Vous êtes sur la page 1sur 16

c Boukaddid Cours d’électrocinétique sup TSI

Diagramme de Bode des filtres du premier et second ordre

Table des matières


1 Fonction de transfert d’un circuit linéaire 2
1.1 Ordre d’un circuit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
1.2 Fonction de transfert harmonique H . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
1.3 Stabilité d’un circuit linéaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
1.3.1 Définition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
1.3.2 Critère de stabilité en régime sinusoidal forcé . . . . . . . . . . . 3
1.3.3 Critère de stabilité en régime libre . . . . . . . . . . . . . . . . . 3

2 Diagramme de Bode d’un filtre 4


2.1 Gain en décibel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
2.2 Diagramme de Bode . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
2.2.1 Définition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
2.2.2 Pulsation de coupure ωc - bande passante à −3dB . . . . . . . . 4
2.2.3 Diagramme asymptotique-diagramme réel . . . . . . . . . . . . 5

3 Filtre d’ordre un 5
3.1 Filtre passe bas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
3.2 Filtre passe haut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
3.3 Déphaseur ou filtre passe tout . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7

4 Filtres d’ordre 2 8
4.1 Filtre passe bas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
4.1.1 Définition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
4.1.2 Aspect graphique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
4.2 Filtre passe haut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
4.2.1 Fonction de transfert . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
4.2.2 Aspect graphique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
4.3 Filtre passe bande d’ordre deux : résonance en intensité . . . . . . . . . 12
4.3.1 Fonction de transfert . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
4.3.2 Aspect graphique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
4.4 Filtre coupe bande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
4.5 Déphaseur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

5 Filtres actifs 15
5.1 Problème des filtres passifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
5.2 Exemple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16

1 / 16

c Boukaddid Cours d’électrocinétique sup TSI

Le filtrage est une forme de traitement de signal qui consiste :


I Sélectionner une partie de l’information utile dans un signal et le transmettre
(transmission de quelques fréquences du signal et atténuation des autres)
I Eliminer les fréquences parasites dans un signal
I Un filtre est tout circuit linéaire réalisant l’opération filtrage

1 Fonction de transfert d’un circuit linéaire


1.1 Ordre d’un circuit

e(t) Circuit s(t)


d’étude

Du fait de la linéarité du système les signaux e(t) et s(t) sont reliées par une équation
différentielle de type :
ds dn s de dm e
a0 s + a1 + ... + an n = b0 e + b1 + ... + bm m
dt dt dt dt

• Définition : On appelle ordre du circuit linéaire,l’ordre de l’équation différentielle linéaire


associée c’est-à-dire l’ordre de la dérivation le plus élevé (n si n > m)

• Exemples

L
R

us
C
e(t)

dus d2 us
e(t) = us + Rc + Lc 2 circuit d’ordre 2
dt dt

1.2 Fonction de transfert harmonique H

ue (t) Circuit us (t)


linéaire

Le signal d’entrée est supposé sinusoidal, du fait de la linéarité du système le signal de


sortie est aussi sinusoidal .
On définit la fonction de transfert harmonique par :

2 / 16

c Boukaddid Cours d’électrocinétique sup TSI

us
H(jω) =
ue
cette fonction permet de déterminer l’amplitude et le déphasage du signal de sortie
us (t) par rapport à ue (t) .
H(jω) = H(ω) exp jϕ avec ϕ = ϕs − ϕe

Us = H(ω)Ue

ϕs = ϕe + arg(H(jω))

À partir de l’équation différentielle :


ds dn s de dm e
a0 s + a1 + ... + an n = b0 e + b1 + ... + bm m
dt dt dt dt
d
En régime harmonique → jω
dt

b0 + b1 jω + ... + bm (jω)m
H(jω) =
a0 + a1 jω + ... + an (jω)n

1.3 Stabilité d’un circuit linéaire


1.3.1 Définition
un circuit est dit stable lorsque sa réponse s(t) , à un signal d’entrée e(t) restant
borné,ne diverge pas quelque soient les pramètres du signal d’entrée et les conditions
initiales du système .

1.3.2 Critère de stabilité en régime sinusoidal forcé


Notons p = jω , la fonction de transfert s’écrit sous la forme :

N (jω) b0 + jωb1 + ... + (jω)m bm b0 + b1 p + ... + bm pm


H(jω) = = =
D(jω) a0 + jωa1 + ... + (jω)n an a0 + a1 p + ... + an pn
• Définition : On appelle pôles de fonction H(p)les racines de l’équation D(p) = 0.
Afin que H(p) ne diverge pas , il faut que les pôles pk ne soient pas des imaginaires
purs (si non pour ωk telle que pk = jωk ,H devient infini).
bm (m−n)
D’autre part : lorsque ω → ∞ H(p) ≈ p
an
H(p) reste fini si m 6 n

1.3.3 Critère de stabilité en régime libre


I Système du premier ordre
ds a0
En régime libre : a0 s + a1= 0 ⇒ s(t) = k exp(− t)
dt a1
Lorsque t → ∞ le signal diverge si a0 et a1 ont des signes contraires .

Résultat : Un système du premier ordre est stable si les coefficients a0 et a1 de l’équation


différentielle ont le même signe .

3 / 16

c Boukaddid Cours d’électrocinétique sup TSI

I Système du sécond ordre


ds d2 s
a0 s + a1 + a2 2 = 0 on montre le système est stable si les coefficients a0 , a1 , a2
dt dt
ont le même signe

2 Diagramme de Bode d’un filtre


2.1 Gain en décibel
ue = Uem exp jωt et us = Usm exp jϕ exp jωt
On appelle gain du filtre G(ω) tq

G(ω) = |H(jω)|

ϕ(ω) = arg H(jω)

• Définition : On appelle gain en décibels (dB)(grandeurs électriques)

G(dB) = 20 log G(ω)

• Remarque : Pour des grandeurs énergétiques (ou de puissance) le gain en décibels


est défini par :
p1
X(dB) = 10 log( )
p2

2.2 Diagramme de Bode


2.2.1 Définition
On appelle diagramme de Bode d’un filtre l’ensemble de deux graphes :
I G(dB) = f (log ω) : courbe de réponse en gain
I ϕ = f (log ω) : courbe de réponse en phase
On appelle décade un intervalle de log ω égale à 1 (ω2 = 10ω1 )

2.2.2 Pulsation de coupure ωc - bande passante à −3dB


• La pulsation de coupure ωc d’un filtre est définie par :

Gmax
G(ωc ) = √
2

• GdB (ωc ) = GdB (max) − 3


• La bande passante d’un filtre est l’intervalle de pulsation qui satisfait à :

Gmax
√ 6 G(ω) 6 Gmax
2

4 / 16

c Boukaddid Cours d’électrocinétique sup TSI

2.2.3 Diagramme asymptotique-diagramme réel


Il s’agit de représenter les asymptôtes,associées à ω → 0 et ω → ∞,des graphes GdB =
f (log ω)
On déduit ensuite le diagramme réel en faisant intervenir la pulsation de coupure .

3 Filtre d’ordre un
3.1 Filtre passe bas
La fonction de transfert d’un filtre passe bas s’écrit sous la forme :

1
H(jω) = ω
1+j
ωc
avec ωc : la pulsation de coupure
1
G(ω) = r
ω
1 + ( )2
ωc

ω
ϕ = − arctan( )
ωc
• Exemples
R

ue C us

us zc
H(jω) = =
ue zR + zc
1 1 1
H(jω) = = ω donc ωc =
1 + jRcω 1+j Rc
ωc
1
G(ω) = √
1 + R 2 c2 ω 2
1 Gmax
G(0) = Gmax = 1 et G(ωc ) = √ = √
2 2
Gmax
la bande passante du filtre passe bas tq : √ 6 G(ω) 6 Gmax
2
donc la bande passante est [0, ωc ]
1 ωc us dus
• Si ω >> ωc ⇒ H(jω) = ω ≈ jω = u ⇒ dt = ωc ue
1+j e
ωc

5 / 16

c Boukaddid Cours d’électrocinétique sup TSI
Z
us = ωc ue dt

Résultat : En haute fréquence le filtre passe bas du premier ordre se comporte comme un
intégrateur
• Diagramme de Bode
1 1 ω
G(dB) = 20 log G = 20 log r = 20 log √ avec x =
ω 2 1+x 2 ωc
1+( )
ωc
• pour x → 0+ ,G(dB) → 0 asymptôte horizontale .
• pour x → +∞ ,G(dB) → −20 log x asymptôte oblique de pente −20dB par décade

ϕ = arg H(jω) = − arctan x

• pour x → 0, ϕ → 0
π
• pour x → +∞, ϕ → −
2

ϕ
G(dB)

log x log x

−20dB /décade π

−3dB 4
π

2

3.2 Filtre passe haut


La fonction de transfert d’un filtre passe haut s’écrit sous la forme :
ω
j
ωc
H(jω) = ω
1+j
ωc

1
G= r
ωc 2
1+( )
ω

Gmax 1
G(∞) = 1 = Gmax et G(ωc ) = √ = √
2 2
la bande passante du filtre passe haut est : [ωc , ∞]
ω u
• Pour ω << ωc ⇒ H(jω) ≈ j = s
ωc ue

6 / 16

c Boukaddid Cours d’électrocinétique sup TSI

1 due
us =
ωc dt

Résultat : En basse fréquence le filtre passe haut du premier ordre se comporte comme
un dérivateur
• Exemple

us
ue R

ω
j
us jcωR ωc 1
H(jω) = = = ω ωc =
ue 1 + jcωR 1+j Rc
ωc
• Diagramme de Bode
1 1
• G(dB) = 20 log r = −10 log(1 + 2 )
ωc x
1 + ( )2
ω
• x → ∞ ⇒ G(dB) → 0
• x → 0 ⇒ G(dB) → 20 log x
π
• ϕ = − arctan x
2
π
• x→0⇒ϕ→
2
• x→∞⇒ϕ→0

G(dB) ϕ

π
log x
2
20dB/décade
π
4
log x

3.3 Déphaseur ou filtre passe tout


La fonction de transfert d’un déphaseur s’écrit :

7 / 16

c Boukaddid Cours d’électrocinétique sup TSI

ω
1−j
ωc
H(jω) = ω
1+j
ωc

G(ω) = |H(jω)| = 1

donc le déphaseur n’affecte pas l’amplitude quelque soit la fréquence f .


ω
ϕ = arg H(jω) = −2 arctan = −2 arctan x
ωc
•x→0⇒ϕ→0
• x → ∞ ⇒ ϕ → −π
ϕ

log x

π

2

−π

4 Filtres d’ordre 2
4.1 Filtre passe bas
4.1.1 Définition
La fonction de transfert d’un filtre passe bas d’ordre 2 s’écrit sous la forme :

ω02
H(jω) = ω0
(jω)2 + (jω) + ω02
Q

Q : facteur de qualité du circuit


ω0 : pulsation propre du circuit
On pose p = jω

ω02 1
H(p) = ω0
= x
p2 + p + ω02 1 + j + (jx)2
Q Q
ω
avec x =
ω0
• Exemple

8 / 16

c Boukaddid Cours d’électrocinétique sup TSI

L
ie R

C us
ue

1
us jcω 1 1
H(jω) = = = = x
ue 1 1 + jRcω − Lcω 2
1 + j + (jx)2
+ jLω + R Q
jcω
1 Lω0 1
ω0 = √ et Q = =
Lc R Rcω0

4.1.2 Aspect graphique


ω0
Considèrons l’équation p2 + p + ω02 = 0 avec p = jω
Q
ω02 2 2 1
∆= − 4ω0 = ω 0 ( 2 − 4)
Q2 Q
1
I Premier cas : ∆ > 0 ⇒ Q <
2
r
ω0 ω0 1
p1 = − + −4
2Q 2 Q2
r
ω0 ω0 1
p2 = − − −4
2Q 2 Q2
On pose
p1 = −ω1 ; p2 = −ω2
On vérifie que
ω1 .ω2 = ω02

ω02 1
H(jω) = = ω ω
(jω + ω1 )(jω + ω2 ) (1 + j )(1 + j )
ω1 ω2

1 1
G(dB) = 20 log r + 20 log r = G1 + G2
ω ω
1 + ( )2 1 + ( )2
ω1 ω2

ϕ(ω) = arctan(H(jω)) = ϕ1 + ϕ2

9 / 16

c Boukaddid Cours d’électrocinétique sup TSI

ϕ
G(dB)
ω1 ω2 ω1 ω2
log log log log
ω0 ω0 log x ω0 ω0 log x
−20dB/décade
π

2

−40dB/décade −π

1
I Deuxième cas : ∆ = 0 ⇒ Q =
2
1
H(jω) = ω 2
(1 + j )
ω0

1
G(dB) = 20 log ω 2 = 2G(filtre passe bas)
1+( )
ω0

ϕ
G(dB)

log x log x
−40dB/décade

−π

I troisième cas : ∆ < 0 ⇒ Q > 0 : Résonance en tension


1
H(jω) =
ω 2 1 ω
1−( ) +j
ω0 Q ω0

1 1
G(dB) = 20 log r = 20 log s
ω 1 ω x2
(1 − ( )2 )2 + 2 ( )2 (1 − x 2 )2 +
ω0 Q ω0 Q2

• ω << ω0 ; G → 0 asymptôte horizontal


ω
• ω >> ω0 ; G → −40 log asymptôte de pente −40dB /décade
ω0
d x2 1
• G présente un maximum si : [(1 − x2 )2 + 2 ] = 0 ⇒ x2r = 1 −
dx Q 2Q2
r
1
ω = ω0 1 −
2Q2

10 / 16

c Boukaddid Cours d’électrocinétique sup TSI

1 ω
Q ω0
ϕ = − arctan ω
1 − ( )2
ω0
• ω << ω0 ⇒ ϕ → 0
• ω >> ω0 ⇒ ϕ → −π

G(dB)

1 ϕ
Q1 > √
2
Q2 > Q1
log x log x
π

2
−40dB/décade
−π

4.2 Filtre passe haut


4.2.1 Fonction de transfert
p2
H(p) = ω0
p2 + p + ω02
Q

ω2 1 (jx)2
H(jω) = − ω0 = = x
ω02 − ω 2 + j ω ω02 1 ω0 1 + j + (jx)2
Q 1− 2 −j Q
ω Qω

1
G(dB) = 20 log
ω0 2 1 ω0
1−( ) + 2 ( )2
ω Q ω

ω ω0
En remplaçant par on retrouve le G du filtre passe bas .
ω0 ω

ϕ = ϕ(filtre passe bas)+ arg(−ω 2 )=ϕ(filtre passe bas)+π

11 / 16

c Boukaddid Cours d’électrocinétique sup TSI

4.2.2 Aspect graphique

G(dB)

log x π
π
1 2
Q< √
2
log x

Le filtre passe haut d’ordre deux présente en basse fréquence une atténuation de
−40dB/décade

4.3 Filtre passe bande d’ordre deux : résonance en intensité


4.3.1 Fonction de transfert
ω0
p
Q
H(p) = ω0
p2 + p + ω02
Q

p = jω
1
H(jω) =
ω 2 − ω02
1 + jQ
ωω0
• Exemple
L
ie C

us
R
ue

us 1
La fonction de transfert s’écrit sous la forme H(jω) = =
ue Lω 1
1+j +
R jRcω
On introduit les paramètres :

12 / 16

c Boukaddid Cours d’électrocinétique sup TSI

ω
• La pulsation réduite x =
ω0
1
• La pulsation propre ω0 = √
Lc
Lω0 1
• Le facteur dr qualité Q = =
R Rcω0
1
H(jx) =
1
1 + jQ(x − )
x
1 Usm RIm
G= r = =
1 Uem Uem
1 + Q2 (x − )2
x
Il se produit le phénomène de résonance en intensité lorsque Im passe par un maximum
quelque soit le facteur de qualité .
1 ωr
xr − = 0 ⇒ xr = = 1 ⇒ ωr = ω0
xr ω0
• Bande passante
La bande passante correspond à l’intervalle [ω1 , ω2 ] tq :
1 1 ω ω0 1
x− =± ⇒ − =±
x Q ω0 ω Q

ω0 R
∆ω = =
Q L

4.3.2 Aspect graphique


1
G(dB) = 20 log G = −10 log[1 + Q2 (x − )2 ]
x
x
• x → 0 ⇒ G(dB) → 20 log asymptote de pente 20dB/décade
Q
• x → ∞ ⇒ G(dB) → −20 log(xQ) asymptote de pente −20dB/décade
les asymptotes se coupent en x = 1 ⇒ G(dB) = −20 log Q
• Q < 1 : La courbe se trouve au dessous des asymptotes
• Q > 1 : La courbe se trouve au dessus des asymptotes

1 π
ϕ = − arctan[Q(x − )] = ϕ(filtre passe bas)+
x 2

13 / 16

c Boukaddid Cours d’électrocinétique sup TSI

G(dB)
ϕ

π
log x 2

(1) log x

π
(2) −
2

pente de 20dB pente de −20dB


par décade par décade

Q1 < 1 : courbe au dessous des asymptotes


Q2 > 1 : courbe au dessus des asymptotes

Plus Q est grand plus le filtre est selectif

4.4 Filtre coupe bande


la fonction de transfert d’un coupe bande

p2 + ω02
H(p) = ω0
p2 + p + ω02
Q

1
H(jω) =
1 ω0 ω
1+j
Q ω02 − ω 2

1
G(dB) = 20 log r
1 ωω0 2
1 + 2( 2 )
Q ω0 − ω 2

ϕ = ϕ(passe bas)+ arg(ω02 − ω 2 )

• ω0 = ω ; G → −∞
• ω << ω0 ; G → 0 ⇒ ϕ → ϕ(p.b)
• ω >> ω0 ; G → 0 ⇒ ϕ → ϕ(p.b) + π

14 / 16

c Boukaddid Cours d’électrocinétique sup TSI

ϕ
G(dB)

π
2
log x

log x

π

2

4.5 Déphaseur
ω0
p2 −
p + ω02
Q
H(p) = ω0
p2 + p + ω02
Q

|H| = 1 pas d’atténuation

ϕ = 2ϕ(passe bas)

log x

−2π

5 Filtres actifs
5.1 Problème des filtres passifs
• Les impédances de sortie et d’entré ne sont pas adaptées
• Le gain en bande passante ne dépasse pas un

15 / 16

c Boukaddid Cours d’électrocinétique sup TSI

I Les filtres actifs utilisent les amplificateurs opérationnels


I Les filtres passifs sont utilisées en hautes fréquences et puissance elevée (limita-
tion des O.A)

5.2 Exemple
R

R
B
A
C

vs
ve

R C αr
r

Millman en A et B
1
vB = v+ = v− = vs
1+α
ω0
j ω
Q
H(jω) = k ω0 ω
(jω)2 + j + ω02
Q
√ √
2 2 1+α
ω0 = ;Q = ;k =
Rc 4−α 4−α

16 / 16