Vous êtes sur la page 1sur 4

L ‘APPRENTISSAGE

DE LA RECHERCHE
SYLVIE LUCAS
MAITRE DE CONFÉRENCE*

L’apprentissage sera pris ici du point de vue des 1. PRODUCTION, DIFFUSION,


bénéfices que rire le praticien quand il fait de la UTILISATION
Recherche mais je m’attacherai surtout à la seconde
partie de la proposition en vous livrant quelques La première question à laquelle vous avez déjà
réflexions sur les retombées des recherches en répondu est celle de la maîtrise par votre milieu
milieu professionnel. des trois pôles. En effet, si vous maîtrisez P, D, et
Pour traiter cette question, je suis partie de mes U, vous maîtrisez tout le processus de recherche.
observations, soit auprès des étudiants qui présen- L’observation des processus de Diffusion de la
tent des formations universitaires comme celle que Recherche montre que vous vous donnez les
je dirige dans mon établissement, soit auprès des moyens de produire vous-même la Recherche en
infirmiers et des cadres infirmiers avec lesquels je Soins Infirmiers et que le développement de collec-
travaille directement sur le terrain. tions et de revues professionnelles vous permet
J’ai été frappée par la dimension professionna- d’en organiser également la Diffusion.
lisante que les étudiants inscrivaient dais tous Même si vous ne nous excluez pas complètement
les travaux pendant leur cursus universitaire alors du champ des recherches sur votre milieu profes-
que le statut institutionnel de ces formations les sionnel, vous avez tout à fait compris que nous,
renvoie à une démarche personnelle (Titre III). chçrcheurs professionnels, pouvions vous appor-
Les situations des étudiants diplômés sont bien ter une meilleure connaissance de votre réalité
entendu très différentes d’une institution à une mais que nous menions “os études à partir de “os
autre mais la Recherche n’est pas encore “nument concepts d’origine (Anthropologie, Economie,
reconnue alors qu’elle est inscrite dans le décret de Psychologie, Sociologie...) et qu’ainsi nous ne pou-
1984. vions contribuer au développement de la Recher-
Cette première observation illustre bien ce que che en Soins Infirmiers qui, vous appartient com-
contient toute démarche de Recherche directement plètement.
centrée sur la réalité, à savoir une dimension pro- Seulement lier les trois pôles signifie investir autant
fessionnelle qui doit lui permettre de remplir dans les trois dimensions. Cette remarque, qui
une fonction d’utilité sociale et une dimension relève d’une grande banalité, est absolument fon-
personnelle, fortement implicante, que vit tout damentale car il me semble que le pôle Utilisation
représentant d’un milieu engagé dans un proces- est justement celui qui ne se développe pas comme
sus de Recherche ou de formation de longue il le faudrait pour qu’il y ait vraiment liens entre
durée. ces trois pôles. C’est pourquoi je vous propose
La seconde observation que nous faisons tous tient d’enrichir le schéma et de considérer quatre pôles :
à l’état des Recherches en Soins Infirmiers qui se U P.D.U. C’est en effet, en partant de l’intérêt
présentent aujourd’hui plutôt comme une mosaï- de I’Utilisation des Recherches en Soins Infirmiers
que éclatée dont il serait ,difficile de rassembler que vous avez des chances, qu’à la fin du processus,
tous les éléments et qui rencontrent de grandes cepôleUd’oùvousserezpartis,“esoitpasdélaissé.
difficultés de pénétration dans le milieu.
Nous sommes tous d’accord pour dire que la R.S.I.
Pour cet exposé, j’ai raisonné par défaut en essayant se développe à partir d’une lecture et d’une formali-
de repérer les causes de l’état dans lequel se aou- sation des réalités que représentent les terrains
vent les Recherches actuellement, espérant par là en professionnels. Nous sommes tous d’accord aussi
tirer des enseignements pour renverser la tendance pour dire qu’elle doit permettre une meilleure
ZKt”&!. compréhension de cette réalité, et qu’elle devrait
J’ai choisi deux entrées pour traiter ce sujet, très égalcnxnt proposer des lois, des principes d’action
liées l’une à l’autre. La première que vous évoquez et de production de l’activité professionnelle.
souvent soulève la question des liens entre les trois Mais alors comment pouvez-vous en même temps
pôles qui constituent le processus de la Recherche : croire en la prise de recul indispensable que permet
Production, Diffusion, Utilisation. La seconde, la Recherche par rapport à l’Action et ne pas
plus analytique, m’a amenée à identifier et à “om- considérer les résultats de cette formalisation ?
mer les résistances que le milieu développe devant L’intérêt de votre statut de praticien chercheur, en
la question de I’Utilisation des Recherches et à différence avec celui de chercheur/professionncl
évoquer les conflits induits par l’émergence de ces empruntant la plupart du temps les terrains d’ana-
Recherches. lyse à des praticiens, réside en la double maîtrise du
terrain et de l’analyse. Cette double < casquette >>,
* Mair*e de Conférences en Sciences certes difficile à porter parce qu’il est complexe
de 1’mucation uniuersitéPark Dauphine. d’avoir un regard objectif sur sa propre pratique,
SON INTÉGRATION POUR QU’IL DEVIENNE
‘.’
RÉALITÉ PROFESSIONNELLE

devrait vous inciter à être très vigilant sut I’Utilisa- en ce qui concerne l’analyse des enjeux stratégiques
tion des conclusions des recherches. Dans la que représente la Recherche dans votre milieu.
mesure où vous m+îtrisez tout le processus, vous Cette proposition, que je vous ai faite dans la
ne pouvez compter que sur vous-mêmes pour dif- première partie, de valorisation du pôle U soulève
fuser, jusqu’à son Utilisation, la R.S.I. bien entendu les questions cruciales de la récepti-
C’est devant cette évidence et le constat d’un pôle vité de la Recherche, de la qualité de sa Production,
Utilisation affaibli que j’ai construit la seconde de la légitimité de ceux et celles qui la mènent, de
partie de mon exposé. la validité des méthodes et des résultats.
Mais revenons à la valorisation du pôle Utilisation. Analysons maintenant ce qui se passe en U pour
Il me semble que la R.S.I. prendra tout son sens comprendre, alors que Yintérêt de la R.S.I. n’est
et toute sa valeur lorsqu’elle fera l’objet d’une plus à démontrer, pourquoi elle tarde tant à se
transmission systématique par les voies de l’ensei- développer.
gnement de base ou continue que vous maitrisez
également.
J’attire ici votre attention sur la responsabilité II. QUELQUES RAISONS
des enseignants et des formateurs qui ne feront A LA DIFFICILE PÉNÉTRATION
partager, aux futurs professionnels et à ceux qui DE LA RECHERCHE
sont déjà confirmés, leur conviction de l’intérêt de DANS LE MILIEU PROFESSIONNEL
la R.S.I. que si eux-mêmes actualisent les contenus
qu’ils enseignent, en tenantcompte des Recherches
qui se développent. Même si la Production doit A. Le leitmotiv de la spécificité
être l’affaire de tous, la Diffusion ne doit pas se
limiter aux moyens quevous connaissez (ouvrages, Une recherche doit toujours répondre aux critères
revues) mais doit également passer par les structu- d e généralisation et de transférabilité à d’aires
*es d’enseignement et de formation qui vous sont situations.
plQpUX. La recherche d’une forte légitimité de la R.S.I.
Ces remarques m’amènent à donner un nouveau conduit parfois les chercheurs praticiens à ne pas
statut aux trois pôles. En effet, si les véritables publier leurs conclusions sous le prétexte de don-
enjeux se situent en U qui se retrouve en amont et nées insuffisantes. Même si le critère de généralisa-
en aval du processus, alors P n’est plus qu’une tion conduit à une grande rigueur, les praticiens-
question d’apprentissage, même si cet apprentis- chercheurs doivent veiller à ne pas en abuser. 11 y
sage est nouveau et difficile, et D se réduit à a certainement un nombre élevé de recherches qui
une somme de moyens. Si le milieu devient très seraient publiables aujourd’hui, au sens où elles
demandeur (Pôle U valorisé) alors la Diffusion rempliraient cette fonction d’utilité sociale, et qui
n’est plus qu’une question de rencontre entre ne le sont pas sous le prétexte de l’insuffisance de
l’offre (P) et la demande (U). données. Cet argument parfois valable peut en
cacher d’autres très liés à la difficulté qu’a tout
Là réside toute la différence entre les intérêts straté- chercheur de se séparer de sa production et à la
giques des praticiens-chercheurs que vous êtes et crainte qu’un usage répandu de ses conclusions
ceux des chercheurs professionnels que nous som- n’altère la qualité et la rigueur de celles-ci.
mes. Ces derniers font de la Recherche pour la
Mais les résistances peuvent venir du pôle des
Recherche et pour qu’elle soit publiée dans la
communauté scientifique à laquelle ils appartien- utilisateurs qui, comme tous les acteurs sociaux dès
qu’il s’agit de changement, s’abritent derrière le
nent. Dans cette stratégie, le pôle Utilisation est
fameux critère trës répandu dans votre milieu de
le pôle mineur et l’enseignement des recherches,
la spécificité. Certes, il ne s’agit pas de nier toute
même s’il est réalisé, n’est pas toujours la préoccu-
spécificité à vos activités mais il me semble, lorsque
pation la plus forte.
je travaille SUI le changement à l’hôpital que cet
Mais alors cela signifie que vous devez vous distin- argument est tmp souvent avancé.
guer de nous, chercheurs professionnels, et ne pas
nous « copier ». c’est-à-dire adopter une stratégie
qui n’est pas celle qui est dominante dans les B. Les conflits dits théoriques
milieux traditionnels de la Recherche. Nous pou-
vons donc vous être utiles en vous accompagnant Ce sont ceux qui animent la communauté scientifi-
méthodologiquemcnt dans vos démarches de que des chercheurs professionnels. Nous savons
recherche, mais vous devez vous séparer de nous nous distinguer par nos querelles scientifiques qui
montrent l’importance du pàlc Production pour Pour celui qui est du côté de l’utilisation, rentrer
les chercheurs. Etant donné que vos intérêts se dans le système de pensée du praticien-chercheur
situent plus au niveau du pôle Utilisation, comme et adhérer à son système de valeurs, revient à lui
j’ai tenté de le démontrer dans la première partie, demander de faire l’économie de ce détour que
j’aurais tendance à vous conseiller de ne pas nous propose la Recherche et qui lui aurait permis juste-
imiter dans ce travers et à travailler ensemble à ment de repérer son propre système de valeurs,
l’émergence de concepts opératoires qui vous per- son propre système de pensée. Même si finalement
mettent une lecture distanciée de votre Réalité. il y avait accord cntrc praticiens qui auraient fait la
démarche, tant que l’un n’a pas abouti à cette
clarification, (autre apprentissage fondamental de
C. La difficile association entre l’inductif la Recherche), il se sent contraint par l’autre, celui
et le déductif qui sait, celui qui parle au nom des valeurs.

C’est pourquoi j’ai appelé ce conflit, conflit de


Le pôle Production relève en R.S.I. d’une
praticiens et “on conflit de valeurs car, au bout de
démarche inductive qui part des faits pour en
ccttc clarification, de ccttc mise à distance, il “‘y
expliquer les princïpes d’organisation. Les Utilisa-
aurait pas forcément conflit de valeurs au sens
teurs qui composent le pôle U sont invités à se
saisir des recherches et à les appliquer selon une même où le milieu pourrait tolérer plusieurs
références :
démarche déductive. Les principes ayant été expli-
cités par le praticien lorsqu’il était chercheur, les - le conflit de praticiens est lisible aussi au fur et
praticiens no” chercheurs n’ont plus à faire cc à mesure que se développe la Recherche. En effet,
détour inductif qui a permis la prise de recul et celui qui participe à une Recherche développe des
la validation et ont à appliquer directement les apprentissages qui lui permettront d’avoir un tout
conclusions sans être toujours informés des analy- autre rapport à son travail. Cette nouvelle objecti-
ses et des hypothèses qui les ont sous-tendues. vité acquise to”t au long du processus lui fait
Ce conflit déductif-inductif est très profond et regarder sa réalité au retour su le terrain d’une
relève du statut de la recherche-action. Chaque autre façon. Professionnellement valorisé, il peut
praticien sait combien il est formateur de travailler irriter ses collègues, ses pairs qui risquent de mal
sur sa propre pratique et de faire cet exercice de vivre cc nouveau rapport au travail. C’est la raison
formalisation. A la limite, chacun voudrait formali- pour laquelle, il semble important que la Recherche
ser sa propre pratique pour acquérir l’apprentis- devienne une activité parmi les autres et soit réelle-
sage le plus fondamental que permet, l’exercice ment partagée.
de la Recherche, à savoir le recul, la distance, le - une autre dimension de cc conflit de praticiens
nouveau regard sur son expérience. Il y a quelque relève du mode de fonctionnement des acteurs
chose qui relève de l’insupportable pour chaque sociaux dans l’organisakxx Nous vivons tous dans
praticien d’utiliser les conclusions des autres prati- un certain état de connaissance et de méconnais-
ciens concernant son activité, étant donné l’impli- sance de “os positions respectives. La Recherche
cation forte que vous connaissez dans votre milieu rend plus transparent le jeu des actcws et modifie
professionnel. leur rapport à l’information, cc qui leur demande
une certaine adaptation.
Face à cc constat, je vous propose une hypothèse Ainsi pouvons-nous dire, en d’autres termes, que
pour réduire les conséquences de cc trouble Iégi- toute introduction dans le pôle U des conclusions
time. Je pense que les causes de cette résistance d’une recherche dérange les positions des acteurs
forte à se saisir des recherches des autres s’amenui- qui vont être obligés d’agir et de réagir bien au-delà
,scro”t au fur et à mesure que la Recherche se
des changements qu’objectivement introduit la
développera et que de nombreux praticiens auront
Recherche.
eu l’occasion de faire cette démarche inductive. En
- enfin, un dernier point qui touche aux enjeux
effet, nous sommes tous beaucoup plus disponibles
de la Recherche. Comme pour la formation, il ne
aux recherches des autres lorsque nous sommes,
faut pas to”t attendre de la Recherche. Elle ne
nous-mêmes, impliqués dans des processus de
peut résoudre ~O”S les problèmes et nous pouvons
recherche et que nous les avons un pc” démystifiés.
parfois être des acteurs déçus car la Recherche est,
Je vous invite à retenir cet argument en faveur du
par essence, réductrice de la Réalité pour être
développement de la R.S.I.
scientifique. En plus, to”tc l’activité profcssion-
nelle ne va pas faire l’objet d’une Recherche. Vous
vivrez donc toujours dans un système où se
D. Les conflits de praticiens
côtoient deux principes de connaissance de la
Réalité : le recul scientifique, Ics lois, les principes
Cc sont peut-être les conflits les plus difficiles à d’Action, résultats des Recherches, et le vécu, I’ex-
dépasser. II y a plusieurs dimensions à cette catégo- périence de chacun. Enfin, nous sommes tous ame-
rie de conflits : nés, en fant que praticien, à raisonner et à analyser
- tout praticien qui écrit sur sa pratique, travaille les problémes en termes systémiques, c’est-à-dire
sur sa réalité en essayant d’en réduire la spécificité, e” recomposant fates les interactions entre les
mais mobilise également son système de valeurs et phénomènes. La Recherche, par son côté précis et
l’organisation de sa pensée. rigoureux dérange et deux systèmes coexistent :
une vision large plus intuitive er une vision étroite terrain) er pour le faire il doit devenir premier. La
plus scientifique. Produ&; sera alors une question d’apprentissage
et la Diffusion, une question de moyens.
Je conclurai en insistant sur le fait que je vous ai . la ~seconde ce qu’il est normal, que vous ren-
proposé quelques analyses des causes de~la faible contriez des difficultés sur le pôle Utilisation. Les
pénétrationde 1aR.S.I. dansvotremilicu. De votre résistances et les conflits que j’ai évoqués en sont
point de vue, en vous mettant dans le même état un début de preuve. Je souhaire que vous les
d’esprit, c’est-à-dire en réfléchissant en termes de gardiez en mémoire, non pas comme l’expression
conflits et d’enjeux, vous pouvez compléter cette d’un pessimisme qui ne correspond pas du fout
liste. au message que je voulais vous transmettre mais
comme le fondementd’une réflexion qui doit sou-
J’ai voulu faire passer deux idées dans cette tenir une réelle stratégie d’Utilisation des résultats
communication : de la RAI. dans votre milieu professionnel, straté-
l la première est qu’il faut que vous investissiez gie qu’il vous reste aujourd’hui à penser et à mettre
sur le pôle U (enseignement et utilisation sur le en (E”“re.