Vous êtes sur la page 1sur 54

SUPPORT

MODULE Topographie
Sommaire
1. SUPPORTS DE TRAVAIL ................................................................................................. 4
1.1. SUPPORT DXF / DWG...................................................................................................... 4
1.2. PLAN PAPIER (TABLE A DIGITALISER) .............................................................................. 4
1.3. IMAGE (SCANNEE) OU PDF ............................................................................................... 5
1.3.a) Insérer votre image sous Mensura. .......................................................................... 5
1.3.b) Mise à l’échelle de votre image sous Mensura. ....................................................... 5
1.3.c) Insérer votre PDF sous Mensura. ............................................................................ 6
1.4. IMAGE A PARTIR DE GOOGLE EARTH ................................................................................ 6
1.4.a) Choix et paramétrage de la vue « Google Earth » .................................................. 6
1.4.b) Import de l’image dans Mensura ............................................................................. 9
MODULE TOPOGRAPHIE ................................................................................................. 10
2. LE FICHIER TOPO .......................................................................................................... 10
3. IMPORT D’UN FICHIER TOPO .................................................................................... 11
3.1. IMPORT D’UN FICHIER FICHIER RECTANGULAIRE ........................................................... 11
3.2. IMPORT D’UN FICHIER POLAIRE ...................................................................................... 13
4. GESTION DU FICHIER POLAIRE................................................................................ 14
4.1. LE CARNET TERRAIN ........................................................................................................ 14
4.2. CALCUL D’UNE POLYGONALE ......................................................................................... 15
4.3. RAYONNEMENT ................................................................................................................ 18
4.4. AFFICHAGES .................................................................................................................... 19
4.5. RESULTATS ..................................................................................................................... 20
4.5.a) Listing XYZ............................................................................................................. 20
4.5.b) Données polaires ................................................................................................... 20
5. GEOCODIFICATION....................................................................................................... 21
5.1. PARAMETRAGE DE LA GEOCODIFICATION .......................................................................... 22
5.1.a) Onglet Général....................................................................................................... 22
5.1.b) Onglet Lignes ......................................................................................................... 23
5.1.c) Onglet Symbole ...................................................................................................... 27
5.1.d) Onglets Dessin textes ............................................................................................. 30
5.1.e) Onglet Dessin point et lignes ................................................................................. 31
5.1.f) Onglet Autres Commandes ..................................................................................... 32
6. DIVISION PARCELLAIRE. ............................................................................................ 33
6.1. SAISIE DE LA PARCELLE A DIVISER .................................................................................. 33
6.2. MODIFICATION DE LA PARCELLE .................................................................................... 34
6.2.a) Modification des propriétés de la parcelle. ........................................................... 34
6.2.b) Insérer un nouveau point de contour ..................................................................... 35
6.2.c) Modifier la position d’un point du contour. ........................................................... 36
6.2.d) Supprimer un point de contour. ............................................................................. 37
6.3. DIVISION DE PARCELLE. ................................................................................................. 38
6.4. REGROUPEMENT DE PARCELLE. ...................................................................................... 40
6.5. COTATION DE PARCELLE................................................................................................. 41
6.6. AFFICHAGE DES PROPRIETES DES PARCELLES. ................................................................ 43
6.7. AFFICHER LE NUMERO DES SOMMETS DE LA PARCELLE. ................................................. 44
6.8. RESULTATS ..................................................................................................................... 45
6.8.a) Résultats et contrôle de surface (m²) ..................................................................... 45
6.8.b) Résultats des surfaces de parcelles ........................................................................ 45
7. METHODE D’IMPLANTATION .................................................................................... 46
7.1. PREPARATION DU CALQUE D’IMPLANTATION.................................................................. 46
7.2. SAISIE DES POINTS A IMPLANTER. ................................................................................... 47
7.3. RESULTATS SOUS FORME LISTING DE POINTS ..................................................................... 49
7.4. EXPORT DU FICHIER D’IMPLANTATION .............................................................................. 50
7.5. HABILLAGE .................................................................................................................... 50
8. EXPORT D’UN PROJET PLATEFORME POUR GUIDAGE 3D. ............................. 51
8.1. FUSION DU PROJET AVEC LE TN...................................................................................... 51
8.2. GENERER LE FICHIER XML POUR LE GUIDAGE. .............................................................. 51
8.3. PARAMETRAGE DE L’EXPORT LAND XML ...................................................................... 52
1. Supports de travail
1.1. Support DXF / DWG

 Entrer dans le Module DAO de Mensura


 Lancer la commande : Clic droit / Attacher DXF/DWG ou
Fichier / Document DXF/DWG / Attacher.

 Sélectionner votre fichier DWG ou DXF puis Valider.


 La boîte de dialogue ci-dessous apparaît

 Choisir les différents paramètres, notamment le champ « Importer les calques


dans le groupe : » (ex : géomètre, archi) ceci permet d’organiser vos calques
dans un groupe de calques.
 Valider par OK.
 Après quelques instants, l’import s’effectue et le plan apparaît à l’écran.

Pour plus de détail sur cette commande consulter le support de


formation du module DAO

1.2. Plan Papier (Table à Digitaliser)

 Fixer le plan sur le digitaliseur.


 Fichier / Calage digit / Repositionnement du plan
 Cliquer le premier point connu de calage et le deuxième point connu.
 Pour vérifier l’échelle : Fichier / Calage digit / Echelle
 Si l’échelle paraît incorrecte, recommencer le calage. Sinon, passer à la saisie
du Projet.

Pour plus de détail sur cette commande consulter le support


de formation du module DAO
1.3. Image (scannée) ou PDF

L’insertion d’une image se déroule en deux étapes.

- L’insertion de l’image.
- La mise à l’Echelle de l’image.

1.3.a) Insérer votre image sous Mensura.

 Lancer la commande : Fichier / Image /


Insérer.

 Sélectionner votre image à insérer. (format


de type : JPG, Tiff, Bmp.) puis Valider.

 La boite de dialogue ci-contre apparaît :


Vous pouvez créer un calque d’insertion
pour votre image ou modifier le nom par
défaut.

1.3.b) Mise à l’échelle de votre image sous Mensura.

 Lancer la commande : Fichier / Image / Caler

 Cliquer sur votre image le premier point de calage que vous connaissez en
coordonnées, ou bien un point que vous pouvez associer sur votre fond de
plan DWG.

 Dans la Barre de commande, Mensura vous demande de renseigner les


coordonnées X, Y connus de votre premier point de calage. Ou bien cliquer le
point associé sur votre fond de plan.

Le séparateur des coordonnées X


Y est la touche ESPACE de votre
clavier ou la VIRGULE.

 Réitérer la même opération pour le second point de repère.

 Vérifier l’échelle du plan calé en interrogeant une distance


Avec la commande : Dessin / Renseignement / Gisement – distance

Pour plus de détail sur cette commande consulter le support


de formation du module DAO

Page 5 sur 54
1.3.c) Insérer votre PDF sous Mensura.

 Lancer la commande : Fichier / Image / Insérer à partir d’un PDF

 Sélectionner votre PDF à insérer. Puis valider

 La boite de dialogue ci-dessous apparaît :


Elle vous permet de transformer votre PDF en image.

 La suite de la commande reprend les commandes 1.2.A&B


« Insertion d’une image sous mensura et mise à l’échelle de l’image».

1.4. Image à partir de Google Earth

L’insertion d’une image à partir de « Google Earth » passe par deux étapes.

- Le choix et le paramétrage de la vue « Google Earth »


- L’import de l’image

1.4.a) Choix et paramétrage de la vue « Google Earth »

 Lancer la commande : Fichier / Image / Insérer à partir de Google earth


La fenêtre ci-dessous s’ouvre, puis valider.

 Si vous disposer de « Google Earth » sur votre ordinateur, le logiciel s’ouvre


directement. Vous n’avez plus qu’à sélectionner votre vue.

Page 6 sur 54
Lors de votre recherche, tapez l’adresse la plus précise
possible. Il faut éviter le « ZOOM » manuel, car cela influe
sur le taux de transfert de récupération de l’image.

 En bas, au centre de votre vue Google Earth, les coordonnées doivent être
paramétrées de la même manière que l’image suivante :

- Coordonnées Est / Nord :


Avec le système de « projection transverse de Mercator »
(Système de projection International).
- Unités : en « mètres, kilomètres »

Retenez également le numéro du fuseau horaire.


Dans notre cas (30).

• Exemple pour la France

Le territoire français est situé sur 3 fuseaux :


- UTM Nord, fuseau 30 : entre 6 degrés ouest et 0 degré Greenwich ;
- UTM Nord, fuseau 31 : entre 0 degré et 6 degrés est Greenwich ;
- UTM Nord, fuseau 32 : entre 6 degrés est et 12 degrés est
Greenwich.

Page 7 sur 54
• Exemple pour la Belgique

Le territoire Belge est couvert dans sa quasi-totalité par le fuseau UTM 31

• Exemple pour la Suisse

Le territoire Suisse est couvert dans sa quasi-totalité par le fuseau UTM 32

• Exemple pour le Canada

Le territoire Canadien est situé sur 16 fuseaux, les zones de 6 degrés UTM sont situées entre les
fuseaux 7 et les fuseaux 22.

 Si vos coordonnées n’ont pas le même paramétrage que l’image ci-dessus :


Aller dans la Barre de menu « Google Earth »: Outils / Options
La fenêtre ci-dessous s’ouvre :

 Cocher les paramètres nécessaires à l’import de votre image.


(Fenêtre ci-dessus) .Validez et retournez sur votre vue. Contrôlez les
coordonnées de votre vue.

Page 8 sur 54
1.4.b) Import de l’image dans Mensura

 Retourner sur Mensura (laissez ouvert Google Earth et ne modifiez pas à


votre vue choisie).

 La fenêtre ci-contre apparait


dans Mensura. Sélectionner
votre système de coordonnées,
ainsi que votre projection (en
référence à votre n° de
fuseau). Mensura créer un
calque image.

 Puis Valider, votre image est


insérée et calée en coordonnées
dans le système coordonnées
WGS84.

Après avoir importé votre image, ne fermez pas Google Earth !


Vous allez également pouvoir modéliser le terrain de votre vue, en
important des points 3D, toujours à partir Google Earth !

Page 9 sur 54
Module Topographie
2. Le fichier topo

 Un fichier Topo est un fichier ascii créé suite à un levé. Il peut être
« rectangulaire » ou « polaire ».

L’exemple ci-dessous est un FICHIER RECTANGULAIRE format Topojis, et il est


bien composé d’un numéro, d’une valeur en X, d’une valeur en Y et d’une valeur
en Z, c’est donc un format rectangulaire.

L’exemple ci-dessus est un FICHIER POLAIRE format Topojis, et il est bien


composé de numéros, des valeurs des angles horizontaux, des angles verticaux,
des distances inclinées et des hauteurs de prisme, c’est donc un format polaire.

* Import de Fichier Rectangulaire : les points sont directement calculés et


insérés à l’écran.
* Import de Fichier Polaire : traitement de la polygonale, calcul des X, Y

Page 10 sur 54
3. Import d’un fichier Topo
3.1. Import d’un fichier Fichier Rectangulaire

 Lancer la commande : Fichier / Importer / Fichier Topo

1 Cliquer sur afin de sélectionner votre fichier à importer.


2 Sélectionner dans la liste déroulante le type de fichier que vous importer
fonction de votre appareil topo :
Exemple : Leica (gsi), Trimble, topogis …

3 Vérifier le calque d’import (par défaut : Terrain – Points)

4 Sélectionner de traiter ou pas la Géocodification en cochant ou pas la case


(Plus de détails au chapitre Géocodification...)

5 Valider avec OK
Les points apparaissent à l’écran et sont triangulés dans le mode Terrain.

Page 11 sur 54
Astuces : En fonction du type de fichier que vous importer, vous allez pouvoir
accéder aux :

 Vous allez pouvoir gérer les correspondances du fichier à importer avec les
paramètres MENSURA.

 Dans l’exemple ci-dessus, modifier en fonction du « fichier rectangulaire » à


importer, la position ou l’affichage des champs paramétrés dans MENSURA.

 Autre exemple, vous allez pouvoir également gérer la correspondance avec


les fichiers WILD.

Page 12 sur 54
3.2. Import d’un fichier Polaire

 Lancer la commande : Fichier / Importer / Fichier topo

1
2

1 Cliquer sur afin de sélectionner votre fichier à importer.


2 Sélectionner dans la liste déroulante le type de fichier que vous importer
en fonction de votre appareil topo :
Exemple : Leica (gsi), Trimble, topogis …

3 Vérifier le calque d’import (par défaut : Terrain – Points)

4 Sélectionner de traiter ou pas la Géocodification en cochant ou pas la case


(Plus de détails au chapitre Géocodification...)

5 Valider avec OK
Les points n’apparaissent pas à l’écran, ils sont chargés dans le carnet
terrain. Il faut maintenant calculer les coordonnées XYZ (Chapitre suivant).

Page 13 sur 54
4. Gestion du fichier polaire
4.1. Le carnet Terrain
 Lancer la commande : Clic droit / Carnet Terrain

 La boîte de dialogue suivante apparaît :

 Sélectionner la station que vous connaissez en XYZ puis cliquer sur


Dans la boite de dialogue qui apparaît renseigner vos coordonnées puis OK

L’étape du carnet de terrain vous permet de contrôler votre levé.


Contrôler les distances et les angles entre vos stations et références.

Notes :……………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………

Page 14 sur 54
4.2. Calcul d’une polygonale

 Lancer la commande : Clic droit / Canevas

 Un nouvel onglet « Canevas » apparaît.

Celui-ci est divisé en deux zones :

- à gauche une zone graphique représentant les visées du carnet,


- à droite un tableur listant ces visées.

Zone graphique

Zone tableur

Station du canevas
1 Coordonnées non référencées 1
2 Coordonnées XYZ référencées

3 Flèches de visées avant / arrière 4


Cela vous permet de vérifier à l’écran 3
vos références.

4 L'erreur moyenne quadratique (emq) 2


est affichée sous forme d'ellipse :

* le diamètre horizontal représentant "emqD"


* le diamètre vertical représentant "emqZ".

Page 15 sur 54
 Dans le canevas Lancer la commande : Clic droit / Cheminement

 La boîte de dialogue suivante apparaît :

1 Créer tout d’abord un nouveau Cheminement en cliquant sur

2 Utiliser les flèches : ou


pour faire passer les stations dans la partie droite de la fenêtre
(Respecter l’ordre de la polygonale).

Astuce : Vous pouvez utiliser le bouton

Pour sélectionner à l’écran vos stations.

Page 16 sur 54
3 Indiquer à Mensura l’orientation de votre polygonale (V0)

Le VO est la différence entre le gisement et la lecture angulaire :

Si vous n’indiquer pas d’orientation le calcul est impossible et Mensura vous affiche
ce message :

4 Lancer le Calcul, un tableau apparaît :

 Dans la boite de dialogue Calcul


de cheminement :

 Les stations sont affichées en


calculs bruts, non compensées.

 Cliquer sur Compenser par les


moindres carrés pour effectuer
les calculs de compensation.

 Cliquer sur Enregistrer.

La polygonale est calculée

 Apparaît ensuite le tableau


de résultat,

Page 17 sur 54
4.3. Rayonnement

Après avoir calculé les coordonnées des stations avec la polygonale.


Vous devez calculer les coordonnées des points rayonnés.

Dans le module topographie :

 Lancer la commande : Clic droit / Rayonnement

 La boîte de dialogue suivante apparaît :

1 Sélectionner les stations à calculer.


Mensura calculera les points rayonnés liés
aux stations choisies.

Utiliser les flèches :

2 Choisir le calque d’insertion


(Par défaut Terrain – Points).

3 Traiter si besoin la Géocodification.


En cochant la case.

4 Valider avec OK

 Les points apparaissent en rouge à l’écran dans le Module Topo.

 Lorsqu’on passe dans le Module Terrain, les points sont triangulés


automatiquement.

Page 18 sur 54
4.4. Affichages

 Lancer la commande : Menu Topo / Affichages/ Points

 Cocher les cases que vous souhaitez

 Valider par OK

 Sélectionner les points à l’écran. (penser au clic droit souris) puis Valider.

Aperçu :

Page 19 sur 54
4.5. Résultats
4.5.a) Listing XYZ

 Lancer la commande : Menu Résultats / Coordonnées des points


 Sélectionner tout les points (penser au clic droit souris) puis Valider.

4.5.b) Données polaires

 Lancer la commande : Menu Résultats / Carnet de Terrain


 Sélectionner tout les points (penser au clic droit souris) puis Valider.

Page 20 sur 54
5. Géocodification
Le principe de fonctionnement de la Géocodification consiste à pouvoir coder des
points lors du levé. (En mode Rectangulaire ou en mode Polaire).

Ces points peuvent recevoir une codification de type "Lignes», de type "Symboles"
ou encore de type "annotation "…
Après les traitements habituels dans le module topographie, les points apparaîtront
avec les lignes dessinées à l'écran, ainsi que les symboles associés aux points.

Exemple de fichier géocodé avec aperçu de résultat :

20:X=1044.9680, Y=1015.4726, Z=10.18, C=10.1.1


21:X=1005.0310, Y=1003.1206, Z=10.25, C=10.1.1
22:X=1032.1540, Y=1003.0789, Z=10.27, C=10.1.10
23:X=1033.7903, Y=1003.0789, Z=10.20, C=210

• Structure d’une codification de type Symbole :

• Structure d’une codification de type Ligne :

Page 21 sur 54
5.1. Paramétrage de la géocodification

La première étape de la codification est de paramétrer une table de géocodification


qui vous convient et qui correspond à votre façon de travailler sur le terrain.

 Lancer la commande : Menu Topo / Paramètres / Table de géocodification


 La boite de dialogue ci-dessous apparaît :

5.1.a) Onglet Général

1 Donner un nom à votre table de Codification en cliquant sur

2 Choisir le séparateur de Bloc code qui vous convient le mieux fonction de


votre appareil dans liste déroulante

3 Choisir le séparateur de paramètre qui vous convient le mieux fonction de


votre appareil dans liste déroulante

Page 22 sur 54
5.1.b) Onglet Lignes

L’onglet Lignes affiche un certain nombre de code disponible que vous pouvez
modifier ou supprimer. Vous pouvez aussi ajouter vos propres codes de lignes.

• Modifier un code de ligne

 Sélection du code à modifier dans la partie haute de la fenêtre


 la partie basse de la fenêtre vous montre la configuration du code.
Vous avez la possibilité de changer le nom du code, le type de ligne, le calque,
la couleur ou encore le mode de dessin.

• Supprimer un code de ligne

 Sélection du code à supprimer dans la partie haute de la fenêtre


 Cliquer sur le bouton :

Page 23 sur 54
• Ajouter un code de ligne

 Cliquer sur le bouton :

 Paramétrer le code dans la partie basse de la fenêtre puis faire Appliquer


Un code de ligne doit contenir 3 renseignements indispensables par défaut:

• Le code de ligne (bâtiment, bordure…).


• Le Numéro de la ligne
• Le Code dessin de ligne (ligne droite, arc, courbe…).

Vous pouvez configurer l’ensemble des codes dessin avec le bouton :

Notes :……………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………

Page 24 sur 54
Exemple de codification de lignes :

 Ligne Ouverte : 1 2
10.1.1 .1
N° Code
1 10.1.1 4
2 .1 3 .1
3 .1 .1
4 .1
Fin de ligne
5 .1
OUVERTE 5
6 .1
7 .1.10 .1

7 6
.1.10 .1

 Ligne Fermée :
1 2
N° Code 12.1.1 .1
1 10.1.1
2 .1
3 .1
4 .1
5 .1 Fin de ligne FERMEE 3 4
7 .1 .1
6 .1
.1.1
7 .1.11
6 5
.1 .1

 Arc :
1
2
N° Code 10.1.4
.1.4
1 10.1.4
2 .1.4
3 .1.10

3
.1.10

Page 25 sur 54
 Polylignes complexe :

1 2
N° Code 10.1.1 .1
1 10.1.1
7
2 .1
3 .1.10
3 .1.4
4 .1.4 .1.4
5 .1
4
6 .1
.1.4 5 6
7 .1.10
.1 .1

 Rectangle par 3 pts:


2 3
N° Code
75 75
1 75
2 75
3 75

1
75

 Cercle par 3 points :


1
N° Code 61
1 61 3
2 61 61
3 61 2
61

 Cercle par 2 points (diamètre) :

N° Code
1 60
2 60 1
60
2
60

Notes :……………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………

Page 26 sur 54
5.1.c) Onglet Symbole

L’onglet Symboles affiche un certain nombre de code disponible que vous pouvez
modifier ou supprimer. Vous pouvez aussi ajouter vos propres codes symboles.

• Ajouter un code symbole


 Cliquer sur le bouton :
Paramétrer le code dans la partie basse de la fenêtre puis faire Appliquer

• Modifier un code symbole

 Sélection du code à modifier dans la partie haute de la fenêtre

 La partie basse de la fenêtre vous montre la configuration du code


Vous avez la possibilité de changer le nom du code, le symbole, le calque...
(Plus de détails sur les blocs / symboles dans support Module DAO)

• Supprimer un code symbole

 Sélection du code à supprimer dans la partie haute de la fenêtre


 Cliquer sur le bouton :

Page 27 sur 54
Astuce : Orientation du symbole et mise à l’échelle de celui-ci
Seuls les symboles contenant un attribut d’orientation et de mise à l’échelle
peuvent être insérés avec ces particularités.

Pour ce faire procéder comme ceci :

 Lancer : dessin / gestionnaire de symbole et bloc


 Sélectionner dans la liste le bloc que vous désirez paramétrer
pour l’orientation.
 Puis cliquer sur , le bloc s’ouvre dans une fenêtre :

Exemple bloc n° « 203 »

Point d’insertion du bloc

 Lancer la commande : Bloc / créer attribut.


Paramétrer la boite de dialogue comme ceci :
Puis valider avec OK

 Positionner l’attribut

Attribut :
ORIENT_POINT

Attention : le point d’insertion est le point définissant la référence d’orientation et de


mise à l’échelle du bloc. Positionner le comme vous allez le lever.

 Fermer l’environnement du bloc.

 Pour finir, vérifier que les cases suivantes sont cochées dans les paramètres
de votre code symbole (onglet symboles).

Page 28 sur 54
Exemple d’un lever avec orientation et mise à l’Echelle d’un bloc :

Sur le terrain vous devez saisir un regard correspondant au code « 203 » :

1 Lever le point correspondant au point d’insertion du bloc


Mettez-lui le code bloc correspondant à votre regard « 203 » et le code d’orientation
et de mise à l’échelle du bloc « 0 ».

Point d’insertion
Code : 203.0
1

Ce code va vous permettre d’orienter et de mettre à l’échelle le bloc en fonction du


point suivant (ou précédent) le point d’insertion. (Cf.5.1c : paramètres de
géocodification / OPTIONS)

2 Lever le second point pour orienter et mettre à l’échelle votre bloc.

2
Point d’insertion
Code : 203.0
Point « ORIENT »

1
En fonction du 2ème point levé, le bloc s’oriente et se met à l’échelle.

Page 29 sur 54
5.1.d) Onglets Dessin textes

Un code de dessin de texte regroupe les paramètres permettant de dessiner


un texte ou une étiquette au point courant.

L’utilisateur peut modifier le code de la commande et saisir un commentaire


s’il le souhaite.

Exemple / TP : Dessiner un texte perpendiculaire à l’élément précédent

Le code du point N°2 est défini pas 2 « blocs codes » :


- Le premier est 15.1.10 = ligne
- Le second est T.texte = point perpendiculaire

T est le code
texte est le texte perpendiculaire à la ligne ½

Le point N°1 permet de définir l’élément précédent de référence, sa direction…


Le point N°2 est le point résultant, perpendiculair e à l’élément de référence, le
segment défini par les points 1 et 2.

Exemple
N X Y Z Code
1 10 0 0 15.1.1
2 15 0 0 15.1.10 T.texte

Page 30 sur 54
5.1.e) Onglet Dessin point et lignes

Ce type de codification se réalise en parallèle d’une ligne en cours de saisie,


car sa construction fait référence à l’élément suivant ou précédent le code.

L’élément de référence doit être défini par deux points (orientation, direction…). Il
s’agit toujours d’une ligne.

Exemple / 10 : Dessiner un point sur la perpendiculaire à l’élément précédent

Le code du point N°2 est défini pas 2 « blocs codes » :


- Le premier est 15.1.10 = ligne
- Le second est 10.100 = point perpendiculaire

10 est le code
100 est la distance de la perpendiculaire (elle peut être définie par défaut dans la
table). Le signe - permet de définir le sens de la perpendiculaire.

Le point N°1 permet de définir l’élément précédent de référence, sa direction…


Le point N°2a est le point résultant, perpendiculai re à l’élément de référence, le
segment défini par les points 1 et 2.

Exemple
N X Y Z Code
1 10 0 0 15.1.1
2 15 0 0 15.1.10 10.100

Page 31 sur 54
5.1.f) Onglet Autres Commandes

Cet onglet liste les commandes ne correspondant pas aux données des autres
onglets.

On trouve notamment dans cet onglet les codes liés au déport horizontaux et
verticaux lors du levé.

DH : Décalage horizontal ou excentrement transversal

Le code du point N°2 est défini par 1 code :


- DH.100
DH est le code
.100 est la valeur du décalage (en cm). Le signe moins permet d’agir sur le sens du
décalage.
Le décalage.100 peut être renseigné par défaut dans la table. Il est possible alors de
ne renseigner que le code DD dans le « bloc code ».

N X Y Z Code
1 10 0 0
2 15 0 0 DH.100

Page 32 sur 54
6. Division Parcellaire.
Le module Topographique de Mensura dispose d’un menu « parcelles » qui vous
permet de réaliser très rapidement et de façon automatique vos divisions parcellaires
sur les opérations de type lotissement.

6.1. Saisie de la parcelle à diviser


 Lancer la commande : Clic droit / Saisir Parcelle
 Saisir la parcelle à diviser puis clic droit / clore pour terminer la saisie.
La fenêtre ci-dessous apparaît :

2
3
4
5

1 Il s’agit du numéro de la parcelle.

2 Indiquer le numéro cadastral de votre parcelle avant division.

3 Mensura vous affiche la surface arpentée en m² calculé d’après le contour de


votre parcelle que vous avez saisi.

4 Vous pouvez indiquer la contenance cadastrale de votre parcelle avant


division (à exprimer en m²)

5 Indiquer le nom du propriétaire du terrain avant la division (état actuel)

6 Emplacement réservé aux commentaires divers.

7 Vous pouvez créer un code de parcelle et modifier l’apparence de votre


hachurage de parcelle en cliquant sur :

Page 33 sur 54
Aperçu de la parcelle après la saisie :

Parcelle saisie

6.2. Modification de la parcelle

6.2.a) Modification des propriétés de la parcelle.

 Lancer la commande : Menu Parcelle / propriétés

 Sélectionner la parcelle à modifier puis valider

La boite de dialogue des propriétés apparaît.


Vous pouvez modifier ce que vous souhaitez puis cliquer sur
pour valider la modification.

Page 34 sur 54
6.2.b) Insérer un nouveau point de contour

 Lancer la commande : Menu Parcelle / insérer point de contour

 Sélectionner la parcelle à modifier. (1)


(Une fois la parcelle sélectionnée elle s’affiche de couleur Rouge)

 Sélectionner le coté de la parcelle sur lequel vous désirez insérer


le nouveau point. (2)

 Sélectionner la position du nouveau point. (3)


(Penser à utiliser les fonctions d’accrochage aux objets).

 Mensura modifie le contour de votre parcelle et la surface. (4)

Notes :……………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………

Page 35 sur 54
6.2.c) Modifier la position d’un point du contour.

 Lancer la commande :
Sélection de la Parcelle / Clic droit / Modifier point de contour

(Une fois la parcelle sélectionnée elle s’affiche de couleur Rouge)

 Sélectionner le point de la parcelle à modifier (2)

 La boite de dialogue suivante s’affiche :

Vous pouvez modifier les coordonnées X, Y du point


ou utiliser pour modifier la position de votre point à l’écran.

Notes :……………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
Page 36 sur 54
6.2.d) Supprimer un point de contour.

 Lancer la commande : Sélection de la Parcelle / Clic droit /


Supprimer point de contour

 Sélectionner le point de la parcelle à supprimer (2)

 Mensura modifie le contour de votre parcelle et la surface (3)

Notes :……………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………

Page 37 sur 54
6.3. Division de Parcelle.

 Lancer la commande : Clic droit / Diviser

 Sélectionner la parcelle à diviser puis valider.

Cette boite de dialogue s’affiche :

1 Indiquer à Mensura la surface à calculer.

La Surface du Contour est la surface de la parcelle totale avant division.


La Tolérance permet de modifier la précision de calcul de votre surface.

2 Choisir la méthode de division parmi les trois suivantes :

-Parallèle à un côté
-Parallèle à 2 points
-Passant par 1 point

Page 38 sur 54
Parallèle à un côté :

a) désigner le côté qui sert de base au


calcul.

b) MENSURA calcul la division, la boîte


de dialogue "Propriétés parcelle"
apparaît, elle permet de renseigner les
attributs de la parcelle créée.

Parallèle à 2 points :

a) Sélection d’une direction entre point 1 et le point 2


Mensura calcul la surface en parallèle à cette direction.

b) MENSURA calcul la division,


la boîte de dialogue "Propriétés parcelle"
apparaît, elle permet de renseigner les attributs
de la parcelle créée.

Parallèle à 1 point :

a) Désigner le point qui sert de base au calcul à


la division

b) MENSURA calcul la division, la boîte de


dialogue "Propriétés parcelle" apparaît, elle
permet de renseigner les attributs de la parcelle
créée.

Page 39 sur 54
6.4. Regroupement de parcelle.

Cette commande permet d’unir deux parcelles existantes qui ont au moins un côté
commun.
Vous pouvez sélectionner les deux parcelles à unir, la seconde parcelle est
supprimée et la première est modifiée automatiquement.

 Lancer la commande :
Sélection de la Parcelle / Clic droit / Regrouper

 Sélection de la 2ème parcelle (2)

 Mensura regroupe les deux parcelles pour ne créer qu’une seule et


même parcelle. (3)

Notes :……………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………

Page 40 sur 54
6.5. Cotation de parcelle.
 Lancer la commande : Clic droit / Cotation

Cette boite de dialogue s’affiche :

1 Cette partie permet de gérer le style de texte ainsi que la précision d’affichage
des cotations de distance de la parcelle.

Si vous souhaitez activer la cotation de distance, cocher la case :

2 Cette partie permet de gérer le style de texte ainsi que la précision d’affichage
des cotations de gisement de la parcelle.

Si vous souhaitez activer la cotation de gisement cocher la case :

3 Cette partie vous permet de décider si vous souhaitez coter l’ensemble de la


parcelle : parcelle entière ou uniquement certains cotés de la parcelle : côtés
de parcelles

Astuce : utiliser le bouton pour sauvegarder le paramétrage


de cette fenêtre.

Page 41 sur 54
Aperçu d’une parcelle une fois la cotation créer :

Astuce : Vous pouvez modifier facilement le style de texte des cotations


de parcelle, pour se faire lancer la commande : Menu Format / style de
texte

Puis sélectionner le style :

Vous pouvez modifier la police, la couleur, la taille de l’ensemble de vos cotations.


Cliquer sur OK pour valider les modifications.

Notes :……………………………………………………………………………………...
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
Page 42 sur 54
6.6. Affichage des propriétés des parcelles.

 Lancer la commande :
Sélection de la parcelle/ clic droit /Etiquette parcelle

 Cette boite de dialogue apparaît :

Cocher les cases selon ce que vous souhaitez


afficher dans votre étiquette de parcelle.

Les boutons vous donnent la possibilité


de changer l’ordre d’affichage des propriétés dans
votre étiquette.

Ex : si vous souhaitez mettre le numéro de parcelle


en premier placer le alors en haut de la liste comme
dans la fenêtre.

 Valider avec OK puis sélectionner les


parcelles que vous souhaitez.

Astuce : utiliser le bouton pour sauvegarder le paramétrage de cette


fenêtre.
Vous pouvez aussi cocher la case afin que votre
étiquette s’affiche dès la saisie de votre parcelle.

Page 43 sur 54
6.7. Afficher le numéro des sommets de la parcelle.

 Lancer la commande : Menu Parcelle / affichage / points de parcelle

 Cocher ce que vous souhaitez afficher puis OK

 Sélectionner les points à afficher en cliquant dessus


puis valider ou clic droit /terminer.

Astuce « Easy clic »: Lors de la sélection des points, Clic droit …et
utiliser l’un des filtres de : par Nom, Calques, Objets…

Vous pouvez tout afficher

Ou afficher l’ensemble des points d’une parcelle

Page 44 sur 54
6.8. Résultats
6.8.a) Résultats et contrôle de surface (m²)

 Lancer la commande : Menu Résultat / Points de parcelle

 Sélectionner la parcelle à éditer puis valider.

 Mensura affiche un tableau sous forme de listing qui vous permet de contrôler
la surface ainsi que les distances entre vos sommets de parcelle.

6.8.b) Résultats des surfaces de parcelles

 Lancer la commande : Menu Résultats / Surface de parcelles

Mensura affiche l’ensemble des surfaces de parcelles créées :

Page 45 sur 54
7. Méthode d’implantation
Ce chapitre a pour but de présenter la méthodologie à suivre pour préparer une
implantation sur terrain.
Cette méthode inclus la préparation d’un plan des points à implanter, un listing N°
X Y Z des points à implanter, ainsi qu’un fichier topo à charger sur l’appareil au
format de votre station.

7.1. Préparation du calque d’implantation.


 Lancer la commande : Vue / Calques / Modifier

1 Créer un calque dans le groupe DAO, donner lui un nom


(ex : Implantation)
et choisissez une couleur de calque qui ressort.

2 Choisir une couleur et un type de point et gérer la taille du point (ex : 4mm)
de manière à ce que les points saisis soient visibles.

3 Cocher l’option de Numérotation personnalisée


et indiquer le prochain Numéro.
(Ex : Ici, Mensura commencera à numéroter à partir du point « Axe 1 »)

4 Pour finir, désigner votre calque comme calque courant (il doit être rouge)
puis fermer la gestion calque, Valider avec OK.

Page 46 sur 54
7.2. Saisie des points à implanter.

 Lancer la commande : Dessin / Point ou Dessin / Polyligne


En s’assurant que le mode de dessin de ces points soit 3D.

Nouveauté V.7 : Clic droit sur la commande « CP : cotation point »

Cette commande vous permet l’affichage automatique du numéro et de l’altitude


d’un point lors de la saisie.

 Cliquer sur , la fenêtre d’affichage « cotations des points » s’ouvre :

 Sélectionner un calque pour vos textes (numéro ; altitude)

 Cocher ou décocher l’affichage du numéro ou de l’altitude, vous pouvez aussi


passer par un clic droit sur « CP »

Page 47 sur 54
 Lors de la fonction, ne pas hésiter à activer l’accrochage 2D (F2)
Pour récupérer les points.
Mensura propose alors l’altitude du point que vous pouvez confirmer ou
modifier.

 Valider la création du point, en faisant ENTREE


 MENSURA affiche automatiquement le numéro et l’altitude du point.

 Vous pouvez continuer à saisir vos points d’implantation.

Astuce : Vous pouvez toujours désactiver ou réactiver la


commande lors de votre saisie.

Page 48 sur 54
7.3. Résultats sous forme listing de points

 Lancer la commande : Résultat / coordonnées des points

1 Cocher la case : afin de pouvoir sélectionner vos


points.
2 Cliquer sur OK

 Sélectionner les points

Astuce « Easy clic »: Lors de la sélection des points, Clic droit …et
utiliser l’un des filtres de : par Nom, Calques, Objets… De cette façon,
vous pouvez « filtrer » les points importants même si d’autres calques
sont affichés et Clic droit / Terminer

Le tableau des résultats s’affiche.

Page 49 sur 54
7.4. Export du fichier d’implantation

 Lancer la commande : Fichier / Exporter / Fichier Topo

 Sélectionner le chemin du fichier à exporter, son format


(NXYZ ou format de l’appareil) et valider.

 Faites une sélection des points à exporter et valider.

Astuce « Easy clic »: Lors de la sélection des points, Clic droit …et
utiliser l’un des filtres de : par Nom, Calques, Objets… De cette façon,
vous pouvez « filtrer » les points importants même si d’autres calques
sont affichés et Clic droit / Terminer

7.5. Habillage

Après avoir crée les points à implanter,

 Isoler le calque d’implantation avec la commande Vue / calques / isoler


Cliquer sur un de vos points crée afin de ne voir que ces points à l’affichage.

 Lancer la commande : Topo / Affichages / Points

 Cocher l’option Numéro et Altitude.

 Sélectionner les points sur lesquels il faut afficher Numéro, Altitude, Code
puis Clic droit / terminer

Page 50 sur 54
8. Export d’un projet Plateforme pour guidage 3D.
Cette commande, permet à partir d’un projet plates-formes, d’exporter un fichier land
XML en vue de réaliser un guidage 3D.

8.1. Fusion du projet avec le TN


Dans le module Projet Plates-Formes :
 Lancer la commande : Terrassement / Projet en TN .
 La fenêtre ci-dessous apparait :

Définir un nom parlant pour le nouveau terrain (ex : Terrain guidage) et validez la
boite de dialogue avec le bouton OK.

8.2. Générer le fichier XML pour le guidage.

1- Après la fusion du projet avec le TN, Mensura propose d’afficher ou non le


Terrain, cliquez sur le bouton « Oui »

2- Dans la nouvelle fenêtre « Terrain Guidage », lancez la commande : Fichier –


Exporter – Fichier Land XML

Page 51 sur 54
Remarque concernant les verticalités

Votre projet est susceptible de contenir des verticalités entre les différentes plates
formes, ou, entre des plates-formes et le terrain naturel. Les différentes applications
permettant de réaliser des opérations de guidage 3D ne sont pas toutes en mesure
de gérer correctement les verticalités. Voici quelques conseils permettant de
« casser » ces verticalités.

Verticalités entre plates-formes


Pour éviter les verticalités entre plates formes, vous avez la possibilité de créer une
ligne d’arête dans la plate-forme (Terrassement – Lignes d’arêtes – Saisir), parallèle
au contour, de sorte que les contours des plates formes contigües soient à la même
cote, et que le niveau de la plate-forme soit à la cote voulue.

Verticalité entre une plate-forme et le TN


Ce type de verticalité est généré lorsque le projet est transformé en TN. Avant la
transformation, vous pouvez saisir des talus sur les différents cotés de plates-formes
libres avec une pente quasi verticale (Terrassement – talus – Saisir pente  par
exemple, une pente de H/V  1/1000).

8.3. Paramétrage de l’export Land XML

Dans la première fenêtre, configurez :


- La version du land XML, qui doit être la version 1.0
- désactivez les extensions Mensura
- sélectionnez le terrain à exporter, ici, Terrain Guidage

Page 52 sur 54
La seconde fenêtre permet de gérer la précision des données, notamment, le
nombre de décimales :

La troisième fenêtre permet d’ajouter des informations facultatives :

Page 53 sur 54
Page 54 sur 54