Vous êtes sur la page 1sur 18

« Allâhumma çalli 'alâ sayyidinâ Muhammadinil-fâtihi limâ ughliqa ; wal-

khâtimi limâ sabaqa ; nâçiril-haqqi bil-haqqi ; wal-hâdî ilâ çirâtikal-


mustaqîmi wa 'alâ âlihî haqqa qadrihî wa miqdârihil-'azîm ».

Traduction :
1- Ô Dieu prie sur notre seigneur Muhammad qui a ouvert tout ce qui était clos
(allâhumma çalli 'alâ sayyidinâ muhammadinil-fâtihi limâ ughliqa) :
Dieu a créé les fils d'adam et les a honorés. La porte donnant accès à ces honneurs était
scellée durant la préexistence du prophète (SAS) dans le magasin des richesses divines,
dans le secret de sa quidité (huwiyya). Cette porte a été ouverte par le prophète
Muhammad (SAS). On peut dire autrement qu'elle était demeurée fermée durant la
préexistence adamique et n'a été ouverte par le prophète (SAS) qu'avec la manifestation
d'Adam. On peut aussi dire que cette porte était restée scellée du début du
commencement de l'existence à la manifestation charnelle (nâsûtiyya) du prophète
(SAS). Son ouverture ayant eu lieu avec sa naissance à la Mecque, le demeurera jusqu'à
la fin des temps.

2- qui a complété ce qui a précédé (wal-khâtimi limâ sabaqa) :


Tous les bienfaits accordés à l'homme ont atteint leur complétude et leur perfection avec
l'avènement du prophète Muhammad (SAS) ; après lui (SAS) personne ne viendra pour
manifester l'équivalent de ce qu'il a apporté ou plus.
Il a complété tout ce que ses prédécesseurs ont apporté aux hommes à travers leurs
différentes missions - lui même a atteint la perfection de son être à Médine, après donc
sa vie à la Mecque, de même que sa mission.
Sa complétude et sa perfection tiennent aussi de sa qualité de sceau des prophètes, de
sceau des saints avec sa manifestation par Ahmadu dans la Tariqa Tidjane et de son
épiphanie dans la Faydatou Tidjane en la personne d'Ibrahim.
C'est donc la manifestation de la réalité archétypique du prophète (SAS), son
déploiement et sa coagulation en des symboles humains, qui apporte en tout temps et en
tout lieu aide et secours aux existants. Il faut donc faire appel à l'acuité et à la
transparence spirituelle pour percevoir la réalité archétypique du prophète (SAS) en tout
saint.

3- celui qui aide (soutient) la vérité par la vérité (nâçiril-haqqi bil-haqqi) :


La Vérité (al-Haqq) est un des noms de Dieu. Son epiphanie est la manifestation
témoignante de l'ipséité divine.
La vérité correspond aussi à l'Islam et par la venue du prophète (SAS), cette religion est
née et essaimée partout dans le monde.
C'est lui aussi qui renforce la wilâyatu (Sainteté) par la nubuwwatu (Prophètie) et la
Tariqa Tidjane par l'Islam ou vice-versa.
C'est lui aussi qui apporte aide et soutient à la Tariqa Tidjane par la faydat tidjaniyya.
L'actualisation du prophète (SAS) en Ahmadu est aussi un soutient à Muhammadu.
Le vicariat (khilâfatu) qui se rapporte à la servitude est aussi soutient à la ahmadiyatu
(qui est la dimension de la révélation de Muhammadu).

4- le guide dans le droit chemin (wal-hâdî ilâ çirâtikal-mustaqîmi) : Ce droit


chemin correspond à l'Islam et à l'ensemble des religions apportées aux hommes par les
prophètes. Ces religions constituent la norme de la vérité et de la droiture, et octroyaient
lumière et guidance aux hommes.
On peut dire que Muhammad (SAS) est le seul prophète que Dieu a envoyé aux hommes
depuis l'aube des temps jusqu'à la fin du cycle de la manifestation prophétique.
Il est le prototype qui s'est incarné à travers le temps en des enveloppes charnelles
diverses, chacune le manifestant sous un certain rapport.
Cependant, dans la perspective exotérique, le droit chemin correspond à l'Islam, chemin
sur lequel la marche se fait sous la guidée (guidance) du prophète Muhammad (SAS).

5 - ainsi que sa famille, à la dimension de son grade et de sa suprême élévation


auprès de toi, Allah (wa 'alâ âlihi haqqa qadrihî wa miqdârihil-'azîm) :
Les membres de la famille du prophète (SAS) sont les ahl-ul beyt : Fatima sa fille, Ali son
gendre, Hassan et Hussein leur fils, ainsi que leur descendance.
Les héritiers de la réalité archétypique du prophète (SAS) (haqîqatul muhammadiyya),
les dépositaires du vicariat sont aussi les ahl-ul beyt, les membres de sa famille.
Beaucoup de gens, dans leurs prières sur le prophète (SAS) pérorent en demandant à
Dieu qu'elles soient au prorata d'un comparatif sans commune mesure avec la dignité, la
grandeur et la noblesse prophétiques : certains demandent à Dieu que leurs prières
soient proportionnelles en valeur quantitative aux gouttelettes de pluie qui se déversent
du ciel et d'autres, qu'elles le soient à la mesure du nombre de créatures, etc.
Chacun dans son ardeur à prier sur le prophète (SAS) demande à dieu de hisser cette
prière à une hauteur qui traduit dans l'ordre créaturel une élévation mais ne représente
rien par rapport à la Majesté Divine. C'est pour cela qu'il est demandé à Dieu dans
la salâtul fâtihi, d'attribuer à la prière sur le prophète (SAS) un coefficient dans l'ordre
numéral divin à la mesure de Sa Science, corrélativement à sa Majesté et sa Grandeur.
C'est cela qui relève plus de la perfection.

Voilà en conclusion un commentaire bref et superficiel de la salâtul fâtihi dont l'exégèse


approfondie révèle une richesse inouïe.

Salatoul Fatihi - Apprentissage à sa lecture et traduction


Rédigé par leral.net le Jeudi 15 Octobre 2015 à 04:57 | | 0 commentaire(s)|

Les Chartes de la Confrérie relatives aux conditions dans la pratique


du Wird et Chapitre des Règles régissant la récitation de la Salat al-
Fatihi Extrait de Fâkihatou Toulâb sur la Doctrine et les pratiques du
Tidianisme.
DANS SON OUVRAGE FORT IMPORTANT
SUR LA DOCTRINE ET LES PRATIQUES DU
TIDIANISME ( FÂKIHATOU TOULLÂB)
TRADUITE EN FRANÇAIS PAR LE
PROFESSEUR RAWANE MBAYE, L'HUMBLE
SERVITEUR DE LA MISÉRICORDE, SEYDI
EL HADJ MALICK SY (RTA) A CONSACRÉ
UN CHAPITRE SPÉCIAL SUR LES RÈGLES
RÉGISSANT LA RÉCITATION DE LA
SALATOUL FATIHI.

PARMI LES CHARTES DE LA TARIKHA


TIDJANIYA, SIX (6) SONT RELATIFS À LA
PRATIQUE DU WIRD ( COMMENT
S'ASSOIR,? COMMENT SE CONCENTRER ?
LA QUIÉTUDE ET LA PROPRETÉ DES
LIEUX, CAR COMME L'ON DIT SOUVENT
"LE WIRD EST UN ACTE D'ADORATION
QUI NE SE FAIT PAS DEVANT LA
TÉLÉVISION ALLUMÉE...". IL FUT
RAPPORTÉ QUE LE VÉNÉRÉ CHÉRIF SIDI
MOHAMED EL GHALI (RTA ) ARRIVAIT À
ACCOMPLIR SON LAZIM, ET CE, EN DEUX
HEURES TELLEMENT IL PSALMODIAIT
SOUS L'EFFET DE LA PRÉSENCE DIVINE.
DANS CETTE NOUVELLE VERSION DE
L'APPRENTISSAGE À LA LECTURE DE LA
SALATOUL FATIHI, NOUS VOUS
PROPOSERONS UNE TRADUCTION SIMPLE
EN WOLOF AFIN D'AIDER LES ADEPTES À
MIEUX CONNAITRE LE SENS
ÉTYMOLOGIQUE DE CETTE PRIÈRE SUR LE
PROPHÈTE (PSL) AU MOMENT DE RÉCITER
LES LITANIES QUOTIDIENNES (LE WIRD
OU LÂZIM , LA WAZIFA, ET LE ZIKR DU
VENDREDI OU HADARATOUL) .

Les Chartes de la Confrérie relatives aux conditions dans la pratique


du Wird (Source Rimah & Fâkihatou Toullâb)

18- Sooy wird nga laab ci sa yaram ak ci sa yere

Veiller à la propreté rigoureuse de son corps, de ses habits.

19- Na ngay wird ci barab bu laab, bu yaatu , fu 6 nit xac (lu mu new
new) ngir nga sori sobe.

Veiller à la propreté rigoureuse de l’endroit où on effectue le wird,


ainsi qu'à son espacement (6 personnes)

20- Toog jublu penku budul ngay doxe donte mu gatt, wala nga nekk
ci geewu wazifa.

Il faut pendant la récitation des oraisons, se tourner vers la KAABA (


temple sacré de la Mecque), sauf en cas d’exception prévus
(lorsqu’on se déplace en marchant par exemple).

21- Doo wax sooy wird ludul ci lorange ak niudul Serigne bi ley
tarbiya, sa ndey, sa baay, mbaa sa jekker nioniu lu leen nex wax ak
yow.

Il ne faut jamais, sauf en cas de force majeure, interrompre la


récitation par d’autres paroles à l’exception de votre cheikhou
tarbiya, votre père, votre mère ou votre mari.

22- Teewlu jemmi Yonnent, mbala jemmi sa Serigne bala may wird ci
commencement wird wi ba ca jeex ba. Il faut.

Pendant la récitation, se concentrer et essayer de visualiser en esprit


l’image de CHEIKH AHMED TIJANE , ou mieux, celle du prophète (sur
lui la paix et le salut) ou à défaut du Serigne qui vous a affilié.

23- Teewlu maana (tekkite) baat yi ngay jang.

Il faut, si on le peut, saisir le sens de ce que l’on récite. Si cela n’est


pas possible, écouter avec attention de manière à distinguer le son de
ce que l’on récite.

CHAPITRE DES RÈGLES RÉGISSANT LA


RÉCITATION DE LA SALAT AL-FATIHI
EXTRAIT DE FÂKIHATOU TOULÂB SUR LA
DOCTRINE ET LES PRATIQUES DU
TIDIANISME, VERS NUMÉROS 610 À 619.
610- Voici les règles relatives à la Salât al-Fatihi telles des clés :

611- Etre autorisé et croire qu’elle est de la parole du Sublime, notre


Seigneur (SWT).

612- Se représenter l’image du Prophète(SAWS), méditer le sens de


cette prière.

613- Avoir la conviction que c’est Dieu qui rétribue celui qui la récite.

614- Puisse le Miséricordieux bénir le Prophète (SAWS), tant qu’en


mers les poissons glorifieront.

615- Croire que le Prophète (SAWS) est le Secret, et l’Essence de


l’Etre et des existants.

616- Que Dieu est plus proche de nous que notre veine jugulaire.
Gloire à Celui qui Fait ce qu’Il Veut.

617- Huitièmement, s’intérioriser la signification, neuvièmement,


formuler clairement l’intention.

618- dixièmement, réciter dans le seul but d’exalter et de glorifier


Dieu et son Envoyé.

619- En observant bien ses conditions, tous les ténèbres alentour se


dissiperont.

(Auteur Cheikh El Hadji Malick Sy, Traduction du Pr Rawane Mbaye).

Prochain Dossier : traduction et transcription de la prière d'intention


"Yéné Wird" composé par Seydi EL hadji Malick Sy et les modalités et
horaires du WIrd Tidiane: Comment faire le Wird ou Lâzim , la wazifa,
et le Zikr du Vendredi ou Hadaratoul ?

TRADUCTION DE LA SALÂT AL-FATIHI EN


WOLOF : FIRIM SALATOUL FATIHI CI
WOLOF
b[b[-ALLAHOUMA : YAW YALLA.
-Çalli : Yalla Na Nga Dolli Khéweul Ak Téranga.

-ALAA SEYYIDINAA : Si Sougnou Sangue.

-MOUHAMMADINE : Ibn Abdillahi, Rassoulilahi. {1}

-IL FATIHI : Kadi Adji Oubi.{2]

-LIMAA OUGHLIKHA : Niél La Nga Khamné, Teudjone Nagnko Rap, kéne


Tidjiwouko wône.

-WAL KHATIMI LIMAA SABAKHA : Bimou Nieuwé ite Teudj na Bounetou


Noubouwa, bénéne yonent Dotoul Gneuw Guinâwam.

-NAçIRIL HAKHI : Kiy Dimbali Deugeu

-BIL HAKHI : Thi Deug.

-WAL HEUDII : Keudi Adji Guinedi Diamou Yalla Yi, Dieumé léléne si Sène
Boroom, té dieumé wouléne si Bopam.

-ILAA SIRATIKA : Deumé Lé Léne Si Saw Yôôn.

-AL MOUSTAKHIMI : Wa Di Adji Tioworlou ( DIOUP);

-WA ALAA ALIHI : Ak Si Gnognam (Jabôôtam)

-HAKHA KHADRIHI : Deug Deugui Darajay çallalahou Aleyhi Wa Salam.

-WA MIKHDÄRIHIL : Ak Pouvoiram.

-AZIMI : Badi Adji Magg


]b

A noter que cette traduction est juste pour permettre au pratiquant de


connaitre le sens de ce qu'il récite car étant une charte du Wird Tidiane car
nul ne peut mesurer et connaitre le Zâhir (Apparent) et le Baâne ( le caché)
de la Salatoul Fatihi.

Notes :
1} Mouhammadine :(Il fok gnou fénialko ba gnou kham kane moy yonent bi
çala lalou aleyi wa salam ak di ragnalé boubaakh Mouhamadou Noûr, la
Lumière, ak Mouhamadou ibn Abdilllahi, le fils d'Abdallah, ak Mouhamadou
Rassouloulah (le Messager de Dieu SAWS).

{2} Il Fatihi :Kadi Adji Oubi.( zalika houwal mifatâh, Moy tiâbi bi, Môy oubi.
Mou délou si bou fékone né dou Yonent bi (SAWS), Yalla dou bineda dara,
dou bineda dieum yii, dou bineda roûh yi, dou bineda assammane, dou
bineda jant, dou bineda wéér bi…..]b

TRANSCRIPTION ET TRADUCTION EN
FRANÇAIS DE LA SALAT AL-FATIHI

Allâhoumma salli 'alaa sayyidinaa mouhammadin-il-faatihi limaa


oughliqa wa-l-khaatimi limaa sabaqa naasiri-l-haqqi bi-l-haqq(i)
Wa-l-haadi ilaa siraatika-l-moustaqiimi wa 'alaa aalihii haqqa qadrihi
wa miqdaarihi-l-'aziim

« Oh Dieu accorde ta bénédiction et ton Salut, à notre Seigneur


Mouhammad ; qui a ouvert ce qui était clos ; qui a clos ce qui a
précédé ; Le défendeur de la vérité par la vérité ; Le Guide du Droit
chemin ; ainsi qu’à sa noble famille ; suivant sa valeur et l’estimation
de son ultime dignité »

COMMENT FAIRE LE WIRD OU LÂZIM, LA WAZIFA, ET LE DHIKR


DU VENDREDI OU HADRATOUL DJUMAH?
Posté par coumba
Date: décembre 24, 2014
42335visites
Partagez
10 0 0

[template id= »821″]


A quels moments, selon quelles modalités et
comment les compenser en cas
d’empêchement ?
LE WIRD OU LAZIM
Son Horaire on le recite deux fois par jour:
Le matin, c’est apres la priere de l’aube jusqu’à environ tois heures
apres le lever du soleil.

L’apres-midi, c’est apres la priere de l’asr ou takussane, jusqu’aa


environ quatre heures apres le coucher du soleil.

Ses Modalites

Etre en etat de pureté et s’assoir comme en priere, se diriger vers la


qibla et proceder comme suit:

1) – formuler l’intention de reciter le wird ( le wird est un acte


d’adoration tout comme la prière, l’intention d’invoquer le Seigneur
Allah swt doit être formulé au moment de débuter et avec une
intention pure, celle exclusive d’Adorer Allah swt. Voici la formule
d’intention enseigne par seydi El Hadj Malick Sy :

Inni nawytou rabbi bit tilawah


Zal wirda tahzimane lizil diala lah
Kaza li idjla line wa libtigaai
Mardaati kal oulyaa bila khafaai
Khasdane liwadjhikal kaiimil haalii
Wa moukhlisane laka mah ibtihaali
Rabbi min adjlika wa khad akhoulou
Bihousni imdaadika yaa moukhilou
Awnika hawlika wa mah khouwatika
Wa maa wahabtaniihi min nihamika
Tawfiikhikal mardiouwwi moustahina
Bika wa anta khairou man mouhina
Aouzou bil lahi mina chaytani
Radjiimikal lahiini zil houdwani

2)- réciter la formule de preservervation contre satan le maudit (


Aoûzou bilâhi mina chaytâni rajîme » (Je cherche refuge auprès de
Dieu contre Satan le maudit) une fois,(1);

3)- réciter la Fatiha, une fois (1);

4)- reciter la formule speciale de l’Absolution ( Astaghfiroullah) cent


fois (100);

5)- reciter la priere sur le prophete(salatou ala Nabi (Salatoul


fatihai(Allâhoumma salli ‘alaa sayyidinaa mouhammadin-il-faatihi
limaa oughliqa wa-l-khaatimi limaa sabaqa naasiri-l-haqqi bi-l-
haqq(i)
Wa-l-haadi ilaa siraatika-l-moustaqiimi wa ‘alaa aalihii haqqa qadrihi
wa miqdaarihi-l-‘aziim (100 fois) ou ,( Allahouma salli ala sayyidina
Mouhammadine wa salim), cent fois (100);

6)- reciter Soubbhâna rabbika rabbil izzati ammâ yaçifoûna. Wa


salâmoun alal moursâlina wal hamdou lilâhi rabil âlamîn. (Louange à
Dieu, le Puissant, accorde Ton Salut aux Envoyés, Gloire à Dieu !
Seigneur des mondes), unefois (1) ;

7)- reciter la formule de l’Unicite de Dieu La ilaha illah lah, cent fois
(Il n’y a de divinité que Dieu) (100)

8)- clôturer par Ina lâha wa malâ-ikatahou youçaloûna alâ nabiyi.


Yâ ayouhâl lazina âmanoû çaloû alaïhi wa salimoû taslimane.
Çalâ lâhou ta âlâ alaïhi wa alâ alihi wa çah-bihi wa salama
taslîmâ, Soubbhâna rabbika rabbil izzati ammâ yaçifoûna. Wa
salâmoun alal moursâlina wal hamdou lilâhi rabil âlamîn

Traduction: (Certes Dieu et ses Anges bénissent le Prophète et Lui


accordent le Salut ; O vous qui croyez, priez sur lui et adressez lui
vos salutations. Que Dieu le Très Haut le bénisse et bénisse sa
famille, ses compagnons et les salue, Louange à Dieu, le Puissant,
accorde Ton Salut aux Envoyés, Gloire à Dieu ! Seigneur des
mondes)

Réciter une invocation de fin de wird ( Voir invocations de Seydi El


Hadj Malick Sy)

(voir article sur le lazim)

LA WAZIFA

SON HORAIREOn doit une fois par jour mais il est obligatoire matin
et soir pour tout adeptes affilié a Seydi El Hadj Malick Sy,
Le matin, c’est après ;la prière de l’aube jusqu’à environ trois heures
apres le lever du soleil.

L’après-midi, c’est après la priere de l’Asr ou Takoussane jusqu’à


environ quatre heures après le coucher du soleil

SES MODALITES

1)- formuler l’intention de reciter la wazifa pour sublimer Allah le


Seignur de l’Univers ( voir fomule d’intention precedente);

2)- reciter la formule de preservervation contre satan le maudit (


Aoûzou bilâhi mina chaytâni rajîme » (Je cherche refuge auprès de
Dieu contre Satan le maudit) une fois,(1);

3)-reciter la Fatiha, une fois (1);


4)-réciter la formule spéciale de l’Absolution (Astagfiroulahal-Azima
lazi lâ ilaha illa houwal hayoul qayoum, trente fois (30)
Traduction (Je demande pardon à Dieu en dehors de qui il n’y a
point d’autre divinité, le Vivant, le Subsistant)

5)-reciter la priere sur le prophète (Salatoul fatihi) (Allâhoumma salli


‘alaa sayyidinaa mouhammadin-il-faatihi limaa oughliqa wa-l-
khaatimi limaa sabaqa naasiri-l-haqqi bi-l-haqq(i)
Wa-l-haadi ilaa siraatika-l-moustaqiimi wa ‘alaa aalihii haqqa qadrihi
wa miqdaarihi-l-‘aziim, cinquante fois (50);

6)- reciter Soubbhâna rabbika rabbil izzati ammâ yaçifoûna. Wa


salâmoun alal moursâlina wal hamdou lilâhi rabil âlamîn. (Louange à
Dieu, le Puissant, accorde Ton Salut aux Envoyés, Gloire à Dieu !
Seigneur des mondes), unefois (1) ;

7)- reciter la formule de l’Unicite de Dieu La ilaha illah lah, cent fois
(Il n’y a de divinité que Dieu) (100)

8)-reciter la Djawharatoul Kamaal, douze fois (12) La Djawharatoul


Kamal (La Perle de la Perfection)

Allaâhouma çali wa salim alâ aïni rahmâti rabbâniyati wal yaqoûtatil


moutahaqiqatil ha-itati bimarkazil foûhoumi wal ma-ânî. Wa noûrîl
akwânil moutakawinatil âdamîyi çâhibil haqi rabbâniyi. Al barqil ast-i
bimouzoûnil arbâhil mâli-ati likouli mousta-aridi minal bouhoûri wal
awâni. Wa noûrikal-lâmi-i lazi mala-ata bihi kawnakal hâ-ita bi
amkinatil makâni.

Allaâhouma çali wa salim alâ aïnil haqi latî tatadjala minhâ


ouroûchoul haqa iqi aïnil ma-ârifil aqwami. Çirâtiqat tâmil asqami.

Traduction : Allaâhouma çali wa salim alâ tal atil haqi bil haqil kanzil
azami. Ifâdatika minka ilaîkal ihâtati noûril moutalsam çala lâhou
alaïhi wa alâ âlihi çalâtan touarifounâ bihâ iyyâhou.
« Mon Dieu, répands Tes grâces et accorde le Salut : à la source de
la Miséricorde Divine, brillante comme le diamant, certaine dans sa
vérité en montrant le centre des intelligences et des pensées ; à la
lumière des existences qui ont formé l’homme ; à celui qui possède
la Vérité Divine, à l’éclair immense traversant les nuages précurseurs
de la pluie bienfaisante des Miséricordes Divines ; à Celui qui
illumine le cœur de tous ceux dont la science a la profondeur de la
mer et qui cherchent l’union avec Dieu ; à Ta lumière brillante,
remplissant Ton Être qui renferme tous les lieux.

Mon Dieu, répands Tes grâces et accorde le Salut à la source de la


Vérité qui pénètre les tabernacles des réalités ; à la source des
connaissances ; au seul véritable sentier, le droit, le plus complet.

Mon Dieu, répands Tes grâces et accorde le Salut à la connaissance


de la Vérité par la Vérité ; au trésor le plus sublime ; la largesse
provient de Toi et retourne à Toi ; au cercle de la Lumière sans
couleur. Que Dieu répande Ses grâces sur lui et sur sa famille, grâces
par lesquelles, O Dieu ! Tu nous fera connaître».

9)- clôturer par Ina lâha wa malâ-ikatahou youçaloûna alâ nabiyi.


Yâ ayouhâl lazina âmanoû çaloû alaïhi wa salimoû taslimane.
Çalâ lâhou ta âlâ alaïhi wa alâ alihi wa çah-bihi wa salama
taslîmâ, Soubbhâna rabbika rabbil izzati ammâ yaçifoûna. Wa
salâmoun alal moursâlina wal hamdou lilâhi rabil âlamîn

(Certes Dieu et ses Anges bénissent le Prophète et Lui accordent le


Salut ; O vous qui croyez, priez sur lui et adressez lui vos salutations.
Que Dieu le Très Haut le bénisse et bénisse sa famille, ses
compagnons et les salue, Louange à Dieu, le Puissant, accorde Ton
Salut aux Envoyés, Gloire à Dieu ! Seigneur des mondes)

b[Réciter une invocation de fin de wird ( Voir invocations de Seydi El


Hadj Malick Sy)
Parmi les phénomènes qui comportent le plus de risques, et les
énormités qu’il faut dénoncer, et dont nous sommes éprouvés de
nos jours, c’est le fait que beaucoup de Tidianes s’abstiennent de
participer aux séances de la wazifa alors qu’y assister constitue l’une
des conditions essentielles sur lesquelles le maître Que Dieu l’agrée
-a insisté, en nous recommandant de les observer.

(voir article sur la wazifa)

AUDIO SUR LAZIM, WAZIFA ET


HADDARATOUL DJOUMAH PAR SERIGNE
PAPE MAKHTAR KEBE
Autres articles
 VIDEO – SÉANCE DE PRIÈRES À LA MÉMOIRE DE
CHEIKH SEYDI MOUHAMADOUL MANSOUR SY
BOROM DAARA YI (1925-2012)
 VOICI LA PRIÈRE DE CLÔTURE DE LA WAZIFA,
D’APRÈS CHEIKH EL HADJI MALICK SY (À
TÉLÉCHARGER) ‫سي مالك الحاج للشيخ الوظيفة دعاء‬
 GRAND FORUM NATIONAL SUR LES DAHIRAS LE 30
JUIN 2012 À DOUTA SECK : LA REDÉFINITION DE
LEURS MISSIONS ET LA FORMATION DE SES
DIRIGEANTS AU MENU
 [AUDIO] « CHEIKH AHMED TIDJANE CHÉRIF, UN
MAÎTRE EXCEPTIONNEL » PAR SERIGNE PAPE
MAKHTAR KÉBÉ
 LAGHOUAT : LA ZAOUÏA TIDJANIA DE AÏN MADHI,
UN CENTRE DE RAYONNEMENT SPIRITUEL
LE DHIKR DU VENDREDI OU
HADARATOUL DJOUMAH

SON HORAIREOn doit le réciter le vendredi entre la prière de l’Asr et


le coucher du Soleil en groupe ou seul si on a un empêchement.
SES MODALITÉS

S’asseoir en état de pureté comme en prière, et en cercle autour


d’une nappe blanche pouvant contenir six (6) personnes et procéder
comme suit

1)- formuler l’intention de réciter le dhikr du Vendredi pour sublimer


Allah le Seigneur de l’Univers ( voir fomule d’intention précédente).
En assemblée c’est celui qui dirige qui formule l’intention pour tout
le monde faire l’intention dans son coeur.

2)- reciter la formule de preservervation contre satan le maudit (


Aoûzou bilâhi mina chaytâni rajîme » (Je cherche refuge auprès de
Dieu contre Satan le maudit) une fois,(1);

3)-reciter la Fatiha, une fois (1);

4)-réciter la formule spéciale de l’Absolution (Astagfiroulahal-Azima


lazi lâ ilaha illa houwal hayoul qayoum, trois fois (3)
Traduction (Je demande pardon à Dieu en dehors de qui il n’y a
point d’autre divinité, le Vivant, le Subsistant.
5)-reciter la priere sur le prophète (Salatoul fatihi) (Allâhoumma salli
‘alaa sayyidinaa mouhammadin-il-faatihi limaa oughliqa wa-l-
khaatimi limaa sabaqa naasiri-l-haqqi bi-l-haqq(i)
Wa-l-haadi ilaa siraatika-l-moustaqiimi wa ‘alaa aalihii haqqa qadrihi
wa miqdaarihi-l-‘aziim, trois fois (3);

6)- réciter une fois 91) Ina lâha wa malâ-ikatahou youçaloûna alâ
nabiyi. Yâ ayouhâl lazina âmanoû çaloû alaïhi wa salimoû
taslimane. Çalâ lâhou ta âlâ alaïhi wa alâ alihi wa çah-bihi wa
salama taslîmâ, Soubbhâna rabbika rabbil izzati ammâ
yaçifoûna. Wa salâmoun alal moursâlina wal hamdou lilâhi rabil
âlamîne

7)- réciter la formule de l’Unicité de Dieu ( LA ILAHA ILA LAH) huit


cent (800) ou mille (1000) en groupe ou mille deux cent (1200) a
mille six cent fois en individuel,

8)- cloturer avec : une fois encore la formule de preservervation


contre satan le maudit ( Aoûzou bilâhi mina chaytâni rajîme » (Je
cherche refuge auprès de Dieu contre Satan le maudit) une fois,(1);
suivi de Fatiha, une fois (1); et de la priere sur le prophète (Salatoul
fatihi) (Allâhoumma salli ‘alaa sayyidinaa mouhammadin-il-faatihi
limaa oughliqa wa-l-khaatimi limaa sabaqa naasiri-l-haqqi bi-l-
haqq(i)
Wa-l-haadi ilaa siraatika-l-moustaqiimi wa ‘alaa aalihii haqqa qadrihi
wa miqdaarihi-l-‘aziim, trois fois (3)

et une fois la clôture finale :b[ Ina lâha wa malâ-ikatahou youçaloûna


alâ nabiyi. Yâ ayouhâl lazina âmanoû çaloû alaïhi wa salimoû
taslimane. Çalâ lâhou ta âlâ alaïhi wa alâ alihi wa çah-bihi wa salama
taslîmâ, Soubbhâna rabbika rabbil izzati ammâ yaçifoûna. Wa
salâmoun alal moursâlina wal hamdou lilâhi rabil âlamîn

9)- réciter une invocation de fin de wird.


LE SECRET DE LA FAYDA TOUL TIDJIANI, BAYE
NIASS PAR ABDOULAYE
ABDOULAYE SAMBA CISSE

1 COMMENT

SAMEDI 21 AVRIL 2012

au nom d’Allah le miséricordieux et le très miséricordieux


paix sur le prophète Mouhamed
que la grâce d’Allah se répand sur cheikh Ahmed Tidiane (Aboul abas)
que la générosité d’Allah à travers cheikh al islam el hadji Baye Niass ne cesse de s'accroitre jusqu'au
jugement dernier.
"l'autre monde est de l'or impérissable, tandis que ce bas monde n'est que la pierre sans
consistance" disait Mame Alassane Laye que son décret s'allonge de gratitude et couronne les
sphères de l'humanité.
Salam à tous et toutes!
un mot, une phrase, un paragraphe, un texte, un livre selon la capacité humaine de perception des
sens de l'autre monde suffit pour reconnaitre le commun des mortels.
El hadji Ibrahima Niass est l'un des pôles les plus influente de sa génération, il fait partie de la chose
utile pour que naissance existe. Comme feu El Hadji Omar Foutiou Tall, Feu El Hadji Malick Sy, Feu
El Hadji Babacar Sy, Feu Ahmadou Bamba Ba, Feu El Hadji Abdoul Aziz Sy, Feu Professeur Ahmad
Samb et Parmi Tant D'autres de notre terroir, Dieu par sa Grâce nous a émerveillé de ses Illustres
Hommes d'une dimension incommensurable.
Baye comme l'appelle ses condisciples est un astre immortel qui a séjourné près de nous pendant 75
ans pour qui le connaisse :
7 nombre de cieux et 5 piliers de l'islam. 7+5 =12 le temps des douze mois. 7-5= 2 la doublure du
prophète.
7:5=1.4 1 = Allah l'unique sa thèse reconnus . 7x5= 35 lehou une dualité du seigneur et de son
envoyer. le cumul de 12 + 2+ 1+35 =50 et 50x 10= 500 base de la tarbiyatou 10 c'est le chiffre de
l'accomplissement.
si on cherche un homme et qu'on nous dit qu'il est allé par la meilleure façon de le rencontrer c'est de
suivre ses traces et le cheikh a réussi à le faire et s'est retrouvé sur ses pas et indissociable c'est la
volonté divine Dieu soit loué d'où un et un font un.
acte un à suivre que dieu répand ses grâces sur le prophète Mouhamed amine.

SALATOU TASBIH
D'après ibnou 'Abbâs radiyallahou 'anhou, le Messager d'Allah salallahou 'alayhi wa sallam a dit à
'Abbâs fils de 'Abdal Mouttalib :

" Ô 'Abbâs !
Ô mon oncle ne vais-je pas te donner ?
Ne pas t'octroyer ?
Ne va tu pas aimer ?
Ne va tu pas accomplir dix mérites ?
Si tu fais cela, Allah te pardonnera tes péchés, les premiers et les derniers, anciens ou récents, fait
par erreur ou fait volontairement, qu'ils soient petits ou grands, qu'ils soient accomplis secrètement
ou publiquement ?
Dix mérites :

Que tu pries quatre unités (rak'ât),

tu lis lors de chaque unité (rak'ah) la Sourate l'Ouverture (al Fatiha) et une Sourate (quelconque) et
lorsque tu as achevé la lecture (du Coran) dans la première unité et que tu es debout tu prononces :
"Soubhanallah wal hamdulillah wa la ilaha illa llah wallahou akbar" 15 fois de suite,

ensuite tu t'inclines et tu prononces, dans cette position, pendant que tu es incliné (roukou') 10 fois
"Soubhanallah wal hamdulillah wa la ilaha illa llah wallahou akbar",

ensuite tu te relèves de l'inclinaison et tu prononces 10 fois "Soubhanallah wal hamdulilleh wa la


ilaha illa llah wallahou akbar" ,

ensuite prosternes toi et prononces pendant que tu es en prosternation 10 fois "Soubhanallah wal
hamdulillah wa la ilaha illa llah wallahou akbar",

ensuite relèves toi de la prosternation et prononces 10 fois "Soubhanallah wal hamdulillah wa la


ilaha illa llah wallahou akbar",

ensuite prosternes toi (une seconde fois) et tu prononces 10 fois "Soubhanallah wal hamdulillah wa
la ilaha illa llah wallahou akbar",

ensuite relèves toi (de la prosternation ) et (en étant assit ) tu prononces 10 fois "Soubhanallah wal
hamdulilah wa la ilaha illa llah walllahou akbar",

donc cela fait en tout 75 fois dans chaque unité et tu fais cela (prononcer les glorifications) dans les
quatre unités.

Si tu le peux pries cette prière (as Salatou at Tasbîh) une fois par jour et si tu ne la fais pas alors
fais la tous les vendredis, si tu ne la fais pas alors fais la une fois par mois et si tu ne la fais pas, fais
la une fois dans l'année et si tu ne la fais pas, prie la (cette prière) une fois dans ta vie."
Rapporté par Abou Dâwoud et ibnou Mâjah.