Vous êtes sur la page 1sur 69

Cours : LES NORMES IEEE 802.

16 et WIMAX

Mme: Sofya Bouchenak

1
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications –
La norme IEEE 802.16

Introduction

C’est quoi le WiMax?

Worldwide Interoperability for Microwave Access (WiMAX) is the


common name associated to the IEEE 802.16a/REVd/e standards.

Le Wimax (Worldwide Interoperability for Microwave Access) est


une solution hertzienne pour des réseaux WMAN. C’est une
technologie prometteuse alliant portée, haut débit, différents
services supportés, qualité de service, interopérabilité, efficacité en
termes de coût, mobilité.
2
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Définition du Wimax
Convergence de deux standards : HiperMan (ETSI : European
Telecommunications Standards Institute) et IEEE 802.16 , en
juin 2001
• WIMAX est une réponse pour des connexions sans-fil à haut-débit sur des zones

de couverture de plusieurs kilomètres, permettant des usages en situation fixe ou en


mobilité.
• Il peut être utilisé sur plusieurs bandes de fréquence dont certaines nécessitent
une licence.
Cette technologie est déployée sous licence d’exploitation délivrée par l’Autorité
de Régulation des Télécommunications, dans la bande de fréquence des 2,5 et des
3,5 GHz.
WIMAX adresse notamment le marché des réseaux métropolitains, le MAN
(Metropolitan Area Network) de HiperMAN. 3
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Naissance et apport de Wimax
Naissance de Wimax
 Le réseau Wimax a été, à l’origine, créé par les sociétés Intel et Alvarion en 2002.

 poussé par un consortium d'une cinquantaine de membres, dont Intel, Nokia,

Fujitsu Microelectronics et China Motion Telecom et ratifié par l'IEEE (Institute of

Electrical and Electronics Engineers) sous le nom de IEEE 802.16.

 Plus exactement, Wimax est le label commercial délivré par le Wimax Forum aux

équipements conformes à la norme IEEE 802.16 qui est apparue en 2001

4
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Naissance et apport de Wimax
Naissance de Wimax

La norme 802.16 a connu de nombreuses évolutions au fur et à


mesure qu’elle gagne en popularité. Destinées originellement à
desservir les zones les plus éloignées en haut débit en tant que
réseau d’accès, cette norme s’oriente de plus en plus vers la
mobilité notamment dans la version 802.16e.

5
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Naissance et apport de Wimax
Apport du Wimax

 Cette technologie vise donc à introduire une alternative au DSL et


aux réseaux câblés d'une part, et à interconnecter des hotspots WIFI
d'autre part.

 Le Wimax s'affranchit aussi de la vue directe en zone urbaine dans la


bande 3,5 GHz
Il n'est pas nécessaire que l'émetteur et les récepteurs se
trouvent en vue directe ; les obstacles comme les immeubles
n'altèrent donc pas les transferts d'informations.

6
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Naissance et apport de Wimax
Apport du Wimax
Débit et Portée
 Le débit et la portée présentent les atouts du Wimax.

 Il fonctionne à 70 Mbit/s maximum théoriquement dans des


conditions extrêmement favorables, 12 Mbits/s pratiquement.

Portée: le WiMax peut couvrir des zones de rayon allant jusqu'à


50 Km.

7
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Fréquences d'utilisation :
Entre 10 et 66 GHz
Bande fréquence nécessitant une ligne de vue (LOS) en raison de la
petite longueur de l'onde mise en oeuvre.
Débit maximum de 120 Mbits/s.
Le WiMAX offre les meilleurs performances dans ce cas.

Entre 2,5 et 11 GHz


Une ligne-de-vue pas nécessaire (NLOS) en raison de la grandeur
de l'onde utilisée.
Différentes techniques sont utilisés pour manager les
interférences(OFDM ) ou encore augmenter le débit (Modulations).
8
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Le Wimax en Algérie

Algérie Télécom a annoncé en mai 2007 le début de la


commercialisation du « Wimax en Algérie, sous le nom de « Athir
», cette solution donne l’accès à une nouvelle palette de services.
En effet, grâce à cette nouvelle technologie, qui fonctionne à base
d’ondes radio, les intéressés peuvent disposer d’une solution
quadriplay (voix, Data, Internet et télévision) a très haut débit et à
des tarifs très compétitifs. Les prix de la solution Wimax vont être
alignés sur les tarifs de Fawri, Easy et Jaweb. En outre, 30% de
réduction vont être appliqués pour les clients entreprises.

9
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Le Wimax en Algérie

Cette opération qui intervient, faut-il le noter, une année après le


lancement et la commercialisation du Wi-Max par l’opérateur privé
Smart Link Communication (SLC), qui s’était allié au français Telemadia
Group pour créer un nouvel opérateur télécom en Algérie dénommé
SLC-Telemadia, dont les offres développées sont connues sous le nom
commercial Numidia

10
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Le Wimax en Algérie
SLC-Telemedia couvre la plus grande partie de la population algérienne et
dispose de ses propres infrastructures réseau.
SLC offre:
*Un meilleur rapport qualité-prix et temps de déploiement et
installation.
*Une connexion fiable, entièrement disponible et sécurisée,
*un téléchargement illimité « Download Extreme »,
*l’augmentation de la bande passante à la demande en temps réel,
*Une solution entièrement indépendante du câble et du téléphone,
*Une haute qualité de service hotline 24h/24 et 7j/7 avec télémaintenance et
intervention sur site dans les plus brefs délais, une évolution vers des services
à valeur ajoutée tels que Visioconférences, VoIP, VPN, entre autres .
11
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Le Wimax en Algérie

Le fruit du partenariat entre le groupe Algérie Télécom et l’ISP Anwar Netest désormais
disponible sur le marché algérien. Il s’agit de MawdjAT : une technologie de connexion
internet et intranet à haut débit en utilisant la norme Wimax et le standard 802.16e.
Le débit de la connexion en question va de 250 KO jusqu‘au 8 MO. Les tarifs varient selon le
pack choisi.
Fournisseur d’accès à internet local et opérateur de téléphonie VoIP

12
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Le Wimax en Algérie

l’offre du service MawdjAT :


* Connexion internet à haut débit symétrique sans ligne téléphonique fixe.
* Rapidité d’installation et de mise en service.
* Connexion fiable et sécurisée.
* Assistance professionnelle, disponible et efficace, à distance ou sur site.
* Un service disponible avec plusieurs débits allant de 128 Kbps à plusieurs
Mégabits/s selon la couverture
* Connexion illimitée gérée par une plate-forme sécurisée et redondante
* Support technique permanent 7j/7 et 24h/24.

13
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
La norme 802.16 – Les standards
Le Wimax réunit plusieurs standards, tous à des états d'avancement différents, qui sont
autant d'axes de travail du groupe IEEE 802.16.

14
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Wimax fixe et Wimax mobile

Le Wimax se décline en deux versions :


2 types d’application :
• Fixe 802.16d-2004
• Mobile 802.16e-2005
•Le Wimax fixe/résidentiel : nécessite une antenne positionnée à
l’extérieur. Les bandes de fréquences entre 2.5 et 3.5 GHz sont
utilisées ; celles-ci sont soumises à des licences.
• Le Wimax mobile/nomade : encore appelé IEEE 802.16e quant à
lui permet de connecter des clients mobiles à Internet. A terme, il
pourra proposer l’ensemble des services actuellement disponible
sur les mobiles ainsi que d’autres services comme la VoIP
15
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Wimax fixe et Wimax mobile

16
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture des réseaux WiMax

L’architecture de la technologie Wimax se compose de :


 stations de base (BS, Base Station)
 Stations mobiles (SS, Subscriber Station).

La station de base joue le rôle d’une antenne centrale chargée de


communiquer et de desservir les stations mobiles qui, à leur tour, servent
les clients utilisant le WIFI ou l’ADSL.

17
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture des réseaux WiMax

Figure : Exemple d’un réseau Wimax


18
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture des réseaux WiMax

La desserte avec Wimax

Le but de la desserte est de relier le client final à un réseau

métropolitain afin qu'il puisse accéder à Internet. Ce service est

habituellement effectué par les DSLAM ou les hotspots WIFI

19
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture des réseaux WiMax
La desserte avec Wimax

Figure: La desserte avec Wimax


20
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture des réseaux Wimax

La desserte avec WIMAX

Pour cela, le client doit posséder un récepteur Wimax (une puce intégrée ou une
borne) et se trouver dans le champ d'action (jusqu'à 5 km) d'un émetteur. La
transmission entre le client et son hotspot Wimax est dite en "non ligne de vue"
(NLOS), c'est-à-dire que le client ne se trouve pas en vue directe avec l'antenne. En
effet, les bâtiments ou la végétation que l'on trouve dans les villes obligent le signal à
être détourné grâce à l'utilisation de la modulation de fréquence OFDM.

Lien pour ISP


http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://www.vectorkiev.com/product/cyclades/tech/ispdiag.gif&imgrefurl=http://www.vectorkiev.com/product/cy
clades/tech/isp.htm&usg=__27wwzEJXLbwL_COeUWeNXuBznXU=&h=380&w=464&sz=32&hl=fr&start=5&zoom=1&itbs=1&tbnid=iby2oL8E2btYoM:&tb
nh=105&tbnw=128&prev=/search%3Fq%3DISP%2BNETWORK%26hl%3Dfr%26sa%3DX%26biw%3D1345%26bih%3D539%26tbm%3Disch%26prmd%3Div
ns&ei=qUHZTeziGouwhAeVupzBBg

21
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture des réseaux Wimax
WIMAX en tant que collecteur

Dans un réseau, la collecte consiste à relier les points d'accès (hotspots WIFI ou
DSLAM) au backbone de l'opérateur principal (fournisseur) assurant ainsi la
connexion avec Internet.

On appelle ce mécanisme le backhauling de hotspots. Contrairement à la desserte,


la collecte se fait en "ligne de vue" (LOS), grâce à des émetteurs Wimax placés
suffisamment haut (sur des antennes).

A l'heure actuelle, cette liaison est effectué en filaire avec de la fibre


optique par exemple, ce qui est très coûteux et lourd à mettre en place. L'avantage
du Wimax réside dans sa simplicité de mise en œuvre. Il ne faudra que 2 antennes
pour relier 2 réseaux distants là il aurait fallu des kilomètres de fibre optique en
filaire.

22
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture des réseaux Wimax
WIMAX en tant que collecteur

Figure : La collecte avec WIMAX


23
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture en couche de la norme IEEE 802.16

L'IEEE 802.16a été développée en suivant une architecture en couches. Elle est
constituée de deux couches: une couche PHY (physique) et une couche MAC (Media
Access Control) du modèle OSI.

Figure : Pile Protocolaire de l’IEEE 802.16 [4]


24
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture en couche de la norme IEEE 802.16
Description de la couche physique
La couche physique diffère en fonction de la fréquence
 Couche physique pour les fréquences entre 10 et 66 GHz
C’est dans cette configuration que les performances du Wimax sont les
meilleures.

Cette fréquence requiert la propagation en « line of sight ».

La couche physique qui est utilisée est encore appelé « WirelessMAN-SC. ».

Elle supporte deux types de duplexage :

FDD (lien montant et lien TDD (le lien montant et le


descendant sur des canaux lien descendant partagent
séparées, émissions le même canal, pas
simultanées) d’émission simultanée)
25
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture en couche de la norme IEEE 802.16

Techniques de Duplexage

Le duplexage est le processus utilisé pour créer des canaux bidirectionnels

pour la transmission des données en uplink (lien montant) et downlink

(lien descendant), sachant que le multiplexage utilisé est du type TDM


(Time Division Multiplexing). Le standard 802.16 2004 supporte 2 techniques de
duplexage

26
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture en couche de la norme IEEE 802.16

•Le duplexage FDD

Dans FDD les canaux uplink et downlink sont localisés


dans deux bandes de fréquence différentes.
Une durée fixe de trame est utilisée pour le downlink et
l’uplink, ce qui facilite l’utilisation des différents types de
modulation, et simplifie l’algorithme d’allocation des canaux.
Deux types de duplexage FDD sont prévus le half duplex et le
full duplex

27
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
• Duplexage FDD (Frequency Division Duplex)
• Multiplexage avec duplex fréquentiel, où les voies montantes et
descendantes utilisent les mêmes intervalles de temps, mais avec
des fréquences séparées.
• Wimax utilise le HFDD ( half-duplex FDD)
– Mixage des liens pour offrir tour a tour du full et du half

28
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture en couche de la norme IEEE 802.16

•Le duplexage TDD (Time Division Duplexing)

La méthode TDD consiste à utiliser un seul canal pour


transmettre les informations aussi bien sur le lien montant que sur
le lien descendant. L’émission des données utilise la même
fréquence ; la distinction entre le lien montant et le lien
descendant est effectuée grâce au temps.

29
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture en couche de la norme IEEE 802.16
Le mécanisme TDD divise les données en deux trames auxquelles différents time
slots sont assignés. Cette découpe permet deux types de transmissions en utilisant la
même fréquence.
Le schéma illustre la possibilité du Wimax d’adapter les time-slots du canal
montant ou descendant. Cette adaptation permet de transmettre beaucoup plus
d’informations sur l’un des canaux.

Figure I-7: Les trames en TDD


30
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture en couche de la norme IEEE 802.16

Couche physique pour les fréquences 2 et 11 GHz


Les couches physiques pour ces fréquences sont adaptées à la
propagation en « none line of sight ». Il faudra ainsi prévoir la gestion
du multipath. On distingue cinq types de couches physiques
WirelessMAN-SC Air Interface: •WirelessMAN-SCa Air
utilise la modulation SC (Single Interface: utilise la modulation
Carrier) comme technique de SC comme technique de
transmission, l’accès est par TDMA, transmission. L’accès est par
elle supporte le duplexage TDD et TDMA, elle supporte le duplexage
FDD. Cette interface est utilisée pour TDD et FDD. Cette interface est
la transmission LOS dans la bande de utilisée pour la transmission
fréquence 10-66 GHz. NLOS dans les bandes nécessitant
SC : Elle définit une transmission sur des licences de 2-11 GHz.
un seul canal de fréquences.

31
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture en couche de la norme IEEE 802.16
WirelessMAN-OFDM Air Interface: utilise
•WirelessMAN-OFDMA Air
l’OFDM (Orthogonal Frequency-Division
Interface: utilise l’OFDMA
Multiplexing) à 256 porteuses comme
(Orthogonal Frequency Division
technique de transmission. L’accès est par
Multiple Access) à 2048 porteuses.
TDMA, elle supporte le duplexage TDD
Dans ce système l’accès multiple
et FDD. Elle est utilisée pour la
se fait par l’adressage d’un sous
transmission NLOS dans les bandes
ensemble de sous porteuses pour un
nécessitant des licences de 2-11 GHz.
récepteur individuel. Aussi l’accès par
TDMA est utilisé. Elle supporte le
WirelessHUMAN (Highspeed Unlicensed duplexage TDD et FDD. Elle est
Metropolitan Area Network): cette interface est utilisée pour la transmission NLOS
utilisée pour la transmission NLOS dans la
dans les bandes nécessitant des
bande de fréquences libres de 2-11 GHz. La
norme ne spécifie pas une technique de licences de 2-11GHz.
transmission propre à elle. N’importe quelle
technique de transmission NLOS (SC, OFDM,
OFDMA) peut être utilisée, mais avec
certaines contraintes spécifiées à cette interface.
Seulement le duplexage TDD est utilisé.
32
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture en couche de la norme IEEE 802.16

Tableau : Les différents types de couches physiques


33
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture en couche de la norme IEEE 802.16

Avec:

AAS : c’est l’utilisation de plus qu’un seul élément d’antenne, en orientant des
faisceaux vers des utilisateurs multiples simultanément.
STC : c’est l’utilisation de plusieurs antennes à l’émission au lieu d’une seule
antenne, dans le but de créer une diversité spatiale.
ARQ : c’est le processus de la retransmission automatique des PDU (Protocol
Data Unit) erronés ou perdus.
Grâce aux performances que l’OFDM peut assurer, surtout l’immunité
contre l’effet multi trajets causé par la propagation NLOS, WirelessMAN-OFDM
est l’interface retenue par « Wimax forum », en d’autres termes c’est l’interface
utilisée par Wimax.
34
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Le multipath (multi trajets)
Différents obstacles peuvent se trouver entre la station de base et l’utilisateur. Le
signal sera ainsi altéré. De plus l’émission peut s’effectuer sur plusieurs canaux, ceux-
ci n’arrivant pas forcément au même moment au niveau de la station de base.

Figure : Illustration du phénomène de multipath

Le délai lié au multipath entraîne une superposition des différents


signaux. La réception de ceux-ci perturbe la station de base. Elle devrait
obtenir trois signaux et au final elle n’en reçoit qu’un seul altéré par les
différentes réflexions qu’il a pu y avoir.
35
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Le multipath (multi trajets)

 Même si la force du signal est grande, la qualité du signal peut être faible

 Dépend de la technique de multiplexage utilisée

OFDM réduit l’impact avec l'usage de multiple sous canaux

36
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Cet inconvénient va altérer la qualité du signal si le protocole
ne peut pas prendre en charge la superposition des signaux.

En effet, sur ce schéma, nous pouvons constater en noir les


différents signaux transmis et en rouge le signal altéré reçu par
l’abonné.

Figure : L’influence du multipath sur les trames

Un moyen d’intervenir sur le multipath est d’utiliser la


technique de multiplexage OFDM en utilisant plusieurs sous-
canaux. Le Wimax lui va se servir du multipath en utilisant de
multiples antennes 37
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
LoS et NLoS

 LoS : Line-of-Sight (signal ligne de vue) aucune obstruction entre


deux stations .

NLoS : Non Line-of-Sight (Sans ligne de vue) certains objets


comme des arbres viennent interférés

WiMAX résout ou réduit le problème en


utilisant ces technologies comme :
· OFDM Technique
· Antennes à haut gain
· Modulation adaptative
· Techniques de corrections d'erreurs
· ARQ (requètes automatiques de
répetitions de packets)

38
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
OFDM

OFDM (Orthogonal Frequency Division Modulation) :

Multiples porteuses orthogonales

Meilleur débit en NLOS


Résistant aux interférences
OFDMA (Accès multi utilisateurs) :
utilisé pour augmenter la capacité

39
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture en couche de la norme IEEE 802.16

La technique OFDM

Le multiplexage par fréquences orthogonales, ou OFDM également appelé


modulation multi porteuse, emploie plusieurs signaux porteurs à différentes
fréquences et envoie quelques bits sur chacun d’eux. Cette technique s’apparente
au FDM, à la différence que les sous canaux sont débités à une seule source de
données.
D’un point de vue implémentation numérique, les systèmes OFDM
transmettent les données par blocs: le flux original de données de débit R est
multiplexé en N flux parallèles de débit R/N. Il s'agit bien d'un multiplexage
fréquentiel puisque les données sont transmises sur N canaux différents. Afin
d’effectuer cette transmission, au lieu de transmettre les données en série comme
le font les systèmes mono porteuses (SC : Single Carrier), la technique OFDM
consiste à transmettre les données par bloc, où un vecteur de N symboles de
données est transporté par un seul symbole OFDM.[4]

40
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture en couche de la norme IEEE 802.16

La couche physique

• Modulation OFDM
– Permet 256 points de transformation
– En transmettant sur plusieurs fréquences
orthogonales on diminue la perception des
interférences notamment en « nlos »

41
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture en couche de la norme IEEE 802.16

•Les avantages de l’OFDM


Les avantages de la technique de l’OFDM sont :
•Efficacité de l’utilisation du spectre et de puissance (utilisation de N porteuses
orthogonales très proche l’une de l’autre).
•Grande immunité contre la propagation multi trajets, où certains symboles d’une
précédente transmission peuvent arriver en retard.
•Multi porteuses : si une fréquence est affectée, cela ne va pas influer les autres.

42
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Architecture en couche de la norme IEEE 802.16
La couche physique
• Modulation OFDMA
– Jusqu’à 2048 points de transformation
– OFDMA (Orthogonal Frequency Division Multiples Acces) reprend
le principe de l’OFDM mais alloue les fréquences à plus qu’un
utilisateur.

43
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Modulation adaptative (couche physique adaptative)

Modulation en fonction du
rapport Signal/Bruit

Compromis entre la bande


passante et la portée

Augmentation du nombre de
symboles transmis entraîne
plus de sensibilité aux
interférences

44
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Multiple Input Multiple Output (MIMO)

Les sources d'interférences telles que les téléphones sans fil, fours à micro-ondes,
talkies-walkies et autres réseaux sans fil voisins posent des problèmes auxquels
Wimax doit faire face. En résulte une réduction de la portée, voire des pertes
intermittentes de connexions. MIMO vise à remédier à tout cela en tirant profit
des chemins multiples qu'empruntent les ondes.
MIMO est un type de multiplexage spatial, c’est une technique très
puissante pour les systèmes multiple-antenna, il fournit un accroissement
multiplicatif du débit, en comparaison avec l’architecture Single Input Single
Output (SISO), tout en codant soigneusement le signal transmis à travers les
antennes, les symboles OFDM, et les fréquences.

45
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Description de la couche MAC
La couche MAC de l’IEEE 802.16 est la couche responsable de l’établissement
des connexions permettant la demande de la bande passante, et associer les
paramètres de qualité de service a ce niveau. Chaque connexion est différenciée par
son identificateur appelé CID. Cet identificateur est représenté sur 16 bits. De plus,
chaque SS a une adresse MAC qui l’identifie d’une façon unique. Cette adresse est
représentée sur 48 bits. L’adresse MAC est utilisée pour accéder au réseau et pour
authentifier le SS.
Les connexions établies sont unidirectionnelles, pour chaque flux de
données, établies d’une station de base vers un SS et vice versa. Différents types de
connexions peuvent être établies : connexions de signalisation, data connections pour
les flux de données avec des paramètres de qualité de service définis.
Cette couche est elle-même séparée en différentes sous couches
46
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
La couche MAC
• 3 sous-couches:
– Sécurité
– Commune
– Convergence

47
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Description de la couche MAC

La Sous-couche de convergence des services

La première tache de cette sous-couche est de classer les


données par rapport aux types de services auxquelles elles
répondent, activer ou conserver la qualité du service de ce flux, et
d’activer l’allocation de bande passante à la demande. Les données
sont aussi transformées pour être passées à la couche inférieure :
ces transformations dépendent du type du service.

48
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Description de la couche MAC

La sous-couche commune

C’est le cœur de la couche MAC à savoir qu’elle s’occupe de l’allocation de bande


passante, l’établissement et la maintenance des connexions. Elle reçoit des
paquets provenant de la CS que cette dernière aura classifié en connexions de
différentes qualités de service

49
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Description de la couche MAC
Format des paquets

Les paquets utilisés par la couche MAC (MAC Protocol Data Unit) sont illustrés par
la figure ci-dessous.

Chaque PDU commence par une entête générique de longueur fixe, suivie par un
champ de données qui peut lui-même être constitué de plusieurs sous entêtes et des
paquets provenant de la couche de convergence.
La longueur de ce champ est variable en fonction du nombre de sous entêtes et de la
taille des paquets à transmettre

50
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Description de la couche MAC

Les trames PDU MAC permettent d'envoyer les informations entre les stations de
base et les stations clientes. Elle est constituée de deux parties : un entête PDU
MAC de longueur fixe, un payload de longueur variable, et un CRC optionnel
(Cyclic Redundancy Check). La longueur maximale d'un PDU MAC est de 2048
octets .Il existe deux formats d'en-tête : le format d'en-tête général et le format
d'en-tête pour les demandes de bande passante.

51
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
La sous-couche de Sécurité

C’est le lien qui réunit la couche MAC à la couche PHY. Elle fournit la sécurité à
travers le réseau sans fil à large bande en cryptant la connexion entre la station de
base et l’abonné au service. De plus, elle est utilisée pour l’authentification et
l’échange de clefs de sécurité

Cryptage

Tout d’abord notons que tous les paquets ne sont pas cryptés. En
particulier, tous les paquets permettant de gérer la connexion ne sont pas
encryptés. Par contre, tous les messages de type MAC PDU sont cryptés. L’entête
contient en effet les données nécessaires pour que la station cliente décrypte le
paquet.

52
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Protocole de Management de Clé

Les stations clientes utilisent le PKM (Protocol Key


Management) afin d’obtenir l’autorisation de se connecter,
récupérer les clés de cryptage auprès de la station mère, et
pouvoir refaire ces opération régulièrement. On utilise pour cela des
certificats X 509 et les algorithmes RSA.

Le PKM est un modèle client-serveur : la station cliente


demande à la station mère ses clés, et la station mère en tant que
serveur PKM envoie les bonnes clés à la station cliente, en vérifiant de
n’envoyer ses clés qu’aux bonnes stations clientes. des trames de
managements sont utilisées dans ce but.

53
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Sécurité
• Authentification

54
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Les qualités de service (QoS) dans IEEE 802.16

La gestion de la qualité de service est la procédure qui détermine


l’allocation de bande et l’interrogation des stations d’abonnés sur
l’état de leur file d’attente.
Dans ce standard, différents types de services sont utilisés, à
savoir :
• Unsolicited Grant Service (UGS).
• Real-Time Polling Service (RTPS).
• Non-Real-Time Polling Service (NRTPS).
• Best Effort (BE).
55
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
•Unsolicited Grant Services (UGS)

Cette classe de service est utilisée pour transmettre des flux


en temps réel. La transmission doit s’effectuer avec des trames de
taille fixe à intervalle régulier.

56
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
•Real-time Polling Services (RTPS)

Cette deuxième classe de service permet la transmission


de flux en temps réel de taille variable à intervalle
régulier. Son utilisation convient très bien pour la
transmission de vidéo MPEG et la VoIP.

57
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
• Non-Real-time Polling Services (NRTPS)

Cette classe de service permet la transmission de flux qui tolèrent


des délais. De plus ces flux contiennent des trames de tailles variables.
Seul le taux de transfert minimum est garanti. Ce type de qualité de
service convient très bien aux transferts de fichiers : FTP.

58
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
• Best effort (BE)

Ce service ne donne aucune garantie sur l’acheminement des flux

de données. Il convient tout de même à certaines utilisations, par

exemple la navigation sur internet.

59
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Quelques produits Wimax utilisés

Station de base Wimax

Station de base RedMAX AN-100U station de base SAMSUNG WAVE

60
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Quelques produits Wimax utilisés

Les antennes Wimax

61
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Quelques produits Wimax utilisés

Equipements clients

Du côté utilisateur, les stations abonnées disposent des cartes PC intégrées qui
assurent le fonctionnement et la communication entre les BS et les SS. Ces
cartes favorisent la mobilité de Wimax.

Pour les abonnées différents types


d’équipements sont disponibles:
-des cartes PCMCIA Wimax pour
ordinateurs portables (à gauche)
-des stations d’émission-réception
domestique indoor (à droite)

62
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Quelques produits Wimax utilisés

Autres équipements Wimax

Carte sans fil PCMw 200

63
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Quelques produits Wimax utilisés

Adaptateur UBSw100 de Motorola pour Wimax mobile

64
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Avantages et inconvénients
Avantages

Les avantages de Wimax évolueront en fonction des normes utilisées. Mais


nous pouvons retenir les principaux listés ci-dessous :
•Le débit élevé (jusqu’à 72 Mbit/s pour un canal 20 MHz), une grande couverture,
une grande efficacité spectrale (estimée jusqu’à 3.5bit/s/Hz), ou encore la large
portée par rapport aux autres réseaux sans fil.
•Les enjeux économiques de cette technologie sont très importants. En effet, en
termes de coût, la mise en place de ce réseau serait bien moins coûteuse que le
déploiement d’une infrastructure filaire.

65
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Avantages et inconvénients
Avantages

•Le Wimax plus sécurisant car les équipements finaux devront être déclarés
préalablement pour être connectés au réseau.
•Dans la pratique, Wimax permet ainsi de réserver une bande passante pour un
usage donné, C’est le cas notamment de la voix sur IP (VoIP) car la communication
orale ne peut pas tolérer de coupures de l’ordre de la seconde.
•L’interopérabilité des équipements permet aux produits issus de différents
constructeurs de fonctionner ensemble, et avec d’autres technologies comme ATM,
WIFI, DSL.
•Meilleur tolérance aux réflexions et une bonne pénétration des obstacles grâce
aux technologies utilisées (NLOS, OFDM).
66
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Inconvénients Avantages et inconvénients

•L'exploitation du Wimax nécessitera une licence d'exploitation (contrairement au WIFI). Ces


licences seront attribuée aux opérateurs et collectivités locales qui seront donc responsables du
déploiement du Wimax.
•Les antennes dans les ordinateurs portables telles qu'elles sont imaginées par Intel sont bien trop
petites et pas assez directionnelles pour capter les signaux Wimax, à moins d'augmenter les
puissances, ce qui entraîne beaucoup plus d'interférences avec d'autres appareils sans fil utilisant
les mêmes fréquences.
• Dans la réalité le Wimax ne permet de franchir que de petits obstacles tels que des arbres
ou une maison mais ne peut en aucun cas traverser les collines ou les immeubles. Le débit réel
lors de la présence d'obstacles ne pourra ainsi excéder 20 Mbit/s.
•Visibilité directe : les expériences en situation réelle montrent qu’en absence de ligne de vue, la
portée chute rapidement (elle est alors de l'ordre de 5 à 10 km). Il est donc préférable de disposer
de la ligne de vue avec le maximum d'abonnés potentiels.
•Débit partagé entre les usagers d’une même station.
67
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
Conclusion
Etant une technique d’accès radio sans fil, le Wimax offre un ensemble d’avantages
par rapport aux autres technologies :

Comparé à l’UMTS qui est une technologie de 3G très chère à installer et offrant des
débits nettement inférieurs à ceux du Wimax. Pour beaucoup d'entreprises et
d'analystes le Wimax sera la 4G avec un débit supérieur, un coût inférieur et bien
plus de possibilité que la troisième génération actuelle tout en étant moins cher
pour le consommateur.

68
Université Moulay Tahar. Saida Master Technologies de communications
perspectives
Plusieurs axes de recherches:

• qualité de services;

• Mobilité;

• Handover;

• Cross Layer Optimizations;

• Multimédia et VOIP;

• Interconnexions avec d’autres réseaux hétérogènes.


69