> nghiêp )^ — Toi O. héritage. nghiêp |{? o, exclamation: comme c'est regrettable! quel malheur! je vous plains beaucoup ! Enfant consénaturel; Nghiêt ËfÈ*. d'une ce qui est faute; quences vexant, gênant, importun. Nghiêt tâ> o ^, fils de concubine. — Loàiyêu nghiêt ^jjifc o, monstre.

—*-»•( 33 )«c-«— complémentaire. Ngo "pj * Syllabe se pron. ngô.) (En S. À., je, moi; les pattes Ngo ngoc o fâ, bouger — Ghe ngo fSÈ o, pirogue (crabe). faite d'un seul tronc d'arbre creusé. et sephoraire Caractère Ngo ^p*. du cycle duodénaire tième lettre en travers, se mettre (cheval); faire elfort.. résister, Giô> ngo f]£ o, de onze heures à une heure du jour. — Chânh ngo J£ o, le milieu de la journée. — Ndm ngo jf$r o, toute année du cycle qui se combine avec ngo. — Thwo'ng de la ngo _fco, le commencement — Ha ngo "f o, la fin de 7" heure. la 7e heui'e. attentivement Regarder Ngô jff. (avec elfort pour bien distinguer). S. A. mue g , oeil, Voir coi. (Formédes et ngo ^p, faire effort.) Ngô thày o $£, voir (en regardant — Ngô attentivement), apercevoir. de côté en vghènh o jf[J, regarder — Ngô liée penchant la tête, viser. o HJlJ, regarder obliquement, regarder de travers. — Ngô Un o|jf[, à la dérobée. regarder furtivement, — Ngô lui o jffj", regarder en arrière. — Ngô chwng o f|£, regarder pour se rendre compte, observer. — Ngô ma hhông thdy o jg § jg, regarder et ne pas voir. — Ngô sùmg o jfc, regarder niaisement, bayer. Racine du nénufar. Ng6 ^. mé des S. A. ihào pif, plante, np, faire effort.) 11. (Foret ngo Cli ngô £g o, tubercule cette racine. formé par

(Formé des S. A. Ngô ~j=f. Coriandre. thâo jjll|l, plante, et ngô fë, je, moi.) liau ngo ^: o, id. (on donne parfois ce nom au céleri). afin de; clair, Pour que, Ngo U^p. net, distinct. (Formé des S. A. l-luiu P, bouche, et ngo ^p, faire effort.) Ngô eho o ^, afin (pic, de manière à. — Ngô Ihôn ojlfl, sage, vive. — prudent, de compréhension — ^gô nghng o jf, , perspicace. Ngô ih/hj o j^, pourvoir, afin de se rendre — Cluing ngô ilcn f£ o Jil, compte. ne pas viser à, ne pas s'inquiéter de. — Nglie lltông ngô jj'g; >j£ o, ne pas ne pas distinentendre clairement, guer les paroles. à décou\ ert. Libre, ouvert, Ngô Bf'. se pron. ngo.) (En S. A., car. cyclique; Cù'a ngô |%c|o, porte principale de l'enceinte extérieure d'une maison. — De CÙHI ngô Jg )%r| o, laisser l'entrée libre. — Ngoqi ngô #K o , en dehors de la porte d'entrée.—ùàug ngô jjft O, voie libre. liant et avec arroParler Ngô yt:*. l'un se vanter, exagérer; gance; de l'ancienne. des trois royaumes les Annanom Chine; par lequel les miles quelquefois désignent nom de nom générique, Chinois; famille. les Chinois Ngô klwch of§, — Tliàng ngô fjpj O, (bonne part). 3

—«.( un Chinois (mauvaise fôo o ^, étranger. pari). — A'g'o

3 A )**— trine. — jg o, cet Ngô nghînh ordinaire; drôle! Tliang nhô này ngô fâ |]jj — enfant est charmant. extrao jïjj, merveilleux, exclamation : comme c'est

Nom d'arbre et de plante. Ngô 3^. et des S. À. thâo pif, plante, (Formé wg-o ^., grand, exagéré.) .5/ ngô fj o, cil roui! le de grosse espèce. — £h« «g'o ||f)5 o, balançoire. » pa*. Ngô obstruer, jVg'o ^Ù"*. l'aire des Je, moi, nous; s'opposer, barrer, empêcher. dont Arbre instruments le bois sert de musique. à

Rencontrer tout à coup, ydv*. Ngô à l'improviste. se présenter par Ngô gâp O Jfc , rencontrer hasard. — Hôi ngô ^ o, heureuse arriver à point, avoir la rencontre; chance d'être bien reçu. — Thoân ngô thiên tlioi jjjjj o 3^ $f ? Par sune de calamités. Ngô •(£*. révolté, obstiné, Entêté, récalcitrant. Voir rebelle, —

Ngô llông o lljï), arbre au bois léarbre de bon augure. ger et résistant; — Mai-ngâ \fy o, autre espèce. — Chi ngô j£ Oj étai, appui, support. Désobéissant, Ngô T-f *. opiniâtre, récalcitrant, entêté, insubordonné, insolent. Voir ngô. insoumis, Ngô y o ^, opiniâtre, entier dans ses opinions. — Ngô tighich o j|f, rebelle, révolté; désobéissant (envers les parents). JT%; et Ngô négligent. imbécile. f/£*. Faux, A. V. Stupide, trompeur, sot, niais,

ngô. Ngô Tighich o %fc, se révolter. Ngo quâ o jft , c'est trop fort!

Heurter des cornes comme Ngô ïfpï*. le bu file; sauvage, méchant. insouciant, Ngo' $j§(\ Oisif, distrait, sans mémoire, sans apnégligent; titude compo(ne s'emploie qu'en (Formé des S. À. nich f~, masition). ladie, et ngw ;S , poisson.) Làm ngo' jg o, faire l'idiot, dissimuler. — Ngo> lay o^jBj, ne plus vouloir travailler. — Ngo> ngàn O ff, s'évase troubler, inepte, stupide; nouir. — Ngô ngo> $%o, regarder d'un air hébété. — Ngdl ngo>j[fcc, —inattentif. étourdi, insouciant, Cho> ngo> fg o, abandonné, délaissé. — Bo>ngo> 15 o, étonné, ahuri. douter, s'imaginer, Ngo' ffit . Penser, soupçonner. (Du S. A. nghi, même car., même signification.)

Tliang ngô -fpîjo, un sot, un drôle. — Bùmg già ngô \zf {|!| o, ne faites donc pas l'imbécile ! facileQui Ngô '|ff*. comprend vif, ment; intelligent, perspicace, charmant. éveillé; joli, mignon, Dlnh ngô |jf o, 1res fin, qui dis— Ngô âqo o cerne admirablement. jt|t;, s'expliquer la valeur d'un enseibien comprendre une docgnement,

Chang ngô' J±_ O, on n'aurait pas — Ai ngô' %£. o , qui s'en pensé que. serait clou Lé? qui l'eut cru? converPenser, estimer; Ngô' "fp. discourir. ser, discuter, (Du S. A. ngw, même car., même signification.) on dirait de, il Ngô' là o H, semble que. —Ngô' ngàng o ^ , se dire en soi-même. — Ngô' mieng O — PIE) parole embarrassée. Ngô' là'i O ^f, parler avec prudence. — Ngô' l(iij o:fjïj, agir avec circonspection. — Bô' ngô> .-fH O, dépaysé, dérouté, ahuri-, stupéfait. Parole p|t*. Ngoa cours mensonger, cieux; superfluité, trompeuse, argument redondance. disfalla-

— amarrer solidement. Nguôi ngoai se calmer. — Nhièu j|f o, s'apaiser, vgoai fj| o, plusieurs leurs de corde. y\-*. Ngoai delà des Dehors, frontières, au extérieur; à l'étranger.

Lôingoa ^jo, parole emphatique, verbiage. — Néingoa pjfyo , exagérer, amplifier, bavarder, mentir. •— Ngoa de paroles, miriig o PIE Î superfluité redondances inutiles. — Kê Iiay nôi ngoa JL n-pj" O, bavard, hâbleur, Pj*J vantard. Ngoa ^ . Je, m oi, no u s ( pe u u si lé ). (Du S. A. ngô, même car., même signification.) JiA*. Ngoa reposer; Etre cesser couché, de faire, dormir, d'agir. poteries, se.

Nui ngoai p£j o, intérieur et exté— et étrangers. rieur; indigènes Ngoai qaôc o g , les pays étrangers. —Ngoai nlwn o^, geus d'une autre homme étranger au nation, pays. — Ngoai dqo OJJj|, qui n'est pas de la religion, païen. — Dàn ngoai J£ o, les bommes non inscrits — Sàch (sur les cahiers d'impôts). — ngoai là $$. o $E, les annales. Ho ngoai J3 o, la parenté exlérieure, c.-à-d. la parenté du côté maternel. — Ngù nien chi ngoai JJL ^r H, ° > au delà de cinq ans. — Ong ngoai maLerneî. — Bà %%O, grand-père maternelle. ngoai JE.O, grand'mère — Bàng ngoai /=&o, partie exI érieurc; — ïonkin. Ngoai t'inh o fjif, adultère. — Ngoai ngqch, o fff, hors cadre (expression administrative). Passé, écoulé; yy. Ngoai rétrograder. (Du S. A.ngoai, même car., dehors.) Ndm ngoài j|^ O , l'année dernière, l'année passée. — Ngoâi dàn o Jjjf, lourner la tète en arrière, se retourner. — Ngô vgoai tf-Fo, regarder — rederrière soi. Ngoâi lai o ^, venir en arrière. Eu dehors, à 1 extérieur. Ngoài ^vf-. (Du S. A. ngoai, même car., même signilicaiion.) lia ngoài nlià P|§ O ^J, sortir de la maison. — _\goài tliành o |[||, hors la ville. — Nô ô> ngoài cù>a jijX jjr± O

Vases d'argile, Ngoa Jfo*. terres cuites. Car. radical. Ngoai ler,

enrouentourer, Lier, f$|*. faire fours, enlacer, plusieurs (lin S. A., haut, élevé; se pron. nguij.) Ngoai lai o }J?, serre]', tordre,

—«-»•( 36 )<-i— |^|, il est en dehors de la porte, il est à la porte. — Bè ngold fc o, l'ex-— Bàng extérieurement. térieur, le ngold /|f o, la partie extérieure; Tonkin. — Phi'a ngold ^ O, la partie extérieure, le côté du dehors, au dehors. — B~i ra ngold cli ££ f| ° sortez! allez-vous-en! ^, y\>. Nguâi Syllabe complémentaire. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) des Ngôc vgoài Jjjl o, reprendre forces (après une grave maladie). récurer. Fouler, INgoây J/J\ piler; des S. A. ihà ^-, et main, (Formé ngoqi #K, dehors.) Ong ngoàij §j§ O, tube servant à préparer la chique de hélel. —Ngoây lai o J[,@,,se curer les oreilles. XM*- .Simple, naît, bénévole, ISgoan obstiné. naturel; inerte, j'cveche, Khôn ngoan j|[j o, prudent, avisé, rusé. — Ngoan nglry o g$|, affable, — Ngoan courtois. complaisant, nliom o _A, personne simple; homme rude, grossier. — Ngoan dan o j£, le peuple malincivil, grossier, honnête. — Ngoan itqo o jj|, fervent, — Ngoan vhiên croyant, fanatique. nhii' lliqcli, o f)i #(] JjJ, stupide comme un caillou. Jo\aux JS'goan J/fJ*. pour se parer; pierres précieuses; regarder longtemps des choses agréables; jouer, se divertir. s'amuser, folâtrer, Ngoan vql o ($j, objet de grande valeur. •—• Ngoan ngnyçt O ^ , se à la clarté de la lune promener (amusement vicieux). — Ngoan cành O j^r, contempler un site agréable. des chats. P-fic. Miaulement Ngoao (En S. A., plainte; se pron. ngao.) mois lunaire. /^J *. La lune; Ngoal Voir nguyel. Car. radical. frai ngoqt ;/ç O, mois complet (3o jours). — Tièa ngoqt jj-, o, mois — Cluinh incomplet (99 jours). le premier mois de ngoqt JEo, Tannée. — Niihi. ngoqt âç. o, année — Ngoqt Innli o |?£, cl. mois.(date). le flux mensuel des femmes. Faire f/J*. \goût main, par appeler secouer, agiter. signe gestes; avec la remuer,

Ché vgoât (tuai Jjiojff, le chien remue sa queue. — Ngoât cti vgoât lai 0^0 J, agiter en tous sens, — Cwli'i ngu'ich ngoât pJt $| o, rire franchement. Pierre précieuse; 3T. e' JI1*. Ngoc au fig., bon, distinbeau, noble, gué. Car. radical. Cliau ngoc S%o, perle. — Ngoc lim cang O ^ pjjlj, diamant. — Ngoc thqch o fâ, jade. — Tlu'ty vgoc jf, O, cristal de quartz. — Ngoc nhùn (là o ;}$ |U , pierreries en général. — o Ngoc cti<)p ^, coquille qui brille dans l'eau. — Giot ngoc \% o, larme. — Ngoc Uni minh châu o ^ flTjJf > rubis. — An ngoc fp o, le sceau — Ngoc hûm ofâ, impérial. précieux amis. — Kim khâu ngoc vgô» bouche d'or, parole de f [|Og, diamant (langage élevé). — Ngoc bât trât bât ihlinh khi o yf. Jjfc yf. Jj£ %:

—*-»•( 37 )«c-i— une pierre précieuse non travaillée n'est d'aucun usage. — Kim ma ngoe clwômg ^ $^ o 2£, cheval d'or, demeure de diamant (se dit de la maison d'un gradué de haut rang) Avancer, élever; dépassoi', Ngoe -pft. en arrenversé dominer; tordu, se pron. rière. (En S. A., préserver; ngai.) Ngoe ngoài o %\\, nouvellement remis d'une maladie, entrer en convalescence. — Ngàc âàu o HK, la tète renversée en arrière. Ngoeo -$)). Contourné,courbé,tordu. (En S.A., éminent; se pron. ihièu.) crochet, Croc, 1%. Ngoeo grappin. se pron. nhiéu.) (En S. A., tirailler; Ngoi iji&L- Syllabe complémentaire. (Formé des S. A. ihùy 7JÇ, eau, et ngôi jj|, haut, élevé.) U't'ptloi ngoi •[£, \$ o , tout trempé, mouillé. comptétemenl Tuile. (Formé, des S. A. il,,', Ngoi J#,. ^ , terre, et ngôa %, argile.) Nhà ngoi ^Jf o, maison couverte en tuiles. — Ngoi blnh o 2[î , tuile plaie. — Ngoi ung o§j8, tuile creuse. — Mai ngôi Jp^ o, toiture en tuiles. — Lô ngôi jjj| O , tuilerie. Ngoi ffiy. Petit cours d'eau, ruisseau, canal, (Formé des S.A. ûiuj rigole. 7JC, eau, et ngoai #h, extérieur.) Ngoi rùnk o \§, canal d'irrigation. — Ngoi rqch o Jjjf, arroyo. du Trou à feu, lumière Ngoi 'fjg. extrémité. bout, canon; (Formé des S.A. hôa 'X, feu, ai ngôi J|, sommet.) Châm ngoi ffo, l'aire l'eu au moyen d'une pierre ou d'une mèche. — Thuôc ngoi ^ o, poudre du trou à l'eu d'un canon. — Ngoi -met O [3, plume à écrire. — Ngôi viêt sa! o 13 ^, plume métallique. Ngoi $(1*. navire. N°m d'arbre; mal de

hébété, Ngoe ^j%.. Stupide, grossier. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Thàng ngàc fjjjjjo, sot, idiot, crétin. — Ngàc ôc o fâ, terme d'injure. broutille ; patte, Ngoe ftî . Brindille, -un certain pince (cancre); jeu. se pron. nguy.) (En S. A., dangereux; Ngoe cua o JJtfH,pince de crabe. — Ba ngoe jijEîo, le jeu des trois bâtonnets. — B^ânh ba ngoe. Jj* [g o, jouer à ce jeu. Ngoèn \>X. Syllabe complémentaire. (En S. A., nom de famille; se pron. nguyh.) ChSn ngoén fjglj o, ahuri, ébahi. — Cwo'i chên o, rire ngoén ptt^ tout seul, comme un idiot.

du chai. Ngoeo Pïjj. Le miaulement (Du S.X.vghièu, mèmecar.,seplaindre.) Ngoeo ngoa o P$fc, miauler.

élevée, Ngoi Jf|*. Montagne met escarpé; au fi g., haut,

somémi-

—{-«•( 38 nent, remarquable; la personne souverain; le trône du

)•«-!— — Làm mir (se dit des supérieurs). loi ngoi jjjg 2jSO, l'aire avec indo— lence, agir mollement. Ngoi (hin O jjtjf, aller la tête découverte. Ngo'i flf. Syllabe complémentaire. (Du S.A. ngâi, même car., bon, juste.) Klicn vgoi P^lj o, décerner des — flatter. Ngoi hhcti 0 louanges; — flf\], ici. Ngâm vgoi B^ o, con— Ca vgoi sjfc o, chanter gratuler. — des louanges. Ngoi ra o P|§. s,> calmer, être soulagé. Lumineux, Ngô'i y^f. pbospliorcsbriller. miroiter, cent; (Formé des S.A. Itou >X.i l'oui e' "S"' 1 f ' modérer.) S('wg ngoi fljo, resplendissant, — Nwô'c luisant. ngoi -j|| o, eaux phosphorescentes. H|*. Ngo'i Voir ngtii. Bon, doux, sage, juste.

royale. s'élever au somJjln vgoi a|iO, — Tip sur le Irène. met, monter c('(\c\' la couabdiquer, ngoi p|o, — Ngôi vua O ^, la perronne. sonne du roi. — Cht'ta ba ngôi }£ (1§ — Ngôi O, Dieu en trois personnes. suo o ^, éLoile; croix de la Lésion — Phân ngôi'.pliait thû> $} d'honneur. O ffî ïfc, par degrés, rangé en ordre.

être assis;siéger, %ff>. S'asseoir, Ngôi des S. A. ion être en place. (Formé et vgoqi #K, extérieur.) ^, s'asseoir, Ngôi chôin Itom o $£ [îjg, être assis sur les talons. — Ngôi xèp bàng o W \ff ; être ass's ^es jambes repliées. — i\gôi chè bè O j£ j£, assis les — du même côté. jambes A^'d? comment ?iArt« o JH, assis n'importe trên ghè o el n'importe où. — A(«Y)« — Ngôi 2J| JL 5 assis sur une chaise. — moi O^, fatigué d'être, assis. .Ngoi trên qui hhâch o g| jj; îgf , ocdans une cupe]' la place d'honneur — i\gôi hhâch o 5gf, tenir réunion. — recevoir des visiteurs. audience, CJtù ngôi U o, endroit où l'on s'assoit. — Ngôi ithôtn. o |l||f, assister à — une réunion, Ngoi ton O ,§5, assis sur un trône; siéger sur une estrade, — à un tribunal, à un bureau. Ngôi làm quan O jjg; fë, remplir des fonctions officielles. — Moi 611g ngôi ^ fpî O, veuillez vous asseoir, monsieur. — CA\' ngoi ^ o, rester assis, continuer à demeurer assis. _Q,. Ngo'i Syllabe coniplémentaire. se pron. nghi.) (En S. A., convenable; Nghi ngoi j|| o, se reposer, dor-

Pj^TJ. Syllabe Ngâm complémentaire. el des S. A. hltàu. P, bouche, (Formé vgutjen $x, nom générique. ) Nhai vgôm vguâm p)£ o P|T0, mâcher drôlement et avec bruit, comini' les vieillards qui n'ont plus de dénis. succuBon, savoureux, Pp. Ngon avec le sens de l'orl. lent (surtout de piquant,); satisfaisant,agréable. se pron. vghièn.Y (En S. A., se lamenter; RtPO'ii ngon |jjf{ o , bon vin, liqueur forte. — Thuôc ngon T|? O , bon tabac. — Bè an ngon pi Pj£ o, bon Ami» succulente.— mets, nourriture de bonne» ngon |||o, manger 0' choses. — Lây làm vgon |]gË

-

*>( 39

).«

cité. — Boa ngôn $> o, langage hâblerie. . fleuri, imagé; vantardise, — Khn ngôn ^ o, parole d'or (dis— Lbn cours royal). long ngôn ^ — Nôi ffp O, blas])hème. long ngôn — Pft '\% ° ; blasphémer. Ngôn ngoai chi y O #[> ;> ^, s'exjirimer par — Tlwng sentences. ngôn ^ o, interprète.

trouver que c'est bon, savourer. — Ngon mieng O PU], agréable au goût. —r-Khôngngon 'Jg. o, ce n'est pas bon; cela ne va pas. — Ngîi ngon lâm fj^ o ,j{g, tfne c'est donc bon de dormir! f^. Ngon extrémité; Cime, sommet, hauteur, ce qui flotte en l'air. et (Formé des S. A. ihtlo jjlljl, plante, nguijh [jJÊ, nom générique.) sommet d'arbre. Ngon câij O^", — — flamme. Ngon Iwa ofâ, Ngon li'm (ton àb>i o ^ ftj fÇ, les — flammes éternelles. Ngon t'Un O de bougie. j|;|8, flamme de lampe, — Ngon cô o f £, tige de plan Le, sommet des herbes. — Ngon <:o>O $È, drapeau, étendard, pavillon au vent). — Ngon giô o (flottant jgr, bouffée de vent, rafale, bourrasque. — Ngon miwc o'{fi, hautes vagues, colonne d'eau. — Bâng gûc bang ngon JJ fft |J o, d'égale grosseur aux deux bouls. — Ngon nguon source, o^Si fontaine; cause, origine, point de départ. Ngôn f^('). Doigt. (Formé du S.A. ihà ^ , main, et de l'A. V. ngon |g, sommet, ) Ngôn lay O^jHj, doigt de la main. — Ngôn chom O$|R, doigt du pied. Ngôn imj mi o ;}jijj^ , pouce. — Ngôn ni O gj, petit doigt, auriculaire. Ngon "|§*. Parole, en user, discourir. discours; parler, Car. radical.

manBroiiferavidemenl, Ngon P^. (Formé des S. A. ger avec voracité. Ihàu P, bouche, et c5n ;g, longue robe.) |^t. Syllabe Ngon (En S. A., torrent; complémentaire. se pron. rôn.) contredire, entêté.

o^, Ngôn ngang récalcitrant, contrecarrer; Ngo'n (En 'J[j\ . Syllabe S. A., gracieux;

complémentaire. se, pron. nghien.) ir-

.Lo'n ngom Hff O, trop familier; révérencieux, impoli. Ngong fWj*. Espace, temps,époque.

Tête [f||*. imposante Ngong air tenue correcte, gne, attitude cxpeclanle.

et digrave;

tenir les aviNgong cMo of$j, rons en l'air, être prêt à ramer. — Ngong viêl o 0 , tenir le pinceau ou la plume, être prêt à écrire. mal Parler du gosier, Ngong Pjljfj. prononcer. (Formé des S.A. 1,-luïn P, bouche, et ngong fjfj, air grave.) Nôi ngong pjfyo, parler gras, mal — ^/IV'g articule]'. »ùi}ng O [IflU,,

— conversation. \gôn là> o|p], Ngôn. ngù> o fif, ])roverbe, maxime; langage rural. — Ngoa ngôn =f{;o, amplifier, exagérer; faconde, loqua''' Se transcrit aussi . par le car. [ÎJQ

—w( retenir cades. ses paroles, parler par sac— Ngong lin o PX) hure lln lapsus linguoe.

40

)•**— Ngot ngào O jjX , doux, sucré, ex— quis, suave. Ngot miêng O P§[, être tout miel et tout sucre en parlant. — Lan ngot ffi O, paroles — doucereux. mielleuses, propos Nôi ngot pjKj , dire des choses tendres. o — Dô ngot %% o, persuader par la tenter. — douceur, câliner, séduire, — Nwé'C ngot ffi o, eau sucrée. Pai'O'u ngot jjjjgfo, liqueur douce, si— Dô surop. ngot |5| o, bonbons, creries, confiseries. sucré. Voir Doux, ngot. Ngot "Jli. se désenfler. Se déprimer, (Pour la du car., voir ci-dessus.) décomposition Mal ngôt ^ O, frais, suave, délicieux. — Chuôt ngot ^5o, polir, lustrer; flatter, dire des paroles douces. — Nwô'c ngot \$ o, jus de \iaiule. — -Dieu rosée. ngôl jfè o, couleur — amoinNgàt b6't o ;}/\, diminuer, drir. — Ngot xuông o ^J, désenfler. Haut, Ngot TE*inébranlable, ferme, Arbre Ngôl >JyL *• au fig., nn vent; les factions. %# solide, grand, obstiné. le secoué par pays troublé par

lever en l'air, |îjfî. Ngong Regardef la tètepourvoir; attendre, espérer. (Du S. A. ngong, même car., même signification.) al fendre avec Ngong trông O ff, — vivement. impatience, espérer Ngông co o "£', attend ce le cou tendu et les yeux levés. — Ag'°'"$' xcm eta\ec attentivenienl O ||J^, regarder anxiété. — Nguijên ngông jgf o, regarder fixement, être en extase. ffiÊ{. ToulTe, panache, plumet. Ngong des S. A. ihào J)II|I, plante, cl. (Formé ngong il^, tête imposante.) 6«o wg'dwg ^ o, haut, élevé. Oie \'oir domestique. Ngông |tj|y. &1- (l?01'm('; ('es S. A. (lieu $j, nga et ngong $J, espace.) oiseau, — Ngong trông O \%, jars. Ngông mai o p[, °'e- — Ngong Iro'i o 7f> , — cygne; litt., oie céleste. Ngong dij'c o if^p, sot, imbécile O. — Câi ngong B^ o, une jarre à long col. Haute lieu 2>t*' Ngo'p montagne, donne le élevé; dangereux, qui Voir ngap. ; avoir le vertige. vertige sucré. Voir Doux, -fj/Jj. Ngot ngdl. des S.A. Ihàu f(, bouebe, et (Formé 7>g9t %, haut, solide.)

ballotiJL et^TC*. Agiter, situation ter; instable, péinquiet; difficilement. nible, respirer Sii' iigôt ho'i 5|f o |I^, suffocation, — Làm cho ngôt jf£ ffc oppression. — Nlhig o, suffocant, asphyxiant.

(1) -Bipc, est la marque masculine chv. les ([uadrupèdes; accolé à ngong, qui esl un nom d'oiseau, ce mot sei't à former une expression anormale, absurde, servant elle-même à désigner ta sotlise, l'absurdité, l'absence complète de sens commun.

—«.( — "ff^ BS ° ' cfr;deu 1' suffocante. Ngôt giân o fijî, étouffer de colère. — Ngot mi'ô'c O'j^-t, périr dans l'eau. — Chik ngôt f/f O, mourir étouffé. Ngôt ïpjl*. Le timon d'un voilure.

41

)^-i— aider, famille secourir, célèbre veiller à; en Chine. nom de

Va ngu M o, rien à craindre, pas de danger. — So>ngu %)) o, première — Tc'ii offrande après l'enterrement. ngu Iffl o, deuxième offrande. Ngu 01]*. (pendant provisoire; demeurer loger, résidence temps); de. dépendre Ngu an o î£f, vivre en paix. —Ngu cu> o fê , loger à titre d'étran— 0> ger, domicilié. ngu jjk o, de— Dân ngu meurer provisoirement. J^ O, hôte de passage, étranger. Habiter, peu de

se calmer, s'aNgo't 4£?'. Diminuer, (Formé des S.A. thûy 7J1C,eau, ])aiser. et «c ^, mauvais.) Ngé't ngâl o P^, finir, cesser. — J\gd't mwa o f^f, la pluie diminue. '— Ngd>t gid o jf£, le vent se calme. — Ngd'tgitin o 'l'jjî, la colère s'apaise. — Ng<h bènli o jfjïj, la maladie est en la douleur se calme. décroissance, Vasle Ngu ffij*. espace, de la journée. ré; temps Ngu ]§,*• grossier, grand car-

Intraitable. Ngu. 'Y$. (Des S.A. ngô et ngu, mêmes car., entêté, obstiné.) Ngù nghich o j||j, ennejni, rebelle. Ngu ^jp*. 35.*Lettre cyclique. Voir ngo.

éclairé, Ignorant, peu sot, stupide. Ngu muôi o Hc, sans instruction, — sans connaissances. Ngu dân o Jî, le peuple grossier, la plèbe ignorante. —- Ngu ngo> oi|$f, inepte, stupide. —Ha ngu '"f o, d'une ignorance crasse, d'une bêtise immense. — Dân un ngu jji o, un paysan, — rustre, Bonhomme. Jacques reHwo'iig ngu $jp o, la campagne —• Tain culée, les villages rustiques. trois ngu Ûành hièn H o j$ ff, valent un homme éclairé. ignorants — Phâ ngu jfjr o, chasser l'ignorance, se civiliser, se policer.

Ngn

Un animal Ngu fabuleux j(*. de larace féline la légende, qui, d'après ne fait aucun mal aux hommes;

cinq. le cinquième Ngu ngoqt o $, mois de l'année. — Tlmp ngù niên la quinzième année. — -po^, les cinq livres canoNgù hinh o ^, niques. Voir kinh pour le détail. — les cinq sens. — Ngù quan o ff, Ngùluân ofjfj', les trois conditions humaines ou rapports sociaux. Voir luân pour le détail. — Ngù hanh o les cinq éléments. Voir hành fj, pour le détail. —• Tarn lti> ngù quau de -=i PI ° 1J i l('s C1I1<1 facultés l'àme et les cinq sens. — Ngù phii'ô'c ojjtg, les cinq félicités. Voir phivô'c pour le détail. — Ngù tu>à>c O IÇ, les cinq titres de noblesse, savoir: cdng ÂS, duc; Itâu {£. maiquis; bh ff=[, comte; tû> J-, vicomte; nam J^ , baron.

Le nombre

—w( clo cinq hommes; fit*Ngû Rangée une certaine mesure oj'dro; rang, de longueur. Hàng ngû |jo. rang, file (ex— Bài pression militaire). ngù [i|g — O, section, compagnie. Ngù biiih O J£ , escouade. — Bài hàng ngù $j| fj o, l'aire manoeuvrer des soldais, déjtloyei' des troupes. — Bài hàng ngù ff fj o, rompre des forma lions, rompre les rangs. mort. Dormir, ffp. sommeiller; Ngû (Formé des S. A. mue |=f, yeux, et vgn £f-, car. horaire.) se s'endormir, Ngû gue o ^, laisser aller au sommeil (alors qu'il •— Nam faudrait veiller). ngû |jj^ o , — Buon se coucher pour dormir. vgà ^ o, avoir envie de dormir. — — Me ngû ^jc o, êlre dormeur. Ngû Irwa O0||, faire la siesle. — Ngû nii'âmg O'jlJI, faire la grasse matinée. — Ngû cho dên sang o ^ M. f Ij, dormir jusqu'au jour. — Gide ngû J}f o, un somme. — Ngû âwo>c o Jf^p, qui dort bien. — Bwo>e ngû Jf^ o, pouvoir dormir, avoir le droit ou la de se livrer au sommeil. permission — chambre à Buàng ngû ffî o, — coucher. Ngû ngon o Pg, c'est bon de dormir! — Mày ai ngû Jg ^ O, va le coucher. —- N6 ngû roi c'est fini, il est mort. |(o^, Ngw "ftu*. Poisson. Car. radical.

42

).«H— Moc ngw 7jv o, morceau de bois creux en l'orme de poisson sur lequel les bonzes frappent au cours de leurs invocations. Prendre du '/,?,*• Ngw cher; saisir, s'emparer, Ngw nghè Ùuè tien l'impôt des pêcheries. s'étend fil[K Qui Ngw partout; caractéristique ou des choses royales, cerne ie souverain; ii, lant du roi. poisson, usurper. 0§|^g;§;!, pé-

à tout et des actions ce qui conlui, en par-

Tàa ngw $} o, le trône. — Vua "§'!<' sjjr o, le roi agit (s'assoit, sort, mange, boit, etc.). — Ngwphân o f\\, le roi parle, sa majesté dit que. — titre porté par le méNgw jof, decin du roi. — Ngw sû> o j£, conseiller royal. — Ngw lho> o ^j-, au— Ngw ché O flj. tographe royal. visa ou approbation du souverain. Faire Ngw :%?*• aller au-devant poser, résister, cesser une chose,

de, prévenir; s'opdétendre. Voir ngû'.

Ngip lu) o $g, toul ce qui vil sous l'eau, tous les poissons. — Ngw lu' o -^J-, oeufs de poissons, frai. — Rint ngw -^ o, dorade. — Bai ngw thwc lieu ;/ç o j£ )\\, les grands poissons — les petits (proverbe). mangent

aux Ngw khdu o 52, s'opposer —résister aux rebelles. bandits, Thû ngw $f o, garder, défendre. — Ngw giac o $$, tenir tête à l'ennemi, résister aux rebelles. — Ngw (tông 0 &, résister au froid de l'hiver. — viNgw tri o $=f, régir, gouverner — goureusement. Phong ngw |5Ç 0. sur un opposer une forte résistance mipoint donné; titre de mandarin 1i Laire. Ngw ^. Grogner (chien); nom df

—w( poisson; (En S. A., poisson; complémentaire. se pron. ngw.) chandouteux, Nglin ngw :tj|o, rélan t. — Gd ngw j!$ O, un poisson de mer (dont on fait des conserves). syllabe

A3 )*-«— Con ngwa cou Jl o Jl . un pou— Ngwa île Idij lain, une pouliche. é lai on. — Siïc giùng OlgjJlgff, ngwa •(& o, la robe du cheval. — Ngwa barh o |=j. cheval blanc. — cheval gris pomNgwa Uni, O^, melé. — Ngwa o o J|, cheval noir. — Ngwa hông o £f, cheval alezan. — — Ngwa lia o $f, cheval bai. Ngwa rhw oi/Sp-, cheval de charge. •— Ngwa l:éo XP o ;}^f jfï , cheval de trait ou de voiture. — Ngwa cô>i O f§, cheval de selle. — Ngwrrhièn o |'[, cheval sage, doux, facile au — monloir. Ngwa chwng o 0, cheval rélif, vicieux. — Ngwa nlidl O >||, cheval "peureux, omhrageux. — cheval Ngwa haij (là oPq^, — Cô'i qui rue habituellement. ngwa !Hf o, monter à cheval, aller à cheval. — Té ngwa $g o, tomber de cheval. — Xudng ngwa ^fj O. descendre de cheval. — Khi'rp ngwa |g O, brider un cheval. — Thâng ngwa seller un cheval. — -Bong (j^o, ferrer un chemdng ngwa ^|j|=0; val. — Nwâ'c ngwa ^ o, allure du — Ngwa tôt o $., beau cheval. cheval, joli cheval. — Ngwa /tau o Pff, bon cheval (bon quant au fond). — Bua à ngwa %$ o, concourir cheval. — Ctiàe (tua ngwa jf} %$ O. courses de chevaux, les courses.— Gdii ngwa ijf| o, espèce d'ours du 4 pavs. —- Cà ngwa jfj o. cheval de mer. — Ngwa bwd'in trdn o jj;;? Bjj, cheval étoile au front; liLL, qui a un papillon au front. — Con ngwa — /rô>i Jji o 5g, mante, prie-dieu. Cou ngwa ripug Jl o f^, cheval sau— Ben vage, zèbre. ngwa \$^ O, une abreuvoir pour chevaux (par descente au bord d'un cours d'e.au). —

converser, Parler, dire, JYgff fp*. discours. mot, discourir; parole, A. Y. Oui a rapport à, au sujet de. Tue ngw fâ. o, proverbe, maxime, dicton. — Ngdn »#'«> g" O, faconde; sen tences, proverbes. — Chwquùc ngù' ^ [g Ô, écriture du pays; se dit de l'écriture annamite en caractères latins par opposition aux chiï> niiu ^ j$|, caractères cliinois on littéraires. — Hoc chù> quôc ngù' jj*^ ^ g o, cette écriture.— apprendre Trwipng rhw quôc ngù' école ^Ç|o, dans laquelle on enseigne au moyen des caractères lalins. — V'è ngù' wo> ftj ° A > P°ur ce qui est de la dette. — Ngw vire kiên cdo o fj£ <fip-^jf-, reà la plainte. lativement %"' Aller au-devant de, pré%!*• résisvenir, annoncer; défendre, ter, surveiller, garder, bloquer. Voir ngu'. Quan thli ngw % Çf o, chef de de port. poste militaire, capitaine —• Ngw cwa bien O pf J ^H , bloquer un port de mer. un cheval, con-%''"'' .»SA*- Dresser duire un char; dirige!', gouverner. %»'« lî.. (l'ourle mante, Cheval; chevalet; car. en S. A., voir ci-dessus.) Crm ngwa clwc Ji o iff, le cheval. — Cou ngwa cm J| O ^, la jument.

—*-».( hh )•«— Picotements à la peau, /Vgw'ft ^fjj. au fig., avoir une démangeaisons; envie de. (Formé des S. A. grande vich f~, maladie, et ngû' fg, parler.) Ngwa mien g o PflJ, avoir une furieuse envie de parler. — Ngwa con mât o Jji ^H, avoir des démangeaisons dans l'oeil, c.-à-d. être envieux, — avoir envie de regarder. Ngwa lai ojjjg,, avoir des démangeaisons dans l'oreille, c.-à-d. désirer vivement entendre. — Ngwa gan O JJf, avoir des démangeaisons au l'oie, c.-à-d. èlre très en colère, avoir en— vie de frapper. Ngwa dit ojjjf, avoir des démangeaisons au derrière, c.-à-d. vouloir se faire battre, vou— loir recevoir du rotin (menace). Ngiva ttâu gâi (16 o j/g ;}($; jfâ, gratter où il y a démangeaison (proverbe). Aller au-devant de; faire Ngù'a ~^. défendre. cesser, (Des S. A. ngw et ngw, mêmes car., mêmes significations.) Ngà>a (ton O î|J|, obvier, devancer. — Nôi ngwa PjK] avertir. o,prévenir, — Ngân ngwa sii> n'ri jg o 3^ |ff, —prévenir un malheur. Ngwa giù> secourir. o/ffî> P'"oLéger, défendre, Relevé, renpp. retroussé, Ngù'a en avant,prosterné. versé; penché (En S.A., parler, dire; se prou, ngw.) Té ngùm va ||g o P|§, tomber à la — Nàm renverse. ngwa jjjg[ o, couché sur le ventre et regarder en l'air. — Ngwa mât o ^flf, relever la face vers le ciel (comme pour une — prière). Ngwa trong o ff, espérer — ardemment. Ngwa lâu o|jj§, parler au roi. — Ngang ngwa j^ o, confus, embrouillé. Mot complémentaire. PjJjy. Nguâm (Formé des S.A. Miàu P, bouche, et hàm fâ , écraser. ) Nhai ngèm nguâm p|£ pjjç o, mastiquer avec bruit, comme les gens qui n'ont plus de dents. jjifi*. Prison, Nguc geôle, ce qui termine les procès, testations et les querelles, de tout. Bia cachot; les conla fin

— Clin nguc fy o, l'enfer. nguc t£ o, gardien de prison, geô— H'inh lier, guichetier. nguc JfiJ o, — Ciim incarcérer, emprisonner. — retenir en prison. nguc H|o, Ha nguc "p o, cachot. Nguc M. (Du S.A. Syllahe complémentaire. cuùc, même car., contracté.)

la tcle Ngûc (tàu o iîjf, courber — (pour saluer). Ngûc nguc oP-ç, remuer la tête (en signe de dénégation). Poitrine. NgiJ'c M(Formé des S.A. nhuc |^J, chair, &ingwo>c j||, contraire.) Bènh dau ngwc 'ffi ffi o, maladie — Thuôc vê de poitrine. ngwc J| dj o, pectoral. — Twc ngwc J|, o, — B/un une oppression. éprouver ngwc %fc o, se frapper la poitrine. J{§. Ngui Syllahe complémentaire se pron. ngôi.) (En S. A., éminent; Ngui ngi'it o ^p§, fumée qui s'élève en tourbillonnant. attendri. Emu, Jf|. troublé, Ngùi (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.)

H»( 45 i\7to' nglii vgid $ O O, se rappeler se souvenir avec avec attendrissement, affection; avoir la nostalgie. Se Jfjy*. Ngirich démêlés, reller; Ngufck A.\. se disputer, contestations. que-

)*-!—fourbe. fraudeur, trompeur, trâ o f£, mentir, falsifier. »g>-"J R°. insurgé. Ngtï/j —Nguy — Phân

saisissement. Frayeur, 'f0t*Syllabe euphonique. Ndi nguich itffoât |]jfyO .jJJ , parler avec effusion. avec volubilité,

%% *. Nom de plan le ; reverdi r. •— A ngùy |îpj o, assa fa;tida. Ngoan ngùy Tff o, sage, simple, naïf.

Lancer un mauvais reNtftt-it f1}. ne pas voir. gard; sedétournerpour (En S. A., mois, lune; se prou, ngoql.) de Ngui'l ngnng o jf,, regarder travers; coup d'oeil de haine. Haut, ^U"!J /&* reux; chancelant, régulicr. ISgiiy nqn O ff§, périlleux, dangereux. — A'g™/ CI{1> ;=§;, péril iniO îninnnl;. —Nguy ngàn o =f, paroles à prononcer. dangereuses %".!/ #M ct !$&*• Haute à pic; éminent, escarpé, nom de royaume. montagne; sublime; dangeescarpe, mal assuré, ir-

renifler. Sentir, flairer, g5£. l\gfri (En S. A., droit, juste; se pron. vgâi.) Ngici hoa o fâ, sentir des fleurs. — Ngàn mùi ihonn o \fc ~|£, sentir une bonne odeur. Nguyên but, déorigine, Voir nguo'n. la première Nguyên vièn O if, année d'un règne. — Trqng nguyên des 5(jvo, premier grade littéraire — examens supérieurs. Nguyên khi O H|, constitution, complexion; prin— Quan cipe originel. nguyên soâi *pTO 0f[î, officier général commandant en chef. —• Thwomg nguyên J^ 1' O, le 15e jour du i" mois.— Trung nguyên rf* O, le i5n jour du y" mois. — Ha nguyên "f o, le 1 5'' jour du con10" mois (jours principalement sacrés à honorer les défunts auxquels la famille doit son origine). /C*. Principe, commencement. 1/fï*. origine, comme intact; Terrain spacieux commenceet

î\gmj nga 0|[|$, gi'and connue — une montagne. %",'/ '/''.«• «g'»' O les royaumes de i%»//, de SjJ^, 7A'/c et de Ngv. %','/ Rebelle, '©*• faux, séditieux; Iroinpeur, mensonger. Làin nguy g o, se révolter contre l'autorité établie. — ^g1.'!/ *<"5' O J^, rebelles organisés. — Sinh ngi/y & o, fomenter des troubles, causer — «ne rébellion. Nguy ké o ff,

j A'giii/èii uni; ment, tier, début, enavant; intégral, remettre, examiner;

pardonner. Nguyên cipu o ff, anciennement, — jadis. Nguyên bon o 7J£, en prin— cipe, originairement. Nguyên bon câi lo> OTJv'iïjf^, d'un l'original acte. — Nguyên bô>i o f}£, originaire

—!-»•( /iG )<-s— de. — Nguyên. chu o de, provenant -— le propriétaire. ^, Nguyên, irai — o ff:, en entier, intégralement. Con nguyên |}| o, tout entier, encore intact. — De nguyên /g o, laisser — entier. Trung nguyên tfc o, la Chine. — Thêti nguyên -jfc o, liante nom d'une du origine; province Tonkin. fonSoui'ce, ruisseau, $jî*. Nguyên taine; cause, origine, principe. Voir nguôn. Bâ nguyên, "g" o, les cent sources. — Hh nguyên JpJ o, origine d'un cours d'eau. — Nguyên ilàu o 2jf, ici. — Thày hum nguyên 7]^ fë o, toute rivière a une source. '|'t^*. l'origine Nguyên jusqu'à des choses, une enquête à pousser fond, se renseigner complètement. la tête vers, 1-flw*. Tourner Nguijên attendre avec souhaiter anxiété, indemander, vivement, supplier, voquer. Nguyên y o ;§;, souhaiter ardemment. —• Thànhvguyêu, %jfco, formel' des vieux en toute sincérité. — Càu — nguyên jfç O, prier, supplier. Nguyên xin o piâ, demander en sup— pliant. Nguyên Vtvh o |?g. réciter — des prières. Nguyên gam ol^, -— Nguyên se tenir en contemplation. — Un chn o ^, prier pour. nguyên un va»u, un souhait, un en^jo, — Li'nli nue promesse. gagement, link nguyên .g fj| o, soldat qui sert volontairement. Nguyên /g$ *. Coeur naturellement Aller et sincèrement bon; tue 1.1-, reconnaissant. x sage, ver-

Nguyên y o ;j£, pensées honnêtes, — Ven intentions pures. nguyên |j| O , tenir une promesse. — Thênguyihi fin o, s'engager par serment, jurer. — Phêd nguyên ffi o, voeu réalisé, — (|ui concorde avec une promesse. à une Loi nguyên, |p§ O, manquer — violer un engagement. promesse, Hwù'iig nguyên. $jp o, sincérité affec— Tat tée, hypocrisie. nguyên -$L o, infirmité. maladie, Nguyên nom Nom de famille H?C*. (le de la dynastie actuellement et le .plus répandu chez régnante les Annamites). Lin nguyên J3 o, de Nguyên. la parenté -^8:inJ^" l)nu'('>'c chien privé du roi actuel, règne est Thàn/t tlu'ti et prospérer;?. nom générique de ce nom.— O fg Bg, nom. dont le nom de jfc -Jfc, « croître

mois lunaire. Lune, /-J*. Nguyêl Car. radical. \o\vngoat. Mal nguyêl ^jjjf o, la face de la lune, la lune. — Nguyèt tluix o fjfc, érlip.se. de lune. — Ngui/êl bach 0 f=j, espèce de soie; nom d'arbre; remède. — Nguyêl ilao O J] , sabre re— courbé. JJ O, nguyêl Phong — charme, agrément. Nguyêl Iwa O — Kinh licencieux, 7£, déréglé. — DIPII menstrues. nguyêl |§?o, o, le nom. d'un instrument nguyêl^ de musique à cordes. — Nguyêl »/,''" nom o #$, expression mythologique; d'un personnage féminin du poème Luc Van, Tien |îj? populaire annamite mm-

»( 47 Tranclier net, séparer /j'J*Ngut/h les pieds en deux sections; couper (châtiment). Ngwyh q/j*. Couper, casser, briser. JMgu'ng plir; %£*. épaissi, Finir, accomachevei', raide. engourdi,

Ngwug trê o ff , coagulé, figé.— Mâu ngumg ^Jj'pO, sang figé, caillot de sang. Ngù'ng y,JE. *. Terminer cesser fixer; arrêter, ; déterminer, de.

Ngûm flpsj . Syllabe complémentaire. se pron. (En S. A., bouche ouverte; iigung.) Chêt nglim fff O, mourir tout à coup, décéder subitement. couvert Caché, secret, Ngïm y>p. des du feu). (Formé (en parlant S. A. hua >X., feu, et ngôn gf, parole.) Li't>angiïnfâ o, feu couvert, caché. Ngàn ~||j. Syllabe complémentaire. se pron. ng<m.) (En S. A., discourir; Cut ngàn 'H'O, très court. — Ngi'mvgoan o Jjjj, en contemplation; se dit, par exemple, d'un chien qui regarde fixement son maître eu crmuant la queue. Bouche flffcj*. Ngiing hors de l'eau; gueule verte. de ]>oisson ougrande

Bi'piig ngi'png lai &*;o ^ , s'arrêter — Ngipug debout. net; demeurer chom oSÊÎË, arrêter ses pas. — balle! — NgtPiig ISgwng lai o^, arrêter le bateau. gJw lai o|S]g, —- Su> ngipiigviêc jjf o fj£, arrêt des affaires. y^JE.. Syllabe complémentaire. Ngïï'ng (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) ISgâp vgù'iig J2£ o, hésiter, tergiverser. — Nài ngâp ngà'iig pjfl]ffc o, chercher ses mots, balbutier. Se montrer inhumain, I\gi('(/c /]=£*. contraire au bien; cruel, féroce; retourner. envers; opposé, le JSgiPwc dân O J£, maltraiter — fiai peuple. nguwc ^ O, grand calamité. — Ngipcpi; ugao malheur, O ^, contraire, retourné à l'envers. — Ndi o ngwo'c PjKj , contredire, à la raison on parler contrairement au lion sens. — Tro> ngwipc f!J|o, mettre des bâtons dans les roues. — embarrer, A'gang ngwwc j^O, pêcher, mettre obstacle à. —• Gian ngipo'c %f o, pervers, mauvais, trompeur, voleur. — Giô Dgwo'c |f| O. vent défavorable. — Nit>â>c agwwc -jfl — Bi nwn'i: contraire. O, marée fjf o : aller à contre-couiigwo'c || rant. —- SIP nguHPc Ij$ o, tyrannie,

renfon\'(pQ*. Angle, coin, Ngung se prend cement; pour le suivant. Anfractuosité, Ngitng [Jj§*. raide; crique, anse, petite Ngîing (En pente baie.

Hjïj. Syllabe complémentaire. S. A., bouche ouverte; se pron. ngung.) Ùgùng nghlnh o ^jl, opposer la force d'inertie; sans honte ni pudeur.

—w( obstacle, ennui, — pêchement. Ngwo>c ch'mh L mauvais gouvernemen contrariété, emo OEjj; >

/18 )«-*— dédaigner, vgwo'i ^j o, mépriser, ne faire aucun cas de. — Ho ngwo'i $g o, avoir honte, être confus, rougir par pudeur.

Fièvre .intermittente <)]is*Ngiro'c fièvres légères). (se dit de certaines Redresser la tète, lever JSgu'&c JjM. les yeux, le regard fixé. attendre (Du S. A. vgwwc, même car., retourné.) Ngwdv co o "j^', allonger le cou. Ngiwi cir. adouCalmer, apaiser, se pron. ngdi.) S.A., éminent; se Ngudi ngoai o g?|, se calmer, dissiper. — Ngudi gidn O']']jî, ("limer sa colère. •— Ngudi long o ^, calmer le coeur, rasséréner. Jf|. (En tiède, tlu'uj 7JC,

Ngwo'i

Personne ou (homme 'fyf. des S. A. il, elle. (Formé femme); et ngài §-, retenir.) nlwn, J\>, homme, âng o jjjp ^, homme; Agwo'i CVPII litt., personne du sexe des messieurs. — ï\gwd>i item bà o jpp £!£, femme; du sexe des dames. litt., personne — Ngipo't con Irai o J| |J!$$, garçon, jeune homme. — Ngwd'i con gin o fille. — Ngwd'i niw JE, Wi > jeune — qui? quelle personne"? offj, celle-ci. Ngwd'i nihj o /g , celui-ci, — ces JMiù'iig ngwd'i à y f/jo^, — gens-là. Ngwd'i ta o $£, les la les gens, on. —Ngwd'i hommes, nôi o *g P$j, on di t. — Ngwd'i Vm o ^, homme grand, grand homme. •— homme Ngwwi rat Ihnli o fjj| ^, (ou femme) d'une très grande honte. — Ngwd'i tôt net o 2^ ^J., lionnèlc — de bien. homme, personne Ngwd'i vhom (Iwc o £ fjf,, homme vertueux. — Ngwd'i an nam o §f, un Annamite, les Annamites.

Froid, refroidi; IS'giioi ffî\. indiil'érent. (Formé des S.A. eau, et ngoai #K, extérieur.)

Co'in nguùi f-jj- o, riz froid. —• Tlrit vguôi j)^ o, viande froide. — JJim cho va nguùi jg£ ^ P|| o, refroidir. — U'a an vguôi jjk Pj£ o, aimer à manger froid. — Bà vguôi rôi fa O ^t, c'est déjà froid; on n'y pense plus, c'est fini. — Nguôi lanh o J$-, tiède. — Nguôi long O^, tpii n'a plus d'ardeur. de l'oeil; Ngwo'i )\~ij. Pupille des S. À. bach J=j, blanc, (Formé et o 7j, voir, parler.) vous. clair,

Nguon gine,

yj-,*. cause,

Source,' motif.

orifontaine; Voir nguyèn.

Nguon com o ^f, cause première — Ngon nguon fft ou déterminante. — Cwa nguôn fontaine. o, source, lfIo,id. Premier, /H*Nguo'n ment, début, origine, Voir nguyèn. Ngwô'ng y]\*. Regarder commenceprincipe.

Con ngwo'i J| o, pupille, prunelle. — Mià ngwo'i ffi o, vous (employé à ses sujets). par le roi en parlant — AgK'O'i td> o |5J, vous et moi (moi, votre serviteur, par modestie — De ou ironiquement^. exagérée

en

haut.

~w( se tourner attendre, vers, désirer. faire effort pour; Voir ngang. fupluie,

49

)<*— Ru'onimach rwom bot. Nha -f±f*chemins, nha ]f|f ^ o, bière. Voir

Ondulations (nuage, NgiU ^fc. mée). (Formé des S. À. vu |f, nuages, et ngôt %, haut.)

Lieu deux

où se croisent deux rues. Voir nhai. personfonctionbureau.

Nha

onNgât mây o ||§, mouvement des nuages. — Ngui ngât dulatoire de fumée. — Ngât H o, tourbillon Ihéi 0>l%, id. — Quén mây rë ngât $£ S $tâ ° > fendre les nues ; au fig., venir à surmonter des obstacles, bout d'une difficulté. boeuf Buffle, Ngwu •^p*. (terme Voir trdu. Car. radical. collectif). Màu ngwu Jf£ o, buffle mâle. — Tan ngwu 'Jfc o, buffle femelle. — Canh ngwu Jfo, buffle de labour. — Ilôangwu >J^ o, boeuf; litl., buffle de feu. — Thiiy ngwu ?|c o, buffle; Ta ngwu tw fj^ bit,, buffle d'eau.— O fjj[, contrat de location de buffles. — boeufs et Ngwu clwo'iig 0$, buffles, moutons et chèvres. Nha Dent ;5p*. d'animal; ivoire. Car. radical. défense;

Demeure d'un /fo"J*. hôtel d'un officiel, nage tribunal, naire; prétoire,

— Nha mon o ^, le tribunal. Phà nha jff o, bureaux ou tribunal du préfet, — Tluyên nha §j(i o, bu— reaux ou tribunal du sous-préfet. Nha Iran g o , ancien nom d'une province de l'Annam moyen. Nhd BT*bouche, Large grande ouverte et menaçante; entre les dents. fâ O J|, que le

gueule broyer

Hiun nha mây tigre te dévore!

Nhd et ^*. S'incliner flg fondément et à plusieurs avec respect. pour saluer Nhà y^À. Maison, (En S. dynastie. cées, ensemble de un mutuel appui; deme

proreprises

Twwiig nha JH O , défenses d'éléen ivoire. — Nlm phant; bâtonnets bibelot en ivoire, stacông OXJ tuette par exemple, — Trào nha J^ 0, griffes et dents; au fig., se dis—- Nha puter, se défendre. phivn o JY , opium. — Nha tao o ^ , acacia. — Nha clam o Jjjfc, aloès. Nha /T*. bouton Pousse nouvelle,

u r e ; famille, A., racines entrelachoses qui seprèient se pron. nhw.)

germe, —

; germer, bourgeonner. Mach nha fj£ o, orge,froment, 11.

Câi nhh ^ o, la maison. — d'à nha cùa toi ^ o jjjjjf^, ma maison. — Nhà là O ||[, maison couverte eu — Nhà paille, paillotle. ngoi oj.%, maison couverte en tuiles. — Noc nhà |£ O, le faite d'une maison. — !\hà quéo rjr , rustique, campagnard ; — la campagne. Ngwon nhà que \" o fjj, un homme de la campagne; — Nhà rustre, paysan. giàu O ^JJ, maison riche. — Nhà nglico o %&. h IHIMUMEfUE NATIONAL!",.

—«.( demeure pauvre. — Nhàphu>â>c o }fg, — établissement de bienfaisance. — Nhà Nhà Ûwo'tig o fj|, bôpital. lait, o |f|, maison à étages. — Nhà khàch o <§, abri pour les étrangers, maison pour loger les hôtes de pas— — Nhà sage. hep O^g, cuisine. Nhà xe o îjï, remise à voitures. — Nhà lieu o yjjj", latiin.es. — Nhà chung — iAVtrt maison commune. OjfÇ, — rien g O j=î , maison particulière. Nhà mon o J?, maison neuve. — Nhà hoc hành o J|| fj, une famille de lettres. — Nhà en o JH;, maison ancienne. — Nhà hàng o f^, maison de commerce, magasin, boutique. — Nhà cwa ojijfj, maison avec déet biens. — Nhà Ùo> o pendances jf£, maison du culte, église. — Nhà hôtel. — Nhà quân o fç?, auberge, ta o [Aj, maison d'arrêt, prison, — Nhà vieom o HfJi maison geôle. — Nhà nwô'c offî, de campagne. — Nhà le pays, le gouvernement. — Chà nhà vgwo'i O f]f, vous, tu. — ^ O, le maître de la maison. Nhà vua o ^, le roi. — Nhà ngmjfa O %, la dynastie de ce nom. à Nhà I^e nom. d'un oiseau, yfft*. belles beau, plumes; élégant; comenable. droit, juste, couHàa vhâ ftfO, harmonie, — Van vhâ entente. corde, union, 2ÎÇ O, savant, classique. distingué, — Khoan nhà j|f o, clément, doux, — Nhuûn nhà affable, complaisant. •— Nhà Jp| O, capable, expérimenté. tri o jg£, joli, gracieux, délicat. — Nhûi vhâ ^ o, macérer, brasser, pétrir. l,) Se transcrit aussi parle car. >]§•.

50 >«— Nhà 7$L. Rejeter après avoir mâché. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Nhà ra O l$j|., rejeter de la bouche. — Nhà con mât O Jjî jjjfj, chassie, — Nhà keoo ^, chassieux. qui se décolle.

Nhac

élevée ; grand, j^ *. Montagne vieux éminent; ancêtres, parents (du côté de la femme). Nhac phu o 4£, beau-père (père •— On nhac ^ o, ici. de l'épouse). g — Nhacmàu o -JfJ:, belle-mère (mère — Bà nhac JE.O, ici. de l'épouse).

Nhac

Amusement; pipe*. musique; s'amuser. "Voir lac. chanter, Ca "nhac |Jfc o, chant et musique; chanter en choeur. — Le nhac jjj§ 0, — L}ânh nhac J]" 0, rite, liturgie. — iH faire de la musique. vghe nhac ^ |g o , aller entendre la mu— Bô nhac [jj| o, l'ensemble sique. de musique. — llùa des instruments thinh nhac trwo'iig f n '§£ o -J^, chef de musique (à la cour).

Nhric

oisiveté, ^fc ('). Indolence, palambin. fainéant, traînard, resse; (Pour le car. en S.A., voir ci-dessus.) lamNhcic vhôm o\fJ=], négligent, bin. — Làm hiêng làm nht'iv £|| $J ne faire j|| O, être très paresseux, que traînasser. rappeler déplacer. main, et

Nhac Faire souvenir, <f0. à la mémoire; apporter, des S. A. ihâ ^, (Formé vhti'o'c j§, si, comme.)

—«•(' au souveNhâc lai o |£, rappeler — Nhl'ic ia mémoire. nir, rafraîchir dén o Jf|, faire allusion à. — Nhâc — lén o jjfji, déplacer pour élever. o £|]>, déplacer Nhâc xuông pour niellre plus Las. — Nhâc ghè cho avancez un siège à ong O JL ^c |f, monsieur. — iV/i«c CH» o Jf, peser. — JV/facco o $1|, aller à cloche-pied ; les échassiers litt., imiter (qui se tiennent souvent sur une seule jambe). Nhdch g. Syllabe complémentaire. (En S. A., jadis, autrefois; se pron. ii'ch.) Bai vhâch ^ o, sans cesse; filandreux. — Nôi clai nhâch pjt) ^ o, rabâcher sans parler trop longtemps, cesse les mêmes paroles. vivre s'opposer; ne pas se sousouffrir. Voir nhay. rive, bord, berge.

51

).<H—' de dents. — Taij là m hàm nhai ijjjtj jg ^ o, vivre de son travail; iil.t., la main agit, les mâchoires màchenl. Nhai Rue, chemin; -f±f*. deux routes se croisent. INliai coup fixer "§1 où endroit Voir nha.

*. Regard et lixc, oblique d'oeil de haine ou de colère, insolemment.

Nhai Une grenouille de la pey,)y. tite espèce. (Du S. A. dâi, même car., même signification.) Nhdi rfy. Imiter, se moquer. ger, hhàu P , bouche, contrefaire, sinS. A.

des (Formé et giâi ^, garder.) l'indifférence, souffrir. supporter, dans

Nhai #£*. Résister, dans l'indifférence, cier; Nhai Nhai supporter, Rivage,

Vivre Nhay ^|g*. être insensible, Voir nhai.

7JJ-*.

et Ji?*. £g Rocbesescarpées, rive élevée, falaise. berge, TliiPO'ng nhai _£ o, monter sur la lalaise, gravir des rochers escarpes. — So>n nhai escar[[] O, précipice, pement, Se battre, !jj|*. mordre; clicr, ruminer; mastic)uer, Voir nlio'i. grimacer. màrire,

Nhay ctàu xuông o îîjî !f]>, supporter tout et courber la têle. — Nhai/ vào o @, faire enlrer (en pressant). Nhay P^T. Agile, vif, leste, prompt. (Du S.A. nhë, même car., s'empresser.) avoir la main Nhay taij o jg, li'm leste, le geste prompl. —Nhay facilemenl.— o >);§) qui s'enflamme Nhai/ miêng vôi o PJfl[ \% , toujours pressé de parler. Scintillant, étincelanl, fij^. Nhdy des S.A. mue (Formé resplendissant. g. veux, et nhî ]5fj|, lu, vous.) Nhâij mât o ^cH, cligner des yeux. — S il' nhi'nj cou mât ïjï O Jjî 5Jc|, cli-

Nlud

Trâu nhai ifjj: o, le buffle rumine. — Nhai co>m o mâcher du riz ||f, (pour gaver les petits enfants). — Nhai ngém nguâm o pgjf; p|ïjg , mâcher comme les vieillards qui n'ont plus 1' Se dansent aussi par le car. $!p.

4.

.._„.( — Nhây mât câi î^o gnement. §, un coup d'oeil. — Sao nhây ijf> o, l'étoile scintille. sauter, franchir; )fyfi. Bondir, Nhây omettre ; saillir, s'accoupler. passer, S. A., poursuivre, se chasser; (En pron. (lien.) — Nhây nhôt o jj^, s'élancer. à franGio'in nhây jg o, s'apprêter chir un obstacle. — Nhây lên nhày xuàng o j||; O ff]j, sautiller, gambader. •— Nhây qua mu>o>ng o ^ ffc, franchir un fossé. — Nhày mât câi ° '&L^7 ' fan'e un bond- — Nhày mût câi ton O ^ ^ $g, arriver d'un d'un saut. — iY/iâi/ bond, atteindre 1 DdHg o jjïg , jaillir. —-Nhày (lai o J^, faire un grand, bond. — Nhây mai —• O fjHfa, éternuer. Nhây mûa O ]%, danser. —Nhây qua hàng rào o ^ bondir par-dessus une haie, fî^' franchir une palissade. — f}çc nhày eau lifo'pj, omettre une phrase, sauter un passage en lisant. — Vièt nhày hàng f3 O fô, passer une ligne en écrivant. s'élever Monter, jffi. Nhay (le flux clc la mer); d'aliments. réplétion (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Nwô'c nhày sang ^-o^||, marée jileine; eau dépassant les bords d'un fleuve. —• An nhày ce P£ o ~fc, surcharge de nourriture. Nham de pierre, ^jEf*. Montagnes rochers détours. escarpés; replis, nham ^ o, horhouillage, — Vièt nham 0 o, faire gribouillis. des gribouillages (pour essayer le pinceau avant de tracer des caracLam

52 )•«-— Nham tihuée O J§ , écriture tères). caractères mal formés. défectueuse, — Nham gôi o f§, le nom d'une culinaire. Voir goi. préparation Nham L'art de prédire l'avenir. 3r. (Du S. A. nhâm, même car., artifice.) Go nham [g o, posséder l'art du devin. — Thày nham ^ O, maître devin, sorcier. — Coi nham %%o, consulter les sorts. Ht*.

Nhdm

Escarpements, précirade, pices; âpre, rugueux. Nhâm nhuàc o Jjp, âpre, raboteux. — Da nhâm Jj|£ o, peau rude. — Tay nhâm Jpg o, main rugueuse. — Câ nhâm #j' o , requin. — Su> nhâm 5fï O, aspérités. rigoula vie,

Nhàm

Pjie*. Sévère, rigide, blasé sur reux, inflexible; de tout. dégoûté

Nham mièng o PJfl., qui donne du dégoût, qui cause de la répugnance. — Nham tai en avoir les ojjj;, oreilles fatiguées. — B^à nhàm fëo, en avoir assez, à satiété. — Nhinn rûi O^, id. — Nhàm îto'i o ftji ias de la vie. Nhâm et W±*Pans d'habit, de de vêtement, revers basques vif. robe; alerte, prompt, % Ao nhàm fH o, habit de religieux, cilice. — Nham le O /|f, promptement, vivement. des j Nham >Jj£. Mal, maladie (se dit maux j (Formé des S. A. «/<•* d'yeux). et nhàm {J, soutenir.) f~, maladie, j

—«.( Nhâm mât o j^g, avoir mal aux — Con mât nhâm Jjl ffi\ o, id. yeux. Nhâm ip;*en saisir avec la main, avec les doigts; fermer, serrer; quantité presser, peut contenir. que la main fermée Voir nâm fâ. Nhâm tay oJjRj, serrer la main. — Mot nhâm ^ o, une poignée. — Nhâm gao o%%, une poignée de riz. Nhâm JJ]j\ viser; cligner, ration. (Formé et nhâm fi, exaucer.) Fermer les yeux; avec admiregarder des S. A. mue @, yeux, à demi Prendre serrant

53 )<-*•— o PjK) , dire juste. •— Bân nhàm ffi o, tirer juste, toucher, atteindre. Nhâm îfîfc. Détrempé des S. A. (Formé nhàm fJ, exaucer.) par la pluie. et ihùy 7JC, eau,

Ldm nhâm yjfc o, boueux, détrem— Nhâm bùn o i&, pé, sali. pataudans la ger dans la boue, barboter vase. — Mica nhâm ctdt '^ o ^H , la pluie a détrempé le sol. Nhâm diGrand; nombreux; sert, flatteur, médisant; éloquent; caractère horaire artifice, magie; et neuvième lettre du cycle dénaire (terre inculte). ;2r*Luc nhâm 7^0, titre d'un livre — Nhâm clùn. ojgc, de sorcellerie. — Chim hay nhàm sortilège, magie. ird'i i5!]§o^, les oiseaux obscurcissent le ciel. — Btmg nhâm cîdt jg O ^g, multitude innombrable. Nhâm Nhâm ^jg»*. Saison,moisson,récolte.

Nhâm mât o $$, Laisser les pau• pières, fermer les yeux; mourir. — Nhâm hinh o Jj^, se regarder (dans — Nhâm thé une glace), s'admirer. o §|fc, envisager les conditions, tenir — Nhâm deo compte des qualités. o ^J?-, considérer la conduite, observer le manège. — Nhâm chùmg o j§É, se rendre à vue d'oeil. —• compte Nhâm hay o Pp , bien viser. —Nhâm bia o ^, viser une cible. — Nhâm lân trûng lia o ij$ 4» $| ) viser, tirer et toucher le but. Nhàm Atteindre j£. tomber justement (Du S.A nhâm, même le sur, car., but visé, toucher.

de l£fc*. confiance; Digne dévoué, fidèle;, soutenir, loyal, servir de aider, charger; porter, caution; exaucer, accorder; gérer, gouverner, diriger. Nhâm ?/0^, selon la volonté; — souhaits qui s'accomplissent. Nhâm su> o 3j£ , gérer une affaire. — Bâo nhâm ffi o, se porter garant, servir de caution, protéger. —Nhâm d'ung o ffl, employer, se servir de. — Lum nhâm -j|J o, rester en fonctions , conserver une charge. — Nhâm sous sa lây Ojfjg, accepter, prendre — Nhâm le O jjj§, receprotection.

exaucer.) Nhâm bia o $f, toucher la cible. — Bac nhàm gjj o, bien lire, être bien dans le ton en lisant. — Nhâm tomber phài o ffî, bien rencontrer, juste. — Binh chùmg nhàm Jj? fg o, avoir bien deviné. — Nhàm jof, selon le désir. — Bânli nhàm ff o, — Néi nhàm frapper juste, atteindre.

-*-»•( 54 )•«— se conformer aux voir des présents; rites. —Nhâm lo>i o ^^J, exaucer les — Nhâm dân voeux de quelqu'un. les populations. O J5, administrer A7i4m 'J'fffc et/g;*. un souRappeler avec attendrissement ou à quelque chose. Cham nhan ffi o, oiseau de niarais. —• Gia nhan ^ O, oie domes— Le diên nhan |g tique. || o, couple d'oies que le gendre offre aux parents de l'épouse (rites du mariage). — Nhan hàng o fô, alignés, par •—• Binh ra nhan -ELP||o, rangs. en ordre de batroupes se présentant taille. Nhàn Libre, inoccupé, vacant; PO*. le temps. loisir; repos, passer Hoang nhàn chi (Va ^ o £ tt> territoire non occupé. — Bdl hoang nhàn iB ^ O, terrain en friche, terres vacantes, inoccupées. —^iknn thà o ^-, désoeuvré, qui ne fait rien de ses dix doigts. — Thanh nhàn jjf O, paisible, tranquille, qui vit heu— Nhim reux et dans l'insouciance. sw o3fî, affaires qui ne donnent aucune peine. — Ngày nhàn f)|. o, jour de repos. — Nhàn nhom O Ji, homme inoccupé, personne libre. — Nhàn ha o "f, oisif. — Nhàn lai 0 H., s'arrêter, se reposer. ferNhàn Barre transversale, l^cj*. meture de porte, obstacle. barrière, Phong nhàn $fj o, barrer, fermer, empêcher, mettre obstacle à. odoriféNom de plante Nhàn PU*cl en parfumerie rante (employée l'orcliis de Chine. en médecine); Cat nhàn ~ff}o, Nhcln thapsia.

venir, penser à quelqu'un

du bout des Nhdm y\£. Déguster lèvres. des S. A. l-hàu P, (Formé et nhâm f£, disert.) bouche, Nhâm rru'om ofjp?, du déguster vin. — 0 nhdm s& o, couleur lie de vin; maculé, taché, souillé. Nhâm Détenir en secret le bien xfc. d'autrui; syllabe complémentaire. se pron. nhâm.) (En S. A., soutenir; A Am nhixm JjÇ o, prudent, réservé. lïM*. Front élevé et beau,

Nhan

visage

figure gracieuse. imposant, Nhan ta' o J-, disciple de Coniïïcius. — Long nhan 1§£ o, la face auguste du souverain; litt., la figure du Dragon. — Thiên nhan 5c O, sa majesté ;.litt., le céleste visage. — Dong nhan ;§ o, belle physionomie, gracieuse ligure. — Nhan sac o Ê > joïi — visage; la beauté. Hong nhan ££ o, fraîcheur du teint. Querelle, altercation, se disputer.

Nhan

jifM*' contestation; /'M*.

Nhan de de

Oiseau messager; espèce grue ou d'oie sauvage, symbole fidélité ranconjugale; rang, en ordre gée, en ligne, (comme les oies en voyage peut-être).

cn-lôlc, OEil; titre, $£*. ou- j orifice, trou, adresse, index; fruitier. ; nom d'arbre verture; Bàn nhàn )fê o, celui .qui a été re-

—*-»•( 55 )•**— aux examens de la eu le deuxième ainsi que le precour, et qui prend, le titre de docmier et le troisième, teur du premier degré. — Nhân hoa 0 7£, yeux flétris, battus, ternes, niiilades. — Bach nhân ^ o, le'blanc de l'oeil. ]— Nhân châu ta' o^ ^, — Nhân lien o "fïf, prunelle de l'oeil. eu présence de, devant les yeux. — Nhân tho> o *, adresse de lettre.— Nhân de o jjg, ti tre, en-tèle, préface, adresse.— Thanh nhân ^ o, découvrir. — Bièt nhân ^|J o, ne pas reà la dépense garder (en recevant Am nhân fl^po, avoir quelqu'un).— la vue faible. — Long nhân J| o, oeil de dragon (fruit). Nhân No'wnhô'n. 4»[^*Nephelium. Trâinhân $$? o, fruit de cet arbre. conracorni, ridé ; ; tordu, contraction. se pron. nhan.) Nhân Crier, faire effort •$? et Pg*. se faire entendre, annoncer. pour A. V. Faire faire avertir. dire, Nhân lai o j|?/prévenir, rappeler. — Nhân bào o fjfc, transmettre un fait. — Nhân Ion O^J, faire dire chose. — Nhân tin o -fW> quelque •— une nouvelle. faire annoncer à. — Nhân vé'i o J|, recommander Néi nhân pjK) o, charger quelqu'un de dire quelque chose à un autre. — Nhân tho> cùng O Jt, id. —Nhân O >§|-, envoyer une lettre. — Khong nhan gï hk go^; Si n'avoir été chargé de rien, d'aucune commission. Nhan Pj/fj*. confus de cris de disputes, gens qui se querellent. Lan nhan jjf§ o, ne pas venir à bout de; qui n'est pas 1res clair. Rruit j!$;>*. Connaître, ou reconnaître le caractère recevoir, étasavoir; un fait, certid'une chose; avouer. confesser,

Nhân Pfff. Raccourci, tracté ; rude, rugueux

froncement, grimace, (En S. À., se disputer; Nhân da -ojj^, peau ridée. —• Nhân mat- O ^|if, ligure renfrognée, aspect maussade. —Mat nhân lai ^|f o ]|î, figure contractée, traits tirés. — Nhân mây o Jg , froncer les sourcils. — Nhân Iran O H@, plisser le front. — Nhân nho o \%, donner les signes du plus grand embarras; air très ennuyé. — Hay nhân nho p^f — Su> nhân nho O \%, grimacier. des traits. — 3f? o •££[ , contraction Nhân nhûi 0$*, rides; rugosités, ridé, grimaçant. —• Nhân rang o jjjg?, montrer les dents en grimaçant (comme les singes, par exemple). — Làm nhân go, faire quelque sottise.

Nhan blir fier

agréer,

Nhân ihû'c o fff, être versé dans clairement. les affaires; distinguer — Nhân tho> o *, prendre charge — Nhân d'un document. léj ojffy, reconnaître pour sienne une chose •— Nhân mqo o ||, qui ne l'est pas. réclamer une chose qui n'est pas — due, revendiquer injustement. le sceau Nhân an o fp , appliquer — Nhân con dan o j| (de l'Etat). sceller. — [f-f-, apposer le cachet, Nhân lânh O'pjf, recevoir, accepter — (comme un dépôt, par exemple). Nhân thiêt o '^, certifier conforme à la vérité, confirmer un acte. — Bien nhân |g o, certifier par écrit, donner — quittance. Gidy bien nhân |j£ |g

—H>«( 56 )•«-)— o, reçu, récépissé, quittance. — 7o> Met nhân || ^' o, visa, permis. — Chiêu nhân fg o, id. NHn i$t et $S*. Prendre, saisir; faire pénétrer, insérer. Nhân — Nhut rel, contenir son caractère. avec patience nhûn Jjpo, supporter et résignation. d'un habit Le revers -fi.*. sous le bras l'on boutonne (que lisière. bordure, droit); à Ta nlu'in /£ O, qui boutonne gauche; révolté, insoumis, rebelle'1'. odohumig,

presser, pousser, faire entrer dans,

Nhân xnông o if]>, faire descendre, — Nhân vào o enfoncer. abaisser, — Nhân nu'â'c O ^, pousser dans. %> plonger dans l'eau. Nhdn sans légèrement appinceau); appuyer (plume, doucement cachet). (sceau, pliquer (Pour le car. en S.A., voir ci-dessous.) Nhân lai o IÉ?, avec parcimonie. y). Toucher y}*. d'un Le tranchant d'un sabre arme Hanche, couteau;

encens; Parfum, 'fÉfï. Nhang rant, (Du S. A. parfumé. même car., même signification.)

Nhân ou

d'enNhang âen o^ffl, baguette — cens (pour les cérémonies). Thiip nhang f(M.o, allumer les baguettes — odoriférantes. Nhang hoa o >X, — Lu> nhang de l'encens. brûler — brûle-parfums. $f o, cassolette, Nhang môc O /fc, bois odoriférant. scinjlppf2'. Nhdng Rayon lumineux; éblouir. étinceler, briller, tiller, (Formé des S. A. hoa >X., feu, et giâng p$:, venir d'en haut.) Ghô'p nhân g |j| o, l'éclair brille, éblouit. — Lwa nhdng ra fâ o PJ§, étincelle. flammèche, se Remettre, différer, Nhàng fpf). relâchei\ retirer, calmer, (Du S.A. giân, môme car., même signification.) Nhàng ra o P|§, adoucir. •— Nhàng momenviêc ra o gl§, suspendre un travail ou une affaire. tanément

stylet, poignard. dague, glaive, anneau. A. V. Bague, Binh nhân J£ o , armes de guerre. — Khoen vong nhân |1J £§g o , bague, anneau. — Nhûn ngoc o 3£ ? anneau — Nhân avec brillants. vàng 0§j|, en or. — Eeo nhûn Jj o, bague — Coi nhân ra |§" porter une bague. O lf|, retirer sa bague. S apporter Nhân fti\*. patiemment, subir avec endurer avec courage, se retenir. Voir nhin. résignation, Nhân khi o j^, retenir sa colère. — Nhân tânh o >\§_,dompter le natu-

(1) Le fait de boulonner l'habit à gauche est considéré comme un signe de révolte contre l'autorité légitime. Aux époques de troubles politiques, ce fut un signe de reconnaissance entre conjurés. Aussi applique-t-on ce qualificatif de Ta nhan /£ ;££ (qui boutonne à gauche) aux gens sans aveu, aux rebelles et même aux enfants révoltés contre l'autorité paternelle. '2) Se transcrit aussi par le car. f,fê.

—«.( en déInconsidérément, filNluïng brouillé; pit du bon sens; emmêlé, trouble, confusion, complication. (En S. À., fleuve; se pron. giang.) embarrassé, ^|0, Lâng nhâng retenu. — Làm nhâng jjjg o, agir en dépit du bon sens, mal faire, embrouiller. — Néi nhâng pjfyo , parler — inconsidérément. Ngâng nhïu o embarrassé. |j|, embrouillé, gfj|. Syllabe Nlûing (Du S. A. nhu'o'iig, complémentaire. même car., céder.) enNhung nhâng jÇ^ o, entravé, — Nhôn tortillé, embarrassé. nhâng PU o, faire du tapage.

57 >«— Nhông nhành % o, contrarier; chigner, murmurer, bougonner. Nlmo re-

$/J. Syllabe complémentaire. (En S. A., source, mare; se pron. ao.) Lao nhao 20- o , vacarme, tapage.

Nhao se moquer, tourner '^-f. Rire, en ridicule. (Formé des S.A. hhàu p, et nliac H§, musique.) bouche, Nhao cwo'i opft, faire des gorges chaudes. —Nhao chê o P£, mépriser. — Ve nhao 5j| O, carafon à liqueur. Nhào Faire la culbute, fffii. piquer une tête, tomber le corps en avant. lier; se pron. giào.) (En S. A., tordre, Làm nhào /jg o, faire un plongeon. — Té nhào xuûng $g o ifj, tomber — Nhào lân o à la renverse. ||$, — Nhào Un faire le saut périlleux. o f$}, roulé, culbuté. Nhâo humecté Mouillé, ; pâteux, mou, flasque, glutineux, visqueux. (Du S.A. kiêu, même car., humide.) Nhâo nheu o $j§, pâteux, détrempé, macéré, en bouillie. — Tint nhâo chair flasque. JJj§o, viande molle, — Co'in nhâo |^ o, riz pâteux, glutineux, en bouillie. }*§. vice, défaut, déshonneur.

Nluinh

A^- Brandie,rameau, pousse; descendance. Voir ngành. lignée, (Du S. A. ngcpih, môme car., même signification.) Nhành cây o jçfo, branche d'arbre. — Nluinh nho o f|*j, menue branche. — C6 nliiêit nluinh jfij fj| o , brancliu, touffu. — Nluinh là o|g, ramée, ramure. — Bô trên nluinh ;£fcaÉ o, se tenir perché sur une branche. — Hoi dông nhành -f* [pj o , commission de membres choisis par (réunion une assemblée). yfjg. Branche, rameau, sou-

Nhành clie,

pousse, lignée, postérité. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Nhành vàng là bac o §jf || $j|, branche d'or, feuilles d'argent (souche royale). lMianh jfêl. Syllabe complémentaire. (En S. A., gros, plein; se pron. dïnh.)

Tache, tare, Nhap /\_. faute, honte, opprobre, (En S.A., entrer, joindre;

sepron.îï/t«^.) Phài nhap ffi o, recevoir un aflïon I. — Bi nhap $£o, subir une humiliation. — Chiu nhap Jg o, être resubir les consépris, réprimandé; quences d'une ignominie. —Mac nhap !3| o, retenu par la honte.

—«.( à metcourante ËfJ . Écriture Nhdp tre au net, brouillon, minute. (En S. À., armure, cuirasse; se pron. giâp.) Viêt nhàp un 0 o, préparer — brouillon, rédiger une minute. Gai nhûp tho> BjO^, le brouillon d'une lettre. Dormir, sommeiller; \\\. Nhâp agiter la ligne, remuer l'appât (pour attirer le poisson). (Formé des S. A. mue |U, oeil, et nhâp A.; joindre.) Gide nhâp |^ o, faire un somme. — — Nhâp mât O ffi\, s'endormir. Nhâp câu 0§^J, agiter la ligne. —Nhâp (two'c o if^p, chercher à prendre du poisson en faisant monter et descendre l'appât. Entrer dans, Nhâp y\*. pénétrer à l'intérieur; unir, réunir, joindre, emrassembler; abuser, usurper, Car. radical. piéter. Xuât nhàp |fj o, entrer et sortir; recettes et dépenses, doit et avoir. — Nhâp so o :f&, faire entrer en compte, inscrire dans ses livres. — Nhâp bây o f^, rassembler un troupeau. — Nhâp lâm o fo, insérer dans son esprit, faire entrer dans son coeur. — Nhâp lai o ^ , réunir, rassembler, totaliser. — Nhâp kl o £,, des usurper, empiéter, s'arroger abuser du pouvoir. — Vi droits, Jl, la classe nhâp liini hqng |o| des employés auxiliaires d'administration; litt., la classe de ceux qui ne sont pas encore entrés dans le courant. Nhdp ^\. Légèrement, à peine vi-

58 ).«-sible qu'en composi(ne s'emploie (Formé des S. A. mue [=1, oeil, tion). et nhâp X, joindre, unir.) Nhâp nhûy oBJjf, cligner de l'oeil. — Cân nhdp pg o, mordre légèr— ment (comme pour s'amuser). briller, scintiller. Nhdp nhâng o ^, Nluit timide, Craintif, timoré; faire intimider, effrayer, peur. (Du S. A. giàt, même car., mesquin.) jH. Nhût nhtit 5| O, poltron, peureux. — Nhàt gan o jjf, id. — Hay v.t'il Ppf o, sujet à la crainte. — Ngwa này nhàt lâm ,|J£ /g o /J|, ce c]ie\al est très peureux, très ombrageux. — Nhût roi o Ifj, craindre la cravache (se dit d'un cheval fougueux). — Nhàt vhw tho o $[] j^, peureux — Chim mô nluit comme un lièvre. £,| P|Ç o > bécassine. — Nhôt nhût ]}% o, sensible au toucher, chatouilleux. Nhat Soleil, jour; ce qui très qui passe; Voir nhàt et nhu't. H *• le temps est urgent.

Nhiêm nhat $. o, sévère, exact, serré, austère. — Nhat thûc ofjj, presser vivement, insister beaucoup. — Gain nhat *# o, d'urprohiber Thmj gence, interdire sévèrement.— nhat nhiêm ^ o -|ij-, maître sévère, assidu, exact. — Sw nhat ^ O, se- : vérité, austérité, exactitude, urgence. .. Nhàt H*. Soleil, clarté, jour Voir nhu't. jour-

nalier,

,. quotidien. Nhât ngmjêt o ^j, soleil et lune. ; — Nhât qui héliotrope. | hoao^fâ, — Sanh nhât ^ o, ! jour de naissance, — Nhât ihwc o f £, éclipse de soleil, j

—«.( Nhdt ]=L*Le nombre un (forme le premier, premiènhii't.

59

)**— Nliau rân o jjff, cordon ombilical; des mêmes entrailles, de la même famille. — Bwo'c nhau ^ O, délivrer (femme en couches). Nhau j£ç? • Teintpâle, délait; maigre. se pron. nhiêu.). (En S.A., entourer; Nhâu nliàu mat O O 5^jif, renfrogné. — Buon nhâu ^ o, triste mine.

compliquée); rement. Voir

Nhdt danh O ^g, un homme. — Nhdt nhom o^.lc premier homme, — Nhdt le plus élevé en situation. classe. — Hang hang O Jjf, première nhdt I| O , id. — Nhdt là O jH , prinavant tout d'abord; cipalement, c'est.— Nhdt hào o %f , le meilleur, •—• le plus beau, de belle qualité. Cuôn lhû> nhdt ^ PJJO, le premier volume, tome premier. Nliau en commun, Ensemble, /f||. mutuellement, réciproquement. (Du S. A. nhiêu, même car., abondance.) An vô>i nhm Pj£ J[ o, manger enla nourriture en semble, prendre commun. — Bi chon vm nhau $£, -îjilj ensemble. J| o, aller se promener — Nhw nliau $[| o, sempareils, — blables; s'équivaloir. Bàng nhau )$ o, égaux. — In nliau pp o, ab— 0> von vhau solument semblables. demeurer t& j| o, vivre ensemble, — Gii'ip nliau ^£ o, en commun. — Bua nliau %$ O, rivas'entr'aider. — lutter. liser, concourir, jouter, Chia vhau jfif o, se partager, se diviser. — Nghivh nhau jjjî o, se faire du tort, s'en vouloir, être mal ensemble, •être ennemis. — Tâ'i lui nhau $g jfff O, se fréquenter, aller l'un chez l'autre. — Biêt nhau $lj o, se connaître. — Chuông nhau Jf; o, s'estimer réciproquement. Nhau )){jj. Placenta. (Du S. A. hào, même car., même signification.) 1 Se transcrit aussi par le car. pf$. —

Nhàu

%fX- Contracté,recourbé;chifnom d'arbre. fonné, tordu; plissé, (Du S. A. giào, même car., enrouler.) Bàu nhàu f^ o, qui n'est pas uni, qui a des plis. — Là m nhàu jjjg o, chiffonner. — Cây nhàu jfa plisser, o, morinda citrifolia.

Nhâu ler. P,

avaBoire, PpW. ingurgiter, Voir uéng. (Formé des S. A. khâu bouche, et triéu |J, convoquer.) Nhâu nu'/pc o^, — An nhâu Pj£ o, boire manger de l'eau. et boire.

Nhâu

f|jr (2). En désordre, pêle-mêle. (Du S. A. nhiëu, même car., troubler.) Nhàu lai o ]$l, mélanger, pétrir. — Nhàu kço o f f§, en désorti re, pêle-mêle. — Ngoi nhàu ^ o, s'asseoir n'importe où et n'importe comment.

Nhe

ÏEj-. Léger,faible,doux,sou])le, moelleux; ])eu, petite quantité. (En S.A., boucle d'oreille; se pron. nhï.) Nhe nhàiig o fj|, doucement, mollement. — Nhe nhe o o , légèrement, en douceur. — Nhe cla nhe tinh o J]^ — Lan O U, légèreté de caractère,

(2) Se transcrit aussi par le car. $£.

—«.( vho nhe ffg ^ o, l'aire doucement, — £Wn/t c/io ?i/ie Jj* ^ légèrement. o, frapper légèrement, pas trop fort. — £H nhe nhe $& o O, marcher sans bruit. — Nhe chom o jfjï, pied leste. —• A7;e /«y o Jjffj, main agile. —Nhe — gid o fH, bas prix, bon marché. Nhe vièc o fj£, travail facile. — Toi nhe |p o, faute légère, péché véniel. — Ghe nhe chèo |S o Jfjfl, barque légère ( qui donne peu de mal aux rameurs). Nhè Guider, viser, diriger, Voir nhâm. (Du S. À. de, ajuster. même car., même signification.) Nhè hia o $f, viser une cible. — Noi Jcè nhè pjfy4Jj o, mendier, solliciter, demander instamment. Nhè mauvais Plaisanterie de P^T. allusion raillerie. blessante, goût, (Formé des S. A. hhàu P, bouche, et nhï fc, tu, vous.) Nhe nkau o fg|, se moquer les uns des autres, se railler mutuellement. — Nhè mien g o (Ijfli, prompt à la riposte; Nhe gouailler. 3^£ W.

60 )•«— Nhem enHc . Montrer pour donner à la bouche. l'eau vie, faire venir se pron. nhâm.) (En S.A., escarpement; envie. Nhem thèm o pf|, donner — Lem nhem []jj| o , barbouillé, confus. — Lwa lem nhem fâ f)j| o, l'eu mal allumé. à l'abri. Caché, secret, -pj-. (Du S.A. nhiêm, même car., même signification.) Giâu châng nhem -Jf- J±_ o , mal caché. — Khâng nhem {g o , pas secret. — Cho nhem ^ O, secrètement. tfy-. Boucher fertrou, des S. A. (Formé un

Nhem

Nhém

mer, intercepter. thù ^, main, et nhiêm fy, secret.) Bût nhém .j'^go, obstruer. — Nhém introduire de force. — vho O^, Nhém dàng o Jjf, boucher une fente, fermer un passage. Nhen Allumer, embraser; $$. ter, aviver. (Du S. A. nhiên, car., même signification.) Nhen pousser lwa o >jQ, aviver les feux. excimême le feu,

P/fl]. Syllabe complémentaire. (Du S. A. nhi, même car., bord lèvres.)

des

Nhèn

Nhe nhûn o [MJ, agiter les lèvres, la bouche (pour lancer contracter des invectives). Nhê ffff. Syllabe complémentaire. (En S. A., gelé, figé; se pron. Irê.) Khôc nhè nié 5g o o, pleurnicher.

Y?Yv- Syllabe complémentaire. se pron. nhiên.) (En S. A., lentement; Bèn nhèn ~\ç o, sordide, malpro— Noi bèn nhèn pjfij~fr 0, pre, vil. mal parler, dire des saletés. Voir JJî|]. Araignée. (Formé des S. A. trùng Q, diên "jg, visage.) tri et thù. insecte, et

Nhèn

(,) Se transcrit aussi par le car. (Jjfjj.

—«.( Vâng nhên ffj o, toile d'araignée. — Lwo'i nhên $j| o, ici. — Nhên hâc noire réputée une araignée o S, très venimeuse. contracNheo 'l'H. Plisser, froncer, ter (front, clignement. paupières); se pron. nhiêu.) (En S. A., abondant; Nheo con mât o J| j£0, yeux (pour mieux voir), oeil (comme pour viser, — Long nheo !|| O, ter). Nheo yjyc- Syllabe (En S. A., enrouler; cligner des fermer un pour cils. ajus-

61 >«Nhéu -/ffé. Syllabe complémentaire. se pron. nhiêu.) (En S. A., enrouler; Nhên nhâo o fH, mou, flasque. — Nôi nhêu nhâo Pffcj $*§, parler molleo ment. — Khàc nhêu nhâo 5fl O $j|, pleurnicher.

Nhêu Qui coule peu à peu, qui ïjyc. se déroule filandreux. lentement; (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Nhèu dài o •/£,, saliver, baver, rendre de la morve. — Nhèu nhâo O fêj§, pâteux, en bouillie. — Thèm nhèu mi'ô'c miê»g pff o ffi PU , faire venir l'eau à la bouche. — Siip nhèu xuông jij! o if]j, cire qui coule. Nhi Mais, fflj*. particependant; cule conjonctive; mot final signifiant : fini, c'est tout, rien de plus. Car. radical. PjflJ*. Les alentours che, le bord des lèvres. de la bou-

complémentaire. se pron. nhiêu.) gluant.

Bèo nheo $p o, visqueux,

et Nhéo T^n. Pi'esser avec le pouce ou détacher). l'index (pour enlever se pron. nhiêu.) (En S. A., contourner; Nhéo cla oj]^, Nhèo pincer la peau. Nhi

/§î£. Syllabe complémentaire. se pron. nhiêu.) (En S. A., abondant; Nltàu nheo ^ o, plissé, chiffonné.

Nki

Nheo

7jfcSyllabe (En S. A., enrouler;

complémentaire. se pron. nhiêu.)

Nhong nhéo % o, mine affectée (pour plaire). -— Noi nhong nhéo pjfy % G, minauder. Nkét Jjj. Fermer,bouclier, (En S.A., casser, briser; obstruer. se pron. chiêt.)

Petit yQ*. enfant, garçonnet; enfantin. faible, tendre, jeune, Nhi nù> 0]£ç, garçons et filles, — Niï> nhi -f^ o, ici.— progéniture. Tièu nhi )]\ o, un tout petit entant, un bébé. — Anh nhi J|L o, nouveauné. — Bàng nhi jjf o, id. bavarBabil d'enfant, PlH*. de rire. faire semblant dage; et HC*. fijt huileux, brillant, .*. simple) Le ; paire, onctueux, Gras, luisant. deux (forme Car. radical.

Nhi

Nhi

Bût nhél .j'^ o , faire entrer, fourrer dans. — Nhél vùo o^, introduire. —- Ké dun nhél JL ^i O, suborneur.

Nhi

nombre couple.

»( 62 y Nhi thâp o -J-, vingt. — Nhi thii> o P^ , deuxième fois. — Nhi de o j^j, frère cadet. — Nid nho'ii (long tâm ° A M >& ' ^eux personnes complètement d'accord ou n'ayant qu'une seule et même pensée. Nhi S\*. Le nombre deux (forme également, restrictive certainement; marque : ne que, seulement.

double, paire. compliquée); -frê viên nid ngoat j|§ 4p o J|, l'année prochaine au deuxième mois. — :£M — Soi ?(/(/ f* o, doubler. le second. nhi. fjf o, deuxièmement, iV/w JÉJiC. Syllabe complémentaire. se pron. tri.) (En S. À., venir, parvenir; se Nhi nhành o |1, se prévaloir, vanter, faire parade de; enjoué. 1|v*. l'orme Le nombre deux second (autre W.

Nhï dâng o ^, vous, vous tous. — Nài nhï 75 o, en suivant, de celle manière. — Vân nhï ^ o, ainsi de — Nhï en continuant. suite, ngâ (long tâm O ^ fpj ;fj>, nous avons, vous et moi, la même pensée, la même manière de voir. Nhï ^ cule Tu, ctsf>*. finale affirmative. vous; parti-

Nhi

yinl*. lentement,

Jaillir, sourdre; se répandre peu

couler à peu.

Nhi

compliquée); Va nhi tâm M o ;fj., qui n'a pas deux coeurs; loyal, sincère, fidèle.— Thw nhi <X O, second, deuxième, — Hong nhi ï|o, deuxièmement. seconde classe.

Nwô'c nhï ffî o, eau qui jaillit. — Nhi nwô'c mal o '{fi îj$, répandre des larmes. — Nhi ma liai o ]% fa, — Nhi hoi 0|l|i, suer, transpirer. — Mot nhi \^ o, faible respiration. très peu, légèrement. Nhï Nhfch jH*. 7JpjPrès,proc]ie;récemmenl.

Nhï

J^-*. Oreille;écouter,entendre. Car. radical. d'oreilles Boucles Jif-*. (souvent en forme de clou); au fig., faire enfoncer dans. entrer, Kim hoa nhi d'oreilles en or. 4£ ^ O, boucles

Nhi

reDéplacer, bouger, sur. dominer, muer; l'emporter se pron. (En S. A., petite quantité; âich.) Nhi'tc nhich J6p o, bouger contisans repos, sans trêve. nuellement, — Chàng nhûc nhich J±_ j|p o, inne pas broncher. ébranlable, |f&*. Chaud, ardent, avoir la fièvre. Voir insulter, énernhièL pro-

Nhiêc

gique; votre; aussi, Nhiêc,

Nhï

f$j*.

Toi,

vous,

RjJjC. Invectiver,

(l' La simplicité des caractères employés comme chiffres pouvant faciliter les faux en écritures, on se sert, clans les pièces de comptabilité, de caractères compliqués rendant beaucoup plus difficiles les ratures et los surcharges.

•'( 63 chercher agacer, querelle. voquer, et (Formé des S. A. lehàu P , bouche, dièc, ^î, encore, aussi.) Nlnéc nhoc oP§È, injurier, invectiver. — Mang nhièc p^ o, ici. Nhiêm avancer Secret, cache; f!f* avec myslentement, s'approcher tère; flexible, souple. Nhiêm la o 3§|, étrange, mystérieux, — Sâu nhiêm ^jj: o, profond, caché. — Nhiêm uhât o 0 , sévère, — Y nhiêm rigoureux. ^; o, intention secrète, sens caché. — Nhiêm cérésolennel, Iromig o jf, grave, monieux. — Phép nhiêm \j^ o, pouvoir secret, puissance mystérieuse. — Nhiêm. tw o . -^, disciple de Conl'ucius. — May nhiêm ^ o, cause ressort secret, mobile, déterminante, expédient, Nhiêm doux, bénin; sage, cela est ainsi. certainement,

T\i> nhiên g o, de soi, de prin— Quel nhiên cipe, naturellement. vrai. —Bi'êm ^ o, c'est absolument nhiên '[§0, quiétude, tranquillité. — An nhiên ^ o, calme, paix. Nhiêt H&*. Chaud, ardent, fiévreux. Voir violent, nhièc.

énergique, Tânh nhiêt '[^ o, tempérament nature caractère chaud, ardente, — Phât nhiêt énergique. |fj> o, qui condéveloppe une grande chaleur; tracter la fièvre. — Nhiêt ctao o j^, zone torride. Nhiêu Abondance de %^*. de nourriture, de provisions; dent, riche, fertile; superflu; biens, excébon,

Plantes très ^*. luxuriante. dantes, végétation

abon-

Nhiêm

^*. imprégner; se souiller, Voir nhuàm.

mouiller, Tremper, contracter, prendre; se salir, se déshonorer.

Nhiêm sâv o -g,, teindre, colorier. — Nhiem hênh o une "Jfô, contracter maladie. —Nhiêm dâu 05g, contracter la petite vérole. — Nhiêm âc o ^, se plonger dans le vice. — Miiêm khi ctôc o 5^ ^f, imprégné d'air intoxication malsain, paludéenne. Mien Brûler $$*. cuire lentement, <i petit feu; véritable, naturel;

généreux, compatissant. Nhiêu Ûip o $0 5 user d'indulgence. — Nhiêu concéder, dong o §, parnhiêu JJ donner, exempter.—Khoan o, large, libéral, généreux. — Nhiêu mang o ^jj-, faire grâce de la vie. — Lâo nhiêu fê O, classe de vieillards au-dessus de G2 ans, dispensés de et des corvées. — l'impôt personnel Nhiêu hoc o Ifl, bachelier par concession gracieuse. —Nhiêu dm o jf§, litre honorifique accordé par le roi •— aux fils de mandarins méritants. Bao nhiêu 'gJ, o, combien? quelle quantité"? — Bdy nhiêu pj| o, tant, autant, pas pins. Nhiêti ment, breux. ci-dessus.) /g'^=. Abondamment, grandenomplusieurs, car. en S. A., voir

beaucoup, le (Pour

—!->.( 6 h )•«-*-— Il nhièu §k ° » Peu ou beaucoup, — Nhièu ho'ti o Jjft, peu ou prou. Nhièu ngwb'i plus que, davanLagc.— o \fy, plusieurs personnes, beaucoup de monde. — Nhièu Un o ^f, plufois. — sieurs l'ois, de nombreuses Nhièu câa o fj^f, beaucoup de biens, riclie. — Nhièu li'im o Jff,, beaucoup, excessivement. — Nhièu énormément, — quâ o î&, trop, excessivement. Néi nhièu VA p^j o |$J, dire beaucoup de paroles (inutiles). des Nhieu Enrouler ?ffl*. le tour, tourner en cercle, de soie, crépon. espèce fils, faire ceindre; Long nhim §| o, piquants de hérisson, de porc-épic; épingle à cheveux. — Bao nhim Q o, grande banne pour le riz. Nhin ici). Supporter patiemment, avec endurer (Du S. A. courage. nhdn, même car., même signification.) subir, A7(/u nhuc o jjp, supporter, souffrir. — Nhin (loi nhin Huit o fff avec résignation O f§, endurer h faim et la soif. — Nhin thèm o[lff, une envie, repousser un réprimer désir. — Rhong nhin llwo'c gojf, on ne peut se réc'est insupportable, — liai) nhin PpfO, patient, signer. — Nhin ihua O i{£, avouer résigné. sa défaite , se reconnaître vaincu. — Nhin lai o ^, céder. — Nhin mièug thièt lihâch o PJJ, |^ ^f , faire bonne contenance devant ses hôles. Nhin *?&!. Parcimonieux, regardant (En S. A., faire dire; se pron. nluui.) An ê' nlun pg jfè o, vivre ctiieliement. — Nlun an o P$j, id. — Miln lai o j|? , économiser, mettre de col**. atExaminer fixement, f\%^\ s'astentivement; regarder pour surcroît reconnaître. (Du S. A. nhin, même car., même signification.) \ Nhin lai o ~§?, voir si c'est bien cela, revoir. — Nhin biét o $lj, re— connaître après examen attentif. Stp nhin Met Ijf o f}\], action de reconnaître, ou quelque quelqu'un chose. — De nhin J!, o, facilement — Nhin Um o$' reconnaissable. se tromper, faire erieur en croyanl ! ! ; j

Khan nhieu rfl O, turban en cré— Nhieu là ojjîg-, route qui pon. serpente, qui fait des lacets. Nhieu tordre, Gratter, ^7!*. médire, ler, tourmenter; faire du tort. nuire, nier, du Ganser des troubles, tirailcalom-

Nhieu •[•§'*. fomenter

désordre,

inquiéter. Nhieu hqn O $[, changer un ordre — de choses établi, révolutionner. des déNhieu hqi o ËJ, commettre un domgâts, causer un préjudice, — Nhieu mage, nuire. nhwo'ng o f|§ , — désordre. trouble, confusion, Nhièu hqi (lia phwo'ng o ^ fy ~Jf, troubler la paix d'une région.

Nhin

un Nhim Hérisson, qQ. porc-épic; instrument le grain. pour nettoyer chien, et (Formé des S. A. khuyèn ^, iihièm |fj, caché.) (l) Se transcrit aussi parle car. jji$.

-—«•( ou quelque reconnaître quelqu'un chose. — Nhin lam o j|g, revendiquer — Nhin indûment. [rang trcing o Wi PU, regarder fixement et avec sévéNhin ma ojjjjf, reconnaître rité.— son bien. — Bè nhin ^ o, manne— Nhin lo> o @||, souquin, poupée. haiter ce qui n'est pas à soi. Nhip P^ médire, pour et fiJj*W. Parler trop, A. V. Mesure calomnier. le chant; occasion. Voir dtp.

65

)-«-t— rement une charge, occuper fonctions officielles par intérim. Nhiu /ffc. Se retirer, des

(muscles); (Du S.A. des fils.)

se contracter contorsions. grimaces, nhiêu, même car., enrouler

liât nhip nliành PJ| O §||, moduler un air. — Nhip tay o^jf, battre la mesure avec la main. — An nhip \l% o, aller en mesure. —• Cwôp nhip — Nôi ^JJ o, saisir l'occasion. nhip Pjfyo, parler du bout des lèvres. Nhip $A. refermer, (Formé nhûp \% ressort; pinces; raccommode]'. recoudre, des S. A. him ^, et métal, joindre.) Petites

pjfjj o, rides, rugosités. —embrouillé, Nhâng nhiu ^£0, embarrassé.—Nhiu mal o ^j5f, mine faire la grimace. —Nhiu renfrognée, (la o )j|£, peau plissée. — Nhiu mien g o PM 1 faire la moue. Nlw f?tj*hésitation; Pluie qui urgent, tombe; pressé. doute,

Nhânnhiu

Nlw

Nhip bât tim clhi o ff JjjJS£[fl, mouchettes. — Nhip xe o jf[, ressort de voiture. — Nhip mien g o pjfll, se refermer (plaie). Mettre les pieds Nhip jîjjl*. sur, monter vif, alerte; rapidement; nécessaire. urgent, pressé, Prendre Nhip yfâ*. par les oreilles; rececontenir, rassembler, réunit'; Voir tiép. voir, accepter, diriger. Nhip lij o 3|!, diriger un service, — Quàn administrer. nhip fg> o, id. — Nhip bien o $$, remplir provisoi1' Se transcrit aussi par le car. S||. 11.

jlfj. (Formé des S. A. ihâo Vigne. jWJf,plan tes, et nlw ff, pluie qui tombe. ) Càij nho jîfc o, la vigne. — Trâi nho f^g o, raisin. — Buèng nlw Jfc de raisin.—Rwo'ii nho O, grappe jflifo, vin de raisin. •— Vwom nho en vigne. — g§ o, jardin planté Giàn nho Jjfj o, treille. — Nho rwng O^H, vigne sauvage. —• Bât trong nho $B ^f| o, vignoble. — Mot gôc dây nho $£ j$ £,)| o, un cep de vigne. Homme instruit, lettré; la littérature. Voir nhu.

Nho \jja*. les lettres, A. V. Mot

complémentaire. Bqo nho jf; o, la secte dite cules lettrés».—Bai nho ^ o, savant illustre. —• Nwo'c i pha nho ffi ^ jjj5r o, l'Espagne. — Ngivoi i pha nho \^ ^ iï£ o, un Espagnol. menu, exiou, infime ;

Nho

%-vh. Petit,

5 [MiT.mi:]'.!!: NATiortALI:,

<.( 66 y de chose, de peu peu d'importance W. (Formé des S. A. tiêu ;J->, petit, jeune, et nhû %l, tendre, délicat.) Nho mon o j^, tout petit, minuscule, chétif, délicat. — Nho x'ièu o extrêmement infime, 3|, petit, moins cjue rien. — Trê nho )jf£o, garçonnet, jeune homme. — Thcing nho fp5j o, un petit garçon, un boy. — — Nho tien o g p|f, à voix basse. Nôi nho lien.fr pjfijoP§, parler à voix basse. — Nho nghê o\%, simple, — Nho tuoi o modeste; petitement. JH, jeune. — Nho con o Jî, menus fils, petits plis, tige fine, première — Ra nho Pj| o, en petit, pousse. — L6>n nho commencer petitement. ^ O, grands et petits. — Tuoi con. nho jjfc |]:£ o, d'âge encore tendre. — Nhk nho ^p o, petite maison. — Ngipa nho ,|X O, petit cheval. —Nho nho o o, très petit. Nho ïjLGouttes d'eau epui tombent, lentement. (Formé des S.A. thày 7JÇ, eau, et nhû ^[, doux, tendre.) Làm cho nho g loi |g ^'o \%, faire tomber goutte à goutte, distiller. — Nho nii'ô'c mal o \fê jjcH, verser des larmes, pleurer. — Nhân nho pfj| o, l'aire la grimace. Nho saliver. ff£. Cracher, Voirai. se pron. châ.) (En S. A., bavarder; Nho nwô'c mièng o $f PJ]][, expectorer. — Nho tràu o JH, cracher du bétel. jfL. Arracher, déraciner, extir(Formé des S. A. thé ^, per. et nhû ^'L, doux, tendre.) main,

Nho cày o jfc, arracher des arbres. — Nho rang o §j|, extirper des dents. — Nho long o jgjf, plumer. — Nho co o j||Jï, arracher l'herbe. — Nhû ri O ;fjjij|, enlever la racine. — Nho neo o |ffj, lever l'ancre. — Nho' phi'i'l o III, enlever d'un seul coup, arracher net. Nho' YjfP. Sale, malpropre, taché, souillé, dégoûtant. (Du S. A. nhw, même car., sordide, Voir do\

mouillé.) Nho> nhô'p o \K, très sale. — Nlw uê o|g|, immonde, ignoble. —Bui nlw l^ o , sale de poussière. — Birn nJw :{%lo, saleLé, souillure. — Nho> danh o ig , ternir la réputation, salir — Mang son nom, se déshonorer. nlw go, une avoir une tache, souillure. — Nlw danh xàu liêng 0 ^5 3: Pii > nom souillé par une mauvaise réputation. et %M. Ligne,ficelle,corau fig., sans cesse, long(Du S. A. nhw, même car., fils

Nlw'

$% donnet;

temps. grossiers.)

Dàij nlw |^o, petite corde, ficelle, ligne, mèche de fouet.—A/io 1 cùu o §lij, ligne à pêche. — Con nlw j| O, pelote de ficelle. — Xe vh> iff O, faire de la ficelle. Nh& de, à,' se souvenir *{(£. Penser (En S. A., tu, vous; se pron. nhw.) Nlw lai o ~$î, se rappelé:', se sou-

Nho

(1) Le car. chinois à idées combinées ^ , composé des mêmes éléments, mais autrement disposes, signifie rallaiter un petiL enfant» et n-petit enfant à la mamelle».

—KS^ 67 )»e-i— venir. — Nhô> thwomg vo> o fj| jjgj, se souvenir avec amour de sa femme, — Thwomg nhô> regretter sa femme. vivement, fj| o, regretter penser à. — Nhà> nhà nhô> cû>a tendrement 1^1, penser avec regret à ia o^o à la famille. — Nhà> que maison, sa patrie, quân o rjr Jf, regretter avoir le mal du pays. — Mày cô nhà> t'en souviens-tu? không j| go§, — Toi nhô> làm $£ o ]j£, je m'en souviens très bien. — Nhé> cîén o A, se rappeler de. — Nhé> mwomg o ~Q, se souvenir vaguement. Nhà 7/î|J. Compter (En S. A., mouillé; en. sur, espérer se pron. nhw.) — Nhoc swe o fjj, à être haletant. bout de forces. — Khô nhoc ^ o, pénible, difficile. — Moi nhoc ^ O, qui n'en peut plus. — Met nhoc 'fist — Lo l'àm o, extrêmement fatigué. nhoc tri JJ; Hg o ^J, les inquiétudes — Bi fatiguent l'esprit. tlàng nhoc qnâ £%. J|ç o jjS , très fatigué d'avoir marché. Nlwc

Hausser, relever, P||. (Formé des S. A. hhàu P, nhi.icjg, honte, affront.)

montrer. bouche, et

Nwomg nhb> #ji o, compter sur un appui. — Câij nho> ^ o, espérer une faveur. — Nho> câij o ^, s'appuyer sur. — i\7iô>nhau o |H, compter les uns sur les autres. — Toi nho>ong giûp $£ o !§ é$l, je compte ([ue vous m'aiderez. — Không nho> ai hêt g oUf;, ne compter sur personne. — Khong biêt nho> ai Jgl YA ° $« J ne savoir en qui espérer. — An nho> p^ o, manger par faveur. — Bonho' ^t o, revevoir l'hospitalité. — Nho> cùng o it, se confier à. — Nhà' o>n quan 16m o }§, ff ^, de l'autorité grâce à la bienveillance de supplique). supérieure (formule Nhodi -pjl*. Augmenter croître insensiblement; ce, maigre, fluet, faible. peu à peu, frêle, min-

Nlwcvai o ]ff|, hausser les épaules. — Nhoc (Mu o gff, montrer la tête. — Nhiêc nhoc \i$ o, injurier, invectiver.— Noi nhoc PjKj , chuchoter. o Nhoi >$L Mouvoir, remuer, s'agiter. (En S. A., amas, tas; se pron. (toi.) Loinhoi -^ o, grouiller, Nhoi §£»j\ Syllabe (En S. A., répondre, fourmiller.

complémentaire. redire; se pron. dôi.)

Nôi nhè nhoi pj^jpfp o, railler, plaisanter, dire des choses blessantes. Nhoi

J^;. remuer,

A hoc ^J-. abattu. harassé, Fatigué, (Du S. A. nhuc, même car., blâmer.) Nhoc nhàn o |^J, très las, éreinté. — Nhoc hoi o Pfjj, à bout de souffle,

(Formé ^c, charrue.) Nhài nhâ o %fe, agiter dans tous les sens. — Nhài mhih o fo, brisé, inerte. — Nhài bôl o f$, pétrir de la farine, faire du pain. — Thùng nhôi bât. fffj o |$. pétrin. — Song nhài tau ^ o $jf', les vagues ballottent le navire. — Bâ nhôi Jj^ o, espèce de marbre. 5.

Macérer, brasser, pétrir, secouer. ballotter, agiter, des S. A. thé ^, main, et loi

68 Nhoi mâcher, >f±i*. Mordre, ruminer. Voir nhai. quer, mastiter, se pousser. (En S.A., inspecter, diriger; se pron. giâm.) Nhém dây O jjj|, se soulever. — Nhôin chom ojjjt, lever le pied. — Bo> nhà'm Un pfî o 3§, placer plus haut. — Bi nhômi té'i ^§, o $fl , avancer de quelques pas. — Nhém va o Il > se pousser un peu. -J-» Nhàm averJjftr . Horreur, dégoût, sion , répugnance ; ne pas consentir. se pron. nhàm.) (En S. A., dangereux; Nhom mien g o PJHL profondément > — Nhom dwo'iig dégoûté (à table). O Jfç, trembler de peur en chemin. — Nhà'm tay o }[§, ne pas oser avancer la main. Nhon Taillé en pointe, acéré; ^X. flexible. (Du S.A. nhuyën, élastique, même car., même signification.) Nhon nhw itinh o $p §J, terminé en pointe. — Dao nhon JJ o, couteau pointu. — Nhonnhfl o ïjj, agile, — leste, prompt, souple, floxiLle. Mai nhon, Jg o, bout pointu, pointe acérée. — Nhon miêng o Pjfll, bouche bavard. souple, élastique; parleur, — Lwô'inhon |j|| o, langue pointue; avoir la langue bien pendue. — Goc nhon fè. o, angle aigu. Nhôn diécourter, Raccourcir, f^P.. minuer, quantité. abréger; petite (En S. A., baisser la tête; se pron.don.) Hùt nhôn ;gj o, prendre quelques — Bi nhon chom £%ol$: I pincées. marcher sur le bout (les pieds. — j o Nôi nhôn ha d'eu |ljK] g M > c,il'f mots. — "ol seulement quelques nhôn mot il cho quan nghe P$) O $[ (§

Trâu nko'i !||| o, le buffle rumine. — Hay nho'i p-pj o, ruminant. Nhô'i Voir cho'i. '{Jt . Jouer, s'amuser. (En S. À., tu, vous; se pron. nhw.) Bi nhê'i ^§, o, aller se promener. I-L-I Nhom complémentaire. se pron. nhàm.) (En Omnhom 'j^ O, maigre, décharné. — Nhom ilàu o tlfj, grouiller, fourmiller. conrassembler, en tas. mettre rapprocher, voquer; (En S. A., mâcher, goûter; se pron. thièp.) Nhom lai o ^, se réunir, amasser — Nhom en un; rassemblement. s'assembler. nhau o §>|, se réunir, — Nhém tàng o Jj$, convoquer les — Tw commune. notables d'une mà'i nhém f^J £§jfco, lettre de convocation. — Hôi nhom ^ o, réunion, assemblée. — Nhém miêng O PJU , se — Nhém ho o refermer (blessure). les membres d'une ]p , rassembler société. —Bi nhàm $£, o, se rendre à une réunion. Pp. Réunir, se soulever. jJErj. Se relever, (En S. A., sauter; se pron. thièp.) se lever d'un Nhom dày ojjjjj, bond. — Nhom nhôp lên o P\ jjjH, rebondir. — Nhày nhom jjj!po, faire un soubresaut. Soulever légèrement, s'écarse retirer, peu; jf~£. Syllabe S. A., sinueux;

Nhom

Nliûm

Nhd'm JniL un élever

—K»( 69 )*-*quelque ^ Ta 5ê 3 ^aire connaître chose en peu de mots à l'autorité. Peine h'hôn Pf^. adoucie, chagrin des S. A. khàu P, calmé. (Formé bouche, et ton fê, protéger, garantir.) Nhon viêc o fj£, moins occupé. — Nhon mût it o $£ §Ét, soulagé. Nhon désorConfus, troublé; Ppg. confusion. dre, tumulte, tapage, et (Formé des S. A. khàu P, bouche, nhuân fllj, intercaler.) Bon nhôn ^ o, tumultueusement. — Nhôn nhàng o fj|, avec bruit, en désordre. — Làm nhôn go, faire beaucoup de tapage. Nlwn La créature humaine J^*. ou femme). Car. radical. (homme Loai nlwn ^ o , le genre humain. — Nhom vâl o !f|f, les hommes, les Nom nhom J^ o, homme. gens. — Nù> nhom -fir o, femme. — Bai nhom Jç o, titre homme, grand d'excellence. Voir quan 16m ^ ^. des (Ne se donne qu'aux mandarins trois premiers degrés.) — Tièu nhom les )]y o, les enfants, les humbles, simples; homme de peu, sans rang, sans qualité. — Nhom khâch o §, un invité, un visiteur. — Ha nhom fo, gens de rien, vile populace. — Nhom luân. o de fjfj', condition l'homme. — Mon nhom fj o, disciple; litt., homme de la porte. — — Thi Lâo nhom ^g o, vieillard. nhom f^ o, un poète. — Thânh nhom JE o, un sage, un saint. — SI nhom i O , un savant. — Qui nhom j|; o , précieuses personnes; titre d'une caThi tégorie de concubines royales.— nhom -jSf o, habiles personnes; autre désignaLif de concubines royales. — Cung nhom ^g* o , femmes du harem. — Phunhom ^ o, éminente dame; titre des épouses de mandarins des icr et 2e degrés. — Thuc nhom. ffy o, vertueuse dame; titre des épouses de mandarins du 3e degré. — Cung nlwn dame; titre des ^5§ o, révérendissime du 4e degré. épouses de mandarins — Nghinhom ^ o , convenable dame ; titre des épouses de mandarins du 5° degré. — An nlwn Σç o, paisible dame; titre des épouses de mandarins des 6e et 70 degrés. —Nhu nlwn savante dame (ou studieuse fj||o, dame); titre des épouses de mandarins des 8G et 90 degrés. — Tien nhom fllj o, génie, immortel. — Gia nlwn ^ o, les gens de la maison, le per— Quà nhom ^ sonnel domestique. o, je, moi (le roi parlant de lui).— Ban nhom J£ o, le peuple, la plèbe, — Toi nhom J| O, les la population. les coupables, les gens prisonniers, llétris. — Ce nhom ~fe o, les hommes de l'antiquité, les anciens. — Bâ nhom Jif o, homme des bois, orang— Se nhom outang. |$; o, le chiffre de la population, le nombre d'hommes inscrits. — Chù> nhom ^ o, galon indiquant le grade, brisque d'ancienneté (en forme de car. \). Nlwn ) |_i *. Homme Car. radical. Nho'n £l*. ; choses élevées.

passion, de noyau Nhom dtl'c O (S , la vertu en général. — Nhom ngâi Ojffj, bienveillance , amitié. — Nhom tâm o jjj,

comPiété, humanité, charité, bienfaisance; fruit, amande, pépin.

«( 70 — Nho>n coeur bon, âme clémente. ai o ^, douceur, bonté d'âme, bienNhom thû> o $g,. faisance, charité.— — se montrer clément, pardonner. Nhom hàu o j|L, humain, modéré, bienveillant, obligeant. — Nhom iw o H, bienfaisant, compatissant, — Nhom secourable. doux, bénin, bienveillant. quan o 'jjj', fonctionnaire — Nhom Umh o bon, doux, mi^, — Bât nhom /Ç, o, inséricordieux. humain, insensible, cruel, ingrat. — Bât nhom bât ngâi ^ o sfi ^, — sans amitié, sans bienveillance. — Khoan nhom — C6 ]=[ o, pieux. — Vo nhom [g o, être bienveillant. nhom il o, sans bonté. — Gié nhom — Nhom ta' jf| o, vent favorable. semence. — °-p ) grain, graine, Bào nhom $£ o, amande. — Hanh nhom ^ o , id. Nho'n IAJ*. Motif, à cause cause, principe, de, parce que; conjugaux. — Bon nhom f^. o , s'unir en mariage, le mariage. —Nlwn « o ][£, beau-frère, mari de la soeur. — Nhom thân o f|, parents par alliance. Nlio'n PJy] *. Gris de gens qui se disbruit de querelles. À. Y. putent, Nausée, dégoût. Nhom eu o "éf, obstruction de la •—• Bom nhom gorge. fâ o , avoir envie de vomir. trouvivement; blé, (En S. A., bande de inquiet. se pron. giân.) bambou; Làm nhérn $g o, faire des embarras. saisi d'horreur. JJ:J$]. S'arrêter (Formé des S. A. tûc jjï, pied, et nhh ffî, barrière.) Nhom lai O ji?, éprouver de la — Lom nhom "^ o, qui répugnance. dégoûte, qui répugne. — Nhom ctùng son o J§£, ne plus oser continuer chemin. Mot complémentaire. |^j. (En se pron.giân.) S.A., bande de bambou; Bi nhôm nho> ^ o $[j, aller lentement , passer et repasser, se pavaner. Àffifl*. Nephelium. Voirw/Â. VA; )fâ). Désirer

Nh&n

Nhô'n

origine; multiplier. Vi hà nhom fâ fpj' o, pour quelle raison ? — Nhom mog, parce que, à cause de. — Nhom danh o ^§, au nom de. — Nhom. dip o $$, saisir l'occasion, profiter des circonstances. -—Nhom khi o fi£, pendant le temps. — Nhom vi su' à ây o ^ ï^ ^, cause de cela. — Nhom so> o ffî, par peur. — Nhom sao o £fi, pourquoi, comment. — Nhom ra o P||, mettre — de côté, extraire, multiplier par. Nhom lai o jg, id. — PAep nAo>«,$£ o, la multiplication. Nlwn Parenté de la femme; %\$\*. alliance. fiancée, mariée; mariage, Nhom ông o If, le père de la mariée. — Nhom. doan o £>j£, les liens

Nhô'n

NhS'n

désity%. Attendre, Nliâng espérer; rer soulever. vivement; enlever, En S. A., souffler, siffler; se pron. ?»<?'•) avec Nhong don O ff-, attendre — Do> nliotig Un P$|0 impatience. ,^|, soulever, découvrir.

«( 71 -fy. Nhong Syllabe complémentaire. (En S. A., arme blanche ; se pron. nhung.) Nhong cao o jfrf, long grand et maigre. et mince, — nhop Un jjjjjfo ijH;, rebondir. Nhop les nhip miêng o §x PM ) remuer lèvres. — N6ï nhép nhip pjJ] o £%, parler en dedans. J\ Nhâp comme (ne s'emploie que des S. A. (Formé allixe). thûy yfC, eau, et nhâp A. > joindre.) Nho> nhop ffoo, sormalpropre, dide. — Nhà'p kiép o ijj, malpropre, — Nâi cho malotru. nhà'p miêng pjfy ;§: O P[U , parler inutilement, parler en vain ; litt., parler pour se salir les lèvres. — Kê do> nhop JL \^- O, un être dégoûtant, repoussant. M. Sale

Ju. Syllabe Nhông complémentaire. (En S. A., ému, troublé ; se pron. nhùng. ) Nhong nhành o |jf, recbigner d'un air câlin. — Nhong nhoo o |j|, minauderie.— Nâi nhong nhèo pjfljo |j|, parler avec affectation. de ver à Nhong 3|JtJ*. Chrysalide Se prononce soie; se transformer. aussi dung. Lan nhông |^ o , se transformer en nymphe. — Nôi lôn nhông pjJj ||j o, • s'embrouiller en parlant, se contredire. Nhong ^XTige, grand, généreux. même car., même touffe,

Nhot Abcès, fjf. furoncle, apostème. des S. A. nich ^*, ma(Formé ladie, et ctôl ^, soudain.) Mut nhot yÊfio, tumeur sur la — Làm nhol làm ma peau, clou. jg O jjg ^|£, feindre une infirmité (mendiant); jouer la comédie (hypocrite). — Non nhot $|| o, chapeau pointu. Nhdt Viandes H^t*. 1 A. V. Contraction, ment. lard. grasses, raccourcisse-

panache; (Du S. A. nhung, signification.) radis, grand,

Nhông câi o §£, moutarde, navet. — Cao nhong 'jffj o, haut, imposant. Nhong

Nom d'oiseau. ^|et'|^*. Chim nhong £| o, le merle noir à bec jaune. — Cà nhông t$j* o, espèce de poisson.

amonceler Nhép (y^. Tas; amasser, (ne s'emploie qu'en composition). et (Formé des S. A. khàu P, bouche, nHp À, joindre.) réunir Gàp nhép $fe o, rassembler, — Nhom (cotisations, contributions). (1) Se transcrit aussi par le car. \$,

se racNhot lai O |^, se retirer, courcir, se contracter (muscles, nerfs). — Nhâtchom O JJ[t, raccourcissement — Bi de la jambe; claudication. nhot £%0, aller clopin-clopant, traîner la jambe. sens que ci-desNIu.H /j^t *. Même sus. A. V. Chatouillement, agacetitillation. ment, démangeaison, Làm cho nhot jjg ^ o, chatouiller.

72 — ' Choc lêch cho nhôt 1£ |jj§ iï o, chatouiller i'endroit sensible, gratter où cela démange; au fig., agir à — Nhôt propos. y o ^, indisposer, — Nhôt nhât o contrarier, agacer. 5 5 sensible au toucher. — Hay biêt nhôt p^f $|J o, qui craint beaucoup les chatouilles. Nhôt entrer p[^J W. Faire par persuasion. (Du S. A. nôt, même car., parler bas et avec douceur.) Nhôt vào o ^, incarintroduire, cérer. — Nhôt lai o ji?, faire entrer, —• Nhôt va renfermer, parquer. long o iE ^f|, mettre en cage. Nhé't collant. y^gj-. Visqueux, gluant, des S.A. thùy 7JÇ, eau, et giât (Formé 5? simple.) Nhô't nhao o fift, mucus (poisson). — Nhô't lumg o Jj^t, avoir les reins — Nôi collés; fainéant, paresseux. nhô't miêng pjfy o PJU , ne plus vouloir — So> làm nhô't parler. tay fjs jg o de se fouler le poignet. Jjfâ, craindre — Nhô't cîàng o Jj£, la boue des chemins. sophe; sophie. lettres, littérature, Voir nho. philo-

Danh nhu ^g o, nom célèbre dans — -Bai nhu les lettres ; docteur. jç savant distino, grand littérateur, — Nhu si o -^, lettré, étudiant. gué. — Nhu sinh o ^, id. — Bao nhu secte des lettrés, religion de aHo, — Nhu Gonfucius. gicw o Ç!f, dis— Chw nhu ciple de cette religion. caraclittéraires, i^ o, caractères — Hoc ckw tères sino-annamites. nhu M>jk^ o, étudier ces caractères. î — Viêt chû> nhu 0^o, écrire ces — caractères. Ngwô'i nhà nhu ^ ^Jj o, hommes de lettres. — Mu nho>n de la femme o J\>, titre honorifique d'un mandarin du 7e degré. Nhu Fi]*. Légèreté, promptitude; trace de pas. Car. radical.

vestiges,

tette Nhu enfant, *3îf5"*. Petit qui un enfant; encore sa mère; allaiter délicat tendre, jeune, (se prend et réciproquement). pour le suivant Nhu tû> o fp, un nourrisson. Nhû 1?l*. lait, sein, Tendre, mamelle; délicat, avertir. doux;

Nhu Mou, flexible; ^c*élastique, au fig., qui plie ou cède facilement. Nhu nhu'O'c o f|j, doux, faible, tendre. — Nhu ml oîp|, modesle, humble, souple, soumis. —Nhu mi charmant. délicat, °M' gracieux, — Nhu thuân o )||K, accommodant, qui cède facilement, obligeant, qui offre peu de résistance. Nhu irHj*Lettré, savant, philo-

— Nhû Nhû mûu o -{§:, nourrice. ta' o ^, nourrisson ; allaiter, donner le sein. — Nhû âân o i)t[, cancer au sein. — Mit hô o Pjff, teter. — Ngwu nhû ^ o, lait de vache (ou — Nhû de bufflesse). hu>omg o |f, encens, parfum. •— MM hânh o|$, — Thiên nhû tinh 5c ° H' fromage. voie lactée.

(1) Se transcrit aussi par le car. ||).

73 Mue semblable, $P *• Si, comme, manière; ainsi, de même pourvu que, dans le cas où. Nhw thw o jlfc, de cette manière, comme ceci ; ainsi de suite. — Nhw thè O f|, comme si. — Chi nhw 3g o, quant à, pour ce qui est de. — Thi nhw &. o, par exemple. — Nhw cà o [§, s'il en est ainsi. — Nhw hhông o §, s'il en était autrement. — Nhw vdy oj, de la sorte, de cette façon. — Cùng nhw vdy |jfc o — 2>, également, pareillement. Bcing chang nhw vdy ^§ j£ o 3H > s'il n'en était pas ainsi. — Chà>nhw $£ o, pour ce qui est de. — Nhw y o ^, selon la volonté, conformément au désir; sceptre, bâton de comman• dément. —• Nhw phu nhom o ^ J\., comme l'épouse concubine; litt., comme la maîlresse de principale, maison. Nhw *$P*'- Tremper doucement l'eau, humecter peu à peu. dans QuAnhw î® o, filandreux, Nhù' verbeux.

Feu vif; brûlant, 4$1. trop cuisant; trop fort. (Formé des S.A. hôa >X.: feuî et nhw $D> comme.) Chïn nhw ^ o , trop cuit. — Thit nhw JJ§ o, viande trop cuite. — Nhù' tw o JE, frapper avec excès,rouer de — Bi âânh nhw tw fj£ tT ° coups. 5£, recevoir des coups à en mourir, être presque assommé. tu,' toi, vous ;

Nhu' ^( *. Pron. pers., nom de cours d'eau.

Nhw tw o :J*, votre enfant. — Nhw gia o ^, ta maison, ta famille. Nhu' d'un se servir '{5f. Amorcer, Yoirnhiï. hameçon). appât (piège, (Pour le car. en S.A., voir ci-dessus.) Nhw moi o p|jt, placer un appât. — Nhw câ o jfft, amorcer le poisson. Résine, gomme, gluten, fâfo. glu, résidu. (Formé des S. A. thày 7JC, eau, et nhw ^jj, plante.) Cà nhwa |o, résineux, gom— Nhwa meux, glutineux, gluant. — Nhwa cûy o jffa, gomme d'arbre. ihàng o fj§, gomme de sapin, térérésine siccative. — Vàng benthine, — Nhwa nhwa §f| o, gomme-gutte. ihuàc o ^g, résidu d'opium. — Nhwa dieu o $fj, résidu de la pipe. — Nhwa nhi O Jî£, résidu qui a déjà été fumé deux fois. — Hût nhwa du résidu pg o, fumer d'opium, — Nài nhwa pj*jo, avoir la langue traîner ses paroles, parler épaisse, gras.

Nhwa Mm' y$±*. Plantes ou racines entrede choses qui se lacées; ensemble prêtent un mutuel appui ; se rendre service, s'entr'aider. Mm ^( *. Le nom d'un cours d'eau. A. V. Syllabe euphonique; appâter, amorcei'. Voir nhù'. Nhu nhw fj| o, mou, faible, indécis, irrésolu. — Làm nhu nhw g et sans conJH o, agir mollement viction. —• Nhdp nhw 0\ o , hésiter. iVftw -jft*. Grossiers soie de rebut, fils de soie,

—w( Nhaân /jp|. sonnement ou assaiIngrédient au milieu d'un placé d'un gâteau, pâté ; au fig., savoureux, agréable. (Formé des S.A. nhuc ft , viande, et nhuân |ïj, en plus.) j\huân bânh offfy, la farce d'un — Là'i néi pâté. khâng nhuân ^jj pjfy ^ o, discours sans agrément. En plus, qui dépasse; barre transversale.

)^Hen chair. — Ngwu nhuc ^ o, viande de Luffle (ou de Loeuf). — Nhuc hào o jif, gras, dodu, de belle ap— Nhuc h'inh parence, appétissant. la chair, mutiler le O Jflj, Lriser — Nhuc nhân o corps (supplice). |J|, — yeux du corps, yeux charnels. — Tâo Nhuc que o ;jç|, cannelle. — Cây nhuc (Mu nhuc JH o, jujube. — khdu jfa o jfT j|j, muscadier. Bût nhuc ctâu khdu jjj£ o Jf; ^, noix muscade. Nhuc Nhu'c ^|p*. /p^*. Pousses, Beau, herbe, gracieux, paille. élégant.

Nhuân

fay*. intercaler;

Nâm nhuân $fâ o, année de treize mois. — Thâng nhuân (jjpj o, mois intercalaire. Nhuân ^pf)*. Pluie fertiliser, qui pénètre; rendre gras,

arroser, enrichir.

Nhuc

Nhuân «K o j|, détrempé par les — Nhuân bût o pluies. 4jï, arroser le pinceau, c.-à-d. donner un pourLoire à un copiste ou accorder une à fauteur d'une compogratification — &u>onn nhuân sition littéraire. $£ O , humecter. — Nhuân nhâ o ffi, très versé dans, qui a une grande expérience de. — Hoc cho nhuân M^ ^ o, étudier pour Lien se pénétrer (de — B-wc nhuân mlnh (* o science). c.-à-d. orné de toutes fit, imprégné, les vertus. — Khi nhuân ^ o, fraîcheur du temps, air humide. Nhuc et Chair, P}*. des fruits; corporel, pulpe Car. radical. [^J viande; charnel.

désT§= *. Blâmer, disgracier, se honorer; insulter, moquer; affront, honte, opprobre, outrage, déshonneur. SI nhuc Jjt o, ridiculiser, narguer, faire affront. — Nhân nhuc ~%.o, un outrage. supporter patiemment — Bi nhuc |l£ o, essuyer une ava. nie, subir un affront.

Nhûc (Pour

^

Syllabe complémentaire. le car. en S.A., voir ci-dessus.)

.

Nhûc nhich o \%, Louger, remuer — Luc nhûc 7^ o , s'agiter en (vers). — Không nhûc nhid | grand nombre. demeurer | § O îjf, ne pas broncher, impassible. j Nhïc lanci-; Douleur aiguë, $j||(l). élancements. nante; | palpitations, et (Formé des S. A. nich f*, maladie, chwc 3jjj|, dignité.)

; : '

Cet nhuc «g- o, les os et la chair ; frères du même sang. — parents, Sinh nhuc H^ o, gras à point, Lien (1) Se transcrit aussi par te car. Jji;.

__**( iVAti'c (?<k o {?Jf, mal de tête, mi—- Nhihc 6c o fjl|, avoir la tête graine. cassée (par le bruit). — Nhwc rang o |f|, souffrir des dents. Arme blanche à tranNhue &Ô,*. chant ou à pointe; vailcourage, lance , bravoure mordant. ; perçant, Nhuê su' o gjfî, un vaillant chef d'armée, un maître dans fart de la — Khâu nhuê p o, bouche guerre. mauvaise tranmordante, langue; chant, satirique, bavard, médisant. — Dông nhuê ij| o, fort, robuste, courageux. — M Au nhuê ^ o, lance — Nhuê acérée. pointue, pique man of||r, ardent, vif, éveillé, perspicace. Nliuè s'étendre Pousser, ptj*. fin, menue; tes); mousse >|AJ*. Profond, tranquille. retiré, (plandélicat. calme,

75

)<^_ -tfè*. Nhuy Voir oâi. Nhuy plantes, -$—** et M(\ Paralysie, rhumatisme.

-fwIntérieur des ïEÊ*. pistil des fleurs; virginité.

Hoa nhuy cîâu ^o?|, bouton de fleur. — Khai nhuy §§ O, s'entr'ou— vrir, s'épanouir. Nhuy hoa o ^, — Nhuy bânh o vierge, jeune fille. d'un gâteau, f$j, la partie intérieure la farce d'un pâté. — Thach nhuy fâ o, lichen, mousse. Tordre, entortiller, |ËI3*. Nhuyên frotter. rouler, froisser, chiffonner, Nhuyên mou, ^A*. tendre, Voiture élastique, suspendue; flexible.

Nhue

Nhuyên nhang o fj|, mou, doux, — Nhu nhuyên fjjr o, souple, pétri. id. flexible. •— Nhuyên nhwo'c O ||, — Lua nhuyên fj> o, satin. Nhum Gouverner 4E£*. despotiquetordu, ment; forcer, contraindre; recourbé. contourné, Oc nhum fâ o, espèce de coquil— Câi nhum ^o, le nom lage. d'une localité de la Cochinchine. Nhum le arbois, Disposer le feu. (Formé des S. A. hoa ranger >X_, feu, et nhâm ££, aider. ) '££. Nliûm câi o ;f|f j rassembler des réunir morceaux de bois à brûler, ou rapprocher des tisons. — Nhum hha o^, faire le feu (rassembler le — Nhum ma bois et l'allumer). không le feu est préparé, chây og§);|, mais il ne prend pas.

paisible",

Nlvùi yy^. facilement feu Qui prend (ne s'emploie qu'en composition). (Formé des S. A. hua ^ , feu, et loi ^, charrue.) Bùi nhùi jg o, amadou. Nhm fff. de pêche; tomber Engin on avant; trébucher. repousser, (En S.A. bambou (espèce) ; se pron. chùij.) Nhùi tép o |f:, des crepêcher vettes. — Té nhùi !gj o, tomber la tête en avant. — Chay nhùi j|§ o, se précipiter tête baissée. — Bi nhùi lui £%, o gf|, aller en se penchant en avant et en arrière, trébucher, tituber. — Bdm nhùi cti $% o ^, repousser violemment.

!-»•( 76 Nhûm Assembler, JobS. A. Mm, même entasser. car., même si-

)•€-?— Ramure, Nlmng Zffc*. nom abondant; épais, des malvacées. feuillée; générique

(Du gnification.) Nhûm lai o |^, réunir, rassembler. —- Mât nhûm go, un tas, une une pincée. — Mût nhûm poignée, muôi g o iff, une pincée de sel. JV/um Se dandiner, fal). dans tous les agiter (En S.A., intercaler; se balancer ; remuer. sens, se pron. nhuûn.)

Plantes Nhung qui poussent; JË^.*. se dit des cornes croître, pousser; des jeunes cerfs. Luc nhung }$? o, cornes tendres cl velues des jeunes cerfs. — Nhung de ces cornes phièn o JY , raclures en médecine). (employées Nhung fine; $P(*. velours, Espèce duvet. de soie très

Nhê nhûn Pjjjjo, coniracter la bouche pour vomir des injures. — — Nhûn mai o ^, agiter les lèvres. Nhûn trè o j||, faire des contorsions, des grimaces. — Nhûn miêng o pj]][ , l'aire la moue, faire la nique. — Va ai va nhûn Pf&^ le P^ ° > balancer se dandiner. corps en marchant, matériel des Armes, ^X*Nhung de guerre; armées; troupes, gens brave, vaillant, cassant, impétueux, brutal. autoritaire, Nhung hàng o fj-, troupes rangées — en bataille. Nhung binh o i£, — gens de guerre. Nhung công o jfj, mérite militaire, action d'éclat à la — guerre. Tong nhung ^ o, un — Nguom chef d'armée. nhung ^ O, général en chef. — Ngù nhung _J£ o, les cinq espèces d'anciennes armes offensives des Annamites, savoir : cung Fj , l'arc ; thù ^ , mâu et h'ch j|Jç, différentes yfr, qua ^, sortes de lances. ifâ*. Nhung Peuplades tribus indépendantes. Nhung ctich o 5^, dentaux. nomades, Chinois occi-

Boa nhung fc o, amadou. — Coi nhw nhung |J^ #Q O, qui a l'apparence du velours. — -Bai nhung J^ O, velours de soie. — Hwo>ng nhung hoa §o^, espèce de centaurée. — Hoa câm nhung $• Jjj| o, oeillet. </}%. Immerger, Nlmng imprégner, au fig., se imbiber, dans; plonger mêler à. (Formé des S.A. de, touche]' armes.) ihùy ?jc, eau, et nhung ^, dans Nhûng nwô'c o ^, tremper l'eau. — Nhûng tay vào nwô'c O || ^ :{~$, mettre les mains dans l'eau. — Nhûng trûmg o §"j|, plonger un — oeuf dans l'eau (pour l'éprouver). Nhûng miêng vào o p[H @, se mêler d'une querelle, d'une discussion. — Nhûng tay vào o ;Jpj jf^, toucher a une affaire (qui ne vous regarde pas). Nlmng . sans confus, Errerde */tl. se fixer nulle honteux. côté part; et d'autre troublé, ;

Lànvnhùng jg o, couvrir de honte. faire affront. — Không biêt nhûng % avoir ne pas avoir honte, o, JijjlJ

—«.( — Bi nhùng tyfc perdu toute pudeur. o, subir un affront, être offensé. — Nhùng mat o ^|f, Laisser pudiqueles yeux. ment (ou honteusement) — Nhùng viên o J|, mandarin sans place, officier en disponibilité. En suivant, de selon, Mhwng ffi*. même que, parce que ; faire comme donner continuer; par le passé, du répit, différer, dispenser. o |jj|, Nhumg ma cependant, — néanmoins. touLefois, mais, Nhumg vây O 3S, mais, pourtant, les choses étant ainsi. — Nhumg cum comme avant, selon la couoff, tume. — Nhumg hê o -f^, il en est de môme, cela n'a pas toujours ' — changé. Nhumg viêc o fâ, cesser un travail, différer une affaire. — Nhumg cho o -fc, accorder une exexemption. — Nhumg thé o ^, empter de l'impôt, — Nhumg hàu o $|, dispenser d'assister un supérieur. — surseoir au rèNhumg vo> O ^, glement d'une dette. •— 0> hhong o> o, demeurer oisif, nhumg jjk §f ne rien foire du tout. — Phâi nhumg ftfj o, c'est fort bien, cela suffit. Mwng Plusieurs, pendant que; du seulement. marque pluriel; (Pour le car. en S. A.., voir ci-dessus.) Nhùmg ngwo'i anh thdy o fâ |g jf;, les gens que vous voyez. — Nhùmg U ââ néi o Jl 4 pjfy, ceux qui ont parlé. — Nhùmg ai o ig , quiconque, tous ceux qui. — Châng nhùmg là non seulement c'est. — iio|1!l> Nhùmg con làm O $| jg, durant l'action. — Nhùmg con nho o||f|, pendant qu'on est jeune. if).

77 )<*— sans grand \)x}. Pareillement, Nhu'ng à peu près semblable, changement, à égalité. (Pour le car. en S.A., voir ci-dessus. ) Nhâmg nhumg o fJJ, comme tousans notable; jours, changement tenir peu compte de. — Nu>ô>c nhùmg Um, :{fê o "^, marée à peu près étale. — Bênh qui nhumg $| O, maladie ne s'aggrave pas (qui reste station— naire ou qui décroit légèrement). Nhùmg nhé> o fâ, qui pense sans cesse à quelqu'un, qui ne fait que se souvenir de quelqu'un. Nhuôc . Honte, confusion, opridicule. (Du S. A. nhuc, probre, même car., même signification.) Nhuôc ho o f&, rougir de honte, être plein de confusion. — Nô làm nhuôc toi ^J{ $j£ o $£., il m'a rendu ridicule, il m'a couvert de honte. — Nhuôc nha o ;5f, éprouver de la honte. — Khong bièi xdu nhuôc ^2 f]\] -Jfc o , — Xdu nhuôc effronté, impudent. — Nham nhuôc 5 O, être ridiculisé. caractères mal formés, écri3iJo, ture défectueuse. ^ Cueillir ou choisir des 3pï*. des herbes, des fleurs; asplantes, comme, si, mais, sortir, accorder; ce qui concerne. cependant, pour Nhwo'c nhw o $n , comme, puis— que. — Nhwo'c heing o JJjj, si. semblables, Twomg nhwo'c ^jË]o, s'assortir. identiques, qui peuvent — Nhu> nhwo'c $[] O, supposé que ce soit semblable à. — Thành nhwo'c — Nhwo>c viêl jig£ o, effectivement. o H , il est écrit que. — TV nhwo>c |f o, de prime abord.

Nhwo'c

-M.( Nhu'o'c épuisé; %%*. Faible, débile, usé, altération.

78

)^~ Nliuêm contracter. Prendre, ^j|. S. À. nhiêm, même car., même siun ||j — ||-,

dépérissement, CM khi nhu'o'c ^ jp£ o, faible — Bênh nhwo'c $| O, ind'esprit. firme, malade. — Nhuyen nhwo>c i|fç O, mou, sans forces. — Liêt nhu>o>c ^5 o, épuisé par la maladie. — Hu> nhwo'c |j| o , usé, ruiné, perdu, lini. — Làm nhipoc g o, causer des ennuis, molester. — Nhivo'c quâ thi thôi O j'il 0^f -jÉf, que d'ennuis ! en voilà assez!

(Du gnification.) Nhuùm bènh o <jfâ, prendre — mal contagieux. Ldy nhuôm o, contracter (une maladie). Nwô'c mut nhuôm soi ^ ffl o larmes abondantes. Attirer 3|g.*. Nhwo'ng prendre, s'approprier; maintenir dûment, devant soi, pousser

avec la main, retenir inde force; chasser.

Nhwo'i

découTriste, abattu, TVi. durer ragé; longtemps (ne s'emet composition guère qu'en ploie le suivant). pour peut se prendre (En S. A., siècle, vie; se pron. iai.) Mwa nhwo'i nhwo'i H* o o, pluie <[ui continue, qui dure longtemps.

voler une Nhit'omg: dwo>ng o ^, chèvre. — Nkwo'ng (loqt o ^, s'emparer de force, enlever d'autorité. •—• Nhiêu nhu'omg g o, confusion, désdésordre, anarchie; brouiller, organiser. Sacrifice 7T|i*. iMiwo'ng propitiales matoire; pour éloigner prier les mauvais sorts, ladies, rompre détourner les calamités. Nhwomg tai o j£, conjurer éviter une calamité. malheurs, demander Nhu'omg sao o ^, d'étoile changement (pratiques perstitieuses). des ; — un su-

Nhwé'i

ridiculiser Se moquer, qu'en composition). (ne s'emploie (Formé des S. A. khàu P , bouche, f^PC.

et

giâi 5$, garder.) Nôi nhwo'i pjJj o, tourner en dérision. — U'ôH nhwo'i-{^o, mouillé, — Khàc nhwé'i 9§ o, verser trempé. larmes. d'abondantes imNhuom Teindre, colorier, ^{|. biber. (Du S. A. nhiêm, même car., même signification.) — Nwo'c nhuôm ffî o, teinture. en noir. Nhuôm tien O jajj, teindre — Nhuùm xanh o 10§L, teindre en ])leu, en vert. — Tho> nhuôm || o, — teinturier. NgM tho' nhuôm |fi — g- o, le métier de teinturier. Nhà nhuôm ^p o, teinturei'ie.

' Terre grasse et molle. Nlm'o'ng 3|§*. sol riche et bien cultivé; sol, pays, j Khung nhwomg $= o, ciel et terre. | — Hoàng nhwow-g jf o, argile jaune. | — Tarn nhwomg j£ o, les trois catégories de terres (impôt foncier). Faire lHl*. Nlm'o'ng distillation. boissons; Nhwo'ng W*. Céder fermenter des ,

ses

droits

par

—«.( ou déférence, donner grarespect sa place à un autre, cieusement devant s'effacer quelqu'un. Khiêm nhwomg gf|j o, humble, modeste. — Nhwomg nlian o fj|, se — céder mutuellement. Nhwomg — ngôi o H, céder le trône. Nhwomg cho o j.J, donner sa place à quelqu'un. — Nhwomg loi O^ÎJ, laisser parler les autres, céder son tour de parole. — Nhwomg cho o ^, céder à, laisser pour; plier devant quel— qu'un. Nhwomg lai o JE?, laisser, abandonner par respect ou déférence. Tù> nhwomg pf o, affable, avenant; — politesse, urbanité. Nhwomg giao faire o ^, cession volontaire et gracieuse. étirer Étendre, tirer, Mu'frng ^2Jtw. raccourcir (avec effort); allonger, soulever. élever, (les membres); se pron. trwomg.) (En S. À., se répandre; Nhwomg co o ^, allonger le cou. — Nhwomg con mât ra o J| ffi l>||, tourner les yeux vers. — Nhwomg val Un o ]jfj| jfg, lever les épaules, soulever au moyen des épaules. Céder Nhwù'ng H^*. faire cession, donner s'effacer. Voir nhu'o'ng. Nlwô'ng Mué ffà. iH*. Sol, terre. Frêle, tendre, ses sa droits, place,

79 ir— Dju nhuôt $£ o, sans résistance. très tendre, très flexible. Nhiit y>£. Nom plantes; syllabe des S. À. ùào (Formé et âôt ^, subitement.) de

euphonique. jJKp, plante, Rau nhût Ht O, neptunia oleraca. — Làm nhût un raj§£ o, préparer — Nhût nhât o goût. Sf, peureux, timide, poltron. Nlm'l pEj*. Soleil, le jour; clarté; Car. radical. quotidien.

journalier, Voir nhât.

Nhwt nguyêt o ^, le soleil et la lune. — Nhwt thipc o |È, éclipse de soleil. — Ngfy chéa nhipt \\^ ^ o, le jour du seigneur, le dimanche. — soleil Nhipt bon o 7J£, soleil intégral, levant, Japon. — Ao nhipt binh ||i o 3^-, espèce d'étole de cérémonie, avec des fleurs brodées, dont se servent les bonzes. — Nhipt trinh o 3? , journal ; litt., compte rendu journalier. — Vice canh nhipt fâ jg O, garde, faction (de nuit et de jour). — Linh nhipt de ^ o, factionnaire — Nhipt cwa o jour. |^[, garder une porte, faire faction à une porte. — Nhipt qui hoa o ^ ^, héliotrope. A'hû'l —' et —V * Le nombre un qui

V. nhu'çmg. délicat

(formes simples); n'est pas divisé. Nhu't j=£*. Le

un, unique, Car. radical.

(ne s'emploie qu'en composition). (En S. A., amasser; se pron. chuyêt.) Mèm nhuôt f||o, mou, flasque, Se transcrit aussi par fe car. fj|.

compliquée) ment; pur,

nombre un (forme ; le premier, premièreVoir nhdt. parfait.

Ngay tkib nhwt H-| ^ O, le premier jour. — Ngwà'i thw nhwt \§ ïfc

--*»•( — homme. o, le premier Hang — NhiH nhwt If o, première classe. tâm o jjj, unanimité de sentiments. — Nhwt niên o^, un an, une année. — Nhi'pt là o fj|, principaleavant tout, d'abord. ment, surtout, Nhu't A§R*. relai fette; Courrier de poste. à cheval, esta-

80

)•<-*— humbleNày ni ^ o, supplier — Nân ni solliciter. ment, || o, se plaindre, se lamenter, geindre. — No hay nân ni jjfJJP£ || o, il se — Ni nâm o plaint constamment. bavarP$], gazouillement, ramage, — Ni non o dage incessant. $j$, ton \ doux murmure. j plaintif, &Ï" Nia . Van, tamis, panier plal f^ de menues sur on étale lequel Voir non g et ràij. marchandises. bambou, et (Formé des S. A. trwô'cjft, ni J& , s'accorder. ) Nia $fÇè. retenir Uni ^, Fourchette; peigne pour le chignon. (Formé des S. A. métal, et ni Jç,, s'accorder.)

Ni

ffc*. suivre A. V.

s'accorder; S'approcher, déterminé. de près; établi, Ce, ceci. Voir này.

Trong ni jtfi o, nom d'enfance de — Ni sont o |Jj , une Confucius. montagne dont le sommet ressemble — Meut ni. au crâne do Confucius. fâ o, l'un des petits noms du Bouddha. — Ngwoi ni <jf. o, cet homme. — Con ni Jî o, cet enfant. — B^àng — Nhà ni. îfâ m J|ç o, ce chemin. o, cette maison. Ni j-fct*. zesse; de Bouddha, Prêtresse mesure. nom d'arbre; bon-

de table, Nia an op^, fourchette — Trâm nia %%o , épingle à cheveux, Nich yffl*. rer fort, Saisir, comprimer, tenir ferme. ser-

Ni cô o jfa, religieuse bouddhiste. — Ni lâng o fff, bonzes etbonzesses. Ni Ni 'J'/E*Avoir honte, être confus.

Nich 'Jffi*. Immerger, foncé dans le vice, débauche.

ennoyer; dans la plongé

£/£>*. Interjection pour appeler, attirer là, voici. l'attention; pour laine. (Formé des S.A., Drap, 5^. et ni /g , s'accorder.) mich 3^, lilament, de s'habiller Mac ttij ni ||o. — Hàng ni fx 0? draperies, drap. étoffes de drap. — Mot câi âo ni ^ ^ ^ o, un habit en drap. $Ë*. murmurer Parler bas, chuchoter, à l'oreille de quelqu'un.

Ni

dans Nich thily o ;Jc, s'enfoncer l'eau, se noyer. — Chêt Iràm nich |)f \% o, périr dans l'eau (volontaire— Di nich jfto, inconliment). — Nich twa o}fh nence d'urine. adonné au vin, livré à la boisson, — Nich sac o "Ê -, les passionné pour femmes. Nich faut, Car. Nich f'*. infirmité, Maladie, Voir blessure. vice, tare, radical. Avaler gloutonnement; dé/(//•

| ; ; \

!

Ni

y^§.

--**( violemment. (Formé des S.A. frapper et nich $ff, noyer.) khàu P, bouche, An nich p^ o, manger avec voracité. — Nich no cành hông O f $£ ,f£ (jjâj, se gorger, se gaver, s'empiffrer. — ÏWc/i quâch o j||5, avaler d'un seul — Nich don coup, boire d'un trait. ofiË, frapper brutalement. Matières subNiêm ^p*, gluantes, stances gélatineuses; pâte ou colle afficher, publier;capour affiches; fermer. cheter, Niêm me o -fâ , riz gluant. — Niêm cacheter, sceller; apphong ojjij-, — Con niêm Jjl O, poser les scellés. timbre, cachet (poste). — Niêm lho> . o =H, cacheter une lettre. — Niêm huit o fë, les règles de la poésie. Nièn, j't5*. Prendre avec les doigts, tirer au hasard les sorts). (pour Nièm consiPenser, ;j>*. prévoir, dérer, réfléchir, méditer, invoquer; réciter ou lire tout doucement. Niêm làm dàm o |^ $£ , murmurer, — Niêm marmotter. pliât o fpjjj, inson nom. voquer Bouddha, répéter — Eàuniêm îjff o , pensée directrice. — Ni (m hinh des o|g, psalmodier prières. — Niêm châu o JSjç, chapelet. — Chu niêm ^ o, réfléchir attentivement à, tourner son attention vers. — Niêm tu> o ^ > considérer une chose en particulier. •''>m

81 ).«— nièm ff o, ce à quoi on veille ; devoir, charge. — Nièm bàng hwu o ce que l'on se doit entre JJJ3^, amis. — Nièm phu thê o ^ jt, rap— Nièm toi chûa o ports conjugaux. $s r£, devoirs entre roi et sujet. — Lui nièm ^Ç O, manquer aux devoirs de sa position, de sa charge; forfaire à l'honneur. Niêm Eau sale, Y/i|>*. ble; boueux, fangeux. Prendre poignée, Année, liquide trou-

Niem. 7,2,*. les doigts; Niên ^-*. tuCn.

en serrant pincée. âge. Voir

avec

nâm

et

Minh niên fljj o, l'année prochaine. — Khw niên -^ o, l'année dernière. — Tien niên >J-»o , jeune. — Lan niên fë O, vieux. — Niên lieu tin cao 0 >h ^t iSj J jeune mais capable. — Thiênniên ^f- o, mille années, éternellement. — Luc ihâp niên ^-)-o, soixante ans. — Niên canh o Jf? , année cyclique, âge des gens. A'/en cerceau. anneau, Cercle, $^. (Formé des S. A. mich ^ , lien, et niên ^, année.) d'un Nièn lai O ^, entourer cercle. —• B~6ng nièn .j|î o. enfoncer — un cercle. Nièn ihùng offfj, — Niên sût o §fc , cercle de barrique. cercle en fer. — Nièn khan o ffl ; rond de serviette.

attenjrî> *• Pensée, réflexion, lion; devoir; -5=-. Penché de côté, oblique, office, charge. Nihg Voir nghiêng et a-iên. un peu incliné. Phàinièm ffij o, ce qu'il faut penser, • ^e qu'il faut faire, le devoir. — Giù> I (En S. A., paix, repos; se pron. ninh.) (j NATIIINAM:. mri'.nrnïu]'.

—w( — Nièng minh O -^J-, se pencher. Nièng dàu o jjtjf, penclier la tète (de — côté). Ngô nièng fj^o, regarder obliquement. 7>g, *• Tenir serré Nièp presser, comprimer. dans Voir la main, niëm.

82

)'**— province (dont ie titre officiel est quan bô 'g rff). — Niêt ti o pj, les bureaux de ce haut fonctionnaire. Niêu jtfl. Petite marmite en terre à cuire le riz. (Formé du S. A. thô j^, terre, et de l'A. V. nào "$", quel.) Niêu mol o $£, une toute petite — Niêu rwè'i marmite. Ojjjj|, autre espèce encore plus petite. Niêu mince, Grand, M%% et 4^*. taille élanflexible, fine, délicat; cée ; onduler, "vibrer ; se dandiner. §t et Jj** Sangle. Voir nit.

insérer dans. entrer, rf$ty . Faire Nièp (Du S. A. imp, même car., même signification.) dedans, Nièp vào o@, placer '^ — faire pénétrer. o, Ni'mg nièp déprimer, déformer (en pressant pour faire entrer). Niêt Lien met au cou $±. qu'on des bêtes de somme; collier. licou, (Formé des S. A. mich £*, iien, et nia •Ji, eau trouHe.) Ni M Iràu O !fj|, licou de bulîle. — Ni et quâch no lai o J|5 %H |fi , attacliezle solidement. Nièl, jî. main; tement. et jM*. mouler, Presser pétrir; avec la faire adroi-

Niêu

Nieu Jf^*. Un oiseau d'après qui, les croyances mangeai! populaires, sa mère ; au fig., impie, ingrat, iVm.jipji. taire; se Se tenir tranquille; se dissimuler, s'esquiver. (Formé des S. A khàu P, Louche, et ndn $$, rougir, avoir honte.) Nui long o jjjj, demeurer calme et — Nin hoi o Pffr, retenir tranquille. — Nin nang OJg, sa respiration. faire silence. — Nin cti O £%, sl~ lence ! qu'on se taise ! — May nin h tais-toi ! — Mày ci ni» j |o^|, hhàng jg QSJo gç, te tairas-tu? vas- ; tu faire silence? — Nin bat O %;. ; — : garder le plus profond silence. Nin lai o ^, ne pas parler, se dis- < — KMo rester à l'écart. simuler, nin g o, hahile dans l'art de se taire à propos. — Hay n/»p# o, silencieux, | I peu parleur. i ' ! et 4pL*. Paix, -spïquiétude.

Nièl, ^±.*. cher un Nièl, "M et

Combler, trou. '/Je*. Eau

obstrue]

1; bou-

Irouble; vaseux; dépôt lir; germe, embryon. Nièl -^. dence; Placé

noire, sale, sanoircir, Voir ndt.

bien en évihaut, cible; loi, poteau, règle; de fonction. désignatif Nièl clài o ^, titre servant quelquefois à désigner ie chef des services administratifs et financiers d'une

Ninh

—•«-»•( 83 aimer mieux, tranquillité; plutôt que. préférer, An ninh %£ o, grand repos, calme absolu. — Khang ninh Jf| o, quiétude complète, tranquillité; agréahle, délicieux. — -Binh ninh ~J~ o, donner des instructions, faire des — recommandations. Tây ninh "gEf 0, ouest pacifié ; le nom d'un arron— Ninh dissement en Cochinchine. binh o 2p, paix et tranquillité; le nom dune province du Tonkin. —liai ninh $£ o, calme de la mer; le nom d'une province du Tonkin. — Bac ninh \)& o, tranquillité du nord ; le nom d'une province du Tonkin. — Bat ninh /Ç, o, plutôt que. — Ninh de. nguyên o film, il serait préférable calme, Mnh P-Sgs-*. Faire de pressantes commandations , enjoindre. re-

)<-i— 70 o, visage d'hypocrisie. Ninh de mensonge, masque

Eclat du feu; 7j*fï*. lumière, célébrité. clarté; rayon, gloire, "$j±*. ^*. Sale, Panier, boueux, corbeille glissant. à livres.

Ninh Nip Nit

ceinture; Pagne, langouli, ceindre. nouer, sangler, (Formé des S. À. midi ^, lien, attache, et niêt g, combler.) -&ông nit ;fj o, mettre un langouun pagne. — Nit lumg li, enrouler o îjj|, se ceindre les reins, se serrer — Nit la ceinture. gu>o>m o ;$jlj, ceindre un glaive.

7$.^. attacher,

Nit

Ninh Jsp-*. Mettre chose quelque en mouvement; le trouble jeter une manivelle. dans; tourner Mnh f©et $*&*. Animaux air méchant, cruel, aspect Voir nanh. Ninh velus; féroce.

Syllabe complémentaire. em(En S. À., eau trouble; germe, bryon; se pion, niêt.) Con nk J| o , petit enfant. — Con nit này Jl o /g , cet enfant. amuser. Flatter, caresser, PrfJ. (Formé du S. A. khâu P, bouche, et de l'A. V. nào ffj, quel.) Nfjng niu |( j? o, cajoler, caresser, dorloter (petit enfant). à soi, tenir ferme. 4ty • Attirer et de main, (Formé du S. A. thk ^, l'A. V. nnofjfï, quel.) Niu lai o !£, tenir ferme, maintenir. — Ar/«. Uy o$|{, attraper et — Niu maintenir fortement. xuùng O j|£, tirer en bas, faire descendre en tirant. — Niu clàu o jjjf, se prendre 6.

"Jx..

Nui

artifigÇ et'jjç*. Flatteur, cieux, rusé, avoir subtil, retors; du talent, avec élos'exprimer quence. Voir nanh. Ninh ta oJJIS,- caresser, câliner. — Ninh thàn o g , courtisan mal in— Linn tentionné, sujet infidèle. n,.nh JSEO , agir avec une complaisance intéressée. — Ô>ninh jfc o, infidèle, déloyal. — Gian ninh #f o, adula•— Mut ninh teur, faux bonhomme.

Niu

.( 84 > violemment le chignon. aux cheveux, se crêper — Nïu dàn né di o|||( donc par la tête! — £%, attrape-le Nûng mu j=£ o, abuser des bonnes — Mac de quelqu'un. dispositions no> mu toi £|î -gç o $Ç, je suis tenu par mes créanciers. No rassasié, g)J)C. Repu, (Formé des S. A. thwc J^, et né %H, esclave.) à satiété. Ngwoi no fâ o, lui, cet homme. j — Ngày no 0^ o, l'autre jour, un certain jour. — Viêc lia viêc no fy ' 5£ fj£ o, affaires par ci, affaires par | là, un tas d'affaires. — Su> Ma su>m> 3|?3Ë3rjïo, ceci, cela. — Câi km câi no fj; âË L>j o, id. — A'o'i lia no ' de choses et Pf^ 3Ë O, parler d'autres. — Bàng no an /£fop£, c'est l'autre côté qui a gagné. — iVp li' o f§, c'est lui, c'est là, voilà. No des Lui, il? clle (en parlant ItX, des domestiques, et des enfants, ou basse condition). gens d'infime (Du S. A. no, même car., esclave, serf, homme vil.) Chûng no fjfc O, eux, ces gens-là. — Bièu no ô> lai ^ O ~fjk^, diteslui de rester. — Néniuùn giông glc —• Bhi FHfÉ^) clue veut-il? iUnh no \f- ff o, ne le frappez pas. — Nâ di dâu o ^ 5g, où est-il allé? — Né di cho> o il est allé an 5J£ ^, marché. — Cho né jfc o , pour lui, a — Tqi né fèo. lui; donnez-le-lui. c'est par sa faute, c'est de son l'ait. — Mac né H)f o, à sa volonté, qu'il fasse comme il l'entendra. :'Vô J(X*Nasse à poisson, cage d'oidifférents en bamseau, ouvrages bou pour prendre des animaux. No Faire eiTorls, de grands toute sa vigueur. développer Nô Iwc o fj, déployer sa force. montrer sa vigueur. — Dâng nô ;}| ; O, enfoncer quelque chose d'un elM vigoureux, comme planter un pic"'; %§*. par exemple. |

nourriture,

An no \\fc o, se repaître, manger à sa faim. •— A'o clà o |]|f, avoir mangé suffisamment. — No bimg o ]\$, avoir le ventre plein. — No miêng o PHH, la bouche n'en veut plus. — No stuj o K!|, qui a ingurgité trop de boissoûl à son, qui n'en peut plus, crever. — Hâ no coït mât fe O Jï %#, avoir assez vu, être rassasié d'un spectacle. — A'o dm o J|E, avoir le nécessaire. — No long phi chï o l|| le coeur débordant de satis[H ^, faction. — A'o quom nhàm lliê o |f| PU ftfc' dégoûté des dignités et des — No moi non o honneurs. ^ /Ê > avoir pleine satisfaction sur tous les points, avoir assez de tout. — An no lo tîwo'c p£ O Jl if^p, le ventre plein dispose à l'action. — Ngâ no [J^ o, avoir assez dormi. — Thâiig no Jjpij o, mois complet. — Nâm no jff o, année révolue. — Ruông no nwô'C |fl§| l'eau surabonde dans les riO'^f, zières. — Câi no ^O, mesure de — A'o nào o longueur. j^, plût au ciel que... I No celui-là celui-ci, et par opposition général (vague, •à cet autre). l'autre, (Du S. A. mi, même car., esclave, homme vil.) j(XCeci, cela,

-( 85 No clair. %£. Bruit de voix, timbre (Du S. A. nao, même car., même signification.) No tièng o p§, voix retentissante; — criaiileries. cris, vociférations, Nogiong o PU, timbre haut, voix de "tète, voix de fausset.

)« mettre en colère, qui vous craint ? — Nat nô p|! o, terroriser. — Lâij n<) ]M °> feindre la colère (pour en imposer). Né filasse; $&* Etoupe, étouper. A. V. Qui a rapport, qui concerne. Terme numéral Voirwgff. pour les les affaires, les entreprises. travaux, Nô vo> o -£ç, relativement à la dette. — Mot nô ^ o, une entreprise, une affaire. — Nhièunô f*| o, plusieurs travaux. Arc, arbalète, F~£*. à flèches. A. V. Bruit ou qui qui se rompt explosion, ter, pétiller. éclater, arquebuse chose d'une faire éclate, crépi-

homme de Nô >$*. Serf, esclave, basse condition; nom que donnent aux Tartares et aux les Chinois Mongols. Gia nô ^ o, serviteur, domestique, esclave. — No bac o •fH, id. — Nô tî o ffy, une femme esclave. •— Hung — Niêm nô Çfl,o, Tartare, Mongol. — Làm nô fê o, un vil courtisan. nô hung jg o ÇjJ,, méchamment, brutalement. — Gai nô chô ^ O fâ, espèce de sale chien ! (injure). Nô -y«*. Enfants mille, descendants. Nô >%*. Nô ^T*. Pousser d'une même Voir nua. des cris. Voir fa-

détoner,

nao.

Colère, fureur; s'irriter, s'enflammer; s'emporter, pousser des cris pour les gens. effrayer Pliât nô !j> o, se mettre en colère, exhaler sa colère. — Nô sâc og, enflammé de colère, rouge de colère. — Nô tâm o âme ;fr, coeur irrité, en courroux. —• Nô khi o ^, fureur, fougue, énergie. — Nô tânh o $£, caractère irascible, naturel violent. — Thanh nô |jg o, paroxysme de colère, belle indignation, grande irritation. — Làm nô nat fi& o pjj!, tem— Ai so> ma pêter contre, terrifier. n^ ^flo, inutile de vous

Thipo'ng nô J2 o, bander un arc, — No tendre l'arbalète. phâo o fijjj,' bruit de pétards, éclat de pièces d'artifice. — S un g no Jj£ o, coup de fusil, de canon. — Tre nô ^ o, bambou qui éclate. — Tièng nâ Pî| bruit d'explosion.— O, détonation, Hay no Pp o, explosible, pétillant. —Sw no va 5^". o lf§, explosion. — Han hay no va fîip Ppf o lf§, balle ex— Hôt ne $£ o, capsule, plosible. —• Gân liât nô pj| $£ o, amorce. —• No amorcer. lôp bôp o U \ffî, détonations successives; crépiter, pétiller. — No trông o !§, qui a la pupille de l'oeil déchirée. No' Syllabe complémentaire. ^J[). (Du S. A. va, même car., rouler.) i)i nu iw ^ %ffj o , marcher — No> pas lourd. bijng oft'$, ventre..

d'un gros

-*+( No' ~£Ç. (EnS. devoirs Dette; réciproques. A., femme, féminin; sepron. ?u7>.)

86

)«»— Nô' s'ouvrir, s'épanouir, se développer, se dilater, s'élargir. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Nô' ra o P$|, s'ouvrir. — Hoa iw ra ^£ o PJ|, les fleurs s'épanouissent. — Su> nô' ra, f o|, éclosion, —- Wv dilatation. épanouissement, âôa o 2j|, s'entr'ouvrir (fleur). — Gà nô' ff.| o, les poussins sortent de l'oeuf. -— Nô' mat o ^jlf, s'épanouir, s'irradier se glorifier, (visage). — Nô> long o |jg, ouvrir son coeur à la — Nô' an o JJf, le joie, se réjouir. g foie s'épanouit, se dilate (joie). jif. y]k*contre mains, Noa Frotter l'autre, pétrir. fad'une même est jeune, faible, les mains l'une les rouler dans Eclore,

avoir Mac no' $%o, être endetté, des dettes. — Thièu no> )J? o, id.— une dette, fïoi no> (SJj? , réclamer o d'une dette. — exiger le payement Trà DO' g o, payer une dette. — Thaiio> i|& o, remettre une dette.— Doan no' H| o, devoirs conjugaux. — Chài vo> pj? o, nier une dette. — Lânh no' fîJî o, se porter caution pour une dette, garantir une créance. — CMu no' ^g o, reconnaître une dette. — Mac no> tw phta |^ O JTtJ jH, devoir de tous côtés, être empêtré dans les dettes. —• Trôn no> jjf o, fuir une se cacher dette, pour -— Kiên no> aux créanciers. échapper fi^ O, faire un procès pour réclamer une dette. — ïïât no> j|§ o. prêter à usure.

Noa

Enfants -j^*. tout ce qui mille; délicat. Voir nô.

N&

Pronom démonstratif: ~*£. ce, cette (absent ou éloigné). Voir ây. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) laisser Permettre, faire, ~j%. laisser tolérer. des aller, (Formé S.A. thào jfDJI,plante, elnù> ]&;, femme.) Nô> long nào o |j| fjÇ, comment se de? — Nô> nào o ffj, permettre tolérer que? — Chi nô> pourrait-on £, o, pourquoi laisser faire? — Ai nô' j£ O, qui pourrait se permettre de? —• HA nô' pjïf o, tolérerait-on? ? ne laissez donc pas permettrait-on faire! — Châng nô' J±_ o, impatient. — CM' nô' nang loi ffîg o U ffi, ne m'accablez pas de reproches.

No'

Thê noa jt o, une femme et ses toute la famille. — Luy thè enfants, noa ifl js o, impliquer toute la famille dans une faute commise par le de jurisprudence). père (formule Noân Noc $|!j*. -fô. OEuf, Venin, frai; poison; testicules. dard, ai-

(DuS.A. guillon (abeille,scorpion). duc, même car., même signification.) Noc rân o jiÇ, venin du serpent. — — Noc on o g £§, dard d'abeille. Con ong dût noc j| &£ Jj% o, l'abeille darde son aiguillon. Noc l]if(1). Pieu, piquet, perche,

(1) Se transcrit aussi par le car. ffp.

»( 87 tuteur. (Formé des S. A. môc /je, arbre, et cîôc ^, cruel.) Bàng noc }|[ o, planter un pieu. — Noc giau o ||[, pieu de palissade. — Cap nài noc ^ ^ O, pieux auxquels on attache le patienL pour arracher des aveux par la torture. — Bât noc nà lai ffi o $% ~§î, qu'on l'attache aux pieux ! (pour la torture). — Noc ghe lai o §S: H, amarrer une d'une barque (au moyen perche qu'on fiche dans la vase). Née jçp W. Faîte, nom de sommet; poisson; syllabe complémentaire. (En S. A., paille, plante; se pron. nluic.) Née nhà o 3}jj, le faîte d'une mai.son. •—- Noc màng O ^, les pièces de bois qui maintiennent une moustiquaire , un rideau. — Câ née |$* o, nom de poisson. — CA noc noi •#$>o P$j,. autre nom de poisson. Noi j£ft\ Qui fait suite, qui se tient, des S. A. nie jjï, qui se lie. (Formé pied, et thôa g£, ferme, solide.) Noi Ûeo o JH, consécutif; suivre, imiter. — Noi cldu o gif, suivre les traces. — Noi chom o gia, id. — Noi giû> o >ffi, conserver, ne pas se séparer de. — Vin noi %g o, s'attacher aux pas de. — Bon noi \fc o, passerelle mobile. mi M/A). raconter. Parler, dire, s'exprimer, S. A:nôi, même car., s'entre— Nôi cho'i o $(] -, parler pour s'amuser, dire des riens. — Nôi bàij o P3Î, dire des bêtises, des absurdités, parler à — Nài lâo op|?, tort et à travers. — raconter des mensonges. mentir, Nài dùi o pfj, déguiser la vériter. — Nài qudy O g, dire des choses qui ne sont point permises, tenir des propos inconvenants; osé, langage — Nài mûa indécent. miêng o \% PIE; jongler avec les mots, faire le beau parleur. •— Nài le o î§, parler — Nài lhat o raisonnablement, jff;, sincèrement, dire la vérité. parler — Nài avec gwo'iig o i;Jî, parler hauteur et suffisance. — Nài miêng O PJE, dire de vive voix. — Nài nhà O $&, parler tout bas, dire à l'oreille. — Nài là'H o à haute ^, s'exprimer voix. — Nài rô ojh%, parler clairement, d'une façon compréhensible. — Nài bàng o fâ, parler par métaphores. — Nài manh o ;jj£, parler en avec autorité; sur maître, appuyer — Nài les mots en parlant. cwiig o — Nài 1[, parler durement. tiêng oP'jt, parler une langue. — Nài vê o f|j , parler de, faire allusion à. — Nài ili o ^, parlez, parlez donc. — Nài lai o JE? , répéter, redire. — Nài hành o ft, médire. — Nài mâch o — Nài ra O jg , rapporter. l§£, par— Lan nài ^J o , ler, s'exprimer. pa— Cdch nôi discours. role, $jf o, — Ko haij manière de s'exprimer. nài JL p£ o, causeur, baparleur, vard. — Bitmg nôi nùm ^o^, ne parlez plus! plus un mot! en voilà assez ! — Không thbti nài 3gS|1|J O, de parler. — Nài thh>a o dédaigner — Nài liim bàm O 1$ calomnier. ^,

(Du bégayer, bredouiller.) Nôi ckmjêti o fl£, causer, des histoires. tenir, raconter (1) Se transcrit'aussi par le car. |f.

-( 88 §JR, grommeler. #, bégayer. Noi — Nôi cà lâm o j$

y o 4* > appartements trung du souverain, harem. — particuliers Tarn nôi ££ o, les trois divisions des intérieurs. — Nôi ngoqi appartements o jt\\, dedans et dehors, intérieur cl — Nôi hoan o extérieur. *jfr, eu— Nôi trièu o nuque. ^JJ, attaché à la cour. — Nôi viên o fâ, servi leurs — Nôi du roi, ministres. gia o ^, intérieur de la maison, toute la famille. — Ho nôi fi o, la parenté du dedans, c.-à-d. la parenté paternelle. — Ong w)i ff' o, grand-père paternel. —- Dà nôi Jg, o , grand'mère — Nôi huyên o J|!jj«,dans paternelle. — Nôi l'arrondissement. phk Ojjrf. — Nôi ihàiih dans la préfecture. plié 0 Wi M> par toute *a Vl'ipNôi Unir, fk]. joindre, (Du S. A. nhuê, même car., s'étendent et se joignent.) succéder. plantes qui Nôi

fA). Race,lignée, genre, espèce. (Du S. A. nôi, même car., intérieur.) Noi niing o j|, réunion d'êtres ayant un caractère commun. — Con nôi jji o, fils qui n'a pas dégénéré. — Câc thwnoi gà fè- ïfc o ffij, toutes les races de volailles. — Mât nôi ^ race qui n'existe o, genre disparu, race plus. —• Nôi an cwôp ofâ^J}, de pirates. — Noi an mhy o p^c jg , lignée de mendiants. — Ctunh noi J£ o, pure race, pur sang. — Thât noi J| O, vraie race. — Bè làm noi Jg l'esjH o, réserver, pour perpétuer pèce, pour conserver la race. j%Ç. Syllabe complémentaire. se pron. noa.) (En S. A., assouplir; Gain khô khûc noi "H* ^ |Hî O, vibeaucoup de misère, nombreuses cissitudes.

Nôi

/y «. Nôi lfé{. de rotin,

Corbeille de bambou ou berceau d'osier. Voir lam. (Formé des S. A. Irwd'c jft, bambou, et noa %£, assouplir.) Nôi tho> du offc&j], berceau d'enfant. — Con nàm nôi J(^ |g[ o , être encore au berceau. — Chiéu nôi |g o, natte de berceau. breBalbutier, PJ*j*. bégayer, lentement comme douiller, parler en cherchant ses mots.

Nôi liai cîàu o ^- gjî, joindre les deux bouts. -— Nôi dây o $|j, joindre des liens. —Nôi don g O \$$ , joindre la lignée, propager la race. •—M nhau O fj|, se succéder. — Nôi ngm • O H, succéder au trône. — Su' nôi \ succession. — M ^, nghiêp Jo Irnyèn ra O f|£ Ifl, propager, répanmettre une dre. — Châp nôi ^o, rallonge ; se remarier. Nài chaudière. Marmite, i$. S. A. nhué, même car., profond, (Du retiré.)

Noi

N(ii

P^J *. Intérieurement, interne; race, partie renté paternelle.

dedans, lignée, pa-

. Nôi dong o 3U, marmite en'cuivre. | — Nôi doit o jji, marmite en terre. — — Nôi rang o ^%, poêle à frire. Nôi mot o f£, marmite pour un. — Noi nâu nwô'c o j|f '^f, chaudière. — 1 Nâu mot nôi com ff îx O f-tf, fa'1'* cuire une marmite de riz.

89 Avoir très faim, être Nêi i=$*. de tout. et dénué mé; pauvre affaMoi non ^ O, en tous lieux, à chaque endroit. — Khâp non -JjJlo, — Non nào où? à partout. offj, — Non Ma o 3£, à cet quel endroit? là-bas. — Non chom o $%, endroit, au pied. —Nonctàu o tjji, à la tète. — Non cho> o — y$, au marché. Cà/ih non ^ o, endroit charmant, lieu de délices, séjour enchanteur. Nâi concéder. / 7. Lâcher, relâcher, se pron. nài.) (En S. A., se produire; Né'ira o P||, délier, défaire, relâcher. — Non bô'l o :}/\, diminuer, céder un peu. — Non dây mût chi'il ° f si $£ t& > donner un peu de mou (cordages).—Non giâ o fff , baisser de valeur. le prix, diminuer

cirNéi j~%. Raison, cause, motif, manière. constance, mode, façon, Noi nwo'c o-^f, cause, motif. — Moi noi ^ o, de toutes les manières., en tous sens. •— Nôi gï o ;£., pour — quelle cause? pourquoi? Châng (Un nôi ây Jjlof, qui n'arrive pas jusque-là. iYdt OC*. surmonter, Surnager, monter, s'élever; léger, qui flotte sur l'eau; être capable de. Noi Irên mal nwo'c O ^| ^|f "J^f, — qui flotte à la surface de l'eau. Troi nui \% o, flottant (se dit des corps de noyés qui flottent sur l'eau). — coffre, corpsThùng noi fj|o, mort (terme de marine). — Traînai •M °) bouée, balise. — Noi Un o |fji, monter, s'élever, se montrer.— Nôimân o |§, enfler, se soulever.— Nôigiân o fijî, bouillir do colère. — Nui irông o |f(£, faire monter le son — (lu tam-tam, battre du tambour. Nôi mô o JJ:, battre le bambou creux, la crécelle.—Nèidây o$Q, — Làm noi se soulever, s'insurger. JÈÉO, pouvoir faire, être capable de, — être en mesure de surmonter. Làm không nêi jfgo, ne pas se sentir capable de, ne pas pouvoir surmonter. — Chiu khoiig noi Jg gç o, c'est plus fort que moi, je n'en peux plus. — Càa noi jj£ o, biens flottants, biens meubles. jw si/£. Lieu, endroit, place, à l'endroit de. Voir tai. tuation; (Du S.A. ni, même car., établi, fixé.)

Nom examiner ou jgg. Regarder, observer avec beaucoup d'attention. (En S. A., fosse, trou; se pron. hâm.) Nomxcm o%fc, regarder fixement. •— Nom llwo o ig!, suivre des yeux, du regard. — Nom dôi o poursuivre |fff:, observer attentivement. Nom babiller, Bavarder, Pj^j*. gazouiller. Voir nâm. A. V. Caractères ou nationaux au vulgaires (formés de clefs et de phonétiques moyen chinoises). Chû> nom £j! o, caractères usuels — Vièt chic nom |EJ ^ O, annamites. écrire au moyen de ces caractères. — Hoc chù> nom M*^^ o, apprendre ces caractères. Nom en de mannequin \ï\£. Espèce ou en carton; le nom d'un papier assaisonnement. des S. A. (Formé nlwn TV, homme, et niêm fê, penser.)

»( 90 Hinh nom Jf£ O, figure grotesque imitant le corps humain (sert parfois -— à des pratiques superstitieuses). Con nom Jî o; poupée, mannequin. et herbes à saNom fo. Légumes lade. (Formé des S. A. thâo j/ll|J, plante, et niêm fê, penser.) Goi nom ff o, Nom compote de fruits. Non collecChapeau (terme des S.A. thâo ]jll|l, plante, tif). (Formé et non $$, tendre, mou, flexible.) fffîX^Non î« of, chapeau de feuilles. — Non ro'm o j||, chapeau de paille. —• Non ngwa o ,|X, grand chapeau de forme conique pour monter à cheval. — Non eu o JL, chapeau de —• Non gô oJJL, femme. casque, coiffure militaire. — Non chô>p o ||, — Quai chapeau à bouton de métal. non 3JH o, brides de chapeau, jugulaire. — Bôi non ]5^ o, mettre son — Cdt non fâ o, ôter son chapeau. — Tho>non Jg- o, chapeau. chapelier. Non Beau, jeune, ij$k*. licat, subtil, plaisant, Non détendre, charmant. très tendre. — rosé, de la

du sud (vent, Qui vient ^|j. (Formé des S.A. vô ~\$, pluie, pluie). et nam ]fj , sud.) Nom nam o $3, sud-est. — Già nom nam j|| o $j , vent du sud-est. — Mwa nèm nam fl* O |§, pluie du sud-est.

No'm "j^ô". Un engin en bambou pour la pêche. (Formé des S. A. trwâc jft, et nam ^j , sud.) bambou, Bi no'm ^ o, pêcher à la nasse. — Bânh nom ^"J*O, id. Non tendre, Montagne; jeune, douillet. faible, sensible, des S. A. som |Jj, montagne, (Formé et non 0, jeune, tendre.) gjp. délicat; Non long o^, peureux, pusillanime ; manquer de fermeté. — Non de courage. — manquer gan o |f, Hoc non JS; o, étudier mollement. — Tuai con non ^ ^ o, dage encore tendre. — Cân non Jy °i balance vertes fausse. — Non xanh o ^, riants coteaux. — Nui montagnes, non $$ o, montagnes et collines. — Hàn Con non fâ JJ o, les îles de Poulo-Condore. (l) Se transcrit aussi par le car. lfjj|.

mèu o ^, d'un blanc Trâng non Jfeo, d'un joli blanc (se dit surtout fraîcheur du teint). Non

tremblement, H • Titillation, craintif. chatouillement; peureux, la terre; se pron. (En S. A., travailler nong. ) O)]|Ê, se sentir mal à — Bât non % l'aise, appréhender. o, être pris de peur. — Cwon non ruât pft o JjJ, rire à en avoir mal au ventre. Non ruât

efforts Faire de grands JH. Nong dans. faire entrer, pousser pour, (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus,) , chau- | Nong nà o -Éf?, ardemment, dément. — Nong vào o @, introduire de force dans. — Nong sik o

—-w( fjj, s'efforcer de, rivaliser d'ardeur. — Nong gan o Jff, bouillir de colère. — Nong giân o '|']JE, être furieux. — Nong ghe toi o §38: $H, un bateau pousser vigoureusement — Non pour accoster. g loi o ^, lancer des injures. M. tamis. Voir nia. van, Nong et (Formé des S.A. tru'à'c fj*, bambou, nong J|, cultiver la terre.) Câi nong ^ o, grand panier plat servant à l'aire sécber certains fruits. Cou de certains animaux. Nong /jj|. (Du S. A. nong, même car., escarre, croûte sur la peau.) • Nong trâu O iffj, le cou du buffle. avoir chaud Chaud, Nông fj^. (décelle de signe la chaleur objective, celle l'atmosphère, qui provient de différentes sources de chaleur comme le feu, le frottement, etc.); au fig., ardeur, emvéhémence, portement. (Formé des S.A. Ma >X, l'eu, et nong J|, cultiver.) Su> nong này 3jf o 75, chaleur en général. — Sw nong Iwa jfofâ, chaleur du feu. — Câch nông này $jf — Làm cho o 75 ) chaleureusement. m'mS M. %C o, chauffer. — Chum là cho nông ;Jg ^ Jfc o, chauffer un four. — U>a an nong ~}jb p^ o, aimer à manger chaud. — Xû> nông này jjjg o 75, contrée chaude. — Nong tành o f£, tempérament chaud, caractère violent. — Nông ruôt o %$, être fortement ému, être en colère. — Bânh avec emportenông Jff o, frapper ment. — Nông lanh o 1$, chaud et

91

)**— — froid; sorte de fièvre endémique. Rét nông vùi ^l) O J§ , fièvre chaude. Broche faire rôtir 4M. Nong pour les viandes. (Formé des S. A. môc /f;, arbre, et nông J|, cultiver.) Nong qitay o H;, broche — Cài nong QjO, id. Ht*. Nông L'agriculture; la terre, cultiver, bêcher, à rôtir.

travailler labourer.

laNông phic o ^, agriculteur, — cultivateur. boureur, Nông nhom O J^, id. — Canh nông H o, travail des champs. — Nghiêp nông |j| o, — Thàn métier d'agriculteur. nông ou le jfljl o, le génie de l'agriculture divin laboureur (titre donné à l'empereur chinois qui plaça l'agriculture au rang des travaux les plus élevés). — Thao nghê canh nông jpg ||J ^ o , habile dans l'art de l'agriculture, très entendu en culture. Nông PJi*. Cajoler, amuser (enfant). espus. sang,

Nông 3j§*. carre ou

Rugosité, croûte sur

durillon, la peau;

Nông huyêt Ojjj]_, mauvais humeurs purulentes. Nông 'fH*. Tristesse, mélancolie.

au Faire élever avancer, tjjf. Nâng d'un support. moyen (Du S. A. nâng, même car., pousser en avant.) Nàng Un o JH;, élever, surélever. — élever l'àme, Nâng long o ^, prendre à coeur de. — Nâng tri o ^jj, faire un effort d'esprit, rivaliser — d'intelligence. Nông SIPC o %j,

—w( lutter de forces. — Cây nông jfc o, instrument pour soulever un fardeau, cric, support. '{H* • Nèng fort, épicé; Voir nung. Liquide bon, épais, beau, dense; élégant.

92

W~ Nop convulsé, >pPJ. Déprimé, crispé. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) de peur. Nôp gan o JJf, trembler — Nôp ruât oJjf£, être agité intéfrémir. — Nôp so> o '(£, rieurement, subitement pris de frayeur. terreur. Crainte, Né'p jfjpj. frayeur, (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Nà>p oai o Jj£ , être saisi de crainte devant la majesté ou respectueuse la grandeur. Nât Hf^J*. agacer, Balbutier, irriter, blesser, bredouiller; choquer.

Mân nèng j'jg o, salé. — Nèng nàn o ff§, très fort, acre, caustique; odorant le sens de (a quelquefois —• New très joli, très élégant). nèng Hf o, odeur acre. Je, 1j|*Nèng tous; peuplade moi-même; du haut Laos. nous

Sol montagneux, terrain |I|j|. Nèng colline. accidenté; (Du S. A. nào, même car., même signification.) Net de natte ou de pailNop .^J. Espèce de sac et servant lasson (en forme de moustiquaire aux pauvres gens). et (Formé des S. A. tnpô'c fj*, bambou, nôp $ij, fils contractés.) Nghèo chày nop fg| 'j;3g o, réduit une extrême misère. Fils de soie qui se conNop %$*. enfermer tractent; contenir; dans; Voir nap. livrer, payer, acquitter. se liNôp min h o fo, se rendre, vrer. — Nôp an cwo'p o p-^ -jgf , livrer des pirates. — Nôp thué o tffc, payer le tribut, les impositions. acquitter — Nôp que hwo'iiff o é^ $$, livrer son pays, trahir sa patrie. (,) Se transcrit aussi par le car. U$j. à Nd'u

Nôt Ithàu O P , être indiscret. — Nôt tri o ^J , troublé jusqu'à l'hébétement. ordinaire, Continuellement; ffi). habituel. commun, usuel, moyen, (Formé des S. A. ihào lM|l, plante, et nûp $i, fils contractés.) Làm cho nôt jl£ ^ o, faire sans — discontinuer. Chiêc nôt || O, barque moyenne.

; voûte palatine. $ j]j W. Gencive (Formé des S. A. nhic |^J, chair, et nh -$•, montagne.) Nhân nom pfij o, montrer les gen— rictus, cives; édenté; grimace. Cu'oi nhân nom ptt pffj O, rire en les gencives, rire bêtement. montrant >pp. ron); Couleur noeud, marfoncée (brun, articulation (arbre)

Nu

«( 93 > et (Formé du S. A. «((3c TfC, arbre, l'A. V. nàoffj, quel.) Ao màu nu f|| ^L o, vêtement couleur brune. -— Nu cây ire o — Bi nu |£]|, noeud de bambou. i§> ° 9 ' mal'cher lourdement. jV». ^5;. de de j^ no> O X J travaux féminins.— Nù> (rang o ^, cadeaux de noces, parures de — Vo nam mariée. clung nw itt ^ à défaut c'est la Mo, d'homme, femme qui fonctionne (cérémonies — Chû'c nw du culte des ancêtres). Jffj o, le nom d'une constellation.— — Cô trinh nw jjfjff j| o, sensitive. Nù> dan o j3 , un acteur qui joue au théâtre les rôles de femme (selon l'usage du pays). A'tia Syllabe -^-. complémentaire. (Du S.A.. ne, enfants d'une même race.) Giàniia ^ o, ancêtres, vieux parents. — Lâo nua fê o , un vieillard. complémentaire. car., haine, colère.)

nouveau, Tendre, (fruit, nom de plante médicinale. fleur); (Du S. A. mini, même car., bouton.) Nu hoa o ~fâ, calice de fleur. — i\ii Irai O $$[, enveloppe de fruit.— Cây nu do jfa o f!f|, arbuste dont les fleurs, espèce de boutons d'or, serven t à préparer un remède contre la passion de l'opium. fureur, colère, 7/|). Voir g'/Vm. violence, emportement. (Du S. A. na, même car., crier très fort.) Nu> lhê> o PjJ., cxbaler sa colère. — Bâ nu> $[ o, avoir calmé sa fureur, avoir assouvi une vengeance. La femelle clans l'espèce jX*. à humaine; femme, par opposition homme sexe fé(qui est nam ^), chez les Chinois, minin; quelquelois pronom de la a° personne, tu, loi, vous. Car. radical. Namnw j^ o, hommes et femmes, personnes des deux sexes, masculin et féminin. — Nil> nhom o J\., per— sonne du sexe féminin, épouse. A«> tù> o -^ , jeune fille. — Nù> nhi — Nù> 0 §£, petite-fille. vwo>ng o reine. — Triiih nw J[ o, vierge. ï, — Nw siïc o •£» , jolie fille. — Phi '"'' ififO, femme mariée. — 77e» '"'' flll o» génie femelle, fée, déesse. — Ngoc nù> 3Ê o, ici.-'— Nù> công Accès de

fiw

Niia

?fâ. Syllabe même (Du S.A.nô,

Trânua g o, se venger; répondre à de la haine par de la haine. Nwa à tubercules nom de ser(tacca pinnatilida); (Formé des S. A. Ûào Jjll|l, plante, pent. et na $|$, beaucoup.) Cil nwa |go, tubercule de celte plante. — Rtln chût nwa iji^ |^. o. nom d'un serpent à morsure venimeuse. — Nwa nwa OJ0, environ la moitié. ^}?. plante de bambou /0)\)Espèce (uni. éclaler. effilé, lisse et sans épines); et na (Formé des S. A. môc 7JC, arbre, $[5, nombreux.) Nôi nhw lâch nwa pjfy %[]||f o, s'exlilt., primer avec volubilité; parler — comme un bambou qui éclate. Ntii nwa ^ O, le nom d'une bau le en Gochinchine. montagne Une

\w

Néa

—«•( yYît'a en plus, davanEncore, tage. (En S.A., femme; se prou. nù>.) Cki nwa g, ° > quoi de plus? quoi encore ? — Con liai nghy nwa |}^ ^~ fl^ o, dans deux jours, encore deux jours. — Mât làn nwa fx -fr ° ' en~ core une fois. —Mot it nwa ^ gjj o, encore un peu. — Mût chût nwa ^ P4^ o, id. — Bên nwa Jft o, à l'avenir, plus tard, une autre fois. — î\ù>a làof, encore, davantage.— Nwa ctong bac o $fjj -$|, une demi— Con piastre. gï nwa |f^ ;£.0, reste-t-il encore? — Châng qu'en con làm nwa J±. ffi jg o, on no le fera plus. — At nwa £, o, certaine— B-wng noinwa ment, assurément. ne dites plus rien, pas un j|P^O, mot de plus, en voilà assez. j5C.

94

).«— Nue H-?»*- Honte, pudeur, de honte. sion; rougir M débâcle; et M*. confu-

Nm

Défaite, déroute, nasale. hémorragie —

Tièu nue jj-, o, petite déroule. Nue huyêt o jfj[, saigner du nez.

Niic "'J9r. Boire, avaler, ingurgiter. Voir nuot. (Formé des S. A. khàu p. bouche, et nue fQ, paresseux.) Uông m'ic Pf O, boire d'un Irait. Nûc fourneau en (g. Trépied, de foyer. Voir k'p. terre, brique (fin S.A., pic, sommet; se pron. thiic.) Hon nûc Jj^O, ustensile de cuisine à trois pieds (pour recevoir la — marmite). Bèp nûc fê O, id. — Trong bêp trong nûc #fi fâ Jth"° • '' la cuisine, dans les dépendances.

Nû'a demi. Moitié, j(4". (Formé des S.A. bân %-, moitié, et nû> ^, femme.) Nwa dêm o jjtj, minuit. — Nwa sang nwa chèt o fj^j: O |ff, moitié vivant, moitié mort. — Nwa phân tic — Phân nwa O fâ $$, demi-solde. Jfr o, à moitié. •— Ton nwa clàng $g ojjlÇ, arrivé à moitié chemin. — ÎVtl phân nwa g <$]> o, payer la la moitié. — Nwa gw thi loi 0 0,$ on arrive. $F $fl ; en unc demi-heure — Quâ nwa j$j o, plus de la moitié. Nm Etre las, ^jffl*. de des habitudes une vie sédentaire, ne rien faire. avoir s'ennuyer, mener paresse, à s'engraisser

Ni.ec

avoir chaud Chaud, ffR. (inressendique la chaleur subjective tie par des êtres (Formé animés). des S. A. hôa' >X., feu, et nac [H, cacher.) Toi ni.ee quâ chwng ^ o $| fj£, je n'en peux plus, je suis tout en nage. — Nwctron o 5g, chaleur accablante.

Nue nich o Hf, gros et gras. — 1}i nue nich j£, o ^|, marcher lentement, lourdement (comme un animal trop gras). — Câ nue #J* o, nom de poisson.

Nu'c ^JS^. Soupir, voix entrecoupée. Voir nac. (Formé des S. A. khàu 13) bouche, et nac gf, dissimuler.) Nwc cii'b'i o pï, avoir une grande envie de rire, pouffer de rire. • Née . jjfi. stores, thà ^, Tresser, border (nattes, des S. A.

(Formé paniers). main, et nac jg, cacher.)

—«.( Nwc ihûng o j|§, border tresser une corbeille. Mi un panier,

95

>«— Nung et sur le feu, cuire jfjf^. Mettre recuire. (Formé des S. A. hua %, feu, et nong J|, cultiver.) Nung mi'à'iig O $§! , rôtir, griller, cuire sur la braise. — Nung to>i o $$, du feu. approcher Déformé, JH. ; creux Nung déprimé ou cavité aux joues; touché. ému, (Du S.A. nông, même car., cultiver.) Nûng va O P|§, qui ressort, qui se soulève. — Châng nûng }±_ O, ne pas changer, ne pas s'émouvoir, de— Nûng niu o meurer impassible. ifffj, abuser des bonnes dispositions — De de quelqu'un, importuner. nûng Jf, o, qui se trouble, qui s'émeut ou bien, facilement, par ironie, qui n'est pas facile à émouvoir. — Nûng nièp o |jîj, déprimer, déformer (en pressant pour faire — Ma entrer). nûng ilong d'en JjJ| o cavité aux fossette; lilt., ![PJ m, joues en forme de sapèque. se gâter, Pourri; Pj|. Nûng s'aigrir. (En S.A., caresser, cajoler ; se pron. nông.) Làm nûng jg o, faire le gâté (en— Trâi fant). nung $;£ o, fruit pourri. un peu, main£JÙ. Soulever Nu'ng tenir en l'air, Voir ndng. alléger. (En S. A., capable; se pron. nung.) Nwiig iîô> o $j£, soulager, alléger, aider. Soulever chose :£§|. Nwng quelque avec précaution). (Du S. A. nûng, même car., même signification.)

Voir sera. Mont, pfrmontagne. et (Formé des S.A. so'ti ïJj, montagne, nôi p.J, dans.) Nui non o ^, monts et montagnes ; vertes collines, riants coteaux, frais vallons. — Rùmg nui |^| o, forêts et lieux sauvages. — Tien montagnes; nui f[Jj o, génie sylvestre. — Niii ttâ de marbre. — Nui o\%, montagne — Hon cao o ïU, haute montagne. nui Jjlo, sommet de la montagne, mont, pic. — Kè o> nui JL jjf^o, — Lên irên nui montagnard. ^ gj| o, gravir la montagne. tampon ou obse retiré; obstruer. de paille tampon brouiller,

Nui J$. de paille, Poignée de linge boucher (pour (En S.A., profond, struer). pron. nhuê.) Bût nid ^ o, bouclier, — Nid ro>m o |§?, bouchon tortillée. — Nui giê o |$, de linge. — Vo nid J^ o, enrouler. embrouiller,

Mm ^g,. soutenir. Prendre, saisir, Voir nâm. (Du S. A. niêm, même car., même signification.) Nûm quûch o f [5, empoigner solidement, tenir ferme. — Nûm Idy o Hg, enlever. — Citm nûm |rè| o, timide, peureux. — 0> nûm nâm -jjk demeurer °fê> loger en passant, provisoirement. Mng '{g*. fort, épiLiquide épais; cé, savoureux; intense. Voir nong. Hwomg nung § o, très odorant.

—-«•( Nu'ng (En J?)). S.A., amuser. caresser, Cajoler, se pron. étang.) nom propre; Numg con o J|, amuser un enfant.

96

)•«-+— de la cuisine anl'assaisonnement namite. — Nu'ô'c ira o 2jÇ, thé li— Nwô>c Mi o ïj|f, urine, quide. — Nu'6>c mien o PJU, salive. g purin. — Nwo'c mât O^H, larmes, pleurs. — Cou nu'd'c Jî o, la marée. — Nwo'c xuoi o Pft, marée favorable.— Nu'ô'c lôm o ^ j marée montante, marée haute. — Nwô'c rong of$J. marée basse.— marée descendante, Mât con nwo'c j^f Ji o, une marée. — Chuùi nwô'c |;g o, bananier d'eau. — Dwa nwo'c |ff) o, cocotier d'eau, — Nhà nu'ô'c ^ o, pays, nation, — administration. gouvernement, Nwo'c nhà O ^Jfj, patrie. — Tri nwik le pays, gouverner fp" o, administrer la nation, régner. — Nwô'c Ûièu ilhig O ^ 'f, patrie céleste, ciel, paradis. — Ldjj nwô'c trén, |j(g O £§, se donner des airs supérieurs, prendre une tournure distinguée. durée Nu'd'c de temps, :jff. Espace de force; mode. d'une chose; degré démarche. allure, manière, air, (En S. A, ton, mode; se pron. Irwû'c.) IIHnu'ô'c -U; o-, épuisé, sans force. — prouver ses Ditng nwô'c §[) o, arriver à ses fins. — Tm moyens, — Mw nu'ô'c ~% °5 capacités. tournure, lliwô'c o f£, démarche, Nwô'c iti nwô'c bwô'COffî attraits.— —JVKW démarche. oJÊlfc, allure, ngwa o $X, allure d'un cheval.— Nwô'c té o $fl, trot. — Nwô'c sài c i±, galop. Nudi '%£. (Du S.A. élever. nourrir, Soigner, nui, même car., avoir faim.) Nuôi dwô'iig o 3||, élever, entretenir. — Nuôi ndng o f^, h'- — '^"J'

se Se gonfler, se durcir, Nû'ng J3||. redresser des chairs). (en parlant Voir iidng. (Formé des S. A. nhuc $J, chair, et nang ||, sac.) Nù'ng (fin /0[. S.A., Tamis, degré, corbeille. châssis, étage; se pron. iàng.)

anneau Nuoc Tour de corde, yfi^. de lien, bande circulaire. attache, (En S.A., beau, gracieux; se pron. nhuc.) Nwo'c Un poisson du genre des Bjlîmarcomme cétacés, dauphin, souin. (Formé des S.A. ngw JS , poisson, et nâc [H, cacher, dissimuler.) îfip. Eau; teint, coloris; pays, national. empire;

Nu'd'c état,

royaume, et des S. A. ihày 7JÇ, eau, (Formé nhwo'c ^§, comme.) — Nwô'c là o g , eau naturelle. Nwo'c mwa O 5H*. eau de pluie. — Nwô'c suai o Jj§, eau de source, de — Nwô'c gièng o;{#, eau fontaine. de puits. — Nwô'c trong o îrfi, eau claire, limpide. — Nwô'c (lue o f$j}, boue. — Nwô'c eau trouble; vase, — ngol o P]£, eau douce, eau sucrée. Nwô'c miïn o £J|, eau salée, eau sau— Nwô'c cau mâtre. nông O^H, — Nwô'c soi o ^jjf, eau chaude. — Nwô>c Iqrih O \fr, eau bouillante. froide. — Nwô'c ïltï o\%,, eau glacée, eau frappée. — Bàng nwô'c /|£ O, voie d'eau. — Nwô'c mâm 0§H, saumure plus ou moins liquide pour

-•«.( con o J§, nourrir un enfant. — Con mwi Jji O, fils adoptif. — Cha mwi Pî; o, père nourricier, père d'adoption. — Me nuôi §f| O , nourrice. — Va mwi %l O, id. — Nuôi bon o ^, — Art*oi tàm (volailles). engraisser o jf, élever des vers à soie. — Nuôi loin vijt o ^ itfjl, élever des animaux. Nuôi fpjGrands efforts; (En S. A., tristesse, profonds affliction;

97

>«— Bail g nwo'm mi>oep J|£ o |$j, route — Bi nwo'm vwwp jg, o fréquentée. j|i^, aller en grand nombre. Nwo'ng fille, Voir $11*. amante Mère; dame, jeune déesse.

soupirs. se pron. Mnh.) Nuoiûeo o j^f, s'efforcer de suivre. — Liun nuôi /Jg o, faire des efforts — Tiêc nuôi <\^ O, suprêmes pour. d'être obligé de prendre regretter des mesures extrêmes. — Nuôi Iwi o |%, à bout de souffle. Nuém, %~&. Terre amoncelée, petit tetin. boule, bouton, mamelon; (Du S. A. (tiém, même car., même signification.) Nuém va o ^'[, bout de sein. — Nuém vil bo o :fL fit ' tétine de vache. — Nuém vung o jjlg, bouton de couvercle. Nwo'm yj^. mouillé; prêt, Trempé, sans cesse, continuellepréparé; ment, (Formé des S.A. ihày ?JC, eau, et nom j§, sud.) CA nwo'm #j' o, poisson d'étang. — Bàu mi'pmi lac. fg o, étang, mare. — Bè tiwom Jg o, conserver — tenir toujours longtemps, prêt, An nipo'm p£ o, manger sans cesse. ùi'hn 'Jpif. Syllabe complémentaire. (Pour le car. en S. A., voir ci-dçss^s^r", Se transcrit aussi par le car. gW. .'~

(appcllatif), A. V. S'appuyer sur, nàng. avoir confiance dans. compter que, Hoanwomg ^ o, fille galante.— — Bai Vipo'ng mpo'iig 3E ° ; reine. mi'omg J^ o, grande dame. —Nwo'ng o fM 1^ ÎTj' s'appuyer du'avgwonnào — sur quelqu'un. Nwo'ng nho> o $(|l, compter sur, avoir confiance dans.— — Nwo'ng Ûeo o H|, suivre, imiter. Nwo'ng y o ^g;, suivre l'opinion de. — ;jf f&, s'appuyer Nwo'ngcâygayo sur un bâton. — Ruông nwomg p]|| o, champs, rizières.

cuire sur Griller, rôtir, Nu'o'ng yjjj|. la braise, des S. A. hua >X, (Formé feu, et »!(/»§• U, autrefois.) iY«;/g.'nwo'ng £J| o, même signification (mot composé). — Thitnii'ô'iig — C'a $fi Oi viande rôtie, grillade, cuit sur la nwipiig J^' o, poisson braise. —- Nwo'ng duông o |jg", faire griller des vers palmistes sur la braise. — Râ itè nwô'iig ^g Jg o, gril. — Ngànii'ômg [j^1 O, dormir longtemps, faire la grasse matinée, N'wo'p ^PJ. Syllabe complémentaire. se pron. vnp.) (En S. A., se contracter; Tù'i nwb'm vwo'j) $g \~fâ o, arriver en foule, se présenter en grand, nombre. '•AjiCit P$) (''. Avaler, oober, englou-

7

98 tir en aspirant, dévorer. Voir ha. se pron. nài.) (En S. A., bredouiller; Nuôt vào o @, ingurgiter. — Nuôt — Niiôl xwovig o J^ , avaler un os. avaler gloutonnement, trông op^, avaler loul entier, sans mâcher. — I\uût mvà'c mièng o ||f PUH, avoir grande envie de ; li tt., avaler sa salive. Se blottir, se cacher, se -f^f\. Nûp fourrer clans, se tenir coi. Voir nép. (Du S. A. iKjp, même car., se contracter.) — Nûp mhih o jîjj", se faire polit. Nûp au o fû, se cacher, rosier à l'écart. — Nûp Un o |$j, se fourrer clans un trou, vivre dans une cachette. Nût te 1er, pomper un Sucer, [3*5. suc. (Formé des S. A. Jchàu P, bouche, et (loi =$£, piquer.) SIP nùt 3|Ê o, succion. — î\ûtmâl — o 3g;, pomper le miel (abeille). Gài (le ma mît ^jlgjjfîo, suçoir — Muoi clbi (abeilles, papillons). mît màn Èfç PU o ^Jj|J, le moustiepue suce le sang. Nul; boni, de Bouton; bouchon; (Formé des S.A. Mm C[Lielcfiie chose. métal, et ilùl =^§, piquer.) ^, Aût ào ofl|, bouton d'habit. — Mil ào bàng vàng o ||| ,JJJJ§ïl> houlon d'habit en or. — I\iîl ào being lliait o f|| JJJiil, houlon d'habit en cuivre. — Gài mît do lai ;JJt O f f| jl? , boulonner son babil, — M6> nul ào — >'" 'jif ° M IL sc déboutonner. boutonnière, Kluuj gài mît jfÇ:}fto, — iYih tw o ganse. if'L , bout de sein , leline. -— Nût moi o |i^, signe noir %fc. sur le corps, grain de beauté. — Nût ve o 5Ê' bouchon de bouteille, de carafe. — Nût cây nhe o jfc ijf, bouchon de liège. — Nût thûy linli 0 de cristal. — Kk 7JC BH> bouchon nût ra ^ol^, enlever déboucher, le bouchon. Nût Se fendre, )=£. déchirer, crever; (Du S.A. nièt, même se fendiller, se crevasse. fente, car., :

vase, boue.) Nû'tiw o 3<f", se fendre. — Xihig mî't Liât ra J||| o g P$|, la sécheresse fend la terre. — Làm cho vi'ct ra jg $£ O I1!!, fendre, crevasser, craqueler, gercer. — ïïcmgnwt J|£ o, fenle, ride. crevasse, déchirure, gerçure, •— Nû>t da lay oft% ^jftj, avoir des gerçures aux mains. être trop familier; de; à, avoir l'habitude souvent. redire, réitérer; Chien

Nu'a %zt*accoutumé

répéter, fréquemment. Nu>u cwu o f(, conserver les anciennes habitudes; manquer de res- . pect, être trop familier. — Nu-'Utêp o ^ , très exercé, bien connaître. NII'H "|(;2:*. lent; qui %&*. Bon, a de Faire bien, grandes exceljoli, aptitudes.

Nu'11

(négligemment); détacher peme, Nipuhiêp Nwn

un noeud, attacher sans dénouer sans difficulté. o fè-, réunir, joindre.

un Boule surmontant ;®1'*. sur cerbouton couvercle, placé tains objets pour pouvoir les sais"''

--«.(

99

W-

0 0 '}$}. paternelle; appellatif et demoiselles. pour jeunes dames (Du S.A. co, même car., même signification.) Câc o ^f o, vous, mesdames. du cou du cochon La partie la saignée; par où se pratique goitre, tumeur; espèce de bambou. (En S. A., couleur noire; se pron. o.) — Câi o ^7 o, trachée-artère. Xwomg o || o, os de la poitrine, pectoraux. — Tre ma o f||I ^ O, un bambou de la grande espèce. ,taj. Nom collectif d'oiseaux crier très fort. proie; (Formé S.A. o ,f§, noir, et de 3§, cruel.) de des 0 Tante o ,|X o, cheval noir. — 0 </»« o ;3ç, nom propre [Luc Yàn Tien). — 0 sào o ^, id. — 0 cân o ffj , serre-tête noir. — Tàu à $j| o, na•— 0 hô vire de pirates, corsaires. se plaindre, off, soupirer. P.^*. menter; ^jf*. Gémir, plainte, Nom se soupirer, gémissement. à bois noir. A 0 la-

0

0

d'arbre

A 0 môc o /fc, mai o $£, arbre

. bois dYbène. — du genre prunier.

0

0 $§.

Donner Ppc *• cri d'appel, hèles; un un cochon, Voir uij.

à manger aux cri pour appeler craindre. chien;

G7».mo £! o, milan, épervier. — C». f?î«i'i o Ht ^ o, espèce de raie. — 0 clây rîi'ng o jji| $|, pousser des cris; liLt., crier à réveiller les forêts. 0 Jjy. Syllabe complémentaire. (En S. A., abri en terre; se pron. o.) 0 w«o o |jk, se précipiter dans. '^ >I»J. Sxllabe (Pour le car. en complémentaire. S. A., voir ci-dessus.) dédaimépriser, ne pas faire oQ, aucune importance. entièrement noir;

0

Parler, ~tj et ~j^*. s'exprimer, dire ou faire connaître son avis; en ce qui concerne. à, dans; fhj gnante; souillé, honoré. et '/y-*. Eau eau stasale, au lig., boueux; désdébauché,

0

fangeux, corrompu,

Mu>a 6 J|o, gner. — 0 i«o cas, n'attacher " Corbeau ite;*. plainte, soupir, ^ °' Ij-fj o,

0 danh o ^ , perdu de réputation. — B-goô JH; o, fausse morale, mau•— 0 uè 0'jf|, vaise doctrine. sor•— 0 (ta o dide, immonde, ignoble. U , de mauvaise nature. 0 La /$>j*. barbouiller, truelle blanchir d'un maçon; à la chaux. maçon. 7-

gémissement. poule noire. —- Mgit'a

0 îilwi) O J\.,

ouvrier

—w( 0 >^*. ner; Crépir, blanchir enduire, un mur. badigeon-

100

).«— Ô \]% et ,|[)*. Petite de défense entourant O' /fX*. ce pour mentaire. Sur, mmdigue, un village.

0

boîte. Mesure H§. pour le grain; métal et o des S.A. kim ^, (Formé Jj, noir.) 0 ctong gao o .j|ï f §, mesure de riz. — An 6 p-^o, acheter à cette mesure. — O clong o $|ijj, mesure en cuivre. — Ô go ojM., mesure en Lois. — 0 tien o jj, espèce de jarre.

dans, avec, quant à. qui est de; mot compléVoir u'.

Tho> o> jp£o, inopinément. —li o> ||S] o, petits bruits confus. — !\'éi u O' Pf*j||£| O, commencer à parler (petit enfant). — Au o>|g o, prendre le ton, fredonner. O' Terrain d'alluvion, J/K*. dépôt vaseux. A. V. Espèce de casserole en terre. Voir w. de rire. A. Y. Le

Ô

,fejj*. houe;

Instrument égaliser,

racler; pour niveler, polir.

O

Taché, n£\*. défectueux, Voir pervers.

sali, maculé; vicié, mauvais, méchant, de.

0> $$*W. Éclater bruit d'un rot'2).

0 màu o 2Ji, changer de couleur. — O nliâm o (If, taché; décoloré. — O hô o J3 , exclamation de surprise. O fortitalus, >,fiy*. Abri en terre, fication. Voir u. A. V. Nid, repaire; cacher clans la main; nom de pays. O O chim o £!, nid d'oiseau.t— — O en o gà o ffl, nid de poule. 3PË|, nid d'hirondelle (nid comestible). -— O chuùt ojjj^. nid de souris. — fourmilière.— O ong Ohiêno$l, o i^, ruche. — Kêu o [E]- o, caqueter (poule). — O bâiih o ffJj, gâteau rond, pain, miche. — Làm ô ^o, faire un nid.2-— Môl è fê^o, une nichée. — O cop ofâ, rcpaii'e de fauves. 6'

Ho'i w |lf^ o, rot, renvoi. — un o lf§, roter. —• Ap p> \% o, id. — Néi âp p> |ljfy[tg o, balbutier, bredouiller; parler en termes ambigus. Rire aux éclats. A. V. VocaÇjlj*. : hé! ohé! tif, cri d'appel prolongé de surd'admiration, interjection prise : eh! Voir b&. 0> anli o H, mon frère ! — 0' ihcing Ida o fpSj®, hé! toi, là-bas! ~/fe. Paj'ticu]eaffirmative,ina]'(jiie à ind'assentiment (de supérieur férieur (En S.A., assenseulement). timent; dans, être dans; se pron. w.) 0> phài o ffâ, c'est bien cela. O $$". Dans; être, demeurer, M-

O'

(1) Ce car. ne se trouve pas dans les répertoires sine-annamites; il a été jusqu'ici consul* comme vulgaire, mais il est bien chinois. Voir le dict. du P. Couvreur. (2) Non seulement l'éructation est admise, mais elle est du meilleur ton clans la bonne société.

—H>.( 101 rester. habiter, résider, journer, (Du S.A. u>, même car., être dans, à.) 0> lai o ^, continuer à demeurer, rester encore. — O' ilâij o {g, demeurer ici. — O' M o #U, demeurer là. — 0> mût 16'p o jj£ £&, être de la — 0> bên même classe (à l'école). Ida sang o j|| âÊ^jjf, demeurer (ou se trouver) de l'autre côté du fleuve. — Cho o> $J o, résidemeure, dence, domicile. — CM o>thwomg JJ —• Nà o> o ^, résidence habituelle. Iri'n nid %%_ ^| i^j, il habite sur la o — Toi ô> Eh nui $*. o '/pf montagne. j^j, je demeure à Hà nôi. — &êi cho 0?'if iî o, changer de domicile. — où habites-tu? May ô> ctâu Jg oj/g, — Toi o> nhà này $£ o ^ff /g , je demeure dans cette maison. — An o' P£ o, manière d'être, d e vivre ; mode — An o>Ihm conduite. d'existence, sao P^ojlg.^, comment vit-on? — N6 an comment se conduit-on? v> xâu IKIIO^I il vit mal, il se conduit mal. — 0> linh o JFJ , être soldat, faire son service militaire. — 0> M'en lành o ^ ^ , être bon, •— 0> yen o ^ , doux, bienveillant. — vivre en paix, se tenir tranquille. 0> nhwng o f/J, vivre dans l'oisiveté — (h mu>6>n o P§, et la paresse. servir chez les autres, être domestique. — 0> ilo> o Jj], demeurer travailler chez momentanément, se libérer d'une pour quelqu'un dette. — 0> von nhau o j| {H, vivre en commun. — ensemble, demeurer Khâ ô> ^j§ o, difficile à vivre; indisposé, malade. — Cho ô>vxd vê ££ o résidence ^l^tî agréable, séjour — Co ô> ctâu ® o 5g, enchanteur. cela n'est pas, cela n'existe pas (tournure ironique).

)•«•— Oa fp) vers, Bouche et P/p1)*. lèvres contractées, de Irarictus.

Oa

#)|ij*. chaudron,

bassine, marmite, Vase, Voir qua. chaudière. grande Quàng oa Iw lf| O ^, — J&ong oa gfjj o, récichaudière. pient en cuivre, bassine. Couper, écorcher, criminel). dépecer, les taillader disséchairs

Oa

jp]lj*. quer, (d'un

Oa

caverne, Grotte, repaire; fl^*redissimuler, cacher, trou, nid; asile à'de mauvaises donner celer, Oa gia o ^ , maison. de recel ; — Oa tru> o |£, repaire de bandits. id. — Oa nJwn o J^., receleur.

. gens.

Oci

Malheur, W\hoa, même car.,

calamité. (Du S. A. même signification.)

0(\

Pleurer, ($\*. sangloter (comme Voir cô. font les petits enfants). à Khàc oh oh ^S o O, pleurer indéfinichaudes larmes, pleurer oh ment. — NUH'I'C vho ffi o |Pfc, eau qui pénètre avec force, torrent qui se dans un creux. précipite se déchire)-. briser; *{fy. Casser, pron. hqal.) rapide;se (EnS.A.,courant, bruit Chqc oac pi|i o, onomatopée, de choses cassées. odorantes. %M. Nom de plantes (Du S. A. hoâc, même car., même signification,)

Oac

Ode

—H.( (9oe Jp(*. Maintien tenue attitude grave, cligne; grave, hautain. solennel,

102

W— Oan H et $**. Abuser de l'auto-

imposante, majestueux,

Oai nghi o H|, auguste, imposant. — Oai nghiêm o J||, majestueux et sévère, qui inspire la crainte et te — Oai phong o M,, majesté, respect. — Oai hi'c o jg, grâce, grandeur. autoritaire. despotique, tyrannique, — Oai quijèn O ;j;||, pouvoir absolu. — un air Lây oai j$$ o, prendre — Làm se faire craindre. hautain, oai jg o, en imposer, se donner de — Ccich oai nghi ^ o l'importance. avec dignité -JH, majestueusement, •— 11 et grandeur. phép oai nghi jjjg — \$k ° "iîl i cérémonie imposante. Oai linh o jH, majesté divine. Oai 7#ç*. contrefait, chétive. Très petit, rabougri, très court;

rité, gouverner despotiqueinent; faire du tort, vexer, opprimer, causer des injustices. Bi oan §£o, être victime d'une — Chiu oan injustice. ;g o, supporter un tort, subir un cruel malheur. — lieu oan p<[- o, crier à l'inse plaindre d'une vexation. justice, — Cào oan -gj- o, accuser injustement. — Oan bibe o jjl, porter une — Oan fausse accusation. gia o /f. malheur immérité, calamité injuste. •— Oan iiong o ^£ , vexé, opprimé, •— Oan it'c làm o ffl Jj|, très vexé. très opprimé, perséinjustement cuté. — Toi oan |p o, peine injuste. — Clièt oan châtiment inique. |)f o. — Sin oan khih mourir injustement. vexali-O/l, injustice, iniquité, tion. •— Oan oan two>ng bào OOf@ entraine $f|, l'injustice l'injustice (maxime). Oan Canard sauvage (la feT^*. melle, qui ne se sépare jamais du est appelée mâle, u'o'ng^. Oan wonig o ^, canards sauvages mâle et femelle; emblème de la fidélité conjugale. — Huinh oan jlo, le nom d'un autre oiseau aquatique. colère. Haïr, détester; ressentiment. rancune,

d'apparence

Oui nJwm o _A, nain. Voir Van. — Oai iw o ^J-, homme gros et court; donné par les Chinois aux sobriquet Japonais. Oài ?%$*. Se dissoudre, se décomfarhumatisme; Voir nhuy.

poser; paralysie, né, gâté, pourri.

Ha oai 7"" O, faiblesse des jambes, des extrémités inengourdissement — térieures. Ti oài :jj|f o, avoir être perdu l'usage de ses membres, — Oài nhwo'c afimpotent. o||, faibli, cassé, débile. — Oài lumg o cassé, tordu par les Jjjj|, courbaturé, — Oài rhumatismes. xwomg o ^ , brisé par la maladie. — Oài gàn o des nerfs. — Met oài Jjg, paralysie JH o, très fatigué, très affaibli.

Odn

$>*. aversion,

Oan ihù oS, se venger. — Onn hoen ngu'O'i nào o fj| \% ffj, en vou— Oàn ngon O g> loir à quelqu'un. menaces de venpropos méchants, — Oàn tâm o ifo-, 'ia,iu' geance. invétérée, profond ressentiment.— Oàn thièn o ^ , menacer le ciel. -~

—<-*( 103 0«M mang- o fà, se plaindre amèrement du sort. — Oân trâch O jjf, — maltraiter, injurier. Ldy o>n ira "an jjjjg ,| g O, rendre le mal pour le bien. — Tich oân |j| o, garder tramer une vengeance. — rancune, Bâo oân ^g o, exercer une vengeance, assouvir une haine. — Cùni — Kè trà oân oân jji o, vengeance. JL S ° > celui cIui se venge. — Lù>a oân Jg o, incendie allumé par vengeance. Oh ±it * écuclle; border. Grand couler, vase ; bol, terrine, se répandre, dé-

)•«-»— — Nâm ôc jfë o, saitète (menace). sir par le sommet de la tête. •—• Oc so o ff|';[, occiput. — An àc bb lo>p£ ° Ifî M s manger de la cervelle de veau. Oc ,§5 *. baraque, chaumière. Maison, demeure toit, abri, tente, hutte,

rustique,

exNgoqi ùc #p.O, appartement — térieur. Phong ôc ]% o, habita— tion, logement. Trwwng de j:J| — académie. O, école, collège, la tente jaune (imHoàng ùc jljo, périale). Oc Graisse !$! et })}£.* mouillé, imbibé; arroser, ser; luisant, lustré; doux, moelleux. épaisse; engraissoyeux,

Bai oân -fc o, grand plat. •—• Xoi oân ^So, de riz pour les gâteau offrandes rituelles. Oàn verte et tendre, beau gazon; pâturage gras, jeune, aussi uyên. doux, joli; s'écrit ^g*. Nôi oân j^j o, les prairies de la Cour. — Thiên oân ^C O, le nom d'une constellation. Herbe

À n de /g, o, bienfait, laveur; pro— Oc lit inespéré, bonne aubaine. ontrqch o\%, fructifier; engraissé; dées faveurs du rafraîchissantes, ciel. Ôc /A*mouillé, humide; Trempé, namou, brillant, lustré, flasque; certains cré; désigne mollusques avec ou sans coquille. Oc vu o pif , détrempé par la pluie. — Oc liIthîng cô vo o § @f, mace. — Oc cô vo o [g |j§, limaçon, — Oc nhài id. — escargot. o:}^, Ôc xa cii>O Jpî f|| , coquillage à nacre (que les Annamites emploient pour — Ôc leurs incrustations). gao o — Ilïnh hhu oc ffî ^, bigorneau. — [|[ O, en spirale. Thang khu ôc — en escargot. escalier f|^[Ho, — Piôm ôc §| O, frémir, frisonner. A'Ji Oc \Q o, avoir la chair de poule.

de Oâp 3Jg. Espèce grenouille. (Formé des S. A. Irimg Ji , reptile, dp Q, hameau.) Oc /AGraine;syllabe euphonique. (fin S. A., mouillé, trempé; se pron. Oc gao o ffj, grain de riz. — mil o|]^, — graine du jaquier. — Oc ôc ^ o, vexer, molester. bords. o||=, plein jusqu'aux Oc /]jg. Cerveau, (fin S.A., graisse Bânh

et

Je.) Oc Eo nôc

crâne. cervelle; épaisse; se pron. Je.) bê oc £T ;}{$ o, casser la

104 Oi tranquille, apaisé (ne s'emploie qu'en composition), courbé, sinueux, tortueux, qui fait des replis. (En S. A., baie, crique; se pron. ôi. ) Giô oi ^ o, espèce de corbeille ou de panier. — Jtoi ^ O, ingénu, simple, innocent, pauvre d'esprit. avoir Rp£ . Réplétion d'aliments; des nausées. (Des S.A. 6 et «y. mêmes car.; donner à manger aux bêtes.) An no ai p^f^flO, manger jus— B~ày oi -§>0, à qu'au dégoût. — Lut oi ^f|o, dépleins bords. — Oi ra O P|§, qui se réborder. pand lentement, peu à peu. O'i Oi crier. résonner, liScç. Retentir, (Du S. A. ô. même car., cri d'appel.) Kcu yêng oi Pi{-PJSJ-O, le ramage — La choi oi des oiseaux chanteurs. brailler, vociférer. P|ï|o, la Interjection marquant la tristesse, la prière. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Cha oi p£ o, ô mon père ! — Me Si. |(i|o, ô ma mère! — Tro'i ôi ô ciel! — Trè'i dût ôi 5g £0 ^|o, de détresse; prendre o, exclamation le Ciel et la Terre comme témoins d'un malheur, appeler le Ciel et la Terre à son secours. — Hô>i ôi p£ o, ô malheur! ô misère! — Oi Ûwo'ng llwij o fJ| -^, ah! hélas! Pp|. douleur, nom d'arbre. tf}p* *. Gond,pivot; Oi ô o Pj|, le pivot grince, crie. $H *. En forme d'arc, en demi)XK . Calme, courbé, cercle; baie, crique. Ôi j.p| avec bras; Oi Js *. Aimer tendresse dorloter, sinueux, dentelé;

quelqu'un; un enfant câliner,

tenir dans ses calmer.

. Beaucoup, crainte, (EnS.A.,

nombreux, trop. respect; se pron. «y.)

Oi

Oi

. ~%,xs£ Goyavier (diverses (Pour le car. en S. A., voir

espèces). ci-dessus.) — An m Trài oi ^O, goyave. P£ O, manger de ces fruits. — Cthj oi. tau ;f|[o$jf, goyavier de Chine (arbre nain, arbuste d'ornement).

ïfic et malion;

Oi

excla[tp£. Interjection, cri pour et se s'appeler de loin (ton de familiarépondre se larité. (En S. A. ai, se plaindre, menter.) Anh o>i H| o, lié! mon frère. — — Mày o'i Jj| o, hé! toi, là-bas. Me on ^H o, cri de petit enfant pour sa mère; exclamai ion (le appeler — Tro'i m d'étonnement. surprise, là tron 5j| o H o, ô ciel! intention,vo1tg(. Désir formel, lonté. du S.A. y, même (Corruption car., même signification.) Cà ù'i g] o, avoir l'intention arrêtée de. — O'i là' o Jg,, attentif, appliqué.

O'i

Oi

Om

Oi

sourd bruit Onomatopée; et prolongé. àm, même (Du S.A. car., bruit de pleurs incessants.) Om som o jj||, un bruit pareil au )]§'.

105 lointain fracas de la mer. — Làm om jjf o, faire du tapage. Om Je'. en terre. Petite marmite des S. À. Ûo ^ , terre, et dm — Thuôcdn TJ?O, die pestilentielle. remède contre la peste. — Chûa on ^ O, le seigneur choléra; sobricpiet donné à des gens de mauvaise mine, à de pauvres diables. — Chûa du bât mdy r£ o % Jg , que le seigneur choléra l'emporte! (malédiction). On Source d'eau chaude et IM*. réchauffer, calmante; adoucir, se soucalmei', apaiser, tempérer; venir d'un se montrer bienfait, reconnaissant, entourer de soins. On hoa o f[J, chaud, doux, calme, reposant. — On thanh o jfj , chaleur et fraîcheur (ce que l'on doit aux vieux parents : la chaleur en hiver, la fraîcheur en été). — On ce o $£, savoir par coeur. — On dao O fë, zone tempérée. — Hoc on jffz o, repasser sa leçon. — On phong o JH , vent léger et agréable, brise douce et parfumée. On esfoule, bande, {M . Troupe, nombre. saim, réunion, grand (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) On ong OÈfE, essaim d'abeilles. — On on o O, bruits confus, bour— Nôi un p$) o, mardonnements. — On ton o $5, motter, murmurer. arriver bande. On INom de maladies 5an.*. presser On Placer dans; sur; plonger sous la main, comprimer. en foule, se présenter en

(Formé Ç, son, bruit.) ]\ôi om JfJj o, espèce de théière.

dans Prendre les mains, Om ?ft. serrer dans les bras, étreindre. (Du S.A. «m,même car., même signif.) • Om bôp o ^^f;, caresser par des — Om attouchements. Idy o$[g, élrcindrc, embrasser. — Mdij dm J| o, combien de brassées? — Mût âm cài fx ° 'f'I > une brassée de bois à brûler. .On ?'j=f. Malade, souffrant, ne pas maigre; pouvoir (Du S.A. âm, même car., débile, parler. même si-

gnilicalion.) Bau Om ffijo, amaigrissement maladif. — Om nhom o &, extrême .s — Om maigreur. yen O 4§£, maigre — Ôm et faible, maladif, infirme. xanh o$ijL, pâle, hâve, défait. — Om nhâch o jlî, grand et très mince. — Bènh làm cho ôm f g ^ o, décharné par la maladie. — Ôm ôm o o, maigrelet, chétif, mince, grêle. — .'Vo ôm quâ $J o j® , il est d'une maigreur Û« m.*. excessive.

épiclémiques, contagieuses, pestiférés. On dich o ;Jg, peste, choléra. — M mâe on dich JL £1 o #f, pestiléré. — Bênh on dich $| o •{%, mala-

mettre Récolter le grain, ^ff*. en des provisions de côté; vivre et sûr de l'avenir. paix, être satisfait

106 On ilwomg o H , en lieu sûr, sans danger; être à l'abri de tout, se bien porter. — An en %£ o, calme, reconfiance, pos, tranquillité, quiétude. — Châng on mlnh Jj~ o fâ-, ne se mal porter. pas être tranquille; O'n bienfait, fâ *. Grâce, montrer bon, généreux, Voir tin. se faveur; clément.

) O'n un malaise; fâU^ïç. Eprouver cheux indice, prodrome, symptôme. des S. A. hhàu rj, (Formé et an J|, bouche, calme.) Om, mlnh o fa, malaise avantcoureur d'une maladie. — Om ci o ^f, avoir des nausées. — Omrét o •0\, sentir venir la fièvre. — 0» lanh o fâ, avoir des frissons. — (h sw o ffî, inquiétude. des inOng ]K=ja. Nom générique sectes (Du S.A. phong, apiaires. même car., même signification.) Con ong mât _|o§, abeille. — •— 0«# Ong vo vê O §1^ H5c, guêpe. lu O ;ff., frelon, taon; on dit aussi ruèi trâu jjt^ !f^, mouche des buffles. — — A'oc Ong ngè o 28£, bourdon. — Hoc ong q&O, dard d'abeille. — Mât ong § 0. ong ||} o, id. — miel. On ong f^ o, essaim — To ong jjj| o, ruche, d'abeilles. — Tung nid d'abeilles, guêpier. — Lo tan ong ;§ f ong fè o, id. g — Làm ong tm o, alvéole de ruche. — Lon ong a M ° BSM assourdir. ^J o feg, paroles en l'air; litt., lanet de cigales. — w gage d'abeilles ong UJ* o, le nom d'un petit poisson qui se colle au flanc des barques. hurler; crier, Vociférer, ; mot complémentaire, droit(arbre) même car., mugir.) (Du S. A. ong, ^0}. o, très droit. Ngay ong j|£ Suon ong ifco, id. — Ong tmj 0 — Ong chomoïi' ;}$, avant-bras. — La ong %°< mollet. jambe, pousser de grands cris.

Om 'itiihi o M, bienfait suprême. — Om cliéa o t£, faveur divine. — O'n cà o^, haute marque de bien— Làm om g o, rendre veillance. — accorder une faveur. service, Khai om. HU o, témoigner de la faveur. — Xuông om rfjjo, accorder une grâce. — Om qnà nid non o jiS une faveur plus haute que l^j ^, — les monts et les montagnes. attendre un bienTrong om ffo, fait, espérer une grâce. •— l\lio> om quan Irên $|j o *gf ^ji, compter sur la bienveillance de l'autorité supérieure. — Trâ om, g o, rendre un bienfait. — Biï'l om une reconnaître o^lj, — faveur, se montrer reconnaissant. Càm om. ^ o, remercier d'un bienà supérieur). fail; merci (d'inférieur — Ta om un suflj o, remercier — Giâ om périeur. p|f o, id. — &ûi om, pjjc o, id. — Su> biêt om 3|f — Vô om. $lj o, la reconnaissance. $j§ O, ingrat. — Phi om, || o, id.— Bai o'n ^ o, id. — Quên om, ^|f o, oublier un bienfait. — Vong om ^ l'inO, id. — Sii' va om J|to, — gratitude. Ngwo'i Jiay làm om -ff. -— un homme bienfaisant. P^go, Sir hay làm om ^p^go, bienfai— Kè sance. om, JLcf 0' mang d'une quelqu'un qui est redevable faveur, un obligé.

Oiiff

--**.( très blanc Pâle, livide, Onff JÎJîf. qu'en composition). (ne s'emploie (Formé des S. A. nguyU ^ , lune, et ông |§\ vénérable.) MM tri'ing ông j0 0^ o, face très pâle, visage très blanc. Plumes ou poils autour Ong %%*. du cou; barbe vénérable; appel lacomme tif honorifique, monsieur, nom de famille. seigneur; Lâo ong fê o, vieillard vénérable. — Ong vua O é$ft, le seigneur roi. — le préOng phà o Jff , monsieur fet. — Ong nôi O f^J, grand-père — paternel. Ong ngoai o #K, grand— Ông già o|^, père maternel. vieux monsieur, vénérable vieillard. — Bâ'c ûng {* o, monseigneur (en du sang). — parlant à un prince votre grandeur, votre Ong Um o ^, excellence. — Ong gia o %., beaupère. —' Câc ông 4£ o , vous, niessieurs. — Câc ông hwomg .§ o ffjp, — les notables. Ong fo> hông o $fc ££, l'un des deux génies invoqués mariés. — Nhà ông par les jeunes votre maison; |jo, pron. honorifique, vous. — Ông cîy o ;g;, lui, ce monsieur; on dit aussi èng. — leOng nào oj'fj, quel monsieur? — Bâm quel de ces messieurs? laij ông Um 2|L |jjg o ^, je me prosterne devant votre exrespectueusement cellence. — Mot ngwà'i dom ông f£ 11- W o, un homme; litt., une personne appartenant au sexe des messieurs. — Ông là cha me o #[" P£ — les ancêtres, les parents. |l|, Ong cop o fâ, tigre (la seigneur crainte de ce fauve est si grande, que les Annamites en parlant de lui

107

).«— l'appellent souven t seigneur). ông già £,|o %, le héron. "0%*. Ong donnement Mugir, beugler; , bruissement. — Chim

bour-

étendue Vaste }0f*. Ong et brouillards nuages épais.

d'eau;

en terre ~frfc et H§*. Ông Tuyau flotteur de canal, tube; cuite; Voir ûng. ligne à pèche. Ông qmjèn O ^f, flûte, flageolet, chalumeau.— id. Ông sâo o îj|, — luÔng dom o jgg, longue-vue, — nette d'approche, télescope. Ông dom cîôi o ^ jfë, lorgnette à deux — branches, jumelles. Ông giây o ou en fer $fc, tube (en bambou blanc, employé parle gouvernement annamite les papiers pour envoyer — officiels ou les dépêches). Ông — snng o Jj£, canon de fusil. Ông Ire ^JO, tube en bambou. — Ông co ojjSjjf, tuyau de paille, chalu— ilûte. meau, Ông dieu offj, — Ông quàn tuyau de pipe, pipe. — de pantalon. o^, jambe Ông thut o^|l, seringue, compte-gouttes. —" mortier Ông ngoây O^h,/petit à broyer le bétel. — Ông khôa o §%, — cadenas annamite. Ông chi O |J^, bobine, dévidoir. ce ce seigneur, Lui, il, Ong jffl. monsieur comme pro(s'emploie à la nom de la 3e pers. du sing. de ông ây). (Du S. A. ông, place même car., appellatif honorifique.) Ông dâ di ngû O | ^ 1^,

—-«.( monsieur est parli se coucher. —

108

>«~ terminé mot ; des S.A. complémentaire. khâu P, bouche,

Ovg làông btwg long o ig monsieur n'est pas content. *• 0/> pi Q. mou, Faible,

JJJj ||,

tendre, délicat; sert à solide; flasque; peu certains crustacés. désigner petits (En S. A., ville, cité; se pron. dp.) Cua dp j$]£ o, crabe (espèce). — Nhà dp ^|j o, maison peu solide. Ot Joindre, réunir, assembler; j*p. entasser; syllabe complémentaire. (En S. A., proche, voisin; se pron. iip.) Op lai o j{£, se réunir, s'assembler. — Bd dp lai }ftj O ]|î, mettre en botte. — Chay dp vào j|| O ^, se en foule dans, se presser précipiter en grand nombre pour entrer. iiïg*. de mer sons. Nom que collectif de poissons en salail'on prépare

cl (Formé on }|j[, maintenir.) Câi ôt L^ o, la nuque. — Vétol }[3 o, bien dégager la nuque (pour — Ndm il les exécutions capitales). J& o, empoigner par la nuque. — Ol et o f§, glapir, crisser, japper. — Ot rôt 0^5, entièrement fini, terminé. complètement cri pour apOnomatopée; les cochons; peler gargouillement d'entrailles. S.A., comprimer, (En presser; se pron. on.) jm.. Bung soi ôt ôt )j^ 'j'H o o, bruit du ventre. — Ot ôt o o, cri répété pour appeler les porcs. Ôt jm.. ment; Certainement, avec instance, indubitableavec autorité

Op

Op

Muai dp JH o, saler ce poisson. — Mâm dp §ji o, une sorte de saumure faite avec le dp. Ol bruit de déOnomatopée; avaler d'un glutition; ingurgiter, trait. Voir nudt. (En S. A., presser, se pron. en.) comprimer; Ot ol o O, glouglou. — Nudt ot ot faire du bruit en avalant. §00, jm.. La partie du tysst(1). postérieure des cris; nom d'un cou; pousser de mer; fini, épuisé, petit poisson (1) Se transcrit aussi parle car. f[*[.

composition). qu'en (ne s'emploie (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Ôt thât o ;K » se rendre compte de l'exactitude d'un fait. — Ôt phài 0 Ttfj, c'est bien cela, c'est parfait.— Làm ot Idy jjg o ||g, faire prompte— Bài ôt hj ment, agir vivement. réclamer avec instance, W°JÈ> avec autorité. — Ot Un0 demander décider. ^f, préciser, déterminer, O'I Syllabe (En S.A., cesser, ;*§. complémentaire se pron. f'.) arrêter; De o4 §j o, très facile. — I'<:«?'' • o>t$ H o, très faible. — Tânh yen maladif, naturel H o, tempérament doux, caractère faible.

Ot

-~w( & (diverses des S. A. moc /f;, (Formé pèces). et i/èJ j||, arrêter.) arbre, arbuste, 0'/ m«ôï o Jfjj-, piment en saumure. ^fl '''• Piment es-

109

)**— O't Ûi'r này là cay Uni O ~<fc/g de celle es,^i WL'M> 1°S piments — OH ribt 1res forts. pèce sont chiuH O j&ë^TJËj un petit piment dit «crotte de rat». —

P P/m [!$£*• Plateau de colline, versant sommet élevé, de montagne. une Thwomg plia _£; o, gravir escalader un pic. montagne, chaussée, glacis, obstacle; revêtement. Phâ casser, détruire, ravamolester, démolir; mettre en pièces; ger, disperser, annuler. abolir, -ÇJj*. défoncer, Iihai.plia m§ o, fendre, ouvrir.— Plia thành o }fâ, saccager une ville. — Iihuây phâ '{^ o, molester, vexer, — Phâ Iran o [?Ç , mettre importuner. en déroute, battre une armée. — Plia tan o ^, dévaster, ravager, détruire. — Plia nât \Q °i pulvérise:', réduire à rien. — Plia cùa ofjjjf, son bien. — Phâ nhà plia gaspiller cù'a O ^Jj O |^|, détruire une maison de fond en comble, ruiner com— Phâ liai une famille. plètement ruiner les vgwo>i ta o ^ 'jlf •§, gens. —AJ hay phâ lâm fy Pjj o Jjf , il touche à tout, il dérange tout (se dit des entants qui ne se tiennent — pas tranquilles). Bicng câ phâ toi ne nic Juchez W M ° ^' pas, — A'o't laissez-moi tranquille. phâ — Phâ liiât, PjfyO, contredire. ofê, enfreindre la loi. —Phâ phép o •/£ , — no pas respecter les coutumes. Trâi phâ ^ o, obus, bombe, pétard. — Phâ bien f§| O, détroit. — Câi phâ t^ o, goulet. Phà R$x£. pandre Exbaler, (baleine, souiller, odeur); résyllabe Briser,

Plia JJ>Î*. Digue, amas de terre, Plia ÎJK*. semblable

Substance transparente à une pierre précieuse. Plia li o ^jjj, verre, cristal. — Bè plia li g o]|, verrerie, objet en verre.

Plia gfn. Mêler, combiner, mélanger, allier; syllabe complémentaire. (En S.A., fleur, corolle; se pron, la.) mi'é'c o \-fi, . mélanger de l'eau, faire du thé. — Plia nn>à>cIra du thé. — Plia °:{^^, préparer chè o ^£, id. — Ml cal plia g} 'g} o, terre meuble, terre mêlée de sable. — Gièm plia ||| O, diffamer, — Plia médire, déblatérer. lilnig o Ijj, plaisanter, amplifier. — Plia pliai faire cesser; pro°PJË> disperser, digue. — Nwà'cpha lang sa :{fi o j|[5 W > l'i France. — Ngwod plia lang sa — Birc un Français. i!o^^, thânhpha plia fg |g o O, sa sainteté le Pape. '•'' Se transcrit aussi par le car. ^L • Plia

110 complémentaire. khùu P, bouche, des S. A. (Formé et plia j$i, digue. ) Plût lion rwo'u o p.f^ Jjj|, lancer des bouffées de vin. — Plia kiwi thuôc o ^% llo souffler de la fumée de tabac. — Nôi pld phà p^ JJE o, manger ses mots en parlant, bredouiller. Tête sique. — Hèn pluich ïj| o, âme et et matériel; les corps, spirituel — Pluich mânes. cpiê o J]:|, corps sans âme. Phdch Jp*. Ambre, succin. VoirIti.

Phà

; de travers, penchée assez, oblique, inégal; passahle; sullisamment; part, conjonctive. Phâkào o jtf-, passablement beau, assez bon. — Phà (ta O ^, beaucoup, en quantité suffisante. pi*. c.-à-d. Bois simplement équarnon encore travaillé; commencé et non fini, tonte naturelle; sincère, simple, normal. réel; régulier,

$çi| *.

Pluie ri,

Hèphdch ï))i o, l'ambre en général. •— Thày pluich 7JÇ o, ambre d'eau. nj} o, ambre brillanl, —Minhpluich — clair et transparent. Iliujèl. plmà ifrço, ambre rose. — Lqp pluich g O, ambre jaune (succin ou carabe). •— Hoa ambre veiné; pluich ^-O, M litt., ambre à fleurs. — Trong »/»(> cl pluich <ffi $Q 3^0, transparent clair comme de l'ambre. — Mol hit ho pluich un grain f£ |^ï|o, d'ambre. Pluich lou|é*. Battre, frapper, cher, jouer, l'aire retentir; crécelle. Pluich thû o ^, battre des mains, donner un signal. — Pluich truwig — Trùnj< O $1 -, jouer au volant. à percusphdch fj$ o, instrument sion. — Bdnhphdch ff O, battre la crécelle. — Nôi phdch pji) o, l'aire le fanfaron en parlant, s'exprimer avec — Làm insolence. phdch jfêo, se faire valoir, faire le malin. — Cl» pluich ^jgj o, ramer à l'avant. Pliai sffi. Se perdre, s'évanouir. s'évaporer. \'oir hoat.

objet chose vrai,

Pluie ihât o jÇ, candide, naturel, — Chdt sincère, véridique. pluie ^ o, simple, bonne te, qui a des qualités solides. — lirju pluie J|f o, nom d'une écorce employée en médecine — Pluie tiêu o #|f, sal(simarouba). pèlre pur. Phac L'écorcc de certains $V*le arbres; peut s'employer pour car. précédent et réciproquement. Jjjng pluie |J o, paisible, bonace; calme plat. — J%#;'/ phûc pluie j|£ O O, droit, sincère, correct. Phdch qjf *. Matière (par opposition à esprit, qui est hou zjg); corporel, matériel ; figure, forme, apparence. Ilhili pluich JJ£ o, forme du corps. — Tinh pluich jfjjfo, vigueur phy-

disparaître, (En S. A., grandes pluies ; se pron. plài) Pliai màu o Q., se décolorer. — Pliai mai o p^, couleur affaiblie. — Chlhig pliai Jjh o, qui ne se perd pa> ne pas (se dit de la mémoire), «'•— oublier. — Nào pliai fjjo, au Cd phai long m O g, ganler coeur un souvenir.

11 Plu'ri ffî*Averses abondantes, se répandre C6 phâi không @0§, est-ce bien? n'est-ce pas? — Không phâi '§. o, non, ce n'est pas, ce n'est pas bien. — Phài ndi cho hêt o |lffy^ |jfc, il faut tout dire, tout raconter. — Phdi an cho son O P^j ^ fj^j:, il g faut manger pour vivre. — Phdi lâm vite hoai O jg£ fâ '[g|, il faut travailler — Càn toi toujours. phài cli Jfjj $f o ^, je dois m'en aller, il faut que je parte. — Phdi ngâi O^, justice — Phài le o E2, vraie immanente. raison. — Phâi cliiu o -Q, il faut se — Pliai long o ^, soumettre. avoir — Phdi le coeur pris, être amoureux. suivant le désir. — jof, plaire, Phâi ma o jfjî, plût au ciel (pie. — — Phâi chi o £ i s'il arrivait que. Cd phài ô> ââu cela [g O jj^ 5g, n'est pas, c'est faux; où voit-on que cela soit? — Phâi don o|i{[, être battu des verges. — Phâi ô> tii o jfè à la prison. — fAJ, être condamné Loi phâi ^J o, paroles raisonnables, discours sensés. •— Phài (hê o ^}, bienséant, joli, plaisant, convenable, très chic. — Làm, cho phài jg ^ o, bien faire, bien agir. — Phài lâm o c'est très bien. /Jf ; cest parfait, )%)}. Haché, Phay coupé, même car., (Du S.A. phi, tailladé. couper.)

couler, prandes pluies; mouillé, humide, (tout à coup); Voir bdi. pluvieux. Pliai nhiên ha vu O ffli "f ]^J, la pluie se mit à tomber avec abondance. — Phdi ngài o^£, beau, séduisant. gracieux, charmant, de rivière; cours Phdi VJJX*- Bras d'eau en plusieurs qui se divise rameau de brandies; famille; endistribuer; partager, assigner, donner voyer; déléguer, permis. Agachphdi $g o, embranchement de cours d'eau. — Don g phdi :{ffl o, —• race, lignée, descendance. Tong plu'ti ^ o, rameau de parenté. —Dong pliai (g) o, du môme rameau de pareille. •— Phdi iho> O ^j-, distribuer des lettres. — Phan phdi ft o, résigner un poste. — Qaan hliâm phdi du gouverne11" %l °) commissaire ment. — Kiuhphdi ft o, délégué de la Cour. — Phdi viên o J|, délégué, — Phdi membre de commission. nlio'ii o TV) un chargé de mission. — Phdi to> un permis, un ofjij, ordre de route. — Phdi quan o 1§f, décision, arrêté. •— Phè phdi ^ o, — Ba signer ou viser un permis. faire paraître une décipliai lf§o, sion, publier un arrêté. Hun. ^fjj. Falloir, devoir (marque 1 du passif; obligation); signe particule affirmative, c'est juste. oui, (,cst très bien, c'est ce qui conc'est \ienl, ce qu'il fallait. Voir pluîi- (En S. A., grandes se pluies; pion, phdi.)

Dao pliai/ J] o, coutelas, eouncrel, couteau de cuisine. — Tint pliai/ (]-£ O , hachis de viande. — Di pliai/pliai) aller en hâte. — An /ihaij ||oo, phaij p^ o O, se presser de manger. Pliai/ ^rfj. Menu, frêle, mince, délié

(ne s'emploie qu'en composition). (En S. A., grandes pluies; se pron. phdi.) Mica pliâij 'j^j o, pluie très fine.

112 de plume, Yf/J. Trait Pkây coup de en montant ou en pinceau (lancé descendant et terminé en pointe). (Pour le car. en S. A. voir ci-dessus.) Mot chdm mot phàij khmig sai {^ fit isc ° Î5? Hb uu point, un Irait, et tout est bien, tout est correct. Pham courte; gazon, yf* *• Herbe nom de famille. pelouse; Ho Pham )JJ o, le nom générique de Pham. 3 G.*ser, violer, contraire, Pham Enfreindre, se rendre transgresde; coupable délit. faute, Pham JpB*. méthode, loi, Règle, forme, moule, patron, modèle.

usage; exemple, Mo pham f|to, emobstacle, — Pham pêchement. thwomg o^. règle invariable. Phàm lout le /L*. Tout, tous; le plus soumonde, quiconque; commun, vent; banal; vulgaire, vil, méprisable. Phàm nhom O J\, le commun des mortels, un roturier. — Phàm jihuo -fe, une personne vulgaire, un cerf, un vilain. — Phàm su> o5fï, une chose quelconque, une affaire banale. — Phàm vât o ijjfo, toutes les choses en général. — Phàm hhi o v£\, vil. — Dan méprisable. phàm J£ o. la plèbe, les gens du peuple. —Lmi — Phàm H w abject. phàm Hfo, îch o H |ï g£ , le jeu est vulgaire eî chose inutile. Pham ordre, sorte; Espèce, classe, rang, degré; ranger par en ordre. disposer Phàm loai o||, les familles, les races. — Phàm vât O % , les genres. les espèces. — Phàm quaii O '|',1|'S le rang des degrés du mandarinat, fonctionnaires O. — Cîeii phàm % o, les neuf degrés du mandarinat — De ngùphàm gf Ji O, cinquième e' — Chânh degré. »gù phàm JE 5 la première classe du cinquième de— 0, gré. Tàng lue phàm I^T^ pp *.

Pham

la enfreindre la loi. — Pham règle, transgresser violer les lois et les phép o ££, — Pham toi O fp , commettre usages. une faute. —• S(i> pham âèn 3|f. o •— Pham thwo'iig o _£ , JHL, attentat. offenser ses supérieurs, se rendre du crime de lèse-majesté. coupable — Pham (lia o j-jjj, envahir le territoire, toucher au sol sacré. — Pham ilèn o M, porter la main sur quelque chose de sacré. •— Pham uho'ii O _A, un criminel, un coupable. — ThA pham "|f o, le principal coupable. — Tàng pham$£ o, uu complice. — Pham sw lli/uih o Ipf H), loucher aux choses saintes, commettre un sacrilège. —Loi pham thwomg^ — Pham dao o O J; , blasphème. avec JJ , se couper (maladroitement) un couteau.

opposé; ïuât o^|È,

(1) Il de'ix y a oflicicllement neuf degrés; mais, dans la pratique, on ne tient guère compte des derniers. Chaque degré se divise en deux classes : chàuh phàm JE pp , première ou principale classe, tung phàm $fc rïp , deuxième ou suivante classe. Pour les détails complets sur cette organisation' voir La Cour de Hué et les principaux services du Gouvernement annamite, du même auteur.

—**( deuxième classe du sixième degré. — Ha phâm "f o, classe infime.— Tning phâm 4* o, classe moyenne. J^ o, haute classe, •—Thwomgphâm — Quâ phâm ^ o, premier rang. — Phâm Unh o 3p-, supérieur à tout. classer, fixer le rang. — Quâ phâm 1g o, les fruits de la terre. — Phâm mue o |U, table des matières, index d'un livre. — Phâm tânh 0'|'4, caractère, naturel, tempérament. Plian bannière Banderolle, Iflff. ou inscriptions). (avec broderies Tarn pliait ££ o, bannière à trois lésions. •—• fîè phan |g O, les inscriptions dune banderolle. Haie, palissade, clôture, défense, entourage, rempart;.clos, Voir phiën. couvert, protégé. 7|=f*Corn phan ffî o, bois de palissade; — Phan pique; baguette divinatoire. irân quan O |t "jf*, gouverneur d'un district frontière. — Phan pluie o jjg, — Phan ti possessions d'outre-mer. — Phan des tributs. OpJ, bureau ri o Çjj!, nom de lieu (Ànnam moyen). Ikan ^f*. Eau ie riz; nom de servi ayant famille. à laver

113

)«-le tion, nourriture, principal c.-à-d. élément de le riz cuit. la

Phan tlupe o J£, provisions de — Va bouche. phan thwc M o j^, — Co>m sans vivres, sans provisions. riz cuit et préparé en phan |"^o, boule pour les longs voyages, excuretc. sions, expéditions, Pluin en deux, faire 4^1) *• Couper deux parts; diviser ou puis réunir deux parties; décijoindre juger, du der; parler (se dit seulement roi et des grands personnages). Pluin hiêp o <&, unir, joindre. — Tho> pluin ^ o, talon de souche, — Phân xét O chèque. 'gjl, juger, rendre une sentence (par examiner, — Lo>i le pouvoir suprême). phân commandement. ^f o, prescription, — Phân orday o Pfjj, commander, — Phân donner, enjoindre, prescrire. bào o {$, id. — Chûaphân t£ o, le ordonne. — Ngip phân |j|p seigneur O, le roi dit, sa majesté ordonne. — Lênh pluin /^* o, id. — Thàng des paroles pluin JH o, traducteur (titre porté par le secrétaire général du chef des services administratifs et financiers d'une province ou bù cluinh sil> /f\i ïljjt'jlï; ce titre a été donné aux interprètes de nos gouverneurs en Indo-Chine et, par exgénéraux tension, à tous les interprètes princi— Ton et indigènes). paux français d'un thàng phân ]^î JJ| o, le bureau interprèle principal. Pliàn Pluïn ^A;*. Retraite, recueillement.

Phan

Ho Phan p o, le nom générique de Phan. —Phan thanh giàng o fif PI, lo nom du dernier gouverneur des provinces de général annamite l'ouest en Cocbincbine. Ph<1* S*. crocher Plt^ fi*. Saisir, un objet La à soi; déen l'air. suspendu de l'alimentatirer

base

allu$K Brûler, flamber; mettre le l'eu. Voir pluin. mer, 8 îsii'BiMr.niE SArroN.U.r.,

—«•( Phàn gretter Phàn nàn || o , se repentir, une faute commise. sulfate, re-

114

>«— Phàn ï)&*. Rive, bord; colline ou de montagne. versant de

Sels minéraux; jçs-*. alun. Voir phèn. vitriol,

Bach phàn [=j o, vitriol blanc. — Bâm phàn |J| o, vitriol Lieu. — Hâc vitriol noir. — Thanh phàn So, phàn ift o, sulfate de cuivre. — Cà — phàn jj§j o, qui a de l'alun. JShûng nwô'c phàn ^ '^|f o , imprégner d'eau d'alun, tremper dans du vitriol. Phân à Agir doit faire, se soulever, de ce l'opposé se retourner se révolter.

Phàn Fai re entrer dans ; re ti rer. ffij. tirer peu à peu; suivre, chercher. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessous.) Phàn theo o j||, suivre dans l'obscurité. — Phân phân ro> O O jijî, aller à l'aveuglette, marcher à tâtons. — Hoi phân pfjj-o, poser des questions serrer quelqu'un de inquisitoriales, — PMn près dans un interrogatoire. cho ra moi o ^ P|§f:|j-j pousser des recherches jusqu'au résultat. Phàn Fils embrouillés, %/}* désordre, lés; confusion; tumulte. clameurs, tapage, mêbruit,

}%*

qu'on contre,

Two'ng phàn |g o, se contrarier être en désaccord. — mutuellement, Phàn hùi o [Ëj, se retourner contre, revenir sur. — Phàn nguy o j^ , re-— Phàn belle, révolté, insurgé. — Làm nghich o j|£, îd. phàn j|jg o, se soulever, faire de l'ops'insurger, position. — BInh phàn Z]î o, apaiser une révolte, câliner un soulèvement. Pli/m Revenir en arrière, repQ,*. tourner sur ses pas; regretter de. Phàn hoi o |I|, retourner, revenir à, se convertir. — Phàn pluie O fjf, avancer et reculer. — Phàn lliwomg — Phàn ha o "p", o _£, remonter. redescendre. Phàn élévation en Plancher, tréteaux. planches, (Du S. A. bàn, même car., travaux de menuiserie.) Phàn, ngipa o ,!|2, lit à tréteaux. — 4M Bêphàn |^0. estrade, plancher.

Phân phân (ta sip oo||, embrouillé dans de nombreuses affaires, — Yièc affaire phân phân ^oo, — Phân van. o fa, doucompliquée. teux, incertain; confusion, désordre. Phàn grais jfy*. Fumier, la terre. ordure; Voir phan. en-

pour Phân o >|X, crottin. — ngipa Phân. phwwng o Jcjj, ordures des rues. — Bo phân |§ °> fumer 'es terres. — Bât phân iB O, terre fumée. —- Bo phân cho ngwci'i ta |§ 0 /M# S >salir les gens (par de mauvais propos tenus sur leur compte)' 'jf*. diviser; dixième disdim

Phàn

Partager, discerner; tinguer, Voir tael; minute.

phàn. Binh phân Zp o, diviser en parts — Phân égales. gia O %, parlagM les biens d'une maison. — Bgopii"" co M.O M W> ie t]wmm Se lwô>ng

115 -— Phân divise en deux branches. clria o ffl, diviser. — Phwi pliât o — Phân ra o f§', |g, distribuer. — Phân Met o partager; discerner. — Phân li fj\\, séparer, distinguer. — divorcer. o )!(!, se disjoindre, Phân nhau o fj|, se séparer. — Phân liH o ^ij, démonter, défaire, cléran— Phân bien o jiei'. $)f, discerner. — Phân min h o fl$ , discerner clairement. — Phân tâm o ;£>, coeur hésitant, esprit indécis. •—A'hiHphân — o, une une part, une partie, portion. — Phân ctinh o J^, statuer, décider. —Phân hinh o J£, disposer des troupes, poster des soldats. — Phân quân o jj£, id. — Phân dich o transcrire, p|, traduire, expliquer. — Sii' phân chia ipf o j$, partage. Pluin 7) *. Sort, condidestinée, tion; ce qu'il faut faire. Voir phièn. Bon phân ^ o, sort, condition. — Vite bon-phân fj£ ~fc o, les devoirs d'une condition. — Chwc phân |gj o, situation officielle. grade, emploi, — Phum'c phân jjig o, heureux sort. — Sa phân jjgç o, chance, fortune, destinée. — Phân kho o ^, triste — Phân sort, condition misérable. ma Ut oJg2£, vous avez de la chance. — Phân cà O f^, sort ilsitualustre, condition magnifique, lion suprême. — Phân Uni loi o jg — Phân condition d'esclave. $, minh o ^jf, condition — Lion propre. phân làm phwâ>c gogïg, faire l'aumône, faire le bien. — Bia phân il O, territoire propre. tliifn >*£,*, Se fense, garder colère, haine, souvenir longtemps indignation. d'une rancune; ofPhân hom o '|J|, haine implacable. — Phân nô o *c, fureur, irritation. Phdn Phdn 'rit*Synonyme Manière mouvement du précédent. vive et d'agir imrapide; bouillant.

*g|*. animée,

violent, pétueux, Phân hoc o ~f], courageusement, — Phân ardemment. pliât O-fj^, A ni phân quâ pjSj allons, vivement!— avec distinction, s'exof, parler — primer avec beaucoup d'élégance. Làm cho phân $g ^ o, faire leste— ment, agir avec désinvolture. o, >j'IJ)] ravi, radieux, enMivngphân chanté. Phdn Poudre de riz, farine; %)*. fard le teint; craie; rouge pour coloré. riche', brillant, luisant, Gioi phân ^O, mettre du fard. — Bô — Mat phân ^'j| o, poudrer. fardé de blanc. — Mat phân j^O, fardé de phân mat yen ^0^)][ïj, blanc et de rouge. — Bach phdn f=j O, craie blanche. — Phdn chl 0§J£, céruse. — Câj/hoa phdn antimoine, 'fl; ?È °> noni d'arbre. Phdn tirer, Phdn JTJ*. agiter, /F) *. Prendre avec la main; remuer. secouer, portion. Voir phdn. diviser, l'ai ce des

Part,

Chia phân jj^-o, parts. — An phân |i£ o, participer, sa part. —• Tii> phdn ||f o, prendre — Bè phân partiel, partiellement. /g o, laisser sa part. — Phân llu'i o un impôt de navigation qui se ^, certains devant payait en passant postes établis sur les grands fleuves. — Bài phân \^ o, beaucoup, large8.

-w( — Phàn tlnvomg o jf, récom— pense, prime, gratification. Phàn hi'O'iig hoa o ^ >X.> Par'; ^'héritage réservée à l'aîné pour subvenir aux frais du culte des ancêtres; litt., part pour l'encens et le feu. — — Phàn Mm o ^, grande part. Phàn, nhièu o JH, id. — Phàn nho O fjl;, petite part. — Phàn il o ^, la moitié id. — Nâ'a phàn ffio, d'une part. — Mot phàn trong bon f^ la quatrième un quart, ojtft^, — Vè phàn toi j|j o $£, pour partie. ce qui est de moi, en ce qui me concerne, quant à ma part. ment. Phàn Brûler, flamber; M" et >**. le feu, allumer, mettre incendier, Phàn hoa o \)£, brûler, consumer. — Phàn hwomg o fff, allumer les brûler de l'enbaguettes odorantes, —• cens (pour le culte des ancêtres). Phàn lâm o ||c, mettre le feu à une forêt. — Phàn itiên o 03 , mettre le l'eu aux berbes sèches d'une rizière. Phàn jjif ticule, *. Élévation monde terre, tumulus; digue, monumental.

116

>«~ o P*J, l'anus. — Thu'omg phàn J^ O; fumer la (erre. — Phàn (lia o J-jjj, latrines. — PJuu, trie o [^, nettoyer, mettre en étal — Hoa (maison). phàn ^ o, belleréséda. de-nuit, Vaste J-j *. Phang Voir carré, région. espace, phwcrng. p-rand Phàn mon

Jeter, ïjj. lancer; raboter, Phang racler, amincir, pulvériser, polir. rendre lisse et très luisant frotter, (Du S. A. phdn, même car., remuer.) Phang ngang o J^ , frapper de tous côtés. —• Bànli phang ngang |j" o J0 , baLtre à tort et à travers. — Mi o phang ngang [IjKj J^, parler sans rime ni raison. Faux, faucille, 3py. Phang serpe, couteau. grand (Formé des S. A. là ^, métal, et bhn *fê, latéral.) Bàng phâng Jï O , espace libre, chemin ou passage débroussaillé. d'un trait. Tout )}]\. droit, Phâng (En S. À., gelé, glacé; se pron. bâif) , Bi phâng phâng || o O, aller tout droit, partir d'un trait. y^. Phâng (Du S.A. Syllabe complémentaire. bang, même car., confiance.) Phang lang o $#, tranquille, pai— Bang phang $ sible, confiant. O, uni, égal, sur le même plan. Monter, s'échauffer, s'élever; s'ense fetcher.

butte, haut, grand, Phàn ma o |j|, tombe, sépulture. — Phong phàn ^ o, ensevelir, enterrer. — Tarn phàn EL O, les trois grandes choses : thiên 3Ç, le ciel; (lia. ifa, la terre; vhom J\., l'homme. — Phàn trùng cao clai o i%i ^§j ;/ç, un un funéraire jnonument grandiose, mausolée royal. fumier, engraisser enla

Phàn

Excrément, îpfi*. fumer le sol, grais; Voir phdn Jft. terre.

Phâng /$0. llammer,

(1) Se trancrit aussi par le car. j;^.

—«•( (Du S. A.phong, même car., feu allumé.) Uva phàng £g o, feu, ardent. — 1 PMwg /en o ^, les flammes montent, s'élèvent. — Phàng phàng o O, touabondamment. jours, constamment; — Phàng gan o JJ-f, échauffé, excité, — Mat poussé à bout. phàng phàng air cour^jij O o, visage furieux, roucé. Phanh $>*. Faire bouilcuire,.faire lir. À. V. Jeter çà et là, détruire, mal fait. disperser; manqué, Phanh phûi o jf2, dissiper, gaspiller. — Phanh va o fl||, étendre, étaler. — Noi phanh phûi ra pjfy O jfE H J ébruiter, divulguer. Phành écarter, déplacer, tracer un trait. déranger, marquer, (Pour le car. en S. À., voir ci-dessus.) Phành âo o f(g, ouvrir son habit. — Phành iniêng o PJQ[, ouvrir démesurément la bouche ou la gueule d'un air menaçant. itf>. Ouvrir,

117

>«-et en général tout ce qui concerne la pyrotechnie. — Binh Phâo thé o ^-, artillerie. — Phâo artilleur. phâo thà & o ^, — -Bai xa oîfï, char de guerre. phâo ;/ç o , grand canon. — Phâo ctai O ;/ç, gros pétard, bombe. :— Phâo tre o Un, pétard en bambou. — Phâo thâng thiên O ^ J^, fusée. — fiét lanphâo ffi- o, allumer des pétards, cer des fusées. — Cà phâo Jff o, — Noi o espèce d'aubergine. phâo pjKj , chercher les effets en parlant. Phào '-$£. Syllabe complémentaire. (En S. A., jeter, lancer; se pron. phao.) Tarn phào âf o, mal disposé, peu sûr. — Noi tàmphào pjfy jÇ o, parler sans aucune réserve, dire des choses peu convenables. pas seul. (En se pron. phâu.) Phào phào o o, désirer quelque chose, avoir envie de quelque chose. manquer, pénurie, harassé.

Phâo "a !J. Ne s'emploie S. A., couper en. deux;

Phao 3M*. en avant, lancer Projeter sur, jeter à; apparaître, faire saillie; bouée, balise. Phao neo o ff, jeter l'ancre. — Phao xa O'jft, char de guerre pour lancer des projectiles — à l'ennemi. Phao lay o Jg, phalange unguéale. — Phao hpô'i o |I, jeter les filets.— Phao vu o gg, des calomrépandre nies. — Long phao ffi o, dissipateur, gaspilleur. Plm pour Pierres, baliste, catapulte; Fèces d'artifice,.pétards, ^fg*. Machine lancer des

Avoir /*C*besoin, Phap faire défaut; pauvreté, las, fatigué, extrémité;

Cùng phap |jf o, réduit à la dernière extrémité. —Ban phap j| O , id. — £*a phap ^ o, rompu, brisé. loi; "î(tÈ*. Plidp Règle, puissance, méthode modèle, ; science, pouvoir; Y oir phép. procédé. Phâp mon o f^ , règles des bouddhistes. — Phât phâp fij£ o, id. — Phâp luât o f^:, lois en général. — Quan phâp ^ o, id. — Hinh phâp — Quâc JflJ o, lois pénales. phâp

canons, fusées,

118 g o, lois el, usages de la nation. — B-qi phâp qwk ^o|, grande puissance; expression officielle employée parles Chinois et les Annamites pour — désigner la nation française. Thày phâp ^ o, sorcier, devin. ^. Phitp Onomatopée pour exprimer le bruit d'un sabre tranchant d'un bon coup sec et dans le mou. (En S. A., avoir besoin ; se pron. phap.) NgJw tiêngphqp tld thoi jjf; |lf O fl^ ^g, on entendit phâp, et ce fut tout. *C_. Syllabe complémentaire. Phâp (Pour le car. en S. À., voir ci-dessus.) se Phâp phèng o ;§g, se soulever, — se gonfler. boursouffler, Phâp phèiih o j2p, grossir, augmenter. Phat Punir, plj*. ger un châtiment. condamner, infli— Phat loi — Sât phat détruire. — les uns sur o Jfp, punir une faille, jgj; o, tuer, massacrer, Congphat jpjj o, se ruer les autres. — Clànli phi se révolter. |jE O, s'insurger, Bambous liés un radeau. ensemble

Phat -fjf *• et formant Phât

Faire %£*. partir, distribuer, tirer, lancer; se produire, débroussailler; éclater. nifester,

envoyer, tailler, se ma-

Iihihphat JflJ o, peine, condamna— An tion, supplice. phat Jj| o, sentence. — Phat lit condamnation, — à la prison. o m , condamner Phat va o f{|, condamner à l'amende;. — Phat làm gwomg o jfj£ pj, punir — Mac pour l'exemple. phat |j|' o, subir une peine, être en prison. — S/ha phat HJO, châtier, corriger, amender.— -Bângphat H- o, mériLer une punition. — No cîâ M pliât ^ — rjjjfj£ o, il a déjà été condamné. Que' phat pj£ o , réprimander, réprimer, reprendre avec autorité. Phat se iXi*. battre; Attaquer, abattre, détruire, soumettre, puforcer. nir; se vanter; contraindre, Phat mûc o /Jv, abattre un arbre.

Pliât Iwu o fjfc, exiler, déporter, bannir. — Pliât binh o J£ , faire partir des troupes. — Pliât klnhi o jf, — Pliai mtti envoyer des présents. o ïf , mettre en vente. — Pliihipliât ?ft o, faire des parts, distribuer.— les raPliât hpomg o )|j[, distribuer tions, faire la solde. — Mal pMl sang f£ o f£, un coup de l'eu (fusil. — Phdn vivecanon). pliât Ço, — Pliât rimg o ment! lestement! — j^, déboiser. Pawng pliât ||o. éclairci. — Pliât càij o|f: champ — ébrancher, émonder, élaguer. Phât ray o J|j|, enlever les ronces. — Pliât binh o j|jif> débroussailler. une maladif. mal, attraper prendre •— Phât phung o $|, être frappé Jf la lèpre.—Khi pliât %&o, commencer à croître, à pousser (plantes); de volume. — Phat »m" augmenter o HJ5> expliquer, commenter, ét'laircir. — Phât giâc o %, clair, mani1" éclater. — Pliât va o l§,r( feste; — -P/'"' ,H'"l> se répandre. pandre, un bruit-.faire entendre o pf, Phât nghi o |§, concevoir des -doute. naître des soupçons. — Sir phàt fi 0 distribution de thwo'ng |o^|,

—«•( de récompenses. prix, distribution — Pliât Iqnh o î% , avoir des frissons, sentir les approches de la fièvre. Phdt i§t*Poils, cheveux; mousse. gazon, herbe,

119

)<*_ Semblable Phdt à, comme si; 1%*. à peu égal, presque pareil. près Phdt phwv'iig o fâ, par exemple ; à peu près semblable. Phau <§%.. Syllabe complémentaire. (Du S. A. phao, même car., apparaître.) Trang phau phau ^oo, tout blanc, qui paraît éclatant de blancheur. Phau Augmenter, ployé pour désigner Voir hoi. la reine. Jo*. qui apse montre

végétation, Mao pliât ^S o, poils et cheveux. — Thûc pliât jUji o, lier la chevelure. — Thê pliât $}|J o, couper la chevelure. — Twé'c pliât |jïj o, raser •— Thach tondre (gazon). (tète), pliât ^f o, la mousse ou la végétation qui vient sur les pierres. au Cheveux Phdt J^*. embrouillés; confusion. trouble, fig., désordre, Pliât /fjfj*. la doctrine Le nom du fondateur de Phât ou Bouddha. de

doubler; la suivante

emde

Phdu

mains à pleines Prendre *y(^*. et formant jointes (avec les mains comme prenpour boire, conque, de la terre, dre des grains, etc.). Phau thé o ;£ , prendre'de à pleines poignées. la terre

doctrine boudBqo pliât jj|o, — Pliât mon o P^ , disciples dhique. — Pliât de Bouddha, bouddhistes. phâp o :{^, la loi des bouddhistes. — Mo phât M o, ô Bouddha ! (invocation des bonzes). — Tâij phii'omg pliât U -jf o, le pays de Bouddha, l'Inde. — Phât quéc o |g , id. Phûl %*. Non, traire; feindre, pas; simuler; remuer, ne au controubler. secouer; brosser.

Phdu

;$f<*. vêtements, W-f>*.

Habits robes Respirer à pleins

de

soie,

beaux

élégantes. ou aspirer poumons. terre, lon-

Phdu

guement, Phdu pf^*. éminence,

de Amas monticule.

petite

I hât ifij*. contrarier;

Agiter, épousseter,

Phau

trancher, la!]*. Couper, creuser. défoncer, dre, ouvrir, TLJ *. terre, Poteries cruche.

fen-

Phdt qua phdt Zai o ^ o ^, flotter de côté et d'autre. — Gio pliât piiti Hoo, agité par légèrement le vent, — Phât co> o $t, faire flotter un drapeau, agiter un étendard. — Phât nho'ii tânh contraoAft. — rier le naturel de quelqu'un. Phdt thu o ^, brosse. plumeau,

Phau en Phc

en général ; vase Car. radical.

côté ; Parti, faction, coterie, jjt mot contracter; complémentaire. (Du Si. A. phc, même car., pacte, contrat.) Plie dàng o^£, bande, associa-

120 tion. — Phe nam o -§j , côté des hommes. — Phe nw o -fc, côté des femmes. — Lânh phe ^j| o, prendre à bail. — Lâp phe j£ o, passer un former une acte, faire un contrat, association.'— Giâp phe rjj o, chef de parti. — Chia phe jfô o , se diviser eu factions. — Càplw |^ o, café. Plié Vg*. damment, Eaux coulent qui torrentielles. pluies abonà — Phe cm o, coeur et poumons. et foie. — PU ojjf, poumons et poumons; trwomg O JJ|E, entrailles au fig., désir, volonté, intention. Plié [$t*. ruines; tude, laisser, Maison fig., abandonner, au qui tomber tombe en en désuédérejeter,

B-ày plié plié §00, pleins bords; qui regorge. Phe

plein,

Pousser avec la main; jjt*. décider voir, comparer, puis par un geste ; approuver après examen, revoir et viser un document officiel; pacte, contrat, bail. Phê chiàn o ?§=, approuver, viser, accorder. — Phê phû o fvj", apposer sa griffe pour approuver, aposliller, viser, certifier conforme. — Phê <h>n o Jjl, viser une demande, apostiller — Phê minh o un pi ace t. Rfl, tirer au clair (affaire), critiquer, commenter. — Thà phê 3Ç. o, confirmer un l'ait avec la main ; donner un soufflet. — Châu du phê ^ o, approbation — Vua châu souverain (en rouge). — phê ^t %: o, le roi approuve. Chû> phê phi ëf o fsj", visa, apostille. — Van phê jS£ O, id.

négliger. Phê vâl o Ifjj, un rien, une chose inutile, un objet sans valeur.—VU nlwn o Ji, gens déclassés, êtres inSIP o 3f£, déutiles, infirmes.—Phê laisser les affaires, négliger ses occupations. — Lwii phe -jU o, laisser courir, laisser aller; délaisser, négli— Phê ger. râi/ o-jjjjjl, laisser dans — un complet abandon. Hoimp; jàr ^ o, au repos, sans culture (sedil des terres abandonnées depuis plus de cinq ans). — Cùni kinh lioangpltè sur lequel % M 3t; °> uu registre on inscrit les terres non cultivées. JiSp. Onomatopée. Voir jj/wf//,

Phêch Phéch (En

f EJ. Syllabe complémentaire. S. A., frapper; se pron. phiich.) Trâng phéch ^ o, très blanc.

Phen

Phê

Chien )£\*. qui aboie; ments ou cris prolongés. Jfp*Les

aboie-

Plié

Voir phêi. poumons. Phê Mm o ^, viscères de métal — Phe (nom donné aux poumons). — Tâm phâ o jfyft, intestins. phe fo

imiter; Tour, fois; suivre, ^. rivaliser. lutter, (Du S. A. phièi même car., même signification.) Ba phen g o , trois fois. — Mot hai phen $£ ^- o, quelquefois. — Phen này O Jt,. cotte fois. — A» sau O J§:, la prochaine fois. —A''"'" fois. — ™"'" phen fj| o, plusieurs nào o j^, quand ? — Phen theo 0 j§> dm ofi' imiter. —Phen suivre, chercher à vaincre, rivaliser.

--«.( Phèn Sels %$*. de triol; nom minéraux, poisson. vialun, Voir phàn.

121- W^ZÏ*. loi, Phép Règle, puissance, science; autoricoutumes; usages, Noir phdp. sation, permission. Phép luâl o fjj£, les lois et règlements. — Phép tac va ciing o j|lj M — U§ , tout-puissant. Phép ûông Unh — o ?J§ JH, pouvoir mystérieux. Phép la O j|§ , miracle. — Làm phép — Làm j|| o, bénir, consacrer. phép — la g o j'Jl, faire des miracles. Kê làm phép thuât JL jjjg o Hf, prestidigitateur, magicien.— Càphép [g avoir le o, avoir du .savoir-vivre; droit de, être autorisé à. — Y6phép M. o, sans éducation, imgrossier, connaître poli. — Biét phép )jlJo, les usages, être poli, bien élevé. — Phép thiên van o ^C ^C > 'a science —• astronomique. Phép câch vât o $} Sjffl, la chimie.— Phép loân O^., •— arithmétique. Phép cong oit, — addition. Phép Irw o (^, soustraction. — Phép nhom o £ , multi— plication. Phép chia o jjft, division. •— Bon phép ^ o, les quatre — règles. Phép âo ctât o ,Jfr ;fg, ar— Xin pentage, géométrie. phép p.jft — Cho une permission. o, demander une permission, phép ^ o, donner octroyer un droit. — Phép an nain o % î§ , les usages annamites. Phet bruit d'un Onomatopée; au loin. lancé jet de salive petit liés; se pron. phat.) (En S.A., bambous o, cracher, saliver. Gièphetfâ <fj£.

fî-dt phèn ;J§J o, terre contenant — Nhûng nwô'c phèn \$ de l'alun. — Phèn chua o Jg o, aluner. Jjjîjc, vilriol blanc. — Phèn xanh O ;fâjÈ, — verl-de-gris. &àng phèn |j| o, sucre candi. — Cophèn [g o, aluné, vitriolé. — Long phèn f^ o, clarifié par l'alun. — Câ phèn ^ o, le nom d'un poisson d'eau douce. Pliên Jj||. Store, claie, treillis. natte, (Formé des S. A. phiên j^, éclat de bois, tour, fois.) etphièn §, Phên vâch o ff, cloison mobile à jour. — Mai phên jfâ o, couverture de barque en treillis. Phên j^f.. Battre, bien, même car., Phên roi o Jff, Phènh (Du S. A. frapper. même signification.) battre des verges..

fif-. Monter, grossir, augmenter. Yoir phlnh. (Du S. A. Unh, même car., torrent qui se précipite.) Nui phènh ^g o, se gonfler, se sou, lever. — Phâp phènh jg. o, id. —• Giân phènh gan '[$ o JJf, se mettre dans une furieuse colère.

rlieo

7^. Syllabe complémentaire. (En S. A., ballotté (flot); se pron.phiêu.) Lco pheo l^ o, peu serré, espacé. — Trepheo \^ o, treillis de bambou.

™!°

%js. Intestin; ventre. Voirrutjt. (™ S. A., léger, coureur; se pron.phiêu.) Tâmphèo fo o, dépravé, vicieux.

Phét Tout à coup, à l'improI-'iffc. viste. (Formé des S. A. khâu P, bouche, et pliât ff, partir, éclater.) en Mâng phét p^ o, se répandre — contre injures quelqu'un. Chay

—w( phét %% o, s'enfuir tout Nâi phét pjfyo, se vanter. Phét à coup. —

122

).«— Phi assoXL*épouse, Compagne, aux concubines titre donné ciée; et quelquefois à l'impéimpériales ratrice elle-même. Hoàng qui phi j|l j|; o, précieuse — Thû'phi ?fc o, seconde compagne. femme du roi. — Cung phi go. les dames du harem. — Vwomg:pM j£ o, l'épouse du prince héritier.— Thiênphi ^ o, une déesse des marins, Phi Le vol rapide des oiseaux; Jj^*. fuir à tire-d'aile; voler, fuir, aller faire ne!lover. vite; disparaître, Car. radical. Phi dieu o Jj, oiseaux qui volent, — Phi long o H , dragon volant,— Phi yen o 5?É, vol rapide de l'hirondelle. — Cao phi ^U o, voler haut, — Phi hlu'p o-^-, s'enfuir, disparaître. —- Tâmphi fo o, se transporter par la pensée. — Phi ma o Jj. la vitesse du cheval. — B ai phi JjlJo. — Phi vhng o §$;. neljeu de cartes. — Phi bac o f|0, nettoyer toyer l'or. l'argent. Phi découvrir, ouvrir, $]%.*. Rejeter; défoncer, Phi lehai o U , fendre, — Phiso'ii O MJ, un paspratiquer sage au travers des montagnes. ou qui Choses contraires Jf-*. le dos; si ce tourner s'opposent; laux: à moins que; contraire, n'est, ne pas. Car. radical. non, Loi ihi phi ^j J§; O, fausses allé— Phi ihi o %, qui n'esl gations. — Bon pas. phi 7$> o, sans intention. — — absurdité. Swphi ïj|ol, inconvenant, Phi II o H, blessant,

de saumure. Une /\%. espèce (En S. A., bambous joints; se pron. p/jfJ.) %%. Faire un trait avec la ou le pinceau; déployer, manière de moeurs, lancer; (Du S. A. phât, même car., tirer, plume étaler, vivre.

Phét

lancer.) Phêt mût clii o fs[ Qj, donner un — Phêt ihiiûc o coup de pinceau. j^, un remède. — Phêt ctdl appliquer O J5 , qui pend ou qui trahie jusqu'à terre. — Phê phêt jjfc o, allongé, diffus. — Net phêt ^j| o, trait de pinceau (lancé à droite ou à gauche). — Phét hô o fjSjj], coller. — Phét don O |j{[, laper sur; battre, brosser. — Càchphêt fô o, manière de l'aire.

*TTTÏ Phêu V^rSyllabe complémentaire. (Du S. À. phiéu, même car., flotter.) Noi phêu |g o, surnager. Phât Jfô. Syllabe complémentaire. (En S. A., léger; se pron.phiéu.) Trâng phêu 0^ o, très blanc. "/TK- Syllabe complémentaire. se pron. phiéu.) (En S. A., ballotter; mal Phèuphào o $!, mal arrangé, disposé, fait sans aucun soin. )/)}*. dt*glorieux; Phi p£*. fraîche, Peler, racler, écoreber.

Phêu

Phi

Phi Phi

Grand, célébrité, Brique sortant

illustre, vaste; renommée. ou poterie du moule. encore

-w( — à l'honnêteté. grossier, contraire — Vô Phi ngâi O j|, ingrat. phi M. o, rien ne s'oppose à. Phi Herbes odorantes; f-f.*plantes rave. navet, légumineuses, Phwomgphi ^ o, riche végétation. Dépenser, j§|*. de, ler; se servir

123

).«mât fë o J| ^H, rassasier ses yeux de. — Phi site o £î » bigarré, de diverses couleurs. — Phi si'cc o fjj, de toute force, de belle venue. Plu Dire pi-*. térer, calomnier, H£.*. Oignon, du mal médire, ciboule. de, débla-

dénigrer. Voir cà'it.

Plu PU dissiper, gaspiluser, employer. — Phi Phâ phi fîjî o, dissiper. dung o fâ, employer ses ressources ; — Phi cùa o dépenses d'ordre. Jjjjj, dissiper son bien, gaspiller son avoir. — Phithi O jfê, perdre son temps. — Stp xcri phi jf? p^| o, prodigalités, dépenses exagérées. —Phi cdiig o Jf|, — Phïtàm o perdre sa peine. fo, se — Phi su> dépenser, se prodiguer. o Tf., se donner du mal, prendre de la peine. Gras, riche, fertile. potelé, opulent, bien replet, abondant; Phi a

Côté, direction; J|f. partie, tendance. préposition qui marque se pron. phi.) (En S. A., user, dépenser; Phia nom o ]§, vers le sud, — Phi a tây of, du côté de l'ouest, — Bùn phia ^ o, quatre côtés. — Bon phia bang nhau ^ o JJJJ fj|, parallé— Anh ai logramme. phia nùo |g i^, de quel côté allez-vous"? offj, bruit sourd, /frîp. Onomatopée; comme : pouf! étouffé, Voirphêch. (En S. À., loi, règle; se pron. tich.) Vôphich phich JE o o, donner des — Mât claques. phich jjjjjffo , stupide. complémentaire, se pron. frapper; très blanc,

Phich

Pin /]E*. en chair; fécond,

Phi ctai o Jç, gros, corpulent, énorme, obèse. —Phi mi o ^|, beau, de formes dodu, de bonne mine, — Pliât harmonieuses. phi fj§ o, engraisser, grossir. —• Phi dièn o 03 , — terres grasses, fertiles. champs Thwo'iigphi JQ O , mettre de l'engrais. Ihi en osier; panier contraire, séditieux; non, illégal, ne pas; orné, agréable, plaisant. Phi chi o J^, qui donne pleine satisfaction. — Phi y o J|, id- — Phi long phi flj o g O 8|, au comble de ses voeux. — Phi phwi o f$, de joie. — frâ phi cm transporté ||g*. Grand

Phich

Jtî. Syllabe (En S. A., battre, phâch.)

Trâng phich 0^ o, Phiém fe sans but Phiên

Flotter sur l'eau, voguer ffii*. errer direction; çà et là, sans insouciant. déterminé; léger,

renourefaire, •Hjr*. Répéter, veler; tour, fois; nom de certaines voisines de la Chine ; tribus sauvages barbare, sauvage, étranger. Nluet phiên — o, une fois. — Tarn pluphiên Iwô'ng thù> HoJ^i

12/i — à maintes reprises. — Tiènphiên "j^f o, antérieurement. Laân phiên |^ o, tour à tour. — Cât phiên f\] o, assigner un tour, attribuer un rôle.— Théo phiên thi'p j^| o ?ft, à tour de rôle. — Thaij pkiên •£} o, alternativement; changer, re— relever nouveler, (sentinelle). — Phièn canh Cho'phiên ^§ o, foire. o jg , tour de veille, tour de faction. — Phiên nho'ii o J\>, terme de mé— pris pour désigner les étrangers. d'une Phiên sw o^, l'ensemble affaire. sieurs ibis, Pkiên Herbes '{&*. poussant baie, damment; entourage, clôturer, cade; défendre; Voir phan. mitrophe. abonbarripays liPhiê'n de /-f *. Eclat morceau, fragment; Car. radical. copeau; feuille,pétale. bois,

Ngôa phiên jg O , tesson, fragment. — Danh phiên ;§ o, carte de visite. — Trà phiên ^Ç o, feuilles de thé. —• Nhapltiên *$ o, opium. — PMên ngôn o =", simple mot, seule paih'i o Jjf, role, bref discours.—Phiên très petit espace de temps. — Phièn tù> o ffjj, un document. Phién Phiên WM*>f|*. Châtrer Tombeau, un cheval. sépulture.

Phiên trein o |a, gouverneur d'un — Phiên mân o petit État frontière. abondant, J%, luxuriant, prospère, riche. — Thào mùc phiên j|f 7fc O, très belle végétation. Phièn ,'A^ *. Faire rôtir, frire ; griller, chose du feu.

Phiên Viandes jfljf et Jfg*. préparées pour les offrandes aux esprits et certaines cérémonies du culte des ancêtres. Phiên ^ft*. souvent, jpf*. Beaucoup, fréquemment. Peine, plusieurs;

Phiên

approcher Phiên Hf*.

quelque Voler en

aller et l'air; retoumodifier, venir; changer, sur revenir réviser, refaire; cher, revenir en arrière. une décision, ;g=f'. Syllabe (En S. A., répéter; A phièn phiên. complémentaire. se pron. phiên.) Voir nha PïiJ'O , opium.

ment, moder,

Phièn

*. Phièn /) faut faire, Phiên jf|*.

Sort, condition; le devoir. \o\r Ecran, volet,

ce qu'il phan. éventail. Phiên

fatigue; importuner. Phiên muûn o f$, triste, morose. — Bai phièn ft o, forte peine, — Phièn lao o'ffi, grand chagrin. peine, chagrin ; ennuyer, importuner, — Phièn sèu 0 gêner, être à charge. coeur ?£i, id. — Phièn long o|, — Xin ôiig dm plein de tristesse. veuillez tolérer phièn PjaftSo, — Demi phièn % que, souffrez que. de vous importuO, je me permets ner. — Giân phièn [g] O, alléger une un chagrin. peine, diminuer %$j*. Étendre, agiter, faire

chagrin, ennuyer,

tourincom-

—«.( flotter un drapeau au vent; commenter. ex-

125

).«-—. Aro'« j;/iln/i p^ o, cajoler, flatter. — Phlnli dû o pjf, amadouer; en caressant. tromper Pho en "~ff\ W. Ouvrage plusieurs mot volumes; complémentaire. (En S.A., graver; se pron. ho.) Pho sâch O •0H', assemblage de livres. — Nô hay ngay pho pho ^ p£ de ronfler. $| o o, il a l'habitude ÏK*. Marcher, aller, accourir, se hâter, se dépêcher, faire dilimontrer de l'empressement. gence, Pho ihîiy o y\c, courir les mers. — Phô sû> o -gi, un serviteur diliun exprès. gent, un courrier rapide, —- Plié klu'p o -=k, s'enfuir, se sauver, se bâter vers. Pho f-^*. cepteur, enseignant, artiste. professeur, Maître pré-

interpréter, pliquer, Phièn kinh o |g, tourner les feuillets d'un livre; lire, traduire.— Phièn clich quan o||[, interprète traducteur officiel. du gouvernement, courbé Phiet ) *. Trait Car. radical. Voir biét. à gauche.

v-rn les Phiêu 7;T?*- Ballotté flots, par les soulevé froid, par vagues; le linge. glacé; blanchir Phiêu èipomg o ffi, courir les mers. — Phiêu liai o -}$j, id. — Phiêu nhom o Ji, un blanchisseur. Phiêu de $H*. Léger qui aime à vagabonder, à courir les femmes. caractère; s'amuser

Pho

Phiêu

sans reteP?JÏ*. Sans règle, nue; inconsidérément, irrégulièrement (synonyme du précédent). Jp;*. Léger, frivole; fragile.

Pho

Phièu

vient le preQui §lj*. après mier second, aide, rang; adjoint, lieutenant seconder. ; aider, assister, Chành phô J£ o, premier et second, chef et sous-chef. — Quan phô s il' 'fH O ^, deuxième ambassadeur. — Phô thain bien O 2§è |j|, admini— strateur adjoint (Cochincliine). Phô lânh sin ofjj|l[i?, vice-consul. — Phô long o |fj,, sous-chef de canton. — Phô quâu o fjÉ;, sous-lieutenant des milices indigènes. —Làm phô jg o, assister, remplir les fonc— Phô tions d'adjoint. bâng O^jf, ceux: qui ayant fait d'assez bonnes aux examens n'ont cecompositions

Phlm ^. la languette d'an Sillet; hautbois. des S.A. môc 7|ç, (Formé arbre, et phqp ;? , besoin.) Plrim ïtbm o jjip, sillet de violon. lliinh se souy^p. Monter, grossir, lever. Voir phénh. (Du S. A. binh, même car., eaux torrentielles.) P|AJ. Simuler, tromper, duper. (Formé des S.A. IMu et P, bouche, &'»'' j*j, car. cyclique.)

tlmih

' ' Se transcrit aussi par le car. glj.

—**( pendant pu prendre rang parmi les lauréats et ne figurent que sur la deuxième tablette. — Phé thât o g?, deuxième épouse, concubine. Pho remettre, livrer, Donner, fij*. transtransmettre, de, charger à. Voir phû. férer, faire passer transGiao phé ^ o, remettre, livrer. — Phân phé ffi o, mettre, charger de. — Phê phé ^ o, ap— prouver, mettre le tfbon pour». Phé viêc ofj£, passer une affaire, — Phé cho né charger d'un travail. o ^ %g, le charger de. — Phé minh o fo, se livrer, se confier à. jjjK *. littéraire ^fj puyer Une sorte de composition envers. Voirp/wt.

126

>w~ — PU courir, appuyer, protéger. tnpomg o ffi, s'appuyer sur un bâton, Pho 7[$*. de fleurs, Tige de plantes, touffe d'arbres. panache

Phé

vous (en "f£j. Dire, interroger; à plusieurs s'adressant personnes). (En S.A., nourrir, gaver; se pron. M.) Pho nuéi o fi£, vous. — Phé ng:wo>i o f$, id. — Pho éng o §J, vous, Pho bà oj(E,, vous, messieurs.— mesdames. — Pho loài dy o $if ;§, ces individus-là, ces animaux-là, cette — Phé trwo>ngo espèce, cette race. iJJ|, se prévaloir de. j% perser; etjÊjjj*. étaler, disRépandre, étendre, développer.

Pho

Pho

Pho

et |i|y"*. Se joindre à, s'apsur, être près de. Voir phu. Pho ma o ,^, gendre du roi. — choisir un Kén pho ma ïJ|oJ||, gendre W.

Phé

Pho

souteAider, défendre, ffii*. cri pour acnir, porter secours; clamer: vive! hourra! Yoirphù. Diêt Trinh pho Le j| JU$ O §£, à bas les Trinh, vivent les Lêl — Pho vua o ^r, secourir le roi. — Pho Un o H|, élever à une haute dignité, o porter au pinacle. — Pho nu>é>c \$, défendre son pays. — Pho tri o ^, maintenir, soutenir, consolider, raffermir. — PAô gh'tp o ^/f,, aider, se-

marché Grand 'gJl*. étalage, magasin, entrepôt. public; Ma phé 3f|j o, maison de commerce. — Phé phti'O'ug o $j, bazar, — boutique. — Wang phé fj o, id. Phé xâ o $>, id. — PM Mn hhg xén o ^ fô (^, magasin de détail. — Khai phé han hang |^ O ^ fti installer un ouvrir une boutique, — Chà hàng phô ^ fj 0, magasin. — PU nm le maître du magasin. o J|, Singapdre. Voir Ha châu 'f iH'h ^*. clarté tout, caché; pâle, terne, le grand uniforme; égale, l'ensemble de l'univers. Soleil Pho thiên ha o % 'f, tout ce qui

Phô

(,) D'après un usage très ancien, les filles du roi choisissent elles-mêmes leurs époux. Lorsque le moment est venu de marier une princesse, on fait venir un certain nombre de fils de mandarins a la cour, on les place sur un rang, et la jeune fille, assise derrière un store, désigne d'un geste celui de ces jeunes gens qui lui plait le mieux.

127 se trouve sous le ciel, le inonde, les — Pho du'omg O f|f, qui gens. s'étend au loin, qui couvre tout. — Phi kliuyén O '%, obole; mendier. de la population, Liste Plio iff"*. tablettes livre des familles, généalogiques; classer. chroniques, annales; Bôphoc ^|j o, laisser tomber que chose dans un trou. Phôc D'un fit, j?P et f K d'un d'un bond, saut, coup; avec assurance. dainement, Nôi phôc phâch et très beaucoup avec arrogance. Phoi unir, NU*Vins quel-

seul sou-

Pftj o(jJ|, parler fort, s'exprimer

de la Ilwomg phô $j|5 o, registre commune. —- Gia pho ^ o, livre de famille. — Pho htiij O fJjL, id. Poteries Pho' p£. ou briques pas encore cuites; syllabe euphonique. (Du S.A. phi, même car., même signification. ) I\hà pho> ^p o, hangar sous lequel on place les briques (pour les faire sécher avant de les mettre au four). — P]w phèto o $[|, de peu d'importance. Plié' A$^. Devenir se députride, mot complécomposer (cadavre); mentaire et syllabe euphonique. (Du S.A. pha, même car., détruire.) Ph'p 16>o Jg, se détacher (chairs), — tomber en pourriture. Mwng phô> lo> o ig, s'amuser énormément. 'l'BJ] lliè' Bruits confus, tapage, avec grande animation. ni'ouhalia; (Du S.X.pkà, môme car., de travers.) Pho> tr/jn o |0jî, grand tumulte, comme à la tapage infernal; litt., guerre. /jet].

assortir;

mélangés; joindre, semblable. égal,

Pliéi thâl o ^, alliance entre deux maisons, mariage.— Twomgphoi J|=J assortir. — Phùi O, couple, paire; hiêp o ^-, joindre, réunir; se fiancer, se marier. —• lion phùi -^ O, id. — Phài ma o ,B|, une paire de chevaux, un attelage. Phùi /jfp*. Les poumons. Voir phè.

Cà phoi ^ o, avec la plus grande — énergie. Bàtig phoi ||? o, espèce de sucre. Phoi à l'action pj;J>. Exposer leil. (Formé des S.A. nhu'l 0, et phi. 2>, illustre, glorieux.) Phoi du sosoleil,

Mo of£, faire sécher (en — Phoi ao of|l, faire ])lein air). sécher son habit. — Pho'i swo'iig o — Cho plwi IÇ, exposer à la rosée. j.J O, séchoir. — IJây item raphoi Wi % Pi ° > allez faire sécher. Phài "^fp. Couler, (Du S. A. pliai, coule.) courir; même impétueux. car., eau qui

'"w

bruit 1^. choc, Onomatopée; soudain; syllabe complémentaire. lJ^ S. A., valet, vassal; se pron. bôc)

douceo, légèrement, Phonnhfî^. ment.— Nlwphà'i-3$ o, sans à-coup.

— P/to'î "j]p. Syllabe complémentaire. (Pour le car. en S.A., voir ci-dessus.) Phlphon Ph&m "J%. [H O, content,

w(

128

)<H

— • agréable. gracieux, — Phong idéalement Ûàn o jjiiji,joli, beau.

joyeux.

rusé, faux, tromMalin, habilement. adroitement, peur; (Du S. A.phiêm, même car., vagabonder.) à insiNôi phô>m |1$) o, chercher nuer quoique chose (pour tromper).

d'une §E\) *. Décorer Phong dignilc, nommer à des fonctions, munir du sceau ; entasser de la terre ; fermer, terme numéral cacheter, sceller; des lettres, des plis. Phong vwo'iig o 3E J donner l'investiture à un souverain, sacrer un roi. — Phong cliwc O |fj o, décerner un grade, élever à une dignité. — Phong quan o "g', conférer le titre — de mandarin. Phong tan g ojf, bénéficier de la faveur royale (les sont appelés lâp dm f| bénéficiaires — Phnij jf> et nhiêu dm JH| j^). mettre thuyèn, o|§, l'embargo sur un navire. — Phong mon o f^, mettre les scellés à une porte. — Phong Ûm Ojjil(l, déifier. — Phong ùo> O ff. fermer une lettre, la mettre sons en— Mot tho> veloppe. phong fx î|o. une lettre, un pli. — A:?V»i phong$ O, apposer les scellés. — Càn phonfi fg| o, fermer, cacheter. — Tich pkui; — Phong phtln o |f O, confisquer. i|{, élévation de terre, tuimilus. et ^*. Feux ])lacés sur ifc Phong les hauteurs pour faire des signaux. Phong yen o flg , feu-signal, phare. M * • Vent, brise, air, souille; Phong cousentiment; usages, passion, Car. radical. tumes, préceptes. Bai phong vent violent, yco, h'5 — Tw bourrasque. phong 0 0.. quatre vents; vents qui soufflentdf tous côtés. — Phong ba o $£, telll~ pète, ouragan. — Bâc phong \Z°> vent du nord. — Nam phong jfc'

PI ion

^^. Troupe, (En S. A., abondant;

bon. bande. \oir se pron. phièn.)

Mot phôn ai gai î@Lo ££fô, une — Câ phôn troupe de moissonneurs. If o, toute la bande. Pliong d'un fjji*. sabre; Bao Arme tète, blanche ; lapoinle avant-garde.

di lien pliong ^ $£, -fa O, d'un corps d'armée. l'avant-garde Pliong Abeille, jllfjî*. guêpe, ^o'ivong. Ma phong ]£, o, taon, frelon. — Phong thach o Ç, espèce de pierre.

"Vase plein, débordant; jgr'*. Phong tasse, riche, gobelet; plein, grand, abondant, fécond, copieux. Phong mtk O iç., année fertile, — récolte abondante. Phong nho>n o J\., homme éminent. — Phong ihành — o ;gg, riche prospère, florissant. . Phà Irit.u pliong ffî §(£ o, préfecture royale (celle où se trouve la Cour). Phong jolie .Ep*. forme, Phong lien. — rond, \isagc gracieux; contour harmonieux. thé o fjf, extérieur, maincaractère Phong tu> o|j£,

( 129 vont du sud. — Bong phong ^ o, vont d'est. — Tây phong |Ej o, vent d'ouest. — Nhû't Iran phong — |!| O, •— un coup de vent, une bourrasque. •— Phong clièu o |3, vent favorable. moeurs, usages, Phong tue ofg, coutumes. — Phong héa o <ffc, ici. •—Phong iho o j; , coutumes locales. — Phong Iwu o #fc, ne rien faire, demeurer oisif. — Trûng phong 4» o, prendre mal, attraper un mauvais air. — Xuân phong ^ o, brise printanière. — Phong hwomg o H , brise — Van phong ^ o, souille parfumée. littéraire, esprit des lettres. Phong ])%{*. Lèvent la lèpre, insensé; \oir phung, clo'n, Phông 1$.*. en liberté, de la folie; l'éléphantiasis. lai et hhi. mettre aller; jalon, fou, salle, cubine); appartement, reau (division administrative); de constellation. bunom

Lâcher, délier, laisser affranchir, un lancer; jeter, planter déterminer des limites.

d'une Phong tic o -^, chambre maison. — Phong thât o ^, appar— Chânh tement privé, gynécée. — femme. phong J£ o, première — Nôi Phong ha o '^, concubine. de maison. — phong ffcj o, intérieur deuxième Phong thw liai oj^-^r, — bureau. femme Phong dû o ^, de chambre, au thé. — préposée Phong van o }SC, cabinet de travail, — Quan 16 bibliothèque. phong hô les archives d'un chef fff •-ffj o fî, des services administratifs et finan— Luc phong ciers d'une province. d'une admif^ o, les six bureaux nistration ou d'un tribunal corresaux six ministères et qui pondant sont : lai phong ^ j|£, intérieur; le phong jjjf H , rites; h) phong J3 |f , hinh phong £= ]|£ , guerre; finances; hinh phong JflJ ^, justice; công phong — X H ) travaux publics. Phong loan o ffl, chambre du conseil. — Rhophong /jr O, musée. JJ//* Phông maintenir, retenir, défense; Digue, résister. s'opposer, de la Phong ngw o !|5, opposer — résistance. Phong cu> o fg, quelcomme une que chose qui garantit, thân O Jfj*, digue, un talus. —Phong à. — Tuàn phông jîft o, pourvoir — faire une ronde, une patrouille. ffi o, défenses maritimes; Hâiphong nom d'une province du Tonkin. idée; imiter; suivre; pro-

la o ^-, desserrer Phong ûii main, laisser partir. — Phong mû o donner la liberté à un cheval. j|, — les Phông tûng o !{£, laisser efgens faire ce qui leur convient; — Phong tw O li'éné, indiscipliné. 1$, lâcher la bride à ses passions, donner pleine carrière à ses mauvais — sanh o t£, penchants. Phong donner la liberté à des animaux — Phông (pratiques bouddhistes). phong tvanh o Jg, :p, lancer un cerfvolant. — Phong loi o $£, affranchir un esclave. lkong Phong ^t£,*. ^3*. iiAccourir, Chambre

s'empresser. (épouse, con-

Avoir une jfpC*Phông semblable; modèle; jeter.

9 niiT.iMKnir. \ATIOVALL.

130 Vân vàn phông ihù? ^;^o continuer à imiter, en suivant, )[[;, etc.

y viril, gardien, homme employé fait, mari; agent,

causée par une Phông ]$%_. Ampoule se boursoufler. s'enfler, brûlure; (Formé des S. A. hua >il£, feu, et phông JK, délier.) tumeur à l'épiPhông da oj]^, démie, peau qui enfle, ampoule. Phông ~^*. s'enquérir, Interroger, s'informer, rechercher, évaluer.

Phông qua o ;ij, s'enquérir vaguese renseigner en passant; ment, environ, à peu près. — Phông nho>n sur quelqu'un. oJ\.,sc renseigner — Phông su> o 3f?, s'informer d'une affaire, procéder à une enquête. — — Nôi phông pjJj o, conjecturer. Tink phông \$ o, supputer, calculer, combiner. Phông /j|V*. Aigle, phénix Voirphung. (oiseau

(appellatif). Dânphu J5 o , homme du peuple, roturier. — Trwomgphu T£ O, mari. — Phu mari el époux. phu o|, femme. — Phu lh> tàng li'p o $fc'$_ J-, l'époux mort, la mère suit le fils. — Phu thé o §(j£, id. — Bai phu j^ — Phu tie o O, grand personnage. fonctionnaire éminent, -^, grand maître (appellatif que prenait (ion—• Phu nho'n o \. fucius). appellation honorifique des femmes de mandarin des premier et deuxième de— Ma grés. phu ,Ë| o. palefrenier. — Xaphu 3|I o, voiturier. —Ahfi •— Gongj)k phu J| o, agriculteur. T. O, travail, main-d'oeuvre. —Ai vil, grossier. phhm o JL, homme commun.

Phu

étenMontrer, jj-%*. exposer, faire au dehors, dre, répandre connaître au public, proclamer. développer. Phu ctw o -fjr, publier, proclamer. —• Phu phi o H, très suffisant, au grand complet.

mythologique).

Se gonfler, Phông 5j|*(Du S. A. bong, même pousser.)

se tuméfier. car., croître, Phu

Phông ra o [f§, s'enfler, se gonfler, — Phông Un O ^, se boursoufler. id. •— Phâp phông jg. O, id. Pkd'l sans insister. 1% . Doucement, (En S. A., uni, égal, se pron. pliât.) Nôi phô'l pjKjo, dire en quelques mots. — -Bành phô'l ^]"o, frapper •— Phô'l légèrement. qua o ^, sans insister, comme en passant. Phu ~fk *. Aide, appui; homme

Femme mariée, 3(fjf*. épouse. Phu phu -^ o, mari et femme.— Phu nhom oA,k femme, réponse, une dame. — Phu nw O J£, id- — Phu ctû'c o fi|, vertus propres de 1» femme. — Phu sw o ^f, occupations ordinaires des femmes. — Agit r" à mari Lètç iigu phu ,§/ ^ j|o, femme stupide (dicton). — *''!''"' o ^J-, épouse et enfants. — M"§ de phu fà o, vie, sort, condition l'épouse; appellatif pour désigner^ des femmes titrées.— '"'' catégorie

-«•( J;/(H ;J\ o, concubine. Plia |f cours, et $$ rendre petite épouse, c.-à-d.

131

W sur le jugement comme étant en fuite. — Phu tâm o ;fji, sans coeur, — Phu om o Jjg,, ne oublieux. pas un bienfait, reconnaître manquer — Khi phu fifc de reconnaissance. les gens, vexer, moo, malmener lester. — Phu om bûi nghïa o }§, ^jf1 trahir l'amijfj|, se montrer ingrat, tié. — Phu châu o ;jjjc, faillir à sa à une obligation. mission, manquer — Phu ngân o =*, ne pas faire honneur à sa parole. — Phu tw o f ji[, ne pas se conformer à un écrit. Phu Père, 3£*. Car. radical. chef de famille.

*.

Aider, service,

seporter seconder,

adjoint, suppléant. ajouter; Phu iwomg OJIÉI, s'aider mutuellement. — Tw phu JZ9 O, les quatre soutiens du trône. — Thày phu ^| o, maître répétiteur. Phu jjfjj'*. suivre, Près, proche; être être à, de, dépendre joint se fixer; accesannexé, s'appuyer, soire, supplément. Phu vào o ^, insérer un supplément. — Phu lipc o ~fj , auxiliaire, aide.. — Phu cân o 3$;, s'approcher, suivre de près; limitrophe, voisin; «voisiner. —^ Phu lai o ?fc, venir — Phu thêm o avec quelqu'un. fêjjj, prolongement, appendice, supplément, — Tien phu càp§^ o $fe, sup— de solde, indemnité. plément Câi phu vo'i câi cliânh ^ O J| ^ JE, •— Tien l'accessoire et le principal. fourni phu dwô'iig §i|| o 5||, argent des par les villages pour l'entretien soldats. llm j]-j£*. S'asseoir les jambes à l'orientale; croisées, de posture cérémonie des femmes. déterre, radical.

Phu mâu o -fïj--, père et mère; les — Phu tu> o parents. J-, le père, — To et les enfants. phu jp|[o,le les ancêtres. — Bai phu grand-père, fc o, id. — Thwomg phu _fc o, le Dieu. — Trung plu/ père suprême, rfc o, le roi. — Dân chiphu mâu J£ g, o •$£, le père et la mère du peuple (titre que le roi d'Annam aime — Thiên (fia à se donner). phu mâu 5c iÈ ° % ' c>d et terre, père et mère. — Phu tû> nid nlwn o -^ Zl. J^, le père et son fils. — Thân phu — Th an phu jjii|l -||o, père naturel. O, père spirituel. Phû transDonner, remettre, /fy*. mettre, de, recommander charger son visa. Yoiv jihd. à; mettre Phû mhih o fo. s'abandonner à, —• Phû lai, faire don de sa personne. O 2j£, retournée, renvoyer (à qui de — Phû cko droit). quau o jfc fê, de l'exécucharger un fonctionnaire tion d'un ordre. — Phû hùi sô> tai huijçn vièn klu'tm bien O |u| ffi fè JfJ;

pk

et (5*. Élévation -|. tombeau, Car. sépulcre. Porter le dos, sur;

''".' Ji*. tourner connaître,

dans, figurer ne pas rerejeter, oublier. fè j§, porté

Phu an tai âào O ||

—w( MU M> renvoyé au hmjhi de la localité pour enquête et rapport (for— Phû irwà'c mule administrative). au tich o if| |f, vu pour inscription officielle qui s'écrit de rôle (formule en la main même du fonctionnaire caractères cursifs). — Phêphi ffi o, viser. — Phû là bô o ^ approuver, £s|', la copie du rôle de recensement (qui est délivrée aux communes intéressées). Phû vasd'un prince JjjJ\ *. Le 'tribut recueillir rassembler, réunir, sal; faire rimer droits, impôts); (taxes, littéraire. des mots; composition Phû tânh o jîj, nature, caractère. — Phû cùng o Ta", réunir des taxes. — Phâ thuè o ffi, rassembler les — Thi impôts. phâ fvjfO, pièce de vers (sujet de composition aux concours des lettrés). — Phû tho> o ff, — Phû h o J|f, autre composition. littéraire composition (que Ton doit faire en quelques minutes). Phû §tj*. adjoint, Voir phô. Phû tenant lieu, second, assiste)'. seconder, aide; En

135

).«— of A. distinguée, Phù ^*. bétel, noble, riche; personne homme marquant. à feuilles rondes;

Plantes mauves.

Phù viên thu o |H j^ ' nn jnrdin — Phù planté de bétel. clumig o g, nom d'arbre. Phù Phù Phù tf/f,*. xft*. Plantes à grands de plantain. épis,

Espèce

secouAider, 5X*. protéger, Voir plu), défendre. rir, soutenir, Phù ho o |tt, protéger (se dit surtout de Dieu et des esprits). {^f*. changer; (Je fixité. flotter, bouger, Surnager, qui manque qui ballotte, Voii'.îidi.

Phù

Phù thàij o 7)C, llotter sut' l'eau. .— Phù bac o p|, ingrat, — Plù' «'» o j|, caduc. —Phù ngàn o g", pa— Cûaphù $£ 0. roles, insignifiantes. biens meubles. Phù au $?*. d'insecte éphémère: de peu de durée. fig., fragile, ailée. Phù du o jjtj|,.fourmi Nom Insectes vivant clans l'eau. espèce

celui qui vient quân O J|, •—- Phû le o §£, diacre, après le roi. aide dans les cérémonies. Bien fourni abondance, de tout;

Phû

^1| *• richesse, noblesse,

Plu),

%K *

opulence,

splendeur. Phû qui o jj;, riche et noble; ri— Phû on o chesse et opulence. g — H", riche et puissant seigneur. Phû gia o ^, noble; riche famille, maison. — Phû già o $, richesse, — Phû opulence, honneurs. quinhom

Thanh phù ^ o, escarbot; de sapèque en cuivre. Phù

comme % *. Oiseau aquatique, la sarcelle, le canard sauvage. ^f*. lesquelles en bambou sur Tablettes des formuleon écrivait

Phù

133 charmes contre les cabalistiques; sorcelleries, maléfices; sortilèges; s'acchoses qui s'adaptent, qui ensemble. cordent, qui vont Phù chu o Pj£ , charmes, sortilèges, talismans.—Phù choses magiques, devin. — Thày Ûày o 7JC, sorcier, id. — Phù hiêp phù phâp £H o ^, — o fe, unis ensemble. Twomg phù concorder s'accorder, jfè o, (per— Ho phù 3j& o, sonnes, opinions). ie sceau d'un plénipotentiaire. Phu )$*. Rassembler et mettre en réserve sous un toit; ville de premier ordre; palais, préfecture (et son territoire); préfet. Phû khô o J|L, magasin, trésor. — Vwomgphû 3E o, la demeure d'un prince du sang. — Phû taiig o Hf, id. — Thiên phù 5c o, demeure céleste.— Àmphù 1^ o, régions souenfer des boudterraines, "grand dhistes.— Phû tho> Ojjbfc, temple, pagode. — Tong nhom phù ^o, ie conseil des membres de la famille royale. — Thiêm su' phù |f 3|£ o, le service de la bibliothèque et des archives à la cour. — Thwa thiên phù doàn ^ 3Ç o ft, préfet de la capidu territale; litt., administrateur toire soumis aux volontés du ciel. — Qum phû 'g' o, préfet. — Tri phù &B o, préfet en exercice. — Bèng in phù |PJ ^n o, de préfet. suppléant — Phù et huyên o||, préfectures sous-préfectures, préfets et sous-préfets. — Phù du'bmg o ^g>, l'hôtel dé la préfecture. Mu jjjl*. Courbé, ser, condescendre, incliné; daigner. s'abais-

)< Phû phuc o {)ç, se prosterner jusPhù clàu o îijf ; courber qu'à terre.— le front', baisser la tête. Phû Les organes intérieurs. iïjff*. Luc phù ^ o, six viscères, six organes digestifs. — Phê phù ^fff o , intestins. ; corrompu pourriture, décomposées. Phù môc o /fc , bois pourri. —Phù hïnh o 5flJ, la peine de la castration. gâté, Mon, ne pas; autrement, -£?3*. sans quoi, sinon. Se pron. aussi TjjfE *. Couvrir main, caresser, et calmer avec Jffi *. Putride, chairs

Phû

Phu

bi. la

'

Phù

consoler, apaiser, avec bienveiladoucir; gouverner lance dans la forme et fermeté dans le fond; bonne et paternelle administration. Tuàn phù. jffi o, gouverneur d'une — Phù che o petite province. 5g, couvrir. — Phù ïâp oj.il, protéger. Phu Grand, "pfj *. beau; racine; commencement, -p^*. principe, début.

Plmc

qui pousse très estimé Phuc iji*.

de champignon Espèce sous les pins et qui est en médecine.

S'étendre en avant, se saluer en s'inclinant prosterner, se soumettre; caprofondément, canicule. cher, couver; Phù phuc D^ o, se prosterner jusqu'à terre. — Phuc nguyên O Iff, — s'incliner humblement, supplier.

—«.( l'autorité Tâmphuc fo O, reconnaître — Pluie loi o ^Ç, dede quelqu'un. mander le pardon d'une faute. — Phuc ha o "f, être couché sur le ventre (pour une embuscade, par — Tarn phuc jj£o, les exemple). trois décades ou périodes de la caniiro période; cule; so> phuc %{^, mal trimg phuc rf» {J^3 2e période; e phuc 7^ {jç, 3 période. —Phuc vong — Bât O Ég, espérer. phuc ^ o, ne pas s'incliner, refuser de se soumettre. Phuc Faire soumettre, /JK.*. obliger à suivre; être céder, convaincu; être attaché à une pratique; habits de cérémonie, vêtements de deuil. Phuc phâp o '{£, soumis aux lois. — Bât phuc ^ O, insubordonné, — Phuc ikng intraitable. 0$£, se conformer à. — suivre, obéir, I\hom tâm bât phuc J\. fo yf, o, le coeur de l'homme est indomptable. — Y phuc ^ o, robe de cour, costume officiel. — Ngù phuc _J£ o, les cinq sortes de deuil. — Tang phuc |S| o, habit de deuil. — Dân phuc J£ o, le peuple cède, se accepte, soumet. — Phuc thùy lliè o y]t j; , s'habituer à la terre et à l'eau, c.-à-d. se faire au climat. Phuc plein, Phuc Q| *. Bonheur complet; se répandre. trop

134

).«— remettre en culture des données. — Phuc sanh o ressusciter, reprendre Le phuc sanh |f o ^, Pâques. — Phuc hôn o une âme. Phûc IH*. abattre, réitérer. Renverser, bouleverser, terres aban^, renaître ses sens. — la le te de i%, évoquer

détruire. renouvelé]',

Phûc lai o lÉ?, rappeler, riposter. — Phûc th< o répliquer, répondre. à une le Lire.—Ttt ^fi-, répondre phûc bâm |^|o J, rapport, coniplo — Phûc cùoo rendu, procès-verbal. ji?, accuser une seconde fois. — Phân phûc ^ o, tirer de çà, de là, renverser. ébranler, Phuc 7Jl§*. Bonheur, félicité, réussite. succès, Voirphwo'c. Le siège de HH*. tion; ventre, abdomen, âme, coeur, sentiment. chance,

Phûc

la concepentrailles;

Ngwo'i tâm phûc \%. fo O, un ami intime et au coeur sincère. senteur, ^ *. Odeur, Tho>m phû'c phû'c ^OO, parfumé, agréable. Phui parluin, odorant,

débordant;

^fif*. renouveler,

Réitérer,refaire, de nouveau.

redire,

Phuc lai o ^ , répéter, redire, ré— Phân pondre. phuc Jj£ o, avancer et reculer, se reprendre sans cesse, redire. — Phuc Ichân o S§ , refaire,

ifi. Syllabe complémentaire, se pron.])!'»>) (En S. A., unir, joindre; Plia phui ifi» o, dissiper, disperser; — Làm j>«'" dissipateur, prodigue. disperser: pha |o|, dissiper, faire cesser. |fi. complémentaire. Syllabe le car. en S. A., voir ci-dessus.)

Phui

(Pour

'—w( Mwaphûiphûi Joo, fine; rafale de sable, P\éi $1L. secouer, tout Frapper repousser, des S. A. thû ^, petite pluie de poussière. doucement; épousseter. main, et phéi

135

>«— viên o fjSf;, enclos ou lazaret pour les — Tût *$L o, l'élélépreux. phung pbantiasis. Phénix /j|v*. Phung (l'un des quatre animaux oiseau de bon fabuleux); oiseau emblème augure, impérial, du pouvoir suprême. Phung hohng o Jj|J, phénix et femelle, nom donné aussi à Voir phwo'ng. — Buom phung — B-âu voile de perroquet. Jï o, arachide.—Dàu phung huile d'arachide. Offrir ou Ipc*. Phung obéir, pectueusement; Voir pha'o'ng. recevoir obtempérer. mâle l'aigle. ijjf[ o , phung jjjj o,

(Formé {SE, joindre.) Phài bui o }§, chasser la poussière, épousseter, brosser. —Phài om o JjfJ,, n'avoir aucune se montrer ingrat, — Nâ reconnaissance. phài cîi jSjjfo $£, il ne tient compte de rien! Phun exfortement, Pf|*. Respirer effluve. haler, souffler, vomir; jet, Phun ra o P$|, faire évacuer, ex— Phun pulser. thày o 7JÇ, lancer de l'eau avec la bouche. — Phun khi 0 M<' éternuer, ronfler ; souffler de colère. — Phun thuûc o ^, humecter le tabac en soufflant dessus de l'eau avec la bouche. —Mac phun ^c sortir de terre 0, pousser, monter, (végétaux).-—Mwaphun ff$ o, petite effluves pluie. — Phun hwomg o §, odorantes. — Ran phun ^ o, le serpent darde son venin, jette sa bave. — Nui là>a phun ^ ^ o, volcan. Ihung Jg^. Syllabe complémentaire. (lin S. A., vent, brise; se pron. phong.) Phun g Iwu o jjjfj;, demeurer ne rien faire de ses dix doigts. Phung ^*. }~oir phong, oisif,

res-

à Phung ihwwng o _L , présenter — un supérieur. Phung Unh o fy, obéir à un ordre de l'autorité supérieure. — Phung mqng o •j^ , id. — Phung sai o '§|, envoyé officiel, comhành cù missaire, député.—Phung aux sip o ff ~{fc3^, se conformer suivre les vieilles anciens, usages coutumes. — Phung hiên o Jp[, offrir offrir un litt., respectueusement; chien gras pour les sacrifices. Lire Ijlr*. de mémoire; distinctement; parler rémé-

Phung citer

Lèpre, éléphantiasis. do'n, lai et hûi. Phung hûi o!)||, espèce de lèpre. — Pliât phung |Jg o, devenir lépreux. — Phung cùi 0%%, lépreux (qui a les doigts des mains et des pieds recroquevillés ou manquants).—Phung

taphores, faire des des détours

pectueuse réprimander ironiquesupérieur; indirectement. ment, critiquer Phûng demment,

par au s'exprimer figuré, allusions; présenter par et sous une forme resdes à un observations

gïân o fj|, censurer pruen y mettant des critiquer

136 formes. •— Phûng câo o -^, dune façon détournée. 5^*. Phùng rencontrer large, vaste; Venir par enfler, à accuser Phwô'c dwc o f|î, la vertu. —Phuic sort, fortune. — Phim phân O^, khânh o Jj|, bonheur, félicité, prospérité (fréquemment employé comme nom de lieu). — Phwô'c an 0^, de fin de paix et bonheur (formule lettre : soyez en paix et heureux).— Phwô'c ihiên o |§-, que les bons soient bénis! — Phwô'c thàn o|l)l. dieux lares, génies des villages.—Phwk kién O ,^, fixation du bonheur; nom — Phm d'une province chinoise. lôc o |J£, bonheur, richesse et honde neur; nom d'un arrondissement — Cô la Cochinchine. phwô'c jêjo, être heureux, avoir de la chance.— inforVa phwô'c âtt o, malheureux, tuné, pas de chance. — Lùm phéi venir en 31 o, faire le bonheur, aide, rendre service. — Xuôngphéc le bonheur ^]> o, faire descendre — Chût de supplique). (formule phwô'c fj5t O, bénir, faire des voeux de chance et de bonheur. — Toi g} O, je ne khâng cô phwô'c $£ g suis pas heureux, je n'ai pas de chance. — Bà phii'ô'c jiE, o, dame de soeur hospitalière. charité, Phwô'n Flamme, ^#*. pavillon. de étendard (se dit principalement certaines bannières qui serventdaiis et aux funérailles). les pagodes Cô' phwô'n |JE o, drapeaux et pavillons en général. — Cà phum § phwn o, nom de poisson.—Hoa — Chim phuw fâ o, nom de fleur. £| o, nom d'oiseau à longue queiio. — Saophwô'n ^ o, comète. Phu'o'ng caisse, TZ*vase, armoire, Coffre, Car. radical. récipient.

contre-sens, hasard; grand,

gonfler. de Twomg phùng /fg o, rencontre — Y deux personnes. phùng ^ o, vêtements larges. —Phùng nui o jj,|j, — gonfler les joues. Phùng va o P$§, se gonfler (parlant des voiles).

assuvffj el >ffi*. Gage, Phùng offrir une confier un dépôt, rance; des arrhes. donner garantie, Phûng (Du Percer, trouer; JjX. perforé. môme car., lancer.) S. A. phông, — Giùi phùng jifl o, transpercer. Nôi khâng phûng pjl) ^ o, parler sans ardeur, sans conviction; trait qui ne porte pas.

se manifester. y^ . Se lever, Phû'ng même car., témoigner.) (Du S.k.vwng, surPhwng dây o jfjfj, apparaître, — Phùmg sang o §\], gir, se dresser. lever du soleil. — Phùmg don g o ^, aurore. — Phwng phùmg màu thomi 0 0 2^^, parfum qui se répand. Phii'ô'c béBonheur, félicité, TAS*. ce qui fait le bonheur, nédiction; comme les ce qui rend heureux, la fortune, la paix, la vertu. biens, Voir plmc. ft'gù phwô'c JL O, les cinq béné: i° thé js, une bonne dictions 3° tw femme; 20 tài j|j-, la richesse; h° lôc fj£, des honJ', des enfants; neurs; 5° tho f|, une longue vie. —

137 Grande étendue, /J*Plm'o'ng côté ; mesure vaste espace ; région, les grains d'ende capacité pour manière 3o kilogrammes; viron motif, raison; d'être, pard'agir; l'effet à la cause. ticule pour joindre Car. radical. Bja phwomg ifc o, pays, contrée; — Bac endroit déterminé. phwomg 4fc o, région septentrionale.—Lanh Maphwomg ?$• jfe O, régions froides. — — l'Est. Phu'omg âông o ^, — Phi'omg lây o |f , l'Ouest. Phwomg nam o. jff, le Sud. — Phwomg blîc o ifc, ie Nord. — Phwomg hwàmg o [Î5J, côté, direction. — Bon phwomg jjj^ o, aux quatre coins du monde, partout, de tous côtés. — Ngû phwomg _2£ o, les cinq parties du monde (est, — B-çi ouest, sud, nord et centre). phwomg Jç o, un grand carré ; large, libérai. — Phwomg tw o ^J-, médide médecin. — cament, prescription ftièn phwomg m o, une mesure pour les surfaces. — Phwomg chi o £> J combien plus, à plus forte raison. — Cùng ce phwomg |jfc gj o, il y a aussi une cause, un motif. — Phwomg thé o i§, moyen d'agir, manière d'être. — Hêt ,!||; o, à bout de phwomg moyens. — Nhièu phwomg nhièu ngâ fi ° fit <P«) de plusieurs façons, de tous côtés. — Kiêm phwomg |j|J o, chercher un moyen, trouver un prétexte. — Ngoai phwomg #f» o, un re— Mât mède externe. phwomg gao $t o f §, une mesure de riz ( un demipicul environ). — Quart phwomg 'g' o, expression vulgaire pour désigner la mesure officielle pour le riz. Pk'o'ng beau, 5|*. joli, Odorant, parfumé; charmant. aimable, Phwo'iig ner, de florissant, Phipomg phi O^, — bel à voir. aspect, agréable Phwomg danh o ^§, bonne réputaune tion; litt., un nom qui répand bonne odeur. — Phwomg âwc o fÈ, la vertu par excellence. —Hoaphwomg fâ o, belle poincillade. II//*. Interroger, questiondes informations. en-

prendre A m phwomg B§ O, faire une secrètement. quête, s'informer ipc*. respect; phung. Offrir obéir, ou

Phu'o'ng avec Voir

recevoir

obtempérer.

Phwomg mang o fo, obéir à un — ordre supérieur. Phwomg thwa o j$l, id. — Phwomg hành o fô, se conformer à, suivre une indication. — Phwomg tw o fil > adorer, vénérer. — Tho'phwomg f£ o, id. —Phwomg les parents. dwômg o 5||, nourrir Phwo'ng /Vjl*Phénix, Voir aigle phung. (oiseau

mythologique). Pliwô'ng lais, tion, ~}f} *. temple, réunion, Xuân

hameau ; paVillage, associamonument; société.

du § o, phwomg palais — Bwu printemps. phwomg Jf o, — temple précieux. Phwomg mac o bande. — Phé phwomg J|L, société, marché. <§§ o, boutique, magasin, Pliwô'ng pareil, ^e IX*semblable, même aspect,

identique. Phwomg phdt o f|$, avoir l'apparence de, semblable à. — Phwomg confus, àwomg o ^, vague, équi-

138 sans but. voque; sans idée arrêtée, —• Phwomg hohng o fjï, troublé par la peur; la tête, se errer, perdre [roubler. — Nghc phwomg phdt Jjf; o $$, entendre dire, apprendre vaguement. Pliwô'ng ~df} *. rir, se livrer Plmt %$[. S'informer, s'enquéà des investigations. '$t O, en une minute. — Plmt àk tout à coup, au moment o|g,, même. — Plmt ihdy o j^, rapide vision.— minutes Giây phiit £,0, et secondes. — Plmt dà o *£;, une minute écoulée. Phii't Arracher, j%. épiler, plumer. "Voir bû't. (Du S. A. pliât, même car., remuer, secouer.) Phû't long o !f$, arracher, les — Làm plumes. phû't g o, faire en un tour de main; se presser, se hâter. — Biiâng phâ'l ^ o, lâcher tout d'un coup. — Nhâ phû't $1 o, arracher d'un coup sec, extirper net.

moment, minute; Rapide à l'instant même. sur-le-champ, (Du S. A.pliât, même car., jeter, lancer.) Mot plmt go, une minute, un — Nôi trong môl instant. phût j?çj }I|J

Q Qua S^*. Armes blanches, armes la vie, tréQua do'i o ffi, passer — Hôm passer, décéder. quafâo, le temps passé, hier. —.BwaqmH O, id. — Qua thi ofl£, temps le temps. — Q«« écoulé; passer nhwt o 0 , jours qui passent. — iVdi parqua Pj^j o, dire sommairement, — Nghe qua Jf 0, ler négligemment. — Bo f « écouter avec distraction. Kg o, oublier, néglige)', passer outre à. — Châng qua là j±_ O $|, si M n'est pour, à moins que. — Qua M11 moi et toi (entre amoureux), o-jf, Qua JJb *. curhitacées; etc. Car. Nom générique courges, radical. des cucitrouilles,

de jet; dard, lance, pique, javelot. A. V. Passer, Car. radical. traverser; nous. je, moi, Can qua ^ o, lances et cuirasses; — armes offensives et défensives. Qua hhé O £;, passer; qui est passé, — Qua tien càu o qui est parti. f[[| ;fH, passer le pont des immortels. — £H ngang qua ^ J^ o, traverser. — £h' qua sang $& o ^f|, traverser un fleuve. — Nhây qua Jjfp o, sauter franchir d'un bond. — par-dessus, Thdu qua }|> o, transpercer, traverser de part en part. — Bi qua ai lai passer et repasser. — $&o i&~$i, Nà (là qua roi |j(fo il est déjà ^, — Qua hèn passé. irung quoc o ji|| pfi H. aller en Chine. — Qua Ichoi o ^, passer outre, éviter, échapper. — Qua mât o jjj^, passer et dispa— raître vision aussitôt; rapide.

— ««" |f o, melon. Hii'omg qua — sauvage o, concombre qua ^ ordiïïolmg qua jf o, concombre naire. — Té qua 0 o, melon d'eau. — M'" — "g o, pastèque. Tây qua

139 une citrouille Mng qua fe & o, nom d'un blanche. — Qua lâu o ||, — Thiên qua 5ç O, médicament. autre nom de médicament. Chaudron,bassine, Qua J|J|*. dière. Voir oa. Gris de jeunes Qua $j$l*. les uns les se répondent chau-

)« de son autorité, excéder son — Bau dû' pouvoir. quâ ffi Jjï o, — No dânh souffrir horriblement. dw quâ Ql :j=y i5l O, il frappe trop —- Quâ cruellement. o $£, giang prendre passage. Quâ -p^ *. Vrai, réel, sûr; indubitablement, blement. exact, certain, incontestaabuser

gens autres.

qui

cri de cet oiQua %%. Le corbeau; des filou. menteur, seau; (Formé S. A. diên ,f|, oiseau, et qua ^ , lance.) Con qua J| o, corbeau ; montants de la en bois placés sur la toiture barque et sur lesquels on range les avirons. —• Con mât qua J| ^g o, oeil perçant, regard fureteur. Qua 3§2*. Excéder, dépasser; trop, comme excessivement; employé • superlatif. Quâ da O §£, beaucoup trop, — Quâ énormément. chwng o ^, excéder. qui dépasse toutes limites, — Quâ le o Jjf, qui passe la raison, — Thâi qui n'est pas permis. quâ excessivement. jfc o, une énormité; — It quâ g^ o, trop peu, trop petite quantité. — Nhièu quâ g| o, quantité excessive, beaucoup trop. —Lui quâ |p§o, faute, péché, manquement. — Quâ loi o surf§, qui dépasse, — Quâ sii'c o abondamment. f$J, au delà des forces. — Quâ chwng quâ (lui o |g o ]^c, au delà de toute ex— Quâ pression. enphép o\£, freindre les règlements, dépasser ce — Hà lien qui est permis. quâ fîrf fM O, très avare, trop parcimonieux. — Làm quâ quyèn phép g O ff| fâ,

•— Quâ thât o JÇ, assurément. tout à fait Quà thi o J§, sûr, certain, exact. — fiêc quà thât fj£ o JJ, c'est un fait avéré. — Quà quyêt chat chân o)^ soutenir qu'une ^ ^, chose est vraie. — Nhw quà ^0 o, s'il était vrai que, à supposer que. — — Quà là co o ^ [3}, réellement. Bât quà /Ç. o, douteux, incertain. — Quà certaines tang o j}£, preuves à l'appui d'une accusation. Quâ Fruits à pépins; -^*. graines, l'olive dit des semences; (le fruit à cause de son amerremontrances, ce qui résulte d'un fait, tume); d'une d'une circonstance. action, A. V. Boîte, corbeille. panier, Bâ quà "§"0, les cent fruits, c.-à-d. tous les fruits. — Quâ môc o arbre fruitier. — Hoa quâ ^g o, ^, fleurs et fruits. — Dwa quà ^ o, — Kièt citrouille. melon, pastèque, quà | ^ o, produire des fruits ; donner — Quà bâuh ofjfy, des résultats. corbeille à pain. Quà :^p*. diviser; Partager, de valeur; peu vivre isolé. seul, petite veuf,

quantité, veuve;

Quâ âwc o f^, peu de vertu. — Quà phu o #fr, femme vivant seule ;

w< 60 quà |£ o, abandonné, — Quâ orphelin. quân OJH", je, moi, le prince isolé (pron. d'humilité employé par le roi). — Quà nhom o moi clictif. — Ba quâ ^ o, \, — Quà peu ou beaucoup. tigon o g*, peu parleur, sobre de paroles. Quàc . P^ S.A. (Du Syllabe hoqch, complémentaire. mêm car., régler.) veuve. —

140')*»•avaler lâcher Qudch /jffj*. d'un trait. — Bo quâch ||o, tout à coup. Cercueil extérieur.

Quan quâch -fâ o, cercueil inté— Thai rieur et cercueil extérieur. extérieur en quâch fâ o, cercueil — Câi pierre, sarcophage. quâch ^ o, petit cercueil. conQuai résister, 3ffE*. S'opposer, tredire; rusé, fin, adroit (mauvaise A. V. Anse, jugulaire,bride, part). Quai nhom o J\^, contradicteur, mauvais plaisant. —Xào quai Jjj 0, . malveillant, méchant, haineux, — Quai le o fourbe. -^ij, déraison— contrariant. nable, intraitable, Quai dj o JI, en désaccord complet. — Binh cô quai jfâ |g o, vase à anses. — Quai non menO^, jugulaire, tonnière. Quai 373*. Tromper, tourner, voici', duper, enenrouler,

Quàc thu'ô'c oPg 1, rigide, sévère, hautain. — Noi quàc thwé'c pjij o p*, sur un ton arrogant, trans'exprimer cher du grand seigneur en parlant. ÉP *. Qudch émoi, peur, QEil hagard; appréhension. royaume, crainte,

M*. Qudc Empire, nation. Voir quoe.

pays,

Quàc gia o %H, le gouvernement. Nom d'oiseau Quach Jfâ. chanteur; cri ou chant habituel de cet oiseau. (Du S. A. quyêt, même car., même signification.) Coc quach ||j o, onomatopée.— Biêl coc quach $lj |§ o, savoir faire coc quach; au fig., commencer à conavoir quelques notions. naître, mur d'une ville, Qudch ffi *. Second deuxième enceinte tout fortifiée; d'un seul coup, net, rapidement, lestement. vivement, Quach ngoqi ^ o, hors des forti— Thhnh fications. quach jfâ O, les extérieurs d'une ville. — remparts Chém quach ^Ijo, trancher une tète d'un seul coup. •— Nt'ch quâch pj|f o,

escroquer; tortiller. Quai g|*.

Tenir tromper,

des

songers;

propos attraper.

men-

l'aire connaître, Qudi -jï-f *. Inscrire, accrocher. afficher, suspendre, Va quai luy M o Sjï , n'avoir rien à craindre, n'être pas compromis. — Quai tâm o >fr, conscience peu — Qm tranquille, esprit inquiet. niêm o -fê;, crainte, angoisse. Qudi ft*. surnaturel, étonnant. monstrueux, Prodigieux, étrange extraordinaire,

H( Ul Qui quai fy o, rusé, astucieux, — Vât quai malicieux. >$ o, chose — monstruosité. étrange., curiosité, l'eu quai ffi O, esprits, fantômes ; monstre à face de femme. —• Quai horrible, go> o'|'!|i, épouvantable; — Quai di oJS, spectre hideux. — bizarre, étrange, étonnant. Thang — quai fjpj O, un petit polisson. Quai nghich o J|J , perfide, fourbe, trompeur, pervers. —- Tinh quai ffi revenant. o, spectre, fantôme, Quai %y*. Science divinatoire Voir bdt i?!j. ; dia-

><R— iy-j W. Tourner, virer; Quày grappe, l'un des huit immortels. régime; (Du S.A. quai, même car., enrouler.) le viQuay mât o ^|f, détourner sage. — Quày ai quày lai O $£ o ~$£, se tourner en tous les sens. — Quày ghe lai o |3£ |^, virer de bord. — une Quày xe o Ip[, faire retourner voiture. — Quày ngwa lai o ,|X |i? , faire tourner bride à un cheval. — Quày quâ o J]|, vivement, preste— Elût ment. quày chuôi f£ o fê, — un régime de bananes. Ly thiéi quày ^ |§ o, le génie de ce nom. -££*. Accrocher, Quây au bout d'un porter se démettre. donner, suspendre; abanbâton;

gramme.

Bât quai jf,\\ o ,'les huit diagrammes (figure géométrique pour les divina— Chiêm tions). quai fê O, consulter — Bée les'sorts. quai p» 0,id. Invitation aux rituelle Quai P|£. mânes clés ancêtres (anniversaire). et (Formé des S.A. khâu P, bouche, quai >\%_,surnaturel.) Quai comi o f-ff, offrir âmes des parents défunts. du riz aux

o ^J, sur Quày mang porter — l'épaule. Quày quan o ^tf, quitter un emploi officiel. — Quây danli o ^§, afficher une liste de noms. 7$s*^. Quây der; mettre Tourner, en peloton; virer, un dévibâton.

Morceau de métal Quaij $$*: pour \o\v limy. peser; poids; suspendre. A. V. Rôtir à la broche; tourner, retourner. Thii quay f^jjÇo, viande rôtie. —• ftong quay |j| o, broche pour faire — rôtir les viandes. Quay gà o |J|, faire rôtir un poulet. — Nhày quay sauter en tous sens, ï'jîo, frétiller, se rouler. — Con quay Ji O, fuseau. — et reQuay. qiiâl o îîlj, tourner tourner. — Màng quay fUJ o, joyeux. Se transcrit aussi-par le car. ^. —

de la soie Quây to> o f£, mettre — en écheveau. .Quây chi o |£, mettre du fil en peloton. — Xe quây — Quây truc lo> J|Ï o f&, dévidoir. o jJR, virer le cabestan. se reJUi?-. Bouger, remuer, Quây se tordre plier, (vers, reptiles). se pron. qui.) (En S.A., s'agenouiller; se tortiller, se Cipa quây Jgo, remuer. — Cu quây JL o, id. Quay '}j£. De travers, §£. en désordre ;

(2) Se transcrit

aussi par le car.

-n.( erroné; absurde, déplacé. (Du S. À. quai, même car., monstrueux.) Nâi quây pjij o, dire des choses tenir des propos inconveétranges, nants. — A'o'i tièng quây Pffy[l|f o, — Làm faire un barbarisme. qudij JH o, agir en dépit du bon sens. — Vièt quai/ [3 O, se tromper en écrivant. — Quây quâ oj§, absurde, sans aucun soin. — Quây déplacé; 11 ai o ^, aux devoirs de g manquer être déloyal. — ~Bwng câ l'amitié, quây ma \§, g] o Hï, ne laites donc pas de bêtises. ^JÉË. Syllabe Qtuhj complémentaire. (En S. A., battre, aplatir; se pron. ihuy.) h'p quây ra j;g o p§§, se détacher, — Làm làm se gangrener, s'ulcérer. quày jg £|f o, détériorer, corrompre; se vicier, se gâter. (Juam maussade, tiTjtRenfrogné, cruel. des mutin, rageur, (Formé S. A. mue |H, oeil, et câm ^5, interdire.) Mat qutpn jjçpjjo, air sournois. Quàm (En Courbé, yj^. S. A., interdire; Co quâm J/£ o, (Juan g recourbé, se pron. contourné, arqué. câm.) replié. faux,

142

)**— — Quic Jfjjjjo, dignité de mandarin. tru quan g |jr o, colonne de l'emde la cour). — pire (haute dignité Bwo'ng quan, ^ o, fonctionnaire du palais (désigne la catégorie de mandarins ayant droit d'entrée à la cour). — Thwomg tho> quan fq * o. eminent secrétaire, ministre l1). — Hoaii quan qj[ o, gardien du harem, euJ~- Quan ton (ti'ic nuque. g o||^, gouverneur d'une province importante ou de deux provinces. — Quan tuk d'une seule phà o jK £É£, gouverneur — Quan province. phà o j£f. préfet. — Quan huyùu o jj!^ , sous-préfet.— commanQuan thành ihà o fyjfc^, dant de place. — Quan bô ofl}. chef du service administratif et financier d'une province. — Quan an O :}îjç, chef du service judiciaire d'une — Viên province. quan J| O, em— Quan ployés, petits fonctionnaires. van O jj£, fonctionnaire civil. — militaire, fonctionnaire Quanvôo^ officier. — Quan viên tà> O J| -f classe de (ils de fonctionnaires (dispensés de certaines charges publiques). — Quan twômg O^y, grand chef d'armée. — maréchal militaire, haut fonctionnaire, Quan 16m o ^, titre d'excellence. — Quan Irên O ^ — Quan tk l'autorité supérieure. ma bât o f£ jg $f, le mandarin pardonne , mais le diable prend (proverbe). •— Làm viêc quan §|fxc' travailler pour le gouvernement, être de l'État. — Viêc quan \% employé travail ofO, affaire administrative, ficiel. — Quan cùug sa' O ^V 1E' "'" — (?««» sident (Annam-Tonkin).

*. Fonctionnaire, officier ou militaire); administratif, (civil officiel, gouvernemental, public; grade, dignité. Quan chê o IfjlJ, statut du mandarinat. — Pkâm quan ^ o, hiérar— Chwc chie du mandarinat. quan

cela (1) Tous les ministres portent le titre de thwomg tlw fpj' ^, auquel vient s'ajouter, lorsque est nécessaire, ie nom du département ministériel placé sous leur haute direction.

—w( fj$, administrateur — Quan lliâu thuè o (Cocliinchino). — 0«an chânh JJgr^g;, percepteur. — toa o JE M ) chef de hureau. Quan thùy o 7JÇ, officier de l'armée de mer. — Quan bô o jp, officier de l'armée de terre. — B-àng quan — jU. o, route nationale. Ruông quan Hjj! o, rizières de l'Etat. /kw bien O ^ Quan mais en général, coiffure officielle; principalement de gradué, de mandarin, bonnet de fonctionnaire ; être à la tête de, commander en chef. 7li*. Coiffure Quan tous. — la robe, — Mien

M 3 )•«— Quan (s'il 7f&*. s'agit Le d'un cercueil cercueil intérieur double).

intéQuan quâch o ;jf|S, cercueil — Quan rieur et cercueil extérieur. — Kim tài o ffi, bière. cercueil, — en métal. quan §? O, cercueil Khièng quan tài fâ O j$, porte)' le cercueil en terre. — Giang quan pfl O, porter en terre sur un brancard. — Di quan ^ o , la bière, emporter à un enterrement. procéder Quan *g*. à filaments Nom collectif déliés. Voir de plantes nhan.

de le premier quân O jjï, Y quan ^ o, le bonnet et ' les insignes du mandarinat. quan fg, o, se découvrir. ouverture; engager; mécanique. faire fermer,

Quan

de Ligature sapèques de 600 pièces en zinc). (composée (Pour le car. en S.A., voir ci-dessous.) Jr-t. Mût quan tien f£ o §g, une enfilade de monnaies, une ligature comen zinc. — posée de 600 sapèques Anh câ mdij quan tien |g. gj j| o %%, combien de ligatures avez-vous'?

Quan py*. Porte, entrer, enfiler, boucler; ressort,

Quan thông o jj§, pénétrer, passer — Quan bqch o au travers de. {=3, — Ai étaler. développer, déployer, quan go, défilé, porte à passage, — Quan vô o la frontière. jÊÇ, le jjénie de la guerre. — Co>quan |§| o, cause secrète, motif ou ressort caché. — Quan phong o |îÇ, pourvoir a. Quan fift*. attentivement, Regarder observer avec soin ; air, aspect, phyextérieur des choses. sionomie, Quan dm. o |f, le nom d'une déesse. Quan ihièn van o^ astro$, %rie. — Quan thiên ha O ^ f, observer les gens. \mn !)•$*. Faiblesse, épuisement; histe, morose, malade. chagrin,

Quan

et ^ *. Enfiler des objets J4 au milieu percés (grains, monnaies); attaché; brochette; joint, ligature, à. de, domicilié dépendre j\!hi'et quân tien —• o %%, une li— Quân de 600 sapèques. gature — ngw o ;Ê3 , brocbetle de poissons. Quân trung o cf», enfiler. — Hwomg où l'on est né, quân $jpo, village — Que poli te patrie. quân rjr o, id. — Gin quân ^ O, maison fa— Bon toit paternel, miliale, foyer. lieu de quân 7(5 O, pays d'origine, — Quân An hoa xâ o ^ naissance. f P jjj£ ; domicilié au village de An hoa. — Quân trong hoa o jijr |£, osmonda.

w( Owrt'n fff *. accoutumé Avoir l'habitude de, connaître. à; savoir, être

l'M

)•«— plusieurs mois). — Nhà quàn $jo, maison où est déposé le cadavre Bambou Quân servant "g" et |1|*. à faire des {lûtes, des pinceaux à adminisécrire; régir, gouverner, manier. trer, surveiller, Quàn vièt O 13, le tube on bambou d'un pinceau à écrire. — Ce — quàn =Jj o, commander, régir. Quàn Iri o fâ , id. — Quàn su>o |£, — Quànnhmc diriger les affaires. les gens. — Quàn _A, administrer thiic o jf(., surveiller, faire marcher. — Ton g quàn £fj, o, contrôleur ou — Quàn (ko 0 inspecteur général. ^, titre d'un fonctionnaire qui tient la place du gouverneur dans les — IJôi petites provinces. (long ipiit hat -^ (pj O $f, colonial conseil — Clrihi (Cochinchine) quàn, ijgo, soin, tenir en ordre. gérer, prendre — Chânh quàn co> J£ o ^, colonel d'un régiment de troupes provin— Phô ciales. quàn eo> gljoîf. lieutenant-colonel d'un de ces régiments. — Chânh quân vij jEoffj. colonel d'un régiment de troupes de la capitale. — Phô quân vê jfljo |fj? lieutenant-colonel d'un de ces régiments. — Quan quàn *j|' O, cbd de des milices indigènes, compagnie garde civile, etc. — Phô quàn^\\o, sous-chef d'une de ces compagnies. — Clmng quàn J±_ o, ne pas s'occuper de. — Bao quàn Q o, faire pend1' cas de, ajouter peu d'importance a. Quàn jJB*. Tuyau, conduit,passage. main; protéger. aider, sou-

Tdp quân H o, exercices habituels, habitudes prises. — Quân ihwc o jfff, ici. — Bât quân /f» o, incapable. se éviter, à l'abri. mettre

Quân 3JÎ*à l'écart, (7«rm traite,

Fuir, se tenir

fejl*.

Temple, pagode; lieu retiré. ermitage,

re-

Tien quân -fjjj o, temple dédié aux aux génies. — Tu> quân immortels, •^ o. monastère, pagode. Quân njâ*. Lieu de réunion, salle maison

publique;-hôtel, des étrangers.

auberge;

Hài quân assemblée de -§* o, bourse. — Khâch quân marchands, ^f °J salle de réception pour les — BS étrangers. quân 0f[- o, maison de jeu. — Yen quân jg| o, fumerie d'opium. — Phièu quân ^ o, mai— Nhà son de prostitution. quân ^fj O, cabarel. taverne, café, restaurant, hôtel. — Chu quân r£ o, maître cabareti er. — H an g quân d'hôte], — Cho> fj O, débit, boutique. quân loca£$ o, le nom d'une importante lité des environs de Saigon. Momentané,

Quàn

^ff.

temporaii-e; quijên, même

provisoire, S. A. rapiécer. (Du car., même signification.)

Thaij ma quàn Jf| Jf O, conserver un mort pendant quelque temps avant de l'enterrer (on attend quelquefois

Quân ^*. Bras, tenir, défendre,

>( 145 Crépu, Quân 3p lé, embarrassé. (Formé et quân ïp!, foule.) 0, chevelure, Toc quân ^ O, cheveux crépus. — Làm cho quân g ^ o, friser. — emmêlé, Quân quiu o $)[», enchevêtré, — Rau embrouillé. quân H o, chicorée frisée. wfrisé; embrouildes S.A. lieu pas de père. — Quân vwomg o 3E ; roi. — Quân su> o (3j]î, précepteur du auteur. — Lâo quân ^ roi; maître; chef de o, le nom d'un philosophe secte. — Minh quân ïïj] o, un prince — Gia éclairé. quân ^ o, chef de mon père. — Phu famille, père; quân ^ o, époux; mon mari. multifoule, Quân Jfl*. Troupe, d'armée de i2,5oo tude; corps homme soldat, d'armes; hommes; aventurier. armée une fj o, quân — Quân mang o rangée en bataille. condition militaire; fit, discipline du soldat. — Quân vu o f%, affaires — Quân militaires. phép o fâ, lois — Quân militaires. et règlements — Quân công o Jlj, mérite militaire. linh O j|j , soldat. — Co> quân ^ O, — Qng de ooo hommes. cohorte two'ng quân ff" §fy O, général en chef, — maréchal. Gâp quân fâ o, dé— les hommes de service. signer — Mû quân ^| o, enrôler, recruter. Ngù quân J£ o, les cinq armées qui sont: lien quân "gj o, armée d'avant; là quân ;£ o, armée de gauche ; hùni trung quân /fa o, armée de droite; hâu du centre; quân PJ^O, armée — Quân quân fë o, armée d'arrière. — Làm quan này o fë , cet individu. hay quân, làm chèng hay vo> jjjg *jtf P[J []£ j$H\, officier on commande oj|| aux soldats, mari on l'ait marcher sa femme (dicton populaire). Hcinh Quàn très vty*. grand, Poids haut de 3o livres; le ciel. comme

embarras Tiraillements, ; Quân %$. serré. recourbé, contracté; épais, se pron. quân.) (En S. A., principauté; tirailleïïau quân quàn ^foo, ments d'entrailles, coliques. Quân Très tordu, très tortillé, $ff. fort, qui serre trop qui fait mal. mich ^, et liens, (Formé des S.A. quan jf, ligature.) Quân van o çf:, trop serré. — Nhâ> quân quiu fâ o 1%, souvenir . cuisant.

Quàn |fl. Recourbé; fléchir, plier. (lin S. A., foule, troupe; se pron. quàn.) Quàn quai o $%, plier poids, fléchir sous un lourd sous le fardeau.

Quân j£=i*. Roi, prince, seigneur; terme de rescminent, supérieur; pect et titre honorifique. Quân là' o J-, homme supérieur, philosophe, sage. —Bai quân ^ o, — chef suprême. grand souverain, Quûc quân |g| o, chef d'Etat. — Quân phi o 3£, mi père, un roi. — Va phi va quân ||^É|o, pas de roi, 1 Se transcrit aussi par le car. Ç. H.

10 NATIONALE. UIPllIMEîUE

»( 146 Qudn Mettre sur un même J^j*. unifier, ensemble, plan; égaliser; de niveau; également; juste, égal, impartial. Quânphân o $•, en parties égales. — Quân binh o 2Jî, uni, régulier; impartialement. Quân jfÊ*. coordonner, Quân ^afj*. d'un Etat; circonscription, Recueillir, disposer, Le ramasser, arranger. territoire district, tribu. Trung quân. 4» O, vêtement intime. — Quân tù> o J-, mie jupe. — Mût câi quân $? "^ O, un pantalon. — Quân mac Ut trong o fi fi <jfi, caleçon. — Quân mac <ti tim o JPc i& ¥& > caleçon de bain. — Q,è, fait avec des giang o ft;, pantalon étoffes de plusieurs couleurs (pour les petits enfants). rie Quân Jlr*. dans la détresse. Quân de Manquer gêne; pénurie, Voir kkuân. tout, être misère,

du quart principauté, bourgade,

Quân vwo>ng O j£ _• prince de la famille royale, petit-fils du souverain. — Quân công o Q, autre vocable princier. Quân ^fetjfjp*. Troupeau, troupe, réunion asfoule, d'amis, borde; sociation de personnes; courir,partourner en rond. courir; de Quân dwo'iig o i£, troupeau moutons. — NhûH quân nhom ma — ° A $y > une troupe d'hommes et — Quân de chevaux. hàng o <£{£, un groupe d'hommes courageux, — Quân hùni une poignée de braves. O ~M,, association amicale. Essieu Qudn Mp*. ner continuellement de voilure; toursur soi-même. virer

fij). Syllabe compiémonlaire, se pron. quk.) (En S. A., principauté; Théo quân ||| O, suivre sans cesse, — Lan se succéder. quciti ^ o, tourner en rond; un jeu de bagues;

yC Quang gloire, éclatant, dejeter

présence Nhii'L quang [3 o, clarté du soleil. —Ngoat quang J^ o, clarté de la lune. — Quang min h O FJ1J, clair. — lumineux. Ilào quang f{0. — illustre, splendide, glorieux. Quang cânh o -^, paysage agréable, site charmant. — Quang long o fcillustrer ses ancêtres. — Khai (JU«II§ 0 §f) o, éclairer. — Quang gumig PJ, polir un miroir de métal. Quang Quang fjft*. fyij. Vessie. Serrer Voir avec bàng: des liens.

Lumière, clarté; éclat, brillant, clair, honneur; illustre; polir, faire briller, en ouvertement, l'éclat; de.

*•

Quân ai quân lai o ^§, O ^, toujours, tourner, rouler.

et W*. Vêtement inféQudn |p| A. V. Pantalon, rieur, jupe, pagne. culotte, caleçon.

de supQuang giông o %%, liens en rotin). port (généralement

—«•( Qiumg ,$&*• bras; celui Quâng vif ~)t Partie qui supérieure soutient, qui du dirige.

147 )**-Quâng phu'à'c o )|g, bonheur augmenté; le nom d'une autre école poulies fils de fonctionnaires à Hué. — Quâng nhom o fc , piété augmentée; le nom d'une autre école de la cour. — Quàng âoug o j|f, agrandissement de l'est; le nom d'une province chinoise limitrophe du Tonkin (Canton). — Quâng tây O Hf, agrandissement de l'ouest; le nom d'une autre province chinoise limitrophe du Tonkin — (Quang si). Quâng rlipc o fÉ, région de la vertu; la pro\ince royale de l'Annam dont Hué est le chef-lieu. — Quâng hînh o 2p, région pacifiée; autre province de l'Annam. — Quâng tri. o fê , région bien gouvernée ; id. — Quàng nam o ]§, région du sud; id. — Quâng ngâi O j|, territoire fidèle; id. — Quâng yen o %£, paix — du Tonkin. étendue; province Quâng du>o>»g o fj^, répandre par— tout. Quâng hàn cung o^ §, la lune; les régions froides. Etendre if'ji*. Quâng A. \. Jeter, lopper. le bras; lancer. déve-

brillant, Trop trop aveuéblouissant, (clarté), (Du S. A. quang, même car., plant. même signification.) Quâng mât o ?j$, frapper les yeux d'un éclat trop vif, aveugler. — Quâng nhân o 0J|, id. — Lâng quâng j?J O, ne pas distinguer être clairement, ébloui. — Mù quâng 0$ O, aveuglé, — plongé dans l'obscurité. Quâng lumière hhông thdy O Jg£ J£, trop crue qui empêche de voir.

(1)-

Grand vaste réQuâng fit. espace, étendue de terre. gion, immense (Pourle car. en S.A., voir ci-dessous.) un grand esQufmg hhông o §, pace vide; les régions de l'air. Grande étendue, Quàng JH*. espace; territoire; région, ample; étendre, augmenter, dir; nom de pays. âai vaste large, agran-

vaste, étendu; Quâng o.-fc, libéral. profond; capable; généreux, — Quàng tài hoc o ^ J|:, grands — vastes talents, connaissances. de Quàng hoc o Mjjk, extension l'étude (le nom du premier des trois — collèges impériaux). Quâng thièn O H, extension de la bonté ; le nom du deuxième impérial collège (le troisième est appelé minh iliièn 0$ f§, éclatante vertu, et les trois réunis lorment l'institution impériale tam (two'iig =; ^ , trois collèges). — ' Se transcrit aussi parle car. $%.

ném O f;fj, jeter, lancer Quâng — (mot double). Quâng liêng O (jjf, id. — Quâng itâ o $^, lancer une pierre. — Quâng cho mqnh O ^ ^, lancer avec force, à toute volée. — Quângdâ cho chtt\%, O ^ Jlf . lapider. — Quâng ili o ~^%, jeté/, jelez donc! — Quâng lai o '$£ , rejeter. — Lâng sans quâng [§| o, avec précipitation, confus. ordre; embrouillé, ,^p. Quàng (En S.A., Syllabe complémentaire. troupe, bande ; se pron. quàn. )

-~w( Lâng quàng |§| o , inconvenant, — Mèo déslionnête. impudique, quâng fJJ o, souillé, maculé. : cris aigus /pf. Quàng Onomatopée et prolongés d'un chien que l'on bat. (En S. A., vaste; se pron. quàng.) La quàng quâng Jl$|oo, pousser des cris, hurler qulingquâng. Quâng tour JpL*. du soleil, Cercle anneau, lumineux au-

148

>«~ Quanh que o%, retiré, désert, — Quanh vâng o jj(, seul, solitaire. — Quanh ngoc o 3?, émeraude. — Quanh chi o U, sorte de corail. — Quanh hoa o fâ, hortensia. Dur, sec, ferme, Quânh /frg, solide, minerai de fer, résistant; corrosif; (Formé des S. A. thach /fi, pierre, et vinh |§, caillou brillant.) Cwng quânh Jf O , très dur. — Kho quânh |jjj o, très sec. — Qiu'ié mien g o PflU, très fort, très épicé, qui emporte la bouche. Quành ïgj, Syllabe complémentaire, (EnS. A., pierre, corail; sepron.</«((«/i.) Quành quqch o j$, onomatopée; le cri d'un certain oiseau. — Cliim quành quach ^| o ^,|, le nom de cet oiseau. — Già quành %£o, très âgé, très vieux.

disque. Hào quàng <f? o, auréole ; splen— didc, éclatant, glorieux. Quàng •—• khi o jjf(, vapeur, brouillard. Trâng co quâng rjfè gj o, la lune a un anneau. — Quâng cou niât o Jjî 5JcH, cercle autour des yeux, — Cou mât câ quàng j| ^| gj o, avoir les yeux cernés.

Quanh Courbé, sinueux; ffll. pourfaire un ceixle en tour, circuit; marchant. (Formé des S.A. MWCJ^, et quang jfc, clair.) marche, o, Chay quanh =fe% faire le tour, circuler. — Xung quanh fjj o, tout autour, autour de. —• Quanh qudt o — Hj, en cercle, en rond. Vây quanh [1| o, cerner, entourer de tous côtés. — i)i xung quanhthành ^, fjj o |$, faire le tour de la ville, parcourir •— Nôi les fortifications. quanh pjfyo, s'exprimer par détours, ne pas aller droit au but en parlant. — Quanh co O JlJv, tortueux. •— Hoi quanh p|f o, s'informer indirectement. Pierre Quanh ïff*. précieuse (qui, donne croit-on, l'immortalité); corail. marbre Voir qiành. veiné;

au. bois léger et Quao /ffajf • Un arbre une dont les feuilles fournissent teinture noire grosse toile. pour (Du S. A. câo, même car., arbre sec.) Cây quao jfc o, ce même arbre — Vài quao$%,^ (mot double). —»' grossière, espèce de treillis. quao iH o, nom de lieu. Déchirer avec les ongte Quào flij. ou les griffes, écorcher,lacérer.(Du S. A. cao, même car., battre, frapper ! Quàu câu o ffî, gratter, grille'; 11' — Quèu quào §| 0, g1' égratigner. tonnage, gribouillis. crorecourbé, Courbé, /§". Quâp chu. (Du S. A. câp, même car., tiraillé.)

-**.( Co quâp Jj£ O, racorni, leur, chicanier, grinclm. Quat j¥jis'éventer. Faire (En querel-

149

>«— Quât xQ*. Vilaine mauvaise figure, air fourbe et trompeur.

expression, Quât

du vent, l'air, agiter S. A., poteau, pieu; se

autres oiseaux. Grue; Èif*. Lâo quât fê o, corbeau, corneille. se baisser; (Du S. A.

pron. quyêl.) — Rê Cây quai Jfo O, évantail. lame d'éventail. — Quat quat fj§o, cho mât o ^ j^, éventer pour refroidir l'air. — Quat gao O $|j, activer la cuisson du riz en poussant le feu avec un éventail. — Quat hba o j;g, souffler le feu. — Quai giây o — Quat long $J£, éventail en papier. en plumes. — Quat O f|, éventail hàu o -jH, éventer un mandarin pendant l'audience. Qudl cris. grands lancer des gros Quat mâng ot^, •— Quâtnat mots, jeter des insultes. vomir des injures, opg, épancher sa colère. f]j5*Pousser de Quât Se courber, /$$*. contracté. replié, plié, khuâl, même car., même

signification.)

Qudl Bêcher, creuser, fouiller, jtfj*. se tenir en l'air; retroussé, ouvrir; fouetter. relevé. A. V. Frapper, Quât thành tri o jfâ ^{J£, creuser un fossé autour d'une ville.. — Quât un cheval. — ngipa o ,|X, cravacher -Bânh quât ôft o, fouetter, fouailler, rouer de coups. Quau Mine air renfrognée, et maussade. (Formé des désagréable S. A. J.hàu P , bouche, etcâu $f , rigole.) r'iffy (''. mausQuau quau o O, hargneux, sade. — ©"o quau i^ o, montrer son — Su> mauvais caractère. quau 1$. — Hay O, bouderie. quau p-g*o, habituellement boudeur. en Qudu ~fâ*f. Mettre forme courbé, d'arc; (En S. A., tirer, traîner; en cercle, recourbé. se pron. câit.)

Qudl J|L et 'j§)J*. Racler, rogner, faire faire amincir; partir, dispaavec dédain. raître; rejeter Quât binh o 2p, aplanir, égaliser •—• Quât tip o^, (en raclant). — Quât môc gratter des caractères. O /fc, raboter du bois. — Quât ctàu o Sjf, raser la tête. Qudl H*. ouvert, Qudl fjtj-*. Vaste, large, béant. Voir hoat. libéral;

Qttâu mo o Pjj, bec recourbé. Quau Petite corbeille à bétel. -^fj^. (Du S.A. câu, même car., panier d'osier.) Qudu ràu o ~££, revèche. acariâtre. j||. Gratter, griffer, égrali-

Empaqueter, mettre lier, envelopper;

emballer, en botte.

Qudu

se transcnl aussi par le car. #Jg . — (2) Se transcrit aussi par ie car. |$ .

»( 150 lacère)'. déchirer, écorclier, gner, (Du S.A. cdu, même car., traîner, tirer.) Quào quâu ^ o, déchirer avec les ongles. — Quâu lây oï|, emporter le morceau. Bout de bois quelconque. Que j±.(En S.A., bâton de jade; se pron. que.) Que aïi o jfâ, morceaux de bois à menues branches. brûler, broutilles, Que infirme, (.Du S. A. jtja. Estropié, qui, même car., ployer le genou.) IS'gwo'i que tay f\% O fl]j, privé de — Qui) chom O {{il, l'usage d'un bras. traîner la jambe. j?|[. Syllabe complémentaire. se pron. qui.) (En S. A., fantôme; Qucinh que O Jg , retiré. seul, isolé, . solitaire. L'art; A. V. d'origine, Terre petite des ancêtres, patrie. pays

Que quâu o %%, lieu de naissance — Que hu'O'iig o %p, id. — ,%) pi demeure gff O, maison villageoise, — rustique. Ngwà'i nhâ que \ff #j — IQ O, paysan, campagnard. que — Que mua o JL O, id. Jjjf, rustique, — Quêkeà champêtre, campagnard. ojjfl], rustre, grossier, impoli.— Bi iihk que ^§, ^g o, aller à la — O' uhk que 'jjf^Jo. campagne. à la campagne, demeurer vivre ans champs. — Vè que quâu f|;0^f, rentrer dans ses foyers. — PJiùu mon sort, ma condition. que fto, — Chç> que -ËjSo, partout, en tous lieux. Que m\*tement jeunes Porte réservé filles; intérieure, aux femmes pureté, virginité. apparet aux

'Que

de la divination Que 3^P*. (inventé par Pbuc m). Voir quai. — Que Que bôi o J|, sortilège. mang o ^jj-, dire la bonne aventure. — Chiêm que fâ o, consulter les sorts, tirer au sort. — Lhm que |g O, id. — Bât que /\ o, les huit diagra mm es ( figure géométrique pour les — Hào les divinations). que ^.O, lignes croisées du Bâl quai. Que wJ£*. Quelques (erre, petit jardin gumes. Que 33E*. officiel, Que 3§*. arpents de planté de lé-

Que mon o f^, porte donnant ac— Que ni' cès à cet appartement. o -£ç, jeune fille, vierge. —Bumjj apparteque § o, logis parfumés, ments féminins. — Chùn que mon?$ O f^ , l'endroit réservé où se tienneul les femmes et les jeunes lilles. *. Glisser, faire une chute, Que 0& 1 comme Un s'étendre sur le sol; à son devoii'. une faute, manquer Voir quyèt. *. Arbre du genre des lamiQue fi nées ou du genre casse, auquel le* de grande' Annamites attribuent eanmédicinales;casse, propriétés au fig., précieiiNnelle, myrrhe; fleuri; honoriliq»1'odoriférant,

Tablette de jade, insigne bâton de commandement. Synonyme du précédent.

»( 151 Cây que ;jfj O, laurier-cannelier, cassier. — Nhuc que |^j o, cannelle de Ceylan. — Que lu> o ^, fruit du cassier. — Bong hinh que JC ^ O, cannelle du Tonkin (très appréciée). — -%"c 'luê 3£ o, autre espèce. — Que chi o $£, cannelle sauvage. — Mût mi ni g que |x IM ° > un morceau — Que hoa o ^ i cinde cannelle. namonie, myrrhe. de côté. Incliné, ()wWi, jy|]. penché (EnS. A.,grand , vaste; se pron. khoâch.) Khai quêch |jffj o, étendre, agrandir, élargir. — Viêt quêch hoach 0 Opf. écrire de travers. — Vë quêch hoach jfjj O PU, barbouiller. > £ll A à, connaître Quen ï|=j. Etre habitué entretenir des relaintimement, accointance. tions; fréquentation, se pron. qui/vu.) (En S.A., ruisseau; Queii biêt o %\\, connaiLrc par — Quen mat o ^jif, fréquentation. être habitué au visage; connu défigure. — Quen thâu o J|', être fait à une chose; le pli est pris. — Quen thâi ojj§, aux usages, achabitué coutumé aux règles. — Là m quen jg être lié O, s'accointer, fréquenter, se faire à une d'amitié; s'habituer, chose. — Biêt ma khàng quen y}\] Jfifc connaître sans §o, quelqu'un — Toi cependant le fréquenter. quen no lâm ^ o $J Jjg, je suis très lié avec lui, je le connais beaucoup. — A'gvra quen ctàng cù fj£ o /§£ îgg, le cheval connaît bien le chemin par où il a passé; au fig., on retourne toujours à ses défauts. (1}n . Sf Iransml aussi parle car. >|"|. remonter. Rouler, lever, Quén ffê. (Du S. À. quyên, même car., enrouler.

)

Quén qui mâij 03^, nuages les roulent dans l'espace; fendre nues; venir à bout d'une difficulté. — Quén va o$fâ, courir à toutes — Quén âo off|, remonter jambes. les pans de l'habit (les relever jusafin d'être plus à qu'à la ceinture l'aise pour marcher ou travailler). Quèn crasseux. Grossier, sale, 2pr. (En S.A., main fermée; se pron. quyhi.) Cûa quèn^-fc, objet vil, chose sans — Mât valeur. yeux quèn f$ o, chassieux. malades,

tay^ Quên 1$^. Oublier,omettre,passer. (Du S. A. quyên, même car., couler.) Quên sot o Hpi, passer outre, sauter — Quên mât o fâfc. (un passage). avoir laissé (par mégarde), avoir perdu."— Bo quên î'jf o. laisser par in— Dû advertance. quên uôi ^ O PjJj , avoir oublié do dire. — Quên gio> an avoir oublié l'heure du reofl^Pîë, pas. — Quên du Oljlfij, avoir laissé son parapluie, son ombrelle. — Quên Mil g cù>a o :}$[ |Hjp|, avoir oublié de fermer la porte. —- Quên nwng o ajg, — Quên qui échappe de la mémoire. de vue, ne plus Iwng o $jj, perdre penser à. — Quên anh cm o |^}_fjjF. ne plus se souvenir de ses camarades, oublier ses amis. — Haij quyên\\f; o, — Su> bo oublieux. |jjj quên jjjjj£. c. — Toi omission. quên roi ^ c >£ , oublié! j'ai complètement Quèn ^-. Attirer, entrainer, séd u i re,

-w( (Du S. A. quyên, même persuader. avec bonté.) car., regarder s'entr'aider; Quên nhau ojgt, — Quên dû s'exciter mutuellement. o fjf, séduire par des flatteries. Queo yjj-Hc et JH^. Syllabe complémentaire et mot euphonique. (En S. A., sauter, bondir; se pr o. quiu.) Co queo J}£ o, ratatiné, rapetissé, ramassé. — Nam chèo queo $$.$% O, se coucher les membres repliés. — Chét queo iJf o, se faner, se dessécher, —• Ltinh mourir (végétaux). queo {fa O, ratatiné ou racorni par le froid. courbe, Queo fâ&. tordu, Oblique, contourné. (Formé des S. A. tlià ^, main, et dieu |îg, frêle, délicat.) sitortueux, Quanh queo ^£o, nueux. — Bi dwomg quanh queo §^ aller par un chemin déJ&xfLo, tourné, faire un circuit. — Nâi quanh — parler par détours. queo p^^Êo, — Co queo J|£ o, dévié, détourné. Queo tay O }fj, qui ne peut redresser le bras, qui a la main recourbée. Quéo Jgfc W. Recourbé, (En S.A., trou, grotte; recroquevillé. se pron. khiêu.) Ripa quéo |^ o, sabre recourbé, — Xoài espèce de serpe. quéo Jpfc o, — Cây manguier. quéo jfa o, id. Courbé, amener bondir, tortu, noueux; en tirant à soi. sauter; se pron. quiu.) croche. —

152

)<*Quèo chom o Sjt, jambe. f%i. Quep sandales donner un croc en

Onomatopée; qui claquent bruit cri chant, sec; (Formé des S. A. thù ^, 3||, feuille de plantes.)

bruit de en mardu canard. main, et Hèp

Lçp quep 8jf| o, l3ruit sec, comme — Vit lieu clic-clac. quep quep g Pif o o, les canards font quep quep. Quel Frotter en appuyant, passer le doigt sur. (Du S.A. légèrement quyèt, même car., arracher, approprier.) — Cây quel j^ o, allumette. Hop — quel [Ifî o, boîte d'allumettes. Quet mô o P|t, s'essuyer le bec. — Quel mât o jjcB, se frotter les yeux. 3T£. ^. s'approprier. Balayer; (Pour le car. en S. A.-, voir ci-dessus.) Quét tii'6'c o ff, balayer; dépouiller. — Quel nhà o gg, balayer une — Quel bui o Jg, balayer maison. — Quét cho sqcli o |c la poussière. — Clé fgf, balayer proprement. — Kéquét j[o. quét H o, balai. — Lwô'i lild quét ||o,, balayeur. que l'on traîne dans l'eau, senne. Quêt |j|j. Essuyer; duire, badigeonner. thû ^, main, etduât enappliquer, S. A. (Formé des |g, percer, trouer.) il'' Quêt voi ofc£, badigeonner chaux. — Quêt quêt o O, coasser. Piler dans un mortier.

Quel

Quèo JH£. accrocher, (En S.A.,

Chom quèo jîj8 o, jambe ;l) Se transcrit aussi parle car. ^.

Quét

;jj|j.

—«•( écraser. (Pour broyer avec un pilon, la décomp. du car., voir ci-dessus.) Quêt gao o f |j, piler du riz. — Quêt thuâc o T^ , broyer des drogues. — Quêt bût o |^, pétrir de la farine. Qaêu /ff§'. Déhanché, nonchalance, mollesse, (En S.A., abri, demeure; dégingandé; inaction. se pron. kièu.)

153

)<*— plus exister. — Qui dan o Jjî, rappeler le peuple. — Hèi qui |PJ O , — Qui s'en retourner. rétrograder, loi o %$, reconnaître une faute, — Qui s'avouer coupable. lap o &, — Qui rassembler. gôp o $}, réunir des cotisations, faire une collecte. — l'armée. — Qui binh o &, rappeler i}qi chu qui ^ j\^ o, le grand calcul (au moyen de l'abaque); division. — Tièu cà'u qui ;J-» j[^ o, petit cal— cul ; addition. Eang qui ^ o, (médicament angélique annamite). — Qui nhom o £, redevenir huretourner à la piété; nom main, du chef-lieu d'une province de l'Annam moyen. ne Qui un cercle; ATIL*. Tracer régler, tracer, calculer; compas, règle; taxer un travail, fixer loi, usage; un salaire. — Ban qui ££ ° > demi-cercle. Nhwt qui 0 o, cercle autour du soleil. — Nguyêt qui _fj o, bande circulaire autour de la lune. — Qui — Qui m o giân o |fj, redresser. £|ï, forme, règle, loi, précepte. — — Qui câch o $jjf, mode, manière. Hoc qui ^o, scolaire, règlement méthode d'enseignement. Qui Qui fl§*. }$%* mesurer, Caisse, Faire estimer, coffre, des armoire.

démarche anorQu'eu chom ogji, male. — Quèu quào o ^, écriture mal formée, gribouillis. Se conformer Qui §fe*. à de, se soumettre obéir à une injonction. à, accepter une règle,

Qui yphâtphêp o $c i% \$;, suivre • les — Qui règles du bouddhisme. y tho pliai o $; ^ $g, être affilié à une secte. — Tam qui EL O, les trois soumissions principales (des bouddhistes). — Qui phuc o JJg, se soumettre à quelqu'un. Qui |||*. animaux 'M Tortue, symboliques. l'un des quatre Car. radical.

au même jjrijr*. Revenir endroit, s'en retourner; le laisser; quitter, lieu où l'on finit retoujours par tourner : son chez soi, sa maison ; limite extrême; diviser; fréquemment dans la composiemployé tion des noms de lieu. Qui dièn o Efl, revenir à ses champs; au iig., quitter les fonctions publiques. — Qui tigâi o H, revenir ;U bien, à la 1 justice. — Qui gia o %, rentrer dans ses foyers. — Qui 0 ° i > retourner à la terre, mourir. — QXI{và o 4jOE,cesser d'être,

suppositions; conjecturer.

Qui

Le à peine mûr, ^p*. grain dernouveau; âge tendre, produit nier né; fin de série, terminaison. Qui ngoat O ,£j, dernière lune, î 9° mois. — Qui xuân ngoat o ^

-«.( — Qui M j|, 3e mois de printemps. O m, le plus jeune frère. — Quitw o J-, le dernier enfant. — Qui chî o :fg, le petit doigt. — Qui hêt O Jyfc, la fin de tout, la fin des fins; — Qui thv o -{tt, tout est terminé. la fin du monde. Qui Précieux, "K"*. rable, distingué; qui a de la valeur, hononoble, élevé en dignité; qui est rare.

154 Qui se prosterjfjfi*. S'agenouiller, les genoux ner, ployer (pour un salut respectueux ou autre chose). Qui hvij o )j||, se prosterner jusqu'à terre. — Qui âom o ^., présenter mie suprespectueusement plique, porter plainte. — Qui'.gàio gH-, fléchir les genoux. — Qui xiév O ïfj, tomber à genoux; à genoux! Différentes directions, en s'écartant les lignes qui vont unes des autres, rayons. Cû>u qui j[^ o, neuf lignes parfaiil du même point pour rayonner dans des directions différentes; siynes — cabalistiques. Chung qui |§c, le nom d'un saint qui peut chasser les 1 les diables et qui délivre revenants, de l'ensorcellement. 'jiM,*. Nom générique feuilles. tkt

Qui bâu o jf, de haut prix, de grande valeur. — Qui nhom o J\., homme noble, estimable; personne ses remarquable par ses capacités, lalents. — Kim qui ^ o, métal précieux. — Phûquig? o,riche, noble; richesses. — Qui dauh O honneurs, ho;§, nom considéré, réputation votre distingué nom. — norable; Quichû'c o |fj, vous, votre précieuse dignité. — Qui ctai nhom, o ^ \. votre excellence, votre altesse. — id. — Qui Qui ctai thàn o ^ g, votre quàc o JH, la noble nation, noble patrie; le nom d'une île annamite du golfe de Siam. —- Trong qui 1g o, précieux, important. Qui $1*. Troublé,honteux, confus.

Qui

Qul

^£*. plantes

à grandes helianilms. — Qui hoa o ^, Nhii'l qui 0 O, tournesol. —•£% qui & o, hibiscus. Coquin,brigand,scélérat, ennemi. traître, insurgé,

Qui Bât qui 7Ç>o, effronté. — Va qui $& o, ici. — Qui si o Ijjt, opprobre, affront, humiliation, ignominie. Qui ^c*. couler; cyle terre Considérer, mesurer; le dernier caractère du dénaire animale, (semence labourée). Qui

'jh.*. voleur;

Qui

• diffamer: 'Déblatérer, I/J*. astucieux, faux, permensonger, fide, fourbe. Qui qmjêl O-lf, rusé, ai'lififi''"s< — Qui trâ of^,'1"-" trompeur. Qui thiên o Jz, en révollc contre le ciel. jjf*. précieux; moire. Petit coflre, meuble pour obj* caisse, boUe. ar-

Qui thity o 7|c, 1 âge de la puberté, les menstrues. — Qui dàu niên o. Hf 4£, l'année' dite qui dàu (la 1.0° du cycle).

155 Esprit Qui fit*mons, diables, Car. radical. malfaisant; fées, lutins, défollets. un frétiller (comme moineau), — (comme un poisson). Mwng quinh 'j'BJjo, excessivement gai. Quinh 'b^*. fixer tirer, Qumh ïjf*. Pousser l'attention. à, exciter, at-

Qui thàn o fl£, esprit, démon. — diaboQui quai o $jj|, monstrueux, astulique; rusé, malin, ingénieux, — Qui hiên o J|>, cieux, malicieux. diabolique, spectre qui se apparition dresse. — Ma qui Jjjr o, démon, — Qui fantôme, revenant, spectre. hoa o >X_, feu follet. — Phiên qui ^ — Ckwà'c o, les diables étrangers. — Mac qui ma jîFf ° M' diablerie. démopossession qui ma $J{LO Jj, — Mac qui âm £j| o flg , id. niaque. — Trù> qui [5^ O, exorciser. avec Qui JlJTg*. L'âme qui demeure le corps après la mort; démons, fantômes revenants, spectres, (se confond souvent avec le précédent). (Vl/E*. présenter, Offrir donner, de la nourriture; faire cadeau. de l'or.

précieuse. Quil, Jpg. couleurs; (Formé duâl ^, Quil 'fp*.

Marbre rare, Voir quanh. Insecte ailé aux

pierre

baisser, serrer; des S.A. Irùng &, percer. ) L'arbre dite orange

brillantes réduire. insecte, et

petite

produit qui mandarine.

la

Mot trâi qult -g? J$$î o, une de ces — Kim tien oranges. qult ^^o, — petite orange dorée. fràng hû trâi qult f|ijj fg $$f O, une grosse montre. Bondir, Quiu JBti*. der, s'agiter par . brusques. sauter, gambades mouvements

Qui kim o ^ Quinh

, offrir

(j *. Grand espace vide, pays Car. radical. désert, lieu inculte. à des invesSe livrer pPJ*.. rechercher à savoir; tigations, à la dérobée, garder espionner, dénoncer. Lointain; brillant, vaste; éclatant, rava-

Quinh quiu ||p] o, sauter de joie, sautiller (comme certains oiseaux). et ifj Quyên d'eau claire; rejeter, -/r^*laver, Petit purifier; ruisseau choisir;

Quinh

repousser.

Quinh 5^*. gé, troublé;

Dong quyên |^ o, le courant d'une onde pure. — Quyên Jciêt nhwt O ^f 0, faire choix d'un jour favorable de certaines (pour l'accomplissement cérémonies). Personne aimable, 3jî=J*. Quyên cieuse, élégante, distinguée. Thuyèn quyên $|[ o, femme mante, personne distinguée. gracliar-

Qumh |H*. Tirer à soi brusquement, exécuter des mouvements vifs, saccadés et courts. Quinh quh o $[i, sauter, sautiller

—*W Quyên fjJy*- Nom d'oiseau grimpeur. ~Bo quyên ffi o, coucou. — Chim quyên fc| o, id. renonabandon, 7^ *. Faire se cotiser. donner, souscrire, Khai quyên §g o, ouvrir une souréunir scription. — Quyên fto||, îe montant de cotisations. travers; d'oeil de

156

Wassembler, Voir cuén. Quyên dire unir, réunir, recueillir,

Quyên cer;

Main en boule, c'est-à2p*. le poing; fermée; vigueur physique. le pugilat, la Quyên phép o^, boxe. — Gan quyèn J|Jj o, urgent, pressé; faire diligence.

de F|| *. Regarder Quyên méfiant, regard coup haine.

attentive~l3t*. Quyên Regarder ment et avec bonté; soin prendre de ses parents, aimer sa famille; alliance. parenté, Gia quyên ^ O, ia maison, les — Va gia parents. quyên âtt ^ o, sans aucune famille à aimer; vivre seul. — Thân quyên ^o, parents et alliés. — Nôi quyên j?] o, famille intérieure, gynécée, privés des femmes. appartements

de soie 7\<$ *. Tissu mince, Quyên étoffe claire, comme le taffetas, la la lustrine satinette, quyên fyj) o, étoffe mince et transparente, gaze légère. — Lua quyên |Jj: o, id. — Gidy quyên |gj o, papier de soie (sur lequel on peint — Bach des caractères). quyên [§j o, — soie blanche. Quyên khà o féj, de soie. pantalon Plier, Quyên ffj§*. (nattes, voiles), rouler, tresser, enrouler onduler; Sa

inAutorité, ||â*. Quyên pouvoir, fluence, état, situation; prestige; circonstances. Voir quà'n. Quyên thàn o fg, personnage influent, homme d'Etat disposant d'une grande autorité. — Quyên qui o Jf, noble et puissant. — Quyèn phép o fâ, pouvoir, autorité, droit défaire. — haute autorité, Quyèn cao O ^, grand pouvoir. — Quyèn<nghi G % — momentanément. par dispense, Quyèn vhwc o |fj, grade, dignité.— Càm quyèn. fj| o, détenir le pouvoir. — Cii'6'p quyèn £jj o, usurper le pouvoir. — Quyèn Idy o jfîg, prendre de droit. — d'autorité, s'emparer Qiian quyèn fë o, fonctionnaire in— térimaire. Quyèn sung 0%-™— Lhm (le quà quyèn jf* jg O, abuser son autorité, dépasser ses pouvoir?. — Quyèn cha me o P£Jti, l'autorité du père et de la mère. fëM. Quyên l'os meau; méral des flûte, chaluRouleau, terme nude la jambe; volumes et des caries Voir cuôn. géographiques. Khai quyên ffî O, dérouler. Quyên lho> o ||, rouler une compnsiel B

(1) Avec le sens de tube, roseau, flûte, ce mot peut se transcrire aussi par les car. ^

157 tion, fermer un livre. — Nap quyèn les remettre #t o, compositions — Quyèn écrite). (après l'épreuve giây o $J5;, rouler une feuille de panier. — Quyèn laio ]£l, replier, enrouler. — Ong quyèn §f§ O, flûte, — Thui quyèn Pî| O, chalumeau. jouer de la flûte. déguisant Qmjk ff). en hypocrite, pensée, montrer se en intrigant; agir sans sans principes, opportuniste; idées faux, sincères; trompeur, menteur. en Parler se conduire sa

) quyêt pj*j $jf H o, parler sur un ton — cpii n'admet pas de réplique. &àng quyêt dàng chôi J|o§PJ, — affirmative et négative. Quyêt rang o jÇj|, certifier cpae. Quyèt 7&j*. Nom d'oiseau chanteur. 1;

37c*. Quyèt nettoyer, Quyèt et Quyèt tient ,|j/(*. pron.

Arracher, approprier,

déracine] disposer.

Lui-même; pron. pers. relative. poss. ; particule d'animal lapin. qui

Qui quyêt lâm ffg o $8, astucieux. — Quyêt thwomg o _fc, tromper ses — o ffj, Quyêt giân supérieurs. ' parler ou agir sans aucune conviction, mais seulement en vue de son propre intérêt. f *. Crochet; crochu, Quyêt recourbé. Car. radical. tortu,

Une sorte }|y*. du lièvre et du

l'aire Quyèt jj$jfc*. Tomber, glisser, une chute ; faute, erreur, manquement. Voir que. Quyêt 1W*Poteau, pieu, cheville. en ou

Eau de Quijèt pt*. qui se répand tous côtés; réaffirmer, assurer; soudre tout d'un décider coup, sans appel, sans sursis. hardiment, idée fixe, volonté Quyèt y o ^, formelle. — Quyêt ierme, intention — Xù> itoân o (H, décider, trancher. 'luyêt $g o, condamner (à mort) sans sursis. — ïïqi quyêt ^ O, grande — Quyêt long o exécution capitale. de tout coeur, être fermement f|, résolu à. — Quyêt chi o ^, ferme — Bâ arrêtée. volonté, intention absolument quyêt feo, décidé; c'est formel. — Chipa quyêt f% o, rien de certain encore. — Quyêt diiili O fe, — Nôi cdch affirmer, décider. quà

Quyêt dwc o -^, pieu enfoncé terre (pour attacher les animaux pour tirer de l'arc).

Grande monuQuyèt !$S|*. porte entrée de palais ou de cimentale, tadelle se trouve un (sur laquelle de veilleurs); vide, réduit, poste défectueux. Rim quyêt ^ o, porte d'or. •—• — Quyêt mon o ff, palais impérial. Nhu't quiêt 0 o, le soleil décline. Quo' remsuppléer, une chose contre placer, changer une autre, une lacune. remplir i%*. Fournir, Qiw cây ma cîânh o jfo Jfijfc, ff, d'un bâton pour frapper. s'emparer

—s-9«( 158 — Bôi quo> tre lai ^t O f£]l g , après quoi il s'empara d'un autre bambou. Quô' ^Itg. Syllabe complémentaire. se pron. quâ.) (En S. A., excéder; L6> quô' f§ O, tout à coup. —l\ôi 16' que' pjKj .g o, parier sans réflexion. f -|f$. Syllabe complémentaire. (En S. A., fruit; se pron. quel.) Nâi Mit qub' p^ |f o. s'exprimer sans sottement; parier sans raison, motif. Adresserdesremontrances, gronder, réprimander. des S. A. hhàu P, bouche, et

)•«-— —• pression officielle). Trung ma du Milieu, la Chine. 4» O, l'empire —• JS'goai quôc #[-. O, extérieur du — royaume, étranger. QuôcpUpo des lois d'un pays. fâ, l'ensemble —- Quôc su> o le code national. |f, — Quk les affaires nationales. chânh oîljj;, la politique, la diplomatie, l'administration. —Khaitpé IfJ o, fonder un royaume. — Qwk — Quoc mh hoàng o Jf|, l'empereur. O -{§:, l'impératrice; litt.,1a mère (le la nation. — Quôc công o ^, prince du sang, haut dignitaire de la couronne. — Trw quôc klianh |{| o f|L titre de haute princier, désignatif fonction. — Ta qiiôchhanh.j^o^, id. — Phiing quôc hhanh jf, o Jfp. id. — — Tnp quôc lang |(Jj O jj[). id. Ta quôc lang •g: O j$, id. — Ph/iig — Quéc lie quôc lang Jg, o jj|), id. l'école spéciale dt\giôim o -^ ^, — A'fiwi princes à la cour de Eue. bon quôc fâ 7JJ o, gens du pays, in— Chû>ipm digènes, compatriotes. ngw ^f o jlg, l'écriture annamite en caractères latins. Quoi "Sf*. riche, précieux. Voir qui. splcndide. Noble, in-

Quô'

Quô' nj^. blâmer, (Formé quel ^,

certain.) Quô' treich o j|, reprendre quelqu'un . — Que' pliât o §1] , menacer — Quô' nà o $|$, tancer • de punition. — vertement, Que' apostropher. adresser des renring loi o H ^J, proches sévères. — Quô' mi'ing o tj^, insulter. — violemment, s'emporter Hay quô' Pp O, grondeur, grognon. — Loi quô' trâch -j^j O jpf, réprimande, remontrance. |llj *. Pays, national. nation, Voir royaume, nu'ô'c.

pompeux,

(Judo

empire;

Quùcgia o ^, état, gouvernement, patrie. — Bon quâc 7JS.O, sol natal, notre pays d'origine; pays, notre nation. —• Bai pliâji quôc ^'^-O, la France; litt., la grande et puissante nation (expression officielle). — Bai nam quôc ^{|o, l'Annam; litt., le grand empire annamite (ex(l) Se transcrit également parle car. fê :

autorité, Pouvoir, Quô'n IÉÈ*. Voir (jui/èii. fluence, prestige. Qiuhi dp*. Voir (jmjèn. Main fermée,

.poing.

riî(1)- Relevé,.retroussé, Quô'l |8 en l'air. courbé, (Du S. A. f<i(> même car., même signification.)

-**•( 159 Quà't no o PU, bec en l'air, groin retroussé. — Quô't mai o ^, qui a la lèvre relevée (connue le groin du

)— cochon). Thàng dièm quô't ffîj J^j o , libertin, coudéhanché, polisson, reur de filles.

Il aiier exhilia tyjjk. Sortir, dehors; faire ber, produire, paraître, pule sens de ressortir blier; (dans rendre mettre en relief, plus saillinale. explétive particule lant); se pron. la.) (En S. A., babil d'enfant; — i)i ra ^§, O, aller dehors. Ditùi ra ngoài ||| o #f\, chasser dehors, mettre à la porte. — Mày ili — Ra >'« M iS' °- sors, va-t-en! cùm o )^|, passer la porte, sortir du une passe. — Ra vè port, franchir — o }|J, repartir, s'en retourner. Ra ngoài ctwo'tig o #K /|ç, sortir dans la rue. — Ra khèi o ^, sortir, disparaître, quitter les lieux. — Ra ili êm o^d, s'en aller doucement, filer à l'anglaise. partir sans bruit, — Ra lai o J[ï , sortir de nouveau. — Ra ngoai bile o #K 4b > a^er Yers le nord (pour les Annamites de la cela veut dire aller au Coçhinchine, ra SÉffo, reculer, Tnnkin). —Lui démarrer, mettre une barque à Ilot, — JVo'ira pjJj o, parler, s'exprimer, proférer. —Xwng ra f$ o, déclarer, —Kéo ra ^ o. déposer, témoigner. — Bo ra extraire, arracher. ifé O, verser. —Mo> ra ||o, répandre, ouvrir, découvrir. — Chây ra fj£ o. couler. — Ruông nô ra fjïg ^ o, locliez-le, qu'il s'en aille! — Bien ra ÏJÏO, surgi!•, se montrer, apparaître. Hôa ra -f-fcO, devenir, parvenir. se transformer — Ira ra fg o, en. examiner, s'enquérir (par des moyens — Tô ra gjp o, mainquisitoriaux). nettenifester, déclarer, exposer ment. — Loi ra ^ o, en saillie, en relief. — Cou mât loi ra Jjï ^y ^ o . — Trèi ra $-;£ o, resyeux saillants. sortir, en saillie; saillant, proéminent; qui surnage. — Vàt ra Ï^O, ici. — A'cîi ra \Q o, se lever, se dres— ser; surnager. Sâug ra §\\ o, le luire, brille)'. jour qui se montre; — Ra vào o ^, entrer et sortir; fré— Ra mat o quenter. ^ff, montrer son visage, comparaître, en paraître la public. — Ra tay o }jlj, mettre main à, agi)'. — Ra SIPC o fft, faire effort pour, s'efforcer de. — Té ra il ressort, il résulte; tout ^O, — Sanh ra compte fait. . . ^ o. — Kê naître. produire, procréer; — Bem làiu ra JL JJ& o, producteur. ra ^O. exhiapporter, produire, hei'. —Rao ra P$o, ])ublier, pro— Ra lênh o/fr-; faire mulgue)'. un édit. — Ra Iran o [Ojî, paraître — Ra co> o jjjt, livrer bataille. allei' au comdéployer les étendards, bat. — Rày (taira $[=. }i| o, se créei' — Tlw> ho'i ra pjî[ p^ des chimères. O, exhaler des soupirs. — Sw lu a ra ^ £|f O, ex])ansion. — Là m cho ra ckii S xfv ° Ss ; hébéter, abruti)', rendre fou. — Chia ra jjjfc o . diviser — Trà> ra [*£ o, sonsli'aire de. par. — Ra Iclulcli o !gt, se montre)' pour recevoir ses hôtes; action d'un fonc-

( 160 tionnaire qui se met à la disposition de ses administrés, donner audience. — Khong ra gi hêt ^ o ;£. J|fc, ne ressortir en rien du tout, ne valoir rien, n'être bon à rien. — Hoa ra làm sao 4fc ° S tfr > qu'est-il advenu? qu'en est-il résulté ? . ai Ra ^.. chaume. Herbes sèches, et des S. A. thào J|ll|J, plantes, (Formé sa, /f-, provisoire.) Ro>mra Jj| o, paille laissée dans les champs après la moisson. — Lo>p ra ^ o, couvrir en chaume. — Câi nhà ây cô lo>p ra khan g ^ ^j ^ |j§} cette maison est-elle couf o§, verte en chaume ? — Trâi ra $j|f o, de variole. espèce particulière Rd 0j. osier; même en bambou ou en treillis. grille, (Du S. A. cw, car., même signification.) Corbeille

)**-Râ roei o p%, se dissoudre, se dés— Mmh m se disperser. agréger, an cwà'p fj o |1£ £|J, disperser des pirates. — Râ ht o -^, les eaux se — Cà m retirent (inondation). jfi o, truffe. Râ bruit d'eau Onomatopée; coule; qui syllabe euphonique. (En S. A., épine dorsale; se pron. lu'.) Mwa rà rà Çoo, grande pluie, — Cwà'i rà rà pjto pluie battante. — O, rire bruyamment. Chtuj rà ri de l'eau. — fit °PEL; le murmure Rân râ p||5 o, fleurir, prospéra1.— Làm râ râ j§£ o O, l'aire avec ensemble, agir unanimement (pour des travaux de force). — Mây rà |j 0, rotin (espèce). p5.

ccni o f-ff, corbeille pour du riz. — Râ Ma là o >X. J$|, grille de fourneau. — Cà rà |jj o. bague, anneau. Rà T$£. Tâter, tâtonner; enduire, calfater. (Du S. A. la, même signification.)

Rà mettre

lieu de déR<!>c /ftpLier, attacher; maison tention, d'arrêt, prison. (Du S. A. lac, même car., lien, attache.) Tù rue g} o, prison, geôle, cachot, — Rac — Cùmm rang o |Jfc , id. ïf| O, id. — Rac ra o Pj§, se briser. — Rày rac %$%o, tumulte, désordre, confusion. Rdc baOrdures ménagères, choses de peu de valeur. layures; (Du S. A. lac, même car., herbes sèches.) Cô râc $£ o, herbes sèches, brins ~~~ de paille. — Rom râc J| 0, idRèu râc |o, id. — Râc rfo of — Me fl brindilles. broutilles, nhâm lai O $£ P £ g , tas d'ordures — Coi nhu,' râc%% U°ménagères. considérer comme rien, ne iaireauun ),nlL cun cas. — Cm râc ^0, 1 un fétu, un atome, un rien.—* râc jj$ o , épars, étendu, clairsemé. "'fë.

badigeonner, même car.,

Rà qua o ;5ç , essuyer, frotter. — Rà ghe o §3Ë, calfater une barque. — Rà vào o fy, entrer en hésitant, — avec précaution. pénétrer Rày rà bruit, tapage; tumultueuseÈf^jo, ment, bruyamment. Râ dissiDissoudre, J£j. disperser, se désunir, se dédétruire; per, composer. (Formé des S. A. thày 7JÇ, eau, et lù> g, épine dorsale. )

(161 brait d'eau Râc '/§. Onomatopée; (marée descendante). qui se retire se pron. lai.) (En S. À., cours d'eau; Nwé'c râc ffi O, marée basse. — rire saccadé. Cwo'i râc rac ptoo, sauRâc fp. Répandre, éparpiller, onomatosemer; jeter, poudrer, se lutter; pée. (En S. A., frapper, pron. câch.) Râc bût o |$, de fasaupoudrer rine. — Râc midi o Jff, saler. — — Rêu râc Râc lieu o ^$f, poivrer. râc pjj-oo, sec, léger petit bruit craquement. Me 7^:. Onomatopée; trépigner. se pron. lût.) (En S. A., châtaignier; Làm râc râc g o O, qui fait du bruit en trépignant; agacé, qui ne peut tenir en place. net, clair; rayer; des S. A. thù déchiqueter. (Formé •^, main, et liai jfg, expérimenter.) Rach ra oi§, scinder, diviser. — Rach dàng o /|£, tracer des lignes, régler. — Không cà rach § @o, ce n'est pas net. — Roc rach ;}|f o, bruit de choses froissées. '/2£. diviser. Rivière, arroyo; (un S.A. lach, même car., cours d'eau.) Rach ngoi o $K, canal, ruisseau, rigole. — Rqch nho o $&, petit arroyo. — Khûc rach ^ o, coudes et détours d'un arroyo. — Rach gin o 3g, nom de lieu (Gochinchine). '' Se transcrit aussi par Je car. ff . Tracer,

>«— Rdch déchiLacérer, déchirer; jfi^. en morceaux, en lambeaux. queté, des S. A. y ^, et (Formé vêtement, lich j§R, expérimenter.) Râch ni'àn O fjflf, en pièces. — Ràch bô> o |j, tout en loques. — Ao râch |H o, habit déchiré. — Je ràch ;);-j| o, déchirer, mettre en morceaux. — Làm râch |g o, id. — accroc. Lïàng râch J=jï o, déchirure, — Câi râch "^ o, id. — Nhh ràch — Nâi une pauvre maison. ffio, râch mièiig pjij o PJJH, se tuer à dire. La loutre; ffjfj. (Du S. A. ihâc, même gnification.) nom car., d'arbre. même siTon\fe o, jfa \fa cette nager

Rai

Rach ^f/fg".

Con rai J| o, la loutre (au kin, on dit con idy). — Dàu rài huile de bois. — Cây dàu rài O, nom de l'arbre qui donne huile. —Lui nhw rài jij|§ #Q O , comme une loutre. Rài ^ peu (En W.

De peu d'importance, de de valeur, commun, pas cher. S. A., un cours d'eau; se pron. lai.) morveux, Thâng rài f(Jj O, gamin, — Lin h rài moutard. un Jg o, — Quân diable de soldat. pauvre rài 5 O, id. — Trâi rài JJî o, fruit — Rài rài O O, ordinaire, rabougri. commun, habituel.

hué

Rai

-f^f. Syllabe complémentaire. (Du S. A. ctâi, même car., recevoir.) Rang rài |flj| o, large, libéral. du; généreux, vaste, éten-

11 IMI'niMEIfU!: H. N,riO\AI

~w( liai */j!y. Jeter (Du S. A. sâi, de côté même car., et d'autre.

162

)« Mdy bù?a ray g bien de jours '? Rây #|jg. donner, ihà ^-, |§ o, depuis com-

asperger.)

— Bo râi râc ^ o -^, éparpiller. son argent. liai tien o%%, dissiper — Râi cùa o jjjff, gaspiller son bien. — Thang râi fjjîj o, dissipateur, pa— Câ râi #}> o, le nier percé. poisson — Râi nwô'c o \-fi, disperse son frai. arroser. jeter de l'eau en aspergeant, — Lui râi jjjH o, peu à peu, lentenient; successivement, peu à la fois, ies uns après ies autres. Ray Ifs,'. Jeune, (En S. A., beau, tendre, élégant; nouveau. se pron. /?.) nou-

abanRejeter, répudier, expulser. (Formé des S. A. et le j$|, cérémonie.) main,

Bô rây |(f o, se débarrasser de. — Phê rày J|§ o, laisser dans un complet abandon. Rây l'aire jaillir; 7E§(1). Répandre, secouer, (Du S. A. sâi, rejeter. même car., même signification.) Rây nwô'c 6 ffi, asperger, arroser, •— Rây bui O i§, secouer la poussière. —• Cây rây jfa o, goupillon. I>\ 'iay -^v^-" -p.1 tamiser. Bluter, ëÏÏjpasser, (Du S. A. su>, même car., crible, tamis.) Câi rây ^ o, blutoir, tamis. Voir — sang. Rây ra o Pf§, éparpiller. Rây bourdon3{$j(2). Nom d'insecte; tumulner, importuner; bruyant, du S. A. trùng &< intueux. (Formé secte, et du G. V. loi ^J, parole.) il est 1res No rày lâm |](o|, très ennuyeux. — Rùy lal bruyant, — Rày ''!"' O Jj,§,, assourdissant, conl'usion. — % O #,§, tumulte, tuic chiiyên rày \% % O, susciter querelle. brousBuissons, taillis, jjf. folles; les herbes sailles, épines, des S. A. la brousse. bois, (Formé Ihè ± , terre, et lu jpg, cérémonie.) Pliât rây |* o, débroussailler, de-

Câ mon ray JSJ if o . poissons vellement nés, fretin, irai. Rây

à tiges Plante ipfl. rampantes, de serpentaire; le tympan. espèce et lâi (Formé des S. A. lliâo jjlljt, plante, 4Ç, en outre.) à feuilles Rây tta o ffï, arum — Con rouges. rây Jjî o, membrane sonore de l'intérieur de l'oreille. — Biêc chêl con rây fafj $jf Jjï o, comavoir le tympan sourd, plètement cassé. — Rua rây p.g. o, insulter, maudire. injurier, Dans ce temps, à présent, •pjj. ne s'emploie maintenant; pas seul et jonc le rôle du pron. déni. này. (Formé du S. A. nluj'l 13, soleil, et du C. V. Ion ^J, parole.) ou deRày mai o jf?, aujourd'bui main, maintenant ou après. — Bên — ce moment. rày Si o, jusqu'à

Rày

Rây '

;L) Se transcrit aussi (2) Se transcrit aussi par le car. •(%. — par le car. |$.

—1-*( IVicber. — Bât rây ^g o, terrain — Lâm rây ^g o, nettoyer vague. un terrain envahi par les ronces. —• 0> rùmg rây jjk \$= O, vivre dans les bois. — Lâa rây f§ O, ri/, dit de ronces, riz de montagne qui pousse sur simple semis (sans être repiqué). complémentaire. Syllabe lïày Jfese pron. (I']n S.A., rite, cérémonie; Rim rây %^o, agité, secoué. ému. Rûng rây }J| o, fortement

163

)««-iRam complémentaire. Syllabe fês. se pron. ihàin.) (En S. A., mûre (fruit); 1)6 ràm ;|§ o, rouge foncé. — Nu'ô'c da ràm ràm -^|f fl|p o O, teint coloré. Se proposer de, être prêt à. jj|£. (En S.A., grenier public; se pron. lâm.) Ram nt'n o |lj^j, être prêt à parler. — Ram liai opff, sur le point d'inRôi râm $$ o, confus, terroger.— embrouillé, complique. Le jour de la ])leine lune. ^pc. (Formé des S. A. ngù J£, cinq, et lâm ïjvfc, forêt.) Ngày ràm \\^. o, le i5e jour du mois. — Le ngây ram jjjg \\^ o. fête rituelle des jours de pleine lune. l'aire Plante médicinale; jffc. entrer, dans, pénétrer. irruption (Du S. À. lâm, même car., nom de plante. ) indica. Cây râm ;($( o, phyiiirea — Bi râm ^ o, se précipiter dans. — Hoa râm itàu ^ ° Bjî > che\eu\ — Nâi râm pjftjo, parler trop. gris. ti'ès serré, loullïi. Dense, ^-se pron. lliàm.) (En S. A., mûre (fruit); Ràm râp o |||, très épais. — Râm rfl O |#J, très serré. — Rùmg râm \$l O, bois touffu, forêt épaisse.

Ram

le.) —

au l'eu, avec de la Ram '^. Passer rissoler. frire, graisse, griller, (Formé des S. A. Ma fc, feu, et h m f|, nom de plante.) Ram tint o fâ, griller de la viande. — Ram cho vàng o ^ §f|, rissoler. — Xieli ram ^ o, le nom d'un petit port de mer en Cochinchine. Crabe de la petite h>n ïj^. espèce. et (Formé des S. A. irùng j£, reptiles, lam H, nom de plante.) Mm /rm-'t<. Brûlé, noirci. bâlé, bruni, (Du S. A. Iqm, même car., brûler.) Râm mat o ^ff, visage hâlé, teint brûlé par le soleil. 'I(("t ÏÏEL. Syllabe complémentaire. se pron. Iqm.) (En S. A., déborder; Nha ràm $fj o , nom de localité. mm ifr. Plante des redu genre nouées. (Du S. A. lâm, même car., même signification.) Rau ràm || o, persicaire.

Ram

Râm

Ràm

imbiRam mouiller; 'ffi. Tremper, bé, humecté. (Du S. A. Mm, même car., même signification.) Râm giàng jeunes plants, mences. mouiller les o fjf, les. sefaire tremper

m Râm d'un Poutres ou solives >|>^*. onomatopée. plancher; parquet; (Formé des S.A. mdc 7JC, arbre, et sàm Q, escarpement.) Lot vân râm fjjî }\fc o, plancbéier, — Vân ràiu J,1^o, planparqueter. — Râm bê o f?j£, cher, parquet. — 7V;'ng' tréteaux. trône, estrade, f«»n P'^ o, voix de basse. — Ram râm du tonnerre. O O, roulement Ram d'un d'un ÇfyjÇ. Tout coup, des mouvement (Formé brusque. S.A. kliàu P , bouche, et Mm ;J5JC,orêt.) f Râm /i^ W. Syllabe complénientaii'C. (Du S. A. /«»(, même car., grenier.) à tâtons, Ro> râm JjjJ o, marcher aller les mains tendues dans l'obscurité. tout à coup; Plfi]. Eclater grand tomber avec fracas. bruit, tapage; (Du S. A. lan, môme car., incohérent.) S dm ran |J; o , bruit éclat de la foudre. Ran %}$) tissure; du tonnerre,

>w~tirer, pour; allonger, (Formé des S. A. Iwc jj, J3 , point du jour.) déployer. force, et &

Ran cong o JEjfj, déployer tous ses — Rân sâ>c o fjj, moyens. déployer toutes ses forces. — Rân Idij o||, — Rân si'ecmit s'efforcer d'atteindre. gânh o fjj jg :}$;, s'efforcer de porter un fardeau (charge à double faix). — Rân dâij o $%, tendre une corde. —Rân cung o PJ , bander un arc — Làm rân jjg o, travailler ferme. Ran rissoler. Frire, griller, des S. A. hôa >X, l'eu, et & (Formé J3, point du jour.) yîiï. tondre de la graisse. Râm mô> o JjOEj, — Bâinhrcinffa o, sorte de pâtisserie. Pian ^. Enclos, palisentourage, basse-cour. sade , barrière ; étable, (Du S.A. lan, même car., même signification.) Ran chien o p£, parc à moutons, -—Ràn irait o îfjj:, parc à buffles.— Ràn gà o U|, poulailler. — iVM w — Ra ràn ràn jjjfj M o, parquer. au %• sortir de l'enclos; »|o, faire son entrée dans la vie. Rân ordonner. jj$pl Empêcher; l'élormer: commander; cori'iger, se fendre, se déchirer; disjoindre. des S. A. khâu R , bouche, et (Formé lan M>, proche, voisin.) rân Hd o, exhorter. Khuyên rân pf^ o, enjoindre. — h» m Day 1 aussi par le car. îf]j. —• (' ' Se ll''"b"

Ran

(Formé làn j||,

fendillé; petite Craquelé, à fleur un écueil d'eau. des S. A. lhach ~fâ, pierre, et

écran.) L)â ran jj|£ o , rocher à fleur d'eau. — Hon ran ffa o , récif, écueil, brisant. — Bât ran §j[ o, bol craquelé,. écuelle fendillée. (-\ S'efforcer de, faire eiîort

lidn

R/J

''' Se transcrit aussi par le car. fâ. aussi par le car. PJ|.

— {i) Se transcrit

165 — enseignement, précepte. ffio, Bièu rân fig o, id. — Rân bào o {$, avertir. — Giâi rân g^ o , commandement. — Rân ria o Ijfij, petite lenle. déchirure, gerçure. de grands efforts. Faire jyj. (Formé des S. A. Iwc j], force, et Un 3$, avare, parcimonieux.) Rân y a O f §, faire des efforts pour un besoin naturel. —Mac rân |^ o, — ~&i rân être fortement constipé. ^ O, aller à la selle avec difficulté. — A1 rân au |§ o, le travail de l'enfantement. Rân saisir. Resserré, étroit; !§••. serré; se pron. Un.) (En S. A., avare, Ri'in ce o ^f, prendre à la gorge. 2?$. Retentissant;bruyamment; en foule, en masse. (Formé des S.A. kluut P, bouche, et lân £$, proche.) La rân ai P$| o ^, en criant. — Khocrân 5$. o, pleurer bruyamment. — Than rân |ij| o, se plaindre, gé— mir. — Noi rân PjfyO, brailler. Rân râ o g , fleurir. ]£ff^. (Formé Un ^, Ran Pou de corps. des S. A. trùng ^ avare.) du. et , reptile, Voir

Rân

%i

Rân

Ran iftg-. Serpent, indocile. vèche, trinig jjt , reptile,

rccouleuvre; des S. A. (Formé et Un ^f, avare. )

traîTirer, hisser, -fêfj. pousser, ner, élever. (Formé des S.A. Iwc jj. force, et Un ^, avare.) Rdnthuyèn o fg, tirer une barque à terre. — Rdn Un o jjjfjj;, hisser, élever. —Rân ton o |[H , faire arriver.

Rân rit o !llj|, serpents, reptiles. — Rân nwà'c o d'eau, fâ, serpent couleuvre.— Rân trân o |f$, boa. — Rân duc o ^, serpent venimeux. — A'pe rân |* o, crochets à venin (lu serpent. — Cây sang rân jfa ^ O, le nom d'une plante. •— Rân giô 0 j||, un vent furieux. — Rân mât 0 ^H> revêclie, indocile, insoumis. — Rân gan o /jf, audacieux. hi'm %^. (l'onnédes ollïiàn ||, De

Rân

tuy$jl. Onomatopée; tapage, multe, turbulence; bruyammenf. (En S. A., nom de famille; se pron. Iran.) courir en Chay rân ran ^oo, — Noi rân rà foule et bruyamment. avec bru il et \% o |l$f, s'exprimer violence, tonner, tempêter.

différentes couleurs, S.A. sain ^ , poils, plumes, distinguer.)

fia», née o 'jljjî, bariolé, varié, médiversité. — Noi ran langé; variété, ripe pj*jo ^, parler par métaphores, s exprimer en un langage imagé. '11Q w transcrit aussi par le car. pfî.

Torréfier, roussir, Rang griller. f^p. des S. A. hoa >X., l'eu, el lang (Formé j!||). terme de respect.) Nôi rang j.fa o. poêle à frire. — faii'o frire dans de Rang nuim oi|, la saumure.

—K*( à paraître, Commence]' Jy^j. Rang en se montrer poindre, (surtout du jour et du soleil); parparlant et rwng. arriver. Voir rang venir, (Du S. A. lâng, même car., clair, brillant.) Rangctong O j|[, l'aurore.—Rang — Rang ngày O0^, de grand, matin. cho'ii Irè'i o$[Ë3j|, au lever du soleil. — à la Rang danh o fé, parvenir — Tô rang fjp o, se macélébrité. se proen pleine lumière, nifester duire au grand jour. d'oCiel nuageux, temps Rang jfjf. des S. A. vô fft, pluie, (Formé rage. et lâng |J , pâle clarté.) Trà'i rang 5|| o , ciel brumeux. — Jiuages à teintes Rang vang 0§j|, jaunâtres. «Sri dont Arbuste Rang j|J=]. aquatique des S. A. on l'ait des balais. (Formé ihtio jjJljl, plante, et lâng %%, pâle clarté.) Chùi rang |jf. o, balai l'ait avec cet •— Rau arbuste. rang |j£ o, pousses tendres bonnes à manger. entourer, Rang T$fo. Lier, des S. A. mich 3^, (Formé cl sang |f;, lit, couchette.) attacher. fils, liens,

166

)•*-•— des S.A. khan p, sonnailles. (Formé bouche, et lâng $J3, pâle clarté.) Rang rang jfj o, bruit de chaînes bruit de grelots. — JW: traînées, parier avec arrorang rang p^joo, — Rang mwa o '|f', la gance. pluie diminue. dentelé. Dent; pointu, des S. A. xl |§f, dent, et hhf élevé.)

||£. Rang (Formé j|, lieu

Rang rit o $$|, lier et serrer, faire une ligature. — Rang rit vit lai o $$J — Rô une blessure. 13 |r£, bander distinctenettement, rang ^.§0, ment. — Ndirôràng o pjfy>j;>!|. , parler clairement, distinctes'exprimer ment. — Chàng rang :}j| O, passer et repasser; gêner, embarrasser. Rang PJtfj. Onomatopée; bruit de

— Rang Ràngcwa o |^|, incisives. chà o ^J, canines. — Rang câm 0 — *ij, molaires. Rang Irùi 0 $§. 1. surclent. — Màm rang PU o, édenti' — Rang ho o ïjjj, dent proéminente. — Ban rang surdent. ffi 0, avoir mal aux dents. — iA'/iJ rang ;}|[o. arracher une dent. — Nkân rang ra les dents en griPffj o P$|, montrer maçant (comme font les singes).— Hàm rang fë o , les deux mâchoires. — Su> moc rang ^ /fc o, dentition. — Moc rang /fc o, den ts qui poussent. — Thay rang •£} 0, changer les dents. — Rang rang |^ O, dents — Rang cira 0 ff-.lw qui tombent. dents d'une scie. — Câ\j xia rang $[ —Mànrâng^j-:}H O, cure-dent. comment? (se dit pour pourquoi? — Rang riva O g, "'' làm sao?). ainsi (se dit pour '« cette manière, — la nale. vûy). Rang rang O O, à dare dare. En disant; que(loc.coiij.) vagues, flots; se pron. M'tf'l

#|. Rang (En S.A.,

Nônéirang ${ pfô O, il dit que... — Phân rling tld $J O i#, P«rIanl 1 alors. — Thwa rang jt$ c-fl ainsi, 1UP C ffî ">•'<' disant. — Ràngphâi

—w( c'est bien, approuver. o JE* clire (pie non, Rfyw- jf^p. Se levei', •— Rang châng désapprouver.

167

>«-Ranh Canal, ruisseau., */f). rigole. (Du S. A. Unh, même car., eau claire.) Ngoi rïmh \fy\* o, canal d'irrigation. — Iiênh rïmh jZ[ o, canal de — Dào kenh xè rânh dessèchement. canaliser. PU Sli°' avoir /TJ (2). Ne pas être occupé, des être loisirs, libre, dégagé. (Du S. A. lanh, même car., peu actif.) Rânh viêc o fj£ , dégagé d'affaires. — Khong en rânh § @ O, ne pas — être disponible. May ce rânh Umng es-tu M M ° Î5?' as-tu le temps? libre ? — Bi cho rânh £fe ^ o, vat-en vite., laisse-moi tranquille. Promulguer, proclamer, des S. A. khàu H, (Formé publier. et lao ^, bouche, enclos, clôture.) Sic rao ra ^oP|, proclamation. — Rao truyèn o fÇ , publier. — Rao bâo o {Jj£, colporter (une nouvelle), — Lbn rao divulguer. ^) o, avis, annonce. avertissement, circulaire, — Rao hân phéi o f§ jf£ , publication de mariage. — Bân rao ^ o, vendre à la criée. — Cao rao "jsj o, crieur public. j'pjx. Brûlé, sec, dességrillé, au fig., pauvre, dénué. ché, aride; (Du S. A. tdo, même car., même signification.) Râo khâ o ^ > très sec. — Râo — trom O'j'jU, sec, luisant, propre. — . Râo rê Ojpjr, brûlé, desséché. Râo mi'ô'c o j^f, faire évaporer l'eau. — Râo tâi o avoir la poebe j|,. aussi par le car. f$-. P41 •

se montrer, apVoir (jour, rang soleil). paraître des S. A. hôa >AC, (Formé dru'ng. feu, et lang $)§, mot de respect.)

Rành Haie vive, Ranh $Pt(1). clôture, paborne. lissade, limite, entourage, et arbre, (Formé des S. À. mùc"fc, lanh Itfc, âme, esprit.) une haie. — Rang ranh fjO, Làm ranh (Mm ruông g o i^.plfi, établir un. entourage autour d'une rizière. •— Cuni ranh }|* o, borner, limiter. — Câm ranh Mt }|oJ, aborner un terrain. •— Bà' ranh ||£ o, petit sentier ou talus- qui entoure les champs de riz (pour retenir l'eau). — Lan ranh ^ o, empiéter. enfant Ranh.jji. Avorton, nain; méchant dont on mort-né; génie menace les petits enfants ne qui sont pas sages. (Du S. A. Unh, même car., même signification.) moutard. Trèranh^o, môme, — Ranh sât o ^g, que le méchant génie te tue ! — Ranh con o Jj!, accoucher d'un enfant mort-né. Rành f fj . Nom d'arbre com; mot plémentaire. des S. A. mûc (Formé 7fc, arbre, et Unh /fr, ordre suprême.) Cây chành ranh \% .jyg o, espèce de saule ou d'orme — Bành sauvage. ranh <(* 0) clair, manifeste. ' ' Se transcrit aussi par le car. 1^. — (2) Se transcrit

Rao

Rdo

~w( — fiât cao râo vide; pauvre, gueux. ;fEI îf| O, sol aride. — fii râo £%, o, — Rân râo $fâ o, le parti, disparu. nom d'un serpent réputé non venimeux. — MÛ râo jfj^ o , jaquier (espèce). Rào \'Jj W. Haie, palissade, clôture, barrière, des S. A. môc /fc, entoubarrage. et arbre,

168

Wrap H o, le nom d'une grande haie voisine du cap Saint-Jacques. Joindre, unir; appliquer. assembler. (Du S. A. /«p, adapter, même car., même signification.) Jil(2'. Râp lai o JE?, l'aire approcher; unir, ajuster. —Râp vàij C:}£, assembler une ferme. —Râp toi o |pj, faire avancer, faire toucher. de, avoir des Çli . Se proposer Rap intentions. (Formé des S. A. kUu p. et lâp j£, établir.) bouche, être décidé à.— Râp long o ^, Râp muôn o f?|j, vouloir fermement, en bambou pour Treillage ou des oiseaux; du poisson prendre accord. modèle; claie, filet; forme, harmonie. (Du S. A. lip, même car.. claie en bambou.) ^xL. filet ou claie pour Râp câ olft, du poisson. — Râp chimc prendre des £fj, filet ou claie pour prendre oiseaux. — fiânli râp f$ O, disposer un piège. —Rin» les filets, tendre en embuscade. râp f^-O, se mettre — Làm râp jg o, donner l'exemple. — Râp nhau o f§, sans aucune di— fii râp £%, O, marcher vergence. bien au pas. — Chèo râp f ffl O, ramer — Râp long o%avec ensemble. être d'accord. — Cây râp jfc 0, arbre — Râp rang O $$t> au'f rabougri. en cadence. — Bit r<!j> ensemble, P| O, bien chanter. aussi par le car. }|£.

Rdp

rage, (Formé lao %§, peiner.)

^, Hàng rào cây sang |Jo|| haie vive. — Làm rào g o, palissader, enclore. — Rào tre o |£|!, haie de bambous. — Cây rào jjfe o, bois de palissade. — Giau rào |^ o, éta— Phâ rào $£ o, blir un entourage. une palissade, forcer une détruire barrière. — Rêu rào pj|- o, se plaindre faire le pauvre. et gémir faussement, Rào Effaré, troublé, ^jg\ agité. (Du S. À. tau, même car., courir vite.) Rào qita o ;3§, aller et venir avec — Râo lai o J[î, id. — agitation. Rào thn o jff;, chercher de tous côtés. M de chasse; Pavillon ^jfjj. Rap appens'effondrer. tis, s'affaisser, tente; et lap (Formé des S. A. thào J|ll|I, plante, $j|, chasser les bêtes.) — rap ^jp o , abri provisoire. un appenfjjf o, construire fiumg rap Z$Lo, dresser une — Rap xuûng o tf]>, plié, couché (plantes, penché, arbres).— — Ngâ rap ffi o, tomber, s'abîmer. Râm rap ^£ o, épais, feuillu. — Loi Nhà Câl rap tis. — tente. !1) Se transcrit aussi par le car. \yi. —

Râp

'î; So transcrit

169 retenu dans. vers; Rép ÏJi,- Poussé se pron. hhâp.) (En S. A., pleurer; Thmjèn rdp vào bo> f g o % }j£, — barque jetée à la côte. Rdp viêc nhà o fj£ ijçî, obligé de rester à la maison pour travailler. Rat "Ifêr. Syllabe complémentaire. fixé; se pron. lac.) (En S. A., endroit Cûi âàu rat jj|| BJi ° > se prosterner. — Sût rat ^ O, collés ensemble, unis, joints. — Lay sât rat jj}|| jgg o, s'incliner profondément, saluer avec ensemble. cuisant, piquant, des (Formé aigre. et lâtJ^L, solide.) Rât râo o '|H, piquer, brûler. — Nâi rât p$) o, dire des choses mordantes. — Rât cla o |j£) douleur cuisante à la peau. — Làm rât j|g o, faire avec énergie. agir avec vivacité, — Néi rât Uni sur pj*j o Jf , parler — Rit rât ^ij o, un ton arrogant. avarice, lésinerie. degré (le plus et le seul qui avant l'adautre adverbe). ému; se pron. lût.)

).«— parents. curieux, Rau — Rdt la o 3|§, tout à fait excessivement étonnant.

herbe lf|£. Légume, potagère. (Du S. A. lâu, même car., nom de plante.) Rau cô o jjiijjf, les légumes en général. — Rau sang o jf^' salade. — Rau gièn o J|, herbe qui se mange avec du riz, espèce de brèdes.

Râu

y&. Syllabe complémentaire. se pron. lâo.) (En S. A., vieillard; Quàu ràu ;gj O , revêche, hargneux.

Rau Rat Ï'\%. Brûlant, mordant, âpre, S.A. hoa >X,, feu,

™ pfc Au plus haut fort des superlatifs se place invariablement jectif ou avant un (En S. A., fortement

EUE. Les du la poils visage, barbe. (Formé des S. k.tiêu %£, poils, et lâu j|, cheveux, fréquemment.) Cô rau [3J 0, barbu. — Ràu mép — Ràu ria o j|fi, o P2 5 moustache. — Râu bac o favoris. barbe £j, — Eè râu dài blanche. IgOJlJI, laisser pousporter la barbe longue, ser toute la barbe. — Vuût râu ^ — sa barbe. o, caresser Không cô — râu § |§ o, imberbe, glabre. Cao râu }§ o, raser, faire la barbe. — Ngwo'i cao râu fâ |g o, barbier, perruquier.

Râu

Rdt quâ o îg, — excessivement. Rdt cao o flj, extrêmement élevé. •— Rdt tût 0$, extrêmement beau, tout ce qu'il — Rdt y a de meilleur. ngon o Pjf, on ne peut plus agréable au goût. — Con gâi nàij rdt tût j| #Pj Jt o 2£, cette jeune fille est excessivement belle. — Rdt hiêu Mo o $ àifi être très affectueux envers les

,$. Triste, chagrin, affligé. (Du S.A. sâu, même car., même signification.) Râu rî o PEL, profond chagrin. — — Ruèn ràu $J£0, dolent. triste, Làm ràu gjg o, attrister, causer du faire de la peine. — Coi bô chagrin, no ràu jjjj| ip %% O, il a l'air triste, il parait affligé.

Re

de l'eau 2ji>. Bruit qui s'écoule. (En S. A., nom de race; se pron. le.)

»( 170 de l'eau. Be re o O, doux murmure — Chây re re ffc o O, qui coule, qui gazouille, qui fait rerc. Ré Barrir; Bjg. pousser rabattre chasser, (pluie, (En S. A., extrême, excessif; des cris ; Rê compte. — Ré tien mal. mal lien chiu O ii lift jfcB ii S , bon marché au cher à crédit (diclon).— comptant, Chù> ré ££ o, caractère simple-, (|(; peu de li'aits, Facile à écrire. Porter des deux mains; sou-^j>. lever, étirer, étendre, allonger. (En S. A., nom de race; se pron. ti.) Bê ai o $&, déplacer. — Tlmkrè espèce de médecine. —Lnvl T^O, ré $!|o, filet, senne; nom de lieu (en Cochincbine). ^t^. tirées reSupport pour marmites de plat du l'eu; un dessous se pron. Jè.) (En S.A., serrer, attacher; Bè bâl o fijc, support pour les bols, les écuelles. — Kièng n;||c dessous de plat. base, fon/fj]f!. Racine, principe, chose?, dé toutes dement, origine Voir cuii $£ . (Formé des S. A. mue %, arbre, et le jpg, rites, cérémonies.) Bê cây o j$x ' ra('in(- tl'aidjj'e. Cùi rê jfâ o, tronc et racine; toutes les règles. — Bê con. o j|, radicule. — Bê mi O^, racine principal 1" — Bê thiôc of. règle importante. racines médicinales. Gendre; ®. S. A. té, même car., beau-frère. (D« même signification.! le gendre. -J»* Ckàngrèfêo, la soeur rè |o, beau-frère (mari de do -ËIHYI fg o, id. (mari aînée). — Bi làm rè % la soeur cadette). aller faire le gendre, e.-H go, de* aller se mettre à la disposition un de la fiancée pendant parents

fumée). se pron. H.) crie. — Voi ré %%0, l'éléphant Rérân o P|f, brailler, braire. — Cây — Kiwi ré ré ^O, nom d'arbre. vào nhà $% o ^ $fi, la fumée pénètre dans la maison. Fendre, S. A., tenir casser; ferme; fendu, se pron. fêlé. âè.)

-fj£. (En

Chère ^ o , écarté, espacé, creux. — Tay chè ré ^g ^ o , doigts écartés. •— Tièng re p|j o, voix cassée, timbre l'élé, son creux. Rê scinder; Séparer, distinguer, division. brandie, partie, portion; (Formé des S. A. le jjfL, rite, et phân fr, séparer.) Rë ra ol|, scinder, fractionner. — Phân rë ft o, portion, part, fraction. — Phân rë nhau ra fâ o §j| l$§, se séparer, divorcer. — Rë. quai O }!£, lamelle d'éventail. — SIJ>phân rë l^ffîo, distinction. séparation, — Không phân rë àwo'c 'Jg. 7ft o if^p, inséparable, qui ne peut se scinder. — Ru rë ^.§ o, poulie. — Bân rë i$ O, vendre au détail. — Mua rê H? o, acheter au détail. JUg. Vil prix, bon marché; faJltg;. cile, très simple, peu compliqué. se pron. le.) (En S. A., cérémonie; Bân ré ^- o, vendre bon marché. — Mua ré aclieter à bon m o,

Re

—«.( certain temps avant le mariage, lon ia coutume du pays. se-

171 (à pratiquer o \ffl, jaillir, Bên y$£. vertu). •— Rèn rel surgir, éciater. la

Cloison mobile, Rèm Jf^. persienne, écran, store, (Du S. A. jalousie. Hêm, même car., même signification.) Phên rèm )f§ o , claie, treillis; sé— Cuàn rèm fë o, rouler paration. les stores. — Ngoiii, rem #[->0. en dehors de récran. ruban. m jUL Dentelle, broderie, mot euphonique. [jalon, bordure; se pron. lien.) (En S. A., nénuphar; bordure ou broderie lienào ofH, —• Ao ren |flo, vêde vêtement. babil, galement bordé en dentelle, lonné. — Ren bac o $j|, galons ou broderies en argent. — Ren rang o en or. — §j|, galons ou broderies Kêl ren fig o, galonnci'. — 'Bon ren — les honneurs. f&O, rechercher Rà ren )^_ o, entraîner, engager, exciter, pousser. Rà Doucement, lentement, ;$fj. sans bruit; mol complémentaire. se pron. luijên.) (En S. A., préparer; Ngèi rén ^ o, se tenir tranquillement assis. — Râc rén ^ o, brindilles, broutilles, balayures. Rèn $$. Travailler les métaux, battre le fer, .forger. (Du S. A. lien, même car., même signification.) Tho>ren ^ o, forgeron, maréchal terrant. — Là ren $jg o, fourneau , de forge..— Rhn long o fj;, tremper son coeur, s'accoutumer aux choses difficiles. — Rèn du o £, élever son ame. — Tâp rèn ^ o, s'exercer

se plaindre, Soupirei', gédes S. A. l-hàu mir, geindre. (Formé et Un ^|, ver luisant.) P, bouche, Rên la oP|, crier de douleur. — Rèn siée o 11$, se lamenter, gémir en secret. Rugir, gronder, pester, tempêter. (Formé des S. A. Ichau P, et trièn Jj|, boutique.) bouche, Hùm rèn |^ o, le fauve rugit. — Sâm. rèn jpjg o, le tonnerre gronde. complémentaire. /j^. Syllabe se pron. lènh.) (En S. A., édit, décret; Làm rênh $g o, faire le vantard. IP • Syllabe complémentaire. (En S. À., méchant génie; se pron. Unit.) Rênh rang o 'Jjjfl, noblement, pom— Làm rênh rang jjg O peusement. 'j;ft|5, faire mille embarras. 'pjj. Syllabe complémentaire. se pron. lânh.j (En S. A., recevoir; bruit de ferRênh rang o p|j], railles. — Nôi rènh rang pjJj O PÊJ , avec hauteur, avec mépris, parler arrogamment. *j||L

Rèn

Rênh

Rênh

Renh

Beo

Pousser des cris de joie; Ççf'. donner de la voix. (Du S. A. lien, même car., même signification.) —- Reo Reo lên o 3^, acclamer. mùmg o fil)], cris de joie, transports — Cwoei reo pit o, rire d'allégresse. Kêu reo p>|. o, claaux éclats.-—

172 meurs; gai ramage (oiseaux). Reo luit o P||, chant des oiseaux. Réo —

)•< rouillé. — Rét an o Pj£ , mangé par la rouille. Rèt Clair, y\\. (Du S. A. liêt, évident, même car., clairement explicite. en ordre.) détaillé,

vociférer, réclamer; P^f". Crier, maudire. injurier, blasphémer, (Pour ie car. en S. A., voir ci-dessus.) Réo ruûn o PU > lancer des malévomir des injures. — Réo dictions, no' o -fjr, réclamer une dette (en invectivant le créancier).

To rêt |Ç o, bien expliqué. Rêu

Rêo

%\ (Formé lieu ~ï,

mince. tranche Bordure; des S. A. kim ^, et métal, évident.) Cât rèo ^i] o, couper la bordure. — Rèo théo o >p, en suivant.

bruit de géPjjt. Onomatopée; crier en se plaignant, missements; (En S. A., crier fort; se pron. lieu.) Kêu rêu Pif O, se plaind re. {jémir.

Rêu

3pï. (Formé Mu |?,

Végétations des S. A. thào

spontanées. Ijlljl, plantes, et

Rèp

traîner. durer, JPJIJ. Punaise; se pron. lap.) (En S. A., cire d'abeille; -Bau rèp rêp £JJ O O, maladie qui traîne, qui ne s'améliore pas. éclater avec bruit. Jaillir, '/ylj. (En S. A., eau claire; se pron. liêt.) Ren ret || o, tapage, fracas. Avoir froid, /ylj. frissonner, avoir la fièvre; rouille. trembler, (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Bênh rét $| o, la fièvre. — Sût rét ffi. o, id. — Rét duc o ^, fièvre — Rét fièvre des maligne. làij o ^, — Corn rét )ff o, accès de marais. fièvre. -—• Cû> rét ^ o, id. — Chân rét ;Jj| o, couper la fièvre. — Pliât rét ff* o, frissonner (la fièvre se dé— Mac rét clare). $|î o, souffrir de la fièvre. — Thuûc rét T^ O , quinine. — Uèng thuàc rét Pï ^ O , prendre — Ten rét de la quinine. jg£ o,

grand feu.) Rong rêu gJ o, mousse, lichen, — Rêu cây o j$., mousse des arbres. -—Rêu dû o%%, mousse des pierres. Déborder, se répandre. Voir Iran. se pron. fe.)

Rêu.

3n".

Ret

s'échapper (liquides). (EnS. A., prévoir, estimer;

Rêu ra o fl$|, regorger. — Ek couler (miel, jus, suc).— mât o §, B6>rêu ||£ O , mou, flasque, visqueux. Rêu branchessèches. Bois mort, J§f. brindilles. (Formé des S. A. tluw ff. et lieu ^, grand feu.) plantes, Oui rèu |f o, brindilles, broutilles. — Rèu ràc o -g, balayures. de côté cl, d'autre, Aller #Jt se pron. lé.) (En S. A., lier, enrouler; Rèu rào o ^, courir de tous côtés; Irii'o effaré, troublé. — Rèu qua rk *' et repasser. — ^o|, passer rèu %%,o, errer, vagabonder.

Rét

Rk

173 Ri de cette P^ W. Ainsi, de la sorte, de cette façon. manière, Yoivvâtj. mot explétif.) (Du S.A. ly, même car., Màn ri % o, comme ceci. Voir làm vây. — Gà ri jjf| o, coq sauvage. regardant. se pron. IL)

)«-.— distinct, (Du séparé. perser; li, même car., même signification.) Ban ria ftif O, plomb — -&à ria 1% o, répandre sant; arroser, asperger. Ria S.A.

de chasse. en disper-

serré, Ri '}$}(2). Avare, (En S. A., eau qui coule;

p|i|J. Syllabe complémentaire. se pron. //.) (En S. A., bruyamment; Rân ria p^[S o, petite fente, Bà ria |([!Lo, le nom çure.— arrondissement en Gochinchine. gerd'un

fleurs Ri 1||. Maléfice, sortilège; aA^enture. en papier pour la bonne bizarre, car., (Du S. A. ly, même étrange.) invocaTung ri fj| o, formules toires. — Bông ri \^ o, ombres fées. — Phan effrayantes; sorcières, nom divinatoire; n'Ho, baguette . de lieu (dans Annam moyen). È ?}$. Syllabe complémentaire. (Du S. A. iri, même car., lentement.) — Châm ri j{|| o, trop lentement. Kéori :}|§ o, tirer, traîner. — Cet ri \fk o, attacher, lier. complémentaire. klutu P, bouche, triste, morose.

R\a

$jjf. Gland, fl'ange, pendeloque. séparé; se pron. (En S. A., distinct,

IL)

Râu ria r|g o, barbe qui pend, favoris. — C6 ria [g o, avoir des favoris. Rich fijft. Syllabe complémentaire. se pron. lich.) (En S. A., expérimenter; Ri/c rich $gj o, In-uit de papiers froissés, de feuilles sèches écrasées. "jjpjj. Syllabe complémentaire. (En S. A., peu de chose; se pron. dich.) Thwarich $$a O, espacé, peu serré. de héron; aigrette yiMj- Sorte co dièc). (Formé des aussi (appelée S. A. dieu ,fj , oiseau, eldiêc ^, encore.) i&jfi. Fourmi (Du S. A. nghiçn, de petite même car., es])èce. insecte.)

Rick

n'"QSyllabe (Formé des S.A. ''( EL> soi-même.) Ràu rï 5^ o,

et

Rl?c

M "Q. ean qui coule. Onomatopée; (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Ràri g o, bruit d'eau qui sourd. — le ruisseau Chày râ ri |go, chante. — Suûi râ ri ggo, la source murmure. W •,„]£. Répandre, éparpiller, dis-

Rien

Rien

rendre %ffl. Uniformiser, égal. se pron. luyên.) (En S.A., expérimenter; G(il rien îfi] o, couper nel, couper

se transcrit aussi — (2) Se transcrit aussi par le car. $$ . par les car. P& et, P|f .

K>.( 174 ras. — Bail g rien rien |§0 0, égal, uni, tout à l'ail sur le même plan. A part, individuellement, j=|. ife'wg' distinct. séparément, particulier, se pron. trinh.) (En S. A., continence; Làm riêng jg o, faire à part, agir de son côté. — 0> riêng jjk o, vivre séparément, loger à part, demeurer disseul. — Riêng va O PJ§, séparé, tinct. — Cà phàn loi riêng [g ffî ^lj — des intérêts O, avoir opposés. Phân riêng ffî o, partiel, partiellement. — Tài riêng ^ o, talents peu — Y communs. riêng jjj; o , inten— tions propres, vues personnelles. Viêc riêng fj£ o, affaire privée,.réservée. — Nhà riêng ffi o, demeure — Cây riêng (lit này jfa o privée. au pays. iR JE ' plante particulière — Câch riêng $} o, en parliculier, — Cita particulièrement. riêng !{£ o , choses bien à soi. — bien, propre Chien riêng jgjj O, combat singulier; se battre en duel. • Nom de tuberet

)«-*— S o, faire sans se reposer. — /); riét £fc o, aller jusqu'au bout, — Nghèo riét f* o, ne pas cesser un — Chèock instant d'être misérable. riét \% *fc o, ramer de toutes ses forces, avec ensemble et en allongeant le plus possible. Riêu Nom de plante 3|K. ])otagère. V0ii• rên. des S. A. iltào fl|l. (Formé et lieu ^, grand plante, feu.) Canh riêu §| Rim 'Jîffi. o, soupe aux herbes.

Confire au miel, au sucre. des S. A. hoa fc, feu, et kiim (Formé H, réunir. ) Rim mât o H;, faire des confitures. —- Rim mwl Irai cây O |j? ^|||> confire des fruits. — A'o't rim pjijo, être tout miel et tout sucre en parlant.

Rim

Suinter. £§?. S.A. thâni, même

Voir car.,

ru'&m. (Du même signif.)

M iïiviitf culeuse,

plante de espèce gingembre. des S. A. llulo jl'ljt, plante, (Formé dièng $[ , abondan t. ) Cà riêng plante. £g o, racine de

Rin

cette

couler. Exhaler, '{}fi. expirer; (Du S. A. lien, même car., clarifier.) Vâch này rin ra fg jg O l>J§-« mur suinte. — Rin mo Mi o rjj; % — Rin màu o \%, suer du transpirer. — Rin ho>i o pf, expirer, sang. rendre l'âme. |{|. Soulever un objet lourd: air gene' des deux mains; main, et/nWi des S. A. ihli ^,

Riét;

Lier fortemenl d'un ; tout ;p|J. tout au long, sans cesser. Irait, Voir rit. (Formé des S. A. inich fe, et lia ^ij, rangé en ordre. ) fils, attaches, — Ruàc Ri/H lai jjï. o , resserrer. — Riét' rièt $f|o, serrer fortement. — Làm riét rang o \%, strictement.

Rinh

porter (Formé j=|, continence.) Chà rinh f|o, air embarrassé.marcher le» Bi chà rinh ^f|o, deux jambes écartées.

-«•( Kinli iji Se cacher surpour se tenir en embuscade. prendre, car., méchant.) (Du S. A. linh, même — Cop rinh %fe o, le tigre ruse. Iiinh Un O ffj, se tenir blotti, caché, — Rinh prêt à fondre sur une proie. de mort. — Dom chêt o fjf, danger rinh ^ o, épier, observer en rusant, regarder par un trou. W.

175

>«— ment. laisser Riu j[rjj laisser •— Ndu riu riu Vwu Hf o O $§, tout doucement. mijoter

(2). Fléchir les jambes; se à son penchant, aller suivre. des S. A. hic jjï, pieds., et iliêu (Formé ni, se lamenter. ) Riu qui o JH, s'agenouiller lentement. — Riu ngâ o ffi, s'affaisser, — Riu- riu cti theo o O tomber. ^ Jg|, avoir un penchant pour, s'attacher à, suivre docilement.

Très gros, Rinh ïfijf. obèse. énorme, se pron. lânh.) (En S. A., recevoir; Binh rinh Zfi. o., gros ventre. Rit §^[|. Lier, serrer fortement. riét. (Formé des S. A. midi $•, et liêl fil, ranger.) • Ritthudc o ^, plâtre au moyen maintenir un d'un bandage. mille-pattes. j}i , reptile, . Voir liens, em-

Riu

$>jjj^. Hache (à manche vertical). (En S. A., argent pur; se pron. lieu.) — Riu hua o %%, hache, doloire. Vâc riu xôc vào fff o jjjfî}-f^, brandir une hache et faire une entaille. l£g. (En S. A., Svllabe plantes complémentaire. se pron. sèches;

Ro et

Rit $§}. Gent-pieds, (Formé des S. A. trùng M la, crier, effrayer.) Con rit Jï Mt y]\. Chiche, o,

so.)

Co ro JR O, replié, avare. chiche, serré, Ro /$$ pour (Formé so ^j, (3). en forme Piège les grands prendre des S. A. môc 7fc, plantes sèches.)

recourbé;

mille-pattes.

avare, regardant, lésiner. mesquin, parcimonieux; (Du S. A. lia, même car., en ordre.) Rit rang o \%, très avare. — RU chûa o ^, id. — Rit rit O f^l), id. — Sip rit ràt ^ o f,^, extrême lésinerie. —Khôc riu rit 3g Pg o, pleurnicher, se lamenter. A petit feu, ffî. très lentement. clarté du feu; se pron. lieu.) \knS.A., Riu riu o o, doucepeu à peu, Ro

de cage fauves. et arbre,

Ro hùm o |^v, piège à tigre. — Rô — Cân resserré. r9 ffî O, à l'étroit, ro nhau pj| o Jf|, s'entre-déchirer, se quereller. main dans un Introduire.la f{§. trou (pourprendre quelque chose). des S. A. thé ^, et lo main, (Formé 'H"> commun. ) aussi par le car. JJm . — (J) Se transcrit

ft"

°e iranscnt aussi par le car. {à . — "W par le car. ^.

(2) Se transcrit

-( 176 Rô ra o P$|, relirer la main, arracher. — Rô (Un o Jil, porter la main une à. — R6 rang o g |?, arracher denl. Rô j?g. Syllabe complémentaire. se pron. lô.) (En S. A., brouillard; carré de semis. — Ro ma ofjf, Bânh ro ma ^J o f J§, disposer des carrés ou des planches pour l'irriga— tion des jeunes plants (rizières). Làm co ro g J^f- o, agir avec nonl'aire avec lenteur. chalance, Ro f^. aisé Clairement, à distinctement; facilement des S. A. hôa 'X,

y R<) fgSyllabe complémentaire. se pron. U,\ (En S. A., brouillard; Nôi rô Un pji) o jg, élever la voix. — Bi rô tô'i $§, o $J, se presser d'arriver. Ro de petite vérole. >f&. Marques des S. A. Irwô'c fj-, bambou, (Formé et 15 '§•, commun.) Mat rô j^jf o, visage criblé de petite vérole. — Rô mjl o %g, grêlé. banne. Corbeille, >|s. panier, du car., voir (Pour la décomposition ci-dessus.) Rô sâo o fil", crible, tamis. — Cài ro B£ o, variété de chou. jlpjï. Avancer toucher main; tâtonner, palper. élargi; se pron. m.) la

comprendre, intelligible. (Formé feu, et 15 ;f|., commun.)

Rô rang o $|jç , clair, distinct. — nettement, Thâyrô j^ o, distinguer voir très bien. — Nghe rôjjj; o, en— Nôi cho rô distinctement, tendre avec clarté. — fft xfc °' s'exprimer Châc rô rang ^ o |£fc ) lJien établi, absolument certain. — Viêc nây không r<*fx /Ë â: ° > c°H'e affaire n'est pas claire. Rô f^. traire un exExprimer liquide, le jus; égoutter, dessécher. Làm cho ilât rô nu'ô'c jf ^ |g o un terrain.— Nwô'c Uf, dessécher ro \% o , eau qui s'égoutte. qui vit dans la lourd. épais, car., nom de pois-

Ro'

chose; quelque (En S. A., étendu, Ro'

Rj]. Syllabe complémentaire. se pron. (w.) (En S. A., aider, secourir; Moi ro> ^ o, sauvages, barbares, — Quân moi ro> % ^ O-, habitants de tribus peu civilisées voisines de l'Annam. — Dân moi rq>J£ ^ 0, i«. la — Bi ro> jjj o, une citrouille de grande espèce. — Bung Mro> ||| o, gros ventre. du Filet pour prendre S. I carrelet. (Formé des poisson, midi j£, fils, liens, et da $£, nuit) Cet rô> fâ o, pécher au carrelet ifc. ébranler. remuer, Toucher, se pron. f«) (En S. A., nom d'arbre; '* Rô> la;/ dên O g I, ]>ortcr main sur. â£.

R&

Ro

Lin poisson des rizières; (Du S. A. lô, même sons d'eau douce.) }S||. vase

CA rô JU' o, le poisson rô. — An câ rô Pj£ H&J* . manger de ce poisson. O

—«.( Tâter, fti' |^(1)(En S. A., ouvert, Rè'râm tâtonner; élargi; frotter. se pron. so\)

177

)•«-— Rôc ébranjyi. Enlever, élaguer, cher, dépouiller, écorcer, ; éplucher raclures de roseau, de bambou. (Du S. A. lue, même car., agiter.) Roc mia o jfÊ^, enlever l'écorce des cannes à sucre. — Roc nhânh cây O un arbre des Hî 3f%, dépouiller — Roc vô o branches inutiles. fjf, écorcer. — Roc là o |§[, effeuiller. Roc humide Mouillé, ; maréca/|=j. tissé sans soin. geux, paludéen; (Du S. A. duc, même car., même signif.) Bdt roc ;fg o, terrain marécageux. — Lua rôc fjj: o, soie mal préparée. achevé. Vidé;fini, 5§|. terminé, se pron. tac.) (En S. A., vif, prompt; An rôc Pj£ o, avoir tout mangé. — Hêt rôc j|fc o, complètement terminé. barotin, cravache, Verge, badine. Voir hèo. fouet, guette, (Du S.k. loi, même car., nom d'arbre.) — Roi mây o ^|, verge de rotin. de la verge, Ldy roi ]^ O, s'armer prendre le fouet. — BAnh roi ^T o, frapper des verges, donner le rotin, — Bành mwo'i fouetter. cravacher, roi 3ft Uj; o, donner dix coups de rotin. — Net mot roi $§ $£ o, donner un coup de fouet. — Roi mât o ^^, fouet. — Roi verge légère, petit — Roi net o ngya o ,|X, cravache. J§ , fouet. — Roi da o $%, lanière. — Roi ctap Ma o $£ |§, verge à battre le riz, fléau. — Nhdtroi >^o, avoir peur du rotin, craindre la craaux coups (se vache, être sensible fa.

o Jjr, aller à tâtons (dans — Bo> da lanh nâng O ^% l'obscurité). pour ra'<%'IÈ > fai-re des frictions — Ro> tai oïj,§,, mener la chaleur. se frotter les oreilles. — Là' ro> gjr o, sans soin, par acnégligemment, — Ro> rb> o o, lentement, quit. — Bi ro> rw $$, O avec précaution. o, avancer avec précaution. R5' *jfj. Faim subite et violente, envie de

grand appétit, femme enceinte; réjouissant. feu, et lu' g,

fringale, brillant, luisant, (Formé des S. A. hoa >X, long, étendu.)

Réc

— Rô>rang o jfj^ , resplendissant. o, Mùmg rô> i|'B)J joie immense, gaieté folle; se réjouir éperdument.—Rô' rV'c o £j£, très agréable à voir, qui réjouit la vue. Rue J||. le bruit rendre Onomatopée pour fait en coupant ou en dédéchirer. chirant; couper, froisser, et (Formé des S. A. thû ^, main, kc ~%, nourrir, élever. ) Roc gidy o |J£, couper du papier. — Roc iheo o tout au JH, couper de long. — Roc rach o }jg, bruit choses froissées, déchirées (frouIrou). — Rçc m(H CJ^0 xuông o J|{ Il fjjj bien enfoncer dans l'eau la palette de l'aviron, en racouper mant. — Roc roc o o, frôlement, grincement. — Cdi roc roc ^oo, poulie. Se transcrit aussi pur le car. .jg. H.

Roi

1a NATIONALE nl!-niMi:r.iK

—«.( dit surtout d'un cheval ardent). Cô roi iigipa jj?jjjf ,|X, verveine o ma tien thào H f jjg jlHjl ) Roi — (ou

178

).«— Rôi rôi j| o, embrouillé; préocdans. — Làm en cupé; impliqué ti'ing rôi g ^ $£ o, embarrasser. troubler. — Rôi râm o Jg, confus, — Rôi tri o embrouillé. ^, avoir troublé. — Rôi long: o^, l'esprit peines de coeur, préoccupations, inquiétudes. — CM rôi |;P o. (ils embrouillés. — Phâ rôi $Jl o, troubler, — déranger. Khuây rôi '^ o, mettre du désordre, causer des ennuis.— Khudij réingwô'i ta '(^ O 'jf #. molester les gens. — Tôc rôi ||c. — Làm ch ni cheveux embrouillés. nhà M ^ ° i!S J mettre le trouble dans une maison, semer la zizanie dans une famille. — Sii> bôi rèi ï}i confusion, désordre. J| o, trouble, Rôi entièrement, achevé; terme redondanl; complètement; ceci terminé, ensuite. après quoi, (En S. A., charrue, labour; se pron. là) ^ Hét roi Ijfc o, entièrement fini; plus du tout. — Bâ roi fc o, terminé. achevé. —• Chwa roi -/|f o, pas encore terminé. — Rèi viêc o fj£, terminer une affaire. — Rài chwa o $£, est-ce fait ou pas encore ? — Toi làm dm roi $£ $g f% o, je n'ai pas encore fini. — An Ai clw rèi P$ $% 0' de maiiftff, allons, dépéchez-vous 1 f» qu'on en finisse ! — Chicng nào fâ f)5 o, quand aura-Km tertninci — Làm cho rèi jg % o, termim'ifini''!' compléter, accomplir (pour en — Rèi nô dânh toi o jjjjf # #' aP* s«» quoi il me frappa. — Rèi ru làm O l§§ jg ifî, et ensuite, qu'en résulta-t-il? — Ngàij rèi H# O, jom' de repos, jour libre. . Fini,

Torche,flambeau,mèche; yjfôi^. éclairer. des S. A. hôa >X, (Formé feu, et loi ijH, tas de pierres.) Câi roi ^ o, mèche, lumignon. — Bèn roi ^fil O > sorte de flambeau. — Roi câ o JU', pécher au moyen de ce flambeau. —• Roi mat o j£fî, apune torche du visage de procher quelqu'un (pour le reconnaître). =Éy. Syllabe complémentaire. se pron. (En S. A., correspondre; Tipo'i roi ^ o, très frais.

Roi

clôi.)

Roi

achevé. Voir rèi. Til • Terminé, se pron. loi.) (En S. A.,charrue;labour; Rê roi jjjjnjo, séparer, distinguer. — Roi da o Jf, c'est fini, c'est terminé (s'adressant à un supérieur). au bois W&- Le nom d'un arbre très dur. des S. A. môc /fc, (Formé arbre, et lui jipfc, tas de pierres.) Trairai ^ O, le fruit de cet arbre. -Tïfj. Augmenter; (En S. A., tas de pierres; renouveler. se pron. loi.) Rôi M an O |jjj Pj£, apporter de nouveaux plats (sur la table).

Roi

Roi

Roi

confuTrouble, embarras, ]$fâ. sion, complication; préoccupation, des S. A. midi inquiétude. (Formé T^, soie, et loi ^, tas de pierres.)

(l) Se transcrit aussi par le car. ffy.

—w( de la mort, tirer Rfà %*k- Sauver des S. A. khàu d'embarras. (Formé P, bouche, et loi ijf§, amas de pierres.) Phàn rëi ft o, salut. — Viêc roi linh Un fj£ o j* î!|, le salut des iimes. — Lo rôi linh hèn Jj; o j§| z^, travailler à son salut. -— Truyên rôi fj o, gracier un condamné à mort. — B-wo'c rëi (tjrf O, échapper à un se sauver, se tirer d'une châtiment, mauvaise affaire. — Roi cho o ^, éviter un malheur à quelqu'un.

179.)**-Bo'i )$.. Syllabe complémentaire. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Mal roi ffi o, grande fraîcheur. se désunir, se disCouler; î^fç. soudre; syllabe complémentaire. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Râ roi ^g o, se séparer, se disperser, se dissoudre; dispersé, rompu (ordre, rangs). — Roi roi $| o, détacher, désunir. — Rang roi \%. o , tomber, se détacher (feuilles, fruits, dents). — Chay râ roi fe% \^ o, courir en désordre, à la débandade. sééparpillé, pas. Voir rai. car., arroser.)

Rô'i

Roi !^. Vendeur marambulant, chand de marée ou (sur les routes en bateau). (Formé des S. A. ma |f ,cheval, et loi ^, tas de pierres.) Quân rôi j|[ o, colporteur. — Ghe roi |3Ç o, barque pour le transport et la vente du poisson. Roi ffi. Eau qui tombe, qui coule, qui se perd; glisser, s'échapper, se répandre. (Du S. A. lai, même car., cours d'eau.) Roi xuông o !f]», tomber, glisser (des mains, par exemple). — Roei ra o I$|, s'échapper, glisser (des mains, de la poche). — Roi râ>t o |g, laisser tomber, perdre. — Bô. roi |j§ o, perdre, oublier; mettre au rebut. — Ro>i o \fâ, qui échappe des mains. tay — Châu wi ffc o, pleurs, larmes ; — litt., perles versées, répandues. Tho' roi % o, lettre mise au rebut, lettre anonyme, écrits semés, papiers répandus. — Cm roi |£ o, choses délaissées, objets trouvés. 1' Se transcrit aussi par le car. ^#.

Rô'i

|§§ W. Dispersé, paré; qui n'adhère (Du S. A. sai, même

Tien roi %%0, sapèques éparpilnon enfilées selon lées, c'est-à-dire l'usage. — Conn roi g-ff o, grains de riz cuit épars, miettes laissées après le repas. — Chang khi roi J±_ S£ o, qui ne se sépare jamais, qui demeure toujours uni, serré, compact, formant bloc. Rom

JJ^. Syllabe complémentaire. (Formé des S. A. Ma >X., feu, et lam H;, nom de plante.) Khérom ^ o, desséché, brûlé.

Rom

Le nom d'une chenille. jjîja. (Formé des S. A. Irùng JJ , ver, et lâm Jt;, voir, percevoir.) Sâu rom ||o, chenille (espèce).

180 Rom .M,. Syllabe complémentaire. se pron. giâm.) (En S. A., examiner; craintif. Côm rom |*| o, peureux, — Kho rom ;fjjj o, trop sec. Rom mince. yi'iii. cliétif, Maigrelet, se pron. lam.) (En S. A., se consumer; Thâng nhô ôm rom ffij ^ ;Jf| O, maenfant chétif, maigre, petit, lingre. llôm fgT. (En S.A., complémentaire. Syllabe se pron. Mm.) voir, observer; Jjç O, avare, haute regardant. Ron Rom de belle taille, clou, bouton, pustule. apparence; se pron. lam.) (En S. A., nom de plante; MIL. Rom rào g, florissant, prospère. — ISoi rom rà p|o avec §, parler avec arrogance. autorité, s'exprimer Ro'm JjpP. S.k.thào foin. des Paille, (Formé etliêm Jf, sobre.) l|lt|J, plantes, De Embrouillé, f|E. (En S. A., changer; embarrassé. se pron. soqn.) Làm ron jfg o, bouleverser. — Ronron 7^ o, enfouie, en désordre, tumultueusement. Rén C6 rom [g o, avec goût. — Tôt rom ^f o, élégant. — Nhà don rom %ft }jjï o, maison propre, bien tenue. — An mac tât rom. Pj£ Ëjj ^ o, mise tenue irréprochable. élégante, Hjlj'. Syllabe (En S. A., baisser complémentaire. la tête; se pron. en.) Rân rén o |fj, maintien modeste,

Ron

4fr. Syllabe complémentaire, se pron. MM.) (En S. A., préserver; Cà ron ^|f o, un sac en paille. — Ron roi o £§|;, maigre, chétif.

Cômrôm

Bun rom /f[o, amas d'herbes sèches. — Ro'm râc o ^ , brindilles, — Nèm ro>m f $; o, balayures. pail— lasse, paillasson. Giày rom j|| o, sandales en paille. — Non ro>m ^ o, — Ro>m cho chapeau de paille. ngwa an O ^ ,|X P§, foin ou paille poulies chevaux. —Mil rom |j|| o. espèce de coiffure en paille (pour les deuils). — Coi nhw ro'm jjj]j| #n o, ne faire aucun cas de. —• Nâm rom ^ o, champignon (espèce). Ro'm Mél- Bien arrangé, ment très disposé, (En S. A., nom déplante; convenablebien tenu. se pron. lam.)

fcrrf continuer. Ron Tirer, $£. pousser; même car., maintenir.) (Du S.k.tân, Làm rân jg o, pousser jusqu'au bout. — Nôi rân pj*j o, dire tout ce — Rén rân O $|, qu'on voulait dire. déployer tous ses efforts (pour mener un travail à bonne fin). Rôn P]|\ cassés; (Formé <tong jr, de pois de ferraille, choc, éclat, heurt, coup, des S. A. JcJiàu P, bouche, et Bruit ferme.)

Rân rang o pgj, bruit de chaînes tumultueutraînées; bruyamment, sement. Rô'n se hérisser. Se dresser, $£. (En S. A., bruit, fracas; se pron.!*' Rom rang o PJ$ , bruit de ferraille*tu'1111'" de grelots; bruyamment,

181 s'amuser, gambader.— tueusement; frissonner. Rom <JCo f^c > tressaillir, — R'm gây O pîÇ, hérisser la crise rebiffer, se nière; se gendarmer, dresser contre. — Lanh rom 6c ?$• O — Bi (froid, peur). fâ, frissonner cà rom ££ f f o, aller polissonner, aller s'amuser (enfant). mannes. plantes Algues, Hong 1k,si(Du S.A. lung, même car., môme gnification.) varech, algues, Rong rêu o^jî, fucus. — Rong dâ 0%%,, éponge, — Rong mâu o f))'p, pierre ponce. hémorrallux de sang, menstrues, — Gio rong jf| O, vent qui gie. souille en tempête. soutePièce de bois pour Hong jff. nir un mur, une cloison. (Formédes S.A. môc /fc,arbre, etlong ^,manier.) Cây rang jfc o, étai, pieu. — Rièt strictement. rongffi\\ o, correctement, Eau qui coule; clair, net, Rang $jj. pur, sans mélange. (Formé des S. A. ''"','/ ?JC, eau, et dung ffi, se servir de.) couler Cliày rang rong j|oo, abondamment (larmes). — Vàng rong §![ o, or pur, sans alliage. — Nwvr rerong ||s o, marée descendante, flux, jusant. — .Rong' cây o jjjfc, la moelle de l'arbre. — Rong rà o g , constamment. continuellement, Petite l'é%',' fil tranchée pour coulement des eaux, fossé. rigole, (kn S.A., humecter; se pron. dong.) &àng rong J|Ç o, canal dans champs, ruisseau d'irrigation. les marée Grande )j||. Rang d'équinoxe. (Du S. A. lung, même car., forte pluie.) marée. Nwo'c rang ^ o, grande — Nu'é'c mày rong \% jfâ o, indices de forte marée.

J§||. Rang étendu;

Grand,gros,large,vaste, donner receler. asile, des S. A. di'ên [5, champ, et (Formé qnàng Jff, grande étendue.) Rang rai o f^, grand, large, gélibéral. — Mô> long rang râi néreux, $M U ° f^F > ouvrir son coeur à l'in— Câch rông râi jjfe o f^ , dulgence. — Rà thirông râi fij généreusement. faire des libéralités, se |£of^, — montrer généreux. Ngwà'i rông homme râi ^| o ||, bienveillant, libéral, généreux. — Bât rông ^g o , vaste territoire, terrain de grande — Nhà rông ^J o, maison étendue. — 0' nhà rông •Jjb ^p o, spacieuse. — Su> rông être logé largement. douceur, dong 3j£ o ^f, clémence, — Ngwb'i xél affabilité. cordialité, homme d'un jugerông \%'^0, ment étendu et à conception large. — Rông chom O 1%, libre d'aller où habit l'on veut. — Ao rông |||o, large, robe, toge, vêtement de céré— Quàn rông monie des Annamites. ^ o, pantalon large (comme celui — Rông quâ o jH , des Orientaux). — Rông kê trop vaste. trop large, an cwo'p o J[, Pj£ %)], donner asile à des pirates.

Cri des grands animaux; Pf/f. Réng barrir. crier, rugir, mugir, beugler, et des S. A. hlum P . bouche, (Formé dông ffjj, faire trembler.)

—*W Hùm rông |^v O, les fauves rugissent. — Rang nhw bo O^rjfîfî— Voi rông pousser des beuglements. crie. \% O, l'éléphant du dragon Nom vulgaire JJg. Rông emblème de force mythologique, et de pouvoir Voir long. suprême. . (Formé fies S. A. trùng jf* , reptile, et long J|, florissant.) Con rang Jji o, le dragon. — Vê rông vê rein J§£ o j|£ jff, peindre dessiner des dragons et des serpents, — Bàu con des arabesques. rang 5j| Jji o, la tête du dragon. — Buôi con rang J|§ Jjî o, la queue du dragon. — Cây xwomg rang )$. || o, cactus — B'èn de baie, d'entourage. rông c.-à-d. paiffl o, palais du dragon, — Bai lais impérial. rông ^ o, id. . — Lon rông Un rein |^ o |§} tyfê, s'embrouiller confondre, ; litt., ne pas le dragon du serpent. distinguer Vide, Jg. Rang (Du S. A. àông, absent. nu; vacant, même car., se retirer.)

182 Rot lai o % , s'évaporer; se retirer (eau). —-Rot nwô'c o'^jj, complètement vidé. — Rot thùng og. désenflé, qui n'est plus hydropicpio. Rôt Verser, yjp. (Du S. A. luâl, répandre; même car., couler. décanter.)

Rôt ma uông o ||| pj, verser à boire. — Rôt nu>ô>c of|f, verser de l'eau. — Rôt riPO'ii o fgf, verser du — Rôt ra vin, des liqueurs. ol§|, — Rôt vào o-f^, verser répandre. faire infuser. —• Rôt nh nh; dans; O ïjf gf. verser doucement. — Rôt chi) hêl (îi o -fc W. i& > versez loul, — Nôirôt Pj^ o, parler d'abondance, — Tânh rôt '[^ o, bon naturel, caractère gai, tempérament enjoué. Rôt

àfi.. Magnifique, somptueux, (En S. A., servir, exécuter; sepron./iil.) Rô rôt -tfj o, air martial, façons . de grand seigneur'. — Bi rôt qui'i$ marOj|, voyager pompeusement, cher suivi d'une nombreuse escorte, — Côd rôt tfjo, sort du bruit.qui — Chqy rôt ai %%O |jf: fondement. partir comme un trait. à la fin, le dernier, Après, le car. en S. A., voir ci-dessus,)

Rang Ichâng O §, qui ne contient rien. — Rang rang o p§J, évident, à découvert, en plein air. manifeste; Rôp de la chaleur, Action effet des substances corrosives. (Formé des S. k.hoa >fi£,feu, et lap J|, crinière. ) Rôp cla o Jj|p, crevasses à la peau, excoriations. rugosités de l'épiderme, — Rôp miêng o PJU,, mordant, qui entame la bouche. -— Rép rép o O, onomatopée (craquement). j)^. vide. Décroître, diminuer; ffi. (Du S. A. luqt, même car., diminuer.)

Rétàfi. (Pour

'

Rot

Rôt Ut o -i;, tout à fait le der— M' nier, après tous les autres. lias. My o Jg , bien au fond, le plus ^ — Bi rôt M ^f O ^ , marcher va à la "<• in' dernier (lorsqu'on 1" Pllis Un of|, —Rôt dienne). le plus infime; piètre, auhumble, dessous de tout. — Hàng rk r7c' marchandises invendables.

«(183 transmettre. Transvaser, Rfft "Ifëse pron. lac.) (En S. A., se répandre; désuni. Ro't ro>i o ^, détaché, tomber. Ré't /Ji. Couler, glisser, se pron. lût.) (En S. A., cours d'eau; Rô't xuûng o tfj>, couler, tomber. — Corn ré't f-jf o, grains de riz cuit tombés (de la table). — R6>t lai sau de0 S 31 ' rester après les autres, — Thi ro>t |^ o, meurer le dernier. tomber à un examen, échouer à un concours. — Toi ro>l ^ o, je suis refusé, j'ai échoué. Ro'u /pf. Bruit de vaisselle cassée. à; se pron. lieu.) (En S. A., pourvoir Nhai ro'u p|g o, mâcher avec bruit. Ru Hj±f. Caresser, câliner, bercer; finale particule interrogative, syllabe euphonique. des S. A. (Formé lààu fj,-bouche, et do [^, provenir de.) Ru con Làm vâij cela ? — ainsi ? — •vu ™ Ifl. broussailles. des S. A. thào f\\, \o\vrù'ng. (Formé plantes, et lu J|, souvent, nombreux.) les forêts en géRùmg ni |j|o, . néral, la brousse. Bois, taillis, H|JJ. Attirer, séduire, câliner, caresser; syllabe complémentaire. (Formé des S. A. khâu P, bouche, et ''" là, à cause de.) Rù quén o ^, entraîner, persua— Ri, fin o der. f§, fia (ter. — Rù o Jï, bercer un enfant. — ru jg 2Ç ° J n'est-ce pas Gô phài ru gj ffâ o, est-ce Rûi ru ^ o, infortuné.

)<*— — ri oj|, lentement, peu à peu. Nâi rù ri p$) j|| O, parler lentement. Ru A bout dé forces, /gL. épuisé. (Du S. A. lu, même car., fréquent.) Rù Met o ifè, toujours — sans forces, invalide. IH "H o, habit usé. Rù malade, Ao cil rù

Pousser autrui à se joindre /§g.. à soi pour une action quelconque. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Rù ren o jf|., engager, entraîner, inciter, pousser à. —Rù nhau o JH, s'entraîner les uns les autres. — Râ H an cii'à'p o $& $£ -Jlj, entraîner à — Rà ai chon o la piraterie. £fc -ÇlJ, — Rù une proposer promenade. ngwo'i ta làm viêc gï o \§ S? $jg fj£ ;£., engager lès gens à faire quelque chose. — Noi rù ri Pj^j oPEL, parler sur un ton engageant et doucement, aimable.

Rua

de Nom constellation. J^|j. des S. A. nhpt 0, et soleil, (Formé sô ^Sj, plantes sèches.) Sao rua ^ G, groupe des pléiades. morceau de bois Tortue; jSde tortue servant à caler. en forme et lu (Formé des S. A. trùng .tft, reptile, f§, route, chemin.) fti châm nhu' rua £%, J| |j o, marcher comme la torlentement, tue. — Mu rùa ;f|| o, carapace de tortue. — Ma mu rùa Jj§ ^ o, tombeau en forme de carapace de tortue.

Rùa

'"'

Rua

P||.

Paroles

'grossières,

mots

—w( injurieux. Louche, (Formé des S.A. et lô -"§., commun, khâu P,

184

)<*— Rû'a Laver, nettoyer; YQ. purifier, frotter, affûter. émonder; aiguiser, (Pour la décomp. du car., voir ci-dessus.) Rwa tay rwa mât o jjJtj 0 |Jf, se laver la figure et les mains. — Tht rwa fa o, se laver le corps à grande eau, faire des ablutions complètes. — Ripa dîa o {£, laver les assiettes. — Rwa tre o fy, émonder les bambous. — Rà'a cho sach o ^ ^gf, laver — Viêc rwa fj£ 0, laproprement. vage. — Chili rwa \% o, frotter et laver. — Rwa toi o |p, effacer une faute. — Phép rwa toi ffe 0 fp, le — Rwa àr> du baptême. sacrement ou nettoyer un couo J] , aiguiser teau. Rue ramolli, Fatigué, épuisé, mot ; complémentaire. décrépit (Du S.A. duc, même car., eau vaseuse.) 'ifg]. Rue rù o Jf, épuisé par la dé— bauche, fatigué par les excès. CMn rue ^ o, trop mûr, trop cuit, — £M rue Jg 0, laisser gâté, pourri. les chairs), pourrir (pour détruire — Rue rich o jg-, bouger, remuer. — Không dâm rue rich J§ Jjft O Jjf ne pas oser remuer. Rue se glisBarboter; ronger; Rl|\ S.A. s'insinuer. ser dans, (Formédes et dèc %, lent, sûr.) khâu n, bouche, Rue vào o %, pénétrer. — $"' nhôt ofl^, qui cause des démangeaisons à la peau. — San cân nk §' — Lwomg tâm Pg. o, ver rongeur. cân rue j| fo p]| o, remords qui rongent. — Rue dwo>i him 0 ff ijt' chercher au fond de l'eau, barboter dans la vase (canard).

grossier.) mauChu'U'i ràa P]£ o, injurier, crier des dire. — Rua rây o ?f, — des imprécations. malédictions, avec restricRiia mât o ^, injurier tion mentale, comme, par exemple, les enfants rabaisser que le pour de les tenté ne soit pas diable locales). (superstitions prendre ftp. de grande serpe. Espèce et sa des S. A. kim 4[£, métal,

Rwa

(Formé ffl, brusquement.)

Daorwa JJ o, un coutelas recour— Rwa bé en demi-cercle. quéo o — Câ rwa *&/$ o, nom Jg, faucille. d'un poisson de mer. Réa de teile à ce point, pEi • Ainsi, comment de la sorte; manière, l'étonnela surprise, (marque se (En S. A., épine dorsale; ment). pron. Iw.) £M rwa jfg o, laisser tel quel. — Mân rwa J|JC o, faire ainsi, agir de la sorte.

Rîea

se déSe gâter, s'aigrir, yQ. terflétri, défait, pâle, composer; ni ; être capable de, être de force à. des S. A. thûy 7J1C, eau, et Iw (Formé i§, épine dorsale.) Tàn rwa <g| o, se faner, se flétrir, — CMn rwa ^ o, trop dépérir. mûr, trop cuit; passé, terni. —Boa rwa fâ o, fleur fanée. — Châng rwa de. — j±_ o, ne pas être capable Câi chang rwa Efc JjE o, ne pas avoir le dessus dans une discussion.

—*->•( 185 briller. éclairer, Ru'c $1L- Flamber, (Formé des S. A. hôa >fc, feu, et tripe |, droit, sincère.) brillant, Ripe rô> oflg, resplen— Ripe bung dissant, magnifique. des entrailles. inflammation o$$, — Rein npc j|^ o, de couleurs variées. Rui ;jf|. Latte, chevron, poutrelle. se pron. loi.) (En S. A., nom d'arbre; chevron. Rui me O $|, poutrelle, — Bong rui :}|î o, clouer des lattes. — Thà rui _g_ o, id. Rui ||jj. des forces, fin Épuisement de vitalité. des S. A. mue /fc, (Formé tas de pierres.) arbre, et lui ^, Già rui ^o, cassé. — vieux, Chêt rui ffi o, mourir de vieillesse. Rùi vfi. Malheur,infortune, événement fâcheux, mauvaise chance. se pron. loi.) (En S. A., tas de pierres; et malMay rui g o, bonheur heur. — Su> rui ro Icini J§£ o [Éj /J|, — Mac rài $|i o, grand malheur. infortuné. — Mac may rài IJj j| O, risquons la chance ! au petit bonheur ! Rm safran bâtard. HGarthame, (Formé des S. A. thào jJH|(, plantes, et Sl"" il, arbres serrés.) Màu rum ^3 o, couleur pourpre. — Miii rum p^ o , id. — Khan rum îp o, turban rouge (que les hauls dignitaires seuls ont le droit de poravec terj- — N6i rum pj*j o, parler — Nhuûm rum arrogance. % o. teindre en rouge.

).«-»— Rum cassant; Fragile, syllabe jffi. des S. A. (Formé complémentaire. thù ^., main, etsum J§j, arbres serrés.) Oum rum j^L o, courbé, voûté. — — -fti cum rum ^ |® o, marcher avec peine. — Già rum ^ o, vieux, cassé. — Gion rum fê o, qui casse facilement, qui se brise net. Sel que l'on tire des mines. j^. terre, et sum (Formé des S. A. tho j;, g!j£, arbres serrés.) Muai rùm j;ff o, sel gemme. Run Trembler; J$. (Du S. A. don, môme trouble. émoi, car., émouvoir.) Run rày o|§, agité, secoué.— — Run en Lanh run /$ o, grelotter. — Run run o O, O 3PE, frissonner. — Run so> o fjï, tremtrembloter. bler de peur. — Run miêng o PJflL , claquer des dents.

Rùm

Riin

centre ou milieu Nombril; jjiE. d'une d'un d'un rond, cercle, des S. A. nhuc $J, (Formé sphère. chair, soumis.) Thuôc vè ri'm ( |}o, ombilical. — Nhaurûnjfâl o, cordon ombilical. — dit run -jÇjJ o, couper ce cordon. — Rûn ààt o jB , le nombril du le centre de la terre (que les monde, bouddhistes placent à Ceylan). ettJnjPI, doux,

Rûn

des nerfs, racT£ï . Contraction des muscles du cou. courcissement (Du S. A. ctèn, même car., rassembler.) se Run lai o ]£, se raccourcir, — Run ce o "£', contraccontracter. ter le cou. — Rùn ctàn ràn co o 3jf

-**.( 186 o "é-, se cacher les épaules. Rûn (Du $y . la tête et le cou dans

>«~ So> rûng ffco, saisi de crainte.— Rûng dmig o fU , fortement ému. _ se ressaisir, se reRûng lai og, redresser un objet tordu. mettre; Rùng (En /FJ. Syllabe complémentaire. S. A., faire usage; se pron. chng.] Rùng rue o ?!§, bruit, tapage. Làm rang rùng goo, faire rks rùng (bruit de foule en marche).— Lu'ô'i rùng $!| o, espèce de grand filet pour la pèche. Syllabe complémentaire. se pron. (long.) ému, troublé;

Syllabe complémentaire. S. A. âon, même car., émouvoir.)

Ràn y o ;jjjr, ne pas persister dans une idée. — Ràn long o ^, perdre se laisser abattre. courage, Secouer, Rung Jft^. ébranler. (Formé main, et chung $£, mouvoir, agiter, des S.A. thû ^, fini, terminé.)

Sic rung (tùng ^ o Jfjj, ébranlcment, secousse. — Rung cây o jffo, — Rung chuông secouer un arbre. — Ràm o fj|, agiter une sonnette. branle. le plancher rang wi ^ O ^, — Rung cây nhdt khi o ^ ^ ^ g, secouer l'arbre pour effrayer le singe : menaces inutiles. (proverbe) se détacher Tomber, 45T^. Rung feuilles, pierres, dents.) (fruits, (Formé des S. A. mûc TJC, arbre, et long ^, agilité.) Cây rung la jfa o |§[, arbre dont les feuilles sont tombées. — Kê rung édenté. — Tîwng- M> rang J[^ o |?|, tomber xuông O j:^ rflj, s'ébouler, — Rung roi o ^, en lambeaux. recraindre, tomber, se détacher; douter, avoir peur. trouble, V^ (2). Crainte, Ri'mg ( Du S. A. âông, même car., froid, émoi. glacé.)

]jsj}. Rûng (En S.A.,

Rùng rang o P$J), onomatopée : bruit de sonnailles, de ébahies traînées. — Nài rang rang PjfyoP$j. — Tièng wii avec jactance. paiier rùng rang P'£ pft o pj$, langage redondant. {£. Ru'ng (En S.A., couler, sourdre, Sortir, se pron. %\) amas déglace; Rumg rumg nwé'c mât O O ffî fj> les larmes coulant des yeux. fffi. Se

Ru'ng.

montrer, apparaître Voir rang et rang. soleil). (jour, des S. A. hôa >X, feu, et h\$ (Formé $[), terme de respect.) au point du Rumg ngày o 0|, — TS rwng $0jour, dès l'aurore. en pleine lumière. lieu sauvage. Bois, forêt; j$£. I S. A., pièce de bois; se pron. /«»/?• Rumg rày o Jjjif, broussailles.boisé.— M? Cô rùmg lui |og,

o, Noirûng pjfc) langage émouvant, toucher, émouparoles qui portent; — Rûng rày ofj|, voir, exciter. — frémir. troublé; profondément

Rù'ng (En

(1) Se transcrit aussi par le car. f$ . — (2) Se Lranserit aussi par le car. 'ffjj .

—l-3«( rùmg go, già O fg, taillis.—Bât terrain forestier. — Rùmg nhu o fl§, : savoir, science; forêt de caractères le corps des lettrés. — Bo rùmg îfjf o, boeuf sauvage. — Gà rùmg jjf§ o, — Heo rùmg $| o, poule sauvage. — Tint vât rùmg Jj§ $J O, sanglier. venaison. — Rùmg cô mach vâch ce les forêts ont tai o m ft M EflS» des sources, les murs ont des oreilles — Bi rùmg làm cid ££ (proverbe). O S la ' a^er ^a^re ^u ^°^s ^ans *a forêt. — Thuôc vè rùmg fj %j O, les forêts (pour garde qui concerne forestier, voir kièm làm f|| ^ ). luêc §jf§. Espèce de petite crevette en désordre, embrouillé. confus, (Formé des S-. A. ngw ,"S , poisson, Me f|, lent, sûr. ) ; et

187

)•€•*— Ruèi La mouche; 5îj^. sur la peau. (Formé et lui ^, jl» , insecte, tache petite des S. A. trùng charrue.) Ruai trâu o !f|{:, taon. — Nût mai de beauté, tache de •è%°> grain — Ghê ruôi rousseur. fâ o, le nom d'une maladie de peau.

Ruôi

Courir très vite, aller au |j£g. des S. A. nui triple (Formé galop. et loi |p§, tas de pierres.) J§, cheval, Ngum ruôi ,|X o, cheval qui court très vite. — Ruôi qua o ;5ç, rapide comme une flèche. — Ruoi theo o JE*, donner la chasse, poursuivre, serrer de près. — Ruoi loi o $fl, accourir arriver en courant. vivement, %yis. Un petit insecte des

Rwo'i

An con ruée Pj£ Jji o, manger des crevettes. — Mdm rwtfc §H o, saumure préparée avec la chair de ce petit erustacé. hê'c Se porter avec empresse^g. ment au-devant de quelqu'un (pour montrer des égards, du respect), (BuS.A. trâc, même car., se hâter de.) avec Tiêp ripo'i; m o, accueillir . des égards. — Bi ru>à>c lchâch £fe o ses hôtes. — Bi %, aller recevoir rwô'c thày thdc ||o^ "jg, aller — Rwô'c nhau chercher le médecin. 'o Ht, délivrer (femme en couches). — N6i rii'ô'c pjfyo, prévenir poliavertir en y mettant ment, des formes. — Bon rwô'c iÈjf o, aller audevant d'un invité. — Ru'à'c ông là recevoir °ltf!El> (spirituellement) les parents défunts au foyer familial (rites du jour de l'an).

de champs, espèce scolopendre avec le que les indigènes mangent dans du riz, quelques provinces sous forme de saumure. Tonkin, des S. A. trùng j£i , insecte, et (Formé lai 2j£, aller, venir. ) Rwo'i î^fj. Syllabe complémentaire. (En S. A., eau qui coule; se pron. lai.) Rwo'i rwo'i o o, couler sans cesse. — No khâc rwo'i rwo'i JK •55 O O, il verse d'abondantes il pleure larmes, continuellement. iWiAsperger, arroser; verser, Voir txv&i. même signi-

Rwo'i

répandre (lentement). (Du S. A. sâi, même car., fication.) Rwà'i nivô'c o \^§, arroser. •—-Rwo>i dào o |§|, verser de l'eau en abondance. — Ru'à'i nwn'c phép o \§ $£ ,

188 — Rwoi vwom asperger d'eau bénite. — Binh un jardin. o g[, arroser rwô'i jf]l o, arrosoir. Rwô'i Voir nwa. demi. ~-f$'. Moitié, et des S. A. ban ^-', moitié, (Formé le ^L, cérémonie.) Mot tram rwô'i ^ ^ O , cent cin— Hai cân ru'5'i £— Jp O, quante. rwô'i deux livres et demie.—Haigià' — ï|r B& O, deux: heures et demie. Già' thw hai rwô'i 0^ ^ ^— O , id. — Mot nâm rwô'i ^ ^ o, un an et demi. — Nâm lien rwô'i j§5 §3i O, et trente sapèques. une demi-ligature — Nèi rwô'i j.fa o, marmite à riz de petit calibre. Ru'd'm 'të£. Passer, couler, S. A. thàm, même car., suinter. même si(Formé long fi, des S. A. âièn 03, champ, ei dragon.) Bong ruông £ o, plaine cultivée. — Ruông tôt O $L, rizière foitile. — Ruông thw o îffe , rizière cultivée, — rizière on Ruông hoang o ^, friche. — Khân ruông |g o, défricher un champ, le mettre en culture, — Làm âo'ii hhàn ruông g ^ || o, faire une demande de défrichement. — Trwng ruông ^j; o, mettre une rizière en valeur. — Thué ruông $£ O, impôt des champs.—Ruôngûk hang o j[ J|, rizière de irc classe (tliào âièn j|[ 03, rizière herbeuse). — Ruông nhi hang o J^ J|, rizière de 2e classe (som ilièn ||j [U, rizière — labouhaute). Cày ruông |fto, rer les champs. —Làm ruông jjg o, travailler les rizières. — Nghè llm l'inruông B| jg o, l'agriculture, — Dân haij làm dustrie agricole. ruông Jâ; P p j|j; o, peuple agricole. — Bât hay làm ruông g Pp jf 0, — Ruông midi O % pays rizier. salines; litt., champs de sel.

(Du gnification.) Rwô'in mô' o }jjf, graisse qui suinte. — Rwà>m ra ol§, suer, transpirer. Ruén

vomir. lancer, ïïîç. Rejeter, (Du S. A. ton, même car., même signification.) Réo ruôn |f§? o, lancer des insultes. çà et là, vagabonsans se gêner. hardiesse, même car., se dandiner.) ÇDuS.A.lung, jrçj|. avec Errer Bi ruông vào ^ o "jf^, entrer avec, audace (comme font les vagabonds). — An ruông PJf o, manger sans se gêner, prendre hardiment.

dans, f § W. Faire pénétrer Ruong introduire insérer, (en serrant). bam(Du S.A. lung, même car., tube, bou creux.) On g ruong §g o, tube en bambou. à nager. flotteur pour apprendre bouée. Rwo'n la corde. Usé jusqu'à %$l. à se déchirer (vêtemenls): prêt envie folle avoir une de; Je r||[ des S. A. '«'' des animaux. (Formé main, et trwomg jfc, coudée.) ^,

Ruông der;

Ruông

llfg.

Champ

cultivé,

rizière.

(1) Se transcrit

aussi par le car. ^||.

..( 189 Rwom ai o £%, s'effilant, s'amincissant. — Rwom ra o $|, id. — No rwom cho'i quâ ^ o ifîlj M > il le jeu. — Rwom aime passionnément le mâle. — dm o !$, rechercher courir après la feRwom cdi o ^, melle. lkôfi mballonné; Enflé, gonflé, tendre, élargir (pour faire entrer). (Du S. A. trwômg, même car., avoir le ventre plein.) Rwom vo o 4ffi, s'efforcer d'introduire, chercher à faire entrer. malle. caisse, Coffre, h'oiifi f|. latéVoir hèm. (En S. A., chambres rales; se pron. tu'omg.) — Rwomg sât o j|K;, coffre en fer. Rwomg dumg bac o Jf[S fH » caisse — Rwomg renfermant de l'argent. xe o 3jï, coffre à roulettes (comme — Rwomg en ont les Annamites). bchig da O %$$%, malle en cuir. — Bô âo quàn trong ru'omg fjf fH |g dans la 1$ O, placer les vêtements malle. — Cay rwomg ;},§,o, crocheter un coffre, forcer une malle. Poutre, hfng /jï^t. perche, verse. (Du S. A. trwomg, même bâton pénal.) tracar.,

> Rwomg cet o $g, soutien principal, base. — B-ôrwomg ^ o, persévérer. Ruât intesEntrailles, boyaux, moelle des tins; partie intérieure; nature morale. arbres; sentiments, (Formé des S. A. nhuc $J, chair, et duât jf£, pinceau.) Ruât gà o UI, entrailles de poulet; tire-bouchon, spirale en fil de fer, ressort à boudin. — Ruât già o Ruôt non o jj§£, fêfc, gros intestin.— intestin grêle. — &au ruôt ffi o, mal au ventre. — Ruôt sa o ;$, hernie. — Bà con ruôt |g, Jjï o, pa— Anh cm rents du côté maternel. ruât H ^ O, frères (de la même mère). — Con ruôt J| o, fils utérin — à fils adoptif). (par opposition Ruôt tre o|||l, moelle de bambou. — Gan ruôt Jff o, brave, courageux. /j|i.

Rwo't

7t£ • Pourchasser, poursuivre. (En S. A., se hâter vers; se pron. trac.) Rwo>t theo o jg|, donner la chasse. — Rwo't riêt miêt o |JlJ HJ, serrer de près. — San duoi rwo't quelqu'un ^5jJj f o, chasser à courre. H

Rwo'u

Ripomg nhà o ^p, traverse de toiture. — Cây rwomg jçfo o, bâton de vieillesse, soutien, tuteur. h'hg $j£. Colonne, pilier, appui, soutien. (Du S. A. Iwomg, même cai., même signification.) Rwomg Un o JU, soulever. —

Terme les |JEg. pour général les spiritueux. Arins, les liqueurs, (Formé des S. A. dâu If, vin, liqueur, et Iwu {§, retenir.) Rwoni iH'p o fjjjjij, vin de riz. — Rwom nho o|||, vin de raisin.— Rii'O'u mach nha o ^^', bière. — Rwoni dang OJ§|, les amers, les ab])itlers. — Rwoni xanh O^, sinthe. — Rwom bot o \^, vin mousseux, bière. — Rwoni ugot o\L%, liqueur, sirop. — Rwom mqnh o ^ ,

-*»•( 190 )<-<— — Uông rwoni alcool, eau-de-vie. fl£ o Bjgi, histoire tirée de, anecdote extraite de. — Rut trong sâch hw o du vin. — Me rumm P3E o, boire iJp" .{S}- È, tiré de bons livres. — P £{§ o, adonné à la boisson. —• Say Nôi rût p$j o, résumer. — Rùi gwm rwo'u @H o, être ivre. — Ru'om vào o |»|J, tirer l'épée, là'i ra o ^ ^J P|§, le vin entre, les mettre sabre au clair. — Cây câu rût jçfc jfy o, lu : l'homme paroles sortent (proverbe) — Cou sainte croix. ivre parle toujours trop. ni'wu J| o, un horrible ver qui, Ru't |!fcvit détacher Arracher, briser, d'après les croyances populaires, dans le corps des alcooliques. -— Mot des ileurs (d'un coup sec); cueillir, ve rwoni ngon ^ $j| o Pg , une bou(Du S. A. Uii, même car., même signiteille de bon vin. fication.) Ru't ra o B$|, briser nel. —Ikl Rut se rétrécir. Se contracter, ffi. dây oj|, rompre une corde, briser (En S. A., loi, règle; se pron. luâl.) des liens. — Ru>t long hwomg o Jj - Rut eô o "§, contracter le cou, H, cueillir des roses. rentrer la tête (comme fait la torRû't S'arrêter tout à coup en tue, par exemple). 1^. terminer parlant; brusquement; Rût sortir en tirant d'un net. Voir dût arracher ~ffi-. Faire enlever, extraire. arracher, coup sec; tirer, (En S. A., parler trop; se pron. IL) (Du S. A. tôt, même car., même signiRibt ru'6'i o $§, égratigner, pincer, — Cb — Rii't ruôt o fication.) Jfj|ï,. éventrer. -— Rût Rât lai o J, arracher. râ't Pj| o, enlever le morceau en ra o lf§, extraire. — Chuyên rût ra mordant.

S filtre - M iine. — Sa Mu o ||, sa âia [g o JE , terrain où il y a <1" sable blanc. — Sa thè o ±, terrain — Bât sa jB. o, id- "" sablonneux. Sa lieu o H, sablier pour compter le temps. — Sa nwô>c mât o\$w verser des larmes. — Saihtdok' accoucher avant terme. — '« "' ° —^ H, toinher dans un piège. o ff, être victime d'une machination. — Sa me o 5$|, livré à la l'as" sion. — Sa Mm o gfc, P«'du ie

Sa

Fond de galets, banc de Ty*. sable; sablonneux, poudreux, pultomvérisé; s'écouler, s'échapper; ber peu à peu, lentedoucement, ment une pluie de sable); (comme nom de famille et de lieu. Lune sa gjo, sables — Sa Iran, (lai O |§| j^ç , sable. — Sa xudng o d'en haut. — Swomg sa — Mwa sa qui tombe. mouvants. une pluie de ^J, tomber ^ o, rosée J^jf o, pluie

-«.( moeurs, plongé dans le vice. — Sa ngâ O 3fc, tomber, faire une cbute. — Sa chom O gîl, glisser. — Sa sày — Nôi sa O f£, échapper. sày pjfyo — Sa ctà <f£, se tromper en parlant. moeurs. —• Sa O p£, de mauvaises — Câ sa j&ft o, ngw O ;S, requin. — Ceci sa autre nom de poisson. t^ o, un engin de pêche. de plante à feuilles & ^j>*. Espèce nom d'insecte. triangulaires; & yk*L'habit rituel des bonzes. du Sa mon o f^ , bonze, sectateur Bouddha. pierres, gravier,

191

y ou le riz Bicông sa Bffo, champ — Li'ia pousse sans être transplanté. sa |||. o, riz qui vient de cette façon. Sa ^Ê*. flotter, *fp*. Radeau, voguer, train naviguer. aquatique. de bois;

Sa Sd

Méduse,plante

& ~$y*. Petites sable. cailloutas, Chlu sa $£ sa jp| o, autre ciers se servent — Kim sa ^ Bùni sa j| o, '^ 'M, et ftfjï*. Sa 5]W>*. Soie

— Thdn O, cinabre. espèce ( dont les sorpour les incantations). o, autre espèce. — émeri. Sd Voir sa ngiv.

avec jactance, Parler cher!§-£*. cher à en imposer; estimer grandement; présomption, impertiêtre déçu. nence, fatuité; Sângw o fjf , vantardise.— Châng sa clii j£ O ;£., qui n'est pas autrement intéressant; compter pour peu de chose. — Bao s«Qo, qu'est-ce? — Sa cela ne m'importe nullement! bao o Q, id. — Sa chi o ;> , id. — — Lac Dàng sa JjE o, grande route. sa ^ o, s'embrouiller en parlant, se perdre dans un discours. Bouillir de colère, P-t et PC*. des dents. frémir de rage, grincer Thdt si 5cO, avoir peur, s'effrayer, se troubler. $£ jolie Belle *£*. personne, fée bienfaisante. fille, jeune Sa nù> o -£ç, charmante dame. mot euphonique, le chant). (pour (branche de fruits). même signiet

Requin.

tissu mince et légère, linon. transparent, crêpe, gaze, Sa quyên o f|è, soie à fleurs ou à ramages. — Mien sa $fc o, tissu très — Bach sa f|j o, fin, mousseline. linon blanc. Pinces, Nguyêl sa ^ Sommet Hatif, crochets. Voir sao.

Sd

xi %y*.

Sa

o, lance avec crochet. d'arbre. Voir sao. Sa

"^^*. Syllabe de remplissage

S« #*. w F*. même, Sa tout

à l'instant précoce; vivement, brusquement. kièn o ^ } vision rapide; voir à coup et ne plus voir. —

Y}}. Tomber, pencher rameau d'arbre, chargé (Du S. A. sa, même car., fication.)

Sàxuéng o jf]>, pendre, s'incliner. — Bi sa sàm ^ o g§5, aller à tâtons.

—*W Sa Nom d'herbe et de plante. \f^. des S. A. thào fl|I, plantes, et (Formé sw $1, envoyé officiel.) — Mot Cô sa jp^ o, citronnelle. bui sa ^ f3î o, une touffe de citronnelle. déchirer. Fendre, couper, chë. (Formé des S. A. Uni ^, et sï ft, lettré.) métal, Sa liai O^-, fendre en deux. — Sa mal o ^jg, déchirer le visage. — Sa dût/ o |fî, couper l'amarre. — Sa buôm o |f[, couper les voiles (par un pj]\ Voir gros temps). S& de plusieurs oiseaux. y?lj/- Nom (Formé des S.A. dieu J=>, oiseau, et sw jsfj, histoire.) Sa câ o Jt}*, une espèce qui se — Sa Iran o nourrit de poisson. if||, autre espèce. Se fendre, se fendiller; idt. choc, bruit, craquement, coup sec. se pron. lue.) (En S. A., nom d'oiseau; Sac ra o l>|§, se rompre, se briser; casser. — Tièng sac sac p^ o O, — Bânh mot edi scw coups répétés. un bon coup. tT ÏX ^ ° ' frapper — Niba sac jffi o, moitié l'un, moitié l'autre; ni vieux, ni neuf. Terres basses et noyées, J^(. forêt malsain. marécageuse, pays de marais; se pron. (AM.) (En S. A.,herbe des nausées, pJg£. Éprouver avoir envie de vomir; repoussant, des S. A. tau p$j, (Formé dégoûtant. lancer, et ngw |S , poisson.)

192

W— Sac £°*. beauté sualité; Couleur, nuance, teint; de la femme; luxure, sencar. radical.

Sa

Ngù suc Ji o, les cinq couleurs — Sac xanh o principales. f^, Lieu vert. — Suc den o jttf, noir. — Sic irâng o 0z, blanc. — Sac vàng o §g, jaune. — Sac do O J,f, rouge — Bien sac 'jfij o, le visage. — Valsic — Thdt sac % O, l'apparence. £ O, se décolorer; pâlir (de peur).— Mian siïc §| o, la beauté.— Nù>sk £r o, les plaisirs de l'amour, la débauche. — Sac duc o ^, débauché, — Me sl'ic licencieux. £{co, passionné pour les femmes. Sâc yfi*. pointu, Plantes acéré, épineuses; aigu, affilé. Voir sdch.

Sac

Gii'onn sâc $|J o, glaive Lien affilé. — Dao sac J] o, couteau pointu. — Cho sâc cho nhon ^0^|î, — Tri sâc |J0, bien aiguiser. esprit fin et délié. — Luwn sâc jjf O, mauvaise langue. — Ddu sac J| o, l'accent aigu. Sac f§q*. récolte); chiche, entasser Amasser, (grain, économe, prévoyant; avare, regardant.

Sac ngôn o =f, prudeu l en paroles. — Sâc nhom O A, homme avare, chiche, parcimonieux. Sâc déciVolonté ffj*. impériale, ordonsion décret, souveraine; commisnance; brevet, diplôme, ordre presse. sion; affaire urgente, Sâc cld o t, décret, ordonnance — Sâc mang O fà, commandement — Sâc iho> O #, o* impérial.

Sac

Sac

193 écrit du souverain. — Sâc tho O ']g, de ia cour. recevoir des instructions — Sâc lênh o fy, édit, décret. — Suc phong ojjfi, brevet, diplôme, nomination (par ordre du souverain). — Chiêu sâc |g o, ordre du souveun titre. — Ban scie rain conférant 0 o, conférer un diplôme, accorder sâc }Ji o, aller auun litre. — Ru>é>c devant de l'édit, c.-à-d. aller recevoir le diplôme avec le cérémonial d'usage. — Sl'ic — Sue trdn o |ft, amulette. Ûàn 0 jp$, brevet accordé aux esprits. Sné M\. Pur, net, propre, nettoyé. (Du S.A. lach, même car., eau claire.) — Sach se o ^, proprement. Làm eho sach g^o, rendre propre, — Quel nettoyer; l'aire place nette. nVa eho sach ^ ^fj ^ o, l)alayer la maison pour qu'elle soit propre. — Thanh sach j^ o, pur et sans tache. — Sach toi o §p, purifié. — Trong sach "<ip- , clair, net, transparent, o — Sach hhông o brillant, luisant. §, rien, vide, à sec. — An sach P£ o, manger tout, ne rien laisser. — Ao sach se ~|^| o \f]£, habits très propres. — Pliai an sach se fjfc [Hjço îtt; il faut manger proprement. bambou autrefois; sur laquelle livre, volume, on écrivait cahier.

Tho> sach *• o, archives. — Sâch kinh o |§?, livre canonique, livre de — Sâch vo> ojiJ|, livres et prières. — In sâch p.p o, cahiers classiques. un livre. — Boc sâch ^% imprimer o, recouvrir un livre, un cahier. — Sâch moi in va o J| f[) P$j£, ouvrage — Pho sâch [lj| nouvellement paru. de volumes formant un O, réunion — ouvrage complet. Bông sâch ;j$[ o, relier un livre. — Coi sâch |^ o, lire (des yeux). — -Boc sâch fj| o, lire (à haute voix). — Chép sâch §|J o , — Làm sâch jg o, copier un livre. l'aire un livre. — Chdm sâch, MJJo, annoter ou ponctuer un livre. — Sâch noi o ]Lf), les livres l'ont dit, c'était écrit. — Mol cnân sâch hay ^ M OPB, un bon livre. — Mol cuôn sâch lot '/x ^ ° $ ' un beau livre. — j\hà bân sâch, ^p ^ O, librairie. Sach reliés ^jHj *. Pieux formant une palissade; ture, barrière, estacade. ensemble et clô-

grille, retranchement,

,,, . jvt mil j^?*. Nom d'arbrisseaux armés de piquants, de plantes ; épineuses ronces, chardons,herbes sauvages. "N'oir sâc •mil j^*. Tablette en bambou qui servait à prendre des notes ; ruse, fourberie. stratagème, 'W, Bfl,$J.et M*. Tablette de

Mac sâch /je o, poteau pour palissade. — Mon sâch ptj o, grille de — Trai sâch ^ o, porte d'entrée. ou poste militaire encampement touré de palissades. Sâch défoncer. Fendre, ouvrir, ?/$*. Sâch phong O^.j-, briser un cachet, ouvrir une enveloppe. — Sâch déhhai o |j|j, ouvrir en brisant; foncer, défaire, découdre. -?fî*. Fibre de plantes; lien.

Sâch,

IMI'imiKtUE NATIONALE.

—w( corde, citer; demander, ligature; solitaire. Voir calme, sollitac.

194

)MB— Sâi |o,f, — involontairement. Sâi thânh thuy O J[§! 7JÇ, aspeiwr d'eau bénite. — Sâi phép 0 J£, enfreindre la règle, transgresser les — Sâi cânh usages. lay o ]$ft.jjjf,se démettre le bras. — Sâi chom 01|, se luxer le pied. — Sâi di o $£. en se trompant. Sâi Sài /$$%*. ;?fc*. fagot, veiller Lance, Petites hallebarde,

Sâch lire o j}, fortement tendu. — Bât sâch les huit dia/\o, — Yeu sâch grammes. H o, pressurer, extorquer. Sai 2Éi*irrégulier, tromper, quelqu'un, députer. Discordant, dissemblable; hors de la ligne; se faire erreur; déléguer en mission, envoyer

Sai bât da o /j> % , se tromper — de peu, être presque d'accord. Sai loi O^f, à sa parole. manquer — o, stagiaire, auxiliaire, Tlusai^ surnuméraire, qui n'est pas encore breveté. — Ky lue thi sai heing nhwt f fi M M ° Il S ' écrivain ou secrétaire auxiliaire de ire classe. — Sai vJwri o J\., envoyé, messager, courrier. — Sai se' o HJ«, envoyer une ambassade.— Gong sai Q o, envoyé officiel. •— Khâm sai §fr o, id. — Quan khâm sai 'jgf §fo o, un commis— saire royal, un délégué national. Mien sai hcwg j&oXt, classe des habitants de faire des dispensés courses pour le service de leur commune. — Kho sai ~j§ o, travaux forcés. — Hay sai quà PpO^L, qui porte en abondance (arbre fruitier). Sâi ppçj*. Exposer sécher quelque H et |8*. au chose l'aire soleil, au soleil.

bûches liées en de menu bois: assemblage de. à, défendre

Sài hoa o >X., bois à brûler, huis — Sài de chauffage, combustible. môc o 7JC, id. — Sài hà 0 £j], le nom d'une racine employée en médecine. — Thành sài gbn :{$ O $|, la ville de Saigon. Sài et "0E*. Le nom d'un anijy mal sauvage et carnassier. Sài lang o i$j|, chien sauvage.. loup. ^f *. Maigre, lade ; sec comme Ghêsài marachitique, du bois à brûler.

Sài

fâ o, éruption squameuse aux enfants. — Mâcp' particulière sài |J£ yfî, avoir la teigne. Sâi bonze. Prêtre bouddhiste, (Du S. A. sï, même car., fonction.) Sâi Ma O JHf, le gardien du" mall« — temple. Thày sài ^ °> un — *» ''"' bonze, un sacrificateur. fi. O 'il, Sài fi. bonzes Étendre; et bonzesses. l'espace des ])i*

Sâi

de l'eau Répandre arçà et là, éparpiller, disperser, lancer. A. V. roser, asperger; jeter, Se tromper; faire un faux mouvese luxer ment, (un membre).

-*-».( étendus, une brassée (Pour le car. en S.A., aune. ; brasse, voir ci-dessus.)

195

>•*— Sày le grain, vanner. ffj^. Nettoyer des S.A. thà ^, et si main, (Formé ft, charge, fonction.) Sày gao o f §, vanner du riz. — Kê sày JL o, vanneur. W Petite à la peau. entaille fffj (Du S.A. hi, même car., ouvert, béant.) Sày da ojj^, légère écorchure. de petite taille. ^S (2). Un roseau (En S. A., train de bois; se pron. sa.) Cây sày ^ o, roseau. — Ndm sày de cham^ o, espèce particulière pignon. sécher sur le l'eu y^XlT- Faire des (poissons, (Formé denrées). S. A. hôa >X., feu, et si {£, fonction.) D'une manière imparfaite un travail de décortication (pour de grain, d'ébranchement d'arbre). (Du S. A. sài, même car., menu bois.) jïfc. giâ sày sày ffr :}|f O O, riz ou mal imparfaitement décortiqué blanchi. Say fx. Échapper, Voir si. glisser, tomber. Gao

'

Sài tay o ;}jf, étendre les bras. — Sài chom sài tay O JJjl O :}ff, bras et jambes écartés. — Mot sài f£ o, une brassée, une aune. — Sâu dwo>c mm sài ^J| flfif$jg o, cinq brasses de — Nwô'c sài profondeur. ^| o, galop. — Bi nwà'c sài $% ^| o, aller au galop. % Etre ivre, pris de boisson. vin, liqueur, (Formé des S. A. dâu If, et sai |§, déléguer.) Uông rwo'u say Pf |jj§ O, s'enivrer, se soûler. — Ngwb'i say rwo'u ^f. o jfjJU,homme pris de vin, ivrogne. — Kê hay say JL Pq ° > °[ui a l'habitude — de se soûler. Sw say 3jf o, — l'ivresse, l'ivrognerie. Chûmg hay say 0 p£ o, qui a le défaut de boire. — Say xohng xoàng o jjj)fe gfc, légèrement pris de boisson, un peu gris. (§3:. P?K*Avoir envie de mordre.

Sdy

Say

Sdy

Sdy

: %

Say màu o f#p, avoir être enragé (chien). : % JX. A l'improviste,

soif de sang,

tout

aussitôt, sur-le-champ, ment. (En S. A., fonction, prou, si) : %

à coup , inopinése charge;

Petit bouton de chaleur ft. bourbouille. appelé communément (Formé des S. A. hôa »X, feu, et si ffc, Aarge, fonction.) Moc sày càmînh >fc o ff fà, le corps couvert de bourbouilles. avoir

des mains ; Sày tay o Jjf, échapper faire un faux mouvement delà main. — Sày con o Jjï, avorter. —Sày chom heurter du pied. — o |É|i, trébucher, en parSày miêng o PHH,,. se tromper lant, faire un lapsus. — Sày nghla o aê, fausser un sens. aussi par le car. Jff;. i3.

1' Se transcrit aussi par le car. |§.

(2) Se transcrit

196 Sam ^*Poil,plume. Longs Car. poils, radical. Gai', radical. Sam Gris tirant sur le brun, j'ift. couleur teint de santé, foncée, (Du S.A. trâm, même car., clair, frais.) Sam mi'à'c da o •{$ Jjf, teint coloré, teint de santé. — Bânh sam mlmfjtj O /£., pain bis. — Sam mlm o£, gris foncé. Sam Avoir des remords, des '|fi=£*. ses torts et regrets, comprendre de les réparer. A. V. s'empresser Se munir, se pourvoir. Sam sà'a o $_, remettre les choses à point, réparer le désordre, s'apprêter, se dispose]'.—Sâmsilno^. — Rê sâm sm J[, 0 dispos, prêt. — Sâm sàm inrijj •§î, préparateur. nhà o H» 1$ U, mettre de l'ordre dans la maison. — Sâm sein rôi tti C M. ^ i$>> une fois prêt, vous partirez. — Sâm sà'a ma di O |ji> f| |$i se disposer à se mettre en route. — £hi sâm pj o, bijoux, vêtements, pa— Sâm lien bm0 rures , ornements. — Sk î% 'M > se munir d'argent. âo quàn o ||| '$, se pourvoir de vêtements. — Sâm cho dû o ^Bf >sc munir du nécessaire.

Sam }%/*. chevelure. Sam ^>

abondante Voir lieu.

à résine. arbre sapin, Sam môc o /fv, du Lois de sapin. — Sam bàn o ^, pelite embarcation de promenade, youyou pour le service d'un navire. Voir lam bàn. — Dàu cây sam -J'ffjjjfc o, huile odorante faite avec les feuilles de cet arbre. -f^*. Les vêtements en général. attaché JJJ , reptile, à. et

*. Pin,

Sam Sam

%jfo. Crabe-tortue; des S. A. irùng (Formé sàm *, fin, rusé.) 3ït*. Hei'befauchéc;

Sam Sam

couper

ras.

Nom d'herbes de marais. ^g>*. Bau sam ||t o, pourpier, cresson. adroit, lin, ou le lapin). rusé

Sàm

-ffa *. Habile, le lièvre (comme fit*-

Sàm

Flatter, aduler, cajoler médire calomnier, (pour ensuite); cabaler. Voir gièm. Sàm du a op)[, caresser, enjôler. — Sàm ngài) o g", flagornerie.

Sàm

Sàm

Médiant, astucieux, jJt*. brouillon. révérencieux, Sàm dàu o i?!', méchant

irhomme.

Un arbre au bois tendre. f^. sâm (Formé des S. A. môc /f, arbre, et -K-, lieu élevé.) Go sâm fli o, le nom d'une colline où ces arbres poussent en abondance (Cochinchine).

Sàm

Donner un coup de pointe; ^^*. comenfoncer, tuer; poignarder, bler.

une Sâm . Nom de constellation; 0 (D» racine en médecine. employée S. A. tham, même car., nom d'étoile.) Sâm sai oH, inégal, dissemdiscordant. •— Sâm th«*"l blable,

197 0 ]§, l'étoile thu'omg. — Sâm Iwomg — Nhom sâm chef militaire. ofâ, médicinale de plante J^ o, nom — ïluy'ên sâm ^ o, (mandragore). id. — Sâm tri O £n, prendre part à, s'informer de. Sâm |f£*. dont Arbre le tronc; que guère et clôtures. barrages il ne bois reste pour qu'il y a de plus grand. jfc%o, faire d'immenses courant. Sam — Chay sàm enjambées en

du tonnerre. Grondement Stim f|l. pluie, et tiém (Formé des S. A. vu ff, f, plante sauvage.) Sâm sél o fïfj, foudre et tonnerre. — Sdm chà'p O =H, éclair et tonnerre. — Nui sâm :{£ O, id. — Sâm dây o l\, id. — Tro>i sâm ^g o, il tonne. — Tièng sâm rèn \\'fê o Plg, grondements du tonnerre. — S dm ctât o ^0, — Sâm rèn grondements souterrains. — Cù>a opjJl, le tonnerre gronde. sâm |^| o. la porte du palais royal. Stim jffjf*. constater; Témoigner, accomconjecturer, pronostiquer; les plit' certains rites; prier pour iimes des défunts. — Sâm Mi o '[§, se repentir. — An Sâm ngw o jjg, prophéties. nân sâm liai [H£[lf§ o <|§, faire pénitence pour les âmes des défunts. — Siimtruyèn cù o f$ H, Ancien Testament. — Sâm Irmjèn mon O %. g, Nouveau Testament. — Sâm kl o f i, mémorial des rites. C| "''"' 14-1 -^f *. Pic, escarpement, sommet, précipice. hauteur,

Bas, sombre, 7|P. profond, obscur. (Du S. A. thàm, même car., creusé parles eaux.) Ruûng sâm ||| o, rizière basse. — Non sàm /g o, lieu bas, endroit profond. — Tro'i sàm 5jj| o, temps cou— Màu sâm ifl vert, ciel nuageux. O, teinte sombre, couleur foncée. TD{J*. Gratter, cher, supprimer, corriger rogner, expurger, retranréviser,

San

(travail littéraire). San lai o j^, arranger, expurger — San ilinh o Jj? , travailler, (textes). polir (rédactions). vert). — Dû San ho o 3|j|, madrépore. san Tfë o, id. — San ho châu o JJ)J Jîjj, grains de corail. Pic, montagne. abondantes, se plaindre, Voir HO'II. i's Corail fin (rouge,

San

Ï/IJ)*.

San San

Î-Lf *. 7fa qui

• Larmes coulent;

pieu gémir.

San

Petites cailloux, pierres, 'Ptji*. sable, poussière. gravier, Gao sqn j\!^ o, riz mal nettoyé. Douleurs 'j/ji)*. maux ver d'estomac; Câ con le ténia. solitaire. bas-ventre, Thi'u/ sàn d'entrailles, solitaire.

San

Sàm sàm o o, excessivement haut. Lnm sàm sàm ^oc, tout ce

sàn lâi [gj J| o |ij|, avoir — Trùng sân _tji o, ver — San khi o jf^, mal au douleur de vessie. •— vjc c. livdrocèie.

198 San 7f$l*. odoriférant plancher, Un arbre ; échafau estrade. au bois dur te rrasse, el San Chasser les fauves, le gros ^flj. tordu, torrencontourné; gibier; tiel, rapide. (Formé des S. A. Mim/k ^ , chien, et som [lj, montagne.) Bi sân ^ o, aller à la chasse. — Sân nui o ijjg, chasser le cerf.— Ilam sân ban ffc o ffi, passionné pour la chasse. — CM sân ijj o, chien dressé pour la chasse. — Sk (tiièi rwo't o HJ j$L, chasse à courre, — To>cho phép sân ïijj ^ }£ O, permis de chasse. — Viêc sân bàn |j£o ij3*, la chasse en général. — TUi — San thit o sân Jj-J o, venaison. le gibier. — Dihj 3$, poursuivre sân |^ o, corde bien tordue. —Mii cho sân p$j ^ o, parler vite. — Dm cho sân g ^ o, faire rapidement avec (excilatif), agir promptement, — Nwo'c sân }|fo, eaux entrain. torrentielles. 7?£. l'écorce dont fonun une cée; plante produisant fruit et un tubercule. (Formé des S.A. Ihào Jlf, plantes, et sàn j|, créer.) Sân Iwà'i o ||, teindre des filets. — Cù sân £g o, tubercule de sih Un arbre, résineux fournit une teinture

tlâge,

•— Sàn Bang sàn $fi o, échafaud. — xa ojf, corbillard. Dwomg sàn Êfi. O, étable à moulons. — Nhà sàn jfâ o, terrasse couverte donnant sur le fleuve. — San gâc o.}|f, grenier, appentis. San Jp|*. habituel, 7^*. verser Encore trop jeu ne, faible; ordinaire. Voir sien. Bruit des d'eau coule; qui se désoler. larmes,

Sàn

couler douChây sàn sàn |oo, cement. — Nii'd'c chây sàn sàn ^ ^ o o, le murmure des eaux. — Sàn sàn vây o o 3i, doucettement, médiocrement. San Gréer, ~jj$£ et jt^*produire, accroître. engendrer; augmenter, San nghiêp o Hj|, productions, ressources, industries, moyens d'existence. — Gia sàn ^ o, biens de fa— Tu> sàn mille , patrimoine. |g, o, biens du culte des ancêtres. — Tho sàn -£ o, sol natal, patrie; productions de la terre. — Bien sàn [JJ o, — Y bàn khè vo biens immeubles. gia sàn lai thon ffi jj| ^ |E ^ o ^ et il ne fô, il est pauvre, misérable, — possède rien dans la commune. Sanli sàn ^ o, créer, produire, mettre au monde. — Tièu sàn. >J->o, — avortement. Bai sàn ^ o, couches normales. — Chic tlwsàn cîao hôt fflL>Wt'°7&> testament. —[San o |£, confondre les grains ; au iig., tète perdue, n'y voyant plus de peur. San

San

abonmultitude; H*. Foule, fourmiller. der, grouiller, San sàn o O, très nomhrciix. très abondant. 3jk*. lointain, Plantes de marais; pays 1 domain' lieu désert; fief,

San

seigneurial. San dâ o gf, campagne, déserl. — Cây san ho ||oîr marécage. le nom d'une plante de la tribu df> acorées.

199 San Pi'êt, 2§Tpréparé, disposé. créer; se pron. sân.) (En S. A., produire, San sang o j[^, apprêté, disposé, en état. — San long ma o || }j-|, à. — San ma di o jjj; bien déterminé être prêt à partir. — Ghe cîâ ^, ski rèi fïÊ $£ o Jjft, l'embarcation est. parée, tout est disposé à bord. — Xe dû sân rèi JpE ^ o ^t, la voiture est prête, attelée. — San dùng O $j, avoir le nécessaire. San Sourire ™j/| et P[ÎJ *. avoir l'air content, ment, d'humeur accommodante. aimableparaître

Sdn siprî't o ^, affronter le péril en souriant, montrer de l'intrépidité. San d'un seul coup. Fortement, y^. (Du S.A. chdn, même car., commander.) Cal sân ^\\ o, couper net, d'un seul coup (en frappant ou en apsur la lame d'un couteau). puyant — Làm sdn di g o £%,, faire avec et sans se entrain, agir lestement gêner. J?|>. Noble, Sang grave, céder, passer ; traverser, (Du S. A. lang, même car., distingué; transvaser.

Sun H$. Aire, cour, basse-cour, terrasse. des terre-plein, (Formé S. A. thè j;, terre, et Un |§|, proche.) Sân nhà o ffi, cour de maison. — Sân clap lûa o jjff fff., lieu où l'on bat le grain. — 54n C/JAM ^ > o — San tau o $jf, cour d'honneur. tillac. — pont de navire, dunette, Sân mùi o j|jjp, gaillard d'avant. — San lui oj!|, d'arrière.— gaillard 5<k Jcièng o ^ , terrain en planté de fleurs. —Sânhoa jardin, parterre

W

fixe et sévère; Regard irritation. l'âge, colère, fureur, Sânhân o 'Jj|, regard provocateur; — San mue o . quereller, disputer. @, yeux irrités. [p.*. piji. Syllabe complémentaire. (Du S.A.trân, même car., combattre.) Sâp sân j£ o, grand fracas.

\m

');'« M

de S'approcher suivre à quelqu'un derrière, par pas de loup; se glisser lestement. San nkâp o \, en se pénétrer glissant. — San Ion o $g, arriver. ;jfc*.

et

respectable.) — Cao sang 'jfj o, illustrissime. Sang Irong o 1|?, noble, magnifique. — Giàu sang ^| o, riche, bien posé. — Hàng sang Irong f} o j|r, caste —Làm câch sang Irong jf& nobiliaire. se conduire noblement, |§OJ!;, faire avec maagir avec distinction, — gnificence. -Sang qua o ;3ç , pasdécanter. — Qua sang ser, traverser, nâm ^ o jjjj^, remettre à l'année — prochaine. Sang bên Icia son g o JS ^ îiï ' passer de l'autre côté du fleuve. •— Sang cita o jjjjj, cession de biens. — Sang dàng o j|fc, traverser une voie. — Sang cho lié khâc O ^ transférer, JL '[^, transporter, passer à un autre. — Bo sang i% o, — transvaser. décanter, Sang rwo>\i o ff§jf, transvaser du vin. bou-

furoncle, Abcès, 'JjfÊ*. Sang cicatrice. ton, tumeur, ulcère, Sang dôc O^ff, plaie

maligne,

200 — Binli sang blanc, panaris. — Ghê sang tff O, clou, furoncle. une espèce de gale indigène. $£o, — Sanh ghê sang ^ ^ O, attraper la gale. —• Tri sang ^ O, hémorroïdes. — Trwo'ng sang J| O, il se forme un ulcère. — Sang pJiei lieu ° W. ~T > l'abcès a percé. mal ^J1*. Sang instrument Blessure tranchant. fë o, faite avoir avec un une vif, éveillé, perspiy of;, — Seing tay ojjltj, qui a la habile. — Seing nhw vehg o f$ comme de l'or. §fj;, rutilant Sang cace. main Lit, Sang J^C*. natte, matelas, canapé, literie couchette, en générai

Thwomg seing _£ o, se coucher. — Beù sang Jç o , grand lit. — là un contrepoison. sang tw iffî?o J-, Bois de lit, planche de /j'fv*. Sang lit de camp; de côté, de travers, A. V. Crible, tamis, blutoir;passer, tamiser. Voir rây. ~Bong sang |pj o, camarades de lit. — Bong sang Jj| o, gendre. — Ceii sang 'Qj o, crible. — Seing qm ballotté de tous sang lai o j^O J, côtés (se dit du roulis à bord).— Seing geio o %%, passer le riz au crible. — Sang cei o UJ1, panier plat et à jour pour la vente du poisson. — San sang î§| o, prêt, dispos. Éclairé et p^*. par le so^ Sang se trombrillant, lumineux; leil; faire erreur. s'égarer, per, se tromper, déliSang sôt o;J$, rer, perdre la tête, oublier. — Sàiin — Sèg ihcit o % , perdre, égarer. à sa parole. — tin o fn ; manquer Nâi seing pj*j o, parler dans le délire, tenir des propos fous. — Sang w< chaud, naturel o '|Σ , tempérament vif, caractère emporté. les de charpente; Sang d'un cercueil; un quatre planches S, A. les morts. brancard (Du pour Jung, même car., même signification.) j0. Bois

Hwu sang blessure. 7'|ll*. Sang montagne; Sun g 'jQij*. blanche; une faire fois. À. V. cide, vive. Eau nom

reçu

sainte qui de rivière. avec une

d'une

Blesser

arme

commence]', chose pour

débuter,

Briller, ouvert, d'esprit

la première luluire; clair, d'intelligence

— Sang Sang tao o }H, inventer. nghiêp o m, fonder une industrie. — Hû'u être blessé seing ^ o, — Chéi seing 'j^O, (lance, épée). — éblouir. radieux, éblouissant; Seing Un g o ^fij}, resplendissant, — luisant. clair, Seing loa o ^, éclairer. — Sang briller, brillant; treïng o JJ§5, clair de lune.—Seing — Bâ ngày o 0|f, point du jour. il fait déjà jour. seing roi |o^, — Cliwa seing fflg o, il ne fait pas encore jour. — Meit trà'i seing ra ^fj le soleil luit, le soleil se 2|olfi, montre. — Seing soi o £ff, éclairer, •— Con einh illuminer. sang lâm Jjî YOtre fils a l'intelligence Sc°M> très vive. —Sang trio ^J , spirituel, — briller ingénieux; par l'esprit.

201 arbres et Loin sang co tpîofif, — Go sang J1L o, bois de plantes. — Nhà construction. gp o, sang — Sang tây o maison en planches. — Sang àm o j§, U, nom d'arbre. bière, cercueil. à la peau; tumeur Sang /vj£. Petite durillon, élevure; bouton, pustule, tubercule. (Formé des S. A. rugosité; Ua >Xi feu) e' l("in8 É' monticule.) Nèi sang \Q o, sortie de petits boulons, de rougeurs qui se forment à la peau. — Sang da O Jj^, id. — du Sang mai o ^jif, boursouflure à la face. visage, rougeurs Simh 5E*. Naître, vivre; produire, créer ; être la enfanter, engendrer, cause déterminante de; contracter; avoir encore la vigueur et les de la jeunesse. Voir agréments sinh. Car. radical. Sanh sân o j||, créer, produire, enfanter. — Sanh ra O l§£, naître; — Sanh ra amener, occasionner. nhièu con o l>$| fj| j|, au mettre — Haij monde beaucoup d'enfants. — sanh con p£ o J|, prolifique. Sanh h'i o f Ij, procurer des avandes intérêts, tages, rapporter produire des bénéfices. — Hay sanh sân — Cmj sanh |fjO|, producteur. || O. un grand arbre du genre banian.— Nwà'csanh f^f o, eaux vives. — Sanh bênh o une contracter fâ, maladie. — Sanh sii> o îj^-, susciter <!PShistoires, créer des difficultés, occasionner des ennuis. — Tien sanh >h O, petit, jeune, tendre; je, moi. — Hoa sanh -ffc O, se transformer, devenir sincarner, (métempsycose). Chành sanh J£ o, un fils de fafamille. — Vô sanh fj^ o, les rôles — Tho> sanh ^ o, un militaires. savant, un lettré. — Hoc sanh Jp; o, étudiant, écolier, élève. — Lai sanh vie future. ^5 O, nouvelle création, — But tri hum sanh yf, ^p ^ o, mal gouverner sa vie, faire fausse route. — Sanh y o 7g;, commerce, — Sanh — industrie. ly o Bg, id. — Bai To> sanh y fjîj o ^, patente. sanh ly ffî o 5|, id. — Giâng sanh — Su> sanh ~0 o, P^EO, s'incarner. — Le sanh jjjj| o, maître incarnation. — Phu mâu sanh des cérémonies. tù> ^C # O -^ , je dois le jour à mon — Giâng sanh père et à ma mère. nièn fêfc o if., années du calendrier aux années grégorien (par opposition du calendrier sino-annamite). Le nom d'un instrument Sanh *£*. de musique formé par la réunion d'un certain nombre de tubes en Voir sênh. bambou; cliquettes. Bânh sanh instrument. Sanh ffin%J o, jouer de cet —

saFiguie 1' d'Inde (arbre (Formé des S. A. mùc /fx , arbre, cré). et sanh ^ , créer.)

Boeuf sans taclie destiné Sanh y3L*. d'abattoir. aux sacrifices; animaux Sanh remède. Voir.s-m//,. Soufre; 'ftj;. el des S. A. lhach JjEf, pierre, (Formé sanh ^, créer.) 5ny*. Agréments distinction; Voir sinh. féminins, s'enquérir,

Sdnh

élégance, s'informer.

-W Le sânh |J|o, cadeaux de noces; — Sânh cérémonies du mariage. ttinh o ^, tournure distinguée, démarche élégante (femme). Sânh Établir une comparaison; y$p. même. assortir, assimiler; égaliser, des S. A. linh 3k, deux per(Formé sonnes, et âa %, beaucoup.) Sânh so o§, comparer entre.— — Sânh lai o ]£î, en comparaison. Sânhvâ'i o J^, assimiler à, par rap— Bac so sânh ho'n port à. jfc ^ O — de supériorité. Jjjfi;, comparatif Bac so sânh sût ;ffc ^g} o âp, compa— Co le sânh g ratif d'infériorité. — assimilable. gl o, comparable, Sânh baiig o |3 > semblable à. — 6VÎMÀ n/w o #n, comme si. — Sânh — Sânh doi o jfè, dwomg o %, id. semblables, pareils, égaux, comme une paire. •— Dwomg sânh f| o, à quel point; à l'instar de. •— Sânh m khong han g O ^ § jJJJ , qui n'est — Sânh von kê 16m pas à comparer. 0 M. JL ?f ; s'assimiler aux grands. — Không co le sânh so i|ç [g Jjg o il ne peut y avoir de compa^, raison possible. Sành Terre cuite, porcelaine; 'JttîW. rocailleux. rude, abrupt, pierreux, des S. A. thach ^f, pierre, (Formé sanh ££, créer.)

202

)•«— f§ o, le nom d'une grosse orange verte et rugueuse dite orange du Cambodge. — Sành soi 0 {g, rocailleux. — Loi sành soi ^fofl, dures à entendre. — Bon paroles sành Jg o, espèce de tabouret en vernissée. porcelaine Sành Prendre -j^*. cher violemment; de force, arrarude, grossier. sành

Sành kiêp o £J], piller, pirater, faire violence. — Sành bach 0 [g, provoquer Sành grossièrement. province. car., même side

G bel-lieu -j=i. (Du S.A. tïnh. même gnification.) g| *.

Sành

malheur. Faute, délit; fléau, infortune; malade, amaigri; abaisser. amoindrir, diminuer, Sành s\p o 3§£, diminution, abréviation. — Sành- âihc 0 fj§, vertu qui va en diminuant.

Sao

àfi. (Formé lao tfî,

constellation, Etoile, des S. A. nhi/H 0,

astre, soleil, et

et

Bà sành dj o, objets en porce— Blnh sành la porcelaine. laine, jftl o, vase en porcelaine, potiche. — Mièng sành |j|^t o, débris de por— Cho sành celaine. Jjr o, lieu — Cam endroit dangereux. abrupt, (1) Se transcrit aussi par le car. j^.

étable.) Co sao @ o, étoile, constellé. Sao kim o&, Vénus (métal). Sao môc o /fc, Jupiter (bois). Sao ihày o 7JC, Mercure (eau).Sao Ma o >K, Mars (feu). - Sm - * tho o ± , ' Saturne (terre). mai o g, étoile du matin. — * hôm o ffc, étoile du soir. — » choi o #, comète. — Buôi sao ek o ^, la queue d'une comète J|§ Sao bâng o #Jt, étoile filante. —* ,',|niie châng hay ttûng O J± fé Ib

B( 203 fixe. — Sao thdt chânh O J£ ÏÏfc, les — Ngoi sao jft o, sept planètes. étoile; la croix de la Légion d'honneur. — Coi sao jpg o, tirer l'ho— Phép coi sao fè%%o, la roscope. science astrologique.

>«-— hach o [g, mettre au net. — Sao mût bon o ^ 7JS., prendre une copie. —• Tarn sao ihdt bon z=. o ^- ffi. après trois copies il ne reste plus rien de l'original (proverbe). Sao comment; Pourquoi, parinterjective, interrogative. se pron. lao.) (En S.A., enclos, prison; Vi làm sao ^jgo, pour quelle — Làm cause? pour quelle raison? sao g o, id. — Nhoni sao gçj o, id. — Khong bièl làm sao §gl]go, ne pas savoir comment faire; ignorer — Muân làm sao làm pourquoi. fc§ faites comme vous l'entengoj|, drez. — Làm sao cûng phâi ehiu g ° $& W S > de toute façon il faudra — Sao ma sao ofo, accepter. comment pourrait-il se faire que. — Sao tnày khong ioi o Jj| §. $fl, pourquoi n'es-tu pas venu ? — Anh noi làm sao || pjJj g o, vous dites ? ^-. ticule 7/j*. fi^*. Lancer Un petit une flèche.' de mei\

Sao P/*-

Lance, gaffe. Voir sa.

pique,

crochet,

Siio $)*. pointe,

Bout de branche; limite, /Voir sa. fin, extrémité. tor-

Stw >]?]>*. Griller, rôtir, frire, réfier, rissoler ; faire bouillir.

Saolhuûc o T|£, griller des drogues. — Sao — Sao vàng o §J, roussir. cà plie, o Jfjf ^, du café. — griller Sao trà o ^Ç, faire bouillir des feuilles de thé. Sao /pp. Teck W. (tectona grandis) et ko (Formé des S. A. mûc Tf;, arbre, ^, enclos.) Cày sao là qui ^ o j|l j|;, le bois de teck est un bois précieux. Suo '10*. Prendre l'autorité; copier noter, transcrire. par un ordre document, de

Sao Sao Sao

poisson

Sao gia o ^, faire une . saisie, — Sao lue o $fc, perquisitionner. copier. — Sao ta o %, id. — Sao lai o ]£, recopier. — Sao to> lai o SfjjÎË, copier un acte. —• Bô sao xuât nhû't Un fg o. \i\ — ;$, délivrer une — Sao expédition du rôle d'impôt.

tout bas, causer t2'. Parler P||c en secret. des S. A. hhàu p, (Formé et sào jj|, nid, abri.) bouche, muSao nhau o fH, se renseigner — Sao miêng o PM. , s'entuellement. tretenir en cachette. AC.V Bambou, roseau; ^FH*. tuyau, store en tube; flûte, flageolet;

Sao

essence dure et'résistante employée pour, la construction. L'arbre est de la famille dos diptéroipees; il a une feuille verte et pointue, et sa fleur d'un bleu pâle est fort jolie; il donne un fruit ï"' contient de nombreuses petites graines. Se transcrit aussi par le car. ^ .

—w( haiiibou; engin de vannerie. de pêche; ouvrage — sâo

204

V«~ Sào sip o 3jf, une affaire sans im— Sào tièu o portance. jj>, infiniment petit, un rien. — Sào tkd o $£, avorter, accoucher avant terme, — Sâo (li o ^, id. — Con sào j! — Sic sào o, o, enfant mort-né. ïj| — Sào lu>o>c M., bref, avortement. o succinct. — Sào qua o ^, en passans approfonsant, sans appuyer, dir, superficiellement. Sap en provisoire planches, plate-forme, pont mobile, des S. A. môc /f:, bois, et hp (Formé g,, crinière.) Sap ghe o §3È, dunette, tillac. ^§J. >%i- Cire; pommade. (Du S.A. lap, même car., même signification.) Bhi sap JH o, bougie de cire.— — MA Sâp Ichôi o ifa, cire vierge. sâp fy o, cirer. — Ràm dânh stip$ — Bûc sap |f f$ O, parquet ciré. des chandelles de cire. O, fabriquer — Sâp nhèu xuûng o $& Iff, ™ qui coule. S*rude, fj£*. (pour Sdp Pur, intègre; Boire confirmer serré, net, propre, avare, regardant. une gorgée de sang un serment). faire entrer; se montrer. Installation

Ong sào §§j o, chalumeau. Tdm s/io (pjjo, store. — fïâng g o, nasse. Sâo

Oiseau du genre merle. jyij. et oiseau, (Formé des S. A. dieu J|, lieu "f=f, uni.) Nuoi con sâo cho'i fg J| o ifilj, élever un de ces oiseaux siffleurs pour se distraire. Cachette Jfi*. nid d'oiseau, abri, dans les arbres,

Sào

Yen sào ppt,| o, — Sào huyêt o ^, — Va sào huyêt M cile, sans abri. — nom d'un sage de l'antiquité. Sào

repaire. nid d'hirondelle. grotte, caverne. o ^, sans domiSào phu o $/§, le

Sdp

Perche, >f>|fc*. gaule, pieu. Sào moc O/fv, perche à crochet, galle. — Sào câm ghe o }*| §3Ê, perche d'amarre (on l'enfonce dans la vase pour mouiller une barque). — Câm sào :}Sj o, planter la perche, — Sào c.-à-d. mouiller la barque. tàm vong o § ;f"fj[, perche pointue servant de lance. en bamfpfj*. perche bou, mesure long bâton; agraire dixième d'un (la partie mâu). Voir cao. *. ^ s'étendre par grain ; un à un ; se développer peu à peu, graduellement; petite quantité; ration fournie par le gouvernement aux fonctionnaires publics. Grain Grande

Sdp

Sdp

Sào

Introduire, 3J@*. fixer, planter, arborer;

Sâo

réunir. Sâp nhâp o A' joindre, — Phân sâp ft o, disannexer. joindre; faire changer (de séjour). Sâp classer, disposer; Ranger, amas. bande; (Du S.A.fof troupe, même car., même signification.) JJLL.

«( 205 — disposer. Sâp lai o H;, ranger, — Sâp lâp O |£, Sâp ctcït O jj§, id. — Sâp hàng o |J, placer en ordre. — Sâp don g disposer par rangées. — o |jg, mettre en tas, accumuler. Sâp gidy o $j£, classer des papiers. — Sâp hàng ra ofjl1!, étaler des — Sâp dn o fp , ranmarchandises. le bureau). ger les cachets (fermer — Sâp nhày mua o jf{p ^, troupe — de saltimbanques. Sâp gian giào de filous, tas de 0 #f W > bande vauriens. % tomber, abaisser; JLDéposer, ess'effondrer; glisser, s'affaisser, trade. (En S. A., établir; se pron. lâp.) Sâp xuông o jfj, tomber en ruines. —• Sâp cwa o |^|, baisser l'auvent, laisser tomber la porte (à tabatière). — Sâp xuàng om sorti o !f]> !>|| |H, s'écrouler avec fracas. — Sâp hàng (tên o §fc J|, imminent, sur le point d'arriver. — Sâp sân o |8|C, précipitamment. — Sâp sinh o m, ferme, dur; gonflé, développé. Penché, courbé, retourné, vers. (Formé des S. A. nguyH ft, lune, et lâp &, établir.) Sâp mat xuông ddt O ^jg îfj ;fg, se pencher en avant, la face vers le sol (pour saluer). — Sdp lumg chay mdt oflâ fc% £fc, tourner le dos, se sauver et — Nàm sdp disparaître. ÎH o, couché sur le ventre. — Bânh sdp ngà'a ff o gg, jouer à pile ou lace. — Lâp sdp j£ o, sens dessus dessous. — Tw nây sdp toi | ,fg o $H, à l'avenir, dorénavant. S'lt M. Bruit de pas (Uu S. A. dwo'c, même sur car., l'herbe. folâtrer.) Sat yiÇ\Fer; au iîg., dur, méchant. S^ 5a£ /|»x.*. mort; attacher, Tuer, cruauté, sacrifier, énergie; mettre réunir, à

joindre. Sàt nhom o J\., assassiner, com— Sût sanh o mettre un homicide. tuer un animal de boucherie, U, égorger une victime pour les sacrifices. — Sàt iàu o !3jf, trancher la tête. — Sût thû o ^, bourreau, — Kê tueur, égorgeur, sacrificateur. sût nhom JL o J\,, assassin. — Toi sât nhom fp o J\., crime d'assassinat. — Sât rat o ^, réunis, joints. — Dinh sât rat j^ o $£, adhérer fortement.

Sât

M'P M.> incliné

Examiner, rechercher, ^5*. à des investigations. procéder Tra sât ^ o, scruter, enquêter. — <S⣠xudt O jf[, trouver, découvrir. — Sât hach o $)], examiner, — An sât sa' juger. qnan \^ o $1 titre officiel du chef du service ^, — Quan d'une province. judiciaire an sât *j|* ^ o, id. (titre ordinaire). — An sât ti :}^ o pj, les bureaux du chef du service judiciaire. —Bo sâi viên %$ o |%, conseil des inspecteurs ou des censeurs à la Cour. généraux Petits Kl/fcpoissons dans la vase des rizières. qui vivent séché au saumure

KM sut ^ o, ce poisson soleil. — Mâm sàt §§£0, faite avec le sàt. *&. Sât

de bambou. ^fz *. Une variété (Du S. À. lâl, même car., même signification.)

—«.( (Du S. A. thiél, gniiicatioii.) même car., même si-

206

).«-_ mois. — Bâ âwo'c sâu nâm fo&o $$, il y a déjà six ans. — San trfyi six cents personnes. ngwo'i o H^#, — Sâu ngàn binh o ff J£, six mille soldats. Sdu Profond, caché, W;. secret; difficile à connaître, à pénétrer, (Du S. A. lâu, même car., eaux profondes.) Bê sâu j£ o, profondeur. — Gikjj sâu ffî o, puits profond. — Ruàg sâu UH o, rizière profonde. — Ml sâu ^g o, terrain bas. — Bào eh sâu ||j ^ o, creuser bas, approfondir. — Sâu sâc o Ê, J profondément vicieux. — Sâu nhiêm o $$, mystérieux. — Y sâu ^ o, pensées de derrière la tête, désir caché. —San due o ^, cruel. profondément

Bang sut JJJ o, en fer. — Rwomg sât ]$( o, coffre-fort en fer. — Mo sât p^ o, mine de fer. — Sât gang O i$f, fer aciéré. — Long sât ^ o, coeur ferme, dur; sans Lendresse.— Long gang da sât |j| $|J Jj€ o, coeur de fonte, âme de fer : brave, courageux. — Mat sât T^jlfo, face de fer : air cruel, expression méchante. Sâl i^*. à plusieurs Un instrument cordes; de musique sévère, rigide.

Bom sât jpj! o, espèce de clavecin. Sau Ensuite, Jg-. qui vient après ies autres, derrière. postérieur, (Du S. A. lâu, même car., longtemps.) sau ààu Jjj o Bjf, la partie de la tête. — Sau lumg postérieure o JJÉ; derrière le dos. — Nôi sau Pft o, parler après, parler le dernier. — Sau hét o -jfft, le dernier de tous, tout à fait à la fin. — Bi sau hôt $£ o ffr, marcher le dernier de tous. — Sau nù>a O -£ç, ensuite. — Ngày sau f|s! o, le jour suivant. — Tru>6>c sau ^ o, avant et après. — Sau khi né nôi o Sfc j§X Pj*J, après qu'il eut' parlé. —- -Bang sau nhà jjo^ff, derrière la maison. Sdu Le nombre six. Voir lue. ^7j. des S. A. lue 7^, six, et ïâo (Formé $£, vieillard.) Thâ' sau zfc o, sixième. — Mivoi sâu i$l o, seize. — Sau mwo'i o $§£, — Sâu soixante. ÙAng o ^(p), six mois. — Thâng sâu fjjpj o, le sixième Sdu Phla Sâu

Ver, chenille, charançon, !|if. (En S. A., petit reptile; se pr.on. Un.) Sâu bo oijif, yers, insectes, tei— gnes. — Sâu mot o jjjjl, mile. Sâu co âàm sang o [SJ fâ |lj, ver — Chim sâu fâo, nom luisant. d'oiseau. — Sâu an hét b 1$ $LIK> vers ont tout dévoré. crocodile, Caïman, alligator. (Formé des S. A. ngw ,1§, poisson. et tâu *$l, dur, coriace. ) An tint sâu cûmg lâm 1$!$°! }M • la chair du caïman est très dure à manger. $%. ?£*. affligé. chagrin, Sâu nâo o fi , morose. — * «" o Jg, sourcils froncés, air mécontent. — Sâu rièng o il, chagrin mTriste,

Sdu

~w( lime. — Long- sàu coeur. ^ o, peine de

207

)**— Chim se se fc^o o, moineau, passereau. — Chim se do dàu ^ O |»f gjf, moineau à tête rouge, chardonneret.— Cou se J§ o, cheville de colonne. Sp '$$. Épaissi, engourdi; pendre. S. A. trê, même car., même signi-

se sécher. Sec, brûlé, aride; Se fjï. (Formé des S. A. hi f§, ouvert, béant, et hoa >X, feu.) 5e da o %%, se sécher la peau — IS'hw câ se gâp (étant indisposé). mi'à'c IDU'O ^ ;{îh clui cst très un poisson comme heureux; litt., dans l'eau. sec qui se retrouverait Se Ifl). Étendre, écarter, déployer. (Du S. A. hi, même car., ouvert.) — Se quat Se ra o P$|, déployer. — Se cânh O ;jj|, déployer l'éventail. ra o $j$ P$|, étendre les ailes. — Se étendre les bras, écarter Ijjojl, les doigts. — Se buom o ijiff,, larguer les voiles. — Câi se ^ o, brancard. Se fj^. Doucement, sans posément, sans bruit, (Du S. A. si, à-coup. même car., même signification.) Noi se se pj^j o O, causer doucement, parler tout bas. — Làm sa sr< Ë o o, faire sans bruit. — Se tay o}jg; avoir la main légère. ie il. futur

(Du fication.) Se xuûîig o r|]>, qui pend, qui retombe. — Chim se cânh ^fj O jjj^, oiseau laissant traîner ses ailes. Se sorte de grand Truie; 4^V. panier servant à porter des vivres. (En S. A., jeu des échecs; se pron. co'.) Bè se fo o, arrondi, rebondi. fi. (En Sém se fendiller. crevasser, S. A., fonction; se pron. si.) Se

Se

Brûlure /ijjjX. légère, ampoule. des S. A. hoa 'X., feu, et haut (Formé f$[, amasser.) Sém da ojj^, se former une ampoule. — Nïïng sém mat flj| O jJcjU, coup de soleil au visage. couleur lotus; j|É. Nénuphar, teinte bleu azuré, (Du glauque. S. A. lien, même car., même signification.) — Câi/ sen jfa o, lolus (plantej. Hoa sen ~fâ o, lotus ( (leur). — Bong sen JJ o, id. — Hùt sen |£ o , graine de cette plante. — Bat sen |cj* o, farine faite avec cette graine. — Ru'o'it au nésen jf§/ o, breuvage parfumé — Nhan sen jïfî o, un oiseau nuphar. au plumage azuré. — Toa sen ]|? o, le trône du Bouddha.

Sen

de temps le Marque pour le avant (se place toujours verbe). (EnS. A., fonction; se pron. sf.) TU se jfâf o, le futur ( expression — Toi se cti coi grammaticale). fâ o £%%%> j'irai voir. — Anh se thdij S ° 5t!> vous verrez. — Né se noi k o pft , il parlera. esde petite tEf. Nom d'oiseaux pèce; cheville, tenon. des (Formé S-Lâik ,||, oiseau, etsfffc, fonction.)

^

208 Sèn T^f. Syllabe complémentaire. se pron. sien.) (En S. A., contredire; Bon sèn ~fc O, serré, avare, regardant. — Ngwo'isên <j:| o, id. $4rE.. (Formé smih ^, ver Grand des S. A. irîmg naître.) intestinal. &, ver, et se S'écrouler, s'affaisser, S?l> litrenverser; enfoncer, déprimer. se pron. fy.) (En S. A., abri rustique; Sét La foudre. (Formé des S. A, Jrjj. et lièt ^lj, ranger.) vô ]ij|, pluie, Sdm sél |f| o, foudre el tonnerre. — Ché'p sél m o, foudre et éclairs, — Mfii sét â/inh Jff$ O f$, coup de foudre. — Bûnh sél Jfo. foudroyer. — Bât sét j$ o, terre glaise. — Cô Ml sét @go, argileux. Sk Sorte Scnh *£*. de deux tubes deux morceaux fait d'instrument en bambou ou de de bois. Voir sanh. tristesse, Crainte, effroi; mot complémentaire, inquiétude; So> sêt >lj£ o, avoir peur. — V¥ sél % o, épais, pâteux. — iVo'i'% (Vie sêt p^ |lf Jff O, parler gras. '$}*. rek\ch6, Fluide, délayé.dé/j§. des S. A. ih'uj i<. (Formé trempé. eau, et triél f?f , prudent.) Sa' sél ffc o, assoupi, endormi. branler. Mouvoir, j@i. bouger, se pron. sien.) (En S. A., surpasser; dents qui Rang sài sâo ^o|, 1 — Nhai sèu [lf o, m» branlent. mâcber. dans les jarqui vit domestiquée dins des riebes. (Formé des S.A. fi et triêu £J, convoquer.) J§3 , oiseau, Chim séo £| o, l'oiseau séo. — Cm séo j| o, id.

Sèn

de haute futaie S<hi fëç ('). Un arbre et très résistant au bois très dur surtout pour la construc(employé tion des barques). (Du S. A. sàn, même car., même signification.) Sén yf?3£. Syllabe complémentaire. des S. A. me ^, grain, (Formé trlnh T£, rendre compte.) •Bac sèn ijjjf o, serré, compact.

et

Bânli sênh %J o, jouer de cet in— strument, agiter les cliquettes. Canh sênh Jg o, l'aire la veille de nuit au bruit des cliquettes'2'. S? 0 Cloison nasale du yrU des S. A. il §à, nez, (Formé £5, convoquer.) Xê seo :}J| o, perforer cette (pour y passer un anneau, en rotin, une corde). p||. Une grande et belle buffle. et triêu cloison un lien

Sét

S&i

Séo

grue

(1) Se transcrit aussi par le car. jj<>}}. m Les hommes de garde sont munis la nuit de deux morceaux de bois résonnante, sur lesquelsi^ï ticianne frappent par intervalles et d'une certaine façon. C'est le «sentinelle, prenez garde à vous!» française.

-«*( Ski ^tSyllabe complémentaire. (En S. A., peu à peu; se prou, sâo.) — Sèu Sèu sâo o f§, traverser. ruât o $$, intestins sortant du ventre.

209

)*-,voir. — Thwomg si _h o, de haute — Tân sî valeur intellectuelle. jj|| o,. docteur (voir cw nhom J|| A; licen— cié, et tu thi ^ -%, bachelier). Bê nhû't giâp tân sî Jj| —- ^ jg o, docteur du premier degré (titre porté lauréats de par les trois premiers l'examen de la Cour). — Nhu sî fj§ o, homme de lettres. — Hoc sî J|| o, id. — B-ai hoc sî J^^o, homme d'État, grand censeur. — -&qo sî ^ o, secte dite des Lettrés ou doctrine de Lâo quân fê fë. — Tu sî fjs o, religieux, bonze, solitaire. Si fx*. cuper Si Mv des fonctions, Remplir une charge officielle. et oc-

Si $\). Syllabe complémentaire. (Du S. A. hi, même car., sans soin.) So>si fjfco, sans soin, négligé. et $P*. Maladie Si |ï mentale, hébété, insensé, esprit dérangé; Voir ngây. stupide, abruti. Ngu si j^ o, sot, idiot. — Si lung 0 ||, hébété par les passions, abruti par le vice. — Si thih o 'fjf, passionné, débauché. S |£. Syllabe complémentaire. (En S. A., légumes secs; se pron. xuy.) Bl si $5? o, triste, mélancolique; ; faible, fatigué. — No ngôi M si ^JJ assis. ^s $§ o, il était tristement Si' ith*. Si H-g*. Lâcher Faire un un vent. Voir thi.

ïjli*. Honte, confusion, affront, insulte, pudeur; injure. Si nhuc o j|p, opprobre, ignomi— Si ho ojffr, nie,, humiliation. faire affront. — Qui si jjfeo, confus, honteux. — Làm si nhuc $g o Jp, se humilier, moquer, vexer, déshonorer. — Bi si nhuc fj£ o ;|p, essuyer une humiliation, recevoir un affront. _U?f et lentement, différer, Si tendre o fâ, à une ^ *. Sans se presser, attendre,

éternuement.

Si

*i ftfti.. Syllabe complémentaire. (En S. A., fil de chanvre; se-pron. ©en si jtt| o, très noir. Ji X*. Homme tes sciences

hi.)

doucement; remettre.

à fond possédant un philosophiques; lettré, un docteur; sert d'appellahon pour hauts fonctionnaires. Car. radical. Si hièn o f|, un sage, un philosophe. — Bwc sî figo, de haute vertu. — Riêt sî f}t o, de grand saii.

nhi tara nién o ZL .Eî ^f > atdeux ou trois ans. — Si hâu attendre à plus tard, remettre époque postérieure.

Sia

de papier tressé à Pp. Espèce en bambou. jour, carquois (Du S.A. trich, même car., même signification.) Poser le pied \pfc. par mégarde dans un trou; faire un faux pas, là IHPBIMERIE SATIOSALK.

Sla

210 (Formé glisser. et sïjfc, charge.) Sïa clwn 0%%, les jambes enflées. glisser, tomber. Siée des S. A. tûc Jg., pied, avoir trébucher; — Sa sla fp O,

)« quin. — So> sien 1% o, superficielcomme en passant. lement, Siêng (En SîL. Assidu, exact, soigneux, S. A., produire; se pron. sanh.) studieux, appliqué. Siêng hoc o §, assidu à l'étude. — Siêng làm o jf, actif, laborieux. — Siêng mmg o f{j, zélé, diligent. — Siêng ai o J$, id, — Làm cho siêng $g ^ o, faire avec application, agir avec zèle. —Sikjj nâng kl cang o fg $£ $SJ, appliqué, soigneux. — Su> siêng nâng jjf o j|, — Câch assiduité, diligence. siêng diliassidûment, nâng fâ o ftl, gemment. Trancher, avec appuyant Bàn siét |g Sien Sauter #P*. chir, surpasser, A. V. Bouilloire, *. tailler, couper force. Voir thé,

à entendre lyjï W. Donner par à mots couverts. détours, parler et (Formé des S. A. khàu H, bouche, cliêc jfc, aussi.) Rén sièc pj| o, se plaindre indirectement. — Van sièc Pg o, se lamen— Sièc qaa o ter, gémir, soupirer.

Siem

j5|§*.

accepter, louange, Sièm (ha o §jj|, aduler, flatter.— Noisièm p$j o, parler avec hésitation, faire le patelin. Sien Jp|*. débile, ^jfjj*. anxiété, Jeune, incapable. tendre, Voir sàn. faible,

incertitude; adulation, acquiescer; servilité. flatterie,

Hésitation,

Siét en

y)

o , couteau pour l'arec. franpar-dessus, faire ressortir. bouillotte.

Sien

Respirer péniblement; Voir suyen. appréhension. Cliumg sien iJJ~ o, l'asthme. contradictoire; Car. radical. obstiné, entêté. Siêu

Sien

*fif*. erroné,

Opposé, mensonger. Sien ngim o ^, Eaux

Siêu sanh o ^, sauver la vie, — Siêu (là o $f, être faire renaître. délivré, être sauvé. — Nâi làènç A P^jgo, peu intelligible. langage — Siêu (lao o J], espèce de lance. — Cm sik — Cûy siêu -\% O, id. — Siêu nho c||.. "^ o, bouilloire. id. — bouillotte. Càp siêu $}• O, <?q*. détendue; Détendre défaire, Arbuste l'arc; arbalète relâcher.

Sien

peu profondes, à gué; passage peu de chose, peu Voir thien. important, mesquin. Sien Icicn o J^,, voir les choses en petit. — Sien tri o ^, esprit mes-

j3£*.

Sim

^$<. myrtacées. nom d'arbre.)

de la famille des S. A. sâm, même car.. (Du

[l) Se transcrit aussi par le car. fjf.

—M.( Trâi sim $i£ o, les baies de cet arbuste (dont, d'après une croyance ies tigres seraient très populaire, friands). Sinh 4È.*. créer, produire, Voir sanh. engendrer. procréer, — Hâa Sinh sân o J||, multiplier. se produire, se sinh •flio, devenir, manifester. — Sinh nên o i£, id. Naître; Instrument Voir bois). de musique sanh ctsénh. cli-

211

)**-cérémonie Il o, id. Sinh Vf£. du mariage. — Le sinh

(Formé trinh ^,

Mouvant; des S. À. offrir.) sâp sinh

enflé, thuy ?JÇ,

gonflé. et eau,

j$ j^ o, terrain — Sinh sol marécageux. mouvant, Un o 3U, se gonfler, se développer. — Câi vu sâp sinh ^ '${, jfc O, seins gonflés, développés. Sinh Questionner, Jj-!§*. s'enquérir; une requête; présenter dédaigner. KM' sinh £; o, refuser dédaigneusement. — Sinh sang o jjjî, id. — Làm sinh $j| o, mépriser, faire fi. très serré, juste; attacher. (Du S.A. même signification.)

-Bât

Sinh t£*.

(bambou, Sinh lien o m, quettes.

castagnettes,

Skh ffb*. animal Bétail à immoler, offert en sacrifice. Voir sanh. Con hi sinh Jjî m o, victime. — Tarn sinh H O, les trois victimes ri— tuelles (boeuf, cocbon, cbèvre). — Sât sinh jg£ o, tuer les animaux. Sinh khàu o P , le bétail en général. Sinh -pj. Soufre. Voir sanh, h'u }5f et Iwàng Cf. des S. A. thach (Formé Ç, pierre, et sinh £, produire.) Diêm sinh îfr o, soufre et nitre. — Bu sinh Hj o, soufrer. — Câ sinh — C6 tânh diêm @ O, sulfurique. sinh gj ji| |fr o, sulfureux. Si'ù àj| course dement. Smh %j *. Elégance nure distinguée; Voir sinh. oinh le o |g, et A toute |fj*. folle; promptement, vitesse; rapi-

Sil

Adhérer; ^x,. réunir, joindre, sâl, même car.,

serrer étroitement, Sit rit of$J, — SU nui o Jffcj, solidement. ligaturer — U>a an collé à la marmite (riz). comi sit -fjk P£ f-ff O, aimer le riz un peu brûlé qui reste au fond de la marmite. Sit i^. Perroquet (petite espèce). et des S. A. Mèu Jj, oiseau, (Formé sât ;!£, adhérer.) Sit sit o o, le cri de cet oiseau. P^t*. puter, So Pousser, se chamailler. exciter; se dis-

So

tourféminine, union, mariage. cadeaux de noces ;

une Etablir comparaison. ^7. sô.) (En S. A., faucher l'herbe ; sepron. confronSânh so %% o, comparer, — So sânh o ]|^, ter, collationner. as. id. — Sang so fâ o, égaliser, i4.

—«•( sortir. — So lai o ^ , ici. — So bcing — Con so J| o, le O 49 , assimiler. — So ctô o jij|, chiche, premier-né. — Hay sanh so p£ avare, regardant. fïfj o, id. — Cây so ctûa %%o ^£, fayotier. So iS attention, et $M*sans sans À la hâte, aucun soin. Voir so'. un travail.

212.

>«— Sa Plantes sèches, -j?y*. les herbes. rage; couper jPy*. fantastique; Sô ^/*. passoire 7$)*. fibres /$%*. crêpe, Animal passer Bambou en osier Toile de plantes; fabuleux, rapidement. tressé, pour faite friser, espèce de liquides. avec des ondoyer, claire, foin, four-

cheval

£«»i so M o, bâcler So

fine

crânienne. |jj§<. La boite (Formé des S. A. eût >j§*, os, et so |&, liste.) 5p ngivb'i o <j|f, crâne humain. — 5p hé chêt o JL |/f, les crânes des morts. — 5'p khong o §, tète vide ; tête chauve. — So dwa o f,£, noix de coco. l-'l|. Syllabe complémentaire. (Formé des S. A. khàu P, bouche, sa %gj, faucher l'herbe.)

Soie linon.

étoffe légère, Voir la.

Hâc sô cân nh'pl cloan So|(l|x > un turban de crépon noir. Sô Grand, élevé, important, (Pour le car. en S. A., voir ci-dessous.) ftà s>) DU O, grandement, noblement. — Nhà sô ijpjo, belle demeure, grande famille. !§X. "fi'*. chiffre, Sort, numéro, condition; destin, nombre.

So

et

So sb o @, avoir la gorge embarrassée. — Ho so Pf o, rhume opiniâtre; tousser beaucoup. So Nom de petits %^)molusques, des moules, (Formé coquillages. S. A. Iriwg jf,, reptiles, et, so ^, foin.) Con sa Ji o, une moule. — So ngao o f£ , coquillage pour la chaux. — So huyi't o jjj[, autre espèce. Sô sommet. Extrémité, *||(. pointe, des S. A. Mm ^, et métal, (Formé sô 1j£, liste.) So mùi tau o Jjsff $jjf, l'extrême avant d'un navire. — So tên O^, la pointe d'un dard, d'une flèche.

Se

Su phân o ft, sort. — Sô mang O ^, fatalité. — Lich so jg o, destinée. — Thiên sô % o, décret du ciel. — Sa dinh nhip vâtj O JE i$ ï' le sort en a décidé ainsi. — %? chêt lai sô f?£ jjf j£ O, la vie et la mort du destin. — "<> dépendent tôt o 2£, sort heureux. — Sa xin o 5, triste destinée. — Béi se H o. consulter les sorts. — Coi «M|o, id. — Y sô f o, selon le nombre — M sô %$o, au complet(fixé). — Phàn sô fî o, une part, un *" vidende. — Bôi sô §j o, chiffres en des comptes. regard; comparer Sa mot o $f, nombre singulier; nu-

—«.( méro un. — Sa nhièu o §j|, nombre — Sô phân o ft, dénomipluriel. nateur. — Kè sô fjj- o, dénombrer, énoncer. — Lây sô dân |[g o JJ, des habitants. faire le dénombrement — Va sô — Be sô m G , numéroter. incalculable. $£ 0, innombrable, Si Oiseau nouvelle$$ietf§|*. ment éclos; poussin, poulet; pluà pousser. mes qui commencent — Vài sô Long sô §1 o, duvet. — Trâi si fjf |J| o, étoffe veloutée.' o, un beau fruit. catabordereau, Liste, fjx*. agité; logue, registre; perplexe, se dégager; raturer. rayer, Si bien tên o |j§ ^§, liste d'appel, matricule. — .Blé» so |g o, porter sur la liste. — Se bô o £î|, registre, matricule. — 5d sàch o -Ufl cata1, — carnet de o^jf, logue. So.îay poche. — Làm sa jg o, établir une — &em vào se liste, cataloguer. ^ % 0, porter sur la liste, inscrire au — Se ra immatriculer. catalogue, o P$|, délier, dégager, défaire. — Su de la cage, long 0 f §|, se dégager — Sa s'échapper, s'envoler (oiseau). mùi o J^jj;, écoulement nasal, coryza. — Bênh ho se mùi || If o ||, rhume de poitrine et rhume de cer— veau. — Cwa su |f | o, fenêtre. le cheval s'est Ngtpa se rôi ,|X o ^, détaché,

213

> sans soin, espacé, épars, élargi; Voir thu'a. par manière d'acquit. So> tài o Hf, insouciant de ses — ses richesses. biens; prodiguer faire des largesses ; So> bô O ^j, —So> suât o Ifs, étendre, répandre. — So> à peu près, négligemment. — Lua so> en passant. qua o ^, PU o, manger par acquit. — So' ski avec indifférence, sans y reO ^, de près. — So> lu>o>c o ^, garder — An so» P£ o, sommairement. un peu. — Bô so> ïâu |f o manger se dés$f, laisser dans l'abandon, — So'y o ;§;, par inadintéresser. faire vertence. — Làm so>so»goo, à peu près. — Hào so> so> |oo, creuser en ne donnant que quelques — coups de bêche par-ci par-là. so' ly fj o fjjfe, balustrade, Hàng rampe d'appui. So' comchoses, début de l'hutout, aumanité; ja'dis, primitivement, numéral les terme trefois; pour dix premiers du mois. jours f>D*Origine mencement de So' hhai thiên Ma o |f|j 5c JE > 'a création du ciel et de la terre. — Ban so> Jr£ o, autrefois, dès le début. — .KM so> ^o, dès le commence— -Bwo'ng se "g" ment, à l'origine. — So> sanh o o, dans le principe. lors de la créa/^, à la naissance, tion. — Tôa so' $* o, tribunal de — So> hoc o t^L, instance. première étude. — Ûng so' ^ o, première —Se ancêtre (le père du trisaïeul). câo o •§•, accuser pour la première fois. — So' th(ip nlupt O -f* 0 , le dixième jour du mois. — Nhom chi s0' A £, °- les hommes à leur naisdes

Si

So' & et jQî*. Communiquer par une ouverture; des obprésenter servations, une supplique; exposer ouvert, étendu, relâché, patent;

—*W mots sauce. . . (les trois premiers du livre classique le Tarn tw kinh H ? mSo' So' ffll*. jr/}£*. Sorte Nom dépeigne à cheveux.

214 exposer quelque faire un rapport texture, fil, fibre chose au (chair, avec soin, souverain; Lois). à l'autorité

des herbes générique et plantes potagères. de véSo' thii'c o j£, se nourrir gétaux, manger des légumes. reAvoir craindre, jf. peur, embarconfus, interdit, douter; craintif'1'. rassé, timide, (Du S. A. tac, même car., même signification.) omHay so' p£ o, très peureux, brageux. — So> âau o ffî, avoir peur avoir d'être malade. — So> cho O^J, peur des chiens (se dit d'un homme — So> chèt o fff, sans courage). la mort. — Làm cho so> $g craindre en imposer, Jijc o, se faire craindre, — So' hâi O'f^, frayeur, effrayer. — Kinh so> ^ o, terreur, panique. — Bc'mg sç> crainte respectueuse. 'gr o, redoutable, qui mérite d'être craint. — Pain so> $%. o, trembler de peur. — So> kinh tâm o ;§§ ;£•>, peur — Làm cho épouvantable. ngwô'i ta s?' li'ïi M %C 1f ^ O f£, épouvanter les gens, inspirer de la terreur. — as-tu Mày co so' lihông jg @o§, — Toi so' lâm peur? $£ o ||f, j'ai — grandement peur. Không so> gl hik §o^H, n'avoir peur de rien. —• Không so> ai hêt }g o }£ %, ne craindre personne.

So'

S6> bin o 7f£> rapport — S6> vitn o supérieure. ]J(, exposé net, compte rendu clair, précis.— Sa' cho o Jîfc, demander pour quel— So> su o J^C, qu'un. présenter un •— To>sô' travail de comptabilité. fjjj o, demande, pétition, place!, re— Loi s6' ^j o, rapport, quête. — Sâ> set o ^ff, assoupi, supplique. Sô' '$$. (Pour tâtonner, Toucher, palper, le car. en S. A., voir ci-dessus,)

So> mô o Jj|, tâler avec la main, — So> so' O O, clair, évident. — Tang tich so' se' |r£ # o O, les traces les preuves évidentes. sont visibles, •— So> sêt o >m, obscurci (parlant de la vue). Sô' F)ï*. dence, ce qui, pièces, Lieu, service; lequel; de terre. résiemplacement, rel. ce que, pron. numéral des terme

Sô'

iyS*.

S'appliquer

à un

travail,

à l'endroit de. Sô' tai o ^, Xw sô' $g o, localité, résidence.— sô' -jf o, pays, contrée. Phu'O'ng SÔ' tham Mm o # $% >résidence d'un — So> nhà o®' administrateur. 1 lieu habité. —Sô' thîiy o i<., si'1'™ — Quan sô' tai %®v.> maritime. autorité locale, magistrat du ressort. — Sô'dî o£X, à cause de, pourff —^'u qui est de, ce par quoi. — o fl], frais, dommages, dépens. Hai\ô' (Ut 4= o j:B, deux parcelles d'esprit u

(1) La peur se confond souvent avec le respect. D'après les idées et les habitudes peuple, on ne peut pas respecter quelqu'un sans le craindre en mémo temps.

.( 215 de terre. — Ba sô> ruông £g o 0f|, — Sô> vàu bû trois lois de rizière. Ie service de l'enregistreoftfS) ment. — Công sô> Qf o, un lieu de réunion publique. arbres aliNom de pays; Se 7E*; ordre, gnés; régulier, méthodique affliction, classe, rang ; amertume, vexation. Thanh su' 'JjÇ o, frais, nouveau ; un travail. finir une affaire, terminer — Scie sô' -g, o, couleurs variées; teint Irais. — Cây dàu sô' ^ J{}]o, arbre à huile (diplérocarpus). affliction. Si} 'j^g*. Peine, chagrin, — Khu sô' ^ o, amer, pénible. Chiu khu sô' £J ^ o, subir des vexa— des infortunes. tions, éprouver Làm khu' su' jfg ^ o, causer du chagrin, faire de la peine. Sô' 4jjçg*. Fût de colonne en pierre, base, soubassement, piédestal. ona -Sx*. à cheveux, Epingle grand retenir le chignon. pour Commandant en chef; Soàt Soan avec soin, disArranger choisir, convenablement, poser corrimettre en ordre; préparer, ger, modifier. ïH*. S cm soan lu' gidy •§[ o gjij $j£, de l'ordre dans les papiers. mettre — Swa soan trong nhà |£ O #fi îfâ, — tout dans la maison. préparer Soan cU iti âwùmg O jfjj $£, J£, se munir de provisions pour un voyage. — Soan lai o ^ , corriger, modifier, revoir. — Tu soan \\% o, id. — Luc s0(.m Mi o, espèce de soie très fine. Soan "g.ll*. Dire, raconter, exposer; rédaction.

rapport,

composition, Suan vân o ]j£, faire un rapport, rédiger un livre, écrire une relation. de, do toân.

vivement Sodn .-JH*. S'emparer avec saisir violence, prendre Voir enlever, force, usurper.

peigne "<>«> pljl*. conduire,

Soàn ngôi o JJ, usurper le trône, toucher à la personne royale. — Soan des droits. — Soan vi o fi, usurper — un territoire. âcil o ^3, envahir s'inse soulever, Soan nghich o j|, — Soan ihành o ^, prendre surger. une ville d'assaut. — Su> soàn làij ^ o |jg, usurpation. /$}* examiner, Racler, frotter; gratter, recenser. rechercher,

diriger, gouverner. — Châ suai :£ o, chef suprême. Qaan nguyên suai f ^O, officier en chef (titre général commandant militaires porté par les gouverneurs — de la Cochinchine). Twô'ng suai T|^O, chef d'armée, généralissime. — Bon suai ^ o, je, moi, le chef suprême. pj *. Traverse de porte, barre.

Soan

SoAl ma o S|, panser un cheval. — Hài soàt gr o, brosse à souliers. — Soit nhà o ^fj, perquisitionner dans une maison. —• Soûl lai O ]j£, — Làm soàt faire le recensement. j|£ O, faire de tout. — Soàt cw o — Soàl ihuè •Jjl, faire des élections. — Tra soâi O ffi. peicevoir l'impùl.

—«.( gjg o, procéder à des investigations, — Soât binh faire une information. des troupes, o &., passer l'inspection recenser l'armée. — Câ soât Jjj 1 o, un poisson de rizière. Soc diverses rayée (de complémentaire. syllabe teintes), (Pour le car. en S.A., voir ci-dessous.) Vài cà «oc || [3} o, étoffe à rayures. — Soc sa' o ^, teintes, couleurs. — Soc sqch o \fè, bruit de disputes. #/J. Premier ty/j*. commencement le nord; origine; de la lune, jour du mois; début, nom d'animal. Étoffe

216

>«— bien saisir, comprendre, lumière); (Formé des S.A. hoa >X , feu, et/m g, pluie, tonnerre.) Soi sang o f Ij, illuminer, resplendir. — Soi mût o jfcff, se mii'er. — Kinh soi mat ^o||, miroir, glace. — Soi sang trong long O flj Jijt ^, éclairer l'esprit, illuminer l'âme ; voir clair en son coeur.—Soi subitement xèt trong long o !g| ?ifi g;, scruter les consciences. Soi un nom d'oiseau, Chauve; (Formé des S.A. tiêu 0, cheveux, et Ui ^pfc, tas de pierres.) Hàu sài !3jf o, tête chauve. — Sài dàu o jjjj, id. — Ngwon ây soiUn 1^ "M ° Bjî> cet homme est chauve. — 5w soi <?awsà>m 3jf o IJ! |$C, calvitie précoce. — *So'itraw 0 H|, front découvert. — Chim gih sài ^,|f|o, marabout (oiseau). âïr. Voir lang, Chien sauvage. fyfà. et (Formé des S. A. Ichuyèn ji, chien, lui |p§, tas de pierres.) Chà sài fâ o, loup. — Soi nh/j O fj§, loup cervier. — Binh soi & 0, armée de chiens, c.-à-d. troupe d'enbande de rebelles. — Hoa nemis, sài fâ o, chloranthus. de riBande ou garniture ï%. de tentu re ; habile, deau , ornement nom d'arbre. très éloquent; adroit; (En S.A., amas de terre; se pron. $1.) Nài soi p^ o, bien parler, s'exavec beaucoup d'éloquence. ' primer — Cây soi jfo o, eugenja nervosa.

Soc

Sac nhu't o H , le premier jour du mois. — Chânh sàc j£ o, le premier — Sàc jour de l'année. phwomg o — Sôc jf, région septentrionale. vong o g, le 1" et le 15e jour de la lune. — Con sàc Jj! o, belette, fouine, écureuil. Soc brandir Lance de guerre; ]0fê.*. Voir gido. une lance. Coi sàc f^o,. veiller, garder, surveiller. — Anh co bang long coi sàc con ngwa cûa toiklwng J| I§ M IÉ l!l ° veiller JE ifc Hif $£ § J voulez-vous sur mon cheval? cambodgien. pfcj M. Un hameau se pron. sue.) (En S. A., élever; réunir; le nom d'un arSàc trâng O^, —rondissement en Cocliinchiné. Mân sàc ||| o, peuplades sauvages. jpjff. scruter, Eclairer, refléter; voir, examiner regarder, (avec une Soi

Sèc

Sài

Soi

(1) Se transcrit aussi par le car. ^jff.

--**( bien portant; Fort, robuste, Soi $ vive. alerte, dispos; d'intelligence (En S. A., tas de pierres; se pron. loi.) Ong ây U'ii iuoi ma con soi ff ^ ce monsieur est âgé, $rMBffl°> mais il est encore robuste. Soi ^EÉUB'1'- Petits cailloux, gravier. (Du S. A. Ui, même car., même signification. ) Cât soi JiJ o, gros sable, pierraille. — Bâ soi \% o, cailloutis. — Bàng îlâ soi lam jjt {^ o |jjf, chemin pierreux. — Bèng soi |fî o, tas de pierres. — Bât nhièu soi ^0 §i| o, sol caillouteux, terrain rocailleux. — Nài sanli soi P^{4°i parler avec fermeté. — Loi sành soi ^ Ç^ o, paroles dures, reproches sévères. Soi ]f|'. Qui bout, qui bouillonne. (Formé des S. A. ihûy 7JC, eau, et loi ff, pluie tombant sur un champ.) — Soi Soi Un o ^, bouillonnant. bot o ^, id. — Nu'6'c soi -Jjf o, eau bouillante. — Trung nwô'c soi ]jr ^ o, tremper dans l'eau bouillante, échauder. — Nâu cho soi i§f ^ o, faire bouillir. — Com ââ soi roi ff I o ^, le riz a bouilli. —- Dàu soi jf}j — Soi gan o . 0, huile bouillante. If, bouillir de colère. ** 7mSyllabe complémentaire. (fu S. A. âèi, même car., dénudé.) Lôngsèi ?§§o, premier duvet. . fy> Ht Fil, filament, brin; petit terme numéral des cordes, des liens, '! se transcrit aussi par le car. $g.

217

)•«— des fils. et si.ffc, (Formé des S. A. mich &, fil, fonction.) Mot soi cô ^ o jjtjîf, un brin d'herbe. — Hai soi toc ^o^, deux cheveux. -—• Soi chl vwa may o |J$ fc de fil. — Bwt tù> soi g, aiguillée o, arracher brin par brin, fil III par fil.

Soin

^fg. Syllabe complémentaire. (En S. A., piquer; tuer; se pron. sàm.) Bô som sém f$ o fyfçfo,vieux, cassé. JHSyllabe complémentaire. (En S.A., louer, flatter; se pron. sàm.) Sôm som o m, très âgé. — Som miëng o P[U , bouche sans dents. — Sôm rang o |j|, édenté.

Sém

Sôm

sourd et prolongé. ÉJJ|. Bruit (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Om sàm Itg o, onomatopée : tapage, vacarme. — La loi om som l$| ^ j|§; O, crier, hurler, vociférer.

S&m

tôt, y$L. Avant terme, précoce, hâtif, jeune; matin, de bonne heure. se pron. liêm.) (En S.A., amasser; Con nit Miôn som Jjï \Q J$ ° > en" fant précoce. — Trâi chin sà>m quâ %$L"ht ° M > fruit mûr avant terme. — Chêt som ffi o, mourir jeune. — An sômi quâ P5£ O j®, manger trop tôt. — Lua sàm |f^ o, riz hâtif. — Thwc dây sôm j^ [fjij O, se lever matin. — So>m mai o J|, le matin. — Buôi sà'm mai J| o ;§§, dans la matinée. — Hôi sé>m mai này [uj o J|

-**( jg, ce matin. — Ton sômi qud $g O jiS , arriver trop tôt. Son micinabre, *ftf$ . Vermillon, au fig., pur, vierge; stérile. nium; se pron. loi.) (En S.A., une montagne, Go long son |g g; o, avoir un coeur pur. — Tiêng son p§ o, voix bien timbrée. — Bai son .jgj o, laquer au 'vermillon, barbouiller de rouge. — Bâng son jij o, insigne rouge du cachet deshauls fonc(empreinte — Lâu son tionnaires). ;j§» o, palais — Vo> splendide. chông son |$[ g o, — Irai son ménage sans enfants. homme ^ o, jeune (non encore — -&om bà son marié). jppJJELo, femme stérile. — Gui son §î§ o, id. So'n colline; haut, Montagne, agreste employé (souvent pour la formation d'expressions géogravernis, vernir, phiques); laque; Car. radical. Voir nui. laquer. — Som cii'ô'c o |t(|, montagneux. — Som Som nhom o J^ , montagnard. des ihiiy o 7JC, eau qui descend eau de source. — Cao montagnes, — Tièu som ]ej o, haute montagne. — Som som )J-« o, monticule. dti'omg chèvre des montagnes, O ^, chamois. — Som ngum o ^, boeuf sau— Som ctièn o 03, rizière vage. haute rizière (administrativement, de deuxième classe). — Lwu som ^ — Som la o, chaîne de montagnes. o f§, le nom d'une préfecture du district de Van mô ^ ^ (Tonkin). — Lac som |§§ o, le nom d'une préfecture du district de Phwomg lâm — ^ ffi (Tonkin). Lang som fjjr o, le nom d'une province du Tonkin. \-L\*.

218

)•«— — Som ctinh o Jg, le nom d'une préfecture do la province de Quàngtjên — Som Jf j£ (Tonkin). lây o jf, le nom d'une province du Tonkin. — Tù> som % o, le nom d'une préfecture de la province de Bac ninhft — Anh som. J|L (Tonkin). ^o. le nom d'une préfecture de la province de Nghê an ^ ^ (Amiam). — Ciij som, H O, arbre à vernis. — iSwk — Dilu som som \$ o, peinture. j| — Som khi O, vernis, sandaraque. O f£, siccatif, laque. — C/ti km m î^ £o, trépied, support de brùle— parfum. Hàp som [fg o, boite la— Gâ som quée. jïrj' o, un petit puisson d'eau douce. San ébréché, Dévié; Vf^. craquelé. (En S. A., couler (eau); se pron. sk.) S6m canh o jlf, à moitié brisé. émotion. Effroi, crainte, yf|. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Som long o§, inquiet, décou— ragé. Chang som jj£ O, qui na peur de rien, qui ne s'émeut jamais. — Châ> som, ffë o, ne craignez rien. Irais. tendre, Jg. Epanoui, se pron. sàn.) (En S. A., produire; Som. so> o jt$, verdoyant. — &'" sang O j||), frais, jeune, charmant.

Sô'n

Sô'n

deux, Deux par Song par ff;:*. semen double; égaux, paires, mais, cependantblables, assortis; néanmoins. deux glaives (dans Song daooj], la même gaine). — Song sanh o $,> — Nhwl song —o. "lie jumeaux.

«w( — Làm song jfg o, assortir paire. Vô song par paires, par couples.— Mo, qui ne se ressemblent pas, sans rival, qui ne vont pas ensemble; sans pareil. — Song le o jfft, cepen— Song néanmoins. dant, toutefois, — hành o U, ensemble. voyager Songtoàn o ^, exprime que le mari et la femme sont vivants tous deux. — D/hû't song mot Mi —- o f£? jfë, pareils et formant bien la paire. Grille, Song )]©*. lage, persiennes, lustrade. barreau, claire-voie, treilba-

219 Eau qui coule sans cesse; Song $jj. sans s'arrêter. continuellement, des S.A. thûy 7JÇ, eau, et dùng (Formé Pft, employer.) Nôi song pjfi]o, parler sans dis— Làm continuer. song ;Jg O, faire — sans s'arrêter. Song «fia ofÊ, mare, vivier. — Song bài O f$., un endroit où Ton so réunit pour jouer aux cartes. — CA song %$ o, un certain poisson de mer. Song: yHç. tressé; (Formé et irùng en bambou léger insecte petit coléoptère. des S.A. châu ^,embaixation, =p, couvrir.) Canot

Khai song fjij o, ouvrir le châssis, ouvrir la grille. — Cwa sa song ]î^[ ouverture fenêtre à tfco, grillée, jalousies. — Song cû>a o ]^J, la grille d'une porte. — Song ghê o JL , barreau de chaise. — Bông song o}$[, établir un grillage. — Rào song gai ff ° %%> garnir de treillis, entourer de grilles. — Con song J| o, baluslre. Song jt/f. Flots, houle, vagues, clapotis. Voir Ung. (Formé des S. A. '% ;JC, eau, et long ff, plaisanter.) Sông gio o jgjr, flots agités par le vent. — Song dâp nhau o f| f|, clapotis des vagues. — Lwom sông îi O, la boule ; balancé par les vagues. — Dow sông jg o, balloté en tous sens. — Sông bo àm dm o ff Pf Pf, les vagues déferlaient avec fureur. — Tau nhày song quA ff jjft o jft , le vaisseau tanguait — énormément, Ghe nhày sông dù> f|| gft o J& , la barque était furieusement ballotéc parles flots. s« transcrit aussi par le car. :{tft

un arbre. fleuve; flff t1'. Grand Sông (Du S. À. lung, même car., forte pluie.) Sông làm o ^~, grand cours d'eau. — fleuve. Sông cAi o nj, principal — Sông trwô'c o ;§L, fleuve antérieur — (bras du Mékong, Cochinchine). fleuve postérieur Sông sau O j|, bras du Mékong', Gocbin(autre — cbine). Ngà la sông ^jgo, — Qua confluent. sông ^ o, traverser le fleuve. — Qua bên Icia sông ^ de l'autre côté du ;#5ËO, passer fleuve. — Sông nui hà o î~t fSf, le fleuve des peines (dans l'enfer my— Bi thologique). sông ^ o, aller au fleuve (par euphémisme, aller faire ses besoins). — Bisông Met £fc o fâ. avoir le ténesme. — Sông ngân o |g, voie lactée. — Cây sông jfo o, espèce de sycomore. Sông ^fÇ. Etre de ce monde, vivre,

»( 220 cru, exister; os, substance; encore assez cuit, pas pas créer, (Formé des S. A. sanh ^, H, habile.) Su> sông ^ o, la vie, l'existence. — il est encore N6 con sèng |(Ço, vivant. — Làm cho sang S^O, vivifier. — Sèng dai o^|> vivace, avoir la vie dure. — Sông lai o lit > — Sw revivre, ressuciter. sèng lai 3ff — Bât con sông résurrection. O ^, — Thit vivant. }|>Ço, prendre — An do sông |^gj o, viande crue. sông Ifllo, manger des crudités. — Con sang Jjlo, pas cuit, pas mûr; encore vert, encore vivant. — Nà'a sèng nwa chêt jffi o ffi |(f, moitié mort, moitié vivant. — Nwa sông moitié nwa chin ffiolffijfe, cru, à bânsanh moitié mûr (correspondant ban lime ^ ££ :=£ |fl). — Trâi cây — sông su %f[ jçfo o %£, fruits verts. Co'in sang f-jf o, riz pas assez cuit. — Xu'omg sông H o, épine dorsale. Sop Tomber en ruine. Voir sâp. [$]£. et (Formé des S. A. ngw ,"© , poisson, liêp %£, couvercle.) s'afSôp xuông o s§]>, s'écrouler, — Cà sôp faisser. jjfâ o, nom de poisson. S'Jp Un arbre sur /p£qui pousse les terres élevées et dont les feuilles tendres se manger crues. peuvent des S. A. môc /fc, et arbre, (Formé liêp j£, Sot 2/E. (Formé dot ^, couvercle.) Espèce des S.A. soudain.) de petit panier. ttwô'c fj", bambou, et Su S&t vert, mûr. et long Sot Inattention, inadvertance; outre à, oublier, omettre. passer (Du S. A. suât, même car., à la hâte.) ^. Bô sot lên }$j o 5£, omettre le nom. — Viêt sot hai cliw 0 o 4- £ deux mots en écrivant. — passer Không sot ai Ut § o J£ %_, n'avoir — Con sot mût îk oublié personne. il reste encore une f O'^f, chose. — Soi mal o ^flj. être absent, faire défaut. Sot $£. Onomatopée (petits coups). (En S. A., tremper (fer); se pron. lolii.) Soi sot o o, petits coups secs. — Sût sôt cao dât oojgg, gratter le la terre. — Sôt sat o sol, fouiller H, bruyamment. ardeur Chaleur extrême; ï£p. fervent. très vive; brûlant, chaud, (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) fervent, Sôt sang OgJ|, ardent, — Câch sôt sang $jf o gf|, ardem— Sôt mên o $|, brûlant ment. d'amour. — Kinh doc sôt sang |g || — Tiinh A fervente O ^, prière. chaud, sang |£ o |K|, tempérament nature ardente. — Bét sôt sang |Ji]o $£, fièvre chaude. — Sôlgiân of$, violente colère. d'un Remettre Vu(du riz cuit) le bol dans un autre (en poussant (En riz avec les deux bâtonnets). se pron. Odt.) S. A., crier, gronder; Sà't lai o ]jl, mettre de nouveau. — Sà't corn o ffj, donner encore du riz (pendant le repas). '$$. Nom d'arbre; pieu, pilotis-

Sot

—«.( (Formé m M, paille. ) des S. A. môc TfC, arbre, et

221

Writier. — Thâi tii' thiêu sw -fc -p *J? O, du prince héritier. le vice-précepteur — -Bai sw ^z o, un chef bonze. — — Sw Ong su' %% o, id. phà o {H, artiste habile. — maître, professeur, devin. — Phâp sw f£-o, magicien, Danh su' fé o, savant de haute réputation. — Hwomg sw $j|i o, notable lettré de la direction de (chargé dans un village). l'enseignement Sw Sffj*châssis, pjî*. Bambou tamis; Terrible crible, (espèce); tamiser. passer, bête carnassière.

Su sio||, rude, grossier, couvert — Su so> o f%, néglid'aspérités. — Cây su gemment, sans aucun soin. jfa o, bois de palissade. Su fjf. complémentaire. Syllabe (Du S.A. tw, même car., penchant.) Su cânh o|^, ailes pendantes, — B~àu su $ffo, tête traînantes. — Su mat o jfflsi, penchée en avant. paraître en colère, avoir l'air furieux. Su Wi- Macérer, pétrir, (Du S. A. tau, même car., • mastiquer. secouer.)

Se

Su bat o f.^, pétrir de la farine. — Su co'm o l^, mâcher du riz cuit (pour gaver un petit enfant). les car., magiciens. sort, destin.)

Con sw tw J! o ^J*, le lion (on dit aussi som quân []j ;§", le roi des montagnes). Su' travail, Affaire, oeuvre, -ÇI-*. action chose, (se dit plus particudes choses lièrement morales). Gong sw 7£Ï o, affaires officielles, — Tw sw %£ o, aftravaux-publics. — réservé. faires privées, travail Chânh sii' J£ ô, questions d'Etat, affaires gouvernementales, politiques, — Chu sw ;=£ o, chef . diplomatiques. — Quan lânh sw fë fâ de bureau. consul. — Sanh o, chargé d'affaires, chercher sw ££: o, créer des affaires, des histoires, susciter des embarras. — Sw âo'io f-Ç, les choses de la vie, — Thông sw les affaires humaines. du gouvernement, jj o, interprète traducteur officiel. — Lich sw jgft o, bien élevé poli, aimable, distingué, (se dit surtout en parlant des femmes, des jeunes filles). — &om bà lich su> 0' un 0 femme charmante. SfiKIi — Ddn su' J£ o, le peuple, la population. — Moi sw 4$ o, chaque chose,

Su |x Consulter (Du S. A. sô, même 5« boi o j|, bonne aventure. &' SI\- Un grand (Formé des S.A. sort, destin.)

chercher (ou dire) la — 5M id. que o ^, poisson ngw jS, de mer. ' et sô %,

— Thit câ Câ su |$> o, coracinus. m là cûmg Moi l^fjo la § g §, chair du poisson su est très dure. ^ PiP*. Homme sage, docteur, instruit,

capable ;. maître, professeur; bonze, réunion, magicien; multitude, bande, troupe. Thâi sw ^o, du le précepteur roi. — Thiêu sw >p o, le vice-précepteur du roi. — Thâi tu? thâi sw -fc T ^C o, le précepteur du prince hé-

222 les affaires. — Anh câ sw gî khong |g g} o ;£ §, qu'avez-vous? (moralement). toutes <SW flpi*. Su' Dresser, ficher en terre. Sa' "ffi*. donner Faire exécuter des instructions. désordres,

Già sw jg o, dans le cas où, sup— Mi posé que, que si. . . già sip P$) 'fU O > &ire des suppositions. Su' ?£,*. chroniques; Notes annales, historiques, historien, chroniqueur.

Faire à aboutir, "ffi*. pousser la réussite; faire donner exécuter, des ambassade ordres; mission, de trois fonc(toujours composée tionnaires). Quart khâm sw fë §fc o, commissaire impérial, chargé de mission. — Quan chânh sw 'jf* J£ o, 1er ambassa— Quan deur. plw sw f£ glj O, — Quan bèi sw 2e ambassadeur. 'g' — Sai sw |<| i^ o, 3e ambassadeur. — Si sw o, envoyer une ambassade. i£ o, aller en ambassade, partir en mission. — Sw quart o fë, envoyé officiel. — Sw nhom o _A, messager. — SIP thàn o |§, légat. — Quan thûng sw Itf jfjft O, titre porté par les résidents de l'Annam et supérieurs du Tonkin. — Quan công sw fê Q de o, litre porté par les résidents l'Annam et du Tonkin. — Sw M o fâ, apôtre. — Sw thàn o jjiljj, ange. — Thiên sw 5ç °J messager céleste. — Chuûi sw ^ o, banane (espèce). — Hoa sw ~fâ o, fleur d'ambassadeur (la fleur du frangipanier).

Quéc sw jgj o, l'histoire d'une nation. — -Bai nam sà> Ici ^ j|j o fjj, histoire du grand empire d'Annani, — Sâcli sip annales annamites. || annales, — O, ouvrage historique, historien Ngw sw ^Jo, impérial (ou royal). — Tliành sic Jjj? o, historien sacré. — Sw kl nlù Lé 0 % historien de la dynastie des ifp3|ï, Le. — Thon g sw M 3J|j o f ji, se dit de quelqu'un qui est versé dans les annales. — Sw thàn o g, annaliste, — Su> historien. quan o ^, chroniqueur officiel. Su !$?*. rapide; Sua Cheval qui a une allure aller vite, courir, se hâter.

Su'

Houe, ipBiJ}*. herse; pioche, creuser le sol, fouiller la terre. Sw ctièn o fH , travailler les champs, labourer les rizières. Syllabe \}jfc. complémentaire. se pron. trw.) (En S. A., soustraire; Sac sw ||s o, hébété. — Noi sac sw P$J !§f& o, parler en bredouillant.

tressé, Cercle en bambou ^. (Du S. A. sa, même car., bambou tressé,) Sua non o $$$, espèce de calotte en bambou tressé qui se trouve dans l'intérieur du chapeau des femmes annamites. — Se sua $f o, se vanter, se faire valoir. hurler. /f)t japper, Aboyer, des S. A. khâu P, bouche, et (Formé so ^, catalogue.) aboi, Tièng chà sua pgféo, — Chô ski an trùmfâ.o aboiement. le chien aboie contre les voPj£ jg, a leurs. — Sua bây Opï> aboyer

Sua

Su'

-**.( faux. — Sua ma O Jf, id.; litt., hurler contre les revenants (comme nous disons « aboyer à la lune»). — aboiements Sua hùao^U, continuels, concert de chiens. — Seing sàa f Ij o, du temps). très clair (parlant Swa Jtjî. Ouvert, espacé. élargi, (Du S. A. sw, même car., même signification.) Swa ràc o ^, rare, épars, mince, délié, -r- Swa rào o ^, clairsemé. StVa "j^. refaire, Régir; réparer, modifier. approprier, corriger, (Du S.A. sw, même car., faire aboutir.) Swa tri ofjj, faire aboutir; imposer par la force. — Swa minh o — Swa s'amender. fà, se corriger, lai o^, remettre en état, modifier. — Swa day O Pf^, corriger (par la — Swa douceur). phat o jfîj, réprimer. — Swa net minh lai o ;{!f-fà — de ses défauts. H, se corriger Swa bài o }jp, corriger des devoirs soan o^||, (d'écolier). —Swa préparer, disposer, mettre en ordre. — S'ira luât lai o ff: ]g ,- modifier la loi. — Swa huit phép o fjfï f^, réformer les moeurs, modifier les coutumes. — Swa lai lût hom o ]g 2^ Jjjft, ciianger en mieux, améliorer. — Swa dnng o M> approprier, rendre plus aisé à laire. — Sâ?n swa 'Hjo, apprêter, remettre les réparer ie désordre, choses à point. — Swa long 07g:, s'amender, se corriger. — Swa tânh 0 tt, refaire sa nature. — N6i swa Pfto, parler avec un bon accent, men prononcer. — Anh nôi swa lâm o  Pj*J /&', vous avez un bon accent, vous parlez très bien.

223

>«— Sïea laiteuses. Lait; fljjî. plantes des S. A. thày 7JÇ, eau, et sw (Formé •f^, mission.) Swa bo o !f|j, lait de vache. — Swa de o IJE, lait de chèvre. — Nan sù>a JH o, traire le lait. —• Bit swa Pffî o, téter. — Uông swa bo P3: O !f$j, boire du lait de vache. — Swa dite o — Bânh swa f$j !f^, lait concentré. — Bânh swa Jff O, beurre, fromage. le beurre, faire du froo, battre — Con hài swa mage. %£ fjl o, sentir encore le lait (se dit des petits jeunes gens qui veulent faire les hommes). — Cà mâng cà swa ^ çÇ ^ O, mais encore bouillant, impétueux, — Cu sû>a jeune et sans expérience. jjtjff o, laiteron. sans /jBjjï. Mollusque coquille (plusieurs castagnettes. espèces); des S. A. ngw ,1=5 poisson, et , (Formé sw $ ; mission.) Swa giâ o-^, méduse, poulpe, — Bânh swa ff o, jouer holoturie. — Bânh swa mien des castagnettes. g tT ° PIE > claquer des dents. Suai être à la tête, i^i *. Précéder, comconduire, diriger, guider, obéir. mander; suivre, Suât lien o jfc, prendre la direction, aller en avant, servir de guide. — Suât sw o une 0JJJ, conduire troupe, diriger une armée. — Sudl binh o &, id. — Suât tânh o »[<§, faire selon son bon plaisir, suivre sa — Bée suât ^ o, propre inspiration. — être le chef, diriger, conduire. Sudl dài o pjjc, capitaine, chef d'une de 5o hommes. compagnie

Se a

—w( Suc Onomatopée (liquide qui émotion, agitation. bouillonne); sepron.suc.) (En S. A., sentir (odorat); — Suc suc o o, bouillonnement. Sun g suc ijijz o, bruit de querelle. — Sùng suc trong nhà luôn luôn i=j? o <r|i 'es disputes ne cessent 3nl&ît> pas dans la maison. Rincer (Louche, bouteille). (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Suc miêng o flJJJJ_, rincer la bouebe, se — Suc ve o $%, rincer se gargariser. — Nu>à>c suc fffo, une bouteille. eau pour se rincer la bouche. — Chén suc miêng Çîg£ o PJH , rince-bouebe. P^g. Nourrir, élever, ptj*. soigner; ce que l'homme entretient pour son usage; animal domestique. Hàm suc ^ o, étudier beaucoup. — Sue sanh o animaux de bou^, cherie. — Luc sue 7^ o, les six animaux domestiques (qui sont : ma @|, le cheval; ngwu <^, le boeuf ; dwomg kê gfê, la poule; la chèvre; ^û, le cokhuyèn -j^, le' chien; ilil ^, — Trân ho lue suc chon). !{Jj:!f|} 7^ et boeufs). O, gros bétail (buffles ' — Dwomg chien lue- suc ijS p^ 7^ o, petit bétail (chèvres et moutons). 7a *• en divers de force. fortement, Agiter sens; entraîner, secouer emmener P^.

224

)*->— 1-A* Suc '|ja*. nourrir

Encourager aider l'orgueil, convulsions, penchants; crampes.

la haine, les mauvais spasmes,

Sue

Entasser, |!jf*. des provisions de les denrées.

amasser; bouche,

réunir serrer

Suc

Suc iicli o m, rassembler, réunir. — Suc chûng o %,, aider le peuple, Sue Sii'c Pgg*. J|[. Percevoir, sentir (odorat).

Suc

tout à aussitôt, Soudain, à l'improviste. coup; par hasard, (Du S.A. Iru'c, même car., tout droit.) Nhé> swe lai $ O |r£, se souvenir tout à coup. — Swe nhhi 0 jjj$, apercevoir aussitôt. — Siée choc 0 §J, à — Sm subitement. l'improviste, tinh O'Jfl, en sursaut; surprendre.

Sii'c

Sue

Suc

Grosse /fjrf*. tière ou débitée

de bois (enpièce en planches). Suc go o ||L, pièce de bois pour la — construction. Cây suc Jf% o, latte, chevron.

des ordres avec Donner jkft*. être •autorité, ordonner, enjoindre; la force. lé pouvoir, ferme, fort; Swe clan o j£,' commander aux — Swe mang O jft, m-' populations. —'*« commandement. jonction, treit o f[,, envoyer un ordre. — » des ordres sutri o £rj, transmettre périeurs (pour les faire exécuter).— sa force; Ra swe % o, montrer " à. — Swe Iwc o j], 'Qpousser Rein swe H)j o, s'efforcer de. — wf swe I)] O, id. — Hét swe # 0, de toutes ses forces; à bout d'efforts, — Tôt quâ swe $j|°> épuisé. beau.— excellent, superlativement force physique, Swe manh of, — Swe hhoe oJÉ> en' puissance. wd train, bonne santé. '— Cad, swe

225 avec autoénergiquement, ff?°ji&' rité, avec vigueur.— Dùng swc cliâng nên % o j£ $Ç-, abuser de sa force, employer son pouvoir mal à propos. — Giân quâ swc fijî j^ o, colère poussée à son paroxisme. Swc fï\] vernir, et fj$*. Frotter, orner, polir; décorer; (Dans les pays de ces deux car. se — bienfait, rejeter une faveur. Suy luân o f^, déductions, conséquences ; — les suites d'une délibération. Suij lai o ji? , rechercher, réflérevoir; — chir mûrement. Suy two'tig o — méditer. jffl, penser, Suy le o — 3H, raisonner. Suy lipomg o H, peser. — Suy xét o |p£, considérer. — Suy ai xét hi o $£ '%£ ^ , peser mûrement les choses. — Sw suy méditation. gain ^ol^, ~i—. Usé, fané, ^*. Suy diminué, amoindri; sans force. ruiné; épuisé, déchu, débile,

peindre; disposer. préparer, langue annamite,

prennent parfois pour leprécédent.) Thà swc "ff" o, orner la tète, garnir la chevelure. — Van swc ~$£ o, gracieux, élégant,. — Swc rtgwu sanh O des animaux de ^tt' préparer boucherie pour les sacrifices. Sui jff. Alliance, union, parenté de (par arrangement mariage). et (Formé des S. A. nw •&, femme, loi fj, pluie sur un champ.) Suigiao ^, parents par alliance. — Sui Irai o du $$S, les parents mari. — Sui gài 0§Pj, les parents defépouse. — Làm sui jg o, s'allier. — Làm suigia vài go^ |[, faire alliance entre. '''" IEÉ- Eau larmes qui coule, qui tombent. (Formé des S. A. ihày 7JC, eau, et Mi ff, pluie sur un champ.) Sijl sùi fij* o , verser 'V1/ fi*. Ecarter de la jeter, refuser; examiner, cher; réfléchir, méditer, férer, conclure. des pleurs. remain, recherinpeser;

usé par l'âge. — Suy lâo o ^, Suy iihwo'c o fjjj, faible, débile, sans vigueur. — Suy ycu o ^, physiquement épuisé. — Cimg tigày càug suy tomber plus bas de jour *j%\IS0I en jour. — A'Iià suy jjj] o, maison qui décline. — j\wô>c suy ^ o, nation déchue, pays ruiné. Suy Marcher lentement, -y\.* se presser. Gai 1, radical. Voir pi]) *. Général en chef. sans luy.

Suy

\ oir sodi. général. chercliei'

Ngwo'ti sûy j£ o, Sây

officier

Tàter, -Jjfîf*. palper, à se rendre en compte mesurej', estimer,

touchant; définir, évaluer,

expliquer. Bdt sûy 7f O, qui ne peut être évalué. •— Sùy mû o \%. conjeclurer, diagnostiquer. Avoir nfij*. Suyen courte et haletante, liors d'haleine. la respiration être essoufflé, i5 rM[>rwMi:im: N.vnovu.r.,

fuir les Suy mât làw o !f[ £, se dérober aux obliresponsabilités, gations. — Suy om o f§,, refuser un H.

N( 226 Khi suyèn jp£ o, haleter, suffoquer. — Hao avec suyèn [lfc o, respirer — Bènh peine. suyèn $| o, l'asthme. — Ngwo'i mile bênh suyèn 'jll $J| $| O, un asthmatique. i Sum Bois .touffu, forêt épaisse, /^*. noir. sombre, taillis, fourrés; Sum môc o /fv, acajou. — Sum hièp o ^-, serrés les uns contre les réunis. autres, rassemblés, iS'-ftHi JP*. bambou; Sum Réunion instrument de de tubes musique. en une l'onction; plein. pléter ; occuper nombreux, soserré, compact, lide; beau, rassasier. haut; long, Sung quan o ff, remplir des fonc— tions officielles. Qmjèn sung }| un emO, occuper provisoirement ploi. — Sung sû> o -$•, occuper 1111 — poste diplomatique. Sung mk offil, trop plein, qui déborde. Sung swwng o tp§, atteindre le dernier degré de la jouissance voluptueuse. — Sung dân o J£, qui a de — nombreux habitants. Simg //MIWIJ câo giâ o jÇ 4a fë ; récompenser un dénonciateur. Émotion, ']%*. Sung affecté, troublé, ému, inquiétude: intimidé.

417P;. Syllabe complémentaire. des S. À. môc /fc, arbre, (Formé edm **|, empêcher.) Sum xuông o |f]>, s'affaisser. <^*. Tas, monceau; (En S. A., pic, sommet;

et

Sum

accumuler. se pron. sain.)

/}%*. (Formé des Sung Sycomore. S. A. môc /je , arbre, et sung ~%, plein.) arme à Tube en métal, Sung jjçt*. fusil. feu, canon, Khâu sung p[ o, bouche à l'eu. — Sun Mm'o ^ff, canon. — Séiift g — <%,' gang o HH, canon de fonte. dèng o ijpj, canon de cuivre. —%,' — % fusil, pistolet. tay o;}S, O fe, fusil à deux coups. hièp ' ctiëu thwo'ng o Jf§ if"; flisl' Sung chasse. — Sang sâu long O %, %• revolver à six coups. — Shg '»»'' o &, fusil de troupe. — Tliuksimg — Ban shg fi c 1Ê.0> la poudre. — Nap shg $o: les projectiles. — Sun siing charger une arme à feu. — T'I? tirer un coup de l'eu. ffio, la mao, faire l'exercice ou sûng ?f 1' 111' noeuvre. — Vue sûng ^|o, i" — Tièng sûng «"'** sur l'épaule. o If fô, bruit du canon, canonpf

Sun

Descendre, s'affaisser; rg£. os tendre, cartilage. plier, tomber; (Formé des S. A. nhuc ^ , chair, et ton Je, pénétrer.) Sun lumg o fj§, plier les reins — Moi (sous le poids d'un fardeau). sun xwomg jî|f o ||, être brisé de fatigue, abattu, harassé. Mâcher d rôlemen I ( comme les gens qui n'ont de dents). plus (Du S. A. ton, même car., agiter un liquide dans sa bouche.) ^J4. Sun co'm o I"!", mâcher le riz cuit dont, selon l'usage, on gave les petits enfants. -— Rang sûn gjjjj? chicot. o,

Sun

Sang

5u

e^ 7u*-

Remplir,

com-

—«.( nade. — Mot Ichâu sûng f% U O, une bouche-à feu, un fusil. — Giây — Co sûng $J£ o, permis d'armes. avezgiây sûng khong g} |j£ o 5g, u YOUS n permis d'armes? i'i'wig' ^*de respect; éminent, Haut, honorer. adorer, digne

227

W— (''. Noir défense Corne, 75ftSù'ng glâc. (Formé des S. A. giiïc j3j, corne, et lâng 3§, monticule.) bêtes @0, ||j >Jffy Loàivàtcéswng à cornes. —• Swng liai O ^jg, cornes de cerf. — Swng tày o Jp, défense — de rhinocéros. Swng tràu ot}||. cornes de buffle. — Swng bo oifjf, cornes de boeuf. —i)ung swng Jf]f| r . heurter des cornes. — Lwor, sivng — Bo ban g ^ O, peigne de corne. swng |1J JUJ o, objet en corne. stuet ^p^. Étonnemenl, pt Su'ng distrait, inappliqué. péfaction; (Du S.A. sâw^, même car., se tromper.) ia tête, perdre Swng sât O^, être stupéfait. — Quên swng fg o, oublier. —Swng tti o %§,, demeurer absolument interdit. — Bwng swng de d'étonnenient, SjÇo, immobile — A'gôsà'iig f}^ O, regarder stupeur. en l'air. niaisement Suéi $£*. chevron, Nom bois.de d'arbre; charpente. poutre,

Khâm sùng |fc O, avec grand res— Sùng thu'omg o 'fpj , au plus pect. haut degré. — Kmh sùug j5j£ o , porter un grand, respect. — Sùng Phâl rendre un culte au Bouddha. o||, 1 insectes, 3jtg. Vers, reptiles. ow-Mg (Du S. A. triing, même car., même signification.) ver solitaire. — Sùng sân oijjjj, Sùng an o Pj£, piqué par les vers. Amitié, bienveillance; Skg fg*. grâce, faveur. Voir Iwig. A. V. Conenfoncé. Voir hèng. cave, déprimé, tendre affection, Sùng ai o m, amour. — No>i sùng jg o, vallon, vallée. — Lô sûng ^ o, dépression de terrain, bas-fond; creux, concave. et ^|. con*"§' jt Tumescence, tusion, grosseur; tuméfié. gonflé, (fu S. A. toan, même car., douleur.) — Swng sàt o fâ, inflammation. Su>ng Un o jgj;, tumeur, enflure, — Làm cho meurtrissure. swng Un — S j<fco H, tuméfier. enfler, C/w)t »w' sa SM,,(g-Un ï| jj{j( O ||, jambe a enflé. — CM ««>»£• J± o, l'endure, la partie enflée. es cornes tendres des jeunes

Suéi Source, fontaine, petit $pg. vives. des ruisseau d'eaux (Formé S. A. thùy ?}C, eau, et lui ^, pierres.) Nwà'c suoi :{$ O, eaux vives, eau de source. — Suéi nwà'c o fjf, claire fontaine. — Suoidom o jpp, la source — murmure. le ruisseau chante, les neuf l'on Laines Chhi suai ^o, (de l'enfer bouddhiste). Swo'i Etendre, ^;. (En S. A., envoyer; épandre; se pron. saler. sai.)

cerfs sont employées en médecine.

228 Muôi sii'o'i Jfç o, saler un peu. — Thit muôi su'O'i Jj^j J-fÇ O, viande sèche un peu salée. Swô'i du l'eu; rougeole. Chaleur j^,. (Formé des S. À. hôa >X., feu, et si ffc, nom de fonction.) se chauffer auprès Sii'ô-i làa O ^, o fo, se du feu. — Su>o>i mhh chauffer, se sécher. — Lên su'ên î^r o, avoir la petite vérole. esculinaire, Préparation à base de crevettes. pâté et (Formé des S. A. ihu'c j£, manger, hum -jïjj-, ordre, rang.) /pjj^. pèce de An suôn Pj£ o, Suân >f|flj. manger de ce pâté. faîtière. Voir im>à'ii[r. poutre grande (Formé des S. A. nkuc [£j, chair, et se» llj, montagne.) Xwo'ng swom || o, les côtes. Canh swom jtf- o, le flanc. — Uit xwomg swom chien fâ || osfjj?, côtelette de mouton. — Câi swom ûa nj o ^p, la charpente dune maison. Swo'ng Voir A>Q*. Malle, coflre, caisse.

Suon

two'ng. Y swomg fè O, coffre à vêlements. — Mac swomg /je o, caisse en bois, — Phong swo'iig JK, o, soufflet. s latéraux. chambres,

Droit (se dit des arbres). (Formé des S. A. màc /f; , arbre, et hum fà, ordre, rang.) Suon ctuèn (luon O £j| £§, droit, — Câij lisse, sans noeuds (arbre). suôn jfa o, arbre bien droit ; arbres bien alignés.

l^ff*. Swo'ng Appartement cabinets de côté, petites Voir two'ng. Swomg phong débarras.

o ~%, chambre de

Suôn >ffft). Seul, sans recherche, (Pour la décomp.

ordinaire, simple, sans ornement. du car., voir ci-dessus.)

A'o'i suon pjftjo, s'exprimer simplement, parler sans façon. — froc suon sans changj| O, lire naturellement, ter , sans chercher les effets. Su'o'n suinter. 7W . S'écouler, sortir, (Du S. A. sang, même car., source de montagne. ) Sti'om mwu o ^'p, suer du sang. jjrç. Côté, flanc; charpente,

rosée,.gelée $t*. Vapeur, Swo'ng dur, sévère. blanche; pénible, Swomg luyét O Q , rosée congelée, — Mù swomg% grésil, giboulées. — Tron swomgmi g O, brouillard. o «g, il fait du brouillard. — &<«? sa o fj?, gouttes fines de rosée. Rwôi swomg swomg f j§ 0 0, arroseï tout doucement. — Sivomg oai 0$• digne, grave, imposant, majestueux. — Bâng swomg #fc O, réduit à 1» — An s«f extrémité. dernière mener une ntmi tuyêl P£ o||, roexistence pénible; litt., vivre de sée et coucher sur la neige. Veuve, M*Swo'ng donnée , délaissée. Co swomg Jfco, seule, aban-

Swo'ii

femme veuve.

—«.( Endurci,insensible;être Su'ow ^confus, honteux; gâté (tubercule). se pron. sang.) (En S. A., se tromper; Swomg mat o %S, rougir de honte. Su'éw ^IH*Étui pour l'arbalète.

229

W Suât Pénétrer, £fi. approfondir. (Du S. A. sndt, même car., diriger.) Suât hay o Pp , comprendre claireà fond. — Thâng ment, connaître — Suât suât jj§ o, bien connaître. absolucliùmg o $j|, sans bornes, ment. — Cài suât ^ o, navette de tisserand. Ramasser avec afa*. mains, cueillir, amasser, Voir chuyét. Suât là ai o U $£, les feuilles d'un arbre, Swd't /j»x. s'ouvrir Surmonter un passage, les deux réunir.

au Le plaisir porté Swé'ng W*jouir (charnelleplus haut degré; contentement parlant); joie, se rément, jouissance, volupté; pandre, pénétrer. Sung swomg j|j» o, jouir pleine— Su'ô'iig ment, voluptueusement. mi 0 ||, agréable. — Vui plaisant, un grand swomg .jjj o, éprouver plaisir, être très heureux. —Swomg délicieux délectable, l°n8' ° S' id. (es(coeur). — Swé'ng y o ^, prit). — Swomg tai o $,§., qui charme l'oreille. — Swémg mât o 3$, qui plaît aux yeux. Voir sii'd'n. Swo'iig |^. Charpente. (Du S. A. Iwomg, même car., même signification.) Swà'iig nhà o $p, charpente (ou poutre de faite) d'une maison. — Swomg ghe o fffi, quille de bateau. — Swomg non o |§|, la carcasse (ou la forme) d'un chapeau. Herbes liSviïng lg*. odorantes; queur parfumée pour les sacrifices. ''ïir. radical. Chu swômg r£ o, maître des libations, directeur des banquets. Swhg <fj*j*. Trembler grande frayeur, terrible de peur; émoi.

Suât

faire tomber effeuiller.

des obstacles, montrer de écordéchirer, lacérer, l'énergie; cher. (Du S. A. sut, même car., vigueur, cruauté.) San swé't p|j o, affronter le danger en souriant. — Swé't da o$%-, déchirer la peau. — Làm swé'l jjg o, se montrer intrépide. JLL. Faire un faux pas, tomber. (Du S. A. lap, même car., être entraîné.) Sup xuàng o ^J, faire une chule. en arrière. être Reculer; ffi. (En S. A., règle, loi; se pron. luât.) Sut lai o |£, reculer. égaliser; — Sut giâ o f|(, baisser le prix. — Siri sut |fj o, verser des larmes.

Siip

Sut

1, Sût 2f±. Qui échappe, qui glisse. se pron. suât.) (En S. A., commander; Sût tay o^g, glisser des mains. — Sût con o J|, avorter. — Chiu se resût go, s'avouer vaincu,

230 — Thna sût 1{£ connaître inférieur. O, être dépassé par. — Sût dây o $f|, corde qui se défait. — Cou ngu>a sût le cheval dây rùi j| ,§£ o $f %, s'est détaché. Su't Pas assez assez mûr, /]. pas difficile à encore dur, cuit; trop très à faire. mâcher, pénible sepron. Iwc.) (En S.A., force, vigueur; dit swt swt f=îj o o, couper avec coupeine (corps dur, ou mauvais — May swt swt ||oo, coudre teau). difficilement (étoffe épaisse, ou mauvaise aiguille). fendu. Ebréché, échancré, vC(En S. A., paroles dures; se pron. thât.) écorcher la peau, Sû'l da oft%, — Sû'l moi o ^, avoir égratigner. — la lèvre fendue (bec-de-lièvre). Swt nié o î||, ébréché, fendillé. yjg*. macérer, dans l'eau, Tremper laisser fermenter. faire à des cache, procéder quelqu'un rechercher, investigations, quérir, remuer, fouiller, bouleversei'fpoiir rassembler. réunir, trouver); Swu thât o 3g, perquisitionner dans une maison. —Swu tlmê o$J, les impôts réunis. — Coiigswu }Jj0, travaux, corvées, prestations en nature. Swu H|§*. souffle; Le brait du vent qui de la flèche. sifflement femme,

Suit

et 3?*Prendre MX se marier (légalement). Monter aller

Su't

Swu ^ïfX*des rondes, Swu des Swu n$l*.

la garde, faire en patrouille.

numéral ternie Poupe; et des navires. barques Projectile; deuxième caractère hodu cycle lettre

Swu

S*. raire et duodénaire

Swutwu o jj5f, préparer sons fernienlées. SII'II /jH et ££.*. Chercher

des bois-

ce que

buffle). (boeuf, Ki swu niêii ci O 4p, l'aimée cyà 1889. — clique correspondant Gio> swu H£ o, de une à trois lieurcs du matin.

T Ta *. Peu de chose, petite quanintime. lilé, de peu d'importance, avec A. Y. Je, moi, nous (parlant au lorité, ou arrogance). supériorité Ta tièu tw o ij> ^p , — Hào la un rien. augmenté, qui s'est les ÏSgwo'i ta -jf o, une bagatelle, jft O, qui a — amélioré. hommes, les «£ — Ngwon ta nm *jf clft gens, on. on dit que. — OEmgta%o,^ à qui l'on parle étant coin(celui — Là cita chi'mg ta ff jlè* pris). Inen 'a o, c'est à nous, c'est notre notre l'rèrf. — Atih ta Jgo, tous). »°* notre homme. — Hai ta &z C — Bu tn gêdeux, tous les deux. nons trois.

—«».( se laSe plaindre, 'fa Pj£ cl lit*menter, gémir, interjecsoupirer; tions : oh! ah! Ta thân o PJ|, pousser de grands hélas! — Ta ta oo, soupirs.— id. Tu>ta ^o, Ta Jtg*. perdre '/'(' lit*ment, Faire pied; un faux pas, laisser tomber. glisser,

231

).w~ un contrat de J£ fi? O ïjï, établir location. — Ta âièn o 0 , louer une rizière. -— Ta nkom o J{, locataire. — Tel danh o fé, prendre Je nom d'un autre, voler la réputation de —- Già ta {g o, usurper. quelqu'un. — Ta dû o fff, s'exprimer métaphoriquement. Ta Ta "jf. Battre, frapper. Voir ctânk.

refuser S'excuser, polirendre remercier, décliner; grâces ; nom de famille. Ta chânh o ïj$;, résigner ses fonctions, abandonner une charge. — Ta lthw o -5^, quitter, laisser, s'en aller. — Ta en o ,l§,, remercier d'un bien— Ta fait, exprimer sa gratitude. thé ojjt, quitter la vie. — Ta hhàch o %, s'excuser de ne pouvoir rece— Ho Ta ]S o, voir un visiteur. du nom générique de Ta. Abri, vert, tente-abri, courefuge, préau réserve. resserre,

Aider, assistance, f{£*prêter lieutenant. seconder; adjoint, Ta tri o fp , prêter son concours à l'Etat. — Quan ta 'jl* o, aide de camp. — Ta ly o ïg, aide, adjoint, second, suppléant. — Ta Imih o fij[, id. — Toi ta $£ o, esclave, domestique, serviteur. Pg *. Avoir le verbe ler insolemment. Voir ï$ft*. raison; Être haut, thu'é'c. par-

Ta

Ta, ]%)*.

Ta

'h î!L Le picul annamite (égal au ou 61 kilog. ). poids de 4 a ligatures (En S. L, lever, soulever; se pron. tan.) Mot ta gao $£ o f§, un picul de riz. — Bao ta Q o, grand sac. Nom de plantes; ^jt*sur quelqu'un, se faire aider, secourir; emprunt, "l compter fort de; prétexte.

\Fj*. Aider, assister;emprunter, en location; prendre imaginaire, taux; si, supposé que. Ta canh. ngwu o ff ^, louer des Buffles de labour. — Lâp tin ta SIP

contre le droit et la du mauvais côté; pencher faux, méchant, égaré; inique, diabolique. pervers, dépravé, Ta tâm o >5«J dépravé, corrompu. — Ta dâm o fë, impudique, luxu— Giantà |f o, rieux, libidineux. illicite, injuste; immoral. — -Bao là doctrine perJU O, fausse religion, verse. — Ta phâp o j£-, sorcellerie. — Trii' ta [^ o, chasser les démons, exorciser. — Ta ma o J|f, fantômes, diables. — Ma îà ||o, . revenants, — soldat de police (Cochinchine). Ta thàn o jjil^, esprits malfaisants. — F ta ^ o, mauvaises idées, — Le ta Jg intentions. méchantes fausses exraisons, o, mauvaises cuses.'

232 Ta Ta $j|5 et ^fji*. Cocotier, palmier. mer flux le suc; d'entrailles. expurger, éliminer; Voir du.

j<5 *. blanche;

lange ; cotonnade Drap, étoile chiffon. grossière, des S. A. y fâ, vêtement, et (Formé là & -, gauche. ) Vx* d'hui gauche (aujourcôté, place d'honneur.) Ta hù'ii O/ff, la gauche et la droite. — Ta hwu thi lâng o ;£f j^p de gauche et de jjfj, les conseillers — Ta tham droite d'un ministère. tri o ^è ^p, l'assesseur de gauche — Ta ûà o (le premier). ^§-, main — — Ta gauche. Tay ta ||J o, id. de gauche. — quân o jjï, maréchal — Nam Bên ta j§ o, côté gauche. là nû> hwu J^ o 1% }fc, les garçons à les filles à droite gauche, (pré— Ta iao o séance). jff;, doctrine — Ta subversive, religion perverse. tânh o |J, mauvais caractère, mauvaise nature. — Ta nhân o ££, boutonner l'habit à gauche (se dit des des rebelles, des régens insoumis, voltés; voir au mot nhàn une note explicative). M. bon Le côté

Ta

Thè ta P£o, éliminer (par en haut ou par en bas). — Phât ta $| — Tik Û O, être pris de diarrhée. id. — Bi ta i$o, aller en 7^.0, — Ta bênh o diarrhée. $f, dysenterie. — Ta hôa o tfc, se purger. Ta Bif!*. nonce]' Abandonner, à, se désister, rejeter; se retirer.

Ta su> o 3f£, abandonner une affaire. — Ta sî o jfc, renoncer à uni' situation officielle. Tac 7F*. rassé, Timide, mal à l'aise, confus, interdit. embar-

Ngon timidité, Tac

bât tac g"^o, parler sans sans gène. s'exprimer

Jours Hh*passés, époques avant. écoulé; antérieures, temps autrefois. jadis, — Bông tac % o, l'hiver dernier. Tac diêp o 33jg, plante médicinale contre les hémorragies). (employée sculpter; graver, de sculpteur. poinçon, Tac tach o fi, tailler la pierre. — Tac long o f£, se souvenir; litt.. — Bia tac îf graver dans son coeur. — Tac» O, inscription lapidaire. o 77 > ciseau à froid. IH*. dont Un arbre ~ftf*. et résistant est propre struction des barques. le bois dur à la conTailler, ciseau

Tac Écrire, dessiner,

Ta

Jfêj noter,

rédiger, peindre. Ta tw o ^ , tracer des caractères. — Ta lho> o ~fj-, écrire une lettre, — Ta tw nhom rédiger un document. d'un contrat. — ° M A • l'écrivain Ta sâch o |^, un manuscrit. Filtrer un liquide, expri-

et M$*. transcrire,

Tac

Ta

iW) *.

(1) La de maugauche n'a pas toujours été le bon côté. Il fut un temps où gauche était synonyme ^ vais, méchant, pervers. Celte acception subsiste encore dans certaines locutions spéciales, adîijj proverbes, etc.

—*W Fibres corde, Tdc $* déplantes; lier ; ce qui lie, comme lien, attache; une obligation ; ce qui unit, comme Voir sdch. les liens de famille. Tâc mong o fa, les liens de la vie, les fils de l'existence. — Tidi tâc JH o, l'âge, les années. Tdc ïp*Faire, poser; susciter, A. V. Glousser, comagir; rédiger, à. exciter, pousser bramer.

233 sans exception. — Cô phép cô tâc |jÇJ fi @ o, se dit d'un homme instruit, capable, bien élevé. Tâc Les céréales; amasser le ^jç*. mettre la récolte en tas. grain, Hau tâc )jj o, dieu des céréales. — Xâ tâc |i O, id. — Ben xâ tâc iffl jjtL O) palais des sacrifices (pour le dieu des céréales).

Tac

Tâc phwâ'c o |g, s'occuper — Tan tâc d'oeuvres de bienfaisance. s'évanouir, disffco, se disperser, paraître. — Canh tâc |jj: o, cultiver. — Tâc ïocin o ;§[, pousser à la révolte. — Gà tue tâc §| f£ o, la le poule glousse.— Mang tâc ffîo, cerf brame. Tac Jîfl$*. La l'ennemi; guerre, Voir giac. voler, piller, pirater. Tac binh o &, troupes ennemies. — Hâi lac corsaires. \fy o, pirates, — Tac itàu o îljî, chef de brigands, — Loan lac -£[ capitaine de voleurs. 0, rebelles, insurgés. — Nguy tac f?§ O, id. — Bao tac gg o, pillards, voleurs, brigands. — Binh tac ZJSo, calmer une révolte, apaiser une insurrection. — Tac là' o ^, fils révolté. — Di tac JI o, face patibulaire, figure de brigand. hic fjlj*. Puissance, loi, règle, se conformer

bouCouvrir, combler; JH*. cher une obstruer un ouverture, barrière. obstacle, passage; — Bàng tac JE , route barrée. Tâc ngoai o #f», hors des barrières. — Tâc lehàu O P , bouclier un trou, fermer la bouche. — Khai tâc |jj o, une brèche. — Tâc co o pratiquer "j^", avoir la gorge prise. — Biêu tâc §>) o, pipe bouchée. H11 Tdc -=t}". Pouce londe (mesure dixième du pied gueur, partie chinois ou de la mesure appelée thu'd'c %, mètre). (Formé des S. A. tâc l|lj, règle, loi, et thon -sj*, pouce.) Mât thwé'c nâm tdc ^ ^£ $j£ O, un mètre et demi annamite. — Bai hom bon tdc |i| Jjjfc^ o, plus de quatre pouces de longueur. — Mdy — combien de pouces? fcfcJ|o, Tdc Iwi o PU, exhaler un soupir. avec les mains, /ËJ • Fendre écarter. diviser, couper, séparer, (Formé des S. A. thùy 7J1C,eau, et tich ^, jadis, autrefois.) Tâch nhau o f^, se séparer, s'écarter les uns des autres. — Tâch làng o Jjfij, diviser un village. — Cây tâch

Tdch

pnneipe, exemple; à; aussitôt, alors. Hùm vât hwu tâc fë >$ fë o, il y a les êtres et les lois. — Phép tâc $£ o, science, savoir-faire. — Phép tâc vô cùng fè o%%, qui peut tout,

—tW 234 «*.( 2 ^ o, arbre Jendn, bois coupé. Aïm tach §f o, aiguille 1res line. Tôt —

)•«— o, gi filer. — Tai mût cm 0 fê OE donner une taloche. — Phqni laijfi O, blessant pour l'oreille, pénible à — entendre. Rù>ng en mtwh vdchm lai fë @ Jf( 1@0, les forets oui des sources (qui écoulent), les murs ont des oreilles (qui entendent) | proverbe |. 7a?' à quoi point; Tellement, pfc*. mot auxiliaire; exclamation de surcri d'admiration. prise, Bai lai j/ç o, tellement {jnind? — Thàvk tai J[|?o, combien sage! — Minh lai qu'il est saint! HJJc. comme il est intelligent! Tai A l'endroit de; à cause de; dans, (fui, un emplacement, occuper résider. rer, habiter, -|±*. d'où, de à, riiez: demeu-

et Mal-heurs ^ ])(*. qui enviennent d'en calamités haut, fléau, voyées par le ciel; désastre, adversité. revers, infortune, causés Thày tai 7JÇ0, malheurs — Boa tai par l'eau, inondations. l'eu du ciel. — Hqn >XO, incendie, — lai ip. o, sécheresse. grande Thiên tai 5Ç o, calamités naturelles. -— Tarn tai ££ o, les trois calamités. — Tai liai désastre. ruine, o|§ï, — Mac tai |J| o, tomber dans le — Phâi ai tai malheur. ndy fjjj j£ O 75 > cemi qui tombe dans le malheur y est bien (personne ne l'aide). — Tai ncin o fléau, Jff, désastre, ruine. — Nhwomg tai tông dch J|j o les calamités jgjg, conjurer (par des pratiques superstitieuses).

Tai

M ouïes; i^v*.

et J)@*. les deux Barbe

Mâchoires, joues, côtés de la figure. longue et épaisse.

Tai Tai

Oreille ; feuille, pfâ. pétale. et tw (Formé des S. A. nhî If, oreille, ,§.. méditer.) — Lo tai if| O, canal auditif. Trdi lai ^o, lobe de l'oreille. — Rô tai >j;.f§. , oreille fine. — Trài tai o . fjj; O, un peu sourd. — Bii>c tai §§ .0, sourd. — Vây tai }Jf o, curer les oreilles. — Lâng tai j$ o, prêter l'oreille, écouter avec soin. — XAch lai ^ o, tirer les oreilles. — Hoa lai ïfé o, boucles d'oreilles. — Bong tai jlj o, id. — Làm cho duc tai g — ffc.$§ o, abasourdir. B6>p tai fê

Bât tai tâm thwo'iig /pOjfyj^ cela n'existe pas dans votre esprit. — Tai mac lien o g "ijif, en présence de, qui se trouve devant 1rs — Tai nhà toi o ^jfj $£ di|lls yeux. ma maison, chez moi. — Tai y no0 — 2V ^ j$L , c'est lui qui l'a voulu. I»1 long toi o jg; ;$£, c'est moi qui — Ô> iqi fi O, être rhra. désiré. demeurer à. — Khdiig phài Un '«' S ffiî O $£, cela n'est pas de mon fait, cela ne s'est pas passé f\m moi. — Tai ai o ^, qui e» ^ ';' où? d'o«? cause? — Tai dâu 0%, par quoi? Tdi q*|||*. de sincérité H*. plus, Un homme ; petit, qui manijin mesquin. piètre, 1

Tdi

de nouveau.^ Encore, une deuxième fm?: en outre,

235 renouveler, continuer, jusqu'au exsangue, recommencer, réitérer; aller plus loin, pousser bout. A. V. Pâle, livide, mort. presque (des — malades). tempérer, mélanger, chê o |j|. corriger. Tài

Tài

Tâi saiih o ^, revivre, renaître. — Tâi hôi O [Ë| , retourner. — Tâi lai ojfe, revenir. — Tâi quâ thâp nliwi o jfl-f 0 , dix jours s'étaient — Tâi déjà passés. vgu o !$?, deuxième offrande rituelle (après l'en— Tâi thù'a O^, en terrement). — Tâi mal outre et par obéissance. o^ffî, visage paie, face livide. Tài Zf*. Talent, faire, aptitude, Tàinhom capacité, habileté, savoirfinesse. Tài

Bois de charpente et de <f/f*. bois dont on se sert construction; les meubles et les cercueils; pour matériaux. matières, substances, les cinq éléments : Ngù tài Jo, li'im £, môc /fc, bois; ihlty métal; 7J1C, eau; hoa ifc, feu; tho j^ > terre. — Tài môc o /fc, bois de construction. — Tài lieu ofi|-, matières comme le bois, la pierre, usuelles, etc. — Bai thành tài 7f, ^ o, qui ne peut servir à rien, qui n'est d'aucune utilité, hors d'usage. — Qucw tài -Jfê o, cercueil, bière. M']*butins; Biens, richesses; profits,

o \, homme de talent, personne capable. — Bât tài ^ o, sans capacité, sans habileté, inepte. — Tài tri o ^, haute intelligence, grand savoir. — Tài nghè o 8|, habile dans les arts. — industrieux, fiai tiêu cric hiîm M tài ^ ;J-> ^f W et petits, a fio, chacun grands — Tarn tài son talent particulier. les trois grandes puispà Ho|, sances (qui sont : ihiên 3\î> i%a M, iihom.\, le ciel3 la terre et l'homme). — Tài rfi'pco fH, qui joint de hautes capacités à une grande vertu. — Tû tài 5$ o, bachelier. — C6 tài g[ o, avoir du talent, — être capable. Tài la ojfjg, talents cadistingués, pacités rares. — Tài Iwc o jj , vaillance et savoir-faire. '"' W<*. Tailler "n vêtement; ''ogner; changer, r|ter, se priver. ngii tài jj des étoffes, couper, modifier; o,

avantages, agréments. Gia tài '^ o, les biens de la fa— Tài Ma mille, l'héritage. o\)£, id. — Tài vàt o >$, objet de valeur. — Phàn gia tài ft ^ o, part d'hé— An ritage. phàn gia tài $£ $}• 'j$i de sa part de biens. — o, hériter Sanh tài ^ o, augmenter ses biens, — s'enrichir. Bcing hiîm (long lài JJfj en commu^ [PJ O, amis vivant nauté de biens. — Tài sik o tË, — et beauté. Tài hoa o richesse — Tài marchandises. biens, J|, công O I, patron de barque. — Tài chu O^, possesseur, propriétaire; richard.

Tài couper trancher, retran-

Planter, butter; j%*. prendre travailler la terre, soin, arrange]"; de cultiver les plantes; se donner la peine; élever. enseigner, Chành tong tài j£ £f, o. rédacteur — Tài bài O en chef (d'un journal).

les cinq privations

236 Jg-, bien cultiver la terre ; inculquer les bons principes. Tai charrette; voiture; charroi, transporter souporter, transport; supporter; année. tenir, maintenir; Charger en Tài tap hâa O $f| JjJ, charger — diverses marchandises. Chuyèn — Bé chi tài tài |f O, transborder. % £, o, le travail de l'empereur. — Tàu iài Jfj o, navire pour trans— Tài ra o porter le tribut. l>$|, étendre. — Thiên tài ^fproduire, o, mille années. La main; manche. bras, Tay jjUj. main, et lây (Formé des S. A. thù ^, |f, occident.) Tay mât o jj^jHj, main droite. — , Tay trài o fjSj; main gauche. — Bàn tay ^ o, paume de la main. — Ngàti tay $j^ o, doigt de la main. — Màiig tay H| o, ongle de la main. — Cânh tay ]g$ o, bras. — Con chaut iay JI^TÎLO, biceps; lilt., le rat du bras. — Chi tay :Jjf o, les lignes de la main. — [Joa tay ^ o, id. — Viêl chw hay là tai hua tay JE] ^ Pn S ÎÊ -fê ° > men écrire les caractères dépend des lignes de la — Bât main. tay làm :}^O^g, mettre la main à l'ouvrage. — Tay — âo o f||, manche de vêtement. Nâm tay ;Jjf; o, fermer la main, serrer le poing; prendre à poignée. — Bât la main, lay .};£ o, prendre donner la main. — Buông tay £/fg[ o, lâcher la main; laisser échapper des mains. — Tay nho o $[£, petite main. — Co tay ~£{ o, poignet. — Mau lay ^ o, prompt, vif, alerte, ïjî\*. une qui fait vite. — Ra tay PJ§0, avancer la main, mettre la main à la — Gao besogne. tay fô o, puissant, capable, influent. Tdy -^f. Syllabe complémentaire. (Du S. A. tài, même car., refaire.) Tây mot o $jf, glaner, grapiller, ramasser du menu bois. — Tây tmj o o, menu, petit; soigneux, minutieux, méticuleux. Tày uni, du même plan. 7^\. Egal, (Du S. A. le, même car., régulier.) Tày vhau o §H, qui sont égaux, qui se valent. — Chàng tày J±o, inégal, irrégulier; qui ne peut être comparé. — Chi tày ;> °> "' — Nào tày fj^ o, id. — Bânh ûy fflj 0, le nom d'une friandise du pays. — — Tày xuyên o j\\, nom propre. id. — Tày vièn.0 Tày phiên of, H, id.

Privé, Tdy ^M. personnel. propre, (Du S. A. tu>, même car., même signification.) de Tây ta o f[5, faire acception — Rièng tày js 0, parpersonnes. — Y intentions ticulier. tây %o, vues personnelles. —u>W> propres, sentiment intime. — ?'»'<'" (et/go, tây \% o, partial. Tây iji*. Voir le. Rhinocéros; dur. coriace.

le rhinocéros. Con tây |o, — #« é] \\ Tây ngwu o q., id. o, peau de rhinocéros. — ri'"J S'"c o ^ , corne de rhinocéros. — Sni'iï lây f⣠o, id.

237 ciel des Ouest, Tâii !!(*• occident; en divination bouddhistes; désigne du métal; mot souvent la région dans les noms de pays. employé Phu'O'iig tây ~}j O, la région occi— Ben dentale, l'Europe. tay j|| O, en Europe. — Giâ tây jf£ o, vent d'ouest. — Phia tây H o, le côté ou la façade qui regarde à l'occident; l'ouest. — Ngwà'i tây <ff o, un Eu— ropéen. Tây dwotig âii'omg o f£ la salle d'audience où l'on ^, recevait autrefois les Européens à Hué. — Tây nam o % , sud-ouest. — Tây btw o ^t, — nord-ouest. maître. Tây tich o J$, précepteur, — le Lut final des Tây thiên O ^, le nirvana. — Tây minh bouddhistes, — So>n tây \\\ 0 t|Tj, nom propre. le nom 0, l'ouest des montagnes; —d'une province du Tonkin. Tây ninh of, ouest pacifié; nom d'un arrondissement de la Cochinchine. —-. Tây som o |1], montagnes de des rebelles l'ouest; nom de guerre du gouvernement qui s'emparèrent d'une grande des pays d'Anpartie nam sous la dynastie des Le. — Tây — me o ^, sagou. Tây qua o }$., pastèque, melon d'eau. — Cà tây ^ o, aubergine, tomate. — Khoai tây ÏÏj 0, pommes de ferre. % La loutre. Voir thdc et rdi. 4fr(Formé des S. A. khuyèn jt, et chien, '«« ?h de nouveau.) o fa, purger le corps. — Cdch diên se tày minh jîpf ]gj o fa, s'amender, — Thânh corriger. tày |jg o, sainte — purification, baptême. Tày vhù> o ^, effacer des caractères, raturer un mot. — Thuéc tây T^ O , un remède purgatif. Tam Le nombre trois (caracjn*. tère Voir ha. simple). Tarn quang o %, les trois lumi— naires lune, (soleil, étoiles). Tarn tài O ^, les trois puissances — Tarn (ciel, terre, homme). cang o USif, les trois liens sociaux (roi et sujets, père et fils, mari et femme). — Tarn des quân o jjl, l'ensemble — Tarn Iwwc o choses militaires. ^, les trois livres qui fixent l'art de la guerre. — Tarn quan o §|, cour intérieure d'une maison. — Tant sanh o ifj, les trois victimes pour les sade boucrifices, les trois animaux cherie (boeuf, mouton, cochon). — Tarn hàn o fj[, petit canot. Tam trois =Jy et <=>•*. Le nombre (caractères compliqués). Tâi tara ^ o, pour la troisième fois. — Tant thw o zfc, trois fois. — Biil tam Bê tam jfê O, troisième. bâl tâ> ~%> /f» [Z9, ni trois ni quatre, o ni l'un ni l'autre. — Tam ihâp nhwl O -f* 0 , le trentième jour (du mois). jgg;*. sculpter, J|Kj*. Un Graver sur ormétaux; burin. ciseau, espace de passaprovisoire-

Tam ner,

ciseler; court

latj '.(/£*. Laver, nettoyer, purifier; effacer, raturer; délivrer. se laver les mains. Tay thà o ^, — Tày ta m o ;jj>, purifier son âme. — id. — Tây minh Tay long o ^,

Tam

momentanément, temps, gèrement, provisoirement. 0» tam jfe o, demeurer

238 ment. — Làm tam g o, s'occuper — Nhà tam momentanément. ^jfj o, — abri provisoire, tente, hangar. Tam vây Os£, provisoirement, comme en passant. — To>tam f^J o, — contrat d'emprunt. Dung tam JfJ ou de o, se servir (de quelqu'un — quelque chose) momentanément. Tam ira o {^, s'arrêter un instant. Tam ^{ç.*ches sur inscriptions. Tam jlffi démolir, et Spf*. détruire, Couper, abattre. faucher; Tablettes lesquelles à écrire, planon grave des Tâm 7)|j. Bulle d'air, mousse, écume. (En S. A., explorer (eau); se pron. tàm.) Soi tâm Iff o, liquide qui bouillonne; effervescence. — agitation, Tâm dang o Hf, ce qui monte à Heur d'eau; vestige, signe, apparence — Mât tâm fâ o, perdre les traces. n'avoir plus aucune indication. — Toi tâm jj| o, obscur, ténébreux. Bat tâm jfc O, sans aucune indication, égaré, troublé, confus.

Tâm ses ablutions, se ji[>. Faire laver tout le corps, se baigner. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.] fh' tâm %%,Q, aller au bain. — Tàm riva con nit o \Q j| f Ji, baigner et laver un enfant. — Tam ddu o jjj], imbiber d'huile. — Tâm ngu>a o |L — Nwo>ctam -ff; baigner un cheval. o, eau pour le bain. — Thlmg llim — Nhà ti'im gjo, |f o, baignoire. établissement de bains. Tàm à soie, Ver cocon; mot ^|f. (Du S. A. làm, même euphonique. car., même signification.) Nuôi tam f£ o, élever des vers à ia ^ soie. — Vièc elè tâm fâM°ciculture. — Bûa tâm $r|j o, disposer les vers sur .des claies. — Tâm chin o fâ, vers ayant atteint leur plein — Tam lâng oj$, développement. flétri. jaunâtre, Tàm Le coeur; siège tfo*. intention; ments; volonté, interne, intérieur, milieu, Car. radical. Voir long. Bon tâm $o, idées naturelles, des senticentre. intime.

Tdm

Le nombre huit. Voir bât. 7^-. (En S. A., un plat de riz; se pron. thàm.) le huit (du mois). Mèng tâm ^o, — Thé' tâm ïfc o, huitième. — Tâm — phii'à'c o jjtg, les huit félicités. Tâm tram dèng bac o J| |^J yîj:, huit cent piastres. — Tâm câi nhà o ^j 3Jp, huit maisons. — Tâm ugwon o ^, huit personnes. 2££ et à soie, cocon; Voir tàm. maison où l'on — IMu tàm J£

Tàm

Ver ^§|*. plante léguinineuse. Tàm thclt o ^, élève des vers à soie. o, fève.

Tàm

I^Ç et'(Jfî*. Honte, confusion, timidité; salir,

trouble, souiller.

Tâm ip;*Mince baguette en bambou. (Du S. À. tiêm, même car., même signification.) Câi tâm xla rang ^ O ^ |^, — Câi tdm cure-dent. hwo'iig "Qj o §, baguette d'encens.

coeur origi»''ji normales; esprit

»( 239 — Tâm tinh o „f, affecparticulier. tueux, cordial, attentif, attentionné. — &èng tâm |pj o, d'un commun accord; animés du même esprit. — Bùni tâm fê o, de tout coeur, de plein — Av tâm § o, paix, trangré. VotâmM o, indifférent, quillité.— inattentif, apathique. — Tâm bât lai 0 /f» ÏË> Ie coeur n'y est pas; ab— sence, distraction, égarement. milieu, Trung tâm 41 °> centre, intérieur, interne. — Kinh tâm jfjj? son esprit à, porter o, appliquer une grande attention sur. — Nhom tâm \ o, le coeur humain. — Thiên tâm ^ o, méridien, zénith. — Tâm Iwc o j], force de volonté. — Tâm SIP o ^, affaire de coeur, pensée intime. Tén )[±\. Serrement de coeur; ému, troublé; syllabe complémentaire. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Tâm tâ'c oj},,. très ému, très froissé. — Tâm twê'i o jfjj|, affecté, vexé, honteux. — Khoc tâm téc 9§ o . ,§,, pleurer à chaudes larmes. Tdm f^-. Matières gluantes (Du S. A. thâm, même car., du riz. riz cuit.)

y — Tâm phên o)ff|, écran, cloison. jalousie, claie,

Tâm

déChercher, démêler, i#~*. brouiller, rectifier; corriger, procéder à des investigations; ordimesure naire, commun, habituel; de longueur. Tâm thwomg o ^, ordinaire, habituel. — Can tâm ^ o, aller aux — Trông tàm ^ o, informations. le nom d'un tam-tam. — Tàm bât kiên o /£ Jj[, chercher et ne pas voir. — Tàm sw o 3f£, démêler une af— s'immiscer dans. Tri faire; tàm thwomg ^Jo^|, intelligence moyenne. — Tâm phào o fj[|, peu solide. — Sào tàm vong ^ o fJ|[, perche pointue servant de lance.

Tâm

Mettre sur le feu; faire fi?g-*. faire bouillir, réchauffer. cuire, Tàm thù o -^, tremper dans un échauder. — Tàm liquide bouillant, — réchauffer. lai o j|ï, recuire, Làm tàm g o, gâter, gâcher. jit^*. S'emparer de vive de, arracher fustiger. frapper, $}**. L'esturgeon. violemment force; battre,

Tdm

ïïfoi Méclat de bois; Planche; numéterme morceau, fragment; ral des planches, des objets plats. (Formé des S. A. phiên Jf-, éclat de bois, et«'« ifr, coeur.) Môttâmvân $£ o jf^, une planche. Tâm bac o f^, une piastre. — Tdm lien o $|, un panneau à sentences. — Tâm long o ^, coeur (viscère). — Tâm tint o 0$, lambeau de chair, quartier de viande.

Tâm

Voir

kièm.

les profondeurs Tâm '/iLv*. Explorer de l'eau ; sonder, approfondir. Tàm rà'a o ^, passer à l'eau. Tâm '<(x*. Plonger mouiller, merger; ber, faire macérer. dans l'eau, imimbi-

tremper,

no Thày tàm 7JÇo, eaux débordantes. — Tàm thuôc o T^, faire macérer des le tabac. -7— B6 drogues; humecter tmjèn tim lum hohng tfj $^ O |j| |if|, une mèche trempée dans du soufre de voleur). — Tàm bo o (ustensile fortifier. |f, réconforter, Tan éparpillé; Ë$£*. Jeté, dispersé, disçà et là, dissiper, répandre romsoudre, disloquer, partager, laisser aller à la débandade; pre; se livrer à la dissipation. Tan Mi o -§£, clore les travaux d'une assemblée, lever la séance. — finir l'audience, ferTan h au of$|, mer les bureaux. — Eânh irûng ian Mu ff jfjj o jfc, battre le tam-tam des bupour annoncer la fermeture reaux. — Phâ ian Çj£ o, disperser, détruire. — Tan nât O^H., pulvériser. — Tan canh o H, fin de veille. — Tan cho' o ^, clôture du marché. Tan 'j'fL*. Épousseter, faire ver, soulever, Tiff*. groupes Marcher distincts. brosser; partir. très vite et par le-

y loan o îfL, mettre le désordre dans; — Thât tan ^ 0, disperser l'ennemi. évanoui, disparu. Tân Se présenter devant un jrf[*. les visiteurs; introduire supérieur; seconder. aider, assister, se tenir à la Tân du'O'ng o ^, —M porte d'une salle d'audience. tân j?j o, huissier, introducteur.— Tân ly o iS|, autre fonctionnaire. Faire de quelfp|*. l'éloge adresser des complimenter, qu'un; défendre, plaider. louanges; Tân ta o ||}, louer, célébrer, — Tungih glorifier, rendre grâces. fi o, id. — Tân timg o f|, id. Dais, parapluie, parasol, ; couvrir, préserver. La tân $g o, grand parasol officiel (porté par un serviteur). —Ma à long manche lân |§ o, parasol cheval. pour abriter un personnage à Même signification que

Tân

Tân É\±*. ombrelle

Tan

Tàn 4^*ci-dessus.

Tcm

Désirer vivement; jusqu'à, ffiç. (Du S.A. lien, même car., même signification.) ciel. — Tan Irai o ^|, jusqu'au Tan mal o ^jif, en présence de.

Tàn vang o §j|, le grand parasol — Cây la» 1 jaune du souverain. o, l'arbre parasol. 2a» du mal, causer du Faire ^j|*. sans grande de chose, tort;'peu réresserre, étroit, importance; resti'eint. tréci, domPiller, voler; porter H*. se perdre, nuire fortement; mage, se faner, se gâter, dépérir.

en réduire Tan briser, Casser, ^x*. miettes, disperser. pulvériser, des limée o 'j^r, Tân broyer — Tân mat o 7^, dispersé drogues. tout à fait, réduit à rien. — Tân

Tàn

—w( , Thn liai ngii'hi la o ^ ^ :'M? nuii'e aux gens. — 7oi t«;i %f\ o, — Ta», tôt o fH, briser, détruire. inlirmc, serré, à l'étroit; impotent. — 'Thn tâl luing- o |fe Ifi, la cl assis d'hommes des infirmes (catégorie et ne exemptés du service militaire de chaque payant que la moitié — Hoa contribution personnelle). un 7£ o, Heur fanée. Th f$. Dispersé, (Du S. A. tan, même parti. 'dissipé, car., même signi-

241

)«H— Tdn 51*. étranger. Tiêp là» ^jjf; o, recevoir des condonner vives. — Tân IcliÀcli of, à des étrangers. l'hospitalité Boixl, côte, Hôte, invité,

Tdn

'/Ri*-

berge, rivage" — Tàn nhom o J\,, un riverain. — liai là» -JfijtO, rives maritimes. Giang tàn fx. O , les bords d'un lleu\e. — Tàn liiàit o PI, embouchure de lleuve. Passer l'eau; gué, bac.

fication.) de tous Diio tàn jjjj| o, s'enfuir côtés, se sauver dans toutes les directions.— Bilan j$, o, id. TÎ ^?À i n util ç=î*. Pronom époque, période; ïtk pers., alors, moi; je, quand.

Tdn Tdn

'Zip*. ^r*.

mordant, Amer, acre, lettre sur, acide; huitième piquant, et car. horaire. du cycle dénaire Car. radical. iSgîî, là» Jî O, les cinq plantes ;\ — Tàn, Uit> o ^, goût piquant. amertume, affliction, soulfrance; pé— Tàn loan o j||, nible, fatigant. misère. — Ta», détresse, chagrin, k'I O |j)f, goût acre.

-fpr. complémentaire. Syllabe (En S.A., amer, acre; se pron. là».) Tan nuin o-\$$-, ])etites choses, menus détails. — Ngtha Uni ma» ijrfglé0;j|!j, petites démangeaisons; gères contrariétés.

Tdn

%

^j*. Syllabe complémentaire. se pron. lien.) (En S. A., souhaiter; Tien ta», j{|go, avare, regard an I.

'"» >i-|l. Syllabe complémentaire. (En S.A.. très souvent; se pron. tdn.) Tàn màn o.}«|, à des s'amuser nons, taire des petits travaux pour passer le temps (vieillards, infirmes). "" 7MSyllabe complémentaire. (.En S. A., ensevelir; se pron. là».) Tan mchi ofjg, petit, mesuuin. IL

renouNouveau, récent; 3^/jf*. nom de pays. rafraîchir; veler, Tàn vwo'iig o 3î J nouveau roi. — récemment femme Tàn plnj, O^r, mariée. — Tân rliânh o fljjj;. admi— Tàn Iran o nouvelle. nistration ijij}, nouvelle cour, nouveau régime. — Tân tao oj|, conrécemment struit. — Ta» làp o jj£, nouvellement établi. — Lvili là» (lié», -5} o iia - soldat nouvellement incorporé. — Tân binh plu'i of )f. la préfecture de Tàn b'inli (Saigon). 3Jpf*. l'eu,bois et herbes Plantes pour combustible. do cliaull'age, 16 yAT ALI;. I mviuMEruE ON le

Tdn

2/(2 Bào tân cûni du bois pour à (correspond feu^ ). Tdn hoa fy O f& >K>porter éteindre un incendie t?jeter de l'huile sur le — Tdn hàu o JH, l'audience commence, les bureaux ouvrent. — Th trwomg o ~ï%, l'ouverture de la session des examens littéraires. Tdn 33*U ui passe rapidement. Tdn loi o ff", coup de foudre.

Entièrement, jitf.*. complètetout à l'ait; tout. en totalité, ment, sans exception. tous, avoir épuisé le Tàn niên O ^, nombre des années, mourir de vieillesse. — Tàn làm lire o fo jj, appliquer son coeur de toutes ses forces. — Tàn ihi o -[H", la lin du monde. — Tân tuyM O $3 , épuisé, fini. — Tân ihi. o Jg;, fout existe. — Tân xudt o {fj, en masse; se donner tout entier.— Tân hrivng o ffi, très clair, — Khânh lân J§&o, nef, manifeste. — déposer son bilan, faire faillite. fi(h lân Irnng jjk o pj=t, demeurer dèle jusqu'à la fin. "Jl^ *. Croître, nom do dynastie. 'fiHf*. un barrer grandir, pousser ;

Tdn ser, Tdn

V^i*-

de Teau. arroHépandre humide. mouillé, asperger;

à des recherProcéder PA*à des investigations: ches, se livrer interroger, questionner. Tdn câo o 4!r: accuser. — Tdnlui -- Tk ofp, juger un coupable. un criminel. pham o -ijE.• interroger

Tdn

Tdn Jîff *. Tenir, retenir; empocher, noin refréner; défendre, réprimer, de royaume. Tdn mû o 0j , retenir son cheval. — Tdn quôc o |, le royaume de Tdn (dans l'ancienne Chine). et de principauté Tdn ff|*. Nom nom de dynastie (en. Chine): de pommier. espèce Tàn Ihï lioàng dé o %$§,%!> ie chinois qur nom de l'Empereur domin d'après les annales aiinainites. l'ordre d'envahir le pays de Gkotk — Tàn pomme. quâ o ^, 7«'n jfK comme Tdn Insectes mante, Souvent, beaucoup. à grosse tète. cigaH'.

Tdn

Enfoncer,

passage, Tân lai o ~$i , barrer, Avancer,

repousser; une entrée. bouclier. s'apen

Tdn

&£*.

procher, grade,

progresser; être promu. Cao lân fâ o. haut degré. — Tien lân -ffâ o, aller de l'avant. — Tdn sî le titre de docteur (3e. degré of-, — Tdn ch'ec o (&, littéraire). avancer dans le chemin de la vertu. — Tdn une giâo o j££, embrasser — une religion. doctrine, adopter Tdn Ui>io fffl . progresser, augmenter. — Sir lân hhi ;|f o $fl , le progrès.

arriver, monter

prie-dieu,

#|j*. nombreux,

t'réqueminenl:

243 '/«« iJ-I *• Nom collectif de clans l'eau. plantes aromaHabits de 51*.' funérailles; Tang un mort; le deuil; pleurer porter le deuil, le deuil; funèbre, garder funéraire. Tang chê o -fjjlj, le deuil (se porte en blanc et dure selon le degré de — Ao parenté). tang |J o, vêtement de deuil. — Tang jilmco JJg, id. — 0' tang jjb o, être en deuil. -— l)è lan8: !& °> mettre le deuil ; commen— cer à pleurer. Tang cha o[l£, porter le deuil de son père (devrail durer 3 ans, mais on ne le porte — Ma réellement que 97 mois). tang •[fâ o, avoir fini le deuil. /jf^'. Tang intestins, Les intérieurs; organes viscères. entrailles,

qui poussent ilau tàn |jî o, plectrantus l.icus (remède pour 3a toux). Femelle Jim fil*. et de quelques organe femelle; entre un verrou.

des quadrupèdes autres animaux; trou clans lequel

— Tàn Tànngvni o -f 1, bufllesse. — 5jf, une ngn'it- nhi'pt <tàu o ~\bulllesse. — Tàn màn o if£, mâle et femelle. Tan fy% et 7%^*. Ensevelir un mort,

lieu tranquille, Mûrier; ïflHg' ^**. . retraite Voir dàu. paisible. Tang tw o ^f-, une mûre. —A'«» — variété de mûrier. '""S' à°> à Tang cân thé o fâ j^ > ^es terres mûriers. — Tang trùng o ffj£, caisse de tam-tam. — Tang du o |ff, soleil levant. — PAù tan# |£ o, id. % *• S Doux, bon, bienveillant, à être porlé à l'indulgence, disposé agréable, et. HÊ*. Cadeaux S H un lonctionnairc public b"t de butin, corruption; ™lés, pièces à conviction. olTerts dans un objets

— Tang phà o Jjjff, les intestins. ^gù tang Jî O, les cinq organes internes (coeur, l'oie, poumon, rein, — Gkm les neuf rate). tang JLO, plus estomac, organes (les mêmes, vessie, petit intestin, gros intestin). Tang se Vivre dans la retraite, dissià l'écart; cacher, Voir tàng. nom de pays. muler; — Bè Tàij tang || o, le Tibet. tang |^J o, tenir secret, —: Kho tang $$l*tenir jljî O, grenier, magasin.

%

un ï«»g' quan o 'g,* , corrompre mandarin. — M tang [j| o, preuves 11 — l'appui d'une accusation. Tang 0 ifjj, objets volés. — P/wx (''.<< /«»,» ^0, part de butin. — Tang tich — c$fr, preuves, indices. traces, (M\ tang ||lo, certaines, preuves ' indices irrécusables.

moutl'exister, TJpfc*. Cesser Tang ouanéanti, rir; disparu, perdu, blié; ocrer, vagabonder. Tàng quàc O [H , perdre son royaume. — Tàng gin chi càu o %<.il est mort; \nj, chien dont le maître ne savoir où aller-. — Tàng errer, tàm O jjj., sans coeur. 16'.

-w( Wt*Tdng enterrer, aux funérailles; recoucacher, ensevelir; de colonne. vrir; support Lo viijc cap tâng jj; fj£ $} O, s'ocd'un enterrecuper clés préparatifs ment. — Bai tâng J^ o, enterrer un mort avec pompe. — Tông tâng jg o. porter en terre; assister à un — Mai enterrement. lâng j!g o, id. — Dâ — tâng $% o, piédestal. Tâng cet o $g, base de colonne. fffi<*. secret. Cacher, dissimuler, Voir long. teProcéder

244

Wdant; Voir ce tang. qui date de longtemps.

Tâng tô O jjj|, bisaïeul. — Cm tâng jfjjj o, trisaïeul. — Tâng ton o — fâ, arrière-petit-fils. Tâng lie o J-, l'an leur du livre classique de la grande étude ou Bai hoc -J^ JS. % |y *. A j ou te r, au gi rien ter, acTâng nombreux. croître; beaucoup, Tâng Un O^, augmenter, élever; — Sip monter. tâng Un 3f(.c |f. — accroissement. Tâng bu o||. ajouter un supplément. —Mtntiïnij dont le trailemeiil Long go^-, — Tiiiijfth" vient d'être augmenté. O $£, accroître les impôts. — Tëft le prix. giâ o fH, augmenter \%*. Tang religieux, Prêtre bonze'1'. de Bouddha.

Tàng nir

Bè tàng f$ o, hermétiquement clos, Lien caché. — Ngang un g ^ O, agir selon sa fantaisie. Tàng le Le front, ïfî'k*haut du visage; clair, lumineux. les à tempes, découvert;

Quâ tâng îjjh O; passer par-dessus la tète. — Tàng rang o ;j;§Jj, l'aurore. — Tàng lâng sang o O |j'lj, le à poindre. jour commence Gosier, ^"•Ty >pc*donner de la voix, gorge, émettre larynx; un son.

Tâng ni o ]ft, bonzes et bonzesses. — Tâng su> o frfî, un maître bonze. — Som tâng [il o, religieux vivant ermite. — les montagnes, dans Tâng gia o %, confrérie, commucouvent. nauté, monastère, Élever, $!*. présenter; Tang conférer frir des présents; des faveurs. accorder titres, of(h

Uâo tàng Itf- o, une jolie voix. — canal par où les Tlnj'c lâng j^o, aliments passent, oesophage. Tàng -;|^*. La morve des chevaux.

Tàng ma o E^, cheval morveux. de au ^Èiq *. Marque Tàng temps déjà, dès lors; donc, passé; cepen-

conférer une Tang phong of, — Bai tang % 0, ])»"%!'dignité. bénéfi— ri(jue. Phong tàng $f 0. cier de la faveur royale; ralcgow de gens exempts de certaines cliarfjo publiques.

s*" (l) La loi des bonzes a cinq commandements auxquels tout bon religieux doit se soumettre, ne pas luer d'èlres vivants, ne pas voler,ne pas foruiqiur, ne pas meulii'. ne pas boire de spiniut.-•

—«.( Tam Se détester, s'en vouloir fff*. se dénigrer (en (sans se le dire), haine cachée, aversion, dessous); antipathie. amer, pénible. Tâng clâng o^, — Tâng ctâng glw chïu o JE |§ j|Ç, amertumes sans nombre.

245

W~ Dé tàng JH, o, pas facile à connaître, pas aisé à savoir (tournure ironique). — Nào tàng ffjo, où l'aurait-il appris? comment le saurait-il? Tanh de de viande crue, de sang; fétide, gâtée, Voir tmh. puant, pourri. Tanh hôi o fc, une répandre mauvaise odeur. — Tanh ngw o 1§ , — Mai odeur de poisson (pourri). tanh P^cO, odeur très forte (une puanteur quelconque). Jj£*. chair Odeur

Voir tâng. ïïmg' ^*. Temps écoulé. Cao tàng té khâo ^ o f£ ^, père du trisaïeul; grands-pères d'autrefois. des Téig: ^ . Avoir égards pour; vanter. élever, exalter, louanger, (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Tâng Un o Hfj, porter plus haut. — Kêu tâng p-(- o, donner un surnom (par respect pour le nom propre). — Tâng nhau o fj|, avoir des égards les uns pour les autres, se respecter mutuellement. Couches îang /§*. superposées; Voir ièng. degré, échelon, étage. Su> tàng thw IfoPj;, gradation. — Tw tàng |f o, par degrés, — Bat tw d'échelon en échelon. tàng i|o, graduer, disposer par couches, établir par étages.— Tàng nha offi, les étages d'une maison. — Mm liai tàng |jj £~ o, maison à deux étages. — 0> tàng thw uhwt ffè demeurer au °^k^, premier étage. Être JYf• au fait cleja; avoir vu, connu, (Ju S. A. tâng, même car., de, savoir

Tanh

Soleil se montrant Ijpj-*. après ciel clair et serein; cesser l'orage; de tomber de la pluie (en parlant ou de la neige). Voir tinh. Troei tanh 5j| o, le ciel redevient pur. •— Tanh mwa o H% la pluie a de pluie. — Tanh cessé; manquer râo o fyjjg, temps sec ; sécheresse, aridité. 'f^t *.

Tânh

pratiqué. déjà, passé. ) &« tàng irai & o f£, avoir déjà (lf' expérience. — Chwa tàng \% o, ne pas encore être au courant de. —

Inclination, ; propension caractère. Voir tmh. tempérament, Tânh tành o fjf , inclination de l'àme, tendance. — Bon tânh TJJ o, — Tânh mang o -pjf, le naturel. conditions la vie. — d'existence; Thiên tânh 5Ç O, dons du ciel. — Tânli tw nhiên o |f j$i, instinct. — Né tânh *c o, naturel violent, caractère irascible. — Tành rôt o Y&> nature ardente, caractère vif. — Tânh — Tânh tôt o2jl; bon caractère. xâu o •3J> mauvais caractère. — M<) tành công j|| o (^, ici repose un tombale, loyal caractère (inscription titre posthume). ffi.*. Nom de famille (celui

Tânh

~.-t-9.( 2/i6 de maie en mille, qui se transmet (le génération en génération). BA tành "g" o, les cent familles; (ont. le peuple. — TAnh danh o ^}, noms et prénoms. — Hà lAnh danh fnj o ^j, quels sont les noms el préiioms? — Van tành fj\ o, demander le nom de la fiancée (cérémonie des du mariage). préliminaires Tành 0jl *. Sortir du lourd sommeil de l'ivresse, se remettre. Voir t'inh. TAnh rwo'u o jf$f, ne plus être ivre. — TAnh ngû o ^. se réveiller. -4-. Tành i1^ . Syllabe comj)lémentaire. se pron. t'inh.) (En S. A., tendance; Banh tành -Ê O, déchiré, brise, — détruit. Tâp tành ^f o, s'exercer. Tao . Je, moi (pronom arrogant on se sert pour aux parler aux gens de peu). enfants, petits (En S.A., nom d'insecte; se pron. (no.) Mày tao jg o, toi et moi. — Tao bien mày làm o ^ /§ g , je l'ordonne de Je l'aire. — Làm sao mày tao mi 1°' il ^ M ° M \^> comment! tu te permets de me tutoyer? J£\ dont Saisir, secouer; JJK*. molester, tracasser, avec tourmenter; gratter les ongles. 'J'if*. intimidé. Troublé, agité, Tao loan o f|[, causer de l'agita— Tao thà o tion. "jf, se gratter la tète; n'avoir pas ce qu'on désire, être dans l'embarras.

)•«--Tao TfîjR'*. Dévider des cocons; mettre du fil en écheveaii ; (il, brin. Tao dày of~j|, bout de (il, toron. — Dây ha tao $% (g o. corde dr I rois fils. 7«o Panser un cheval.brosser, ifffi*. faire avec soin; triste, moétriller; rose, soucieux. Tao nlwn o J\., un palefrenier;un poète. — Tao thà' 0_§f. marin1. putois. Tao )jJÈ et JÎIK chon, de chien; Graisse infect, de copuant. hasard. fortune.

Tao

\(W*. trouver

Rencontrer

en chemin; Chàu tao J^ o, faire le tour de. Ecurie; couleur

par bonne

Tao

-^*. nouveau; subalterne.

mangeoire;,»™! noire; employé

Tao hu'O'ng o §, bonne odeur des plantes. — Nha tao % o, acacia. Tao ïijk*. constituer, établir. fonder, Gréer, instituer; tabriquei*. mettre en oeuvre.

Tao

Tao

préparer, Bai tao -fc O, fondation imputante, grande entreprise. — Tm¥ nouvel établissement; restauÇo, rer. — Tao Ma O \)C, ci'éer. — V du o ffft, fabriquer daiideslineinrnl: une mauvaise action. pré])arer Kliai lao |f§ O, entreprendre u« [n' vaii, mettre en oeuvre. — Tao Mé mener une oeuvre à bonne lin. o^, Tdo j$k*. Grillé, sec, desséché.

2/i 7 Tâotmh O »|i§, coeur sec, caractère froid. — Bi lâo %g, o, être échauffé, aiier à la selle avec peine. — Tâo thuôc O ~j|fS griller l'opium (pour le fumer). Tdo ha*. Feu, née, calorifère, Aire, foyer, fourneau. chemile sens longueur; crèche, mangeoire, de la canal, auge. cris ri-

gole; Tào

Bruit confus de voix; Pg*. tumulte. discordants; tapage, )t| *. Laisser couler

Tào

l'eau;

Tâo thàn o j]i^, esprits ou génies du loyer, dieux lares. — Ong lâo — H o, ici. Thuxvng lâo J^ O, chef de cuisine. Mo jft*Jujubier; urgent, pressé. Quà tâo ^ o, jujube. — Trâi hùng '"° J&Ê $£o, ici. — Bai lâo J^ o, — Trâi lâo Jf^ prunier, abricotier. O, prune, abricot. *. Caverne, souterrain, Pas antre cave. ; cachette.

Iransporter, Tào

approvisionner. quan o *jtf, fonctionnaire commissaire chargé des transports, — Gong b<) aux approvisionnements. tào chânh ti X P(5 O j^; pj , le service des transports au ministère des Iravaux publics.

Tào

Mo ^ abri;

Mo JT|*. rapide;

marche précipités, vif, alerte, prompt, agile. oiseaux;

Grain fermenté; jpg*. gluinc, lie de vin. résidu; gluten, Tào hhang rhi Ûê, bât khà ha âuHPilg o f§ ;£. H yf pf 'f ^ , on ne doit jeter ni la lie ni le résidu : ne répudiez pas l'épouse issue d'une maison pauvre, (maxime). _^ *. Insecte, puce; piquer.

Tâo Tâo

Mo ££*. Le ramage des cris poussés par la foule. Mo f£j *. Classe, société, association pagnon; pâturage, composition pour île fonctions.

Au point tp-*. bonne heure; tôt,

catégorie; rang, com; collègue, entre en parc; former des noms

Thièn tho ^ o, les dieux. — Sao nam tào >|^ fâ o, le nom d'une étoile. — Quan tào de "|f o, fonctionnaires toutes catégories. Tào |g*. lao Barque, bateau. d'arbre Voirez, creusé dans

de très du jour, hâtif, précoce. Tào lai o 2j$, venir tôt. — Tàn hoa o 7J^ , riz hàtif. — Thâi tào -jfc o . de grand matin. — Tâo tlù ofl^ , dans la matinée. — Tào vûn o B^,, matin et soir. •— Tào te lum rai gia o ^ Wt î% ^ • de l)on m&\.m l"UH K(' devant sa maison. présentèrent Balai; balayer, nettoyer.

Tào

jtfï*.

Tào trà' o|^, extirper, expurger, Tào ma o j|, balayer supprimer.— les tombeaux qui s'ac(cérémonie complit une fois l'an selon un rite domestique).

^g *. Tronc

248 Tào Plante '$£-*. aquatique, de marais, manne. algue Trlï*. différentes; Couleurs mêler, variées, mélanger. herbe tâp y — o ^, costume complet. — Bât twomg tâp ^ fâ c, — ne pas s'accorder. Tâp dm o jf, succéder aux mérites du père; catégorie de dispensés par faveur spéciale — T}qo du souverain. idp ijfc c voler, piller. — Bqo tâp nliom ^ o _A, un plagiaire. NhiH Tâp à voler dans les jÉi*. S'essayer ses ailes; airs, exercer apprendre, s'accoutumer; pratiquer. Tâp tttnh o fjif, se familiariser, — s'accoutumer. Tâp ngliè of|, s'exercer dans un art, apprendre un métier. — Tâp trân o pifî. s'exercer au combat, faire des manoeuvres militaires. — Tâp binh o &, exercer des troupes, faire l'exercice. — Tâp le maniement faire sûng o §£, — Bi aller à d'armes. tâp £%0, l'exercice. — Tâp nôi tièng o Pjfy Pf, s'exercer à parler une langue. — Bai tâp %. o, leçon à apprendre; exercices pratiques. répétitions, Tourner Tap u=r*. à l'oreille, parler Tâp saledes $f *. la tête murmurer. vers,

Tap

nuances

trouble, contusion, Tap lo(»ioJL, désordre. — Nài lap pjfyo, parler sans bois rime ni raison. — Gà tap |Io, mêlés; essences sans valeur. — Tap toutes sortes de crimes. pham oijli, — dimarchandises Tap héa o j|, verses. — Tap vu of§, affaires mêlées; partie non officielle (formule du journal officiel). JN *. Poste de douane; col de montagne gardé, des troupes. fev'par Tap phong o|SÇ, station Tap le tour de, Tdp |rn *. Faire un cercle; révolution. tour, passage défendu militaire. décrire

Tâp niên o 4p , une année révolue. — Tâp nhu't o 0 , un jour entier. Tdp Pli.*. manger tcter. avaler Happer, gloutonnement; d'un trait, sucer,

An tâp Pj£ o, dévorer ; manger ment (comme un chien). S'assembler, Tâp JH*. se réunir pour exécuter en commun.

des fils, tordre Disposer rechercher. continue)'; liens;

Tâp nâ o ^:, ordre d'arrestation, mandat d'amener. échoué. à la côte, Jeté (rb. Tdp se pron. Iiip.) (En S. A., tournoyer; Giâ tâp jj| o, poussé à la côte par le vent. — Tâp vào o %, i'ejeté ou repoussé dans. Tat ;Ê(Du Abattre; rejeté, S. A. Uil, même car., renversé. en entier.)

s'attrouper; un travail

Van tâp jjS£o, réunion de productions littéraires; recueil. mélanges, Vêtement robe double, Tâp J^f-*. de cérémonie; insuccéder; uni, bénéficier. recevoir, hérent;

249 Mwa tat |j' o, abattu ou couché — Già tat |f| o, renpar la pluie. versé par le vent. — Lïva talvào $g 0 |^, flammes poussées par le vent. — Tat bai o j;||, poussé vers la — Bâo tat côte (navire, barque). ff o, ouragan. arrivé à la perfecTtit pj|*Sage, secoution (bouddhisme); aider, des rir, faire le bien, répandre A. V. Rejeter, bienfaits. épuiser, à sec. tarir, vider, mettre Bû tôt 3È o, le nom d'un saint qui approche la divinité, la dernière la béatitude étape avant d'atteindre complète ou le nirvana. — Tat nu>à>c o fâ, vider l'eau (d'une barque avec une écope). T& !m*Rebelle, Voir gé, révolté. brigand, tac. insur-

W Tât tares infirmité; morales. imperfections physiques, Tât lu'c o -fj, lutter contre la maladie. — Tât bênh o J$|, maladies — Mang tât ^o, et inlirmités. être affligé d'un mal, vivre avec un vice. — Tan tât g| o, infirme, im— Tan tât hang j§f o ïg, la potent. classe des infirmes (catégorie d'hommes dispensés de certaines charges — Tât communales). phung o $|, — Càn tât |J| o, l'éléphantiasis. soigner une maladie. *jfc*. Maladie, envieux. Mffîi*. Haïr, détester; Tât (té o Ifâ, porter envie à quelqu'un, être jaloux d'une femme. %%*. piquants; dicinale. Tdt herbe à Plante épineuse, méle nom d'une plante

Tât

Tât

Tat fgQ. Éteindre; racécourter, brièvecourcir, résumer, abréger; ment. (Formé des S. A. hoa >X, feu, et tdt =s§; en entier, à fond.) Tât lira o £g, éteindre le feu. — Lwa (U tât rèi Jglîof, le feu est entièrement éteint. — Tât lion o fl^, expirer, rendre l'âme. — Nâi tât pjfy o, parler brièvement, se résumer. — Làm tât jg o, faire grosso modo. — Bcmg tât Jj£ o, le plus court chemin. i«f 4^*. Nom d'arbre; bois facile A. V. Une petite espèce '^travailler. d'orange.

conclu ; terminé, îp? *. Achevé, entièrement. complètement, Tât viêc o fj£, travail entièrement affaire Tât su> of, terminé.— conclue. — Công sw définitivement officiels tât Qf 3f£ o, les travaux sont clos. la IMp*. Préparer les gens garer (avant du souverain). faire roule, le passage

Tut

Tdt

l{lt 1 *. Maladie, infirmité; vices, défauts. Voir nich. Car. radical.

bien, compte Se rendre ^*. une affaire examiner d'une chose, une question; à fond, approfondir au complet. en entier, >j&*. Certainement, assuré-

Tdt

»( 250 nécescertifier, affirmer; ment; saire, utile; pressé. urgent, Tdt ctmh o Jg. c'est défini lit'. — taBât tdt /Ç. o, ce n'est nullement pent. — Tût nhiên o f&, c'est tout — Hà tdt fpj" o, à fait nécessaire. à quoi bon se presser ? Tdt V^*collant; vernis, Gluant, résine, couleur. visqueux, laque, mou, siccatif,

)« — Tàu lû>a o vapeur. 'j;g, j<|. _ Tàu bit sût o ^i] |£, navire blindé. —• Tàu buôm o l|f[, voilier. — J/iii chiêc tàu lom f£ || o ^. un prand vaisseau. — Tàu tho> mdi ton o *• vient d'arriver. Jf $fl, le courrier — construire un Bông tàu -}|ïO, navire. — Ban tàu fj-o, matelot. -— Nwthc tàu ffi o, le pays des vaisseaux, la Chine. — j\'gwon nwik tk 1§- "??l °-- homme du pays des vaisseaux, un Chinois O. — Hàng tint '{\ chinoises. —l'ày; O, marchandises tàu :{'$ o, baie ou estuaire sériant de mouillage aux navires; nom donné à la baie du cap Saint-Jaques (Cochinchine). Tdu un rapport an Présenter Z?^-*. verbalefaire connaître souverain, ment ou par écrit (en s'adressait! au roi seulement). Tàu vua o ^r, parler au roi. — Tdu h) ha o |S/jj? 'f, sire, Votre Ma— Tdu vi twomg pliûc tkiin 0 jesté. soumettre à l'examen M lM M #du roi en dernier ressort. (jugement). Tdu :p|*. dessus; présenter; (chants, définition que cifaire enlrer; introduire, entonner commencer, Même cantiques).

Tdt

Jambe djfc*. (jusqu'au genou). A. V. Bas, chaussettes, jambières. Mût dâi tâl $[ JfÉ o, une paire de lias. — Mang kit ~fë o, porter ou mettre des bas. — H ai tdt $£ o. hautes chaussures, hottes. Voir tao. Je, moi (arrogant). se pron. lâo.) (En S. A., nom d'insecte; Mesure; ^>. (En S. A., présenter; Câi tau L^O, mot euphonique. se pron. tdu.) mesure pour le environ îa kilog.). imper-

Tau. J£\

Tdu

grain (demi gw, — Lâuiâu fê O, impudent, tinent. Tàu

Vaisseau, navire, //jf|. jonque. (Du S. A. tào, même car., même signification.) Tdu Iran o |>ijï, navire de guerre. — Tàu bilan, o ^, bateau de commerce. — Tàu do 0$g, paquebot, Tint Ow o ~%-, courtransport.— riel'. — Tàu khdi o 'j;^, navire à

Ông cai tdu. ff %%O, introducteur. maître des cérémonies. ordonnateur, — Tdu nhqc o ^, entonner un un morceau df commencer chant, — Cùm tdu jl O, les ncul musique.

1 Irei" '! Cette couhune de désigner la Cliine et les Chinois par le mot «à» navire doit être cienne; elle date sans doute du temps des premières invasions des Célestes. Ceux-ci arrivant pi«p » erreur toujours dans de grandes jonques, on disait : voilà les hommes des bateaux! Delà, sauf en bonne part d'ailleurs. sobriquet qui leur est encore donné aujourd'hui,

—«W principaux de la cour. Tau 3£*. morceaux des musiques

251

W*— Te Déchi ré, en lambeaux ; engi n ^-. de pêche; mot complémentaire. se pron. ti. ) (En S. A., bas, commun; à toutes Ckay te jt% O, courir — Bi le $£ o, aller à la jambes. pêche avec ledit engin. faire Tomber, ^pj. il ressort, il résulte, (En S. A., mince, délié; une chute; suile.

Terme parler Yeux clair, Plante

ployé pour Tau E)x*pas voir

de respect emaux vieillards. ne Té herbes

sans pupilles; être aveugle. de marais; broussailles.

Tau

l|j(*. folles, ronces,

Hoang nhhn Mm làu j^£ |^J fyfc o , en friche, inculte, couvert d'herbes — Lâm làu et de broussailles. ffi O, bois, forêt. Tau PjfX*. Faire du bruit (bouche). beaucoup. Tè

par se pron. le.) Té xuông o î|];, tomber (de haut). — Té r.gipa o ,!|X, tomber de cheval. — Té càij o jjfo, tomber d'un arbre. — Té ra o P$|, eonséquemment, il en résulte que.

Khâiiàu 0H o, tousser être fortement enrhumé. Tûu_ (Jfô*. làu Lancer, exciter

(chien). [ Tè

Plein de déférence pour. (Du S. À. lè, même car., très correct.) Tè iihwong lè bâi O fjj O f¥ - cl"' consent volontiers, qui cède facilement et avec complaisance. 5=fGrain ^;j£. maigre, peu fourni en farine; triste, affligé. chagrin, (Du S. A. li, même car., même signification.) Khi te ïïfc o, époque de malheur. — (Jo'm tè fj-jj-o, riz commun.

se mettre Aller, marcher, rf£*. en route, en voyage; courir, partir Gai', radical. fuir, se haler. •— Tàu Tau lih'p O £, s'enfuir. •s»' O $j, un messager. — Tc'ut thàij O 7JÇ, courir les mers. — Tau ma O B|, course de chevaux. — Bon tau ^ o, prendre la fuite, se sauver en courant.

Jf?

Femme réduite à l'état Th$$*. d'hud'esclave; servante; pronom milité, je, moi, que prend quelquefois une femme. làu fâx*. Secouer,exciter,stimuler. se Irotive une

hit/. Giâc tè j£j o. coi'ne de rhinocéO. ros (employée en empirisme) Ouest, occident. \oir Un/.

*.

Rhinocéros;

dur.

\oir

Te Tê

tZ§*.

i pg *. Du même de même ordre, celui-ci, catégorie; de rhinocéros

du même rang, espèce; groupe, celui-là. incendiée

f'»e maison dans laquelle (croyances populaires).

corne

ne sera jamais

—.«.( JS'gu'on tê fâ o, cet homme-là.— Non té /g o, cet endroit-ci. Tè sans lassiLucie; Fatigue, sans énergie; engourdi, paralysé, stupélié. Tê moi o ~0, las, dolent, fatigué. — Su> tê mê ^ o £js, engourdissement, torpeur. — Làm cho tê mê jg£ ^ o £{§, éreinter. — Tê thàp o jS, rhumatisme. ffî*. force, et j£j?*. Méchant, ^ mauvais, ingrat; gâté, cié, corrompu. pervers, viruiné,

252

)<*— Té de Ligne démarcation, de jonction; terme, point limite; lieu où l'on, se rencontre; circonsoccasion. tance, J^*. Tê giao o 3£ , amitié, Té TM*rendre rable; mener accroître; liaison.

Aider, assister, soulager. se montrer secouservice, faire avancer une affaire, la à bonne fin; augmenter, adroit, capable.

Te

Tê lâu o|f§, c'est très malheureux! — Làm sw tê j[§£3j| O, commettre une mauvaise action. Tê nÇ*. riches Une étoffes, belle pièce fourrures. de soie; Té

Tê thê O "(ft, adoucir l'existence des gens, travailler au bien du pavs. — Two'iig tê fâ o, s'aider les uns les autres, se rendre mutuellement service. — Bât té sw /f ol$., ne de faire aboutir pas être capable une affaire. — Tê twâmg o }[f connétable. Présenter -fft*. un sacrifice, offrir victimes. des offrandes, des immoler

Nap tê |jlj o, le rite de l'offrande des étoffes (cérémonie du mariage). Té J% gendre. •— Â té iVâ' M ^ o, helle-fille. nom j(j$ O, parents par alliance; ou titre aimable que se donnent entre eux les gendres d'un même beaupère. — Ngâi tê H o, id. Tissu petit, doux; menu, fin, frêle. délicat, et Jqf*. Beau-fils,

Té thiên o 5^, offrir au ciel. — Té sanli o %£, immoler une \ictime. — Té thàn o fijl, sacrifier aux esprits. — Té tàm o $f, un maître — Té le o ff. offrir des libations. selon les rites. — Té thoe Oi|i$; adorer. — Chânh lé JE o, un grand sacrificateur. Té correct; Uni, égal, régulier, distintailler, couper, égaliser; arranornement, net; guer; pur, Car. radical. gement. Tè chlnh o ^, arrangé, orné, 1" bien disposé. — Tè lai o }£, «>IT o ger, égaliser. — Tè cho bchig Je faire $J, id. — Tê (lai tièu o Jç >b> Jf *.

-fîpi*mince,

— Tê tièu O ;Ji, petit, mesquin. — Bcil: le Tê tàm o ;jj», méticuleux. ?fc O, qui n'est pas mince. — Ta' le f-f O , convenable, correct, soigné, bien élevé. — Nwé>c té \^0, le trot. — Ngwa cti nwà'c té ,|X $fe ffi o, cheval allant au trot.

'

—«.( entre les grands et une distinction les petits. — Bât tê ^ o, inégal, sans ordre, irrégulier; séparément. — Tu> tu û chi bkh tri || fj? O 3? Zji'J^, en se corrigeant soi-même, en établissant le bon ordre dans une à bien savoir on arrive maison, gouverner ( Tarn tu>kinh). Te jtjlj*. égaliser; Couper, rogner, bien dosé, qui est bien combiné, bien proportionné. conTJmôc tê T|F O , médicament venablement dosé; sorte de pilules. i m1 )Jr* le ££*. Agir à sa guise, ner, diriger despotiquement; gir, administrer. gouverré'

253 (En S. A., l'usé, fourbe; se pron. lièm.) Tém vào o -^, entasser. Tèm '/Hf. Syllabe complémentaire. (En S. A., passer l'eau; se pron. lièm.) Tèm lem o ^jc, boueux, malpropre, dégoûtant. — Tèm luûc o fj£. sale, crasseux, sordide.

Teo ^/}. idée Pensée inavouable, tortueuse (entreprises galantes). (En S. A., faire effort; se pron. tiêu.) Léo teo f^ o, être pris, empêché, contrarié.— Ce y teo j§ i@; o, avoir une mauvaise intention. Têm de bétel). TxPréparer (chique (Formé des S. A. môc 7JC, bois, et lièm i£, pointe.) Têm tràu o |Jg:, préparer la chique de bétel, (enduire de chaux la feuille de bétel, y placer le quartier de noix d'arec, et rouler le tout en forme de petit paquet carré).

Tè tu'émg o /f|, homme d'État, ministre. — B^ai tè J^ o, chef suprême. — Chûa tè t£ o, Dieu. — Te tri dân o fô J£, administrer les populations avec sévérité. le i^p*. Eaux dormantes, corrompues; boue, vase; sale, malpropre, impur, souillé. le ba • Le tour des yeux; ironcer les sourcils; courroucé. regard —i-tUcli g . Crète du coep inférieure (knS. A., temps passé; se pron. iich.) Mong têch J]|»O, crête supérieure et crête inférieure. — Cu>o>iiéch Pfto, rire à gorge déployée. m Réunir des objets in". épais; mettre en tas, amasser, accumuler.

sur Ten yi%. Composé qui se forme à l'humidité. les métaux exposés (En S. A., dur, rugueux; se pron. tien.) Ten xanh non llèng o |j|* /g IfiJ, — Ten sâl o ffi, vert-de-gris. rouille. — Ten rét O^lJ, rouillé. Ten flèche (en bambou). "ffîf- Dard, (Du S. A. lien, même car., même signification.) lancer une flèche. Bântéiffio, Voirdauli. /C^Nom,prénom. (En S. A., bambous liés; se pron. lien.)

Tén

'' Se transcrit aussi par le car. ft|j.

.( 25/i Tèn thânh o ij?, nom de baptême. — Tèn ho O J3 , noms et prénoms. — Bat tèn j|| o, donner un nom. — Mày tèn gi Jg o ;£., quel est ton — Kèu lên pjj- o, faire, prénom? — So tèn |£ o, liste d'apl'appel. — Roi tèn pff o, demander le pel. du nom. nom, s'informer Teo réSe contracter, se rider; 7j=j. racorni, tréci, desséché, rabougri. (Du S. A. tièu, même car., anéanti.) Teo lai ç> ]£ , desséché, contracté, déridé. — Uni teo J|o, maigre, charné, anémique. Crevette Tép wjf. espèce). (petite et (Formé des S. A. ngw ,15', poisson, l(Jp 8? parlera l'oreille.) An tép p|ç o, manger des crevettes. — T6m tép Sjft O, petits crustacés en — C6 an général. g tép gj /Jf o, avoir un foie de crevette : manquer totalement de courage. Tel strident '/0i. Onomatopée (bruit d'étoflé déchirée) en pièces. ; mettre (Du S. A. triêl , même car., couper.) Rcwh tet m O, mettre en morceaux. — Mâiig tet lîjijso, insulter réduire un adversaire. grossièrement, Fendre en deux, fjf). partager, cri aigu de l'éléphant. déchirer; (En S.A., temps, époque; sepron. lié t.) Vol tel jj|o. crie, bal'éléphant rète. — Bành tel fffyo, un gâteau de riz qui se sert enveloppé dans des feuilles tendres de bananier. Les fêtes du jour de l'an. $fj. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Tha Têt an nom O % fâ , le jour de — An tel |I£ o. fêler l'an annamite. le jour de l'an. — Lé uk |ff o, la fête du jour de l'an, les présents offerts à l'occasion de celte fêle. — Bi têt $£, o, les présents porter —• Lânh cita le, d'usage. pfjj£c, recevoir les cadeaux du jour de l'an, Pardonner, absoudre,l'aire mettre en liberté. exonérer, grâce, (Du S.A. xà, même car., munie signification.) Tha loi o |p§, passer sur une infraction. — Tha loi o fp, pardonner une faute. — Tha no> o j^, remettre une dette. — Tha va o jf. exonérer d'une amende. — Ain ilng tha toi pfi H o $., veuillez, mon— Mon g àiu sieur, me pardonner. tha g :g o, refuser de pardonner. — Hay tha loi []£ o i§J, se montrer babituellement pour les indulgent fautes commises. ^j%. Lui, {$,*. lui-là; autre, il, elle; dilièrent. celui-ci. ce-

Tha

Tét

Tha nhom o \, cet homme.— Tha niên o ^Ê, une autre année. — Tha (tien o 03, cette rizière. — ïï" — hti'omg o $j|5, une autre patrie. Tha thèn Off, emporter prendre, (en s'en allant). Tha $£*. Polir user en sur la frottant le frottement:

]nerre, travailler,

par perfectionner. Thièltha HJ o, tailler, limer.polir.

Thd Tét

la vie. le monde, Le siècle, tï. (Du S. A. thé, même car., même signification.)

—w( les affaires ï'/w s»' of, monde, les choses de la \ie. de ce

255

)•«-Thdc Crécelle ^p*. (instrument bois creux ou en bambou sur de nuit). quel on bat les veilles Thdc JÏ"C*. Prier, demander; recommander. fier, remettre, en le-

il vaut meilleur; Tlià -ftjN. Plutôt, de. il est préférable mieux que, se pron. tha.) (En S. A., celui-là; —• Cliâng- llià J±. o, plutôt que. Thà chiu nghho cire, vhavg thà au ô> il •»''» O S M li l± O P£ M 5, d'être dans la misère est préférable — plutôt que de se mal conduire. Tlujl thà jÇ o, vrai, simple, naturel, — Thà cho naïf, ingénu. sincère, iigwon 6' cho dm ciuig, clùiiig thà ho itàl hoang O^^fi^miÂB 'a honte de riiomme °?!i9Jntî' importe plus que la richesse de la terre (proverbe). Tliâ JÊL*. El, aussi; si, outre; cependant, supposé que; aussitôt, de eu plus, pourtant; de suite. —

con-

Plui thdc f$ o, charger quelqu'un de. — Thdc lui o jjf > donner des biens en garde. — Bai thàc f-3=o, demander poliment et en s'excusanl. Thdc -ru*. chose Porter quelque sur la main un comme ouverte, souteaider, plateau par exemple; nir, supporte]'. TiPO'iig thàc ;jf] o , s'aider mutuellement. — Thàt thàc ^ o, perdu, évanoui. disparu, Thdc décéder. . Péril-, mourir, ^ et des S. A. tà> 5E, mourii', (Formé thàc J£, supporler.) en paix. mourir Thàc an o ^, — Thàc oav o "%,, mourir injustement; périr de mort violente.

Kim thà -^ o, et maintenant. Thà iihw o #p , comme si. '/'/'« H. mettre laisser

Quitter, lâcher, relâcher; en liberté, donner l'essort, abandonner. fuir, jeter, (l'our le car. en S.-A., voir ci-dessus.) Thà no rfi o %% $&, làrhez-le, donnez-lui la liberté. — Thà ra o Ift, donner la clef des champs. — —Su> Thong thà j|j o, indépendant. llumg thà 3j$j§ o, la liberté.

des deux Thdc Sac ouvert %(£*. en bandoulière bouts qui se porte une besace. comme Thdc Ecarté, &fi*. confusion, ordre, dispersé; débandade. dés-

Thàc tluh o ïfc, mettre le trouble dans les rangs, rompre les lignes. Thllc jp|*. Emprunter faire de grosses dépenses. Se Thdc <CX*. erreur, oubli; à intérêt;

'""

jlE*. ])ouvoir IJ. l'auteur,

par avancer; Grand, élévation,

Pris

les pieds; ne pas obstacle. arrêt, fort, vigoureux; éminenre.

7V

douter, soupçonner; écart de conduite.

256 Thâc clqi o Jç, faute immense.— Bathâc jg o, nom de lieu (Cochin— Ban thâc Ho, instruchine). ment à forer. Thâc Ame infâme, basse et vile, coeur — Thâch giâ o f|f , hausser surfaire. le prix.

J^;*.

dépravé; Th'k

ignoble.

Thai le plus élevé. pj *. Le degré le plus haut point; éminemment, honoexcellemment; appellation : vous, il, lui. rifique Thai là o O ^£, respectable vieillard. •—• Thai illà oEjj?, éininentissime. — Thai ong o %% vous, mon, sieur. — Thièn thai 5c o, ciel! — Tarn thai tinh Ho§, le nom de trois étoiles. Thai Rire Pp*. des plaisanteries, Thaï jjp*. bruyamment, s'amuser. dire

;>|Jv Mâle (chez les éléphants). (Formé des S. A. hhuijèn jz, quadrupède, et ihu'c 5^, modèle.) Voi thdc jj% o, éléphant mâle. ^p*. ferme, marbre, granit; mesure de insensible; Voir cld. Car. radical. Pierre,

Tlwch dur,

capacité.

Ngoc thqch 3£ o, pierre précieuse. — Câm thqch, veiné. fjjj o, marbre •— Thqch hôi o ^, pierre à chaux. — Thqch Un o \% , arsenic. — Thqch — Thqch lipu o f§f, grenade. y o 3^, végétation qui pousse sur les mousse, fougère, algue.— pierres: id. — Kim livh Thqch hoa Of£, thqch ^ Jf. o, lapis-lazuli. Tlwch Femme #p*. ferme, stérile; sans entrailles. dur; insensible, lapidaire, consacrer

génératrice; ébauche; foetus; esquisse, embryon, début. commencement, — Mu Thai j o^, placenta. thai ïjjf o, les débuts d'une grossesse; être enceinte pour la première lois. — Cô thai gj o, concevoir, être enceinte. — Thaisanh o %., enfanter. — Thai dung o 2$., porter an enfant dans son sein. — Tlineh thaï jfî O, stérile. $fi*. fit*. Doute,soupçon.Voirm

Semence

Tlwch |fp*. Inscription laldelte de pierre (pour les mérites d'un mort). Tlwch

Thai Thai prêt; fier, Thdi

Vexer, stimule]', 3iMagacer, braver. exciter, délier, provoquer, (Du S. A. tliich, même car., tendre à.) Thâch ihihc o j^, au provoquer combat. — Thâch iigwà'i la o \$ ;'M? , agacer les gens. — Thâch giao chien en rithig O j?£ i|$ J.S , provoquer combat singulier, proposer un duel.

emprunter; Emprunt; conprêter (avec intérêts); donner. Voir thaï.

très puissant Très haut, 7^*. grand, respectueuse); (appellation Voir Mo'*. étendu. vaste, large, I-Ioîmg thài ti'p j| o -?, Pl'i»l'elltL rilier (l'aîné de fa feuunc du li''' mier rang). — Thài sw O filp-

257 du roi. — Thâi précepteur grand du grand gouverneur phé ofif/le roi (en cas de minorité). — Thâi quâ toutes limites, o M, dépassant excessif. — Thon g thâi }]§ o, très instruit, très savante —Thàithivoeng Thâibinh o_fc, éminent, suprême.— — dwong o 2|ï pÇ., océan Pacifique. le Thâi bmh o 2|i, paix profonde; nom d'une province du Tonkin. — Thûinguyên o )$,, haute origine; le nom d'une province du Tonkin. — Thâi bôc iw o H %, un service de transport et d'escorte du souverain. Thâi '/7^*. Laver, purinettoyer, entre ce qui fier; faire un choix est bon et ce qui est mauvais, sésur parer le bien du mal; glisser une mauvaise se mal conpente; duire. Thai ^*. abondance; Prospérité, à un haut degré; fasprodigue, Voir th&i. tueux, orgueilleux. Thâi quôc o gj, nation riche et prospère. — An thâi jg o, paisible, et florissant. — Thành thâi jjJc o, le nom de grandir et prospérer; règne du roi d'Annam actuel. — Hoànhûâi fê o, immenses richesses.. lui jjjia*. Tournure, air extérieur; façon nière d'agir; moeurs, démarche, de faire, ma-

y Thâi lai o 2jS, avachi, fatigué. — Nain thài lai $$[ o 2j5, étendu sur le sol les jambes écartées. Thâi ou emprunter de ff *. Prêter sur une faute, l'argent; passer une offense; pardonner élargir, mettre en lilibérer, congédier, berté. Voir thai. Thài di o %§,, laisser aller. — Thâibinh O &, libérer les soldats, renvoyer la classe. ou Changer (personnes contre d'autres de même

pi. Thay choses

alternatif; nature); remplacer; finale exclamative. sentir; syllabe (En S. A., éminent; se pron. thai.) Thay âo o ^f|, changer de vêtements. — Thay mât o ^jjjf, rempla— Thay vl O fi, cer quelqu'un. à la place ou en remplacement de. — alternativement. Thay phiên o ^, •— Phài nâng lhay âo ffi ffc o f !|, il faut souvent changer de chemise. — Khoan thay ijg o, attendez donc un peu ! — Tôt lhay ^ o, comme c'est bien! — Ghc thay jfjj| o, mais c'est affreux! )%.. Tout Thày (sans la plus petite tous (sans aucune réserve), excepse (En S. A., laver, purifier; tion). pron. thài.) Thày thây OO, foui (ou lous) sans exception. — Hêl thày ^ o, tous, jusqu'au dernier; il n'en reste plus du tout. — Câ thày ^f O, id. Thày ne In mort, jfâ. de, pas s'occuper un cadavre; laisser faire. n

usages. Tiêu nhom ihâi >J-, \ o, tournure de pauvre homme, laçons de rustre. — Y thâi de la jjf£ o, manifestation pensée.

Tl *' jtb( "m MChanter des cantiques. S. A., lié en '.''•n fagot; se prou, sài.) H.

258 (Du S. A. thi, même car., même signification.) Thâij ma O j|f, un mort. — Hoi ihày ma Jç O Jf, odeur cadavérique. — Thây no o fa, ne vous occupez pas de lui. — Thây /.'ç tao O \% ^, cela m'est égal, laissez-moi tranquille. Voir. (Formé des S. A. kièn Thtiij J^£. j|, , voir, et bon \jf, grossier, commun.) déMgâ thây ^ o, apercevoir, couvrir. — Không thây gl liât ^2 O ;£. %, ne rien voir du tout. —Anh co thây không |fj [g o igÇ, voyez-vous ou non? — Coi ma không thây jjjÇ|Jfîfc 'j£ o, regarder et ne point voir. — Toi chwa thây ^ j^f O, je n'ai pas encore vu. •— No (là thày roi fa ^ O yfc, il a déjà vu. .LL Maître; Thây yfc. trés et hommes "letappellalii'des de science comme secréinstituteurs, professeurs, avotaires, médecins, interprètes, etc. cats, prêtres, bonzes, sorciers, (En S. A., lié en fagot; se prou, ski.) Ong thây ilay ^ o pf-Ç, monsieur le professeui'. — Hoc von thày'gioi suivre les leçons d'un Jp: Jp[o^, — bon maître. Th^ll ihuôc o ^. médecin.— Thày kièn o fâ, avocat, — défenseur. Thày chùa o JjfJ, bonze. — Thày sai o j;, id. — Thày hoi o J|, devin. — Thày iiham O jg[, un maître en gribouillages, c.-à-d. un sorcier. Tham j=| envier, *. Avide, cupide, convoiter. désirer, désirer rapace; vivement

) la richesse. — Tham tàm o fo, coeur — Tham tien o rapace. ^f, ambitieux. — Tham an o |H£, vorace. gourmand. — Tham lam o "0, avare, coeur cupide. — Long tham go, qui convoite (ce qui est aux autres). — Tham ei'ia ngipon ta o jjjjf fâ JH?, désirer ardemment le bien d'autrui. — Gian tham %f- o, un vilain jaloux, Tham, de i%>>*. Association ou réunion trois donner des personnes; avis; prendre part à une audience; de; assister, dépendre inspecter. administrer. Tham bâi O-f-ïi, saluer un supérieur. — Ta tham tri /£ o %, assesseur de gauche dans un ministère. — Hilm tham tri ^f O ^p, assesseur de droite. — Gitan rliành tham blh TE?JE O ;|f|, lifie du premier administrateur d'un arrondissement (en — Quan phi thim bien Corhinchine). deuxième administraHT ï'I ° M teur. — Tham Indu O %fo. discuter, délibérer. Tham A ccourir; se porter avec j{É£*. de; se au-devant empressement rendre à une comocation. Tàler à se avec rendre la main.

Tham, j%z*. chercher

fouiller, explorer, aux renseignements; intentions; visiter.

compte: aller espionner; sonder io

Tham tài O j$,

Bithâm £%o, aller aux informations. — Kê cîi tham )L&0,espion— Thâm thmh o 11, chercher à sa— Jl voir, essayer de connaître. thâm gj£ o, expérimenter, éprouver— Thâm ma O à chevaljf , éclaireur

259 Thàm M *• Bruit de gens qui manensemble. dent et boivent Mâch thàm Jg o, tumultueusement. — Néi thàm pjfyO, langage téméraire, paroles imprudentes. avec — Ao àa h'ti, thiim ||| habit en peau de cochon. Thâm ffê, jfê o,

Eau Thàm '/§?*. coule qui force; creuser, transpercer. Thàm $£*. culinaire

Nom d'une préparation à base de riz.

calointain; *ffî W. Profond, air ché, insondable; mystérieux, sérieux. imposant, digne, grave, (Pour le car. en S. A., voir ci-dessous.) Thâm s au o \^., profond. —:\u>â>c thâm f$ o, eaux profondes. — Câvh dam thâm $} j'|î o, contenance digne, air imposant.

Thàm 'fp-*. reAmour, tendresse; tristesse, affliction; gret, chagrin, blessé, froissé. aigri par le malheur; Thàm thu'O'iig o flÇ, prendre en pitié. •—• Thàm nhiên o fflè, cruellement éprouvé par la souffrance; angoissé, attristé. Thâm jffc. Aller s'informer, rendre tâter la visite; voir, expérimenter, la destinée. chance, chercher (Du S. A. ihàin, même car., même signifie.) Bi thâm là con ^ o jjfl j|, aller voir ses parents. — Clwag nho <tén thâm toi f£ ffi ||. o /$., quand vien(Irez-vous me voir? — lie iti thâm visiteur. — Hôi thâm pff )bê&0, o, s'informer de, prendre des nouvelles. •— Gê'i Ion thâm Bfc^j o, enadresser des voyer des nouvelles; compliments. — Bât thâm % o, tirer au sort. lliam =!§. Couleur foncé. rouge (EnS. A., scruter, peser; sepron. thàm.) Màu thâm ^L o, couleur rouge foncé. — m Mm || o, rougeâtre. '' Se transcrit aussi par le car. •}#.

Thàm

Eaux eny.^.-*. profondes; sefoncé, noir, sombre; caché, cret, mystérieux. Thâm thây o 7J1C, la profondeur des eaux. — Thâm Mm o ;jvfc, le mystère des forêts. — Thâm giao o 5£, intimement lié. — Thâm lj °1Ë>> pensée secrète, idée personnelle. — Tinh thâm '[j| O, union intime. — Màu thâm 4=-°; couleur noire. —Ao thàm |f| o, vêtement de couleur foncée.

Thàm 1^*Avancer graduellement et en secret; envahir peu à peu; s'emparer injustement; empiéter, usurper. Thàm vào o ^, pénétrer peu à peu, s'insinuer.— Thâmphqm ofâ, violer. transgresser, Thâm sir Grande jouissance, -j/e*. plaiexcéder; extrême; dépasser, très (superlatif). beaucoup, Thâm hâo o jjft-, extrêmement beau. — Thàm (tai o Jç, immense. — Thâm lieu o ;]•>, très petit, trop

n-

—«W — Thâm précieux peu. qui o jf, — 27wi thâm au plus haut degré. — •Jfc o, tout à fait exceptionnel. Thâm de o Jg, tout ce qu'il y a de — Thâm khâ o ^, on plus facile. ne peut plus difficile. — 77w;« phâi o jrjj ; c'est Lien cela ! HM-77i«.«i -j|b*. Le fruit du mûrier.

260 ner à fond l'affaire qui me concerne — Thàm û de pétition). (formule o M' satisfait. — Quan content, bèi thàm fê Jg- o, juge d'instruction. Thâm jus Z^*. Liquide épais de viande, bouillon. Tante (la du père). des et coloré;

Thàm «"$£*. frère cadet Thâm

femme

d'un

maJVittwi '/^. Humecté, imbibé; mouiller, cérer, graisser, trempei', un rien, huiler; qui ne compte pas. (Du S. A. làm. même car., même signification.) hnLàm cho thàm vào if|c0'S. — Thâm y o ~j§£, être prégner. id. — imbu. — Thâm long o ^, dans Thâm mi'à'c o \~$, tremper l'eau, mouiller. — Mot ihâm chi f£ cela ne compterait og,, pas, cela n'y ferait rien. Thàm Paroles "fgr*. loyales de loi, être cères; digne de la confiance; honnêteté, fidélité. té, droiture, et sin-

Faire jg/i?^*. des ces, adresser des écarts signaler fîTC*- Charbon; malheur, calamité,

remontran-

représentations, de conduite. noir, funeste: misère.

Than

inspirer probi-

Mac than 7|v o, charbon de bois. — Than ctti o %g , id. — Thach Hum — Than(lit ~fâ o, charbon minéral. — Than Iwa ofâ, char0$%,, id. bon allumé, braise. — tSwomg than làm ');|| O'fâ, griller sur la braise. — riz Nt'p than -|^ o, espèce de — DJa ban than jiEi gluant noirâtre. — D<>Hum $g o, plat de métal. •<|| o, grande misère. Than des Se plaindre. pousser se lamengémissements, soupirer, ter; respiration pénible. L<hoc than ijg O, pleurs et soupir— Trwô'iig than -% O, long' gémis— Than van O |lft> Sl' sement. — Than tho> o Ifi, l»'uil plaindre. — Than tièc 0 ']p• de soupirs. amers regrets. — Titan i<U Irâch tw se plaindre à la terre o|||, et accuser le ciel ; jurer, "blasphémer. P|| *. flj[ et g£*. Gémirse plain-

Thâm ihâtnhom o 'jf J\, unhomme honnête et loyal. — Thàm thî o p^ç , parler tout bas. Thâm, Examiner avec le plus :j£ï*. minutieusesoin; s'informer grand à fond; étudier scruter, ment; confronter. sonder, peser; un Thàm ph/ni. o ^'ij, prononcer — Thâm iloi'm o jugement. ^Jf, rendre une sentence.— 77mm xêt o ^ , — Xin quaii lâ>n juger clairement. thàm xêt cho loi [][a 'j|* ^ o 'f^ ^ $£ . je prie voire excellence d'exami-

Than

261 cire; bruit de essoufflé, hors respiration d'haleine. pénible; Voir tluui. compte rapport, Thàn Pfff*. d'une affaire, présenter son opinion. exprimer Lire un

Thàn iâ*. Vaste, étendu; large, uni comme une sur le même plan; paisible. plaine; calme, NluU là bclng thàn -§ifiO, route unie, facile à parcourir (se dit en parlant de gens qui ont continuellement de la chance). Thân JPp*. La partie reins. A. V. Rate. Tlilin 3ij£. commun graisseuse des

(selon Thàn

l'usage)

en récitatif; faire une lecture chantée. des noest

îf.fp*.

gradués,

La ceinture officielle des mandarins.

o Hwo'iig thân 2j(t[S, principal tahle d'un village (celui qui chargé des actes, des registres).

Petit lézard familier (très dans les pays annamites). et (Formé des S. A. tràng jji , reptile, Ûân fè, avaler.) Con Ûân làn JjL o tyfè, margouilla. Avaler gloutonnement, avec voracité, bâfrer.

Thàn humain; Jf**. Corps corps d'un animal; un tronc, une souche; ce qui est personnel, je, moi, moimême. Car. radical. Thân tw o ^, le corps d'un être — Thân mhih o son organisé. fa, propre corps. — Thân Ûè o ff, le certaines corps tout entier; parties du corps, les parties génitales. — Thuyèn Ûân §£f o, coque de navire, carène ou quille de bateau. — Thân la condition de phân gâi O^^Pj, — Co le sexe féminin. .la femme, •— thân J£ o, orphelin. Bûng thân jjf o, vierge. — Thân phàm o Ji , le genre humain. — Thân dwu'i o du corps fjjf», les parties inférieures — Thuê Ûân ^ (parties génitales). -— Thân O, l'impôt de capilation. lien o^, les sommes versées pour cet impôt. Thân et #^K État i^femme sesse; enceinte; divinité. Affection, TpL*. dresse, attachement; alliance sanguinité; voisin. proche, de grosde nom

Thân ^*. manger

Thân Ëp *. Etendre, de prolonger; rechef, de nouveau; recommencer, une autre un plan, fois; exposer à un supérieur; caractère parler horaire et 9e lettre du cycle cluoclénaire (singe). Thân Ûi o jjf. promulguer, proclamer.— Thân mang: o fo , réitérer un ordre de l'autorité suprême. — Thân ngoat o ^ , le 90 mois. — Thân lay quan 16m o jjj|| f? ^, je m'adresse respectueusement à Votre — Nain ûân Excellence (formule). If O, l'année qui correspond à cette lettre cyclique. — Gio> Ûân 0£ o, la 9" heure annamite. thân gf|-l*. pajre connaître; rendre

Thàn

amour,

parenté, par mariage;

tencon-

262 la pareille. — Thân ihkh o |$, Phu thân ^£ o, père. — Mùujhân -fff:O, mère. — Ta' thàn ^ o, fils. — Thân gui O^, la famille. — Thân quijên o ^, les alliés. — Thân cân oj£, les voisins, les proches. — Giao thân <£ o, liens de famille ou d'amitié. Tintn Reins, )Éj *. sécréteurs viscères rognons, de l'urine. raie; — — Nài ministre. — Tning thàn *, o, sujet fidèle. — Loqn thàn ff[o, sujet rebelle. — Thàn dân o /£, le peuple. — Toàn qiii/èn dqi thàn ^j||^o. liant dignitaire muni de pleins pouvoirs (formule officielle). Tlidn Pouvoir ïfif*. supérieur; puissance essence occulte; divine; spirituel, incorporel; esprits, génies et autres êtres merimaginaires; caché. veilleux, mystérieux, Thân thân h o §?. les saints. — Tk'tèn thàn ^ o, les anges. — Tlw thàn jjj£o, rendre un culte aux es— Mien thàn prits. J^ o, petit temple dédié aux esprits. — Qui tlài diables, dia§H O, l'esprit malin; hlolins. — Thàn diï> o $2, jjéiiie malfaisant. — Thàn nàng O Jf ,dieu do l'agriculture; nom donné à l'empereur chinois qui mit l'agriculture en honneur. —fteo ihàii §(lj O,ancre de salut. — Thàn tien O fjjj, génie, immortel. des astres. Thân )j£ *. Mouvement marche des corps célestes; temps. en mouvemettre heure; jour, étendre. remuer, ment, agiter, Car. radical. Voir thin. Bâc ihàn :[[; o, étoile polaire. — Tinh thàn j| o, planètes. — S'11"' thàn ££ o, jour de naissance. Thàn #Jg*. Une femme enceinle. où le jour crépuscule

i\goqi thân #f» O, testicules. Thi'uj thân ?|c O, rein gauche. Hoa thân >J^ o, rein droit. — thân f] o, les rognons. Thàn Etre attentif '\%*. l'on l'ait; agir ou parler et précaution; prudent, méticuleux. avisé, à ce avec

que soin

soigneux,

Thân ngân O gf, s'exprimer avec circonspection, parler avec prudence. — NffiPO'i càn thân \^. ||| o, homme prudent, soigneux, appliqué. Tlidn Pure en montrant les 7f]\*. faire la grimace en riant; dents; s'étendre démesurément. Voir thân. Vui thân thân .jj£ o o, hilarité. —• Thân tô'i o |[fl, s'approcher, s'avancer, s'ouvrir un passage. Thàn 7JÇ *. Flotter sur l'eau.

Tkdn soumis à la dotxi *• Homme mination d'un autre : vassal, sujet; serviteur d'un ou grand prince d'un Car. radical. gouvernement. Quân thàn || o, roi eL sujet. — Bai thàn j/ç o, éminent sujet, grand haut serviteur, dignitaire, grand

Thân j|*. commence du matin.

Le moment à poindre;

Thanhthàn

1' O, l'aurore, M' fff

^•( ïï/i« se raccourA^l*S'allonger, se contracter; faire cir; s'étendre, Voir tlufn. la grimace. Lan thân ^ o, lambiner, traînasser; vaguer, flâner. •— Tho> thân JJ o, errer, vagabonder (enfant). bouilsoulevés; Thang "<%*• Flots des eaux ; surface lonnement tumultueuse d'un liquide; ébullition; eau chaude; le nom d'un empereur de la dynastie des ~fâ. Tkiro'ng A. Y. Echelle, terme nuescalier; méral des préparations médicamenteuses. Thây thang yjc O, bouillon maigre. — ftluw de thang [£j o, bouillon viande. — Bi'ic thang :}fc O, appliquer une échelle. — Bàc thang ']\^ O, degré, échelon. — Lên thang ^ • O, monter l'échelle, gravir l'escalier. — Thang mây 03H, nuages. — il/ri/ thang ihuûc §[ o TJ?, une potion. Thang j|§f *. Aller franchement devant soi; traverser l'eau à gué. passer une rivière droit à pied;

263

)*i. >]?, mois incomplet (de ag jours). — mois complet Thàng (tày o ^, (de 3o jours). — Nwa thàng ffio, — Mot demi-mois. thang rwô-i j£ o jjjj|, un mois et demi. j|Pj*. Thàng tout à coup, S'arrêter net; soudain. Voir to<w. retenu par,

I

inopinément. Thàng màng o $tf, empêché de.

s'éle7T*Monter, Thang gravir, = la ver; mesure capacité (poids, 10e partie du hoc). Voir thwng. Càn thàng blhig Jj- o ï|5, balance. — Cài thàng ^ o, boisseau. en grade, Monter s'éle/§£*. Thang ver en cligni lé ; hausse)', a ugmenter. Thàng thii'omg o _£, haute situation. — Thàng chibc O ^, être pro•— Thàng mu au grade supérieur. qui/èn o ff|, augmenter son autorité. — Thang già o ff|, hausser les prix. Thang plus; surReste, excédent, jf?lj*. en plus, en trop, superflu. Thàng xuât o [ij, ce qui reste.

Mois lunaire. Voir ngoat. Thàng J|g. (Formé des S. A. ngoat ft, mois, lune, et thu'omg fij, honorer'1).) Thàng giêng o 3IE ? premier mois. — Thàng liai o£—, deuxième mois. — Thàng chap o $j|, douzième mois. — Thàng nlmàn o fpf|, mois intercalaire. — Bàu thàng j!j[ o, commencement du mois. — Cuôi thàng ;ff 0, fin du mois. — Thàng thiéu o

Le soleil à son point -^-f-*. Thang au zénith; le plus élevé, calme, mourir du roi). repos; (en parlant Vua mà'i thi'ing ^ Jf O, le roi vient de mourir. Thang être ser; la force Avoir de; flS/j**à; vaincre, supérieur surpasréduire. orner, harnacher;

«mois sont désignés par des numéros d'ordre, non>s particuliers.

sauf le premier et le douzième oui ont de

264 une Thang Iran o |3fî, remporter victoire, gagner la bataille.— Thang des quâ nJwn o }M A> au-dessus — les autres. hommes; dépasser sur. — Thâng thê o f^jt, l'emporter Hoa thi'ing ^g o, ornement. — Thâng ngwa o ,|X, harnacher un cheval.— Thâng xe o jf[, atteler la voiture. — -frô thâng ngwa JH o ,|X, harnachement. — Thâng lai o ^., réduire, congeler, figer, solidifier. 'f^g,*. Thang neux, inquiet; gardes. Méfiant, se tenir soupçonsur ses eh! toi, là-bas! — Thàng nhô dij Q ceL enfant. — Thàng rf,jy $\jiM> tô>toi 0^(79^, mon domestique. En droite ligne; ffpj. Thâng allongé, sans aucun flélour. direct, étendu; se pron. thàiifr.) (En S. A., soudain; Ngay thang |j£ o , tout droit, recti— Si.i> ligne. ngay thâng ^ §£ c, — droiture, loyauté. Bwomg thhtf |if o, route directe, voie droite.— Bi thâng £%r o, aller tout droit. — B an g thàng Îp-O, uni, égal; sur le même plan, en équilibre. — Nghj thâng f)fi o, tout le long du jour. Thàng TV*- Mesure, Voir thâng. boisseau (grain).

Lien, corde, cordeau; Thàng y$|§*. la ligne droite; ce qui est normal; sincérité. droiture, honnêteté, Thang phép o j£, règle, loi. — la ligne droite Thang nhom o ^, doit suivre. — que tout homme Thang mii'c o f|, cordeau, ligne de charpentier. entourant w5f *. Talus Thang de démarcation; rizière; ligne gole d'arrosage. une ri-

faire, monter. Soulever, Thang flffî*. (Du S.A. thang, même car., surpasser.) élever (avfic efThâng lên o ^, — Nài fort). thàng Un \% O ;£élever la voix. Thanh Bleu clair, verttendre, pf*. couleur nuance azurée du ciel, tendre. de la mer; jeune, glauque Car. radical. frais, verdoyant. Thanh thiên o Jfc, le ciel bleu.— Thanh thào O^, vert gazon, lu* fendre. — Thanh xuân ofë- Prm" fanier; jeunes années. — Thanhf« o 3K, le nom d'une grosse orange verte. — Thanh mong thach O -0.Q— Thanh phàn 0 JJ antimoine. vitriol bleu. — Thanh trwé'C ofjbambou vert. — Thanh trwd'c thô 0

1iPj (l). Individu; Thang appellatif pour gens de peu, satellites, jeunes et enfants domestiques (ne s'apmâles, et, selon les plique qu'aux du pays, n'est jamais emusages vis-à-vis des vieillards, si ployé misérables qu'ils puissent être). se pron. thàng.) (En S. A., soudain; Thàng này O /g , cet individu-ci. — Thang lia o 3£, cet individu-là; (1>Se transcrit aussi par le car. fâ.

265 jft ^ , terrain planté de bambous. — Chim bào thanh £fj |g o, autruche. Thanh claire, limpide, calme, paisible, transparente; immaculé; net, pur, tranquille; vertueux. Voirthinh. probe, chaste, |n*. Trà'i thanh 5j| O, temps clair, ciel serein. — Thanh lieu o ffâ, courant d'onde pure; au fig., honnête, intègre. — Thùy thanh 7JÇ O, •— de l'eau; cristallin. transparence Thanh hqch o |=j, immaculé, sans tache, non souillé. — Quan thanh irréhonnête, ^ O, fonctionnaire prochable. — Cành thanh Jh o, lieu — 0> site enchanteur. pittoresque, thanh vâng jjk O ${, vivre loin du monde, dans le calme et la solitude. — Thanh trièu o J§JJ, la pure dynastie (la dynastie mandchoue).—'frai thanh Jç o, la Chine. — Thanh nhcti O J\., un Chinois. — Trai thanh H&o, un jeune homme chaste. — Tlidt thanh ^ O, perdre la pureté. lhanh Ce qai trappe Jap*. l'oreille, ce que l'on enbruit, son, voix; tend dire, bruit renommée, public, i'ép utati on ; spiritu el, surnaturel ; terme employé clans la rédaction des tombales. Voir inscriptions thinh. Tiêng thanh pf o, son pur, voix sonore. — Thanh bai O f£, harmonieux. — Thanh danh o £, réputa— Néi lien thanh tion, célébrité. |1ft 3Ê o, ne pas cesser de parler. — bruits apportés Phong thanh go, par le vent, rumeur publique. Thanh /g*. Abondance, intensité, Eau florissant, riche, plénitude; prosdru. serré, père; plein, épais, Thanh ttû'c of|Ê, haut degré de vertu. — Thanh àa 0'% , énormément. —• Thanh loi o ^lj, florissant, — Bu>o>c thanh loi prospère. >\lf o — Awâc thanh \-fi o, ^lj , prospérer. nation florissante.— Thanh tri o ffe , — Buon bân bon gouvernement. thanh Ion ^ ^ O ^lj , le commerce fleurit. — Cành thanh 7^-0, brillant et florissant; nom de dynastie. Thanh jfâ*. Soleil dans jour; toute pleine sa el

grand splendeur; entière lumière.

Thanh Le degré le plus élevé %E*. de la perfection haute samorale; éminemment vertu; gesse, grande essentiellement bon; perspicace; sacré. saint, pur, vertueux, sage, Thanh nhom o _A > im homme parfait, un saint, un sage. — Thânh thàn o jjj||i, divin. — Hqo thanh jj| O, sainte religion. — Thânh hinh o •fg, les saints livres. — JSwâ-c thanh ffî o, eau bénite. •— Thânh ihûy o 7JC, id.— Thânh già o ^H . la sainte thânh ^} o, cimetière. croix. —Bdt — Thânh vàt o >\fj), objets sacrés. —^- Thânh giâo o Jp;, la doctrine de — Thânh mon o f^, Confucius. l'école de Confucius. — Tàa thânh — Thânh thiên |JJ O, le saint-siège. ta' o 5c "P > '(! sacr('' fils du ciel de la Chine). —• Thânh, (l'empereur thwong o _£ , le saint des saints (id.). Thành à bonne Mener }]){*. lin; achever, finir; devenir., compléter, résoudre. réussir, parvenir,

266 une afThành su> o ïff, terminer faire. — Thành công o Jjf(, se créer des titres. — Bat thành 7f o, ne pas réussir; n'est-ce, pas?'— Thành nho'ii — Thành O TV- devenir homme. danh o fâ , parvenir à la renommée. — Sanh lành ^ o, créer. — Hoàn thành ;rçjo, achevé, fini, accompli; parfait. Thành retranche'jffi*. Remparts, enceinte fortefortifiée, ments, chef-lieu, ville, resse, citadelle; capitale. Thành tri o $Jj, murs el, fossés entourant un ville. — Thành thû hi'nj d'une for° TIFM'' U! commandant teresse. — Kinh ihành Tj? O, capitale d'un pays. — Tinh thành !j£ o, cheflieu de province. — Quan thành thu de place. — 11* o Çf, commandant — Thành phâ o <§jf, municipalité. Viêc thành phè fj£ o j^fâ, affaires municipales. — Ong giàm thành HJ j|j le maire de la ville. O, monsieur — Thành hoàng o ftjt, dieux lares. fétiches locaux. — Thành hoàng mien O |5â J8j > temple dédié au culte de ces fétiches. Thành, p!jX*. Paroles tésincères; intentions sans parfait; déclarer, ter; s'excuser, reconnaître. Voir thïnh. confesser.

Thành mang o fSjj-, se mettre à lu de l'autorité disposition supérieure. — Thành mành o 1jj|, délié, dégagé; Thành llwl o •->, dispos, prompt.— libre, sans entraves. Thao 'fél*Belle joie sans humeur, contrainte; hanche licen-

gaieté, cieux,

déréglé. Thao tn:n O fo , dissolu, débauche, tressé torsade, avec des frange.

Thao 7PE3*. Gordon fds de soie; gland, cordonnet. Mia thao |f| pèce de canne Thao

o, le nom d'une esà sucre. sabre on gaine de couver-

Fourreau de if.p*. étui pour l'arc; d'épée; sac, enveloppe, drapeau; ture; être habile. j£j|*. Métal dur;

Thao Thao

ter, acier.

serreijljjg *. G oi ffur e de de ail ; bande d'étoffe tête, pour retenir les cheveux. #. Habile, capable. expert, le car. en S. A., voir ci-dessous.) de. prendre exercer; en-

moignage authentique; vrai, réel, pures; fraude, sans mélange.

Thao

(Pour

Thành tluît o JÇ, simple, naturel, vrai. — Long thành =S; o, àme lidèle. coeur sincère. — Thành tin O — Thành fermemenl. fp,", croire kinh o £j£, honorer, vénérer en toute sincérité. Thành Pj|*. Demander, prier, invi-

Thao S*. Se saisir avec la main; diriger, ôter. soulever, lever,

tirer l'épée du Thào itao o J], mettre sabre au clan'.— fourreau, Thâo hijèn o f|, faire l'exercice miôter, enlelitaire. — Thàarao%, ver, découvrir.

267 en arrière, reRetourner Tluio \%. venir sur ses pas (en se pressant). (Du S. A. lào, morne car., aller vite.) Tluio tnit o fl£, fli/io 3§t*. éviter, s'écarter. Thào (lien o 03 , rizière herbeuse — Thào tw o (î™ classe). îjï, écriture expédiée, caractères cursil's.— Bâi ihào tjff o, petit cursif où la moilié du caractère resle carré. — Thào bon O ^f, minute original, — Chânh thào j£ (document écrit). Viêl thào 0 O, écrire O, id. — une minute, taire un vile, préparer brouillon. Thào Examiner py *. soigneusechercher à se rendre ment, compte; châtier, gouverner, diriger; punir, exterminer. Thinh toi tri thào /jf p g£ o, la faute sera expliquée (au coupable) — Thào avant la punition. pliai o une peine, réprimer fâ , appliquer une faute, punir un manquement. — Thào bào o fjjc, répondre de, garantir, endosser. Thào py . Bon, se généreux; sant et pieux (Pour le car. en doux, bienveillant, montrer reconnaisenvers les parents. S. A., voir ci-dessus.) Con thào Jlo, fils pieux, qui — Hièu thào ses parents. respecte cha me ^ o PÊ jtj|, honorer ses — Thào thuân o )l|pj. père et mère. bonne entente dans la famille. — Thào an o |Ij£, qui donne souvent de quoi manger. —

enveétendu; Long, couétui, gaine, loppe, fourreau, verture; lot, collection, assemblage (livres). — Tho> tluio =Êfo, bibliothèque. extéJSffoai tluio #f\ O, enveloppe rieure, vêtement de dessus. — Tluio y o fâ, ià. — D/am thào sâch $j£ O ffl. cinq lois de livres.

Tluio ;fc£*. Créer, fonder, instituer;bâtir, construire; ser, moissonner.

établir, ramas-

Thâo thi'c o 5^, en désordre, disému. •— Tluio ih'te persé; troublé, ne pas pouvoir dormir. o^, Ihào "JE3*. Grue subite des eaux; moninondation, débordement; se répandre. ter, grossir, s'étendre, Thào thiên o ~%, déluge. — Lào — Bv lào thào 'Jfi. o, négligemment. thào i% $£. o, verser un liquide n'importe comment, sans aucun soin. — Ngwà'i thèu thào /jf. fg o, homme débonnaire. trop bon, trop faible, Tluh ijlljl*. Les plantes. Herbes, Gai', radical. Thào

Thk t^* vées ou

sauvages); première épreuve; 11011 et négligence, Thànmôc o 7fc, plantes — Boa thào fâ o, plantes

plantes (cultipremière pousse ; avec précipitavite et sans soin. et arbres. et fleurs.

tristesse; Souci, peine, >\%*. incommodité, malaise, inquiétude, préoccupation.

de pot en terre. J-p . Espèce Tliap (Pour le car. en S. A., voir ci-dessous.)

—«.( Amoncellement Thdp Jp*. tour, mirador, pyramide, flèche; pointu, aigu. de terre; aiguille,

268

).« sainte croix. — Thâp lue o Jj!. suffisant. — F»//»

complet, parfait; thâp m o, or pur.

Xày thâp iH o, ériger une pyraune tour. — Hoa mide, construire thâp ^ o, tourelle à clochetons suclocher de pagode. perposés, couchette Thdp /tfjft *. Lit de camp, une grossière étoffe de coton. Saisir, *$£*. Thdp prendre; abaisser les mains croisées le salut de cérémonie). Thdp :Jlïl*. mortier; réunir; (pour ;

Dix hommes; fraction Thdp TT*. de compagnie, section, escouade Thâp vât tien o i^j §^, petit supplément d'impôt pour compenser les perles de sapèques. •jp*. Thdp cueillir, Rassembler, réunir, remettre en las: ramasser, comme forme compliquée s'emploie du nombre dix.

le grain dans Broyer fouler, piler, écraser. un serment. succéder.

un

faire I}/C*. Jurer, Thdp A. V. Joindre, réunir;

Plaines basses et maréThdp "$%*. mouilterrains humides; cageuses, lé, trempé; bas, court, peplacé tit, humble, modeste, mesquin, humilié. abattu, air humide, Thdp khi o H, miasmes.— Phong. thâp JH c, mauvais air, vent malsain. — Clw thif Ji O, lieu Las, endroit marécageux, paludéen. -— Te thâp -j^. O, maladie — A/w thif causée par l'humidité. O, £{*> courte taille. — Thdp ihôi c modeste. — TluipUn |j|, humble, vil, bas, of$, méprisable. Thâp tri o ïg, petite intelligence, — Thâp cao ofâesprit mesquin. Ion bas et Ion haut petit et grand; (pour la rime). Thqt Thdt fâ*. Gros, grand; bien plein.

Câi thâp viêt ^ o 0, petite boite dans laquelle on serre les pinceaux à écrire.— Thâp ehom o jjja, joindre les jambes. enflammer. Voir Thâp fjjfô. Allumer, (tôt. (Formé des S. A. hoa ^, feu, el thâp ?H, humide.) Thâp d'en of,\ft, allumer la lampe. — Thâp giâng giâng o Jjfa #£ , allumer des feux de distance en distance. — Thâp dieu thuûc o §5) ~j^. allumer une cigarette. I *• Le nombre dix; chiffre Thâp déentier, rond; complet, parfait; les objets ou les choses en signe forme de croix. Car. radical. Thâp lue o y^, seize. — Thâp ngù nhu>t o JEL 0 > quinzième jour. — Thâp tu> thûnh giâ o ^ ijg ^g, la

Loutre. Voir hi d rdi ?ffK Hài thâl jjf o, phoque. — >'" lluh uj o, castor. *. : Péné trer dans, arriver à Voir m. se propager.

Thdt

jj s'étendre,

269 Huit fj§*Battre, du rotin donner frapper, (fautes châtier; légères). — Quâ rectement, régulièrement, thâl ^ o, absolument exact; affirmation, absolue. Thdt laisser, y^ *• Perdre, échouer; égaré, perdu, laisser périr; manquer avoir un échec. manquer, en'défaut; le bul,

Serrer avec un lien, lier Tlii'it /fç\effilocher. avec une corde; tresser; (Du S. A. Irai, même car., repriser.) — Thêm thât ffâ o, augmenter. Nôi thât mât pj£)o ^c0, dire des mots blessants. — Thâl co o "^, serrer le Thâl riél o£JJ, cou.— étrangler net. — Thât co h' trôm o ~fe JL S, pendre un voleur. —- An xà> thât eu à la stranM lM° ~& 5 condamné gulation. — Thâl lumg o (]j|, se serrer la ceinture, se ceindre les reins. — Dàij thât lumg £fî o Jj^|, ceinture. — Thâl vong o |g , tresser un filet- — Thât lui o £,ft, faire des franges. 'Huit j|| et vrai, réel; ébranlable. Jl*. Complet, rempli; indur, solide, ferme, Voir thièl.

Thâl su> o 3|£, chose vraie, réalité. — Su> ihàl iff o, la vérité. — Thâl giâ o fl|, prix réel, prix irrévocablement fixé. — Thât thi o H, — Ldy certainement. réellement, làmthât |Ig g o , considérer comme — vrai, lenir pour certain. ^'gv«/ — W)((( |j£o, sincère, véridique. Thâl ihà o {&, naturel, simple, naïf. _ P/,fH kJmi c]w tyt ^ gg ^ il faut déclarer la vérilé. — Toi O, (ta ndi thâl fâfovfao, j'ai dit la vérité. — j\rôi ngai/ thât P|*J gj£ O, s'exprimer avec l'accent de la vérité.— Câch thât — jfc o, véritablement, Câphi'ô'c thât g} îjtg o, être véritablement heureux. — Câ long- thâl g} d'un coeur sincère, ||o, bien inlenlionnc. — Thâl mwc o g, cor-

Quâ thât 3® o, faute, manquement. — Thâl vâl o tyji, égarer un objet, — Thâl tâm o fo, forfairo à — Thât thân l'honneur. se o|", à soi-même. — Thât Indu manquer aux devoirs de piété O^, manquer filiale, être ingrat envers ses parents. — Thâl à l'angâi o H, manquer à la justice. — mitié, à la fidélité, Thât ngon o =*, ne pas tenir sa parole ; laisser échapper un mot malsonnant, — Thât le o H, oublier la incivil. — Thdt thâc o f£ , politesse; cesser de vivre. — Thât hj o "JHTj, être à court d'arguments, avoir le — Thdt dessous dans un plaidoyer. wo'c o ffo, violer un traité. — Thâl lac o $£, égaré, perdu, qui a quitté son village pour aller dans un autre. — Thdt bât o JH, année stérile, — Thdt sac o^, récolte perdue. de couleur, pâlir. — Thât changer Icinh o fg , être tout à coup très ef— Thdt sursauter. frayé, tressaillir, trân o |>ifî, perdre une bataille. — Thâl thi'p o ?fc, désordre, déroule, — Toi thât débandade. $£. O, j'ai perdu, j'ai manqué, j'ai échoué. Thdt JE.*. famille, Toit, foyer; maison, gynécée, demeure,

pareille. Gia thât ^ o, la famille, les parents. — Ong ton thdt ff ^ O. un membre de la famille royale.

270 Thdt siccatif. vernis, 7^?Laque, (Du S. A. U'U, même car., même signif. ) Màu- kim thàt jaune d'or. Thdt |Z5*?£. ^ o, couleur Thau laiton, Cuivre; jgpi. (Du S. A. thao, même car., fil de fer. mêlai dur.)

couple, Correspondre; assortir, accoupler, paire; apparier, des animaux). comparer (surtout — Thdt phu o ^, époux, mari. Thàt ihc o #§f, épouse, femme (chez toules Annamites se dit presque — Ma en mauvaise jours part). nhû't thàt J| — O, un cheval. "TJ*Nombre sept (caractère

Mâmthau ^ o, plateau en cuivre — 7Via«rk (pour servir les mets). tau o^^pj, lavabo en cuivre.— Chân thau Jg o, bassine, chaudron, cuvette. — Thép thau |^o, lil de laiton, lil d'archal. — Chl lliau Ju c. idem. Tli-dit rante, Ej^.. Ecrire couvite; écriture caractères cursihV". même car., même si[3 O, écrire de couleur en cursil's. jaune.

TluU

(Du gnification.) Vièl thau Thau Thau §%*.

rapide; S. A. ihâo,

simple). Bêthdt chwo'ng fj| O jfï:, septième leçon. —Mii thàp ihdl nhwt ZL ~JT o 0 , le vingt-septième jour (du mois). — Thdt chr'mh O OE£ les . sept grands corps célestes, savoir : nhwt Q , SoVéleil; vguytt j|, Lune; kim ^, môe 7|v, Jupiter; nus; thiuj y\^, Mercure; hoa >X-, Mars; tho ^ , Saturne. Thdt ^*. nombre Thdt, Suc sept vernis; végétal; (forme compliquée). le

Métal

Autrefois un char ])our ffi*. le tribu l; acquitter les transporter offrir des présents. impôts;

nonchalant; Thau i$\\ *. Négligent, se livrer à l'oisiveté; agir en sousvoler. dérober, main; prendre, A. V. Pénétrer, traverser. Thau an o % , l'aire ie paresseux. — Thau sanh O ^, soustraire sa ^l^' au danger, éviter la mort (pu1' des moyens lâches). — Thik h» o — jg, voler, piller (sans risques). Thâu qua o ~%, -passer au travors de, traverser de part en pari. Thau Pj-endre, accepet J(X*. jjè recueillir, ter, recevoir; percevoir,

Commander avec rurJC*donner des ordres sur un desse, Ion de colère; crier, tempêter, menace]'.

Thdt AC*d'étoffe, rouleau Pièce de loile; terme numéral des pièces ou des rouleaux. Car. radical.

(,) Ces car. commerabrégés peuvent être employés clans les rapports privés et dans les affaires ciales; mais il est défendu de s'en servir pour la rédaction des documents officiels ou administrai»*cahiers d'impôts, pétitions, demandes, etc.

271 A. V. Raccourcissement, encaisser. contractilité. une Thâu clon o ï|t, accepter recevoir une plainte. — supplique, Thâu thué ofâ, percevoir l'impôl. — Quan thâu thuè *g* o ffî,, percepteur. — Thâu le o jji§, accepter un — Bac tien thâu $jj %% O, présent. le recette. — Se thâu pliât #; O ||, budget des dépenses et des recettes. — Thâu gôp O $}", réunir des cotisations. — Thâu lai o jj? , se raccourcir, se contracter. Tluiu $&*. S'enfuir an delà; passer au Ira vers de; pénétrer, traverser. traverser de Tlinng thâu }Jj o, — part en part, communiquer. — Tlidu que o jfêr, transpercer. Tluiu vào o ^, s'enfoncer. pénétrer, — Thâu minh o HJ-J, transparent.— Tluiu va dwo'c o 4K !}^F, pénélrable. — Clù'ing thdu J±_ O, impénétrable. Ththt pN|*. séditieux; Propos ser les gens à mal faire. lliiiu "pp] *. Enlever de force, dre d'autorité; mettre piller, Tluiu ?||*. couler Nom de cours pousThau faire entrer, ingurgiter. O £fc, avaler d'un Irait. — Thâu di

JX,. suc, résine. brut; Opium (En S. A., terre; écorce; se pron. thè.) Trâi thâu Jj-'$[o, boule d'opium brut. — Thâu Irai o |SJ, opium en boule (pour la venle en gros).

The Jfij^. Saveur acre, goût piquant; un tissu très lin; mot euphonique. se pron. thi.) (En S. A., développer; The the o O, un peu acre. — Gié the $J£ o, espèce de soie. — Le the Jf(ÉO, qui a de la peine à se déve— Thitôc the lopper, à s'étendre. jjf O, le nom d'un remède. — Mùng the |g| o , moustiquaire. Thé mordant; V\E. Aigre, (Du S. A. due, même car., criard. crier forl.) 1res voix

Chua thé ïjç O, 1res acide, — aigre. Tièng thé le pf o ('$, aiguë, criarde. Thè

prenà sac. d'eau;

très gros, obèse. Etendu; jj%. (Du S. A. thi, même car., déployé.) Bung thè le jj^ o -)$- qui a un en gros ventre (se dit vulgairement parlant d'une femme enceinle). en bambou sur Tablettes 'J^.. lellre testion écrivail; lesquelles Voir hdt. moniale; insigne, signal. des S. A. trwwc fj", bambou, (Formé et bon \%, grossier.) licbe, inGin thé ^jO, tablette, — Thé de o $fî, inscription, signe. lilre. — Giào thé $# o, insigne du grade (porté par les mandarins).— Bi moi thé £fe £g o, aller droit de-

abondamment; grande aliments. quantité; provisions, Tluiu géri o IJg, viandes séehées, poissons salés, conserves. Avaler P§. avec voracité. (Formé des S.A. khàu P, bouche, et ill<m #, bâfrer.) Thâu vào o M, introduire dans,

Thè

Uik

272 vanl soi. — Corn thê ;}|| o, planter un signal .enfoncer une fiche en terre. Thê ^ç*. épouse. Phu thê ^ o, mari et femme. — Thé tw o -^, femme et enfants. — Thê thiép o ^, l'épouse légitime et les concubines. Triste, chagrin, mélancolie. Ql. Belle Froid, affligé; Femme mariée, Thè Dévoiler faire l'avenir, ^Ë.*. un sortilège, consulter les sorts. Thè nhom O ^A., devin, sorcier. fJ35*. Hf*. Mordre, Jurer, ronger, dévorer.

Thè Thè

Thê 1**. . tristesse, Thê Thê '{gç et

serment; prêter Voir ihl engagement, promesse. Thi thè ^ o , jurer.'—'Bang thièi minhlhê 'g" 3Ç ty] o, prendre te ciel à témoin. —• Van thè ^ o, formule officielle ou légale du serment, de, au lieu de;

glacial;

hiver. herbe beau.

Thé

^ç*. végétation, touffu, luxuriante; épais; nombreux. coup,

rjf *. 'A la place substituer, changer,

Thê

Juché, ypp et ^fy. perché, rêté ; demeurer provisoirement chez quelqu'un. Grain chiffre entassé; très élevé.

ar-

Thê

3$i*. nombre,

grand

remplacer. Thê mang ° fà" > donner sa vie — Thè cnng 0 Xpour un autre. faire le travail d'un autre. — Lié thé -5J o, soldat remplaçant. — Thè se substituer îi ngwà'i ta o^.#, d'autres. — Thé lai O ]£, remplacer, compenser. — Su> àirt thè |ï jf — o, substitution, remplacement, Làm thé jg o, faire à la place de. — Thé Idy o jflg, succéder. se Larmes qui coulent; des pleurs. en versant Raser, tondre.

Mot thê •/£ o , cent millions. Thê Manière de faire, mode /yjfj*. de réussir. de conduite, moyen Anh khéo thi thoi thê H § flf g O, de manière vous avez une drôle — Thàtthi thâi thê d'agir. j| 1$ -g vous n'en avez plus"? o, vraiment, vous êtes bien aimable!-(ironique). Thè JVT*. S'en aller, laisser tout, quitter partir, la vie. passer; le —

Thé ïjsjl*. lamenter Thé $lj*.

Voir' M. Thê clàu o FM, raser la tète. Thé phât o §§, couper les cheveux. Force, puissance. pouvoir, élat; condition, qualité, ressource. moyen,

Thé

f^*. autorité;

propriété,

Thê thè o ]\t, abandonner monde, quitter la terre, mourir. Miwt thè 0 o, les jours passés.

autorité. Quyên thé -f|i o, pouvoir, — Thé hpc o jj, force, puissance. — Thé tâm o )fr , énergie. — S<? thé ^ o, causes déterminantes. Thi thé ||# o, circonstances de temps-

—«.( — Haij y thè Pp {$ o, autoritaire. — Yeu thé || o, peu de pouvoir, — Hêt thê .jffco, peu d'influence. perdre tout crédit, à bout de moyens. — Thdt thé rôi ^o$, toute influence a cessé. — Anh lây thê ai jl| ffô o }£, sur qui vous appuyez-vous ? — Toi lây thé riêng m'inh ^ 'ffy O j| $f, je procède de ma propre autorité, de mon pouvoir personnel. Thé jfr*. Monde, vie, siècle; suite, descendance, génération, postérité. Thé nho'ii o J[,, les hommes, les humains. — Thê gia o ^, généalogie. — Thê âè'i o f-Ç, siècle de 3o ans. — Thê giâi o }$, l'univers. — Bâ thé "g o, cent siècles, c.-à-d. tous les siècles. — Thê phép o f£, Quâ règles de la vie; expérience.— thê jg o, trépasser. —- Tien thé "fj . O, les siècles passés. — Htm thé fâ O, les temps futurs. — Thé sit> O 5fÊ, les choses de ce monde. — Ha thé ~f o, ce bas monde. — Nâm phwomg thé gian "$£ -jf o f$, les cinq parties du monde. — Thé giâi mon 0 <$ H ; le nouveau monde, l'Amérique.

273

> nài thâl op^*, promettre de dire toute la vérité. — BûH toc ma thè ffi, s'arracher violemment S M °J quelques cheveux pour affirmer la sincérité d'un serment (comme le font les enfants du pays). The vjt*. Orné, ramasser; trier, Voir bien. Car. bariolé; cueillir, choisir, distinguer. radical.

Ngù thè JH o, les cinq couleurs. — Thê dièn o ]Ij, aspect du visage, couleur de la peau. —• Le"nap thé jf| |^ O, cérémonie des présents avant le mariage. Thê De différentes couleurs. Tfry*. le précé(Se prend parfois pour dent et réciproquement.) Van thè ^O, orné, beau, élé— gant. Quang thè jt O, éclatant, — Vât thè ffi o, resplendissant. la couleur des objets, la nuance ou l'aspect des choses. . ?ftfi*. ramages, couleurs. Étoffe soie à bariolée, de plusieurs assemblage

The

lue j!| *. Offre ou-don volontaire, vendre à crédit. prêt gracieux; //le -=•*. Prêter serment. Yoirthr.

The

TU ai o £%., jurez-le, prêtez serment. — Bât thê %o, faire prêter — serment, assermenter. Thong flffon cô bill thê j| -g [g % o, interprète assermenté. — TU dôi o pg-, prêter un faux serment, se parjurer. — Thê o> trung tin o jfè *, {= , prêter serment de fidélité. — Thè

la charpente Le corps, Iflf*. tous les membres; subhumaine, instance; adjoindre, incorporer; manière. forme, mode, carner; Tû>thè [Jt] o, les quatre membres. — JTinh thè ffî o, structure; com— Thân thè ngwà-i ta fy o position. — Thè nào 1f- ^§ > ^e C01T)Shumain. OJrjÇ, de quelle manière, comment? — Thè này O /g , de celle façon, ainsi. — Già ihè {gjj,O, supposé que. — Nhw ihè #[] O, comme si. — 18 1111'RI K.VTI05ÀLE, M CRIE

—«.( Mût ngwo'i mot thè ^ \^. -^ o, un homme une manière. — Nhièu ngwo'i nhièu thè fjg fâ f|| o, plusieurs hommes plusieurs manières (d'être ou de faire). — Luân thè ff} O, continuer le même procédé, partir du même principe; tout au long'. — Trong thè l|r o, pompeux, solennel. — Câch solenneltrong thè |J jo, — Câ thè lement, magnifiquement. — Le thè ^ o, sublime. f§ o, po— Thè le o $\\, urbanité. litesse, coutumes, usages. Thè De /p|£*(1'. qui vaut peu; Voir bon. mauvaise grossier, qualité, ignorant.

27A Thêm Augmenter, accroître; adjoindre, (Du S. A. ihiém, même ifc*. surajouter, supplément. car., même si-

gnification.) Gia thêm /;rj O, davantage; sur— Thèm cùa câi o plus. j(£ Ë£. aupmenler ses biens. — Thèm plui o sa forlinie. — Thêm j|J, augmenter vo nwa oj^, surajouter, adjoindre. — Thèm quyèn phif o j| accroître son autorité. —:Voi fi) thèm pjfyo, exagérer, amplifier. — Làm thêm g o, faire davantage. — Câch nôi thêm /f§f Pjfyo, hyperbole. — Tièng thêm p§ o , expression livperboliepue. — Phi thèm [^ o. supplément, rallonge. appendice, Thèm et couGalerie extérieure }J=. un chien de garde. verte, véranda; (Du S. A. thièm, même car., même signification.) Thêm clmng quanh nhà O ££ ^t $[• galerie couverte autour d'une maison. de fermeture verrou. traverse, d'enclos; porte, Voir thoen. (Formé des S.A. mk%, arbre, e t thiên ^f-, mille. ) Thencû'a offj, fermeture transversale de porte. — Gai then In \% remettre la barre, refermer, o|, barricader de nouveau. ^-f. Barre de

Tlufcli

;j|l. Syllabe complémentaire. se pron. thtch.) (En S. A., tendance; LC'PHihêch ^~ O, très grand. — Lat thêch '^o, fade, sans saveur.

Thèm Avoir envie de; Çft". grande désir violent, maladif. immodéré, se pron. thiêm.) (En S. A., divaguer; Thèm liim O/Jr,. désir excessif, envie folle. — Thèm muûn o j?ii§, vouloir absolument (comme font les petits enfants). — Uûng (ta thèm pj $[ O, avoir contenté sa soif. — Cluk thèm |ff o, mourir d'envie de. — Khong thèm ig o, refus dédaigneux. — ne pas Khong thèm Uni §of, vouloir se donner la peine de faire. •— Khong thèm nôi Jgî o PjJj, refuser de parler. — Khong dédaigneusement thèm coi ig o |j|, ne pas même vouloir regarder. — Ai thèm ]£ o, qui daignerait ?

Then

Then

confusion. nf|. Honte,pudeur, des S. k. Mu P, bouchent (Formé thiên f§, bon, excellent.) then fâ O, rougir de honte. M

(1) Ce car. s'emploie souvent, mais à tort, pour le préce'denl.

Theu mât o ^jSî, id. — Làm Ûen JJg •—• Khdng Met Ûen gç o, l'aire honte. la honte.— 5)!jo, ne pas connaître conSu' lltçn (ho 3pp O J|£, pudeur, fusion, timidité. Then pjf. Syllabe (En S.A., inviter; complémentaire. se pron. ihlnh.) enlever, Tha tJièn {{ft,o, prendre, — Thongûén ^ o , pendre emporter. lamentablement, pendiller.

Théo

mince et longue. Tranche y/. se pron. thiéu.) (En S. A., incomplet; Ciïttlwo fi] o, couper en tranches. — Mdy ihéo j|f o, de combieji tranches ?

ouverture. cercle; Rond, Thep Tfë. se pron. ihièp.) (En S. A., rapidité; du vaThep Un oîjfj-, ouverture — Thop gin, pubis de la femme. thep p^o, riposte prompte, détrempé. métal, ellhiep

Théo JE?§. S uivre ; poursuivre ; selon. conformément. suivant, d'après, (En S. A., lever les pieds; se pron. Iciéu.) Bi theo chà £%, o ;=£, suivre son maître. — Bi theo dwomg || o /f, suivre un chemin. — Cluuj Ûeo ^% — Ruwl Ûen ^ijl o, O, poursuivre. donner la chasse. •— Theo phép an . nain o $£ ^ ]fj, selon les usages annamites.— Theo thoi XI'P này o jj| les moeurs de ce IÊ /S ) d'après pays. — Theo Ion nghï ngiiy o ^J f§|. fl|, suivant décision en date du. . . — Theo (formule administrative). loi no nôi o ^j $( |ljfy, d'après son dire. — Làm theo y jjg o ;g;, l'aire conformément au désir. Tkço fijj. cicatrice, Trace, (En S. A., s'efforcer de; se pron. Theo ce o -£', lliço mfit gjojjclf, trices au visage. ''m balafre. thiêa.) — C6 cica-

Métal ductile; Tliép $£. (Formé des S. A. Icim ^, concubine.) ^,

Dâij thép %fê o, fil de fer, fil de laiton; se dit des fils télégraphiques — Vire dihj et même du télégraphe. télégrathép fj£ ffj O, le service — Làm viéc dâij thép /Jg fj£ phique. être employé au télégraphe. |^o, •— Col dàij thép ;jg |f| o, poteau lé— JMnh. dày thép ^]* légra])hi(]iie. passer un télé£f£ O, télégraphier, — Câi thép Ire ^OJfy, gramme. éclissc en bambou. MTSC• Syllabe complémentaire. Thép se pron. trop.) (En S. A., calomnier; la part An thép Pj£ O, s'attribuer vivre aux. dépens de queld'aulrui, — Noi thép |l|lj o, se mêler qu'un. des affaires des autres. V. Irét. Enduire, plaquei\ Thép %£. et l'an ^, métal, (Formé des S. A. lliiép •§, concubine.) dorer. — Thép Thép vàng o§fr, bac o H|, argenter. —Som. tlup [I] o, enduit. 18.

écrouelles. avoir des

WtSyllabe complémentaire. (En S. A., lever les pieds; se pron. kiéu.) Théo lêo o fy, ne pas pouvoir tenu' sa langue, cancaner. bavarder,

—.«.( 7Vie'if ip:Purifier, purger (métal); crier, hurler, rapidement. rugir; (En S. À., métal dur; se pron. thiêl.) Thét veutg 0§-|r, purger l'or. — — Làm Mllng thét 1^1 o, injurier. — Hùm l'aire vivement. thét jgo, thét f£v o, les fauves rugissent. Thêt Placer en ordre, disposer. px(Du S.A. thiêl, même car., arranger.) Thêt dâi o f^, préparer un festin. — Thêt khâch O ^f, des recevoir hôtes, traiter des invités. >j?J§. Brodé; (Du S. A. iihièu, orné (style). fleuri, même car., enrouler.)

276

).«— Thi Cadavre étendu sur ur mortelle. Voir thdij lit, dépouille Thi thà o if, tête de mort, tète — Thân thi J}- o, corn: coupée. homme inutile. — cadavre; mort, Hàng thi fj o, id, fiïfc*. Le $tjj*. soie à trame ~/j$i*. étendre, étendu. nom d'une étoile de

Thi

grossière. développer, long, flottant,

Thi

Déployer, propager; Voir thi.

Thêu

Thi nhom o fn, étendre sa .biensa bonté.— veillance, témoigner Thi un o J|],, accorder une faveur. Thi sa pensée (verjgrf*. Exprimer avec ordre balement ou. par écrit) des mots. et méthode; aligner versification. l'aire des vers; poésie, un poète. — Th Thi nhom O \, en liinh o|S, poème, poésie; livre vers de Gonfucius. — Théo fht'f « ^" Mi \£i ~K O, selon les règles de — Thi phi ofl|, la versification. en vers donnée aux une épreuve — Thi llw o littéraires. concours *, le nom d'une autre épreuve. et comparer; Examiner fj^*. concouéprouver, expérimenter; un examen, disputer"" rir, passer prix. Voir thi. Khoa thi fjf o, épreuve, concours. — Khâo thi % o, faire passer des établir examens. — Lâp thi j£o, ail"' un concours. — Bi thi &o, au des examens, se prcscnlcr passer Thi (Mu O #, «HrcKt.n concours.— °a un examen. — Tnvomg ih "Jft

Tho> thêu ^ o, brodeur. — Thêu clet o $J^, broder. — Lan thêu dèt ^f paroles Q%Ûi phrases recherchées, fleuries, style élégant. Thèu llfo. Syllabe (En S. A., plaisant; complémentaire. se pron. thièu.) peu

Thèu Ûào o JQ, laisser aller; sévère, trop faihle, débonnaire. Thèu

complémentaire. 'J/. Syllabe se pron. thièu.) (En S. A., peu, petit; Thêu Ûào o fif, large, libéral.— Ngwoi thèu, thào \^. o gif", homme libéral. — Y thèu thào ^ généreux, ofïf, pensée hardie, esprit large.

Thi

Thi

J-3*. morte,

Le corps d'une personne Car. radical. un cadavre.

manThi vi là xang O fi ^ ^, f'onclionnaire darin incapable, qui — Tarn thi ne sait pas administrer. j^ o, trois personnages légendaires.

—*»( la salle où a lieu un concours. — Thi hành o fj-, mener une affaire à bonne fin, faire exécuter une mesure prise par l'autorité. Thi $p], It et PfJ*. Ruminei-. reser-

277

)•«-Thi giâ o JH, les prix courants du marché. — Ldij thi flg o, percevoir le prix des places d'un marché. — Ngwo'i ihi ihành <j|. o ifâ, habitant des villes, des marchés.— Cai thi f|j o, petit notable chargé de maintenir l'ordre aux heures où se tient le marché. — Ban thi jjf O, afficher (avis officiel, proclamation) au marché. Thi Nom d'arbre /plp*. (diospyros, larmes de Job); le fruit à pulpe tendre de cet arbre (jaune, rouge). et 7TT*ce Esprit, génie; du ciel ou. des dieux; vient qui avertir. dire, déclarer, manifester, Car. radical. sj\ Bia ihi Ifc o, le dieu de la terre. — du thi fjf o, indiquer, guider. — Yk ihi !J|o, décret, proclamation. •— Ra y H thi P|§ fj| o , faire — Thi. une proclamation. paraître ha o ~f, faire connaître aux infédes rieurs, porter à la connaissance foules, informer le puhlic. Thi d'oeil de coup en temps ; regarder, obsertemps soin de. ver, veillera, prendre 3jjï*. TfljE*. surveiller, parfois observer, soin prendre pour le précédent). Voir, regarder; (se prend Jeter un

un supérieur; Assister Thi |v'*cevoir des instructions; aider, vi)', seconder.

Cân tlii, $J£ o, qui se Lient près du roi. — Thi vê o §j, officier-— Thi garde. lang o j|[5, conseiller — Thi nù> o ^, de ministère. jeunes servantes attachées à la personne du souverain. — Nôi thi fa o, eunuque de la cour, gardien du Larem. Thi fff*. se confier sur, Compter à, espérer soutien. en; appui, Thdt thi. ^ o, perdre son appui. — Vo mim lia thi 4j£ •{§:fpj o, privé de mère, où est le soutien? — Thi nhoe o j$|j, espérer en, compter sur. — Mot ngwbnthi f£ fâ o, un homme plein de prétentions. Ihi 7g*. Vrai, bon, équitable; réel; droit, correct; affirmer, certifier; verbe sur, appuyer confirmer; être; pron. démonstratif. Bât thi ^ o, pas vrai, pas Lien. — Thi. phi o§/£, faux, mensonger. — Tlu' thât O j|, appuyer sur une certitude, affirmer. — QuA ihi H o, assurément, indubitablement. '"^ Tf}*. échanges; publique. Lieu où se faisaient les place

Thi

Thi

foire, marché, Voir cho\

Thi sic o 3j?, examiner une affaire. — Giâm thi Jj| o, inspecteur, pré— Cân surveillant. posé, gardien, thi jj£ o, observer de près; myope. — Thâp mue so> thi |j^ g ffi O, un endroit où dix yeux vous observent : être vu de tout le monde.

278 Thi piul*méritants, taphe. Thi Titre décerne aux défunts épi-

)•< son père. — TU nhânh câij o H #, couper la cime des arbres, ('monder. Thi pj\*. Expérimenter, lutter, concourir, essais; Voir thi. rivaliser. faire des

dignité Voir thuy.

posthume,

de famille, p\[ *. Race ; branche mot interdescendance, postérité; dans calaire le féminin indiquant de personnes; les noms femme, fille. Car. radical. Thi Hoa o f-K > ^a femme Hoa. — JSgmjcn thi PIMH'PCffc o jjîg, le nom complet d'une femme (Nguyên est le nom de famille, thi le mot intercalaire indiquant qu'il s'agit d'une personne du sexe féminin, et. Phicô'c le prénom). JËk * Lâcher un vent. Voir si.

disputer,

Thi sai o |Ê, délégué à l'essai (se dit des employés stagiaires ou — Thi sai cai surnuméraires). tong ° WL%%4I-' cuc*' de canton non encore pourvu de brevet. — Humig thi .jjijp o, examens littéraires triennaux. — An thi Jg, o, examens de faveur ou examens supplémentaires (que le roi accorde toutes les fois qu'il se produit un événement heureux pour la dynastie). Thi Saison, U^p*. temps. époque, occamoment favorable, heure; alors. sion, quand, opportunité; donc, ainsi; particule conjonctive. Voir thd'i. Thâp nhi thi -f- ZL O, les douze heures. — Tw thi 0 O, les quatre Thi xuàn xanh o J|#i saisons.— temps de jeuépoque printanière, nesse. — TU gio> oflfc, le temps. — Chà> thi |S£ o, temporiser. — Thi vân o jjt, les révolutions du temps, le cours des événements; sort, contemps dition. — Thi thanh o$, le prospères. — TU eom o |f, — Thi tra 0 Dû&~. ment du repas. l'heure du thé. — Sanh thi ^°> renaître. — Làm sao thi làm jg ^ ° faites comme vous l'entendrez. g, — TU thôi o JJ&, c'est bon, — ÇJ suffit (souvent ironique). ^' Jihông chiu thi thôi Jg g IJ0*' — vous me refusez, c'est très bien»lors Nhw vây thi thôi i\\ ^of,

Thi Thi

des comparaisons, Faire -0*donner des citer des exemples, explications. Thi nhw o $n , par exemple. — Thi du o ff;, supposons que. — Nài thi |ljjj o, supposer, comparer. déveétendre, Jflûi*. Déployer, faire des largesses. Voir ï/w. lopper; Bô thi tfî o, faire l'aumône. — Thi câa o jjjjjf, donner son bien. — Mot thi f^ o, un peu. Voir thé. Raser,tondre. /$(]*. TU pliât o U§, couper, tailler. ^ï^*. tuer un Assassiner un supérieur, un souverain. prince, Thi quân o ^, régicide. — Thi — Tw thi Ici phu o 3£, parricide. phu J- o J=t 4j£, un fils a assassiné

Thi

Thi

Tlii

279 n'en parlons plus. — Vâij ihi £ o, donc, alors. — The iliî làm âwo'c 3jt O M $? i je promets de faire aboutir, je jure d'arriver à mes fins. Thl 4*S^F*. Arbre bien droit; poteau, en terre). mât, perche, pieu (planté Thî [}/£. complémentaire. Syllabe (Formé des S. À. hhàu P, bouche, et //il^C, flèche.) A'o'ithàm thî pjftj|| o, parler tout | bas. — Hay thà thî P p J|JÎ o, avoir l'habitude de se plaindre, soupirer continuellement, gémir sans cesse. Thi $**. Porc, se vautrer. Car. cochon, radical. sanglier; va chung Ijollll, qui n'a eu ni ni fin, éternellecommencement ment. — Thî khâ etôc o pj" |j|, commencer à pouvoir lire. — Thl thuc nouvellement 0|R' ajouté, récemment annexé. Thia ||£ marais W. Un tout petit poisson de nom de lieu. très batailleur; (Formé des S. A. ngw fâ, poisson, et thé JE, épouse. ) le poisson Câ thia thia IJoo, thia thia. — Cuôc ââ câ thia thia Jpj \% #5' o o, jeu qui consiste à assortir des poissons de combat et à les faire battre dans un bocal (on parie comme pour les. combats de coqs). Syllabe complémentaire. -fS-. (En S. A., comparer; se pron. thi.) The thia ^ o, exclamation : quelle chance! quel bonheur! Bruit de pas sur la terre. /p$. (En S. À., règle, loi; se pron. tich.) TU thich thich £g o O, le bruit confus d'une foule en marche.

Thia Thi Tt*. Flèche, dard; passer comme un trait; atteindre rapidement et directement le but ; affirserment. Car. radical. mation, Cung thl P} o, l'arc et les flèches. — Trwô'c thl fj- o, flèche en bambou. — Thi chi. o ]g, se proposer de. — Thî thè o ïf, faire un serment, affirmer quelque chose. thi Détendre yfjï*. repos, quiétude, l'arc; abandon. relâche,

Thich

mi

Kp*. Tête, principe, début, commencement; ce moment. Thi chung o$£, et fin. — Bèn thî ^S — Thî so> o |?j, dès avant et m<}to ^,

origine, à alors,

commencement o, en principe. le début. — Thî après. — Va thî

blesser, Thich jf{ij*. Transpercer; vexer, humilier, blâmer, tuer; pipénale sur l'épaule quer; la marque d'un condamné. Thich tw o ^, ( crimimarquer nels). — Mien thich jfc o, qui a été dispensé de la marque. Se rendre Thich ~xl|*. à, vers ; avoir un but bien se diriger défini ; se

'' Se transcrit aussi par le car. ;gg.

•*••( plaire avec, se convenir; tout à coup. tendance, *\oivct'ich.

280

W-.— coloré; heureux, abondant, florissant;riche,

propension; Thich lai O 3|$> qui se présente — Thich nhiên o ffli, naturellement. — soudainement. Thich kiên lieu ihoàn nhibt swii o |j[ ;J> |g JF %%, aussitôt on vit une petite barque. — U>a thich jjk o, plaire, convenir. — Thich jof, avenant, plaisant, — Thich àep O'I'H, ici. — Thich — o 4* > modéré, trung moyen. Thich gia o §§?, se dit d'une nouvelle mariée se rendant cérémonieusement à la maison de son époux. Thich d'armes; triste, ému, soucieux, préavoir pitié de, montrer de occupé; l'intérêt pour. Thân thich ^| o, parents, alliés. J|xi*. mécontent, Délier, '^p*. laisser cher, aller; détarelâcher, renoncement. Hache

prospère. Bô thich ;J§ o, très rouge.

Thièc

j&fl. Étain. (Du S. A. lich. même car., même signification.) Bang thiêc JJJJ o, en étain.—Hh thièc |f o, souder avec de l'étain. — Thièc là o J§, étain en feuilles.

Thiêm

i?j&*. accroissement; "/pi *.

Ajouter, augmenter; additionnel. ; rosée, grâce,

Thiêm petite faveur. Thiêm

imbibé Mouillé, bienfait, fine; pluie Voir triêm.

$t*. unanimité,

En même temps, tous à la fois.

avec

Thich

être Thiêm Parler Jt*. beaucoup, contrôler; très loquace; surveiller, nom de fonctions. Thiêm su> o ^, titre à la cour.

Thich hoi o [3, revenir après avoir été délivré. — Thich nghia o H, — Thich traduire. interpréter, gia o ^Q, l'un des noms du Bouddha. — Thich mon o P*J, les bonzes. Thich Grondement du tonJB^*bruit, choc, tremblement, nerre; déchirement. i/pi] *. Grand, autoritaire, fière haut; sans frein. at-

obscures, Paroles Thiêm Çft et pj!*lande précision; sens manquant celui incohérent (comme gage d'un esprit malade, par exemple). Thiêm de forme Un crapaud l'on dit exister dans la étrange que la face de la lune. lune; Thièm quang o % , clair de iunc. jfê*. }j|*. couverte; J^Éj*. Abri couvrir, Traverser à droite en terre; protéger. une porte en et à gauche; galerie

Thich titude;

Thich nhiên O $Jj, se dit d'un fonctionnaire d'un homme ferme, fait pour occuper les hautes situations. Thich jyyf *. Haut en couleur ; ro uge,

Thiêm

Thiem

regardant

281 sortir chant; rapidement, ruse, artifice; fuir en se casociété chinoise Terre'1'. dite du Ciel et de la

égoïsme.

o, homme fourbe, Ngwonlhiêmfâ — Thièm mùng trompeur, astucieux. thièm JH 0~M-, rusé, finaud.'—Làm sans loyauté. o, agir durement, Tkiem pyc*. regard cl'oeil de côté, Coup et louche; rapide espionner. désHonte, opprobre, abaissement, indignité. Voûte le lieu céleste, ciel, firélevé où réside le Voir trô'i.

Thiem -$>*. honneur; Thiên /C*. mament; pouvoir

Thiên d'un Qui penche 'ffffl*plus côté que de l'autre; incliné vers, à; partial, porté injuste, égoïste; mauvais, dépravé. Thiên cao o 'jffj, plus haut d'un côté. — Titien phong o |f , apparte— Thiên tâij ments des concubines. des injustices.— commettre o|i, Tinh thiên f^O, mauvais naturel, caractère mal équilibré. Thiên sur y^j*. Tablettes jadis, en on bambou écrivait; reliées.

suprême. Thiên dia o JE, ciel et terre. — Thiên ha o f, le monde, les gens. — Thiên le paradis (des ilhng o ^, — Thiên thàn o f$, gé" chrétiens). nies du ciel, anges. — Thiên mang 0 -g}-, la destinée. — Thiên ha nhthl le monde ne forme gia o "f — ^, — qu'une seule et même famille. la science Phép thiên van go$, — Thiên chi'ia o astronomique. ]£ , ie maître des cieux, Dieu. — Thiên trwô'c o d£, l'Inde. — Thiên Ijog, droite raison. — Trièu thiên || o, diadème. — Thiên tw o couronne, ?, ie fiis du Ciel ( titre que prend de la Chine et que se l'empereur donnait aussi, par imitation, le souverain de l'Annam). — Thiên trièu o |)J, dynastie céleste (empire chinois). — Thiên xuân o §, temps printanier. — Thiên Ma liai o }$[ -ff-, une

lesquelles, document. livre,

Thiên sâch o JS}., tablettes Thiên Thiên /|§ *. Côté du corps

paralysé. beau-

Le nombre """p*. considérablement. coup,

mille;

Thiên tèng o |§, un grade militaire. — Mot thiên -g? o, un millier. — Thiên Ma o f||, 1 oo gia de paddy. -— Thiên mille stades. — hj o J|, Thiên trùng o l|r, mille multitudes. — Thiên hi) o ^ , titre décerné aux anciens chefs de canton méritants. Thiên Chemin, sentier; PT^*. talus séparant les rizières. talus, T>ang thiên |o, Thiên JtX*et aller Monter venir; et petit chemin.

descendre, souvent changer

tlite aussi Société des Ilhng $ff (braves, vaillants), association politique et secrète existant non uemenl en Chine, mais aussi parmi les Chinois qui habitent les colonies européennes de l'ExlremeUrient.

»( 282 de place, passer fréquemment endroit à un autre; changer, transférer. difier, d'un moThivn Raccommoder,rapiécer; arranger, exposer, disposer, polir. Thiên lu o fil?, réparer, corriger. •— Thiên ta o % , préparer un écrit. copier, transcrire. — Thiên giïtp mu of j{, faire des préparatifs pour la guerre, s'armer pour la défensive et l'offensive. ^*.

Thiên un terrain, Jlilpl*. Approprier sur lequel on doit faire des sacrifices ou des offrandes rituelles; où l'on dresse un emplacement autel; contemplation. Thiên phâp o fê-, le bouddhisme. — Thiên sic o §j]j, un bonze. — Thiên Mm o ^i;, forêt contemplative, couvent de bonzes. JE*. Augmenter, énormément, quantité. de sa propre voson bon plaisir, usurgrossir;' très nomméditation,

Thiên

des viandes: jjfi*. Apprêter mets exquis; applats savoureux, de bouche. provisionnements Thiên (lai phu O J<^ ^, chef des cuisines royales. — Ly thiên 5g o. id. — Thwo-iw 1 thiên —*- ici. — Jr o. • o Sanlt thiên ijj o, les animaux de boucherie en général.

Thiên

beaucoup, breux, grande Thiên

-jji*. Agir faire selon lonté, commander despotiquement; per le pouvoir.

Thiên vi o fÉ, d'un s'emparer trône. — Thiên quom o |f| , s'arroger des droits. — Thiên dung o ffl, employer des moyens arbitraires. Thiên Bon, doux, affable; ^-*. vertueux; utile, sage, avantageux; adroit. habile, capable, Thiên nhom o J\,, un excellent •— Thiên su> o homme. 3j*, une bonne action.'—Diên thiên tâm âc "jjf ° >\J nl> bonne mauvais figure, coeur. — Thiên tài o ;J% habile, — Dip thiên industrieux. capable, louer la bonté. — Bât thiên 4|to, ïf o, sans bonté; incapable. (1> Le car. §|j, (châtrer

beau, Titien ip3 *. Jeune, gracieux. castration(1). A.V. Châtrer, couper; Thiên chô o jjj, châtrer un chien. — Thiên bo to> o !ff ||, châtrer un — Ngwa thièn |Xo, jeune taureau. cheval hongre. — Mot con gù Ûièn un chapon. UJ&M°> Thièn de Thiên £fi*. grande Grillon, sauterelle. espèce cigale, Voir tktyà-

Les grâces de la femme ; %$*. belles manières; beauté, élégance, Voir thuyên. aimable, distingué. Thiên quyên o $g, joli, gracieux. Eaux basses, peu proJ$*. un gué; peu fondes; superficiel; clair (en difficile, peu important; Voir sien. des couleurs). parlant

Thiên

un cheval), est quelquefois employé.

283 Thièn tri o Jj§, petit esprit, peu — Thièn thi o ;J\ manintelligent. — Thièn hong o $•£ , quer de talents. rouge clair. -4-rt» surnaturel. Spirituel, Thiêng %2Ç. (Du S. A. ihanh, même car., même signification.) Thiêng liêng o ^, prodigieux. Thiêng manh o ^ , d'une force extraordinaire. — Tluiùc thiêng ~j|? o, remède d'une grande efficacité. — Yj5*. Thiép sans mise; ambition. Coeur apaisé, àme sounul désir, sans aucune

Billet d'invitation, fjlfj*. Thiép de visite (de couleur rouge). Thiép

carte

Donner ou prendre en Ma*ou recevoir gage; accorder quelque chose; attachement, Qui vient sympathie.

Thiêng $$(i. Remparts,fortifications. (Du S. A. thành, même car., même signification.) Thiêng thi o fff, ville et marché. Thièp *j)p*. à la nage Traverser un cours d'eau

Thiép cle

^ç*. second

vante; je, des épouses

après; épouse suiconcubine, rang, moi (pron. d'humilité non légitimes).

; passer, traverser, parà. courir; s'occuper de, s'intéresser Cai cîâng khi Ûoàn thièp giang tau "'O"' %%m m l'n o £ à Jffi, abandonnant leur pirogue, ils passèrent le fleuve à la nage et disparurent.— s'intéresser à une Thièp su' o^, affaire, s'occuper de quelque chose.

Thê thièp jt o, femme légitime — Tièu thièp ;J-> o, et concubines. — petite épouse, c.-à-d. concubine. Thièp thàn o Jfp, je, moi, votre servante. — Dî'mg thièp J| o, diseuse de bonne aventure. Thièt p=j et -^jL*.. Vrai, réel, exact, ridiquc, Voir thiit. authentique. sincère,véconforme,

certains "lVp 'j-ïfc*. Plier, replier; calculs pour les soj'ts. Voir ctiêp. Iluep fj$t*. Triompher, surpasser; hàlei' le pas; aller avec empressement au-devant céléde; rapidité, rité, vitesse. tluép [irj*. te)'; Las, Iluep Jirj*. descendre Ruminer, mâcher; goûvil, commun, grossier. Tomber du haut lentement des airs. sur,

Nôi thièt [Ijjj o, dire la vérité. — Thièt lich o #$, histoire véridique.— réelCâch thièt fô o, véritablement, — Thièt link o ff, sentilement. mon Is sincères. Thièt de Langue, organe bavarder; trop, parler parole; détriment. tort, dommage, perte, Voir h'o'i. Car. radical. "pj*. la

Thièt (làii o Sjî, le bout de la — Thièt langue. phii o #$:, femme bavarde. — Thièt m'inli o -pj)-, nuire à soi-même. — Thièt liai O f-, tort, — Nom thièt Jjfc o, dommage, perte.

«( 28/i gain ou perte; plus ou moins; tageux ou désavantageux. Thi/t Vol furtif, £-]]*. en sous-main, prendre -y) *. Couper, deur, véhémence; avanThiêu /ftp*. Joindre, succérelier; der, suivre, continuer; guider, diriger, gouverner. Thiêu tri o fê, succéder dans le nom de rè[>ne d'un gouvernement; de l'Annam (fils de Minh souverain Mqng et père de Tu> ïït'pc). — 'fluiif thiêu JH O, relâché; déteindre. v\) *. Nom Partie devant de ville ; éminence. antérieure d'habit. d'un

clandestin; dérober.

Thiét

artrancher; sans exception.

Thièt y eu o 4jÇ, très urgent. — Anhemthiêl nghîa Jg jfê o ^§, étroitement unis d'amitié. — Thièt thay o •£>, au plus haut degré. — CM ihiêt JjîjO, volonté formelle, désir violent. — Thâm thiêl '[|J o, plaindre de tout son coeur. quelqu'un Thiét Donner des px*céder à des arrangements, des dispositions (pour tion, ordres, proprendre une récep-

Thiêu Thiêu

ffa*. vêtement,

Thiêu

Faire des efforts; pousv))*. ser, exciter, stimuler, encourage)'. faire échouer; ')/*. Manquer, défaut; court, trop peu, pas trop Voir thieu. assez, incomplet. Con thitu nhièu lâm f$. o ff Ifî, d — en manque encore beaucoup. Thiéu dû an o@P|, manquer de vivres. — Thitu bac o jf, manquer — Niên thiêu ip O, jeune d'argent. — Thiéu nç> o £, avoir des d'âge. dettes. — Anh thiêu gl |§ o £, que — Thûng ihk vous manque-t-il? O JjjiSj , mois incomplet (de 29 jours). son haragréable, élégant. joli, plaisant, la musique. Mac thiêu |o, G/PUthiéu ji o, les neuf sortes d'in— Thiêu quang 0 % struments. 1' — Thiêu hoa ofâ, H™ 1' splendide. — Cd tliiêu de poisson, j$ o, nom Voix quantrès

Thiéu

par exemple). Thièl dâi o flf , recevoir avec honneur. — Thiêl yen o |§£, banquet, festin. qui est solide,

Thiét ifpi et ïîjfç*. Le fer; dur comme du fer; ferme, insensible. inflexible,

Thièt bàng o \%, barre de fer. — Lin thièt |H o, bois très dur employé — Thièt lâm pour la construction. O fo, coeur dur, âme insensible. Tliiêu Mettre le feu, 'hc*. faire bouillir; mer; brûler, distiller. torréfier, rôtir; enflamgriller,

Thiéu

fg. monieux;

Chèt thiêu ffi o, mourir brûlé. — Thiêu hu'omg o f!f, allumer des baguettes odoriférantes (pour les dé— Thiêu hoa ofc, faire funts). flamber. — Gicin thiêu Ijf] o, bûcher.

Thiêu

Très /Jy*. peu, petite insuffisant, tité; incomplet, médiocre. Voir thiéu.

.( 285 Thièu swc o tft , faible, débile.— Thièu lài o -%, talent médiocre. — — Thièu tri o ^, peu intelligent. Ba thièu % O, peu ou beaucoup ; quelle quantité? Tli'm Wtfemmes pour jeunes Appellation de la classe moyenne; souvent tante; employé pour parfemmes annamites ler aux qui riches. vivent avec des Chinois (Du S. A. thcim, même car., môme signification. ) Ch'i thim \^ o, oncle et tante. — Ai là vo>chêc ma kêu h'àng thim j^. ^ f§ ft B H B ° > suis-Jc donc une femme de Chinois pour que vous me traitiez de ihiml ï'Ii'm jfc*. heure; Temps, jour, lettre du cycle duodénaire et car. libraire. Car. radical. Voir thân. A. V. Réparer, se corapproprier; riger, se surveiller. Th'inlai o |Jï , s'amender. se garder pur, l°n8' °§> Tliinh ja*. Bruit que l'on timbre de la voix; parlant, mer à haute et intelligible ferme pour épitaphcs. — Th'in honnête. Thinh fait en s'exprivoix; Thinh repos, Thinh Thinh ne o \fc, silencieux, taciturne. — Làm thinh jg o, garder le silence; acquiescer, tolérer, laisser faire. — Tloa thinh ^\j o, corps de musique officielle à la cour. ipj *. Pur, clair, serein; paix, Voir thanh.

tranquillité.

4nï*. Abondant, florissant, Voir thanh. riche, fertile; prospère. Gia thinh ^ o, riche famille. |j§*. obéissant; entendre, être Écouter; attentif, attentionné, prévenant; obéir. Voir thinh.

Thinh

Phu mâu chi mang thinh $£. ify £ fâ- o, se conformer aux ordres de son père et de sa mère. — Y thuân thinh & J'M ° ' i' prêta une oreille comHào thinh j(f- o, soumis, plaisante.— — conciliant. obéissant, aimable, Thinh mang O-^J-, se soumettre à son sort. — Bât thinh 7f O, refuser d'écouter. —Thâm thinh, d'entendre, ïfê ° > explorer, espionnej". Consentir, P|=| *. acquiesce!', accorder, accepter. Thinh câi Irwwc o Sfc ^, la mulation est acceptée (formule adminisen trative qu'on écrit ordinairement caractères cursifs).

Thinh danh o fé, renommée, cé~ iébrilé. — Tw thinh [JtJ o, les quatre tons, signes ou accents chinois. — Ngù thinh ^ o, les cinq principales notes de la musique. iltiiih %ç*. Bruit, son; ton, signe, accent, prononciation (se prend pour le précédent, et réciproquement). Voir thanh.

Thinh

et Riz et maïs torréfié J$yY. en farine broyé (pour saumures). (Formé des S. A. me ^, grain, et ngân Pff, entendre.) Bol. thinh |^ o, farine de riz et maïs. — Rang thinh ^JJ o, lorrélier du maïs. — Mi'im thinh §^ o," saumure préparée avec cette farine.

286 Thinh 7pi ^l Syllabe complémentaire. (En S. A., pur, net; se pron. thinh.) Thinh Un o Jf§;, se gonfler, se tuméfier.— Thinh lïnh o fS, pur surtout d'un coup. prise, subitement, — Xàij ton thinh lïnh j|||o8, à l'improviste, se présenter surgir tout à coup. — Làm thinh thinh ^f o très grand. O, immense, Demander, pjf*. faire convier; inviprier; bon accueil; Thiu Thil ho off, fâ, chair humaine.— viande de boeuf. — An thit U p£ 0 iff, manger du boeuf. — Thil éo 0 %±_, viande de chien. — Ngwài an nam hay an thit chô /jf. g ^ p£ p| O fë, les Annamites mangent la viande de chien. — Làm thil jjgo. tuer un animal pour le niaiiper; triturer la viande. — Agwà'i làm '''.'' ]$ fê o, un boucher. — Thil xwomg su'O'ii O J| )][I|, côtelette. — Thit vat ràmg O >$ )%, venaison. — Cou thit Jî o, une pièce de gibier. fétide. ')p/c. Brûlé, carbonisé; (Du S. A. thièii, même car., même signification.) Corn thiu f-ff o, riz brûlé, jjàlc. — Bo an thiu U go, provisions avariées, vivres gâtés.

Tlûnh ter,

syllabe

complémentaire. Thinh toa o ^, prier de s'asseoir. — Thinh Ira O ^, inviter à prendre du thé. — Thinh an o % , demander des nouvelles de la santé. — Thinh hhâch o !§, accueillir poli— Le thinh là ment un hôte. jjjj| o Itg, les présents de noces qui engales deux familles. gent définitivement — attendre un Thâng thinh fjnjo, pou, ne pas se presser, lentement, peu à peu. verPassable, convenable; l'eau, (quantité suffisante). des S. A. ihàij 7JÇ, eau, et thièp .

Thiu

'Js . Syllabe complémentaire. (En S. A., peu de chose; se pron. thrni.) -Ben thiu la g O, très noir.

Thip 7^ser de

Tho

(Formé -§£, suivre.)

Long chwa thip [lf£ fjfi o, ne pas avoir hu à sa soif. — Mâ>i thip ngû 111' M °H4:' Ti vient de s'endormir. Thit l^q et, jjjS'. Chair, (Formé des S. A. nhuc et thiêt ^ , langue.) Awo'ng thit H o, Mdu thit J'jjp o, sang thil %£ o, le corps. viande; pulpe. |^J ou ^, chair, os et chair. — et chair. —Aâc — Thit ngwbn o

7$. Syllabe complémentaire. (Du S. A. thu, même car., armoise.) Thomi tho Jgo, odorant, suave. — MI tho doux, parfumé; ||o, nom vulgaire d'une grande province dont le nom oflide la Cochinchine ciel est Binh twomg % f£, présage confirmé. 1§*. Trafiquer, vendre, faire acheter; du compayer,

Tho

merce; s'acquitter. Tho $t*.

Obéir,

subir,

se soumettre:

(li Se transcrit aussi par le car. Jj£.

287 recevoir, sentir, accepter, prendre; assumer. con— — Tho Tho — aux bâton. — Kê Ihm thé JL $j£ O, simulai eur, faussaire. Tho en arrière; avant, Jjx W. En introduire. raccourcir, contracter; se pron. ihâu.) (En S. A., recueillir; Tho iay vào o|j|@, introduire la main. — 77(0 ctàu ra os|IJ, ])asser (ou sortir) la tète.— SIP thon tho 3|f. p|| o, honte, pudeur. Thô la lune lapin; on croit voir un lalaquelle (dans (Du S. À. ihô, même car., pin couché). même signification.) terrier de lapin. Ban g tho ^O, — Tho bqch o |=j, lapin blanc; lune. — 77(o ligue o 3î > lapin en diamant; lune. — Bon g thô j^c o, l'ombre d'un lapin (dans la lune). j?j£. Lièvre, Graines de mauvaise Yio.*quariz pas encore lité; nettoyé; grosbanal, commun; sier, vulgaire, inconvenant. brutal, impoli, — 67iè 77(o tue o f£, rustique. Vâi thô ihô f^O, thé commun.— — Câch f,I| O, cotonnade, grossière. ihô %fe o, de façon incivile. — Thô val O ifjfjf, objets de rebut (ou sans — Thô ihwc o j=£, nourrivaleur). — Lo>i ihô ^ o, ture commune. indébanales, propos expressions cents, paroles choquantes. le thé). boite (pour Caisse, /j=j\ (Pour le car. en S. A., voir ci-dessous.) Trà thô 3j£ o, thé en caisse.

supporter, se charger de. Lânh tho f|o, Tho Mnh o JflJ, subir une peine. Tho là' O 5E ' subir la mort. — — tang o |1§, prendre le deuil. phwâ'c O fg, jouir du bonheur. se soumettre Tho pht'ip O j£, lois, se plier aux règles. Nommer à un

Tho ÏX*confier rer;

emploi, conféun poste; accorder, faire connaître. informer, des études

Giiio tho ~i£.\o, directeur dans une préfecture. Tho Hj*. semer, Arbre; planter; pousser, instituer,

croître; établir.

Tho mac O T(V, arbres cl plantes en général. — Tho Um o ffi, forêt. • — Lào tho fê o, un vieux tronc d'arbre. — Tho thành o fâ , la pousse est terminée; est au fig., l'oeuvre achevée, le travail est fini. 'lui -f^*. Grand âge, longévité.

Thô

— Trwbmg tho. ^ o, grand, âge. Plume lue tho jjjg || o, bonheur,' fortuné, longue vie (formule de souhaits). — Ha. tho y o, plus de soixante ans. — TVipmue o /f; , cercueil. I/io §^. Faire semblant simude, ler; taux, erroné; rude, grossier. (Du S. A. tho, même car., même signification.) — Roi thà |f o, bâton, trique. isnnh ihô %J o, donner des coups de ' Se transcrit aussi par le car. tf

Tho

—1-*( Thô /fÈ{*. Pierre de taille; levée du

288

).«— Tho hui/ét o jfij., vomir du sang. — Thô ta o }'|f, vomir et aller à ]a selle. — Dich thô ta yfc o j||, peste. choléra. — Thô lô o J|, découvrir ses intentions. Tlw en vers, prf. Poésie, ouvrage (Du S.A. thi, même car., mêmesignif.) Tlw phi o $8;, une pièce de vers, — Làm llw jg o , faire des vers. — Phép làm tlw fy f$j£o, les règles de — Ké làm tlw la versification. J[, —Bai go, poète, versificateur. tlw tyfe o, composition en vers. — fan tlw ~$r o, liLléralure (prose el vers). — Tlw dàng 0 'j£, lettré, poète, littérateur. Tlw l'écriL'art ^jf-*. épistolaire, ture; écrire, composer; rédiger, cahier. écrit, lettre, document; livre, ouvrage. Van tlw ~$£o , document littéraire. — Quôc tlw g o, papier d'Etat, lettre officielle. — Tlwplwng: 0 %. cabinet de travail, bibliothèque.— Tlw kinh o $g, annales. — Tlw thào o jg, brouillon. — Tlw minute, rédacteur.— secrétaire, ky 0%, Tlw hi commis, o g£, copiste, fourrier. — «' comptable militaire, tlw f/t| o, les quatre livres classiques — Tlw sanh 0 £, (de Confucius). écolier, étudiant. — ViH mot an lh< — H $L ^ o, écrire une lettre. Gô'i tlw Bfc o, envoyer des lettres. — Bwo'c tlw recevoir des !ffo, voici la lettres. — Nai/ tlw 00, — AVià^' lettre (formule finale). — Tau O, la poste aux lettres. gg — tlw $f o, courrier, paquebot. (le porteur Ngivà'i cli tlw \% 5$o,

corps

(cérémonie d'enterrement). An thô % o, reposer en paix (dans la tombe).

Thô

erroné; 3?g *. Faux, trompeur, Voir thô. rude, grossier. Cài thô ^ o, sorte de vase à couvercle pour servir le riz cuit. ^pf *• Ranger, mettre en ordre.

Thô Thô

Lièvre, >^*. lapin. Voir thô. Gia thô ^ o, lapin domestique. — Som thé ]\] o, lapin sauvage. Jl*Terre, dans

Thô

territoire pays, les rôles (employé d'impôt avec la signification de terre, par à rizière); écorce de raopposition cine. Car. radical. Hivomg thô $jp o, patrie, sol natal. — Thô sàn O les produits du j||, sol. — Thô ctia o ifc, territoire; l'esprit de la terre. — Bien thô gj o, rizières et autres terres (cultivées).— Thô trach o ^, terrain d'habitation, et aussi champ sur terrain sec où l'on cultive le coton, le l'indigo, etc. — Thmj tho 7JÇ o, le tabac, climat. — iï'gwà'i dàng tho fâ Ifj o , — Bon thô nhom Cambodgien. 7J£ o J\,, naturel, aborigène.

Thô

AJ£*. Estomac, ventre, men; siège des sentiments.

abdo—

Ngâ tho f$ o, ventre affamé. lia thô "f o, le Las-ventre. Thô >{£.*. cracher, Rejeter vomir; la par déclarer,

Louche, avouer.

289 lettres, planton, pliât tho> ^f ff lettres, facteur. Tho' iiï. * arrogant, Tho' 'M*flure, chasseur. — Ngti'wi de O, distributeur

y, (En se pron. ih'v.) — Thé' Thé' thé' o o, gaiement. là' o g, trompé dans ses espérances; déception, méprise. rang; Respecter grandement, rendre un culte. adorer, des S. A. thi jjf, esprit, et dw S. A. ordre,

Soeur ainée; sans respect.

orgueilleux, Thà boursoucancer. erenfant; sans gêne, se pron. so>.)

Gonflement, tumeur, ulcère,

jlf^fc. bonorer,

Tho' $.%. Un tout jeune rer, vagabonder; libre, (En S. A., large, ouvert; Cou tho> Jjj- O, fant. — Tho> dai rience (en parlant Tlw ihàn O jôj\, — Lo>tho> g|[ o, geable; paresseux,

un tout jeune ensans expéo ^, d'un enfant). — errer, vagabonder. insignifiant, néglinonchalant. défaire, gène, satisfait. à

(Formé fe, je, moi.) Kinh thô' ^O, vénérer. — Tho — Thô la y O |!|, se prosterner. — A'hà thô' phwomg o jfH, adorer. — Su> tlw ifpjo, église, temple. phwo'tigchûa 3|£ o jfi ;=£ , culte divin. — Su> thô' phu>om.g âng bà J^[. O jfji culte des ancêtres. — Bàn ffllE,, thô' *j|o, autel. Thô' Pfl.- Aspirer l'air, S. A. mâcher, ruminer; respirer. se pron. (En trô'.)

Tho' <§y*. Ouvrir, délier, sans dérouler; déployer, l'aise, heureux, content,

Un tout Tin/ ^*. formé complet avec des éléments addifférents; ministration tribunal; publique, arrangement, A. V. Artiste, V. tlm\ disposition. ouvrier. artisan, vê 7Yip> o j§£, peintre. — Tho> Uy lûnh O fljg ^, — Thw photographe. V o $|, bijoutier, orfèvre. — Tho> môc O/jv, menuisier. charpentier, — Tho> may o ij|, tailleur. — Thw nlmùm o ^, teinturier. — Tlw giày o ||, cordonnier. — Tlw câ o^f, maître ouvrier. — 77ip>chành o JE , itl. — Tay tlw de :J$j o, habileté main, savoir-faire. -AParaître joyeux, frais'(arbres, content; plantes).

Than thô' Pjg o, soupirer, gémir. — Thô' than o PJ|, respirer péniblement. — Thô' dài oJ|jj|, aspirer — Thô' fortement. Idy khi, tôt o |(g jJH 2^i, respirer un bon air. — Ho'i thô' ra p^j O l>$§, soupir, gémissement. — lhô> è e o Pj| P|c, râler. Thoa i^i*. Serrer dans A. V. Passer et repasser barbomller, enduire, sur; la main. la main crépir,

badigeonner. Thoasom G [Jj , mettre une couche de vernis. — Thoa vdch o fjf, crépir un mur. — Thoa thuàc o jjj^, étendre — Thoa un onguent. tay o :JjRj, prendre tout, l'aire rafle complète. Thoa PgE*. Expulser par cracher, saliver. vomir, la bouche;

ïï"ï

vei'l,tendre,

Thoa khi o -=|, vase pour cracher '9 IHÎT.MtEME NATIONALE.

—*W 290 Thda profondément. Kiên gia nôi lum Sang vi thoa J^ % H @ M * O. ayant regardé, on vit que la lumière avait été laissée et qu'on ne dormait pas encore dans la maison. flP*. Dormir Thodn 5Hl *• Jeter avec force, lancer avec violence; renverser. pousser, Thodn Jjjfci *. Barque, Voir thuijên. Thodn Thda Travailler les métaux; jl^t*. ornementation. ciseler; buriner, A. V. Alliage de cuivre et d'or. satisfait. content, Gai, Fsjl. (Du S. A. khôa, même car., égaliser.) Thoa long o #!&, avoir le coeur à Taise, être heureux et satisfait. Bien établi, bien '~£ç*. calme, tué; solide, ferme; constirepos, bateau, navire.

isf *. Sorte de bâton de commandement, de sceptre espèce garni de pierres précieuses. $/)||. Très S. A. thaàn, bien exercé, doux; même car., docilité.) Thoan tr'rnh O '[>£, apprivoisé.

Thodn (Du

Thoa

Thoa

tranquillité. Thoai Bonne Jïffj*conjecture, pronostic agréable, lieureux; présage se conformer à. suivre, Thoan Navette de tisserand; %$£*. aller et venir; vif et alerte. Thoan JJjJl. Accord,harmonie,union. (Du S. A. l/mân. même car., même signification.) Thoan y o ;j§;, à volonté, selon les désirs. — Thoan long o ^, id. Prendre avec J^. S. A. soda, même car., violence. même si-

Tout à coup, rapidejfty*. Thoâng soudainement; ment, peut-être. Voir thàng. Thânh thoâng j^ o, pas si vile, lentement; librement. — Thoùngp O ii^ , qui ne l'ait que passer. Thoâng (Pour fjtjj. Syllabe complémentaire. le car. en S. A., voir ci-dessus.) Nho thoâng |& o, menu, très fin. de reptile,

Thodt

$%*. Dépouille peau de serpent. Décharné, ffî*. ôler ses habits; fluet; éviter,

Thodt

maigre, sec. fuir, s éva-

der;

Thoan

(Du gnification.) Thodn vi, o fÉ , usurper des droits. — Thodn du ngoi o JJ, s'emparer trône.

esquiver. 1' Thodt 7(7/o?: écliapper à,_S o$|, — Thoâl va o P|, «''« souslraire. /'""'' tirer indemne. — Bâo tang <Vio 11 $J1È 3§ o, se sauver en emporta' le butin. — Thoâl (liai o jfô, avorte

Thoâl

complémentaire. Syllabe ffi. ci-dessus.' (Pour le car."en S. A., voir Thodt chûc o jjja, tout à coup.

--«.( Tirer, Tlwc TJ§*sonder, exciter; Théc y^*développer, florissant, Voir tû. arfâcher; explorer, en pousser, piquer. fleurs; se

291

).«— Thôi Moeurs, }H. usages, (Du S.A. théi, même car., coutumes. rétrograde.)

Céréales

grandir; plantureux, riche, beau, élégant.

Ma thôc jf.||. o, riz à beau grain et non décortiqué. — Thôc nû> o ^ , femme élégante, jolie fille. sans cheveux Théc jt *. Un homme chauve, rasé, dénudé, dépouillé. ;

Thoi lue o f£ , moeurs et coutumes. — Thôi phép o •/£, lois et coutumes. — accouThôiquen o ff|, habitude, — Théo thôi xih tumance. này ]g| O les moeurs de ce M. Jtn suivant — Thoi tel o jfc, bonnes coupays. tumes, bonnes moeurs. Thoi ^fH. Syllabe complémentaire, (Pour le car. en S. A. voir ci-dessous.) Thiêl thoi ^ o, tort, dommage. — Chiulliiêt thoi £J fj o , subir un tort, souffrir un dommage. éclat, Morceau, bout, Jy££. motte; syllabe complémentaire. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessous.) Thoi liai o iU, motte de terre.— Tht'ip thôi fil o, petit, humble. Thôi Haute lieu -^fc*. montagne, émineut, haut, élevé; grandiose, faire A. V. Assez, suffisamment; c'est bon! cela sufcesser l'action; fit ! en voilà assez ! — Thôi Ma thôi HU o, seulement. va y O 2 > ce'a suffit- — Thoi Ihm O cesser de faire. — Thôi chèo O j|, |§Jj . cesser de ramer. — Nhw vây lin thôi ^p ^^o, s'il en est ainsi, c'est très bien ! Thôi nfji*. en tomber Thôi \% et S'écrouler, lambeaux. j%*. Pousser, s'ébouler,

Théc P,*. Manger gloutonnement, se pron. chuy.) (En S. A., sucer, aspirer; Théc càm o f jjf|, manger du son. ( cochons ). — Théc chô o %±_, appeler les chiens pour la nourriture. Thoen yg. Traverse barre transversale (Du S. A. thuijên, signification.) Thoen si'it o ^, ihoét fei'meture, verrou. (porte), même car., même traverse en fer. de

Thôi

avec vigueur. pfc. Fortement, (Du S. A. ihuyèl, même car., exciter.) Thnk iti o^, allons, vivement!

Ihm 7fo. Navette de tisserand; objet d'une ayant la l'orme vif, navette; alerte; passer et repasser, aller et venir, traverser; pointer, piquer. (Du S. A. ihoan, même car., même signification.) Thoi clin o jjjfflr, navette à tisser. Thoi bac o fjj, demi-barre d'argent. — Thoi mol cai O $£ ^, un coup de pointe, un coup de bec.

ser; exiger, comprimer, vexation, oppression. '9-

repousopprimer;

—«•( Thdi llu'ic o {£ , presser vivement, — Thdi Ihè o ^, exiger le remplacement. Thôi revenir en ar*H*. Reculer, faire rière; recaler, repousser; facile. doux, obéissant, commode, A. Y. Ptiant, infect. Voir thui. Thôibinh o -£j,. Lattre en retraite. — Thàinhién O fflî, accommodant.— — Thôi Thôi lai o jf?, rétrograder. hôi o [6|, restituer. — Thôi dû o ;§ , céder, plier. — Thôi lha o f^,, puer, sentir mauvais. Thôi cliarnue des jamPartie jyjx*. de bes; liant des cuisses; quartier viande, jambon. Thôi hôa o >J^, jamLon fumé. — Bhn thôi jg o, fesses, postérieur. ^fe. siffler, Souffler; des S. A. Ichâu \1\, Louche, sonner. et

292

)*»_ïhô'i Très élevé, excessiveyfc*. ment grand; vaste, large, étendu. Voir thdi. Tho'i 7%^-*. Riche, florissant. dant, prospère, Voir thdi. moment ; quand, abon-

Tho'i

R^-*. Temps; rable, heure propice Voir thi.

favoalors,

Vày thôi 2 o, ainsi donc. — Tlim thon jjS| o, selon les circonstances. — Tlrithi thôi 3^ O. fléau, calamité. Thom .Jp. Syllabe complémentaire. se pron. lham.) (En S. A., réunion; — Thom lôm o|||, changeant. Conmul thom lôm Ji ^g o §f, yeux changeants, regard fureteur.

Thoi

Thom

(Formé thôi jj§,

reculer.) Gid thôi hung j|f| o 5li ; 1° vent l'ait rage. — Thôi Iwa 0'j;§, souffler le l'eu. — Thôi àhi O ^HJ, souffler la — Thôi bougie. quyôn o ^, jouer de la flûte. — Thôi kbn O %fè, sonner de la trompette (ou du clairon). — Lhih thôi kèn -g O §)|, soldat sonneur de trompette, de clairon.

"fj|r. Syllabe complémentaire. (En S. A., sincère; se pron. tlidm.) Loin thom |l£ o, courbé, voûté.

Thom

enfoncé, Gave, pi'ofond. $§f. (En S. A., épais, coloré; se pron. //«""•) Thom vào o %, creux, concave

Tho'm

llio't.

pi. Syllabe complémentaire. (En S. A., Laut degré; se pron. thai.) Thânh llwi f-g o, tout à fait libre, heureux. —^-Uim loi thoi tranquille, faire 1res lentement, avec g|5o, soin. sans se presser.

Tho'i

^*.

Manière

d'être.

Voir

thdi.

suave, Odorant, parluJT. ananas. mé, agréable; plaisant, des S. A. thào jjll|l. plante, et (Formé lham j£, envier.) 5' tho'm M ° ' 11(-'urs0(ioi'a"lf Bdng — Tlniôc thom. parfum suave. -|?0, — IJun cho thom jg ^c O, parfumer— Ngài mai lho>m p| [1^ o, respirir une odeur agréable. — Wiîpnghk hoa nihj ihomi lâm fâ Mfâ %>° '*,' — ft'"'' ces fleurs sentent très bon. — Trai /k»' tho>m% O, bon renom.

293 — An Irai tho>m Pj£ S'il 0, l'ananas. jjtjijïo, manger de ce fruil. Tluïm i%z. Syllabe complémentaire. se pron. tlubn.) (En S. A., s'informer; Thangûii'in jfà O, d'aplomb, bien rlroil, qui ne pencbe d'aucun côté. Tluïm j||. Syllabe complémentaire. (En S. A., envier; se pron. tham.) Lo'iu ihà'm ||c O, sans aucun soin, maladroitement. négligemment, Thon Y}. Syllabe complémentaire. (En S. A., village; se pron. thon.) Thon von o jjSt > danger, péril. Thon ')'>}. Malade, (En S. A., méditer; épuisé. thon.) Thon mon o Pf1), sans forces. Village, commune. faible, se pron. Thon dévorer. remplir Thùn vào bao o ^ Q, un sac, bourrer une sacoche. —

'|'*J *• Penseï', réfléchir, juger, méditer, supputer, conjecturer. Thon (tac o Jf?, approfondir. 3JS,. Bien ouvert, dégagé: vacant; relation.

Thong non

occupé, disponible, être en communiquer, (Du S. A. thông, même car., pénétrer.) Thong tlul o jj_, libre. — Plicp thong thâ $£ o JJ,, la liberté. — B<) thong thâ ip O jj^, air dégagé. — — Thong dong o jgjî, inoccupé. Thong qua o ^, pénétrer.

Thong ner;

Thôn~]$ et ^jj*.

traîPendre, retomber,' .4^. être à la traîne. suspendu, (En S. A., boisseau; se pron. (long.) Thong ihong dwôn ddt o O fj |J[. traîner ou pendre jusqu'à (erre. Allée, passer. vase galerie,corridor;

Hwomg thon $?p o, pays d'origine. — Thon trwomg o J^, cbef de village, maire. — Thônphu o ^, villageois. — Bon thon -%. o, notre commune. — Thon hôi O -g", le conseil des notables d'une commune. — Thon tue o f£ , grossier, impoli. lliûn Tj *. Pouce; mesure ue du pied ou xick X); petite quantité, très peu Gai', radical. (10eparau fig., de chose.

JffJ*. Thong traverser,

Trlnh thông f^ o, un certain à puiser de l'eau. au 5J1L*. Passer Thông communique]', pénétrer, dir, transmellre. travers

de,

approfon-

Thùn thiêu o >p, manquer, faire défaut.— Nh'cUhûn — o, un pouce. lhun se boui'rej'. Manger trop, même car., mêmesignif.) (vuS.h.thân, Thèn no o^l, manger avec excès, ;£$..

Thông quang o %, transparent, — Tri lucide. thông |f o, esprit — pénétrant. Thông tliâi o -fc, savant. — Thông bii't O $lj, bien connaître. — Thông sw o Ipn, interprète ; — intermédiaire, négociateur. Thông — ngôn o "jÉf, interprète. Thông inphân O^jJ, secrétaire général; — Thông terprète principal. dung — O j$ 1 usuel, ordinaire. Thông lin

294 O ff,, transmettre une nouvelle. — ouvert, Thông lunili off, dégagé, libre. — Gidy thông hành $£ O fô, ,sauf-conduit, permis, passeport, feuille de route. — Ong thông §jj o, eanal de communication, tuyau. Pin à 4^. Thông ( En S. À., boisseau; longues se pron. feuilles. tête d'une armée. — Thông rjuim o officier général.— ^, Thông M O fïfî, autre grade militaire. ^f* . Syllabe Thop complémenlaii'e. (En S. A., rire très fort; se prou. Imp.) Thop ihep lo miihig o ;}£ ;§, |IJ|. faire des grimaces avec la liouelie en parlant. Se soulever Thop Jgv (avec peine). (Formé des S. A. ihô ^ , terre, cl IUJI %§, répondre.) Thoi i'/iôp ][£ o. être essoufflé. Thop jp. Empoigner, (En S. A., unir, réunir; tenir ferme. se pron. ihiip.)

(tùng.) Mura ihông $g o, suc, résine. Nom d'un arbre à huile.

Thông

^jijj*.

Nom des Thông fg{*. générique à racines bulbeuses. plantes Thông tlàu o]îjf, oignon. — TV hwo>ng thông £|fl ^ o. ciboule. Ijjgl*. Thông percevoir clairement. Avoir facilement, l'oreille fine, entendre

Thop quôch o ^j). saisir (oui I'I coup, empoigner vigoureusement. Thot brutalement •^. Repousser (Du S. A. ilôt, même car., heurter.) Bâm thoi §j£ o, pousser, renverser. — Nlunj thoi Ifo o, sauter lestement, bondir vivement.

vif, Thông minh o flf), perspicace, délié. — Th.iên thông 5ç O, dons du ciel. — Phép thông linh, ££ o jj|, haute influence, puissance supérieure. Douleur.morale Thông. %$*. ouphysouffrance, sique; peine, chagrin. TVÎMfWng- ;jj> O, peines de coeur. — — Thùng liai o '|§-, se repentir. T)du ihong |jjî o. avoir mal à la tête. Les deux Thông ffîu et /jtyt,*. mités d'un fil; commencement d'une fin; ensemble chose; loi, principe; commander. gouverner, extréel règle, diriger,

Thot

Se retire]', se contrarier. jft. se pron. thû:) (En S. A., piquer; Thôt lai O jt?, se rétrécir.

Thét

discourir. fê. Dire, parler, si(Du S. A. thuyél, même car., même gnification.) Thôt nôi o pft, s'exprimer, raconter. — Thôt iloqn o f|f, après avoir parlé.

Ch/inh, ihong jf£ o, chef suprême, roi légitime. — Quati long thông 'g' commandant en ÎÈ ° gouverneur, chef. — Thông binh o -Si, être à la

Thô't

morceau. Billot; ^jj. pièce, terme numéral bloc; (terres, jarde bois, trains dins, éléplianls).

—«.(

295

).«_ Thu Thû -flp*. De longue durée. V. (ko.

(Formé des S. A. môc /fc, arbre, et ihàt jf|, pénétrer dans.) Thô'l (Ut o ^0, pièce de terre.— Thô'tvoi o ijj|, un éléphant. — 7%o>< fiwng- o ^, id. 7'k ^y(*. L'époque mûr, l'automne; de la moisson,

^c*. (se dit

à point, parfait. Mùa thu ffi o, saison d'automne. — -fràu mùa thu IJÎ fjjf O, commencement de l'automne. — Thu phoug — O Mi, vents automnaux. May ihu c.-à-cl. H O, combien d'automnes? combien d'années ? — Trung thu t%t O, milieu de la saison d'automne; une fête qui a lieu le i5c jour du 8" mois.

Se marier légitimement de l'homme seulement). Tint nù> o ~fx., prendre une femme — Thû thê o légitime, j*, id. — Thû thê mai ihièp o §1| J| -§<£, épouser la première femme, acheter les — Le autres (adage coutumier). giâ thû |j| ^ o, cérémonie du mariage. — Sa gin thû 3|£ %J$o, re»isli'o des mariages. — Hân thû ffê o, se marier entre veufs. Les grandes chasser avec les chasses, une meute.

Thû

<J»J"*. battues;

Thu fjfc et ;$$fc*. Courroie ou lien du cheval. qui passe sous la queue — Bile Hâu thu fâ o, croupière. liâu thu. ifcfâo, mettre la croupière. Tlm ffliffi*. de mer, congre; Anguille un poisson qui vit dans la vase. Cci thu HJ* o, le poisson thu. Thu jffifc et ^f*. thu Catalpa; armoise,

— Bong thû & o, chasse d'hiver. Tuàn thû jjg o, inspecter le royaume (ne se dit que des tournées royales). Thû "TJ"*. Remplir une charge, exercer Thâi thû -jfco, des fonctions, Voir thû. grand dignitaire.

Thu lf|ï *. Avouer une faute, faire sa soumission, se dénoncer. Y. thû. Bàu thû |j£ o. s'incliner, se soumettre à son sort, — Ra thû l|| o, se livrer. l'aire sa souinision, à la frontière, Thû te£\V *. Veiller nir garnison en un poste éloigné. Bi thû £%> O, aller à la frontière — Linh (garnison, bannissement). thû ^j o, soldat servant à la frontière. — Tàu thû $j| o , navire gardecôtes. Thû -pl/t*Quadrupèdes que (autres les animaux dont le domestiques,

recevoir. yfc. Amasser, réunir; (Du S.A. thâu, même car., même signif.) Thu iliâp o ffr, amasser. — Thu ki O Jjî, rétrécir, resserrer, réduire. — Thu trie o $$, cacher. debout, planter. vertical;

Ihu

g£*. Droit, ficher en terre,

Eaihumûc giâi f o /fc }fi-, planter des tracer des limites. piquets,

•296 nom générique animal féroce, cruel, vigilant; est me §); bête Thù 4X*retenir; Thù Prendre recevoir, pour soi; tenir,

sauvage; gardien brutal. féroce,

accepte!'.

Càm thù -fêg o, oiseaux et quadru— Thû vât pèdes, tous les animaux. o 1$, les hèles en général. Thû raMarcher vite, avancer se hâter vers, se rendre pidement; son avec empressement à; porter condition. attention sur; sort, TgR*. Hào thù -%£ o, plaisant.— [51 o, les quatre conditions. Thù jffÈ et Tù> ihû

quâ Oj$5, prendre trop, — Lwwc thù usurper. |£ o, s'em— Mièu thù parer de force. ||o, enlever. — Thù thè o §g, prendre femme, se marier. Thit -^f*. habileté. dextérité, Main; Car. radical. adresse.

'Raisonner, répli-pg1*. controverse) 1; déquer, répondre, adversaire. tester, haïi"; ennemi, TA» oân o £g, se venger. — Kè — Kè bâo thù J]j jffi o, vengeur. — lion nghich thù JL J|(I O, ennemi. thù '|J| o, garder rancune; haine secrète. — Trà thù g o, se venger. — Khàng ihèm trà thù § p |? g o, dédaigne)' de se venger. Bâton, /s(.*. trique; .perche, arme de guerre; battre, pieu; frapper. Car. radical. )%.*. aj/jv;*. Homme L'araignée. de petite Voir taille. nhèn.

Cao thù ^ o, main habile. — Ha thù ~f o, mettre la main à. — Thù ha o ~f, dépendre de. — Thù tùc o jjï , mains et pieds. — Thù hj O §j}, signer de sa propre main. Thù Garder, ij*. server, protéger; veiller tions; à, Voir thû. défendre, prédes foncremplir soin de. prendre

Thù

Thù Thù Thù

Thhnh thù jfâ o, la garnison d'une — Thhnh thà la'uj $ 0 place forte. de place (ayant la Jïf, commandant — Thù garde des clefs des portes). une 'ville. — thhnh o $$, protéger veiller aux Thù bon phân o ^S ft, devoirs de sa condition. — Quan (/»( de port; ngw fr o ||B, capitaine chef de poste militaire. — Trân thi — Canh thù ]g 0, |ft O, gouverner. monter la garde. Thù commencement, Tète; "f=f*. se souchef, origine; principal; mettre. Voir thû. Car. radical. Thùtùng Thw jffê*. inférieur, magiques, o#, chef et complice. d'oiseau; faible,

à ses hôtes, Boire la/fl*. porter la santé de quelqu'un; faire rairendre la pareille. son, tenir tète, f£[É*. vont par couple,

Thù

Oiseaux qui deux oiseaux; couples; semblable. pareil, paire;

Femelle pratiques

secondaire;

opérations de sorcellerie

297 faux. Thw hoàng o jÇ, clinquant, — Phép thw :fô o, envoûtement. Thw if*. Lettre, épître. Voir cour bureau, tho\ de Thw Thw *. Proléger, assister, secourir, )it Tlu'e dân O J^, Jft*piquants; Arbre irriter, Attacher, abriter, défendre. aider couvrir;

le peuple. à plante offenser. gerber.

Thw ^H" *• Service public, administration, justice, Voir tho'. agence. Thé Classe,

épineux, blesser, lier,

ordre, ^C*. rang, rie; sorte, espèce; qui vient après le premier; la note etbien n aux exanumérale ordinale. mens; particule

sé-

Thé !^lj*. botteler. Thé

Bàu thw gjf o, première fois. — Twomg thw /(^ o, selon le rang, d'après la série. — Thw hang o $(, classe de ceux epui ont obtenu le deuxième rang aux examens semes— Thw tw o triels des provinces. jfi, disposé en ordre. — Thw nh'pt o *|j, le premier, premièrement.— Ngày thw nâm JJ§. o f£j5, le cinquième le jeudi. — jour (de la semaine), Mdy thw H o, combien de sortes ? — Thw — mdy o j|, quantième. Càe thw ngwà'i fê- ofâ, toute sorte de gens, toutes les catégories de personnes. T'Ait' |fô*. La totalité, l'ensemble, le tout, au ; grand nombre, complet afin de. multitude; pour que, Thw dân o ^, — les peuples. Thw nho'n o X, les gens. y/w gon5 doux, indulgent, miséricordieux. bienveillant, Trung thw *, o, clément. — Thw excuser une faute. — Thw '?10#, cho 0^, — Thw Ûa pardonner. 0 ÉC, absoudre. — Thw mqng o fa, faire grâce de la vie. y^*.

jp,*. me rats,

Animaux souris, craintif.

peureux,

comrongeurs, au fig., écureuils; Car. radical. espèce

Hoàng de belette Thé JiU*.

thw lang ;gt o ijj|, au ventre jaune.

ce dont on vient Ce,ceci; de parler, tout ce qui est présent; ici, maintenant. — Bl thw fâ o, cela, celui-là. j\hw thw i^w o, de la sorte, ainsi de suite. — Thi'p sw o y, cette affaire. — Khâm. thw §fc o, respectez ceci.

Thé en Thé

ÏPr*. épi).

Le Car.

juillet radical.

(en

herbe

ou

|tfv Expérimenter, tâter, sonder, essayer, (Du S. A. thi, même car.,

éprouver, examiner. même signif.)

Thi'p y O ^, scruter les intentions. •— Thw long o jg;, mettre à l'épreuve. — Anh làm thi'p coi |g jg" O $5^, faites pour voir, essayez un peu. — Ci'd thi'p cidu ï!) o SM> essai, première — Thw non o jj||, essayer épreuve. — un chapeau. Thip long trung ngwà'i nào o f§ *, \$ ffj, éprouver — Thw y la fidélité de quelqu'un.

298 chercher ngwo'i nào o^/j^ffj, connaître les idées de quelqu'un. Thu' été, Thua ^0 *. L'éclat des rayons canicule. chaleur, solai res; à il dit que ... — Lwo'c tliwa Mo, peigne à dents écartées, démêloir. — Thwarâc o $§!, peu serré, espacé. — Vài thwa |j| o, tissu à larges mailles, colonnades commîmes. Tkïïa Linéament, trait. ^\. ligne, (Du S. A. thw, même car., ordre, série.) Da thwa )]%,o, libre ligueuse. 7)S*. Aide, aider, second, seconder, adjoint. assister.

subir JfX- Avoir le dessous, inférieur défaite; battu, vaincu, (En S. À., percevoir; se pron. thâu.)

la à.

Chiu thua Jg o, s'avouer vaincu. — Thua sine o %j, être moins fort. — Ai an ai thua i^ PJç i^ O, qui a gagné? qui a perdu? — Thua hêt bac o Hfc fil, avoir perdu tout son argenl. — Khàng an Ihâng thua § P| § c , n'avoir ni gagné ni perdu. Thiia de broderie fine. ffriX- Espèce (Formé des S. A. midi 7^, fils de soie, et thâu Jf£. réunir.) lljjl.

Thù'a

suppléant;

lluyèn thù'a f$ O, suppléai]! (le — lln'm % sous-préfet. Quang làc 1IJ> t$k TF °' l'',n' d'agents suballernes à la cour des sacri lices. Thù'a Prendre des ordres, reJ^pv*. cevoir des instructions; obéir, se olïrir soumettre; servir, honorer; à un supérieur; en exagéflatter rant les marques de respect. Phmig thiva Jp. o. par obéissance. — Thwa thiên O 5c > soumis aux volontés du ciel. — Thwa mang 0 faobéir à un mandat, recevoir des ordres de l'autorité supérieure. — ThiimUià O /fr, id. — Thwa thiên de (tic 0 % $1 H> tm'e du général commandant les troupes de la capitale et le territoire militaire de la province royale. — Thù'a thiên pli à doàn O 5t M f 1; le préfet de la capitale, chef du territoire de la province dite soumise aux volontés du Ciel. Thù'a de vivres: Surabondance ||. rebut. excédent, superflu, surplus, (Du S. A. dw, même car., même signification.) An thù'a Pj£o, restes. manger des

Thwa

à un supérieur; Exposer avec respect; terme d'enrépondre trée en matière à correspondant faites sauf votre excuse, pardon, etc., et qui s'emploie respect, pour aux fonctionnaires ou agents parler tandis subalternes, que bdm ïfï es! réservé aux fonctionnaires plutôt rare, relâché, supérieurs; élargi. (Du S. À. so\ même car., même signification.) Thwa thày o ^j|, pardon, maître. — Thwa , ong o %% faites excuse, monsieur. — Thwa ong toi vê nhà O M W t¥Î itf!> souffrez, monsieur, que je rentre chez moi. — Phài thwa quan f$ ° lï ' il f'au'; vous plaindre à l'autorité. — Thwa co O [S], oui, cela est. — Thwa không o §, non, cela n'est pas. — No thwa rang |j[ o $|,

-w( — ~Bô thwa pj o, choses de rebut. — Phân thwa ra ^ o lf§, reste, excédent. — C6 thwa jg o, il reste, il — ISài thwa pjK) cao, y a en a plus. lomnier (pour de petites choses), rapporter (pour des mesquineries). conen voiture, Monter Thèa Ht*. une barque; duire un char, diriger sur, s'élever; monter, l'emporter habile; expert, capable, dépasser; administrer, régir. gouverner, Thùm ma o j^, monter à cheval. — Thwa xa o jfî, aller en voiture. — Thwa co' o|||, saisir l'occasion. — Nôithwa p$j o, dire des banalités. — Thwathâng o Jj$jj£,être vainqueur. Tldea P/J W. Ce que, ce qui; quel, lequel; adj. poss. son, sa, ses. (Du S. A. sô>, ême car., même signification. ) m Bat thwa jgl o, donner son opinion sur quelque chose, apprécier la valeur ou la qualité. — An thwa phân j£c o £K satisfait de sa condition. — Ce thwa viêc g[J o fj£, avoir des plans sur une affaire. — Biét thwa connaître les sentilong g|J o ||, ments (de quelqu'un). Thuân j![j|*. Eau coule librequi aller (ou se ment; ne pas résister; du même accord, côté; trouver) condesharmonie, complaisance, cendance; soumis, suivre, obéir; accommodant, facile, pacifique, conciliant, Boa thuân fn o, accord, complet. — Bât thuân 7Ç. O, ne pas s'accorder; Se transcrit aussi par le car. f|« .

299

)«*— sans complaisance. — Thuân y o ;§;, — Thuân Ions- o#S, consentant, doux, affable, accommodant.—Nhu thuân fj| o, qui cède volontiers.—• Thuân hitlp o /£}-, unis, d'accord. — Thuân phong o JK,, bon vent, — Thuân ïhîiy o 7JÇ, marée favorable. — Binh thuân Zjï o, paix et accord; le nom d'une province de l'Annam moyen. — Cwa thuân an ]^[ o 4§f, le — Thuân Heu o |||, port de Huê. une ancienne position stratégique des environs de Saigon. Thuân Haute grande sagesse, ^5*. doux,bienveillant, vertu; complaidans sant (fréquemment employé le nom d'un sage les épitaphes); de la Chine. empereur Nghiêu thuân §=| O, les noms de dont les grandes deux empereurs vertus sont proverbiales, ^r *. Hibiscus (plante, lieur). pau-

Thuân Thuân

des UjÊpH*. Mouvement papilloter. pières; clignoter,

Thuân

de l'eau, ar*£jL*. Répandre roser, asperger; pur, net, limpide; sincère, loyal, honnête. simple, docile, !§<£*. Cheval dompté; obéissant, apprivoisé. sage, doux, Thuân thuc o f|t, exercé, habitué. — Thuân tânh 0'|^, bons sentiments, douce nature. — J\gum ihuàn ,|X O, cheval bien dressé.

Thuân

--«.( Thuàn Caille; }kj!%et :f,lj*. rapiécé. T/HJ«« y o à5ç , liabit rapiécé. 7jV[i*. Fils de soie; entier, pur, sans complet.

300

W-Thuât Thuc jffi*J]j=*. ^'z 0Ll m'l'el g'Iutineux.

jT/w^n.

mélange; parfait', Thuàn thàn O jjiijl, esprit pur, réel; vertu efficace. — Thuàn thiên o § . bonté, douceur. — Thuàn itivc O fjfe , vertu solide, sagesse éprouvée. Thuàn /pj*. se mettre se tenir caché, Bouclier; à l'abri, se garantir. Mâu thuàn i%*o, lances et boucliers, armes offensives et armes défensives. — Bânh thuân f $j o, espèce de gâteau. Balustrade, chapiteau, moulures en saillie.

Thuân

f|t*. corniche,

donner Racheter, rance qui a été engHjjé çon; reprendre ou vendu, un bien livpodégager lliéqué. Lai thuc 2j$ o, racheter. —• Time dieu o 03 , dégager une rizière. — Mai lai thuc tù> W 3$ o fjjj, conliat de vente à réméré. — Tin/M mai vhà bât liai thuc |g j| jjc /f |sl O, veille sans condition de rachat. définitive, — Thuc toi o fp, racheter une peine, — Bàm vi lihàt nap thuc sw jji jf ^ |jSj O 3JP, demande de versement pour un rachat de peine (formule —• Thuc ththi o J|\. administrative). racheter sa vie (avec de fardent). — Thuc mang O fa, id.

Thuân

avec la main, -}!&*. Toucher concaresser, tapoter; encourager, adoucir. soler, soulager, Marcher sur les talons suivre des traces; quelqu'un, conformer à, imiter, relater, raconter. rapporter, ;*2C*. Thuât lai o jjjï mettre. — Thuât au net, tirer au y vi O ifii -^ |f, , faire passer, transminh O ÏÏJ], mettre clair. — Thuât dw lui racontant que.

Thuc $J|*. attacher; Lier, joindre, almettre en commun; ajouter, continuer. longer, Thuc hnyèn o jfj£, mettre une ral— Tlu thiic j|q longe; se remarier. O, nouvellement ajouté (formule de cahier d'impôt). Thuc |j&*. maturité, Bien cuit, mûr, à point;

Thuât de se

Thuât

Moyens dits surnaturels, enchantemerveilleux, procédés ments, artifices; secret, mystérieux. Phép thuât •/£ o, puissance occulte, — Kê làm magie. phép thuât J\j jfg fié °> magicien, prestidigitateur.— Yêu thuât ffî o, sortilège, maléfice. IJftif*.

expérience. perfection, Thuc nhom o Ji, un homme clex— Thành thuc $ o, parpérience. lait. — Thuàn thuc f|| O, exercé. — Thuc (lia o }|[, un remède cent. Bât thuc jji o, terre bien cullivéi'— Thuc hiiiijf /'«'« bien entretenue. ° M ~&- uu ain' inti'"elimpide; vertueux. bon.

Thuc

Pur, clair, M*doux, sage, honnête, Thuc nù> o ic,

femme honnête.

»( 301 — Tkw nhom o A > homme vertueux. 7'kc sage et

y, le)'. — Mac quàn thûc £J| ^jf o, être sous la surveillance de l'autorité. Thûc jjp*. traînant Marcher les pieds. lentement Voir tûc. et en

; un ancien Jf/ *. Nom d'insecte il est fait mention dont royaume annamites. dans les annales Très {/£.*• l'étroit; urgent, exciter, insister. Thûc serré, comprimé, pousser, pressé; à

Bi thûc thûc £% o O, avancer lentement, peu à peu, avec précaution. Thûc f$t*. Soudain, tout brusquement, à coup.

Tldc

inopinément, Thûc

ià'i O IflJ, faire avancer, pousser à, exciter. — Thôi thûc ||| o, pousser fort, presser vivement. — Thûc no> O -f£ , réclamer instamment le paiement d'une dette. — Thûc lïnh o JFJ> pousser à fournir des soldats. — Thûc thuê o ^£, presser les gens pour le paiement des impôts. Tk'w <T)X*. Oncle "ère) ; beau-père cadet du mari); cadet du (frère ; beau-frère ( frère unir. joindre,

S'élever très un jfif.*. haut; d'un arbre; pic, le sommet grand éminent. élevé, Les aliments en général; j^_*. manmets, provisions,nourriture; se nourrir, se sustenter. ger, boire, Car. radical. Twu thwc ^jf o, vin et mets solides. — Hào thwc £f o, mets succulents. — Am thwc fji o, manger et boire. — Ci'nn thwc %f$r , prendre son reo — pas. Lwomg ihii'c ;jj| O , provisions denrées alimentaires. débouche,

Thwc

— Thûc hà o fg , oncle paternel. Thûc giao o 3jç, tous les oncles en général. — Thûc mâu O j$, tante. — Thûc qui o Ép, le plus jeune des oncles. — Quôc thûc g o, l'oncle du roi. — Thûc thé o -[tt, la fin d'une génération. lhûc _PH*. Amasser, mettre lier en botte ; empaqueter, en las;

Thwc "fjli*. Manger peu à peu (à la manière des rongeurs), grignoter; éclipse. î\'hit>t thwc 0 o , éclipse de soleil. — Nguyèl thwc J=j o, éclipse de lune. Thij'c *-. j?lE*. se Croître, augmenter; se multiplier; s'enrichir. .Placer,

per; attacher, assujetti]'; presser, resserrer; botte, fagot. Thûc hoa o T£, mettre le blé en gerbe. — Thûc ihû o ^, assujettir; cesser d'agir; l'aire sa soumission (les mains liées). — Giân lhûc Jfljj o, — Nhân Iroisser, vexer, imporluner. lùnh qudn thûc fg fig <g» o, recevoir des gens dangereux pour les surveil-

envelopserrer,

propager, Thwc -fil* enfoncei'

déposer; planter, pieux, poteaux). (arbres, Cfuih thwc Hf C , cultiver et piauler. claire el limpide; sans tache. propre, Eau

Thwc

|-^E*. pur. net.

»( 302 Thii'c |j$*. la notion connaisseur, avoir Connaître, savoir; ou la pratique de; être expérimenté. Thuê 'Rjjf,*. Torchon, tablier de cuisine. Thuê jHl*. essuie-main, — Kê fïi thuê gens. JL££o, <pii se loue. eelui

Kiènihwc j^J, o, savoir distinguer. — Tri thiî'c £[I o, bien connaître. — Quân thii'c '[j| o, id. — JShân th'i>c — f$ o, reconnaître, apercevoir. Bal tlu'pc /fi o, ignorant, inhabile, incapable, inexpérimenté. Thû'c ;r\*. forme, Règle, exemple, modèle, échantillon. spécimen, A. V. \ciller, couleur. réveiller; Câch thiî'c |§-0, mode, manière. — semTrung lln'pc cj^ o , uniforme, blable. — Le llu'pv jj o, rites, cérémonies. — Thii'c dây O^. se réveiller. — Thii'cdây sômi o jjfjj $£, se réveiller de bonne heure, se lever matin. — Thwc khuya o )|^, veiller tard. — Tlii'fc vtmg O §1f, la couleur jaune. Tli-â'c et ^jt*Kpousseler. sej', nettoyer, frotter, essuyer, reluire. ^\ Thwc mue o g , se frotter essuyer ses larmes. brosfaire les yeux,

enveloppe Thuê

de Dépouille de coléoptère.

replile,

.Dire, pfl. discourir. parler, (Du S. A. thui/êt, même car., même signification.) Thuê kliAch o %, un médiateur. ^'X,*. Autrefois. Iribulpavéen (axes, impôls.

Thuê

grain; droits,

aujourd'hui, contributions.

Thû'c Barre ipj^*. d'appui placée transversalement le devant sur d'un conchar; diriger, guider, duire. Thuê à louage. Y.mwd'n. Prendre y^(Formé des S. A. khàu P, bouche, et '/""' ^£, impôt, tribut.) Thuê ghe o j}ÏË, louer une barque. — Thuênhh o ^j, louer une maison. — Thuê ngwà'ita o \$ -S», louer des

Bành thuê ff o, lever un tribut, imposer, taxer. — TJong tliuè \%c. — payer l'impôt. ±\up lltitè |j(|c. id. — Tluîu thuê JJ£ o, recueillir — Quan lliau llniï. l'impôt. 'jl'Jffcc, — Thuê thàn o Jf. impercepteur. — Tliuè nhà 0$j. pôt personnel. impôt des maisons. — Thuê glu 0 fâÊ, impôt des barques. — Tkt dièn llw O m ± , impôt des rizières et autres ferres. — Thuê smih ;j G — Tliuè £ #, impôt des paleutes. cù'a o |f], taxes d'entrée, droils de douane. — Thuê ch/mh ngijch O JE directes. -- ï/»"! ^S, contributions ngoai vgqch o #K £|, conlrihufioiis — indirectes. Ngwà'i cliiu tliuè \\ im;g o, un homme qui paye les Tliuèm.mg pôts, un contribuable.— o j|, lourds impôls. — Tliw nk o ïjf, légères contributions. Thui Griller ')'&*. à demi, roussir, légèrement, llamber. rôtir

—»W rôtir. — Thui âôl ofâ, griller, la carène Tlmi IJ-IICof3pÊ, flamber des lad'un bateau (pour préserver — Bcnthui jftfo, brûlé, bâlé, rds). bruni, noirci. Thui *H. Battre, frapper; pousser. (Du S.A. thài, même car., même signification.) Thi'ri no mât c/ti ai o $£-Jx ^ donnez-lui donc une poussée. Thûi ^

303

W 77M»/ pffc*. laquelle; Thîiy >fC *. Qui, à qui, Eau que; quoi, lequel, de qui. pour qui.

éléments); aquatique,

(l'un des cinq grands mer, rivière; fleuve, maritime. Car. radical.

;

-lH. Puer; fétidité, puanteur. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Tlniithn o -fjfi,, répandre une mauvaise odeur. — Roi thûi thûi fâ o O. sentir un peu mauvais.

Tlmi, )||.

Se reculer, rétrograder. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Tlmi lui o $ff, en arrière.

Thi.ty P\£*Thiy 2J£*.

Titreposthume.Voirthi. Le martin-pêcheur.

Thùy hôa o fc , Peau et le l'eu. — So'n thùy |I] o, mers et mon— Bai tagnes. thùy J^ o, les hautes eaux. — Thùy xa ojfî, roue hv— draulique. Thùy ngân o f$, vitargent.— Minhthùy I1j| o, eau claire — Thdnh (Peau des sacrifices). thùy — eau sainte (Peau bénite). 3|o, Binh thùy J£ o, armée de mer. — — Lin h thùy JFJ o marin, .matelot. B<) thùy ffr o ministère de la marine. — Quan binh officier thùy l^o. — de, marine. Phmig thùy JJ, o, vent et eau; climat.—Bênh thùy ^jî| — Phà thùy $f o. O, hydropisie. sorcier, devin. — Thùy tinh o ^a , cristal. — Thùy tinh o J|, Mercure — (planète). Thùy trùc o ^ , castor. Thuyên /fc±*. le mérite, évaluer Peser, estimer; considérer la valeur.

llaiij y%fc*. Loin, écarté; éloigné, seul, isolé, solitaire; profond. tomUn)y 3j£*. Pendu, suspendu; ber de haut; s'étendre, se répandre. 1hiuj 3|fÊ *. Mesure de poids ; pesant. bâton; Thuyên

les Thuyên quan o 'js,*, estimer — mérites d'un fonctionnaire. Thuyên chwc o ]j|j, apprécier les services en vue d'un avancement. Thuyên ladie, %£*. entrer Se guérir d'une en convalescence. ma-

avecun lliiiij JïjE*. Frapper battre, mortifier. aplatir, Jhày jiïfij*. Abrupt, en terre, défenses, Bien thùy jj§ o,

An remis. -^g*.

thuyên %ç O, guéri, rétabli, — Thuyên bçnh o ^|, id. Nasse, engin de pèche.

murs escarpé; fortifications. limite, frontière.

~$E*- Traverse Thuyên verrouiller. barrer,

de fermeture; \oir thoen.

„( 30/1 )•«->— Choisi]' soigneuseg±*. Tkuyên un à un et mettre ment, prendre en botte. Tkuyên que, giang /UB*. Bateau, barque, Voir navire. vaisseau, et tàu. jonghe, Thun Nwô'c muni ihàm ffi §f| o, saumure qui sent trop fort, qui commence à se gâter. Se retirer, se contracter. y\. (En S. A., village; se pron. thm.) Thun lai o jfî , se raccourcir,

Thuyènchù o ^, patron de barque. — -&i tkuyên $£, o, aller en barque. — Thuyèn liai o \%., jonque de rner. — Phong thuyèn JK, o, vaisseau à voiles. — Boa thuyèn J/Ç o, navire à vapeur. Thuyèn $|i*. Grillon;cigale.V.thiên.

Thùn

cacher. TtJ. Rentrer, retirer, se prou, âèn.) (En S.A., rassembler; H TJT -V, Con rua thùn ctàu -SUil o SI. la tortue rentre la lete, se cache la tète. le grain, nettoyer. piler

Battre :ff:*. Thung le riz; décortiquer, jrf|*. Thung fouler aux Ecraser pieds,

Distinction, $J$]*. élégance Thuyèn décent, joli, gracieux; (féminines); Voir thiên. convenable. séant, Thuyèn quyên o ^ , d'une distincd'un caractère élevé tion parfaite, à ngu'O'i Mm bà cô thi). (correspond exciter Parler, dire; 'oft*. Thuyèt émouvoir par des par des paroles, mentir. discours; duper, tromper, et voThuyèt ctao o '$£, menteur leur (marque au fer rouge que l'on applique sur l'épaule droite des criminels). où le chasseur Cachette Thum 'ffi. le gibier. attendre se tient pour même car., bien caché, (Du S. Lûâm, secret.) Tho> bân ngèi rinh trong thum j=§%'¥^ (S fà ° ' ^e cnasseu 1' était à l'affût dans sa cachette. Thum Sentir mauvais; ^§f. (En S. A., bouillon; se pron. se gâter. thém.)

avec les pieds, broyer. piétiner,

^fff *. Un arbre qui vit très Thung et qui a de nombreuses longtemps ramifications ; épais, feuillu ; père, famille. parents, Thung âlmg o •§[*, chef de famille. — Nhà thung |o, les parents. — O |g, la famille. — Thung huyên lïùmg thung ^ o, forêt épaisse. air s'accorder; Suivre; 4f£*Thung aisée. Yo'wtùng. démarche dégagé, Thung dung o g, allure nonchalante, façons de désoeuvré. détendu, Hou. Relâché, %jfc. Thimg (En S.A., règle, loi; se pron. tUng.) lai O |£, se détendre. Thung mou. Thung thiêu o fg, flasque, Tube en bambou pour |fj*. Thung corbeille A. V. Panier, liquides.

—*-»•( 305 Thùng Màu c P , rince-])ouche. — Mot thùng irai cây gt O $j£ \% , un panier de fruits. — Ban thùng — Thùng jp[ o, tresser des corbeilles. câi o ^ , grande corbeille. Grand Thùng /jî§*. caisse, barrique, coffre tonneau. en bois;

)•«-*à l'époque des trois royaumes parler des temps très reculés). (pour

Subordonné Thwjc à, dépen,§§*. dant rede; concerne, qui qui vient à; attenant, tanner. afférent; Thuôc quôc o m, nation subordonnée, état vassal, pays tributaire. — Thune quan o 'jl* , fonctionnaire subordonné à un autre. — Thuôc v/! à. — Thuôc viên o O flj , relativement membre d'un d'uni; conseil, H, — Thàuh thuôc jfco, commission. — Hoc biù assimilé. parfaitement ihuù: long ^ ty\. o ||;, apprendre une leçon par coeur. — Thuôc da o Jj^, tanner une peau. — Tihn thuôc da fj||f 0%%, tannerie. Thuôc les général pour et pharpréparations chimiques labacs. poudres, maceutiques; et (Formé des S. A. tliào Jjll|l, plantes, thùc j)jl, lier.) ^jl Tiçm brin thuôc ;ï|f ^ O, pharmacie. — Thày chè thuôc ij§ i|jj o. pliarmacien. — Phcp chê thuôc ££ jjjQ o , — pharmacopée. Phcp thuôc ^J;o, — médecine. Thày thuôc ^ o. ini'decin. — Quan thày thuôc ^ ^ c . — Cô h)m thune médecin militaire. — Uông Wf ÏIL °' herbe médicinale. thuôc P£ o . prendre un médicament. avaler un remède. — Bai thuôc ty\. de médecin. — Thuôc o, ordonnance bile o ;}£, médecines du nord, e.-à-d. chinoises (très prisées par les AnnaThuôc nain o ]^j , remèdes mites).— c.-à-d. annamites du sud, (moins — Thuôc mè O £{5, narcoprisés). — Thuôc d'amour. philtre tique; — Thuôc dan G tliaug o :{§;, potion. • Terme

— Thùng Thùng chipa o |£, cuve. de vin. m'ont nho o jfjjïff, barrique — Bây thùng Jg O, le fond d'un tonneau. Thûng |jf»*. Tuméfié, boursoullé. —

Thày thùng 7]^ O , hydropique. Bmh thùng ^ o, hydropisie. Enflure, Thùng /îjl*. cès (se prend pour tumeur, le précédent

abel

réciproquement). Thùng vun ojjjfc, enfler, grossir. — avoir les Thùng chom o ||, jambes enflées. Thîmg jfpj. Syllabe (En S. À. soudain; Thhng lentement, thlnh ma donc plus Tliwng Jf*. '"'"'' complémentaij"e. se pron. thàng.) thlnh o |f-, petit à petit, — Nt'ri doucement. thùng |lj*| o ff /Jjî, mais parlez lentement. Les balances. V. ihâng.

§\\. Temps passés, époques lointaines; anciennement, jadis. (kn S. A. examiner; se pron. hhôa.) Thuô nay ojg^, de tout temps, jusqu'à présent. — Thiio> xwa o fJJ , autrefois. — Thuo> trwé'c o 3f, au temps passé. — Thuô' don Inin quôc litf.. °{^E.M, autrefois, jadis; n.

306 — Mu onguent, emplâtre, thapsia. Thuôc koàn o ^L, pilules. — Thuâc mica ol!|j, vomi Iif. — Thuéc xè o laxatif. — Thuôc ctôc Slt.' purgatif, — Birw('pc thày thuôc O ^, poison. ^ o, alier chercher le méde^^ cin. — Thuôc thomi o Jr, parfumerie. — Nu'â'c thuôc f$ o, eau de [toilette. — Thuôc sûng o |^, poudre à fusil, à canon. — Kho thuôc sûng j|f — Thuôc luit o o||. poudrière. Pfg, tabac à fumer. — Thuôc hit o tabac à priser. — Thuôc an o ^, PJç, tabac à chicpier (qui entre en dans la chique de bétel). composition — Thuôc (lieu o $}, tabac roulé en — Thuôc H cigare ou en cigarette. — tabac en feuille, o|/jf, cigare. Trong thuôc ^f| o, planter du tabac. — Bit Irong thuôc ;fg |f| o, plantation de tabac. — Thuôc ngon o Pf, , bon tabac, tabac fort. Tlm'o'c puiser capacité Tlm'o'c cuiller (pour mesure de liquides); du Map). (ioc partie Grande Pivoine; en médecine, une herbe

).**— Thwé'c merle Pie, fl,|§*. geai, (et autres oiseaux du même genre). Une ïhwd'c (lieu Moi, merle noir. — Ht thwâ'c Jâ o, pie (irise. Tlm'éc -f£. Le mètre 6o centimètres annamite

(environ français). se pron. th/ic.) supporter; (En S.A., Thwô'c môc o /je • coudée. — Thwâ'c lây o |f, mèlre, français. — Phép do thwô'c •/£ j* o, système mé— A'«m thwô'c trique. vumij} j|Jc f|jj, cinq mètres carrés. —Mieclhum conforme. correct, H|o, régulier, Tkwé'c mer haut, Pg *. Parler s'expriavec arrogance. Voir ta. Quâc ihwô'c [fi! o, insolent, jjrossier; rigide, sévère, hautain. 4%Parfait, S. A. Ihuàii, entier, complet même car., même

Timon -j*. des

(Du signification.) Thuôn vào o %, introduire comfaire entrée en entier. plètement, -M-Tlmôiig (Du S. A., signification.) Passer tlwng,

^J*. employée

Thivo'c du'O'c o m, Tlm'o'c Flûte; fjfj*. douze qui contient millet. Car. radical. Éclat 'X^*. lumière; splcndide,

pivoine femelle.

au travers de. même car., même

sorte de mesure cents grains de

Thuùiig ânoi o|||, Tlm'O'ng vivres Thwo'ng gorge Thu'o'ng aux J^ *. Abri pour secs, provisions Tousse)'; '$*. embarrassée. }#*. Long deux extrémités

expulser. les céréales: de Louche. avoir la

Thu'ô'c

du.

feu;

clarté,

magnifique.

TIM'<ÏC %'?{£*. Métal uni, poli, lisse; mêlai en fusion; rulilanl. brillant,

bâton (pour

pointu coin-

--w( battre à l'escrime); fendre, se débattre, Tlni'o'n-ir lfj§*. sil, lance, cloches. Arme pistolet; lutter, résister. se dé-

307

Wid. — Tliwo'ng Thwo-ng hhâch o § — Tliwo'ng nho'ii o Ji, marchand. — mai O Jl, l'aire du commerce. de Tluiug ÙH'O'iig j]| O, la libellé faire du commerce. — Quan tliwo'iig du commerce bac '^ o YIÉImandarin , des grands navires (ce titre était avant l'occupation française, porté, extédes relations par le ministre rieures à Hué). Faire du tort, causer lUf*. Thu'o'ug du dommage, nuire; léser, blesser, èlre triste, contrister; chagriner, avec douavoir du regret; penser de. leur du chagrin à, éprouver avoir A. V. Aimer, affectionner; se monêtre compatissant, pitié, trer miséricordieux. causer de la Tliwomg liai o§, — rHiwo>iig peine; avoir du chagrin. ai O Ijjï, ô misère! quel malheur! — Thwo'iig dut IIWniiiih O P£ 4H fa, aimer son père et sa mère. — Thwong ses enfants. cou o J§, aimer Tluro-ng cho roi cho vol ghél cho ngol clio Imi o|c IcPJt* flic #'l'ïf gif, aimer c'est donner des claques c'est donner et du fouet, délester et des gourmandises des douceurs (qui aime bien châtie bien). —Anli cô ihii'oug loi Uidiig: Jjg [gj O ^ 'Jg, — Thwomg ycki o ^, m'aimez-vous? chérir.— aimer lendrement, Tlui'ovig — Ldy lion xôt oPflj, avoir pitié. en comprendre ihwovig jjgjjgo, — Nhà thwo'iig ^jjo. misération. maison de miséricorde, hôpital. Thwo'ng bonne d'avoir y^j*. heure, atteint Quitter mourir l'âge le monde de

portative; le son

fudes

Si'mg (lieu ihu'O'ii/j |£ ,!=>o, fusil do chasse. — Plioug: thwong J$< O, fusil à vent. — Bao ihwo'ng J] O, armes blanches. Grande étendue d'eau; Tliu'ffiij} Ifi*. mer. le large, la haute Thu'O'iig liai o $§, vaste mer; le donnent à nom que les Annamites la ville de Shang-hai. de La couleur verte Tliwo'ng -W:*l'herbe et des plantes; verdure; le bleu de l'atmosphère; azur. — Thwo'iig thiên O 5ç; ciel azuré. chamThwomg saiih o ^, rustique, pêtre, campagnard. Hm'u'ag f^iy/*. Oiseau du genre grue. force, frappira-

prendi>e de l'keo'ng |§*. arracher violemment ; battre, per, maltraiter. Tliwo'ng- cwé'p o jejf, piller, ter, voler ouvertement. Thung lu'er

Former des projets, "fgj*. des plans, combiner des arse consulrangements; réfléchir, ler; commercer, transtrafiquer; porter des marchandises; l'un des chinoise. C|uq tons de la musique %o« quàc thuwig: un trafiquant A, nhom ^|o étranger. —

jeune (avant d'homme).

—-«•(

308

).«— Ngû thwomg Ji o, les cinq rèjjfe constantes (qui sont : nlio'ii f~, humanité; ngài ||, justice; le ||, tri fë, politesse; intelligence des choses ; tin f= , confiance).'—- Thimii vhon o \ , homme commun. —Mue thwomg $n o, comme d'habitude. — Phi thwomg îJJHo, qui n'est pas ordinaire. — Thwomg le o f#J, habituel. — Thwomg lia m O ]§ , tous les ans, chaque année. — Thwomg ngày c 0f, tous les jours. — Thumig ilii:)< O ^ , usuel. — Tri làm thwo'ng|y Sf? O , esprit ordinaire, peu ingénieux, — Thwomg thwomg 0 0, ordinairement, habituellement. 'Un personnage fémiThwo'ng $^r*. nin de la mythologie chinoise (la femme en crapaud). changée Vêtement Thwo'ng langouli. pantalon, jupe, pagne, Y thwomg yfc o, habillement com— Vint plet. thwomg g O, l'un (b 1 anciens noms du royaume annairnli , Ihii'ô'ng Thwo'ng rendre, >rjj*L'ne pierre précieuse. doit, détiij , 3g;*. ... inléneur.

Eu haut, au-dessus; _£.*. Thwmig aller, suprême, supérieur, parfait; res'élever, monter; présenter, mettre; superlatif. Thwomg lia o "f, haul (il- bas, dessus cl desssous, supérieur el inférieur. — Thwo'va (Uni o PB. sommet de la tète. — Tlnmrng (le o <fâ, — l'empereur. Thwomg hoàng o Ji , id. — Thwomg pluhn o pp , le degré le plus élevé, le sommet de la hiérarchie. — Thwomg tri o ^jj , intel—ligence supérieure. Thwomg kfr':> — o 5fe J mon 1er, gravir. Thwomg hào o #J-, très beau, excellent. — Dï thwomg .VJ,o, en montant, en — remontant. Thwo'ng iiguyên O 7c , suprême origine; une cérémonie annuelle pour les défunts (le .1!? jour du 1" mois). Grand, Thn'o'ng |pj*. norable, estimable; de, gouverner; surmonter; ajouter, en outre, de plus. encore, Boa thwo'ng ifn o, supérieur des bonzes. — Qumi thwomg Ûo> 'g* o — A. secrétaire minisire. d'état, Lai bi) thwomg tho> |Jï ffi o sU., mi— nistre de l'Intérieur. Thwomg (tihû haute sagesse, grande verLu. of;§, j=| *. Thu'd'iig récompenser. Donner, encourager, A'oir ihiràng. hoéminent; être à la tète

ce qu'on fit*. Payer restituer, compenser, indemniser. dommager,

fjpj *. incertain, Thwo'ng cliangeant, irrésolu. douteux, indécis, loi constante, Thwo'ng If, . 'Règle immuable; toujours, longtemps; comordinaire, usuel, habituel, mun; régulier.

Bùi thwomg jft O, rendre, reslin'luer. — Thwomg lai o %, ±«»ii-o — Bât thwomg %c. conparation. traindre à restituer, obliger à payer une indemnité. Thwo'ng d'oeil Jotor un coup et 'j|*. ^' en arsur le passé, regarder ollnr. rière; 7 essayer, goûter; G t)

-n.( sur Tien Ûwo-hg -ffc o, sacrifier l'autel des ancêtres (anniversaires). ***** Thwô'ng J=[ *. Récompenser, ter, encourager, accorder, conférer; fêter, décerner, ser, se réjouir de, prendre mfélicidonner, s'amu-

309

)«*. Tluit cô o -|i,-, retirer la lêlo, contracter le cou (comme font certains animaux); timide. — Thul lui thul lai O Uff O JE" , reculer et avancer; pom— per. Ong thul J£ o, pompe, seringue. Ti -Tp*. Bas, petit, humble, vil, commun, modeste.

plaisir. Thwômg pliai o |pj, peines et ré— Thwô'ng thiên o H , compenses. les bons. — Thwô'ng encourager le mérite. — cdng o Jjfj, récompenser ftwo'c thwô'ng >\^f o, obtenir une récompense. — Phàn thwô'ng ft o , ré— Cita compense. thwô'ng jjjîf o, id. — Thwô'ng phong o ^J-, conférer un tilrp. — Thwô'ng ngàn bai o §J| ]$., — décerner une médaille. Thwông mot tram dèng bac o jj[ H- ^ -^j|, donner une prime de cent piastres. — Thwô'ng gièt cop o |)f i$£, prime accordée pour la destruclion des . tigres. — PA(k p/^îM thwô'.ig |f $. — des récompenses. o, distribution mériter d'être Bnng thwô'ng 'g'O, — récompensé. Thwô'ng nguyiH o J=3, fêter la lune (se livrer à la débauche). — Thwô'ng hoa o fâ, te telles fleurs (s'amuser avec des femmes). splendide, la journée.

vulgaire; Ton ti j|£ o, noblesse et ignominie, — Can ti honneur et déshonneur. j|?| o, haut et bas. — Titien ot(^g, vil, mesquin, petit. méprisable, Ti esclave, $2j!-*. Femme basse classe, servante. 3$}-*. goutte; Ti Paralysie, endolori, fille de la

Ti

rhumatisme, engourdi. diriger, service, présider; tribunal, entreprise.

pj *. Régir, administration, bureau; Voir tu'.

compagnie,

Soleil Tliwoyr B(p]*. midi plein, milieu de

j/i!('p'< fjj. Syllabe complémentaire. (IJuS. A. ihql, même car., gros, grand.) Dca ihwo't |[| o, très long. '!k'l Faire entrer et retirer, ff:. pousser et repousser; se contracter. (kn chinois, saisir avec la maint1).)

Van tuyèn ti ~$£ jg o, le bureau du personnel (au ministère de l'intérieure à Huè). — Thuê hang ti $£ le bureau de l'impôt foncier I|o, et des produits divers (au ministère des finances). — An sût ti fj£ ^ O, dans une prole service judiciaire vince. — Cdng ti fe o, service public, régie; association commerciale, — Gong ti compagnie d'exploitation. nhaphihi ^V'o =f -£j, régie (ou ferme) de l'opium. — Gong ti rwnm Q o ji_tj§f, régie (ou ferme) des alcools ou vins de riz.

] [M«ir-, inconnu en S. A., se trouve dans le Dictionnaire chinois du l\ (loiivreur, avec le sens '["'iuiesl donné ici.

310 77 LJ *• Cosser, fin; éviter, prendre de temps au passé; fuir; marque la 6° lettre du cycle duodénaire (serpent). 77 '/£ parent 77 j|§*. *. Cours d'eau et se réunissent qui se ensuite. séTi WC*. Le sulfure Ti su'omgo 77 ifitt*' tissée; chant, Ti s'abstenir. Eviter; finir; T)ào ti j-Jji o, s'enfuir. — Vd ti thi M. o fl^p, temps fjui ne finira jamais. — Ti khdng làm o § jH, s'abstenir do l'aire, éviter d'agir. lettre caractère du cycle horaire 77 de 77 ffi*. grains quantité, grand cent millions. Nombre de riz, de considérable de blé; grande très lourd: poids, d'arsenic.

H', sulfure rouge.

Fils embrouillés; étoffe mal confusion, médésordre; mauvais, pervers.

Grain très maigre, Mt*presque 'vide, qui n'a guère que l'écorce. Examiner et comparer; asyC*. établir un rapport, mellre similer, en parallèle. Car. radical. 77phii'O'n/r o ~jf , apologue. — ?ï nhw o ^([| , si cela était. ^fijl eljffi*. Une soeur plus àjfée.

77 "7 *. Première duodénaire et (rat).

Già' ti f]£ o, de onze heures la nuit à une heure du malin. Ti

inférieure de l'esto/JT1*- Partie mac, organe ventricule, digestif, état d'esprit, caracrate; humeur, tère, tempérament. Ti vi O p| , esLoinac. — Ti klu — Ti khi bât suc gastrique. O ^, hùo o |jf( yp ftf-, mauvais caractère, fâcheuses dispositions. retirei' -f*p*. Avantages, profits; des bénéfices; utile, avantageux; donner, seconder. aider, assister, KîTE *• Félin tigre, panthère, de la grande léopard. large, aider, espèce,

t*-| Tï ^*. museau; qui Nez, narines, commence, qui est en qui pointe, Car. radical. début. avant; origine, Ti j^E*. Chaussures en paille, sandales, 77 b *. Grande Car. radical. TI M o #, légères, savates pantoufles. cuiller, spatule

Ti

espèce de poignard. une charge: pour à; perde manière faire, laisser aller.

Ti

71

HîfLj*. Long, ral, généreux;

libéample; seconder.

Ti -fÇ * Occuper afin que, que, laisser mettre, Ta

Ti

vice de Maladie, 3K**infirmité, tache. conformation, défaut, tare,

mal deindécise, Couleur 3$. sorte de violet foncé, finie; rouge (Du S.A. tu, même car., môme signil.j

311 lia iS'nV g, o, couleur rouge foncé. — Cây lia ta jfa o |j|, mélisse. — cheval bai. — Cou Ngiea ti'a ,|Xo, céc ti'a J| ijift O, le crapaud rouge (litre d'un conte annamite). Voir da. Tia jk|f *. Papa, petit père. Tia ma o #J§, papa et maman ( dans — Tia toi dû la bouche des enfants). cho bành O $$. &-fc ffa, mon petit papa m'a donné du gâteau. Tia £j5. tailler Couper, (arbres, plantes), arracher (pour replanter). (En S. A., à sa guise; se pron. iè.) Tich 7^5(.*. solitaire; Pays calme, lieu abandonné, silence. repos,

Tich

Se montrer, IH]*. s'épanouir; ouvrir, découvrir, développer. -'pf *. vertébrale; du Epine sommet, toit). Étain; informer, des renseignements. aviser, en métal. ou tordus, câble. entrelacer des colonne dos, faite arête,

Tich

(montagne, Tich iljj*. donner

Xà tich fy-fe o, chaîne Fils Tich sjijïi*. liens entrelacés, tressés corde,

Tich ^7*. Moment où le soleil se couche, déclin du jour; soir, nuit, obscurité. Car. radical. Tich jrp*. Natte sur on laquelle sur laquelle on mange; s'asseoit, recevoir des convives, festoyer. Toir liée. Tich thwomg o _fc , soudainement. Jpç*. Règle, exemple, cepte, loi; faire un exemple, ~tm. lich ~}J$*. insatiable, Appétit envie démesurée. maladive; ''c'i flft*. servaient scrire; Tablettes à prendre né prépunir. faim

Phwômg tich |J o, fils, tordre des liens. Tich %^*. amasser, recueillir, Mettre en

tas,

réunir,

accumuler; conserver,

acquérir; cacher.

Tich phwô'c o jjjg , faire une provision de bonheur. — Tich niên o if., les années. -— Tich tài O accumuler — Tich trà> Hf, cacher ses richesses. mettre en réserve. o ffô, conserver, — Binh tich jg o, cafetière, théière. — Binh tich thây jfg o 7JC, pot à eau. Tich ffe*. ment, épargner; Voir tièc. Emotion, compassion; avare, attendrisseregretter, parcimonieux.

en bambou des notes;

qui in-

livre, enregistrer; registre. Tho>tich *. o , annales. — Bù tich M o, catalogue, rôle. — Tich clan o S, habitant porté sur les rôles. — Tich (tien o E3 , champ donL le revenu est affecté au culte des esprits.

de pas, empreinte Trace Tich j£^*. de pied; indice, vestige, marque, preuve. signe apparent, cicatrice. Dâu tich gif- o, marque, — Vit tich 0 o, blessure. — Bi tich

312 |£ o, être blessé. — Vo tlch 4ffi o, sans aucun indice. — Tang tlch sr'p •">' IÉ o jt$ ï$, il y a des preuves; c'est très clair, c'est évident. Tich jadis, g*. L'ancien autrefois, le passé, temps, antérieurement. Tiêm ;g|x*. nu ; jeune, Tiêm ^p*. ciseler; Mince, délié, petit, tendre, délicat. Pointu, aigu; ciseau. me-

burine]',

Tich thi o fj|p, les époques passées. — Ce tlch -£j o. temps anciens. Tich }{£$*. Le bruit tapage, du tonnerre; vacarme.

poinçon, Tiêm té O |U, avec soin. — Tièm lai o ]|?, curer, récurer, aipuisci'. — Tièm la o $}£, syphilis. — Mac lièm la £|L O f|. èlre atteint du mal vénérien.

grondement,

Tiêm

à sa table, donRecevoir Ti('c Irpner un festin, fêter, banqueter. (Du S.A. tich, même car., mêmesignif.) Làm liée g o, donner un grand — Bon tiêc ^ o, repas. préparer un festin. — An tièc P£ o, prendre part à un festin. — Mo>i an tièc £§i£ P£ o, inviter à un festin. — Kè vgoi tièc JL IJS O, convive. — Tièc hôi hfi'ii — Tiçc ° H" HZ,> banquet d'amis. cwé'i o j|f, repas de noces. Tiéc f$l. Éprouver ( Du S. A. tlch, même des regrets. car., même signif.)

mouilCouler, suinter; yi|fc*. ler, humecter, imbiber; par interintermittent. valles, ^A:*.

Tiêm

Conique, pyramidal; sommet. acéré; pointu, pointe, Thiêl tiêm "g- o, langue acérée. — So>n tiêm r|] o, pic montagneux. maison de lieu, ïp . Mauvais débit, boucabaret, jeu; taverne, (Du S. A. (lièm, même car.. tique. même signification.) Khai tièm ||j O, ouvrir boutique, établir un débit. — Tiêm rwom o ffi. cabaret, buvette. — Tiêm thuùv o% — débit de tabac, fumerie d'opium. une Lâp tièm me j£ o $g, mouler maison de jeux.

Tièm

viveThwo'ng liée fH o, regretter ment. — Bêmg tièc H o, regrettable. — Tiéc sa peine. công o J% , regretter — Tièc cùa o $j[f, regretter ses biens. — Tiêc oi là tiéc O |lj| $! O, combien — c'est regrettable! Không tiêc glhêt § ° ;£. W >ne rien regretter du tout. — Châng liée J±_ o, sans regret. Tiêm Ji£*. Végétaux sauvages; à racine bulbeuse. une

Tièm

Eau jf|K qui humecter; mouiller, à peu, successivement. jff*. calomnier; Usurper; douteux, Passer, ; prudent, furtivement.

se

déverse; peu

pénétrer

Tiêm

plante Tiêm

mentir.médire. incertain. un gué, réservé; travercache.

Fine de bamff£*. baguette bâtonnet bou, petit pointu (pour consulter les sorts); trouer. percer,

Tièm Vfî*. ser l'eau secret;

—**( circonTièm tâm o ;£>, prudent, — Tièm thù o JJjj > prendre spcct. — Tièm furlivemenl". vâng o\§-_. parlir secrètement. 7ïem Ifé*on grave sur Planches des inscriptions. lesquelles

313

)<-*--Tien 1|c*. Simple, favorable, commode, avan-

tageux, opportun, propice, agréable. Hào tien fft o , facile, agréable. — Tien an O § , en toute tranquillité. — Làm fiho tien viêc jjjg ^ o fjj;, facilite]' l'exécution d'un travail. Tien Souhaiter ardemment; «jjjf*. désirer envier (biens), (richesses); excéder, reste, dépasser; surplus, flatter. excédent; louer, exalter, Tien I§|*. les pas rangées, suivre Aller, marcher; de, imiter; disposer par par séries.

Tien fjij etîH*. dieux familiers; rique, admirable.

Immortel, merveilleux,

génie; fée-

Tî'è'w nhom. o J^, liomme devenu immortel. — Tien thàn o jjiijt, ange. — Côi tien \fè o, séjour des immortels. Tien 7Q*. Premièrement; avant, de devant, antérieur; commencer, bonne heure, ceux qui devancer; ne sont plus, les ancêtres. Tien to o J3,, ancêtres. — Tien thi — Tien tri o o H^, précédemment. — Tien hâu £p, prophète. ofâ, passé et futur. — Phân Met tien hâu considérer ce qui pré^Sl|of, cède et ce qui suit. — Tien thipomg o !§:, un certain rite qui consiste à offrir des mets aux parents défunts. hên fj$<*. Fouet, bâton; fouetter, houssine, verge, stimuler. fustiger, Bô tien ffâ o, herbe servant à tresser des sandales. — Mû tien thâo ,^ o IJHp,verveine. 3^r*. De peu abject; Je valeur; humble. vil,

Tien, rf,*Bande de linge pour retenir les cheveux, serre-tète blanc, coiffure de deuil. Tien d'herbe; -T^p*- Nom répéter, réitérer, refaire, recommencer; s'y à plusieurs fois. prendre, ffif' * ^iiie -pal issade, barrage.

Tien Tien

être promu. 5JÈ.*. Progresser; (Du S. A. tdn, même car., même signil.) Tien si O -j^ , un docteur.

Tien

lien

méprisable,

— Tien Bdn tien j| o, pauvre. thii'p o ^., je, moi, votre servante. — Tien travail mal fait. công o X, Tien tan o H, avare, chiche, regardant. — Hà tien ^j o, id.

Verts herbe, Jll*. pâturages; adorer, sacrifie]'; foin, prépaille; offrir. senter, Tien cù> O Jfi, élever, offrir. — (à un Thwirng tien J^ O, présenter — Tien vwo'iig o 3E > supérieur). offrir au roi. coule toujours; sans arrêt.

Eau Tien iK*. qui sans interruption,

su lien Pièce de monnaie trouée $.%*. au milieu, 10e partie de sapèque; l'once ou lu'o'ng . jig ; réunion de 60 sapèques en zinc. Bùng lien ifij o, pièce de monnaie; fossette. — Ma nûng ilong tien JjJ§ J§ ||pj o, joues creusées de fossettes. — Tien bac o yr|, sapèques cl — Cônhièu tien bac piastres. gj fj| o . f$j., avoir beaucoup d'argent. — Mol. (long tien ^ jj|J O, une sapèque.. — Mût tien '^ o, une réunion de Go — Hai sapèques. quan tien ^- "jf O, — Tien këm o deux ligatures. §j^, monnaie de zinc. — Tien clông o js$ . monnaie de cuivre. — Mân lien |-|| O, petite redevance (sorte de centimes additionnels) imposée aux contribuables la perle -pour compenser des sapèques. Tuhi devant, JrJlJ *. Avant, vant ; passé, lointain. auparagon, c.-à-d. une lettre de l'empereur. — Boa tien fâ o, écrit avec dos ornements. Ttên Poisson fraîchement H^p*. péché; frais, jeune, tendre. beau, Tien boa o $•, fleurs fraîches. — Bât tien ï£ o, pas frais, pas beau. — Trièu tien quôc |J] O gj, h pays du frais matin, la Corée. Jy *. Égaliser, taillei", diminuer. rogner, couper,

Tien

Tien pliât |f§ O, laitier les cheveux. — Tiènthâo o Jjï , conperl'herbe. — 0 tithi HHo, espèce de jarre. Tiên Terme /fî%*. fils; indice, trace, d'embarras. sortir collectif piste; pour les chance de

Tien phièn. O ^, précédemment. -— Tien binh. o &., troupes d'avant— Tien gard.e. llàng o 'sjb, parvis, vesLibule. — Nhân tien 0j| o, devant — Tien les yeux, qui est présent. r.hom o \, un homme d'autrefois. — Tien 1111 ancien. o fX > giang le lleuve antérieur. Tien /£*. bambous Tien Tien Tien fjt*. "ftfj*. ^jç*. Espèce réunis Métal Flèches d'arme formée de en faisceau; balai. brillant; lisse, poli.

'Tien /f*j|*. Nourriture des invités; faire offrir, présenter,

pour préparée cuire des-mets; (à des convives).

en bambou.

lesquelles

en bambou Tablettes sur on écrivait; un document. une lettre du dra-

Long tien §§ o,

son, résonmmee; Bruit, PfÉf* Tiéiifr renommée, voix, rumeur, réputadialecte, tion; idiome, langage. R-, bouche, et (Formé des S. A. Mu tinh t^, province.) Lôm tiéng ^ O, à haute voix. — Khan tiéng iff O, voix raucjuc. des oiseaux. Tiéng chim o £,|, ramage — son d« Tiéng chuông o||, C $t — cloches. Tiéng tràng — Tiéng »»,ï ° bruit du tam-tam. enteng[ , écho. — Nghe tiéng Sjf O, dre du bruit. — Danli tiéng % c— Twng renom, réputation. M-^ — Twngxa 2ff, bonne renommée.. — 7H mauvaise réputation. o 5,

315 la parole. — w'n o \% , le langage, Hoc liêng an nain i|t O % j|j , étudier la langue annamite. Tiè» '$#. Uni, joint; qui s'accorde. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessous.) ense plaire Tièp nhau o fjt, se convenir. semble . s'accorder, Tièp '%%*. main; joindre, der; rapport, Tirer vers lier; relation. soi; tenir à la succésuivre, — sion, article, paragraphe; cacheter. Gai", radical. Tièt |Ê et vêtement Tièt Robe j§*. d'intérieur. couper;

de chambre,

Tomber à gonfle; "i%*. goutte couler, Voir due. fuir, échapper. 7$l*. attacher, Entourer enchaîner; de de lier, liens; corde,attache.

Tièt

Tiét

succéder. Tiêp Tièp Ûeo oj§|, — cân o j£ , limitrophes. Tiêp ru>â>c au-devanL de o^Sjî, aller poliment — quelqu'un. Tiêp Ichâch O ?§, aller au-devant de ses hôtes, recevoir des invités. — Con tiêp Jjî o, carène. Twp Wt*Beau, aimable, gracieux. royales,

Noeud ${}*. ture, articulation;

Tiêp du' o -f-, concubines femmes du harem. Tièp /j^ç*. Greffer un arbre.

bambou; joinmoment, temps, cirmode, époque; opportunité, modération; sobriété, constance; modestie. fidélité, chasteté, vertu, — Tièl Trinh tiêl _É O, virginité. dung O $j, économie domestique, des choses. — Tiêl usage modéré — Thà tièl kièm o f$J, tempérance. nf O, garder le veuvage.

Tièp Jpf*, Prendre, saisir; conduire, mettre de maintenir; disposer, l'ordre; administrer, régir, diriger. Voir nhi'p. Tiêp SIP o|:, hep yfiii*. '!# Rame, régler aviron; une affaire.

du 'lieu UM*Qui a été trop près feu : brûlé, desséché ; roussi, noirci, infortune. malheur, peine, Tâm lieu inquiétude, Tiêu Les fjfiï*. de la digestion o, peine de coeur, >j5> détresse. angoisse,

ramer.

organes principaux de trois). (au nombre — TJmwng tiêu J2 O, oesophage. — Ha o, estomac. Trung tiêu FJ=« tiêu f O, bas venir*'.

Fils rompus, liens brisés. 4CiNJu S. A. tui/êi, même car., même signification.) Tièt tac o Jjjf, famille qui s'éteint, l'ace qui disparait. et fi *. Entre-noeuds; divi-

Tien

Poteau gui$g|*. d'alignement; un signal. Voir bêu. dei'; élever Hoa lieu 7-E°i signal; pilote. — un nom. Tiêu danh o fé , proclamer jffî*. Flûte formée d'un grand

Tiel P

Tiêu

-—f-3'( 316 nombre de tubes nis et de longueur Tiêu '$$>*• L'arbuste en bambou inégale. qui produit le réu-

)•«-»•• du ciel. — et terre. Tiêu Tiêu nkwumg o ||. cio]

poivre;

le poivre. Vti'om tiêu §J o, plantation de — Viên tiêu thô poivre. U O j£ , id. — Hà du rôle d'impôts). (fonnuie tiêu j^ o, un poivre très fort. Longs Car. Sonner, bouche poils, radical. abondante Voir sam.

Fondre les métaux; $ft*. du, dissous; éclairci. dissipé,

fon-

Tien xwng o f$, déclarer, exposer. Tifu Faire tous ses %}/]*. travail, labeur, pour aboutir; fatigue. Tiàu et les os; uni. ]=j *. La chair du même de la intime; sang, même race; égal, semblable. p^ santer, réjouir. Kiên tiêu jj[, o, risible à voir. — Bàm tiêu, ]=[ o, se moquer clos gens. — Làm lieu lieu fo^i confondre. Tiéu H|§ *. Présenter une coupe, offrir du vin; don, présent, offrande (rites du mariage). Tiêu nù> o £, offrir du vin à la — Vit (et jeune tille, à la fiancée. fj£ o, sacrifice propitiatoire. Tiêu furtivement, jjïf*. Regarder un coup d'oeil à la dérobée. jeter Tiêu bât kiên o ^ JE , rcgawlpr et ne pas voir. — Tien mue o fisurveillant, gardien. Tiêu tf§ *. Arbre •branches mortes. Laotien jgo, — Tièunhom.o sec, bois à brûler, et P*: *• s'amuser, Rire, causer, plaiêtre content, sr efforts peine,

Tiêu jzy*chevelure. Tiêu flpj *. proclamer;

siffler, corner; de travers. corne.

Ong lieu §jj o , cor, conque, Tiêu 7p3*. anéantir;

Tiéu

Fondu, détruire, liquéfié; disaffaiblir, diminuer;

siper,

digérer. Tiêu hoa o \l£, se fondre, se dissiper, se perdre. — Tiêu dùng o $ , — Nhà tiêu user, dépenser. ^j o, latrines. — i)i tiêu $£ o, aller l'aire ses .besoins. —- Thuoc tiêu TJ? O, remède digestif, laxatif. — Bpih tiêu khât $| o $|, boulimie.

Tiêu

Aller sans but déterminé: rt^f.*rôder, flâner, errer, vagabonder. J%*. Salpêtre, sel de nitre.

Tien Tiêu

nocturne. j=3 *. La nuit; obscur, Thanh tiêu fpjf o, nuit claire.

Ttêu

-f*=}*. Menue grêle; vapeur, les hautes brume; l'atmosphère, de l'air. régions Cà'it tiêu j^o, les neuf régions

un vieux bûcheron. Ji, id.

317 Tien ^_p*. Petit, chétif,menu,exigu; bas, mesquin, vil; peu important, Car. radical. terme d'humilité. Tiiht nho'ii O J\,, petites gens, Las moi ehétif; nous gens de peuple; — frai tièu ;/ç O, grands et peu. — Tièu tri o ^ , petite inpetits. — Tièu mesquin. esprit telligence, lihn O jfj., peureux, craintif. — Tièu nlii O 5£, petit enfant. — Tièu tho> — Gia lieu ^ o, °|JL petite lille. — Tièu concubine. jeune servante; — sai o |Ê , petit courrier, page. Tièu Tiêuctàu O 5j-, Petite-Ourse.— su> O^, affaire peu importante, — Câi tièu ^ o , travail insignifiant. cercueil d'enfant. Tièu y^ *. Allumer des feux dans la les incendier du vague quiétudes, à l'âme, éprouver des inne pas être rassuré.

Tim 1^-. Faire des recherches, procéder à des investigations. (Du S. A. tàm, même car., même signification.) Tim kiêm o ^l], chercher, rechercher. — Tim phwomg o ~fj , chercher les moyens de. — Tim tà>i o fâft, chercher à arriver, à aboutir. — fri thn giac ma (tânh £%, o |j$ j§, £f . se de l'ennemi mettre à la recherche — Tim khong pour lui livrer combat. ra o ^ç P$|, chercher sans trouver. Tin sincère, fj5 *. Vrai, de foi; croire, digne des cinq vertus (Tune par Gonfucius); véridique, avoir la foi

proclamées avis. nouvelle,

campagne (chasse), maisons (guerre).

Tim J)^. Coeur (viscère); ce qui est au milieu, ce (fui est caché; moelle de jonc comme (employée mèche). (Formé des S. A. nhuc ft , chair, et tâm >fr, coeur.) Trài tim $|f O, le coeur. — Trâi tim cou nhày $|[ o Jf |?jj;, le coeur bat encore. — Tim (Un o 'j;f8 , mèche de lampe. — Hong tim ££ o , le rouge (le la cible; les fesses. — Tim la o fi, r»ai vénérien (voir tiêm la). 'P '|5r*. Débit, boutique. vague, violet, V. ti<}m. incertain. bleuâtre.

lin }^*.

Douteux, foncé, A.V.Ronge

Mau tim zji O, la couleur rouge foncé; lileu, violet. — Sih tim g, o, m- — Tim tvong long o #[i jg», avoir

Tin cây o ^,, espérer en, compter dans. — Tin sur, avoir confiance — Ngwo>i twipng o ;f§, penser que. ctâng tin 'jf- H" O, homme qui mérite d'èlre cru, qui inspire confiance. — Hay lin ngiro'i ta p£ o <jf ^ , cré— dule, qui croit tout le monde. croire aux fan lûmes, Tin ma O J|, — Toi khong tin no aux revenants. $r <2r ° M ' je na' Pas confiance en lui, je ne le crois pas. — Dwo'c chii tin cây ij^j":^ O^,, qui jouit de la confiance de son maître. — Dire lin — Tho> lin ^- o, an(J| O, la foi. avis. — nonce, missive, lettre, frwo'c tin ha con '^otyQ, Jî , avoir reçu des nouvelles de sa famille. Gin lin tJ£ o, envoyer des nouvelles. — Triiyên lin f$ O, annonce]' une un avis. •— \âng chose, transmettre tin bà con 7]^ O |[B J| , sans nouvelles de la famille. — Viêl il chù> làm tin écrire quelques mois 0â?fi°:

~*W pour donner des nouvelles servii' de témoignage). Tin fp *. Même (ou pour

318 Tinh thàn ojjnjt, esprit. — Hk tinh £f- o, beau, élégant, vif;enjoué. — Tinh o <|§, apparition, quai monstre. — Tinh minh 0 lit), clair— Tinh voyant. thdng o jjjjj, perspicace. —: Bon tinh $0, la minute d'un cahier d'impôt revue cl approuvée par l'autorité supérieure. Tinh fjpj*. Prunelle de l'oeil, iris.

signif. que ci-dessus. Bày 1ô''trung lin ^ [Z9 $> O, dode serviteur confiance, mestique loyal et lidèle.

Tin

Une jarre saumure. 7-p. pour (En S. A., source, puits; se pron. trnh.) Grand éclat de lumière gg*. du soleil, lumiprovenant l'ayons neux; briller, resplendir; pur, net. Thùij linh 7J1; o, cristal, quartz. — Vièt cho titih p ^ o, écrire netlisiblement. tement,

Tink

Tinh giao o ^ç, regards qui se se regarder dans le flanc croisent; des yeux. — Tinh manh o '[§', aveiijjle dont les veux restent ouverts. Tinh sans tache. Î'^P"*. Pur, propre, sans naturel: souillure; simple, mettre en état. approprier, Tinh ih/iy o 7JÇ, eau lustrale des bonzes. — Tinhtâm o )jj, àniepure. coeur sans tache. — Tinh nù>c #, femme chaste. Tinh Calme, repos; Hjf-*. quiétude, calmer, apaiser, tranquilliser. Tinh ngôn o =*, paroles (le paix. — Binh tinh Zp o, parfaite tranquillité. — An linh % O, quiétude adoucissement. complète,

Tinh.

planète. Tinh thàn o ^ , les étoiles en général. — Kinh linh |§?o, étoiles fixes. — Tinh lu o |f|, astres, eon— stellalions. ï^gû linh j2£ o, les savoir : lim linh $> cinq planètes, môc iinh ~fc o, O, Vénus (métal); Jupiter (bois); thày linh 7^ O, Mercure (eau); Hôa tinh >J^ o, Mars (feu); tho linh ^ o, Saturne (terre). — lia linh :{\ijo, voie lactée. — Tuê linh f& o, comète. — Thuôc v'ê cành linh jf§ j|j ift o, météorologie. Viandes odeurs fétide, crues sentant rance;

i—f J^*.

Astre,

étoile,

Tinh

#j£*. mauvais, puant,

de graisse gâté, impur.

vis-à-vis. Imh à face, j£ *. Face côte à côte; copulalif: comparer; de plus, en outre. et, avec; ses Tinh II*. l'usage de Reprendre la recouvrer sens l'ivresse, après raison. Voir idnh et tinh. Tinh '|4*. caractère, Nature, Voir l/mh. tem-

Tinh riz

Grain de belle tfg*. qualité, de choix; sans naturel, pur, bien décortiqué; mélange, propre, beau, joli, gracieux; honnête, intègre.

bon,

pérament. Thh khi 0%,

le naturel. — ïï»*

319 mauvaise vilain xéu o J, nature, caractère. — Tinh hay giâno Pçf 'f$ , caractère irascible. — Tinh hay ho>n o Pp fH, sournois, tempérament — Tinh tinh o caractère vindicatif. — Tinh propension. >\^, tendance, trè'i phû o 5g f-j", instinct. — T/nA M o *!<> /MCB g $è, ici. ÏÏ//A $È*. ^om de famille. Voir nom Tinh Ciel nfg*. pur, horizon sans nuages. temps clair,

Au an tinh ^ o, clair printemps. — Tinh nhipt o H . une belle journée, un jour de bonheur. Tinh humains (ou du coeur (ou de naturels), passions affection, inclination, l'âme); pentendance. Voir lành. chant, ffl Tinh tày o ^/,, sentiment privé, affection particulière. Tinh ngài fidélité. — Tinh y o amitié, °I4Î — Tinh intention. ^, hj o it]g, raison. — C6 tinh y @of. sensé, — Tinh co> o;Jft, raisonnable. par aventure, par hasard, à l'improviste, — Vu tinh 4j£o, accidentellement. sans coeur, déraisonnable; idiot, imbécile. — Thdt tinh j£ o, les sept penchants : /(/ S|i, joie ; ni) *$. colère ; ai Tg£, tristesse; m '[||, crainte; ai Jg, amour ; ô' 3& , haine ; duc i§ji, désir. — Boa tinh ^g o, obscénité. — — Toi Ngoqi tinh $l\\ o, adultère. ngoqi tinh fp ^ o, le crime d'adultère. — Hq tinh ~f o. vil, bas. -Bdl tri tinh ^^jo, les ignorant — Co long thàt sentiments humains. *'"' 1 M U m. °i ^re animc de sen— Thdng tinh vin timents sincères. nhan j|j o J[ fj|, se pénétrer récise comprendre, corresproquement, pondre. Thih f-f*. Puits, source. Voir/jvrà/r. *•' Sentiments

générique, to'wA.

B« //;;/) "g" o, les cent familles, le peuple. — 7»/A //» o jjj, parenté. Tifl/t |PF*. sur ie même de l'ordre; plan; ranger, en bataille placer en rang, disposer A. V. Calculer, (iroupes). compter, combiner, de, supputer; s'inquiéter songer à, envisager. Tinh Iran o [^, livrer combat. — Tinh niqng o fo, risquer sa vie. — — Cong Toàn ihih, H o, combiner. — tinh ito, totaliser. résumer, — Sir tinh loàn Tf. o H, le calcul. Tinh toân o calculer, compter. ||, — Tinh lai o vérifier. ^ , recompter, — Tinh pkong o fj ; évaluer, conjecturer. — Tinh làm o jyfc, avoir lait un faux calcul, une mauvaise combinaison. — Tinh nhàm of$, avoir tait un calcul exact, avoir atIt_*inL but qu'on s'était le proposé. — Tinh cho Met xa gàn o ^ j\)\ fl£ — Tinh iFf; calculer les distances. k'i hai o f |J |s, envisager les avan— Anh tinh tages el les désavantages. làm sao |o|^, que comptezvous faire? — Toi tinh iti làm vire #£ °ilîSS;je me propose d'aller li'availler. niveau, mettre De

— Tinhthiry o 7JÇ, eau (h; source. Khai tinh |f|j o, creuser un puils. — Bien iînli [ïj o, rizière! dont la neuvième partie du revenu appartenait à la couronne.

320 Thih f^p fauves; et J£f *. Fosse, piège trou de bète. tanière, à Tk |0. (Pour &fl. bonzes Petite écrevisse de mer. le car. en S.A., voir ci-dessus.)

Tïnh discerner, jÉî *• Comprendre, s expliquer; s'informer; s'enquérir, examiner ; province. soigneusement Tînh sût o ï§|, examiner en soimême. — Tînh tant o >jj>, faire un examen de conscience, se consulter. — Tînh mo o j|, passer l'examen des tombeaux de famille (cérémonie (jui a lieu une fois tous les ans). — Tînh thành o jfâ, chef-lieu de province. — Câc lînh trong fâ- o ?tp"; ies — provinces intérieures. Quâng ctû>c — lînh Jt| f* o, province royale. Hà ndi tînh ?pj"f*J o, province de Hà ndi. — Luc lînh nain kij 7^ o j§ ijf, les six provinces qui forment la Go— Quan tînh ehinchine. 'gf o, mandarin provincial. Tînh Sortir du |Σ*. de l'ivresse; recouvrer Voir innh et ti'nh. sommeil de la raison.

Tiu

Sorte de cymbale dont les font usage dans les pagodes, (En S.A., métal fondu; se pron. lieu.) Fondu, dissous, Tpjj. liquéfié, (Du S. A. lien, même car., même signification.) Tiu tiu o O, mouillé, humide. de soie très fine, jjî'JV Espèce (Formé des S.A. midi ^, fils de soie, et lieu )]\, petit, menu.) tiu Thcu tïu fyp o, broder. — Gmn Jjj| o, soie ornée de ramages — Làm du vë go|J, s'occuper de menus travaux, de choses infimes.

Tiu

Tiu

To

Tïnh lai o |^, revenir à soi. — Tô tïnh $fc O , id. — Tïnh thîpc O j^ . se réveiller. — Bât tïnh nlwn su> /f, — connaissance. ojv^, perdre Làm lînh }g o, l'aire le modeste. — — Tïnh Tïnh 7,7(0 O f£, froideur. ngdn o 7=f, paroles propres à stimuler. — Ngà lînh H41O, dormir debout. Tk confusion. Honte, fJ0. pudeur, (Du S.A. liât, même car., modeste.) Mât lit ^O, être confus. — C<> lit jg] o, éprouver de la honte, avoir de la pudeur.

Grand, gros, épais,lourd. se pron. il) (En S. A., moissonner; To Uni o Jjg, très jjrnntl, énorme. — Ngu'a to ,f£ o, grand cheval. homme grand. to ^|o, Ngipo'i — c gros homme. Ngwùn to mijp*jf — J|5, homme très gros, très gras. <» Nî to $jg o, drap épais. — iVp> t O, dette lourde. — Ndi cho to \% %. O , parler à haute voix. — TognnC — Ngwù'i to g«» fj£, grand courage. U»» \% o Jj^, homme magnanime.— de to viêc |og, entreprendre Iragrosses affaires, faire de grands vaux. $fv complémentaire. fjf. Syllabe se pron. '!<•' (En S. A., réuni, assemblé; — V' To mo O ^, par groupes.

(').

To

(l) Se transcrit aussi par le car. fj[.

321 aller in ma -tJ^o^J, — To mo thco o ^ une certaine distance. par groupes. £fg, suivre à 7o Tribut ou impôt payé en laxes acquittées en nature; grains, droits, fermages, impôts. Tlmé dieu, là |fÈfH°' l'impôt, — Dihi tô fH O, rizière affoncier. fermée. — Tô ti'ic o |||, paddy d impôt (se payait sous l'ancien régime à raison d'un hôv par mait pour compenser les pertes de grains pendant le transport de l'impôt en nature). ^fi wf*. Boissons fcrmcnlées. on tire une *.

en Lois; Sorte de monture Té '^fft. chevalet. allut. soutien, support, (En S. A., croquis, esquisse; se pron. to.) chevalet pour le tiTô xe o $, — Tô mon d'une voilure. sûng G — Agôi chông tô J£, alFùl, de canon. ^S;}f O, être mal assis, les mains appuvées sur le sol. Tù iR. Syllabe complémentaire. se pron. to.) (lin S.A., ])ersévérer; Théo to tô JJ*oo, suivre conti— To le o jjjf|Ê, se vannuellement. ter, se l'aire valoir. manifeste; nettecomprendre dévoiler. ment; montrer, exposer, (Du S. A. là, même car., faire savoir.) To long o |j|, montrer ses senti— ments, dévoiler ses intentions. — To btuj o .f^jj;,exposer clairement. To m o !§, manifester, déclarer. — Tô coi) mât o jjt ^B, clairvoyant, — Tô iwômg o ff:. évidemment. <<>W*. Mettre en gerbe, moissonner, récolter le cesser l'acl ion. grain; «o mettre à Taise, respirer. lo m*. l'enailre, blanchir Nom de plante; revivre, ressusciter. A. V. Crépir. à'ia chaux. Clair, évident, clairement,

T(> T/Wft*Arbre dont couleur foncé. rouge Tô

/j=T. Une coii])e à bords repliés. (En S.A., grande pierre; se pron. thô.) forlongévité; honneurs, prolils;

Tù pif.

7>; J||j-*. Bonheur; tune, avantages, dignités. Tu ~f3l]'*. savoir, menl,

dénoncer, Annoncer, informer; répondre clairement. exposer

faire nelle-

Tô n'tn O 4îr - accuser. — Tô minli -— Pliîim onn o IIJj 'jj^. se disculper. lé pliât iigoai làu lîièn thô j{t O ^ #[-> découvrira des S B3 i ' quiconque non rizières ou lerres non inscrites, . . déclarées. Tô Porter plainte; proteste)' ?&[* acune fausse accusai ion; contre A. \'. Temcuser à tort, calomnie]'. pête, bourrasque. ouragan, Tô bàm olK. plaider, Vent \iolent, défendre tempête,

Tôlhili. ogg, se remettre, revenir a soi. — f(j mi)c 0 -^ ; ]K);S c|e sa^_ pan. — Câi là ^ o, grand Loi. Tômvk ofg, crépir un mur. ii.

Tu

lift-*.

21 NATIONALE. mpr.iMEiuE

—iW ouragan, phon. Tô bourrasque, cyclone, ty-

322

U* — Gai to> ji§, lilletle. — Malcou gît to< un jeune poulet, — h 0%.M,M°> thft bô to>Pj£ [£j£ if| o, manger de la viande de veau. — To> mhnk o$f. mince, frêle. — Ùng /0> || 0,1111 génie qui préside aux destinées des jeunes filles et des garçons (en wie du mariage). To' veiller. fa). administrer; Régir, (Du S.A. ti, même car., même signif.i A'/ià to> IJo, service, administration. — Ngwù'i nltii to' 'jf^gG. agent d'un service public, employé d'administration. jjfp. délices Table de mets; les garnie delà fable, la bonne chère. S.A. tô, même car., bonheur.

^ff *. Étoffe de soie pure, sans n'a ornements, qui aucune préparation. Tô bon o$, — Tô cluil o j|r,

unie; reçu

naturel. primitif, sincère, loyal. croquis. esquisse. honnête, pures.

Tè 4'^*Tè

Ébauche,

Coeiu' \?f\,* intentions loyal;

sincère; droites,

aller se présenter, ?±L*. Sortir, en soumettre; avant, attaquer; continuer, persévère]'. début, Principe, origine, ce qui est la base commencement; de la famille, les aïeux, les ancêtres ; Voir è. nid, essaim. J]'lE*. Tien tô 7^0, premiers ancèlres. — Cao tô — ^ o. grands-parents. Tô plut, o 3£ ; grand-père paternel. — Tô mau o -f^, matergrand'mère nelle. — SIP lh()>pliwomg tô lien Jj|". iji$ ;$i o ?£. 'e culte des ancèlres. — Tô clrim o —ej|, nid d'oiseau. Tô oug o Èjp, essaim d'abeilles.

Ttf

(Du fortune.)

7p> tien o %%, table chargée de sapèques (présents de noces). Tf semblable. fj^*. Égal, pareil, se de même qui peut apparence; si. à; comme comparer Va 1.0' M o, inégal, dissemblable — Hào to> ff o, égal en beauté. de Tu-omff to> Jg O, pomanl aller si on pair. — To>mat o %f\, comme était présent. — Xem to>fl^o. paraître semblable. T& domestique. Élève, Mdisciple; d'huserviteur; je, moi (pronom des S. A. «/">'» A(Formé milité). homme, et lit' pî|, quatre.) et élèveThàytw $fc O, professeur maître et disciple. — Lhm là '«' il '«' o, servir. — Mol tkàng <% $ fâ un domestique. — #«!/'"' jggo,

Tô /JÎQ.. franges, To' /jyfi*. lire du souple,

Tisser

de

la

pendants, La soie

soie; cordons, ornements.

cocon;

jeune, To' chl o m, fil de soie. — To> km c fJ|, soie en étoffe, soieries. — Tuôi dm to> j§<;|î^ o, d âge encore tendre. — Trai to> ^ o, garçonnet.

la requ'on lin, doux, tendre, délicat. Voir lu'.

telle

323 -fg, serviteur iidèle. Inwg lin §Off" — Té>g Ai o ffi, servante. — Ngii'on tô>f]f o, vous et moi. feuillet, Vf IP] • Feuille, (Du S.A. tw, même car., écrit, même lettre. à; siéger, condamner; juger; pris, retenu, empêché. Toa lac o -^, situé à. — Toa lac tai bon thon clia phân o $£ fe 7J£ fô de i& £r i situé sur le territoire — Toa notre commune. dàng o ^. — Toa toi o officiellement. siéger |Ç, comparaître pour être jugé. Toa siège élevé trône, piédestal. le précédent, parfois pour proquement.) H?*. chaire, JJ$. Syllabe menu, (En S.A., Un : fauteuil, (Se prend et réci-

signif.) Mût to> giây fx ° Ifî ' une feuille de papier. — To> sAch o |Bj., feuillet de livre. — Lût to> sAch |g O .]%, tourner les feuillets d'un livre. — To> iw o p\, lettre de service, écrit officiel. — To> van kliè o ~$£ §((., acte, titre, contrat. — Lâp to> van Jihê jj; o 25C^Î établir un contrat, passer un acte. — To'già o {$£, faux papier. — Tà>khai o |fj, déclaration écrite. — To> phûc bam o |j jfE, rapport, compte rendu. —Là m to>cà> go||, établir la preuve par un procès-verbal de constat.

Toa

complémentaire. petit; se pron. toa.) Coi tdp lôa fJI |j]j o, ne pas bien — distinguer. Chay toa hoa fé% o f®. courir de tous côtés, fuir en désordre, à la débandade.

7o"/X-

Syllabe complémentaire. (Du S. A. là, même car., côté gauche.) Tô> mw o\%, avec agilité, avec— Bom lô> Jffî o, adresse, lestement. avec effronterie, avec audace. §g. jNote, facture, ( lin S. A., exposé, requête prospectus. ; se pron. (tom.)

Toa

haut. Voir cîai et Id'n. 7*C • Grand, (Du S.A. agi, même car., même signif.) Toa Ida o Ipfjj, grandes bottes; pirates, révoltés (celle expression vient du dialecte des Trièu châii). — Toa — élégant. khang O Jpj, distingué, avec Noi toa khang pj£)o JjÊ, parler avec distinction élévation, s'exprimer et élégance.

ioa

Toathuôc O^, liste de remèdes, ordonnance de médecin. Toa ha y£*. Crier, nise, attrape, à mal faire. appeler tromperie; (enfants); pousser

H?*.

Toa sû> o -gî, semer la zizanie. — Toa râp o jjf, cabaler, intriguer; laire une mauvaise farce. —Biêu toa -^ 0, menées séditieuses. Joft J^*. S'asseoir; être assis; situé

siéger. Ông chAnh toa |f JE O, chef de bureau. — Toa thû> nhû't o ïfc jF , — Tarn lôa Ho. premier bureau. — Toa so> o f7J, tribunal tribunal. instance. de première etf^fe*. user parle polissoir. Couper,hacher; lime, frottement;

Estrade,

bureau;

Toa

^ï) polir, râpe,

—«.( Tôa $%* Fermer, boucler, ner, enserre] 1; fermeture, cadenas. enchaîserrure,

324

)^H— — Toai ngne o 3£ , débris do pinws — Tê todi précieuses. -ffl 0, pulit, — Vin le toai infime. minime, f| une affaire insignifiante. $3 O, Todi Todi P*£*. Mâcher, Tremper humecter; ruminer; goùler.

Tôa mon o f"J , tonner une porte. — Thièl tôa !J(; o, chaîne en ter. — Tôa tù> gidp o ^f- fp , armure, cuirasse. Tôa >M*. Menus morceaux de de

'/^*. mouiller,

le fer; feindre, souiller. le. fer; aciérer. Voir tria.

pierres diamant; Todc

précieuses, poussière petit, mesquin.

Todi

s'entrouvrir. Ifg?. Se fendre, (En S. A., crier fort; se pron. hoqch.) Câij Iode ra || o l§, bois tendu. — Cnp hà iode miçng fâ [Jpf o PJH , le tigre ouvrait sa. large gueule. Suivre,

%fp*. Tremper durcir; éteignoir. Dire

Todi p-£*. tenu- des blesser, Toan

des mots blessants. rien \; blâmer, discoui'sinju outrager.

Toai 3§5*. convenir,

se succéder; acs'accorder; achevé, à l'aise. libre, coulent, compli; Toai y O^, au comble de ses voeux, entièrement satisfait. — Chung toai fâ o, complètement terminé.— Toai long o jgj, content, heureux, avoir le coeur à Taise. — Toai thaï/ o •^, 1res content. — Rdt toai '|^| o, excessivement heiii'eux. — Bât. toai /f. o, qui ne s'accorde pas; contre son gré, malgré soi. Chemin couvert, tunnel. passage

Vin aigre, acide, acre. H&*. nom d'arbre. piquant; Tan toan ^5 O, amertume, Hingrin, affliction. — Tdm toan ;jjc, commisération, pitié, compassion. — Toan lao o g| , espèce dejujuliiu'. 9û Fatigue générale; endolori. rompu, *. las,

Toan

brisé, Toan

=7^*. supputer, libération,

Toai

)&*. souterrain,

Toai J$$*. Pierres orner la ceinture

précieuses pour des mandarins.

Todi. /p^*. la pierre; briser Broyer eu menus mettre en morceaux, débris. pièces, pulvériser; rognure, Todingdn o $$ , rognures d'argent.

Calculer, conjecturer, deconsidérer; estimer, Voir lotk consultation. Toan linh o f# , combiner. — Ton» dinh o *\ statuer. — Toan lim c — lfl"" Mi S(' proposer de faire s'occuper (le Iwiyng o Jt, pensera, — Toan M se dérider à puro'ég, -lir, estimer qu'il faut s'en aller. Toan tri o |J , se inojifrer prudenl. circonspect.

réservé, Todn

cnlmet %*. Compter, ff combiner, Jer, estimer, eonjecliirer.

-,.( 325 la science du Toàn phâp o^fe, table de calcul. — Bàn toàn |c, — Con loân Jjl o, calcul, abaque. boule de L'abaque. — Pliép loân j4; — O, l'arithmétique. o, Tïnhtoânffi calculer. — Toàn su ingng o %, fa , calculs pour les sorls, horoscope. — — Thoe loân fo, calcomptable, cula leur. — Kè thon g phép toàn JL —Hoc phép %. îix °> mathématicien. toàn J|| $£ o, apprendre les mathématiques. Toén jj>f; et. 7Js^*. Todn [JE.*. Claie grain; corbeille, Toàn -J^ L'ai]. Voir loi. le

W_ Tôc chevelure. XM- Cheveux, mé des S. A. tien |£, clieveux, jîg. vif, prompt.) (Forel lue

nettoyer pour panier.

Tôt; dài o|^, cheveux longs. — Toc eut o ;{§£, cheveux ras. — 7VVbac o frl|, cheveux blancs; lill., cheveux — Toc d'argent. qnrïn o Sf, cheveux — C«t foc ci'épus. ^fi] O, couper les clieveux. — Bà't toc ma thê ffi o !jjj|i s'arracher cheveux if, quelques pour jurer (comme font les enfants). — Bà'i toc ^p o, Lier les cheveux en — Bê toc dài chignon. go|i^, porter les cheveux longs. — Mal so>i toc ^ |ffc o , un cheveu. Toc ~ffi*. Lignée branche dance, clan, sanguins; directe, mâle, tribu; descenconparents espèce. — Gia lue de anlue les

et Q*. entier. Complet, Voir luyên. |)lcin; intact, intègre. Toàn sic oïff, affaire terminée. — Toàn hào o #J-, c'est parfait, — Toàn gia o ^, toute la famille. — Thành. toàn fâ o, achevé, fini. — Toàn nâng o f£ , capable, habile. — Toàn quyèn liai thàn O |f| j/ç g ,haut dignitaire muni de pleins pouvoirs. jj|*. Réunir, Touffe rassembler; d'arbres; tas.

loàn

Bon lue 7JS O, parenté, famille. Tàng tôt; ^ O, les ancêtres. — lue 5f; O, généalogie. — Triiwig JH O, le premier (ou le plus âgé) plusieurs familles ayant le même cêtre; un chef de tribu. — Bâ toutes "g" o, les cent espèces, races, tout ce qui vit. Toc e£*. Canard (oiseau

toàn rjf*.

couvert.

loiin -££* Violenter ouvertement, de force, prendre s'emparer par révolte, usurper. Voir sodu. Ut U*. Prendre du bout des peu

plumes Toc

à belles sauvage de bon augure). pressé, inviter. ur-

Vif, prompt; ^11*. gent; vite, rapidement;

doigts; pincée, petite quantité, ('e chose; unir. joindre,

Syllabe ''"[ nkcomplémentaire. (kn S.A., descendance; se pron. foc.) Toc mqch o $jjç, curieux, indiscret.

Tti'c tôc Jip O, aussitôt, tout à — Làm toc ili ;g o i$, faire coup. Tôc lâco f£ , disperser, lestement.— Bût tôc ^ O, tranquilledétruire.— sans se liàler. menl, posément, Tôc |pC*Touffu, é])ais, dru, serré.

•-*>( :^26 )«Toc Cornes menaçantes; avoir $fî*. tressaillir. trembler, peur. Hoc toc g£ o, éprouver subitement — Chay hoc toc une grande frayeur. Et fsL °- Sl' hmeer sur, se précipiter conlre. Toi Toi Une maladie 7^. épizoolique. des S. A. nich f", maladie, et (Formé ioâi $£, broyer, briser.) CItêt toi ffi o, mourir de maladie — Trâu toi (animaux). ifjjO, épizootie de buffles. — Mac toi ||îo, pris par la maladie. de pêche; van. claie, %^j*. Engin des S. A. trw&c fj, bambou, (Formé et toi |j|, pousser.) — Câi toi tEj o, nasse ordinaire. Toi vhà o ^Jj, grande nasse. attaches. Liens, entraves, -f$î. (Formé des S. À. midi. fe, fil, lien, et tài%, très.) Loi toi J^o, chaîne. — l}oi toi [5J^o, attaches (pour criminels). Ail. (Du S. A. toâu. même car., 7^f. même signification.) Av loi p£ o, manger de l'ail. — Mot cà toi §|go, une gousse d'ail. — I loi toi 25c O, sentir l'ail. Sujet, servi leur, domestique; moi entre pronom je, (employé et d'inférieur à supérieur). égaux se pron. toâi.) (En S. A. fragment; Làm toi !(')> ° \Bi servir comme S. — Làm toi nhh nwô'i: domestique. jjg servir le gouvernement. Oim'i'lt! fif. Tài èlre employé de l'Klal. — Tin mai O |f, esclave. — Chu toi fj£ 0, mon bien, ma chose. — • Câi nhh nui toi °' ma "'fiison. — VIPnu ^7 MM toi £$[ Jjï O. ma femme el mes infants. — Chûng Uii fjfc 0. nous. Lu engin ^jS*. pour la pèche; délit, taule, crime. manquement, Toi loi O i||;, fautes et délils. — :Bwh toi 5î? o . fixer la peine. — Plwm toi ^E.O, commettre un crime.-Toi nlwii O J\. , criminel, prisonnier. — Tri toi fp O, punir un crime, un délit. — ï'ôiw o|. réprimer — Toi crime abominable. c Iroiiji— Clawc lui Ïïic. jf , faute grave. l'acheter une peine. — Giùm iôi j'| une peine. — Tlmlui O, commuer fjfc O, pardonner une faille, absoudre les péchés. — Làm toi /jf 0, incriminer. — Xumg toi ffl O, avouer un crime. — Xin iôi pjfto, confesser ses — Kée» pardon. péchés, demander toi an nân iôi minli JL [g O P£ Pf 0 — i?«>« tf> fîj}-, pécheur repentant. — Limiflwf \$ o, laver les péchés. rÙHCiôi g ï£;V& °> baptiser. JH*. Excessivement nombreux:

Toi

Tdi

Tôt

serré, épais; beaucoup, A. V. Obscur, sombre,

Tut

superlalil. ténébreux. très beau. — ^ Toi hâo o H, — très bon, excelle»!. thién Of|, Toi soe Offt, avant Ions les aulri's. — Toi tàmo f£>, ""il, ténchn's.'Tài mk o jig, 1res obscur. — ?''"'' loi 9g o, ciel noir. — Ban lii % °la nuit. — Làm cho Mi il pendant — TI'PCto m-"' obscurcir. JjO, lioul. poussé à suffoqué d'indignation, — Toi ne pouvaiil reo'|'$, ffiân tenir sa colère.

-~M.( Exciter, 7)V ^jÉ*• pousser; contraindre; repousser, s'opposer, Ui empêcher. forcer, retenir;

327

)<-< Tom lai O ]j£ , résumé, sommaire; serrer. — Tom lai ma hèl recueillir, — Tôm se résumer. 0~ÉLlÈ,$nsach trom o^jg^jK, faire une rafle. Tôm Crustacés éfc. (nom collectif). des S. A. ngw $t, poisson, et (Formé tâin fo, coeur. ) Tôm bien o ^||§, langouste, homard. — Tom — An sang o ^§|, écrevisse. tom téj) Pj£ O |5 ! manger des écrevisses et des crevettes.

anéanti. détruit, Brisé, jffj. (Du S. A. dèi, même car., même signif.) Toi tàn o <§!, ruiné, dispersé.

To'i pfr. Syllabe complémentaire. (Du S. A. lai, même car., surprise.) Ton bon o $£, surgir, se dresser. 7W ^*abriter. soigner, Ao ton fjfl o, manteau de feuillage, capuchon pour la pluie. Planter,

Ton ^;fjj. Arriver, aboutir. parvenir, (En S.A., tissu léger; se pron. té.) — Ton Giâp ton ^ o, atteindre. non o /g , arrivera l'endroit. — Ton nhà o 3Jp, arriver à la maison.. — Tivi cwa o f%r(, atteindre le port. — \Y% $g, o. avancer. — Càng ngày Un càng ton jg! 0f gg o, s'avancer tous les jours. — Gan ton |ff o, près d'arriver, sur le point d'atteindre; imminent.' — Ton lui ogff, aller et venir, avancer et reculer;fréquenter. — A'oï ton P^ o, en arriver à parler (le, faire allusion à. — Nhà' ton -$ o, se rappeler de, songer à. 10m réunir. -?y£. Assembler, relier, (En ch., franges de drapeau W.) Côt tom $go, — lier, attacher. Dây tom f |f o, corde à noeuds. ,j|>. Réunir, résumer, abréger. (Pour le car. en ch., voir ci-dessus.)

J-J_. Ton .|?XSyllabe complémentaire. (En S.A., forcer, obliger; se pron. rlôn.) Ton Ut o fijî, suborner, contraindre, exercer une pression sur. Ton '\f-. Syllabe complémentaire. (En S.A., être présent; se pron. Ion.) Ton ten 0§5fci pendre, pendiller; se balancer dans l'espace. — Bwa ton ten con ^ O §5fcJ; > bercer tout doucement un petit enfant. d un petit tam-tam. "jT^. Bruit (En S. A., frais, dépenses; se pron. Ion.)

Ton

Ton -Jf^*. Haut, éiuinent; respecsutable, honorable; important, ; appellation périeur respectueuse. Ton kinli o ïjjjj;, vénérer, respecter. — Ton trwomg o -J^, ceux à qui on doit le respect, les supérieurs, les aînés. — Gia ton ^ o, un père, un chef de famille. "— Ton sw o gjj}. vénérable maître. Ton i^.*. Vase pour offrir du vin

^ôm

0 lr°uve avec cette signification dans le Dict. chinois du P. (loin rrvir.

>•( 328 aux tions Ton esprits, rituelles. coupe pour les liba-

)•«,• Ton •fpf*. causer diminuer. faire Nuire, du dommage; Voir ton. du tort.

dépenser.

-jjf-}*.

postérité, 'Fw ton -^ o, descendants mâles. — i\ù> ton ~£ç o, descendants féminins. — Ton tw o ^p. petit-fils. — Ton nw O^, — peLite—fi.llo. F)ich ton jjfj o, l'aîné des descen— Quan ton tkât dants. 'ja* o 'J[, fonctionnaire membre (par tes femmes) de la famille royale. Ton faire une halte; S'arrêter, ^ç.*. l'un doux, docile, soumis» humble; des signes du Bat quai $1) 'g. Flwômg ton IRJ o, le sud-est. Ton nhâp o 7^., pénétrer, s'insinuer. — Ton ngon O =", paroles doucereuses, langage insinuant. Ton fe£*. bouche un Agiter et le rejeter Causer tort, Voir dans liquide avec foire. du nuire; ton. dommage, amoindrir, —

Neveu, petit-fils; descendance.

suite,

Ton liai ngwo'i ta o§^|'it. causer un dommage à autrui. — Ton hao o f£. dépenser. — Lùmeh ton hao jjg ^ o f£ , occasionner des frais, faire faire des dépenses. — Ton tien nhièu lûm o %%|f Jjr. beau— coup de frais, grandes dépenses. Chiu tien so> ton .g §jji jîjf o, sup— Ton càa va iclio porter les frais. jjjîj- iffi ^, dépenser son bien, inutilement. — Cam tho sô> Ion _jj"§ JJ O, consentir à dédommager. — ïwi thc'u O ^, en pure perle. Ton de Obéir j@*. condescendre; céder, soumission. ceur, bonne grâce; docilité.dou-

Tônnhwomg O fj|, céder volontiers. T/n limite?. toutes 7fê. Dépasser (Du S. A. lien, même car., même sijjnif.) Dw tom EL o, très cruel, excessivement féroce. — Làm dir IwnS faire JM o, agir très méchamment, — o. un Ngwlri dw to'ii \§ |({ rage. méchant. homme horrihlement Td'n iKf. complémentaire. Syllabe se prou. "'«•) ( En S. A., jeter, répandre; Bt'm lôm i£ O, troublé, confus. appréhender. voir ci-dessus.) (Pour avoir reçu mie Tbm don oM, — •"' une bonne leçon. correction, fj( W. Craindre, le car. en S.A.,

sa

Ton "XP|*. faire du diminuer.

o f||, nuire à la morale, vertu. — Tùncông o Jlj , inutilement de la peine, — Ilao ton temps. |£ o, — Ton càa o dépenser, dilapider. son bien. — Càa ton jjjjjf, gaspiller |jjf o, frais, dépenses. Tàn -j^*. encore garder, Continuer présent; veiller, être vivre; soin de, prendre préserver, garantir. à

T6n dwc outrager la se donner perdre son

Tàn

(1) Se transcrit aussi par le car. jf.

329 (Un cluh O Jlij. |ff, avoir une peur — Chwa tS'ii terrible de quelqu'un. y|f O. n'avoir pas encore reçu de correction. Syllabe complémentaire. Tong -y;. (En S.A., souche, race; se pron. long.) Con ch long _g||o, variété de gazelle à poil roux moucheté de blanc. — Cà long long #J» pp o, nom de — Om poisson. long -JÇ o, très maigre. Tùiiff fe*. Pin, sapin. Voir lùng. Demeure, 7J^*. Tông une dynastie chinoise. habitation;

Tông Trièu o jjiig,1a dynastie de ce nom. — Tàng vgoc O 3£, ici. — Tông cong O JV ; id. un Aîsi— 7C«Y/' ^&*. Accompagner un hôte à sa place; leur, conduire emmener, escorter; convoyer, offrir. écondiure; présenter, Tàng iàng o H, porter suivre un enterrement. en (erre,

Dây kim long fj| ^ O, ornement de métal, chaîne, pendeloque. i'ôflg' SU*. Bois, taillis; épais, serré.

Réunir ce qui est épars, W,^*. Tong former un tout complet; assembler, maintenir sous une même resserrer; diadministrer, règle; gouverne]', un canton. riger; Tông cong o it, totaliser. — Quan long clàc *g* O ^, gouverneur géné— ral (indigène). Tong Irinh o &. des général commandant supérieur troupes. — Tông'ly o Sg, diriger un — Dông service. dwo>ng thuùc (lia long îhàng l;h<im mang ilai ihàn jj| pfi. liu-f. offiWnl&ofâMifà ~XU, ciel du gouverneur général de lTndoChine française; lill.,grand sei'vilecn' investi par ordre suprême du comen chef des possessions mandement des mers orientales. — Cm long "ffè O, chef de canton. — Phô long glj — Lan g de canton. O, sous-chef — long Jjfjj o, communes et cantons. Lan g long Ion chào qtian lô>n jjjjj O $[fl llty]'g' ^f, les villages et les cantons viennent- saluer Votre Excellence. se rider; Top J3JÎE- Se contracter, chef il", maladif, sec. menu, petit, (Formé des S.A. nhiw ft, chair, oXlrâp [i|r, tour, circuit.)

?«"§' -ifc *. Souche, source; origine •de laniille, commencement de race; ancêtres, aïeux; respectable, honorable. vénérable, Tong l<)c o J|, race, lignée, descendance. — Té long jji£ o, les premiers parents, les ancêtres. — Tong miêu o Jgg , pagode dédiée au culte des ancêtres. — Tong nhom phà o assemblée des princes du Ajffî d'administrer et, de sang (chargée surveiller les membres de la famille royale). — Tong ilù o %, les apôtres. long ^*_ Arbres du genre palmier. variété de bam-

Tông ini'ô'c o fj-, bou. % S*. entrelacer;

des fils, tisser, Disposer la trame d'un tissu. se heurter à.

Tôngcham o ^g,

-+».( Tôp rih o 0\, de chose. — Top très très maigre, m«( tôp riêt qun j'fô. il a un pauvre Tôp ji^*. le li'oiic; l'éduit à très peu khâ Mm o |^f /Jl , sec. — Vi ce rrh $£ S ^j # O £$J petit visage flétri. que

330 de force, arracher violeinmenl; se battre. lutter,

attaquer, Tôt gwomi o $;|J, tirer f épée. TàlSx*heurter, ??'ïf*. Donner frapper, Mourir

Arbre donl il ne reste de colonne. sommet troupe, se pron.

des coups de pied: se débattre. tout d'an coup.

loi Toi

Tép PfnT.. Réunion, (fin S.A., mâcher;

bande, trop.)

Mot lôp j£ O, une troupe, une hande. — Bi mot tép i% :$i O, aller en bande. — Nôi hôp lôp p$j |îj| o, — Làm parler imprudemment. hôp tôp 'M l'Jj o. faire trop vite, travailler sans soin. Toi Syllabe complémentaire. (fin S. A., tout à coup; se pron. (tôt.) Nô chgy tôt vào nhà ^jj j|§ o ^ dans la ^Jj, il entra précipitamment maison. Tôt -jQ. Tirer (Pour le car. sur. l'épée; l'emporter en S. A., voir ci-dessous.) ^.

Tôt {rwotn o ;$?|J, dégainer, mettre — Tôt hhôi o llaraberge au vent. ifa, exceller. éviter, échapper; Toi Parvenir, se à£.. atteindre; heurter choc. à, se cogner contre; (En S. A., mourir, décéder; se pron. tôt.) Tôt cliwc lôm hom hêt o fljjjj^jf ftfc au grade le plus élevé. |jfc, parvenir — Tôt phàm o pp , toucher au som— met de la hiérarchie. Cùng tôt jff 0,lîn, terme; épuisé, lini. Tôt 7^-*. Saisir, empoigner; prendre Tra

mourir: Finir, tej'miner; ^£*. domessoldat; pressant, urgent; A. \. Bon, aide, tique; adjoint. hien, beau, joli, convenable. Chung tôt $& o, moiu'ir, décéder, — Binli tôt & o, satellite, agent. soldat. —• Tôt lànk o ^, bon, doux, — sage, bienveillant. Tièng tôt p§ — -Bit tôt jjj o , bonne réputation. o, bonne terre. — Làm tôt jgo. l'aire le beau, se parer. — IJijllm tôt |{g g o, trouver bon. — TôtMm o /S, très bien; c'est bien l'ait! — Tro'i tôt 5j| o, beau temps. — fyliji tôt gf o, belle journée, jour faste. — Bom là xité tôt jf jt&ff 0' belle femme, jolie femme. —Bktèl beau, gras, bien en chair. Jj^o, — Chù> vièt tôt *%. 0 0, belle écriture. — Tôt sô o |5;, bonne chance. heureux sort. — Câi nhà nay rit Vit n~ *; 35 /b 11 ° ' cette maison esl ccssivement belle. — Tôlnêto\tbonnes moeurs. — Tât tri 0 |J h* — Tôt chi o ^, honnr> intelligence. — Tôt hom o jjft, ]»en intentions. — Bô tôt gc. meilleur, plus joli. — Klioi'U choses, beaux objets. jolies — L» tôt g o, pas bien, pas bon. °- a8,r vây tM hhông tôt ?I ^ H# § ainsi n'est pas convenable. î5*. Se renseigner, s'enquérir.

-«•( scruter, examiner, s'informer; chercher, questionner (surtout ries moyens inquisitoriaux); et de poisson. d'arbuste repar nom

331

)•«O, boire du thé. — Xdu nwo>c Pï^'f tr<< £§i fffO, faire du Ihé. — Tin trà 0^p o, l'heure du thé. 7V« Jy^*. frotter, Etendre, masser, friction appliquer; nei\ un re-

— Tra examiner. Tra xét o ^, — Tra Ithàn liôi o PU, quesliomier. — Sit> mettre à la question. o^j, — Tra Ira khâo f. O ^, torture. viêc O fj£, instruire une affaire. — une cause Tra un o if|, instruire criminelle. — Quart coi tra An f^ jjjjj| — Cây tra O J{|, juge d'instruction. 1 — Câ tra ~\%07 guimauve. JjJ o. un poisson d'eau douce. Tra 'rîf*. Tra P|j*. particule Flotter sur l'eau; radeau.

Trà thuuc O^, appliquer mède, étendre un onguent. Trà -y^jS*. Maladie-scrofuleii.se, qui ne se ferme pas. Antre ^f^*. caverne, tion, Jpj.

plaie

7Và

excavaprofond, trou de bete.

Trâ

Syllabe complémentaire, et finale. euphonique résidu, dépôt; de rebut. Trâ

(Formé g , épine dorsale.) Trà 16m o ^f, pEl . Rendre,

Marmite en terre, bassine. des S. A. thù j^ , terre, et lù> grande bassine.

Tra '{g*. Lie, vase, choses éphichures, Trâ

gp*. Fallacieux, frauduleux, clandestin, mensonger; tromperie, simuler. fourberie, ruse; feindre, Trâ ngôn o "=", paroles mensongères. — Dài trâ pff'O, trompeur, menteur. — Già trâ jgo, simula— Trâ thièn o ient', hypocrite. H . I(h — Trâ mwu o fj£, artificieux, nisé. — Tri trâ ^ o , ingénieux, In— veiitif. — Qui Ira |f o , malin.

acquitter, payer; (En riposter, répliquer, répondre. S. A., épine dorsale; se pron. Iù>.) Trâ lai o j£f, rendre, restituer. — Trà bac o f$j., rendre l'argent. — Trâiio> o ;£;, — payer une (Jet le. Trà tien công o §^ Jfj, payer un travail. — Thiêu bac ma hhong chiu Ira devoir de l'argon I >P Sfi§S°' — Ai.lt et refuser de s'acquilter. phâi trâ ||| ffi o, vous devez payer. — Trâ cho hèt O ^ ^ , s'acquitter — Trà o>n o}§,. intégralement. rendre un bienfait. — Trâ tltà G ^* . se venger.— Trâ Im o -j^J, répondre. -— —• Trâ là'i lai O ^J ]£ . riposter. Xoi Ira ai Ira lai pjfljO $§, G j£ . répliquer; dire sans cesse qu'on paiera.

Kà ^*.

Thé.

Voir

cM

Trà thâ o |§, thé commun. — Hâc trà S o, thé noir. — Luc trà £& o, thé vert. — Trà tàu o $f • thé de Chine. — Trà hué o thé ^, de //»<;. _. ym;,c tra ^t 0 ^ tlio préparé en boisson.- — Uông nwô'c trà

Truc

j||*. déracine)';

Tirer soutenir,

à

arracher, soi; maintenir.

332 Trac JM ''''. Ln instrument des S.A. Irwu'c fj, aratoire. et Tràc clto'ii. o jfjjî, déboîter le pied. — Liim cho trac xwo'iig jj£ ^ o |. luxer un membre. — Té Irijc vaiili M O if, i%. se déboîter l'épaule on faisant une chute. — Trac lai/ ofjij. se luxer la main. — Trac cûnh tuij o ^ jjltj. se démettre le bras. Trac [K*. de côté, prosodie. Trtic Trdc s%i*. cieuses; Tailler façonner, les pierres perfectionner. pré^Z*. Le soleil aussi pour à son déclin; le ton bref en Oblique, de biais; incliné,coui'Le: le ton bref ni

bambou, (Formé trac ^f|, rejeter.) Tract'ltit O jU , égaliser la terre. Trac à grande $k*. Nettoyei' assainir. laver, purifier, wf *. Donner des coups eau,

Trtic

de bec. .sa nour-

True tliwt: o J£, piquer ri Lure avec son bec.

Bien trac Jîfc o, polir, orner; raboter. — I\'gvc bât trtic bât thành Lia, iihom bat hoc bât tri hj *^Ç,"yÇ.o ^ A ^*^^ll'ig,imcpierre « précieuse non travaillée n'est pas un objet d'usage, l'homme qui ne s'instruit pas ne peut arriver à la perfection (passage du Tain hp kbih). Trdc Haut, élevé; dresse]', Jp.*. construire. A. V. Ferme, ériger, dur, solide; troniper, attraper. — Trtic tràc oo, fermement. Cii'iig trac Jf o, très dur, très solide. — Tlu'uj trtic 7ji^ o, le castor. Gris ramage nombreux, des oiseaux. Aller vers, appels

employé, prosodie. Trtic ânh o Jg;, cadran solaire. Trac 1f|!j *. Penché, de côté; courbé, vers le mal. Trtic mue incliné, tordu;

oblique. pencher

o g, coup (l'oeil df côté, regard, oblique. — Trie netc — Gù fff-, immodeste, corrompu. trtic |JLo, le nom d'un Lois Iri's dur, rouge foncé, employé pour les meubles incrustés. avanTrac Monter |ïjf*. plus haut; aux honneurs cer en grade, arriver True 8']*. Pénétrant, combiner, perspicace. mesurer.

Trdc

Hjp*. répétés;

Trdc lEp. et igp*. hâter de, accourir. Trdc

se

profond; Trtic ttac o J§, se livrer à fo — Trtic hwng o%conjectures. calculer, mesurei'. Trac f|lj *. S'api toyer su vle malheur aux maux de.* d'autrui, compatir semblables.

\M l'2\ Luxé, déboité; (Du S. A. trac, même car.,

démettre. recourbé.)

(l) Se transcrit aussi par le car. îg . — (-' Se transcrit aussi par le car. j^ .

—*>( O |§, miséricordieux, — VilIrâc djjF. o. sans compatissant. pitié, sans rémission. Trac Pièce d'eau, 7JY<C/J/îp*. mare, mouillé, marais; riche-, fertile (terres). lac, étang, humide; an

333 salé. (Formé des poisson pot pour S. A. tho d^ ) terre, et Irach ^ , maison.) Trach Ira O j;§, marmites et pots. Trdch recommanWt.*Piemetfi'e, à de, donner der, confier, charger garder. Tr/ich ngàn O f$ . confier de L'ar— Trâch lin o gent. ^-, confier son fils. — Trach thé o jfc . charger quelqu'un de veiller sur sa femme (pendant une absence). perhère Coquille (espèce). et (Formé des S. A. ngiic 3E , précieux, lai 2f£, venir.) MM hût Irai tel lâm $£ jfc o $. JjÉ, une très belle perle. Jeune homme, Jffî. garçonnet. et des S. A. nain ^, homme, (Formé lai 3jî, venir.) Cou Irai loi Jjt O $£, mon fils, mon garçon. — Anh ai nuiij cou trai ave/.-vous fil M 3f Jl, °> combien de fils? — Trai mii'i. lira Un o 1? !ff — Dang Irai f£ o, JH, adolescent. la jeunesse. — Trai gâi o pendant £Pj, garçon et lille; l'aire la cour, faire l'amour, avoir des rapports sexuels. — Trai ilua mqnh giù du a l'homme "'«» ofJ^jiÇtPÊê. rivalise de force et la femme de — Trai lai douceur (proverbe). gin sac o ^ ffi {& a l'homme le talent, — à la femme la beauté (proverbe). Trai chc VIP nliir cûa itô :t:nôiig- si'nig, giii chc chong ci'ia mot mil liai o (l£ |jff iu HÊ % if m m Pi mu&JA ^>—, le jeune homme qui refuse sa fiancée (après les présents d usage), J0..

Trach iht'tl hoa o %$i fâ, espèce d'herbe. —Bwc trach (Jfe o , bonheur. — 0>n Irach )g, o, grâce, laveur, .bienfait, avantage. Trach -f^é *. Aimer mieux, choisi]', élire, distinguer. préférer;

Trai

Trach nhict o 0 , faire choix d'un jour propice. — Trach itia O Jjjj, — Tnycn choisir un emplacement. Irach Hf o. élire. — Thè Irach $~ O. choisir (présents de mariage). Irach -£ *. Abri, maison, demeure; réside]', habiter. demeurer, — Gia trach ^ O, famille. Irach -£ o, terrain d'habitation. lnicli ^*. adresser réprimander, Thè

Trai

Faire des remontrances, des reproches, blâmer, morigéner,

critiquer. — Loi QUI'Ptrach ft§l o, gronder. i[uo> trcîch ^j pi| o, blâme, réprimande. ~Plm tù'bdt trach Q J- Tfi O, te père et le fils ne doivent pas se — reprendre (à propos de rien). SIJ>tr/wh toi 1J3:o fP, répression des délits. — Trach phat o f], punir, corrige'. — Chc tri',ch\\% o , critiquer. — -— Di'nig trach & o, blâmable. Oi'ui irâch £g o, maltrailer, injurier. jjg.. Petite marmite en terre.

'Inié

334 jette en quelque sorte son bien dans de tout ce Je ileuve (l'ait abandon qu'il a donné); pour la jeune lille, deux c'est rendre refuser répoux, le double de ce pour un (c'est-à-dire qu'elle a reçu). Trai chaste; jeûnei'. Voir chay. garder de Trai thipc O jf£, .s'abstenir — Trai tuàn o nourriture. |fj, temps de jeûne, époque d'abstinence. ^|*. T^t*. 5j*. Petit, chétif, rabougri. Par, net; l'abstinence. des être dettes; de. responsable A. V. Contraire, inverse, opposé: de travers, à l'envers; la puuchc. Trâi nhom o J\,, débiteur. — Trai chit o 2È, créancier. — Trai /; O Kg, contraire à la raison. —Pliai Irai ^tjj O, pour et contre, vrai et faux. — Lam Irai di }jg o ~j$y,faire se tromper. — lie trâi j£ l'inverse, O. l'envej's. — Tai/ Irai :f|j o. main — Irai 1 gauche. y o iff;. conln la volonté. — Trâi linli O'fjjf, contre nature. — Trâi tai oJjS. qui blesse l'oreille, qui est cbo(|iiai]l. Trâi numéral des !pJ£. Friiil ; terme fruits et de certains objels déforme de rougeole, boulons arrondie; des S. A. qua J|, fruit, et Ini (formé |b2, fonction, emploi.) Trâi Irâng o )§£, les fruits en géllfiiu'set néral. — Boa Irai fâo, donner des trâi %0, fruits. —Ra fructifier. — <MJ fruits, produire, câ trâi |@o, arbre fruitier. — Trâi chin O^, fruit mûr. — Trm fruit trop mûr. — Trm muai ojfâ, son g o f&. fruit vert. —Nliùmftlrm a'h này chwa chin jjrj O /& Wi M.* — fruits ne sont pas encore mûrs. " . — 'I' '™ Trèng trâi J§| O, vacciner. —'/«'* (Ut o£g, globe terrestre. câu o g|, sphère. — Trâi pli" o fit obus. — Trâi lan o ff, bille, boule. — 7W» tim ofliiS, C(PUI- (viscère). 7W« étaler; épromé. savoir, connaissance. expérimenté; (Formé des S. A. lich M- «ssayer- 1iaS" ser, et lai ji?, emploi.) Trâi chiêu ra O fg %, étendre JUk Étendre,

Trai Trai

ramper.

se tordre, \ers, reptiles; Car. radical. Voir tri.

pjfijo, se tromper de ton — Trai mien en parlant. g o PJ[|[ , défaut de prononciation; faire un lapsus linguae. Trai "IpS*. Baraquement, ment; barrage, palissade, chement; tente, abri; atelier, chantier, remise; Trai camperetranhangar, parc.

N6i trai

liiih o Jjj, camp, caserne, — Trai — quartier. quân o JÇL, ici. monter les tentes, ï)<'mg Irai j|o, établir un camp. — Trai phâo thù o — Ckâ $1 ^f.. parc de l'artillerie. Irai t£ o, chef de poste, chef d'atelier. — Trai (Ung gho o ||[ fjïË , chantier de construction de barques. — Trai chah) o p£, parc à moutons. — Trai sâcli O Ud, poste militaire entouré de palissades. Trm 7^ sement Irai ilf*. *. Amaigrissement, . consomption lente, Devoir de l'argent, dépérisphtisie. avoir

—«•( une natte. — Trài m;m o fr£, étaler un matelas. — Trài qua o -\, passer, traverser. — Trài toi o $fl, arriver, parvenir. — Tràiviêc o fj£ , se connaître en affaires. — Trài khan cho bting O rfï ;fc M > 'Jien étend ni une nappe, sans plis. — Tàng trài — /)« connaisseur. •ffo, expert, làng Irai fa -ff' O, avoir déjà de l'ex— périence. Tréng Irai ffj£ o, ouvert, découvert; vague, vacant. 7*Y(-yTpg. Syllabe complémentaire. (Du S. A. tri, môme car., soie noire.) Ben Irqy jtf o, d'un beau noir. Trùy 'HJ. Peuplades montagnardes de la province de Rlulnh hùa (en Armani). (Formé des S. A. nhom J{, homme, et tri ^f, reptile.) ''% Vf-.- Tailler (arbres, plantes). (Du S.A. tây, même car., approprier.) — Trày nhành o |pg, ébraneher. Trày ngon Oj|)ç, couper la cime. Bambou '/'% f$h tendre, (Formé des S. A. Lrwâ'c fj*, el'»v! $É, tendre, délicat.) Tre trày |fu o , bambou ilexible. bambou, (espèce).

335

)•*+— écoreliure, balafre, cgraligniire. (Du S. A. tri, même car., creusé.) à la Trày da o JJ|£, écorchure peau. — Vit trày 0 o, égratigmire. — Làm — trày $g o, s"écorcher. Trày ra o P$|, griller, égraligner. se m élire en roule. Partir, Trày /p{§. et (Formé des S. A. kliw ^, s'éloigner, le %[,, cérémonie.) s'en aller. — Trày Trày ai o ^, ra O l$§, id. — Trày bà O jj? , partir à pied. — Trày ghe O fSË , s'en aller en bateau. Ti rtm JÎp *. D eb o ut, f e r m e, i n éb ra n mesures labié; s'arrêter; retenir; relais de poste, stalion itinéraires, de repos; estafette. courrier, Tram lâp o j£, s'arrêter net. — Tram binh o l£, élape. — Lin h tram — courrier militaire. -§jO, hgwa Ira m ,|X O, cheval de poste. — Ma Iram @| o, l'endroit où l'on change les chevaux. — Cung Iram 'g* o. relais de la poste ollicielle. —B-i Iram le courrier, aller en £%, O, porter — Tram poste. îtglu o JH, lieu de — Tram repos pour les voyageurs. lai O jj? , l'aire une halte, stationner. jî§?*. S'enfoncer l'eau, humouillé, frais. dans

souiller. '''"'# wEnduire; salir, (fin S. A., cours d'eau; se pron. lai.) Trày ira o Jg, crépir,' barbouiller; choses sales, ordures. — Làm — '''''il Mo, agir honteusement. -Vfl'i frify p^ o. dire des obscénités. % ,t(1'. Égraligner, écorcher;

Tram,

disparaître; plonger; clair, net, pur, mide;

ferBouchei' un trou, Tram ?$£^^. nom mer une ouverture; enclouer; d'arbre. (En S. A., épingle de tète; se pron. trâm.)

oe transcrit aussi par le car. ^.

— (2) Se transcrit aussi par le car. gfl.

-*-*( 336 Tn'tm lai o "^, boucher, obstruer. — Trâm khan O P , ici. — Tram 15 bouclier le ngoi sun g o '"§> ^1 |£, trou à l'eu d'un canon. — Gù tram bois résineux. flo.un Tràm Nom d'arbre /^. (Formé des S. A. mùc /\\, H;, nom de plante.) cl, (Je liane. arbre, et lam

)<*-vivre longtemps. — Trâm nâm 0 jff. cent ans; depuis bienlonglemns. 7Wwu f!$f. (Du S.A. Parler avec volubilité. Icim, même car., bavarder.)

à Cày Iràm jfa o, le mélaleuque bois blanc. — Tram liwo'iig O ^, bois d'ài{fie. — Ndm Iràm 7^0, champignon Trâm (espèce).

Nôi trâm pjfyo, parler trop vite. — Trâm kay kliông bâng lin/ quen 0 Pn § M -jffi fM- )"!>'» exercée vaut mieux que langue bien pendue (proverbe). Tram yfïjki . Syllabe complémenlaire. (En S. A., touffe d'arbres; se pron./rwfl.) Ong trâm §jl o, tube d'alambic Trâm )y£. Syllabe (Fn S. A., sombrer; complénienlaire. se pron. iriim.)

trancher, |yî*. Couper, sépamettre fin à; la rer; iaie n'ompi'c, ion. de la décapitai peine la lèle. Trâm thà o -gf, trancher — 7V«-Hiloi o JJp, crime emportant la peine capitale. — An Iràm giam lu)11 |j| o !§; fj£, condamnation à la avec sursis. — Tràm décapitation immédiate. qaijèl O <^, décapitation sans sursis, sans appel. — Trâm pliai lltâo mâo o \\ 3$. ^f, couper les défricher. herbes et les broussailles, beauLe nombre cent; ;|§f:. depiiislongtemps. coup, nombreux; (Formé des S. A. bâ "fj, cent, et lâin ffi, foret.) Mol trâm j^ o, un cen I. — Trot — Nam trâm trâm fijï o, centaine. — H ai trâm Un jfJE ° 5 c'inc[ cents. deux cents fois. — Trâm fe~o^£, lay quan lom o jjjjj| 'j|f ^f J se proslerner cent fois devant l'autorité supérieure (formule de supplique).— Tram lu) O J5, les cent familles, tout le peuple. — Tram liiii 0%%. à quelqu'un cent ans; souhaiter de

Nôi tram irû (IjJjo ffj , mal articuler les mots, parler en balbutiant comme l'ont les petits enfants. Tràm, à cheveux; fi'^Ef*. Epingle barrer; ailaclier, xer, maintenir, dans. enfoncer ])iquer, Tràm nia o |]g , peigne pour retejiir le chignon. — Trâm vùo 0§. enfoncer dans. — Trâm ihimig 0 % barrer le chemin. au bois noir arbre conslnidmn. la employé pour se pron. làn.) (En S. À., touffe d'arbres; ^m. Un complémentaire. Syllabe relais deposle; se pron. irm.) sans Tràm trây o fllj, niollnnealsans'soin. — ff»c "'«'" "'"'' énergie, mollement, saib étudier |o|, ardeur.

Trâm

Trâm

Tràm

jïj. (En S.A.,

337 l'orter Tmm Ifg*fausses, calomnier, térer, diffamer. des accusations déblamédire, Bien Iran [H O, ternie; grange. — Bien Iran nhom 0 o J\>, la maison rustique d'un paysan. Trait 4mle Espèce d'étagère pour culte (faite d'une et fixée planche au mur deux par cordelettes). (En S. A., tablier, parapet; se pron. la».) Cdi Iran "^jO, — Tran thoe o §£, Trdn tablette, id. étagère.

blesTrdm ngên o=*, paroles — diffamatoires. santes , discours — Trdm nhom o J\., calomniateur. les se diffamer Trdm nhau O f||, uns les autres. Mm )%*. Disparaître sombrer; submergé, noyé, perdu; plonger, ruiner, détruire. sous l'eau,

englouti, enfoncer;

Le front; très serré, B$\. des S. A. ddn j3 , clair, (Formé f|,

épais. et dda

Trdm hàn o $j , perdu à jamais, enfoncé dans la ruine. — Trâm nich — Chêl trâm nich oj|f, immerger. If ° fil ' so noY 01' (volontairement). — Bàn pin) bàn trdm ^ f-jî ^ o. moitié (loitant, moitié submergé; hésiter. — Trdm ihmjên phâ phu ofg détruire Wi S- couler les jonques, les abris (correspondant à «brûler ses vaisseaux lî ). Irùiii noir, f<fc*. Temps geux; brumeux, sombre, Je, ciel nuaobscur.

tète.) Soi Iran f|. O, Iront découvert, calvitie. — Nhân Iran p|j| o, plisser le front. — Trdn cti o ^, encombrement. tamiser. lang.)

Tràn

Tamis; [f^?). (En S. A., carquois;

passer, se pron.

Tràn

Eaux se répandent; !J}p. qui V. rèu. déborder. couler, monter, (Du S.A. lan, même car., même signif.) Sang dâ Iran liai làn ^j}| |o^r 3^, le fleuve a débordé deux l'ois. — Tràn ra o l$|, s'écouler par-dessus. — Su> tràn 3f^ o, débordement. — Tràn trè O ftjj, se dérépandre, border.

Tram $£*.

moi (ne peut être employé que par le roi). Trâm an o % , notre royale personne ost en paix. — Triai Iràm ^ 0, augure, présage. dans ^. Plongé (buS. A. tùm, même car., l'eau, noyé, même signif.) Trâm mhih o fà-, se plonger dans 'eau, se noyer. — Giông Iràm fjj o, semences avariées (par l'eau). Maison, pour chaumière; les récoltes. abri Tràn

iivm

j§£ *. Bol, lasse, calice, coupe ou soucoupe godet pour lumignon. Tùm Iran jgf o, tasse à vin.

;

Tràn

Iran

fc *. Provisoire

tourner. Voir làn. Rouler, ^\). (En S. A., proche, voisin; se pron. làn.) Tran lro> o [jfj., se tordre, se lorliller, se tourner dans tous les sens.

-*-s»( 338 Trân à grosse tète. $fê. Reptiles (Du S. A. tan, même car., même signif.) Rlbi, Iran |^ o, serpent boa. — Con trân Jjï o, id. — Trân nui o $j, un grand reptile qui vit (dit-on) dans les hautes montagnes. se précipiter. S'élancer, %^. (Du S. A. Iran, même car., conquérir.) Trân nwà'c O :{$, se jeter à Feau. — Trân vào Uva o @ #g, se préci— Trân triu piter dans les flammes. à, se coller contre, o;}j*, s'attacher adhérer. — Bau trân Jjfo, douleurs d'entrailles.

)•<-*— la bataille. — Tlé f$o, perdre Iran ^O, id. — Chk Iran Jjp0. mourir sur le champ de bataille.— Tw trân jifc o , id. — Trân lluhj o ?](. — combat naval. Tdp Iran =j| c. mameuvres de guerre, exercices militai res. — Trwomg làp Iran jjt 3| O, champ de manoeuvres. —Phow Iran JH o, terrible bourrasque. — 116a Iran ifc o, grand incendie. — Giàn Iran ||ljj O, estrade, échafaud'un lliéâlre en dage; les tréteaux plein air. Trdn %\s^ et jPjï.*. comprimer, soumettre; Peserlourdemenl

Trân

Trân

Se rouler clans, se vautrer. 1^.. (Du S. A. Iran, même car., combattre.) Trân troc o y|îj, se tourner et se — Tran minh dwân bùn o retourner. se vautrer dans la vase ^"liiF^: (buffle, cochon).

réprioppi'iiner; dirigouverner, les proautrefois ger; désignait vinces et les fonctionconquises naires qui les administraient. thu o ^, gouverneur de — Trdn province (anciennement). dans l'ordre. maintenir giù> ofrp. tenir sous sa domination, garder. — Phan trdn jfo, défendre. proterritoire milivince à la frontière, taire. Trdn Trdn JE?*. émanations, poussiéreux: senteurs. la poussière des Bni Iran 1*0, --- Trân é boue, fange. chemins, le monde, la vie. — Trdn m ofi, atome. O î£ , poudreux,poussiéreux; d" — Trân lue O fS. lcs moeU1'S six siècle. — Luc trân ^ o, les savoir: émanations (bouddhisme), oreilles, nez, yeux, bourbe, corps. et, au moral, volonté. Mettre ranger, en ligne disposer; placer étale. Poudreux, odeursh

sur, mer,

Trân

Précieux, rare, beau; ij>*. faire grand bon, noble, excellent; cas de, attacher de .l'importance à. Trân ctiâu o Jîjc, perles lines. — Trân qui o Jj;, de haut prix, de grande valeur; exquis, délicieux (en pariant de mets). mettre en orDisposej', des troupes en bataille, dre; placer des soldats; livrer combat; aligner crise. averse, accès, coup de vent, (>Jp*. Làp trân j£ o, ranger l'armée.— Ra Iran P$|o, se présenter devant — la bataille. l'ennemi, engager Bânli Iran ^f O, se battre, lutter. — Bang trân §fj o, être victorieux. — Tluing Iran (j^: o, id. — Bi trân

Trân

Trân Ht*. en ordre;

-«.( à découvert, de famille. à nu, déshabillé; nom

339 vince de i'Annam moyen (nom moderne Khânh hàa). ig^ Trang femme; poudres; et T)K *• parures, se parer, Ornements bijoux; se larder. de farcis,

— Tràn hành o fj, aligner. Tràn me o^, grain dépouillé de son enveloppe; vieux paddy. — Ae voiture découverte. — Iran JÈO, 0' tràn jjb o, nu de la tête à la ceinture (comme font les pauvres gens du pays). — Trànlruông o ^com— &àu Iran 5J( o. plètement nu. nu-tête. — Cô>i ngwa tràn !|jj ,|X O, monter un cheval à poil. — Lût tràn se m }|o ôter ses habits, Ç, mettre tout nu. — Hô Tràn fi o. le nom de famille Tràn. Tràn pg*. Une plante aromatique ou herbe de la Saint(armoise remède on fait un Jean) dont contre la fièvre. Trân §£. venir le dernier. Hésiter; (Du S. À. irièn, même car., être à l'aise.) Trân lai o li?, tergiverser. Trm $»}|*. Corde, attache, collier.

Trang dièm o SJj, paré, orné. — Bô nû> trang |j| ^ o, bijoux do noce, parures et objets de loilelte de la femme. Trang des un arc, tendre Bander yjk*. un instruaccorder cordes, étendre, étaler; ment; déployer, les ce qui s'étend, qui se déplie; d'un livre, ou les feuillets pages d'un cahier. Voir Irwo'ng. ouTrang khai o (^, largement vert. — Trang agi o jç, grand éta— Lût trang |g o, tourner la lage. — Su trang sâch ^ o ^, papage. gination. — Trang mal o jj^ff, recto. — Trang sait O 1||, verso. Forme, fff\.*. appafigure, Trang se plainaccuser, rence; exposer, dre, réclamer, pétitionner. Trang nhu> O $n , paraissant être, à. — ITlnh (rang Jfc o, ressemblant — apparence extérieure des choses. Va trang 4OE , sans forme, sans reO — de caractère. lief; dépourvu Trang cào o -fif-, acte d'accusation. — Bom trang |^o, plainte, pétition, supplique. — Trang su> o Ijjî-. avocat, défenseur. — Trang nguyên O %, docteur du premier degré (le plus élevé des grades lilléraires). Trang 7JI*. Fort, robuste; solide,

Lier, attacher; couvrir, Trang Zfè*. hacacher; envelopper, emballer; manière. bits, robes; mode, Hànk trang fj o, bagages, provisions de route. — Trang Mu o Hff, modèle, catégorie, espèce. n -Hirang jj-f-*. Végétation hautes tiges, belles luxuriante, plantes.

Nghiêm trang jg o, digne, imposant, rigide. — Trang Mnh of, qui commande le respect. — Nha trang |Sj 0, nom ancien d'une pro-

—w( terme; santé. bien portant, A. V. En tranches en pari ai le minces.

3/tO )*-.— a lame; distrait, inconscient. — Dîa trâng long fEo|. assiette — plate. Tràng bàng o {§. une contrée de l'arrondissement de Tùy ninh (Cochinchine). Voir ngoitl et )K| (2>. Lune. Trâng des S. A. ngoqt ^j, nguyçt. (Formé lune, et Un g jg, lieu élevé.) Mat trâng ^flf o, la face de la lune. — Con trâng Jjî o. lunaison, — Thuôc vè mât (rang jgj Hjjjjfo. — lunaire. Trâng trlm o fjj, pleine lune. — Sang trâng fij o, flair de lune. — Bi chm trâng $ fi| o. aller se promener au clair de lune; courir la prétantaine, aller s'amuser avec des femmes. — Trà'i sihig-trâng lût lâm :g |'|J o 2)5 1g, il fait un clair de lune magnifique. entraves. liens, /fî^. Trâng Ceps, (Du S. A. lâng, même car., soie brochée.) Trâng càm o |fj;, les ceps, leslers. — Bàng trâng hi :}$ O ~$£, meltre aux fers. — Triing tn'ii quelqu'un O |g, liens, chaînes. — Mung Irëg avoir les entraves, être aux go. fers. délicat Trâng £j;fc. Blanc; propre; des S. A. bach ÉJ, ],,anc> et (Formé tràng £t, fort.) Sac trâng £» O, couleur blanche. — Nmh da trâng \% Jj£ o, l,'i"1 hlanc. — Trâng trâng 0 0, In"'"1 sur le hlanc, hlanchàtre. - ?'<''< non o $£, très hlanc; heau, délicat rendre — Mm eho trâng jg;§c°hlanc. — U'a mile dû Iriwg f, ÏÏ

vaillipc o j]. vigoureux, florisTrâng lhanh O-g|, sant, prospère. — Trâng dinh o "X, adulte. — Trâng lâm o ;£•», unie — Trâng cht virile, coeur intrépide. désir formel. — Trâng si O ^, — of, courageux, magnanime. Trâng hang o 13 , classe des hommes à la force de l'âge (bons pour les — corvées et le service militaire). Bè trâng mien g [g) o PJU , le dessert. — Trâng bânlt, ofpfy, faire de la galette. — Bânh trâng fj^j o, espèce de gâteau. Trâng lant. — Grande '£]%;* Tràng gymnase, collège. salle; école, Voir Irwô'ng.

i— Voir Irwô'ng. ~pz*. Tràng Longueur. Trhi tràng Jg;-O. étendu, loul du long; honteux, confus. Ornement, 'pjjf. Tràng garniture; couronne, guirlande, chapelet. et vêlement, (Formé des S. A. y ^, trwomg Jl[-, longueur.) de Tràng hoa o ^, guirlande lleurs. — Tràng hùl o |£, collier de grains. — Âo tràng f|J o , longue robe à larges manches, vêtement de — Câ cérémonie. tràng t&j' o, un poisson de rivière. en plein ypl W. Découvert, Tràng ail 1; terrain déserte. plaine vague, (Du S.A. làiig, même car., net, clair.) Tràng long o ||;, avoir du vague

(,) Se transcrit aussi Se parle car. =§:. — <2> trauscri Laussi par le car. jj§s.

—w( —[Il o, aimer à se vêtir de Liane. Trâng tay O Jpj, mains propres. complémentaire. Triing VK- Syllabe ( Du S. A. Irwng, même car., sévèrement. ) Coi' Irling trang jjjj| o O , regarder — fixement, avec grande attention. Mdn Irang Iran g |jg< O O, id. boursouflure. Enflure, Trmig Dff. (Du S. A. Irwé'ng, même car., même sijjnilication.) Trâng nui o fl,Sf, joufflu.— Trlhig bu" 0KS1 8T0S ventre; litt., ventre de citrouille. QEuf ; testicules. V. fr-ifo^. Trmig $$. (Formé des S. A. noân J?fl, oeuf, et Iriing Jjf, fort, robuste.) 7V(f«g-g-à o If,!, oeuf de poule. — Trâng câ o JU*, oeuf de poisson. — — £>é /»•««# Jjjg o, pondre.

3/i I ).«— Tranh vues pp" sur, *. Guigner; s'intéresser porter à, briguer. ses

Tranh servant, <tp-. Herbes longues à recouvrir les cases, les maisons. et (Formé des S. A. tluh lfl(|l, plantes, tranh ^?, lutter.) Tranh cô O jp:£, herbes sèches, chaume. — Bon Iranh ^ O, jeunes — Nhà tranh. ^jjj liges de chaume. — Mai Iranh J^ O , O, chaumière. toit de chaume. Tranh Un instrument de mu-=p-*. siq ne à cordes et à table hoj'izon taie. Dà>n Iranh jj|i o, sorte de harpe. — Gày (tà'n Iranh .\\jfr,j?lp O, pincer de cet instrument. piquer; en avant; faire fort,

Tranh Enfoncer, Tf*. des efforts, pousser robuste, vigoureux.

immodeste. Trkg '/_§ (i). Immoral, (Du S. A. lâng, même car., débauché.) Trâng thaï oP£, décent. — Trlmg immodestes. inconvenant, giôm o 0, injeux

7' ; i/rm/i, ^p-*. Tenir ferme, l'aire face a; lutter, débattre, rivadisputer, lise]'. Voir giành. ftâu tranh Jfpj o, se battre. — ihui tranh jgfl o, lutter à outrance. Tranh càng o Jjj, rivaliser de zèle, se disputer le mérite. — Phàn Iranh ft o, défendre sa part avec acharnement. '' Se transcrit aussi par le car. j$.

lattes Tranh Store en bambou; fe. treillis formant (et généralement tableau. avec dessins en couleurs); (En S. A., pur, chaste; se pron. Irinh.) Bâ'C tranh ipg o, jalousie, écran; tableau. — Vv mùl bibc Iranh J^r •(£ un store. — Treo iflgo, peindre un bû'c Iranh ^F ipg o, suspendre store, accrocher un tableau. Tranh de bois taillé en Morceau angle pour fixer un soc de charrue. (En S. A., jeter, pousser; se pron. trich.) ;j|f>. HJ|;. Grande tortue de mer.

Tranh

342 (Formé des S. A. manh H, batracien, et trïiih ^, offrir. ) chélonien, Trânh p^F*. Faire des observations, adresser des remontrances. Trdnh Trânh V?*Arc lançant une flèche. Trao Trao /jîq?*Rame, aviron. Voirchèo.

$£ji*. Agiter, secouer, remuer; ramer. trouble, frapper; agitation; Trao tripe o jgj, avoir des nausées. — Néi trêu trao p^j |t)fco, s'exprimer sollemenl-, dire des absurdités. _Èpi*. Nasse, claie, treillage.

se Se retirer, s'écarter, y~f. à l'abri de. se mettre éviter, garer, (Du S. A. lânh, même car., même signification.) Trôn trânh jjf o, fuir. — Trânh ra ol|, se mettre à l'écart. — Trânh di O £%, gare-toi! rangezvous ! — Trânh su> hièm ngheo o 3|f — Trânh $^ j|*, évi 1er un danger. à l'écart, à l'abri. — khoi O^, Không chju trânh xe ^ç Jg o jfï, refuser de se garer d'une voiture. — Trânh trût o fl£, décliner. -— Trânh tiéng o p|f, éviter de parler.

Trâo

Trâo donmodifier; ïlj. Changer, une autre. ner une chose pour (Du S. A. àâo. même car., contraire.) Trâo tro' O |Sjl, chercher des détours. — Trâo ââu o 5f, tromper sur la mesure. — Cmi nuit Iran Iran O O , yeux moqueurs. _||| Trâo Cour impériale, îf$J. palais de roi; règne, régime, gouvernement ( Du S. A. triêu, même car., même signif.I Tân Irào jflf o, nouveau régime. — Cwu irào f|o, ancien régime. ancienne cour. bouillir. $}}. Écume,bouillon; (Du S. A. trièu, même car., flux, flot.) Nu'â'c tràora ffi O lf|, liquide qui se répand en bouillonnant. Ongles, se débattre, griffer, Car. radical. Égratigner; fjlî*. doucement, gratter ~f% *. Jj[*griffes, serres; se défendre.

Trânh HH,*, courroucé, Voir trù'ng. Trânh

Regard chercher

fixe; avoir l'aii' à en imposer.

Trâo Son métallique; jffi*. gong, clochette. cimbale, sans Dao trành JJ o, couteau manche. — Trành Iran o jj$j, gronadmonester. der, reprendre, à la de la main Donner f^-. confier. livrer, remettre, main; main, et lao (Formé fies S. A. thâ ^, tenir enfermé.) ^, — Trao cho o ^, transmettre. Trao lai o j!? , rendre, repasser. — Trao lay ngunn o Jjf 'jf, livrer ou remettre en mains propres.

Trâo

Trao

Trâo

chatouiller, caresser. fournir. à des

Trâo

procurer, échanges.

Approvisionner, subvenir; procéder

--*»•( Flaller Trdp P4r*. dire en dessous, bassement; calomnier. circulatoire; révolution. morceau; mastiquer. écouter, thinh. accorgoûmé-

3/(3

).«•-Trdt ^fli*. arracher, voyer un enl'oiicer; percer, Piquer, endéraciner, extirper; ordre écrit. un ordre

Mouvement Trdp l!B*. tour, rond, circuit, Bouchée, 7W(p Pfl*. ter, sucer; mâcher, Trdp Pjr| *. Je, der. Se pron. moi; aussi

Trât cho o ^ , envoyer à. — Si'i'ç trât |Jj o, id. Trdt Vu*bambou

autrefois; écrit; plissé,

Tablettes en bois ou en sur lesquelles on écrivait missive ordre officielle, replié.

cassette. coffret, Trwp |I[ !l^. Boîte, (Formé des S. A. phwomg V2, contenir, renfermer, et hiêp ^, réunir.) Trou de reptiles, retraite 7Wi|j J^*. de petits animaux; endroit retiré, lieu solitaire. A. V. Pendre, penrecouvrir. diller; cacher, Trâp lai o |,@,, oreilles pendantes. — Mu trâp |{ij| o, une coiffure qui cache les oreilles. suc des Trdp j(~y*. Jus de viande, des fruits; eaux plantes, liqueur grasses, liquides épais. Thuy trâp 7JÇ o, humide, mouillé. Faire des iriip %%*. d'armes; réunir, recueillir, ii'fft ||§. Elever, remonter; (Du S. A. trac, même car., provisions amasser.

Viêl trât |3 o, rédiger un ordre. — VI trât tri SIP fâ o ^Q 2ff.. à l'effet de donner des instructions. Trdt arDisposition, symétrie, ordre, série, rang, rangement; ne A. V. Manquer, classe, degré. échouer. pas réussir, I7t*. Binh trât Zp o, correct, régulier. — Trât thâ> o ?fc, disposé en ordre. — — Phàm trât pp O, hiérarchie. Trdt di 0^5, se tromper, manquer. — Bân trât ffi O, manquer le but en tirant. Trdt Trdt ffi*. 7$\*. Fouetter, Coudre, ravauder. Enlraves, poucettes. Boucher, barrage, Faucille combler, obstacle. de moissonneur. obfustiger; oler.

l'accommoder,

repriser, Trât l'ï*. nottes, !§*• struer; jfg*.

l'ers,

ceps,

me-

épais. soutenir.) 1res Dày trot ^ o, très épais, abondant.— Moc trat 7JC o, pousser — Trat nu/ serré (herbes, plantes). 0 $, arbre chargé de fruits. aussi par le car. §|J.

Trât

Trât

(1) Se transcrit

Ma Trdt ^5;*. aigu, Épi, tige; pointu, acéré (comme les dards des ronces). Trau faire reluire. Frottei', yf-. (Formé des S. A. thù ^-, main, et lao 5fi, enfermer.) Trau giài o ^, polir, orner, parer. — Trait ïà'i O^ÎJ, paroles doucereuses. — Trau an trau mac o (Jjjjavoir s'habiller olfi, élégamment, une mise recherchée. Un poisson J|y. (En S. A., cour, palais; d'eau douce. se pron. trièu.) — Trâu tier). dàng nào an eu ièng «ày o£jffîP£?££ 75,1e Luffle doit paître dans la plaine où il se trouve (proverbe). — Trâu tim ail, eût châng thn trâu o âjî $g- $g j±_l| o, le buffle dépend, du poteau (aule poteau ne quel il est attaché), dépend pas du buffle [proverbe]. Trau J^| chures, gères. plantes, W. Écorce de céréales; épluordures ménapelures, des S. A. (Mo l|l|l, (Formé et lâu $j|, s'écouler, se perdre.)

Tràu

Tràu

/A*. Ongles, griffes. Voir trâo. Dàu tràu $fj o, espèce d'huile. — Chim tràu tràu £1 o O , nom d'oiseau. Tràu

-Béng trâu nhà châng clè gà hum W. O M J± J& M tfÈ ' ne Pas laisser les poules disperser çà et là les ordures de la maison (proverbe annamite correspondant à «il faut laver le linge sale en famille»). et feuille). Bétel ;}jt (plante (Formé des S. A. môc /fc, arbre, et lâu H, feuilles de bétel.) Vwom tràu [g O, jardin à bétel. — Trông tràu ;ff§ O , planter du bétel. — Là tràu H O, feuilles de bétel. — An tràu Pj£ o, mâcher le bétel et. bétel. — Tràu eau o#, arec (les deux éléments principaux de la chique). — Hây cho loi »«?' donmiêng tràu \% ^ $ Ù PI 0, nez-moi donc une chique de bétel. — Hop tràu [g o, boîte à bétel. Voir tnic et.tnefc Bambou. $&. des S. A. môc 7f: , arbre, et m (Formé fu, connaître.) Mal tre j$ O, noeud de bambou. — Long Ire |fo, entre-noeud.—

Tràu

Le buffle. (Formé des S. A. rjj|-. ngii'u ^, buffle, et lâu j||, fréquent.) Tràu bo o !fjf, buffles et boeufs. — Trau rà'vg o||?, buffle sauvage. — Tràu nghé oiff|, buffle tin. — Chân tràu !fyï o, faire paître les buffles. — Thâng chân trâu |j^ !}[| o, gardien de buffles. — Da trâu Jj|£ O, peau de buffle. — Thil trâu fâ o, viande de buffle. — Thil trâu càmg lâm Jj§ o JJ /jjÊ, la viande de buffle est très dure. — Câ ïwô'i trâu JU* jjîîÉo, espèce de sole; litl., poisson langue de buffle. — Trâu béo kéo trâu ôm O ^ fê o )§, le buffle traîne le buffle gras (en labourant) maigre (le fort doit aider le faible) | proverbe]. — Trâu cày ngwa côn o \% IX H -, au buffle le labour, au cheval le cavalier ( à chacun son mé-

Tre

(1) Se transcrit aussi par le car. jj|.

345 Cât ire Jjjjf O, écorce. — Cô nhièu il y a de nomûû> ire gg^o, breuses espèces de bambous. Trè Tit ftfj. Syllabe (En S. A., épaissi, complémentaire. figé; se pron. trê.) s'arrêter Trg ire |Jo, net, demeurer coi; se dit en Cochinchine de la prononciation grave, dure et saccadée des habitants de Huê. sésame.Wré. se pron. tri.) marché. — Bàn trè ïfi o, vil prix, céder au rabais. "ffj7*. gourdi; ment, vendre à

Congelé, épaissi, figé, enarrêt, obstacle, empêcheobstruction.

'Fit ^.

Cardamome, (En S. A., intelligent;

Ngwng trê ?|| o, se coaguler. — Tlui'C trê -^ o, lourdeur d'estomac, mauvaise digestion. — Trè khi o ^ , — Trè trûp obstruction intestinale. O jj5&, hébété. Trè se répandre. Déborder, ^. (Du S. A. tri, même car., flaque d'eau.) trè ^$| o, déborder, pandre ; surabondamment. Tràn Trè 3(J|• Contourner; (Du S. A. tri, même car., Trê moi lèvres, faire Trè miêiig o o, faire des Trê |Î|^W. tardif; se ré-

Tri Jpg. De côté, à part; détourné. et (Formé des S. A. phân ft, partie, lèfl, rite.) Bang trë )St o, route privée ; chemin de traverse, petit sentier.— Bi trë ^r o, l'aire des détours. Trè )]îg. Enfant, gamin, garçonnet, jeune homme; petit domestique; se vanter. (Formé des S. A. thiéu >p, peu, incomplet, et le f [, rite.) Cim trè |$0, être encore bien jeune. — Bien tri don blm ^ O ^ de :$£, dites au petit domestique mettre la table. — Trè cita o !{£, se vanter d'être riche. 're' Petit poisson d'eau douce Ijg. (plusieurs espèces). (Formé des S. A. n8w $?,> poisson, et tri g|, en friche.) à bon car., acheter marché. sali.) à bon

contracter. détour.)

o ^, les contracter la moue, grimacer. — P]J[[, id. — Nhûn trè [^ contorsions.

(Formé le f [, rite.)

lent, négliger; des écrevisses. prendre des S. A. (tâi Jf,, distrait, et

Retarder,

*re ?H. A vil prix, (t)u S. A. tri, même Mua trê gj| o,

noirci,

Ngwo'i trê nid -jf. o J$, traînard, lambin. — Trê vièc o fj£ > négliger un travail, laisser une affaire en souffrance. — Ton trë $g o, arriver — Câcli en retard; tarder d'arriver. — trè nâi ^f o 75, négligemment. Trë nài viêc bon phân O Jty fâ 'fc ffî, — Su> trë ra ï^ négliger ses devoirs. O P$|, retard, lenteur. — Kè cliâm trë JL ïê ° > retardataire.

' Se transcrit aussi par le car. ||£.

—«.(

346 — Trèn lui of. aumontagne. dessus de tout, suprême.—Lên trèn Ifg o , monter sur, gravir. — Trèn du'à'i ofjjf, haut et bas, dessus et et inférieurs, dessous; supérieurs tous grands et petits. — 0> trên dans l'imklulng không f ogg, mensité des airs; dans les cieux. Poutre de charpente. Trènli ^M(Du S. A. tri'nh, même car., même signif.) Trênh nhà o ^fj, poutre, moise. accrocher. Treo jjpS (Du Suspendre, S. A. lieu, même car., prendre, saisir.) Treo M an cwé>p o % P^ -Jlj. — Treo Un o ||, pendre des pirates. — Treo nghà o pendu, suspendu. £jg, en suspens. — CM (M treo $| Jf= o, potence. Treo Qui gêne, *$. qui contraint, se pron. triêu.) (En S. A., convoquer; Trac treo flj O, démis, dérangé. — Treo co o -£, avoir le torticolis. — Treo chom o jfj|, pied luxé. — Nài trac treo p$ % O, tergiverser, ne pas parler franchement. pliant. Croiser, replier; jfcf'. des S. A. tue %., pied, et lil« (Formé "X, évident, certain.) Chom. tréo f% o, jambes croisées. — Tréo chomlai o gR %, croiser les jambes. — Câi tréo ^ o, siège pliant. Trèo ramper, Monter, gravir, j§^. V >e0abrupt. escarpé, grimper; des S. A. tic £, pied, et» (Formé ^, allumer le feu.)

à j S'écarler. se déranger; Trkh |f!>. entre-bâillé. son aise; entrouvert, (Du S. A. Irich, même car., rejeter.) Trêch ai o ^, qu'on s'écarte ! qu'on se dérange ! — Trêch Ao o |H, entr'ouvrir son habit. Trèm Brûler tout doucement, yt'p*. Lwa chây trèm trèm 'j;g >J;;go O. flamme vacillante, traînée de lumière.

Trèn

Un poisson d'eau douce. $||. (En S. A., lier, ceindre; se pron. iriên.) Trèn trâu o ifj|, poisson trèn de la grande espèce. — Trèn bàu O0|, autre espèce. — Trèn giây o |S > autre espèce. découvert. Étendu, étalé; #£;. (Du S. A. irièn, même car., même signification.) Trén tràng o JH, étendu dans toute sa longueur. — Trèn mat o indécente; jjjjg, posture qui blesse la pudeur; honteux, confus. Dessus, haut, afi|. supérieur. (Formé des S. A. thwomg _£, dessus, et Zî'é'njj, unir, lier.) O' frera go, se trouver au-dessus, être en haut. — Bac trên ^ o, degré supérieur. — Quan trên ^ o, — Bè trên j£ autorité supérieure. — Thmj M o, partie supérieure. trên ^ fo o, maître supérieur (se dit principalement des chefs des communautés chrétienreligieuses Trên ây O^, là-dessus, nes).— — Trên cây o là-haut. jfa, sur l'arbre. — Trên nhà o^fr, sur la maison. — Trên nui o jjjj, sur la

Trèn

Trên

Tréo

347 Trèo khi 1r(hi ngon cây o $L ^ jfjf; d'un sur le sommet M. grimper arbre. — Trèo mit o $j, gravir une des mains). monlagnc (en s'aidant — Blmg trèo /4E o , chemin escarpé, sentier abrupt. 'fret ffj(. plat. profond, presque (DuS. A. triêl, même car., uni, simple.) assiette Dîa trêt long j£og, — Mat irel ^jf o, visage plate. — Chièc tret aplati, l'ace déprimée. U o, espèce de barque. 77IJ. Enduire, crépir, S. tordre; se [VAX A., tourner, enduire Trét vâi oÇ^j. — Trét vàch o fj|, crépir raille. — Trét ghc ojfSî, une barque. calfater. pron. le.) de chaux. une mucalfater \ i | Peu

)•«— Nôi Irçu Iran PjfyG =h|. faire-le facétieux; parler à torl et à travers. Tréu . Risible,comique, plaisant; outré. ridicule, absurde, burlesque, et des S. A. khàu P, bouche, (Formé lien "jf, particule explétive.) Hj Noi trêu pjfyo, dire des choses ri0. dicules. — Hay noi Irèu p^ pj?>) à faire rire. aimer à plaisanter, Trêu 4yJ. Syllabe complémentaire. (En S. A., cour, palais; se pron. iriêu.) Nôi trêu irào pjKjo ||Jj, parler sans sottement. retenue, s'exprimer de ronces, couvert, &(*. Champ abandonnée. sol inculte, terre tg*. valeur, 7J^ *. souillé; pour mise en friche Terre cultivé. sol nouvellement, en

fret

Tri

Tri

fret

Voir fret. fij(. Aplati, déprimé. (DuS. A. IriH, même car., uni, simple.) Ngûitrêt $£ o , s'asseoir être commodément assis. par terre;

Tri

Soie teinte en noir ; noi rc i. d'enduit sorte jaunâtre les murs. crépir badigeonner. savoir; dans; apprendre, apte à, compél'aire

fret t§". Qui S. A., savoir,

Tri lai o il., adhère sagesse; fortement. (En se pron. triét.) Tri 7îP*Connaître, de, habile

"'en P^. Se moquer, (Du plaisanter. S. A. hêu, même car., cris, clameurs.) Trêu choc o ïjj,, provoquer, agacer. ;— Trêu ngwtri ta o ffê. jjj?. — Kê tourner les gens en ridicule. hay trêu. choc Jl p£ o fj, quelqu'un de se moquer, de qui a l'habitude l'ailler, de ridiculiser. ''?" P£. Syllabe complémentaire. (Formé des S. A. khàu p, bouche, trièu fa, million.)

capable tence, capacité; connaître.

et

les connaître Tri nhom O J\,, hommes. — Tien tri % o , prophète. — Tri chành o JE, apte à gouverner. — Tri bô o $jf, comptable mi— Tri huyên o f$, souslitaire. — Tri phù o jj^ , préfet. — préfet. Quan tham tri ^ ^ o , assesseur — Bât. tri ï£ o, d'un ministre. — Vo tri M o, incapable. inapte, sot, slupide, inintelligent.

-( 348 7W Tri 5/li *. tf%*. fendre fût*. Araignée. Un bois du bois. Arriver Voir dur nlim et tint. atteindre le plus haut liant; degré; se donner, se dévouer. s'olfrir, Tri mang o ^ , donner sa vie; chercher la mort. — Tri hpc o jf. montrer sa vigueur; s'etl'orccr d'atteindre. — Tri si o ft, quillci- ses fonctions (par esprit de sacrifice). Tri adréTri Tissu serré, jfâx*. fort, ferme, durable; caché. secret, parfait; étoile solide: bon, beau,

et résistant;

Tri

à point; dépendre Pltitn tri ft o, celui concerne (ou intéresse). Tri "Jtf *. ministrer, primer, Diriger, régir, réduire,

juste, de,

rencontrer concerner. que l'affaire

gouverner, commander; soumettre.

Tri nho'ii o \, les conduire hommes. — Tri ddn o J£, gouverner le peuple. — Tri quùc o (H , une nation. — Tien tri l-'i gouverner gia, hâu tri IA quùc ^Q O Jft ^ fâ O M. m, pour Lien administrer son sa pays, il faut savoir gouverner — Tien tu> tri nhi maison (dicton). hâu tri nhom JQ g o ffjj fâ O Ji, sachez d'abord vous gouverner vousmême et vous serez digne ensuite de vos semblables gouverner (autre dicton). — Tri loan o 0,, réprimer une révolte. — Tri lai o ijp, châtier. — Si'ca tri — Tri fli O, corriger. bènh o 'Jfâ, guérir une maladie. — Bhih tri 2p. o, gouverner en paix. — Tri nwà'c O'Jlf, id.— Cai tri iîn.h Uni =fe o tf£ ^, une administrer — grande province. Quàng tri J| o, le nom d'une région bien gouvernée; — de l'Annam province moyen. Chdvli chung chi tri jj$; $t ^ o, gouvernement républicain. Tri Venir ^X*. térieurement. 3^1*. suivre; après, Car. radical. parvenir; pos-

*. Compréhension exacte des ^ éclairé, choses, esprit intelligence discernevive; sagesse, prudence, ment, perspicacité. Thwomg tri J2 O, grand esprit. — Cao tri % 0, haute intelligence. id. — Ce tri. khdn gj o itfî, avoir du — Tri hik tact, de la prudence. O |j§, comprendre facilement., saisir vite. — Tri vê. oJj^C, imagination. — Bit if vè trong tri %. ]^C '$ °> — Tài tri #0, facultés imaginer. — Tri ira 0 f£. inintellectuelles. rusé. — Sthijj tri génieux, inventif; — fljo, perspicace. clairvoyant, — Bdl Va tri M o, inintelligent. tri 7r\ O, id. — Thâp tri \g 0, petit — Lan trouble esprit. g tri jgo, d'idées, aberration d'esprit. —%'« cet này iliât cô tri /j|. /g flf ® O, homme est réellement intelligent. —• An tri % O, se reposer l'esprit. Placer, "iH*. construire; bâtir, Mettre jjf*. abandonner, côté; $&*. Eau disposer, acquérir. établir;

Tri

Tri

laisser à part, délaisser. stagnante,

de

Tri

Arriver,

viser

TA

étang,

»( 3A(J )« bassin, creusé; réservoir, mare, fossé; Nôi Irl p(j o, liémorrlioïdes internes. — Ngoai tri #[» O, liémorrhoïdes externes. — Bênh tri ^ o, maladies de l'anus. Tri Kffi *. brasure; pas des le lent. lonTri w£*. tendre, Faisan ; mur, parapet, hois de palissade. Tiges délicat, em-

inégal. — Thlinh Ngw tri ,13 O, vivier. tri jfâ o, les fossés pleins d'eau qui entourent une ville forte.

Aller Tri 3$*. en se presser

ne lentement, faire marchant; le chemin détours, prendre tardif. plus long; lent, Mach tri jffî o, pouls faible et — Tri hoân O en j|§, traîner gueur, être en retard. Allée, avenue; corridor,

nouvelles; jeune, flexible. mou, tresser, orner.

Tri

Broder, /jjrf*. Car. radical. :q*. Uïx. Vers,

Tri Tri xlp*. entrée;galerie, Tlimih Irl jfâ o, fj- O, palais; litt., TA Ijin*. 'galop; Cheval poursuivre, à passage, vestibule. Tria

reptiles.

Car. radical.

ville. — Bom Irl entrée rouge. lancé an grand

(Formé ''"« f£,

Vivement,promptemenf. des S. A. Ithàu P, bouche,

et

pourchasser. toutes jambes, déroute.

Tri /££.*. Courir luir rapidement; Tri frf*. direction; moment, Prendre

fuite,

parvenir.) Lam tria jfg o, agir vivement, — Nôi tria faire proinptement. pjfyo, — Ywl tria parler avec volubilité. [EJ o, écrire vile. — SIP tria lia 3f£ O jf|É, prestesse, agilité. — Tria lia ma o )||É |i|, allons, prestement.

en main, avoir la maintenir, fer7 garder; résolument.

Tri lai o jjï, retenir, conserver. — Nô tri assister. !J| o, protéger, — Phù irl 2£o, garder, défendre. — Tri y o ;§;, imposer sa volonté, maintenir son opinion. — Tri phâp 0 '&, faire respecter l'autorité. In /J-rf*. ulcère. Abcès, furoncle, tumeur, —

Tria $£J5 ^- Semer des graines une à une; les jeunes espacer plants. des S. A. thâ ^, et (Formé main, le ^, gouverner.) semer. TrûDg tria ||| O, planter; — Tria giông o fjf, semer le grain. — Viêc trong tria fj£ |f| o. les semailles. — Trlabâp offî, espacer les plants de maïs (par l'opération du repiquage). Trich HP*. renverser, fuser. Jeter, repousser, lancer; rejeter, redéplacer;

Tri sang o 'fê,

liémorrhoïdes.

Se transcrit aussi par le car. }Jf .

_.„.( Trich Allure lente, avancer pas compassée; Bi truc trich ^ j§R lourdement lentement, homme obèse). $f\*. démarche à pas. o, marcher (comme un

350

)•«— — An triçn cachet. sceau et petit cachet. Trién, ^. Lestement, sans sans arrêter, (En S. A., pratiquer; ffj o. grand

Trivh

Cueillir, j%*. distraire de. cher;

prendre, Voir dich.

arra-

Trich ra mai phcïn rimng O P$§ Jx d'une part de ri^lUflî disposer zière (en faveur de quelqu'un). Trich BWÏ*Blâmer sévèrement, re-

rapidement: intemiplion. se pron. kyèn.) Trién mai o||f. bien ajusté; arriver à ses fins, aboutir. — Trik Irang o $£. très vite. —Liim trik la!l Ë ° ffi: faire lestement. — La trièn mien g P$| o [1JU[ crier sans cesse. , cercle, de di-

procher,

reprendre. réprimander, Trich pliai o §j|, infliger une punition, une peine. appliquer

Trièn Parcourir un jjjl*. lourner en rond; changer virer. rection,

Trich

sou cri. La poide sultane; Jpf. des S. A. dieu J=j, oiseau, el (Formé tràch jjf, blâmer.) de mer. Nom de poisson Svff*. VA trich #J' o, espèce de hareng'.

Ghe trièn fïÊ o. barque ballottée par les flots (ou qui n'obéit pas au gouvernail). Trién bazar. de \enle, de marché. boutique; Gia trièn ^ o, pagode. — D'il trièn j$ o , emplacement. /H*. Maison terrain enserrer, autour; ceindre. enrouler, Trièn thù o^, envelopper, lier. attacher, maintenir. Lier traces de sur; muler. suivre,

Trich

Trièn Trich, ^p*. en hanihou, Carquois étui à flèches; corheille. panier, Trièm, "/p *. dans Plonger humide,mouillé, thiêm. l'eau, trem-

$S*. entourer,

immerger; pé. Voir Trièm om o ,§),, rosée bienfaisanle; obtenir une faveur. — Trièm vhuân o fp|, pénétré de, attendri. Trièn Caractères emspéciaux les cachets officiels; ployés pour ornements petit cachet; qui sont à l'extérieur des cloches. ~0^.*. Bong triçn :}$ o, apposer le petit

Trièn

Marcher j®*. piste; pas, sentier,

Trièn

dérouÉtendu, déplié, H*. se s'étendre, à nu; ouvert, le; décoinnr. à l'aise; mettre ouvrir, ouvrir, déployer. Trièn khaioffi. ruiien cerrh. Tourner Iff*. de côlé el rouler en rond; aller et venir. d'autre,

Trik rir

—«•( Triêng /['M- Syllabe complémentaire. (Du S. A. trinh, même car., pieu, étai.) :Bhn triéng ||o, levier; Làton à porter des fardeaux. décliner. Triêng iM w- Se soustraire, (En S. A., voir, épier; se pron. trinh.) Triêng qua O ^ , éviter, détourner. — Triêng minh o -^ , échapper personnellement. à la et JJ(ijj£*. Soudain, Triép JflL aucune; belle; sans préparation au préalable. sans s'excuser Triêp càm phûc bâm O ^ U flï, compte respectueusej'ose rendre ment. Trièl ifX*. Praticable, accessible; facile à comprendre, aisé à faire; enlever la peau ; écorché, pelé. Tnk /$[*. Eaux rentes ; se livrer et transpaclaires à des investigations. Trièl tâm o >jji, coeur sincère, âme simple et candide. couper, division. scier;

351

)**— Tria saine. ^3*. net, raison Esprit Hi'ên lrièt J£ o, fin, sagace. — Trièl minh o Bf}, connaître à fond. Marche)' vite, de l'empressement. se hâter;

Trièu ^§*. montrer

Trièu dà o p£, ie nom d'un générai chinois qui devint roi de Yiêt nom. Trièu Faire venir, convoquer, '£3*. faire citer, comparaître; appeler, évoquer (esprits). Trièu lai o jl?, faire venir. — Phu trièu tu> ^ o ^ , le père fil son fils. — Trièu v'ê o comparaître j|j, rappeler pour une communication. — Trièu ihàn o fg , convoquer les hauts dignitaires du royauin e. — Trièu hèn vè O Ï!| f|j, évoquer rame d'un défunt. J|ï*. instituer; Créer, projet, fonder, établir, base.

Triêu

plan, Phûtriêuphong fô o ff, préfecture royale. — Trièu chânh o j£, premières dispositions, plan d'origine. Consulter l'avenir (en les dessins formés sur d'une tortue); prédire, augure, présage;

'nft -$%* Tailler, section, portion,

'lrièt |f)[*. écarter, Rejeter, retirer de la circulation.

enlever;

Triêu 7^t*. examinant la carapace pronostiquer; million.

Triêl khû> o -^, ôter, mettre de côté.— Triêl xiiâl o [fj, faire sortir; exonérer, dispenser. met )-j-J*. Plantes qui herbe tendre, végétation Car. radical. poussent; nouvelle.

Tien triêu Jç o, connaître d'avance. — Ndm triêu p|£ o, un million. Le matin, Triêu îf/§*. où ont heure; palais diences cour; royales; de bonne lieu les audynastie.

' Se transcrit aussi par le car. $|5.

~w( Trièu lich O ty , matin el soir. — Triêu lien quôc o jjj£ [H > fe pays du frais matin, la Corée. — Trièu cllnh — O ££, la cour, le gouvernement. Tân triêu 5|f o, nouvelle dynastie. — Toa triêu j£ o, audience royale. — Trièu ithih foncquan o ££ ^, tionnaire attaché à la cour. — Mit — triêu thiên tfij| o ^, couronne. Hwng trièu M O, nom de dynastie. Triêu Flux $$*. marée montante. 7nWi la *. ^ morale, de la mer, flot,

352

)*->— Trinh Bois dur employé, ^M*pour les charpentes; pieu 'pour mur de soutènement; éfai, appui, soutien. Voir trênh. Trinh nhà O^ft, poutre, moise; — Ciu Irinh étai, soutien. OE|0- |(] Trinh compte à un supérieur, respectueusevisa. ment; rapport, exposé; Trinh hàm. o Tfl, exposer une afune pétition. — faire, présenter Trinh ihwo'iig o _£;, s'adresser à un — Trinh. bien O fjjfy.sousupérieur. mettre à l'examen (de- i autorité). 1 — Tien Irinh — Kinh ffjj o, id. trinh fjgo, id. — Trinh tir O fp], soumettre une pièce; demander un visa. — Ton quan ma Irinh guiij ||fl se présenter devant HT 11 og, l'autorité pour faire viser un papier. 3£*. Rendre soumettre

les Observer être attaché pur,

de règles aux bons chaste;

principes; intègre,

vertueux, loyal, droit.

— Trinh Trung Irinh *, o, fidèle. nw O -%r, femme chaste. — Sip irinh — liât |!o|î, chasteté, virginité. Trinh khièt, o £|?, id. — Con g/ri âùng Irinh J^ jiÇ j§| o, jeune fille vierge. 7W«/t îjjfï*. l'avenir (en lages), à connaître Chercher se servant de coquilla divination. pratiquer

Trinh

Trinh le o fj|, cérémonies divinatoires. — Trinh twoeng o jffi., heureux présage, hon augure. Trinh 4 If*éclaireiir; Espion, épier, découvrir. 1; reconnaître, Saule pleureur (espèce).

Grand vase en ferre $=P,*. Voir ckinli, pour les liquides. Trinh tant O ft§, jarre à vin. — Trinh ihông o \%\, vase à puiser de l'eau. — Cà trinh Jf)* O, nom de poisson.

les vêtements, Trinh %^P. *. Enlever mettre le corps à nu, se découvrir. Trinh. route, ^jl*. Petite chemin; partie; itinéraire, mesure:

explorei Trinh

/f»^*.

Trinh %h*. Diligent,zélé,empressé; nom. de famille et nom de dynastie. Ho Trinh fi o, le nom générique de Trinh. — i\hà Trinh ^p o , dynastie des anciens vice-rois du Tonkin.

étape. Nhu't Irinh B O, compte rendu feuille publique, journal, journalier, 1' te. — Thwwng trinh j; O. part' gaze! en voyage. — Công Irinh $} 0, travail, labeur. Plat, pelé; gercé, écorché;

Trit

ffj(.

«( 353 qui ne qui est aplati, (Du S. A. triêt, même car., Tril mûi o Jjiff, nez — Trit mat o ^jf, écrasée. dépasse pas. même signif.) pelé, écorché. face aplatie,

)« enfantin, futile, frivole; puéril, errer, vagabonder. jouer, s'amuser, (Du S. A. de, même car., même signif.) Hoc iro ^ o, élève, écolier, collégien. — Hoc iro nghe sâch Jj! o {je — Thày iro $fe o, étudiant. $f, maître et disciple. — Lhm iro j|g o, faire des gamineries, s'occuper de trait d'habileté, tour d'afutilités; dresse. — Néi Iro noi truyêii PjfyO [Ij^j ^ , dire des riens. — Nhà iro gjpfo , filles de comédie, chanteuses; comédiens ambulants, saltimbanques. Trô inMontrer avec le doigt, 'j||. ou désigner avec la main. diquer (Formé des S. A. ihà ^-, main, et là <"§., commun, vulgaire.) JS'gôn trô |}j| o, index. — Cid iro — Thô vê o Jj£, }g o, indiquer. peindre une situation, faire connaître l'état d'une chose. faire saillir. %%. Ecarquiller, (Du S. A. l(>, même car., se montrer.) Trô trqo o|^, faire saillir les veux, se donner l'air terrible. ?Jl. Syllabe complémentaire. (En S. A., persévérer; se pron. le.) Tram iro \fc o , parler avec hési— Con mon trlim tation, balbutier. !r<> il K î^fc ° ' l'enfant commence à parler, à gazouiller. Trô Pousser, fleurir; germer, éclore des fleurs; ouvrager. (Formé des S. A. ihà ^-, main, et là ^>, vulgaire.) Liia trô ifif^ o, les épis se mona3 AI. IMPRIMERIE F.. NATION fg. faire

baisser. Tril JJJQ. Clore, fermer; (Formé des S. A. mue |=§, oeil, et triêl f§, intelligent.) Nhum trit Hf£ o , clore les paupières, Fermer les yeux. — Trit lai o IjS», baisser les oreilles. Tr'm -£3. Syllabe complémentaire. (En S.A., faire venir; se pron. triêu.) Nâug iriu U o, pesant, lourd. Tr'm jf{. Etre fortement attaché à de sentiments). (surtout en matière (Formé des S. A. thà ^, main, et lieu T) manifeste.) Triumèn o $£, aimer tendrement. — Trân iriu §[l o, s'attacher à, se coller contre. — Ngwon. hay iriu chom if PF? O jfjï, un individu qui ne vous collant. quitte pas, un personnage — Trfu vit sù'ii o ^L îfjË i ne Pas quitter le sein de sa nourrice. '™ rm.- Gendre, cendré. poussière; se pron. lô et /•«>.) (En S. A., fourneau; Lui iro ^ o, faire cuire sous la cendre. — Lwa vin iro flg }§ o, feu recouvert de cendres. — -Sac iro -g, — Nwà'c iro O, couleur cendrée. W O, lessive de cendres. — TJ iro H o, le mercredi des Cendres. '''!' ï±*. ir° >U£. IL Cesser Elève, l'action. écolier, Voir (ni.

Trô

Trô

disciple;

354 le Lrent. — Lu a iro sinh |||. o ^, riz germe. — Cây eôi iro bong jjfo floraison des arbres et des ||o^, — plantes. — Tro hoa o ^ , fleurir. Chain Iro glj o , orner, graver. — Tro l'aire V ° Sf<> dévoiler ses intenlions, connaître son sentiment. Tro taire dériver. Creuser; (Pour ladécomp. du car., voir ci-dessus.) Tro itàng nwà'c o JE -^f, creuser une rigole. — Tro' >ueô>cO \^, détourner l'eau. — Tro îrwà'c sang vd ruông O ^ îfl 4tt |)1||, faire dériver l'eau du fleuve dans les rizières. j||. comme hébété. Immobile, yft. (Du S.A. Inr, même car., porc, cochon.) 7Vo> tro> o O, siapide, inerte; sans ressort, sans activité. syj*. secours, Venir assister; en aide, porter eJTort. lorce, Tro' Nôi ira' pj&jo, tromper. — Bi im> £% o, errer. — Tro> qua o -\. éviter, esquiver. — Trop Irinh o jî, retors, <[ui ne dit pas la vérité; farces et paroles pour faire rire. — ;W« hay lrà> ,|X P# O, cheval qui l'ail souvent des écarts. -pf\. Inopinément, (Du S. A. tà>, même tout à coup. car., air dégagé.) Troe ton o $g, se montrer Unit à i)i coup, arriver à l'improvisle. ira' ^ suintement. — o, partir Nôi ira' pjtj o, parler à la légère. — Nô uni In» ra #J [Ijfyc i§§. il s'esl laissé aller à dire cjue... Màcliei', ruminer, broyer.

Tro'

Tro' Tro'

Pjl*.

Tri/

Ai'i'èter, barrer; empê(ifl.*. jnetli'c obslaclo: cher, s'opposer, (onrobstruction, empèclieinent; de direction. ner, virer, change!' Ngân lrô> jg O, barrer, empêcher, w se mettre en tra\ej's de. — Tro> O )|j , revenir, rétrograder. — î'iw lato |[ï , retourner.—Troe long O f|, smi abandonner faire défection, — Tn'p long vè nghwh O % fj parti. — Trw mnl j|£ , passer à l'ennemi. faire volte-face. se rek'i o -0\ ^, tourner contre. — Trw nènotf-s'iiincn'ler. redevenii' convenahle, — Trw hi oljf • reculer. - M d/io o #i) . tergiverser. — Tié lny tourner le dos. — Tiv ,»'('" oM, ™làm vd o '1'$ M. 'àii ' chauler sa lère en gaîté. — Smi Irô' |I] o>in" lilé dans les montagnes. — CM voixr f± o Jjï, tournant pour te tures. — Mây con chim M làm <> |"J M * cây này hhdng co 1ro> vè ^ JE

J'Iiù tro< J£ O, aider, jnoléger.— TA Irw <££ O , id. ----- Tii'O'iig Inr /fg o , aide réciproque, défense mutuelle. — Tro> lire o Jj , déployer toutes ses forces. — Tro' ngdn o =f, paroles — Tro> d'encouragement. ijudc khanii litre princier; litt., intelo||l, — du royaume. ligent défenseur Tro> (juèc hng o g $[). autre tilre princier. Tr</ j0j*. Bâtonnets ou \o\vrfua. manger. baguelles

|)our

Tr& Lancer des imprécations, sj±*. dire des maudire, grossièretés; déinjurier; tromper, attraper; faire dévier. tourner, esquiver,

•( 355 mïM'MIÈfe'è loi. seaux (jui firent leur nid arbre ne sont pas revenus. Dents Tro' ffl*fie., incorrect, séant, 'Dmn grossier. noies. Iruyèn. plantées; inconvenant, mal 1^ sur oicet

)<-*• — True neo Ojfp], chasser sur les ancres. — Gid troc j|jf o, cvclone. Trot inbabilé: dénudé, aride; pelé, dépouillé, mot Voir Irui. complémentaire. se pron. loi.) (Fn S. A., caillouteux; Troi tro>)i O^U, vide, sans l'ien. — Troi loi o ||p|j, id. — :\ùi (roi - Stn Iran aride. $^ O, monlagne Iroi i|f fiÇ o, dénùnienl. pamrelé. ^fp. Abandonné,

au mal-

raconter; J"^-*. Relater, fables. Voir récits, contes,

Troc 7fc. Rasé, dénudé, (Du S. A. théc, même car.,

dépouillé. chauve.) Troc (lâu o Ifjf • Lete chauve. — Troc troi O ij§f;, arbre qui a perdu sos feuilles. — Thâng: troc này fjpj o jg , ce londu-là (injure'1'). liquide Voir eue.

Trdi

î'rac ÏSJ*. Eau trouble; sale, boueux, corrompu.

Troc yt*. Serrer dans la main, tenir ferme; saisir., prendre, •— Troc tkà o ^f-, empoigner. Cdu troc |jj} o, arrêter. — Troc mi mettre en état o^, quelqu'un d'arrestation. troc Jj/y*. tailler, Goupei', rogner, écorcher. l'acier, éplucher, écailler, Troc ra o 1|, se se dépouiller, peler. — Troc vô O |j§, enlever l'écorce. — Troc da ofj^, enlever la peau. — Troc bvii, ofU, nettoyer faire place nette. complètement, troc ^f£*. Battre frapper très fort; Troc gôc ojft. à grands coups, fracas, tempête. arraché, déraciné.

lier, Attacher, ifôfigarrotter voleurs, (prisonniers, malfaiteurs). liens, et loi (Formé des S. A. midi £, IH, pierreux, caillouteux.) Troi taij O.fjlj, lier les mains. — Tréi ké lai O %f ]£, lier (à quelqu'un ) les bras derrière le dos (un peu audessus du coude, selon la coutume des indigènes). — Troi ad lai ili o $j( — Ddy j[ï ^, qu'on le garrotte. Irdi tay ^f| o :jjlj.j. menotles. pou— cetles. — Md> trdi ;}J§ o, détaclier, enle\er les liens. — Trang Irdi ££ o. entraves et liens en général.

Troi

soiilenir. Tfîfâ. Etayer, appuver. (Pour la décomp. d u car., voir ci-dessus. ) rafChùng trdi -j-^ O, consolider, fermir. — Trdi lai O ]£ , rafistoler, Trdi tihà O ffi, éla\er arranger.— les murs d'une maison.

Trdi }'0. roulé

les eaux, Emporté par le lloller. courant; par (Formé des S. A. th/ty ?jç, eau. et loi fj , pluie sur un champ.) Trdi sou g O'J'fl. enIrainé par le

Ltioz les Annamites, avoir la tête rasée est une marque infamante a3.

356 fleuve, aller à la dérive. — Trôi nèi — Trôi iheo nwô'c O ^îjç, surnager. — Chêt trôi à vau-l'eau. OJH'^lt, le corps d'un nové flottant fffo, sur l'eau. Trôi faire ressortir. Enfoncer; (Formé des S. A. ihâ ^-, main, et loi iHj, tas de pierres.) une Trôi âinh o §J, enfoncer — Trôi pointe, river un clou. già o de prix. — Phàn trôi U, augmenter ^f o, ce qui dépasse, ce qui est en plus, un excédent. -jftff. Faire connaître ses der(Formé des S. A. khan P, Louche, el loi yfc, charrue. ) Trôi hom o f]j(, exceller, dépasser, sur. — Trôi cln'mg o %. l'emporter être au-dessus de tous, dominer Lout le monde. Troi Hallucination, illusion. J/jJp,. (Formé des S. A. qui jS|, démon, dthoi H, haut.) Ma (roi jj| o. l'eu l'oilol.

7V(h'

Trôi %fênières

^. Clairvoyant, perspicace. (Du S.A. /.r/, même car., mèmesijjnif.) Trôi lui à o S(, esprit éclairé. Atteindre le point visé. xX(Du S. A. tri, même car., même sijfiiif.)

volontés, tester, léguer. et (Formé des S. A. lliàu P, bouche, loi |p§, tas de pierres.) Loi Irai ^f o . dispositions testa— Làm là' irai jf£ fïjj O, mentaires. taire un testament écrit, — Trôi lai — Trôi dm o id. O ^, léguer. ^, — Kê Irôi JL o, testa leur. — Ki' d'u'O'c cûa trôi lai )[, i}^ |^f o |[ï, lé— Ta' Irai gataire. lay mhih vièl ra lui M o }f ifr H % W , testament olographe.

l'rô'i

le temps, Trôi y\>. Ciel, firmament; la tempéra Dire. (Dans quelques conon prononce trées de l'Annam lin.) des S. A. ilrièn %, ciel, et (Formé lliwo'iig _t, liaut, supérieur.) Triri thaiih o fjif, temps clair, ciel serein. — Trôi UH o2£,hrau temps. — Trôi xàu o J\-, mauvais lemps. — Trôimwa o ff, il pleiil. —#«"' clu'ia Irai fg ^ o, seigneur du fiel — Trôi <»ih (dieu des chrétiens). trôi Ofl& H O, ô ciel! ~ Trôi <?<» ôi o iU llg , appeler le ciel cl In l(,1T(' à son secours (exclamation de dou— Vông Irôi |g O, la voù'le leur). céleste. —MM trôi -0 O. l'aslrf du — Trôi mlug lûm O S jour, le soleil. de il fait très chaud (en parlanl /jg, direelemenl la*chaleur qui provienl

Trôi

jS$>. Monter plus haut; surgir. (Formé des S. A. tue ,£, pied, et lui ^t, charrue.) Trôi lên o ^, s'élever, se hausser. — CAi trôi lai ^ O j[î, surplus, — Trôi ra o excédent. P|§, apparaître, se montrer. 0^ ('). .Etre au-dessus sur; plus de, avoir

Trôi la

supériorité

capable.

(li Se transcrit aussi par le car. ijffj.

-( 357 des rayons solaires). — Trô-'i lanh qtta 0 1$ M > il ftùt trop froid. . Syllabe Trom |]| complémentaire. se pron. tohn.) (En S. A., rassembler; Giù> trom trom tffi o O, garder avec soin, surveiller avec vigilance. . Syllabe Trom |j| complémentaire. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Trom trhm o fâ, avec mesure, modération. sans excès; économie, Tivin |jj£. Creux, enfoncé, profond. (Formé des S. A. mue j=J, oeil, et lâm g, voir.) Con mât tram Jjl ^| o, yeux caves. 7Wk 4£ . Nom d'arbre. Yoir tram. (En S. A., touffe, fourré; se pron. for/».) 7'nii /rom $|£o, le fruit de cet arbre (une graine oléagineuse). irom {Jfo. furtivement, en secret, en cachette, à la dérobée; fureter. (En S.A., déborder (eau); se pron./«m.) An trôm P£ o, prendre furtivement, dérober. — Au trôm Irâu fâ o tH, voler des buffles. — Kc an trôm JL P£ O, un voleur. — Bi an trôm aller voler. — Trôm Uy i&V&O, O jjjg, enlever en secret. — Nài trôm Pft o, parler en secret. — Trôm phép abuser d'un droit, dépasser °?i> mie permission, transgresser. ln/m j^. _ Syllabe complémentaire. (En S. A., immergé; se pron. tram.) Tri trom j|| o, brave, courageux.

)« Tro'm 7-f/J. Syllabe complémentaire. (En S. A., peu à peu; se pron. tiêm.) Trwm ra o l$|, dépasser. — Trôm t'î'i o j£|H, se bâter vers, aller jusle but. qu'au bout, atteindre

Tron

faii'e entrer. Introduire, -flftj. (Du S. A. luân, même car., prendre.) Trou lay vào 0^p|@, introduire la main, passer le doigt. — Tron minh vào chà nào o ^- ^ ijî ffj, se cacber dans un endroit quelconque.

Tron

pHg. Achevé, parfait, complet, intact. entier, absolu, intégral, (En S. A., parler, causer; se pron. huin.) — Tron ven o |jg, intégralement. Lhm cho tron jfj ;ijc O, finir, achever, — Tron nâm o $j^, toute compléter. l'année. — Tron cîô'i O-ftj, toute la Tron vièc o fj£, vie, tout le siècle.— affaire achevée. — Tron vông o Jlj, fini. — Tron travail entièrement làiih o ~$, bon. — parfaitement — Nén Ctich tron fô o , absolument. — Giû> tron tron rfp o, perfectible. \^f o, se garder pur, intact.

Tron

encercle; pdfô. En rond, plein. (Pour le car. en S. A., voir ci-dessus.) Xây tron ]$k ° > tourner en rond. — Vong tron f,^ o, en cercle. — Hlnh tron ffî o, de forme ronde. — Tron tron o O, arrondi. — Vè vông tron j|& $^ç O, décrire un cercle, — tracer une circonférence. Trang tron g|b O, pleine lune. jjjjfl. Anus, fesses, postérieur. des S. A. nlujc fÉJ, chair, ordre, série.)

Trôn

(Formé hângfà,

et

--M«( 358 Bàn trén '-§| O. fondement. Trén kim o £f, trou d'aiguille. Trùn Choses mêlées —

)««-Η Trom. con mal o jg ^. yeux menaçants. rouler dos

pffl. (l'hi S.A., parler, causer; Lan cho Iran trgo ?]§: ;/jc O =h|[. brasser. — Trôn mêler, mélanger; remuer clans (M trôn lai o^o J, tous les sens, bien mélanger. Se soustraire à, se cacher, ^jf. s'évader, s'échapper, s'esquiver. (Du S.A. don, même car., même signif.) Trén trânh o JF?, fuir, se mettre à il est parti, l'abri. — Né Iran ||o; il se cache. — Không biât trén Ûâu § ^|J o jjfg, ne Pas savoir où se cacher. — Trùn ihuè O $£, se soustraire à l'impôt. — Trén linh O j?j, éviter le service militaire, déserter. — Linh — Trén biêt trén ^ o, déserteur. o fy], s'éclipser, disparaître.

ensemble, se pron. lu An.)

Caresser Tr&n %$.. en -passant k main arriver sur; jouer, cajoler; la vitesse par acquise (barque). se pron. iivn.\ (En S. A., gouverner; Trôm von ni'l O Jjî $|, jouer avec un petit enfant. —Bmoc Irwu I]^Q. avoir assez de force pour arriver. — Tau càm mây ma cùng trom loi §§ J| II JE ^ ° $B.- 1R machine était arrêtée . mais le navire toucha quand même. — Het trom. ^ o, qui n'a plus assez de force pour arriver. Clair, ,'fp. pur, transparenl. Trong ; dans, intérieur. diaphane limpide, (Du S. A. xung, même car., eaux claires.) — Trong sach o Iff, pur, net. Nwô'c trong \^ o, eau claire, trans— Su> trong léo îffo ]*• parente. — Trong limpidité, transparence. nhà o ffî, dans la maison. — Mit trong ^ff O, les appartements privés d'une maison. — (h trong $0. être dans. — 0> trong thlmh fi 0-1$, être en ville. — Nui trong ba nâm fô dans l'espace de trois ans. ogil, — Trong ngoai. 0 #|v, dedans cl et extérieur. — intérieur dehors, 1 6' trong (Un fâ O R, P»1' 11'}p peuple. — Bàng trong |£ 0, parler '"' l'Annam moyen. intérieure; ô> trong tay ngwbn dy $ fi 0 f|lj U suis dans la main de cri ^, je homme (je suis à sa discrélion). le deuxième. Trong i$ *. Frère cadet; celui qui vient après les autres. du xuûn O §, second mois Trong — Trong ni O /g, Petl1 printemps.

Trôn

Tro'n

Glissant, )p). poli, uni, clair, définitivement. absolument, net; se pron. lan.) (En S. A., se répandre; Trom lro>i O jgfc, glisser. — Bwomg trom Jjç o, chemin glissant. — Trom Ira o f^, luisant. — Lua trom $j| o, soie unie. — Noi trom pjftjo, parler — fiel sans broncher. carrément, trom Hfc o, absolument fini. — Râo trom jgg o, sec, glacé, poli, lisse. — Nôi cho Irom. pj^j^ o, parler correcI(unent. — Chwa trom, ffé o, pas encore net, pas encore assez clair. jj(p£. Ecarquiller (Formé des S. A. mue g, §£, déplié, ouvert.) les oeil, yeux. et irièn

Tro'n

359 nom de Confurius. — Bâ Irong (^ o . frères aines cl cadets; beaucoup d'amis; presque égaux. Lourd, imporpesant; Trong Jt*. noble, tant, sérieux, grave; digne, Voir trung. ajouter, doubler. Viè.c trong fj£ O, affaire importante. — Trong tien o %%, beaucoup de sapèques. — Cao Irong ^ o, éminen I. imposant. —Sang trong j||5 o, noble, illustre. — Ciich sang Irong jfè j||5 o , — Qui Irong noblement, dignement. de haut prix. — j|;o, précieux, — Trong Trong hâo o $J, excellent. Mnh ojflj, sévère, châtipunition ment grave. — Trong Mnh o $&, honorer, vénérer, respecter ( formule de respect en écrivant à un supérieur). Irong ffi. à tenir de bâton qui sert Espèce les chiens à l'attache. (Formé des S. A. moc /fc, bois, et long 3?, jouer.) CM mang trong jfe ^ o, chien retenu au moyen de ce bâton.

).«._ attente, expectative. regarder; ( Du S. A. lun.g, même car., même signif.) être dans Ngong Irong pg o, l'attente de. — Trong (ton c f^. s'attendre à. — Bang trong (Iwi 'g* O fvf, pendant l'attente. — Sip UH'PC trong jjf. |§ o, souhait; attente, expectative. — Trong cây O ,gi, espérer en, compter sur. — Toi trong je compte sur cây ân.g $. o ,g, $, — Trong clio mau vous, monsieur. rùi o jj; ^ ^, désirer vivement la lin, se dépêcher tant qu'on peut pour finir. — Trong Un trong xuông o 5^ o |r]>, attendre impatiemment, espérer dans l'anxiété. Un peu fort, assez gros. JE.-1'. Trong (Du S.A. Irong, même car., important.) Nài trong km p$j o ^, parler fort. — — Hât trông PU o, chantonner. Trông ti.nig o Pf", commencer à donner de la voix. — An co>m trông Pj£ tij" o. se dit d'un petit enfant qui commence à manger seul, sans t'aide de sa mère. — Ilôt gao dû trông ££ fff & °' ies gTaills de riz sont assez gros. Le mule chez les oiseaux. f*. Trong (En S. A., esprit borné; se pron. long.) Con ga trông j|, lf| O, le coq. — Trông mai o p[, mate et femelle (oiseaux). vatam-lam; Trong -tfjjl. Tambour, non abrité, à vide, cant, vague, clairière. à découvert; ouvert, et long (Formé des S. A. bi fc, peau, 3ë, s'amuser.)

La pupille de l'oeil; pasTrong ||. ser dans, faire introduire. entrer, (Du S. A. dông, même car., même signif.) blanc d'ami'. Trong Wang o Jt, — — Trong âo o ,$§, jaune (l'oeuf. Trong Ma o $|, le rond ou te point qui se trouve au milieu d'une cible. — Trong vào ce o -gJj ~fe, passer (quelque chose) autour du cou. irong ^|. Désirer vivement; voir,

11Se transcrit aussi par le car. P|f.

360 Tréng Mm o ^, grand, tam-tam. — Tréng ph/wh o |$|> lam-tam ordinaire. — Tréng cliàu o J§JJ, un tambour pour applaudir les comédiens. — Tréng chien o jgjj, tambour de guerre. — Tréng ccmh O J[J , tambour de veille. — Tréng comi ofrff, tambourin. — Tréng dà 0$$^, timbale. — Bânh tréng Jff o, battre le — Mal dam tambouriner. tam-tam, tréng fisrj'&o, l'espace de chemin au bout duquel on ne perçoit plus le son du tambour qui bat la veille — les distances). (pour apprécier bien Tréng irai o |jf|[, à découvert, étalé; patent. — Tïâl tréng ^g o, terrain vague. — Tréng không câ cây m %j%, sans aucun arbre. — o§ Tréng irong rwng o ^ |^?, une clairière dans la forêt. — Nhà tréng ^p case délabrée, sans o, toiture; maison ouverte à tous les vents. enfoncer. Trâng 4%f. Planter,semer; se pron. lung.) (EnS. A., haie, barrière; semer, planter Tréng tria o ^, (mot double). — Tréng cây O^, planter des arbres; enfoncer un pieu. — Viêc tréng fj£ o, action de planter. — Tréng lai o ]|f, — replanter. Cây mm tréng jfa J| o, plants nouveaux. — Noc tréng J|f o, plantoir. — Vnn tréng J^r o, cultiver. — Tréng irai o f$f, vacciner. — Thuéc tréng irai ^ o $$î, vaccin. rfj 1. Vague,incertain,douteux; Tnmg en générai. indéterminé, indéfini; (Du S. A. long, même car., gazouiller.) Nôi tréng pj*jo, dire générale— CAch ment, parler indirectement. — abstractivement. tréng $jf o, Bành tréng d'adresse. ff o, un certain jeu

vicie. V. /op. jg$. Epi maigre, Trâp (Formé des S. A. Ûàa l)ll|l, plantes, et lap U, chevelure.) Ti'dl Achevé, -j^T. parfait, complet. (En S. A., loi, règle; se pron. luûl.) Trot nain o jf^, l'année entière, toute l'année. — Trot tram nâm o J| j§^, une centaine d'années. — Trot ihê o\$, complet, parfait; absolu— An trot P| ment, intégralement. O, manger tout. Tro't jt^v. Glisser, tomber (faux pas). (Du S.A. âiêt, même car., même signif.) Tro't chom o jfja, faire un faux pas. — Chay tro't fe% o, courir tout droit, filer vite, disparaître. — Bi tro't ton — o |m, arriver par hasard. &,% Trom iro't \fë o, glissant.

Trât

recourbé, Tordu, replié. ^[. (Du S. A. trât, même car., même signif.) Tro4 moi o ^, avancer les lèvres, faire la moue.

Tro'u R{§. Avaler d'un trait au moyen on lait d'eau d'un peu (comme J"/i«« d'une pilule). (Formé des S. A. P, bouche, et Iwu f}, laisser aller.) Tru des coupables ; *. Rechercher commises; fautes des s'enquérir exterminer. détruire, punir, ciel. Thientru %0, punition du — Triri tru âât diêt 3? O jU &, (lu(j la terre t'écrase! le ciel te tue! que imprécation). (malédiction, tS

•( 36J Tm P/jï*. [rès fort, Parler brailler, beaucoup; hurler. crier Trû Cesser ne l'action, ££*. demeurer ti'availler, s'arrêter; Voir tro et tru. plus coi.

Bit tru Plfto, lmrler, rugir. — Tient* chô tru P'Jf fâ o, hurlements prolongés des chiens. Tm Jj/jç*. Araignée. Voir nhçn et tri.

Cw trû fê o, demeure fixe. — Trâ chl O j£, s'arrêter quelque momentanément. temps, séjourner — Tarn trû —- Trû |?f O. i(l. ngu o %, ici. Trû jS[*. (par Soleil qui éclaire; à la nuit). le jour

Instrument Tru JL*. tendre pour les cordes d'un violon, d'un luth. Tm fw et pij *. Postérité, lignée, de guerrier. descendance; casejue Mû tru $%o, coiffure militaire. Tru fâ*. Abriter sous un toit; de tout temps, jusqu'à présent. Vu tru ^ o, l'univers, le monde. Tm fyf*. croupière; souverain; îm Harnachement le nom d'un cruel, injuste. lide soie; mauvais

opposition Bach trû J=j o, pleine clarté du jour, milieu de la journée. — Trû dq Of&, jour et nuit. — Nguyrl quang nhw trû ^ % j^ o, la lune brille comme le soleil. des bonzes, Adjuration aux esprits; imprécamalédictions. vociférations, les

Trù

p/L*. invocation

tions,

Trù iiluiu OJH, se maudire uns les autres, se disputer. Trù /sf*. buffet,

Wy*. Vin de bonne qualité, réconfortant. queur fortifiante;

lru

-££ *. Ne plus agir, s'arrêter, Voir tro et trû. plus avancer. Colonne,

ne

Cuisine; garde-manger, armoire à provisions. Quâu là' vièn bùo trù J|" -p j|t )f[ se tient éloigné de o, le philosophe la cuisine. — Tho>trù ï|| o, armoire à livres, bibliothèque. travailler cultivé; Champ labourer; cultivateur, les temps classe, série;

lru /[£*.

iippui,support; ^ Tru quôc o |JK , celui qui soutient l'Etat, un premier ministre. — Tir lru pu o, les colonnes de quatre 1Empire (hauts Jbnctionnaires charges de recevoir les dernières volontés du souverain et de pourvoir à la succession au trône). — Tru cîâ O 1%, colonne de pierre. — Sûng tru M o, canon de jn-os calibre.

poteau, pilier; soutien,défenseur.

Trù

$0*. la terre, laboureur; passés.

Bien trù \Q o, rizière en culture. — Trù nJwn o \, agriculteur. Trù taille Bâtonnet, :pp*. calculer; marque]'); compter, les sorts). let, tablette (pour (pour bil-

--*+( 7V» 1^-*. Iiéimion sonnes ; compagnie. catégorie. Trù jfj|*. indécis, Twy*abondant, ;$jf. Avancer hésitant, de perquatre classe. groupe.

362

WTrw Faire exécuter, donner ^\*. des ordres; donparlicule pouvant ner à un verbe la forme impérative. Voir trw&c. Trw linh o fy, prescrire tion d'un ordre supérieur. Trw pp|*. se montrer, Trù' J^fc*. retrancher; pulser, S'élever dans l'exécu-

et; reculer; perplexe.

être

Trù

serré, compact; Épais, fertile. nombreux, Chaîne en bourre de soie. des S. A. mich fe, soie, et Inj

manifester, Oler,

les airs; dévoiler.

Trù

(Formé m, lignée.)

soustraire, déduire. exclure, exéloigner, supprimer.

expurger,

Dày Iwiig trù |fî Jjg o, une de ces chaînes servant de ceinture aux travailleurs. Trir yf>^*. Opposer se défendre; tance, de battre, la résis-

Trw ngâ> O fg, la parole, nier, protester. Trw

frapper. se défendre par

coclion; Pourceau, fff*. porc, nom de plante médicinale. Mâu trw -^ o, truie. — Trw công O Q, verrat. — So>u trw |Jj O, san— Trw linh o le nom glier. ^, d'un médicament. Endroit les cochons d'eau. flaque dans se lequel ; bauge, fange,

Trir phi G jf|; , défalquer, excepter; hors de question; mettre (le côté.— Trw ra o P$§, soustraire; supprimer, — — Trù' <îi o détruire. $%. ici. Khw trip ^o, faire sortir, rejeter, — Trw extirper. qui O %. chasser exorciser. — Trw ma O les diahles, chasser les revenants, éloigner jj|. — les fantômes. Phép trù' fè o. la — Trù' hènh O |g, soustraction. chasser la maladie. — Trù' cho hèl o totalement. ^C %., supprimer Afft Trù' fife*. (comme Trù' 'fit*. défendre; Roulé un mort Aider, muni natte une dans ou un malade). secourir; prêt du nécessaire. à

Trw Yf|*. vautrent mare, Tru'

Pièce de monnaie, -^-. sapèque. (Du S. A. tu\ même car., mot, lettre.) Mot trw ¥£ o, une pièce de mon— une sapèque. naie, Ngwoei ây hhâng co mot trw fâ Jj; g: |g j^ o, cet homme n'a pas une sapècjue (n'a pas un sou vaillant). Trù

le successeur léTrw quân o g, l'héritier prégitime d'un prince, somptif de la couronne. et fr*fj demeurer debout; veiller. attendre, HT*Tas; Hesler longtemps en expectative.

Trù'

réunir,

amasser,

ac-

363 contenir, cumuler; Voir chu'a. receler, cacher. £t o. le nom d'une — Tliwomg truât drogue astringente. médicinale. ^f o, autre préparation Truât té; de chêne; morTrù' t*¥*Espèce ceau de bois long et mince ; navel le de tisserand. ïVw' y?*. guider; aplanir voies. Trwa 0§|. Conduire par les écarter les difficultés, main, obstacles, ouvrir les la 'f/jL*. timide, Troublé, peureux, confus, craintif. affecBach Iruâl

Ttch trw |j| o, amassé, serré; de rassemcôté. — Trw dicômg o j|, bler des provisions de bouche.

Le milieu de la journée et une heure). (entre onze heures (Formé des S. A. nhu>l 0, jour, et /«> Jî, obscur.) Ban trwa |[o. à midi. — Hài Irwa |P] o, id. (en parlant au passé). — -Bà irwa fë o, il va être midi; il se fait tard. — Bùm an trwa |§ Pj£ o, le repas de midi. ;— Nghî trwa H o, se reposer au milieu du jour. — Ngà trwa I41 o, faire la sieste. T^ *. Assembler, réunir ; par-

Trudt Ispi*. adresser Réprimander, des reproches; chasser, renvoyer, casser, rétrograder. révoquer, Trudt chû'c ojjjjjj, déchoie de son rang; perdre sa dignité, son grade. — Truât xuùng o rçrj, être rétrogradé. — Truât giâ o {H, abaisser le prix, diminuer de valeur. True Chasser devant 5iS*ser en avant, exciter; un à un. prendre soi, pouset choisir

Truc hh'p o -^, renvoyer, pousser — Truc tlieo O dehors brutalement. donner la JÉffe. suivre, poursuivre, chasse. — Truc vào sa o ^ %., mettre sur une liste, inscrire au catalogue, immatriculer. Trac 4$}*. rouleau, cylindre, pivot, tourniquet. Quây truc fâ o, mettre un rouleau tourner un treuil. — en mouvement, Quây truc neo |g o $jj, virer le cabestan pour lever l'ancre. — Truc ghe o f|£, tirer la barque à terre au moyen de rouleaux. — Câi truc u^ o , rouleau pour aplanir la terre, rouleau compresseur. dans ou caverne tanière, repaire, Essieu, cabestan,

Truân

tager pour joindre, unir, grouper de soldats). Voir ion. (en parlant Truân nhau o f*, se réunir, s'assembler (par petits groupes égaux). — Truân moi o IfJ, joindre deux bouts de corde. Truân ^jm*. Ne avancer; pas pouvoir faire d'inutiles efforts pour réussir. mujt 7i£*. Plante amère produisant une emgraine oléagineuse ployée en médecine.

Crotte Truc |ljfq*les montagnes; trou de bête.

36 A Truc #ffl*. inquiétude, troublé; Alïecté, ému, émotion, agitation. roseau. Bambou, Voir tre et tru'&c. Bambou (espèce); Voir tru'&c. Car. Suivre JJi.*. Truy pas à pas, marcher derrière assister, quelqu'un; faire des recherches, escorter; se livrer à des investigations. Tomber en ruine, rouJfi*. Truy ler à terre; s'écrouler, glisser. tomber; suspendre. Truy ha o ~f, faire une chute. — Truy (liai o jfâ, avorter. — Brm Iruy {g o, causer du don image, l'aire du tort; détruire, renverser, ruiner. Relater, Truyên f^.*. rapporter; tradiannales; histoire, préceptes, contes, histoires, récits, tions; Voir chuyhi. fables, légendes. Kinh truyên fgo, annales, histoire. — Liêt truyên JiJ o, notes — Truyên phong thàn chronologiques. — oUflji, mythes et légendes. Truyên phong thàn An nam o J3, if % jff, mythes et légendes de l'Annam. — Truyên câc but thàn o|f jjjljl, mythologie. — Nôi truyên P^j0, raconter des histoires; parler, causer, s'entretenir. Publier, Truyên jl|*. transmettre; porter, raconter; rap-

Truc jj*. radical. Trûc zfL*. de pays.

nom

True jft*. de musique

Lin certain instrument en bambou.

True 2fè*. Entasser, accumuler; battre la terre pour faire des remdes remblais. parts , des digues, Tru'c JM.*Droit, sincère, intègre, nière; mesure, honnête, juste, mavrai; mode, quantité, qualité.

Chânh tripe J£ o, très droil, parfaitement juste. — Trung Iripc *, o, fidèle, loyal. — Cû> mot tripe ^ f^ o, partir d'un commun principe, tenir une même ligne de conduite. — Tripe ây o ;j£, de cette manière. — Tripe này o /g, de telle façon ; de cette qualité. Trui %?£.*. Tremper le fer. Voi r toâi.

Trui vào Iwa o ^ jfcg, soumettre à faction du feu, rougir au feu. Trui dépouillé, pelé; de. Voir troi. incomplet; manquer se pron. lui.) (En S. À., caillouteux; Troc trui ^ o, sans cheveux; sans feuilles. — Trui tay o .-Jjllj, rien dans — Trui troni les mains; indigent. o ||f, vide, à sec; mutilé. ^lp. Dénudé,

promulgue]'. linh O fa, transmettre un Truyên ordre de l'autorité suprême, publier un édit. — Truyên ngôi O j| >tl''ins" mettre le trône. — Truyên tin O fé, faire parvenir des nouvelles. — £'« — M» avis, annonce. truyên ffi O, réra | o |, propager, truyên iaire pandre. — Truybï phép o $&, le pouvoir, transmettre une passer science, publier une méthode.

—**( Tnim %E '*'. Tout ou tous ensemble, au complet. en entier, en totalité, et du (Formé du S. A. thu ^-, main, C.V. trùm &, couvrir.) Biîttrumffl. O, prendre tout, l'aire une rade complète. — 'Bât no an trum hét $U |X Pj£ o %_, il s'est emparé de tout le terrain. Trûm -§•. Soi'te de nasse en bambou. (Formé des S. A. trwo'c fj", bambou, cl lluhii H, beaucoup.) Bânh trûm ff o, prendre du poisson avec cet engin de pèche.

365

)»— Trun ce lai o £' H;, contracter le cou, rentrer la tête; timide, craintif. — fiau liait, trun £JJ fjf o, panaris, mal blanc. Trun de petit serpent %\ffi . Espèce Aenimeux. (Formé des S. A. prétendu et luân -ffi, ordre.) trùng j{J , reptile, Ver de {Jf^. des S. A. (Formé reptiles, et ctàn ï{J, Mai trùn ||f bois. — Trùn d'entrailles. se tordre. terre; trùng $^, insecte, réunir, assembler.) O, vers et poux de ruât O)]|È, douleurs

Trùn

Trùm, -^v. Autrefois de vilancien lage, chef de hameau; aujourd'hui du maire simple agent d'exécution dans une commune. (Formé des S.A. H/IO'H homme, et thwomg _£;, grand.) \, Trùm ho o ^ , chef de communauté. — Trùm viçc o •££, petit notable chargé de communiquer les ordres du maire (corvées, impôts). Trùm yfe. Sorte de chapeau en bambou tressé toute la qui abrite tète et qui est surtout porté par les matelots des jonques de mer. (Formé du S. A. irwfrc fj% bambou, et du C. V. trùm^, agent communal. ) Trùm mhih o ^, velopper, s'abriter. se couvrir, s'en-

Trung lieu,

111 fi% • Se contracter, se tortiller, se replier font les reptiles). (comme (Formé des S. A. thâo p|I, plantes, cl '"«" lïih ordre, rang.) 1 Se transcrit aussi par la car. jig .

miintérieur; *y *. Dedans, bien partagé en deux; centre; ni. d'un côté ni d'un qui ne penche médiocre. autre; moyen, ordinaire, Trung chânh o j£, juste milieu. — du Trung quôc o JH , l'empire Milieu. — Trung quôc nJiom o g /Vi un Chinois. — Trung nicn o 4p, ni vieux ni jeune. — Trung nhom O J\ , homme intermédiaire, médiateur; de capacité moyenne. — Nôi trung f*] o, à l'intérieur de, au dedans de; dans le nombre, parmi. — Tliwwng trung J; O, au-dessus de la moyenne. — Ha, trung f o, au-dessous de la — moyenne. Trung gin o {g , prix moyen. — Trungcân o /p, équilibre; — Trung mon o f^, juste balance. — SAvh trung dung ffî porte centrale. O Jjjf, le livre du juste milieu (classique chinois). — Cài trung °=j O, une jarre de'moyenne grandeur. i.X..è j^) *. Coeur droit, unie loyale ; Trung

566 droiture, honnête, loyauté, dévoué. fidélité; sincère, — N6i trûng p^j o, dire exaclemenl ce qu'il faut dire. — Trûng û o ;g. selon l'idée, conforniénieni à l'in— tention. Trûng câch o fâ. ceux qui ont atteint le but (se dit des lauréats des grands concours littéraires qui peuvent se présenter aux examens de la Cour ou Tiii âhili gjÇ JE). — Trûng ihpc o ^, altraper une indigestion. — Trûng gid o |j|, contracter une maladie (pesle, étiolera). — Trûng phong o JK,. id. Trung Car. jjî. *. radical. Ver, reptile, insecte.

Trung ngâi o H, juste et loyal. — Trung thàn o gï , ministre patriote, serviteur fidèle de l'Etal.. — — Trung hièu of:, piété filiale. — Trung Trung trinh o J|, chaste. ngôn o g", paroles loyales. — Trung thàn O gï , serviteur fidèle. —; Trung thàn bat sic nhi quân, liêt nù> bdl giti nhi phu O g ^ y ^ g fl £ ^ i^ Zl ^KJ un ministre loyal ne peut servir deux princes, une femme honnête ne peut avoir deux maris. Vêtement intérieur, Jpt*. Trung habit de dessous, intime, chemise; bon, droit, loyal, juste. privé; Trung lâm o ;jj , pensées intimes. — Bdl trung ^p o, qui manque de — Boa trung loyauté, de sincérité. fn O, doux, facile, accommodant, bienveillant. sérieux, Pesant; J§[*. Trung grave, noble. précieux; digne; important, dans A. V. Tremper Voir trong. l'eau bouillante, dans l'eau chaude. Quan trung ^ O, fonctionnaire hien. représentant digne, sérieux, — Trung mi'ô'c nôug o '{% 'J;J|, jeter — Trung rau dans l'eau bouillante. o jjÊ, faire cuire des légumes. — Trung ih.it minhc soi o)j§^f^, faire cuire de la viande dans Feau. évaluer; Viser, estimer, Irûng *y*. au mitoucher le centre, frapper lieu, atteindre; contracter, gagner. Trung lia o $|, toucher la cible. — •B-ành trûng ^J o. frapper juste.

Tous les vers; insectes, 5J5*. Trûng crustacés. batraciens, reptiles, Bâ tràng "Q"o, les cent insectes, tous les petits animaux qui rampenl (y compris colimaçons, grenouilles, pelits crustacés). — Trûng sûu o '-lift, — Tràng doc 0%; ver intestinal. bêtes cruelles, animaux malfaisants. redire, répéter, JE *• Refaire, Trûng de recliet; de nouveau, redoubler; échelon. tour, fois; degré, — Tarn tràng ^£ o, trois fois. Canh trung jg o, renouveler, ianc ou dire à plusieurs reprises. — ï«'«»/f su O %, un nombre considérable de fois. — Thiên tràng =f c . illimité — Tràng dnnh O %• indéfiniment. du même nom. — 67e» tràng ji°— le palais impérial; Votre Majesté. les neut Câm trimg lltièn jlO%, degrés du ciel. Trûng de fp terre, *. Couvrir, monticule, cacher; tertre, amas roi-

-«.( éminent, Une; haut, respectable. Voir vuhg. Som trûng yj o, le sommet d'une — colline.— Trûng quàn o jg, roi. Trûng phj o ;5fr.- première épouse, — trhk femme légitime. Trûng — tardivement. lentement, 0^! où cela? en quel Trûng nào offj, lieu? à quel endroit? Synonyme Trûng Jk^L*. éminence. dent; hauteur, du précé-

367 verner; corriger, soumettre, réprimer, dompter. sévèreTrwng tri o fpj, réprimer avec fermeté. — ment, gouverner donner des Khuyù'n trwng |fjj O, ordres sur un ton sévère. — Dhih trwng Jjr o, affirmer son autorité. Trù'ng sans fsL *• mélange; Clair, limpide; pur, calme, tranquille. J=] o I1JJ, un châtier, punir,

Nguyël trwng nmih beau clair de lune.

faire Citer, Trwng "filf*. convoquer; (axer, l'action; agir, amener imposer; recevoir; examiner; présager. Trwng l'ich. o $jf, signe, présage ; citer. — Trwng chimig o fj£ , prouve, — Cai témoignage, attestation. trwng f|j O, collecteur d'impôts, percepteur de taxes. — Trwng limé o jj$, frapétablir des droits. per des impôts, jJH*.

HsL *• Trwng Regarder quelqu'un dans les yeux d'un air sévère; paavoir l'air furaître mécontent, rieux. Voir trành. Trwng mât o ~ffi\, regarde:' d'un air fixer quelqu'un d'un air menaçant, farouche. — Trwng mfit Ifn o ]\l\\ jjfji. fixement en l'air sans bouregarder ger la tète. Iru'o'c viR*. Eau vaseuse, liquide sale, boueux, corrompu, V. duc. impur.

.

Dwiig duit

d'un conEngorgement obstruction des organique, entrailles, constipation, coliques hépatiques.

trouble; vicieux,

Irai. Voir trd/ng. OEuf, Tneng ^j. oeuf. et (Formé des S. A. noân $|î, ''''<»# T{±, fort, robuste.) — Trwng vit o lM, oeuf de canne. — les testicules. 'Trwng dài o j§, Néi chuyên mho <îr trwng pjij fj f^' raconter )i!s O. dire des balivernes, 'les histoires qui n'ont ni queue ni If le; litt., dire que les chats l'ont des irufs. et S*Trty S ordres, des avis; Donner commander, des gou-

Trong tni'OT. jff o. dépôt de vase, tas de boue. — Trwirc y O jg;. penintentions mauvaises. sées impures, roseau. Tru'&c | j *. Bambou, Voir Ire et truc. radical. Car.

Trwô'c hoa O 7£ , fleur de bambou. — Luc trwô'c £§£o, bambous verts. — Trwô'c to> O jf£, fibres de bambou. — Trwôv lich O "}§•; sève de bambou. — Trwô'c nliw o ^p . éeorce de bambou. — Trwôc bà o ^jj . une — Trwô'c khi O f§, toile grossière. en bambou. — Trwô'c y ustensiles O Mr. siège en bambou.

368 Tru'd'c Bambou ziL*de pays. Voir Inic. (espèce); nom avant et après, deanlérieiiremenl et - - Bl>i ini'd'c postérieurement. fp c, les siècles passés, les générations — Làm sao antérieures. mây llionpnôi trwwc (1Ë ^ H Î5$ fft O, pourquoi ne l'as-tu pas dit avant? — PhAi don nhà trwd'c khi khr'ich lin Mj JE ira ° M % M ' ij fan t.préparer la maison avant l'arrivée des invités. Tru'à'H en rampanl, ytjf(. S'avancer se i'auliler, secrètement, pénétrer (En S. A., rangé, dis]>osé; se pron.Iran.) Trii'à'ii id'i o |[fl , s'appi'oeliei' en se traînant- à terre. -- 60». nil nùij mon hiêl Irwôm ho j| -}| /g il j}\]O ifj, cet enfant commence à se (rainer — Rihi (avant de savoir marcher). Irwdm Jrn'O, le serpent rampe, se couché faufile. — Nain trwd'ii ||o, se forlillei', se de tout son long; tordre (étant, allongé sur le sol). t*tfi{i)- Chemin Triidng sentier de montagne; (En S. A., un arbuste; dans la foret, col, délilé. se pron. cumi.) Trwd'c sau o J|, vant et derrière,

Thiên trwd'c 5ç O, l'Inde, le ber— Thiên trwâ'c ceau du bouddhisme. v,ne poudre jaune hoàng 5c°K' qui se trouve dans le bambou et dont on l'ait un remède. Trwd'c conforme; ^£\ *. D roit, direct, mettre, inscrire; placer, disposer, faire manière; mode, exécuter; Voir trû\ de transition. particule Trwd'c danh o i§, se faire valoir, — Trwd'c se vanter, se glorifier. mang o /f^, faire exécuter un ordre — Tho trwd'c de l'autorité suprême. ^2 O, avoir une demeure fixe. Trwd'c autrel'ois. devant, -@". Avant, (En S.A., passer, visiter; se pron. ZKWC.) Nâm trwd'c $rf°> l'année passée. — Trwô'c HÙM o -£ç, plus avant. — i\di trwd'c pjfy o, dire avant. — Ndi Irwo'c ngwoei la PjJ] o \% ^, parler avant les autres. — Bi trwdc -£|£ o, marcher devant. — Trwdx hèl O %fc, avant tout, fout d'abord. — Trwd'c khi o iift, avant, que. — Trwd'c khi avant, la pluie. — mipa o|[|', Trwd'c mat o ~J0, devant le visage, en face de, en présence de. — Td'i Irwà'c $UJ o, devancer. — Khi trwd'c itfc O, autrefois, dans le temps, jadis. — Trwdx ngày ây O fj^ ^, anté— Vire à cette date. rieurement trwdc (là qua fj£ o ^ ^ , faits antécédents. — Bhng trux'pc /⣠o, en avanl, par-devant; partie antérieure, — façade. — Phla trwd'c |jj; o, id. (1) Se transcrit aussi par le car. Jtfi.

col (les nuajjrs; Triidng mày o g, endroit rouvert de nom de lieu; ronces et d'épines, di' Ituissons et de fourrés. — Qua triidng 'X °- lK,ss,'r un délilé; traverser un endroit dangereux. TnioHg tout 4* . lias du corps découxcri. à la ceinture. nu des pieds se pron. tmng.) (En S.A., milieu; (h Iruùug fft o, sans pantalon.— ,'0IU" Ô> Imèng d' IrCw -jft°*H$-

-( 369 plèlenienl nu, sans pantalon et sans chemise. — Bàtt truôiig £Jj O, nulèle. — Bi itàu trtièiig £& 3j[ O , aller nu-lèle. — N6 hay cti clan Iritmtg fy il a l'habitude d'aller Ppi^IMO; nu-lèl.e. Bander Trwo'ng yjfc*d'un dre les cordes un arc, teninstrument ; de même taille. — Trtpo'itg lina o -fg , camarade, compagnon, collègue. Tru'o'ng yZ*. Mesure de longueur respectueux

étirer, étendre, étaler, déployer; ce exhibei', montrer; qui peut s'étendre, s'étaler; feuille; page, lune des 9.8 constellations zodiaVoir traiig. cales; nom de famille. Iiltai ti-H'O'iig §j§ o. déplier, étaler. — — Ti-wo'iiff |o^, siège pliant. Chà Irtpcpiig t£ O, diriger un déploiement (de forces militaires, par — exemple). Tnpomg voe O jf|E, dé— ployer les enseignes. Trwo'itg tlai —• 0 j$. l'aire grand étalage de. HIP IniHpng thitih Ûi |o| f'j-. faire le prendi'e, un air important, — Trwcpng g'uiy o grand seigneur. exhiber ses papiers, |$;, montrer son passeport. — Hn Trwo'ttg J3 c, le nom générique de Trwo'itg. — — Trwo'ng phi o fpî, nom propre. Trwo'ng tiu't chî o ^- jfc , id. inonDébordement, Trimifr jjjfjl*. s'étendation; vaste étendue d'eau; dre, se répandre, se propager. Thùy ini'o'ng yfc O, répandre, inonder. déborder, se

(dix thu-'&cy, appeilatif pour personnes âgées. Dài mal Iripo'iig Jù|i ^ o, long de dix lhi'('rc. - Tvtpcpiig Iwipiig o -§. mesurer. — Trtpçpng hnipug pliip r. — Jfc ffe ' géométrie. Triptpiig IIIKPII un grand; un vieillard. oJ\., mari, époux. - Ti-ipo'iig plut o ^, (lu Qnôr IriPiPiig (M] O. beau-père souverain. Tru'o'ng trique, $)L*Bâton de vieillesse; instrument gourdin; pénal.

sur. Truxpng lin o f%, compler avoir confiance dans. — lliinli Inpipitg raclée. • Triro'iig. fj- O, bastonnade, nhipl bà o —- "Q", donner ceul coups — de bâton (le maximum légal). à la Ah ItiPO'iig )£i O, condainner - Ddn/i Inrwng ^J peine du bdl.on. -- Tic h, la baslonnade. O, appliquer trtptrng f^ O. la crosse d'un ci ici de bonzerie. Tru'o'ng i5C*Armes de guerre (ollever les veu\ vers, chercombat. en; livrer appui

fensives); un cher

Voir giwo'ng. S(' haltre. —Ta IrtPO'iig 4TCBbilt. IrtPO'ng i£ O, armes de soldai. — Nôi trwo'ng j*J C, la garde inlérieure du palais. (-j-ra\e.. lourd, Jj|. "pesant; Trtt'o'ng est considérahle. (pu important, niènie car., même sign il. ) ( Du S. \.lnnig, Bç.nh•ti-iptpiig jjjtj C. grave maladie.

Hautes belles Tiwff-ng #£*. plantes, liges; grave, digne, imposant; ''(i'al; contemporain. Voir tvang. Tru'ipiig tâc O ^î, du même âge,

*( 370 — — Tripo'iig giâ o flf. prix élevé. Trwmtg ngài Uiiiih tài O ^ |î]£ £$. la vcila passe avant la richesse. jj|*. Trw&ug extravagance. Trie&ng déçu, pointé, fou. Insensé, violence. furieux; Trwo'iig thwo'iig o tfj-, armes longues: lance, pique.—Nâm Irwmig Iruviic foo, complètement allonge. — Tripà'tig an o U , résidence du souverain. — Niên trwà'tig ip o, qui u beaucoup d'années. Nom Jl|*. Trwo'ng de carambolier). Ti'W&ng cères, ment, d'arbre (espère

'fji*. Chagrin, contrarié, froissé, déconcerté.

loiirinenl; désaplâché.

Trà Iripo'iig ']')$ O. ennuyé,

Rideau, tenture, dais, Trw&ng fjîj|*. ciel de lit, garniture; abri provisoire, couvrir, tente; pavillon, abriter. Tripi'png càiu de Heurs. — IJo ture laite avec la Tnrmig plùmg o JjM*Trw&ng gonflement, o $J|, rideau orné Irwé'iig J& o, ten— peau d'un tigre. ffc . abri, pavillon. enflure,

et Ij^f*. Intestins, visJJ| sentientrailles; boyaux, affection. Voir mot.

Tièa ti-wo'iig ;Ji o. petit intestin, — Bai Iripà'iig ~Fço, g'i'os intestin. — Can Iripo'iig (j^ o, foie et en— Hk trailles; courage, vaillance. làm Inpo'iig %f ;jj> o. lion coeur, sentiments humains. Trw&ng J|§ uni; aire, Terrain et j-J|*. platlieu des sacrifices; champ bâtiles exercices; préparé pour ment affecté à un service public; académie. école, collège, gymnase, Phâp IruHPiig j£ O, lieu ™ }Am air où se l'ont les exécutions capitales. en — Trwwng liai O [II, théâtre — Tiii'fi'iig lâp binh O f plein vent. -£ , champ de manoeuvres. — Tni'ùng (tua ugipa O f(5 ,|X., champ (le courses. — Trwwng an o % cour de justice. tribunal. — Trummg ihnr O $L- s* — -™ de perception d'impùls. — école, collège. O, li-uwig ^q id. - #< "'"' hoc o^, Trwfnig " ailer ;>l1-(''('ole' IruHPïig é&M°> salle d'examen. thi oM> ïrmhig endroit où se passent les concours — Van inwiig t c' littéraires. — Chânh Inrhg camp des lettrés. * '" épreuve. j£ o, première

Ventre gonflé; dilatation.

Thi'iy tni'd'iig y\<, o. hvdropisie.— Trwihig Un o jfji, se gonfler, s'enfler. Trwà'Dg nvx'pc o ffî, gargouillenieut d'entrailles. Trwihig dette, comptes; calculer, titre; supputer. facTru'ômg mue O g. compte, Itire. — Khai Iript'png ||] o. ouvrir un coin pie. — Tri Inpâ'iig 3fJ o. supputer. calculer, combiner. ;J>£*. Mît*Livre de

Trw&ng direct;

droit, étendu; Long, tonqui dure longtemps; continuellement, jours, sans cesse, à jamais, éternel. Car. radical. Bî' Irii'o'iig J$r o, la longueur. — Trwo'iig sailli O ^ . longue vie. -

-**.( 371 trwomg eue lieng phwomg dông ^p 0 $• Pf if 3fC l'Ecole des Langues orientales. — Nlm trwomg eue quàn liai %Ho|f|, l'École coloniale. Le plus grand, l'aîné; JH*. ïni'è'iig Ires âgé, vieux; chef, supérieur; avancroître, grandir, augmenter, cer, prospérer. Trwomg du o ij], vieux et jeunes. — Trwomg tà> o -^ , fils aine. — Quàn trwomg jg" o, grand prince. —• Trwomg thwomg o _fc , les supérieurs. — Bà phu trwomg "g" ^ o, chef de cent hommes. — Thiên phu trwomg •f- ^ O, chef de mille hommes. — le Trwomg dân 0J3, gouverner peuple. — Trwomg quôc o g , administrer l'État. — Xâ trwomg |f o, le maire d'une commune (grande). — Thon trwomg fâ o , id. (moyenne). — Ly trwomg J[ o, id. (petite). — Ap trwomg g, o, chef de hameau. — Hwomg trwomg $$ o, notable majeur. — Gia trwomg §5? O, chef — de famille, maître de maison. chef de parenté. Trwomg lue o H, — Bang trwomg |j!> o, chef de cordes marchands chinois poration (dans les pays annamites). imt.lt -ffi. Glisser, couler; laisser tomber. échapper, (Formé des S. A. tliû ^-, duàl jji;, pinceau à écrire.) laisser V. Iwil. el main,

).«— — Trût Trût lai Oc^_, re\erser. — décanter. sang o jj|5, transvaser, Trût Idy O Jijg, déverser, rejeter sur. — Trût id. - - Tninh gânh 0.}|£, trût ^j o, se tenir à fécarL éviter tout travail, lui]' les responsabilités. Trût se cou trader. jE^i. Pangolin; des S. A. Iràng jji , reptile, el (Formé duàt J[t, pinceau à écrire.] Vày von trût fi[| Jj! o, les écailles du pangolin (dont on l'ail, un remède). — Trût eà o le cou. "j^' , contracter >f^p. Syllabe complémentaire. (lin S. A., balai végétal; se prou, trlvii.) Trâi hût trûm trûm Jjijjf $£ O O, fruit à grand noyau. — Xgâiu trwu trûm p|oo. avoir la bouche pleine. 7OEÎ*. Tii'er. arracher, enlever, sortir de; prélever, cevoir. retirer, extraire, faire extirper, recueillir, per-

'Trwu

Trù'u

Trwu xudl O fi] , déraciner, arrache:'. — Trwu hôi o |u| , ramener. — Trwu thur o fâ, prélever des im— Trwu dinh O ~J . lever des pôts. recruter des soldats. — hommes, Moi thâp phàn trwu ^ -j- ^ o, per— Trwu thàii cevoir un dixième. s'en aller, sorti]'. O £%, se relirer, Trù'u disDévider les cocons; %p\*étoile les fils de soie; grosposej' sorte de droguel : se livrer à sière, reçue]Nir des dodes recherches, A. V. Mouton. V. chien. cuments. — Trwu llhng trwu fô o. luslriue. sw kij o jjj, fjl, recueil de documenls — Trwu cou O Jl , historiques.

h'yl

{=£. Même si «ni 1".que ci-dessus. (MI S. A., loi, règle; se prou. Iiiàt.) Tria xuùng o fj, se défoncer. j^. Verser, répandre; rejeter. (Pour le. car. en S. A., voir ci-dessus.)

lrut

372 agneau. manger Trivu fj, arbustes un balai TriVu /]>]*. An liât Irum p|)jj5-o. de la 'viande de mouton. et f(7*. ^ dont on fait végétai. Jointure dnbras, coude; le par le bras, fie viande. Différents les balais; Tu — utile. — Tu yi'-u o 1g, nécessaire.Lien tu 5g o, pressé, urgent. Barbe au menton, moustache des visage; filaments. barbillons, ftjf*. poils du animaux:

prendre retenir;

quelqu'un quartier — TVIPU thu o ^-, le poignet. Trw Irù'ii ^ o, jambon de porc. — Xièl tripu i|I o. retenir, empêcher. Refaire, parer, régie]'; changer, réparer, embelli]'; orner, se perfectionner,

Hoa lu fâ o, étamines d'une llcur, — Lwu tu -g o, laisser pousserions la barbe. — Nam lu III'P vlnï |j 0 ^ oui la barbe, lis ^L, les hommes l'emmes ont les seins (connue avantages physiques). Tu 3t*. Nourriture de choix, inels rou-

Tu

jr£*. réformer;

offrir, succulents; gir de honte.

présenter;

arranger, se purifier. restaurer. Tu bô o ^f. réparer, — Tu ht) o$î|", refaire les cahiers — Bai tu j/ç o. grand red'impôts. censement de la population (qui se l'ait tous les cinq ans). — Tièu tu jj\ 'O . petit recensement (qui a lieu tous les ans). — Tu thûn O J|p, se corri— Tu thành chânh ger, se contraindre. quâ o jfc j£ $*., s'être complètement — Tu hào o jtf , embelli. — corrigé. — Thài/ Li] lu g o. diriger,, régler. ascète. lu, ^j| o, religieux, ermite, — Tu si o ici. — Bi tu £% o, fî, aller s'en aller clans un monastère, l'aire son salut. — Tu âû'c o fjj|. cultiver la vertu. — Bi'cc chi bal lu fè *b ^T» °> ^îl vci'tu n'est pas cultivée. — NJià lu ^{J o, couvent, mobonzerie. nastère, Tu ^H*. qui est Attendre; lent, tardif; nécessaire. ce

Thanh tu :{ft o, viandes iïaiclii's. mets savoureux. — Triiu tu 3|c ici. — Tu si o |j[;, honte, confusion. Tu Vfc *. amasse]', tendance; Centre, lieu de réunion:

collectionner; penchant nom de pays (Tonkin), Tu liai o $, convoej nci'une assemblée. — Tu lai o g[î . se réunir. — (If Hii'omg lu $jp o, une réunion un grand rentre.—'!' communes, lui o ]$, richesses amassées. — ''" lu lâc dâu ti'm lui Iriii liir clan /(/ jf 1rs ]»<"' H'JJÊ $C ®%LMR0,si 1' h' l11' 1' sont amassés (accaparés) 11! si les biens sont (iîs[)<irse disperse, IM' sés (divisés) le peuple s~asscnil)le — Txl ':' ]l réunit en communes). canlmuiais. O, un certain jeu Tu lam lu. vgïï O =. O H > Sl' n'"11"' l'aire des clubs. Im'bavarder, pour mer des coteries. Belles'tiges,

urgent, Tu du o jjjjt, court moment, petit minute. — Va tu, âpj o, ininstant,

lu

jolies lleuis: i r I> beau. spJcn<U(lt-' prospère; distingue. élégant, magnifique; ^}*. Henri,

--M.( J/rtc/( «n'eit ta $j£ 'jg o, les blés sont en pleine floraison. — Thanh tû f^ — Tû 0, joli, charmant, gracieux. vu' o ^f, femme élégante. — ÏWM — Tu iài /» fj| O, sage, prudent. talents 0 ^, distingués; premier grade de hacheliej'. degré littéraire, — Tu si o j;, élève capable. — i)(ju tû lui |[; o ^, être reçu bachelier. Tû ^*. 7'iï $5*. Tû jp] *. Tu gj*. Rouille, Broderies, Astres, Vin, vert-de-gris. ornements. étoiles. liqueur Voir ; tûc.

373

).«— chasse. — Gt'ti mifiifj lit lu ^ j|f, une bouche énorme. Tû pjU c

bacommode, jjft ('). Armoire, en entier, hut; couvrir envelopper. (En S. A., tasse, coupe; se pron. dû.) Mot mi là h'pn ?x ^ C ^|f. une — Tu âo quàn o |Jf-J grande armoire. — Ta sàch U, armoire à vêtements. O -$}., armoire à livres, bibliothèque. — Hoc tu JH O, les tiroirs d'une armoire. — Tû lai O jj? , enfermer, cacher. — Tu khan o tfl • cacher ou avec un linge. — hlida envelopper là lai %^ o |[J, fermer l'armoire.

Tw terminé,

accompli, parfait. ïùnho'ii o \, homme arrivé à la — Ta perfection. Irunnig O -J^-, grand — Bai là personnage. J^ o, id. là ;J§*. /« '/[§{*. '« |A| *. Pousser, Lie de presser; boisson enfermé, réunir. fermentée. détenu,

Persuade]', dissua~^§- et 00*. seul ou en conseil, délibérer der; son avis; ou donner se renseigner adminisdocument officiel, pièce se plaindre. trative; soupirer, Ta' tw fjij o, lettre officielle. — Tw van o 3£, id. — Tw to> o fpj. — Tw envoyer une lettre officielle. notifier aux inférieurs. hành o ff, — Tw irinh o Jg, faire un rapport, — Tw hôi o ^, rendre compte. donner son avis dans un conseil. — Tw ta o (§!, pousser des soupirs.

Homme

criminel; caplil; prison, geôle; lier les mains, emprisonner. Tu pham ofyQ,, un coupable en prison. — Tw lu $fc o, criminel condamné à mort. — Giam lu |g o, incarcérer. — Gain lu ||f o, maintenir en prison. — Tu loi O fp, prisonnier. — Kê là Jh o, ici. —Nhà '" $H °J 'Jirison. — Tu rgc o ^§, cacliol. — Bô nhà là ^$j ^{J o, jeter en prison. — Tu va o PB, cor de 1' Se Ininscrit aussi par le car. H .

Tw

jij*. matériel;

richesses; objet en. sur, espérer compter avoir. — Tw bon O/fc, capital, Twsanh o ^, ressources pour vivre, — Gin tw ^ o, moyens d'exislence. biens de famille. — Thièn tw 5c o, ce que le ciel a donné. — Vil him hà dï vi tw M $> fâ J£J % o, sans urgent, sur qui peut-on compter?

Biens,

374 Tir méditer, Penser, réfléchir; se proposer désirer, souhaiter, de; méditation. Voir tw. considération, Tâm tw ;^i o. pensée intime. — HAo iw %J- o, hellc pensée, bon dessein. — TIP tipihig o ^, considérer. — Tw Iwipng G JJ, peser mûrement dans son esprit. — Hûi tip \a\ O, réfléchir à nouveau, reporter sa — pensée en arrière. TiPO'iig Iw |g —o, pensée lea uns aux autres. Bênh immig Iw fyj ;j;g o, sorte de ma— Y iw ^ O. ladie de langueur. — Bât h/m désir, souvenir. pensée, inay tw ïf f£ fë- o, intentions avec répuvouables; à contre-coeur, gnance. Tir p3J *. Diriger, présider, régler; avoir la direction ou la surveillance d'un service division admipublic; nistrative. Voir ti. TIP SIP o J§ï. diriger une affaire. — 7»» ly O g|. pi'ésident; diriger. — Ctic iw ki SIP ff o M Ipf-, les — Tw chargés d'alfaires en général. vieil o Jj , commis et écrivains. — llipu tw Ppj o, avoir une charge, occuper des fonctions. — Quéc trmig chw (lai viêri tinh phà iw H 4* l§ ^Ç lira 3È M °> granf-'s corl,s c^e ï'Elal et services spéciaux (à Hué).— Tarn IIP vgù quau £o£^, les trois facultés de l'âme et les cinq sens.— Tw thiên o 5c, astronome officiel. Tu' surloul Quatre (employé nombre Voir bon. ordinal). des S. A. tw [Z3, quatre, et (Formé Iw pj, diriger. ) — Cunli Thw tw ïfc o, quatrième. tw ]g o, quatrième veille. —Ngmj p7comme >™>*.

)<*— thw Iw fjf ^ O. quatrième jour; ],, — mercredi. Thâng tw Jjfto, quatrième mois. — Cou thw lin jjî % o. enfant. — TIP hè o jfr. quatrième quatre côtés, quatre faces; partout. Tw J^\*. Pervers, Car. radical. vicieux. Xo'wwl

Tir

i

;

sfM*. Propre, privé, personnel. vicions ; faux. particulier; dépravé, illicite. mensonger; illégal, Tw tâm o ;5 , partial, égoïste. — Tw gia o ^, maison particulière. — TIP lia o J|[, lieu secret. — Tir rien g O j|, individuel.— propre, Là m iwriêng jg o Jt , travailler pour soi, agir en vue de son propre intérêt. — Cùa iw $jff o, biens propres. — Tir mp 0 propriété personnelle. 3f£, affaire privée. — Vik IIP fâc. ici. — Hôi nghi tw -<§}• O. conseil p| volonté propre, privé. — Tw i/of, — 0> tw riêng ^ o ê , vivre à pari. — Clii — Vo tw te. o, impartial. công vo tw jg 7fe te o. tout à la justice, rien à la faveur. — Th'ièiiIw {§ O, faire acception de personnes, accorder des faveurs injustes. — l»' là o f|5, méchant, pervers. serré; ici. <&*. touffu, Épais, déà présent; maintenant, pi'on. monstratif : ce, cet, ceci, celui-ci. voici Tw thw o flf-, maintenant, la lettre (formule finale). — TIPbit» — "' o TJL, voici le rapport (kl.). trât o ;fL , voici l'ordre (kl.). — 1"' nhwt o 0 , ce jour. — TIP ngoë c f''11'' J|, ce mois. — Tw niên o % ici mémo: année. — Tai iw feo, sur ces dedans. — Nhw tw ^o.

Tw

—*-»•( .175 )^salors. — Tw ihi o *j^p. entrefaites, c'est ce que nous espérons (formule finale de demande). y» y-» 7'»/ ^7^ *. La soie du cocon. Voir ta'. Tic Ijjï*. fendre, Couper, séparer; à un haut deémonder; élaguer, une ouverture, ougré; pratiquer vrir un passage; il, elle; ceci, cela, celui-là; syllabe compléadorer, lunls; Voir thô'. vénérer; sacrifier.

celui-ci, mentaire.

frai môc tw J^ 7|ç o, grand arbre coupé. — Tw van o ~$£, littérature, — Tw van nlwu o poésie. jSÇ J\>. savant éminent. — Tw tu o |fî, un instant. — Tw thl ofj^, alors, à ce moment. Tw JËJ *. commencement. Origine, cause début; soidéterminante; - même, considéje, moi; réfléchir, der. Voir tù'. Car. radical. Tw hùm o <^f, exister de par soimême. — Tw hwu sanh nhom dl lai 0 W Ê. A jy 2fc • depuis que les hommes existent. — 7ty>jiAze» O #&. de principe. — Tw thàiih naturel, 0 Ê* i arriver par soi-même. — îw> se servir soi-même. — ^"ér °-M, Tw y o ^, sciemment, d'après son idée. — Tw thmih tw thàn o H? O 1$, se l'aire passer pour un saint, pour un génie (se croii-e plus que les autres). — Twvân o ^Jlj, se suicider. — Tw do o [^, libre, indépendant. — 7V wAiere Aijzg- o $5 |Jp], cuivre natif, pierre d'airain. — 7V>//// o fjjf. avoir pleine confiance en soi. 7V SE aux et %£*. Offrande aux dieux, aux génies, aux déesprits, Ty

Tw hoàng âja o Ji Jijj. sacrifier au dieu de la terre. — Tw thàn o jjiijl. sacrifier aux esprits. — Tw tien nhn>n sacrifier aux ancêtres. — o^\, Tw phwonig o ^, adorer, vénérer (les mânes des parents défunts). — Phung tw ^ o , id. — Ngù tw J[ o . les cinq offrandes rituelles, savoir : ho fi, de la maison; tào yjj|. du foyer; mon f^. de la porte; hànli fa, des allées; trung tft • du rentre. — Tw ihwoeng dr o [~ >$ sacrifice of-- Tw sàn o §1 . fert à l'Empereur. biens du culte. — Tw dieu o O. offrir une rizière dent le revenu 'sera consacré à l'entretien du culte. Service maison do -rf*. public, cour de fonctionnaire; justice, chambre du conseil; boudtemple dhiste, bonzerie. pagode, Quung h)r. tw % ||£ o. service des sacrispécial pour l'organisation fices officiels. — Th/ii tluripiig tw -jfc. ^ O. service spécial pour l'organisa-tion des cérémonies rituelles. Thiibôc. tw -Jfc ^ O, service chargé de pourvoir aux moyens de transport — et aux escortes du souverain. Hong 16 tw $Hj m O , service chargé de prendre fes dispositions nécessaires et d'assurer le cérémonial d'Etat lors des sessions d'examens littéraires. — Phi'i tw jff O, tribunal. préfecture. — Tw mon o f^ - pagode de Bouddha. — .S'o»«tw [il O, un temple clans la montagne. — Tw nhmi o A, eunuque. Tir f£/>*. Semblable, pareil, égal:

•( 37G )«-, apparence, aspect; qui offre delà comme si. Voir to'. ressemblance; Vd lu? M o, sans aucune ressemblance, qui ne peut être comparé. — Tw thi vrai. O^, paraissant — Tu? — phi o ^p., sembler faux. tout à l'ait pareil, Twomg tw /fgo, qui ne diffère en rien. Tu' de fil de soie; Extrémité /ffi*. boni, qui se rattache; lier, joindre; série, métier, suite; profession. Tu? su? o îf, la suite d'une affaire. — Thn sip tw SÇ qp: o, démêler une situation. — Bàu lu? HJ}o, préliminaires. — Bien lu? jfë O, loi, précepte. \il~i)*. Qui vient après, qui conlitinue; unir, joindre, succéder; descendance; successeur, gnée, héritier. Tu? tu? o -^ , fils héritier. — Ty> vi o {\L, succéder an trône. — Tw vu'O'ng o 3E >béritiei' de la couronne. — Tw di'pc o (Ê , hériter de la vertu; nom de règne d'un souverain de l'Annam. — Tw ton clwc o ^ Iff;, succéder aux ancêtres dans leurs charges et dignités. — Tu? hâu o ^ , à partir de ce succéder, continuer; inomenL, à l'avenir, désormais. — Hâu tw ^ o, descendants, successeurs. — Vo tw ht? M ^- o, sans héritiers. — Tutjêl tw $g o, sans postérité. — Tw tué o JH, Tannée prochaine. — Co qaâ tuyêt tw J£ ^ |g O, veuve, seule, sans enfants, sans neveux. — Co> tw Jj^ o, patrimoine, héritage. ${ et ^*. Ordre, série, rang, classe, grade ; fixer un raiii*, degré, un poste; selon assigner employer son mérite; arranger, dispose]'. délailier. exposer, présenter, Tw bâ val O ~fë >$, inetii'o loulcs clioses en ordre. — Tw lutin o^. discourir. — Twieiifr tir converser, ?fg O, causer ensemble. — Qiianfilm chi lue lu? fë fô ;> 7^ o. les six premiers' degrés du mandarinat. — Vhih bât IIP clmig j}Ç /{* O $, qui n'est plus bon à rien, que l'on renvoie (employés, fonctionnaires). — Trhih tu? j£ o. exposer avec ordre et méthode (rapports). Tic ' latérales Constructions J^r*. à l'est et à l'ouest de la placées cour d'un bâtiment; ordre, rang; asile, arrangement; disposition, école, collège. Bong tw Jff o , appartements situés à l'est. — Tâij tw !§Ï o, appartetip ments situés à l'ouest. — TIU'P — Tw SII> ^ O , en ordre, par rang. O 3p£, ordre régulier des choses. Enfant sous un toit; aimer, -f**. nourrir, élever; amour, sollicitude; se reproduire, se propager; reproduction de la pensée, lettre, mot. écriture. caractère, Tw Mu o BM, lettre initiale.-Banh tu? % o, un nom. — ?>'»"'" o #, lettre mère, caractère radical, clef. — Tw phâp O •/£, art d'écrire, '«' AL°règles de l'écriture. —Là}) former un caractère, écrire un mot; établir un un document, rédiger contrat. — Tw Ofa. O M, recueil de de caractères; mots, nomenclature

Tu'

Tu'

Tu'

377 — Tw vi o — dictionnaire. Je, ici. Bai nain quôc âm tw vi hiêp giài ctai jf g |f o 4j£ fe phdp quôc âmJ^ annaM Jz '& H I1 ' dictionnaire iiiilc-Crançais. — ffoa f(<>^g o, caractères cursifs. — Tlulo tw j|| o, id. — Viïn lw ^t o, ies lettres, ia ïittéralure. — Thâp tw -f- o, en forme do croix. — Tich lw cânh iay hùni $fy 0 }$fl ;M 'fï J ^a marque infamante des voleurs imprimée au fer rouge sur l'épaule droite (tliuyèl itao §j£ ^, menteur et voleur). Tw Hy *. Le nombre quatre. V. ion. TA' rélléchir; idée, Voir/if. pensée, préoccupation. — Ciicli ai Y lw f c, attention. — ij lw $jf g[ f o, attentivement. A'o Ihdiig m y tw fy gz ||;gO. il n'est pas attentif. — Hây clin cd ij ta' Fj£ ^ |f o. soyez, donc allenlif. — Lao làm lieu lw ^ ;£» jÈL o , fatigue de lespj'iI. — Saiih lw ^ o. créer des soucis, occasionnel' des ennuis. étendu, déployé, illicite; excès, illégal, forme, commanquement; du nombre quatre. Etalé, >3\*. Méditer,

TA' 2pp*. exposé; faute, pliquée

T/if^j tw -j- o , quatorze. — 7»> /A«j» o -f-, quarante. — Bdl lam bdl li'p ^ ££ ^ o, ni trois, ni quatre; — Tw obscur, embrouillé. phwo'iig o -fj, les quatre régions, ies quatre — Tw points cardinaux. Inpô'iig o |nj, id. — Tw liai o $jj:, les quatre mers, le monde entier. — Tw tlw les quatre o*-, livres classiques (ouvrage de Confucius). Ta' Té lU*. Quatre chevaux front à un même chai'. attelés de

Tw Iwc o -f} , déployer sa force. — Tic lai o pjl. qui ne connaît pas de frein; baut les coeurs! courage! — Tw tlii o ffï, les é lai âges d'un marché. — Pltéiig lw jfo O, donner à ses mauvais penpleine carrière chants. ;§K • Bonté, amour, tendresse, sollicitude affection, (des parents envers les enfants); faire le bien, aux soulli'ances d'autnii; compatir une plante grimpante symbolisant l'attachement. Mûu tw -f^O, l'amour malernel. — Tip mau o -{§:, une tendre mère. — Th>lioa o f[j, accommodant, conciliant. — Nho'ii, tw f~ o, humain, — Tip hait O clément, bienveillant. J|L, id. — Klioai tip ffi o. tubercule (espèce). TA' iïfl*. pi'ave. tardif; Marcher lenlenieiil ; air dénia relie imposante; lenL peu à peu, graduellement.

Tliwimg tw •fj5fo, le cbef des écu— Thiên tw ries impériales. ^ o, les étoiles du quadrige céleste; Scorpion. '''' une %%*. Accorder ner, conférer, gratifier; fait, récompense. faveur; don, donbien-

Tw twô'c Ogf, conférer une, dignité, accorder un Litre. — Thwô'iig '"' M ° ) — Au tw récompenser. ,1,0, grâce, bienfait, faveur; pardonner. — Bçnh thièii tw $| 3Ç o, maladie incurable.

-**( — An lit' j§? o, calme, tranquille. Tw tif câi mien g 00^7 PJH[, ne parlez pas trop, calmez-vous un peu.

378

)*-«ngoi o H, renoncer quer la royauté. Tù' fy£*. Pierre au li'ùne. abdi-

d'aimant;

faïence.

Ta'

|É| *• Depuis début, origine; rer; particulier,

à partir de; distinguer, sépaà part. Voir tu'. Tw ngày o 0|;. depuis le jour. — 77/.>Aij o ^, depuis lors.— Tw nây vê sait O /g (W JH • désormais, dorénavant. — Kè tw ngày nây |"f o flf. — T/P /g, à compter d'aujourd'hui. nhiên o ffâ, nécessairement, natu— Tw rellement. ngàn oi^, gra— Tw hhinho o ftfc duellement. ffj. — Tw khi toi depuis quand ? gap mi o fi£ $fc Jfc §X , depuis que je l'ai vu. lors, W et p^*. Mot. parole, discourir;

Tif khi O ^, objets usuels en faïence, en porcelaine; poteries. Tù' sffi rents mânes et JJljrJ*. Olfrande aux padéfunts"', sacrilice aux des ancêtres.

J\hom tw f;2 O, temple, pagode. — Tw ttwo'ng o 'Jji;. salle des ancêtres. — Sanh tic ^ o, rendre un culte à l'image d'un homme encore vivant. :— Tif thân o jpljf, temple dédié aux — esprits. Ong tw %%o, gardien de —Lfto lie j£o. temple, sacristain. id. Tù' la terre avec une ~&\±*. Remuer les mauvaises enlever herbes; houe, châtier. punir, écrit, Parole, discours; docuine.nl; acte, style. . composition. Tho' tw ;*. o, lettre, missive. — Bom tw ïpt o, plainte, supplique, — Tw trât o JL • 0l'clr(' pétition. écrit., — Van tw £ O, littérature. — Hào tw {$ o, bon style. — %>'" û> -= o , parole, expression. — A//«« tw P o, expression verbale. ppj*. rédaction; j|t*. seconder; Réunir, amasser; aider,

Ta'

îr,

expression; refuser en partir, gner,

s'exprimer, s'excusant

quitter, renoncer.

poliment; résiabandonner, Tù'

Troe lit' J|fj o . mot complémenlaire. — Tu tw ^ o, polir le style, travailler les mots, arranger les expressions. — Hâo tw jft o, beau style, de langage. — Tw jolies tournures bièt o )jl], dire adieu, se séparer. — Câo lit' ji? o, demander à partir. — Tw ta o fi}, saluer, prendre congé. — Tif — Tw iihau giâ o \lfê, id. °tt' prendre congé les uns des autres. — Tw ai o ^, se déclarer se récuser, décliner la incompétent, — Tw con O Jjt , ne responsabilité. un enfant. — Tâw pas reconnaître — tw jjj. o, antipathie, répugnance. Tw khw o •=£, renoncer à. — Tw (1) Ce rite a lieu au printemps.

Tù'

suppléant. adjoint, Thwc tw j|r O , amasser des vivres. — 7'»' '/""" réunir des provisions. O H , celui qui vient après le prince.

—«.( — T/p (lui doit lui succéder. lioàng du trône impérial. o ^. l'héritier à Tù' ~^/\*- Plantes maison de chaume, Tfc "7*. d'animal; Fils, enfant, piquants; de paysan. garçon toil

3 7 9 )«H fies sépultures, elr.). O, maître enseignant. ^|, nom d'oiseau. Tû' — Plut tû? ^ — Tù? qui o

pépin; poinl, marque; terminaison (verbes, Car. radical.

semence, sage, vertueux

graine, (appellatif); sorte suffixe,

; petit fruit, de Tû'

sj-f*. Syllabe complémentaire. S.A. Jehuyèn. -j^ . hèle fauve, (Formédes et tû' ^ , fils.) Cou su? tù? Jj; $ip O , le lion. — - Sir Sic tù? câi jfjjjp ^ , lionne. O tir con |fo_^, lionceau. Porter; subir; (X*. supporter, avoir la charge, le poids ; supporter devoirs. obligations, Tù? tè o $U, avec grand soin. — Làm cho tù? tè jg ^ o $8, agir avec prudence et sagesse, faire soigneuse— Nni <-lio convenablement. ment, 1 tù' ti' Pft ^: O $g, s'applitfuer à parler. — TÎP te tw heomg o fâfi ,§, j|. profonde méditation, grande application. — Bû'c tù? Ipg O. soudaine—Làm bîpc tù? jj~ ment, subitement. ijlg O, faire avec précipitation, agir inconsidérément. Jfy *. Beaux plants, hautes tiges. rouge dou-

substantifs).

— Triromg tîp JH; O, fils aîné. Thîr tîr ïfc o, fils cadets. — Bi'mg — Tièu tir tîr M. O, petit enfant. — >Ji O, ici. (pronom d'humilité). Plu/ ta' 3£ o. père et fds. — Mdu tîr -fjo, mère et enfant; principal — Nain tu? et intérêts. ^ o. jeune homme. — Nù' tic -j^ o, jeune fille. — Tîp ton o descenffi,. neveux, dants. — -RI'PCIcJu'mg ta? fjfé Q O, le — Tù? là o vertueux Confucius. $fr. — Manh IIP disciple de Confucius. ^ o, le sage Menlius. — Lâo tù? $g O, vieillard enfan I;; nom d'un sage fondateur de secte. — QuA tù? |j| o. les graines, les fruits. — Tîp àao o jifr;, les devoirs d'un lils. — TÎP bdl giào phu cki quâ o ^ ^ 1£ £, M si mi fils ne reçoit pas d'enseignement, c'esl la faute du père. — Vièii IIP H O, les lils d'un fonctionnaire. — Thiên tîp 5Ç O, le fds du de la Chine. — Bâu (Jiel, l'Empereur là' q~ o, gendre. — Quôc tîr g c. — le lils aîné du souverain. Cdng IÎP Q o, fils de prince. — TMch ti'i? #}fj O, celui à qui est dévolu le hwomg hoa,, c'est-à-dire celui qui est chargé dans une famille du culte des ancêtres entretien (offrandes, anniversaires,

Tû' Tû'

Soie colorée en -Ifi*. de couleur foncé; rougeâtre, teuse. Voir tia.

Tù? anh o U, une couleur rougeviolet. — TÎP hèng oft£. pourpre. — Tù? hoa bù o 7£ ^j , colonnades de Nankin. — Tîr thào o 1=ï, plante tinctoriale. — Nlu'i't âûi tîp him .vuyni 31 M ° jfe 'M ' une P'dre de bracelets en métal doré. — Tîr vi o ^, nom de constellation. Tû' ~jfa*. Mourir, décéder; se fondre,

-•«.( se dissoudre, immobile, s'éteindre ; fixe, inerte. Voir thdc. rai de,

380 | I

)**-Tua venir en fouie. g/f. Affluer; (En S. A., faire savoir; se pron. té.) Tna tô'i o $fl, se présenter en arriver en foule. — grand nombre, Tûa dèn o Jfe., id. — Tua va o P$|. sortir en masse; couler abondamment. Assemblé, l'éuni; 5spressé. (Du S.A. lu, même car., même signif.) Tùa lua o Jjj, gonflé, luinélié.— Gai miçng tùa lua "dj PJJJX. M. ;no''' ° la bouche trop pleine.

Tif mqng O fa, perdre la vie. — Yèuilp '#fco. mourir prématurément, — Tw dao o ^, mourir jeune. inoiirii' pour la foi. — Ngwon tw dao — Tw irait un martyr. ||oj|, O [>ijf, mourir au combat. — Tw tù O O , mourir en prison. — Hào tw ff o, belle mort, mort naturelle.— Tic beil m'mh o Tf. ftft, mort peu — Sanh tw claire, peu explicable. la vie et la mort, naître et ^O, — Tw iihwl o 0, le mourir. jour du décès. — Khai tw |j| o, l'aire une déclaration de décès. — Bô sanh tw $j|" fl£ o, registre de l'état civil. — Aw lw à mort. fêg o, condamner — Nhovi sanh hwu là' nhw nhwl dq chi dwo'iig nhièn A 4 'l ° Il 0 ?£ ;£• la ffà ' 'a A'ie et 'a mort GUez les hommes au peut se comparer jour et à la nuit : après le jour vient la nuit, après la vie vient la mort. — Tû> sanh hwu mqng O ^ /fë jïjj-, la vie et la mort du dépendent destin. Tua ce qui est nécessaire, on il faut. doit, indispensable; (Du S.A. tu, même car., même signif.) Tua kip o i=£, pressé, urgent. — Xâ tua <£* o, il est indispensable de. — Tua il est nécessaire giù? o ffî, de surveiller. ,^|f. Ornement de soie, frange. ffi}. (Du S. A. ta, mêm