Vous êtes sur la page 1sur 5

CH : 05 LA TRACTION SIMPLE (LES TIRANTS)

Introduction :
Les tirants sont des éléments en B. A. soumis à un effort normal de traction. On peut trouver :
- Des Tirants rectilignes : ils sont normalement utilisés pour les
couvertures voûtées des bâtiments industriels ou bien pour les
mosquées.
Ils servent à équilibrer:
- Les poussées horizontales. par exemple les poussées
engendrées aux appuis par un arc;
- Les actions verticales, cas d'utilisation: suspentes.

- Des Tirants circulaires: ils sont normalement utilisés dans les


parois de réservoirs circulaires et des silos.

Définition :
Une pièce est sollicitée en traction simple si l’ensemble des forces extérieures agissant d’un
même coté d’une section se réduit à une force normale volumique est perpendiculaire à la
section est appliquée au centre de gravité.

Les Démarches à suivre pour les calculs:


Il s'agit de considérer les états limites afin de :
1. Déterminer les sections d'acier en fonction de : 𝑁𝑢 et 𝑁𝑠𝑒𝑟 ;
2. Contrôler les dispositions réglementaires minimales.
Hypothèses d'études
1. La résistance du béton tendu n'est pas prise en compte ;
2. L'effort normal 𝑁 est uniquement équilibré par les aciers ;
3. Même centre de surface (C.d.G.) pour la section de béton et pour la section des
armatures ;
4. La condition d'équilibre statique doit être satisfaite:
à 𝑙 ′ 𝐸. 𝐿. 𝑈. 𝑅. → 𝑁𝑢 et à 𝑙 ′ 𝐸. 𝐿. 𝑆. → 𝑁𝑠𝑒𝑟 .
Principe de calcul :
- Toute la section de béton est tendue, les aciers longitudinales reprennent seuls l’effort
de traction (le béton n’a qu’une fonction d’enrobage).
- Le béton tendu étant négligé, la totalité de l'effort de traction est supportée par les
armatures longitudinales.
-
- Dans chaque section droite le centre de gravité des armatures longitudinales coïncide
avec le centre de gravité du béton et avec le point d’application de la force de traction.

Effort normal de calcul = section des aciers X contraintes de calcul


𝑁𝑢 = 𝐴𝑠 𝑥 𝑓𝑠𝑢 et 𝑁𝑠𝑒𝑟 = 𝐴𝑠𝑠𝑒𝑟 𝑥 𝜎𝑠𝑡

Contraintes de calcul :
État limite de résistance (E.L.U.R.) :
𝑑′𝑜𝑢 𝑓𝑒
- Déformation de l’acier: 𝜀𝑠 = 10‰ ⇒ La Contrainte de traction: 𝑓𝑠𝑢 =
𝛾𝑠
État Limite de Service (E.L.S.) :
- État limite d'ouverture de fissures
La contrainte de traction des aciers 𝜎𝑠𝑡 est bornée suivant les cas de fissuration :
Fissuration Peu Préjudiciable : ̅̅̅̅̅
𝝈𝑺𝒕 ≤ 𝒇𝒆
𝟐
Fissuration Préjudiciable : ̅̅̅̅̅
𝝈𝑺𝒕 = 𝒊𝒏𝒇 (𝟑 𝒇𝒆 ; 𝟏𝟏𝟎√𝜼 𝒇𝒕𝟐𝟖 )
𝟏
Fissuration Très Préjudiciable : ̅̅̅̅̅
𝝈𝑺𝒕 = 𝒊𝒏𝒇 (𝟐 𝒇𝒆 ; 𝟗𝟎√𝜼 𝒇𝒕𝟐𝟖 )
Détermination des sections d’armatures:
Armatures Longitudinales :
1- Calcul à l’E.L.U.R:
 Effort Normal de traction :
𝑵𝒖 = 𝟏, 𝟑𝟓. 𝑮 + 𝟏, 𝟓. 𝑸
 Condition d’équilibre Statique :
𝑵𝒖 = 𝑨𝒔𝒖 𝒙 𝒇𝒔𝒖
 Calcul de la section théorique des armatures :
𝒅′𝒐𝒖 𝑓𝑒
𝑶𝒏 𝒂: 𝜺𝒔 = 𝟏𝟎 ‰ ⇒ 𝒇𝒔𝒖 =
𝛾𝑠
𝑵𝒖 𝑵𝒖
𝑨𝒔𝒖 ≥ ≥ .𝛾
𝒇𝒔𝒖 𝑓𝑒 𝑠
2- Calcul à l’E.L.S:
 Effort Normal de traction :
𝑵𝒔𝒆𝒓 = 𝑮 + 𝑸
 Condition d’équilibre Statique :
𝑵𝒖 = 𝑨𝒔𝒆𝒓 𝒙 ̅̅̅̅
𝝈𝒔𝒕
 Calcul de la section théorique des armatures :
𝑵𝒔𝒆𝒓
𝑨𝒔𝒆𝒓 ≥
̅̅̅̅
𝝈 𝒔𝒕
̅̅̅̅:
𝝈 𝒔𝒕 La contrainte limite des aciers fixée par les conditions de fissuration.
1- Vérification de la Condition de non-fragilité :

La section tendue ou fléchie est considérée comme non fragile si les armatures
travaillantes à leur limite élastique peuvent équilibrer les sollicitations provoquant la
fissuration du béton dans cette section. Limitation de la section du béton vis-à-vis de la
section d’aciers.
𝐄𝐟𝐟𝐨𝐫𝐭 𝐝𝐞 𝐭𝐫𝐚𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐚𝐜𝐢𝐞𝐫𝐬 ≥ 𝐄𝐟𝐟𝐨𝐫𝐭 𝐝𝐞 𝐭𝐫𝐚𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐮 𝐛é𝐭𝐨𝐧
𝑨𝒔𝒎𝒊𝒏 . 𝒇𝒆 ≥ 𝑩. 𝒇𝒕𝟐𝟖
D’où :
𝒇𝒕𝟐𝟖
𝑨𝒔𝒎𝒊𝒏 ≥ 𝑩.
𝒇𝒆
Avec : 𝑨𝒔𝒎𝒊𝒏 : La Section minimale des armatures longitudinales tendus;
𝑩: La section droite (transversale) total du béton tendu ;
𝒇𝒕𝟐𝟖 : La résistance caractéristique du béton à la traction ;
𝒇𝒆: La limite d’élasticité de l’acier.
Donc La section théorique des armatures longitudinales à retenir est:

𝑨𝑻𝒉é
𝒔 = 𝑴𝒂𝒙 {𝑨𝒔𝒖 ; 𝑨𝒔𝒆𝒓 ; 𝑨𝒔𝒎𝒊𝒏 }
La section 𝑨𝑻𝒉é
𝒔 une fois déterminée, on déduit le diamètre ∅ des barres et le nombre 𝑚 de
barres nécessaires qui doivent être réparties uniformément dans la section (il faut respecter la
symétrie et choisir un nombre paire), en choisissant :
∅ ≥ 6 𝑚𝑚 : En cas de fissuration préjudiciable ;
Avec : 𝑒ℎ ≤ 4 ∅ Si ∅ ≥ 20 𝑚𝑚
∅ ≥ 8 𝑚𝑚 : En cas de fissuration très préjudiciable.
Avec : 𝑒ℎ ≤ 3 ∅ Si ∅ ≥ 20 𝑚𝑚
Jonction de barres par recouvrement :
Longueur de scellement droit 𝑙𝑠 :
𝑙𝑠 = 40 ∅ Pour : 𝐹𝑒𝐸400 ;
𝑙𝑠 = 50 ∅ Pour : 𝐹𝑒𝐸500 ;

Armatures transversales des Tirants:


En raison de l'absence de flambement, les armatures transversales ne jouent plus que le rôle
de barres de montage sauf si les armatures longitudinales comportent des recouvrements.
Le diamètre ∅𝒕 : Si ces armatures sont :
ℎ 𝑏
- ∅𝑡 ≤ { ; ∅; } Possibilité de bétonnage correct.
35 10

- Des ronds lisses ou des barres HA : ∅𝑡 ≥
3

- Des fils tréfilés HA : ∅𝑡 ≥ ,
4
Avec ∅ : Diamètre des armatures longitudinales à maintenir
Les Espacements 𝑺𝒕 :
- En Zone Courante : 𝑆𝑡 ≤ 𝑎, Avec : 𝑎 : Petit coté de la section du tirant
- Dans une Zone de recouvrement: Voir partie armature de couture.

La section du béton (Coffrage) :


La section de béton (B) , bien que n’intervenant pas dans le calcul, elle devra être aussi petite
que possible mais elle ne peut être choisit quelconque. Elle doit :
𝒇𝒆
 Satisfaire à la condition de non-fragilité ; 𝑩 ≤ 𝑨𝒔 .
𝒇𝒕𝟐𝟖
 Assurer le bon enrobage des armatures compte tenu des distances minimales
réglementaires à respecter entre les barres ;
 Permettre de loger l’ensemble des barres nécessaires à l’équilibre en prévoyant
éventuellement des barres supplémentaires pour rétablir la continuité au droit des
coupures des barres principales ;
 Assurer les conditions de jonction par recouvrement des barres.

Application :
Déterminer la section d’acier pour un tirant en B. A. soumis à un effort de traction simple,
appliqué au Centre de Gravité de la section. La section du Tirant est carrée (25×25)cm² les
sollicitations : à l'E.L.U Nu = 0,45 MN et à l'E.L.S : Ns = 0,34 MN. Les matériaux sont :
Acier FeE400 ; 𝛾𝑠 = 1,15 ; 𝜂 = 1,6 et le Béton 𝑓𝑐28 = 28 𝑀𝑃𝑎. Cas de fissuration
préjudiciable.
Solution
E.L.U :
𝑁𝑢 𝑓𝑒
𝐴𝑠𝑢 ≥ Avec: 𝜎𝑠𝑡 (10‰) =
𝜎𝑠𝑡 (10‰) 𝛾𝑠
400 Avec 0,45
𝜎𝑠𝑡 (10‰) = ⇒ 𝐴𝑠𝑢 ≥ = 12,94 𝑐𝑚2
1,15 347,83
𝐴𝑠𝑢 ≥ 12,94 𝑐𝑚2
E.L.S :
𝑁𝑠
𝐴𝑠𝑠𝑒𝑟 ≥
𝜎𝑠𝑡
2
La fissuration est préjudiciable donc : 𝜎𝑠𝑡 ≤ min ( 𝑓𝑒; 110√𝜂𝑓𝑡28 )
3
𝑓𝑡28 = 0,6 + 0,06 . 𝑓𝑐28 = 0,6 + 0,06 .20 = 1,8 𝑀𝑃𝑎
2
⇒ 𝜎𝑠𝑡 ≤ min ( 400 ; 110√1,6. 1,8)
3
⇒ 𝜎𝑠𝑡 = 186,67 𝑀𝑃𝑎
0,34
𝑑 ′ 𝑜𝑢 ∶ 𝐴𝑠𝑠𝑒𝑟 ≥ = 18,21 𝑐𝑚2
186,67
𝐴𝑠𝑠𝑒𝑟 ≥ 18,21 𝑐𝑚2
Condition de non fragilité:
𝑓𝑡28 1,8
𝐴𝑠𝐵 ≥ 𝐵. = (25 𝑥25). = 2,81 𝑐𝑚2
𝑓𝑒 400
𝐴𝑠𝐵 ≥ 2,81 𝑐𝑚2

La section (Calculée) finale:


𝐴𝑠 = Max ( 𝐴𝑠𝑢 ; 𝐴𝑠𝑠𝑒𝑟 ; 𝐴𝑠𝐵 ) = Max (12,94 ; 18,21 ; 2,81)cm2
𝐴𝑐𝑎𝑙
𝑠 = 18,21 𝑐𝑚2
La section (Réelle) à retenir :
𝐴𝑅é𝑒𝑙
𝑠 = 4 T 16 + 4 T 20 = (8,04 + 12,57) 𝑐𝑚2
𝐴𝑅é𝑒𝑙
𝑠 = 20,61 𝑐𝑚2