Vous êtes sur la page 1sur 12

UNIVERSITE HASSAN II -CASABLANCA

ENSAM-Casablanca

TRAVAUX PRATIQUES
Mécanique de Structures
Cycle Ingénieur

Pr.Benaissa Kissi

Année universitaire 2020-2021


Sommaire

TP 1: FLAMBEMENT / FLÉCHISSEMENT DE POUTRES/


METHODES ENERGETIQUES

TP 2: SYSTÈME EN TREILLIS
TP 1: FLAMBEMENT / FLÉCHISSEMENT DE
POUTRES / METODES ENERGETIQUES
EXEMPLE N°1

Déterminer la charge admissible P et le


coefficient de stabilité ns de la barre
comprimée (en bois) sachant que:

L = 2.0 m,
d = 10 cm, [σ-] = 10 N/mm², λlim = 70 et E =
10000 N/mm².

Comparer les résultats théorique et numérique


dans un tableau récapitulatif

EXEMPLE N°2

Dimensionner, d'après le critère de stabilité, la barre comprimée ci-contre (en bois) :


σ
Sachant que ns = 2 , E = 2.105 N/mm² et pr = 200 N/mm²
Comparer les résultats théorique et numérique dans un tableau récapitulatif
EXEMPLE N°3

On considère une poutre de longueur 1,6m et de section carrée, de coté c=25mm, qui
est soumise un chargement selon le schéma ci-après
La poutre est réalisée avec un acier de module de Young E = 220000MPa et de limite
d’élasticité Re=380MPa. On prend un coefficient de sécurité s=2,5

-2000N -1200N
A B
C D

3-1- A quelle sollicitation est soumise la poutre ?


En utilisant le logiciel MDsolids
3-2- Donner les actions aux appuis
3-3- Donner le torseur de cohésion dans chaque zone
3-4- Donner la contrainte maxi dans la poutre.
3-5- Donner la flèche maxi.
3-6- En appliquant le critère de résistance donner le coté de la section et la flèche
maxi.
3-7- Sachant que la flèche ne doit pas dépasser 3mm, donner le coté de la section
selon ce critère
3-8- Quel est donc la dimension à considérer ?
Comparer les résultats théorique et numérique dans un tableau récapitulatif
Exemple de résultats :

EXEMPLE N°4
En utilisant le logiciel MDSolids
1. Déterminer les torseurs des liaisons aux points A et B.
2. Déterminer le torseur des efforts de cohésion le long de la poutre.
3. Tracer les diagrammes des sollicitations le long de la poutre.

PARTIE THEORIQUE :

4- Calculer l’énergie de déformation élastique.


5- Déterminer le déplacement en A, B, C et D.
Exemple de résultats :
TP 2: SYSTÈME EN TREILLIS
EXEMPLE N°1

Pour chaque élément du treillis illustré, évaluez la force interne et précisez si l’élément
est en tension ou en compression. (Appui simple en C et Articulation en A).
Comparer les résultats théorique et numérique dans un tableau récapitulatif.

Etape N° 1 : Trusses – New Trusses – Horizontal 1 spaces 2- Vertical 1 spaces2

Etape N°2 : Create- membres-supports-loads-compute-stress-area 10mm2-compute.


EXEMPLE N°2

Pour le treillis ci-dessous :


1. Montrer que le problème est isostatique.
(Le treillis est articulé (appui double) en
A et appui simple B)
2. Déterminer les inconnus de liaison.
3. Déterminer les efforts dans barres I1 et
S1et précisez si l’élément est en tension
ou en compression.
4. Comparer les résultats théorique et
numérique dans un tableau récapitulatif

EXEMPLE N°3

Pour le treillis isostatique ci-contre :


1- Montrer que le problème est isostatique. (le treillis
est articulé (appui double) en A et B)
2- Déterminer les efforts dans chacune des barres par
la méthode des sections et précisez si l’élément est
en tension ou en compression.
3- Comparer les résultats théorique et numérique
dans un tableau récapitulatif