Vous êtes sur la page 1sur 17

NOTIONS DE COURANT ELECTRIQUE

I. Notions de courant électrique


1.1. Définition du courant électrique
- Tout corps présent dans la nature est constitué de matière.
- La matière est formée de corps appelés MOLECULES
- Les molécules sont un assemblage de corps simples très petits appelés ATOMES.
- Les atomes comportent un ou plusieurs ELECTRONS (particules électriques) sur leur
couche périphérique.

Le courant électrique est le résultat du déplacement ordonné (avec un


sens) des électrons libres dans un corps CONDUCTEUR.

1.2. Sens du courant électrique


On a fixé par CONVENTION le sens du courant électrique (qui est le sens contraire du
déplacement réel des électrons) du pôle positif (+) au pôle négatif (-) à l’extérieur d’une
source de courant

Représenter le sens du courant en complétant la flèche

1.3. Les corps conducteurs


Ce sont des corps qui se laissent Bien Traverser par le courant électrique.
Exemples : OR et CUIVRE
Rechercher d’autres conducteurs :
Conclusion : Le courant circule de la borne (+) à la borne (-) à l’extérieur de la source.
Séance 2  : Expériences sur les conducteurs et les isolants

Un matériau à tester est placé dans un circuit électrique. En fermant l’interrupteur, observer
l’état de la lampe (allumée ou éteinte), en déduire si le matériau est conducteur ou isolant.

1
Tester les matériaux suivants et compléter le tableau

MATERIAUX A TESTER ETAT DE LA LAMPE CONCLUSION


Fil de cuivre
Porcelaine
Caoutchouc
Fil d’étain
Charbon
Fil de fer
Papier
Fil d’aluminium
Bois

ATTENTION DANGER

Certains matériaux ISOLANTS avec le courant de la batterie, peuvent devenir


CONDUCTEURS avec le courant du secteur (E.D.M.).

Les corps isolants


Ce sont des corps qui opposent une RESISTANCE plus ou moins grande au passage du
courant électrique.
- corps très isolant : PORCELAINE, CAOUTCHOUC
- corps moyennement isolant : BOIS, PAPIER…

Tester sur le circuit électrique les éléments suivants et compléter le tableau

2
Lorsqu’un courant traverse un conducteur métallique, il se produit un échauffement du
conducteur

APPAREILS A TESTER RESULTATS CONCLUSION


Lampe
Brin de fil
Bougie de préchauffage
Dégivrage de lunette arrière
Allume - cigare

Effets du courant électrique : effet calorifique et effet Magnétique

Effectuer les mesures électriques

 Expérience sur le sens du courant

- Un galvanomètre (appareil qui indique le sens du courant), est placé dans un circuit
électrique.

3
Lorsqu’on ferme l’interrupteur, observer le sens de déviation de l’aiguille : l’aiguille dévie…

- Les fils sont inversés au niveau de la source de courant.

Lorsqu’on ferme l’interrupteur, observer le sens de déviation de l’aiguille : l’aiguille dévie.

4
5
6
 Lois électriques

- Loi d’ohm
Dans un circuit électrique fermé, la tension (U) aux bornes fait passer un courant (I) à travers
une résistance ®. Ces 3 grandeurs électriques sont soumises à une loi très précise, appelée
Loi d’Ohm

U = R x I ou I =
U
R

U: Tension en volt (V)


R : Résistance en Ohm (Ω)
I : Intensité en ampère (A)

Cette relation indispensable est la plus utile à l’électricien automobile, elle montre que :

 Pour une tension constante, si on augmente la résistance d’un circuit, l’intensité du


courant en est proportionnellement diminuée.
 Pour une résistance donnée, l’intensité est proportionnelle à la tension appliquée au
récepteur.

- Puissance électrique

En électricité, la puissance (P) est proportionnelle à l’intensité (débit I) du courant et à la


tension (pression U).
P=UxI

P : Puissance en Watt (W)


U: Tension en volt (V)
I : Intensité en ampère (A)

Exemple : Calcul de la puissance d’une lampe de clignotant qui absorbe une intensité de 1,75
A sous une tension de 12V.

P = 12 x 1,75 = 21 W

Exemple d’application : Calculer la puissance d’une lampe de clignotant qui absorbe une
intensité de 1, 43 A sous une tension de 12V

7
Séance 5 : effectuer les nesures et appliquer les lois electriques

8
9
10
- Montage parallèle des résistances

Dans un branchement parallèle la même


Ut = U1 = U2 = U3 tension se trouve au niveau de chaque
consommateur

! 1 1 1 Dans un branchement parallèle la résistance


   totale est toujours plus petite que la petite des
Réq R1 R 2 R3
résistances du circuit

Dans un branchement parallèle intensité totale


It = I1+ I2 + I3 est égale à la somme des intensités qui circule
au niveau des consommateurs

11
- Montage en série des résistances

Dans un branchement en série la tension totale


Ut = U1 + U2 + U3 est égale à la somme des tensions au niveau de
chaque consommateur

Dans un branchement en série la résistance


Réq = R1 + R2 + R3 totale est égale à la somme des résistances
électrique des consommateurs

It = I1= I2 = I3 Dans un branchement en série circule la même


intensité au niveau de tous les consommateurs

12
Les appareils de contrôle et de mesure électrique

Le Voltmètre, l’Ampèremètre, l’Ohmmètre sont les plus couramment utilisent en électricité


Auto.

I- Le Voltmètre
Il sert à mesurer la tension électrique continue ou alternative. Il existe des voltmètres à tension
continue et des voltmètres à tension alternative.
Le Voltmètre à tension continue
Il se branche en parallèle aux bornes du générateur a courant continu ou du récepteur c’est – a
– dire le (+) du voltmètre au
(+) du générateur ou du récepteur et le (-) du voltmètre au (-) du générateur ou du récepteur.

Symbole Branchement

II- L’Ampèremètre
Il existe des Ampèremètres a courant continu et des ampèremètres a courant alternatif. Dans
les deux cas, ils se branchent en série avec les autres éléments du circuit c’est-a-dire bout a
bout avec les autres éléments du circuit.
Symbole Branchement en continu

III- L’ohmmètre
Il sert à mesurer la continuité et les résistances. Il se branche sur des organes isoles de leurs
circuits (hors tension).

Symbole Branchement

Remarque :
Le voltmètre, l’Ampèremètre et l’Ohmmètre servent à mesurer la tension, l’intensité et la
résistance électrique.

13
La tension : l’unité de la tension est le Volt (V). Ses multiples et sous multiples sont :
Kilovolt (KV) et le millivolt (mV) les plus couramment utilisent. Le symbole littéral de la
tension est U en alternative et en continue.

L’Intensité du courant : L’Unité de l’Intensité du courant est l’Ampère (A). Ses multiples et
sous multiples sont : Le Kilo-Ampère (KA) et milliampère (mA) couramment utilises.

La Resistance électrique : L’Unité de la résistance est l’Ohm ( ).Ses multiples et sous


multiples sont : Le Méga-Ohm (M ) et Kilo-Ohm (K ) sont rarement utilises.

Exemples : 1KV = 1000 V ; 1KA = 1000A ; 1M = 1000K  ; 1K = 1000


1mV =  V; 1mA = A.

NB : Regroupe dans un même boitier, les différents appareils constituent le multimètre.

IV- Le Multimètre
Le multimètre est un appareil qui permet la mesure des tensions, des intensités et des
résistances électriques, la fréquence de quelques capteurs, le régime de rotation du moteur...

1- Le multimètre de mesures analogiques

Observations
(A aiguille) – La position de l’aiguille me la valeur de la mesure.

14
2- Multimètre numérique
L’utilisation d’un multimètre numérique nous permet une grande précision dans les mesures,
et diminue les incertitudes de lecture des valeurs.

Un multimètre numérique est composé de: de:


- Un écran sur lequel s’affichent les valeurs des mesures en chiffres ainsi que l’unité choisie
(V, mV/A, mA/ , K , M ...)

- Des prises sur lesquelles se branchent les fils d’essai:


• Une prise commune à tous les essais (COM) sur laquelle se branche le fil noir d’essai.
• Une prise pour les mesures indiquées (V / Hz / RPM / / <° / %) sur laquelle se branche le
fil d’essai rouge lors de l’un de ces essais.
• Une prise pour les mesures (A / mA) sur laquelle se branche le fil d’essai rouge lors d’essai
d’intensité.
- Un sélecteur de position pour les différents types d’essais détermine l’unité ou ses multiples.
Sur d’autres, l’unité ou ses multiples sont sélectionnés à partir de l’un des boutons de
commande au-dessous de l’écran ou peut être sélectionnée automatiquement pour le choix des
unités et leurs multiples, la détermination de la nature du courant à mesurer (courant direct
DC, courant alternatif AC) etc.

N.B:
N.B: informations et conseils utiles
On doit toujours respecter le choix de l’unité suivant la nature d’essai. Un mauvais choix peut
causer un endommagement du multimètre.
- Lors des essais de tension s’assurer que l’unité choisie est le volt (V) ou ses multiples
- Lors des essais d’intensité, s’assurer que l’unité choisie est correcte (A ou mA)
- Lors des essais de résistance, s’assurer que l’unité choisie est l’ohm ( ) ou ses multiples.

1.) Vérification de la tension (volt): Le contrôle de la tension dans un circuit nous permet de
déterminer les états suivants:

15
- La charge de la source (batterie) ou la tension de sortie de la génératrice (alternateur).
- L’arrivée du courant électrique au consommateur ou non.
- Les pertes de tension dans un circuit électrique ou électronique. Ces pertes peuvent être
normales dues à la résistance du circuit, ou anormales dues à la présence de résistances
parasites.

a. Contrôle de tension dans un circuit:


circuit:

Sélectionnez, en premier lieu, l’unité de


tension (volt) et délimitez l’échelle. Pour
une bonne précision dans la mesure sur un
b. Contrôle des pertes de tension
circuit alimenté par la tension de la batterie,
Pertes
choisirde tension 20
l’échelle surV.
circuit positif et négatif 
négatif : Sélectionnez l’échelle 2 V courant continu
(DC).
Lorsque le circuit est fermé, le multimètre
indique la tension de la batterie entre les
bornes du consommateur.
Si on branche le multimètre entre l’entrée
et la sortie de l’interrupteur, l’écran
affichera 0V.

Lorsque le circuit est ouvert, le


multimètre indique 0 V entre les
bornes du consommateur.

2.) Vérification de l’intensité du courant (Ampère):

La fonction ohmmètre nous permet de


L’intensité
vérifier laélectrique
résistance estd’un
mesurée à l’aide d’une
composant, de pince ampérométrique, branchée au
multimètre
s’assurerbiende lasûr. Dans ce cas
continuité dansle multimètre
un circuit, n’est
et pas branché en série dans le circuit
électrique. Il suffitsidelemonter
de déterminer circuit la
estpince
isolésur
del’un
la des câbles du circuit en respectant le sens de
montage
niasse (flèche
ou non.sur pince en même sens du courant électrique: de + vers -) et lire la valeur de
l’ampérage du courant
- Sélectionnez qui traverse
la fonction le circuit.
ohmmètre, et
délimitez l’échelle ( , K , M ).
Le multimètre affiche la valeur de la
2-résistance
Vérification de laKrésistance
(1,22 = 1220 électrique
). (Ohm) :
Si le multimètre indique 1. (L’infini) cela
Contrôle
signifie de la résistance
qu’il y à une d’un composant
coupure à l’intérieur
composant
.
Attention : Le composant sur lequel se
vérifie la résistance, ne doit pas être alimenté
en courant électrique Pour prendre une 16
mesure correcte, débranchez les
connecteurs du composant à contrôler.
4.) Contrôle de continuité 
continuité :

Lors du contrôle de continuité, on choisi l’échelle sonore.

Le multimètre émet un son; signe de


continuité. Si non, il y a présence de
coupure sur le conducteur.
On procède de la même manière
pour les divers conducteurs.

17