Vous êtes sur la page 1sur 2

IUT Lyon 1 – Département de Génie Mécanique et Productique 7 décembre 2015

er
1 semestre – Sciences des matériaux – durée 55 min
Documents & calculatrices programmables non autorisés
____________________________________________________________________________________
Nom : Prénom : Groupe :
______________________________________________________________________

Questions de cours (4 points) :


1. Expliquez pourquoi les cristaux covalents ont un comportement fragile. (1,5 pt)
Parce que les dislocations glissent difficilement car la liaison covalente est dirigée

2. Citez 2 types de défauts ponctuels. (1 pt)


Lacune, interstitiel, atome en substitution.

3. Les affirmations suivantes sont-elles correctes ? (Justifiez à chaque fois) (1,5 pt)
a. L’écrouissage rend un matériau plus rigide.
Non (E constant)

b. L’écrouissage rend un matériau plus fragile.


Oui (εR diminue)

Liaisons chimiques (4 points) :


On réalise un mélange de deux éléments dont on ne connait que les configurations électroniques, qu’on note X et Y :
X : 1s2 2s2 2p4
Y : 1s2 2s2 2p6 3s2 3p1
1. Parmi ces deux éléments, lequel est le plus susceptible de céder des électrons ? Expliquez pourquoi. (1 pt)
L’élément dont la configuration électronique est Y, parce qu’il a le moins d’électrons de valence (3
contre 6).

2. Quel type de liaison assurera la cohésion du composé ? (1 pt)


Ionique

3. Quelle est la valence des deux éléments dans le composé formé ? (1 pt)
Valence : X : 2
Y:3
4. Associez chacune des configurations électroniques (X, Y) à l’élément qui correspond : Al ou O. (0,5 pt)
X:O
Y : Al
5. Donnez la formule du composé formé. (0,5 pt)
Al2O3

Cristallographie (4 points) :
1. Quels sont les indices de Miller de la direction d’intersection des plans (111̅ ) et (1
̅ 10) ? (2 pts)
[112] à justifier en utilisant un schéma avec tracé des plans et de la direction

2. Quelle est la densité atomique surfacique du plan (010) du réseau cubique centré ? (2 pts)

3*pi/16 = 58,9 % à justifier avec tracé maille+plan et calcul


Propriétés mécaniques des matériaux (8 points): F (kN)
Exercice 1 :
1. Sur les courbes de traction force-allongement des
matériaux A et B ci-jointes, tracez le retrait élastique. (1 pt) 3 A
2. Sachant que les éprouvettes testées ont une longueur
2 B
initiale de 80 mm et une section initiale de 16 mm2 ,
déterminez pour chaque matériau (3 pts): attention aux
unités !
a. son module de Young ; 1
Dl (mm)
EA = 3,59 GPa ; EB = 1,45 GPa.
5 10 15 20
b. sa limite élastique ;

ReA = 144 MPa ; ReB = 181 MPa


c. sa résistance en traction ;

RmA = 197 MPa ; RmB = 209 MPa


d. sa déformation après rupture.

a. epsRA = 19,6 % ; epsRB = 14,6 %.

3. En déduire, en justifiant à chaque fois votre réponse, quel matériau est (1,5 pt):
a. le plus rigide ;

A (E plus grand)

b. le plus résistant ;

B (Re/Rm plus grand)

c. le plus ductile.

A (epsR plus grand)

Exercice 2 :
On applique un effort de traction à une barre cylindrique d’aluminium de diamètre initial 15 mm. Si la déformation est
élastique, calculez la force qui provoquera une diminution du diamètre de 2 μm. L’aluminium possède un coefficient
de Poisson ν = 0,35 et un module d’Young E = 70 GPa. (2,5 pt)

F = -(π.E.d0.Δd)/(4ν) = 4,71 kN., avec calcul détaillé