Vous êtes sur la page 1sur 11

Myriam Myriam Merlet (1956-2010)

Courte biographie

Décédée à 53 ans sous les débris de sa maison de Port-au-Prince peu après


le tremblement de terre du 12 janvier 2010, Myriam Merlet était une
économiste engagée de longue date dans la recherche féministe et l'une
des leaders du mouvement des femmes d'Haïti et des Caraïbes les plus
aimées et respectées. Directrice du cabinet du ministère à la Condition
féminine et aux Droits des femmes d'Haïti de 2006 à 2008, qu'elle continu-
ait de servir en tant que consultante de haut niveau, elle était aussi
représentante nationale à l'Association caraïbéenne pour la recherche et Dès 1987, elle fonde EnfoFanm, un centre de documentation et
l’action féministe (CAFRA), de même qu'une proche collaboratrice de d'information qui défend les droits des Haïtiennes et fait leur promotion en
l'ORÉGAND, et ce, dès la phase de sa conception. Depuis deux ans, avec tant qu’actrices du développement. C'est dans quatre domaines
Myriam, l'ORÉGAND réalisait un projet de recherche qui allait servir de qu'intervient EnfoFanm : la documentation spécialisée en littérature et
fondement à une proposition de politique d'égalité hommes- femmes en actualité féministes, la formation, la communication et le plaidoyer. Notons
Haïti. qu'EnfoFanm publie le seul journal en créole pour les femmes, Ayiti Fanm,
et produit des émissions radiophoniques et télévisées. Plus récemment,
« Myriam était une grande amie depuis si longtemps que je n'arrive plus à Myriam s'impliquait dans la création de la V-Day Haiti Sorority Safe House,
me souvenir comment je l'ai connue. Elle était aussi une complice, une la première maison d'hébergement pour femmes victimes de violence de
collaboratrice, une inspiratrice... Je peux en dire autant de Magalie Marce- Port-au-Prince, pour laquelle V- Day lève actuellement des fonds.
lin, également tuée par le séisme. Depuis toujours, toutes deux étaient
proches de mon fils. Haïti sans elles nous semble inconcevable », se désole Afin de lui rendre hommage de même qu'à
Denyse Côté, fondatrice de l'ORÉGAND. Magalie Marcelin, tout en levant - très bientôt
- des fonds pour Kay Fanm, qu'avait fondé
Née en Haïti le 14 octobre 1956, Myriam a grandi en France et en Italie. Magalie pour soutenir les victimes de
C'est une jeune fille de la bourgeoisie que ses parents amènent quelques violence, l'ORÉGAND a mis en ligne un groupe
fois en vacances à Port-au-Prince. « Mes parents étaient duvaliéristes. Je Facebook et développe une section spéciale
leur en ai beaucoup voulu et je me suis longtemps sentie coupable », sur son site web. Nous vous transmettrons
disait-elle à Monique Durand selon Le Devoir du 27 décembre 2008. aussi des informations en français concernant
C'est en 1974 que Myriam s'installe à Montréal, où elle entreprend des le Camp de solidarité Myriam Merlet, Anne-
études d'économie, de sociologie politique et des études féministes. Mais Marie Coriolan et Magalie Marcelin mis sur
le référendum de 1980 lui fait prendre conscience qu'elle était « devenue pied par des groupes de femmes d’Haïti, de la
l'Autre qui avait fait perdre le référendum. Et pourtant! J'oeuvrais à l'Union République dominicaine, d’Amérique latine,
des travailleurs immigrants et québécois dans la rue du Parc. Nous étions des Caraïbes et d’ailleurs.
tous de gauche et indépendantistes! ».
http://www.oregand.ca/veille/2010/01/myria
Ne voulant pas rester une immigrante toute sa vie, elle choisit d'être une m-merlet.html
femme haïtienne comme elle l'explique dans The More People Dream, et va
s'installer à Port-au-Prince en juillet 1987, peu après le renversement de la
dictature duvaliériste. La professionnelle et militante qu'elle sera toute sa
vie « fonce comme un bélier » dans le processus de changement social et
politique de son pays, tout en ayant de plus en plus conscience de n'être
« qu'une goutte d'eau dans l'océan quand c'est d'une grande révolution
des mentalités qu'Haïti a besoin ».
Myriam Myriam Merlet (1956-2010)

Quelques photos
Myriam Myriam Merlet (1956-2010)

Quelques photos
Myriam Myriam Merlet (1956-2010)

Quelques photos
Myriam Myriam Merlet (1956-2010)

Quelques photos
Myriam Myriam Merlet (1956-2010)

Quelques photos
Myriam Myriam Merlet (1956-2010)

Quelques photos
Myriam Myriam Merlet (1956-2010)

Quelques photos
Myriam Myriam Merlet (1956-2010)
Aujourd'hui comme hier et demain, la femme haïtienne doit continuer à se battre pour sa liberté, le respect de ses droits civils et politiques et
aussi son droit à la participation dans les affaires de la République. C'est dans cette perspective que l'économiste haïtienne Myriam Merlet,
décédée lors du séisme du 12 janvier 2010, s'était engagée à défendre les causes des femmes et leurs rôles dans la décision des affaires de la
République, dans son livre intitulé « la participation politique des femmes en Haïti », elle a écrit : « La construction démocratique en Haïti
nécessite le recours à l'ensemble des capacités des populations. Pour que les capacités produisent les nécessaires synergies que requiert cette
édification, il importe tout particulièrement que les femmes- encore traitées comme citoyennes de second rang puissent être présentes dans
les structures décisionnelles résolument mixtes et qui, de surcroît, s'ouvriraient à la représentation paritaire »

Articles sur internet http://www.haitiwebs.com/showthread.php?t=54924

La violence et la pauvreté sont cause et conséquence d’autres aspects négatifs dans la vie des femmes. Ceux-ci sont liés à leur situation dans la
vie économique et familiale, en tant que principales responsables des familles monoparentales et à leur faible présence dans les instances de
décision. Les Haïtiennes ont obtenu le droit de vote et d’éligibilité en 1957
http://www.cbc.ca/news/haiti-legacy/story/2010/05/06/f-haiti-merlet-essay.html – MERLET Myriam, 2002, La participation politique des femmes en Haïti. Quelques éléments d’analyse, Port-au-Prince, éditions Fanm Yo La. Mémoires du féminisme,

http://www.genreenaction.net/spip.php?article7474
dimanche 17 janvier
Message de Lorrains Mangonès à Barbara Prézeau : Paula Pean, Michel Pean, Carine Clermont sont OK. Kathy Mangones, les freres Smarth sont
http://www.oregand.ca/veille/2010/01/eve-ensler-amy-goodman-myriam-merlet.html
OK. Mes deux frères et leurs épouses sont OK. On a retrouvé le corps de Myriam Merlet. Le corps de Magalie Marcellin a été retrouvé et enterré.
Le quartier de Croix des Prés n’existe plus.
http://www.solidaridadfeministaayiti.org/?p=94
http://www.ventsdailleurs.com/index.php?option=com_content&view=article&id=290:tremblement-de-terre-a-port-au-prince&catid=62:special-haiti&Itemid=124

http://www.cwhn.ca/fr/print/fr/node/41942

http://www.oregand.ca/veille/2010/01/memoriam-magalie-et-myriam.html http://www.csf.gouv.qc.ca/modules/fichierspublications/fichier-43-1064.pdf

http://www.youtube.com/watch?v=w4ezFaQwy1U http://www.memoireonline.com/02/08/955/m_situation-femme-haiti-instruments-nationaux-internationaux.html

http://www.unionfemmesmartinique.com/?article-472-haiti-ouverture-du-camp-de-solidarite-myriam-merlet http://www.ipapkreyol.com/ipap-news/1-latest-news/259-35-secondes

http://www.flickr.com/photos/lilianepierrepaul/4420105628/in/photostream/ http://www.haiti.org/index.php?option=com_content&view=article&id=177

http://lezgetreal.com/2010/01/haitian-feminist-leader-myriam-merlet-1953-2010/ http://noisefree.collected.info/

http://feministlookingglass.com/2010/01/19/haitian-feminist-leader-myriam-merlet-died-in-the-earthquake/ http://sisyphe.org/spip.php?article3710

http://www.erudit.org/revue/rf/2003/v16/n1/007352ar.pdf http://news.bbc.co.uk/nol/ukfs_news/hi/newsid_7750000/newsid_7750500/7750568.stm

http://www.facebook.com/group.php?gid=258802968556 http://mongoosechronicles.blogspot.com/2010/01/myriam-merlet.html

http://www.alternatives.ca/auteur/myriam-merlet?lang=fr http://www.ufcw.ca/index.php?option=com_multicategories&view=article&id=1805&Itemid=98&lang=en

http://www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=7&ArticleID=14234 http://www.ledevoir.com/international/224912/une-seconde-vie-a-haiti

http://www.awid.org/fre/Enjeux-et-Analyses/Crise-en-Haiti-Renforcer-la-Solidarite-en-Fournissant-des-Informations http://www.oregand.ca/veille/.../myriam-merlet.html%20

http://eomega.org/omega/faculty/viewProfile/13681b28e6c460f38e09591aafb5595a/ http://www.haitiwebs.com/showthread.php?t=46764

http://jocelynes.canalblog.com/archives/2010/01/22/16622331.html http://apf.francophonie.org/IMG/pdf/2007_femmes_semHaiti.pdf

http://earwicga.wordpress.com/2010/01/19/myriam-merlet/ http://www.oplpeople.com/message/1076.html
Myriam Myriam Merlet (1956-2010)
« Nous ne pouvons pas nous taire lorsque que le viol
des femmes relève de la violence d’Etat et est une
autre dimension des agressions. »

Bibliographie « Le chef de ce gouvernement, Monsieur Aristide, et


tout-es les autres criminels-les doivent être jugés ! »
1985 – Situation économique des femmes immigrantes haïtiennes, mémoire de maîtrise (sociologie), Port-au-Prince, le 16 décembre 2003 Pour la CONAP Myriam Merlet, ENFOFANM

Montréal, Université du Québec à Montréal, 187 p. http://www.wasadugu.org/haiti2004_MIR_GAC.pdf

1986 – Discrimination sur le marché du travail. Le cas des femmes haïtiennes, «femmes immigrantes
noires», Montréal, Centre international de documentation et d'information haïtienne, caraïbéenne et
afro-canadienne.

2002 – La participation politique des femmes en Haïti. Quelques éléments d’analyse, Port-au-Prince,
éditions Fanm Yo La. Mémoires du féminisme