Vous êtes sur la page 1sur 10

LE FAUX JÉSUS DES ÉVANGÉLIQUES Page 1 of 10

LE FAUX JÉSUS DES ÉVANGÉLIQUES


par Jean leDuc

«Mais je crains que, comme le serpent séduisit Ève par sa ruse, vos pensées ne se corrompent
aussi de la simplicité qui est en Christ. Car, s'il venait quelqu'un qui vous annoncerait un autre
Jésus que celui que nous vous avons annoncé, ou un autre esprit que celui que vous avez reçu, ou
un autre évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supporteriez fort bien. (2 Cor.
11:3,4.) »

La Bible, Parole du Dieu vivant, nous avise que dans les derniers jours dans lesquels nous vivons,
qu'il va y avoir plusieurs faux Christs. Sans mentionner les faux Jésus comme celui des religions
orientales et celui du Nouvel Âge, le faux Jésus qui nous importe ici est celui des religions et
dénominations dites chrétiennes qui nous est présenté subtilement comme étant le Jésus de la
Bible, m ais qui en réalité est un imposteur. Autant que cela puisse être surprenant pour un grand
nom bre de ceux qui professent être chrétiens, le fait qu'il existe un faux Jésus -Christ est clairement
enseigné dans les Écritures (Mat. 24:4,5; 2 Cor. 11:3,4). Malheureusement ces personnes lisent la
Bible avec un voile sur leur conscience, et ne peuvent s'imaginer que leurs églises ou leurs pasteurs
leurs enseignent à croire en un faux sauveur et à proclamer un faux évangile. Ils n'ont aucune
notion qu'une telle chose puisse leur arriver et s'ils sont confronté avec la vérité ils préfèrent croire
au mensonge, car ils ont été endoctriné à croire que le faux chrétien c'est toujours l'autre, ce n'est
jamais eux. Notre appel est d'aim er, de suivre et de nous confier en le vrai Jésus -Christ et en lui
seul. Nous devons nous séparer complètement des nombreux faux Christs qui existent de nos
jours: «Nous savons aussi que le Fils de D ieu est venu, et il nous a donné l'intelligence pour
connaître le Véritable; et nous sommes en ce Véritable, en son Fils Jésus -Christ. C'est lui JÉSU S
qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle. Petits enfants, gardez-vous des fausses représentations
de Christ! Amen. (1 Jn. 5:20,21).»

http://christobible.org/bible_et_souverainisme/faux_jesus.html 10/28/2008
LE FAUX JÉSUS DES ÉVANGÉLIQUES Page 2 of 10

Nous savons à propos du Christ des sectes et des différentes religions. Il est soit un homme de
bien, un prophète, la prem ière création de Dieu, la deuxième personne d'une trinité mystérieuse, un
grand esprit, une idée divine, ou encore Dieu lui-même. Mais il n'est pas le vrai et seul Dieu Tout-
Puissant et Souverain, il n'est pas l'Esprit Éternel m anifesté dans la chair comme Fils, il n'est pas la
seule et unique Personne dans la divinité, il n'est pas le Roi qui règne présentement et activement
dans le coeur de ses élus. Il n'est pas le Christ de la vérité mais le Christ de la duplicité. Il reçoit son
existence d'un autre qui serait plus grand que lui, ou encore qui l'aurait engendré dans l'éternité. Il
est un Christ créé par l'homme et à son image, un Christ spéculatif formé de conjectures et de
sophismes, mais il n'est pas le Christ de la Bible, il est un faux C hrist et ceux qui croient en lui sont
des faux chrétiens.

Nous savons aussi à propos du Christ des Catholiques, le dieu galette des papistes qui est mangé
par ses fidèles lors d'une Messe et qui est adoré comme le dieu Soleil dans l'ostensoir. Ils
professent hautement qu'il est le vrai Dieu. Il a souffert et est mort pour le pardon des péchés, il est
ressuscité, monta aux cieux et il reviendrai pour juger les vivants et les morts. Mais il n'est pas le
vrai Sauveur. Le Christ des Catholiques ne peut les sauver s'ils ne font pas de bonnes oeuvres, ni
sans l'intercession d'un prêtre. Il n'est pas le Christ de la Bible et nous ne somm es point séduit par
ce faux Jésus -Christ.

Nous avons aussi entendu parler du faux Jésus des M ormons, qui après sa résurrection, aurait
apparu en Am érique à un peuple fictif de Juifs, les Néphites et les Lamanites. Et qui n'a pas
entendu parlé du faux Jésus des Témoins de Jéhovah qui serait un petit dieu créé à l'origine de
toutes choses.

Toutefois il existe un autre faux Jésus -Christ qui est beaucoup plus dangereux que le Christ des
sectes reconnues comme les Témoins de Jéhovah et les Mormons, et mille fois plus dangereux que
le Christ du C atholicisme Romain, Protestant et O rthodoxe. Il séduit les gens depuis un très grand
nom bres d'années et il continu encore à en séduire des millions qui le suivent aveuglement sur le
chemin de la perdition. Ce Christ est tellem ent dangereux qu'il séduirait les élus si cela serait
possible (Mat. 24:24). Il est le C hrist des Évangéliques nom mé aussi le C hrist Arm inien, c'est à dire
le Christ des disciples du libre choix. (Voir TU LIPE pour la source de l'Arminianisme).

Ce faux Christ est extrêmement dangereux car de plusieurs façons il est présenté comme étant le
vrai Christ. Ils disent qu'il est le vrai D ieu, égal avec le Père et le Saint-Esprit. Ils affirment qu'il est
mort sur la croix pour sauver les pécheurs. Ils déclarent même que son salut est par grâce sans les
oeuvres de personne. Ils donnent l'im pression que ce Christ n'a rien de comparable avec le Christ
des sectes et du Catholicisme. Mais attention, soyez averti. Le Christ des Évangéliques n'est pas le
Christ de la Bible. Ne soyez pas dupé, soyez sur vos gardes. O n vous bombardera de versets
bibliques tirés hors de contexte pour vous prouver un prétexte, ces gens ont été endoctriné dans la
manipulation et ils savent très bien comment s'en servir. Les disciples de ce faux Christ ne peuvent
tolérer la vérité et ne s'arrêterons devant rien pour vous discréditer et vous persécuter. Voici
quelques différences entre le faux Jésus des Évangéliques et le Jésus de la Bible:

1- Le Jésus des Évangéliques aime tout le monde sur la terre individuellem ent et désire
sincèrement le salut de tous. Il hait personne mais hait leur péchés.
- Le Jésus de la Bible aime sincèrement et désire le salut seulement de ceux que Dieu a choisi
inconditionnellement pour recevoir cette grâce. Il hait le pécheur et le péché: «Les orgueilleux ne
subsisteront pas devant tes yeux; tu hais tous les ouvriers d'iniquité. (Psm. 5:5); YEHOVAH sonde
le juste; mais son âme hait le m échant et celui qui aime la violence. (Psm. 11:5); Toutes choses
m'ont été données par mon Père; et nul ne connaît le Fils que le Père; et nul ne connaît le Père que
le Fils, et celui à qui le Fils aura voulu le révéler. (Mat. 11:27); Je prie pour eux; je ne prie pas pour
le monde, mais pour ceux que tu m'as donnés, parce qu'ils sont à toi. Et tout ce qui est à moi, est à
toi, et ce qui est à toi, est à moi, et JE SU IS glorifié en eux. (Jean 17:9,10); ...et le Seigneur ajoutait
tous les jours à l'Église ceux désignés à être sauvés. (Ac. 2:47); ...et tous ceux qui étaient destinés
à la vie éternelle, crurent. (Ac. 13:48); Et non seulement cela; mais il en arriva de même à Rébecca,
quand elle eut conçu par un seul deux enfants , c'est à dire d'Isaac, notre père. Car les enfants
n'étaient pas encore nés, et n'avaient fait ni bien ni m al, mais afin que le décret d'élection de Dieu
puisse se maintenir, Non à cause des oeuvres, mais à cause de celui qui appelle, il lui fut dit: L'aîné

http://christobible.org/bible_et_souverainisme/faux_jesus.html 10/28/2008
LE FAUX JÉSUS DES ÉVANGÉLIQUES Page 3 of 10

sera soumis au plus jeune. Selon qu'il est écrit: J'ai aimé Jacob, et j'ai haï Ésaü. (Rom. 9:10-13); Le
potier n'a -t-il pas le pouvoir de faire, d'une mêm e masse de terre, un vase de dignité, et un autre
d'indignité? Et que dire, si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a
supporté avec beaucoup d'endurance les vases de colère, préparés pour la perdition? Afin de
manifester aussi la richesse de sa gloire sur les vases de m iséricorde, qu'il a préparés pour la
gloire, Envers nous qu'il a aussi appelés à renaître, non seulem ent d'entre les Juifs, m ais aussi
d'entre les G entils? (Rom. 9:21-24); Béni soit le Dieu et Père, le Seigneur de nous tous, Jésus-
Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes, en
Christ; Selon qu'il nous a élus au salut en lui avant la fondation du m onde, afin que nous soyons
saints et sans reproches devant lui dans la charité; Nous ayant prédestinés au salut pour être ses
enfants adoptifs par le moyen de Jésus -Christ, d'après le bon plaisir de sa volonté; (Éph. 1:3-5).»

2- Le Jésus des Évangéliques offre le salut à tous les pécheurs sans exception et fait tout en
son pouvoir pour qu'ils soient sauvés. Mais son offre et son oeuvre sont souvent frustré et rejeté,
car plusieurs refusent de venir.
- Le Jésus de la Bible appelle efficacem ent et irrésistiblement à lui-même seulement les élus et
les amène souverainement au salut. Aucun d'eux ne sera perdu: «Ainsi en est-il de m a Parole, qui
sort de m a bouche; elle ne retourne pas à moi sans effet, sans avoir fait ce que j'ai voulu, et
accompli l'oeuvre pour laquelle je l'ai envoyée. (És. 55:11); Car, comm e le Père ressuscite les m orts
et donne la vie, de même aussi le Fils donne la vie à ceux qu'il veut. (Jn. 5:21); Tout ce que le Père
me donne viendra à moi, et je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi. Car je me suis abaissé
du Très-Haut, pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui me conduit. Or c'est ici la
volonté du Père qui m 'accompagne, que je ne perde aucun de ceux qu'il m'a donnés, m ais que je
les ressuscite au dernier jour. C'est ici la volonté de celui qui m'anime, que quiconque contem ple le
Fils et croit en lui, ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. (Jn. 6:37-40); Jésus leur
répondit: Je vous l'ai dit, et vous ne le croyez pas; les oeuvres que je fais au nom de mon Père
rendent tém oignage de moi. Mais vous ne croyez pas, parce que vous n'êtes point de mes brebis,
comme je vous l'ai dit. Mes brebis entendent ma voix, et je les connais, et elles me suivent. Je leur
donne la vie éternelle, elles ne périront jamais, et nul ne les ravira de ma main. Mon Père, qui me
les a données, est plus considérable que tous; et personne ne peut les ravir de la main de m on
Père. Moi et le Père, nous som mes indivisible. (Jn. 10:25 -30); Selon que tu lui as donné pouvoir sur
toute chair, afin qu'il donne la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. (Jn. 17:2); Car c'est
Dieu qui produit en vous et le vouloir et le faire selon son plaisir. (Phi. 2:13).»

3- Le Jésus des Évangéliques ne peut régénéré et sauvé un pécheurs qui ne choisit pas
Christ premièrement selon son libre arbitre. Tout le m onde a le libre choix par lequel ils peuvent
accepter ou rejeter Christ. Leur libre volonté ne peut être violée par Christ, car il respecte leur
propre détermination de choisir de croire ou non et ne s'impose pas sur personne.
- Le Jésus de la Bible régénère souverainement le pécheur élu sans le choix de ce dernier, car
sans la régénération selon le décret d'élection de toute éternité, le pécheur est mort spirituellement
et n'a aucune capacité de choisir de croire, toutes ses dispositions ne sont que corruption. La foi
n'est donc pas la contribution de l'homme à son salut, elle est le don de Christ qu'il accorde
souverainem ent et fait partie de la régénération. L'élu est régénéré pour croire et non l'inverse:
«Mais à tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné le droit d'être faits enfants de D ieu, savoir, à ceux
qui croient en son nom , Q ui ne sont point nés du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté
de l'homme, mais de la volonté souveraine de Dieu. (Jn. 1:12,13); En vérité, en vérité je te dis que si
un homme n'est régénéré dès l'origine, il ne peut voir le royaume de Dieu. (Jn. 3:3); Personne ne
peut venir à moi, si le Père qui m'a envoyé ne l'attire; et je le ressusciterai au dernier jour. (Jn. 6:44);
Et il disait: C 'est à cause de cela que je vous ai dit, que personne ne peut venir à moi, si cela ne lui
a été donné par mon Père. (Jn. 6:65); Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, m ais c'est moi qui vous
ai choisis, et qui vous ai établis, (Jn. 15:16); Alors, ayant entendu ces choses, ils s'apaisèrent et
glorifièrent Dieu, en disant: Dieu a donc aussi accordé aux G entils la repentance, afin qu'ils aient la
vie. (Ac. 11:18); Cela ne vient donc ni de celui qui veut, ni de celui qui se presse; mais de Dieu qui
fait miséricorde. (R om. 9:16); Et vous étiez morts dans vos offenses et dans vos péchés, (Éph. 2:1);
Car vous êtes sauvés par la grâce, par le moyen de la foi; et cela ne vient pas de vous ou de votre
choix , c'est le don de Dieu; Ce n'est point par les oeuvres méritoires, afin que personne ne se
glorifie. Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour les tâches
convenables, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous y marchions. (Éph. 2:8-10); Parce qu'il
vous a été gratuitement donné dans ce qui a rapport à Christ, non seulement de croire en lui, mais

http://christobible.org/bible_et_souverainisme/faux_jesus.html 10/28/2008
LE FAUX JÉSUS DES ÉVANGÉLIQUES Page 4 of 10

encore de souffrir pour lui, (Phi. 1:29); Regardant à Jésus, l'auteur et l'accomplissement de notre foi,
qui, affronta la dégradation, à cause de la joie qui lui était proposée, a souffert la croix, et s'est assis
à la droite du trône de Dieu. (Héb. 12:2); Étant régénérés, non par une semence corruptible, mais
par une semence incorruptible, par la Parole de Dieu, qui vit et qui demeure éternellement. (1 Pi.
1:23).»

4- Le Jésus des Évangéliques est m ort sur une croix pour chaque personne individuellement
et rend ainsi possible à tous d'être sauvé. Sa mort, sans le choix de l'homme, ne fut pas capable
actuellement de sauver personne car plusieurs pour lesquels il est mort sont perdus.
- Le Jésus de la Bible est mort seulem ent pour le peuple élu de Dieu et obtient actuellement le
salut de ceux pour lesquels il est mort. Sa mort fut une substitution pleinement suffisante qui enlève
la culpabilité de son peuple élu: «Et Jésus lui dit: Le salut est entré aujourd'hui dans cette maison,
parce que celui-ci est aussi enfant d'Abraham. Car le Fils de l'homme est venu chercher et sauver
ce qui était perdu. (Lc. 19:9,10); JE SUIS le Bon Berger, et je connais mes brebis , et je suis connu
d'elles, Comme mon Père me connaît, et que je connais mon Père; et je donne ma vie pour mes
brebis. (Jn. 10:14,15); Mais vous ne croyez pas, parce que vous n'êtes point de m es brebis, comme
je vous l'ai dit. (Jn. 10:26); Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel la
Sainte Présence de Christ vous a établis surveillants, pour paître l'Église de Dieu, qu'il a acquise
par son propre sang. (Ac. 20:28); Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés
avec Dieu par la mort de son Fils; encore plus, étant déjà réconciliés, serons-nous sauvés par sa
vie? (Rom. 5:10); Maris, aim ez vos fem mes, comme aussi Christ a aim é l'Église, et s'est livré lui-
même pour elle; (Éph. 5:25); Mais Christ, étant venu comme Souverain Sacrificateur des biens à
venir, ayant passé par un Tabernacle plus grand et plus parfait, qui n'a point été fait de main
d'homme, c'est-à-dire, qui n'est point de cet arrangement, Est entré une seule fois dans le saint des
saints, non avec le sang des boucs et des veaux, mais par son propre sang, ayant obtenu une
rédemption éternelle. (Héb. 9:11,12); Car Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste
pour les injustes, afin de nous amener à Dieu; ayant été mis à mort selon la chair, mais vivifié par
l'Esprit; (1 Pi. 3:18).»

5- Le Jésus des Évangéliques perd plusieurs de ceux qu'il a sauvé car tous ne persiste pas
dans la foi et l'obéissance. M ême s'il leur donne la sécurité éternelle, comme certains disent, cette
sécurité n'est pas basée sur sa volonté souveraine ou sur son oeuvre infaillible, mais sur le choix
que le pécheur fait lorsqu'il accepte Christ.
- Le Jésus de la Bible préserve son peuple choisi, il les garde afin qu'ils ne perdent pas leur
salut et il persévère en eux pour qu'ils gardent la foi jusqu'à la fin. Il les préserve par la volonté
souveraine de Dieu d'après son décret d'élection, par la puissance de sa m ort et de sa résurrection,
et par les oeuvres puissantes de son Saint-Esprit: «En vérité, en vérité je vous dis, que celui qui
écoute ma Parole, et qui croit à celui qui m'anime, a la vie éternelle, et il ne vient point en jugement,
mais il est passé de la mort à la vie. (Jn. 5:24); Mais vous ne croyez pas, parce que vous n'êtes
point de mes brebis, comme je vous l'ai dit. Mes brebis entendent m a voix, et je les connais, et elles
me suivent. Je leur donne la vie éternelle, elles ne périront jamais, et nul ne les ravira de ma main.
Mon Père, qui me les a données, est plus considérable que tous; et personne ne peut les ravir de la
main de mon Père. (Jn. 10:26-29); Car ceux qu'il avait connus au-dessus de tous, il les avait aussi
premièrement prédestinés au salut pour être conform es à l'im age de son Fils, afin que celui-ci soit le
premier -né de plusieurs frères; Et ceux qu'il a prédestinés au salut, il les a aussi appelés à renaître;
et ceux qu'il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu'il a justifiés, il les a aussi glorifiés. (Rom.
8:29,30); Qui nous séparera de l'amour de Christ? Sera -ce l'affliction, ou l'angoisse, ou la
persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée? Selon qu'il est écrit: Nous som mes tués
à la journée longue à cause de toi, et nous sommes regardés comme des brebis destinées à la
boucherie. Au contraire, dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs, par celui qui
nous a aimés. Car je suis persuadé que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les souverains des
nations, ni les puissances de ce m onde, ni les choses présentes, ni les choses à venir, Ni la
hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre institution, ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu
manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. (Rom. 8:35-39); Qui selon la prédétermination de Dieu le
Père, sont désigné pour être sanctifiés par l'Esprit, par la soumission à Jésus-Christ, et pour avoir
part à l'aspersion de son sang. Q ue la grâce et la paix vous soient multipliées! Béni soit le Dieu et
Père, le Seigneur de nous tous, JÉSUS -CHRIST, qui selon sa grande miséricorde, nous a
régénéré, pour une espérance vivante par la résurrection de Jésus -Christ d'entre les morts, Pour un
héritage incorruptible, sans tache, inaltérable, et réservé dans les cieux pour nous, Qui sommes

http://christobible.org/bible_et_souverainisme/faux_jesus.html 10/28/2008
LE FAUX JÉSUS DES ÉVANGÉLIQUES Page 5 of 10

gardés par la puissance de Dieu dans la foi au salut, qui est prêt à être manifesté dans les derniers
temps. (1 Pi. 1:2-5); Or, à celui qui peut vous préserver de toute chute, et vous faire comparaître
sans tache et dans la joie en sa glorieuse présence, A Dieu, seul sage, notre Sauveur, soient gloire
et m agnificence, force et puissance, et maintenant et dans tous les siècles! Amen. (Ju. 24,25). »

Si vous croyez en le Jésus des Évangéliques et que vous le servez, vous devez reconnaître le fait
que vous ne servez pas le Christ de la Bible. O n vous a m enti, vous avez été séduit. Si on vous a dit
d'accepter Jésus comme votre Sauveur personnel, on vous séduit. Si on vous enseigne que le salut
est une décision personnel, on vous séduit. Si on vous affirme que vous avez le choix de croire, on
vous séduit. Si on vous dit que vous devez être baptisé pour faire parti de l'Église, on vous séduit.
Étudiez les Écritures et apprenez à connaître le vrai Jésus-Christ. Priez pour obtenir la grâce de
vous repentir et mettez votre pleine confiance en le vrai Christ comme votre Sauveur Souverain.
Vous devez abdiquer complètement à Christ, vous devez lui abandonner votre vie entière entre ses
mains, et vous devez lui faire confiance en toutes choses à chaque jour de votre vie, car sans lui
vous n'êtes rien et sans lui vous ne pouvez rien. Il est digne de toute honneur, de toute confiance et
de toute gloire. Amen.

UN CHRISTIANISME CONTREFAIT
Aujourd'hui le monothéisme nous semble aller de soi. Autrefois, les dieux pouvaient prendre forme
hum aine, les humains pouvaient être des dieux, l'union de dieux avec des humains pouvait donner
naissance à des héros divino -hum ains. Au début, parmi les païens, la notion de messie juif se mêle
celle de héros grec. Mais de nos jours nous voyons plusieurs contrefaçons de la vérité,
particulièrem ent chez les Pentecôtistes et les Charismatiques: Un autre Jésus; un autre Esprit; un
autre Évangile; un autre Baptême; une autre Foi; une autre Bible; une autre Église; un autre Dieu.
Ces choses sont incontestables, nous faisons face ici à un faux christianisme.

Jésus nous a prévenus que lors des derniers jours du monde se lèveraient des Christ (des oints)
contrefaits qui se présenteront comme étant le Messie et prétendront être le sauveur du monde.
« Jésus leur répondit : "Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous
mon nom, disant: C'est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens. »

Jésus nous a prévenu qu'un des signes qui se produiraient vers la fin des temps, juste avant Son
retour, serait l'apparition de faux Christ (faux oints) Matthieu 24.23 -26: « Si quelqu'un vous dit
alors: "Le Christ est ici", où : "Il est là", ne le croyez pas. Car il s'élèvera de faux Christ (faux oints)
et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était
possible, même les élus. Voici, je vous l'ai annoncé d'avance. Si donc on vous dit : "Voici, il est
dans le désert", n'y allez pas ; "Voici, il est dans les chambres", ne le croyez pas. »

Paul prévient les chrétiens au sujet de faux apôtres prêchant un Jésus qui n'est pas le véritable
Jésus de la Bible. 2 Corinthiens 11.3,4: « Toutefois, de même que le serpent séduisit Ève par sa
ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l'égard de
Christ. Car, si quelqu'un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si
vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre évangile que celui que vous
avez em brassé, vous le supportez fort bien. »

Qui les partisans d'un autre Jésus soutiennent-ils vraiment ? 2 Corinthiens 11.13-15: « Ces
hom mes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trom peurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela
n'est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n'est donc pas
étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs
œ uvres. »

Juste avant le jour du retour de Jésus, la Bible nous indique qu’un christianisme contrefait fera son
apparition sur terre:

2 Thessaloniciens 2: 3,4 (Bible de l’Épée, 2003)


3 ¶ Que personne ne vous séduise en aucune manière; car il faut que le renversement+ de la foi
(l'apostasie) soit arrivée auparavant par la justification par le choix , et qu'on ait vu paraître l'homme
du péché, le fils de la perdition, +La grande apostasie ou le renversement de la foi est la
propagation de l’Arminianisme qui établit la souveraineté de l'homm e en présentant un faux

http://christobible.org/bible_et_souverainisme/faux_jesus.html 10/28/2008
LE FAUX JÉSUS DES ÉVANGÉLIQUES Page 6 of 10

évangile, un faux salut, un faux Sauveur et un faux Dieu. ++Le titre de fils de perdition qui est
attribué à Judas, celui qui a trahit Jésus, est ici un titre collectif qui représente un christianisme
apostasié. (Jean 6 : 70, 71). Ceci nous indique que l’Antichrist est l'esprit de la justification par le
choix dans une période où la souveraineté de l'hom me dom inera dans un christianisme qui a
seulement que la forme.
4 Lui qui s'oppose comme souveraineté de l'homme sur tout ce qu'on proclame de Dieu, ou qu'on
adore.

Qu'adviendra -t-il de ce faux christianisme, et comment le reconnaîtrons -nous ? La réponse est dans
la Bible:

2 Thessaloniciens 2.8-10 (Bible de l’Épée, 2003)


8 Et alors paraîtra l'impiété frauduleuse, que le Seigneur détruira par le Souffle de sa bouche, et
qu'il anéantira par l'éclat de son apparition.
9 La manifestation de cette souveraineté de l'homm e aura lieu par la conspiration du raisonnement
adversaire par la justification par le choix , avec toute la puissance des prodiges et des faux
miracles, Matt. 7: 22, 23. Ces prodiges et faux miracles se voient maintenant dans les sectes
chrétiennes à tendances extatiques dans le but de séduire les élus, si cela serait possible.
10 Et avec toutes les séductions de l'iniquité parmi ceux qui se perdent, parce qu'ils n'ont point reçu
l'am our de la vérité, pour être sauvés.
11 C'est pourquoi Dieu leur enverra une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au m ensonge;
L’impossibilité de témoigner la vérité aux réprouvés qui s’obstinent dans leurs prétentions bibliques,
est une preuve qu ’ils ont reçu de Dieu cette puissance d’égarement.
12 Afin que tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir dans la fraude spirituelle,
soient condamnés.

Il est dramatique que ceux qui suivent de faux Christ se considèrent comme de véritables croyants
contribuant activement à l'œ uvre de Jésus:

Matthieu 7.22,23 (Bible de l’Épée, 2003)


22 Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur! Seigneur! n'avons -nous pas prophétisé en ton nom?
et n'avons-nous pas chassé les contradictions en ton nom? et n'avons-nous pas fait plusieurs
miracles en ton nom ? 2 Thess. 2 : 9, 10. Le Seigneur nous avise que les faux prophètes surgissent
surtout des mouvements qui prétendent faire des miracles en son nom.
23 Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jam ais connus; retirez-vous de m oi, vous qui faites
métier de fraudeur. Ces passages s’appliquent surtout aux sectes extatiques comme les
Pentecôtistes, les Charismatiques, et autres groupes qui fraudent les dons du Saint-Esprit et qui
proclament le faux évangile du libre-choix provenant du poison de l’Arminianisme.

UN AUTR E JÉSUS:
Plusieurs nous présente aujourd ’hui un Jésus plus commode, un Jésus qui leur convient à eux,
débarrassé de tout ce qui leur paraît exigeant à vivre, difficile à croire. Ils se sont im aginé un Jésus
biblique issu des prédilections et des préjugés de leurs dénominations particulières qu’ils veulent
bien accepter, et qu’ils croient plus acceptable à leurs doctrines. C ’est celui-là qu’ils déclarent
trouver dans les Écritures. Un fait incontestable est que le Jésus qui nous est présenté aujourd ’hui
dans la grande majorité des dénom inations et groupes dissidents, particulièrement chez les
Pentecôtistes et les Charism atiques, n’est pas celui qui nous est présenté dans la Parole de Dieu.
Quoique l’apparence sem ble dire le contraire et que les gens proclament, Bible à la main, qu’il n’y a
qu’un seul Jésus et qu ’ils en sont ses disciples, l’évidence dit autrement.

Non seulem ent nous avons le faux Jésus des critiques universitaires, un Jésus qui aurait été un
personnage politique, un agitateur social, un philosophe qui aurait échoué dans son projet socio-
politique; m ais nous avons aussi toute une gamme de Jésus religieux qui correspond aux visions
dénaturées d’une idéologie subversive. Nous retrouvons de ces faux Jésus par centaine si non par
millier dans notre monde contem porain. Nous en donnons ici quelques exemples:

 Le Jésus du Nouvel Âge: Un Jésus qui est venu apporter la liberté de penser à tous. U n
mystique qui détient une doctrine ésotérique voilée qui est réservée à l’élite de ses adeptes.
 Le Jésus extra-terrestre: L’Exothéologie avec son évangile de science fiction nous présente
un Jésus chef de scientistes extranéens venu sur la terre dans un vaisseau spatial pour créer

http://christobible.org/bible_et_souverainisme/faux_jesus.html 10/28/2008
LE FAUX JÉSUS DES ÉVANGÉLIQUES Page 7 of 10

la race hum aine. Après son incarnation, ou plutôt clonage, il monta aux cieux parmi les
nuages où un vaisseau spatial l’attendait.
 Le Jésus des gais: Comme si le monde n’avait pas assez de corruption en son sein, le
mouvement gais met le comble à ses perversions en nous présentant un Jésus homosexuel
dont son disciple Jean aurait été son bien-aimé.
 Le Jésus des Juifs: Ici on nous présente un Jésus, enfant illégitime de Marie, un
révolutionnaire qui n’est point le Fils de Dieu ni le Messie.
 Le Jésus de l’Islam : Nous retrouvons ici un Jésus qui est un grand prophète du même titre
que Mohammed. Il n’est ni Fils de Dieu ni le Messie. Il n’est jamais mort sur une croix, ayant
été substitué par un de ses disciples qui a subit le châtiment à sa place.
 Le Jésus des Morm ons: Le Jésus fictif des M ormons s’aurait rendu au Mexique après sa
résurrection vers un peuple Juif imaginaire qui y aurait émigrer lors de la construction de la
tour de Babel. Cette histoire, digne d’un conte de science fiction, proviendrait de tablettes en
or donné par révélation à John Smith par l’ange M oroni. A son retour sur la terre, Jésus irait
habiter dans le temple qu’ils ont construit à Salt Lake City dans le Utha aux Etats -Unis.
 Le Jésus des Tém oins de Jéhovah: On nous présente ici un Jésus qui n’est qu ’un petit
dieu, créé avant toutes choses, et qui créa l’univers. Comme fils, Jésus n ’est pas l’égal du
Père mais lui est subordonné.
 Le Jésus des Catholiques Romains: Dans cette religion idolâtre qui n ’est que le Culte du
dieu Soleil Mithra sous un déguisement chrétien, nous trouvons la pire perversion du
christianisme. Elle nous présente un Jésus qui est un dieu galette que les fidèles m angent
lorsqu’ils assistent au sacrilège de la Messe. Le Catholicisme est la seule religion qui mange
son dieu. Leur Jésus est offert tous les jours dans le sacrifice non-sanglant de la Messe par
un prêtre qui est son représentant, un petit Jésus si nous voulons. Leur Jésus est gardé dans
un coffret de bois sur l’hôtel et on le place dans une m onture solaire nommée un ostensoir
pour être adoré du peuple. Le pape, chef suprême du Catholicism e, est présenté comme
Vicaire de Christ, son représentant officiel, et comme Saint-Père ou Dieu sur la terre. Il est le
seul autocrate dans le monde et c’est avec raison qu’il est reconnu comme l’Antichrist.
 Le Jésus des Protestants: Dérobé des extravagances du Catholicisme, le Jésus des
Protestants détient néanmoins des rapports étroits avec ce dernier. O n voit ici un Jésus issu
de l’orthodoxie du Concile de Nicée présenté com me deuxièm e personne d’une trinité
ontologique subversive. Dans ce sens, c’est le même Jésus qui est à la source du
Catholicisme. Ce Jésus est placé en deuxième place d’importance par rapport au Père. Il est
né deux fois, une fois dans l’éternité et une autre fois de la vierge Marie. C omme Fils il est
dissocié du Père quoique d’une même substance. Ce faux Jésus est issu du Platonisme et
de spéculation sur l’existence de Dieu présenté comme un dogme absolu qu’il est nécessaire
de croire pour être sauvé. Nous louons toutefois les grands Réformateurs qui ce sont opposé
au Catholicisme et qui ont, par la grâce de Dieu, rétablit les doctrines essentielles du salut si
longtemps négligées: la Justification par la foi et la double Prédestination. N éanmoins nous
n’avons pas à les suivre dans leurs erreurs sur la Trinité O ntologique et sur l’Ecclésiologie
qu’ils ont poursuit. La Réforme a débuté avec eux et ce continue de nos jours. La foi n’est
pas stagnante mais vivante.
 Le Jésus des Baptistes: Cette secte veut un Jésus fait à son image, un fourbe qui extorque
ses membres et manipule les consciences et les circonstances. Leur faux Jésus est un
immersionniste qui aurait brisé la loi des rituels de purifications qui se firent par aspersion et
non par im mersion. Ainsi leur Jésus est un pécheur et un faux Messie. Ce Jésus leur donne
aussi le libre choix de croire et fait du salut une décision personnelle dans le but de valoriser
la dignité de l’hom me au-dessus de la Souveraineté de Dieu.
 Le Jésus des Pentecôtistes: Définitivement le Jésus le plus dangereux que l’on puisse
rencontrer. Les Pentecôtistes nous présentent un Jésus extatique et mystique, un Jésus qui
les baptise de démons qui se font passer pour le Saint Esprit. Incorporant tous les
caractéristiques des autres Jésus, le faux Jésus des Pentecôtistes les pousse à tomber en
extase, à parler des langues de vipères, à rire follement jusqu’à perdre le contrôle, à tomber
par terre et à écumer à la bouche, à sauter et à danser extatiquement, à pousser des cris et
des hurlements, etc. Ce faux Jésus reviendrait établir son règne à Jérusalem pour une
période de mille ans dans laquelle des saints et des réprouvés vivraient côte à côte, une
rébellion finale détruisant le m onde à la fin de ce règne mythique.
 Le Jésus des Charism atiques: Ce faux Jésus est le même que celui des Pentecôtistes à
l’exception qu’il est revêtu des caractéristiques du Jésus des Catholiques. C ’est un Jésus

http://christobible.org/bible_et_souverainisme/faux_jesus.html 10/28/2008
LE FAUX JÉSUS DES ÉVANGÉLIQUES Page 8 of 10

œ cuménique qui veut englober toutes les religions en une seule sous l’autorité du pape. Leur
Jésus leur enseigne à adorer des statues et des images, à vénérer (adorer) Marie et les
saints qui sont mort. C ’est un Jésus bonace, un Père Noël qui récompense ses enfants,
particulièrem ent ceux qui passent par sa mère pour éviter sa colère. Comme le Jésus des
Pentecôtistes, c’est un Jésus extrêmement dangereux qui pousse ses fidèles à toutes sortes
d’expériences surnaturelles et diaboliques. Un Jésus qui fait pleurer des statues, qui produit
des apparitions et des miracles chimériques.

Or nous avons aussi plusieurs autres faux Jésus. Un Jésus qui nous promet que la santé, la
prospérité, la sagesse et la joie. Un Jésus qui garantit le ciel et ne dit rien de l'enfer. Un Jésus
qui promet la vie éternelle mais qui ne dit rien de la justice. Un Jésus qui a besoin d'un
supplém ent à son œ uvre salvatrice, tel que nos mérites, nos cérémonies, nos sacrifices, nos
choix, ou encore nos dons spirituels.

UN AUTR E ESPRIT:
L'esprit du monde est versé dans la connaissance humaine scientifique, philosophique et religieuse
mais il est incapable d'accepter le message de salut par la croix, si l'Évangile de la Souveraineté de
Dieu n'a pas de sens à vos yeux, si vous dite être libre de choisir de croire, c'est bien cet esprit
mondain qui vous domine. Or, lorsque nous parlons de l’esprit du monde, nous parlons évidemment
de l’esprit malin qui est l’ennemi de Dieu, celui que la Parole de Dieu nomm e «Satan». Cet «autre
esprit» est d’une subtilité raffinée inouïe, au point qu ’il se présente même comme le Saint Esprit à
ceux qui persistent à se justifier par leur choix. En élevant la dignité de l’hom me par sa coopération
ou ses efforts pour recevoir le salut, ils sont séduit et laissent la porte ouverte à toute une légions
d’esprits qui les conduisent dans une spiritualité illusoire qui singe le christianisme authentique. Ils
reçoivent ainsi «un autre esprit» que l’Esprit de Christ, et Bible à la m ain, ils s’illusionnent pensant
être chrétien. Ils oublient que Satan connaît très bien les Écritures et les cite à son avantage pour
les induire en erreur. Le fait que «les élus même puissent être séduit, si cela était possible» nous
indique l’existence d ’un un faux christianism e tellement près de l’authentique, qu’il est impossible de
le reconnaître à moins que Dieu n’intervienne pour nous en donner la révélation. Mais le Seigneur
connaît les siens et il les protège et les garde.

De nos jours, les esprits m alfaisants se multiplient, le mystère d’iniquité opère plus activement,
particulièrem ent dans les mouvements Pentecôtistes et Charismatiques, ainsi que dans les groupes
dissidents qui en découlent. Les croyants ont plus que jamais à lutter contre ces esprits, dont la
diversité et la subtilité nous mettent à une épreuve redoutable. Ils agissent de toutes parts. La
faiblesse de notre foi, notre manque de m aturité spirituelle et notre paresse à écouter alors que tant
d’enseignements précieux sont mis à notre portée, se font péniblement ressentir. Il en est ainsi,
entre autres, lorsqu’il s’agit de dém êler entre la vérité et l’erreur dans tout ce qui escorte et déborde
des mouvem ents Pentecôtistes et Charism atiques actuels.

Dans les dernières années toutes sortes de manifestations bizarres ont été attribuées au Saint-
Esprit. On a considéré les quelques braves chrétiens qui ont osé demander, 'Est-ce vraiment du
Saint-Esprit ?' comme étant des gens qui freinent l'action du Saint-Esprit. C 'est vrai que nous
devons veiller à ne pas éteindre l'Esprit, mais le même passage biblique inspiré par le Saint-Esprit
ajoute, "Examinez toutes choses; retenez ce qui est bon". "Examinez" vient du mot grec "dokimazo"
qui signifie "m ettre à l’épreuve, éprouver, reconnaître comme véritable après examen."

Un «discernement» est donc indispensable. Il ne s ’agit pas seulem ent de distinguer entre vrais et
faux professants, mais entre d’un côté l’enseignement et l’action du Saint Esprit, et de l’autre leur
imitation par de m auvais esprits. Ce discernem ent nous est en effet indispensable pour ne pas être
entraînés par des séducteurs, et pour répondre avec sagesse à ceux qui sont séduits, et qui font
montre souvent d’un intrépide prosélytisme.

UN AUTR E ÉVANGILE:
Au cours des siècles, de nom breux ennemis de l’Évangile de la Souveraineté de Dieu se sont levés
avec l’intention de le réduire à des banalités sans importance. Dans bien des cas, les ennemis de
l’Évangile n’étaient pas des incroyants, mais plutôt des gens qui se disent chrétiens. Q uoi qu’il en
soit, l’Évangile est toujours là et demeure inébranlable. Mais les plus sérieux ennemis de l’Évangile
sont ceux qui le renverse (renverser = du grec = apostasie), qui lui donne une autre signification,

http://christobible.org/bible_et_souverainisme/faux_jesus.html 10/28/2008
LE FAUX JÉSUS DES ÉVANGÉLIQUES Page 9 of 10

subtile dans sa conception et subversive dans son application. Le résultat d ’une telle modification
en fait «un autre Évangile». Dans cet autre Évangile, la souveraineté de l’hom me est élevé au-
dessus de la Souveraineté de Dieu par la justification par le choix. L ’hom me coopère avec le Saint
Esprit dans son salut, sa foi est une faculté intellectuelle, son effort est requis dans son acceptation
de Christ, son salut devient une décision personnelle dans laquelle il choisit librement de croire.
L’assurance de son salut dépend de son obéissance. C ette théologie infernale du salut par les
œ uvres se nomme l’Arminianisme, modification de l’ancienne hérésie du Pélagianisme au
quatrièm e siècle.

L’Apôtre Paul vivait une grande détresse et une angoisse quand il écrivit sa lettre aux G alates, La
Gloire de Dieu ainsi que le salut de plusieurs étaient en jeu. De faux enseignants l’avaient suivi et
altéré l’Évangile qu’il prêchait. Il faut préciser que ces gens étaient des Juifs qui persistaient à se
justifier par la loi et voulaient se réserver la grâce de Dieu à l’intérieur de la communauté juive,
refusant à Dieu de sauvé les Gentils qu’ils haïssaient à profusion. En d’autres mots, ils n’étaient
point sauvé, ils avaient seulement une connaissance superficielle de la grâce que l’apôtre Paul leur
présentait. Par cette altération subtile, ils reniaient la foi en Christ et rejetaient la grâce de Dieu.
Comment ? Ils ne firent qu’ajouter le rituel de la circoncision, et l’obéissance à la loi Mosaïque aux
conditions d’acceptation de Dieu. Cependant l’Apôtre Paul considérait avec raison qu’ils prêchaient
un autre évangile. Il écrit:

«Je m’étonne que vous vous détourniez si promptement de Celui qui vous a appelés par la grâce de
Christ pour passer à un autre évangile; non pas qu’il y ait un autre évangile, mais il y des gens qui
vous troublent et qui veulent renverser l’Evangile de Christ . M ais quand nous –mêmes, quand un
ange du ciel annoncerait un autre évangile que celui que nous vous avons prêché, qu ’il soit
anathèm e!» Galates;1;6-8.

Si l’Apôtre Paul considérait que le rajout des lois divines sur la circoncision, invalidait l’Évangile,
comment doit-on bibliquement juger l’évangile prêché par l’Église Catholique Romaine ? L’évangile
de Rom e favorise la foi plus les oeuvres, la grâce plus le mérite, Christ plus l’église, le régénération
par le baptême, les pénitences, les messes, le chapelet, les indulgences, Marie, les souffrances du
Purgatoire, et j’en passe. Le Protestantisme fait de même en ajoutant son ritualism e du baptême
d’eau et de la Cène. Il faut être baptisé pour être membre d’une église, il faut participer au Repas du
Seigneur, il faut donner sa dîme. Paul avertit ceux qui ajoutent à leur foi en Christ, leur tentative de
se justifier par les rituels ou par leurs oeuvres. L’Apôtre leur déclare qu’ils sont séparés de Christ et
qu’ils sont déchus de la grâce. (G alates;5 ;2 -4). Notre avertissement se lance donc, non aux
membres ignorants des multiples dénominations, mais à leurs dirigeants qui profitent d ’une telle
situation. Q uoique le membre détienne sa part de responsabilité du temps qu’il ne sorte de ces
sectes pernicieuses, les dirigeants sont doublement condamnés pour m aintenir leur troupeau dans
l’ignorance.

Or que ce soit dans le Catholicism e ou dans le Protestantism e, parmi les Charismatiques, les
Pentecôtistes, ou les Baptistes, sauf dans quelques groupes Réformés, c’est le même faux évangile
qui est proclamé partout. «Il faut accepter Jésus comme votre Sauveur personnel» est le cri que
nous entendons dans tous les camps. M aintenir la dignité de l’hom me et le libre choix est
prim ordial. Ses efforts sont valorisés et il justifie sa position en l’enrobant de versets bibliques.
L’enseignement de la Bible est tordu et manipulé pour donner l’impression qu’elle supporte leur
position. La Souveraineté de Dieu est soumise aux caprices de l’hom me qui se dit maître de son
destin et ils sont «déchu de la grâce» qui leur est présentée.

Avec «un autre Jésus, un autre Esprit, un autre Évangile», nous arrivons inévitablement à «une
autre Bible, une autre Église, un autre Dieu». Ceci est la conséquence directe de l’apostasie qui fait
rage dans les derniers tem ps. O n ne peut s ’empêcher de voir la profusion de Bibles dénaturées et
polluées qui envahissent la communauté chrétienne: Bible de Segond, Bible du Semeur, Bible en
Français Courant, TOB, Jérusalem, etc… Le fait que ces Bibles disent être basées sur «les Textes
Originaux» ne signifie pas que ces textes sont ceux des prophètes et des apôtres. Ne vous laissez
pas dupé. Les «Textes Originaux» qu’elles proclament fut compilé en 1881 par les deux plus grands
apostasiés de la Critique Textuelle, à savoir: les Dr W escott et Hort. Ces deux savants,
sympathisants du Catholicisme qui prônaient l’occultisme, rejetèrent l’Inspiration perpétuelle et la
Préservation Providentielle de la Parole de Dieu. Revenons à la source de notre foi, la Bible des
Réform ateurs de 1534, seule Bible qui est basée sur «le texte authentique et intégral» de la Parole
de Dieu, à savoir le Texte Reçu. Elle est connue dans ses différentes versions comme: la Bible

http://christobible.org/bible_et_souverainisme/faux_jesus.html 10/28/2008
LE FAUX JÉSUS DES ÉVANGÉLIQUES Page 10 of 10

d’Olivetan, la Bible de l’Épée, la Bible Martin, la Bible O stervald.

Puisse Dieu faire preuve de miséricorde et vous donner la grâce d’un sincère repentir afin que vous
puissiez vous éloigner à jamais de ces faux enseignements bibliques de l’Eglise catholique
Romaine, de l’Église Protestante, du Pentecôtisme, du Charismatisme, et autres. Puisse Dieu vous
donner le don de la Foi, afin de vivre en Christ, et de Le servir tous les jours de votre vie, d’aimer la
vérité au-delà mêm e de votre vie, alors que nous attendons tous Son apparition finale, afin qu ’Il
nous ramène à la maison.

A Christ seul soit la G loire

http://christobible.org/bible_et_souverainisme/faux_jesus.html 10/28/2008