Vous êtes sur la page 1sur 1

MPSI B 29 juin 2019

Énoncé Corrigé
Une rédaction très précise est exigée pour cet exercice. Les théorèmes et les objets ma- 1. La linéarité de Φ est immédiate à partir de la dénition de g .
thématiques utilisés devront être exactement cités. 2. Pour montrer que φ est injective, considérons f ∈ ker φ. Pour tout x réel xf (x) = 0.
Soit E = C 0 (R, R) l'ensemble des fonctions continues de R dans R et F(R, R) l'ensemble En particulier f (x) = 0 pour tous les x non nuls. De plus f (0) aussi est nul. En eet
de toutes les fonctions de R dans R. On dénit une fonction Φ : f est continue en 0 donc sa limite en 0 est f (0) elle doit aussi être nulle donc f .
3. Quelles sont les fonctions dans l'image de φ ?
( (
C 0 (R, R) → F(R, R) R →R
Φ: avec g : . Soit h une telle fonction. Il existe alors f continue dans R telle que
f 7→ g x 7→ xf (x)
∀x ∈ R, h(x) = xf (x).
1. Montrer que Φ est linéaire.
2. Montrer que Φ est injective. En particulier h(0) = 0 et, pour tous les x non nuls, f (x) = h(x)
x .
3. Quelle propriété caractérise, pour une fonction quelconque h dénie dans R, le fait Une application h dans l'image est donc telle que l'application dénie dans R∗ et qui
d'être dans l'image de Φ ? à x associe h(x)
x admet un prolongement continu en 0. On en déduit que h ∈ Im φ
entraîne h dérivable en 0.
Réciproquement si h est nulle et dérivable en 0, en posant
g(x)
si x 6= 0

f (x) = x
g (0) si x = 0
0

La fonction f est continue dans R et φ(f ) = h.


En conclusion, l'image de φ est formée par les fonctions continues dans R, nulles en 0
et dérivables en 0.

Cette création est mise à disposition selon le Contrat 1 Rémy Nicolai Aanal8
Paternité-Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France
disponible en ligne http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/fr/