Vous êtes sur la page 1sur 37

Rapport de mini projet en Charpente

Métallique

2010-2011
BEL HADJ KHELIFA Ahmed & HASSINE Hassine

Calcul de vent, dimensionnement de la structure, dimensionnement


des assemblages

ISSATSO 2010-2011
I. Donnés de bases sur la structure :

h f =9. 0 m

h=9.0 m a=60 .0 m

b=20 . 0 m

 DIMENSION DU BÂTIMENT :

- Emplacement : au bord de littoral


- Vent : extrême
- Site : exposé
- Hauteur h : 9,00 m
- Largeur b : 20,00 m
- Profondeur a : 60,00 m
- Toitures isolées : inactives
- Flèche de la toiture : 1,00 m
- Entraxe des portiques : 6,00 m
- Position du sol : 0,00 m
- Altitude de la construction : 9,00 m

 DONNÉS DU VENT :

- Région Sousse : 1
- Type du vent : extrême
- Pression de base : 0,70 kPa
- Perméabilité : η≤5%

 PARAMÈTRES À RELEVER :

- Région de Sousse : région 2


H=9,0 m<10 m
-
région 2 }
⇒q H =122,5

site exposé ⇒ k =1,3


-
région 2 } s

- k m=1
1
II. Étude de vent
2.1Cas du vent W 1 :

Dimension offerte au vent 60 mètres : δ =0,73

h 9
Vent normal à la grande face :
λb = = =0,45
b 20
h 9
λa = = =0,15
a 60
}
⇒ γ 0 =0.97

Pour les parois verticales au vent C e =0,8


Pour les parois verticales sous le vent C e =0,8−1,3 γ 0=−0,47

- -
0,51 0 ,34
0 0

0,8 -
0,47
-
0,47

0,8 -
0,47

-
0,47
1
η ≤ 5 % Pour toutes les parois :

Surpression : C i=0,6(1,8−1,3 γ 0)=0,323

Dépression : C i=0,6 ( 0,8−1,3 γ 0 )=−0,276

0,32 -
3 0,27
6

0,32 -
3 0,27
6

Surpression Dépression

-0,833 -0,663 -0,234 -0,064

0,414 -0,793 1,076 -0,194

-0,793 -0,194

0,414 -0,793 1,076 -0,194

-0,793 -0,194
1
¿122,5 ×1,3 ×1 × 0,73(C e−C i )
W 1=q H . k s . k m . δ ( C e −C i )
¿ 116,252(C e −Ci )

-96,83 -77,07 27,20 -7,44

48,12 Cas 1 -92,18 125,08 Cas 2 -22.55

1
2.2 Cas du vent W 2 :
Dimension offerte au vent 20 mètres : δ =0,79

h 9
Vent normal à la petite face :
λb = = =0,45
b 20
h 9
λa = = =0,15
a 60
}
⇒ γ 0 =0,85

Pour les versants : α =0 ° ; Ce =−0,3


Pour les parois verticales au vent C e =0,8
Pour les parois verticales sous le vent C e =0,8−1,3 γ 0=−0,305

-0,3 -0,3

- -
0,30 0,30
5 5
-
0,30
5

- -
0,30 0,30
5 5

0,8
η ≤ 5 % Pour toutes les parois :

Surpression : C i=0,6(1,8−1,3 γ 0)=0,417

Dépression : C i=0,6 ( 0,8−1,3 γ 0 )=−0,183

0,41 -
7 0,18
3

0,41 -
7 0,18
3
1
Surpression Dépression

-0,717 -0,717 -0,117 -0,117

-0,722 -0,722 -0,122 -0,122

-0,722 -0,122

-0,722 -0,722 -0,122 -0,122

0,383 0,983

¿122,5 ×1,3 ×1 × 0,79(Ce −C i )


W 2 =q H . k s . k m . δ ( C e −C i )
¿125,807 (Ce −C i)

90,20 90,20 14,71 14,71

90,83 Cas 3 90,83 15,34 Cas 4 15,34


1
2.3Annexes :

1
2.4Calcul par ordinateur

Cas de charge : Vent G/D perméab. sur.(+)


Lambda : 0,150
Gamma : 0,970
Delta : 0,836
Coefficients de chargement
barre : 1 Ce : 0,800 CiS : 0,323 Ce-Ci = 0,477 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 2 Ce : -0,510 CiS : 0,323 Ce-Ci = -0,833 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 4 Ce : -0,347 CiS : 0,323 Ce-Ci = -0,671 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 3 Ce : -0,461 CiS : 0,323 Ce-Ci = -0,784 de x = 0,000 àx= 1,000
pignon : Av Ce : -0,461 CiS : 0,323
pignon : Ar Ce : -0,461 CiS : 0,323

Cas de charge : Vent G/D perméab. dép.(-)


Lambda : 0,150
Gamma : 0,970
Delta : 0,836
Coefficients de chargement
barre : 1 Ce : 0,800 CiD : -0,277 Ce-Ci = 1,077 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 2 Ce : -0,510 CiD : -0,277 Ce-Ci = -0,233 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 4 Ce : -0,347 CiD : -0,277 Ce-Ci = -0,071 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 3 Ce : -0,461 CiD : -0,277 Ce-Ci = -0,184 de x = 0,000 àx= 1,000
pignon : Av Ce : -0,461 CiD : -0,277
pignon : Ar Ce : -0,461 CiD : -0,277

Cas de charge : Vent D/G perméab. sur.(+)


Lambda : 0,150
Gamma : 0,970
Delta : 0,836
Coefficients de chargement
barre : 1 Ce : -0,461 CiS : 0,323 Ce-Ci = -0,784 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 2 Ce : -0,347 CiS : 0,323 Ce-Ci = -0,671 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 4 Ce : -0,510 CiS : 0,323 Ce-Ci = -0,833 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 3 Ce : 0,800 CiS : 0,323 Ce-Ci = 0,477 de x = 0,000 àx= 1,000
pignon : Av Ce : -0,461 CiS : 0,323
pignon : Ar Ce : -0,461 CiS : 0,323

Cas de charge : Vent D/G perméab. dép.(-)


Lambda : 0,150
Gamma : 0,970
Delta : 0,836
Coefficients de chargement
barre : 1 Ce : -0,461 CiD : -0,277 Ce-Ci = -0,184 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 2 Ce : -0,347 CiD : -0,277 Ce-Ci = -0,071 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 4 Ce : -0,510 CiD : -0,277 Ce-Ci = -0,233 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 3 Ce : 0,800 CiD : -0,277 Ce-Ci = 1,077 de x = 0,000 àx= 1,000
pignon : Av Ce : -0,461 CiD : -0,277
pignon : Ar Ce : -0,461 CiD : -0,277
1
Cas de charge : Vent Av./Arr. perméab. sur.(+)
Lambda : 0,450
Gamma : 0,850
Delta : 0,791
Coefficients de chargement
barre : 1 Ce : -0,305 CiS : 0,417 Ce-Ci = -0,722 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 2 Ce : -0,280 CiS : 0,417 Ce-Ci = -0,697 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 4 Ce : -0,280 CiS : 0,417 Ce-Ci = -0,697 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 3 Ce : -0,305 CiS : 0,417 Ce-Ci = -0,722 de x = 0,000 àx= 1,000
pignon : Av Ce : 0,800 CiS : 0,417
pignon : Ar Ce : -0,305 CiS : 0,417

Cas de charge : Vent Av./Arr. perméab. dép.(-)


Lambda : 0,450
Gamma : 0,850
Delta : 0,791
Coefficients de chargement
barre : 1 Ce : -0,305 CiD : -0,200 Ce-Ci = -0,105 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 2 Ce : -0,280 CiD : -0,200 Ce-Ci = -0,080 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 4 Ce : -0,280 CiD : -0,200 Ce-Ci = -0,080 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 3 Ce : -0,305 CiD : -0,200 Ce-Ci = -0,105 de x = 0,000 àx= 1,000
pignon : Av Ce : 0,800 CiD : -0,200
pignon : Ar Ce : -0,305 CiD : -0,200

Cas de charge : Vent Arr./Av. perméab. sur.(+)


Lambda : 0,450
Gamma : 0,850
Delta : 0,791
Coefficients de chargement
barre : 1 Ce : -0,305 CiS : 0,417 Ce-Ci = -0,722 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 2 Ce : -0,280 CiS : 0,417 Ce-Ci = -0,697 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 4 Ce : -0,280 CiS : 0,417 Ce-Ci = -0,697 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 3 Ce : -0,305 CiS : 0,417 Ce-Ci = -0,722 de x = 0,000 àx= 1,000
pignon : Av Ce : -0,305 CiS : 0,417
pignon : Ar Ce : 0,800 CiS : 0,417

Cas de charge : Vent Arr./Av. perméab. dép.(-)


Lambda : 0,450
Gamma : 0,850
Delta : 0,791
Coefficients de chargement
barre : 1 Ce : -0,305 CiD : -0,200 Ce-Ci = -0,105 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 2 Ce : -0,280 CiD : -0,200 Ce-Ci = -0,080 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 4 Ce : -0,280 CiD : -0,200 Ce-Ci = -0,080 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 3 Ce : -0,305 CiD : -0,200 Ce-Ci = -0,105 de x = 0,000 àx= 1,000
pignon : Av Ce : -0,305 CiD : -0,200
pignon : Ar Ce : 0,800 CiD : -0,200
1
Cas de charge : Vent G/D portes(av.)
Lambda : 0,150
Gamma : 0,970
Delta : 0,836
Coefficients de chargement
barre : 1 Ce : 0,800 CiD : -0,369 Ce-Ci = 1,169 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 2 Ce : -0,510 CiD : -0,369 Ce-Ci = -0,141 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 4 Ce : -0,347 CiD : -0,369 Ce-Ci = 0,021 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 3 Ce : -0,461 CiD : -0,369 Ce-Ci = -0,092 de x = 0,000 àx= 1,000
pignon : Av Ce : -0,461 CiS : 0,323
pignon : Ar Ce : -0,461 CiD : -0,369

Cas de charge : Vent D/G portes(av.)


Lambda : 0,150
Gamma : 0,970
Delta : 0,836
Coefficients de chargement
barre : 1 Ce : -0,461 CiD : -0,369 Ce-Ci = -0,092 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 2 Ce : -0,347 CiD : -0,369 Ce-Ci = 0,021 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 4 Ce : -0,510 CiD : -0,369 Ce-Ci = -0,141 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 3 Ce : 0,800 CiD : -0,369 Ce-Ci = 1,169 de x = 0,000 àx= 1,000
pignon : Av Ce : -0,461 CiS : 0,323
pignon : Ar Ce : -0,461 CiD : -0,369

Cas de charge : Vent Av./Arr. portes(av.)


Lambda : 0,450
Gamma : 0,850
Delta : 0,791
Coefficients de chargement
barre : 1 Ce : -0,305 CiS : 0,609 Ce-Ci = -0,913 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 2 Ce : -0,280 CiS : 0,609 Ce-Ci = -0,889 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 4 Ce : -0,280 CiS : 0,609 Ce-Ci = -0,889 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 3 Ce : -0,305 CiS : 0,609 Ce-Ci = -0,913 de x = 0,000 àx= 1,000
pignon : Av Ce : 0,800 CiD : -0,200
pignon : Ar Ce : -0,305 CiS : 0,609

Cas de charge : Vent Arr./Av. portes(av.)


Lambda : 0,450
Gamma : 0,850
Delta : 0,791
Coefficients de chargement
barre : 1 Ce : -0,305 CiD : -0,244 Ce-Ci = -0,061 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 2 Ce : -0,280 CiD : -0,244 Ce-Ci = -0,036 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 4 Ce : -0,280 CiD : -0,244 Ce-Ci = -0,036 de x = 0,000 àx= 1,000
barre : 3 Ce : -0,305 CiD : -0,244 Ce-Ci = -0,061 de x = 0,000 àx= 1,000
pignon : Av Ce : -0,305 CiS : 0,417
pignon : Ar Ce : 0,800 CiD : -0,200
1
III. Dimensionnement de la structure :

3.1Charges appliquées sur la structure :

- Poids propre de la structure entière Gp


 Poids propre des pannes G=0,6 daN /m
 Poids propre des traverses G=3,61 daN /m
 Poids propre des poteaux G=4,22 daN /m
 Poids propre des lisses de bardages G=1,6 daN /m
 Poids propre des jarrets G=2 daN / jarret
- Couverture : G c =15 daN /m²
- Charge permanente G=G p +G c
- Charge poussière Q p=15 daN /m2
- Charge d’exploitation Q=Q p

3.2 Combinaison du calcul :

 ELU 1 : 1,00 ×G+1,00 ×Vent G /D perméable surpression¿


 ELU 2 : 1,00 ×G+1,00 ×Vent G /D perméable dépression ¿
 ELU3 : 1,35 ×G+1,50 ×Q
 ELS 1 : 1,00 ×G+0,75 ×Vent G/D perméable surpression ¿
 ELS 2 : 1,00 ×G+0,75 ×Vent G/D perméable dépression¿
 ELS 3 : 1,00 ×G+1,00 ×Q

1
3.3 Profilés du calcul :

IV. Calcul des assemblages :

1. Traverse-Traverse:
a) Données de calcul
Soit l’assemblage en acier S235 par platine d’extrémité (à une épaisseur t=20mm) entre deux traverse IPE 270. Les
boulons utilisés sont des boulons M20de
- Un moment fléchissant : MSd =6599 daN.m
- Un effort tranchant : VSd = 401 daN
- Un effort normal : NSd = 1986 daN

b) Nombre des boulons :


- Résistance au glissement d’un boulon :

La résistance de calcul au glissement d’un boulon précontrainte à haute résistance doit être prise égale à :

FP
F S=k S μ m
γ MS

Avec : F p=0,7 f ub A s

k s=1 : Pour les trous de tolérances normales .

m=1 : Nombre d ’ interfaces de frottement .


Surface de classe B ; soit μ=0,4

Boulon de type M 20 classe 8.8 ( A s =245 mm2 ; f ub=800 MPa)

D ’ où : F p=0,7 × 80× 245=13720 daN → F s=4390,4 daN

Nombre de boulons :
V sd 401
V sd ≥ n × F s → n ≥ = =0,091 boulonsOn adopte n=6 boulons
1

F s 4390
c) Disposition des boulons :
Soit les boulons : M20 de classe 8.8, disposés comme l’indique la figure sur une platine (560x135x10) mm ; avec :

Trous de tolérances normales ; soit d 0=d+ 2=22 mm

1,5 d 0 ≤ h1 ≤ max [ 12 t ; 150 ] →33 ≤ h1 ≤ 240 on adopte h1=60 mm

3 d 0 ≤e ≤min [ 14 t ; 200 ] → 66 ≤e ≤200 on adopte e=70 mm

3 d 0 ≤ Pi ≤ min [ 14 t ; 200 ] → 66 ≤ Pi ≤200 on adopte Pi=80 mm

3 d 0 ≤ Pi ≤ min [ 14 t ; 200 ] → 66 ≤ Pi ≤200 on adopte Pi=135 mm

d) Détermination des efforts dans les boulons :


Nous considérons uniquement les boulons tendus c'est-à-dire les quatre rangées (horizontales) supérieures soit :

M sd d i
N ti , Rd=  
∑ di ²

d 1=500 mm

{d 2=420 mm
d 3=340 mm } ⇒ ∑ di2=542000 mm ²
1
Disposition des boulons dans l’assemblage traverse-traverse

6599 ×500 ×10−3


N t 1 , Rd = =6087,63 daN
542000 ×10−6

6599 × 420 ×10−3


N t 2 , Rd = =5113,61 daN
542000× 10−6

6599 ×340 × 10−3


N t 2 , Rd = =4139,59 daN
542000 ×10−6

N t ,Rd =max { N t 1 ,Rd ; N t 2, Rd }=6087,63 daN

e) Vérification de la section de boulon :


Il faut vérifier que :

N t ,Rd ≤ n F p

n : nombre de boulon par fil, soit n=2

N t ,Rd =6087,63 ≤2 ×13720=27440 daN OK

f) Moment résistant effectif de l’assemblage :


1

Il faut vérifier que :


M sd ≤ n M Rd Avec : M Rd =F p ∑ d 2i /d 1
13720 ×542000 × 10−3
M Rd = =14872,48 daN .m
500

M sd =6599 daN .m ≤n M Rd=2 ×14872,48=29744,96 daN OK

g) Résistance de l’assemblage sous l’effort tranchant :


Il faut vérifier que :

V b , Rd ≤ F s Avec : F s=2060,8 daN

V sd 401
V b , Rd = = =33,4 daN
n 12

n : nombre de boulons ; soit n=12

V b , Rd =33,4 daN ≤ F s =4390,4 OK

1
h) Vérification par le logiciel Robot 2011

Autodesk Robot Structural Analysis Professional 2011

Calcul de l'Encastrement Traverse-Traverse


EN 1993-1-8:2005/AC:2009 Ratio
0,45

GÉNÉRAL
Nom de
Traverse - Traverse
l’assemblage :

GÉOMÉTRIE
CÔTÉ GAUCHE
POUTRE
Profilé : IPE 270
Barre N° : 26
= -174,3 [Deg] Angle d'inclinaison

Matériau : ACIER

fyb = 235,00 [MPa] Résistance

CÔTÉ DROITE
POUTRE
Profilé : IPE 270
Barre N° : 28
= -5,7 [Deg] Angle d'inclinaison

Matériau : ACIER

fyb = 235,00 [MPa] Résistance

BOULONS
d= 20 [mm] Diamètre du boulon
Classe
8.8 Classe du boulon
=
141,1
FtRd = [kN] Résistance du boulon à la traction
2
nh = 2 Nombre de colonnes des boulons
nv = 6 Nombre de rangés des boulons
Pince premier boulon-extrémité supérieure de la platine
h1 = 60 [mm]
1

d'about
Ecartement ei = 70 [mm]
Entraxe pi = 80;80;115;80;80 [mm]

PLATINE
hpr = 560 [mm] Hauteur de la platine
bpr = 135 [mm] Largeur de la platine
tpr = 10 [mm] Epaisseur de la platine
ACIER
Matériau :
E24
fypr = 235,00 [MPa] Résistance

JARRET INFÉRIEUR
wrd = 135 [mm] Largeur de la platine
tfrd = 10 [mm] Epaisseur de l'aile
hrd = 270 [mm] Hauteur de la platine
twrd = 7 [mm] Epaisseur de l'âme
lrd = 1000 [mm] Longueur de la platine
d = 9,7 [Deg] Angle d'inclinaison
ACIER
Matériau :
E24
fybu = 235,00 [MPa] Résistance

SOUDURES D'ANGLE
aw = 6 [mm] Soudure âme
af = 6 [mm] Soudure semelle
afd = 5 [mm] Soudure horizontale

COEFFICIENTS DE MATÉRIAU
M0 = 1,00 Coefficient de sécurité partiel [2.2]
M1 = 1,00 Coefficient de sécurité partiel [2.2]
M2 = 1,25 Coefficient de sécurité partiel [2.2]
M3 = 1,25 Coefficient de sécurité partiel [2.2]

Efforts
Etat limite : ultime
Cas : 11: ELU3 1*1.35+2*1.50
Mb1,Ed = -65,99 [kN*m] Moment fléchissant dans la poutre droite
Vb1,Ed = -4,01 [kN] Effort tranchant dans la poutre droite
Nb1,Ed = -19,86 [kN] Effort axial dans la poutre droite

Résultats
RÉSISTANCES DE LA POUTRE
Résistance de calcul de la section à la
Ncb,Rd = 1079,71 [kN] EN1993-1-1:[6.2.4]
compression
Vcb,Rd = 542,14 [kN] Résistance de calcul de la section au cisaillement EN1993-1-1:[6.2.6.(2)]
Vb1,Ed / Vcb,Rd  1,0 0,01 < 1,00 vérifié (0,01)
113,7 Résistance plastique de la section à la flexion (sans
Mb,pl,Rd = [kN*m] EN1993-1-1:[6.2.5.(2)]
5 renforts)
278,6
Mcb,Rd = [kN*m] Résistance de calcul de la section à la flexion EN1993-1-1:[6.2.5]
7
524,7
Fc,fb,Rd = [kN] Résistance de l'aile et de l'âme comprimées [6.2.6.7.(1)]
6
404,4
Fc,wb,Rd,low = [kN] Résistance de l'âme de la poutre [6.2.6.2.(1)]
9

RÉSISTANCE DE L'ASSEMBLAGE À LA COMPRESSION


Nj,Rd = 808,99 [kN] Résistance de l'assemblage à la compression [6.2]
1

Nb1,Ed / Nj,Rd  1,0 0,02 < 1,00 vérifié (0,02)


RÉSISTANCE DE L'ASSEMBLAGE À LA FLEXION
TABLEAU RECAPITULATIF DES EFFORTS

Nr hj Ftj,Rd Ft,fc,Rd Ft,wc,Rd Ft,ep,Rd Ft,wb,Rd Ft,Rd Bp,Rd


1 480 137,58 - - 137,58 226,21 282,24 330,24
2 400 47,04 - - 132,32 217,56 282,24 330,24
3 320 91,50 - - 132,32 217,56 282,24 330,24
4 205 91,50 - - 132,32 217,56 282,24 330,24
5 125 75,47 - - 132,32 217,56 282,24 330,24
6 45 81,67 - - 132,32 217,56 282,24 330,24
RESISTANCE DE L'ASSEMBLAGE A LA FLEXION Mj,Rd
Mj,Rd =  hj Ftj,Rd
Mj,Rd = 145,94 [kN*m] Résistance de l'assemblage à la flexion [6.2]
Mb1,Ed / Mj,Rd  1,0 0,45 < 1,00 vérifié (0,45)

RÉSISTANCE DE L'ASSEMBLAGE AU CISAILLEMENT


Vj,Rd = 1270,50 [kN] Résistance de l'assemblage au cisaillement [Tableau 3.4]
Vb1,Ed / Vj,Rd  1,0 0,00 < 1,00 vérifié (0,00)

RÉSISTANCE DES SOUDURES


[max2 + 3*(max2)]  fu/(w*M2) 74,21 < 343,53 vérifié (0,22)
[2 + 3*(2+II2)]  fu/(w*M2) 68,95 < 343,53 vérifié (0,20)
  0.9*fu/M2 37,11 < 262,80 vérifié (0,14)

RIGIDITÉ DE L'ASSEMBLAGE
250497,6
Sj,ini = [kN*m] Rigidité en rotation initiale [6.3.1.(4)]
1
250497,6
Sj = [kN*m] Rigidité en rotation finale [6.3.1.(4)]
1
Classification de l'assemblage par rigidité.
Sj,rig = 9678,56 [kN*m] Rigidité de l'assemblage rigide [5.2.2.5]
Sj,pin = 604,91 [kN*m] Rigidité de l'assemblage articulé [5.2.2.5]
Sj,ini  Sj,rig RIGIDE

COMPOSANT LE PLUS FAIBLE :


PLATINE D'ABOUT EN TRACTION
 
 

Assemblage satisfaisant vis à vis de la Norme Ratio 0,45


1
2. Poteau-Traverse

a) Données de calcul
Soit l’assemblage en acier S235 par platine d’extrémité (à une épaisseur t=20mm) entre

Une traverse IPE 270 et un poteau IPE300. Les boulons utilisés sont des boulons M20de

classe 8.8. L’assemblage est sollicité par :

- un moment fléchissant : MSd =10106 daN.m

- un effort tranchant : VSd = 3320 daN

- un effort normal : NSd = 2027 daN

b) Nombre des boulons :


- Résistance au glissement d’un boulon :

La résistance de calcul au glissement d’un boulon précontrainte à haute résistance doit être prise égale à :

FP
F S=k S μ m
γ MS

Avec : F p=0,7 f ub A s

k s=1 : Pour les trous de tolérances normales.

m=1: Nombre d’interfaces de frottement.

Surface de classe B ; soit μ=0,4


2
Boulon de type M20 classe 8.8 ( A s=245 m m ; f ub=800 MPa)

D’où : F p=0,7 × 80× 245=13720 daN → F s=4390,4 daN

Nombre de boulons :

V sd 3320
V sd ≥ n × F s → n ≥ = =0,75 boulons On adopte n = 4boulons
F s 4390

c) Disposition des boulons :


Soit les boulons : M20 de classe 8.8, disposés comme l’indique la figure sur une platine (561x135x20) mm ; avec :

Trous de tolérances normales ; soit d 0=d+ 2=22 mm

1,5 d 0 ≤ h1 ≤ max [ 12 t ; 150 ] →33 ≤ h1 ≤ 240 on adopte h1=60 mm

3 d 0 ≤e ≤min [ 14 t ; 200 ] → 66 ≤e ≤200 on adopte e=70 mm

3 d 0 ≤ Pi ≤ min [ 14 t ; 200 ] → 66 ≤ Pi ≤200 on adopte Pi=135 mm


1
d) Détermination des efforts dans les boulons :
Nous considérons uniquement les boulons tendus c'est-à-dire les quatre rangées (horizontales) supérieures soit :

M sd d i
N ti , Rd=  
∑ di ²

d 1=501 mm
{d 2=366 mm
⇒ ∑ d 2i =384957 mm ²

Disposition des boulons dans l’assemblage Poteau -Traverse

10106 ×501 ×10−3


N t 1 , Rd = =13152,39 daN
384957 ×10−6
1
10106 × 366× 10−3
N t 2 , Rd = =9608,33 daN
384957 × 10−6

N t ,Rd =max { N t 1 ,Rd ; N t 2, Rd }=13152,39 daN

e) Vérification de la section de boulon :


Il faut vérifier que :

N t ,Rd ≤ n F p

n : nombre de boulon par fil, soit n=2

N t ,Rd =2027 ≤ 2×13720=27440 daN OK

f) Moment résistant effectif de l’assemblage :


Il faut vérifier que :

M sd ≤ n M Rd Avec : M Rd =F p ∑ d 2i /d 1

13720 × 384957× 10−3


M Rd = =10542,1 daN .m
501

M sd =10106 daN .m ≤ n M Rd=2 ×10542,1=21084,2 daN OK

g) Résistance de l’assemblage sous l’effort tranchant :


Il faut vérifier que :

V b , Rd ≤ F s Avec : F s=2060,8 daN

V sd 3320
V b , Rd = = =415 daN
n 8

n : nombre de boulons ; soit n=8


1

V b , Rd =415 daN ≤ F s =4390,4 OK


h) Résistance de l’Âme de poteau en traction :
Il faut vérifier que :

f y t wc beff
F V , Rd ≤ F t , Rd Avec : Ft , Rd =
γM 0

F V , Rd=Effort de cisaillement

b eff =Pi=135 mm ( Entraxe rangée boulons )

t wc=7 mm (Epaisseur âme poteau)

23,5 ×7 ×135
F t , Rd = =17766 daN
1,25

M sd 10106 × 103
F V , Rd = = =25979,43 daN
h−t f 300−11

F V , Rd=25979,43 daN > F t , Rd =17766 daN non vérifier

Le poteau nécessite d’un renforcement par un raidisseur d’épaisseur 8 mm dans la partie tendu.

i) Résistance de l’âme du poteau en compression:


Il faut vérifier que :

σ n b eff
F c, sd ≤ F c , Rd Avec : F c , Rd =f y × t wc (1,25−0,5 γ M )
0
f y γM 0

b eff =b f +2 t p+ 5(t f +r c )
b c

b f : Epaisseur semelle de traverse , soit bf =10,2 mm


b b

t p : Ep aisseur de la platine , soit t p =20 mm

t f : Epaisseur semelle de poteau , soit t f =10,7 mm


c c

r c :Rayon de raccordement âme et semelle de poteau , soit r c =27 mm

b eff =10,2+2 ×20+5 ( 10,7+27 )=238,5 mm

V sd M sd 3320 10106 ×103


σ n= + = + =18,95 MPa
A W el , y 53,81× 10² 551,1 ×103

18,95 238,5
(
F c, Rd =23,5 ×7 1,25−0,5 ×1,25 × )
235 1,25
=37651,39daN

M sd 10106
F c, sd = = =42373,16 daN
b eff 238,5 ×10−3

F c, sd =42373,16 daN > F c , Rd=37651,39 daN non vérifier


1

Le poteau est nécessite d’un renforcement par un raidisseur d’épaisseur 8mm dans la partie comprimer.
1
j) Vérification par le logiciel Robot 2011
j.1 Note de calcul :

Autodesk Robot Structural Analysis Professional 2011

Calcul de l'Encastrement Traverse-Poteau


EN 1993-1-8:2005/AC:2009 Ratio
0,75

GÉNÉRAL
Nom de
Angle de portique
l’assemblage :

GÉOMÉTRIE
POTEAU
Profilé : IPE 300

= -90,0 [Deg] Angle d'inclinaison

Matériau : ACIER

fyc = 235,00 [MPa] Résistance

POUTRE
Profilé : IPE 270
Barre N° : 38
= 5,7 [Deg] Angle d'inclinaison

Matériau : ACIER

fyb = 235,00 [MPa] Résistance

BOULONS
d= 20 [mm] Diamètre du boulon
Classe
8.8 Classe du boulon
=
141,1
FtRd = [kN] Résistance du boulon à la traction
1

2
BOULONS
d= 20 [mm] Diamètre du boulon
nh = 2 Nombre de colonnes des boulons
nv = 4 Nombre de rangés des boulons
Pince premier boulon-extrémité supérieure de la platine
h1 = 60 [mm]
d'about
Ecartement ei = 70 [mm]
Entraxe pi = 135;155;135 [mm]

PLATINE
hp = 561 [mm] Hauteur de la platine
bp = 135 [mm] Largeur de la platine
tp = 20 [mm] Épaisseur de la platine

Matériau : ACIER

fyp = 235,00 [MPa] Résistance

JARRET INFÉRIEUR
wd = 135 [mm] Largeur de la platine
tfd = 10 [mm] Épaisseur de l'aile
hd = 270 [mm] Hauteur de la platine
twd = 7 [mm] Epaisseur de l'âme
ld = 1000 [mm] Longueur de la platine
= 20,4 [Deg] Angle d'inclinaison

Matériau : ACIER

fybu = 235,00 [MPa] Résistance

RAIDISSEUR POTEAU
Supérieur
hsu = 279 [mm] Hauteur du raidisseur
bsu = 71 [mm] Largeur du raidisseur
thu = 8 [mm] Epaisseur du raidisseur

Matériau : ACIER E24

fysu = 235,00 [MPa] Résistance


Inférieur
hsd = 279 [mm] Hauteur du raidisseur
bsd = 71 [mm] Largeur du raidisseur
thd = 8 [mm] Epaisseur du raidisseur

Matériau : ACIER E24

fysu = 235,00 [MPa] Résistance

SOUDURES D'ANGLE
aw = 6 [mm] Soudure âme
af = 6 [mm] Soudure semelle
as = 5 [mm] Soudure du raidisseur
afd = 5 [mm] Soudure horizontale

COEFFICIENTS DE MATÉRIAU
M0 = 1,00 Coefficient de sécurité partiel [2.2]
M1 = 1,00 Coefficient de sécurité partiel [2.2]
M2 = 1,25 Coefficient de sécurité partiel [2.2]
M3 = 1,25 Coefficient de sécurité partiel [2.2]
1

Efforts
Etat limite : ultime
Cas
11: ELU3 1*1.35+2*1.50
:
Mb1,Ed = 101,06 [kN*m] Moment fléchissant dans la poutre droite
Vb1,Ed = -33,20 [kN] Effort tranchant dans la poutre droite
Nb1,Ed = -20,27 [kN] Effort axial dans la poutre droite

Résultats
RÉSISTANCES DE LA POUTRE
Ncb,Rd = 1079,71 [kN] Résistance de calcul de la section à la compression EN1993-1-1:[6.2.4]
Vcb,Rd = 542,14 [kN] Résistance de calcul de la section au cisaillement EN1993-1-1:[6.2.6.(2)]
vérifi
Vb1,Ed / Vcb,Rd  1,0 0,06 < 1,00 (0,06)
é
Mb,pl,Rd = 113,75 [kN*m] Résistance plastique de la section à la flexion (sans renforts) EN1993-1-1:[6.2.5.(2)]
Mcb,Rd = 282,79 [kN*m] Résistance de calcul de la section à la flexion EN1993-1-1:[6.2.5]
Fc,fb,Rd = 532,78 [kN] Résistance de l'aile et de l'âme comprimées [6.2.6.7.(1)]
Fc,wb,Rd,low = 404,49 [kN] Résistance de l'âme de la poutre [6.2.6.2.(1)]

RÉSISTANCES DU POTEAU
Vwp,Ed = 231,41 [kN] Panneau d'âme en cisaillement [5.3.(3)]
Vwp,Rd = 319,50 [kN] Résistance du panneau d'âme au cisaillement [6.2.6.1]
Vwp,Ed / Vwp,Rd  1,0 0,72 < 1,00 vérifié (0,72)
Fc,wc,Rd = 496,60 [kN] Résistance de l'âme du poteau [6.2.6.2.(1)]
Fc,wc,Rd,upp = 496,34 [kN] Résistance de l'âme du poteau [6.2.6.2.(1)]

RÉSISTANCE DE L'ASSEMBLAGE À LA COMPRESSION


Nj,Rd = 808,99 [kN] Résistance de l'assemblage à la compression [6.2]
Nb1,Ed / Nj,Rd  1,0 0,03 < 1,00 vérifié (0,03)

RÉSISTANCE DE L'ASSEMBLAGE À LA FLEXION


TABLEAU RECAPITULATIF DES EFFORTS
Nr hj Ftj,Rd Ft,fc,Rd Ft,wc,Rd Ft,ep,Rd Ft,wb,Rd Ft,Rd Bp,Rd
1 486 169,05 169,05 190,27 282,24 232,52 282,24 353,36
2 351 150,45 169,05 190,27 274,42 217,56 282,24 353,36
3 196 - 169,05 190,27 274,42 217,56 282,24 353,36
4 61 - 169,05 190,27 274,42 217,56 282,24 353,36

RESISTANCE DE L'ASSEMBLAGE A LA FLEXION Mj,Rd


Mj,Rd =  hj Ftj,Rd
Mj,Rd = 134,94 [kN*m] Résistance de l'assemblage à la flexion [6.2]
Mb1,Ed / Mj,Rd  1,0 0,75 < 1,00 vérifié (0,75)

RÉSISTANCE DE L'ASSEMBLAGE AU CISAILLEMENT


Vj,Rd = 799,38 [kN] Résistance de l'assemblage au cisaillement [Tableau 3.4]
Vb1,Ed / Vj,Rd  1,0 0,04 < 1,00 vérifié (0,04)

RÉSISTANCE DES SOUDURES


[max2 + 3*(max2)]  fu/(w*M2) 116,49 < 343,53 vérifié (0,34)
[2 + 3*(2+II2)]  fu/(w*M2) 111,12 < 343,53 vérifié (0,32)
  0.9*fu/M2 58,25 < 262,80 vérifié (0,22)

RIGIDITÉ DE L'ASSEMBLAGE

Sj,ini = 125737,39 [kN*m] Rigidité en rotation initiale [6.3.1.(4)]


Sj = 91829,26 [kN*m] Rigidité en rotation finale [6.3.1.(4)]
Classification de l'assemblage par rigidité.
Sj,rig = 9678,56 [kN*m] Rigidité de l'assemblage rigide [5.2.2.5]
1

Sj,pin = 604,91 [kN*m] Rigidité de l'assemblage articulé [5.2.2.5]


Sj,ini  Sj,rig RIGIDE

COMPOSANT LE PLUS FAIBLE :


PANNEAU D'AME DU POTEAU EN CISAILLEMENT

REMARQUES
Entraxe des boulons trop
155 [mm] > 150 [mm]
grand.
 
 

Assemblage satisfaisant vis à vis de la Norme Ratio 0,75

1
3. Encrage pieds du poteau :

a) Généralité :
On admet que le moment de flexion et l’effort normal agissant à la base du poteau sont équilibrés par une traction
dans certaines tiges d’encrage, et une compression sur une partie de la surface du béton. Dans ce cas, le moment de
flexion M et l’effort normal centré N sont équivalents à un effort vertical N excentré de e=M / N comme l’indique
la figure ci-après :

b) Calcul et conception des pieds de poteaux :


Le poteau le plus sollicité transmet à l’encastrement les efforts suivants :

M sd =9669 daN . m

N sd =838 daN . m

V sd =2906 daN . m

M 9669
e= = =11,381 m=11381 mm
N 838

D 450
= =75 mm<e=11381 mm
6 6

Donc le centre de poussée se trouve hors du tiers central de la section, et la platine est soulevée à gauche (les
boulons de gauche étant sollicité en traction).
1
- Caractéristiques des tiges d’ancrage :

Diamètre d’une tige :d=24 mm


Section résistante : A s=353 mm
Classe de la tige : 8.8 en acier 235
Caractéristique dimensionnelles :
- f yb =550,00 [ MPa ] Limite de plasticité du matériau du boulon
- f ub=800,00[ MPa] Résistance du matériau du boulon à la traction
- Ab =3,530[cm2] Aire de section efficace du boulon
- n H =2 Nombre de colonnes des boulons
- nV =3 Nombre de rangés des boulons
- e H =450[mm] Écartement
- e V =150 [mm] Entraxe

b.1 Vérification de la contrainte de compression du béton :

La valeur de h' est donnée par la résolution de l’équation suivante :

l ' l
(
h' 3 +3 ( l−h ) h' 2 + 90. A .
b ) (
h − 90. A . . h =0
b )
Avec :

A=n × Ab =3 ×353=10,59 c m 2

D 45
l=e+ =1138,1+ =1160,6 cm
2 2

h=60−5=55 cm ; b=45 cm

L’équation du 3ème degré en h ' s’écrit alors :

h' 3 +1105,6 × h' 2+24581,5 × h' −1351982,94=0

D’ou h' =25,37 cm

La compression sur le béton est alors :

2. N . l 2× 838 ×10 ×1160,6


σ b= = =3,66 MPa
'
25,37
'
b . h . h−( h3 ) 2
45 ×25,37 ×10 × 55−( 3 )
σ b=3,66 MPa< f ub=25 MPa OK

b.2 Vérification des goujons à la traction :

h' 25,37

( )
l−h+ 1160,6−55+
σ a=
N
A
.
h−
3
'
h
3
=
838 ×10
1059
×
( 55−
25,37
3
3
)
=158,84 MPa
1
Soit : 1,25 ×σ a=198,55 MPa<f y =235 MPa OK

1
b.3 Calcul de l’épaisseur de la platine :

Le moment dans la section 1.1 est obtenu grâce au diagramme trapézoïdal des contraintes situé à droite
de la section, que l’on peut décomposer en un diagramme rectangulaire (1) et un diagramme triangulaire
(2).

σb3 σb1 h' −c


h' −c
=
h' ( )
⇒ σ b 3=σ b 1
h'

σ b 3=3,66 × ( 25,37−16
25,37 )
=1,35 MPa

σ b 2=σ b 1−σ b 3=3,66−1,35=2,31 MPa

Les moments correspondants, pour une bonde de largueur (1 cm) et d’épaisseur t , sont :

16 × 10−2
M 1=3,66 ×10 ×16 × =43,96 daN . m
2

16 ×10−2
M 2=2,31 ×10 ×16 × =29,57 daN .m
2

M =M 1−M 2=43,96−29,57=14,40 daN . m

Le module d’inertie de la platine est donnée par :

I l ×t 3 2 l ×t 2
W el = = × =
1

V 12 t 6
M 6. M 6 ×14,40 ×102
W el
≤ f y⇒ t ≥
√l× f y
=
√1 ×235 ×10
d’ou t ≥ 1,91 cm

Vérification dans la section 2.2

Le même raisonnement conduit au moment maximal :

12,5 ×10−2
M =3,66 ×10 × =28,60 daN . m
2

M 6. M 6 ×28,6 ×10 2
W el
≤ f y⇒ t ≥
√l× f y
=
√1 ×235 ×10
d’ou t ≥ 2,70 cm

Vérification dans la section 3.3

Du coté tendu, la platine est soumise à un moment 0,1 ×T daN . m

T = A × σ a=1059 ×158,84 × 10−1=16821,156 daN

M =0,1 ×T =1682,12 daN . m

M 6. M 6 ×1682,12
≤f ⇒t≥
W el y √
l× f y
=

60× 23,5
d’ou t ≥ 2,675 cm

En conclusion, on sélectionnera une platine de 27 mm (section 2.2 la plus défavorable). Cependant, compte tenu de
la forte épaisseur de tôle, on préférera une platine plus épaisse ( t=35 mm ¿

b.4 Vérification de l’effort tranchant :

Si V <0,3 × c: l’effort tranchant dans le poteau est transmis à la fondation par frottement entre platine et béton.
Si V >0,3 × c : Elle est nécessaire de souder une bêche sous la platine.
L’effort de compression sollicitant le béton sur la platine :
C=0,5. b . h' . σ b =0,5 × 450× 253,7 ×3,66=20892,2 daN
L’effort tranchant V =2906 daN <0,3 ×C=6267,66 daN
D’où les bêche n’est pas nécessaires.

1
c) Vérification par le logiciel Robot 2011

Autodesk Robot Structural Analysis Professional 2011

Calcul du Pied de Poteau encastré


Eurocode 3: EN 1993-1-8:2005/AC:2009 + CEB Design Guide: Design of Ratio
fastenings on concrete 0,84

GÉNÉRAL :
Nom de
Pied de poteau encastré
l’assemblage :

GÉOMÉTRIE :

POTEAU
Profilé : IPE 300
Lc = 8,00 [m] Longueur du poteau

Matériau : ACIER

PLATINE DE PRESCELLEMENT
lpd = 600 [mm] Longueur
bpd = 450 [mm] Largeur
tpd = 35 [mm] Epaisseur
ACIER
Matériau :
E24
fypd = 235,00 [MPa] Résistance
fupd = 365,00 [MPa] Résistance ultime du matériau

ANCRAGE
Classe = 8.8 Classe de tiges d'ancrage
fyb = 550,00 [MPa] Limite de plasticité du matériau du boulon
fub = 800,00 [MPa] Résistance du matériau du boulon à la traction
d= 24 [mm] Diamètre du boulon
nH = 2 Nombre de colonnes des boulons
1

nV = 3 Nombre de rangéss des boulons


ANCRAGE
Classe = 8.8 Classe de tiges d'ancrage
eH = 450 [mm] Ecartement
eV = 150 [mm] Entraxe

BÊCHE
Profilé : IPE 80

lw = 100 [mm] Longueur

Matériau : ACIER E24

fyw = 235,00 [MPa] Résistance

COEFFICIENTS DE MATÉRIAU
M0 = 1,00 Coefficient de sécurité partiel
M2 = 1,25 Coefficient de sécurité partiel
C = 1,50 Coefficient de sécurité partiel

SEMELLE ISOLÉE
L= 1500 [mm] Longueur de la semelle
B= 1500 [mm] Largeur de la semelle
H= 1000 [mm] Hauteur de la semelle
Béton
Classe BETON20
fck = 20,00 [MPa] Résistance caractéristique à la compression
Mortier de calage
tg = 30 [mm] Epaisseur du mortier de calage
fck,g = 12,00 [MPa] Résistance caractéristique à la compression
Coef. de frottement entre la plaque d'assise et le
Cf,d = 0,30
béton

SOUDURES
ap = 6 [mm] Plaque principale du pied de poteau
aw = 6 [mm] Bêche

Efforts
Cas : 9: ELU1 (1+3)*1.00
Nj,Ed = 8,38 [kN] Effort axial
Vj,Ed,z = -29,06 [kN] Effort tranchant
Mj,Ed,y = 96,70 [kN*m] Moment fléchissant

Résultats
ZONE COMPRIMÉE
COMPRESSION DU BETON
c= 63 [mm] Largeur de l'appui additionnelle [6.2.5.(4)]
fjd = 26,67 [MPa] Résistance de calcul du matériau du joint [6.2.5.(7)]
Fc,Rd,y = 1001,37 [kN] Résistance du béton à la flexion My [6.2.8.3.(1)]
Fc,Rd,z = 1001,37 [kN] Résistance du béton à la flexion Mz [6.2.8.3.(1)]
AILE ET AME DU POTEAU EN COMPRESSION
Mc,Rd,y = 147,67 [kN*m] Résistance de calcul de la section à la flexion EN1993-1-1:[6.2.5]
hf,y = 289 [mm] Distance entre les centres de gravité des ailes [6.2.6.7.(1)]
Fc,fc,Rd,y = 510,45 [kN] Résistance de l'aile et de l'âme comprimées [6.2.6.7.(1)]
Mc,Rd,z = 29,43 [kN*m] Résistance de calcul de la section à la flexion EN1993-1-1:[6.2.5]
hf,z = 138 [mm] Distance entre les centres de gravité des ailes [6.2.6.7.(1)]
Fc,fc,Rd,z = 213,57 [kN] Résistance de l'aile et de l'âme comprimées [6.2.6.7.(1)]
RESISTANCE DE LA SEMELLE DANS LA ZONE COMPRIMEE
1
FC,Rd,y = min(Fc,Rd,y,Fc,fc,Rd,y)
FC,Rd,y = 510,45 [kN] Résistance de la semelle dans la zone comprimée [6.2.8.3]
FC,Rd,z = min(Fc,Rd,z,Fc,fc,Rd,z)
FC,Rd,z = 213,57 [kN] Résistance de la semelle dans la zone comprimée [6.2.8.3]

ZONE TENDUE
RUPTURE DU BOULON D'ANCRAGE
Ft,Rd,s1 = 172,83 [kN] Résistance du boulon à la rupture [Tableau 3.4]
Ft,Rd,s2 = 161,79 [kN] Résistance du boulon à la rupture CEB [9.2.2]
Ft,Rd,s = min(Ft,Rd,s1,Ft,Rd,s2)
Ft,Rd,s = 161,79 [kN] Résistance du boulon à la rupture
ARRCHEMENT DU BOULON D'ANCRAGE DU BETON
Ft,Rd,p = 112,00 [kN] Résistance de calc. pour le soulèvement EN 1992-1:[8.4.2.(2)]

ARRACHEMENT DU CONE DE BETON


268,3
NRk,c0 = [kN] Résistance de calc. pour le soulèvement CEB [9.2.4]
3
108,7 Résistance de calcul du boulon d'ancrage à l'arrachement du cône de
Ft,Rd,c = [kN] EN 1992-1:[8.4.2.(2)]
0 béton
FENDAGE DU BETON
NRk,c0 = 543,06 [kN] Résistance de calc. pour le soulèvement CEB [9.2.5]
Résistance de calcul du boulon d'ancrage au fendage du
Ft,Rd,sp = 166,09 [kN] CEB [9.2.5]
béton
RESISTANCE DU BOULON D'ANCRAGE A LA TRACTION
Ft,Rd = min(Ft,Rd,s , Ft,Rd,p , Ft,Rd,c , Ft,Rd,sp)
Ft,Rd = 108,70 [kN] Résistance du boulon d'ancrage à traction
FLEXION DE LA PLAQUE DE BASE
Ft,pl,Rd,y = 315,72 [kN] Résistance de la dalle pour le mode à la traction [6.2.4]
Ft,pl,Rd,z = 217,40 [kN] Résistance de la dalle pour le mode à la traction [6.2.4]
RESISTANCES DE SEMELLE DANS LA ZONE TENDUE
Nj,Rd = 631,43 [kN] Résistance de la semelle à la traction axiale [6.2.8.3]
FT,Rd,y = Ft,pl,Rd,y
FT,Rd,y = 315,72 [kN] Résistance de la semelle dans la zone tendue [6.2.8.3]
FT,Rd,z = Ft,pl,Rd,z
FT,Rd,z = 217,40 [kN] Résistance de la semelle dans la zone tendue [6.2.8.3]

CONTRÔLE DE LA RÉSISTANCE DE L'ASSEMBLAGE


Nj,Ed / Nj,Rd  1,0 (6.24) 0,01 < 1,00 vérifié (0,01)
Mj,Rd,y = 115,26 [kN*m] Résistance de l'assemblage à la flexion [6.2.8.3]
Mj,Ed,y / Mj,Rd,y  1,0 (6.23) 0,84 < 1,00 vérifié (0,84)
Mj,Rd,z = 65,22 [kN*m] Résistance de l'assemblage à la flexion [6.2.8.3]
Mj,Ed,z / Mj,Rd,z  1,0 (6.23) 0,00 < 1,00 vérifié (0,00)
Mj,Ed,y / Mj,Rd,y + Mj,Ed,z / Mj,Rd,z  1,0 0,84 < 1,00 vérifié (0,84)

CISAILLEMENT
PRESSION DU BOULON D'ANCRAGE SUR LA PLAQUE D'ASSISE
589,6 Résistance du boulon d'ancrage à la pression sur la plaque
F1,vb,Rd,z = [kN] [6.2.2.(7)]
2 d'assise
CISAILLEMENT DU BOULON D'ANCRAGE
Résistance du boulon au cisaillement - sans effet de
F2,vb,Rd = 79,62 [kN] [6.2.2.(7)]
levier
Résistance du boulon au cisaillement - avec l'effet de
Fv,Rd,sm = 17,70 [kN] CEB [9.3.1]
levier
RUPTURE DU BETON PAR EFFET DE LEVIER
Fv,Rd,cp = 217,40 [kN] Résistance du béton à l'effet de levier CEB [9.3.1]
ECRASEMENT DU BORD DU BETON
Fv,Rd,c,z = 327,88 [kN] Résistance du béton pour l'écrasement du bord CEB [9.3.1]
GLISSEMENT DE LA SEMELLE
Ff,Rd = 0,00 [kN] Résistance au glissement [6.2.2.(6)]
CONTACT DE LA CALE D'ARRET AVEC BETON
Fv,Rd,wg,z = 85,87 [kN] Résistance au contact de la cale d'arrêt avec béton
1

CONTROLE DU CISAILLEMENT
Vj,Rd,z = nb*min(F1,vb,Rd,z,F2,vb,Rd,Fv,Rd,sm,Fv,Rd,cp,Fv,Rd,c,z) + Fv,Rd,wg,z + Ff,Rd
Vj,Rd,z = 192,04 [kN] Résistance de l'assemblage au cisaillement CEB [9.3.1]
Vj,Ed,z / Vj,Rd,z  1,0 0,15 < 1,00 vérifié (0,15)

SOUDURES ENTRE LE POTEAU ET LA PLAQUE D'ASSISE


 = 112,41 [MPa] Contrainte normale dans la soudure [4.5.3.(7)]
 = 112,41 [MPa] Contrainte tengentielle perpendiculaire [4.5.3.(7)]
yII = -0,00 [MPa] Contrainte tengentielle parallèle à Vj,Ed,y [4.5.3.(7)]
zII = -8,69 [MPa] Contrainte tengentielle parallèle à Vj,Ed,z [4.5.3.(7)]
W = 0,85 Coefficient dépendant de la résistance [4.5.3.(7)]
 / (fu/M2))  1.0 (4.1) 0,38 < 1,00 vérifié (0,38)
( + 3.0 (yII +  )) / (fu/(W*M2)))  1.0 (4.1)
2 2 2 0,65 < 1,00 vérifié (0,65)
( + 3.0 (zII +  )) / (fu/(W*M2)))  1.0 (4.1)
2 2 2 0,59 < 1,00 vérifié (0,59)

RIGIDITÉ DE L'ASSEMBLAGE
Moment fléchissant Mj,Ed,y
k13,y = 22 [mm] Coef. de rigidité du béton comprimé [Tableau 6.11]
k15,y = 7 [mm] Coef. de rigidité de la plaque d'assise en traction [Tableau 6.11]
k16,y = 2 [mm] Coef. de rigidité du boulon d'ancrage en traction [Tableau 6.11]
0,y = 0,68 Elancement du poteau [5.2.2.5.(2)]
22271,0
Sj,ini,y = [kN*m] Rigidité en rotation initiale [Tableau 6.12]
3
65804,3
Sj,rig,y = [kN*m] Rigidité de l'assemblage rigide [5.2.2.5]
7
Sj,ini,y < Sj,rig,y SEMI-RIGIDE [5.2.2.5.(2)]
Moment fléchissant Mj,Ed,z
k13,z = 22 [mm] Coef. de rigidité du béton comprimé [Tableau 6.11]
k15,z = 9 [mm] Coef. de rigidité de la plaque d'assise en traction [Tableau 6.11]
k16,z = 2 [mm] Coef. de rigidité du boulon d'ancrage en traction [Tableau 6.11]
0,z = 2,54 Elancement du poteau [5.2.2.5.(2)]
15668,5
Sj,ini,z = [kN*m] Rigidité en rotation initiale [6.3.1.(4)]
2
Sj,rig,z = 4754,76 [kN*m] Rigidité de l'assemblage rigide [5.2.2.5]
Sj,ini,z  Sj,rig,z RIGIDE [5.2.2.5.(2)]

COMPOSANT LE PLUS FAIBLE :


PLAQUE D'ASSISE A LA FLEXION

Rati
Assemblage satisfaisant vis à vis de la Norme 0,84
o
1