Vous êtes sur la page 1sur 19

Centr

e sectoriel de formation en télécommunications cite khadra

ENTREPRISE D’ACCUEIL :

CENTRE DE SERVICES DE COMMUNICATIONS-JENDOUBA

REALISE PAR :
Mahjoubi Younes
ENCADRE PAR : Fathi Khmiri /Anis Bouslimi
DU 01-04-2019 AU 31-05-2019

Page 1
Remerciement

Parce que j’ai beaucoup estimé tous ceux qui mon écoutés, conseillés, critiqués,
encadrés, je tien à leurs faire part de toute mon gratitude, et plus
particulièrement je tiens à remercier :

Mes encadreurs Fathi khmiri & Anis Bouslimi pour sa disponibilité, son
soutien, son aide précieuse et ses conseils judicieux tout au long de ce projet et
pour mon permis si bien de faire ce stage.

Tous ceux qui ont contribuées de près ou de loin au bon déroulement de ce stage
de perfectionnement.

Qu’ils trouvent dans ce travail le fruit de leurs sacrifices illimités

Page 2
Sommaire
Introduction
Présentation de Tunisie Télécom 
I.2. Organigramme de la société 1.
Chapitre I : La télécommunication
1- Définition
2- Objectifs
3- Type de l’entreprise
Chapitre II : Centre de communication automatique
1- Répartition générale
Centrale électronique
Les services du centre de communication 
Chapitre III : Présentation du Centre de Construction des Lignes
(CCL)
1-Introduction :
2-Présentation du CCL :
2- 1-Définition et rôle du CCL :
2-2-Organisation du CCL :
2-2-1-Les agents d’étude :
3- Les activités du CCL :
Conclusion générale

Introduction

Depuis son apparition, Internet est considéré comme étant le système de

communication le plus rapide et le plus évolutif que l’ère de l’informatique n’ait

jamais connu.

Vu l’importance de ce réseau et sa contribution dans le développement

culturel, économique et commercial du pays, depuis 1996 le Back one-IP ne

cesse d’améliorer la qualité de ce réseau, en veillant à la conception, la

sécurisation, la mise en service de gestion des réseaux informatiques

Page 3
Depuis sa fondation, la Direction des Services et d’Infrastructures

Informatiques tend à résorber le retard cumulé par rapport aux autres pays et

cela en adoptant les nouvelles technologies (routeurs, équipement de

transmission, ADSL….), d’augmenter le nombre de liaisons, le débit, etc.…

Dans ce propos, mon stage porte sur l’amélioration de mes connaissances

pour tout cequi concernel’adressage, la configuration réseaux, la migration de

centre de traitement de données…

Tout au long la période de mon stage dans la direction régionale de


télécommunication de Jendouba j’ai trouvé que ce secteur en Tunisie télécom
est très dynamique et compote plusieurs sections.
 La télécommunication
 Unité core
 Unité de transmission ou IP
 Unité Radio mobile
 Unité Client
 Unité Enterprise
 Unité Distante Tabarka et Ain draham

Page 4
Présentation de Tunisie Télécom 

I.1. Carte d’identité :


TUNISIE TELECOM est une société anonyme semi étatique à
caractère industriel et commercial crée selon la loi N° 95-36 du 17avril
1995 et mise en place le 1er janvier 1996.
Elle est sous tutelle du ministère des technologies de la communication et
emploi environ 8000 employés.
En effet, pour s’approcher de sa clientèle, «TUNISIE TELECOM » a
essayé d’être implantée sur tout le territoire national par la création de
vingt-quatre directions régionales dont un est la direction régionale de
Jendouba dont les missions principales sont :
 Exploitation¸ développement et entretien des réseaux.
 Développement des services de l’office au niveau régional.
 Amélioration de la qualité des services études des besoins des
clients.

2. Organigramme de la Direction régionale

Direction régionale

Page 5
Actel Division des Division des Service des affaires
études et réseaux administrative et
programmes financière

Subdivision Programmation Unité commutation Unité de Unité


statistique unité core Transmission ou radio
IP Centre de
transmission
Unité environnement
et energie Centre de construction des lignes
Unité zone

Parc-auto Bureau des Bureau des


affaires affaires du
financières personnel

Fig.1:Organigramme de l’entreprise

Chapitre I :La télécommunication

1- Définition

Page 6
La télécommunication est un ensemble de procèdes de moyens permettant de
transmettre des informations a distance tel que la téléphonie fixe et mobile la
radio, la télévision et les réseaux informatiques et de données.
2- Objectifs
L’atout fondamental recherche par la télécommunication est de savoir comment
les informations et les données transitent dans les supports de transition et
arrivent enfin a l’abonne.
C'est-à-dire la circulation de données se fait a partir d’un système sources a un
système destination.
Autre atout est que le client doit être satisfait en tant que consommateur par le
service offert par Tunisie télécom.
3- Type de l’entreprise
Tunisie télécom est devenu une entreprise presque semi publique (a partir de
l’année 2004).
C’est une entreprise commerciale et industrielle

Chapitre II : Centre de commutation

Page 7
(Unité Core)

1. Présentation
Le centre de commutation électronique est la partie intelligente du réseau
téléphonique, il assure l’acheminement des appels et des données entres
les abonnés.
Le centre électronique de commutation est constitué de :
- Un commutateur de type Siemens EWSD
- Un répartiteur général avec une table d’essai pour les lignes.
- Une salle d’énergie générant une tension de 48V au central est
équipée de batteries (et un groupe électrogène) pour assurer le
fonctionnement et la sécurité du central en cas de coupure accidentelle du
courant électrique.
2. Centrale électronique
 Logiciel utilisés
En réalité, le centre de communication utilise un seul logiciel qui est très
impliquer ; c'est BCT /BOOT (basic craft terminal BOOT = local) est une
application utilisé sous Windows NT pour l'opération et la maintenance des
échanges EWSD électronique Switch système digital
 Les service du centre de communication 
On site essentiellement les services du table des essais et les services
d'exploitation de maintenance 

1- tables des essais : La tables des essais a pour rôle 


- Recevoir les réclamation des abonnés a travers l' ACTEL , d'attache
- Tester la ligne défectueuses avec un table des essais manuels ou bien a travers
des test incorporer dans le système 

Page 8
- Préciser la nature de dérangement existante sur cette ligne 
- Indique le résultat de test sur un avis

- Mettre des jarretière pour les nouvelle installations au niveau de répartiteur


générale
- Tester la ligne avant chaque installation 
- Exploiter le système de gestion pour les nouvelle installations , la suspension ,
la résiliation et le rétablissement des abonnés 
- Attribuer une fiche a chaque abonnés 
Les services d'exploitation et de maintenance
* Exploitation : Elle consiste essentiellement a 
- La création des abonnés soit ordinaire , taxiphone ou bien des lignes groupes 
- La suspension provisoire pour 10 jours pour non paiement ou sur demande 
- La résiliation suite non payement ou sur demande
Consultation des compteurs des abonnés dans les cas de résiliation , de
numérotation ou de suspension 
Le changement de numéro d'un abonnés
La sauvegarde des donnes comme la sauvegarde des routine est trimestrielle
* Maintenance
La maintenance du système de communication se fait continuellement et elle
peut être résumés en 
* Des taches de routine
- Listage des alarmes
- Consultation de tout le bloc du système comme le processeur de
coordination, les unités de raccordement des lignes distantes ou bien
locale
- Inspection des équipements d’énergie et de climatisation
- Test le fonctionnement de groupe électronique

Page 9
- La supervision de tous les équipements du central talque le voltage des
redresseurs température de la salle
Les taches d’opération
- Test des modules qui sont mis hors services
- Blocage de module
- Mise en service
Les répartiteurs sont des équipements situés dans les locaux de l'opérateur
téléphonique qui assurent des connexions entre le réseau filaire desservant les
clients d'un opérateur de télécommunications (la boucle locale) et les
infrastructures,

Ces connexions se font à l'aide de paires de fil torsadé en cuivreappelées


jarretières.
En effet, un répartiteur est constitué de TV (têtes verticales) reliées par des
câbles à tous les clients de la zone desservie qui se compose chacune de 16
amorces et 7 couleurs(ou numéro) et de NE (numéros d'équipement) reliés au
réseau.
Ce sont des petits boîtiers pour la plupart composés de 128 trous dans lesquels
doivent passer les jarretières avant que leurs deux fils soient enroulés autour
des contacts. Ces NE sont raccordés aux équipements des divers opérateurs de
communications desservant cette zone de boucle locale.
Les TV et les NE sont disposées en colonnes opposées. Le technicien qui y
travaille reçoit des feuilles de travaux qui lui indiquent ce qu'il doit faire pendant
la journée, notamment les connexions/déconnexions, ouvertures/fermetures de
lignes, passages en ADSL , etc.

Page 10
Figure6 : Répartiteur

Le répartiteur assure les fonctions suivantes :


- Facilite la localisation et l’identification des dérangements sur les
lignes.
- L’ajout d’un nouvel abonné : en tirant une paire du coté
commutateur au coté transport et la mise en place du fusible de
protection
-Il facilite l’opération du changement du numéro du téléphone de
l’abonné suite à une défaillance ou sous demande de l’abonné, par un
simple changement du bout de la jarretière du coté des réglettes
horizontale (coté commutateur).
-Il facilite le transfert de la ligne de l’abonné vers un nouvel
emplacement : Par un simple changement du bout de la jarretière du
coté transport.

3- Le commutateur Siemens EWSD:

Page 11
.
Il forme la partie la plus complexe du système de télécommunication Il est basé
sur une technologie moderne tenant compte de la croissance rapide du nombre
des abonnés etcapable de satisfaire les besoins et les exigences du progrès des
moyennes télécommunications (Hauts débits, messages multimédias…) .Le
système EWSD est l’unique dirigeant du réseau : sa défaillance entraîne une
paralysie totale du réseau de télécommunication.
a) DEFINITION:
La commutation consiste à établir, à la demande et de façon autonome, des
liaisons temporaires entre des voies entrantes et des voies sortantes afin
d’échanger des informations. La commutation permet aussi de mettre en relation
deux terminaux simples (Poste téléphonique). Par exemple en téléphonie, la
fonction commutation, a l'origine assurée par des opératrices, a été autorisée par
la création des autocommutateurs.
Elle répond à deux objectifs :
 Concentrer le trafic en provenance de sources à faible activité sur
des moyens de transmission communs.
 Acheminer l’information d’une source vers un destinataire selon
un itinéraire fixe ou variable à travers le réseau, en établissant à la

Page 12
demande et de façon autonome des liaisons temporaires entre des voies
entrantes et des voies sortantes.
Il forme la partie la plus complexe du système de télécommunication Il est
basé sur une technologie moderne tenant compte de la croissance rapide du
nombre des abonnés et

capable de satisfaire les besoins et les exigences du progrès des moyens de


télécommunication (hauts débits, messages multimédias…) .Le système
EWSD est l’unique dirigeant du réseau : sa défaillance entraîne une paralysie
totale du réseau de télécommunication.
L’une des principales qualités du central électronique numérique EWSD
réside dans sa configuration claire traduisant un grand souci de
fonctionnalité. Le matériel et le logiciel présentent tout deux une structure
modulaire, en conséquence, le EWSD comporte un grand nombre d’unités
essentiellement indépendantes disposant chaque une de leur propre micro-
processeur.
b) LES FONCTIONS D’UN COMMUTATEUR :
- Détection de décrochage du demandeur.
- Mise en place d’un organe intelligent pour traiter l’appel.
- Invitation à la numérotation.
- Numérotation.
- Réception de la numérotation.
- Tonalité d’acheminement.
- Recherche et mise en place d’un itinéraire vers l’abonné demandé.
- Test de demandé (libre ou occupé).
- Sonnerie de destinataire (libre).
- Connexion demandeur demandé et conversation et simultanément
début de taxation.

Page 13
4- Répartiteur général
C’est un bâtimétalliquedestine a supporter des réglettes verticales d’une part et
des régletteshorizontales d’autrepart, c’est un système de connexion entre le
réseau d’abonner et l’autocommutateur.
La fonction le répartiteurgénérale assure les fonctions suivantes
- Faciliteles taches des ouvriers lors des interventions de maintenance
- Permet de réaliser et transférer des abonnes qui sont dans le même zone
locale couvrait par ce répartiteur.
- Assure la protection des équipements de l’autocommutateur et des
abonnes contre les surtensions provoques par les foudres ou les lignes
d’énergies.

Page 14
Chapitre III :
Centre de construction des lignes
(unité zone)

1-Introduction :
Tunisie Télécom est divisée en plusieurs cellules de production et de
maintenance dont chacune d’entre elles exerce un travail convenable et
spécifique pour accomplir les tâches qui lui sont appropriées afin de satisfaire
aux exigences de sa clientèle. Parmi ces cellules, on distingue le Centre de
Construction des Lignes plus connu sous l’abréviation CCL.

2-Présentation du CCL :
2- 1-Définition et rôle du CCL :
Le CCL ou Centre de Construction des Lignes représente le service technique de
la direction régionale de Tunisie Télécom. Comme son nom l’indique, ce centre
s’occupe de la construction des nouvelles lignes d’abonnés. En effet, il se charge
de l’étude des nouvelles lignes d’abonnés et exécute les ordres de construction
ou de transfert provenant de l’agence commerciale des Télécommunications
(l’ACTEL).
En outre, il assure l’entretien et la maintenance du réseau local d’abonnés par la
réparation de tout type de dérangement depuis le répartiteur général (RG)
jusqu’à l’abonné, l’étude et l’exécution des travaux d’extension ainsi que la
surveillance des projets.

Page 15
2-2-Organisation du CCL :

Bureau d’ordre Magasin


et de statistique

Figure 2 : organisation du CCL

Le Centre de Construction des Lignes d’abonnés a une organisation hiérarchique


où chaque branche est responsable d’une tâche bien déterminée. Selon cette
organisation, on peut distinguer deux types d'agents:
- Les agents d’étude qui travaillent dans l’administration.
- Les agents de production qui travaillent sur terrain.

2-2-1-Les agents d’étude :


Ces agents se chargent des activités suivantes :
 L’organisation des équipes de travail.
 La distribution des tâches sur les différentes équipes.
 La réclamation des travaux réalisés sur terrain.

Page 16
 Le traitement des dérangements (1100).
 L’approvisionnement du magasin.

2-2-2-Bureau du chef CCL:


 Le chef du centre supervise le travail d’une façon générale. Il intervient
pour organiser le travail des équipes en insistant sur les abonnés
prioritaires (ex : ministère, police…).
 De plus, il intervient pour résoudre les problèmes de très grande
envergure (les gros dérangements….).
2-2-3-Bureau d’ordre:
 Il a pour rôle de collecter les renseignements concernant les
dérangements, de contrôler les entrées et les sorties du matériel et de
superviser le personnel du CCL.
 Bureau de contrôle et suivi:
 Cette section est chargée de contrôler les entreprises privées dans leurs
travaux suivant le cahier de charge (ex : ECR, SOTETEL).
2-2-4-Orienteur:
C’est celui qui dirige les équipes de travail suivant la nature des travaux à
exécuter. Il est le point de coordination entre le CCL et les équipes à
l’intérieur.
 Bureau de documentation et F.T.A:
 Renferme tout ce qui concerne l’abonné : position technique, câble de
transport, câble de distribution ou SRZ.
 Chargé de faire les études concernant les nouvelles constructions : surtout
au point de vue matériel nécessaire (longueur du câble 5/1, nombre de
poteau et accessoires de ligne…).
2-2-5-Chef magasin:

Page 17
C’est le responsable du matériel d’exécution des travaux tel que les postes
téléphoniques, les connecteurs, les câbles, les attaches,……..
2-2-6-Les équipes:
J’ai remarqué que dans le CCL les équipes sont divisées selon les régions. Elles
sont chargées de :
- Relever les dérangements aériens et les dérangements souterrains et
d’entretenir le réseau téléphonique.
- Raccorder des nouveaux abonnés.

3- Les activités du CCL :


Le centre de construction des lignes se charge des activités suivantes :
 Raccordement des nouvelles lignes d’abonnés au réseau général.
 Transfert ou résiliation des lignes d'abonnés.
 Réparation des différents types des dérangements.
 Surveillance des chantiers pendant la réalisation et l’exécution des travaux
relatifs aux projets.
 Suivi de l’évolution des demandes qui seront de base pour le futur et les
opérations de planification.

Page 18
Conclusion générale

Ce stage de perfectionnement que j’ai effectué au sein de Tunisie Télécom de


jendouba , conçu comme un apport professionnel et relationnel m’a permis
d’apprendre des nouvelles techniques, enrichir mes connaissances et améliorer
mes expériences

Par ailleurs, les acquis pris lors de ma formation à l’ISET de Kef et


l’application (lors de ce stage) constituent une adéquation réussite pour la
formation d’un futur technicien (ou professionnel en général) compétent dans
l’exercice du travail.

D’où l’objectif du stage, selon moi, est atteint dans son ensemble et je pourrais
m’intégrer facilement dans le milieu professionnel.

Finalement, j’espère que ce stage me permettra de m’adapter et de réussir dans


ma vie professionnelle et que ce rapport, dans lequel j’ai essayé de synthétiser
cette période de stage, trouvera la bonne appréciation.

Page 19