Vous êtes sur la page 1sur 22
Université 20 Août 1955 - Skikda Faculté de Technologie Département Génie Electrique Spécialité: Systèmes des

Université 20 Août 1955 - Skikda

Faculté de Technologie

Département Génie Electrique

Faculté de Technologie Département Génie Electrique Spécialité: Systèmes des Télécommunication Niveau:

Spécialité: Systèmes des Télécommunication

Niveau: Master 2

Thème: La Technologie Bluetooth

Proposé par

Dr: S .Ayad

Présenté par Hamza Amir

Présentation séquence

1.

Introduction

2.

Présentation de la technologie Bluetooth

3.

Fiche technique

4.

Normes Bluetooth

5.

Comparaison avec d'autres technologies sans fils

6.

Architecture du Bluetooth

7.

Couche physique

8.

La couche Radio Fréquence

9.

La couche bande de base

1. Introduction

Les réseaux personnels sans fil (appelés également

réseaux individuels sans fil ou réseaux domestiques sans

fil et notés WPAN (Wireless Persona Area Network)

WPAN sont des réseaux sans fil d'une faible portée. de

l'ordre de quelques dizaines da mètres. Ce type de réseau sert généralement à relier des

périphériques (imprimante. téléphone portable, appareils

domestiques, etc.)

ou un assistant personnel (PDA) à un ordinateur sans liaison

filaire ou bien à permettre la liaison sans fil entre deux machines

très peu distantes. Il existe plusieurs technologies utilisées pour

les WPAN ,Bluetooth HomeRF, Zigbee et infrarouge.

utilisées pour les WPAN ,Bluetooth HomeRF, Zigbee et infrarouge. Figure1 : quelque Types des réseaux sans

Figure1: quelque Types des réseaux sans fils

2. Présentation de la technologie Bluetooth

Bluetooth est la principale technologie de réseau personnel sans

fil, C’est une technologie de réseaux sans fils; de faible portée

permettent de relier des appareils entre eux Sans liaison filaire

Lancée par Ericsson en 1924. Il propose d'un débit de 1 Mbps,

d'une portée de 10 m et offrant un balayage de 360° ; Bluetooth

connue aussi sous le nom IEEE 802.15.1. possédé l'avantage

d'être très peu gourmande en énergie, ce qui le rend

particulièrement adaptée à une utilisation au sein de petits

périphériques. Contrairement à la technologie IrDA (liaison

infrarouge). les appareils Bluetooth ne nécessitent pas une

ligne de vue directe pour communiquer. ce qui rend plus souple

son utilisation est permet notamment une communication d'une

pièce à une autre sur des petites distances.

3.Fiche technique

La bande de fréquence utilisée par Bluetooth est

identique à celle du WI-FI (ou 802.11b) soit

2,4Ghz et utilise 79 fréquences différentes.

Bluetooth permet d’atteindre 1600 échanges par seconde en full duplex soit un débit d’environ 1

Mbit par seconde mais avec une portée faible de

plusieurs mètres seulement. Cependant, les

dernières versions peuvent aller jusqu'à 100 m

La standard Bluetooth définit en effet trois classes

d'émetteurs proposant des portées différentes en

fonction de leur puissance d'émission:

Class

Puissance(affaiblissement)

Portée

100mw(20 dBm)

100m

2,5mw(4 dBm)

15-20m

1mw

(0 dBm)

10m

Figure 2: les déférentes classes du Bluetooth

4.Normes Bluetooth

Le standard Bluetooth se décompose en différentes normes

IEEE 802.15.1 définit le standard Bluetooth 1.x permettant

d'obtenir un débit de 1 Mbit/s .

IEEE 802.15.2 propose des recommandations pour l'utilisation

da la bande de fréquence 2.4 GHz (fréquence utilisée également

par le Wifi) ce standard n'est toutefois pas encore validé.

IEEE 802.15.3 est un standard en cours de développement visant à proposer du haut débit (20 Mbit/s) avec la technologie

Bluetooth .

IEEE 802.15.4 est un standard en cour de développement pour

des applications Bluetooth à bas débit

5. Comparaison avec d'autres

technologies sans fils

Bluetooth Vs.Wi-Fi

o

La technologie Bluetooth consomme environ 10 fois

moins d’électricité que Wi-Fi.

o

Wi-Fi et Bluetooth ne sont donc pas concurrents mais

plutôt complémentaires puisque WI-FI se situera donc

plutôt au niveau du réseau local ou LAN (Local Area

Network).

o

Les technologies Bluetooth et Wi-Fi sont

complémentaires.

o

Wi-Fi est un système Ethernet sans fil qui agrandit ou

remplace des réseaux câblés reliant des dizaines

d'appareils informatisés

tandis que Bluetooth est conçu pour être utilisé en lieu et place

de câbles entre plusieurs appareils situés dans un rayon de 10

mètres les uns des autres

o Bluetooth est également idéal pour les appareils alimentés

par batterie en raison de sa faible consommation d'énergie.

b) Bluetooth Vs. IrDA

o

Bluetooth fonctionne par ondes radio

o

l'infrarouge utilise des impulsions lumineuses très rapides.

o l'infrarouge, les capteurs des deux appareils doivent être l'un

face à l'autre, sans obstacle entre les deux, faute de quoi la

connexion est interrompue (de même que la connexion entre

votre télécommande et votre lecteur DVD est interrompue si

une personne se place entre les deux).

o Bluetooth est fonctionner même à travers les collisions. De

plus, l'infrarouge ne fonctionne qu'entre deux appareils maximum.

6.Architecture du Bluetooth

6.Architecture du Bluetooth Figure 3 : les déférentes couches du Bluetooth

Figure 3: les déférentes couches du Bluetooth

7.Couche physique

Les éléments fondamentaux d'un produit Bluetooth sont

définis dans les deux premières couches protocolaires, la

couche radio et la couche bande de base. Ces couches

prennent en charge les tâches matérielles comme le

contrôle du saut de fréquence et la synchronisation des

horloges

matérielles comme le contrôle du saut de fréquence et la synchronisation des horloges Figure 4: la

Figure 4: la couche physique

8. La couche Radio Fréquence

réception des ondes radio. Elle définit les

caractéristiques telles que la bande de fréquence et

l'arrangement des canaux, les caractéristiques du

transmetteur, de la modulation, du receveur, etc.

Bande ISM (Industrie, Science et Médical)(2.4 GHz):

2400 et 2483 MHz

• 79 Canaux de 1 MHz

• commutation rapide entre plusieurs canaux de

fréquence en utilisant FHSS ( Séquence pseudo aléatoire

connue par l’émetteur et le récepteur pour la synchronisation)

La technique de saut de fréquence

a technique FHSS (Frequency Hopping Spread Spectrum, en

français étalement de spectre par saut de fréquence ou étalement

de spectre par évasion de fréquence) consiste à découper la large

bande de fréquence en un minimum de 75 canaux (hops ou sauts

d'une largeur de 1MHz)

à découper la large bande de fréquence en un minimum de 75 canaux ( hops ou

Figure 5

9. La couche bande de base

C'est cette couche qui se rapproche le plus de la sous-

couche MAC, elle définit donc ainsi les adresses

matérielles des périphériques. Cette adresse nommée

BD_ADDR (Bluetooth Device Adresse) est codée sur 48

bits. C'est également cette couche qui prend en charge la

communication entre les appareils. Les différents types

de connexions sont au nombre de trois à savoir :

• La liaison synchrone à débit élevé,

• La liaison asynchrone,

• La liaison « canal voix/donné » ou liaison SCO.

a) La liaison synchrone à débit élevé

Ces liaisons sont celles qui seront par exemple utiliser pour

relier 2 ordinateurs voulant faire de l'échange de fichiers.

Ces liaisons se partagent donc la même bande passante elle

possède un débit bidirectionnel de 432Kb/s.

b) La liaison ACL (Asynchronous Connection-Less)

Ce mode de communication permet de privilégier un sens

de transmission : du maître vers l'esclave.

Ce type de liaison est particulièrement adapté dans le cas

d'un accès à internet par Bluetooth : en effet, lors d'une

consultation internet, le taux de download (téléchargement

des pages, des images) est bien plus important que le taux

d'upload (envoi des requêtes).

c) La liaison SCO(Synchrones Connexion Oriente)

Ce type de liaison est utilisée pour la manipulation de données

en temps réel, par exemple, pour les connexions téléphoniques.

Ce type de canal se voit allouer un slot fixe dans chaque

direction. Le délai de transmission étant critique pour ces

liaisons, les trames qui y sont transmises ne font jamais l'objet

d'une retransmission.

Un esclave peut disposer au maximum de trois liaisons SCO avec son maître, chacune d'elles supportant un canal vocal PCM

à 64 Kbit/s.

d) Topologie d'un réseau Bluetooth

Réseau piconet

Ce type de réseau qui se crée de manière instantanée et

automatique quand plusieurs périphériques Bluetooth sont dans un

même rayon (10 m environ). Ce type de réseau suit une topologie

en étoile : un maître / plusieurs esclaves.

Figure 6 - Exemple de réseau piconet • Dans ce type de réseau, un périphérique

Figure 6 - Exemple de réseau piconet

Dans ce type de réseau, un périphérique maître peut

administrer au maximum 7 esclaves actifs et 255 esclaves

inactifs « parked ». De plus les communications entre

périphériques esclaves n'est pas possible et se fait de façon

directe entre un maître et un esclave.

Dans un piconet, les fréquences de saut sont déterminés par le

périphérique maître et tous les esclaves sont synchronisés sur

l'horloge du maître.

Réseau scatternet

Dans un réseau Bluetooth, les périphériques esclaves

peuvent avoir plusieurs maîtres, les différents piconets

peuvent donc être inter-connectés. Le réseau ainsi formé

est appelé un scatternet (littéralement réseau chaîné).

ainsi formé est appelé un scatternet (littéralement réseau chaîné). Figure 7 - Exemple de réseau scatternet

Figure 7 - Exemple de réseau scatternet

Les piconets peuvent s’interconnecter via des esclaves ponts, de

plus, les piconets utilisent une séquence de saut de fréquence

différente basée sur l'adresse du maître du piconet, ce qui permet

la coexistence de plusieurs piconets au même endroit. Une des conséquences de cette coexistence est une augmentation du

débit local. Pour supporter la transmission de données entre

piconets, un mécanisme de routage doit être implémenté.

E) La couche Link Manager

Cette couche gère la supervision des différentes

l’authentification des appareils, et du chiffrement. Elle géré les

mécanismes de sécurité come:

le pairage,

la création et la modification des clés,

le cryptage .

F) La couche L2CAP (Link Layer Control &Adaptation)

Cette couche permet l’adaptation des protocoles supérieurs au

réseau Bluetooth. Elle comporte un mécanisme permettant

d'identifier le protocole

de chaque paquet envoyé pour permettre à l'appareil distant de

passer le paquet au bon protocole, une fois celui-ci récupéré. Cette couche supporte la segmentation et le réassemblage, et le multiplexage de protocole

10.Conclusion

Le Bluetooth est une technologie sans fil fonctionnant

sur les bandes de fréquence 2,4 GHz. Elle a été conçue

par le constructeur suédois Ericsson en 1994. Le nom

Bluetooth, qui signifie littéralement « dent bleue » en

français, est une référence au roi Harald Blatand qui

s’est illustré pour avoir réalisé l’unification de la Suède

et de la Norvège grâce à la communication… La

technologie permet de partager des données photo,

musique, etc.)