Vous êtes sur la page 1sur 18

EDITO RIAL La voix du Client

Dans une perspective d’établir un climat temps les difficultés et problèmes auxquels
serein et une relation de confiance durable elles sont affrontées pour pouvoir leur présenter
avec sa clientèle, basée sur l’expertise, une offre commerciale adéquate et ajustée. Elle
l’échange de réflexion sur l’avenir du secteur, permet ensuite de rectifier ou de remodeler si
l’accompagnement tout au long du processus besoin est, le package d’offres de services selon
d’amélioration de la performance, la dissémi- ces mêmes besoins et attentes.
nation de l’information technique temps, Aujourd’hui, le CETIME accompagne les plus
le CETIME instauré une nouvelle dynamique grandes entreprises industrielles du secteur
basée sur une meilleure approche d’écoute différents niveaux d’intervention partir
client. d’une meilleure prise en charge de leurs be-
Parce qu’elle apporte une meilleure compréhen- soins et en accordant une place prépondé-
sion des besoins actuels et futurs des clients et rante la voix de ses clients.
qu’elle permet d’organiser et de structurer l’en- Cette nouvelle approche vient point nommé
semble des activités de contact avec sa clientèle, pour renforcer l’ancrage du CETIME dans la
l’écoute client au quotidien telle qu’elle est stratégie nationale visant créer les conditions
conçue au CETIME, est déclinée tous les niveaux
favorables aux dynamiques d’innovation et de
organisationnels en faisant correspondre les be-
créativité tant nécessaires au développement du
soins du client ce quoi il droit et surtout en
adoptant la meilleure adéquation possible entre secteur
ses demandes (plus ou moins complexes) et les SOMMAIRE
compétences du Centre mises sa disposition. EDITO: La voix du Client P. 1
Cette vision trouve son essence même dans les SECTEUR IME:
- Données du secteur IME durant l’année 2017 P. 4
missions fondamentales du CETIME en tant que
ACTUALITES:
structure d’appui et de développement des entre- - Journée de la Métrologie Industrielle P. 2
prises du secteur des IME, en veillant l’amélio- Le CETIME renforce la portée d’accréditation de
P. 6
ration de leurs méthodes de production, du ni- ses laboratoires
Lancement de l’Etude stratégique aéronautique P. 7
veau technologique et celui de maîtrise de la qua- - Collaboration CETIME / GIZ P. 8
lité d’une part, et en tant que pourvoyeur d’infor- - Renforcement du marché solaire en Tunisie P. 9
mations et de données pertinentes sur leurs be- - Collaboration ACTIT / Institut KAIZEN TUNISIE P. 10
- Projet MEDTEST II P. 11
soins et attentes et sur les opportunités de mar- VEILLE:
ché qui leur sont offertes, d’autre part. - La fonderie à la mousse perdue P. 12
L’adoption de la politique écoute client aux diffé- AGENDA:
- Formations au CETIME (mars- avril 2018) P. 16
rents niveaux d’interventions du CETIME leur - Salon Security Expo North Africa 2018 à Tunis P. 17
profit permet aussi de cerner et d’identifier - Salon de l’Entreprise 2018 à Sfax P. 18

CETIME NEWS
Responsable de la publication: Brahim CHEBILI
Comité de rédaction : Taoufik Ben Saâd - Sabah Ben Fadhel - Asma Kharrat - Faouzi Mrabet - Nouri Makhlouf
- Hammadi Trigui - Med Moncef Hajji - Hosni Belhadj - Mohamed Chebbi - Kaies Bouaziz - Photographe : Ezzeddine Trabelsi

LE CETIME - GP7 - Z.I. Ksar Saïd - 2010 La Manouba - Tél.: 70 146 000 - Fax : 70 146 071
E-mail : contact@cetime.com.tn - site web : www.cetime.ind.tn
Ministère de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises
CETIME News n°66.Fév..2018
ACTUALITESCentre Technique des Industries Mécaniques et Électriques
Sous le haut patronage du Ministre de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises

Le CETIME, Centre Technique des Industries Mécaniques et Électriques

Organise avec la collaboration de :

PTB Allemagne
UTICA - FEDELEC/FNM Physikalisch-Technische Bundesanstalt
ACTIT

Journée de la Métrologie Industrielle


Sous le thème « La Métrologie levier de croissance de l’Industrie »
Le mardi 20 Février 2018
Au siège du CETIME - Z.I. Ksar Saïd La Manouba

PROGRAMME DE LA JOURNEE

08H30 Accueil des participants

09H00 Ouverture de la journée par Monsieur le Directeur Général du CETIME

09H10 Présentation sur la métrologie industrielle et les activités du laboratoire


de métrologie dimensionnelle au CETIME

10H00 Pause café

10H20 Visite guidée du laboratoire de métrologie et des autres laboratoires du


CETIME

10H30 Accueil de Monsieur le Ministre de l’Industrie et des PME


et de son Excellence, Monsieur l'Ambassadeur d'Allemagne en Tunisie

10H45 Présentation des activités du CETIME

12H00 Débat

Page 2
CETIME News n°66.Fév..2018
ACTUALITES

Dans le cadre du projet de coopération Tuniso-Allemande portant sur le thème :


« Développement des compétences en matière d’assurance qualité pour l’export »,
le Ministère de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises, sous l’égide de Mr.
le Ministre de l’Industrie et des PME, Co-organise avec l’Institut Allemand de
Métrologie (PTB), l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat
(UTICA) et l’Association des Centres Techniques Industriels Tunisiens (ACTIT), les
journées de la Métrologie industrielle, sous le thème « La Métrologie levier de
croissance de l’Industrie », et ce durant la période du 20 au 23 février 2018 et aux
sièges des structures suivantes :

Centre Technique des Industries Mécaniques et Électriques :


Mardi 20 février 2018
Tél.: 70 146 000 - Email : contact@cetime.com.tn - Site web : www.cetime.ind.tn

Centre National du Cuir et de la Chaussure :


Mercredi 21 février 2018
Tél.: 71 432 255 - Email : boc@cnccleather.tn - Site web : www.cnccleather.nat.tn

Centre Technique des Matériaux de Construction, de la Céramique et du Verre :


Jeudi 22 février 2018
Tél.: 71 392 300 - Email : ctmccv@planet.tn - Site web : www.ctmccv.ind.tn

Laboratoire Central d'Analyses et d'Essais :


Vendredi 23 février 2018
Tél.: 71 958 424 - Email : contact@lcae.nat.tn - Site web : www.lcae.nat.tn

Ladite manifestation a pour objectif de :


Sensibiliser les entreprises autour de l’importance de la métrologie industrielle,

Rapprocher des services offerts par les Centres techniques et LCAE aux entreprises,

Fédérer tous les acteurs (UTICA, MIPME, CTS, LCAE, ACTIT) autour du thème de la
métrologie industrielle.

Page 3
CETIME News n°66.Fév..2018
DONNEES DU SECTEUR IME

Amélioration de l’export et du nombre d’emplois


de l’IME durant l’année 2017

Analyse du commerce extérieur


Durant l’année 2017, les paramètres du secteur des industries mécaniques et électriques
IME ont affiché une augmentation de 20,4 au niveau des exportations par rapport
l’année 2016 (15954,2 MD pour 2017 contre 13 251,0 MD pour 2016) (Graphiques 2).
Le secteur des IME demeure ainsi premier secteur exportateur de l’industrie et parti-
cipe hauteur de 46,3 de l’ensemble des exportations des biens.
Graphique 1 :

Source : INS

Durant cette période, les importations ont été marquées par une augmentation de 15,9
(21 778,4 MD pour 2017 contre 18 791,4 MD pour 2016)

Entre 2016 et 2017, les exportations ont augmenté plus rapidement que les importa-
tions ce qui engendré une nette amélioration du taux de couverture des IME atteignant la
valeur de 73,3 %, soit la meilleure valeur durant les 11 dernières années.

Suite p. 5

Page 4
CETIME News n°66.Fév..2018
DONNEES DU SECTEUR IME
Graphique 2 :

Source : API

Nombre d’entreprises, emplois et investissements du secteur


Comme indiqué dans le tableau suivant, le secteur des Industries Mécaniques et Electriques
(IME) compte actuellement 997 entreprises ayant 10 emplois et plus.
Le secteur de l’IME participe hauteur de 26,8% des emplois et de 18,4% du nombre d’entre-
prises des industries manufacturières. En effet, le secteur emploie environ 135 740 personnes dont
68,0 dans le sous secteur électrique, électronique et électroménager qui représente seulement
34,9 de l’ensemble des entreprises du secteur. Par ailleurs, le nombre d’emplois des IME aug-
menté en 2017 de 6,3 par rapport 2016 et ce, malgré la légère baisse de 2,5% du nombre d’en-
treprises.

Nombre d'entreprises et d'emplois par sous-secteur en janvier 2018


Non Totalement
Totalement Exportatrices Total
Sous-secteur Exportatrices
Nombre Emplois nombre Emplois nombre Emplois
Industries Electriques,
Electroniques et Electro- 228 83 534 120 8 800 348 92 334
ménagers (IEEE)
Industries Mécaniques et
177 18 465 472 24 941 649 43 406
Métallurgiques (IMM)
Total 405 101 999 592 33 741 997 135 740

Parmi les 997 entreprises industrielles du secteur, 269 sont capitaux 100 étrangers. Les
participations étrangères des entreprises proviennent principalement des investisseurs de l’Union
Européenne. On recense 175 unités en partenariat avec les français, 128 avec les italiens et 41 avec
les allemands.
Les investissements déclarés du secteur IME durant l’année 2017 représentent 692,2 MD
(19,6 des investissements industriels) contre 693,9 MD durant 2016. Il occupe de ce fait,
la 2ème place des investissements industriels.
Contact M. Adel ELLOUMI tél. 70146022

Page 5
CETIME News n°66.Fév..2018
ACTUALITES

Le CETIME renforce la portée d’accréditation de


ses laboratoires

Afin de conforter le processus de reconnaissance


mutuelle des certificats de conformité et dans le but
de soutenir les industriels dans leur démarche d’ex-
port des produits électriques, un audit par les ex-
perts du TUNAC a été réalisé avec succès pour le
laboratoire de Sécurité Electrique selon la norme
ISO/CEI 17025 :2005 et ce, durant la période du 13
au15 décembre 2017.

L’objet de cette visite étant l’évaluation initiale Essais de Sécurité Électrique BT


des moyens du laboratoire pour l’obtention du cer-
tificat d’accréditation relatif à 14 essais de Sécurité
Électrique concernant la Directive Basse Tension
(DBT) pour les produits d’éclairage, appareillages BT
et électrodomestiques.

L’accréditation de ce nouveau laboratoire s’ajoutera


aux 3 autres laboratoires déjà accrédités couvrant la
métrologie dimensionnelle, les essais de performan-
ces énergétiques des réfrigérateurs et celles des cli-
matiseurs.
Essais de performances énergétiques des
climatiseurs

Aussi, une équipe d’experts a été mandatée par le


TUNAC pour réaliser l’évaluation de surveillance (1)
du laboratoire essais de performances énergétiques
des climatiseurs. Cette action a été réalisée avec
succès le 14/02/2018.

Un programme d’accréditation important est prévu


courant l’année 2018. Il couvre : les laboratoires Piles
et ceux d’Etiquetage énergétique des fours et des
lave-linges ainsi que l’extension d’accréditation du
laboratoire de Sécurité Electrique.

Contact M. Adel ELLOUMI tél. 70146022

Page 6
CETIME News n°66.Fév..2018
ACTUALITES

Lancement de l’Etude stratégique portant sur :


« L'état des lieux et les perspectives de développement
du secteur aéronautique en Tunisie »

Le CETIME a lancé une étude stratégique pour le


développement du secteur de l’aéronautique en Tu-
nisie afin d’encourager d’avantage l’implantation
des équipementiers et les constructeurs mondiaux
sur le site tunisien.
Dans ce cadre, une première réunion du Comité de
Pilotage a été tenue le 22 janvier 2018 au CETIME
en vue de présenter aux membres dudit Comité la
méthodologie de conduite à adopter par le bureau
d'études chargé de la réalisation de cette étude.

Ont pris part à cette réunion, les représentants des différentes structures et organismes partenaires
suivants : Ministère de l'Industrie et des PME, Ministère du Développement de l'Investissement et de la
Coopération Internationale, UTICA (FEDELEC, FNM), APII, FIPA, GITAS, les experts de ACC et DECISION
et une équipe du CETIME.

A l’issue du mot de bienvenue de M. Brahim


CHEBILI, Directeur Général du CETIME, le groupe-
ment de bureaux d’études ACC/DECISION a exposé
l’objectif et les différentes phases de réalisation de
l’étude ainsi qu’une analyse du marché mondial
de l’aviation.
La discussion a été axée essentiellement sur le
contenu du questionnaire d’enquête qui va être
menée auprès des entreprises du secteur et qui
servira comme support pour l’analyse de la situa-
tion à l’échelle nationale. Les intervenants ont in-
sisté en outre, sur la nécessité de définir une poli-
tique d’attrait de nouveaux équipementiers.

Contacts: Mme. Chiraz. MAALOUL tél. 70146031 M. F. MRABET tél. 70146032

Page 7
CETIME News n°66.Fév..2018
ACTUALITES

Collaboration CETIME / GIZ

Afin de garantir toutes les conditions de réussite à l'Etude


stratégique qui sera lancée dans les prochains jours par le
CETIME, portant sur : « L'état des lieux et perspectives de
développement de l'industrie des composantes de
l’énergie solaire électrique en Tunisie ", une première ré-
union de coopération a été tenue le jeudi 01 février 2018
avec nos collaborateurs de l'APII et de la GIZ.

Cette réunion s’est déroulée en présence du Directeur général du CETIME, de deux conseillers de la
GIZ dans le Programme d'Appui à la mise en œuvre du Plan Solaire Tunisien, d'une représentante de
l'APII et de l'équipe de travail CETIME impliquée dans cette étude.
Les débats ont porté sur la portée de l’étude et la meilleure façon pour nos collaborateurs d’y
contribuer. Ceux-ci ont manifesté tout l’intérêt à participer à différents niveaux de réalisation de ladite
étude. Les représentants de la GIZ ont fait part de leur volonté de contribuer sur la chaîne de valeur à
différents volets et niveaux d’intervention selon les besoins explicites du CETIME et ceux qui seront
identifiés au fur et à mesure de l’avancement des travaux. Parmi les pistes possibles :
Revue des termes de références et assistance à leur finalisation ;

Identification et/ou mise à disposition de consul-


tants internationaux pour le volet international de
l’étude ;

Assistance lors des réunions du COPIL, revue des


rapports intermédiaires ;

Relais des résultats de l’étude dans des évènements


organisés par la GIZ ;

Autres actions de promotion à définir.

Les aspects ci-dessus cités seront affinés lors des prochaines réunions et au fur et à mesure de l’a-
vancement des travaux de cette étude.
Il est à rappeler que cette étude s’insère dans un objectif global de renforcer le développement
de l'industrie des composantes de l’énergie solaire électrique en Tunisie et de définir une politique
d’attrait de nouveaux opérateurs et d’encourager d'avantage l’implantation des fabricants mondiaux en
Tunisie.
Contacts: Mme. Chiraz. MAALOUL tél. 70146031 M. F. MRABET tél. 70146032

Page 8
CETIME News n°66.Fév..2018
ACTUALITES

Renforcement du Marché Solaire en Tunisie

Dans le cadre du projet de Renforce- A l’issue des travaux de cet atelier, une visite des
ment du Marché Solaire en Tunisie (RMS) experts internationaux et nationaux du projet RMS
mandaté par la GIZ et mis en œuvre en a été effectuée au nouveau laboratoire d’essais sur
partenariat avec l’Agence Nationale pour les modules photovoltaïques du CETIME afin de dé-
la Maîtrise de l’Energie (ANME), une équi- couvrir le potentiel existant et exploitable dans
pe du CETIME a participé activement, le 06 cette démarche nationale d’amélioration de l’infras-
février 2018 aux travaux de l’atelier tructure qualité dans ce domaine et de sécuriser le
national « Benchmarking International des marché des composants de systèmes photovoltaï-
approches Qualités pour les marchés pho- ques.
tovoltaïques ». Ce nouveau laboratoire du CETIME offre actuel-
Cet atelier s’insère dans les activités lement au profit des industriels, des importateurs,
de la composante 3 dudit projet RMS des administrations et des consommateurs les es-
ayant pour thème : « Amélioration de la sais sur les modules photovoltaïques suivants :
qualité et de la durabilité des installations 1 - Vérification de marquage et des documen
PV » et ladite réunion a été consacrée à tations techniques
l’étude d’Elaboration d’une approche inté- 2 - Examen visuel
grée d’Assurance Qualité pour le marché 3 - Détermination de la puissance maximale
photovoltaïque tunisien. 4 - Essai diélectrique
L’objectif ultime de cet atelier étant de 5 - Essai de courant de fuite en milieu humide
sensibiliser les décideurs politiques, les 6 - Essai de performances sous faible éclaire-
promoteurs de projets et investisseurs sur ment
la pertinence de la mise en place d’un ca- 7 - Essai à des différentes langueurs d’onde
dre d'assurance qualité pour le marché d’éclairement
photovoltaïque local. 8 - Essai de cycle thermique
9 - Essai humidité-gel
10 - Essai de chaleur humide

Enceinte climatique

Contrôle Qualité et Certification


des panneaux photovoltaïques

Contact M. F. GUESMI tél. 70146020

Page 9
CETIME News n°66.Fév..2018
ACTUALITES

Collaboration ACTIT / Institut KAIZEN TUNISIE

En vue de capitaliser sur l’immense potentiel Après avoir discuté les différents aspects
de gain en productivité pour les entreprises in- techniques, juridiques et organisationnels et
dustrielles qu’offre l’utilisation des techniques la portée de cette future institution, les
japonaises d’amélioration de la qualité et afin de membres présents ont convenu de déléguer
faire bénéficier le maximum d’entreprises du sa- à l’ACTIT la mission de concevoir la formule
voir faire des experts relevant des différents CTS et adéquate pour ce nouveau né en exploitant
conjuguer les efforts déployés par les deux parties notamment son réseau de partenariats à
dans ce domaine, une réunion a été tenue le 1er l’international. Cette nouvelle institution
février 2018 au siège du CETIME entre les repré- aura comme mission essentielle le dévelop-
sentants des 8 centres techniques et des deux ins- pement des activités d'amélioration de la
titutions : LCAE et GICA, relevant de l’Association qualité et de la productivité.
des Centres Techniques Industriels Tunisiens –
ACTIT, d’une part, et celui de l'Institut KAIZEN
Tunisie, d’autre part.
Les débats ont porté essentiellement sur l’oppor-
tunité de créer une institution nationale pour
l'amélioration de la productivité et la promotion
de la qualité.

Contact M. Med CHEBBI tél. 70146044

Page 10
CETIME News n°66.Fév..2018
COOPERATION
Projet MEDTEST II
Comment allier performance au respect de l’environnement
L’entreprise industrielle est confrontée à plusieurs Vingt-six (26) entreprises tunisiennes pilotes
défis dans ses efforts pour rester compétitive tout en ont été sélectionnées pour participer au projet
réduisant son empreinte écologique. La pression des MED TEST II. Le CETIME est intervenu dans ce
parties prenantes à travers et au-delà de la chaîne projet pour assister 4 entreprises pilotes : SIA,
d'approvisionnement ne cesse de monter, exigeant COTREL, MISFAT et MAKLADA.
l'internalisation des coûts environnementaux liés à la
production, l'utilisation plus efficace des ressources et
intrants de production, la conformité aux réglementa-
tions nationales et l'adoption de normes internatio-
nales.

Dans l'optique d'assister les entreprises à relever de


tels défis, I'ONUDI a lancé en janvier 2016 l'initiative
MED TEST II, basé sur une méthodologie spécifique, le
Transfert de Technologies Ecologiquement Rationnel-
les (TEST), une approche intégrée et un programme
global. Le but étant de promouvoir, transférer et La première phase du projet MED TEST II a été
clôturée en décembre 2017 et a identifié au
adopter les meilleures techniques disponibles (MTD) niveau des entreprises pilotes des gains
dans l'industrie de la région du sud de la Méditerra- annuels considérables environnementaux et
économiques en énergie, eau et matières
née. premières et d’exploitation.

L’engagement des entreprises dans la produc-


tion propre et durable a fait ses preuves à partir
des résultats probants atteints avec les entrepri-
ses pilotes qui ont adhéré à ce projet. Il devient
aujourd’hui nécessaire de penser à la meilleure
façon de maintenir et pérenniser ces acquis et
de généraliser l’utilisation de l’approche MED
TEST aux autres entreprises de l’industrie ma-
nufacturière.

Contact M. Hosni BELHADJ tél. 70146044

Page 11
CETIME News n°66.Fév..2018
VEILLE & INFORMATION

Production écologiquement rationnelle


Utilisée dans la fabrication des composants aéronautiques
LA FONDERIE A LA MOUSSE PERDUE – « LOST FOAM FOUNDRY »

Il est évident que les impacts sur l'environnement les plus importants pendant la fonderie
classique (à sable) sont la grande utilisation d'énergie et surtout les différentes sortes
d'émissions, comme les Composés organiques volatils (VOCs) et la poussière.

Une autre technologie existe dans l'industrie de fonderie qui est la


technologie dite de « à la mousse perdue ». Les avantages principaux
de cette technologie consistent en ce qu'il y a beaucoup moins de
déchets et beaucoup moins d'usinage et ainsi moins de liquides de
refroidissement et lubrifiants, nécessaires par la suite.
Le processus de la fonderie en mousse perdue peut être utilisé dans
la production de pièces de fonderie ferreux incluant les vilebrequins,
les arbres à cames, les corps de soupapes, les blocs des moteurs
électriques et les blocs-moteur.
Cet article va décrire cette nouvelle technologie, fournir les avantages financiers et environne-
mentaux et enfin donner quelques exemples couronnés de succès aussi bien dans les pays indus-
trialisés que dans ceux en voie de développement.
Le processus de fabrication :
Le processus de « mousse perdue » commence par la production d'un modèle de mousse formé
avec précision et réalisé à partir de matériaux extensibles à basse densité tels que le polystyrène
extensible (EPS). Plus récemment, des matériaux spéciaux ont été développés spécifiquement
pour le processus de la mousse perdue comme le produit de DOW CHEMICAL : le Poly-Méthyle
Méthacrylate extensible (PMMA), de FOSECO : le Polymère à bas carbone (LCB) et de BASF :
CLEARPOR.
Le processus de moulage est une version raffinée de la technologie utilisée dans la production
d'emballage EPS. Il est généralement exécuté sur des machines de moulage automatisées utili-
sant des moules spéciaux en aluminium usiné.

Suite p. 13

Page 12
CETIME News n°66.Fév..2018
VEILLE & INFORMATION
Pour réaliser des formes complexes, les modèles peuvent être formés en plusieurs sections et ensuite
assemblés en utilisant une variété d'adhésifs. D'habitude l'assemblage aura lieu dans une machine spécia-
le équipée d'installations de précision pour soutenir les différents composants formés. Les adhésifs les
plus connus sont : les « HOTMELT » qui offrent un dépôt minimum de colle et une durée de cycle rapide.

Les modèles assemblés sont fixés, par la suite à des canaux de coulée ou à un mandrin de coulée, formé
ou fabriqué du même matériau que les modèles. Plusieurs modèles peuvent être groupés au système de
canaux de coulée, selon la taille du modèle et le flasque de moulage. L’ensemble est plongé dans un bain
de barbotine du type réfractaire et ensuite séché. La couche réfractaire est conçue pour former une bar-
rière entre le modèle et le métal fondu, et le sable pendant la coulée du métal. L’ensemble est alors placé
dans un bac de moulage vibrant, que l'on remplit peu à peu de sable, qui est rendu compact par la vibra-
tion autour du modèle groupé. Un système de remplissage et d’alimentation est alors attaché aux canaux
de coulée ou au mandrin de coulée.

Pendant la coulée, le métal fondu vaporise et déplace le modèle. Après la solidification la pièce moulée
est extraite du bac et séparée du canal de coulée. La pièce obtenue exige seulement un minimum de net-
toyage et d’ébarbage, les modèles étant exempt de la traditionnelle ligne de plan de joint.

Avantages environnementaux et financiers


Le processus de la mousse perdue présente quelques avantages pour la production des pièces de fonde-
rie qui exigent des formes complexes, des épaisseurs de paroi uniformes et de petits ou sans angles de
dépouille. Etant donné que la pièce est une reproduction virtuelle du modèle formé en mousse, le
contrôle dimensionnel des pièces produites est amélioré pour beaucoup de caractéristiques telles que les
surfaces de joint et les trous. En outre, le contrôle dimensionnel amélioré signifie une réduction significa-
tive, ou même l'élimination de l’usinage. Et ceci signifie une réduction de l'utilisation des liquides réfrigé-
rants et des lubrifiants, qui sont les plus grandes incidences sur l'environnement dans l'industrie de trans-
formation des métaux.
Le processus de la mousse perdue devrait être considéré comme une extension possible dans un plan de
modernisation de la fonderie. La mousse perdue diffère d'autres techniques principalement des manières
suivantes :
- il n'y a aucun noyau et aucune ligne de joint,
Suite p. 14

Page 13
CETIME News n°66.Fév..2018
VEILLE & INFORMATION
- le sable utilisé est sans colle et sec,
- il n'y a aucun mouvement de parois de moule et l'outillage n'est pas soumis à la dégradation de fon-
derie.

Ces différences aboutissent aux avantages suivants pour la technologie de la mousse


perdue sur les processus de fonderie conventionnels :
• moins d'énergie requise;
• moins d'émissions, les déchets sont solides et relativement propres, et le sable peut facilement
être réutilisé;
• les formes les plus complexes sont possibles et les surfaces sont presque finies. Ceci permet de
réaliser moins ou aucun usinage, moins ou aucun finissage et moins ou aucun assemblage requis;
• financièrement, moins de travail et moins de fonds. En outre, la durée de vie des outils est extrê-
mement longue ;
• concernant le noyau : il n'y a aucun défaut relatif ou décalage il n’y a aucun déplacement de
noyau et il n'y a aucun accessoire de noyau nécessaire, donc aucun traitement de matériaux dangereux;
• en raison des tolérances dimensionnelles étroites et de la possibilité des formes plus complexes,
la liberté au niveau de la conception est plus grande;
• les conditions du travail des employés sont améliorées.

Exemples réussis
Ci-après quelques exemples réussis dans des industries qui ont passé de processus de fonderie, princi-
palement classique, à la technologie de la mousse perdue :
• La Division Saturne de la société de GENERAL MOTORS utilise la technologie de la mousse perdue
dans la production de plusieurs éléments principaux de moteur. Trois de ces derniers sont le bloc moteur
4 cylindres 1,9 litres et deux culasses 4 cylindres, une came supérieure simple (SOHC) et une double came
supérieure (DOHC). Toutes ces pièces sont moulées en alliage 319 et ont subi un traitement spécial T5.
Les blocs-moteur, pesant chacun environ 20 kilogrammes, sont moulées individuellement à 80 moules
par heure. Les dispositifs tels que le logement de la pompe à eau et les supports du démarreur sont mou-
lés avec le bloc, réduisant ainsi l'assemblage et éliminant les joints et les agrafes.

Suite p. 15

Page 14
CETIME News n°66.Fév..2018
VEILLE & INFORMATION

• Chacun des culasses quatre cylindres est coulé à un cycle de 40 coulées par heure. La version
SOHC pèse 11 kilogrammes et celle DOHC 13 kilogrammes. Comme avec le bloc-moteur, le processus «
mousse perdue » a donné quelques occasions uniques de conception avec ces culasses qui sont produites
à partir des modèles de mousse perdue composite, comportant cinq tranches de mousse. Ceci a permis
aux ingénieurs de mouler avec toutes les méthodes, éliminant ainsi le besoin d’opérations d’ébarbage.
Environ 4,8 mètres d’ébarbage ont été évités. Ceci a eu comme conséquence une économie capitale de
15 millions de $ par l'élimination d'un centre d'usinage.

• Saturne produit également les vilebrequins en acier ductile et les blocs différentiels par l'intermé-
diaire du processus de mousse perdue. La conception de ces pièces inclut également beaucoup de dispo-
sitifs de moulage ayant pour résultat une valeur ajoutée accru, une réduction de poids des pièces et une
performance améliorée.

• Une autre fonderie qui emploie la technologie de la mousse perdue avec succès est « Mercury
Marine Corporation » à Fondulac, Wisconsin (Etats Unies). En 1990, cette société a commencé la produc-
tion d'un bloc-moteur trois cylindres en aluminium pour ses moteurs extérieurs de puissances 50 et 60
chevaux. L’approche étant comment exploiter la flexibilité dans la conception qu’offre la technologie de
la mousse perdue afin de simplifier le traitement post-fonderie du bloc-moteur. Ils ont pu réduire un
nombre significatif d’opérations combinées de finissage et d'assemblage de pièces coulées du moteur en
combinant trois bâtis en un. Le résultat net de l'effort du cette société était la réduction du poids des piè-
ces assemblées, la réduction des coûts d'usinage et d'assemblage, l’amélioration de l'efficacité du moteur
par l’augmentation des systèmes de refroidissement à eau de moteur et l'élimination des joints de culas-
se.

Non seulement les sociétés dans les pays industrialisés profitent du procédé de la mousse perdue, mais
également des sociétés dans les pays en voie de développement l’utilisent également. Par exemple les
sociétés « Alexcon Foam Cast Limited » « Gujarat Metal Cast Industries » en Inde, ARBOMEX au Mexi-
que et « Anhui Jin Jong » en Chine appliquent le processus de mousse perdue.

En Tunisie, une société totalement exportatrice et spécialisée dans la fabrication des pièces de moteurs
d’avions destinées pour le secteur des industries aéronautique a réussi à s’implanter et elle est opéra-
tionnelle depuis l’année 2002. Cette dernière est spécialisée dans la fabrication des pièces mécaniques
pour réacteurs d’avions coulées selon les techniques de moulage à la mousse perdue.

Contact M. F. MRABET tél. 70146032

Page 15
CETIME News n°66.Fév.2018
AGENDA - FORMATION 2018

Avec le CETIME, prenez un aller simple vers le savoir-faire


Prix DT
Intitulé du stage Durée HT Mars Avril
Initiation au soudage par résistance 3j 800 17-19

Initiation au soudage à l'arc submergé sous flux en poudre 3j 800 13-15

Contrôle visuel des soudures 3j 850 02-04

Ressuage niveaux I & II 7j 2000 21-29

Magnétoscopie niveaux I & II 7j 2000 18-26

Métrologue niveau I (Contrôle qualité) 2j 600 28-29

Métrologue niveau II (Gestion et suivi des étalonnages) 3j 800 25-27

Formation qualifiante en sécurité des installations électriques


10 j 2050 16-27
H.T & B.T
Maintenir efficace la protection cathodique appliquée à un ou-
5j 1350 12-16
vrage pour toute sa durée de vie (initiation)
Maintenance des engins (levage) 4j 1250 17-20

La maintenance des systèmes pneumatiques et hydrauliques 3j 800 06-08

Analyse vibratoire 3j 800 27-29


Choix des aciers en construction mécaniques 3j 800 10-12
L'efficacité énergétique sur les systèmes du froid 2j 600 10-11
Passage d'une production par lot à une production en flux ten-
4j 1200 17-20
du (pièce par pièce)

Les exigences d'un système de management de l'environne-


3j 800 03-05
ment ISO 14001 version 2015

Les exigences d'un système de management de la qualité ISO


3j 800 03-05
9001 Version 2015

Contact Mme. A. Kharrat tél. 70146099


Page 16
CETIME News n°66.Fév.2018
AGENDA

Le CETIME est présent au salon


« Security Expo North Africa 2018 »
Animé par une volonté ferme d’être à l’écoute de sa clientèle et en vue de présenter son
savoir faire dans le domaine de la sécurité électrique et électronique, le CETIME sera présent au
Salon International « Security Expo North Africa 2018 » qui se tiendra du 28 février au 04 mars
2018 au Parc des Expositions du Kram Tunis/ Hall 1.

Ce Salon présente l’opportunité unique en Tunisie pour les professionnels, entreprises et particu-
liers en mettant en avant tous les produits, solutions et nouveautés dans le domaine de la sécuri-
té électronique, la protection et la malveillance.

Au programme de cette manifestation, qui promet l’afflux de 10.000 visiteurs tunisiens, africains
et autres, des démonstrations réelles qui seront effectuées sur des stands de très haut niveau.

Les entreprises qui veulent être toujours au diapason de la technologie, ne doivent pas
manquer ce rendez-vous. Soyez nombreux à y participer.

CTF EXPO
JARDIN D’EL MENZEH 2094 EL MNIHLA TUNIS
Site web: www.securityexpona.com
Tél: +216 70 734 290 / 98 358 956

Page 17
CETIME News n°66.Fév.2018
AGENDA

Du nouveau au salon de l’entreprise


Le CETIME participe, sous le logo de l’ACTIT (Association des Centres Techniques
Industriels Tunisiens), à la 8ème édition du Salon de l’Entreprise qui se tiendra le 28 février
et le 1er mars 2018 à la Foire Internationale de Sfax.
Ce salon est un véritable lieu de rencontre entre les promoteurs, investisseurs, industriels, hom-
mes d’affaires, prestataires de services, … pour débattre de sujets touchant la vie quotidienne de
l’entreprise. Il constitue en outre, un espace d’échange de vues et d’expériences entre les diffé-
rents acteurs économiques sur les opportunités d’investissement, de prospection de nouvelles
niches de financement et de création d’entreprises innovantes.
Cette édition sera marquée par la tenue, pour la première fois, du Salon de l’Invention et de
l’Innovation que les organisateurs ont créé et placé sous le thème : « le Grand trophée Tunisien
de l’invention et de l’innovation »
Un colloque scientifique intitulé : «Créativité et développement : Enjeux et Perspectives » aura
lieu aussi à cette occasion et sera marqué par la présence de plusieurs inventeurs tunisiens et
étrangers de la France, la Russie, la Lybie, le Maroc, l’Algérie, l’Arabie Saoudite et l’Egypte.
Pour le CETIME, ce salon est une occasion propice pour étaler son savoir faire au profit des jeu-
nes entrepreneurs, investisseurs et chefs d’entreprises, dans les différents domaines qui relèvent
de ses compétences notamment, la formation, le conseil et l’assistance technique ainsi que
l’accompagnement à différents niveaux de mise en œuvre des projets de développement ou
d’innovation au profit de l’entreprise à travers les mécanismes qui lui sont dédiés : PIRD, PNRI, …
Aux jeunes entrepreneurs et aux entreprises soucieuses de leur développement, nous lançons un
appel pour assister à cette manifestation et prendre part à ses actes qui seront certainement au
cœur de vos préoccupations majeures. Rendez-vous le 28 février à Sfax.

Centre d'Affaires de Sfax Tél. : +216 74 20 22 22


Fax : +216 74 22 96 00
5,rue Gharibaldi BP 516, Sfax 3018 Email : contact@cas.tn

Page 18